Page 1

Fêitlele et

de la

v

e u q i s u m de la 09

ISSN 01529838 - PRIX 1,52 € - N° 407- JUIN 2009

21 juin 20u parc d Plateau

UneJuin2009.indd 1

28/05/09 11:30:33


4 en bref Tout savoir sur tout

juin 2009

8 travaux Résidence Le Tremblay

10 échos C’est arrivé à Champigny

13 événement La ville en fêtes Service public court-circuité

Faitess laa

17 actualité Sécurité : pour une ville tranquille

19 citoyenneté Restauration scolaire : rencontres

fête

Jogood

Evénement

15 actualité

P13

20 reportage Nouveaux logements

22 reportage Du jumelage et des jeunes

24 reportage Jeunesse : activités pour l’été

Actualité

Coupures dans le service public

26 dossier D’espaces verts en jardins

31 quartiers

Daniel Perronnet

34 découverte

Virginie Hellot

Deux Maisons pour tous

32 portrait

P17

Séjours municipaux pour les retraités

35 découverte 2e2m : toute une gamme

36 tribunes libres Les groupes du conseil municipal s’expriment

38 à votre service

Reportage

Logements pour tous

Contacts utiles, état civil

41 petites annonces Cherchez, trouvez

42 sucré-salé Les menus des restaurants scolaires pages centrales

Sortir à Champigny Champigny notre ville. Mairie de Champigny 14, rue Louis-Talamoni 94500 Champigny-surMarne. 01 45 16 40 00. Fax 01 47 06 02 80. Une production et un concept du service Communication de la ville de Champigny-surMarne. Direction: Annie Lyonnaz. Direction

de la publication: Dominique Adenot.Chargé des publications: Nicolas Roger. Rédaction en chef: Béatrice Lovisa. Rédaction: Sandrine Becker, Laurence Doyen, Jean-Baptiste Ferrière. Ont participé à ce numéro: Armelle Nebilon, Nicolas Roger. Secrétariat de rédaction: Véronique Marenghi. Photos: Virginie Hellot, Jean-Pierre Persico, Jogood. Couverture: Jean-Pierrre Persico. Petites Annonces: Laurence Doyen. Maquette: Nadia Vimard, Hélène Leclerc, Gérard Macchi. Publicité: Médias & Publicité (Jérôme Piron) 01 49 46 29 46. Photogravure et impression: Maulde et Renou. Distribution: Espace Diffusion. Nombre d’exemplaires: 35 000. Imprimé sur papier recyclé.

Le magazine municipal en ligne, et d’autres informations sur:

2

mai 2009

www.champigny94.fr

Pages 2-3.indd 2

au

au

ve

h rC

ie liv

O

P20

Vous ne recevez pas (régulièrement ou jamais) Champigny notre ville ? Signalez-le-nous ! Vous pouvez nous joindre au 01 45 16 41 89 ou par mail à m.gibout@champigny94.fr, ou nous écrire à l’hôtel de ville, service Communication - 14, rue Louis-Talamoni. Merci de votre coopération. 27/05/09 14:07:00


éditorial

Dossier

Le vert Jogood

dans tous ses états

Deux stations de métro à Champigny ? C’est le moment de se faire entendre

Vous l’avez encore réaffirmé lors des Rencontres citoyennes : il est urgent d’investir dans des transports en commun modernes et fiables, des nouvelles lignes de métro, notamment de banlieue à banlieue. Au démarrage des discussions sur le Grand Paris, l’Etat renâclait à reconnaître cette évidence. Mais les choses ont bougé grâce aux interventions massives des usagers, au sein de l’association Orbival notamment. Nous avons été plus de 40 000 Val-de-Marnais, aux côtés du Conseil général et de très nombreux maires, à pétitionner pour un métro circulaire autour de la capitale. Avons-nous été entendus ?

Virginie Hellot

Un grand pas est franchi avec l’annonce par l’Etat du « Grand Huit » qui reprend les propositions d’Orbival à 80 %, et qui pousse les liaisons avec Noisy-le-Grand. Et c’est cet été que la décision doit être arrêtée.

P26 Portrait

Daniel Perronnet: un prof, du hand et des jeunes

Il y a encore des interrogations : à l’ouest de Paris, deux rocades pour mieux desservir. A l’est, une seule prévue… Il faudrait pourtant arrêter d’opposer les territoires. Sans attendre, la Ville de Champigny a fait connaître sa disponibilité pour accueillir deux stations de métro : l’une proche du centre-ville, l’autre desservant le nouveau boulevard entre Ikea et E. Leclerc… Ce n’est pas gagné et de nombreuses questions, dont le financement, ne sont pas assurées, mais c’est enfin possible ! Nous obtiendrons gain de cause en nous mobilisant et en nous faisant entendre. C’est pourquoi dès aujourd’hui je vous propose qu’ensemble nous nous rassemblions pour exiger cette desserte de Champigny. Et je vous invite à faire parvenir en mairie le coupon ci-joint. Merci de votre soutien actif. Dominique ADENOT Maire de Champigny-sur-Marne

Virginie Hellot

Nom : ..................................................................................................... Prénom : ..................................................................... Adresse (facultatif) : ..................................................................................................................................................................... Je soutiens le projet de métro inter-banlieue desservant Champigny, avec deux stations. Signature :

A renvoyer à M. le Maire - Hôtel de ville - 14, rue Louis-Talamoni - 94500 Champigny-sur-Marne.

P31 Pages 2-3.indd 3

juin 2009

3

27/05/09 14:08:21


en bref

Solidarité Solidarit

Collecte de fournitures

D.R.

La Croix-Ro ouge, les élèves du lycée LouiseMichel et les bénévoles de l’association ST2S@ctio ons organisent une collecte de fournituress scolaires usagées mais encore utilisabless pour les enfants du Togo. Stylos, go omme, taille-crayons, crayons de couleur, règles, cartables, trousses seront le es bienvenus à partir du lundi 22 juin. Dépôt à la loge du lycée au 7, rue Pierre-Marie-Derrien à Champigny. L’envoi d’un container au Togo est prévu en septembre prochain. Cette action s’inscrit dans le cadre d’un projet scolaire de prévention sanitaire.

Sport

Tourisme

Pass Val-de-Marne Le Comité départemental du tourisme vient de sortir son Pass Val-de-Marne, formule incitative de découverte des sites et activités touristiques du département, se déroulant pendant toute la période estivale du 1er mai au 30 septembre. Cette année, ce sont 58 sites issus de divers domaines touristiques (culture, sports, loisirs et sorties) qui proposent la gratuité, des réductions ou des prestations offertes aux familles val-de-marnaises. Vous avez la possibilité de télécharger la majorité des coupons du Pass sur le site www.pass94.com. L’internaute pourra ainsi imprimer uniquement les coupons désirés plutôt que de demander un chéquier complet, cela dans un but écologique.

4

Pages 4 a 7.indd 4

• En judo Irène Chevreuil (section Judo du RSCC) est arrivée 5e aux championnats d’Europe de judo qui se sont déroulés en Géorgie du 24 au 26 avril. Elle a combattu dans la catégorie des moins de 63 kg le samedi 25 avril dernier. • En escrime Les jeunes athlètes de la section Escrime du Red Star se sont récemment illustrés avec brio. Evina Da Silva Cabral a été couronnée championne de France de fleuret cadette nationale 2, lors de la compétition qui s’est déroulée à Dunkerque le 10 mai dernier. Par ailleurs, cinq de nos licenciés sont d’ores et déjà qualifiés pour la compétition France junior fleuret. Enfin, quatre fleurettistes sont également qualifiés pour le championnat de France senior qui se déroulera à Marseille le 21 juin. Le club d’escrime rappelle aussi qu’il propose aux adultes des cours débutants. Plus d’infos sur www. rscc.org.

D.R.

Bons résultats

juin 2009

28/05/09 16:36:54


en bref

Rugby D.R.

Trophée Suzon zon

Offre d’emploi Vous désirez travailler à Champigny dans le secteur des soins infirmiers à domicile pour personnes âgées ? Abep-Soins recherche deux aides soignantes pour un CDD de remplacement congé maternité et CDD en août. Permis exigé et véhicule souhaité. Merci d’envoyer votre candidature à Abep-Soins, Mme Guerrier, Zac des Grands-Godets, 829, rue Marcel-Paul - 94508 Champigny Cedex. Pour plus de renseignements, contacter le 01 45 16 27 20 de 9h à 16h.

D.R.

Service à la personne

La section Rugby du Red Star Club de Champigny (RSCC) organise son 6e tournoi pour remettre le Trophée Suzon, les 13 et 14 juin 2009, au stade Mandela. Des centaines de joueurs de tous âges sont attendus pour ce tournoi désormais réputé en Illede-France. Le samedi aura lieu u le tournoi des cadets, juniors et e seniors. Le dimanche, toute la journée, se déroulera le tourno oi des écoles de Rugby, à partir d de 7 ans, avec des équipes d’Ilede-France et d’ailleurs. D’autre part, la section Rugby du RSCC recherche des joueuses débutantes ou expérimentées pour compléte er son équipe amateur féminine qui jouera en 2009-2010. Sensations garanties, bonne ambiance assurée.

Elections européennes

Aux urnes, citoyens !

Loisirs

Les prochaines élections des députés européens qui siègent au Parlement de Strasbourg auront lieu le dimanche 7 juin. Elles ne comptent qu’un seul tour. Comme toujours, le vote par procuration reste possible. Il est nécessaire pour cela de s’adresser au préalable au tribunal d’instance de Nogentsur-Marne ou au commissariat du Bois-l’Abbé. Ouverture des 38 bureaux de vote campinois à 8h, fermeture prévue à 20h. A noter : à partir du moment où vous êtes inscrit sur les listes électorales, la carte d’identité est suffisante pour aller voter.

D.R.

Cette année, à l’occasion de la fête du vélo, 20 000 cyclistes de tous âges convergeront vers la capitale pour un pique-nique géant. L’association campinoise Villavélo vous donne rendez-vous le dimanche 7 juin quai du Viaduc à Champigny près du Boulodrome à 9h45, pour un départ vers le château de Vincennes avant de rallier Paris. Le principe ? Des cortèges de cyclistes grossissent en se rapprochant de Paris où ils se rejoignent vers 13h30 au village de la fête du vélo. Les participants ? Tout Francilien âgé de 8 à 88 ans sachant faire du vélo. Le matériel ? Un vélo en état de marche, un pique-nique et de la bonne humeur. Pour tous renseignements : www.villavelo.org.

D.R.

Fête du vélo

juin 2009

Pages 4 a 7.indd 5

5

28/05/09 16:36:59


en bref

Jeunesse

Stop la violence D.R.

La municipalité et les jeunes rédacteurs du « Manifeste contre la violence » vous convient le samedi 13 juin à 15h au cinéma Studio 66 (66, rue Jean-Jaurès) à Champigny, pour la projection de Stop la violence, documentaire réalisé par les jeunes des clubs 11-15 ans de la ville. La soirée, animée par le service municipal de la Jeunesse, sera suivie d’un échange entre le public, les jeunes concepteurs du « Manifeste contre la violence » et les différents partenaires de l’opération.

Evénement

D.R.

Dans le cadre de ses activités visant à favoriser l’accès à la culture, la fédération du Val-de-Marne du Secours populaire français organise le samedi 20 juin une foire aux livres et aux disques d’occasion. Cet événement se tiendra au siège départemental du secours populaire. Rendez-vous au 19, rue de l’Eglise à Champigny de 10h à 12h et de 14h à 18h. Pour tous renseignements complémentaires : 01 49 83 00 05.

Aéroport d’Orly

Informations sur les travaux

D.R.

Foire aux livres

Commerce

Soldes d’été Rendez-vous incontournable, les soldes d’été commenceront le mercredi 24 juin à partir de 8h du matin pour s’achever le mardi 28 juillet à minuit. Profitez-en pour faire vos bonnes affaires dans les commerces campinois. Les commerçants auront l’obligation, pour les articles soldés, d’afficher l’ancien prix de vente barré à côté du prix soldé.

D.R. D D. D.R .R. R R.

Vous avez peut-être remarqué des vols inhabituels au-dessus de Champigny. Les aéroports de Paris effectuant en effet des travaux depuis mi-mai jusqu’à mi-juillet 2009 sur la piste 3 de l’aéroport d’Orly, les vols sont donc reportés sur les pistes 2 et 4. Pour plus d’informations sur ces travaux, des plaquettes sont disponibles à l’accueil de la mairie. Numéro Vert gratuit : 0 805 712 712.

6

Pages 4 a 7.indd 6

juin 2009

28/05/09 16:37:12


en bref

AMLC

Le Touquet-Paris-Plage et le Calvados

D.R.

L’Association multiloisirs campinois propose une journée libre à la mer le samedi 18 juillet dans l’une des stations les plus prisées de la côte d’Opale : Le Touquet-Paris-Plage. Tout au long de la journée, vous pourrez tenter votre chance au casino, déambuler dans les rues où vous découvrirez l’hôtel de ville flanqué d’un beffroi de 38 mètres de haut, l’église Sainte-Jeanne-d’Arc ainsi que le marché couvert en demi-lune. Prix par personne : 36 €. L’AMLC prévoit également le vendredi 21 août un séjour dans le Calvados. Au programme : halte au château du Breuil et visite de Deauville. Prix par personne : 78 €. Tél. 01 47 06 34 39.

Ce mois-ci, à Champigny… Les rendez-vous du maire et de la municipalité Mardi 2 juin Réunion du secrétariat du syndicat mixte « Paris Métropole » Hôtel de ville de Paris Dimanche 7 juin Elections européennes Lundi 8 juin Réunion de l’Actep sur le développement de l’Est parisien Bry-sur-Marne

Mardi 9 juin Rencontre avec le maire de Joinville Rencontre avec les bailleurs pour le développement de médiateurs

Mercredi 10 juin

Tourisme vert

D’une rive à l’autre Depuis 2003, un bac assure la traversée de la Marne entre le quai Polangis à Champigny et le square Tino-Rossi à Nogent. Ce « passeur de rives » fonctionne les samedis et dimanches de mai à octobre de 13h à 20h. Ce service gratuit est mis en place par l’association Au fil de l’eau et la société Vert Marine qui gère le port de Nogent avec la Ville de Champigny et la communauté d’agglomération de la vallée de la Marne. L’association propose également des croisières d’une heure sur la Marne les mercredis, samedis, dimanches de 13h30 à 17h30, entre le pont de Chennevières et le pont de Champigny à bord d’embarcations profilées respectueuses de l’environnement. Renseignements et réservations au 01 48 52 22 22 ou contact@ aufildeleau.eu.

Election du conseil syndical et du président du syndicat mixte «Paris Métropole » Clichy-sous-Bois

Jeudi 11 juin Réunion du Comité syndical du Sifurep

Samedi 13 juin à 8h45 Assises de la Petite Enfance Salle du conseil municipal

Dimanche 14 juin Participation à la fête portugaise des Saints populaires Créteil

Vendredi 19 juin Réunion Actep sur les transports en commun

Dimanche 21 juin Fête de la ville et de la musique Parc départemental du Plateau

Lundi 22 juin Conseil d’administration de l’office HLM de Champigny (OPH)

Mercredi 24 juin à 20h30 Conseil municipal Hôtel de ville

Jeudi 25 juin Pot de départ des enseignants

Dimanche 28 juin

Virginie Hellot

Inauguration des travaux de résidentialisation de la cité du Plant (Cité blanche)

Jeudi 2 et vendredi 3 juillet Goûters dansants des seniors

Samedi 4 juillet Ouverture de Champigny Plage Base nautique

juin 2009

Pages 4 a 7.indd 7

7

28/05/09 16:37:24


travaux

PAR LAURENCE DOYEN - PHOTOS: VIRGINIE HELLOT - JEAN-PIERRE PERSICO

Construction

EN COURS

Résidence Le Tremblay

Cadre de vie

Quai Victor-Hugo Jusqu’au 12 juin, un chantier est installé sur l’aire de pique-nique située près de la guinguette de l’île du Martin-Pêcheur. Il s’agit d’installer un barrage temporaire lors de travaux concernant la nouvelle station anticrue de la Marne. Un diffuseur est en cours de pose pour réguler le débit en cas de crue.

Au 102 de l’avenue du Général-de-Gaulle, le bailleur IDF-Habitat construit un programme de 49 logements sociaux qui se terminera cet été. Orienté nord-sud, cet ensemble comprend cinq bâtiments disposés les uns derrière les autres dont la hauteur diminue en allant sur l’arrière de la rési-

Assainissement

Rue Maurice-Pirolley Jusque fin août, la Ville crée un réseau d’eaux usées dans la partie de cette rue comprise entre le boulevard Aristide-Briand et la nationale 4. Elle réhabilite également le réseau d’eaux pluviales, installe une pompe de relevage et se raccorde au réseau départemental. Les travaux entraînent une interdiction de stationner et de circuler. Attention, les riverains ne pourront se raccorder au réseau qu’une fois reçue l’autorisation délivrée par lettre recommandée. Pour en savoir plus, vous pouvez contacter directement le service municipal de l’Assainissement au 01 45 16 60 14. Montant total de l’opération : 836 350 €.

Assainissement

Cité-Jardins La création des réseaux d’eaux usées est actuellement terminée. La réhabilitation du réseau d’eaux pluviales quant à elle suit son cours jusque fin juin sur le quartier. Les travaux ont pris un peu de retard suite aux mauvaises conditions météorologiques et à la découverte de roche qui a compliqué la progression du chantier. Fermetures temporaires et interdictions de stationner restent donc en vigueur.

Transports p

Gare des Boullereaux Jusqu’au 30 juin, le stationnement est interdit avenue DanielleCasanova, le long de la gare Eole en cours de rénovation. Les emplacements de stationnement sont en effet réservés aux engins de chantier. La modernisation de la gare s’achève cet été et s’accompagnera dans un deuxième temps d’une réorganisation des cheminements pour une meilleure articulation avec le quartier en cours de renouvellement urbain.

Eaux usées

Avenue de la République Le Conseil général du Val-de-Marne réhabilite son réseau d’eaux usées jusqu’au 31 août sur l’avenue de la République. Le stationnement est interdit côté pair entre le rond-point du Colonel-Grancey et la rue Alexandre-Fourny, côté impair entre la rue Alexandre-Fourny et le boulevard Gabriel-Péri. L’avenue est fermée à la circulation en semaine de 8h à 18h dans le sens ParisProvince et la ligne 110 de la RATP déviée dans le sens Province-Paris.

8

Pages 8-9.indd 8

juin 2009

25/05/09 9:12:14


travaux A VENIR Cadre de vie

dence. En façade, le bâtiment le plus haut compte 7 niveaux et isole les autres du bruit de l’avenue. Le programme se décline en 23 deux-pièces, 18 trois-pièces, 8 quatre-pièces. La majorité des appartements dispose de balcons ou de terrasses. Chauffage et eau chaude sanitaire sont individuels et au gaz. L’ensemble des prestations a permis au programme de recevoir le label Qualitel RT 2000. Côté stationnement, 11 places sont prévues au rezde-chaussée du bâtiment A, 57 réparties sur la parcelle, dont 4 réservées aux personnes à mobilité réduite. Le coût total de ce programme revient à 8 177 000 € TTC, soit un coût moyen de 167 000 € par logement. Il est financé par l’Etat, la Ville, le Département, la Région, les collecteurs du 1 %, des prêts de la Caisse des dépôts et consignations et les fonds propres d’IDF-Habitat. Sur les 49 logements proposés, la Ville est réservataire de 15 logements et proposera pour chacun trois dossiers lors de la commission d’attribution.

Réserve naturelle de la Marne Cet été, le Conseil général du Val-deMarne procède à la réhabilitation écologique des berges des îles de la Marne. Les berges des îles des Gords amont et aval seront consolidées et une zone humide sera créée sur l’île de Pissevinaigre. Ces travaux, réalisés par voie fluviale, durent jusqu’au printemps 2010, avec interruption possible en cas de crue. Renseignements au 01 43 99 82 13.

Renouvellement urbain

Transformation aux Mordacs Lundi 27 avril, à la Maison pour tous Youri-Gagarine, une réunion publique en présence du maire et des partenaires engagés dans l’opération faisait le point sur la rénovation urbaine dans le quartier. Le bailleur Paris-Habitat a présenté les résidentialisations en cours sur les bâtiments N et O, tandis que le bailleur IDF-Habitat évoquait celles qui interviendront sur son patrimoine des Mordacs. Des logements mixtes seront construits au dernier trimestre 2009 sur l’emplacement de la tour M. Dans un souci de démocratie participative, l’aménagement du futur îlot sportif (gymnase, salle pieds-poings, Prij, terrain de proximité et square) sera débattu lors du conseil de quartier le 2 juin.

TRAVAUX PRATIQUES Cadre de vie

Pas de pain pour les oiseaux

FAITS A VOTRE SERVICE Véolia eau (ex-Générale des eaux) 0 811 900 900 EDF 0 810 010 333 GDF 0 810 800 801 Dépannage p g 0 810 433 194 (gaz) 0 810 333 194 (électricité) Déchetterie municipale p Voie Sonia-Delaunay Pour tout renseignement concernant la collecte sélective des déchets: 0 805 700 500

Stationnement

Cadre de vie

Rue de Musselburgh

Faux frères

Entre les rues A-Trait et Etienne-Brûlé, plusieurs emplacements de stationnement sont mis en zone bleue dans la rue de Musselburgh. Cette disposition permet une meilleure rotation des véhicules pour préserver le commerce de proximité en centre-ville. Une réunion d’information se tiendra prochainement sur les modalités d’application de cette zone bleue, à laquelle les riverains seront invités par courrier.

Une erreur malheureuse s’est glissée dans notre numéro précédent. Le mail piéton qui longe le groupe scolaire MauriceDenis s’étend entre la rue AugusteTaravella et la rue des Frères-Bonneff, et non pas jusqu’à la rue des FrèresPetit comme nous l’avions indiqué. Toutes nos excuses à nos lecteurs.

Quel promeneur des bords de Marne n’a jamais jeté de pain aux oiseaux sauvages ? Ce geste, que vous pensez anodin, menace gravement la survie des oisillons qui viennent de naître. Aux beaux jours, si les petits n’apprennent pas à gratter le sol pour chercher de quoi se nourrir, ils ne sauront pas se débrouiller une fois plus grands. Sachez également que le règlement sanitaire départemental interdit de nourrir les animaux sauvages. juin 2009

Pages 8-9.indd 9

9

25/05/09 9:12:36


échos

Jean-Pierre Persico

• Dimanche 26 avril, devant le monument aux morts, pour la journée nationale du Souvenir qui célèbre la libération des camps nazis du 27 avril 1945.

• Vendredi 8 mai, avec dépôt de gerbe à l’Arbre de paix, cérémonie et discours devant le monument aux morts pour se souvenir de la victoire des Alliés sur le nazisme, et honorer la mémoire de ceux qui sont tombés pour la liberté.

Immigration en fête Samedi 9 mai, l’Office municipal des migrants et ses partenaires associatifs présentaient un débat festif autour de l’immigration au centre Gérard-Philipe. Après l’accueil du public au son des percussions, la compagnie Naje a mis en scène, avec la participation très remarquée du public, des situations de discrimination quotidienne. La soirée s’est poursuivie autour de stands associatifs, dégustations, artisanat et informations pratiques.

Les cultures font leur festival Troisième édition et très gros succès pour ce festival interculturel organisé samedi 9 mai par l’Association culturelle turque de Champigny et de ses environs. Plus de 500 personnes se sont déplacées salle Tabanelli avec la présence remarquée du groupe folklorique portugais Academica et l’association Mozaïk’ampinoiz. Poèmes, danses et jeux ont agrémenté l’aprèsmidi pour le plus grand plaisir de tous.

Nouveau diacre

10

Pages 10-11.indd 10

Campinoise courageuse

Virginie Hellot

Dimanche 10 mai, en l’église SainteBernadette, Michel Santier, évêque de Créteil, ordonnait François Régnier, diacre permanent pour le diocèse de Créteil. Ce Campinois, marié et père de deux enfants, peut ainsi assister les prêtres et a choisi de porter une attention particulière à la souffrance et à la pauvreté dans son engagement au service de l’Eglise. M. Régnier est ainsi le quatrième laïc campinois à choisir cette voie.

Virginie Hellot

Jean-Pierre Persico

Comme chaque année, la municipalité et l’Union française des associations de combattants et victimes de guerre (Ufac) commémorent la fin de la Seconde Guerre mondiale à travers deux journées emblématiques :

Jogood

Pour mémoire

Dimanche 10 mai, Franck Lanore, président du Comité départemental de la Croix-Rouge française, remettait officiellement à Rabia Ayari la médaille de bronze du Courage et du Dévouement. Cette Campinoise avait en effet procédé à l’évacuation de 13 résidents du centre d’hébergement et de réinsertion sociale du Perreux-sur-Marne le 17 mai 2008 à la suite d’un incendie déclaré dans l’une des chambres.

juin 2009

27/05/09 14:19:39


échos

Cinquantième anniversaire de mariage Virginie Hellot

Pierre et Paule Souply se sont dit « oui » le 2 mai 1959. Le 16 mai dernier, les mariés célébraient leurs noces d’or à l’hôtel de ville en présence du maire adjoint Claude Gascard, de leur famille et de leurs proches.

Abolition de l’esclavage JeanPierre Persico

Relais ouvert

L’association Mozaïk’ampinoiz proposait en partenariat avec le service culturel de la Ville et de nombreuses associations samedi 16 mai salle PascalTabanelli un défilé de mode interculturel et plurigénérationnel. Intitulée « Troquons pour être heureux », cette initiative s’est déroulée avec la participation de l’association malgache Rafamiray, l’Association culturelle turque de Champigny et de ses environs, des représentants des communautés tamoule, bretonne et marocaine, l’association portugaise Academica, Oxy’Jeunes et en présence de Marie Kennedy, maire adjointe en charge de la Culture et conseillère générale.

CHRISTOPHE LIDON

CARNAVAL

GUINGUETTES

Elu président de l’OPHLM, Dominique Adenot, le maire de Champigny, défend le droit au logement pour tous. Dans une démarche de démocratie participative, il est parti à la rencontre des locataires de plusieurs résidences : GerminalVilla Remy le 20 mars, La Source le 5 mai, le Plateau le 14 mai (notre photo), Bring-Maisonnées le 28 mai, Roger-Salengro le 11 juin.

Virginie Hellot

Jogood

Défilé et métissage

Rencontres au logis

DÉFILÉ CULTUREL

Plus d’infos, plus de photos et plus d’échos sur :

Fidèle à ses valeurs de liberté, la Ville commémorait dimanche 10 mai l’abolition de l’esclavage. Avec les associations Mozaïk’ampinoiz, World of Gospel, l’association des Amis du journal Justice et Asomba, le rendez-vous était donné à l’espace Aimé-Césaire pour une lecture de textes, en présence de nombreux élus municipaux et de Marie Kennedy, conseillère générale. Un cortège chantant et dansant s’est ensuite rendu au stade Auguste-Delaune pour l’allocution officielle du maire, suivie d’un apéritif et d’un spectacle par Mozaïk’ampinoiz. Tournoi de foot, animations musicales et festives ont ponctué l’après-midi qui s’est terminé par un concert de World of Gospel. Parallèlement, le cinéma municipal Studio 66 présentait jusqu’au 6 mai le documentaire de Camille Mauduech Les 16 de Basse-Pointe, qui dénonce les pratiques colonialistes, avec un débat en présence de la réalisatrice le 30 avril ((photo ci-dessous). La médiathèque Jean-JacquesRousseau quant à elle organisait une rencontre autour du livre Les Traites négrières coloniales : histoire d’un crime et un débat sur le traitement de l’esclavage dans les manuels scolaires.

Virginie Hellot

Virginie Hellot

Samedi 16 mai, le Relais assistantes maternelles (RAM) de Champigny ouvrait ses portes au public. Professionnelles de la petite enfance, parents employeurs ou futurs employeurs ont pu se rencontrer et découvrir la structure. Ce rendez-vous désormais annuel, auquel participait Jeannick Le Lagadec, conseillère municipale déléguée à la Petite Enfance, offre une occasion d’échange direct autour des modes de garde.

WWW

champigny94.fr juin 2009

Pages 10-11.indd 11

11

27/05/09 14:21:53


ÂŤ Quand on est fabricant, on engage son nom sur la qualitĂŠ... Âť &ABRICANT INSTALLATEUR &ENoTRES

46

!  

0ORTESD´ENTRmE TRmE m 0ORTESDEGARAGE 6OLETSROULANTS 6OLETSBATTANTS

 RUE0AULET#AMILLE4HOMOUX

.%5),,9 352 -!2.% 4mL :!#DES4UILERIES 2UEDEL´/RMETEAU

#(%,,%3 4mL WWWBIEBER PVCCOM CONTACT BIEBER PVCCOM

Pour les artisans, les professions libÊrales et les PME-PMI P Thèse - Brochure - Catalogue

Logo - tĂŞte de lettre - flyers

DĂŠlai rapide Prix compĂŠtitif

3 01 5 TĂŠl.

COPIES NUMERIQUES COULEURS - N & B

1 56 66 1

Reliure plastique - mĂŠtallique Mailing - e-mailing - fichiers

Un service “COPIE� en main Domiciliation

SecrĂŠtariat

Gestion

Communication

Pour vous consacrer à l’essentiel ‌ votre mÊtier 2 rue Henri Dunant - 94500 Champigny-sur-Marne - TÊl. 01 53 66 11 56 - Fax 01 48 82 28 27 - www.apoles.fr

Institut de beautĂŠ

ESTHYREINE

Pose d’ongles amÊricains Offrez-vous de jolis doigts près de chez vous

Soins esthĂŠtiques NOUVEAU !

Maquillage permanent

- 30%

Tarifs spÊciaux toute l’annÊe Êtudiants & demandeurs d’emploi (justificatifs obligatoires)

48, avenue de la RÊpublique • 94500 Champigny-sur-Marne TÊl : 01.45.16.05.62 RER A Direction Boissy St LÊger - Arrêt Champigny ou RER E Direction Tournan - Arrêt Les Boullereaux Champigny

Bus 110 ou 116 - ArrĂŞt RĂŠpublique-Alexandre Fourny

Champigny 0609.indd 1

27/05/09 10:29:10


événement

e l l i V a l e d e t ê F

e u q i s u M

l 21 juin

mental s 11h Scènes ouvertes Associations, musiciens des ensembles de percussions et e d’accordéons de l’école de musique, artistes et groupes locaaux amateurs s’y produiront en plein air. Au programme : musique es classiques et du monde, variété, rap, rock, gospel, défilé de mode, m danses folkloriques, théâtre…

Stands et animations Près de 60 stands associatifs, dont ceux des services municipaux, pour se rencontrer, s’informer, participer à des animatio ons ludiques et sportives et des ateliers thématiques…

Pique-nique et restauration Ouvrez vos paniers repas sur les pelouses pour un grand pique-nique e ou bien restaurez-vous auprès des stands associatifs (payant).

Spectacles de rue Acrobates, échassiers, jongleurs, clowns se mêleront à la foule pour enchanter petits et grands toute la journée et au cours de laa parade finale à 19h avec les associations. Pour les vélos et les poussettes, des parkings gratuits et surveillés sont à votre disposition à l’entrée du parc, rue de Bernau. Concernant les véhicules, un parking du entre commercial Leclerc est ouvert pour l’occasion.

Dans lee cadre de la Fête de la ville, lee maire de Jalapa au Nicaragua, Orlando Zélado, viendra présenter sa ville et son payss lors d’une réunion ouverte e au public qui se tiendra le 19 juin à 19h30 au squaare Desvillettes à Champigny.

Juin 2009

page 13.indd 13

13

27/05/09 13:59:34


:[ih[fWi]ekhcWdZib_lhƒi}lejh[Zec_Y_b[YĂŠ[ijj[djWdj$$$ HVchVWdccZbZcic^b^c^bjbYZXdbbVcYZjcY‚_ZjcZgdjjcY^cZgZhi|&'#*%`hd^i.`Vegƒhg‚YjXi^dcĂ’hXVaZ#

Jƒb0&'-&,''/,&Ă…mmm$Wff[j_ji#WiieY_[i$\h  9edl[dj_eddƒ9D7L7F7 APPÉTITS & ASSOCIÉS LES SPÉCIALISTES DES REPAS DE QUALITÉ LIVRÉS Ă€ DOMICILE

AIDAGE SERVICES Nos services à votre service Assistance aux personnes âgÊes en perte d’autonomie (toilette, repas, courses‌)

MĂŠnage & Repassage

Garde d’enfant

57 rue Jean Jaurès 94500 Champigny-sur-Marne 01 48 89 43 31 www.aidage-services94.com

Champigny 0609.indd 2

iVg^[Zck^\jZjgVj%&$%,$'%%-

6ee‚i^ih6hhdX^‚hkdjhegdedhZhZhGZeVhYjFjdi^Y^Zc![gV^hZiY^‚i‚i^fjZh! Y‚Xa^c‚hZc[dgbjaZhXaVhh^fjZdjYZg‚\^bZh#

ENTREPRISE

Martins ➨ Ravalement peinture ➨ Isolation thermique extÊrieure et intÊrieure ➨ Peinture intÊrieure et extÊrieure ➨ RÊnovation TÊl. : 01 47 06 20 87 Portable : 06 07 31 94 58 - Fax : 01 47 06 33 24 14, rue Jean-Villemin - 94500 Champigny-sur-Marne

27/05/09 10:29:22


actualité

EDF-GDF Le mois dernier, les agents EDF et GDF du centre de Champigny ont poursuivi le mouvement de grève engagé le 2 avril à l’échelle nationale. Au cœur des revendications soutenues par la Ville : la remise en cause du service public de l’énergie, en termes de qualité et de prix… Au nom de l’intérêt général !

Le courant

ne passe plus

epuis le 2 avril, les agents EDF et GDF du centre de Champigny, et de France, sont en grève… Raisons de la colère : « la logique de profit » de leur dirigeant au détriment de l’emploi, des salaires, des usagers, du service public ! « Le fait déclencheur est un ras le bol général, explique Florent Jenn, technicien. On se bat depuis des années contre le démantèlement du service public sans jamais rien obtenir. Aujourd’hui, nos dirigeants s’octroient 183 % d’augmentation de salaire alors qu’on nous propose pour 2009 une hausse de seulement 0,3 % et qu’un technicien expérimenté gagne à peine plus que le Smic. »

D

L’énergie pour tous ? Selon la loi du 10 février 2000 relative à la modernisation et au développement du service public de l’électricité, « le service public de l’électricité a pour objet

de garantir l’approvisionnement en électricité sur l’ensemble du territoire national dans le respect de l’intérêt général […], des principes d’égalité […] et dans les meilleures conditions de sécurité, de qualité et de prix… ». Une réalité lointaine pour les agents qui, au-delà de la question des salaires et de la « mise en péril du métierr », dénoncent « la remise en cause du droit à l’énergie pour tous » à travers « la dégradation des servicess » et « les fortes augmentations des prixx ». « Cette logique de profit entraîne la fermeture de structures de proximité et de points d’accueil qui allonge les délais d’intervention et supprime des milliers d’emplois, accuse l’agent. A Champigny, l’accueil est fermé mais des gens continuent à se présenter pour des règlements de facture ou des informations. Nos activités sont externalisées au détriment du savoir-faire des électriciens et gaziers et de la

sécurité des riverains. Nous sommes devenus des administrateurs. Il n’y a plus de suivi. On ne se rend plus chez les usagers que pour contrôler le travail fait par le privé, et souvent bâclé. Il n’y a plus de dimension sociale non plus. Désormais, lorsqu’on intervient pour des impayés, on n’est plus libre d’estimer en fonction de la situation de l’usager. On coupe, c’est tout ! Et concernant les réseaux, le matériel est devenu vétuste et nous met tous en danger. » Autant de mesures incompatibles avec les missions d’intérêt général du service public !

La Ville solidaire Grèves, blocage, manifestations, coupures, mise en heures creuses permanente d’usagers… Malgré la multiplication des actions, mi-mai, les agents n’étaient parvenus à obtenir que quelques avancées mineures. Solidaire de leur mouvement, la Ville a adopté lors du conseil municipal du 29 avril un vœu pour soutenir leurs revendications : arrêt des suppressions de sites de proximité, de l’externalisation des activités et reprise des travaux transférés au privé, mise en œuvre d’une politique ambitieuse d’investissements et d’embauches, revalorisation de 5 % des salaires pour 2009 et prime de 1 500 euros. « Le service public de l’énergie, fondamental, est en danger, alerte Christian Fautré, premier maire adjoint. Nous devons tous soutenir leur mouvement car leur bataille est la nôtre, celle du droit à l’énergie pour tous ! » „ SANDRINE BECKER PHOTO VIRGINIE HELLOT

juin 2009

page 15.indd Sec1:15

15

25/05/09 9:44:52


AUTOBILAN 2000 CONTROLE TECHNIQUE AUTOMOBILE VOUS OFFRE n Une disponibilité rapide (avec ou sans rendez-vous) n Un conseil de professionnel sur l’état de votre véhicule n Un service de qualité

BR Y

A4 ÉE S TR RI EN PA

AV. GAL DE GAULLE JOINVILLE

AV. DE LA RÉPUBLIQUE CENTRE VILLE

AUTO BILAN 2000

FOURCHETTE DE BRY

VILLIERS

GARE DES BOULLEREAUX

ANPE

22,rue Arthur Adamov 94500 CHAMPIGNY S/MARNE

01 48 82 01 22

© Pages jaunes

RY A4 B IE Y RT N SO PIG AM CH

SORTIE N° 6

Ets PRUNEVIEILLE - 22, rue des Ursulines - 93200 SAINT-DENIS Tél. : 01 48 20 36 31 - Fax : 01 48 20 05 89

Champigny 0609.indd 3

27/05/09 10:29:29


actualité

Tranquillité publique

Un droit à défendre Devant l’accélération de la violence, reflet de la précarité et des difficultés sociales, la municipalité défend le droit à la sécurité. Pour cela, elle se mobilise pour obtenir plus de moyens humains en faveur de la proximité, du lien social, de la solidarité ! ébut janvier, le gouvernement annonçait la suppression de plus de 4 800 de postes de fonctionnaires de police d’ici à 2011… une compétence de plus en plus transférée au privé. Une situation inquiétante qui menace aujourd’hui d’entraîner la fermeture de commissariats de police impliquant pour le es communes une vulnérabilité évidente face à la violence socialee, en progression sur l’ensemble e du territoire national, conséquennce de la précarisation de la pop pulation et de la perte des liens so ociaux. Devant ce consttat et parce que la tranqu uillité publique est un droit, la municipalité s‘est engagée depuis dix ans avec ses partenaires (Maison de justice et du droit, services municipaux de la SécuritéPrévention, de JIM la Jeunesse…) dans des me-

D

sures de prévention et de dissuasion dans le cadre du contrat local de sécurité (CLS).

Plus d’effectifs, plus de lien social « A Champigny, il manque plus de 40 policiers pour assurer la sécurité des habitants,, explip

que Jean-Pierre Rivallain, maire adjoint chargé de la Prévention et du Droit à la tranquillité publique. Nous demandons à ce que ces effectifs soient renforcés. Au lieu de cela, l’Etat tend à se décharger en préconisant la création d’une police municipale p et la mise en place p de la vidéosurveillance… des mesures beaucoup trop coûteuses pour la Ville et dont l’efficacité est considérablement surévaluée. En parallèle, nous pensons qu’il est nécessaire de retrouver plus

de présence humaine et de lien social dans les quartiers, et revendiquons la création d’une police de proximité et des moyens pour avoir des médiateurs, des gardiens… » En attendant, élus et service municipal de la Sécurité et de la Prévention travaillent à la mise en place de solutions adaptées évoquées lors des Rencontres citoyennes dans l’engagement n° 17… « Depuis quelques mois, témoigne le maire adjoint, nous organisons dans les différents quartiers de la ville des réunions avec nos partenaires (bailleurs, commisssaire de police, représentants d de locataires, de jeunes, chambre de commerce…). Nous nous som mmes également rendus dans d’au utres villes pour enquêter. A parrtir de ces expériences, nous réaliserons un bilan. Dans ce cadre, nous allons rencontrer ce moisci les bailleurs pour envisager ensemble comment favoriser la médiation. » Pour porter ces exigences et parce que la sé écurité est l’affaire de tous les citoyens, c la municipalité va lancer très prochainement une campagne de pétition auprès des Campino ois qui sera transmise au ministère e de l’Intérieur. „ SANDRINE BECKER

juin 2009

page 17.indd Sec1:15

17

27/05/09 10:08:17


Champigny 0609.indd 4

27/05/09 10:29:34


citoyenneté

Restauration scolaire

Autour de

Représentants des parents d’élèves, enseignants des écoles maternelles et élémentaires et personnel des restaurants scolaires de Champigny se sont rencontrés en mairie, mardi 12 mai, pour débattre des questions liées à la restauration scolaire collective.

n rendez-vous de démocratie participative ouvert et pédagogique organisé, courant mai, par la municipalité campinoise. Présidée par Valérie Zélioli, maire adjointe à l’Enseignement et à la Restauration, cette initiative a permis aux représentants des parents d’élèves, enseignants et animateurs d’échanger pour la première fois autour de la question de la restauration scolaire collective. Une cinquantaine de personnes étaient présentes pour

U

la table inaugurer ce nouveau dispositif de réflexion commune. L’occasion également d’illustrer via un diaporama le travail du Syndicat intercommunal pour la restauration collective, le Siresco. Né en 1993 de la volonté des villes de Bobigny et de Champigny d’offrir des repas de qualité au meilleur prix, le Siresco assure la production des repas des écoles maternelles et élémentaires, mais aussi des centres de loisirs, crèches, foyers de personnes âgées, self municipaux, portages à domicile et festivités organisées par 14 communes ; 35 000 repas sont fabriqués quotidiennement. Son président, Alain Paton, en a présenté le fonctionnement.

Libre parole Respect des recommandations nutritionnelles, prévention des risques de l’obésité, apprentissage de nouvelles saveurs par le biais de menus à thème… Le déjeuner doit avant tout être un moment de détente. Dans son discours introductif, Valérie Zélioli a rappelé qu’environ 5 000 repas étaient servis aux enfants chaque jour dans les établissements scolaires

Petite enfance

Ateliers participatifs La Ville propose par ailleurs des « Rencontres autour de la petite enfance » le samedi 13 juin, à Champigny, dans la salle du conseil municipal. L’initiative se tiendra sur une demi-journée, sous forme de trois ateliers et d’une restitution finale avec l’objectif de prendre des mesures. Accueil des participants entre 8h15 et 8h45, ateliers entre 9h et 11h, restitutions et échanges entre 11h et 13h.

de Champigny. S’est ensuivie une séance de questionsréponses où la parole de tous a été précieuse. Car la restauration scolaire peut être le socle de questions tournant autour de la laïcité, de la santé publique, de la traçabilité de la filière alimentaire et du respect de l’environnement. « La collation de 10h est-elle nécessaire ? » « Quel type d’encadrement le midi par les animateurs ? » « Quid de la filière des produits bio et du commerce équitable ? » « Le temps de repas de l’enfant est-il suffisant ? » Les questions ont fusé dans une ambiance sereine et détendue. Face à une telle participation, l’élue a donc proposé que des groupes de travail se forment dès juin afin d’approfondir ce débat. A suivre… „ JEAN-BAPTISTE FERRIÈRE PHOTO JOGOOD

juin 2009

Page 19.indd 19

19

25/05/09 11:43:02


reportage

Logement social

Deux nouveaux En septembre prochain sera lancée la construction de deux nouveaux programmes de logements sociaux, rue des Hauts-Bonne-Eau, aux Simonettes Nord. Axés sur la qualité environnementale, ces projets témoignent de la volonté municipale, malgré la baisse annoncée des crédits de l’Etat, de maintenir le rythme des constructions… Parce que le logement est un droit pour tous !

D

limiter l’impact visuel). Conçus dans le respect de l’environnement pavillonnaire du site, ces projets tiennent également compte d’éléments favorisant les économies d’énergie et le confort des habitants : conception bioclimatique (volumes simples et compacts ouverts au sud pour les pièces de jour), isolation thermique renforcée (label Qualitatif THPE 2005) et acoustique aux normes en vigueur ; production de chaleur et d’eau chaude sanitaire assurée par des chaudières individuelles à condensation au gaz ; mise en place de capteurs solaires en toiture afin de produire tout ou partie de l’eau chaude sanitaire ;

PEERS RSPECT CTTIV VE DU PRO OJE JET

Olivier Chauveau

IInté égré ée es da dans n l’e ns env n ir ironne eme ment n pavillllllon lon onnairre, e, les d deu eu ux réside denc nces e Le Pharsale ett LL’O Le ’Ori Orion abritero ont on 15 5 log gem e ents soccia iau ux.

ans quelques mois sera posée la première pierre de deux nouveaux programmes de logements dans le quartier des Simonettes Nord. Les résidences Le Pharsale et L’Orion d’IDF Habitat consistent en la construction de deux groupes immobiliers de 9 et 6 maisons en bande en R + 1, abritant 15 logements individuels (2 F5, 10 F4, 3 F3)*. Par souci d’offrir aux habitants un cadre de vie agréable, les programmes intègrent la résidentialisation (muret, visiophone et portail sécurisé), des jardins privatifs et 18 places de parking - dont 5 pour les personnes handicapées - en aérien (en majorité couvertes afin d’en

20

juin 2009

Pages 20-21.indd Sec1:20

28/05/09 16:39:11


reportage

x programmes label Habitat et Environnement ; réalisation de maisons à ossature bois ; limitation des déchets et nuisances de chantier… En participant à hauteur de 68 800 euros sur un montant global de 3,22 millions d’euros TTC, la Ville contribue ainsi à ce que ces logements puissent voir le jour et soient proposés à des loyers accessibles.

Olivier Chauveau

Avec un taux de logements sociaux de près de 40 % et la construction chaque année d’environ 80 logements sociaux - répartis en plusieurs contingents : 1 % patronal, Ville, préfecture, département, etc. -, Champigny fait figure d’exemple en matière de droit au logement pour tous… un droit inscrit dans la loi du Droit au logement opposable (Dalo), aujourd’hui mis à mal. En effet, l’Etat se désengage via son récent projet de loi « Molle » (Mobilisation pour le logement et lutte contre l’exclusion) qui prévoit notamment une baisse de 7 % du budget consacré au logement en 2009 et une diminution de 30 % des crédits pour la construction de logements sociaux, et prône une politique coercitive à l’égard des locataires. Devant ces menaces, le Comité campinois pour la défense du logement social a décidé d’agir en lançant notamment une pétition. « Nous avons l’ambition de poursuivre, voire d’augmenter le rythme des constructions, annonce Nicole Pasquier, maire adjointe chargée du Logement. Il y a aujourd’hui 3 800 demandeurs de logement

Olivier Chauveau

Pour le droit au logement

PERSPE PE RSPE RS P CCTTIIV VE DU U PRO ROJE JET

Expulsions locatives

Comment réagir Comme chaque année, la trêve hivernale a pris fin le 15 mars dernier, autorisant la reprise des expulsions locatives. A Champigny, près de 200 familles sont aujourd’hui menacées... Opposée à cette pratique qui touche les personnes dans la précarité, la municipalité a pris en 2004 un arrêté pour déclarer Champigny « zone hors expulsion locative pour toutes les personnes et familles qui connaissent des difficultés pour des raisons économiques ou à cause des effets de l’insécurité sociale », et agit aujourd’hui par le biais du Comité pour la défense du logement social (mise en place d’un réseau de veille contre les expulsions...) et un projet d’organisation de commissions interbailleurs. « Dès le premier impayé, les locataires doivent réagir rapidement en prévenant leur bailleur et en prenant rendez-vous avec une assistante sociale, soit directement auprès du bailleur, soit dans les Espaces départementaux des solidarités (EDS*, exCASS), et avec leurs élus, conseille Nicole Pasquier, maire adjointe chargée du Logement. Ces démarches doivent permettre aux locataires de bonne foi de stabiliser leur situation financière et d’éviter ainsi une issue dramatique. » * EDS : Mordacs/Bois-l’Abbé/Cœuilly : 11, place Rodin, tél. 01 45 16 82 00. Centre : 4, place Lénine, tél. 01 48 81 75 45. Du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30. En cas d’urgence, numéro de la mairie : 01 45 16 41 41.

à Champigny et cette situation n’est pas spécifique à notre ville. Avec l’évolution des familles, la réduction du nombre d’habitants par logement, les besoins augmentent. Pour que les demandeurs campinois puissent accéder à un logement, nous demandons à ce que la loi Solidarité et renouvellement urbain (SRU)** soit renforcée car de nombreuses villes ne la respectent pas. Les deux programmes d’IDF Habitat traduisent notre volonté de continuer à construire tout en prenant en compte la qualité environnementale et l’accessibilité des loyers PLUS (prêt locatif à usage social) et PLAI (prêt locatif aidé d’intégration). » „ SANDRINE BECKER * La Ville se verra attribuer 5 de ces logements, en échange de sa garantie d’emprunt à hauteur de 100 % et des deux subventions allouées. ** Adoptée en 2000, cette loi prône un minima de 20 % de logements sociaux dans les communes dont la population atteint au moins 3 500 habitants.

juin 2009

Pages 20-21.indd Sec2:21

21

28/05/09 16:39:14


reportage

Jumelage

Champigny, t

1

Le comité de jumelage a reçu du 25 avril au 2 mai deux délégations de jeunes Portugais et Italiens dans le cadre des Rencontres internationales de la jeunesse. Une tradition d’échanges culturels et sociaux que la Ville encourage depuis les années 60. 22

ardi 28 avril, 9h30, au centre municipal de santé Maurice-Ténine. Le Dr Lopez, directeur du service de la Santé, reçoit une visite inhabituelle : trois jeunes Portugais et trois jeunes Italiens, accompagnés d’un jeune Campinois, viennent ici pour se pencher sur le thème de la protection sociale. Explications, séance de questions-réponses. La rencontre s’est révélée enrichissante à plus d’un titre pour ces étudiants issus des villes jumelées d’Alpiarça au Portugal et de Rosignano-Marittimo en Italie. Conjointement pilotées par la Ville et le comité de jumelage, les Rencontres internationales de la jeunesse ont donné lieu du 25 avril au 2 mai à de nombreuses visites et échanges culturels : le centre communal d’action sociale (CCAS), l’hôtel de ville, l’Espace jeunes… Vaste programme. Reçues en mairie par Dominique Adenot

M

devant le buste de Jean Jaurès, les deux délégations de jeunes ont eu tout le loisir de se confronter à la réalité de notre modèle social campinois. « Nous avons été accueillis chaleureusement, raconte Bruno, étudiant portugais âgé de 20 ans souhaitant devenir ingénieur. Je pense qu’Alpiarça va prendre exemple sur Champigny car il s’agit d’une ville de progrès social. Elle offre à ses habitants, notamment aux personnes âgées, une multitude d’avantages. Notre jumelage est récent et ne demande qu’à s’épanouir. » Même impression pour Andrea, Italien de 23 ans également étudiant ingénieur : « Champigny est un lieu agréable à vivre. Nous avons très bien été informés de la politique de la ville. Les conférences étaient claires et instructives. Certes, il y a quelques similitudes entre nos deux types de protection sociale mais votre système local procure davantage

juin 2009

Pages 22-23.indd Sec1:22

22/05/09 10:22:57


reportage

terre d’échanges Jumelage et immigration de sécurité. Il n’y a qu’à observer les aides accordées par le CCAS pour s’en convaincre. » De son côté, François Cocq, conseiller municipal délégué au Jumelage, tire un bilan plus que satisfaisant de cet événement : « Au-delà de la dimension humaine de ces rencontres, je retiens le sérieux et l’implication de ces jeunes qui ont travaillé ensemble. Ils ont eu l’opportunité de mener de front une réflexion globale sur la protection sociale. La question leur a visiblement tenu à cœur. Au final, ils ont été séduits par les équipements urbains et l’offre de soins de Champigny. »

Construction historique Né dans les années 1950, au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, le concept du jumelage a largement fait son chemin. En France, les jumelages relèvent désormais de la loi du 6 février 1992 (loi d’administration territoriale de la République, titre IV « de la Coopération décentralisée »). Le but ? A l’origine, reconstruire le vieux Continent à partir de ce qui constitue la

1 Au parc du Plateau, les

hôtes de Champigny devant l’olivier, symbolisant la volonté de paix au ProcheOrient.

Premier anniversaire Le 22 juin 2008, les maires des deux communes scellaient la nouvelle amitié entre Alpiarça et Champigny en signant la « charte de jumelage ». Un événement qui en cachait un autre, puisque ce même jour était inaugurée la stèle érigée dans le parc du Plateau en mémoire de l’immigration portugaise, et qui a reçu la visite des jeunes hôtes du comité de jumelage (photo ci-contre).

a développé depuis 1999 une coopération de solidarité avec le camp palestinien d’Al-Fawwar à Hébron. Résultat : le mouvement des jumelages offre un panel d’expériences et d’initiatives permettant de développer sur le terrain la citoyenneté.

Respect mutuel Soucieuse d’approfondir « la connaissance de l’autre », Claudette Cantegrel préside le comité de jumelage de Champigny depuis 1995. Elle déclare agir pour la paix, l’amitié,

la solidarité et le développement durable : « Notre association impulse dans tous les domaines des échanges culturels, économiques, sociaux, sportifs et touristiques, entre les villes jumelées, sur la base du respect mutuel des particularités. On s’apprécie malgré nos différences : on bouge pour apprendre, on apprend pour comprendre et on comprend pour agir », explique-t-elle en substance. Et d’ajouter : « Après s’être imprégnés de la culture campinoise, il était intéressant pour ces jeunes de dresser un comparatif avec leurs institutions communales respectives. Une plate-forme telle que le CCAS n’existe pas au Portugal ou en Italie. Cela les a un peu impressionnés de prendre connaissance de toutes les aides sociales que procure ce genre de structures ». A méditer… „ JEAN-BAPTISTE FERRIÈRE PHOTOS JEAN-PIERRE PERSICO Pour contacter le comité de jumelage : une permanence est ouverte le mercredi de 14h30 à 19h au 5, rue Renaudel à Champigny. Tél. 01 47 06 89 74. Fax : 01 48 81 18 39. E-mail : jumelagechamp@yahoo.fr

2 Les jeunes Italiens et

Portugais ont reçu un cadeau de bienvenue de la part du maire Dominique Adenot.

cellule de base de toute démocratie : la commune. Les jumelages alors créés ont été le fruit d’hommes et de femmes cultivant l’amitié et l’esprit de paix entre les peuples, afin d’éviter un nouveau conflit déchirant. A Champigny, les villes jumelles sont variées : Bernau en Allemagne dans la région de Berlin depuis 1962, RosignanoMarittimo en Italie dans la région de la Toscane depuis 1963, Musselburgh en Ecosse dans la région d’Edimbourg depuis 1963, Jalapa au Nicaragua à la frontière du Honduras depuis 1983 et plus récemment Alpiarça au Portugal dans la région de Lisbonne depuis 2006 afin de traduire le lien fort qui unit la Ville à la communauté portugaise. Le comité de jumelage de Champigny, association loi 1901, a adopté les grands principes des villes jumelées et adhéré à l’association Fédération des cités unies à la suite de la délibération du conseil municipal du 25 avril 1958. Par ailleurs, désireux d’agir en faveur du dialogue dans la région du ProcheOrient, le comité de jumelage

2

juin 2009

Pages 22-23.indd Sec1:23

23

22/05/09 10:23:09


reportage

Enfance/Jeunesse

Enfance « Parce que les vacances revêtent un intérêt éducatif et social, explique Valérie Zélioli, maire adjointe chargée de l’Enfance, la municipalité accentue cette année encore ses efforts pour permettre au plus grand nombre d’enfants de bénéficier d’une palette d’activités attrayantes et diversifiées. »

L’été n’oub Pour permettre à tous les Campinois de 3 à 25 ans de passer de bonnes vacances, la municipalité a décidé de mettre les bouchées doubles, en proposant dans ses structures et au-delà… encore plus d’activités, de sorties et de séjours, encadrés par des animateurs diplômés, pour prendre l’air. Ludique, éducatif, culturel, sportif... composez votre été !

CENTRES DE LOISIRS Bienvenue cet été aux enfants et préadolescents âgés de 3 à 13 ans… aux centres de loisirs ! Au rythme des plus petits (de 3 à 6 ans), toute une gamme d’activités d’extérieur pour profiter du soleil, se défouler : jeux en plein air, en forêt et dans les parcs de la ville, jeux d’eau pour barboter et s’éclabousser, jeux de rôle et d’imitation… programme de visites… activités manuelles, musicales et motrices… les mains dans la pât… isserie ! En juillet et en août, direction le centre aéré de Chanteloup, pour donner à nos petits aventuriers tout le loisir de s’adonner aux joies du plein air : de la cueillette des fleurs aux repas entre « trappeurs », en passant par le vélo, la baignade et les plaisirs du potager… De 7 à 13 ans, on prend aussi une grande inspiration… avec de grands jeux, des rencontres sportives, sorties en forêt, randonnées à vélo, baignades, tours de canoë, séances de tennis... le temps d’une matinée ou d’un après-midi ou carrément toute la journée. On se laisse tenter par une palette d’activités manuelles et on prend son élan pour les stages sportifs. Pour se rendre au centre de Chanteloup, les grands ont eux aussi « autorisation de sortie » ! Et puis, on fait ses premiers pas vers l’autonomie lors de minicamping de 3 jours, sous les yourtes mongoles à Chanteloup ou dans les « contrées » voisines…

24

Jeunesse « Pour que tous les enfants et jeunes de Champigny aient droit aux vacances cet été, explique Belhassen Blimi, maire adjoint chargé de la Jeunesse, la Ville a décidé malgré la conjoncture nationale de renforcer les programmes des activités, sorties et séjours, calculés selon le principe du quotient familial. Notre objectif : que tous puissent y trouver leur place, s’épanouir ! Dans ce cadre, les associations locales seront rapidement informées pour orienter les jeunes… vers de bonnes vacances ! »

juin 2009

Pages 24-25.indd Sec1:24

28/05/09 14:12:07


reportage

ublie personne POINT RENCONTRES INFORMATION JEUNESSE Les jeunes de 15 à 25 ans devraient se laisser « brancher » par la compil’ d’activités et de sorties mixées par les Points rencontres information jeunesse (Prij) spécialement pour eux. Un cocktail de sport (foot, hip-hop, sports collectifs, tennis, accrobranche, VTT, tournois, piscine, équitation, water-jump, aéro-skate, téléski nautique…), culture, technique (photo, vidéo, informatique), sorties au cinéma, bowling, billard, cyber-espace, ou à la base de loisirs et à la mer. Un projet de vacances, solidarité… besoin d’un coup de pouce ? Les jeunes pourront compter sur le soutien des animateurs et solliciter une aide financière auprès de la Ville pour concrétiser leurs envies. A la recherche encore d’un emploi ou d’informations sur les études, rendez-vous est donné à l’Espace jeunes qui garde ses portes ouvertes toute la semaine, en centre-ville. Et à l’occasion de Champigny Plage, début juillet, spéciale soirée hip-hop/électro et show scratch avec deux DJ… Avis aux amateurs !

CLUBS 11-15 ANS « A fond dans l’action », les clubs 11-15 ans de la ville vous entraînent cet été dans un tourbillon d’activités et de sorties… En « chute libre » vers la connaissance, la découverte et les loisirs notamment sportifs (collectifs, base-ball, badminton, vélo…). Au tableau les mercredis en juillet et en août, vous avez rendez-vous avec les grands temps forts de l’été… A ne pas manquer, le 9 juillet, le Rallye jeunesse et son florilège d’activités ! Le vendredi, venez participer aux jeux « grande nature » au parc du Plateau ! Pour vous dépayser, partez en minicamp à la découverte de la Vendée… (mer, activités nautiques, équitation, accrobranche…). Nouveauté de l’édition 2009 des grandes vacances : des stages sportifs pendant toute une semaine en août, dans les quartiers de la police nationale, à Choisy-le-Roi (VTT cross, activités nautiques…).

SERVICE ORGANISATION SÉJOURS ET VACANCES Avec le service OSV, les enfants et jeunes Campinois vont pouvoir prendre la route à petits prix (calcul selon le quotient familial), selon leurs envies ! A la carte, de 4 à 17 ans, pour le plaisir des petits et des grands : des séjours courts, longs, en France, à l’étranger, en itinérance, linguistiques. Découverte de la nature, sport, campagne et plein air, sur l’île d’Oléron ou au cœur des volcans d’Auvergne, en Angleterre ou en Croatie… dites simplement ce qui vous ferait plaisir ! Retrouvez toutes les modalités d’inscription, dates et contenus des activités, sorties et séjours dans les brochures « Centres de loisirs » et « Vacances » disponibles en mairie et dans les structures. La plaquette « Croquez l’été » sera diffusée début juillet. SANDRINE BECKER PHOTOS JOGOOD

juin 2009

Pages 24-25.indd Sec1:25

25

28/05/09 14:12:47


dossier

Nature en ville Première ville verte du département du Val-de-Marne, c’est « tout naturellement » que notre ville pense de plus en plus « développement durable »… Une notion mise en application, à la fois par le service municipal des Espaces verts et par les jardiniers amateurs campinois, qui s’illustre sur le terrain « végétal » par le bon usage de la nature. Des massifs floraux aux bords de Marne en passant par les jardins privés ou collectifs, petit aperçu des bonnes pratiques écologiques à Champigny…

26

Espace ... et d n matin de mai... Sur les bords de Marne, au milieu des herbes hautes, les insectes pollinisateurs s’activent tandis que les oiseaux virevoltent au-dessus de la composition végétale. A quelques mètres, les coauteurs de cette harmonie naturelle, Alain et Pierre, jardiniers au service municipal des Espaces verts, ôtent à mains nues sur les talus les mauvaises herbes. Petite leçon d’écologie offertes aux promeneurs… parmi tant d’autres. Pour Alain, devenu au fil des saisons l’ange gardien des bords de Marne, « c’est le caractère exceptionnel du site qui nous amène à adopter des pratiques respectueuses de la biodiversité. L’harmonie se crée, la nature est artiste ! Nous ne faisons que l’accompagner ». Un bel exemple de développement durable* qui progressivement inspire, sous l’action de la Ville, les autres espaces verts de Champigny… Au-delà des bords de Marne… six autres secteurs de la ville sont l’objet de toutes les attentions des jardiniers et cantonniers du

U

juin 2009

Pages 26 29.indd Sec2:26

28/05/09 16:29:56


dossier

ces verts durables service municipal des Espaces verts (trois équipes dont deux spécialisées sur les secteurs des bords de Marne et du centre) et d’entreprises concessionnaires : la serre municipale, le centre-ville, la mairie, le secteur est, le secteur ouest et les installations sportives découvertes. Entièrement dévoués à l’entretien, à la plantation et à l’amélioration** des 42 hectares de verdure de Champigny, une quarantaine d’agents témoignent au quotidien d’un savoir-faire et d’une compétence professionnelle de plus en plus tournée vers le développement durable… au cœur dès 2006 des engagements des Rencontres citoyennes.

Une gestion rationnelle Une conception mise en application dans notre ville à travers la « gestion différenciée »… une autre façon de gérer les espaces verts en ville, qui « consiste à ne pas appliquer à tous les espaces la même intensité ni la même nature de soins, explique Lionel Mayeux, directeur adjoint du Centre technique des infrastructures. Avant d’agir, nous nous posons plusieurs questions : quelle technique employer, à quel moment intervenir, à cet endroit, dans cette situation précise… ». Conçue en lien avec les autres services municipaux et acteurs locaux, une approche destinée à améliorer la qualité de vie et d’usage et à préserver l’environnement en limitant l’artificialisation et les pollutions, et en favorisant la diversification on d des milieux et des espèces. es. A Champigny, la gestion ge différenciée des espaces végétauxx s’illustre par le

Tout au long de l’année, le service municipal des Espaces verts œuvre à valoriser le patrimoine végétal campinois. Désormais engagé dans le développement durable, il développe une gestion écologique en adoptant des pratiques adaptés aux espaces selon leur nature.

développement de méthodes alternatives à toutes les étapes de l’entretien… « Pour préserver la biodiversité, explique le directeur adjoint, nous ne tondons pas de façon systématique et recourons quand cela est possible au mulching qui évite au jardinier de ramasser la tonte et apporte au sol tout ce dont il a besoin. Concernant les mauvaises herbes, nous avons mis un terme l’an dernier au désherbage chimique au profit de solutions mécanique et thermique ou par rotofil. Et pour maintenir les végétaux en bonne santé, nous réfléchissons à des traitements naturels, cultures associées, lutte biologique… Ainsi, par exemple, un simple tapis de cendre permet de repousser les limaces. » En matière d’économies d’eau, eau, le service municipal des Espaces verts rts tente de généraliser les espèces qui n’ n’en consomment que très peu, de types viva vaces et graminées, et l’arrosage automatiqu que, et envisage de récupérer les eaux ux de pluie. Pour retenir l’humidité au nive iveau du sol, divers moyens naturels sont employés mployés comme com les coques de cacao, le paillage… ge… Dans cet espr esprit e aussi, des tests ont été réalisés éalisés avec des gazons gazo fleuris qui nécessitent ent moins d’entretien d’entretien. Concern ncernant les arbres, « prèss d de 8 000 jalonn lonnent nos rues, raconte Lione el M Mayeux. Nous avons lancé une réflexion aave ec le service municipal de la Voirie pour laa définition dé de critères techniques de plantaatio on et la diversification des essences. Une e ric ichesse fragile dont nous devons tous prend ndre e soin, soin la durée de vie d’un arbre d’alignement nt étant deux à trois fois inférieure à celle d’un arbre a bre

juin 2009

Pages 26 29.indd Sec2:27

27

28/05/09 16:30:38


dossier

Champig dans un parc, victime de plaies causées par les voitures et des déjections canines.» En parallèle, un soin particulier est apporté au site des bords de Marne, dont témoigne Alain, le jardinier de la régie municipale : « Nous respectons les saisons pour les tailles et opérons des coupes douces, respectueuses des végétaux. Les arbres sont juste éclaircis. Pour la tonte, nous utilisons des tondeuses mulching qui laissent la tonte au sol et lui amène de la matière organique tout en émettant trois fois moins de CO2. Ainsi, le sol est totalement ameublé, stable. Les bords de Marne sont parsemés de plantes spontanées avec lesquelles nous composons... Grâce à tout cela, des végétaux, des insectes et des oiseaux réapparaissent… » Forte de tous ces efforts, notre ville, qui depuis 2002 détient une troisième fleur au concours des « Villes et villages fleuris », a de grandes chances de préserver son label compte tenu des nouveaux critères de développement durable de la manifestation nationale.

Au détour de ses rues, derrière les murs et les grillages, Champigny recèle des jardins aux multiples facettes : gestion durable, jardins privatifs, familiaux, éducatifs… à vivre et à partager. Visite non exhaustive de petits coins de verdure insolites.

Développement durable : faites passer le message ! Le développement durable, un défi que lance le service municipal des Espaces verts aux habitants… « Les gens sont sensibilisés à cette question mais par exemple utilisent encore dans leur jardin des produits chimiques sans discernement », déplore Lionel Mayeux. Pour nous amener à adopter les bons comportements et nous impliquer dans la gestion de notre patrimoine, la municipalité mise aujourd’hui sur divers projets dont le développement des jardins pédagogiques dans les écoles primaires et centres de loisirs… Leur mission : « faire passer le message du développement durable »… pour aujourd’hui et pour demain ! „ SANDRINE BECKER

* Développement qui répond aux besoins des générations du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs. ** Chaque année, plantation de près de 120 000 plantes à massif, 90 000 bulbes, 2 150 plantes vivaces et graminées, 1 579 arbustes et plantes de terre de bruyère, une quarantaine d’arbres caducs et conifères…

28

irection le quartier du Plant à Champigny. Chez Anne, graphiste, ayant le bonheur de partager avec son compagnon un jardin, tout en longueur, de 200 m2. Elle nous offre un bouquet de roses… Ici se côtoient quatre vignes, un potager composé d’aromates, de fruits, de légumes et d’arbres fruitiers. « Le jardinage, c’est une activité du week-end, commente-telle. Ça vide la tête, ça détend, on oublie ses

D

juin 2009

Pages 26 29.indd Sec2:28

28/05/09 16:31:11


dossier

igny, côté jardins Eco-citoyenneté obligations professionnelles. C’est comme des vacances ! » Et d’ajouter : « Nous sommes assez sensibles à l’écologie. Nous n’utilisons pas de produits chimiques, nous déposons le bois à la déchetterie, nous possédons un compost, le tri sélectif et les produits bio n’ont plus de secret pour nous… » Retraité chaleureux et accueillant, casquette vissée sur la tête, Gaston Cullier nous ouvre les portes de sa belle bâtisse. Depuis 1973, il vit ici et entretient avec amour un impeccable jardin de 180 m2. A raison de 8 heuress par jour. Un travail de longue haleine. Salades, des, échalot échalotes, tes, tomates, roquette, betteraves, haricots haricots verts, persil, rose roses, es, ce cerisier, prunier, pommier er ss’agencent av avec goût et harmonie. Cet ancie ien n chauffeur de taxi tax ne se cache pas d’être é également galement bricoleur. « Je recycle l’eau de plluie ie via une gouttière reliée à un tuyau d’arrrossage. Compte tenu de la raréfaction de l’or bleu, cela me paraît élément lémentaire ntaire et me pe perm met de réaliser de grandes économ écon nomies », exxp plique-t-il avec une joie communicativ cative. ve Petite touche d’exotisme. d’exotism me. En matière d’espaces verts, le centre-ville e n’est n’est pas en reste. Depuis 2002, Patrick y possède possèd ède trois serres de 53 m2 abritant quelque quelq elque 4 500 cactus. Leur origine ? L’Amér mériqu érique latine et l’Afrique. Passionné de botanique bottanique depuis sa prime enfance, ce spécia ialiste liste avoue être fascin fasciné par « ce règne vég pa égé étal » qui dépasse e la vie humaine maine : « Certain Certaines es espèces menac menacées ont plus de 200 ou 300 ans. Leur floraison f est abab solument magnifique. ique. Je suis toujours auta autant impressionné par leur eur capacité d’adapta d’adaptation au manque d’eau. »

Les jardins créent du lien Il existe aussi à Champigny mpigny des jardins collectifs. Créée en 2001, l’association ’asso Jardin du Petit Bois gère un espace ce ap appartenant à la Ville, au pied du stade René René-Rousseau. Il s’agit d’une ancienne serre re m municipale. Composé aujourd’hui de neuff par parcelles de 90 m2 chacune, cet écrin de verdure dure est une bouffée d’oxygène. Mieux, un n antidote antido au stress. Plantes potagères mais aussi ros rosiers,

tulipes et autres annuelles… « On a l’impression d’être à la campagne, on respire, on se sent revivre, raconte Nicole Pellerin, présidente de cette association de neuf amis. On prend le temps de se retrouver en fin d’après-midi pour discuter, s’échanger des plantes ou entretenir nos parcelles de terre. C’est un véritable mode de vie. » Petit détour du côté de la Cité blanche. Claude Bellanger est responsable de l’antenne campinoise de la Fédération nationale des jardins familiaux et collectifs. Son rôle ? Attribuer des potagers, encadrer les jardiniers de la cité et prodijard guer uer des conseils. IIl participe à la gestion de 27 parcelles de 100 10 m2 chacune, arrangées il y a un an danss le cadre de la réhabilitation de la cité opér érée par l’Opac 94. Pour lui, la présence de cet espace vert participe au bien-être re de tous : « Les potagers incitent les riverai erains ins à sortir de chez eux pour jardiner et ssympathiser. ympathis Une pratique tissant du lien social e et apaisant les tensions. » Petite nouveauté, il est prévu d’installer vea er prochainement une parcelle pédagogique que réservée ré aux enfants du groupe scolaire olaire Joliot-Curie. Petite excursion, n, enfin, au centre de loisirs municipal de l’e enfance (CLME) attenant nt à l’école maternelle MauriceThorez aux Mordacs. Gurvan Bricauud, responsable du centre, nous ouvre ses portes. rtes. Ici s’offre aux enfants un potager de 150 m2. Une chance unique pour un établissement ssement classé en zone d’éducation prioritaire. oritaire. Une trentaine de variétés variétés, dont des kiwis, du fenouil ou des aubergines, aube peuple ce jardin ludique. ludique « Quelque Quelq 80 enfants prennent part, chaque merc mercredi, aux travaux de jardinage avec beaucoup uco d’assiduité. Ils sèment les graines, enlèvent ève les mauvaises herbes, entretiennent la te terre, s’occupent de l’arrosage, la récolte et la cuisine. Ils sont très intéressés pour apprendre le cycle de vie d’une plante au rythme des saisons. saison Notre

Adoptez quelques bons gestes ! Nul besoin d’abuser des produits chimiques, arroser le soir après la tombée du jour, choisir des plantes peu gourmandes en eau, utiliser du vinaigre pour désherber, de l’ail pour éloigner les pucerons, fabriquer de l’engrais naturel grâce à un compost… Davantage de conseils sur www.jardiniersdefrance.com. Enfin, penser à la collecte des déchets verts à domicile organisée du 15 mars au 15 décembre ou au dépôt volontaire à la déchetterie municipale. (Renseignements au numéro Vert : 0 805 700 500.)

potager est un excellent support pour les sensibiliser aux questions d’environnement. Ils auront vécu ici une belle histoire avec la nature », se réjouit Gurvan Bricaud. Le 20 mai dernier a même eu lieu au CLME MauriceThorez la journée de l’environnement. Au menu : ateliers, bourses d’échanges de plantes et exposition de photographies de Yann Arthus-Bertrand. L’occasion de rapprocher les associations, les parents et les riverains. Autant d’exemples montrant que Champigny la citadine a su garder un côté très nature. Une fibre re que tout un chacun peut cultiver en laissa sant libre court à son imagination, même sur su son balcon ou sur un rebord de fenêtre… e… „ JEAN-BAPTISTE FERRIÈRE PHOTOS VIRGINIE HELLOT

juin 2009

Pages 26 29.indd Sec2:29

29

28/05/09 16:31:53


quartiers

• L’association Les Roues de Cœuilly organisait samedi 16 et dimanche 17 mai un week-end consacré au vélo avec rallye familial et parcours tricycle. Prochain rendez-vous pour la bourse aux vélos samedi 13 juin de 8h à 18h sur la place de Cœuilly, lors de la brocante du collectif Semer à Cœuilly.

DEPANORDI Matériel, assistance et formation informatique 56, avenue Roger-Salengro

01 48 83 84 54

STUDIO BLANC Toute la communication internet et papier

01 47 06 66 18 www.studioblanc.fr Sophrologue, relaxologue

Spectacles, fêtes et broc

Déménagement, transport

01 41 77 72 84 stdi@live.fr

Produits et services de prestige (véhicules blindés, yachts...)

06 45 20 08 13 http://dmluxstreet.fr

THERESE SIX Auxiliaire de vie

06 11 31 67 55

ODGI EVENTS Organisation d’événements familiaux et professionnels

06 62 37 14 41 www.odgi-events.com

ODGI CREATIONS Décoration, architecture

06 62 37 14 41

MAWETT PROTECTOR L’étui antiradiation pour téléphone portable

01 45 16 91 30 www.etuiantiradiations.com

RETAIL MIND SERVICES Conseil en entreprises

06 20 18 65 79 www.retailms.eu Sont citées ci-dessus les entreprises récentes qui ont signalé leur création au service du Développement économique de la ville de Champigny-surMarne.

30

page 30.indd Sec1:30

JEAN-PIERRE PERSICO

BOMBES PRODUCTION

• La cité du Plant a terminé sa métamorphose. Pour fêter l’événement, une inauguration officielle se déroulera le dimanche 28 juin en présence des représentants de la Ville, du Département, de la Région, de Valophis (exOpac du Val-de-Marne), des associations du quartier et des habitants. Une exposition photo reviendra sur les grandes étapes de la cité et un repas de quartier ponctué d’animations pour les enfants apportera une note de convivialité.

• Jeudi 11 juin, les élèves du collège Elsa-Triolet présentent en version originale une version condensée de la pièce Roméo et Juliette écrite par Shakespeare, à 18h30 en salle audiovisuelle. Cette initiative est le fruit d’un programme pédagogique mis en place par l’académie de Créteil. • Dimanche 14 juin, rendez-vous de 11h à 22h à la Maison pour tous pour commémorer l’abolition de l’esclavage. Prévue le 10 mai, cette cérémonie a été reportée suite à une mauvaise météo (voir numéro précédent). Renseignements auprès de l’Association Champigny Prévention (ACP) au 01 48 85 42 63. • Samedi 20 juin, ne ratez pas la brocante proposée par l’association des commerçants du Bois-l’Abbé de 6h à 19h sur l’esplanade du centre commercial. Renseignements et inscriptions auprès d’Eureka Bazar au 06 03

‹

Interquartiers q

Rues conviviales

• L’association Semer à Cœuilly

VIRGINIE HELLOT

STDI

DMLUXSTREET

Inauguration

Bois-l’Abbé/Cœuillyy

06 16 67 95 31

06 48 09 27 82 www.bombesproduction. com

Quatre-Cités/Simonettes

‹

PATRICK HALDENBY

Promotion, production d’artistes contemporains

‹

‹

Maroc/Fourchette/Polangis g

Troc et ballons

VIRGINIE HELLOT

Nouvelles entreprises campinoises

VIRGINIE HELLOT

Petite reine et brocante

organisée par le centre de loisirs municipal de l’enfance JacquesDecour, et le CLMO JeanGoujon. Les enfants apportent un objet de leur domicile dont ils veulent se séparer, fixent un prix et échangent.

JEAN-PIERRE PERSICO

36 55 47 ou MDS Coiffures au 01 48 80 43 72. • Samedi 27 juin, venez participer à la fête des Femmes africaines de Champigny-sur-Marne à la MPT du Bois-l’Abbé de 16h à 20h30. Au programme, DJ et chorégraphies, défilé des élèves de l’atelier couture. Entrée : 5 €. L’initiative reçoit le soutien de la Ville, du Département, des bailleurs Paris-Habitat et Immobilière 3F, la RATP. Renseignements auprès de Mme Fanta Touré au 06 61 25 64 87.

Cœuilly/Village y g parisien p

• Mercredi 6 mai, 200 ballons étaient lâchés square Guynemer. Ce rassemblement couronnait la 12e édition du Troc des enfants

vous donne rendez-vous pour son repas de quartier vendredi 19 juin sur la place de Cœuilly. Renseignements auprès de Pascale au 01 48 80 05 22. En juin, les repas de rue se multiplient à travers la ville : rue Charles-Tellier samedi 6 ; avenue Pauline samedi 13 ; rue du Barrage samedi 20 ; rue du Marais samedi 27. ‹

Mordacs

Bien-être entre voisins • Une rencontre entre voisins se déroulera vendredi 12 juin au clos des Mordacs à partir de 18h, avec apéritif offert, spécialités maison bienvenues, présentation d’œuvres créées par les enfants du CLMO des Mordacs dans le cadre de l’initiative Récup’Art et vernissage de l’expo photo de Toussainte Bendiba-Salvadori sur les portraits d’habitants et le travail de mémoire mené sur le quartier. Renseignements auprès de Véronique Dumortier au 06 20 25 79 25. • Samedi 30 juin, un salon de santé est proposé par les Ateliers santé ville. Il prendra la forme d’une séance de relaxation à la MPT YouriGagarine. Renseignements au 01 48 80 96 29.

juin 2009

25/05/09 12:26:24


quartiers

Mordacs/Bois-l’Abbé

Maisons ouvertes

Une nouvelle vocation sociale et culturelle aux Mordacs, une ouverture récente au Bois-l’Abbé après vingt ans d’attente, les deux Maisons pour tous (MPT) prennent leurs marques dans leurs quartiers. Familles et associations y sont les bienvenues, mais aussi les habitants de toute la ville pour créer du lien social et faire vivre ces lieux. ardi 5 mai, petits et grands sont suspendus aux lèvres du conteur Carlos Ouedraouga. Le temps d’une soirée, la Maison pour tous Youri-Gagarine proposait son premier rendez-vous mensuel intitulé « Voyage autour du conte ». Nous voilà partis pour l’Afrique, sous l’arbre à palabres d’un village… Chaises et coussins sont pris d’assaut pour écouter les aventures de la grand-mère Yaba, de la hyène gloutonne et de Bama le crocodile. « C’est plus sympa qu’une soirée télé, non ? » plaisante Guylène, une habitante du quartier venue avec sa fille

M

Eryne, 5 ans et demi, toutes les deux bien décidées à revenir à la prochaine séance du 23 juin. Première édition, ce « Voyage autour du conte » a pour vocation de devenir mensuel. Comme pour les autres initiatives proposées par la MPT, dont l’ouverture récente d’un espace jeux, l’équipe en place favorise le bouche-à-oreille pour faire vivre le lieu : « J’habite au Plateau et je viens à la Maison pour tous les jeudis matin pour discuter avec d’autres jeunes mamans », explique Marie-Liesse, maman d’une petite Lola de 4 mois. « C’est comme ça que j’ai entendu parler

de la soirée, et j’ai décidé d’emmener notre fils Théo, 2 ans et demi, et son copain de crèche Maxence. »

Liens à tisser Inaugurée le 21 mars dernier, la Maison pour tous du Boisl’Abbé propose également des rendez-vous hebdomadaires : un temps pour jouer pour les plus de 8 ans et les adultes, l’accueil des tout-petits de 0-4 ans et leurs parents (ou grands-parents), p’tit déj du jeudi matin. Les plus sportifs ont la possibilité de s’initier à la salsa cubaine ou de s’inscrire aux séances de fitness. « Depuis la fin

des vacances de printemps, nous développons petit à petit des activités, explique Danièle Grassart, la directrice de la MPT. Tous ces rendez-vous nous permettent de rencontrer et d’échanger avec les habitants, car cette nouvelle Maison pour tous se fera pour et avec les Campinois. » D’ailleurs, tout comme celle des Mordacs, la MPT du Bois-l’Abbé va fonctionner autour de deux instances de démocratie participative : un conseil d’orientation* pour définir les priorités, et un comité d’usagers pour permettre à chacun de s’impliquer. Plusieurs temps forts ont déjà rythmé la vie de la Maison pour tous du Bois-l’Abbé au mois de mai. Parmi eux : le thé dansant le jeudi 28 et un après-midi du jeu le samedi 30 qui s’inscrivait dans le cadre de la Journée mondiale du jeu en partenariat avec le CLMO Jean-Goujon, le club 11-15, la cyber-base et des associations du quartier. Samedi 27 juin, que vous habitiez ou non les Mordacs, la MPT Youri-Gagarine vous invite à sa Fête des activités de 13h30 à 18h30 en partenariat avec les associations du quartier. Cette journée portes ouvertes présentera les activités proposées en septembre prochain. „ LAURENCE DOYEN PHOTO VIRGINIE HELLOT Maison pour tous Youri-Gagarine 6, avenue du 11-Novembre-1918 Tél. 01 48 80 96 29. Maison pour tous du Bois-l’Abbé 6, place Rodin. Tél. 01 41 77 83 30. * Composé d’élus municipaux, de représentants des services municipaux, d’associations et d’habitants/usagers, d’un représentant de la Caisse d’allocations familiales et de la fédération des centres sociaux.

juin 2009

page 31.indd 31

31

27/05/09 14:02:59


portrait

Daniel

Perronnet Trente-six ans d’enseignement au collège Musselburgh, des heures d’entraînement avec l’AS Handball et la section sportive du collège n’ont pas entaché la passion de Daniel Perronnet pour le handball et les jeunes. En juin, ce professeur d’EPS et coach impliqué tire sa révérence pour partager d’autres choses de la vie. Parcours.

Professeur, c’est une vocation ? z J’ai toujours concilié mes deux passions : le handball car je faisais partie de l’équipe de France en 1973 et l’éducation en tant que professeur d’EPS. J’ai compris très vite, lorsque j’étais animateur en centre de loisirs ou en colonie, que m’occuper des enfants et les faire progresser par le sport représentait ma voie. Tout au long de mon parcours, je me suis efforcé de travailler sur une pédagogie différenciée, guidée par deux objectifs : que les jeunes prennent du plaisir et réussissent.

Vous avez fait entrer le handball au collège ? z J’ai eu la volonté de développer dès 1973 l’AS Handball à Musselburgh. En trente-six ans, l’AS Handball a remporté 91 titres ! Un tour de force en regard des villes comme SaintMaur, Créteil ou Ivry, véritables fiefs du hand. A cette époque, je travaillais avec le RSCC de Champigny, j’y ai été président de la section hand durant cinq ans : nous avons aussi réalisé de belles performances.

Le collège Musselburgh est plus que jamais associé au sport, pourquoi ? C’est le seul collège à disposer d’une section sportive et d’une classe sportive, des structures pré-sport-étude en handball pour les garçons et volley pour les filles entraînées par M. Billet. Ils suivent des études traditionnelles, mais vont à l’entraînement deux fois par semaine et participent aux compétitions UNSS le mercredi.

z

Vous vous occupez de la section hand ? Oui, j’entraîne les benjamins ou les minimes en alternance tous les deux ans. Ils ont déjà de beaux palmarès : en 13 ans, les benjamins sont 13 fois champions du Val-de-Marne et de l’académie, les minimes sont allés 11 fois aux championnats de France avec trois médailles d’argent et trois de bronze. Cette section attire beaucoup de jeunes sportifs, ils sont sélectionnés chaque année sur tests et bulletins scolaires. Musselburgh est devenu un collège prisé !

z

Vous avez initié des projets originaux ? Motiver les gamins, les aider à s’exprimer à leur niveau, c’est ma philosophie.

z

32

pages 32-33.indd 32

J’ai, par exemple, lancé une commission pédagogique en 1982. Nous avons mis en place avec d’autres collègues des équipes transdisciplinaires autour d’un projet éducatif permettant de comprendre l’unité de l’enseignement. Cela a été

d’implication des gamins ont été incroyables. Ils sont très créatifs et actifs !

Trente-six ans au collège Musselburgh : pourquoi ce choix ? Aucune envie de changer de prairie ! Les conditions ici sont quasi idéales : une section sportive, un gymnase tout neuf, une équipe enseignante impliquée en règle générale. J’aurais sauté le pas si j’avais pu intégrer un collège lycée qui propose une section sportive pour suivre mes élèves, mais cela n’existe pas dans le 94. Je n’ai jamais perdu la motivation car les challenges, les opportunités de développer le hand se sont multipliés. Je garde encore des contacts avec des anciens élèves ; l’un d’entre eux d’ailleurs, présent lors de ma toute première année d’enseignement, est devenu mon meilleur ami !

z

« La notion de compétition est intéressan concrétisé par différentes activités : des spectacles de cirque, des jeux du monde, des ateliers théâtre pour développer l’analyse des consignes, l’esprit logique, le respect de l’autre, la créativité. Des valeurs que le sport porte et défend.

Avancer, c’est un peu votre devise : une philosophie de sportif ? Avancer pour progresser, c’est autant une vision de sportif que de pédagogue. Je me suis penché sur la dynamique du groupe classe pour comprendre comment fonctionne une classe afin de faire passer du contenu et impliquer les élèves : qui est le leader, où se situent les tensions, comment s’organisent-ils pour trouver des solutions ? Les résultats en termes de responsabilisation et

z

Que pensez-vous de la place du sport dans la vie des jeunes ? A Champigny, les jeunes ont la chance de disposer d’infrastructures et de clubs de qualité. Le RSCC donne la possibilité au plus grand nombre de s’investir dans une discipline sportive à tout niveau. Plus largement, le sport permet à certains de réussir alors qu’ils sont en échec ailleurs et c’est un formidable tremplin. Les valeurs d’entraide, de dynamique collective, de responsabilisation sont essentielles pour structurer un gamin.

z

L’enseignement et les élèves ont évolué, quel est votre regard sur votre métier ? Les élèves ont plus de difficultés à se concentrer et vivent l’instant présent, ils s’autorisent plus

z

juin 2009

28/05/09 10:34:21


portrait de libertés. Notre pédagogie doit évoluer pour les canaliser, le sport aide énormément. Le métier d’enseignant est plus difficile d’autant que les postes et les moyens diminuent, qu’aucune réforme ne s’appuie sur le développement de la solidarité et du travail en groupe. Les professeurs ont besoin de travailler ensemble, d’initier des projets collectifs sinon personne ne peut tenir quarante ans.

Etes-vous un enseignant ou un coach ? z Un professeur la semaine, un coach le mercredi pour les compétitions et un père de substitution parfois pour certains. Réfléchir, trouver des tactiques de jeu, préparer les jeunes mentalement avant un match… Ce sont des missions que j’apprécie particulièrement. Je peux être apaisant, à l’écoute ou parfois plus vif ! Ce que les jeunes savent, c’est que je ne les lâcherai pas et qu’ils peuvent compter sur moi.

Une autorité bienveillante… z Certains gamins qui tournaient mal ont trouvé, dans la pratique du sport, les ressources pour redresser la barre. Je suis fier de les avoir aidés, j’ai parfois joué le rôle d’un guide en posant un cadre. Je n’ai jamais eu de problème de discipline car je crois que les élèves captent très vite quand un enseignant agit dans leur intérêt. Certains continuent

essante si on crée de la coopération : c’est tout l’intérêt du sport collectif. » toujours le hand et d’autres sont devenus professeurs d’EPS.

Vous partez désormais à la retraite, vous n’allez pas lâcher le handball ? z La parenthèse sportive est fermée… Enfin, je crois ! Je vais profiter de ma famille, de mes trois petits-enfants, voyager, me perfectionner en œnologie. C’est sûr que le coaching des jeunes va me manquer, mais le handball continue à Musselburgh : de jeunes professeurs très impliqués prennent la relève avec la même envie de faire progresser les jeunes. Mon bilan me plaît et, si c’était à refaire, je ne changerai pas une virgule de mon parcours. Finalement, je suis un homme heureux ! ■ SOPHIE DURAT PHOTO VIRGINIE HELLOT

juin 2009

pages 32-33.indd 33

33

28/05/09 10:34:21


découverte

Séjours retraités

Evadez-vous ! Cette année, le Centre communal d’action sociale (CCAS) propose à toutes les personnes âgées, retraitées et habitant Champigny, de partir en vacances à la rentrée à Argelès-sur-Mer dans les PyrénéesOrientales ou au sud de l’Espagne dans la région de l’Andalousie.

D.R.

VIRGINIE HELLOT

Argelès enez découvrir du 4 au 21 septembre le charme d’Argelès-sur-Mer, à 20 km au sud de Perpignan, au centre de vacances « Les Olivettes » géré par la caisse des écoles. Vous logerez en bungalow dans un domaine de quatre hectares d’oliveraies. Sur place : piscine, restaurant, salles d’animation, aire de pétanque, tables de ping-pong, séance de tir à l’arc et terrasse ombragée. Deux animateurs vous

V

Espagne Andalousie sera à l’honneur du 23 septembre au 8 octobre. Ce petit bout de paradis protégé par les fameuses montagnes de la Sierra Nevada vous assurera une température moyenne de 25 degrés ! Les étapes de votre circuit ? Malagá, Costa Del Sol, Gibraltar, Séville, Cordoue, Grenade et tant d’autres villes. A partir du 9e jour,

D.R.

L’

vous séjournerez à l’hôtel « Bahia Tropical » situé à Almuñécar, station balnéaire à l’âme encore authentique. Au programme : jardins andalous, barques prêtes à partir à la pêche, bodega, bars typiques… Un voyage qui sera émaillé de visites pittoresques (élevage de taureaux, atelier de poterie, sécherie de jambons, dégustation de vins, école d’art équestre) et d’activités proposées par l’hôtel (cours de flamenco et de cuisine locale, hammam, jacuzzi…). „

proposeront des excursions sur la côte Vermeille et en Espagne, des activités sportives (randonnées pédestres ou à vélo) et des soirées es à thème (jeux de so ociété, concours,, danse…).

CCAS

Dates d’inscription Les inscriptions à ces voyages auront lieu le lundi 15 juin au Centre communal d’action sociale (extension de l’hôtel de ville) de 8h30 à 11h30 et de 13h30 à 16h30. La carte nationale d’identité ou le passeport seront nécessaires. Tarif maximal par personne pour des groupes composés de 20 participants : - Argelès-sur-Mer : 1 250 € - Andalousie : 1 865 € Le CCAS prenant à sa charge une partie des frais de vos vacances, votre participation sera calculée selon le quotient familial et la durée du voyage. Pour tous renseignements complémentaires, vous pouvez dès à présent contacter le CCAS via la mairie au 01 45 16 40 00.

JEAN-BAPTISTE FERRIÈRE

D.R.

34

pages 34.indd 34

juin 2009

28/05/09 16:45:34


découverte

Musique

2e2m

(r)éveille les enfants

ondé en 1972 par le compositeur Paul Méfano, composé d’une vingtaine de musiciens, l’Ensemble 2e2m est l’une des plus anciennes formations françaises consacrées à la création musicale. Depuis cette date, le sigle 2e2m, qui signifie Etudes et expressions des modes musicaux, est synonyme de pluralisme et d’ouverture. N’ayant jamais négligé le répertoire classique (Bach, Schubert, Liszt…), moderne (Debussy, Ravel, Schönberg…) et plus contemporain (Barraqué, Boulez, Bussotti…), l’Ensemble a notamment créé plus de six cents partitions. Subventionné par la Ville de Champigny, l’Ensemble 2e2m est particulièrement soucieux d’inscrire la diffusion des œuvres dans le tissu social. Dans le cadre de sa politique culturelle, la municipalité de Champigny soutient la création artistique, permettant ainsi à des compagnies professionnelles comme 2e2m de mettre en place des projets, de rencontrer des publics et de diffuser des spectacles. En 2006, une convention triennale entre l’Etat, l’Ensemble 2e2m

F

et la Ville a été signée. Arrivée à échéance, celle-ci a été renouvelée en mars pour les années 2009-2011.

Les petits font leurs gammes En résidence à Champigny depuis sa création, l’ensemble a très vite été reconnu et invité sur les scènes nationales et internationales. Une notoriété dont profite le public campinois à travers la programmation du centre OlivierMessiaen, le festival des Petites Formes ou la Fête de la ville. Par ailleurs, l’Ensemble est fortement impliqué dans le tissu socioéducatif et culturel de Champigny. Ainsi, durant la saison 2008-2009, l’Ensemble 2e2m a mené une série d’actions pédagogiques dans les écoles. Pour preuve, le projet « Zoo » s’adressant aux enfants âgés de 1 à 3 ans de la crèche municipale des Pâquerettes et de la crèche départementale Félix-Pyat. L’objectif ? Sensibiliser les tout-petits à la musique à raison d’une douzaine de sessions par an et par crèche. « Il m’a paru important de venir à la rencontre de ces jeunes enfants car ils sont particulièrement disponibles,

sans a priori, curieux de tout et non formatés. Leur oreille est quasiment vierge et leurs yeux brillent à chaque découverte », explique Pierre Roullier, directeur artistique de l’Ensemble 2e2m. L’école maternelle Albert-Thomas a également été concernée par un projet intitulé « Parcours ». L’Ensemble propose aux enfants d’assister à trois répétitions au cours de l’année afin de découvrir la percussion, la voix et la guitare. Chaque répétition est suivie d’un atelier ou d’un concert-rencontre donnant l’occasion à chaque enfant d’expérimenter par lui-même des techniques ou des sonorités découvertes avec les interprè-

D.R.

La convention pluriannuelle entre l’Etat, la Ville de Champigny et l’Ensemble 2e2m vient d’être renouvelée. Durant la saison 2008-2009, cette formation de musique classique et contemporaine a mené dans les établissements scolaires une série d’actions pédagogiques.

tes. En 2008, l’Ensemble a même reçu l’agrément du ministère de l’Education nationale pour ses actions dans les établissements scolaires. Prochaine étape en 2009-2010 : se rapprocher des lycées. „ JEAN-BAPTISTE FERRIÈRE

juin 2009

page 35.indd 35

35

22/05/09 10:10:33


tribunes libres

Les Tribunes libres relèvent de la responsabilité de leurs auteurs.

Opposition pp municipale p

Opposition pp municipale p

Opposition pp municipale p

Groupe des élus UMP

Groupe des élus divers droite

Le Grand Paris, une chance pour Champigny

Mouvement démocrate La passion de Champigny

« La Vérité si je mens… »

PCF et UMP unis contre la démocratie

L

Vincent Chriqui

Alain Chevalier

Laurent Jeanne

Conseiller municipal

Conseiller Municipal

Conseiller municipal

e 29 avril dernier, le président de la République a exposé sa vision du Grand Paris, nous présentant ainsi une nouvelle ambition pour la région parisienne et observant : « Dans l’histoire, il n’y a pas de villes réussies qui ne soient construites à partir de l’homme et pour lui. C’est l’oubli de ce principe qui a conduit nos grandes villes à cette sorte de démesure qui rend la vie si dure à tant de leurs habitants. » C’est ce principe qui doit nous guider, à Champigny comme ailleurs. Le Grand Paris nous offre une opportunité unique, en nous invitant à revisiter tous les domaines de l’action publique. En matière de transports, d’abord. Des pistes existent pour améliorer rapidement la situation : renforcer les lignes existantes, accélérer les cadences et les changements, créer de nouvelles gares. Nous irons plus loin avec des investissements massifs : 35 milliards d’euros seront consacrés à l’amélioration des transports franciliens, en particulier de banlieue à banlieue. Cet effort considérable, nous l’attendions depuis longtemps, tant la saturation des réseaux rend la vie quotidienne difficile pour tous les Campinois qui n’ont pas la chance d’avoir un emploi à proximité. S’agissant du logement, le président de la République nous incite à repenser nos règles d’urbanisme : pourquoi pas des immeubles un peu plus hauts à certains endroits, mais avec un partage de l’espace, d’autres zones étant consacrées à des jardins ou des espaces verts ? C’est une manière de répondre à la demande de logements sans sacrifier la qualité de vie des habitants. Il s’agit de doubler la construction de logements pour en finir, enfin, avec une crise du logement qui est aujourd’hui insupportable, notamment pour les jeunes ménages. Bien sûr, cette ambition doit aller de pair avec un renforcement de la mixité sociale. Et puis notre développement économique passe évidemment par le Grand Paris : Champigny doit donner la priorité aux nouvelles technologies pour participer à la croissance verte, à l’économie de la connaissance, à la constitution des nouveaux pôles de recherche et d’innovation. A travers le Grand Paris, il s’agit ni plus ni moins que d’imaginer la métropole du XXIe siècle pour que la région parisienne reste au premier rang européen et même mondial en matière d’attractivité, de développement économique, et de qualité de vie. Champigny a toute sa place dans ce projet enthousiasmant. „

36

p36-37.indd Sec1:36

E

lus conseillers municipaux indépendants, nous souhaitons servir la population campinoise sans parti pris, sans sectarisme... Pour autant, nous constatons lors des conseils municipaux que la majorité communiste pratique une démarche politicienne en jugeant systématiquement le gouvernement responsable, selon elle, des difficultés dans la gestion de la commune. Ceci n’est pas digne du mot politique au sens grec : « participer à vie de la cité ». La ville, ses institutions, ses panneaux, le journal communal sont les vecteurs d’une propagande et de la propagation de mensonges partisans. Voici quelques exemples : la majorité socialocommuniste accuse le gouvernement d’avoir conçu un plan de relance de 26 milliards d’euros sans rien faire pour le pouvoir d’achat. C’est faux, la préoccupation première des Français étant l’emploi, la relance par l’investissement est la seule solution pour être fin prêt quand la crise financière sera passée... et pour les Français les plus défavorisés le gouvernement a baissé les impôts par la suppression des deux tiers de la première tranche, a versé une prime de 200 € en avril en attendant la généralisation du RSA en juillet. Par contre la vérité, c’est que la municipalité obère lourdement le pouvoir d’achat des Campinois en pratiquant des augmentations de la taxe d’habitation de près 6 %, de la taxe foncière de 4 %, de la taxe professionnelle de 8 %. A ces augmentations viendront s’ajouter celles du département et de la région de même obédience politique. Dans le journal communal, il y avait un article sur l’eau ! La majorité municipale s’insurge contre une décision démocratique du Sedif votée à 62 % et stigmatise les profits du délégataire, or c’est bien la commune qui augmente le prix de l’eau et la redevance d’assainissement de 6 %, voilà la « vraie » vérité. Dans le domaine du logement le maire déclare qu’il se construit un nombre équivalent de logements en locatif social et en accession privée ! Là encore nous sommes dans l’affabulation, depuis le début de l’année nous avons délibéré sur 59 logements sociaux et aucun en secteur privé. Enfin pour le cinéma Studio 66 la mairie vilipendait le « privé » en juin 2006, trois ans plus tard devant la situation financière catastrophique, le maire songe confier la gestion au « privé », comme disait Edgar Faure, « ce n’est pas la girouette qui tourne, mais le ventt ». Entre temps la ville a dépensé 1,8 millions d’euros et prévoit à l’avenir une subvention annuelle de 150 à 180 000 euros. Ce feuilleton ne serait-il pas un remake de La Vérité si je mens ? „

L

ors du conseil municipal du 29 avril dernier, les communistes et l’UMP se sont unis à Champigny, mais pas pour un projet d’intérêt général au profit des Campinois. Notre groupe avait proposé un vœu en faveur d’un redécoupage électoral juste et transparent. Nous refusons toute manipulation politicienne. Nous demandions au chef de l’Etat un redécoupage respectant les règles de la démocratie dans le Valde-Marne et que notre ville ne soit pas partagée en deux circonscriptions. Notre ville est concernée par la suppression de la 7e circonscription du Val-de-Marne puisque le canton de Champigny ouest en fait partie. Nous avons saisi le ministre en charge de cette question et le préfet du Val-de-Marne en proposant un redécoupage juste et équilibré de l’ensemble du département. Notre objectif est un parfait respect des règles de la démocratie qui constitue la valeur centrale de notre mouvement politique. Notre vœu a reçu le soutien de l’élu de la gauche citoyenne. Quant aux socialistes, après une interruption de séance, ils ont eu le droit à un rappel à l’ordre du maire leur indiquant le vote à suivre. Les communistes et l’UMP se sont donc unis contre un respect des règles de la démocratie afin de protéger leurs intérêts respectifs : pour les communistes garder la ville de Champigny avec l’accord de l’UMP et pour l’UMP protéger le député de la 5e circonscription avec l’accord des communistes. Le Yalta du Val-de-Marne se poursuit depuis 1986. „

juin 2009

27/05/09 13:57:56


tribunes libres Majorité j municipale p

Majorité j municipale p

Majorité j municipale p

Groupe des élus socialistes

Parti de gauche

Groupe des élus communistes et républicains

Inauguration du marché du dimanche Unis pour en centre-ville un bouclier social

C

CAF : des moyens pour le service public

Martin Kuengienda

Sylvaine Ettori

Brigitte Terrade

Conseiller municipal

Maire adjointe

Maire adjointe

ette idée a pris corps lors des Rencontres citoyennes, conformément au vœu de la population des différents quartiers de revitaliser le centre-ville. Elle devrait lui apporter plus d’animation et créer une dynamique commerciale, le marché entraînant un afflux de clients potentiels pour les commerces de proximité. Plébiscité par les Campinois et les habitants des villes voisines le jour de son inauguration le 19 avril, ce nouveau service aux habitants participera à l’attractivité et à la vie du quartier. Lieu de rendez-vous pour tous les habitants, ce premier marché du dimanche a été un succès sur le plan commercial. La répartition entre camelots et forains de bouche a été la même que lors des marchés de semaine. Les commerçants autour de la place du marché ont ouvert, y compris certains qui étaient habituellement fermés. Fruit de la concertation avec les Campinois, cette nouvelle animation dominicale devrait progressivement œuvrer à transformer l’image du centre-ville, à en faire un lieu de rencontres et de promenade… un véritable cœur de ville pour tous les habitants, de tous les âges et de tous les quartiers. La municipalité veut profiter de cette innovation pour responsabiliser les commerçants en instituant des comportements plus écologiques et plus civiques. Pour la gestion des déchets : obligation de les mettre en sacs, interdiction d’abandonner les détritus sur le sol, mise en place d’un compacteur pour les éliminer au fur et à mesure. Pour le stationnement, les commerçants accéderont par la rue Carnot et sont invités à stationner leurs véhicules au parking Carnot. Pour les clients, 241 places de stationnement existent à proximité qui permettent de venir en voiture (Verdun, Renaudel, Nationale). On note avec satisfaction que beaucoup de personnes qui travaillent en semaine sont venues à pied au marché, alors que précédemment, elles prenaient leur voiture pour aller soit à Villiers, soit à La Varenne. Un avantage donc, non seulement pour l’animation de la place et ses commerçants, mais aussi un gain pour l’environnement avec moins de voiture et moins de CO2 émis. Enfin, la réalisation de ce projet était déjà inscrite au programme d’actions municipal, sa réussite aujourd’hui est un signe fort pour les Campinois. Fortement souhaité par les habitants, ce marché devrait permettre de répondre aux attentes, en termes de qualité, de diversité et de convivialité de la ville pour le bien-vivre ensemble. „

L

a politique fiscale du gouvernement, le démantèlement des services publics, la décentralisation sans les moyens qui l’accompagnent, placent les villes comme la nôtre dans des situations financières difficiles. En supprimant la taxe professionnelle, notamment pour notre ville, dont le potentiel fiscal est peu élevé, celle-ci sera confrontée à un manque à gagner, ce qui risque à terme d’obliger les villes comme la nôtre à augmenter les impôts ou à supprimer certaines prestations. Nombreux les Campinois qui se sont mobilisés le 1er mai pour dénoncer la politique gouvernementale en exigeant des réponses concrètes aux problèmes d’emploi, de chômage, de protection sociale, de pouvoir d’achat, et de services publics. Ils étaient au cœur des revendications portées dans les cortèges. Cette grande manifestation montre un profond malaise social en cette journée de la Fête du travail. Le parti de gauche, notamment par la présence de ses élus campinois, milite énergiquement pour que l’appareil financier et bancaire qui irrigue l’ensemble de l’économie passe sous le contrôle public pour être orienté dans l’intérêt général et : • pour la mise en place d’un véritable bouclier social qui doit assurer une protection individuelle des travailleurs ; • pour augmenter rapidement le salaire minimum et mettre fin aux franchises médicales en abrogeant le bouclier fiscal qui profite aux plus nantis ; • pour créer un fonds d’indemnisation du chômage technique qui soit financé par un prélèvement sur les profits des grands groupes. Enfin, pour affronter la crise sociale et aider à la relance de l’économie, il faut arrêter les privatisations, stopper les mesures de libéralisation et d’ouverture à la concurrence dans l’énergie et les transports et renforcer les services publics notamment dans les écoles et les hôpitaux. Il faut un bouclier social mais également écologique qui nous dirigera vers une république sociale voulue par les militants et les élus du parti de gauche de Champigny. „

D

epuis plusieurs semaines, de nombreux Campinois allocataires de la caisse d’allocations familiales subissent des retards inadmissibles dans le traitement de leurs situations entraînant souvent un paiement retardé des prestations dues, en particulier pour l’allocation logement, ajoutant encore aux difficultés sociales quotidiennes. En octobre 2008, les personnels de la CAF et leurs représentants syndicaux avaient alerté sur les dangers de la réorganisation imposée par leur direction, et la dégradation qu’elle ne manquerait pas d’occasionner sur le service rendu et les conditions de travail des personnels. Ils dénonçaient notamment le manque d’effectifs récurrent depuis plusieurs années. A une situation déjà insatisfaisante (136 000 pièces non traitées soit deux mois de retard) s’est ajouté le raté de la transmission automatique des ressources des familles via les fichiers des impôts. Le retard de pièces est monté jusqu’à 200 000 !!! Pour tenter de gérer cette crise, les guichets de la CAF de Champigny ont été fermés durant six semaines, ils ne sont actuellement ouverts que trois jours par semaine ; les files d’attente ne décroissent pas ; les conditions d’accueil sont déplorables pour les usagers et pour les personnels dont certains se voient demander d’effectuer des heures supplémentaires chaque jour. Certes, le retard est réduit à environ 110 000 pièces mais dans les prochains jours, la CAF devra faire face à la mise en œuvre du revenu de solidarité active soit 50 000 dossiers supplémentaires. Mme la présidente du conseil d’administration de la CAF du Val-de-Marne vient d’être mandatée pour solliciter de la Caisse nationale des moyens exceptionnels pour faire face à la situation actuelle. Cet organisme de tutelle affichait, pour 2007, 40millions d’euros d’excédent budgétaire. Il a donc les moyens de répondre à cette demande immédiate et doit doter les CAF des emplois pérennes nécessaires à une gestion moderne et efficace de l’organisme, respectueuse des allocataires et des personnels. Les élus communistes de Champigny demandent au gouvernement de prendre des mesures dans ce sens. Il faut en finir avec cette politique qui ne vise qu’à réduire l’action et les dépenses publiques et, à l’inverse, promouvoir les services publics, afin de répondre à la nécessaire justice sociale. „

juin 2009

p36-37.indd Sec1:37

37

27/05/09 13:58:18


tribunes libres

Permanences des élus Entente citoyenne

ayant une délégation

Grand Paris : les enjeux

Dominique Adenot (PCF) ( ), maire • un mercredi par mois en fin de journée, centre Jean-Vilar • le jeudi de 9h à 11h30, mairie Tél. 01 45 16 40 13 Christian Fautré (PCF) ( ), 1er adjoint

Yves Fuchs Conseiller municipal

E

n lançant le débat sur l’avenir de l’agglomération parisienne, le président de la République avait privilégié les questions de structures au détriment des projets. Paris, la petite couronne devaient fusionner en une vaste communauté urbaine. Celle-ci devait apporter cohérence et rationalité dans le millefeuille institutionnel parisien. Toutefois en fusionnant le centre on ignorait les développements périphériques (77, 95, 91, 78) et les problèmes de déplacements qu’ils induisent. Face à l’hostilité d’une majorité d’élus de tous horizons, le président a enterré provisoirement les projets de gouvernance et annoncé son plan de développement des transports et du logement. Pour les transports deux projets sont dits en concurrence. Celui de la Région favorise le prolongement du métro, les tramways, la prolongation d’Eole jusqu’à la Défense, pour doubler la ligne A saturée, et Orbival dans le 94. Celui du ministre Blanc crée un anneau de métro automatique de 130 km, joignant les principaux pôles de développement et reprenant pour partie le tracé d’Orbival. Celui-ci sera pour le Val-de-Marne un atout en terme d’attractivité, améliorera les conditions de transport, et est conforme à l’esprit du développement durable. Loin de s’opposer les plans de l’Etat et de la Région se complètent. Champigny, si mal dotée en transports lourds, ne doit pas être oubliée. Il reste, évidemment, à mettre en cohérence ces projets et à en assurer le financement (35 milliards d’euros). Pour réussir, la réflexion doit s’appuyer sur un dialogue plus marqué avec les citoyens eux-mêmes, sur leurs attentes et leurs priorités. Il ne faut pas cependant oublier les exigences du court terme : l’urgence de la réalisation du TVM si utile à Champigny. Il faut aussi s’interroger sur l’intercommunalité. Champigny, structurellement pauvre, où la taxe professionnelle rapporte peu, ne peut pas rester isolé. L’Actep, dont fait partie notre ville, a vu Montreuil et Bondy (155 000 habitants à elles deux) s’en retirer, en raison de l’inefficacité de ce type de structure. Il est grand temps de parler transport, développement économique avec les communes voisines et de monter à plusieurs des projets de développement financés par un produit de taxe professionnelle mutualisé. „

Les élus reçoivent sur rendez-vous, à prendre au lieu des permanences indiqués. Les horaires de certaines permanences n’ont pas encore été fixés.

Isabel Flores-Racmachers (PS) ( ), 10e adjointe Droits des femmes, formation professionnelle

• Pas de permanences fixées, uniquement sur rendez-vous Tél. 01 45 16 40 39 ou 40 19 Claude Gascard (PCF) ( ), 11e adjoint

Développement de la démocratie participative, communication, finances/marchés publics, intercommunalité

Action sociale, politique en direction des seniors, relation avec les anciens combattants et travail sur la mémoire

• le lundi de 9h à 11h, mairie Tél. 01 45 16 40 08

• les 1er et 3e lundis du mois de 14h30 à 16h30, mairie • le jeudi de 9h30 à 11h30, mairie Tél. 01 45 16 40 08 Valérie Zélioli (PCF) ( ), 12e adjointe

Marie-Odile Dufour (PS) ( ), 2e adjointe Prévention/santé, lutte contre les toxicomanies, coordination des actions sur les handicaps

• le lundi de 15h30 à 17h, mairie Tél. 01 45 16 40 08 • le 3e samedi du mois de 9h à 10h30, centre de santé PierreRouquès Tél. 01 45 16 81 13 Georges Charles (PCF) ( ), 3e adjoint

• le jeudi de 15h à 17h30, mairie Tél. 01 45 16 40 25

Belhassen Blimi (PCF) ( ), 13e adjoint

Aménagement du territoire et développement urbain (mixité et équilibre des fonctions urbaines habitat/activités), développement social des quartiers, politique de soutien aux associations et acteurs du quartier

• le mardi de 9h à 12h, mairie Tél. 01 45 16 40 08 Patrimoine bâti communal : équipements publics communaux, gestion et développement des énergies renouvelables dans le patrimoine bâti communal, géothermie

• le mardi de 9h15 à 11h, mairie • un à deux mercredis de 16h30 à 17h30, MPT Youri-Gagarine Tél. 01 45 16 40 43 Gilles Desseigne (Personnalité) ( ), 5e adjoint économique,

Jeunesse, initiatives publiques et vie associative, immigrationdroits et citoyenneté des résidents étrangers, projets de solidarité internationaux

• le jeudi de 16h à 18h, MPT Youri-Gagarine • le vendredi de 9h30 à 11h30, mairie Tél. 01 45 16 40 92 Nicole Pasquier (PCF) ( ), 14e adjointe Politique du logement, amélioration de l’habitat, hygiène

Sylvaine Ettori (MARS) ( ), 4e adjointe

Développement commerce

Enseignement (maternel, primaire, secondaire), animation du Comité local pour l’enseignement public, enfance

emploi/insertion,

artisanat

et

• Pas de permanences fixées, uniquement sur rendez-vous Tél. 01 45 16 40 19 ou 40 39 Brigitte Terrade (PCF), 6e adjointe Personnel communal, organisation du service public communal, actions pour la défense du service public, administration générale, nouvelles technologies de l’information et de la télécommunication

• le 1er et 3e jeudi du mois de 14h à 16h30, mairie Tél. 01 45 16 40 08 • le 2e et 4e jeudi du mois de 14h à 16h30, mairie annexe du Bois-l’Abbé Tél. 01 48 80 63 04 Bernard Lécuyer (PS) ( ), 7e adjoint Actions pour l’environnement, le développement durable et la mise en place de l’Agenda 21, collecte et tri sélectif, service public de l’eau, cadre de vie : propreté de l’espace public (voirie/espaces verts) et espaces verts (réhabilitation et aménagement)

• le mercredi de 16h à 17h30, mairie Tél. 01 45 16 40 08 Marie Kennedy (PCF) ( ), 8e adjointe Politique culturelle, cinéma, relations avec le Musée de la Résistance

• le 1er vendredi du mois de 9h30 à 11h, MPT Youri-Gagarine Tél. 01 45 16 40 08 • le 2e vendredi du mois de 9h30 à 11h, mairie annexe de Cœuilly Tél. 01 48 80 82 72 • le 3e vendredi du mois de 9h30 à 11h, mairie annexe du Bois-l’Abbé Tél. 01 48 80 63 04 • le 4e vendredi du mois de 9h30 à 11h, mairie Tél. 01 45 16 40 08 Gérard Lambert (PCF) ( ), 9e adjoint

• le mardi de 9h à 12h, mairie Tél. 01 45 16 40 08

Jean-Pierre Rivallain (PS), 15e adjoint Quartiers du Plateau et de Cœuilly, prévention et droit à la tranquillité publique, commission de sécurité

• le mardi de 18h45 à 19h45 en alternance au LCR Jalapa et LCR des Meilliers • le jeudi de 17h à 18h30, mairie Tél. 01 45 16 40 19 ou 40 39 Fily Keita (Personnalité) ( ), 16e adjointe Quartiers du Bois-l’Abbé et des Mordacs

• un jeudi sur deux de 9h30 à 11h45, mairie annexe du Boisl’Abbé Tél. 01 48 80 63 04 Philippe Sudre (Personnalité) ( ), 17e adjoint Quartiers du Maroc, du Plant et du Tremblay, politique sportive

• le lundi de 9h à 11h30, mairie • le 3e mercredi du mois de 9h à 11h30, centre Jean-Vilar Tél. 01 45 16 40 92 Patricia Bollinger (PCF) ( ), 18e adjointe Quartiers du centre-ville et des Quatre-Cités

• le 1er et 3e vendredi du mois de 17h30 à 19h30, mairie annexe Cité-Jardins Tél. 01 48 81 82 65 Claude Guerrier (PCF) ( ), conseiller municipal délégué Projets urbains ANRU Bois-l’Abbé et Mordacs

• le mardi de 8h45 à 11h45, mairie annexe du Bois-l’Abbé Tél. 01 48 80 63 04 Jeannick Le Lagadec (MARS) ( ), conseillère municipale déléguée Petite enfance

• un mercredi sur deux de 10h à 11h20, mairie Tél. 01 45 16 40 43 François Cocq (MARS) ( ), conseiller municipal délégué Jumelage

• un lundi sur deux de 14h à 15h30, mairie Tél. 01 45 16 40 43

Zohra Kassou ((GAUCHE ALTERNATIVE CHAMPIGNY)),

Développement des transports en commun, partage de l’espace public (circulations douces, circulation/stationnement), infrastructures routière et ferroviaires, travaux espace public (voirie/espaces verts liés à la voirie), réseaux, évolution écologique du parc automobile municipal

Marchés aux comestibles, économie solidaire, jardins familiaux

• le mercredi de 9h à 11h, mairie Tél. 01 45 16 40 08 • le 1er et 3e jeudi du mois de 14h à 16h45, mairie annexe du Bois-l’Abbé Tél. 01 48 80 63 04

Tourisme

conseillère municipale déléguée • Permanences non fixées à ce jour Tél. 01 45 16 62 96 Xavier Defranoux (PS) ( ), conseiller municipal délégué • Pas de permanences fixées, uniquement sur rendez-vous Tél. 01 45 16 40 39 ou 40.19

Pour rencontrer un conseiller municipal non délégué, se renseigner au 01 45 16 40 08

38

Pages 38-39.indd Sec1:38

juin 2009

PCF : Parti communiste français, PS : Parti socialiste, MARS : Mouvement pour une alternative républicaine et sociale

27/05/09 10:54:03


Services publics

Santé

Etat civil

Etat civil du 12 avril au 9 mai 2009

Urgences

Hôtel de ville

Pour les urgences médicales de toutes sortes, un seul numéro

bébé du mois

14, rue Louis-Talamoni 01 45 16 40 00

Samu 15

Service de l’état civil 01 45 16 40 83

♥ Quand Ryan est né

Service des élections 01 45 16 40 81

le 1er mai, il mesurait 53 cm pour 3,750 kg. Ce petit bonhomme qui dort d’un air paisible reçoit tout l’amour de ses parents, de son frère Adam 4 ans et demi et de sa sœur Malak 2 ans et demi.

Coordinatrice Petite enfance 01 47 06 65 91 15, rue Albert-Thomas 01 45 16 18 60

Centre communal d’action sociale 14, rue Louis-Talamoni 01 45 16 40 00

Espaces départementaux des solidarités (EDS) Champigny centre 4, place Lénine 01 48 81 75 45

Hauts de Champigny 11, place Rodin 01 45 16 82 00

Poste principale 54, rue Jean-Jaurès 01 55 09 30 80

France Télécom Agence de Saint-Maur 36, boulevard Rabelais 10 14

Pôle emploi

Virginie Hellot

Maison de justice et du droit

Naissances

JJade SOUDEL (21.12.2008)) • Lola RIBEIRO-FORMOSO (24.03.2009)) • Johana WISARD (27.03.2009)) • Mouna HAITI • Alessia BOERI • Bryan DOS SANTOS LARANJEIRO • Lily BLONDEAULAMOISE • Alexandra BOSSE • Lena MOUSSAOUI-CHENOT • Nassim ABDOUN • Lenny ORTEGA GAMBOA • Eléna PRUVOT-MARTINEZ • Hafsa CHOUAF • Sirine ABDILLAH • Camille VIGARIO • Aya KISSI • Mady SISSOKO • Dalil KHEBBACHE • Ziri ZIANI • Rayan SMAHI • Clara DUARTE • Thaïs MARIE-SAINTE • Yasser BELMAAZIZ • Mathis LOPES • Julia DE ALMEIDA • Baptiste ROGER-SONDERMEIJER • Ilyana LOUSSAIEF • Naïla SABAHI • Hugo ANDARES-SUBRENAT • Ryan DOUKAM • Abdessamad ZARGHOUNE • Joel FIGUEIRA.

7, rue de l’Abreuvoir

• Espace d’accueil 5 bis, bd de Stalingrad 36 46 Coût d’un appel local à partir d‘un poste fixe

Commissariat 7/9, place Rodin 01 45 16 84 00

Annexe République 95, av. de la République 01 48 82 51 20

Sapeurs-pompiers 14, rue de Dunkerque 01 48 81 03 97 ou 18

Trésorerie principale 142, av. Roger-Salengro 01 48 81 52 59

Hôtel des impôts 13, rue Gabriel-Péri 01 45 16 61 00

Inspection du travail Immeuble Pascal - Hall B Avenue du Général-de-Gaulle 94007 Créteil 01 49 56 29 44 01 49 56 28 41 ou 01 49 56 28 42

Pages 38-39.indd Sec1:39

Dentistes de garde dimanches et jours fériés 01 42 61 12 00

Dimanche 7 juin • Pharmacie Lhommet

Place de Cœuilly Champigny-sur-Marne. Tél. 01 48 80 76 72

Dimanche 14 juin • Pharmacie Bourliaud

40, rue Albert-Thomas Champigny-sur-Marne. Tél. 01 47 06 01 88

• Pharmacie Toulon

16, place de la Gare Villiers-sur-Marne. Tél. 01 49 30 21 35

Dimanche 21 juin • Pharmacie Schreiner

71, avenue de la République Champigny-sur-Marne. Tél. 01 47 06 00 16

Dimanche 28 juin 88/90, avenue de la République Champigny-sur-Marne. Tél. 01 47 06 07 95

• Pharmacie Hamood-Fambimatoye 223, avenue Maurice-Thorez Champigny-sur-Marne. Tél. 01 48 80 78 69

Mariages

Kpassagnon BLEHOAN & Brigitte YODE ♥ Mohammed GACI & Nacéra DEHIMI ♥ Jean-Claude VALLADON & Jacqueline PERIQUET ♥ Fabrice HOLBE & Margerie PEDROSA ♥ Hervé LAMBINET & Farida AMARAT ♥ Tanzeel MUGHAL & Safil MOHAMMAD ♥ Frédéric PIGEON & Catherine LUMINET ♥ Ahmed MLANAO & Laïla MOHAMED ♥ Cyril GUETTA & Johanne FETERMAN ♥ Luc BAZILE & Sandra SIMOES ♥ Guillaume BOURIN & Christine GRAESSEL ♥ Adel THABET & Fouzia MAQSOUD ♥ Cyrille BOUCHER & Laurence LAUFFENBURGER ♥ Frédéric BARAN & Anne-Gaëlle AZIMBAR ♥ Abdoulaye GASSAMA & Kany KANTE ♥ Mounir EL HAMDOUCHI & Aurélie AVRONS.

Dimanche 5 juillet • Pharmacie Godkine

121, boulevard de Stalingrad Champigny-sur-Marne. Tél. 01 45 16 29 72

• Pharmacie Hodouto

12, rue Robert-Schumann Villiers-sur-Marne. Tél. 01 49 30 49 79

Consultations sur rendez-vous

Centres municipaux de santé • Centre municipal de santé Maurice-Ténine 15, rue Georgette-et-Marcel-Sembat Tél. 01 48 82 55 00

Gendarmerie 36, av. du Général-de-Gaulle 94300 Vincennes 01 53 66 95 70

11, rue Charles-Fourier (Cité-Jardins)

du lundi au vendredi 20h-24h samedi 16h-24h dimanches et jours fériés 8h-24h

• Pharmacie Konuk

Caisse d’allocations familiales

Sécurité sociale • Espace d’accueil

Sami (Service médical d’accueil initial)

Pharmacies de garde

39 49

2, rue Georges-Dimitrov 0 820 25 94 10

Médecins de garde

Décès

Yvonne LE BRIS épouse DELORME • Liam MENDES • Patrick DESMOULINS • André VARRIERAS • Léone NIGON veuve CROMBEZ • Caterine BARBIERI veuve MATTEI • Jacqueline CHASSAING épouse CHOISNARD • Philippe LESCURE • Robert DESPRES • Soufia CHAOUACHI épouse CHAOUACHI • Nicole MERLE • Donate LUCE • Robert DELAPORTE • Raymonde AATZ veuve MARCHANT • Alberte BEAUFILS veuve FOUQUET • Sonia DEMIER •Joseph PIAZZA • Paulette DOLLE veuve PARIS • Giancarlo PANIGADA • Lucie BARNET veuve THURIN • Claude JARDIN • Albert PRETO • Danielle ARNOUX épouse MICHON • Malika MEKIKA • Marcelle NONET épouse MOREL • Luben PETROV • Andréa DOUANNE veuve MARTIN • Robert VASSEUR • Pierre DETABLE • Danielle HEMERET veuve NOIROT • Albertine JOURDE épouse FAUQUENOT • Fernande CIROUX veuve LAURENT • Maurice LEDRU • Anand KUMAR • André LE GAC.

• Centre munipal de santé Pierre-Rouquès 5, rue de l’Abreuvoir. Tél. 01 45 16 81 09

Consultations sans rendez-vous

CDAG-Ciddist

(Permanences gratuites et anonymes pour le dépistage et l’information sur les hépatites, HIV, IST)

CMS Maurice-Ténine lundi 14h-18h30 mercredi 14h-16h30

CMS Pierre-Rouquès jeudi 17h-19h vendredi 14h-16h30

Pour en savoir plus 01 48 82 58 12 juin 2009

39

27/05/09 10:54:05


Un lieu d’exception

CMM Rebillon Communication - Tél. 01 56 54 14 70 - Rebillon Schmit Prevot - 50 Bd Edgar Quinet 75014 Paris - RCS Paris B 775 738 198 - Habilitation 05 75 035 - 05/2009

pour les Campinois... Le funérarium Rebillon de Champigny, ouvert en 2007, est l’un des plus beaux de France. Conçu sur le mode des grands hôtels, il offre aux familles et aux communautés des conditions exceptionnelles d’accueil et d’hommage. Présentation de cet endroit d’exception en compagnie de son personnel.

u’est-ce qu’un funérarium? Lorsque survient le décès d’un proche, tous nous voudrions pouvoir vivre notre chagrin sans en être distraits par des considérations pratiques. L’un des soucis majeurs est souvent celui de l’accueil de la personne défunte, depuis son décès jusqu’à ses obsèques. Autrefois, le défunt restait chez lui, entouré de ses proches. Le changement du rythme de vie et l’exiguïté des appartements modernes, surtout dans les villes, font que cela n’est pratiquement plus jamais possible. C’est là qu’intervient le funérarium : il accueille le défunt jusqu’à l’heure de son départ pour le cimetière ou le crématorium, et permet aux familles, proches et connaissances de venir se recueillir et rendre hommage au disparu : en matinée, l’après-midi, au cours d’une veillée.

Q

En quoi le funérarium Rebillon de Champigny est-il exceptionnel ? Tout d’abord, par l’environnement proposé aux Campinois : le hall d’accueil, l’espace bar et les salons sont vastes, chaleureux, décorés avec soin dans des couleurs chaudes. Nous avons eu le constant souci du détail afin de

Funérarium

créer une atmosphère raffinée, calme, apaisante et sereine. Le tout dans des conditions d’accueil de confort inégalées. Nous avons voulu rompre avec ce qui est proposé par de nombreux funérariums : petits salons et petit confort ! Ces conditions exceptionnelles sont-elles à l’origine de prix plus élevés ? Non, absolument pas ! Bien que les conditions soient exceptionnelles, le funérarium Rebillon de Champigny n’est pas plus cher que les autres funérariums de la région, et même moins cher pour des prestations comparables ! Que les familles en deuil n’hésitent surtout pas à se renseigner auprès des funérariums de la région, à les visiter : Elles se rendront compte que le funérarium Rebillon de Champigny est vraiment un lieu d’hommage unique pour les défunts et leurs proches.

de Champigny : 01 48 80 50 50

739 rue Marcel Paul - Les Grands Godets - 94500 Champigny-S/M. Email : funerarium@rebillon.fr - Fax : 01 47 06 57 79 Habilitation : 08 94 204 - Site : www.rebillon.fr (rubrique “Funérarium” pour une visite des salons sur Internet)

Nous vous assistons 24h/24 et 7j/7 sur toutes nos lignes téléphoniques. www.rebillon.fr Pompes funèbres Prévoyance obsèques Fleurs Marbrerie funéraire Entretien de sépultures

Vos agences campinoises :

Agence NEVEUX Tél. 01 48 81 73 38 9 rue du Cimetière (à côté du nouveau cimetière) Agence MAIRIE Tél. 01 48 82 55 55 17-19 rue L. Talamoni (en face de la Mairie) CMM Rebillon Communication - Tél. 01 56 54 14 70 - Rebillon Schmit Prevot - 50 Bd Edgar Quinet 75014 Paris - RCS Paris B 775 738 198 - Habilitation 05 75 035 - 05/2009

Champigny 0609.indd 5

27/05/09 10:29:37


petites annonces Offres et demandes d’emploi

Cours • Prof donne cours d’anglais, allemand, espagnol pour enfts et adultes. Se déplace. Révisions grammaire, conversation pour préparation aux examens. Tél. 06 98 84 09 02

• Guitariste pro donne cours tous styles, méthode tous niveaux efficace, jazz, rock, bossa, harmonie, etc. CESU acceptés. Tél. 06 17 13 09 24 ou 01 45 16 22 78

• JH trilingue master anglaisespagnol donne cours anglais et espagnol. Se déplace à domicile semaine et week-end Tél. 06 65 55 49 69

• Enseignant donne cours de maths collège dans le quartier du Tremblay. Se déplace. Tél. 06 83 66 59 26 ou 01 45 16 95 68

• Enseignant très patient donne cours informatique tous niveaux sur votre ordinateur. Internet, Word, Excel, PPT. Dépannages et installations. Tél. 06 60 90 35 24

Conformément à la loi, nous ne publions que les offres et demandes d’emplois déclarés. Les demandes émanant de nourrices agréées doivent être obligatoirement accompagnées de la copie de l’agrément. Nous vous remercions de votre compréhension.

• Dame vient chercher votre linge à domicile, le repasse et le rapporte le lendemain. CESU. Travail soigné. Tél. 06 64 00 07 74

• Chauffeur livreur cherche emploi, permis VL avec 12 points, expérience de plus de 5 ans. Renseignements sur place. Tél. 01 48 82 45 04 ou 06 20 54 91 63

• Propose travaux d’entretien int. & ext. maison, appartement y compris jardin. Possède fourgon. CESU. A votre service. Tél. 01 48 81 05 03 ou 06 68 75 62 30

• Dame très sérieuse cherche compagnie des pers. âgées pour aider, faire courses, préparer repas et aussi chercher enfts à l’école à 16h30 (dispo mercredi et jeudi). Tél. 06 45 51 98 79

• Dame cherche hres ménage, repassage, garde d’enfts. Tél. 06 99 87 81 94

• JF avec voiture cherche heures de ménage, repassage, garde de pers. âgées. Tél. 06 26 59 45 05 ou 01 47 06 00 46

• Monsieur sérieux cherche emploi pour bricolage, plomberie, jardinage tous corps d’état. Tél. 06 23 41 36 93

Tél. 06 25 90 31 52 ou 01 55 98 28 25

• Assist maternelle agréée en pavillon cherche enft à garder, ou accompagner et chercher à la sortie d’école. Quartier école Eugénie-Cotton secteur Plateau. Tél. 01 45 16 98 75

• Assist maternelle agréée, expérimentée, en pavillon avec grand jardin, cherche BB à garder pour septembre. Proche du Tremblay et fourchette de Bry. Tél. 01 45 16 23 77

Tél. 01 48 80 95 91

• JF cherche garde d’enft, pers. âgée, hres de ménage, repassage du lundi au vendredi de 8h à 16h.

• JF sérieuse cherche hres de ménage, repassage, garde d’enfts ou pers. âgées. Tél. 06 88 49 01 78

• Fourgon Bedford Van contrôle technique OK, entretien suivi (2 300 €), moto 125 Aprilia Classic, 5 000 km (1 500 €). Tél. 06 66 69 15 17 ou 01 48 81 05 03

• Dame non-fumeuse avec exp. garde vos enfts (BB à 6 ans) chez vous, possib. garde partagée et ménage. Dispo 15 juillet 2009. Tél. 06 22 70 55 13

• Assist maternelle agréée nonfumeuse cherche enft à garder quartier Cité-Jardins en RDC. Tél. 06 17 13 09 24 ou 01 45 16 22 78

• Films sonores noir blanc super 8, 105 m « Charlot chef de rayon », « Tant qu’il y aura des hommes » avec Frank Sinatra, Montgomery Cliff, Burt Lancaster (tbé). Faire offre. Tél. 06 23 98 21 59

• A prix cassé : commode, tapis, table salle à manger, chaises salon, table salon, buffet, vélo, téléviseur, bout de canapé, meuble TV, vaisselle, disques vinyle. Tél. 01 55 96 12 89 ou 06 83 83 23 38

• Vélo VTT 12/13 ans (10 €), dessus-de-table en verre biseautée 1 m x 0,45 m (20 €), miroir ovale biseauté (0,68 x 0,49 m), chaussures de travail neuves point. 41-42 (10 € les 2 paires), donne petite bouteille de gaz, veste de travail neuve (4 €), pantalon (4 €). Tél. 01 45 16 98 13

• Salle à manger complète bois massif table rectangulaire + 4 chaises + buffet 4 tiroirs 4 portes + gd miroir assorti posé dessus + meuble hi-fi très bon état. A débattre. Tél. 06 36 07 28 88 ou 01 48 83 31 71

• Jeux vidéo. DS : Megaman Star Force (jap.), Lunar Knight (jap.) (20 € chacun). 360 : Naruto the Broken Bond (fr.), Far Cry 2 (fr.) (35 € chacun). Tél. 06 31 22 14 30

• Bureau blanc 1,20m x 0,65 tiroir + repose-livres (50 €), poteau + filet basket portable ht réglable max 3,10 m + socle (80 €). Tél. 06 08 27 97 49

Tél. 06 76 27 69 11

Recherche • Association Amis sans frontières œuvrant près des maternités en France recherche pour ses tricoteuses bénévoles de la laine fine (fins de pelotes acceptées). Tél. 01 47 06 36 86

Garde d’enfants

• Lot de vaisselle neuve et occasion, services de table brodés (prix divers), séparation en fer forgé porte 3 pots de fleurs (50 €), tringles à rideaux (une en bois, une en métal) 3 m de long (10 €/pièce), robe noire 1900 crêpe doublé + 2 boas à frange + 2 petits chapeaux et qqs dentelles (100 €), caisse complète de déguisements (50 €), caisse d’outils de jardins (30 €), petites jumelles (50 €), lorgnette (30 €), 2 chandeliers à 3 bougies (50 €), papier peint (3 € le rouleau), stores neufs et occasion, chaussures femmes point. 38-39, lustre bronze et cristal (800 €), panier pique-nique neuf 4 personnes (20 €), poubelle de table porcelaine (10 €), housse de voiture (20 €), lavabo (30 €), cadre étain avec chevaux d’argent (350 €), service à fondue 6 pers (20 €), service à café porcelaine blanc 6 pers (35 €).

• Elliptique Tunturi C30, année 2006, très bon état de marche, vente pour cause de déménagement (Prix d’origine 699 €, prix de vente 500 €).

Tél. 06 77 13 11 11

• Cuisinière mixte : 3 feux gaz + 1 plaque électrique + four électrique ttb état (50 €), lit BB + commode Ikéa à repeindre (80 € le tout), porte-BB Tomy 4 positions (10 €), siège BB pour baignoire (5 €). Lot jouets BB. Tél. 06 10 73 63 26

Tél. 01 48 82 07 88

Auto Moto

• Dame cherche hres de ménage, garde de pers. âgée à mi-temps.

Tél. 01 83 42 14 10

Tél. 06 72 23 69 17

• Assist maternelle agréée, nonfumeuse, en pavillon, cherche enft à garder. Sorties et activités au Relais. Quartier Village parisien limite Villiers.

• Dame cherche qqs hres de ménage.

• Auxiliaire de vie cherche plein temps (férié, nuit, week-end) pour aider pers. âgée autonome. • Peintre professionnel retraité cherche petits travaux. Travail soigné. CESU.

Tél. 01 48 82 13 78

Bric broc

Tél. 06 10 43 65 80 ou 06 83 06 64 69

Demande d’emploi

• Coéquipiers(es) véhiculés(es) pour brocante du Tremblay du 6 ou 7 juin ou du 4 ou 5 juillet.

• Dame retraitée sérieuse cherche petit véhicule bon état général pour petits déplacements courses centre-ville par exemple. Prix dans les 1 200 € ou moins. Voir possibilité de régler en 4 fois si possible. Tél. 01 48 81 57 90

• Table ronde avec rallonge et 4 chaises, bahut 3 portes et 3 tiroirs en aulne et meuble TV (le tout 600 €), lot de vêtements femme à vendre (1 €/pièce). Tél. 06 18 35 96 90

• Lave-linge Candy CT G139G très peu servi, vente pour cause de déménagement, classe AZ 1300 trs/min, affichage TPS. Facture + garantie jusqu’en juillet 2010 (350 €). Tél. 06 16 42 71 51

• Lit mezzanine 1 pers. sous le lit étagère et vaste bureau pour ordi, état neuf, bois massif. Tél. 01 47 06 52 50

Nous vous informons que nous ne sommes pas en mesure de garantir les délais de parution des petites annonces, compte tenu du nombre des demandes et des modifications qui peuvent intervenir dans la pagination. Nous vous remercions de votre compréhension.

juin 2009

Page 41.indd 41

41

22/05/09 10:18:59


sucré-salé Menus des restaurants scolaires Plus d’informations sur www.siresco.fr., r le site internet du Syndicat intercommunal de restauration collective. Lundi 1er

Jeudi 18

Férié

Taboulé ou salade marine, omelette aux fines herbes ou œufs sauce aurore, gratin de brocolis ou de chou-fleur, tomme blanche ou cantal, banane ou pêche.

Mardi 2 Salade mêlée ou laitue, suprême de hoki sauce dieppoise ou filet de flétan sauce hollandaise, carottes Vichy ou jardinière de légumes, crème de gruyère ou fromage crémeux, gâteau de riz ou gâteau de semoule.

Mercredi 3 Salade de tomate, omelette au fromage, petits pois à la française, carré de l’est, éclair à la vanille.

Jeudi 4 Salade verte ou laitue, hachis parmentier, coulommiers ou brie, pêche ou nectarine.

Vendredi 5 Menu Fruits et légumes Brocolis mimosa, tomate farcie, riz aux petits légumes, velouté aux fruits mixés, pastèque.

Lundi 8 Betterave rouge crue ou salade mêlée, sauté de dinde sauce Marengo ou de porc au curry, pâtes, gouda ou mimolette, mousse au chocolat au lait ou noir.

Mardi 9 Salade ruzinoise ou piémontaise, requin bleu sauce au gingembre ou pavé de saumon à l’oseille, chou-fleur ou épinards à la crème, fromage frais nature ou aux fines herbes, melon ou pastèque.

Mercredi 10 Salade russe, steak hâché, gratin dauphinois, camembert, cerises.

Jeudi 11 Céleri rémoulade ou salade de champignons, chipolatas ou saucisses de volaille, lentilles ou haricots lingots, yaourt nature ou aromatisé, glace ou compote.

Vendredi 12 Salade de tomate ou courgettes crues, bœuf mode aux carottes/navets ou épaule d’agneau braisée aux salsifis/carottes, fromage fondu ou crème de gruyère, tarte normande ou aux poires.

Lundi 15 Maquereau à la moutarde ou à la tomate, sauté de veau à la provençale ou de dinde aux olives, riz pilaf ou blé, carré de l’est ou rouy, fruit.

Mardi 16 Carottes ou chou blanc râpé à l’estragon, filet de lieu sauce citronnée ou filet de grenadier sauce dugléré, haricots beurre ou plats d’Espagne, yaourt aromatisé ou nature, beignet aux pommes ou à la framboise.

Mercredi 17 Concombre à la menthe, spaghettis à la bolognaise, crème de gruyère, liégeois au chocolat.

Vendredi 19 Buffet Fête de la musique Melon, rôti de dinde/ketchup et cuisse de poulet/ketchup, salade fermière et salade des champs, petit-suisse sucré et petit-suisse aux fruits, fruits surprise.

Lundi 22 Concombre sauce bulgare ou radis rose/beurre, poulet rôti ou escalope de volaille poêlée, pâtes ou blé, yaourt nature ou aromatisé, poire au sirop ou oreillons d’abricots.

Grains de framboise en juin Réc écol olté téee de té de jui uin à se sept pteem mbr bree, e, llaa ffrram ambo boise, bois e, i suue de is de la déf dééfo form rmaatio ion on « fr frai aaiisee des bois », » offfr fre l’l ét été, de pa par ar ssaa llég ég gèèrre ac acid idité et sa idi rich ri c es esse en eaau, u, une ne sen enssaattiio ion on raf a ra raîc aîchi îcchi hiss sssan ante tee et dééssal et a téérant raant ntee. e. Elle es e t pa par aiillllleu eurs ll’u ’unn des ’u des de frui fr u ttss ffra rraais les es pluus ri r ch ches es en mi minér néérraauuxx ((po po p ota tass siu si ium um, caalc lciu ium, m, maag gné nési sium um m, feer) r) et rreeenf nfe ferrme me de fo me orts ta taux ux de vi vita tami ta mine mi ness C eett P (po pouurr la ci circcul ulattio i n ssaang n uuiinnee) et e de fi fibr bres. bre br P ur Po ur llaa d déégu g st stat a io at ion, cho ion, ho ois issis isis iss ssezz-laa à poi oint nt caarr ellee nnee mûr ûritt plluus aprèès la ccuuei e llet ette te, chhaarrnu rnuue, e, fer erm rme me et et br brrilili la lantte. Ne vvo ous us fie fiezz pa pass à sa couleur qui e t nuuanncéée seello es on le less vaari riéttés és. C Co onsser ervve vezz-la daanns sso z-la on emba em mballage pa pas plus de 2 ou 3 jo de j urrs, et ssuucr crez cre ez-l-la lé ez-l lég gèère reme mennt nt si vvo o ous us souha hait itez it e la co c nsser e verr plluss lon p ongttem ongt emps ps.. Co Cons nso om o mm meezz-la -laa to out jjuuste cu out cuei eiilllliiee, à la « cro cro oque qu » ouu enn saalad lade la de léégère de, gèreme gè meent suc ment ucré réee, par arse s m méééee d dee men enth thhee ou ou aacc ccom cco cc ompagn g ée d dee from fr mag ge b bllan anc… nc… c… pou our un d des e seert es rt frraaiiss eett lé lég gerr.. ger ge

Mardi 23 Salade vosgienne ou mexicaine, mitonné de porc ou sauté de veau, petits légumes ou carottes Vichy, emmenthal ou gouda, fruit.

Mercredi 24 Salade de tomate, épaule d’agneau sautée, pommes sautées, bûche à la chèvre, dattes fraîches.

Jeudi 25 Salade mêlée ou pamplemousse, suprême de hoki sauce normande ou requin bleu à la sétoise, haricots verts ou chou-fleur persillés, fromage frais nature ou aux fines herbes, éclair au chocolat ou à la vanille.

Vendredi 26 Betterave rouge ou asperge vinaigrette, cannellonis, salade verte, camembert ou brie, pomme.

Lundi 29 Poireaux ou cœurs de palmier/maïs, grillade de porc sauce barbecue ou escalope de volaille sauce diable, purée de pomme de terre ou riz pilaf, tomme blanche ou cantal, nectarine ou pêche.

Mardi 30 Céleri rémoulade ou carottes râpées, sauté de bœuf aux oignons ou d’agneau, carottes Vichy ou courgettes aux herbes, crème de gruyère ou fromage fondu, glace/biscuit ou liégeois au chocolat

Mercredi 1er Salade mikado, filet de lingue/citron frais, gratin de brocolis, crème anglaise, brownies.

Ingr In g é éd die en ntts (pou (p pou ourr 4 p pe errssonnes) nes) ne s) 3 cl de crè 30 rème me liq iqui u de de 5 jjaau au un nes d d’œ ’œuf ’œ us 20 ccll de lait en 20 enttiier 60 6 0gd de e su s crre sse emo mou ulle 20 feu 20 e ille le es de de men nth he fr f aîîch che 20 2 0 fra r mboi mb m bo oiise ses 4 ccu uilille leré ées es à sou o pe e de sucr sucr cre e ro roux ux •M Me etttre le llaait aitt à tiédi ié édi d r,, pui uiss y laais isse ser in se nffu usse er le er les fe feui u lle ui lle ess de me ent nthe h 10 m he miin ; passsser er au ch chin inoiis. inoi • Ba Batt att t re e les es jjau aun au ne n nes es d d’’œu œufs avve e ecc le e sucr uccre, ju jusq jus squ’ u’à ’à ce e que e la p prré ép paraati tion ion on ssoi o t bi oi bien e bla lanc nch che. e In nco orpor orer à la pr prép épar arat atiio on le e laaiit ti tièd ièd ède de paarf p rfum um mé à laa men enth nth the ett la cr crèm èm è me ; re epaass sser sser e au ch hinoi in noi ois. is. s Place la er aau la u frig fr igo pe igo penda ndan ant au u mo oiins n 2h h. • Fa Faire cu uir ire e à fo ourr moyen oyen en pen nda dant nt envi nvvir iron 1 h (tout to outt dép épend du épe u four), de faço fo on à obt obte teni n r laa con onsi siist ssttan a ce d’u d’u une e crè rème me e cat atala allane (o ( u d’u une crrème brûl brûlé ée, sa ée sanss le ca cara rame m l, évi vide demmen mmen mm ent) t). t) • Dès la la so orrti t e du four ur,r, enf nfon o cer on cer 5 ffrram ce ram ambo bo b ois ises es parr ram es ameq qu uiin, po oiinn tte es ve vers r le ha haut utt. Lais La sser re refr frroi oid id diir aau u moi oins une nui uit aau uit u frriigo go.. • Au A mo om ment ent de de serviir, r saau upoud poudre po ud dre er le less cr crèm èm è me ess de ssu ucre rro oux ux et less pas p sse ser so souss le gri grilil 5 min n, jju u squ u ’ à l’l ob o b te t e nt n i o n d’’ u un n cara ca r me ell..

Jeudi 2 Salade Claudine ou fonds d’artichaut en salade, rôti de dinde ou lapin rôti à la dijonnaise, boulgour ou quinoa aux petits légumes, yaourt aromatisé ou nature, fruit.

Vendredi 3 Pizza au fromage, omelette nature, ratatouille/riz, édam, abricots.

En élémentaire, les enfants bénéficient du double choix. 42 p 42.indd Sec1:42

juin 2009

27/05/09 9:55:29


Payer moins, Vivre mieux. CHAMPIGNY-SUR-MARNE - 51, rue Louis Talamoni (30 mètres de la Mairie) - Tél. : 01.45.16.30.31

UN CADEAU OFFERT POUR TOUTE RESERVATION AVANT LE 30 JUIN 2009 QUELLE QUE SOIT LA DATE DE DEPART

CR C RÉE ÉER DE DES L LIIEN ENS AV AVEC EC LE M MO OND NDE DE

84 av. Gallieni La Fourchette Tél. : 01 48 89 51 04 - joinvillelepont.nf@nouvelles-frontieres.fr Du lundi au samedi de 10h à 20h sans interruption

L’île de l’abreuvoir Cuisine traditionnelle et originale Fête des Mères le 7 juin

au menu : Salade de croustillants de chèvre et émietté de confit de canard *** Dos de sandre rôti au Noilly et son flan de courgettes OU Souris d’agneau confite aux épices et son tian à l’italienne *** cœur fondant au chocolat.

Fête de la musique

avec vue panoramique et jardin d’été sur les bords de Marne Anniversaires, repas d’entreprise, séminaires... Nous adaptons nos tarifs selons vos besoins

Moules-frites 11,50 € sandwiches chauds

le 21 juin : concert pop-rock en soirée

2 rue Albert Thomas

formule 22 € :

94500 Champigny sur Marne

Buffet froid à volonté & Barbecue

Tel : 01 47 06 78 85 - Fax : 01 45 16 24 44

www.liledelabreuvoir.com RER : A2 Boissy St-Léger (Champigny)

Champigny 0609.indd 6

27/05/09 10:30:10


www.annecarolechampigny.com 21, rue Louis Talamoni - 94500 CHAMPIGNY-SUR-MARNE -

01 47 06 47 06

CHAMPIGNY SUR MARNE - Parc départemental UNIQU’ALLIANCE Dans un havre de paix et proche toutes commodités, spacieuse maison très lumineuse 7 pièces, 5 chambres. Terrasse plein sud 399000 ` 2617268 Frs

ALFORTVILLE - Véron UNIQU’ALLIANCE Studio avec coin cuisine, salle d’eau avec w.c., vendu loue 482` hors charges/mois idéal pour investissement bien plus sur que la bourse, prix en baisse ! 86000 ` 564123 Frs

CHAMPIGNY SUR MARNE - Tremblay UNIQU’ALLIANCE Maison a rénover comprenant un salon, une cuisine, deux chambres possible 3, sdb sous sol total sur un terrain de 115 m². Accès direct principaux axes routiers et commodités. 245000 ` 1607095 Frs

CHAMPIGNY SUR MARNE - Coeuilly UNIQU’ALLIANCE Maison en copropriété de sol avec garage et jardin. Aucun travaux a prévoir ! 2 chambres, bureau beau séjour donnant sur le jardin. Faire proposition ! 295000 ` 1935073 Frs

CHAMPIGNY SUR MARNE - Bords de Marne UNIQU’ALLIANCE À 2 pas de la marne, maison individuelle atypique très récente comprenant une cuisine ouverte sur séjour, une salle d’eau - w.c., 2 chambres + une dépendance 315000 ` 2066265 Frs

CHAMPIGNY SUR MARNE - Coeuilly UNIQU’ALLIANCE Un petit air de campagne pour ce 3 pièces disposant d’un jardin agréable, au calme mais proche de toutes commodités, sa disposition et son jardin exposé sud ouest vous séduiront. 222000 ` 1456225 Frs

CHAMPIGNY SUR MARNE - Le Plant UNIQU’ALLIANCE Comme une petite maison, appartement 2 pièces en duplex.

CHAMPIGNY SUR MARNE - Centre Mairie UNIQU’ALLIANCE Appartement deux pièces avec jardin privatif dans petite copropriété en centre ville. 140000 `

CHAMPIGNY SUR MARNE - A. Fourny UNIQU’ALLIANCE Idéal première acquisition, appartement a finir de rafraichir. Il comprend 3 chambres, dressing, séjour donnant sur balcon et cuisine aménagée. Cave et parking libre dans la copropriété. 193000 ` 1265997 Frs

CHENNEVIERES SUR MARNE - Coteaux UNIQU’ALLIANCE Nichée dans la verdure, maison style loft avec vue imprenable sur paris comprenant une cuisine équipée ouverte sur un séjour sur véranda, un salon, 3 chambres 420000 ` 2755019 Frs

CHAMPIGNY SUR MARNE - Coeuilly UNIQU’ALLIANCE

133000 `

NOISY LE GRAND - Le Marnois UNIQU’ALLIANCE Appartement situé au 2em étage d’une petite copropriété, comprenant une entrée, un séjour, une chambre, une cuisine, une salle d’eau, w.c., le tout à rafraîchir libre au 15 septembre 2009 139000 ` 911780 Frs

CHAMPIGNY SUR MARNE - Coeuilly Maison rénovée, comprenant: entrée, double séjour, cuisine aménagée, salle de bains, deux w.c., 2 chambres et 1 bureau, sur vaste terrain de plus de 500 m², dans quartier très agréable et pavillonnaire de Champigny. 290000 ` 1902275 Frs

CHAMPIGNY SUR MARNE - Bords de Marne À deux pas du centre et des bords de marne charmant 3 pièces avec balcon. 4 étage avec ascenseur. Calme et central 190000 ` 1246318 Frs

872423 Frs

918340 Frs

Charmante maison sur un terrain de 346m² comprenant un double séjour, 2 chambres, une cuisine aménagée, w.c., salle d’eau, salle de bains, garage plus une terrasse et une dépendance en fond de parcelle. Pour les amoureux de charme !

294000 `

1928514 Frs

ESTIMATION GRATUITE : CHAMPIGNY SUR MARNE - A. Fourny

CONTACTEZ-NOUS AU

1935073 Frs

CHAMPIGNY SUR MARNE - Maroc Dans quartier des bords de marne dernier étage avec ascenseur, vue dégagée et sans vis a vis. Deux chambres, sdb, w.c., cuisine ouverte donnant sur séjour. Très lumineux, 179000 ` 1174163 Frs

CHAMPIGNY SUR MARNE - Maroc Dans secteur des bords de marne rare pavillon de plain pied comprenant, un double séjour, cuisine, 2 chambres, sous sol total, garage et plus de 250m² de terrain, proche commerce et école, affaire très rare dans le quartier ! 233000 ` 1528480 Frs

CHAMPIGNY SUR MARNE - Centre Mairie Centre mairie, pavillon indépendant en parfait état de 117m² édifié sur une parcelle de 390m² comprenant une cuisine équipée avec cellier, un double séjour, 3 chambres, un bureau, une salle de bains, 2 w.c. de plus, un garage et une place de parking extérieur. 439000 ` 2879651 Frs

CHAMPIGNY SUR MARNE - Bords de Marne Avec vue imprenable sur la marne, 3 pièces comprenant une entrée, une cuisine ouverte sur séjour, 2 chambres, un w.c. séparé, une salle de bains 205000 ` 1344712 Frs

CHAMPIGNY SUR MARNE - Centre Mairie Proche centre, pavillon rénové comprenant une cuisine équipée, un double séjour, un bureau, 3 chambres, une salle de bains, une salle d’eau, stationnement, double vitrage le tout dans un très bon état 379000 ` 2486077 Frs

CHAMPIGNY SUR MARNE - Bords de Marne Bords de marne, 4 pièces à rafraîchir comprenant une entrée, une cuisine équipée, un double séjour sur balcon, une salle de bains, un w.c., 2 chambres. Plus une cave 180000 ` 1180723 Frs

CHAMPIGNY SUR MARNE - Tremblay

CHAMPIGNY SUR MARNE - Coeuilly Sur 415m² de terrain, maison en parfait état comprenant une cuisine aménagée, un double séjour en l sur terrasse, 5 chambres dont une avec salle d’eau + w.c. combles aménageables. 325000 ` 2131860 Frs

CHAMPIGNY SUR MARNE - Plateau

CHAMPIGNY SUR MARNE - Coeuilly Dans un quartier résidentiel de Champigny, a proximité des commodités, terrain plat d’une superficie de 575 m². cos 0,5. façade de 12 m.

CHAMPIGNY SUR MARNE - Le Plant Appartement au calme dans une petite copropriété a taille humaine. 2 pièces composé d’un séjour avec cuisine us, sdb, w.c., 1 chambre.

1928514 Frs

CHENNEVIERES SUR MARNE - Centre ville Maison contemporaine dans le centre ville de Chennevieres. Cette maison comprend de beaux volumes dont un double séjour avec cheminée, cuisine us, 3 chambres dont une suite parentale (poss 4), garage. Exposée plein sud, cette maison donne sur un terrain de 320 m² 349000 ` 2289290 Frs

CHAMPIGNY SUR MARNE - Centre Mairie Maison traditionnelle d’environ 115m², sur un terrain de 430m², située a proximité du centre ville de Champigny. Elle comprend au rez-de-chaussée un beau séjour avec cheminée insert, une cuisine aménagée et équipée, sdb et w.c. à l’étage 3 chambres, sdb et w.c. Sous-sol total. 365000 ` 2394243 Frs

CHAMPIGNY SUR MARNE - Tremblay Comme une maison, appartement indépendant sans charges, entièrement rénové avec prestations comportant cuisine donnant sur salle a manger, séjour, une chambre, poss deux. terrain privatif de 66 m². Annexe indépendante intégralement aménagée en studio. 250000 ` 1639892 Frs

CHAMPIGNY SUR MARNE - Centre Mairie Plein centre ville maison de 4 pièces 3 chambres + dépendance, terrain d’environ 300m2 tout le charme de l’ancien

CHAMPIGNY SUR MARNE - Centre Mairie Au centre ville spacieux appartement d’environ 80m² comprenant un double séjour avec un grand balcon, 2 chambres, salle de bain, cave, proche toutes commodités 252000 ` 1653012 Frs

CHAMPIGNY Y SUR MARNE - Village Parisien Dans le quartier recherché du village parisien, maison de 5 pièces composée d’un séjour avec véranda et coin spa donnant de pplain ppied sur un jjardin ppaysagé, y g d’une cuisine indépendante équipée, de 3 chambres. Garage. Écoles à deux pas et 12mn du rer e de Villiers sur marne. 275000 ` 1803882 Frs

CHAMPIGNY SUR MARNE - Fourchette Venez profiter de ce grand 4 pièces et de sa terrasse de 15m² plein sud sans vis a vis !!! En très bon état avec un double séjour ,une cuisine us ,2 chambres avec placard, salle de bains, cave et parking en sous-sol, proche toutes commodités. 252000 ` 1653012 Frs

Maison avec du charme composée d’un double séjour, cuisine dînatoire, 2 chambres, sdb, w.c., et sous sol total. Dépendance et garage au fond du jardin. Possibilité d’agrandissement. Volume, moulures, charme de l’ancien. Dans un quartier tranquille de Champigny, proche des transports et commodités.

295000 `

Champigny 0609.indd 7

Terrain de 477m² en seconde position non viabilisé zone upa; cos de 0,5

187000 `

278000 `

1226640 Frs

1823560 Frs

01 47 06 47 06

294000 `

119000 `

780589 Frs

À deux pas du parc du Tremblay, deux pièces bien distribué. Emplacement parking. Faire proposition !

150000 `

983935 Frs

CHAMPIGNY SUR MARNE - Centre Mairie Appartement deux pièces, très lumineux dans résidence de standing. Balcon sur séjour et chambre. Cuisine séparée, sdb, w.c., dressing, parking privée et cave. 177000 `

1161044 Frs

27/05/09 10:30:24


Champigny-notre-ville juin 2009  

magazine de la ille de Champigny, juin 2009

Advertisement
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you