Issuu on Google+

mars 2014

notre ville

ISSN 01529838 - prix 1,52 € - n°459 - MARS 2014

www.champigny94.fr

Le magazine de la ville de Champigny-sur-Marne

numéro 459

Devenir citoyen Dossier Jeunesse

Quartiers Le nouveau Bois-l’ABBé avance

Printemps des familles partageons avec nos enfants


BM Champigny Mars.indd 6

13/02/14 10:47


édito

ÉNERGIES PRINTANIÈRES P

Plus d’info sur

www.champigny94.fr

rintemps florissant ! Familles, citoyenneté, droits des femmes, aménagement urbain… : une actualité campinoise riche et variée en mars.

Patricia Masson, des Archives municipales (à gauche) accueille des élèves de CM1 de l’école Maurice-Thorez en « classe citoyenne ».

En cette période électorale (page 12), le dossier du mois suit les citoyens de demain dans leur apprentissage du fonctionnement démocratique et de la vie de leur commune (pages 19 à 23). Pour marquer la Journée internationale des droits des femmes, le 8 mars, les services municipaux et leurs partenaires nous interpellent à travers expositions et débats : les temps changent-ils vraiment ? (page 13). Prenez date également pour le Printemps des familles (pages 10-11), dont les multiples activités allègent, par le partage, nos nombreuses interrogations de parents.

agenda du maire et de

la municipalité

Mardi 4 mars Réunion du bureau du Syndicat mixte d’étude Paris Métropole ----------------------------Jeudi 6 mars Journée internationale des droits des femmes 19h Ciné-débat : « Travail domestique – Vie professionnelle où en est-on ? » Studio 66

----------------------------Vendredi 7 mars Réunion du comité syndical du Syndicat mixte d’étude Paris Métropole

didier rullier

XAVIER CAMBERVEL

Énergie positive aussi dans les quartiers (pages 26 à 30) : zoom sur l’avancée du renouvellement urbain du Bois-l’Abbé, puis rencontres avec des artistes en devenir, la créatrice d’une entreprise livresque et une Marmite associative bouillonnante !

11h Journée internationale des droits des femmes – Rencontre/débat avec les personnels, les Campinoises et les Campinois : « Une nécessaire solidarité ici et ailleurs pour une égalité dans la famille, au travail et dans les luttes ». En présence de trois militantes espagnole, kurde et malienne. Salle du Conseil municipal

----------------------------Vendredi 14 mars Réunion du comité syndical du Syndicat mixte ouvert de l’Actep ----------------------------Samedi 15 mars 18h Grand repas-partage Ensemble sportif Jean-Guimier

-----------------------------

Mardi 18 mars Réunion du bureau du Syndicat mixte d’étude Paris Métropole ----------------------------Mercredi 19 mars 11h30 Commémoration de la fin de la guerre d’Algérie Monuments aux morts Place Jean-Baptiste-Clément

----------------------------Dimanche 23 mars 8h-20h 1er tour des élections municipales ----------------------------Jeudi 27 mars Conseil de surveillance du Centre hospitalier intercommunal de Créteil ----------------------------Dimanche 30 mars 8h-20h 2e tour des élections municipales -----------------------------

Parmi vos rendez-vous culturels, prévoyez ce mois-ci une nuit à la médiathèque (page 34) et des entrées chez les artistes (page 36) ! Et dans le supplément Sortir, vous attendent l’interview de Daniel Pennac et l’univers d’Alexis HK, accompagnés de bien d’autres pépites artistiques. Bonne lecture printanière. La rédaction

Le mois de septembre 2013 a marqué le début de la période préélectorale (6 mois avant le scrutin) en vue des élections municipales de mars 2014. La communication institutionnelle est strictement encadrée par le code électoral et ce afin de garantir la neutralité des outils d’information municipaux. Dominique Adenot, maire de Champigny, a proposé à l’ensemble des groupes du conseil municipal de suspendre les tribunes d’expression des groupes politiques ainsi que l’édito du maire. Soucieux de laisser le débat démocratique s’exprimer dans un climat serein, les groupes ont unanimement décidé de suspendre les tribunes pour toute la période. Dorénavant, l’éditorial du magazine est écrit par la rédaction.


ww

Retrouvez votre agenda

Devenir

citoyen

w

les sorties a de toutes

L’agend

culturelles,

mars er Du 1 au 31

sportives et

festives

y

à Champign

2014

Alexis HK

Chanson

-Vilar

rs, centre Jean

Ce mois-ci :

ac Daniel Penn

Hip-hop

Caf'Conc'

Studio 66

À croquer

e Stage de dans

P. 10-11

printemps des familles

P. 12 dimanches 23 et 30 mars 2014

élections municipales

journée des droits des femmes

Socle démocratique, ciment et force de notre société, la citoyenneté marque notre implication – par divers biais – dans la vie de la cité. T  rouver sa place, P. 19 être acteur, savoir faire entendre sa voix…

P. 13

les temps changent ? ANJA

D.R.

DIDIER RULLIER

partageons avec nos enfants !

didier rullier

DIDIER RULLIER

© Franck Loriou

Samedi 29 ma

rénovation urbaine

P. 26-27

médiathèque j.-J.-rousseau

P. 34

une nuit au japon

didier rullier

xavier cambervel

le nouveau bois-l’abbé avance !

atelier Déc


sommaire

En couverture : merci aux élèves de la classe de CM2 de l’école élémentaire Maurice-Thorez et à leur enseignante, Marie-Pierre Edwige, pour leur participation à notre reportage sur les classes citoyennes (lire p. 22-23).

échos Le mois de février

Quartiers

en images

Actualité printemps des familles

partageons avec nos enfants !

p. 10

p. 12

journée des droits des femmes

p. 13

les temps changent ? transports publics

p. 14

développement économique

p. 15

Mobilisation et prévention Envie d’entreprendre ?

Travaux réseaux

p. 16

chemin du pré-de-l’étang prolongé école

Élémentaire Irène-Joliot-Curie

Dossier Devenir citoyen Info- citoyens jeunesse

environnement

Eau fragile

rénovation urbaine

p. 26

quatre-cités/simonettes

p. 28

maroc/fourchette/polangis

p. 29

bois-l’abbé/cœuilly

p. 30

plateau

p. 31

Le nouveau Bois-l’Abbé avance !

dimanches 23 et 30 mars 2014

Élections municipales

DIDIER RULLIER

 19

www.champigny94.fr

p. 17

p. 19

Classe orchestre

Que vivent les livres Esprit de troupe Graines de chefs

Portrait

p. 33

Loisirs animations

p. 34

SPORTS

p. 35

culture

p. 36

histoire

p. 37

Services

p. 38

didier couturier

Enchanter les cœurs

Une nuit au Japon Foot intérieur

Découvrez, c’est ouvert ! Une mémoire commune

p. 25

numéros pratiques, état civil, santé, nouvelles entreprises

SORTIR

Au centre de votre magazine

Retrouvez votre agenda ! Champigny notre ville

ateliers d’artistes P. 36 Découvrez, c’est ouvert !

Retrouvez toutes les infos sur Internet

www.champigny94.fr

Mairie de Champigny 14, rue Louis-Talamoni – 94500 Champigny-sur-Marne. Tél. : 01 45 16 40 00. Une production et un concept du service Communication de la ville de Champigny-sur-Marne. Direction de la publication : Christian Fautré. Chef du service Communication : Isabelle Nouvellon. Rédaction en chef : Béatrice Lovisa. Rédaction : Sandrine Becker, Laurence Doyen, Sophie Durat, Emmanuelle Palasset, Stéphane Laforge. Secrétariat de rédaction : Emmanuelle Palasset. Photos : Didier Rullier, Xavier Cambervel, Jogood, Anja. Couverture : Didier Rullier. Création : Vincent Dulau. Direction artistique : Nicolas Vagner. Maquette : Nadia Vimard, Hélène Leclerc. Publicité : Médias & Publicté (Jérôme Piron) 01 49 46 29 46. Impression : ETC INN. Nombre d’exemplaires : 37 000. Imprimé sur papier certifié PEFC, issu de forêts gérées durablement.


PAR LAURENCE DOYEN - PHOTOS : DIDIER RULLIER, XAVIER CAMBERVEL, JOGOOD

S Du mardi 21 janvier au jeudi 2 février

Pa

B cl L au en L’ po d’ so d’ Pa pa l’

Les Petites Formes se font une scène

Conte, musique, danse, court-métrages : il y en avait pour tous les goûts lors de cette édition du festival des Petites Formes. Le principe ? L’art se glisse partout, là où on ne l’attend pas…

Ci-dessus, spectacle de clôture High Dolls, marionnettes grandeur nature de la compagnie Opéra Pagaï, au théâtre Gérard-Philipe dimanche 2 février. C1-contre, duo des danseuses Sharmila Sharma et Paola Ruggeri pour le spectacle Ainsi soient elles, mêlant danse orientale et indienne (ici le 28 janvier square Desvillettes).

Cent bougies

Mercredi 29 janvier, Colette Fontaine célébrait son 100e anniversaire. Cette résidente de l’Ehpad Joseph-Guittard a reçu pour l’occasion la visite de ses trois enfants et de Claude Gascard, adjoint au maire, qui lui a remis un bouquet et une bouteille de champagne au nom de la municipalité.

Mercredi 12 février Visite préfectorale aux Mordacs

Thierry Leleu, préfet du Val-de-Marne, a visité le quartier et rencontré les commerçants avec le sous-préfet de Nogent Michel Mosimann, le maire Dominique Adenot et le commissaire de Champigny Philippe Perez. Il est revenu sur la méthode utilisée par le dispositif ZSP (zone de sécurité prioritaire) au Bois-l’Abbé depuis un an et a annoncé l’extension de cette méthode au quartier des Mordacs. Cette décision fait suite à une demande de la municipalité.


Samedi 25 janvier Patson chez les 11-15 ans

Branle-bas de combat au club 11-15 ans des Mordacs ! Les jeunes concoctent au pied levé un déjeuner en l’honneur de Patson. L’humoriste s’est déplacé pour remercier les jeunes d’être venus nombreux à son spectacle. Un moment d’échanges intenses, où Patson est revenu sur son parcours difficile, rappelant l’importance de l’éducation.

Vendredi 24 janvier Meilleurs vœux

Près de 150 personnes se rendent aux vœux de l’Office municipal des migrants à la Maison pour tous Youri-Gagarine. Élus municipaux, usagers, équipe et partenaires institutionnels étaient de la fête autour d’un banquet du monde concocté par les bénévoles et les usagers. Avec un temps fort cette année : le lancement du site Internet www.officedesmigrants.org (lire également Actualités page 14).

Mardi 11 février

Mets l’ancolie

Au centre OlivierMessiaen, la compagnie Ode et Lyre crée avec l’ensemble 2e2m un « opéra-marionnettes » avec créatures et objets animés sur scène. Ou comment Pierre cultive l’ancolie, à la fois bleue et étrange, dans un parc aux plantes vénéneuses…

Mardi 28 janvier Comité local pour l’enseignement public

Lors de sa dernière réunion, le comité, qui rassemble élus, parents et enseignants, a fait le point sur la réforme des rythmes scolaires. À l’issue de la consultation de décembre dernier, 86 % des avis se sont exprimés contre le décret. La mobilisation continue : rassemblements, adoption d’un vœu au conseil municipal du 31 janvier, courrier officiel du maire à la directrice académique.


PAR LAURENCE DOYEN - PHOTOS : XAVIER CAMBERVEL, DIDIER RULLIER, ANJA, JOGOOD

Samedi 8 et dimanche 9 février

Puces des couturières

Une cinquantaine de stands et une douzaine de créateurs ont exposé salle Pascal-Tabanelli lors de cette 10e édition des Puces des couturières. Du jamais vu pour les organisatrices de l’association Plur’Arts : samedi, les visiteurs ont dû faire la queue pour rentrer ! Les raisons du succès ? Des stands pour chiner, des démonstrations et des défilés.


Dimanche 9 février

Atelier Cinéfabrique

Une table lumineuse, de la peinture, un écran… Les enfants découvrent les secrets de la peinture animée au Studio 66. Cette animation s’inscrit dans le cadre de Ciné Junior, festival organisé depuis plus de vingt ans par le Conseil général dans plusieurs villes du Département. Six rendezvous étaient ainsi programmés au Studio 66 à et à la médiathèque Jean-Jacques-Rousseau, alliant projections et sensibilisation aux techniques d’animation.

Plus d’échos

sur www.champigny94.fr

Petites Formes

Vendredi 7 et samedi 8 février Cap sur l’orientation

À l’heure des choix, les lycées campinois renseignent les élèves sur leurs filières respectives. Le lycée Gabriel-Péri (ci-dessous) organise son forum des métiers à destination des terminales sur les filières post-bac et pour les élèves du collège Elsa-Triolet. De son côté, le lycée LangevinWallon (ci-contre) accueille les collégiens puis le public lors de deux journées portes ouvertes.

Puces des couturières

Opéra Marionnettes

Jeudi 20 février Les aînés à la fête

Le Centre communal d’action sociale et la Ville proposent tous les ans un banquet en l’honneur des retraités campinois. 2 699 séniors ont répondu à l’invitation entre les 20, 21, 25, 26 et 27 février à la salle PascalTabanelli. Déjeuner suivi d’un après-midi dansant animé par l’orchestre de Didier Couturier (lire son portrait en page 33).


L’événement Au Salon des parents, l’un des temps forts du Printemps des familles 2013.

!

infoSpratiques

Du 2 au 13 avril, le Printemps des familles vous donne rendez-vous partout dans la ville. Entre autres temps forts : --> Mardi 1er à 14h : débat avec Jeanne Dion au collège PaulVaillant-Couturier --> Mercredi 2 : à 14h30, spectacle Petites Recettes d’éducation et débat à la Maison pour tous au BoisL’Abbé ; de 9h à 12h et de 14h à 17h, atelier de pratique artistique parent-enfant à la Maison des arts plastiques. --> Vendredi 4 : de 18h à 22h15, atelier sport parent-enfant au gymnase Jesse-Owens ; 18h, conférence-débat sur le libre arbitre au collège Lucie-Aubrac ; de 14h à 16h, intervention du sociologue Marwan Mohamed sur la parentalité à la Maison pour tous au BoisL’Abbé ; de 14h30 à 18h, projection du film Tel père, tel fils et débat au Studio 66. --> Mardi 8 à 19h : « Questions de famille » au collège Paul-VaillantCouturier --> Samedi 12 : à 16h, atelier parent-enfant et spectacle Tuktu le petit caribou à la Maison pour tous au Bois-L’Abbé ; à 20h30, spectacle de danse El Djoudour au théâtre Gérard-Philipe --> Dimanche 13 de 15h à 17h30 : café-conte, salle Henri-Bassis. Retrouvez la programmation du Printemps des familles sur www.printempsdesfamilles.org, www.champigny94.fr, et dans la brochure disponible dans les lieux publics.

P.10 - Champigny notre ville - N° 459 - mars 2014


www.champigny94.fr

Pour faciliter l’exercice de la parentalité au quotidien, la nouvelle édition du Printemps des familles rassemble parents, enfants et professionnelsautour de débats, d’animations et de spectacles… À partager du 2 au 13 avril ! Par sophie durat photos didier rullier

Printemps des familles

Partageons avec nos enfants ! D

eux semaines pour échanger ! Champigny convie les familles et les professionnels à s’exprimer sur les questions de la parentalité. En fil rouge : de l’information pédagogique, des réponses aux situations du quotidien et des moments festifs. Pour évoquer les transmissions familiales, le Printemps des familles, deuxième du nom, s’attaque cette année à la réussite. Loin de l’idée de la compétition, de l’opportunisme à tout-va ou encore de la course à l’argent, « la réussite s’exprime par l’estime de soi, la confiance en soi, l’amour de soi. Les enfants se voient dans les yeux de leurs parents, de leurs familles, de ceux qui les aiment. Que faisons-nous pour leur transmettre l’estime de soi ? », commente Corinne Hadid, médiatrice sociale de l’association Soutien échanges familles collège, à l’initiative de l’événement.

Curiosité en famille

Durant le Printemps des familles, il sera donc question d’épanouissement et de curiosité, d’appétit pour les savoirs… avec les cartes que chaque parent a en mains. Trouver sa place là où on est, ne pas s’imposer de barrières, encourager le talent intellectuel

Le Printemps des familles, ce sont des animations, des expositions, des tables rondes et des spectacles pour réfléchir, s’informer et échanger sur la parentalité (ici en 2013).

ou manuel : chaque apprentissage et chaque transmission familiale nous mènent quelque part dans la vie. De la théorie à la pratique, le Printemps des familles entre dans le vif du sujet : le collectif, composé de services municipaux, d’associations et d’institutions, se mobilise sur la parentalité. Cette année encore, cette initiative riche peut s’exprimer et programmer de nombreuses rencontres et spectacles : quid du Printemps des familles à venir avec la baisse des subventions aux associations et la menace de certains emplois adultes-relais imposées par l’État ? Autour de la grande table, parents, enfants, professionnels de l’éduca-

tion et institutionnels se donnent rendez-vous pour parler d’eux… Eux ? Leurs enfants et leur rôle de parent.

Recettes d’éducation

L’information va circuler à Champigny ! Une conférence-débat, proposée par une association de parents d’élèves abordera « Le libre arbitre, la confiance en soi ou comment aider nos enfants à construire leur vie. » Un spectacle sur les petites recettes de l’éducation sera suivi d’un débat avec la psychologue Martine Goyon : pour contrer, sans jugement ni grandes vérités à appliquer, les chamailleries, colères et crises.

Toutes les écoles élémentaires campinoises ouvriront leurs portes aux parents ; trente-six actions, dont un après-midi jeux de société par exemple, se dérouleront pour valoriser le travail d’équipe entre enseignants et parents. Des classes du collège Paul-Vaillant-Couturier présenteront leurs poèmes créés sur le thème de l’appétence scolaire et des saynètes de théâtre. Des rencontres avec les familles sont programmées dans toute la ville pour partager un repas, apprendre des contes ou échanger des anecdotes venues d’ailleurs. Des ateliers d’arts plastiques, de cuisine et de pratique sportive parent-enfant, des spectacles de danse et de musique permettront également aux familles de partager un moment privilégié. Le Printemps des familles se clôturera par une initiative cinéma au Studio 66 sur le thème du rôle des pères avec la projection du film Tel père, tel fils de Hirokazu Koreeda, et un café-conte avec la compagnie La Fleur qui rit, suivi d’ateliers-jeux. Profitez des bons moments, ouvrez l’horizon de la famille : nous avons tous les capacités d’éduquer nos enfants et de les faire bien grandir à Champigny.

N° 459 - mars 2014 - Champigny notre ville -

P.11


www.champigny94.fr

Dimanches 23 et 30 mars 2014

Élections municipales Dimanches 23 et 30 mars auront lieu les élections municipales. Nouveaux bureaux de vote, procuration, pièces d’identité à présenter… Tout ce que vous devez savoir pour voter à Champigny.

D.R.

C

Vous avez jusqu’au 31 mars pour inscrire votre enfant à l’école maternelle s’il est né en 2011 ou en 2012. Inscription en mairie (accueil Enfance) ou mairie annexe, à valider ensuite auprès de la direction de l’école de votre secteur. Pour les enfants nés en 2012, l’inscription est sous réserve des ouvertures de classe décidées par l’Éducation nationale. Renseignements, pièces à fournir au 01 48 82 50 49 (service de l’Enseignement) ou sur le site www.champigny94.fr

Printemps Changement d’heure

Dans la nuit du samedi 29 mars au dimanche 30 mars, à 2 heures du matin, il sera 3 heures. Ce passage à l’heure d’été est harmonisé pour tous les pays de l’Union européenne. Il a été instauré en France suite au choc pétrolier de 1973-1974 pour réaliser des économies d’énergie. L’heure d’été fait correspondre au mieux les heures d’activité aux heures d’ensoleillement, pour limiter le recours à l’éclairage artificiel.

Séjours vacances Réservations ouvertes

ANJA

Scolarité Inscription en maternelle

Pour l’été prochain, près d’une trentaine de séjours sont proposés par la Ville aux jeunes de 4 ans à 17 ans. Des pré-inscriptions sont organisées du 5 au 22 mars pour quatre séjours destinés aux adolescents : Bafa (17 ans), croisière dans les îles anglo-normandes (14-17 ans), Génération ado à Narbonne Plage (16-17 ans) et séjour solidaire en Grèce (14-17 ans). Inscriptions pour les autres séjours et les vacances familiales (Flumet et Argelès) à partir du 17 mars. Plaquette disponible dans les services municipaux accueillant du public. Rens. : 01 47 06 67 16 ou sur www.osv94500.fr

P.12 - Champigny notre ville - N° 459 - mars 2014

e mois-ci, vous êtes invités à venir désigner au suffrage universel direct les conseillers municipaux pour les six prochaines années. Le Conseil municipal élira par la suite le maire et ses adjoints. À Champigny, cinq nouveaux bureaux de vote ont été créés afin de répondre au nombre croissant d’électeurs : à l’école maternelle Léon-Frapié (canton de Bry), à la salle René-Rousseau (Ouest), à l’école Irène-Joliot-Curie (Centre), à la Maison pour tous du Bois-l’Abbé et au centre culturel Gérard-Philipe (Est). Les personnes concernées par ce redécoupage recevront en mars une nouvelle carte électorale. En cas de non réception, rendezvous sur www.champigny94.fr pour connaître votre bureau de vote ou présentez-vous le jour J à votre bureau habituel afin d’être redirigé. Vous ne pouvez pas vous rendre au premier et/ou second tour ? N’attendez pas le dernier moment pour faire une demande de vote par procuration. Vous pouvez désormais la remplir en ligne sur www.service-public.fr. Présentez vous ensuite au commissariat

de police du Bois-l’Abbé ou de votre lieu de travail, ou au bureau de police (95 av. de la République). Si vous ne pouvez pas vous déplacer, adressez un certificat médical au commissariat qui enverra une personne à votre domicile. Enfin, les 23 et 30 mars, pensez à vous munir d’une pièce d’identité. Annonce des résultats en fin de soirée, dans le hall de la mairie.

!

sandrine becker

infoSpratiques Municipales 2014 • Bureaux de vote ouverts de 8h à 20h • Pièce d’identité obligatoire (carte d’identité, passeport, permis de conduire…) • Procuration : commissariat du Bois-l’Abbé, place Rodin, 01 45 16 84 00 (en continu) ou bureau de police, 95 av. de la République, 01 53 71 59 11 (lun-ven, 9h15-12h et 14h-19h) • Infos : service Élections au 01 45 16 40 81 et sur www. champigny94.fr, rubrique « Vie citoyenne/Voter à Champigny ».

Bords de Marne Bienvenue aux piétons ! À partir du 30 mars et jusqu’en novembre, comme tous les ans, les berges sont fermées à la circulation motorisée le dimanche de 10h à 17h, quais Victor-Hugo, Gallieni, du Viaduc, Lucie et promenade de Polangis.


... Le dessinateur de presse Gérard Mathieu expose dans le hall de l’hôtel de ville et animera le déjeunerdébat du 7 mars en dessinant en direct.

!

infoSpratiques

Journée internationale des droits des femmes

les temps changent ? À l’occasion du 8 mars, Journée internationale des droits des femmes, la Ville nous interpelle sur la répartition des temps de vie entre hommes et femmes. U  ne question en lien avec l’égalité professionnelle et… l’égalité, tout simplement !

B

oulot – ou pas –, métro, dodo, ménage, repassage… Organisations choisies ou subies ? Au-delà des dictats économiques, quels héritages déterminent nos modes de vie ? Le temps consacré aux tâches ménagères double selon que l’on soit homme ou femme. Les interruptions professionnelles pour raisons familiales freinent encore des carrières. Conséquences induites ? L’évolution professionnelle au féminin se heurte au « plafond de verre »(1), aux salaires inférieurs, au temps partiel, au travail précaire… Caricatural ? Pas tant que ça. Si, en France, l’égalité hommes-femmes a grandi en quelques décennies,

bien des écarts demeurent entre les lois et le quotidien. Dans l’articulation de nos temps de vie, la place de chacun pourrait paraître immuable. Quid par exemple des hommes souhaitant sortir du schéma ancestral ? « Il nous faut construire la société de demain sur la base de l’égalité de choix des hommes et des femmes», explique Isabel Flores-Racmachers, maire adjointe aux Droits des femmes.

enjeux nichés dans le découpage de nos sphères de vie. Interpeller pour faire évoluer mentalités et habitudes, « pour l’épanouissement des femmes et des hommes , pour que chacun arrive à réconciliatier ses temps de vie personnel, familial et professionnel », commente la maire adjointe. Signataire en 2010 de la Charte européenne pour l’égalité hommes-femmes dans la vie locale, notre commune travaille sur le volet professionnel en Sensibilisation interne et tient à sensibiliser les campinoise entreprises campinoises. Parce Autour du 8 mars, à travers que l’égalité s’apprend et se expositions, débats et projection, ­travaille au quotidien. Parce que Champigny sensibilise sur les les droits des femmes sont, ici

Ici 6 mars, à partir de 19h : cinédébat au Studio 66 (lire Sortir p. 8). 7 mars, 11h, salle du conseil municipal : échange avec trois militantes espagnole, kurde et malienne ; web documentaire Qui va garder les enfants ? ; dessins en direct de Gérard Mathieu. 7 mars, 20h, complexe sportif Jesse-Owens : soirée sport et santé (lire Sortir page 13). Du 1er au 8 mars, MPT au Boisl’Abbé : animations et échanges (01 41 77 83 30) 8 mars, 15h-17h : projection et débat salle Henri-Bassis, au Plateau (lire page 31). Du 3 au 14 mars, hôtel de ville : exposition « Peut-on rire des inégalités hommes-femmes ? Ça dépend avec qui », du dessinateur de presse Gérard Mathieu. Du 7 au 14 mars, hôtel de ville : expo « Il était une fois une femme », avec le Prij des Mordacs. Au Prij du 5 au 7 (lire p. 31) Et ailleurs Du 6 au 9 mars, une délégation campinoise est invitée par le comité de jumelage de Musselburgh en Écosse à participer à une rencontre sur les violences conjugales. Programme complet sur www.champigny94.fr

et ailleurs, un socle d’équilibre pour une société. Vigilance, en ces temps de crise et d’incertitudes, à garantir la liberté de choix. béatrice lovisa illustration Gérard mathieu 1. Ensemble de paramètres limitant l’accès des femmes à des postes à responsabilité.

N° 459 - mars 2014 - Champigny notre ville -

P.13


www.champigny94.fr Transports publics

Mobilisation et prévention Suite aux agressions de chauffeurs de bus, la Ville, la RATP et les habitants du quartier du Bois-l’Abbé travaillent ensemble pour de meilleures conditions de circulation.

L

le chiffre du mois

-46,54%

Baisse des atteintes volontaires à l’intégrité physique en 2013 au Bois-l’Abbé, suite à la mise en place de la zone de sécurité prioritaire (ZSP).

sociation recherche des bénévoles pour ses ateliers de français qui visent à favoriser l’insertion dans la vie sociale des personnes d’oriLe lycée professionnel Gabriel- gine étrangère. Péri, labellisé « lycée des métiers Plus d’infos sur le site Internet du social », organise une opération www.officedesmigrants.org portes ouvertes les 4 et 5 avril prochain. Les collégiens sont accueillis le vendredi 4 avril de Anniversaire 14h à 17h30. Accueil tout public Mozaik’ampinoiz le samedi 5 avril de 9h à 12h. fête ses 10 ans Rens. : 01 48 80 43 24, http:// Prenez date pour une journée www.lpgabrielperi.ac-creteil.fr festive sous le signe du madras, samedi 12 avril. L’association Mozaik’ampinoiz fêtera ses Association 10 ans, salle Tabanelli, avec de Échanger nombreux partenaires locaux et la L’Office municipal des migrants présence de la chanteuse Lisette (OMM) est désormais visible sur Malidor. Matinée entrée libre, Internet. Sur son nouveau site, avec flash zumba à 11h ; soirée vous saurez tout de ses missions, de gala avec dîner et défilé, sur ses activités, son actualité. Si vous réservation au 06 84 49 24 39 disposez d’un peu de temps, l’as- ou 06 30 77 46 16.

Orientation Portes ouvertes à Gabriel-Péri

P.14 - Champigny notre ville - N° 459 - mars 2014

es transports en commun sont un bien collectif précieux. Les habitants du Bois-l’Abbé en savent quelque chose : début janvier, l’interruption de trafic sur les lignes 208 et 308, consécutive à l’agression d’un chauffeur, a été synonyme de blocage pour tous ceux qui dépendent de ce moyen de transport, dans ce quartier éloigné du RER. Rapidement, un collectif d’habitants et d’associations s’est constitué. Après une marche citoyenne rassemblant environ 200 personnes, les représentants du collectif ont rencontré la direction de la RATP pour réfléchir à des actions de prévention sur la durée. « De son côté, la Ville conviera prochainement ce collectif et les représentants syndicaux de la RATP à une réunion pour favoriser le dialogue entre usagers et conducteurs », signale Gérard Lambert, maire adjoint en charge des transports en commun.

Une mobilisation qui vise à recréer un climat serein pour tous. En matière de tranquillité publique, la Ville travaille également aux côtés de la préfecture et de la RATP, dans le cadre de la zone de sécurité prioritaire mise en place début 2013. Ce dispositif a déjà permis de faire baisser les atteintes aux biens de 20 % l’an dernier. Coté transports, le maire de Champigny a demandé par courrier au Syndicat des transports en Île-de-France que la fréquence des bus soit renforcée sur la ligne 308, fréquemment saturée. Place Rodin, l’abribus de cette ligne dans le sens Créteil-Villiers va prochainement doubler de taille pour s’adapter au nombre d’usagers. Un engagement de tous pour que les transports publics puissent remplir leur mission au profit des habitants. emmanuelle palasset photo xavier cambervel

Devoir de mémoire 19 mars 1962 La Fnaca (Fédération nationale des anciens combattants en Afrique du Nord) et l’Ulac (Union locale des anciens combattants) commémorent aux côtés de la municipalité l’anniversaire du cessez-le-feu qui mit fin aux combats en Algérie. La cérémonie se déroule à 11h30 devant le monument aux morts de la place JeanBaptiste-Clément. Elle est ouverte à toutes et à tous.


...

En 2013, le Point d’accueil à la créaction d’entreprise (Pace) a informé 347 personnes à la Mission locale des bords de Marne, dont 90 Campinois.

!

infoSpratiques Mission locale des bords de Marne 15-17 place Rodin. • Du lundi au vendredi 9h-13h et 14h-17h 30 (17h le vendredi). Fermée le lundi après-midi. Tél. : 01 48 80 73 06. • Permanences pour le Point d’accueil à la création d’entreprise (Pace), sans rendez-vous le mardi 9h-13h et jeudi 14h-17h.

développement économique

envie D’ENTREPRENDRE ?

Parole de

Vous êtes demandeur d’emploi, vous souhaitez créer votre entreprise ? À Champigny, deux dispositifs vous informentet vous accompagnent. Le pari : vous aider à concrétiser votre projet !

J

uliette souhaite créer sa marque de bijoux, Térésa veut lancer sa boîte de traduction, Paris aimerait proposer un service d’aide à la personne… Ils ont de 23 à 46 ans, des profils différents et ils partagent la même envie : créer leur activité ! Cet après-midi de février, ils sont venus participer à un atelier, à l’antenne campinoise de la Mission locale intercommunale des bords de Marne. Défi pour Stéphane, l’animateur : les aider à prendre conscience des réalités et à préciser leur projet. Dans un contexte économique ­difficile, diverses aides à la création d’entreprise sont proposées sur le territoire de C ­ hampigny. Partenaire des Rencontres citoyennes pour la jeunesse, la Mission locale pilote, depuis dix ans, le Groupement de créateurs du Val-de-Marne : un dis-

positif qui vise à accompagner les p ­ orteurs de projet étape par étape. Après des séances de sensibilisation et d’émergence, en entretien individuel et en atelier, les jeunes bénéficient d’une formation (diplôme universitaire de création d’activité) puis d’un accompagnement tout au long du parcours de création. « Chaque année, plus de 150 personnes sont accompagnées, explique Stéphane. Parmi elles, 80 % accèdent à un emploi stable ou à une formation et 30 % de nos diplômés créent leur activité. »

Faites le point au Pace !

La Mission locale de Champigny accueille également l’une des deux antennes du Point d’accueil à la création d’entreprise (Pace) du Val-de-Marne. En 2013, ce dispositif proposé par la Maison

de l’emploi et des entreprises des bords de Marne – dont la Ville est adhérente – a reçu, informé et orienté 347 personnes, dont 89 Campinois. « Nous réalisons un diagnostic avec les porteurs de projet, explique Fanny LangMichel, animatrice, avant de leur faire des préconisations : accompagnement au business plan, ateliers thématiques ou réunions d’information délocalisées de la Chambre de commerce et d’industrie… En parallèle, ils bénéficient d’un espace de documentation où ils peuvent échanger avec des entrepreneurs et des partenaires locaux, et de permanences d’experts gratuites. » Deux dispositifs locaux complémentaires qui ont mutualisé leurs services pour relever ensemble un défi : permettre à tous de réussir ! sandrine becker photo xavier cambervel

Patrick Louis-Alexandrine Porteur de projet campinois

« Je souhaite créer une école de formation aux métiers d’animation et de jeux vidéo, accessible à tous, mais je me posais beaucoup de questions. Le Pace m’a aidé à y répondre et m’a orienté. Aujourd’hui, j’ai intégré une couveuse d’entreprises qui va me permettre de tester mon projet avant de me lancer. »

N° 459 - mars 2014 - Champigny notre ville -

P.15


Réseaux

PAR LAURENCE DOYEN - PHOTOS : DIDIER RULLIER

La mutualisation des chantiers de voirie et d’enfouissement des réseaux aériens permet de limiter les nuisances liées aux travaux et de maîtriser les coûts de percement de la voirie.

Chemin du Préde-l’Étang prolongé Aux Simonettes Sud, la Ville profite de travaux de voirie pour enfouir les réseaux aériens et installer un éclairage public économe en énergie. Une mutualisation des interventions mise en œuvre en cours également dans d’autres quartiers de la ville.

D

epuis l’automne, les engins de chantier s’activent sur le chemin du Pré-de-l’Étang prolongé. Dans le cadre d’un programme immobilier composé de maisons de ville et d’une résidence sociale, un aménageur, la Sadev94, réalise un trottoir et réaménage la voirie. En parallèle, la Ville, en lien avec le Sipperec(1) et Orange, fait enfouir des réseaux aériens sur poteaux (éclairage

public, câble, électricité, téléphone). Une fois ces travaux terminés, des candélabres économes en énergie seront posés. Tout au long de l’année, la Ville coordonne ainsi travaux de voirie et d’enfouissement des réseaux aériens afin de limiter les nuisances et de maîtriser les coûts de percement de tranchées et de réfection de voirie. Ce sera le cas par exemple à partir de mars prochain,

P.16 - Champigny notre ville - N° 459 - mars 2014

avenue Célina et Ancien Chemin de Villiers, à l’occasion de travaux d’assainissement. Puis rue VictorCoupé en septembre prochain. Qui : Sadev94 pour la Ville Quand : jusque mars 2014 Combien : 46 908 € TTC pour la Ville

(vidéo et éclairage), 59 000 € pour le Sipperec, 27 551,20 € pour Orange

1. Syndicat intercommunal de la périphérie parisienne pour l’électricité et les réseaux de communication, auquel la Ville est adhérente.

avis d’expert « Pour cette opération d’enfouissement des réseaux aériens, nous avons repris le câblage de 25 riverains. Une

fois enterrés, les réseaux contribuent à l’embellissement des rues et facilitent les déplacements sur les trottoirs. Ils ne sont plus soumis aux intempéries ou aux chutes d’arbres, ce qui garantit une meilleure sécurité d’approvisionnement pour les usagers. » Yves Kersuzan

ingénieur infrastructure réseaux pour le Sipperec


le chiffre du mois 250 000 e

Ecole

C’est le budget d’investissement annuel alloué par la Ville aux enfouissements de réseaux aériens.

En bref… Voirie

Rue Proudhon

fait

Deux ralentisseurs et des grilles d’avaloir ont été installés rue Proudhon pendant les vacances scolaires. Ils permettent de réduire la vitesse dans cette rue empruntée par les usagers du centre OlivierMessiaen et les élèves du groupe scolaire Albert-Thomas. Qui : la Ville Combien : 5 101,34 € TTC

Cadre de vie

en cours

Campagne d’élagage

Démarrés en janvier, les travaux se poursuivent à l’intérieur du bâtiment.

Élémentaire Irène-Joliot-Curie Depuis janvier, les travaux de restructuration ont commencé dans les salles de classes. L’architecture du bâtiment est conservée mais l’intérieur sera modifié pour accueillir en cours 14 salles de classes à la rentrée prochaine au lieu des 12 actuelles.

A

chauffage sont en cours. Sur le toit, la toiture est refaite pour apporter une meilleure isolation, conforme à la règlementation RT 2012. À l’extérieur, un nouvel ascenseur pour les personnes à mobilité réduite sera créé, ainsi que des sanitaires adaptés. Les élèves et l’équipe enseignante sont associés

aux ­travaux et ont visité le chantier, sur lequel interviennent de nombreux salariés campinois (lire aussi notre dossier pages 19-23).

1 400 arbres d’alignement seront élagués sur les voies communales. Les riverains seront prévenus par courrier et l’entreprise prestataire placardera des panneaux sur les arbres 48 heures à l’avance. Le stationnement est interdit au fur et à mesure de l’avancée du chantier. Qui : la Ville Quand : jusqu’au 28 mars, hors intempérie ou problème technique Combien : 63 000 € HT

stationnement. À noter : les déviations de bus des lignes 208 et 308 n’impactent pas les usagers. Tous les arrêts sont desservis, certains étant décalés de quelques dizaines de mètres (Claude-Bernard et Rabelais). Qui : la Ville Combien : estimation de 926 851,16 € TTC, avec une subvention de l’Agence de l’eau Quand : jusqu’au 2 mai 2014

grimpants, 13 conifères et 2 280 vivaces et graminées à travers la ville. Cette campagne concerne les espaces publics : ronds-points, squares, aire de jeux, bords de Marne… Qui : la Ville Quand : jusque mars, hors intempérie Combien : 9 514,32 €

chantiers et les piétons sont amenés à emprunter le trottoir opposé. Qui : le Département Quand : jusqu’au 21 mars

Cadre de vie

Assainissement

Cadre de vie

Des analyses du sous-sol sont en cours pour préparer l’arrivée du métro Grand Paris Express. Les sondages s’effectuent par carottages devant le 148 avenue Maurice-Thorez et rue de Bernau, à l’entrée du parc départemental du Plateau. Qui : Société du Grand Paris Quand : jusqu’au 14 mars

didier rullier

près le désamiantage des locaux et la création d’une rampe pour les personnes à mobilité réduite, les travaux se poursuivent à l’intérieur de l’aile dédiée aux salles de classe. L’électricité est posée, les menuiseries ont été changées début février. La plomberie, l’installation des réseaux et du

en cours

Avenue Boileau

Les travaux d’assainissement ont commencé avenue Boileau entre la route du Plessis et la rue JacquesSolomon, Attention aux restrictions de

en cours

en cours

Av. Salvador-Allende

Les agents des espaces verts municipaux plantent 1 059 arbustes

Attention si vous passez par l’avenue Salvador-Allende. Les arbres de cette voie départementale sont en cours d’élagage par les services du Conseil général. Le stationnement est interdit au fur et à mesure de l’avancée des

Campagne de plantations

www.champigny94.fr

Qui : la Ville Quand : jusque septembre 2014 Combien : 2,9 millions d’euros toutes dépenses confondues

Grand Paris

Sondages sur trottoirs

en cours

N° 459 - mars 2014 - Champigny notre ville -

P.17


Invitation aux Journées de dépistage du 3 au 31 mars 2014

Audition Conseil vous invite à découvrir les nouvelles aides auditives 100 % invisibles !

(1) Test non médical (2) Sur prescription médicale ORL (3) Voir conditions aux centres

Offres spéciales du 3 au 31 mars 2014

TEST GRATUIT de votre

audition(1)

Vous souhaitez améliorer votre bien-être auditif, alors découvrez les nouvelles solutions pour mieux entendre... Discrétion, performances et design, la nouvelle génération d’aides auditives vous offre tous les atouts pour retrouver une meilleure audition.

ESSAI GRATUIT

Audition Conseil partenaire officiel de la Journée Nationale de l’audition

13 mars 2014

CHEZ VOUS d’une solution auditive(2)

AUDITION CONSEIL CHAMPIGNY

Partenaires :

Elodie MASSIAT OFFRE de

FINANCEMENT personnalisée(3)

Audioprothésiste diplômée d’État

8, rue Albert Thomas à Champigny Tél. 01 48 81 27 55 AUDITION CONSEIL, n°1 de la correction auditive - www.auditionconseil.fr

BM Champigny Mars.indd 1

13/02/14 10:47


Jeunesse

Dossier

Devenir

citoyen

Socle démocratique, ciment et force de notre société, la citoyenneté marque notre implication – par divers biais – dans la vie de la cité. T  rouver sa place, être acteur, savoir faire entendre sa voix, écouter, apprendre, respecter… Des enjeux pour la construction de chacun et pour bâtir le commun. À Champigny, l’apprentissage commence dès le jeune âge: pour devenir les citoyens de demain !

Ê

tre citoyen, c’est avoir des droits, aussi essentiels que la liberté d’expression, et des devoirs envers la société, c’est être responsable. Le statut officiel de citoyen s’acquiert en France à 18 ans, âge du droit de vote et de la majorité. Différents acteurs locaux, dont les établissements scolaires et la Ville, participent auprès des familles à l’apprentissage de la citoyenneté : de la théorie – transmise dans le cadre d’animations ludiques et de terrain – à la pratique – dans les instances de démocratie participative. Pour de futurs citoyens épanouis et curieux, artisans de la vie démocratique !

PAR sandrine becker photos didier rullier.

N° 459 - mars 2014 - Champigny notre ville -

P.19


Devenir

citoyen

Les élèves de l’école élémentaire Joliot-Curie ont participé au choix de la couleur du préau temporaire, installé le temps des travaux de rénovation de leur école.

  Respecter les autres et leurs différences, comprendre, exprimer son opinion et s’épanouir dans la société... Afin d’aider les plus jeunes à se construire, à Champigny, équipes éducatives, agents municipaux, acteurs sociaux et associatifs déploient des efforts communs. Du primaire au lycée, enfants et adolescents participent chaque année à divers projets interactifs et ancrés dans le réel. De la théorie à la pratique, à l’échelle de l’école, du quartier et de la ville, l’apprentissage de la citoyenneté se vit au quotidien. En voici des exemples concrets…

L’apprentissage de la citoyenneté

Faire participer, montrer plutôt qu’affirmer. À Champigny, ce principe démocratique est appliqué dès le plus jeune âge. L’éducation à l’environnement urbain, inscrite au projet éducatif local (PEL), se passe sur le terrain, par l’échange et par le jeu. Parmi ses diverses formes, les Classes de ville citoyennes remportent depuis dix ans un franc succès auprès des élèves comme des enseignants. Chaque année, près de cent cinquante enfants partent à la découverte de leur commune, en visitant la mairie, les Archives municipales et la Maison de justice et du droit. L’occasion de rencontrer et de discuter avec les élus et les agents municipaux, et des juristes. Autre animation plébiscitée : le jeu éducatif Vivacité, organisé

P.20 - Champigny notre ville - N° 459 - mars 2014

Les élus lycéens participent à la vie de leur établissement via le Conseil de vie lycéenne, ici au lycée Langevin-Wallon.

depuis huit ans par les deux bailleurs sociaux du Bois-l’Abbé – Immobilière 3F (I3F) et Paris Habitat –, les villes de Champigny et de Chennevières et les associations du quartier. De février à juin, 150 élèves de CM2 des sept écoles élémentaires du Bois-l’Abbé de Champigny et de Chennevières concourent à ce « Trivial Poursuit » de quartier. « L’objectif est de les sensibiliser au vivre ensemble, aux règles de vie collective et à l’environnement, et de les faire réfléchir sur l’actualité », explique Levy Christian Pambia, responsable de la médiation sociale I3F. Les règles : chaque

classe, répartie en quatre équipes, participe à un tournoi sous la forme d’un questionnaire, de mises en situation et de défis. À l’issue, les meilleurs citoyens concourent à une finale ­interécoles et intervilles, avec remise de diplômes par les élus.

L’exercice de la démocratie

À Champigny, devenir citoyen passe également par la pratique. Au quotidien, enfants et adolescents sont associés à la vie de leur environnement et de la société. Ainsi, depuis quelques années la municipalité convie les


Jeunesse

Dossier

« Afin de mobiliser pleinement les compétences des enfants et de retenir leur intérêt, les Classes de ville citoyenne ont beaucoup évolué en dix ans. Nous avons misé sur l’interaction et le ludique. Et c’est une réussite ! »

Vivacité, un jeu éducatif proposé par les bailleurs sociaux du Bois-l’Abbé avec les villes de Champigny et Chennevières, sensibilise les enfants aux règles de vie collective (ici à l’école Anatole-France).

petits Campinois à prendre part au projet de rénovation de leur école. Après l’élémentaire Anatole-France, c’est au tour des délégués de classe d’Irène-Joliot-Curie de participer. « Être délégué, c’est s’engager dans la vie de l’école, apprendre à communiquer, à écouter, proposer des améliorations, explique Rachel Armbruster-Ehret, la directrice. Pour choisir la couleur du nouveau préau, les enfants ont consulté leurs pairs. La majorité s’est prononcée pour le blanc afin que le restaurant scolaire attenant soit lumineux. » Autre étape de construction personnelle, autre lieu d’exercice de la démocratie : le Conseil de vie lycéenne. Cette instance permet à dix jeunes, élus par tous les élèves pour deux ans, de participer aux décisions de l’établissement mais pas seulement. À Langevin-Wallon, les premiers représentants, désignés à la rentrée 2012-2013, ne manquent pas d’idées : « Au quotidien, on essaie de faire avancer les choses, en étant à l’écoute des autres élèves et en participant à des rendez-vous inter-lycées, explique Jonathan, son vice-président, étudiant en informatique. On a créé un foyer et une association pour concrétiser nos projets : relance du journal du lycée, action de lutte

contre le cyber-harcèlement, en lien avec l’Inspection académique et une association… » Des projets à entretenir et à développer pour des citoyens demain heureux !

Questions à…

Daniel Garnier Chargé de mission au service municipal Prévention, Tranquillité publique, Droits des femmes

Christian Fautré

Premier maire adjoint, chargé de la Démocratie participative

Qu’est-ce que la citoyenneté à Champigny ? C’est aider tous les citoyens à prendre leur place dans la vie de la commune, pour continuer à construire Champigny. Pour cela, nous mettons en œuvre divers moyens afin de favoriser l’accès des habitants à l’information et à la démocratie participative, notamment par les conseils de quartier, les réunions publiques, les comités d’usagers… Permettre aux plus jeunes de s’impliquer : l’avenir de la démocratie ? L’apprentissage de la citoyenneté est l’affaire de la société tout entière. Un moyen de lutte contre les discriminations. À Champigny, nous cherchons à aider les enfants à mieux connaître leur environnement, pour mieux se l’approprier, le défendre. Et nous pouvons

être fiers : pas encore « citoyens », ils sont déjà artisans du vivre ensemble. Les jeunes ont un rôle à jouer, la Ville a souhaité les aider… Pour être citoyen, les jeunes doivent pouvoir prendre leur place. Or il y a de nombreux obstacles : travail, logement... Pour les aider à réussir, nous avons mis en place un outil de citoyenneté : les Rencontres pour la jeunesse. L’objectif n’est pas de faire les choses à leur place, mais de les accompagner, de les rendre acteurs de leur avenir. N° 459 - mars 2014 - Champigny notre ville -

P.21


Devenir

citoyen

« La classe citoyenne est complémentaire du travail éducatif mené à l’école. Pour les enfants qui se rendent sur le terrain, c’est du concret. Et point très positif, nos rencontres ont permis de déconstruire un certain nombre d’idées reçues sur la vie de leur ville. » Marie-Pierre Edwige Professeur des écoles

À la découverte

Découvrir sa ville, son histoire, son fonctionnement… Chaque année, près de cent cinquante élèves de CM2 participent aux classes citoyennes. V  isite aux Archives municipales, pour le plaisir des petits curieux.

«B

onjour, bienvenue aux Archives ! » Cet après-midi de février, au 58 rue Guy-Môquet, Patricia Masson accueille onze élèves de CM2 de l’école Maurice-Thorez pour une classe citoyenne. La semaine passée, leurs camarades sont venus participer à un atelier sur la généalogie. Aujourd’hui, eux vont découvrir l’histoire de Champigny.

Éveiller la curiosité

Patricia accueille des élèves de l’école Maurice-Thorez, pour une classe citoyenne, aux Archives municipales. Présentation du blason de la ville et de sa devise.

P.22 - Champigny notre ville - N° 459 - mars 2014

« Ce n’est pas la première fois que vous visitez un service municipal », remarque l’agent. Toutes les mains se lèvent pour prendre la parole. « Il y a deux jours, on est allé à la mairie, répond fièrement un élève. On a visité le service de l’État civil où sont conservés les registres. Ça raconte l’histoire de la vie des gens. On a aussi rencontré un adjoint au maire. La Ville s’occupe de beaucoup de choses pour la vie des habitants : des écoles, des logements, des parcs, etc. » Soudain, une


Jeunesse

Dossier (A gauche). Tout en découvrant le métier d’archiviste, les enfants découvrent l’histoire locale, peuplée de grands évènements et d’anecdotes.

Enrichis de nouvelles connaissances, les élèves se prêtent, avec esprit d’équipe, au jeu du questionnaire. Un bel exercice citoyen !

e de ma ville petite voix s’élève : « Et vous, Madame, vous faites quoi ? » Pour aider les élèves à comprendre le métier d’archiviste, Patricia les invite à se placer autour d’une grande table recouverte de dizaines de vieux documents : des photos aériennes de Champigny de 1960 et de 1990, une carte du Val-de-Marne de 1740, d’anciens registres d’état civil, des cartes postales…

L’histoire, enjeu citoyen

Les enfants sont fascinés. Mais pas question de manipuler ces précieux documents avant d’avoir mis des gants. « Savez-vous pourquoi je garde tout cela ? interroge la jeune femme. Pour savoir comment c’était avant, se souvenir, préserver une mémoire. » En faisant le tour des supports, elle leur conte par un jeu de devinettes la grande histoire de Champigny. Autrefois, une forêt. Un mystérieux château. Le crâne d’un jeune mammouth découvert sur les bords de Marne… Portés par un sentiment de fierté et d’identité, les élèves assaillent de questions la gardienne de ces trésors locaux. « Les enfants sont toujours très curieux de connaître le passé de leur ville, constate-t-elle. Et étudier l’histoire, c’est devenir citoyen. Ça permet de mieux appréhender le présent

« C’est super intéressant de découvrir l’histoire de sa ville et des gens qui ont participé à son évolution. Aujourd’hui, grâce à ce que j’ai appris en classe citoyenne, je me sens encore plus campinois et j’ai envie d’y faire des choses. » Jugortha 10 ans

et de se projeter dans l’avenir, de s’approprier son environnement et de s’impliquer. » L’après-midi est déjà bien avancé. « À présent, à votre tour de travailler ! », annonce Patricia. Par groupe de quatre, les élèves sont invités à répondre à un questionnaire de trois pages.

Travail en équipe

Avant de démarrer, petites recommandations méthodologiques de madame Edwige, leur enseignante : « Pour que tout le monde participe et pour respecter le travail de vos camarades, chacun à votre tour, vous lisez une question en chuchotant et vous notez la réponse. Pour bien travailler ensemble, soyez à l’écoute les uns des autres et échangez ! » Les enfants se prêtent volontiers au jeu des questions : « Quelle est la rivière qui entoure notre ville ? Donnez cinq noms de quartiers. Sur la carte de 1859, entourez le village de Champigny. Quelle est la devise du blason ? »… Une heure plus tard, fin de l’exercice. Il est temps de rejoindre le bus pour retourner à l’école. Patricia les informe qu’elle leur rendra visite le vendredi suivant pour un compterendu des ateliers. Les enfants la remercie : « C’était magnifique ! », lance l’un d’entre eux. « On a beaucoup appris. Je vais raconter tout

Très curieux de comprendre leur ville, les petits Campinois consultent les vieux registres municipaux sortis des fonds d’archives pour la classe citoyenne.

ça à mes parents », annonce un autre. Dans deux jours, les enfants de la classe citoyenne clôtureront leurs visites par la Maison de justice et du droit, à la découverte de leurs droits et devoirs... de citoyens ! N° 459 - mars 2014 - Champigny notre ville -

P.23


T 'ENVIRONNEMEN

DE L E EN

EU

SE

UN

TREPRISE RESPECTU

• ORGANISATION D’OBSÈQUES à partir de 1657€ HORS TIERS* • PRÉVOYANCE • MONUMENTS

DÉLÉGATAIRE OFFICIEL DE LA VILLE 13 rue Albert Thomas à CHAMPIGNY-SUR-MARNE (Parking du marché, Place Lénine)

01 47 06 00 68 * Voir conditions en agence. **Appel gratuit depuis une ligne fixe. Hab.08-94-055 Crédit photo : Getty Images® .

generiquePFG_Champigny_97x130.indd 1

BM Champigny Mars.indd 2

03/02/2014 16:04:19

13/02/14 10:47


www.champigny94.fr Animation Les peuples de l’eau

L’association Noé International vous donne rendez-vous samedi 22 mars de 15h à 19h à la Maison pour tous Youri-Gagarine (6, avenue du 11-Novembre-1918) pour « Les peuples de l’eau », animation proposée dans le cadre de la Journée mondiale de l’eau. Au menu : des débats puis des spectacles de musique, danse et improvisation présentés par les Points rencontre information jeunesse (Prij) des Mordacs et du Bois-l’Abbé, le centre de loisirs Anatole-France et la compagnie À feu et à scène.

Tri Déchets verts

La collecte des déchets végétaux reprend mi-mars jusqu’à mi-décembre. Elle s’effectue une fois par semaine devant votre domicile (calendrier des collectes sur www.champigny94.fr, rubrique « Cadre de vie/Propreté Cadre »). Sont ramassées uniquement tontes de gazon, feuilles et fleurs coupées, mauvaises herbes et branches en fagots. Si vos sacs sont hors d’usage, vous pouvez en demander auprès du Numéro Vert 0 805 700 500.

Cadre de vie Dératisation

Biannuelle et obligatoire, cette campagne se déroule du 31 mars au 11 avril sur notre ville. Elle concerne tous les propriétaires, gérants et locataires d’immeubles à usage d’habitation, de commerce ou d’industrie. L’opération consiste à nettoyer les caves, vérifier et réparer les tampons d’égout, obturer les orifices servant de passage, installer pièges et produits raticides respectueux de la santé publique.

Chaque 22 mars, les Nations unies célèbrent la Journée mondiale de l’eau.Cette ressource naturelle, que l’on appelle aussi « or bleu », est si précieuse que chacun, à son échelle, doit en prendre soin.

Eau fragile ENVIRONNEMENT

C

ent cinquante litres. C’est la consommation quotidienne d’eau pour chaque personne en France(1). Même s’il suffit d’ouvrir un robinet, l’approvisionnement en eau ne coule pas de source. C’est un bien trop rare et trop précieux pour être gaspillé. Économies. Réduire votre facture d’eau de 30 à 40%, c’est possible. Traquez la moindre fuite, qui peut totaliser 20% de la consommation. Ne laissez pas couler l’eau inutilement lors de votre toilette ou de la vaisselle : 1,5 litre s’échappe du robinet chaque minute. Vérifiez la pression de l’eau (3 bars suffisent), préférez les réservoirs 3-6 litres sur les WC, équipez vos robinets de mitigeurs et pensez aux embouts « mousseurs » pour réduire le débit. Préservation. Les réseaux publics d’assainissement sont des installations coûteuses au service de tous, dont l’entretien est assuré par l’argent public, donc la redevance d’assainissement (Ville et Département). N’y jetez aucun

produit toxique (peintures, sol- infos pratiques vants, liquides corrosifs, hydrocarService municipal de l’Assainissement : bures…). De même, les réseaux 01 45 16 60 14. Heures creuses, n’ont pas à faire office de pou- jeudi et week-end : 01 45 16 40 00 belles. Cotons, lingettes (même biodégradables !), serviettes hygiéniques, couches, éponges, doivent être jetées avec les ordures ménagères. Les huiles de cuisine encrassent aussi les tuyaux. Tous ces produits bouchent peu à peu les canalisations et occasionnent des débordements de réseaux à la fois sur le domaine public et chez les particuliers. Mise aux normes. Conformément Nous sommes deux à la législation, l’eau potable qui arrive dans nos foyers doit être égoutiers à entreteexempte de plomb. Le Syndicat nir et curer les 149 km des eaux d’Île-de-France (Sedif), linéaires du réseau communal et les avaloirs (eaux usées, concessionnaire pour la Ville de eaux pluviales et unitaires). Champigny, procède au remplaceNous y retrouvons cannettes, ment des branchements en plomb lingettes, essuie-tout, sacs reliant l’abonné au réseau depuis plastique, serpillières… plusieurs années. Ils bouchent les canalisations

avis d’expert

Laurence Doyen dessin Christophe Besse

1. Source : Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’Énergie (Ademe). www.ademe.fr

et peuvent provoquer des inondations chez les riverains.

Djamil Chaïbi

égoutier pour la Ville

Numéros pratiques Veolia eau (ex-Générale des eaux) : 0 811 900 900 - EDF : 0 810 010 333 - GDF : 0 810 800 801 - Dépannage : 0 800 473 333 (gaz) et 0 810 333 194 (électricité) - Déchetterie municipale : voie Sonia-Delaunay - Pour tout renseignement sur la collecte sélective des déchets : 0 805 700 500 (numéro Vert) - Appel gratuit depuis un poste fixe (du lundi au vendredi). N° 459 - mars 2014 - Champigny notre ville -

P.25


L’événement

Journalistes référents quartiers  : Bois-l’Abbé/Cœuilly : Sandrine Becker – 4-Cités/Simonettes : Sandrine Becker – Centre-ville/Coteaux : Sandrine Becker – Cœuilly/Village parisien : Laurence Doyen – Maroc : Sophie Durat – Mordacs/Cœuilly : Laurence Doyen – Plateau : Laurence Doyen – Plant/Tremblay : Sophie Durat - Avec la contribution de Stéphane Laforge et Emmanuelle Palasset.

Vue du Bois-l’Abbé depuis la tour Rodin. Le projet de renouvellement urbain comprend des démolitions qui permettront d’ouvrir le quartier sur la ville.

Parole de

Les é A et livré Les é de c term

Mélanie Planells

Chef de projet à la direction du Développement urbain et social

« Le projet de rénovation urbaine du Bois-l’Abbé apportera une meilleure qualité de vie aux habitants, une clarification des espaces publics et privés et une plus grande ouverture du quartier. »

Rénovation urbaine

Le nouveau Bois- l

infos pratiques Rencontre d’information : venez vous informer sur les démolitions, comment ça marche et les mesures de sécurité, mercredi 12 mars entre 17h et 19h à la Maison du projet, en bas de la tour Rodin. Autour d’une exposition et d’un film, les bailleurs sociaux, Mélanie Planells, chef de projet, et Khadija Margoum, coordinatrice sociale, vous accueilleront et répondront à vos questions.

P.26 - Champigny notre ville - N° 459 - mars 2014

Le Projet de renouvellement urbain du Bois-L’Abbé, sous convention Anru, gagne du terrain, malgré des reports de planning.L’ensemble des programmes sera réalisé afin d’apporter une embellie au quartier et à la ville tout entière. PAR sophie durat photos didier rullier et anja

L

e Bois-L’Abbé nouvelle génération est en devenir. Imposé en 1967 puis oublié par l’État, ce quartier enclavé est aujourd’hui dans une dynamique d’ouverture sur la ville : le résultat d’une volonté forte d’ancrer le Bois-l’Abbé dans son époque. Plus de confort, plus de qualité de vie, de lien avec les quartiers voisins… Sous convention avec l’Agence nationale de rénovation urbaine (Anru), après une bataille menée par la Ville et ses habitants, un tiers du quartier est aujourd’hui en travaux. Si certains

chantiers ont pris du retard, l’ensemble du projet est maintenu et sera bien réalisé !

Déjà fait !

La Maison pour tous et le centre de loisirs Anatole-France ont ouvert le bal en 2009. En avril 2013, la nouvelle résidence Allende de 57 logements voyait le jour et, en septembre 2013, les écoliers prenaient possession des nouveaux locaux dans les élémentaires A et B AnatoleFrance, fraîchement construites. Devant l’école,


Certains locataires du Bois-l’Abbé sont relogés dans d’autres quartiers de la ville, notamment résidence des Poneys (ci-contre), rue AlexandreFourny (livrée en septembre 2013).

epuis projet rbain tions uvrir ville.

Plant/Tremblay Mairie annexe 164, avenue du Général-de-Gaulle > 01 49 83 86 30 Marché couvert (8 h-13 h) 125, bd de Stalingrad mercredi et samedi

Quatre-Cités/Simonettes

Square Jean-Goujon, création de stationnements longitudinaux et de trottoirs. Les écoles élémentaires A et B Anatole-France ont été livrées à la rentrée 2013. Les écoles maternelles, en cours de construction, seront terminées pour décembre 2014.

un nouveau parvis a été créé et le square Goujon doté d’un rond-point. En parallèle, 729 logements du bailleur Paris Habitat ont déjà bénéficié d’une réhabilitation intérieure (plomberie, électricité, cuisines et salles de bains, portes palières, sas d’entrée dans les halls…).

En cours

Un des objectifs du Projet de renouvellement urbain (PRU) est d’ouvrir le quartier et de diversifier l’offre de logements. Pour ce faire, deux tours et deux porches doivent être démolis (8, square Delacroix, 3, rue de Maine, 3-5, villa Poitou et 2, square Charles-d’Orléans). Cette opération, après diagnostic, nécessitant un surcoût pour exécuter des travaux de désamiantage, la Ville et les bailleurs ont sollicité l’Anru pour une subvention supplémentaire de 1,8 million d’euros. Face à cette nouvelle contrainte budgétaire, les parties prenantes ont proposé l’abandon de la démolition du 2, square

Mairie annexe 95, av. de la République > 01 48 81 82 65 PMI 37 bis, rue Karl-Marx > 01 47 06 00 33 Coordinatrice sociale Marilyn Porte > 06 16 82 34 44 6, rue Germinal Point rencontre infos jeunes 6, rue Germinal > 01 48 81 44 65 Marché (8 h - 13 h) Boulevard Gabriel-Péri jeudi et dimanche

Maroc/Fourchette/ Polangis

- l’Abbé avance !

d’Orléans, moins cruciale pour le développement du projet et permettant au commissariat de conserver ses locaux. Les démolitions démarreront dès que l’Anru aura donné son feu vert. C’est une étape primordiale qui conditionne la progression des travaux du mail Carpeaux, de la nouvelle entrée de quartier et du programme Foncière logement… puisque la tour 8, square Delacroix se situe en plein milieu du futur axe. Des chantiers pourront néanmoins être terminés en avril : le square Jean-Goujon, afin de créer des stationnements et des trottoirs confortables, et des travaux de réseau rue Matisse.

À venir

La résidence rue Carpeaux de 69 logements sera habitable en septembre 2014, juste avant la livraison des maternelles Anatole-France en décembre 2014. Les bailleurs poursuivent la réhabilitation : façades et logements des résidences 1, rue du Maine et villa Bearn d’I3F

!

infoSpratiques

Mairie annexe 164, avenue du Général-de-Gaulle > 01 49 83 86 30 Marché couvert (8 h - 13 h) 125, bd de Stalingrad mercredi et samedi

Plateau Point rencontre infos jeunes LCR des Chaloux, chemin des Chaloux > 01 48 81 53 14 Coordinatrice sociale Aurore Chenini LCR Jalapa, 11, rue Jalapa > 06 19 68 67 31

Bois-l’Abbé/Cœuilly Marché (8h-13h) Place de Cœuilly, jeudi et dimanche Mairie annexe 14, place Rodin > 01 48 80 63 04 Bibliothèque André-Malraux 3, mail Rodin > 01 48 80 45 20 PMI 1, place Rodin > 01 48 80 45 49 Coordinateur social à la maison du projet Khadija Margoum 4, place Rodin > 06 16 82 34 31 Point rencontre infos jeunes 9, square Jean-Goujon > 01 48 80 27 24 Marché (8 h - 13 h) Route du Plessis mercredi et samedi

Mordacs/Cœuilly Point rencontre infos jeunes 22 bis, avenue du 8-Mai-1945 > 01 48 80 20 36 Maison du projet Centre commercial des Mordacs, avenue du 11-Novembre-1918

Cœuilly/Village parisien Mairie annexe 54, boulevard du Château > 01 48 80 82 72 PMI 8, rue de l’Abreuvoir > 01 55 98 11 40 Bibliothèque Gérard-Philipe 54, boulevard du Château > 01 55 98 29 80

seront rénovés en 2014. Un hall traversant villa Béarn permettra un accès direct sur la rue Carpeaux. La prochaine étape, c’est aussi l’« Anru 2 » : Champigny s’est portée candidate, avec Chennevières et la Communauté d’agglomération du haut Val-de-Marne, pour la poursuite logique du projet initial sur l’ensemble du Bois-l’Abbé, porté par la Ville et ses habitants. Le dossier comporte des demandes de réhabilitation de logements, la reconstruction du groupe scolaire Jacques-Solomon, la création d’une rue désenclavant le lycée Gabriel-Péri et un projet de piscine intercommunale. Réponse attendue avant l’été prochain. N° 459 - mars 2014 - Champigny notre ville -

P.27


22 élèves de CM1 de l’école Albert-Thomas répètent deux fois par semaine en compagnie de professeurs de l’école de musique.

Le Plant /Tremblay Service public

Passez à la poste ! La fermeture du bureau de poste boulevard de Stalingrad a pénalisé les habitants du quartier. La mobilisation de la municipalité, des habitants et de l’association La Voix des riverains a permis d’obtenir une solution transitoire avant la réouverture d’un nouveau bureau de poste de proximité en septembre 2014. Pour le moment, une activité courrier est assurée dans les locaux de la mairie annexe du Plant-Tremblay au 164 avenue du Général-de-Gaulle, du lundi au samedi de 8h30 à 11h30.

Quatre-Cités/Simonettes

Restaurant

XAVIER CAMBERVEL

À la maison

Réouverture et changement de propriétaire : le restaurant « À La maison » renoue avec une cuisine traditionnelle française. Aux fourneaux, le nouveau chef M. Berthe concocte des recettes savoureuses avec des produits frais de saison. À déguster dans un cadre cosy. Bienvenue ! 128 avenue du Général-de-Gaulle – Tél : 01 41 77 94 26. Du mardi au samedi, de 12h à 14h et de 18h30 à 22h30, le lundi de 12h à 14h.

École

Tous au carnaval ! Fidèle à son envie de réunir parents et enfants autour de moments festifs, la FCPE du groupe scolaire Maurice-Denis organise son traditionnel carnaval, samedi 5 avril. Tous déguisés pour défiler en fanfare dans les rues du quartier ! Ne soyez pas étonné de croiser des princesses et des chevaliers, venez les saluer !

ÉCOLE ALBERT-THOMAS

Classe orchestre

V

endredi 7 février, conservatoire Olivier-Messiaen. Il est 14h, les premières notes d’une symphonie de Mahler retentissent. Une harmonie – des saxophones, trompettes, tubas, clarinettes et percussions – répète sans partition. Comment deviner qu’il y a encore un an la plupart n’avaient jamais touché un instrument ? Depuis début 2013, vingt-deux élèves en CM1 de l’école Albert-Thomas forment une classe orchestre, unique en élémentaire dans le Valde-Marne ! Porté par l’Association de parents d’élèves indépendante campinoise (Apeic), et soutenu par le conservatoire municipal, « ce projet social du dispositif national Orchestre à l’école vise à développer la pratique collective de la musique dans les quartiers », explique Rahma Kerrouchi, une maman investie. Deux fois par semaine, quatre professeurs de musique parviennent à faire jouer les élèves sans notion en solfège.

P.28 - Champigny notre ville - N° 459 - mars 2014

« À cet âge, ils ont beaucoup de capacité à écouter, à apprendre par cœur. Nous les aidons à développer leur mémoire musicale et sensorielle, explique David Brunet, du conservatoire. En outre, ils sont très actifs dans leur apprentissage. La pratique collective donne du sens. » Plus encore que la pratique d’un instrument, « ça permet de cultiver la motivation et la cohésion de groupe, et donne aux enfants les clés pour mieux réussir, s’enthousiasme Virginie Insergueix, professeur des écoles. Un succès ! » Venez en juger par vos propres oreilles le 25mars, au Printemps des familles !

infos pratiques Prochains concerts • Mardi 25 mars à 19h30, au centre culturel Olivier-Messiaen, dans le cadre du Printemps des Familles. • Jeudi 19 juin, jardin du Luxembourg, près Sénat (Paris 6e). Plus d’infos au 06 98 92 96 35.

Parole de

LINA

10 ANS, SAXOPHONISTE

« Faire partie d’un orchestre, c’est une joie ! On chante, on danse. On est tous ensemble et ça permet d’apprendre beaucoup plus facilement. Aujourd’hui, quand ma maman me voit jouer, c’est un bonheur pour elle. Ça me rend très fière. »


www.champigny94.fr Centre-ville/Coteaux CRÈCHE PARENTALE Portes ouvertes

Vous avez envie de vous impliquer davantage dans le quotidien de votre tout-petit ? Samedi 5 avril de 10h à 18h, rendez-vous aux portes ouvertes de la crèche parentale POEP (Portes ouvertes enfants parents), au 185, rue de Verdun. Depuis trente ans, cette structure multiaccueil unique à Champigny permet aux parents de s’investir, en assurant notamment des permanences. Tél. 01 48 82 08 69.

COMMERCE

D’une île à l’autre…

Maroc/Fourchette/Polangis

Béatrice Fouasnon distribue des éditeurs indépendants de littérature jeunesse en privilégiant une approche pédagogique et le développement durable.

Littérature jeunesse DIDIER RULLIER

Que vivent les livres Ces derniers jours, vous avez découvert un nouveau visage en venant acheter un bouquet rond, spécialité de L’Île aux fleurs, au 16 rue Albert-Thomas. Après neuf ans passés à soigner notamment les roses d’Équateur et les orchidées, Lidy Robin passe ce mois-ci la tige à Laurence Gonzales. Changement de propriétaire mais pas d’esprit. Tél. 01 48 81 38 08.

SECOURS POPULAIRE Braderie solidaire

Besoin de renouveler votre garderobe à prix modique ? Le Secours populaire organise une braderie de textile, chaussures, linge de maison neufs pour toute la famille, pour une participation symbolique. Rendezvous au 19 rue de l’Eglise, vendredi 7 mars de 13h à 18h et samedi 8 mars de 10h à 17h. Rens. : donner.spf94.org

B

éatrice Fouasnon ira ce moisci au Salon du livre de Paris en tant qu’exposante et plus seulement comme lectrice. Car cette Campinoise passionnée de lecture – la taille de sa bibliothèque personnelle en témoigne – s’est lancée récemment dans la distribution d’éditeurs indépendants de littérature jeunesse. C’est d’ailleurs un titre célèbre qui lui a inspiré le nom de sa société : « Voyage au centre des livres ». « Le livre de Jules Verne, Voyage au centre de la Terre, c’est un beau clin d’œil et tout un programme ! », souligne cette ancienne commerciale. Passée par la banque et l’automobile, elle souhaite « faire connaître des éditeurs peu visibles dans le circuit classique des librairies et transmettre la passion des livres aux enfants. Car en les éduquant

à la lecture, on les ouvre aussi à d’autres univers. » Créée en novembre dernier, sa société distribue aujourd’hui cinq éditeurs, choisis pour leur originalité, leur complémentarité et leur prix – 16 euros maximum pour les grands formats. « Deux autres critères me guident : l’approche pédagogique et le développement durable. Je veux favoriser des livres imprimés en France sur des papiers issus de forêts gérées de façon durable. » Les romans historiques des éditions Adabam (8-12 ans) côtoient les contes et légendes de la Bretagne et de la mer édités par Millefeuille, (3-15 ans), les comptines aux jolis graphismes d’Éponyme (18 mois-8 ans), les documents tournés vers l’environnement de Reine des prés (tout-petits) et les

fictions de Léon Arts & Stories, qui mettent en scène des tableaux de grands peintres (8-12 ans). Des crèches, des comités d’entreprise et des enseignants commencent à lui faire confiance. La maternelle Jacques-Decour lui réserve ainsi un stand lors de sa prochaine kermesse. Elle vend aussi lors de salons, en région parisienne, en province et jusqu’en Belgique, voire même grâce à des ventes privées à domicile. Un concept déjà testé avec succès auprès de quelques amis, que Béatrice aimerait bien développer à l’avenir.

infos pratiques Voyage au centre des livres Béatrice Fouasnon - 06 13 17 33 70 Site internet : www.voyageau-centre-des-livres.com

N° 459 - mars 2014 - Champigny notre ville - P.29


www.champigny94.fr Cœuilly/Village Parisien Collège

Justice & Ville Au collège Paul-Vaillant-Couturier, une classe de 4e et les délégués de 3e travaillent sur le droit dans le cadre du programme d’éducation civique. Tout au long de l’année, cinq ateliers se déroulent en partenariat avec l’association Justice & Ville. Les élèves travailleront notamment sur la justice pour les mineurs, les atteintes à la vie privée sur les réseaux sociaux et les droits des femmes.

Ludicœuilly

Faites vos jeux !

Des jeunes de trois clubs 11-15 ans participent à un atelier avec l’école municipale de théâtre. Un spectacle autour du voyage conclura leur travail hebdomadaire, fin juin.

Bois-l’Abbé/Cœuilly

XAVIER CAMBERVEL

Atelier-théâtre

Marre du Monopoly ? Venez à la soirée Ludicœuilly organisée vendredi 7 mars au centre Gérard-Philipe de 20h à 23h. Chaque premier vendredi du mois, vous y trouverez « L’Île interdite », « Bluffer » et autres jeux de cartes ou de plateau pour jouer tous ensemble. Pour plus d’infos : ludicoeuilly@gmail.com

École

Entrez dans la danse ! La maternelle Paul-Vaillant-Couturier fête dignement le retour des beaux jours. Après le goûter de partage du 11 février avec les parents, les élèves préparent le futur bal du printemps avec les maîtresses. Mardi 25 mars, les enfants viendront déguisés. Ils fabriqueront sur place leurs chapeaux, prépareront un gâteau avant d’aller danser avec l’intervenant musique.

Esprit de troupe «Q

uand le rideau se lève il me faut une image fixe, le tableau d’une salle de classe plongée dans un profond ennui. » Laurence Kevorkian, metteuse en scène, pose le cadre. Dans la salle polyvalente de la Maison pour tous du Bois-l’Abbé les apprentiscomédiens s’exécutent ce samedi matin. « Continuez cette action au ralenti, poursuit la metteuse en scène. Créez une situation ! Toi, tu ramasses ton papier. Soyez sincères, ne caricaturez pas, inspirezvous du quotidien. Ce qu’on fait aujourd’hui, on va le garder. » Ils sont dix jeunes, huit filles et deux garçons volontaires, membres de trois clubs 11-15 ans (Bois-l’Abbé, Boullereaux, Quatre-Cités) à mettre en place le premier tableau de ce projet mené avec l’école municipale de théâtre. Après avoir étudié les fondamentaux du sixième art, notre jeune troupe les

P.30 - Champigny notre ville - N° 459 - mars 2014

expérimente à partir de textes de Baudelaire et de Kerouac pour une création autour du voyage. « Ils ont une belle énergie, ils sont très surprenants, il y a une vraie fraîcheur chez eux, apprécie Laurence Kevorkian. Le jeu leur permet d’éveiller leur conscience, d’approcher la poésie, le rêve, un espace de construction intérieur qu’ils ne soupçonnent pas. Sur un plateau, un comédien doit être un corps, une conscience et un cœur, c’est ce que je leur enseigne. » Les répétitions hebdomadaires aboutiront à un spectacle au théâtre Gérard-Philipe en collaboration avec des élèves du conservatoire de musique, le 21 juin. Mais d’abord, il faut travailler la mise en scène et connaitre son texte. « Là, tout n’est qu’ordre et beauté, luxe, calme et volupté », déclament en chœur les adolescents. La séance est finie. Rideau.

Parole de

Sabrina, 12 ans Club 11-15 du Bois-l’Abbé

« On travaille plus des scènes que la comédie. C’est ma première expérience au théâtre. Je me sens bien dans cet atelier, dans mon élément. Les animateurs disent d’ailleurs que je suis un peu comédienne. »


www.champigny94.fr Nadia Belmihoud, de l’association Formafood (3e en partant de la gauche), prodigue ses conseils culinaires aux jeunes du club 11-15 ans.

infos pratiques La Marmite du Plateau 75, avenue de Cœuilly Sont également proposés des ateliers « Cuisine Santé » à l’attention des personnes âgées habitant le Plateau ou les environs les mardis 25 mars, 8 et 22 avril de 9h à 12h30 avec dégustation sur place Tél. : 06 19 68 67 31

Plateau

Ateliers cuisine

Graines de chefs «S

i tu utilises l’économe comme ça, tu feras des lanières qu’on appelle julienne de légumes. Tu verras, c’est très ­décoratif... » À la Marmite du ­Plateau, la nouvelle cuisine gérée par l’association Un Plateau pour tous, Nadia Belmihoud égrène ses conseils. La créatrice de l’association Formafood organise des ateliers ­culinaires à l’intention des jeunes du club 11-15 ans et des résidents du foyer Soleil. Autour d’elle, les jeunes s’activent :

Agenda

Saloum épluche les concombres, Adama dore les escalopes de poulet, Meissa et Chirine coupent les pommes en dés... « Les ateliers se déroulent le mercredi ou le samedi après-midi », explique Niouma Camara, responsable du club 11-15 ans du Plateau. « Nous invitons aussi le foyer Soleil, pour que les personnes âgées rencontrent les jeunes et se connaissent mieux. » « Avec Nadia, on a déjà fait des bûches pour Noël et plusieurs gâteaux. J’aime bien

Journée de la Femme

apprendre à cuisiner, pour plus tard », complète Zied, devenu expert en assaisonnement. Samedi 15 février, l’atelier a pris l’allure d’un concours. Chacun devait préparer une salade composée et la dresser dans une assiette. Attention à l’aspect visuel et gustatif ! « Impossible de départager », a conclu Nadia, très émue devant les créations de chacun. « Les salades préparées étaient toutes très originales et je vois beaucoup de potentiel chez ces enfants. »

Samedi 8 mars, le comité local de l’association France-Amérique latine et l’association Un Plateau pour tous vous donnent rendezvous salle Henri-Bassis de 15h à 17h. Au programme : projection du film Vida Digne ya !, conte par la compagnie La Fleur qui rit, enregistrement d’une vidéo Les femmes du Plateau parlent aux femmes des quartiers de Medellin (Colombie) et un goûter. Entrée libre.

Mordacs/Cœuilly Chapeau, les filles ! Pour la Journée internationale des droits des femmes, le Point rencontre information jeunes (Prij) des Mordacs organise une exposition. Un groupe composé d’une dizaine de filles a travaillé en partenariat avec le service municipal Prévention, Tranquillité publique et Droits des

femmes. Elles présenteront des portraits de femmes emblématiques dans différents domaines (recherche médicale, politique, humanitaire…). Vernissage le mercredi 5 mars de 19h à 21h au Prij, à l’îlot sportif Jesse-Owens. L’exposition sera ensuite visible dans le hall de l’hôtel de ville du vendredi 7 mars (avec présence d’une partie du groupe de 13h à 14h et de 16h à 17h) au vendredi 14 mars.

Centre de loisirs L’art de la récup

Le centre de loisirs Maurice-Thorez participera à la galerie P’art’âges qui se tiendra en mai prochain au centre de loisirs JacquesSolomon. Pour créer une œuvre éphémère, les enfants recherchent tout matériel de récupération : rouleaux d’essuie-tout, bouteilles et bouchons plastiques, capsules de café mais aussi tissus et papiers de bonbons.

D.R.

PRIJ

Contact : centre de loisirs Maurice-Thorez 22, avenue du 11-Novembre-1918 – Tél. 01 41 79 37 65

N° 459 - mars 2014 - Champigny notre ville -

P.31


Vous avez le choix du menu, diététique, classique ou médicalisé, ensuite laissez vous aller au confort d’un savoureux repas préparé par nos soins et livré à votre domicile. Un repas est à 15.10 * soit 10.30 après réduction fiscale.

omma Pour c

nder :

1 960 01x d’7un 0ap pe6l lo1ca l) (p ri

CNAV APA

*Tarif en vigueur au 30/12/2013

Avec Appétits & Associés, l’appétit grandit et le confort aussi.

www.appetits-associes.fr

Les spécialistes des repas de qualité livrés à domicile

BM Champigny Mars.indd 3

13/02/14 10:47


Didier Couturier

Repères 1963 

Naissance à Montreuil.

1976 

Entre au Conservatoire, sections accordéon et clavier.

1980 

Exerce le métier de comptable.

1985 

Devient artiste professionnel.

1994 

Crée sa formation D’Branché.

1999 

Vient jouer à Champigny pour la première fois.

F

Musique

Enchanter les cœurs

aire osmose avec l’instrument. La musique lui a donné une énergie vitale qui, depuis ses 9 ans, ne l’a jamais abandonné. Rapidement happé par les notes – « je m’endormais devant le tourne-disques » – Didier Couturier s’initie d’abord à la trompette et à la batterie avant de rencontrer ses instruments fétiches, à 13 ans : le clavier et l’accordéon, « un instrument près du corps et du cœur ». C’est l’époque des

groupes de copains et, déjà, le besoin « de faire danser les gens » mène l’artiste vers l’orchestre de variété. Si la raison l’assoit derrière un bureau de comptabilité de 17 à 22 ans, Didier prend rapidement sa liberté et rejoint son univers de prédilection dans un orchestre à temps plein à Montrouge. Vivre de sa passion, voilà sa destinée ! Ses passages à la télévision pour accompagner Demis Roussos ou dans l’émission culte de Pascal

Quinze ans qu’il offre ses meilleurs airs aux banquets des séniors campinois avec sa formation D’Branché. Didier Couturier a fait de la musique une passerelle d’émotions positives. Sevran de l’époque lui donnent une visibilité dans le petit monde de la musique. Rapidement, l’expérience de la scène, le contact qu’il noue facilement avec le public, les reprises qu’il partage avec bonne humeur lui donnent envie de s’affranchir des codes en vigueur et de monter sa propre formation. D’Branché voit le jour en 1994.

« J’aime les gens »

Didier Couturier aime briser la barrière entre musiciens et danseurs (ici lors d’un goûter dansant offert par la Ville aux séniors, à la guinguette du Martin-Pêcheur en juillet 2013).

C’est l’opportunité de faire résonner sa sensibilité en proposant une formule de gala inédite. « Nous brisons la barrière entre la salle et l’artiste en évoluant aussi au milieu du public. L’idée, c’est de parler aux gens, de jouer des titres qu’ils affectionnent. On essaie d’être à l’écoute. » Du jazz, de la musette, de la variété actuelle internationale suivent le musicien dans ses galas, thés dansants ou soirées en région

parisienne. Comme à Champigny, pour le traditionnel banquet des retraités qu’il anime depuis quinze ans, l’accordéon est toujours au centre de la fête, « c’est intergénérationnel, il suffit de commencer par un air d’accordéon pour plonger le public dans une ambiance festive. » Petite magie des notes et du charisme du « personnage » attendu avec impatience par ses nombreux fidèles, complètement mordus ! « Cela me gêne parfois car je ne suis pas une vedette ! Mais c’est touchant. » Dans sa dimension artistique nourrie de relations humaines et de beaucoup de travail, c’est l’authenticité et l’humilité qui priment. Des valeurs qui touchent les spectateurs et mettent de la chaleur dans leur cœur. sophie durat photo Didier Rullier

N° 459 - mars 2014 - Champigny notre ville - P.33


www.champigny94.fr

Animations

!

infoSpratiques

Une Nuit à la médiathèque Le Japon Samedi 22 mars à partir de 18h30 à la Médiathèque Jean-Jacques-Rousseau – Gratuit, informations au 01 45 16 42 34, réservation sur place à partir du 4 mars Mercredi 19 et samedi 22 mars dans les bibliothèques GérardPhilipe et André-Malraux, sur réservation (lire Sortir p. 12). Plus d’infos sur www.champigny94.fr

Parole de…

Atelier origami à la médiathèque pendant les vacances de février. Les créations des participants seront visibles lors de la Nuit de la médiathèque.

MÉDIATHÈQUE jean-jacques-rousseau

Une nuit au Japon Shakuhachi, origami et karaoké… Le 22 mars, la 3e édition de la Nuit de la médiathèque nous fait voyager jusqu’au Japon.Une soirée dépaysante pour vivre autrement la médiathèque, en famille ou entre amis.

« Je vais aux Nuits de la médiathèque avec mon mari et ma fille. Ce sont des moments de partage et d’échanges très chaleureux avec d’autres Campinois. Grâce à la mise en scène très réussie, on redécouvre un lieu dans lequel on passe souvent en coup de vent. » Catherine Bartolozzi Adhérente de la médiathèque

C

onnaissez-vous le kamishibaï ? Ce petit théâtre d’images ambulant, né dans le Japon des années 1920, est à découvrir le 22 mars en soirée à la médiathèque Jean-JacquesRousseau, à l’occasion de la 3e Nuit de la médiathèque. Après les thèmes de la nuit et de la bande dessinée, les bibliothécaires ont choisi cette année de consacrer la soirée à un pays dont la culture fascine de nombreux Français. « Au-delà de l’engouement actuel pour les mangas et les films d’animation, nous voulions aussi mettre en valeur les aspects plus tradi-

P.34 - Champigny notre ville - N° 459 - mars 2014

tionnels de la culture japonaise », souligne Marie dall’Aglio, bibliothécaire associée à la soirée. Un programme accessible à toute la famille et décliné aussi la semaine précédente dans les bibliothèques de quartier (lire Sortir p. 12). Pour les plus jeunes, direction les ateliers d’origami ou de calligraphie. Côté musique, les oreilles curieuses apprécieront le concert de musique traditionnelle mêlant shakuhachi (flûte en bambou), koto (luth) et taïko (tambour), tandis que le bar de la discothèque proposera un karaoké ! Contes de samouraïs, atelier manga ou

i­ kebana (composition florale), exposition d’estampes : au total, une dizaine d’animations sont proposées tout au long de la soirée. Et pour parfaire le tableau, jardin zen, bambous, orchidées et spécialités gastronomiques – préparées par l’association Champigny Prévention (ACP) – contribueront à vous mettre dans l’ambiance. Pour les couche-tard, la soirée se terminera avec la projection de Paprika, un film d’animation de Satoshi Kon sur le monde des… rêves. Alors, oyasuminasaï à tous. Enfin, bonne nuit quoi ! emmanuelle palasset photo xavier cambervel


Sports Parmi les atouts du nouveau soccer park : une pelouse synthétique bien épaisse, pour éviter les tendinites !

!

infoSpratiques Soccer park 111, rue Alexandre-Fourny, Tél. : 01 47 06 64 85 www.soccerpark.fr Ouvert de 9h à minuit, sur réservation

Soccer park

Foot intérieur

Vélo

En tandem

Tout beau, tout neuf, un « soccer park » – parc de foot – vient d’ouvrir ses portes à Champigny. Dans un ancien entrepôt réhabilité, l e site dispose sur 4 000 m² de quatre terrains de football à cinq, de deux courts de padel – un nouveau sport de raquette – et d’un club house.

À

peine ouvert, le lieu a déjà ses habitués. Rajith, 12 ans, Rashindhan, 10 ans et, Lenny, 10 ans, sont un peu comme chez eux au soccer park. « On vient surtout quand on n’a pas école, c’est sympa, la pelouse est bonne », expliquent les trois garçons en

Résultats Boxe éducative Deux jeunes pugilistes du RSCC ont été sacrés champions régionaux en boxe éducative en janvier dernier. Océane N’kodia s’impose chez les filles, Patrice Nunes chez les garçons. Bravo à eux !

pleine partie de foot. « Moi, je vais même y faire mon anniversaire prochainement », lance Lenny. Le soccer park a ouvert ses portes le 11 janvier. On y trouve quatre terrains de foot à cinq, deux courts de padel – un sport de raquette inspiré du tennis et du squash – un club

Rugby

Kayak

Les séniors du RSCC jouent les premiers rôles dans le championnat de promotion honneur. À quelques matches de la fin de la saison, ils sont encore en course pour l’accession en division honneur.

En compétition à Cergy pour le sélectif régional de slalom, le 9 février, trois kayakistes campinois montent sur un podium : en finale A Benoit Chantry est deuxième (K1H) et Aaron Penning s’impose en K1HM comme Lucie Cecile, en finale B, catégorie K1D.

Retrouvez toutes les infos sur Internet

www.champigny94.fr

house plutôt cosy, deux écrans pour retransmettre les matches, une borne avec une console vidéo. « On a insisté sur la qualité des installations, souligne Frédérick Bembassat, l’un des deux cogérants. La pelouse synthétique est bien épaisse afin d’éviter les tendinites et elle ne contient pas de petites billes en caoutchouc – les spécialistes apprécieront. On a trois vestiaires avec des douches individuelles dont un réservé à la clientèle féminine. On a aussi apporté un soin à la décoration et à l’aménagement, on a envie que cela soit un lieu ludique et convivial ! ». Commentaires positifs sur le soccer park de Champigny, comme ce témoignage de

Initiative sympathique d’un Campinois qui vient de monter une société de location de tandem. Formules demi-journée, journée, semaine, quinzaine ou au mois, possibilité de sièges enfants. À quelques coups de pédales du printemps, pourquoi ne pas se laisser tenter par une balade à deux ? Plus d’infos et réservations au 06 18 14 55 32 et sur www.jf-location-tandem.com

Patrick : « C’est plutôt sympa, juge ce Campinois de 25 ans. Avec mon cousin et des amis, on joue une fois par semaine au foot à cinq. Avant j’allais à Noisy-le-Grand, maintenant je suis à deux minutes de chez moi ! » Comme lui, de nombreux Campinois viennent se défouler en journée et le soir. Parmi eux, on trouve les jeunes des clubs 11-15 ans qui ont testé le lieu dans le cadre de la découverte d’activités sportives nouvelles le mercredi et pendant les vacances d’hiver. Stéphane laforge photo jogood

N° 459 - mars 2014 - Champigny notre ville -

P.35


www.champigny94.fr Culture Le week-end des 22 et 23 mars, Joanne Johnston-Aubert vous ouvre les portes de son atelier, comme vingt-deux autres artistes campinois.

!

infoSpratiques

ATELIERS D’ARTISTES

Découvrez, c’est ouvert ! Samedi 29 et dimanche 30 mars, les artistes campinois vous ouvrent la porte de leur univers.Venez partager un petit moment, découvrir, échanger. Rencontre avec la plasticienne Joanne Johnston-Aubert…

«O

uvrir les portes, c’est offrir un moment, permettre à tous de toucher l’art dans un esprit démocratique ! », considère la plasticienne Joanne Johnston-Aubert. Fin mars, le temps d’un week-end, comme vingt-deux autres artistes locaux, la Campinoise accueillera le public dans son atelier : une ancienne confiserie attenante à la maison familiale, au 4 avenue Diane, dans le quartier du Maroc. Pour elle, « une formidable occa-

sion de transformer l’atelier en un lieu de culture qui participe à la vie de la ville ». Vingt-cinq ans que Joanne est en France et elle a gardé son accent irlandais et une petite habitude… Qu’il fait bon se réchauffer d’une tasse de thé dans l’atelier. Même si les petites douceurs d’antan ont fait place ici à un plaisir d’un autre genre : créer, ressentir, vivre l’art contemporain. Le long des murs : des toiles abstraites géantes, des créations plastiques et photogra-

P.36 - Champigny notre ville - N° 459 - mars 2014

phiques à partir d’objets. Une palette de pigments, du papier sulfurisé de boulangerie, un vieux flacon d’huile corporelle… des inspirations et matières variées. L’expression de la mémoire, du temps, de l’absence et de tellement d’autres choses : « Chacun peut y trouver un mot, un sentiment, une histoire. Voyager ! » La quête de nouveaux horizons, c’est cette même envie qui avait poussé l’étudiante des Beaux-Arts de Belfast à tout quitter à 19 ans.

Portes ouvertes des ateliers d’artistes (peintres, sculpteurs, photographes, graveurs, céramistes, etc.). Entrée libre. Dans toute la ville. Samedi 29 et dimanche 30 mars de 14h à 20h. Adresses consultables sur www.champigny94.fr et sur la brochure disponible en mairie, à la Maison des arts plastiques et dans les lieux publics.

« Je ne savais pas où j’allais. Le destin m’a menée à Paris. J’ai été sidérée. Il y avait tant de choses à découvrir. » La jeune Irlandaise s’éprend du Centre Pompidou : « C’était ma maison ! » Aujourd’hui maman de deux enfants, Joanne a rompu avec l’artiste classique traditionnelle et a trouvé d’autres formes pour exprimer sa créativité. Un régal insolite et sans limites pour les yeux, à déguster les 29 et 30 mars ! sandrine becker photo didier rullier


Histoire

archives municipales

Repères 30 nov. 1870

Ossuaire franco-allemand

Une mémoire commune L’ossuaire de la rue du Monument, inauguré en 1878, rassemble en un même lieu les dépouilles de soldats français et allemands.Aujourd’hui unis dans la paix, les anciens belligérants financent ensemble sa restauration.

L

e 30 novembre 1870, par temps froid, près de 60 000 soldats français(1) se lancent à l’assaut de l’ennemi. Objectif : briser le siège de la capitale, encerclée depuis le mois de septembre. La bataille de Champigny vient de commencer. C’est l’une des plus violentes de la

guerre franco-prussienne de 18701871(2). Mais la percée française est un échec. Paris capitule le 28 janvier. Vaincue, la France signe en mai 1871 le traité de Francfort, qui prévoit, dans son article 16, que « les deux gouvernements s’engagent réciproquement à

En coulisse Dix mois de travaux

La rénovation de l’ossuaire franco-allemand, débutée l’été dernier, vise à lui redonner son aspect originel. À l’extérieur, la colonne, les clôtures, les canons, les grilles, les joints et les peintures ont été restaurés et plusieurs arbres abattus. À l’intérieur, la voûte, les murs, les piliers et la chapelle font l’objet de travaux et l’électricité est mise aux normes. Coût : 120 000 euros (répartis à parts égales entre la France et l’Allemagne).

faire respecter et entretenir les tombes des soldats ensevelis sur leurs territoires respectifs. » À Champigny, les corps de 1 007  soldats français et de 377  militaires allemands sont ainsi réunies au sein d’un même lieu, inauguré en 1878. « Le monument de Champigny est typique des sites mémoriels de 1870. C’est à partir de ce conflit qu’on commence à porter une attention particulière aux dépouilles des simples soldats, quels que soient leur grade militaire et leur nationalité. Auparavant, on les enterrait dans des fosses communes », signale Franck Beaupérin, chargé d’études Tourisme de mémoire au ministère de la Défense. Le site, imposant et émouvant, invite au recueillement avec sa crypte vou-

xavier cambervel

L’ossuaire de la guerre de 1870-71, peu après sa construction (à gauche) et actuellement. Laissé à l’abandon dans les années 1950, il retrouve son aspect originel au fil des travaux de restauration.

Début de la bataille de Champigny. Elle dure jusqu’au 2 décembre.

2 déc. 1878 Inauguration de l’ossuaire.

24 juin 2013

Lancement des travaux de restauration.

Mai-juin 2014 Fin des travaux.

tée, ses 33 caveaux et sa chapelle funéraire. Mais malgré les voix pacifistes qui s’élèvent à l’époque, l’atmosphère reste belliqueuse et l’ossuaire devient un lieu de pèlerinage pour les nationalistes. La guerre de 1870, qui prive la France de ­l’Alsace-Lorraine, ouvre la spirale guerrière du XXe siècle en Europe. Alors que l’on commémore le centenaire de la Première Guerre mondiale, les ennemis d’hier travaillent aujourd’hui main dans la main pour restaurer l’ossuaire, souvenir de guerre devenu symbole de paix. emmanuelle palasset 1. Source : Office national des anciens combattants du Val-de-Marne. 2. En 1870, la France est en conflit avec la Prusse, alliée à plusieurs États germaniques. L’Empire allemand naît à la suite de ce conflit.

N° 459 - mars 2014 - Champigny notre ville -

P.37


LES ÉLUS Ayant une délégatioN (CI-DESSOUS) REÇOIVENT uniquement SUR RENDEZ-VOUS, aux numéros indiqués Dominique Adenot (PCF), maire • le vendredi de 14h à 17h, mairie

Tél. 01 45 16 40 15

Christian Fautré (PCF), 1er adjoint

Développement de la démocratie participative, communication, finances/marchés publics, intercommunalité

• le mardi de 9h à 11h30, mairie

Tél. 01 45 16 40 00

Marie Kennedy (PCF), 8e adjointe

Politique culturelle, cinéma, relations avec le Musée de la Résistance

• le 1er vendredi du mois de 9h30 à 11h, MPT Youri-Gagarine (RDV pris à l’accueil de l’hôtel de ville)

Tél. 01 45 16 40 00

• le 2e vendredi du mois de 9h30 à 11h, centre Gérard-Philipe (RDV pris à l’annexe de Cœuilly)

Tél. 01 48 80 82 72

Marie-Odile Dufour (PS), 2e adjointe

• le 3e vendredi du mois de 9h30 à 11h, mairie annexe du Bois-l’Abbé

• le mardi de 15h à 16h30, mairie

• le 4e vendredi du mois de 9h30 à 11h, mairie

Prévention/santé, lutte contre les toxicomanies, coordination des actions sur les handicaps

Tél. 01 45 16 40 00

• le 3e samedi du mois de 9h à 10h30, centre de santé Pierre-Rouquès

Tél. 01 45 16 81 13

Georges Charles (PCF), 3 adjoint e

Aménagement du territoire et développement urbain (mixité et équilibre des fonctions urbaines habitat/activités), développement social des quartiers, politique de soutien aux associations et acteurs du quartier

• le mardi de 9h à 12h, mairie

Tél. 01 45 16 40 00

Tél. 01 48 80 63 04 Tél. 01 45 16 40 00

Gérard Lambert (PCF), 9e adjoint

Développement des transports en commun, partage de l’espace public (circulations douces, circulation/stationnement), infrastructures routière et ferroviaires, travaux espace public (voirie/espaces verts liés à la voirie), réseaux, évolution écologique du parc automobile municipal

• le mercredi de 9h à 11h, mairie

Tél. 01 45 16 40 00

• le 3 jeudi du mois de 14h à 16h45, mairie annexe du Bois-l’Abbé e

Tél. 01 48 80 63 04

Sylvaine Ettori (Parti de Gauche),

4e adjointe

Patrimoine bâti communal : équipements publics communaux, gestion et développement des énergies renouvelables dans le patrimoine bâti communal, géothermie

• le mardi de 9h15 à 11h, mairie

Tél. 01 45 16 40 00

Gilles Desseigne (PS), 5e adjoint

Développement économique, emploi-insertion, artisanat et commerce

• Pas de permanences fixées, uniquement sur rendez-vous

Tél. 01 45 16 40 19 ou 40 39

Brigitte Terrade (PCF), 6 adjointe

Isabel Flores-Racmachers (PS),

10e adjointe

Droits des femmes, formation professionnelle

• Pas de permanences fixées, uniquement sur rendez-vous

Tél. 01 45 16 40 00

Claude Gascard (PCF), 11e adjoint Action sociale, politique en direction des seniors, relation avec les anciens combattants et travail sur la mémoire

• les 1er et 3e lundis du mois de 14h30 à 16h30, mairie • le jeudi de 9h30 à 11h30, mairie

Tél. 01 45 16 40 00

e

Personnel communal, organisation du service public communal, actions pour la défense du service public, administration générale, nouvelles technologies de l’information et de la télécommunication

• le mercredi de 14h à 16h, mairie annexe du Bois-l’Abbé

Tél. 01 48 80 63 04

• le 1er et 3e jeudi du mois de 14h à 16h, mairie

Tél. 01 45 16 40 00

Bernard Lécuyer (PS), 7e adjoint

Actions pour l’environnement, le développement durable et la mise en place de l’Agenda 21, collecte et tri sélectif, service public de l’eau, cadre de vie : propreté de l’espace public (voirie/espaces verts) et espaces verts (réhabilitation et aménagement)

• le mercredi de 16h à 17h30, mairie

Tél. 01 45 16 40 00

Valérie Zélioli (PCF), 12e adjointe

Enseignement (maternel, primaire, secondaire), animation du Comité local pour l’enseignement public, enfance

• le jeudi de 9h à 11h30, mairie

Tél. 01 45 16 40 00

Belhassen Blimi (PCF), 13e adjoint Initiatives publiques et vie associative, immigration - droits et citoyenneté des résidents étrangers, projets de solidarité internationaux

• le jeudi de 15h à 17h, centre Gérard-Philipe • un vendredi sur deux de 9h30 à 11h30, mairie

Tél. 01 45 16 40 00

Jean-Pierre Rivallain (PS), 15e adjoint Quartiers du Plateau et de Cœuilly, prévention et droit à la tranquillité publique, commission de sécurité

• le jeudi de 16h à 18h, mairie

Tél. 01 45 16 40 00

Fily Keita (PCF), 16e adjointe

Quartiers du Bois-l’Abbé et des Mordacs, jeunesse.

• un jeudi sur deux de 9h30 à 11h45, mairie annexe du Bois-l’Abbé

Tél. 01 48 80 63 04

Philippe Sudre (Personnalité), 17e adjoint Quartiers du Maroc, du Plant et du Tremblay, politique sportive

• le lundi de 9h à 11h30, mairie • le 3e mercredi du mois de 9h à 11h30, centre Jean-Vilar

Tél. 01 45 16 40 00

Patricia Bollinger (PCF), 18e adjointe Quartiers du centre-ville et des Quatre-Cités

• le 1er et 3e vendredi du mois de 17h30 à 19h30, mairie annexe Cité-Jardins

Tél. 01 48 81 82 65

Claude Guerrier (PCF), conseiller municipal délégué Projets urbains ANRU Bois-l’Abbé et Mordacs

• le mardi de 8h45 à 11h45, mairie annexe du Bois-l’Abbé

Tél. 01 48 80 63 04

Jeannick Le Lagadec (Parti de Gauche), conseillère municipale déléguée Petite enfance

• le mercredi de 10h à 12h, en alternance mairie et centre Jean-Vilar

Tél. 01 45 16 40 43

François Cocq (Parti de Gauche), conseiller municipal délégué Jumelage

• un lundi sur deux de 14h à 15h30, mairie

Tél. 01 45 16 40 43

Zohra Kassou (Personnalité), conseillère municipale déléguée Marchés aux comestibles, économie solidaire, jardins familiaux

• un mardi sur deux de 14h30 à 16h30, LCR : 18, rue du Docteur-Bring • un samedi sur deux de 9h30 à 11h, mairie

Tél. 01 45 16 40 00

Nicole Pasquier (PCF), 14e adjointe

Xavier Defranoux (PS), conseiller municipal délégué

• le mardi de 9h à 12h, mairie

• Pas de permanences fixées, uniquement sur rendez-vous

Politique du logement, amélioration de l’habitat, hygiène

Tourisme

Tél. 01 45 16 40 00

Tél. 01 45 16 40 39 ou 40 19

Pour rencontrer un conseiller municipal non délégué, se renseigner au : 01 45 16 40 00 (PCF : Parti communiste français, PS : Parti socialiste)

P.38 - Champigny notre ville - N° 459 - mars 2014

Hôtel de Ville

14, rue Louis-Talamoni

01 45 16 40 00 Service de l’état civil 01 45 16 40 83 Service des élections 01 45 16 40 81 Coordinatrice Petite enfance 01 47 06 65 91 Maison de justice et du droit 15, rue Albert-Thomas

01 45 16 18 60 Centre communal d’action sociale

14, rue Louis-Talamoni

01 45 16 40 00 Mission locale intercommunale des Bords de Marne Antenne de Champigny/ Chennevières 15, place Rodin - 01 48 80 73 06 Espaces départementaux des solidarités (EDS) Champigny centre 4, place Lénine - 01 48 81 75 45 Hauts de Champigny 12, place Rodin - 01 45 16 82 00 Poste principale 54, rue Jean-Jaurès - 36 31 France Télécom Agence de Saint-Maur 24, avenue de la République - 10 14 Pôle emploi 17, avenue Marx-Dormoy - 39 49 Caisse d’allocations familiales 2, rue Georges-Dimitrov

0 810 259 410 ou www.caf.fr

(prix d’un appel local depuis un fixe)

Sécurité sociale Espace Ameli

7, rue de l’Abreuvoir - 36 46 Coût d’un appel local à partir d’un poste fixe

Police nationale Urgence : 17 Commissariat : 7/9, place Rodin - 01 45 16 84 00 Poste de police : 95, avenue de la République

01 53 71 59 11 Sapeurs-pompiers 14, rue de Dunkerque - 01 48 81 03 97 ou 18 Centre des Finances publiques

(Particuliers et entreprises) 13, rue Gabriel-Péri - 01 45 16 61 00

Inspection du travail

Immeuble Pascal - Hall B Avenue du Général-de-Gaulle 94007 Créteil - 01 49 56 29 44

01 49 56 28 41 ou 01 49 56 28 42


du 20 janvier au 16 février

Urgences

Pour les urgences médicales de toutes sortes, un seul numéro Samu : 15

Médecins de garde

Sami (composez le 15) (Service médical d’accueil initial) 11, rue Charles-Fourier (Cité-Jardins) du lundi au vendredi 20h-24h samedi 16h-24h dimanches et jours fériés 8h-24h

Dentistes de garde dimanches et jours fériés Tél. : 01 42 61 12 00

Pharmacies de garde Dimanche 2 mars Pharmacie Kaddouze 1, avenue Auguste-Rodin Villiers-sur-Marne Tél. 01 49 30 00 42

Dimanche 9 mars Pharmacie des Charmes 1, rue des Frères-Lumière La Queue-en-Brie Tél. 01 56 86 18 93

Pharmacie du Pont de Champigny 10, rue Albert-Thomas Champigny-sur-Marne Tél. 01 47 06 24 43

Dimanche 16 mars Pharmacie Luccioni 51, avenue André-Rouy Villiers-sur-Marne Tél. 01 49 30 31 58

Pharmacie Nguyen 14, rue Charles-Floquet Joinville-le-Pont Tél. 01 42 83 85 05

Dimanche 23 mars Pharmacie du Bois-l’Abbé 18, centre commercial du Bois-l’Abbé Champigny-sur-Marne Tél. 01 53 88 10 90

Pharmacie Godkine 121, boulevard de Stalingrad Champigny-sur-Marne Tél. 01 45 16 29 72

Dimanche 30 mars Pharmacie des Bordes 2, avenue des Bordes La Queue-en –Brie Tél. 01 45 94 14 06

Pharmacie Soussy 47, avenue Roger-Salengro Champigny-sur-Marne Tél. 01 42 83 94 32

Consultations sans rendez-vous Cdag-Ciddist (information, dépistage anonyme et gratuit, hépatites, HIV, IST) CMS Maurice-Ténine 15 rue Georgette-et-Marcel-Sembat lundi 13h30-18h30 CMS Pierre-Rouquès 5 rue de l’Abreuvoir jeudi 16h30-19h30 Renseignements : 01 48 82 58 12

SOCCER PARK CHAMPIGNY

NAISSANCES

Susie VERNET ZASTAWNY (2.01) • Fares DJEBARI (8.01) • Inès CAZEAUX (8.01) • Elijah CAZEAUX (8.01) • Tasnim AGOUNE (11.01) • Kelya NUNES DE BURGO (12.01) •  Sofia BELHOUZ (15.01) • Inaya BELMIHOUB (15.01) • Ömer SAGIR (16.01) • Alpha DIALLO (17.01) • Gabriel MOREIRA • Ewen DE FARIA • Jade BOVERO • Chloë TRIQUENOT • Manissa RAHLAOUI • Joy SHARWBIN • Aliya ACHDID • Orlane DAVID NANETTE • Safia BELGHAZI • Clémence BAUDOIN • Margot ROUCHY DURIEZ • Kizzy GRAVA • Jaden GUIDI • Cristiano PIRES DE BARROS • Rafaël BOURÉ • Axel MOUTOT • Chahine TAHRA • Khayla BRELLE • Jaadys RULLÉ • Alan BRIE • Badr ARIRI • Kaïs PROBST • Sazi KHENISSI • Mahana NERAC • Maëlya DE BRITO • Amir BELDJEBEL • Giovany LOPES MENDES • Tia BOURDIER • Enzo ALVES VICENTE • Eléa LOURENÇO • Zoé DEBOUBERT • Mael PEUCH MORALES.

AMBULANCES DELANTOINE

01 45 16 29 18 delantoineambulance@gmail.com

MK GAZ

Conseil et audit en installation gaz 07 81 94 95 03 mkgaz94@gmail.com

ARVI-ELEC

Électricité générale. 06 95 54 41 35 dasilva-martins@hotmail.fr

VOYAGE AU CENTRE DES LIVRES

Diffusion de livres pour la jeunesse 06 13 17 33 70 www.voyage-au-centre-des-livres.fr

AM BAT

Pose de menuiseries 06 03 71 78 05

MARINE GOKELAERE

Sites web, infographie, vidéo 06 67 77 00 79 gok.marine@hotmail.fr

MPE

MARIAGES

Roland AUDI-MENSAH & Abla AKOTCHOLO • Patrice CACHOT & Soraya ZAROUD • Anthony NEWTON & Densy MATHURANAYAGAM • Stéphane PALMADE & Olga MIKOLOUTSKAIA • Samuel BINDELIT & Wafaa FAHMY • Murat YALCIN & Dursun PAKIR • Slimane LAOUFI & Safae BENSALIH.

DÉCÈS

Football et paddle en salle Location à partir de 6 €/heure 107-113, rue Alexandre-Fourny 01 47 06 64 85 www.soccerpark.fr

Sophie PUCHALA • Charlotte VIDAL épouse STASSAR • Pierre LUIZ • Gisèle DUBUISSON veuve HOUSSAYE • Fernande DEBOSSE veuve POISSONNIER • Stanislawa SZWÉDO • Germaine SILVA veuve FLANDRE • Micheline ROBERGE • Monique JAMPS • Kitenge TSHIBAMBI veuve KITUMBA • Catherine BOIVIN épouse GUTTON • André BRÛLARD • Jean-Pierre LE DUR • Roger TRISTAN • Christian PEGHAIRE • Micheline MITAINE veuve VERGNE • Wadih SCHOUCAIR • Charles WASTERLAIN • Maria DA CRUZ PATARRA veuve DOMINGUES SABORANO • Jacqueline TIGER veuve SILVESTRE • Armonia SANCHEZ veuve BURBA • Mokashy KOUASSI • Agostinho PARREIRA PEREIRA • Michel PLANHART • Fernande PIERRET veuve PROSPER • Michelle GARAU veuve LE BAIL.

Entreprise de second œuvre 01 48 85 31 95 secretariat-mpe@yahoo.fr

INTISSAR GAOUZI

Infirmière, soins à domicile et au cabinet, sur rendez-vous 06 11 80 42 44 intigaou@gmail.com

SIMPLY OUTILS

Vente d’outillage pour les professionnels 01 53 66 92 67 www.simplyoutils.com

ACCESS CONTROLE SERVICES

Contrôle d’accès, interphones, vidéo protection... Électricité générale 06 64 62 90 29 acs.ph@orange.fr

AGE D’OR TRANSPORT

Transport accompagné de personnes 01 42 83 60 01 agedortransportdelestparisien@orange.fr

EVA DEHONGHER

Photographie 06 61 85 53 22 eva.dehongher@bbox.fr

CAPE 361

Conseil et assistance en sciences médicales 06 46 77 31 41 christophe@cape361.com

AUX TEMPS CLIMATIQUES

Climatisation, pompes à chaleur 07 82 21 49 59 auxtempsclimatiques@gmail.com

N° 459 - mars 2014 -

Champigny notre ville - P.39


annonces

Petites Emploi

• J’effectue tous travaux d’entre•  Jeune femme très sérieuse, tien divers, maintenance, peinture, dynamique cherche heures de etc… de votre logement. Travaux d’intérieur divers. J’entretiens aussi ménage, repassage, garde d’envotre jardin, effectue nettoyage, fants. Tél. 07 53 12 68 55 débroussaillage, taille, tonte, etc… • Jeune femme cherche heures de Karcher, petite maçonnerie, posménage toute la semaine + week- sède fouegon, divers autres serend, garde d’enfant. Très sérieuse. vices. Cesu. Tél. 06 66 69 15 17 / 01 48 81 05 03 et répondeur Tél. 06 01 12 52 04

• Cherche heures de ménage, sorties d’école, garde de personnes âgées. Tél. 06 19 17 79 98 • Dame avec référence cherche heures de ménage, repassage du lundi au vendredi. Tél. 06 21 00 89 48 / 09 50 78 23 45 • JF non-fumeuse cherche heures ménage, repassage, garde d’enfants ou personnes âgées mi-temps ou complet, sorties d’école, ménage dans les entreprises. Disponible tous les jours. Tél. 06 69 59 03 67

• Travailleur social 20 ans d’expérience, bonne expérience des problèmes liés à l’immigration et à l’asile cherche à intégrer structure d’accueil ou d’héberge• Dame sérieuse et expérimen• Maçon recherche petits travaux ment sur Champigny ou environs. tée cherche toilette ou aide à la de maçonnerie, carrelage, papier Étudierait toutes propositions. toilette auprès de personnes peint, rénovation, ravalement… Tél. 06 80 81 93 85 âgées ou fin de vie. Cesu accepté. Plusieurs années d’expérience. Tél. 06 80 26 00 42 • Dame recherche quelques heures Tél. 06 81 94 61 58 de ménage et/ou de repassage et/ • Jardinier professionnel retraité, •  Peintures et papiers peints ou garde d’enfants ou de per- 25  ans d’expérience recherche par peintre-décorateur retraité. sonnes âgées. Tél. 01 48 80 95 91 / entretien jardin, création taille, 06 17 99 42 03 Tél. 01 45 16 99 60 (répondeur) etc avec tous matériels. Tous paiements, Cesu accepté. • Jeune femme avec expérience • Dame sérieuse avec expérience Tél. 06 84 23 05 28 cherche heures de ménage, cherche garde de personnes âgées, courses, couture, lever, tout travail repassage, garde d’enfants, sor•  JF non-fumeuse cherche des ties d’école, garde de personnes de maison. Tél. 06 21 63 44 27 heures de ménage, garde d’enfants âgées à temps complet ou miet de personnes âgées, mi-temps •  Dame cherche heures de temps Tél. 06 01 25 28 07 ou complet. Tél. 06 83 06 64 69 ménage, repassage, garde d’en•  Dame sérieuse et dyna- fants et de personnes âgées. • Dame vient chercher votre linge à votre domicile, vous le repasse mique recherche des heures de Tél. 06 17 27 39 31 • Monsieur sérieux propose ses services pour tous travaux de peinture. Travail, rapide, soigné à prix très compétitif. Tél. 06 58 38 07 80

•  Jeune homme master trilingue anglais-espagnol donne cours d’anglais tous niveaux. Se déplace semaine et week-end. Tél. 06 65 55 49 69

• Cause déménagement, vend canapé cuir couleur vert bouteille état neuf (300 €). Siège relax pour bureau (90 €). Table téléphone (20 €). Vaisselle diverse. Bibelot. Machine à écrire années 1970 (prix •  Cours de soutien en maths- à débattre). Tél. 01 48 86 93 62 soir physique tous niveaux par prof. ou matin Tél. 06 25 15 54 79 •  4 roues complètes équipées •  Enseignant donne cours de pour l‘hiver (jantes et pneus hiver maths à domicile niveau collège, 13”), entraxe jantes 4 x 108 (Peuseconde… Tél. 01 45 16 95 68 / geot, Citroën, Ford…) montées de 06 01 80 69 57 4 pneus Kleber Krisalp 175/70/ R13 82 T servi 1 semaine (130 € l’ensemble). Tél. 09 67 17 68 04 / Propose 06 71 74 37 37 • Gardens’Boy Help Dom’ service à la personne, espaces verts par • Paire de chaînes neuves marque Campinois 39,50 € TT/h, défis- Konig avec système de tencalisation 50% sur l’ensemble sion automatique pour roues de de la prestation. Diplômé CAP, 215/60-17 215/55-18 225/5510  ans d’expérience profes- 17 275/35-18, jamais utilisées sionnelle, entretiens tous types garanties jusqu’en 2017 (80 €). manuels thermiques excepté éla- Boîte d’écrous anti-vol (25 €). gage. En recherche de clientèle. Boîte d’ampoules Espace (20 €). Cache-galerie gris clair Espace Tél. 06 60 45 57 04 (25 €). Tél. 06 88 64 54 58

Recherche

• Maison Playmobil + accessoires •  Je recherche ébéniste pour (45 €). Livres enfants très bon état, réparer portes de meuble en Pet Shop + accessoires, bureau acajou. Pas sérieux s’abstenir. écolier Pet Shop peint à la main, matelas BZ neuf + accessoires, Tél. 06 87 84 57 67 collection Schtroumpfs + accessoires, cuisine très bon état + et vous le rapporte. Travail soigné. ménage, fait briller le cuivre et dînette. Urgent. Tél. 06 64 51 96 67 •  Dame cherche heures Bric-broc l’argent. Semaine et week-end. ménage, repassage, gardes Cesu accepté. Tél. 06 80 26 00 42 •  Meuble TV 3 plateaux en Tél. 06 21 12 18 41 •  Table cuisine 2 rallonges, d’enfant et de personnes âgées. verre + 1 en métal. Pieds en 2  chaises, 2 tabourets en bois Tél. 06 09 35 83 12 / 09 52 55 62 28 Garde d’enfant métal. L9 x H50 x P45 (50 €). acajou très bon état (100 €). Entou• Jeune femme sérieuse cherche heures de ménage, sorties d’école •  Dame sérieuse cherche • Assistante maternelle agréée Tél. 06 68 01 26 39 rage de lit capitonné couleur velours et aide aux personnes âgées. Dis- quelques heures de ménage. cherche à garder bébé ou enfant, bleu/blanc façon tapissier très bon ponibilité tous les jours quelque soit Tél. 01 48 81 48 53 / 06 35 40 69 95 1 place de libre, habitant secteur • Lit parapluie avec beau matelas + état (120 €). Tél. 06 64 54 67 21 / l’heure. Tél. 06 03 49 24 99 Cœuilly en pavillon, sans animaux. chaise haute bas prix + baignoire 06 63 10 02 04 trotteur, lot robinets et flexibles • Retraité électricien de métier pro- Tél. 01 55 98 97 26 / 06 52 55 09 81 récupération. Tél. 01 47 06 62 56 • Électricien (OHQ) travaille depuis pose ses services. Très bon bricoplus de 20 ans cherche un emploi. leur, effectue petits travaux chez • Assistante maternelle agréée Animaux Fantaisistes s’abstenir. Remise aux particuliers. Travaille proprement, PMI, non-fumeuse, sans ani- • Machine à coudre Singer avec •  Trouvé adorable chat, race accessoires (150 € à débattre). normes NFC/1100 & NFC14100. sérieux. Tél. 06 15 59 24 21 maux, dispose d’une place pour (apparemment persan), couleur Électricité générale, dépannages, votre enfant 4 ou 5 jours/semaine. Tél. 06 51 95 48 67 gris dégradé, poils longs, depuis conseil. Pose et installation tout • Dame recherche des heures de Grande expérience des enfants • Assistante maternelle en arrêt le 4 novembre rue Francis-detype d’interphone digicode/auto- ménage, nettoyage de bureaux, aide de tous âges. Pavillon avec jardin vend poussette double (150 €), Pressensé. La photo de ce chat matisme de portail. Étudie toute et accompagnement de personnes proximité école Romain-Rolland à poussette 3 en 1 (200 €), chaise est disponible sur le site www.chatproposition, contrat CDD ou CDI. âgées, y compris nuit et soirée. Dis- Cœuilly. Tél. 06 19 78 11 63 haute (80 €), plein de jouets en perdu.org (voir annonce 10622). Tél. 06 23 69 51 50. ponible du lundi au dimanche sauf bois pour les 0-3 ans à bons Tél. 01 47 06 00 56 • Assistante maternelle agréée jeudi. Tél. 06 59 56 26 43 prix : musique, encastrement… cherche enfant ou bébé à garder • Dame sérieuse cherche un revenu • Jeune femme aimant les animaux, Tél. 06 10 07 57 91 complémentaire : aide à la per- • Jeune femme sérieuse recherche 4/5 jours par semaine + emmener cherche à garder votre chien (chien sonne, faire la cuisine pour les per- enfants à garder + sorties d’école, les enfants à l’école Marcel-Cachin. • Lit en métal noir 140 cm (100 €). sociable) ou votre chat pendant vos sonnes âgées le soir, s’occuper de et heures de ménage, repassage Tél. 06 16 59 24 36 Sommier état neuf à lattes blanc vacances dans l’année ou absence leurs animaux, faire leurs courses, ou garde de personnes âgées 140 cm (50 €). Buffet rustique des maîtres si besoin… Habite sur promenades, discussion, etc.. 7 jours/7. Tél. 06 24 05 41 27 chêne (350 €). Tél. 01 55 98 21 83 Champigny. Prix : environ 16 €/jour. Cours temps partiel. Tél. 06 51 65 40 57 Adresse mail : sylviane_matisse@ • Dame avec références cherche • Professeur expérimentée pro- • Chiffonniers en pin massif, pouf hotmail.fr. Tél. 06 10 77 50 95 • Jeune femme cherche heures de heures de ménage et/ou repas- pose cours de violon à domicile marocain + lampe marocaine, ménage et de repassage lundi ou sage du lundi au vendredi. sur Champigny et environs. Séance grand bahut en chêne massif. mardi. Tél. 06 05 31 09 19 d’essai offerte. Tél. 06 85 15 45 78 Tél. 06 21 79 12 09 Tél. 07 62 03 38 62 N° 459 - mars 2014 - Champigny notre ville - P.41


Champigny notre ville, n°459, mars 2014