Page 2

à Champigny Debora Waldman Chef d’orchestre en pleine ascension internationale, Debora Waldman a rejoint le Cosc(1) cette année. En hommage à Verdi, son premier concert campinois, l’artiste mettra toute sa conviction et son enthousiasme au service de la musique.

« Créer l’alchimie du moment »

Quelle est votre approche de la musique ? J’essaye d’être sincère dans ma démarche, naturelle et convaincue. Je dois apporter de la fluidité et de l’enthousiasme pour que tous les musiciens soient tournés vers la même ambition. Je dois arriver à donner envie, captiver et même convoquer artistes et public pour sublimer la musique : que ce soit un moment exceptionnel. C’est beaucoup d’engagement, c’est ma vie. Je donne toute ma vie dans chaque concert. C’est un

combat quotidien de convaincre la musique s’est imposée tous les jours et de créer l’alchi- à 14 ans. J’ai poursuivi mes études au Conservatoire mie du moment. national supérieur de musique de Paris ; j’ai eu un coup de Le concert du 25 juin est foudre pour Paris ! Depuis cinq consacré à l’œuvre de Verdi... ans, je mène une carrière interC’est une grande fête en homnationale de chef invitée. Ce qui mage à Verdi, un concert très populaire : le public retrouvera ne m’empêche pas de croire au les fameuses trompettes d’Aïda projet artistique avec le Cosc. On arrive à des résultats surpreet le Va pensiero de Nabucco nants avec des amateurs car ils que tout le monde aime. C’est aiment tellement la musique… un compositeur qui fait Cela peut être magique. partie de mon répertoire plutôt classique, qui va de Haydn à Propos recueillis par Sophie Durat Debussy. (1) Chœur et orchestre symphonique de Champigny

Il faut beaucoup de force pour être chef d’orchestre ? C’est toute une vie qui est tendue dans cette direction, comme une vocation. J’ai commencé le piano à 8 ans au Brésil et

P.2/3 - SORTIR à Champigny - N° 451 - juin 2013

© Didier Rullier

Pourquoi êtes-vous partenaire du Cosc ? Avec un chœur de 90 personnes, il est possible de monter des projets artistiques d’envergure. C’est une grosse machine qui ouvre de nombreuses possibilités : une grande pâte sonore ! Dans tous les concerts, orchestre et chœur travailleront ensemble, c’est très enrichissant et rare. De plus, le fait de travailler sur le long terme favorise l’harmonie. Avec le chœur, il faut favoriser l’écoute et faire que la technique soit au service d’un élan musical.

Mardi 25 à 20h30

au théâtre Gérard-Philipe Tarifs : 6 e et 12 e

Sortir à champigny juin 2013  

L'agenda des sorties culturelles, sportives et festives

Sortir à champigny juin 2013  

L'agenda des sorties culturelles, sportives et festives

Advertisement