Page 1

novembre 2010

notre ville

ISSN 01529838 - prix 1,52 € - n°422 - NOVEMBRE 2010

www.champigny94.fr

Le magazine de la ville de Champigny-sur-Marne

numéro 422

Foire au troc 6-7 nov. Fête

et aux cochons Débat transports le 10 novembre : participez !

Retraites LA MOBILISATION


édito

DONNEZ VOTRE AVIS

Plus d’info sur

Jogood

www.champigny94.fr Janvier 2008, le bus Orbival est l’occasion pour les élus municipaux et départementaux de débattre du projet de métro avec la population.

À

Champigny, le débat public au sujet des projets de transports de l’État et de la Région aura lieu le mercredi 10 novembre, à 20h, salle Pascal-Tabanelli.

Il est organisé sous la responsabilité de la Commission nationale du débat public (CNDP) et sera présidé par l’un de ses responsables.

Virginie Hellot

Après une présentation de chaque projet, les participants au débat auront la parole pendant environ 2 heures et, afin de permettre que le plus grand nombre possible de personnes interviennent, la CNDP a décidé de limiter le temps de parole de chaque intervenant à 3 minutes au maximum. Ce sera l’occasion d’exprimer, une nouvelle fois, ce que nous demandons depuis plus de trente ans : une desserte de Champigny par un transport rapide de type métro.

agenda du maire et de

Dimanche 7 novembre Foire au troc et aux cochons -----------------------------la municipalité Lundi 8 novembre Élections du comité syndical et du nouveau président de Paris Lundi 1er novembre 11h Cérémonie du Souvenir avec les Métropole -----------------------------familles Jeudi 11 novembre 11h30 Crématorium de Champigny -----------------------------Cérémonie commémorative de l’Armistice de 1918 Mardi 2 novembre 20h Place Jean-Baptiste-Clément Réunion publique RD 4 -----------------------------Salle du conseil municipal -----------------------------Mardi 16 novembre Jeudi 4 novembre Réunion de l’Actep au sujet Commission Déplacements de de l’A86 -----------------------------Paris Métropole -----------------------------Mercredi 17 novembre Vendredi 5 novembre Groupement local de traiteColloque Actep ment de la délinquance (GLTD) 14h Rencontres nationales Palais de justice de Créteil contre les discriminations 20h30 Conseil municipal Salle du conseil municipal à La Courneuve ----------------------------------------------------------Jeudi 18 novembre 16h Samedi 6 novembre Cérémonie des médaillés du Foire au troc et aux cochons secteur public 11h Inauguration de l’office Salle du conseil municipal municipal du tourisme -----------------------------------------------------------

Mardi 23 novembre Bureau de Paris Métropole -----------------------------Vendredi 26 novembre 11h30 Inauguration de la gare des Boullereaux rénovée 19h Cérémonie des médaillés du secteur privé Salle du conseil municipal

-----------------------------Jeudi 2 décembre Conseil local de sécurité et de prévention de la délinquance (CLSPD) Salle du conseil municipal

-----------------------------Samedi 4 décembre – Téléthon – 140e anniversaire de la bataille de Champigny (1870)

Pour ma part, je soutiens l’idée que Champigny a droit à une gare en centre-ville et une autre gare à la limite des trois communes de Bry – Champigny – Villiers. Ce n’est pas hors de portée.

Le mercredi 10 novembre, vous aurez la parole et ce que vous direz ce soir-là pèsera lourd dans la décision finale.

Je pense que les deux projets, de l’État et de la Région, ne doivent pas être opposés entre eux, mais s’additionner, car les besoins en transports pour l’Est parisien sont considérables et urgents. Nous pouvons gagner ensemble pour Champigny la mise en chantier rapide d’un bon réseau de transport rapide.

C’est avec plaisir que je vous attends nombreux le 10 novembre salle Pascal-Tabanelli à 20h. Dominique Adenot

Maire de Champigny-sur-marne


Retrouvez votre agenda

Associations

w

mbre 0 Nove

au 3

Viva… ci

ves

y

mpign

à Cha

2010

natif ue alter Musiq -hop ip Pop / H

Syrano n Messiae Oliviere Centre i 13 novembr samed

petits… Pour les

s Festivité

foire au troc et aux cochons gan(ces) Les Élé

ue he Alévêq Christop

66 Studio

JOurs de fête ! k Jaulin Yannic

P.10

JOGOOD

is-ci :

Ce mo

Symboles du dynamisme campinois, près de 500 animent au quotidien la vie locale. Activités, e expression, épanouissement… elles bouillonn humaines et de liens tissés. Un vivier bâti sur des Campinois, des bénévoles.

D. R.

retraites

construction

la mobilisation

ilot sportif aux mordacs

P.9

P.16

didier rullier

transports

P.13

ne ratez pas le métro interquartiers

P.26

rd4 : en route !

didier rullier

er

lle

culture

EPICURIA ARCHITECTES

Du 1

sorties

et festi

didier rullier

de

didier rullier

da L’agen

les toutes

tives s, spor


www.champigny94.fr

ité !

échos Le mois d’octobre

Quartiers

en images

Retraites : mobilisation campinoise

Actualité

Foire au troc et aux cochons

Jours de fête !

p.26

plant/tremblay

p.28

Maroc/fourchette/polangis

p.29

bois-l’abbé/cœuilly

p.30

p.31

RD4 : en route !

Les objets ont une âme Valoriser les succès De la technique à l’humanitaire

p 12

transports

p.13

plateau

p.14

Portrait

p.31

Loisirs

défilé haute-couture

p.34

patinoire

p.35

conférences

P.36

guerre de 1870

p.37

ne ratez pas le métro ! Santé-prévention

Cancer du col de l’utérus : agissez avant !

mémoire

Indépendances africaines : 50 ans !

Travaux construction

P.19

p.10

INTERQUARTIERS

Violences conjugales

Stop aux coups et aux insultes !

0 associations engagements, nent d’aventures r l’implication

sommaire

Ilot sportif aux Mordacs aménagement cyclable

Voie Sonia-Delaunay

Dossier Viva… cité ! Associations

Des associations pleines de vie

Info- citoyens accidents domestiques

Méfiez-vous du monoxyde de carbone

De 7 à 99 ans fatima touati

p.15

p.16 p.17

p.19

p.22

p.25

SORTIR

Au centre de votre magazine

Retrouvez votre agenda !

Entrée en piste… Des femmes et des merveilles Un plaisir partagé

Le Bauhaus, archi humaniste « Champigny-laBataille »

Tribunes libres L’expression des groupes politiques

P.38

Services

p.40

numéros pratiques, état civil, santé, nouvelles entreprises Retrouvez toutes les infos sur Internet

www.champigny94.fr

Champigny notre ville

patinoire

un plaisir partagé P.35

Mairie de Champigny 14, rue Louis-Talamoni - 94500 Champigny-sur-Marne. 01 45 16 40 00. - Fax 01 47 06 02 80. Une production et un concept du service Communication de la ville de Champigny-sur-Marne. Direction : Annie Lyonnaz. Direction de la publication : Dominique Adenot. Chargé des publications : Nicolas Roger. Rédaction en chef : Béatrice Lovisa. Rédaction : Sandrine Becker, Laurence Doyen, Sophie Durat, Corinne Binesti. Secrétariat de rédaction : Véronique Marenghi. Photos : Didier Rullier, Virginie Hellot, Jean-Pierre Persico, Jogood, Anja. Couverture : Jean-Pierre Persico. Direction artistique : Nicolas Vagner. Création : Vincent Dulau. Maquette : Nadia Vimard, Anne de Courseulles, Gérard Macchi. Publicité : Médias & Publicité (Jérôme Piron) 01 49 46 29 46. Photogravure : Mac Graphic. Impression : Roto Aisne. Nombre d’exemplaires : 40 000. Imprimé sur

papier certifié PEFC, issu de forêts gérées durablement.


PAR LAURENCE DOYEN - PHOTOS : DIDIER RULLIER, JOGOOD, ANJA

Ouverture de saison

Refus de la misère

Vendredi 15 octobre, à Champigny, cette journée internationale prend la forme d’un ciné-débat au Studio 66. Le maire, plusieurs adjoints dont Claude Gascard à l’Action sociale, travailleurs sociaux, partenaires associatifs, personnes en situation de précarité ont participé à la discussion sur la solidarité communale et associative.

Vœu d’urgence Le 29 septembre, le conseil municipal a dénoncé le prélèvement annuel de 340 millions d’euros que le gouvernement va effectuer entre 2011 et 2013 sur les organismes HLM. Les élus présents ont adopté à la majorité un vœu d’urgence pour demander au gouvernement d’injecter dans le logement social des moyens nécessaires à ses missions.

470 spectateurs se rendent au centre Olivier-Messiaen. Le thème de l’année 2010-2011, « Dedansdehors », s’est décliné en danses du monde entier pour la soirée inaugurale. Le film La Danse des QuatreCités a fait l’objet d’un pari fou : apprendre au public cette chorégraphie de quartier sur la scène !

Samedi 2 octobre

Samedi 9 octobre Crêpes et gavottes

Salle Pascal-Tabanelli, 350 personnes s’amusent au fest-noz de l’Amicale des Bretons de ChampignyJoinville. Ambiance du tonnerre jusqu’à 2h30 du matin avec groupes folkloriques sur scène, danseurs sur la piste et… crêpes à gogo concoctées par l’association !

Vendredi 8 octobre Nouvelle librairie

Plusieurs élus municipaux et le président du Conseil général se rendent à l’inauguration de la librairie Honoré en centreville. Un moment officiel gentiment bousculé par le commando des « Souffleurs » venus murmurer des textes à l’oreille des invités.


Plus d’échos

Samedi 9 octobre

sur www.champigny94.fr

Assises pour l’éducation

Collège Willy-Ronis

L’ex-collège de Musselburgh change officiellement de nom pour celui du photographe humaniste qui aurait eu 100 ans cette année. Après avoir fait don de l’autoportrait de Willy Ronis au collège (notre photo), le Conseil général le dote de 2 700 euros de matériel photo pour initier les élèves.

Interventions et ateliers ont rythmé ces 2es Assises organisées par le comité local pour l’enseignement. Les participants se mobiliseront sur les moins de 3 ans en maternelle, le livret de compétence, les diplômes nationaux, la carte des formations, les filières professionnelles et technologiques…

Samedi 9 octobre

Festival de Marne

Salon des parents

Semaine du goût

Du lundi 11 au vendredi 15 octobre

Ficelle picarde, produits de l’Ouest (ici, dégustation de jus de fruits et légumes), cannelé de Bordeaux… Les écoliers inscrits à la cantine ont découvert des spécialités des quatre coins du pays. Une animation ludique qui contribue à l’éducation du goût. Ce temps fort est mené en partenariat avec les animateurs de la Ville et le Siresco qui fournit les repas.

Liens

Mardi 28 septembre

Ambiance cosmopolite pour le vernissage de l’exposition « Liens ». À la Maison des arts plastiques, cet événement regroupe les œuvres du collectif campinois Digitale et de Frakima et Kulturgut de Bernau, présentées également du 12 au 22 septembre en Allemagne.

Mardi 19 octobre

Entrepreneurs et transports

Nouvelle librairie

Une trentaine d’entrepreneurs locaux ont répondu à l’invitation de la chambre de commerce et d’industrie de Paris Val-de-Marne et de la Ville, représentée notamment par Gilles Desseigne, adjoint au Développement économique, et Christian Fautré, 1er adjoint, pour une réunion sur les projets Arc Express et Grand Paris. Certains ont aussi évoqué des besoins en transport local de marchandises.


PHOTOS : DIDIER RULLIER, NICOLAS ROGER, ANJA

O

spécial mobilisation

ctobre a marqué un temps fort dans la contestation contre la réforme des retraites. Travailler plus et plus longtemps ? Faire encore supporter aux salariés le coût des retraites alors qu’il existe d’autres moyens de les financer ? À Champigny, salariés, lycéens, étudiants, agents communaux et élus ont pris part au mouvement. À l’image de la France entière, qui ne décolère pas depuis l’annonce du projet de loi en juin dernier. De nombreux corps de métiers représentés, secteur public comme privé, des femmes – parmi les principales victimes de cette réforme –, des jeunes inquiets pour leur avenir n’ont cessé de venir grossir les rangs de la contestation depuis la première manifestation du 24 juin. À l’heure où nous imprimons, le gouvernement est resté opposé à toute négociation, et la réforme est votée au Sénat. La mobilisation ne faiblit pourtant pas. Une nouvelle journée d’actions était prévue le 28 octobre.

Les élus campinois solidaires depuis le début du mouvement. Ici Patricia Bollinger, Fily Keita, Claude Guerrier et Philippe Sudre lors de la manifestation parisienne du 19 octobre.

3,5 millions de Français dans la rue le 19 octobre, une opinion publique à 70% favorable au mouvement de grève. Deux chiffres qui n’ont cessé de progresser au fil des manifestations. Quand le « Non ! » met tout le monde d’accord. Retraités…

Début octobre les jeunes, lycéens et étudiants, entrent dans la mobilisation (ci-dessus, manifestation lycéenne à Champigny le 20 octobre). Un soutien de poids pour les travailleurs en grève (ci-dessus, à droite, défilé des agents municipaux le 12 octobre).

60 balais – et pas un de plus ! – plantés devant le centre GérardPhilipe : une façon originale de contester la réforme.

… salariés, jeunes se retrouvent dans les cortèges. Images d’une France solidaire.


Fête populaire, la Foire au troc et aux cochons est le rendezvous annuel de tous les Campinois.

l’événement

Et aussi…

JOGOOD

Des rendez-vous avec l’actualité et le patrimoine campinois • Inauguration officielle de l’office du tourisme, samedi 6 à 10h. Accueil festif, animé par l’association K de Karim Sebbar, des discours officiels, la révélation de l’identité graphique de l’office du tourisme et des portes ouvertes le matin. Participez à une randonnée-découverte (8h30-10h) organisée

P.10 - Champigny notre ville - N° 422- Novembre 2010

par un représentant de la Fédération française de randonnée ou cheminez au fil du rallyedestiné aux familles pour explorer le patrimoine et l’histoire de Champigny dans le périmètre de la Foire aux cochons. Ce document est à retirer à l’office du tourisme. • Stand de la municipalité sur le transport

à Champigny : l’occasion d’échanger avec les élus sur le projet Arc Express et Grand Paris qui prévoit une gare à Champigny, de donner son avis, de dire ses revendications avant le débat du 10 novembre. Informez-vous aussi sur le tracé, les enjeux et avantages d’Orbival au stand Orbival du Conseil général.


www.champigny94.fr Toutes les clameurs de la ville convergent à l’unisson au centre-ville : la Foire au troc et aux cochons célèbre, les 6 et 7 novembre prochains, notre plus ancien rendez-vous populaire. Brocante, manèges et produits régionaux sont à vous. Par sophie durat

Foire au troc et aux cochons

Jours de fête im, Pam, Poum… Riri, Fifi, Loulou… Les trois petits cochons de l’édition 2010 n’ont pas encore de nom de baptême et font déjà les beaux dans leur enclos tapissé de paille : stars de cette nouvelle Foire au troc et aux cochons et symboles de sa vocation première de foire aux bestiaux. Approchez, ces bébés d’un mois et demi adorent s’amuser, ne mordent pas et se prêtent aux caresses des petits curieux. En guise de « grand méchant loup », rencontrez plutôt Thierry SaintCerain, le responsable de l’association Les Gens de la Terre, une ferme pédagogique nomade qui vient, depuis quatre ans à Champigny, présenter ses animaux. Il vous racontera une foule d’anecdotes sur ces cochons qu’il affectionne : « Je suis là pour discuter avec les gens, échanger avec mes mots sur le monde paysan, l’agriculture raisonnée et les animaux, bien sûr ! De la convivialité et des relations humaines avant tout. » Voilà qui résume l’esprit de cet événement populaire campinois, le plus prisé des habitants, le plus aimé depuis des générations pour sa bonne humeur, sa diversité et ses bonnes affaires. Et les exposants viennent de loin pour gonfler les rangs des 400 brocanteurs, à l’instar d’André, de Vigneux-surSeine (91), qui ne manque jamais ce rendez-vous. « Nous venons depuis onze ans pour vendre un

et festif. La Foire aux cochons a un charme à part, il y a toujours autant de monde et c’est la réunion de tous les habitants. Tout le monde s’amuse ! » Ici et là, les Campinois se revoient, prennent des nouvelles des voisins, s’offrent un bon sandwich à la raclette ou une barbe à papa chez le marchand traditionnel… Les parents tentent de dénicher des trésors à bon prix pour aménager le salon ou de quoi habiller les enfants ; les ados profitent d’attractions à sensations et les petits s’éclatent à la pêche aux canards ou à l’Ibiza Pouss Pouss, le nouveau manège de balançoires du cru 2010. Pour tous et pour tous les goûts. e De la fête et de la chine ! Un rendez-vous toujours renouvelé depuis le XVI siècle. La Foire aux cochons, c’est « juste » ça : des bons moments peu de tout et profiter de la fête. rendez-vous traditionnel depuis qui rassemblent. C’est très vivant avec beaucoup la naissance de l’association d’animations, on passe une bonne il y a 52 ans, c’est là qu’il faut journée », signale ce retraité. être ! L’occasion de promouvoir la culture bretonne, de récolter Des chineurs, des joueurs des fonds en vendant nos spé- • Foire au troc et des gourmands cialités. L’ambiance est géniale, et aux cochons Petits et grands, familles, grands- comme des retrouvailles », souliDu petit matin jusqu’à 19h parents et associations se retrou- gne Jean-Luc Caudal, président le samedi et 18h le dimanche. vent pour partager un morceau de l’association. À Champigny, Circulation modifiée en centre-ville, place Lénine, aux alentours et sur les de la fête, se restaurer aux stands il y a un petit quelque chose en quais. de délices sucrées et de produits plus, comme en témoigne John régionaux odorants. Cette année, Camier, porte-parole des forains, • Inauguration de l’Amicale des Bretons de Cham- « pendant la dernière guerre, ma l’office du tourisme pigny proposera crêpes, galet- grand-mère venait déjà avec un 2, rue Joséphine-de-Beauharnais tes et soupe de poissons made in petit manège de chevaux de bois. Ouvert samedi 14h-18h et dimanche 10h-16h. Quiberon : un menu gourmand Elle disait que, sous la pluie ou la Renseignements et réservation agrémenté d’un set de corne- neige, les gens sont toujours au randonnée : 01 48 82 03 52. muse festif. « La foire, c’est un rendez-vous car c’est populaire JOGOOD

P

infopratique

N° 422 - Novembre 2010 - Champigny notre ville -

!

P.11


Violences conjugales

Prévenir, sensibiliser et agir. La municipalité s’associe, le 25 novembre, à la Journée internationale pour l’élimination des violences à l’égard des femmes : pour agir.

Stop aux coups et aux insultes !

L

’intolérable a deux visages : les brutalités physiques et les mots insultants. La lutte contre la violence conjugale à l’égard des femmes avance, portant au même niveau de gravité violences physiques et humiliations morales régulières. Pour donner les moyens aux femmes de se défendre, la loi* du 9 juillet dernier crée une ordonnance de protection du juge des affaires familiales pour toute personne victime de violences et un délit de harcèlement moral au sein du couple (marié, pacsé ou concubin et ex). En France, 156 femmes sont décédées sous les coups de leur conjoint en 2008, soit une tous les trois jours. Face à cette situation tragique, la sensibilisation de l’ensemble de la société doit se poursuivre. La Ville se mobilise cette année encore pour informer et interpeller la conscience collective (voir le programme dans « Sortir »). Les jeunes sont au centre du dispositif de sensibilisation pour en finir avec

les relations sexistes dès le plus jeune âge. Appel à la vigilance, accompagnement et protection des victimes : le réseau local de lutte contre les violences familiales et conjugales demeure un interlocuteur actif et efficace. La souffrance n’est pas un secret. SOPHIE DURAT, photo VIRGINIE HELLOT * Loi du 9 juillet 2010 relative aux violences faites spécifiquement aux femmes, aux violences au sein des couples et aux incidences de ces dernières sur les enfants.

infopratique

!

Besoin d’une aide ou d’informations : • Tremplin 94 – SOS Femmes au 01 49 77 52 12 • Le commissariat de la police nationale au 01 45 16 84 00 • Les Espaces des solidarités : place Lénine en centre-ville : 01 48 81 75 45 ou place Rodin au Bois-l’Abbé au 01 45 16 82 00

P.12 - Champigny notre ville - N° 422 - Novembre 2010

Droits de l’Enfant Journée d’action

Samedi 20 novembre, les clubs 11-15 ans commémorent la Journée internationale des droits de l’enfant. Avec leur réseau de partenaires institutionnels, ils investissent la salle du conseil municipal de 10h à 18h pour l’initiative « Tes droits sur le bout de tes doigts ». Livret pédagogique, stands ludiques et temps forts sensibiliseront aux droits fondamentaux des enfants. Ouvert à tous les enfants.

5 ans

Didier Rullier

Didier Rullier

Virginie Hellot

www.champigny94.fr

Sida Restons mobilisés

Cette maladie fait toujours des victimes et, plus que jamais, il convient de s’en protéger. Voilà pourquoi Champigny organise plusieurs actions à l’occasion du 1er décembre, Journée mondiale de lutte contre le sida. Venez vous informer : mercredi 1er, sur le marché du Bois-l’Abbé, et le vendredi 3 au marché du centre-ville. Programmes complets disponibles en mairie, dans les annexes administratives, centres municipaux de santé, Maisons pour tous.

le chiffre du mois

C’est le nombre d’années de prison que le conjoint harceleur encourt dans un cas de délit de violence psychologique au sein du couple.

Déplacements

Ateliers Mobilité Jusqu’en juin 2011, la RATP et la Ville ont mis en place une fois par mois des ateliers gratuits pour apprendre à utiliser les transports en commun. Ils sont destinés en priorité aux personnes en recherche d’emploi ou en insertion sociale. Inscriptions au préalable auprès de Pôle Emploi (39.49), de la Mission locale des bords de Marne (01 48 80 73 06), de la Maison pour tous du Bois-l’Abbé (01 41 77 83 30).


www.champigny94.fr

Transports

Ne ratez pas le métro ! Le débat sur le projet de métro à Champigny court la ville. Les huit conseils de quartier ont amorcé le débat public. Le 10 novembre, les Campinois devront exprimer leurs attentes devant les décideurs.

«L

’enjeu, finalement, c’est de faire passer le métro là où il n’y a pas de desserte », résume avec justesse une retraitée du quartier Plant/Tremblay. Un métro à Champigny améliorerait le quotidien des habitants offrant une alternative à la voiture : gain de temps, facilité de déplacement... En outre, les Campinois accéderaient aux bassins d’emplois voisins et bénéficieraient du développement du tissu économique. Face aux deux projets de transports en commun, le Grand Paris et Arc Express*, présentés conjointement en conseils de quartier, les questions fusent. « Quel est l’intérêt d’avoir deux propositions ? Il y aura deux métros ? », interroge une résidante. Bien entendu, c’est

la complémentarité des projets qui sera déterminante afin d’aboutir à un seul métro. En ce sens, le tracé étudié depuis quatre ans maintenant par le Département et l’association Orbival apparaît le plus pertinent. Il propose une rocade qui relie l’ouest à l’est du département en 30 minutes avec, notamment, deux gares à Champigny : Champigny-Centre sur la RD4 et Champigny-Bry-Villiers sur la Voie de Desserte orientale (VDO).

Du mieux-vivre pour tous

« Je crois que notre optique, c’est bien d’avoir deux gares à Champigny par rapport aux zones d’activités en développement », lance une jeune femme, consciente des

enjeux pour les actifs Campinois. Les gares s’imposent au cœur des attentes des habitants. « Ce serait un métro aérien ou enterré ? » interroge une habitante. Certains s’inquiètent : « Une connexion en centre-ville, c’est bien, mais ça va être le bazar sur la RD4 !  On supprime le stationnement ? » Autant de questions sur lesquelles la Ville travaille pour accompagner les habitants dans leurs nouvelles opportunités de transport. « Mais qui décide entre les projets ? », entend-on dans l’assistance. Le 31 décembre prochain, les débats publics seront clos, les comptesrendus permettront de faire évoluer les projets. C’est le Conseil d’État qui aura le dernier mot courant 2011. Pour l’heure, c’est lors

infopratique

!

Participez au débat public mercredi 10 novembre à 20h salle Pascal-Tabanelli Informez-vous sur les projets Grand Paris, Arc Express et Orbival, préparez vos questions en consultant notre dossier d’octobre, la « Lettre du maire » et les sites internet suivants : - www.debatpublic-reseaugrandparis.org/ - www.debatpublic-arcexpress. org/ - www.orbival.fr - www.debatpublicprolongement-rer-e.org.

du débat public du 10 novembre que tout se joue, la participation des Campinois est capitale car ils exprimeront besoins et revendications devant les décideurs : deux gares pour Champigny ? Un début des travaux par le Val-deMarne grâce à la qualité du tracé Orbival ? Tous mobilisés pour le métro à Champigny. sophie durat

* Grand Paris est un projet porté par l’État, Arc Express est un projet étudié par la Région.

N° 422 - Novembre 2010 - Champigny notre ville -

P.13

D.R.

Obtenir une meilleure desserte de Champigny avec un métro moderne (comme ici la ligne 14) : un débat décisif le 10 novembre pour faire entendre sa voix !

Didier Rullier

Lors du conseil de quartier du Plant/Tremblay le 21 octobre, les deux gares de Champigny s’imposent au cœur des attentes des habitants.

...


www.champigny94.fr Le dépistage du cancer du col de l’utérus concerne les femmes de 25 à 65 ans.

Santé-Prévention

En écho à la campagne nationale de dépistage*, le Val-de-Marne, via l’association Adoc 94 et la Ville, se mobilise pour le dépistage du cancer du col utérin et la vaccination des jeunes filles : mode d’emploi.

P

our lutter efficacement contre les cancers féminins, le dépistage organisé concerne désormais le cancer du col de l’utérus qui provoque, chaque année, 1 000 décès. Il est causé par des virus très répandus appelés HPV (Papillomavirus humains) et seul le frottis, un examen gynécologique indolore, permet de repérer des anomalies avant qu’elles ne se transforment en cancer. Les femmes de 25 à 65 ans sont concernées par le dépistage. Celles qui n’ont pas réalisé de frottis dans les trois

Téléthon Demandez le programme

Dix associations campinoises et le service municipal des Sports collecteront des fonds pour l’AFM, Association française contre les myopathies. • Mardi 30 novembre – Tournoi de bridge, salle La Fontaine : 14h-18h • Vendredi 3 décembre au complexe Auguste-Delaune – Tir à l’arc préados-ados : 17h19h, adultes : 19h-22h – Judo : 19h30-22h30

dernières années recevront une information, par un courrier de l’Adoc 94, invitant à faire pratiquer cet examen par un médecin, un gynécologue, un laboratoire. Pour renforcer cette approche préventive, les jeunes filles, à partir de 14 ans (avant le premier rapport sexuel), sont invitées à se faire vacciner contre certains types de virus HPV. Trois injections successives sont nécessaires. Frottis ou vaccination, les Campinoises ont la possibilité de se rendre aux centre municipaux de santé (CMS), – Country dance : 20h-23h – Plongée avec bouteille, natationaquagym-relais : 20h-24h • Samedi 4 décembre – Relais d’aviron : 9h-18h, base nautique – Loto pour tous : 13h30-16h30, foyer Louis-Talamoni – Pétanque : 14h-20h, boulodrome quai Victor-Hugo – Vente de produits : 10h-18h, foyer Ambroise-Croizat – Matchs de rugby et animations : 14h-18h ; tennis (animations, tombola…) : 14h-2h, complexe Nelson-Mandela – Escalade initiation : 14h-18h ; grimpeurs : 19h-24h ; trampoline : 14h-18h30, gymnase Paul-EmileVictor • Dimanche 5 décembre – Parcours moteur pour tous : 9h-17h30, gymnase Jean-Guimier – Concert Word of Gospel : 16h18h, église Saint-Saturnin

P.14 - Champigny notre ville - N° 422 - Novembre 2010

!

D.R.

Cancer du col de l’utérus : agissez avant ! associé à la démarche de prévention. Les jeunes filles peuvent également se faire vacciner dans les trois centres de planification familiale du Conseil général, au CMS Ténine (tous les mercredis de 11h à 12h) et à la Maison pour tous du Bois-l’Abbé (un mercredi par mois de 17h à 19h). SOPHIE DURAT * Nouveau programme de dépistage organisé – après celui du cancer du sein depuis 2007 – lancé par les pouvoirs publics dans le cadre du Plan Cancer 2009-2013. Ce programme est financé par l’Inca et rayonne sur 13 départements pilotes dont le Val-de-Marne (le seul d’Ile-de-France).

Solidarité Noël pour tous

La Ville et le CCAS proposent un Noël pour les enfants de moins de 16 ans, dont l’un des deux parents est inscrit à Pôle-Emploi ou perçoit le RSA. Mercredi 22 décembre : spectacle de magie au centre Oli-

infOpratique

• Tarif (Sécurité sociale conventionné) d’un frottis : 15,40 €. Reste à la charge de la patiente : 4,62 €. Il est nécessaire d’avoir une prescription médicale. • Tarif d’une injection/vaccination : 123,65 €, remboursement à 65 %. Reste à la charge de la patiente : 43,28 € (remboursés par la complémentaire santé). • Les Campinoises qui ne pourraient se faire vacciner pour raisons financières peuvent contacter la direction de la Santé au 01 48 82 55 16.

vier-Messiaen suivi d’un goûter et d’une distribution de jouets. Inscriptions au CCAS du 8 au 23 novembre, le 25 novembre matin, les 1er, 2 et 3 décembre 8h30-12h30 13h30-16h. Renseignements au 01 45 16 40 00, postes 27 00 ou 27 01.

Nouveaux venus Visite de printemps L’initiative prévue le 16 octobre pour les nouveaux Campinois n’a pu avoir lieu faute d’un nombre de participants suffisants. Cette visite en car à travers les différents quartiers est reportée au printemps prochain. Les nouveaux habitants intéressés peuvent se faire connaître auprès de Malika Blimi : m.blimi@mairiechampigny94.fr. Ils recevront également une pochette comportant de nombreuses informations pratiques sur Champigny.


...

D.R.

D.R.

Les années 1960 s’ouvrent avec l’indépendance de 17 pays africains. Ici, cérémonie d’indépendance du Cameroun à Yaoundé. À gauche, Georges Pompidou aux côtés de Léopold Sedar Senghor, figure charismatique de l’indépendance sénégalaise.

MÉMOIRE

INDÉPENDANCES AFRICAINES : 50 ANS L’année 2010 marque les 50 ans de l’indépendance de pays d’Afrique. Une mémoire commune que Ville et associations célèbrent durant plusieurs jours, avec un temps fort le 27 novembre.

I

l y a cinquante ans, de nombreux pays africains accédaient à leur indépendance. D’abord le Cameroun puis le Togo, le Bénin... Cet anniversaire permet de se souvenir de cette page de notre histoire commune. Impossible en effet d’oublier l’implication de ceux qui se sont sacrifiés pour libérer leur pays. Pourtant, aujourd’hui, quelles traces ces hommes ontils laissées dans les mémoires ? Quelle vision ont les jeunes de ces glorieux ancêtres qui se sont battus pour l’indépendance ? « On a besoin du passé pour se projeter dans l’avenir. Notre devoir est de raconter et de transmettre », explique Jean-Jacques MakangilaLebo membre de l’association campinoise Solidarité africaine du Val-de-Marne et coordinateur de l’Union africaine des associa-

tions. Il poursuit : « Les enfants doivent connaître le parcours de leurs parents et de leurs grandsparents... Notre rôle est de leur donner tous les moyens pour comprendre leur héritage. »

Se souvenir et transmettre

Si le processus de décolonisation s’est fait au nom de la liberté et de l’égalité des peuples, de nombreux paradoxes persistent aujourd’hui. Comment expliquer que le continent africain, qui reste le plus pauvre de la planète, est aussi celui qui regorge le plus de richesses ? « On peut parler d’indépendance administrative mais pas d’indépendance économique… », indique Jean-Jacques. En novembre, ce grand événement, soutenu par la Ville, sera l’occasion de se souvenir des luttes de ceux qui

se battirent pour l’indépendance. Le public pourra parcourir des expositions photos sur les grandes figures comme Sedar Senghor, Sékou Touré, Mandela..., sur l’art africain, et découvrir des films documentaires de l’époque. Des conférences-débats sur différents thèmes, des interventions dans les collèges et lycées permettront d’échanger. Point d’orgue le 27 novembre, salle Tabanelli. Corinne Binesti Du 22 au 27 novembre : présentation des expositions du Conseil général et des associations africaines, de l’exposition sur Léopold Sedar Senghor, de documentaires et du film Afrique 50 de René Vautier, soirée contes, exposition des associations africaines, conférences-débats et soirée festive. Renseignements : Maison pour tous du Boisl’Abbé au 01 41 77 83 30. (Voir page 7 de « Sortir ».)

Parole de

« J’ai 70 ans. Quand je vois l’état de l’Afrique aujourd’hui, c’est une grande déception. Après s’être battus pour l’indépendance, des pays d’Afrique vivent sous des dictatures, des guerres tribales, la famine… Pour moi, c’est une tristesse totale. » Djiby Sy,

habitant du Bois-l’Abbé N° 422 - Novembre 2010 - Champigny notre ville -

P.15


Epicuria Architectes

Construction

PAR LAURENCE DOYEN - PHOTOS : DIDIER RULLIER

Perspective du futur gymnase conçu par l’architecte Lionel Bousquet.

Ilot sportif aux Mordacs Entre les avenues Maurice-Thorez, 11-Novembre-1918 et la rue du Bois-l’Abbé, la rénovation urbaine prend la forme d’un îlot sportif. La première pierre du gymnase était posée officiellement le jeudi 28 octobre. en cours

D

errière les palissades de chantier, une quinzaine de professionnels s’activent, tous corps de métiers confondus. La grue est arrivée en octobre, les premiers planchers du gymnase et du Prij (Point rencontre info jeunesse) sont coulés depuis le 18 octobre du côté de la rue du Bois-l’Abbé. En novembre, les premiers murs verront le jour. Situés sur le même îlot, ces deux bâtiments auront un fonctionnement autonome, avec un accès rue du Bois-l’Abbé pour le Prij et un accès avenue du 11-Novembre-1918 pour le gymnase.

Côté Prij, deux salles modulables accueilleront les activités des 15-25 ans. Le gymnase sera quant à lui dédié aux activités des associations sportives et des établissements scolaires du quartier. Il sera doté d’une grande salle multisports pouvant accueillir 342 personnes. Elle sera surmontée d’une salle pieds-poings et d’un espace libre pour la gym douce ou le yoga. Le gymnase conçu par l’architecte Lionel Bousquet est une alliance réussie entre vitres triangulaires, murs de béton blanc et couverture résille en aluminium. L’extérieur sera doté d’un terrain

P.16 - Champigny notre ville - N° 422 - Novembre 2010

de proximité (actuellement occupé par les cantonnements du chantier) dédié aux jeux de ballons et d’un square agrémenté de bancs et de jeux, accessible par le chemin des Sports. Ils seront séparés des bâtiments par une allée centrale, perpendiculaire à l’avenue du 11-Novembre-1918. L’aménagement extérieur commencera au printemps, lorsque le gros œuvre des bâtiments sera terminé. Qui : la Ville Quand : jusque septembre 2011 Coût : 5 800 600 € TTC avec subventions Anru, Région, Département

avis d’expert Avant de commencer le chantier, nous avons stabilisé le périmètre du Prij et du gymnase : 84 pieux de 13 mètres de long enfoncés dans le sol pour atteindre la roche calcaire. Pour le gros œuvre et le transport des panneaux de béton, une grue de 55 mètres de haut va surplomber le quartier pendant cinq mois. Sa hauteur n’est pas liée à celle du bâtiment ; elle permet simplement à la grue d’être plus stable en échappant à ce que l’on appelle « l’effet de site », c’est-à-dire le vent répercuté par les immeubles alentour.

Thomas Dolo

conducteur de travaux


le chiffre du mois

12,3

km

d’aménagements cyclables jalonnent la ville. 10,15 km supplémentaires sont prévus dont 3,3 km en lien avec le TVM.

En bref… Voirie

en cours

Rue JacquesSolomon

Travaux préparatoires de la voirie avant l’aménagement de la piste cyclable.

Aménagement cyclable

Voie Sonia-Delaunay

en cours

Favoriser la pratique du vélo, pacifier la circulation automobile, telle est la vocation du futur aménagement cyclable entre les avenues Ambroise-Croizat et MauriceThorez. La restructuration de voirie se déroule simultanément sous les porches 3-5, villa Poitou et 2, square d’Orléans. Cette modification de planning est due à la démolition de la dalle qui a pris un peu plus de temps que prévu. Étanchéité, assainissement, éclairage et réaménagement urbain sont toujours au programme. Les restrictions d’accès restent valables pour les piétons et les automobilistes, à l’exception des véhicules de police. Qui : la Ville Quand : jusqu’au 31 décembre 2010 Combien : 1 915 309 € toutes dépenses confondues

Aménagement

en cours

Square Jules-Guesde Sur cette superficie de 5 000 m2, un nouvel espace paysager termine la requalification du quartier du Plant. Deux cheminements offriront des liaisons avec la Cité blanche, le groupe scolaire et la patinoire. Des espaces de jeux et de détente figurent également au programme. Qui : la Ville Quand : jusque avril 2011 Combien : budget prévisionnel de 715 000 € TTC avec subventions de l’Anru, du Département, de la Région

L

a voie Sonia-Delaunay se métamorphose, tout comme l’avenue SalvadorAllende l’année dernière et la rue du Bois-l’Abbé en ce moment même pour donner une cohérence aux liaisons cyclables à travers la ville. L’aménagement prévoit de faire passer chaque sens de circulation de deux voies à une.

Sécurité routière

fait

Rue Anatole-France L’aménagement de la rue AnatoleFrance entre les rues de la PointeSaint-Denis et des Perroquets est terminé. Sur la chaussée neuve, de nouveaux dispositifs réduisent la vitesse et des potelets de dissuasion protègent les trottoirs. Piétons et automobilistes empruntent cette voie en toute sécurité. Qui : la ville Combien : 170 000 € TTC pour la voirie

Aménagement

à venir

Crèche Effel À la demande de la directrice et de l’équipe de la crèche municipale Jean-Effel, au Plant/Tremblay,

www.champigny94.fr

En octobre, une piste cyclable était installée dans chaque sens entre les avenues AmbroiseCroizat et des Grands-Godets. Début novembre, les travaux se poursuivent entre les avenues des Grands-Godets et MauriceThorez pour matérialiser une bande cyclable. Le chantier engendre une interdiction de stationner autour

de la partie en cours de travaux et des fermetures totales, dans un sens puis dans l’autre, au fur et à mesure de l’avancement. Suivez bien l’itinéraire de délestage mis en place.

les espaces extérieurs de l’équipement vont être modifiés. Le bac à sable, peu adapté, est remplacé par un sol souple. Des nouveaux jeux dont un toboggan et une cabane y seront installés pour la joie des bambins. Qui : la Ville Quand : jusque décembre

Objectif : sécuriser la circulation et réduire les nuisances sonores. Qui : le Département Combien : 230 000 € TTC.

Voirie

À la suite de la construction d’un pavillon, ERDF enfouit son réseau aérien sur une partie de la rue du Plessis-Trévise et de la rue des Mésanges. Le chantier entraîne une déviation piétonne et une interdiction de stationner. Qui : Sipperec (Syndicat intercommunal de la périphérie de Paris pour l’électricité et les réseaux de communication) Quand : jusqu’au 19 novembre

Fourchette de Champigny

fait

En octobre, des travaux de nuit se sont déroulés sur la RD4. Il s’agissait d’une rénovation de la chaussée et d’une reprise du marquage entre l’avenue Pauline à Joinville et la rue René-Damous à Champigny.

Qui : le Département Quand : jusqu’au 17 décembre Combien : 625 000 € avec participation de la Région

Réseaux

en cours

Rue du PlessisTrévise

Champigny notre ville - N° 422 Novembre 2010 - P.17


Dossier

Associations

Viva… cité !

Avec les associations, ambiance festive assurée toute l’année, à Champigny ! Ici, le Festival folklorique portugais d’Academica en mai dernier.

F

Symboles du dynamisme campinois, près de 500 associations* animent au quotidien la vie locale. Activités, engagements, expression, épanouissement… elles bouillonnent d’aventures humaines et de liens tissés. Un vivier bâti sur l’implication des Campinois, des bénévoles, bien sûr. Avec la bienveillance de la Ville, toujours. À l’heure où menacent réformes et restrictions… état des lieux de l’énergie campinoise ! PAR SANDRINE BECKER, PHOTOS DIDIER RULLIER

orce d’animation, d’expression citoyenne et de solidarité, la vie associative est une richesse campinoise. Ses projets, événements, actions participent de notre vie. Consciente de l’importance des associations pour les habitants, la municipalité les aide financièrement, matériellement et humainement. Une volonté de plus en plus remise en cause par les réformes nationales. La municipalité maintient pour l’heure son engagement. Mais combien de temps, encore, les Villes pourront-elles soutenir leur vie associative ? Imaginons demain des associations sans subvention, sans salle de réunion ou de spectacle, sans personnel communal pour les aider… une richesse associative à apprécier au présent et à préserver pour l’avenir. * Liste consultable sur www.champigny94.fr.

N° 422 - Novembre 2010 - Champigny notre ville -

P.19


Viva… cité !

Demandez aux associations le programme de leurs animations culturelles et récréatives ! Ici, lecture de contes par une adhérente d’Un Plateau pour tous, un après-midi d’été 2010, au parc.

Au n° 19 de la rue du Monument, la Maison des associations propose aides et informations.

Tradition ancrée, l’engagement associatif fait respirer la Ville en offrant à tous des espaces d’expression et d’initiatives citoyennes. Cette conception du vivre ensemble fait bouger Champigny dans tous les domaines… Côté loisirs, une armada d’associations propose à tous de pratiquer un sport, dans toutes les disciplines (basket, capoeira, canoë kayak, taekwondo, trampoline…), l’art du théâtre, de la danse, de la mosaïque… ou de partager des moments de détente (chorales,

clubs de bridge, boule bretonne, pêche…). Au programme également : des manifestations festives organisées par des associations de culturelles (bretonnes, portugaises, russes…) ou de quartier, à l’initiative aussi de divers activités et accompagnements. Dans un contexte de crise, les associations sont nombreuses à s’engager dans la défense quotidienne des intérêts des Campinois… Alors que la réforme de l’éducation met à mal l’égalité des chances, les parents d’élèves

s’associent pour l’enseignement public. Mobilisation aussi dans le domaine de la santé où sont proposés aide et soutien aux familles, et information et prévention pour tous. Solidarité aussi pour l’insertion sociale avec la création d’emplois de proximité, ou auprès des plus démunis : dons alimentaires et vestimentaires, accompagnement des personnes âgées isolées, formation des immigrés… Et une multitude d’associations axées sur les questions du logement, de la protection de l’environnement, la mémoire des anciens combattants…

La Ville, partenaire particulier

P.20 - Champigny notre ville - N° 422 - Novembre 2010

Valeur campinoise, la solidarité envers les plus démunis s’illustre à Champigny et au-delà… distribution de nourriture par les bénévoles des Restos du cœur.

Pour que la vie associative soit dynamique et solidaire, la municipalité lui renouvelle chaque année son soutien, sous des formes diverses… Depuis dix ans, la Maison des associations informe, conseille et oriente pour les premières démarches, demandes de subventions et montages d’événements. Elle accueille les permanences et réunions d’associations et gère le prêt ou la location (plus de 6 600 en 2009) de 40 locaux. Un accompagnement assuré en lien avec les autres services municipaux (Culture, Sports, Politique de la Ville…). La mise à disposition de moyens logistiques est une aide précieuse. Pour accueillir leurs adhérents, organiser réunions et manifesta-


Associations

Dossier

En pratique

Préoccupation majeure, la santé est également au cœur de l’action associative. Ici, prévention dans la rue par deux membres de Visa 94, contre les drogues.

tions, les associations ont besoin de locaux, d’équipements et d’un soutien technique. Ainsi, pour le fest-noz ou le repas « Mon voisin = mon parent », elles bénéficient des compétences d’une dizaine d’agents municipaux : chauffeurs-rippeurs pour monter la scène et livrer tables et chaises, électriciens et sonorisateur pour l’éclairage et le son, ou encore jardiniers pour la décoration… Pour les brocantes de quartier, telles que celle de Semer à Cœuilly, le personnel de la voirie fournit les barrières, et celui de la gestion du domaine public diffuse les arrêtés de circulation… Pour faciliter le lien entre habitants et institutions, la Ville cofinance depuis 2001 à hauteur de 20 % avec l’État dix postes d’adultes relais, répartis entre cinq associations. Aux QuatreCités, deux d’entre eux soutiennent au sein de Proximité les parents dans leurs difficultés éducatives ou sociales. En parallèle, les associations peuvent bénéficier de subventions pour leur lancement, leur fonctionnement ou leurs projets. Pour exemple, cette rentrée, Point Santé Haïti a pu envoyer sur place un conteneur de dons

de nourriture, de vêtements et de matériel médical destiné au dispensaire récemment inauguré par l’association. Autre soutien financier : le Fonds d’aide aux initiatives des habitants (FAIH). Après dix ans de fonctionnement, ce « coup de pouce » (762 € au maximum) s’apprête à fêter son 100e  projet. Parmi les exemples récents :

3 questions à

l’atelier d’initiation à l’électricité domestique, monté par l’amicale des locataires de la Confédération nationale du logement (CNL) avec la régie de quartier des Mordacs. Autant d’initiatives audacieuses qui ont de quoi forcer l’admiration !

Belhacène Blimi,

maire adjoint chargé des Initiatives publiques et de la Vie associative

À Champigny, la vie associative est une priorité municipale…

Oui, parce qu’elle est un lieu important de démocratie et de citoyenneté ! Quels que soient les domaines de la vie locale dans lesquels les associations interviennent, elles sont toutes des actrices irremplaçables du vivre ensemble. Comment la Ville aide-t-elle les associations dans leurs missions ?

Création, aides… À qui s’adresser ? • Information, subvention, prêt/location de salles : Maison des associations – 01 55 09 14 80 – 19, rue du Monument. • Déclaration : souspréfecture de Nogentsur-Marne – 01 49 56 66 62 – 4, avenue de Lattre-de-Tassigny. La déclaration en préfecture procure une capacité juridique aux associations et leur permet de recevoir des subventions. • Fonds d’aide aux initiatives des habitants : direction municipale de la Politique de la Ville – 01 41 79 22 18 – 2, rue Juliette-de-Wils.

En étant à leur écoute! Et cela est possible grâce à l’investissement des agents municipaux qui les accompagnent régu-

lièrement dans leurs projets. Il ne s’agit pas seulement de distribuer des moyens, notre objectif est de répondre au plus près à leurs besoins et, à travers elles, à ceux de tous les Campinois. Un engagement renouvelé dans un contexte particulièrement difficile…

Après le projet de réforme des collectivités et la suppression de la taxe professionnelle, l’État prévoit aujourd’hui de baisser les subventions de la culture et des sports. Malgré cela, nous continuerons à soutenir le tissu associatif, avec une gestion plus rigoureuse. Mais nous devons tous nous mobiliser pour que les moyens soient maintenus !

N° 422 - Novembre 2010 - Champigny notre ville -

P.21


Viva… cité !

« […] vouloir créer des liens, en impulsant des projets communs... »

Ensemble à l’atelier théâtre !

Guillaume Léturgez (à gauche sur notre photo), animateur de l’atelier-théâtre Le Quetzal*, centre culturel Jean-Vilar « Le Quetzal a été lancé en 1992, à l’initiative d’instituteurs et du professeur de théâtre Olivier Letellier. À l’époque, j’étais en CM2. Aujourd’hui, je transmets à mon tour ce que j’ai reçu. Nous ne sommes pas là pour former des comédiens mais pour le plaisir d’être ensemble. Cette année, nous accueillons 26 jeunes de la 5e à la 2nde, le vendredi soir, au centre municipal d’animation Jean-Vilar… C’est une aide fabuleuse ! En outre, la force de sa directrice est de vouloir créer des liens, en impulsant

des projets communs entre associations. Cela nous ouvre tous à d’autres choses. La Ville nous permet d’aller vers un travail exigeant et de prendre du plaisir en nous offrant également, à la veille du spectacle de fin d’année, une salle et les compétences d’un régisseur technique pendant toute une semaine. En échange, nous mettons tout notre cœur à jouer chaque automne au Festival Cour et Jardin… » * « Oiseau », en aztèque.

Sportive, culturelle, axée sur l’échange et le partage, ou sur la médiation… Ces associations campinoises partagent toutes la même mission : tisser des liens entre les habitants ! Expression d’une citoyenneté active…

Des associations plein Au service de la médiation sociale Asma Ashraf, directrice des Femmes relais médiatrices interculturelles de Champigny (FRMIC), Bois-l’Abbé

« […] redonner confiance et instaurer une solidarité dans le quartier. » P.22 - Champigny notre ville - N° 422 - Novembre 2010

« Notre association est née en 1997, à l’initiative de femmes du Bois-l’Abbé, en lien avec le coordinateur social du quartier. Fondée sur la médiation, notre mission consiste à faire le lien entre la population et les institutions. Nous tentons de répondre à leurs besoins du quotidien, en matière de parentalité, de santé, de logement… par l’écoute, l’information et l’échange. Nos objectifs : parvenir à leur redonner confiance et instaurer une solidarité dans le quartier. Pour cela, nous les accueillons toute la semaine avec deux adultes relais, lors de nos permanences, au sein d’un local municipal. Grâce à la subvention annuelle versée par la Ville, nous montons également des initiatives comme le Café des parents et les ateliers de langue française… Dans cette action, l’engagement de nos 13 bénévoles, toutes habitantes du quartier, est précieux et indispensable ! »


Dossier

Associations

La danse comme lien social Geisha Fontaine, chorégraphe de la compagnie Mille Plateaux associés « Depuis la création de la compagnie en 1998, nous entretenons un lien fort avec Champigny, où nous sommes artistes associés. À la suite de différents projets menés sur la commune est née l’an dernier l’idée de monter un spectacle amateur. Fruit du hasard, le coordinateur social des Quatre-Cités cherchait des artistes pour encadrer un travail sur le lien social. Avec son aide et celle du service de la Politique de la Ville et du centre culturel Olivier-Messiaen, nous

avons fait connaissance avec les habitants et les associations. De ces rencontres sont nés un documentaire et quatre danses filmées à partir de centaines de gestes captés dans les rues par mon ami Pierre Cottreau. Cette expérience a créé des rapports très chouettes entre les gens du quartier et nous a tous enrichis. Et cerise sur le gâteau, le service municipal de la Culture a présenté le spectacle en ouverture de la saison culturelle ! »

es de vie !

« Cette expérience a créé des rapports très chouettes entre les gens du quartier… »

Convivialité droit au but ! Lilian Dautais, trésorier de la section hockey sur glace du Club sportif de glace de Champigny (CSGC)

« […] un club ouvert à tous et où tout le monde s’amuse. »

« Depuis sa création il y a trente ans, notre club, l’un des trois du département affiliés à la Fédération française de hockey sur glace, ne cesse de grandir… Notre chance : disposer pour les entraînements de la patinoire municipale tous les soirs de la semaine et le week-end. Pour permettre à tous de faire du sport, nous accueillons les enfants dès l’âge de 4 ans et prêtons du matériel financé en partie par la municipalité. Des conditions qui nous

permettent de proposer une formation de qualité. La commune encourage aussi le haut niveau en subventionnant à hauteur de 50 %, avec le Conseil général, les déplacements de notre équipe de D2. Notre ambition est avant tout d’être un club ouvert à tous et où tout le monde s’amuse. Dans cet esprit, nous proposons aux enfants de participer à des stages pendant les vacances, et organisons des matchs et des repas avec les parents. »

N° 422 - Novembre 2010 - Champigny notre ville -

P.23


www.champigny94.fr

Environnement Feuilles d’automne

Les feuilles mortes se ramassent à la pelle... et se collectent à la déchetterie ! L’article 84 du règlement sanitaire interdit de les brûler à l’air libre ainsi que tout autre déchet végétal et les ordures ménagères. En zone pavillonnaire, la municipalité a mis en place la collecte des déchets végétaux jusqu’en décembre. Sachez enfin que, tout comme avec la neige, chaque riverain doit balayer les feuilles devant son habitation ou son commerce. Cette mesure de bon sens évite l’entassement et diminue ainsi les risques de chute en cas de pluie…

Logement Aides aux propriétaires • La Ville a réalisé avec l’Adil (Association départementale d’information sur le logement) le « Livret du copropriétaire ». Vous y trouverez toutes les explications concernant le fonctionnement des copropriétés. • Si des travaux s’imposent dans votre logement, sachez qu’il existe des aides financières sous conditions de ressources. La Ville a en effet passé une convention avec le Pact Valde-Marne pour vous aider dans l’élaboration de vos projets d’amélioration de l’habitat. Vous pouvez disposer ainsi de conseils, recherches de financements ou d’octroi de prêts ou subvention. Contact sur ces deux thèmes : Direction municipale de l’Amélioration de l’habitat. Tél. 01 45 16 60 27

D.R.

Le monoxyde de carbone ou CO est la première cause de mortalité par gaz toxique en France. Les accidents les plus nombreux surviennent en période de chauffe.

Accidents domestiques

Méfiez-vous du monoxyde de carbone L’intoxication par le monoxyde de carbone peut être chronique avec une exposition quotidienne, ou aiguë avec une concentration anormale dans l’air. Inodore et incolore, ce gaz provient d’une combustion incomplète du bois, butane, charbon, essence, fuel, gaz naturel, pétrole, ou propane. De nombreux appareils sont concernés : chaudières, chauffe-eau et chauffe-bain, inserts de cheminées, poêles, chauffages mobiles d’appoint, cuisinières, moteurs automobiles dans les garages, groupes électrogènes, braseros… Prévenir. Les intoxications sont dues à deux facteurs : matériels défectueux et locaux mal ventilés. • Faites vérifier vos appareils ou ramoner vos cheminées une fois par an par des professionnels agréés (plombiers, chauffagistes), remplacez toute pièce défectueuse*. Cette opération, obligatoire pour l’assurance, est considérée comme entretien cou-

rant et est à la charge de l’occupant du foyer, propriétaire ou locataire. Sur les gazinières, entretenez les brûleurs et surveillez la couleur de la flamme : elle doit être parfaitement bleue. • Aérez ! Même l’hiver, il faut ouvrir les fenêtres une demi-heure matin et soir pour renouveler l’air des pièces. Ne calfeutrez pas les ventilations et bouches d’aération. N’utilisez pas les chauffages d’appoint en continu. Pour la nuit, préférez une épaisseur supplémentaire au chauffage allumé. Réagir. Une exposition chronique provoque des symptômes du type maux de tête et de ventre, nausées, vertiges, voire confusion mentale pour les personnes âgées ou agitation et pleurs chez les jeunes enfants. N’hésitez pas à en parler à votre médecin. Vertiges ou perte de connaissance peuvent indiquer une intoxication aiguë. En cas de doute : aérez, sortez et prévenez les secours (18 ou 112). LAURENCE DOYEN

* Aides financières : voir la colonne.

avis d’expert « Les pompiers et la police nationale nous informent des cas d’intoxication au carbone sur la ville.

Nous assurons un suivi des locaux concernés, avec des mesures du taux de monoxyde de carbone et des vérifications de mise en conformité d’appareils. D’autres mesures sont effectuées dans le cadre de la politique municipale de lutte contre les logements insalubres. »

Hinda Milliez

Responsable du service Amélioration de l’habitat

Numéros pratiques Véolia eau (ex-Générale des eaux) : 0 811 900 900 - EDF : 0 810 010 333 - GDF : 0 810 800 801 - Dépannage : 0 800 47 33 33 (gaz) : 0 810 333 194 (électricité) - Déchetterie municipale : Voie Sonia-Delaunay - Pour tout renseignement concernant la collecte sélective des déchets : N° vert : 0 805 700 500 - Appel gratuit depuis un poste fixe du lundi au vendredi N° 422 - Novembre 2010 - Champigny notre ville -

P.25


l’événement

Journalistes référents quartiers : Bois-l’Abbé/Cœuilly  : Sandrine Becker - 4-Cités/Simonettes : Corinne Binesti - Centre-ville/Coteaux : Sandrine Becker - Cœuilly/Village parisien : Laurence Doyen - Maroc : Sophie Durat - Mordacs/Cœuilly : Laurence Doyen - Plateau : Laurence Doyen - Plant/Tremblay : Sophie Durat - photographes : Didier Rullier - Jean-Pierre Persico - Virgine Hellot.

Parole de

RD4 : en route !

INTERQUARTIERS

Thierry Ledey

chef du service territorial Est à la Direction départementale des transports, voirie et déplacements

« Le futur boulevard urbain va permettre de façon durable de mieux répondre aux besoins de déplacements de tous les usagers, par un meilleur partage de l’espace public, et d’offrir un cadre de vie plus agréable. »

C’est parti pour le réaménagement de la RD4* (ex-N4) ! Très attendus, les travaux sont lancés ce mois-ci. Tout le rappel du programme en réunion publique le 2 novembre à 20h, en mairie, et dans ces pages… PAR SANDRINE BECKER, PHOTOS didier rullier

F

aire de la RD4 une voie en harmonie avec la ville et partagée par tous, transformer la route que l’on hésite parfois à franchir, en un boulevard urbain qui réconcilie ses deux rives… Voici en quelques lignes l’objectif de la requalification menée par le Conseil général du Val-de-Marne du lundi 15 novembre 2010 à octobre 2011, de la rue de la Plage (pont SNCF) à la rue du Monument. Un futur réaménagement rappelé à la population campinoise mardi 2 novembre prochain à partir de 20h,

P.26 - Champigny notre ville - N° 422 - Novembre 2010

en salle du conseil municipal, en mairie… L’occasion pour les uns de découvrir et pour les autres de se remémorer le projet auquel ils ont pris part… En effet, après le lancement d’un marché de définition et la réalisation d’un diagnostic, de nombreux Campinois ont participé en 2003 au choix du projet de l’équipe d’architectes Dubus-Richez, lors d’une vaste concertation publique (exposition et réunions à l’attention des commerçants et des habitants, diffusion d’une plaquette de présentation).


Bus, voitures, deux-roues : des aménagements pour un meilleur partage de l’espace.

Infos travaux

Pas de grosses perturbations ! Pendant toute la durée des travaux seront maintenus : la circulation en permanence dans les deux sens de la RD4, les accès riverains et livraisons, et les cheminements piétons, soit le long des façades, soit du côté de la voirie. Les lignes de bus conserveront leur itinéraire avec un déplacement provisoire de l’arrêt mairie. Quelques gênes sont toutefois à prévoir lors des différentes phases de l’opération, de la rue de la Plage à la rue du Monument.

!

infoSpratiques Plant/Tremblay Mairie annexe 160, avenue du Général-de-Gaulle Marché couvert (8h-13h) 125, bd de Stalingrad mercredi et samedi

Quatre-Cités/Simonettes

Objectifs de la requalification de la RD4 : une circulation sur la route plus fluide… et plus de confort et de sécurité pour les piétons et les cyclistes, dans un environnement adapté et embelli.

Un projet qui dans quelques mois sera devenu centraux et feux tricolores. Même bénéfice réalité, pour la sécurité et le confort quotidien pour les vélos qui circulent sur les nouvelles de tous les usagers… bandes cyclables ou sur des sites partagés avec les bus. La route s’intègre mieux à la ville, par le biais L’espace public mieux partagé La RD4 dans dix mois… La circulation d’espaces structurés et valorisés… Notamautomobile se fait plus discrète et fluide. Les ment par la plantation de nouveaux arbres. largeurs de chaussées sont réduites et de nou- Les matériaux urbains font varier couleurs et velles zones 30 ont fait leur apparition le long textures tout au long du parcours : trottoirs en des voies adjacentes. Au niveau des carrefours, granulat gris ocre, bandes de pierre calcaire, la circulation est sécurisée par l’aménagement bordures claires… Le tout complété par un de « tourner à gauche ». Côté stationnement, la mobilier et un éclairage de qualité. capacité a été maintenue, avec places réservées Au niveau de l’hôtel de ville, lieu emblémapour les personnes à mobilité réduite, et les tique, le nombre de voies de circulation a été arrêts sauvages ont diminué sous le coup de réduit à quatre pour offrir plus d’espace aux nouvelles dispositions... Belle avancée pour piétons et aux cycles. Sur le parvis de l’anles transports en commun : les temps de trajets cienne mairie, les pavés calcaires utilisés en ont été réduits de plusieurs minutes grâce à bandes structurantes se prolongent jusqu’en une circulation facilitée. Les bus bénéficient face, créant une identité au site. ainsi d’une priorité aux feux grâce à un sys- D’est en ouest, le long du boulevard urbain, automobilistes, usagers des transports, piétons tème de détection. Longtemps oubliés au profit du « tout pour et cyclistes partagent espace public et sentil’automobile », piétons et cyclistes ont retrouvé ment de mieux-être… Patience, plus que dix leur place au sein de l’espace public. À pied, mois d’attente ! les usagers profitent de larges trottoirs équi- * Issu de l’ex-Contrat de plan État-Région et du Plan de urbains d’Ile-de-France (PDUIF), le projet pés de bancs et délimités par les arbres, et déplacements de la RD4 est financé à hauteur de 7 millions d’euros par le traversent en toute sécurité, grâce aux îlots Département, avec une participation de l’État et de la Région.

Mairie annexe 95, avenue de la République > 01 48 81 82 65 PMI 37 bis, rue Karl-Marx > 01 47 06 00 33 Coordinateur social Yves Hemmen > 06 16 82 34 44 6, rue Germinal, 3, allée Louis-Jouvet Point rencontre infos jeunes 6, rue Germinal > 01 48 81 44 65 Marché (8h-13h) Boulevard Gabriel-Péri jeudi et dimanche

Maroc/Fourchette/ Polangis Mairie annexe 160, avenue du Général-de-Gaulle Marché couvert (8h-13h) 125, bd de Stalingrad, mercredi et samedi

Cœuilly/Village parisien Mairie annexe 54, boulevard du Château > 01 48 80 82 72 PMI 8, rue de l’Abreuvoir > 01 55 98 11 40 Bibliothèque Gérard-Philipe 54, boulevard du Château > 01 55 98 29 80 Marché (8h-13h) Place de Cœuilly, jeudi et dimanche

Bois-l’Abbé/Cœuilly Mairie annexe 5, place Rodin > 01 48 80 63 04 Bibliothèque André-Malraux 3, mail Rodin > 01 48 80 45 20 PMI 1, place Rodin > 01 48 80 45 49 Coordinateur social en mairie annexe 5, place Rodin Sébastien Patinet > 06 16 82 34 31 Point rencontre infos jeunes 9, square Jean-Goujon, > 01 48 80 27 24 Marché (8h-13h) Route du Plessis, mercredi et samedi

Mordacs/Cœuilly Point rencontre infos jeunes 22 bis, avenue du 8-Mai-1945 > 01 48 80 22 27 Coordinatrice sociale Véronique Dumortier > 06 20 25 79 25 Maison du projet Centre commercial des Mordacs - Avenue du 11-Novembre-1918

Plateau Point rencontre infos jeunes LCR des Chaloux, chemin des Chaloux > 01 48 81 53 14 Coordinatrice social Salma Moudjaoui • LCR Jalapa, 11, rue Jalapa > 06 19 68 67 31

N° 422 - Novembre 2010 - Champigny notre ville -

P.27


Quatre-Cités/Simonettes Bar-Restaurant Une ambiance caliente !

Vivez au rythme latino au Barrio Mio situé dans le quartier des Boullereaux. Ce bar-restaurant vous fera passer un bon moment autour de petits plats sud-américains. Les habitants peuvent aussi y organiser des réceptions. Des cours de salsa et bachata s’y déroulent du mardi au samedi… 68 bis, avenue de la République Tél. 01 45 11 23 78

Escapade

Goûter au château

Plant/Tremblay Création La Belle au bois dormant, Barbe-Bleue… des personnages en cire des contes de Perrault que des Campinois ont pu rencontrer au château de Breteuil, fin septembre. L’association ARS (Association des riverains associés) avait en effet convié des riverains des Quatre-Cités en vallée de Chevreuse. Moment agréable, découvertes historiques et goûter : une sortie sympathique qui s’est réalisée grâce au soutien du Fonds d’aide aux initiatives des habitants.

ludothèque

Des jeux et des rencontres Une décoration chaleureuse, un mobilier neuf et ludique, la nouvelle ludothèque des Quatre-Cités ouvrira mi-novembre. Destiné aux 8 à 13 ans, cet espace de 70 m2, ouvert à tous, permettra de s’amuser : jeux de plateau, de société, de stratégie… et de découvrir des passe-temps venus du monde entier… Une ludothécaire accueillera les familles et les écoles pour les initier à toutes ces activités. Accueil : mardi-samedi de 10h à 12h 6, rue Germinal

Les objets ont une âme

D

es fragments de porcelaine et de métal, des roulettes, un tournebroche ou un interrupteur… Mariés par l’inspiration de l’artiste qui fait surgir un joli objet. Le personnage, l’animal ou le calembour prennent vie, font sens. Les objets décoratifs du Campinois Dominique Lallier nous prennent par les sentiments, poésie de la composition oblige. Son petit univers foisonnant avec ses 250 objets insolites, résonne comme un inventaire à la Prévert sans jamais se prendre au sérieux. Pas le genre de la maison. Le chineur curieux est plutôt de ceux qui s’intéressent à l’humain, créant ses objets pour amuser et partager une tranche d’imaginaire : un pied-de-nez à la surconsommation actuelle.

P.28 - Champigny notre ville - N° 422 - Novembre 2010

Et la récup’ fait rage. Dominique accumule des morceaux d’objets récoltés dans la rue et recycle ses trouvailles en petites sculptures. « J’ai le goût des choses anciennes car chaque petit fragment possède une âme. Des éléments disparates à l’origine arrivent, une fois réunis, à dire quelque chose de cohérent ; cette démarche de création me passionne. Je me suis pris au jeu ! » Dominique se divertit et nous emmène en voyage. Sa première expo chez Boesner s’adresse à tous les curieux. Approchez-vous, devinez l’origine du bric-à-brac et lisez le titre : c’est une clé qui vous ouvrira la porte de l’histoire que vous auriez envie de raconter.

Dominique Lallier démonte, décortique, nettoie « des cochonneries » et compose un objet parfois surréaliste, poétique ou amusant. Ci-dessus, deux objets de la série « oiseau » composés de morceaux d’abat-jour, de dénoyauteur d’olives… Ci-dessous, son premier objet : « Le temps à l’abri du temps. »

infos pratiques

Exposition de 30 objets de Dominique Lallier du 2 novembre au 4 décembre, espace librairie du magasin Boesner 40, avenue du Généralde-Gaulle. Tarifs sur place. Plus d’infos : laissederue-dominique-lallier. over-blog.com


www.champigny94.fr Centre-ville/Coteaux Coiffure/Beauté Nouveau salon

Envie d’une pause bien-être, à prix mini ? Inauguré le 14 novembre, le nouveau salon de coiffure-institut de beauté Belle et Zen SPA vous accueille depuis la rentrée au 47, avenue JeanJaurès. Dans un univers cosy, laissezvous bercer par la musique lounge et les parfums d’encens, le temps d’une coupe, d’un lissage, d’un massage ou d’un soin à base de produits 100 % naturels. Tél. 01 41 77 19 72. Avec et sans rendez-vous.

Médiathèque

Club de lecture Vous aimez lire un peu, beaucoup, passionnément… les romans, les polars, les mangas… et avez envie de partager ce plaisir ? Rejoignez le dernier jeudi de chaque mois entre 20h30 et 23h le club de lecture, à la médiathèque Jean-Jacques-Rousseau, place Lénine. Pour plus d’infos, contactez Maïa par courriel : maia.musumeci@gmail.com.

Restaurant

Soirées de fêtes En quête d’un lieu de sortie sympa, à deux pas de chez vous ? Le restaurant L’île de l’Abreuvoir, situé 2, rue Albert-Thomas, vous propose de venir passer, autour d’une bonne table avec vue imprenable sur la Marne, des soirées hautes en couleur : karaokés, concerts live… Pour connaître la programmation, contactez le restaurant au 01 47 06 78 85.

Maroc/Fourchette/Polangis ÉDUCATION

Valoriser les succès L

es diplômés 2010 brûlent les planches ! Sous les encouragements de leurs proches et des équipes de l’établissement Langevin-Wallon, 167 jeunes ont fièrement reçu leur diplôme en mains propres lors d’une cérémonie officielle le 2 octobre dernier. Ce moment émouvant a été l’occasion d’opérer la transition entre les anciens et les nouveaux : pour partager l’envie de s’accomplir. Cette première remise des diplômes, après les journées d’intégration sportive des classes de seconde, inaugure une nouvelle orientation pédagogique pour le lycée polyvalent, impulsée par l’équipe de direction. Ici, la réussite scolaire est inscrite au

Parole de

projet d’établissement et constitue un moteur pour accompagner chaque élève dans son orientation professionnelle, valoriser ses compétences et développer la confiance. Une dynamique largement portée par un travail transversal de l’équipe enseignante et un accompagnement personnalisé de tous les élèves, en difficulté ou pas. Au lycée Langevin-Wallon, fort de 1 200 élèves cette rentrée pour 52 divisions, du bac pro au BTS en passant par le bac général et technologique, la réussite se conjugue avec tous les possibles et donne tout son sens à l’école de l’égalité.

Première cérémonie officielle de remise des diplômes au lycée Langevin-Wallon (ci-dessus, le proviseur Didier Chambon) : 254 diplômés pour l’année 2009-2010 dont 93 % dans la filière bac pro en 2010.

« Cette cérémonie est une très bonne initiative car cela permet d’envoyer un message positif : les jeunes réussissent. C’est une reconnaissance de ce que nous avons accompli devant nos proches et nos profs. Même si c’est un peu intimidant, le sentiment de fierté est très agréable ! » Cyprien Joyeux

diplômé bac STI électrotechnique, mention très bien, actuellement en BTS électrotechnique à Langevin-Wallon N° 422 - Novembre 2010 - Champigny notre ville -

P.29


www.champigny94.fr

Cœuilly/Village Parisien Collège

Mohammed, Christopher, Sohel et Alexis, élèves du lycée Gabriel-Péri, récoltent la spiruline (ci-dessous, après séchage) avec l’aide d’un ouvrier de la ferme de production de Koubry, au Burkina Faso.

Fous de cinéma Pour la 4e année, le collège PaulVaillant-Couturier participe à l’opération « Collège au cinéma » en partenariat avec le Département et l’Éducation nationale. Trois films d’art et d’essai sont présentés au Studio 66 aux élèves de 4e. Ils accompagnent un travail en français, langues vivantes et arts plastiques. Rendez-vous en novembre pour la projection du film Sa Majesté des mouches de Peter Brook.

Soirée Jeux

Nouvelles règles

LudiCœuilly maintient ses rendez-vous chaque premier vendredi du mois de 20h30 à 23h au centre Gérard-Philipe. L’association a cependant besoin de se constituer un stock de jeux de société pour proposer à terme des soirées thématiques. Pour l’année 2010-2011, il vous sera demandé une cotisation annuelle de 15 € par famille. Contact : ludicoeuilly@gmail.com

Histoire

Avis de recherche L’association La Sauvegarde du Village parisien recherche tout document ancien ou tout témoignage sur le passé du quartier. Ces informations serviront de base à un recueil historique. Toutes les bonnes volontés sont les bienvenues pour y participer. Contact : Andrée Courty au 01 48 80 86 75.

Lycée Gabriel-Péri

De la technique à l’humanitaire S

auver 800 enfants chaque année de la malnutrition… C’est avec cet objectif en tête que pendant quatre ans les élèves de la filière électrotechnique du lycée Gabriel-Péri ont mis tout leur cœur et leurs compétences au service d’un village du Burkina Faso. Leur pari : réaliser une pompe solaire destinée à alimenter la production de spiruline sur place. La spiruline ? Une algue riche en protéines réputée efficace contre la malnutrition et les maladies digestives. Ce mois-ci, une exposition retrace dans le quartier tout

P.30 - Champigny notre ville - N° 422 - Novembre 2010

le travail accompli, avec le soutien de la Ville et du Département, jusqu’au voyage effectué en août par quatre d’entre eux : « À la ferme, raconte Christian Cubells, leur professeur, les jeunes ont été formés à la production de la spiruline. Cela a été l’occasion pour eux également de rencontrer les associations locales, d’être confrontés à d’autres réalités… Aujourd’hui, ils en ressortent grandis. » Un modèle à suivre pour la relève, prête à poursuivre le projet !

D. R.

Bois-l’Abbé/Cœuilly infos pratiques

Exposition tout novembre, à l’annexe mairie et au lycée Gabriel-Péri. Présentation de la maquette au Salon Planète Mode d’Emploi, du 2 au 4 décembre, au Parc des expositions. Infos sur http://terresolidaire.cpd.free. fr et www.lpgabrielperi.ac-creteil.fr.

Maison pour tous Récit de voyages solidaires

Samedi 20 novembre de 15h à 22h30, à la Maison pour tous, l’association Oxy’jeunes vous fait partager ses expériences de solidarité internationale en Guinée et au Québec. À l’occasion de la 3e édition du festival « Un notre monde » du Conseil général, cette journée aura le rythme des rencontres, des projections de film et de diaporama, du tam-tam et du balafon… pour un monde meilleur !


Plateau Mercredi 20 octobre, temps fort entre petits et grands lors de la Semaine bleue : les résidents des foyers accueillent les partenaires du quartier au Foyer Soleil, avec la participation de la Maison pour tous Youri-Gagarine.

Parole de

Temps libre

De 7 à 99 ans «L

es jeunes, je leur ai mis la pâtée au bowling ! » plaisante Claudine. Cette résidente du foyer Monmousseau ne manquerait pour rien au monde les rendez-vous intergénérationnels au Foyer Soleil. Ses comparses Christiane et Colette approuvent. « Quand les enfants arrivent, ils décident avec qui ils vont jouer et c’est parti, explique cette dernière. Cet été, nous étions tous sortis à Champigny Plage, j’ai joué avec ma petite voisine de 7 ans. Quand elle m’a reconnue, elle n’a plus

voulu me lâcher. » Entre le mail de la Demi-Lune et l’esplanade des Droits-del’Enfant, le Foyer Soleil avec ses 65 logements disséminés sur le quartier occupe une place stratégique. « Nous sommes toujours partants pour donner un coup de main lors d’une fête », souligne Lilia Guizani, la responsable des foyers municipaux. Le carnaval au printemps, la Fête des voisins en mai ou encore le vide-greniers et le repas de quartier l’été rassemblent les uns et les

autres, tous âges confondus*. Le Foyer Soleil s’inscrit dans tous les projets de quartier menés en partenariat. Témoignage de cette bonne entente : la fresque en mosaïque réalisée par les enfants du centre de loisirs Eugénie-Cotton. Conçue autour de la formule « bien vivre ensemble au Plateau », elle trône désormais au Foyer Soleil. * Parmi les acteurs du quartier œuvrant avec le Foyer Soleil : les 11-15 ans, le Prij, les centres de loisirs, l’Association Champigny Prévention, Un Plateau pour tous et la coordinatrice sociale.

Mordacs/Cœuilly Parents-enfants

Club 11-15 ans

Environnement

Jeudi 2 décembre, à la suite de l’exposition de livres en journée, la maternelle Maurice-Thorez 2 organise une soirée Jeux pour ses élèves et leurs parents de 16h à 18h. Jeux de mémoire, sept familles, il y aura de quoi s’amuser, tout en faisant travailler ses neurones. Les parents auront la possibilité d’acheter les jeux sur place.

Mercredi 10 novembre, jeunes et anciens se donnent rendez-vous au local des 11-15 ans de 15h à 16h30. Cette première rencontre très attendue de part et d’autre se fera autour de crêpes et gaufres. Les ados ont construit des jeux en bois, les seniors transmettront leur expérience du tarot ou de la belote. Contact : Serdar au 06 15 50 73 83.

La Semaine européenne de la réduction des déchets s’invite sur le quartier. Du mardi 23 au samedi 27 novembre, la Modulothèque de l’environnement, animée par l’association Les Petits Débrouillards, accueillera les écoles, les centres de loisirs et tous les habitants volontaires au centre commercial et dans les nouveaux locaux de la Maison

L’école en jeux

Jeunes et seniors

Lys Quéze

résidente au Foyer Soleil

« J’habite le quartier depuis longtemps et je fais partie aussi de l’association Un Plateau pour tous. Comme j’aime bien tricoter et broder, je donne un coup de main lors des fêtes pour préparer les décorations et les costumes. Les enfants mettent de l’ambiance, ça me change car je suis seule la semaine. »

Tri pour tous

pour tous. D’autres animations sont prévues sur le thème de la collecte sélective dont plusieurs interventions en pied d’immeuble. Renseignements par affichage et auprès de Véronique Dumortier, coordinatrice sociale au 06 20 25 79 25.

N° 422 - Novembre 2010 - Champigny notre ville -

P.31


Fatima Touati

Repères 7 juillet 1973 naissance à Vincennes

1980

premiers pas de danse

1997

diplômée en maîtrise de droit

1998

diplômée bac + 5 en gestion du patrimoine

1999

début de carrière dans l’immobilier

2000

naissance d’Inès, son premier enfant

2006

naissance de Kenzo et Kheina, ses jumeaux

octobre 2010

acquisition de la guinguette du Moulin-Vert

S

GUINGUETTE DU MOULIN-VERT

Entrée en piste…

ur les rives de la Marne, entre les ponts de Champigny et de Chennevières, résonne l’écho d’un air de bal musette… Ce dimanche, la guinguette du Moulin-Vert, toute pimpante, a repris du service après quinze jours de fermeture. Au détour du chemin de ContreHalage, sous la verrière, une jeune femme peaufine les derniers éléments de décors : des rideaux au drapé rouge apportent une touche chaleureuse à un intérieur chic et décontracté… À l’image de sa nouvelle propriétaire. Avec ses grands yeux et cheveux noirs,

son allure élégante et son sourire radieux, Fatima Touati souhaite à ses hôtes la bienvenue ! Originaire de Vincennes, cette jeune femme dynamique, mère de trois enfants et gestionnaire de patrimoine, ne s’était pas imaginée sur cette piste là… Mais il y a quelques mois, alors qu’elle visite la guinguette pour une opération immobilière, c’est le « coup de cœur » ! Vingt-cinq ans après les débuts de l’établissement, sa propriétaire, Mme Lefèvre, prend une retraite bien méritée… Enthousiaste et intuitive, Fatima

Sur les bords de la Marne, la guinguette du Moulin-Vert donne rendez-vous tous les week-ends aux amoureux de la fête et de la guinche… À la mode d’aujourd’hui !

À 37 ans, Fatima Touati est l’heureuse nouvelle propriétaire de la guinguette du Moulin-Vert, inaugurée fin octobre. Dans ce petit havre de gaieté, la jeune femme entend mener la danse, comme le reste de sa vie, avec cœur et énergie ! fait confiance à ses sentiments et entre à corps perdu dans une nouvelle vie comme on entre dans la danse…

« Un merveilleux moyen d’échanger » La danse, une passion puisée dans ses origines kabyles… Le lien avec la guinguette ! Depuis l’âge de 7 ans, elle court les salles de modern-jazz, forro brésilien, danses de salon… et entraîne ses enfants dans la ronde. Car c’est pour elle « un merveilleux moyen d’échanger avec les autres et de s’extérioriser, dans une société individualiste et repliée sur soi ». Et pour en faire profiter toutes les générations, Fatima ne manque pas d’idées ni de volonté… En respect avec « l’esprit guin-

guette », la jeune femme, ambitieuse, souhaite en moderniser l’image. À côté des thés dansants, elle imagine « des soirées à thème les samedis et dimanches… Entre la poire et le dessert, des cours de danse pour réunir sur la piste les guincheurs… ». Petite révolution gastronomique également avec « une cuisine maison et raffinée, à base de produits frais : dos de cabillaud au beurre blanc, tarte aux poires Bourdaloue… », à moindre coût ! Fête, danse et bonne chère… Le ballet composé par Fatima promet de beaux jours à la guinguette du Moulin-Vert ! sandrine becker, Photos didier Rullier Programmation de la guinguette du MoulinVert au 01 47 06 00 91. 103, chemin du Contre-Halage.

N° 422 - Novembre 2010 - Champigny notre ville - P.33


Juliette Costiou montre la confection d’un chapeau aux Femmes des Mordacs… avant le défilé !

Animations

www.champigny94.fr

Défilé haute-couture « Troquons pour être heureux » ! Sens de la formule et du vivre ensemble pour ce défilé de mode interculturel, dont la deuxième édition, fin novembre, s’annonce comme un événement. Et ce n’est pas qu’une question de mode…

Secours populaire

Noël solidaire

Donnez un sens à vos achats ! Le Secours populaire du Val-de-Marne organise son marché de Noël du 6 au 31 décembre. Bibelots, poterie, bijoux, thé, confiture… Lancement les 4 et 5 décembre, 10h-19h, au 19, rue de l’Église.

AMLC

Souvenirs et traditions

Samedi 15 janvier 2011, l’association municipale de loisirs campinois vous emmène au Palais des Congrès pour la nouvelle tournée « Âge tendre et tête de bois ». Le 6 février, faites sauter les crêpes de la Chandeleur et le 17 février, laissez-vous porter par la magie de Holiday on Ice. Inscriptions ouvertes auprès de l’AMLC, 85, avenue Jean-Jaurès. Tél. 01 47 06 34 39

Des femmes et des merveilles

D

ans des locaux de la ville, 35 Campinoises préparent un défilé haute-couture. Originaires d’Afrique, des Antilles, de Turquie, Madagascar, France… elles partagent la passion des matières, des coutures et des belles choses. Sur les marchés, les femmes racontent « trouver des trésors de tissus ». Appliquées, concentrées, elles tracent et coupent cotons, soies et voiles ; travaillent le point à la main ou à la machine et font briller les paillettes. Sur un mannequin de bois, une robe superbe. Heliar y scrute l’emplacement des baleines et des cerceaux sous l’œil vigilant de Juliette Costiou, ancienne costumière au Moulin-Rouge, interve-

P.34 - Champigny notre ville - N° 422 - Novembre 2010

Parole de

nante pour la Ville. « Quand elles viennent me demander conseil, les femmes ont déjà leur robe en « C’est la première fois que tête, raconte Juliette. Alors, je je prends part au défilé. Je leur transmets mes petits secrets et les aide à réaliser leur rêve. » l’ai découvert par l’associaImages lointaines et universelles. tion Mozaïk’ampinoiz. J’ai « Il y a des géométries africaines eu envie de me remettre à la qui ressemblent étonnement à des dessins bretons », poursuit la cos- couture et montrer ce que je tumière. Des richesses mises en sais faire. Et puis partager. Si lumière. À travers le vêtement, le cela peut motiver des persondéfilé fait découvrir l’autre. « Si on veut bien regarder, la beauté est nes, c’est tant mieux. » surtout dans la différence, assure Sandrine 35 ans Juliette. Cet événement est une Participante au défilé valorisation. L’humain a besoin d’être valorisé par le regard de l’autre pour exister. » Défilé spectacle le 30 novembre, au Studio 66. Corinne binesti, Photos didier rullier

Plus d’infos dans « Sortir ».


Sports Véloclub

Pour petits et grands

Grand public, scolaires, athlètes… chacun peut savourer selon ses envies le plaisir de la glisse.

Pour la saison 2010-2011, rejoignez le peloton du Véloclub de Champigny ! Affiliée à l’Ufolep (Union française des œuvres laïques d’éducation physique), l’association accueille tous les coureurs de 1re, 2e et 3e catégorie, grands sportifs, ainsi que les enfants, au sein de son école de vélo. Renseignements et inscriptions : Marcel Plouvier, président du club, 01 48 81 90 52/ 06 38 34 13 25.

Foot

Présentation

Un plaisir partagé

Le 15 octobre, au stade RenéRousseau, le CFC 94, Champigny Football Club, a présenté son équipe première DSR (Division supérieure régionale) aux élus municipaux et aux représentants du service des sports de la ville. À la tête des 22 joueurs, deux nouveaux entraîneurs : David Ledigarcher et Jacques Lefevre.

PATINOIRE

À Champigny, l’une des trois patinoires du département accueille tous les mordus de la glisse. D  es tout-petits aux plus grands, en passant par les champions, elle offre à tous un espace de qualité.

P

erchée sur ses patins, Prinscilla, 14 ans, n’a peur de rien. Enfant de Champigny, elle a découvert la patinoire municipale depuis quelque mois : « J’adore venir ici. On se lâche, on oublie l’école et les problèmes de la vie. On se libère et ça nous fait du bien. » À ses côtés Bambura, 12 ans, assure : « Moi, quand je glisse, je me sens mieux. » À quelques mètres de là, un groupe d’enfants fête un anniversaire. Encadrés par une patineuse professionnelle, ils s’initient au patin avant d’aller déguster des gâteaux. Pour Chloé, 10 ans, c’est « un super après-midi avec mes copines » et pour sa mère « un

Résultats Judo

Coupe d’Europe par équipes 3e place pour Delphine

Delsalle, Irène Chevreuil, Stéphanie Canale, Marie Pasquet et Éva Bisseni du RSCC.

moyen original d’occuper les enfants ». Comme eux, ils sont près de 35 000 personnes, chaque année, tous niveaux confondus, à savourer le plaisir de patiner. Dans une ambiance musicale, tous s’en donnent à cœur joie. Vitesse, sauts, chutes et éclats de rire. Chacun se lâche en postures maladroites ou en figures impressionnantes. « Chez nous, ça va de 3 à 80 ans, indique Nathalie Naturel, directrice de la patinoire. On a nos habitués et nos champions. » Car la patinoire accueille le grand public, les enfants des écoles de la ville ou des clubs, et aussi les athlètes du pôle France qui s’y

Tournoi international à Besançon 1re place pour Géraldine Mentouopou ; 2e pour Émilie Andéol et Céline Maignan ; 3e pour Amélie Pinet, chacune dans sa catégorie.

Football en salle Coupe de France L’équipe de Futsal de

Champigny (promotion d’honneur) a battu l’équipe de Châtillon (division d’honneur) 4 à 3. Promotion d’honneur Champigny 1 a battu l’équipe de Joinville 5-0. 1re division Champigny 2 a battu Rungis 5-4.

entraînent régulièrement. « Il y a quelques années, on a eu Surya Bonaly, explique la directrice. Aujourd’hui nous avons Alban Préaubert qui est troisième au championnat de France ! » Depuis deux ans, des travaux importants ont été réalisés par la commune. L’année dernière, toute la rambarde de sécurité a été changée et cet été le fond de piste à été repeint. En clair, un espace flambant neuf ouvert à tous.

!

CORINNE BINESTI, Photos didier rullier

infopratique

Patinoire Municipale 3, boulevard Jules-Guesde Tél. 01 48 81 15 21 (animations toute l’année : après-midi crêpes, Halloween, soirée brouillard, soirée hawaïenne… Bingo loto géant).

Parole de

« C’est le centre aéré qui m’a fait découvrir la patinoire. Depuis, j’adore y revenir. Quand je suis sur la piste, j’essaye toujours de faire des figures. C’est pas parfait mais l’essentiel, c’est qu’on rigole. On n’a pas peur et on n’a pas de stress. Quand je suis là je vois la vie du bon côté et j’oublie tout le reste. » Maureen 12 ans

N° 422 Novembre 2010 - Champigny notre ville -

P.35


www.champigny94.fr Culture

Stages de danse

Plein Sud

Le centre Olivier-Messiaen propose des stages pour adolescents et adultes. Émotions et rythmes de la danse africaine le dimanche 21 novembre 13h30-15h30 (débutants) et 15h30-18h (avancés). Ambiance enflammée aussi le 27 novembre avec le flamenco 15h-17h et la danse orientale 17h-19h. Réservation : 01 45 16 91 07.

Les Petites Formes

Un spectacle à la maison ?

Ce bâtiment exceptionnel signé Hannes Meyer, le dernier directeur du Bauhaus, se situe à Bernau bei Berlin.

JEAN-PIERRE PERSICO

Conférences

Du 21 janvier au 6 février, les Petites Formes se glisseront partout ! L’occasion unique de métamorphoser votre domicile en théâtre improvisé. Si vous souhaitez accueillir chez vous une représentation de comédiens, conteurs ou musiciens… Contactez William Cohen au 06 21 28 03 54 ou envoyez un mail à : contact@ lespetitesformes.fr.

infos pratiques Les conférences auront lieu toute l’année à l’école d’arts plastiques et à la médiathèque. Renseignements : école d’arts plastiques. Tél. 01 45 16 07 90. ecole.artsplastiques@ culture-champigny94.fr

Le Bauhaus, archi humaniste

Bauhaus, vous avez dit Bauhaus ? Pour nous inviter à entrer dans l’histoire de l’art, la Maison des arts plastiques lance des rendez-vous conférences. Ouverture…

«À

l’école d’arts plastiques de Champigny, nous sommes des militants de la cause culturelle, explique Anne Rollot-Denoo, professeur à l’école d’arts plastiques pour la Ville de Champigny, chargée de cours à la Sorbonne nouvelle. Il est important de partager et transmettre l’histoire d’une œuvre. Connaître l’art, c’est être en prise avec le monde. » L’école d’arts plastiques a donc eu l’idée de présenter des cycles de conférences sur divers courants artistiques. C’est l’architecture du Bauhaus qui ouvre le bal, avec un

P.36 - Champigny notre ville - N° 422 - Novembre 2010

rendez-vous en octobre, puis le 4 décembre prochain. « C’est lors d’un voyage organisé par le Comité de jumelage à Bernau, en Allemagne, que j’ai eu l’idée d’une conférence sur l’école du Bauhaus », poursuit Anne Rollot-Denoo. Courant d’art et d’architecture né dans les années 20, le Bauhaus – «  Maison de la construction » – a pensé le monde autrement. L’esprit du Bauhaus s’inscrit dans une approche artistique révolutionnaire, qui instaure une pensée nouvelle, différente de celle proposée par la société conventionnelle. Permettre à tous

et aux plus défavorisés l’accès aux architectures, aux objets, à la fonctionnalité et à l’esthétisme. Courant d’avant-garde avec ses lignes géométriques, il a inspiré des artistes comme Paul Klee et Wassily Kandinsky*, précurseurs de l’art contemporain et du design. Une fabuleuse plongée dans notre histoire, celle de l’art mais pas seulement. En attendant avec curiosité la suite du programme ! corinne binesti, photo didier rullier * Ces deux artistes sont l’objet de la conférence du 4 décembre : informations dans « Sortir ».


en chiffre

Histoire

2 000

Scène de la bataille de décembre 1870 à la plâtrière sur les hauteurs de Champigny.

C’est le nombre de soldats français recensés, morts lors de la bataille de Champigny et enterrés à l’ossuaire rue du Monument, érigé en 1877. Les ossements de 800 Allemands y sont aussi déposés.

Repères 1er septembre 1870 Napoléon III perd la bataille de Sedan

19 septembre 1870 Paris est assiégé par les Prussiens

30 novembre

bataille entre le Plateau et Cœuilly

2 décembre

les Républicains perdent la bataille de Champigny et la guerre

Guerre de 1870

« Champigny-la-Bataille »

C’est sur les hauteurs de Champigny que les Républicains capitulèrent face aux Prussiens. Notre ville reste le symbole de ce tournant historique. Le 4 décembre prochain, la commémoration du 140e anniversaire de cette bataille décisive est ouverte au public.

L

es provocations du chancelier Bismarck, pétri d’intentions territoriales, ont eu raison de Napoléon III après la défaite de Sedan ; la IIIe République se met en place, refusant l’affront et l’échec. En septembre 1870, Paris est assiégé par les Prussiens, Sarah Bernhardt transforme le théâtre de l’Odéon en petit hôpital, la misère et la disette s’emparent de la capitale, pilonnée sans relâche. C’est alors que les Républicains, emmenés par les leaders de la Commune dont Gambetta, tentent de sortir de Paris pour opérer une contreoffensive par le pont de Joinville, le seul encore debout. Pour leur

prêter main-forte, les gardes mobiles de la Côte-d’Or commandés par le colonel Grancey cheminent vers Paris : ils s’installent sur le stratégique plateau de Champigny. De son côté, l’armée française oblige les Prussiens à se replier sur Cœuilly qui établissent leur QG au château. Le 30 novembre, alors que la température frôle les – 12°, la bataille fait rage entre le Plateau et Cœuilly, mais personne ne prend le dessus. Ce sont les Prussiens qui reprennent l’offensive le 2 décembre lors de la fameuse bataille des fours à chaux face à une armée française mal préparée,

aux soldats affamés et malades de la variole. Les valeureux gardes mobiles se font massacrer, les Républicains perdent la bataille et la guerre de 1870. La France doit céder l’Alsace et une partie de la Lorraine à la Prusse tandis que Bismarck, renforcé par la victoire, rallie les États indépendants et fonde l’Allemagne en 1871. De son côté, la France panse ses plaies, érige des monuments : la bien-nommée « Champigny-laBataille », bombardée et ravagée, demeurera longtemps symbole de la revanche.

28 janvier 1871 Paris capitule

infopratique

!

Commémoration du 140 anniversaire de la bataille de Champigny Le 4 décembre, au monument aux morts et au Centre départemental de documentation pédagogique avec le représentant de l’ambassade d’Allemagne, M. le maire et M. le préfet, M. Lamoine, délégué du Secrétariat départemental des anciens combattants, et des anciens combattants. Plus d’informations : direction des Initiatives publiques au 01 45 16 60 07. Programmation complète dans « Sortir ». e

sOPHIE DURAT, Document archives municipales

N° 422 Novembre 2010 - Champigny notre ville -

P.37


Les tribunes libres relèvent de la responsabilité de leurs auteurs

Opposition municipale

Opposition municipale

Nicole RONDEAU Conseillère municipale

Opposition municipale

Michel Duvaudier Conseiller Municipal

Laurent JEANNE Conseiller MUNICIPAL

Groupe DES élus ump

Groupe DES élus divers droite

La passion de Champigny - Centristes et Républicains

L’importance du respect

Campinois avant tout

L

C

Appel à l’union pour deux nouvelles gares

a rentrée s’est effectuée et j’espère que chacune et chacun d’entre vous a pu reprendre ses marques. Étant responsable d’une association d’aide aux Campinois, j’ai l’occasion de rencontrer beaucoup de monde et d’écouter leurs remarques concernant l’attribution des aides municipales. J’entends trop souvent des Campinois me dire qu’ils n’ont aucune aide municipale malgré leur situation délicate alors que d’autres semblent bénéficier, à leurs yeux, d’aides sans avoir à justifier leur situation. Parlons maintenant d’un sujet qui fâche et qui va certainement choquer bien des Campinois : l’attitude de certains « citoyens » vis-à-vis des associations comme « les Restos du cœur », le « Secours populaire », le « Secours catholique » et autres organismes. En lien avec la tribune du mois de juin, qui traitait notamment des bons alimentaires, il y a également un nombre croissant d’individus qui profitent des services de ces associations sans en avoir la reconnaissance et même parfois sans en avoir besoin. Outre le fait choquant de cette attitude, il faut prendre conscience qu’il y a des personnes réellement dans le besoin et qui de ce fait sont privées de ces services. Les plus touchées sont les personnes âgées ou malades. Je tiens également à dénoncer l’attitude de certains individus par rapport aux bénévoles qui distribuent et qui, je le rappelle, prennent beaucoup de leur temps et cela à titre gracieux. En réponse, ces bénévoles trouvent agressivité, mépris et un grand manque de reconnaissance. Que dire de ceux qui se permettent de jeter ce qu’on leur offre et d’autres qui osent même critiquer. Généralement, et c’est bien le comble, ce sont ceux qui n’ont pas réellement besoin de ces aides qui sont à l’origine de ces incivilités. Comment ne pas s’interroger sur quelqu’un qui se dit démuni et qui vient chercher assistance en BMW. Je demande donc en espérant être entendue que l’on fasse plus attention aux deniers de Champigny. Voilà un poste de dépense qui devrait être mieux géré.

P.38 - Champigny notre ville - N° 422 - Novembre 2010

e n’est pas « que fait la police » mais que fait « M. le maire » ! Nous sommes nombreux à nous poser cette question ironique. Bien sûr, il a des responsabilités et un emploi du temps très chargé, mais se consacre-t-il vraiment aux Campinois et à leurs préoccupations de tous les jours ? Dans notre programme électoral, nous voulions être élus pour être les représentants de tous les habitants. Lui semble ne pas avoir suivi cette voie au vu d’événements récents et du laisser-aller dans notre ville. C’est bien d’avoir des convictions personnelles, mais un maire est le représentant de tous ses administrés, doit-il s’impliquer ouvertement dans certaines actions comme mobiliser le personnel municipal afin qu’il fasse la grève, ne pas faire le nécessaire pour que nos enfants soient accueillis ces mêmes jours, prendre fait et cause pour des communautés au détriment d’autres, dénigrer toute décision gouvernementale ? Et encore, nous n’abordons pas, aujourd’hui, leur coût financier pour la Ville. Pendant ce temps, nos rues sont trouées, nos trottoirs impraticables, le stationnement, principalement sur la N4, anarchique. La circulation des véhicules motorisés n’est pas « encadrée » : les feux ne sont pas respectés, certains font du rodéo en ville et dans les parcs publics, d’autres des courses de côte, la vitesse est excessive comme dans la montée de l’avenue François-Mitterrand. Aucune réflexion, aucune action n’est menée pour combattre ces fléaux, parler de la création d’une police municipale est considéré comme une injure, les nuisances sonores ne sont pas prises en compte. Si vous souhaitez une intervention, on vous fait moult promesses non tenues. Attend-on des accidents graves pour intervenir ? Plus grave, si c’est possible, de plus en plus quotidiennement, nous devons faire face à des agressions contre nos personnes ou nos biens. N’oublions pas que la multiplication des incivilités entraîne l’insécurité pour ceux qui les subissent, et ce « climat » devient de plus en plus pesant. M. le maire devrait pourtant s’intéresser aux problèmes quotidiens des Campinois, il a été élu pour cela. Nous lui rappelons notre objectif, être Campinois avant tout, mettre de côté la politique politicienne et, dans le cadre de notre mandat, nous consacrer exclusivement à notre ville et au mieux-être de tous ses habitants. Il faut choisir entre idéologie et CHAMPIGNY. Au sein de notre groupe, notre choix est fait, nous voulons un avenir à notre ville.

L

e projet de deux nouvelles gares de métro à Champigny est une excellente perspective pour notre ville. La seule gare dont nous disposons aux Boullereaux n’est pas centrale et n’assure pas une bonne desserte des Campinois qui sont obligés de relier les autres gares des villes voisines : Joinville, Nogent/Le Perreux, Villiers ou la gare dite de Champigny qui se situe à Saint-Maur-des-Fossés, tout un symbole du manque de transports publics dont souffre notre ville. Ces nouvelles gares (une entre le Plant et le cimetière et la seconde vers Bricorama) c’est la possibilité de sortir Champigny de son enclavement en matière de transports publics. Ce sont aussi de nouvelles perspectives de développement économique qui nous fait tant défaut. Ce projet ne sera pas effectif avant 15 ans, nous avons donc du temps pour que chacun puisse faire entendre sa voix. Le débat du 10 novembre 2010 programmé à Champigny à l’initiative de la Commission nationale du débat public ne doit pas être une tribune politicienne comme le fait le maire à chaque occasion, mais être un moment fort de prise en compte des aspirations des Campinois. Les élus du Conseil général du Val-de-Marne, toutes tendances confondues, ont travaillé de concert avec leur président, animé d’un esprit ouvert, pour le projet Orbival. Le maire de Champigny pourrait s’inspirer de son camarade communiste. Si le maire de Champigny était un esprit ouvert, il associerait plus les élus de l’opposition à sa majorité, mais il accepterait aussi de revoir ses projets tels que le collège prévu face à la patinoire. En effet, l’expérience des Boullereaux démontre que la proximité d’une gare et d’un collège n’est pas idéale notamment en matière de sécurité. Et que dire des projets de constructions de logements sociaux prévus par le maire communiste autour des gares. La perspective de ces gares est une occasion formidable pour notre ville de réparer le déficit d’emplois accumulé par près de 70 ans de communisme et encore plus fortement depuis 1989 avec M. Adenot. La seconde gare prévue proche du magasin Bricorama doit permettre de revoir le projet inadapté de l’aménagement des Simonettes Nord qui fait l’objet d’un recours des riverains afin de faire autre chose qu’une nouvelle zone commerciale, mais un pôle d’activités concentré sur l’emploi comme le secteur du bâtiment et des énergies renouvelables.


Majorité municipale

Majorité municipale

Gilles Desseigne Maire adjoint

Majorité municipale

Jeannick Le Lagadec Conseillère muncipale

Claude Gascard Maire adjoint

Groupe DES élus socialistes

parti de gauche

groupe DES élus communistes et républicains

Champigny sur la bonne voie

Santé : aux armes, citoyens !

La lutte contre l’exclusion : une volonté permanente

e droit à la santé pour tous est-il devenu un leurre ? Les différentes réformes de la santé ont remis en cause l’égalité d’accès et dégradé l’offre de soins. La tarification à l’activité à la place de l’attribution d’un budget global alloué à chaque hôpital a abouti à une mise en concurrence des services et à un partage scandaleux des activités entre le public et le privé. Sous couvert de « partenariat » avec le privé, des pans entiers d’activités, les plus lucratives, sont dévolues à la médecine privée qui utilise locaux, appareils et services de l’hôpital en les faisant payer au prix fort au patient. Les dépassements d’honoraires et les délais d’attentes excessifs sont devenus une généralité. Il s’agit ni plus ni moins d’une « vente à la découpe » de ce qui relève des services publics. Pendant ce temps, la Générale de Santé (société financière) se félicite d’avoir investi 220 millions en 2008 et autant en 2009, comme à Champigny où elle construit un centre de soins. Le choix fait par ce gouvernement de transférer une partie des coûts de la santé de l’État vers les ménages est clair et, comme le dénoncent les personnels et le Front de gauche, il est clairement dramatique. En effet, aujourd’hui 23 % des Français renoncent déjà à des soins indispensables pour une raison financière. Qu’en sera-t-il demain quand la privatisation rampante de notre système de santé aura abouti ? Dans tous les établissements publics, notamment de l’APHP (hôpitaux publics parisiens) du professeur à l’aide-soignant, l’heure est à la mobilisation citoyenne de tous. Près de chez nous, à l’hôpital Henri-Mondor de nombreuses voix montent pour dénoncer le drame que produisent les réformes engagées. Le Parti de gauche soutient toutes les actions entreprises et appelle chacun à y répondre présent. La Ville de Champigny a toujours défendu ce droit à la santé pour tous. Les centres de santé municipaux, l’aide à la prévention sont la concrétisation de ce choix politique aujourd’hui encore réaffirmé. Malgré, les attaques rudes auxquelles notre ville doit faire face, nous refusons cette dégradation de notre système de santé. L’hôpital n’est pas une entreprise et la santé, pas une marchandise : utilité sociale, qualité élevée, coût maîtrisé doivent faire partie du pacte républicain de la société. Le Parti de gauche le réaffirmera tant que nécessaire et notamment lors des Assises régionales de la santé dont nous souhaitons la réunion prochaine.

près avoir annoncé dans son programme électoral le recul de la pauvreté dans un délai de cinq ans, les mesures prises à l’initiative du président de la République en matière de santé, d’éducation, de logement, de politique en faveur des personnes âgées, de finances pour les territoires n’ont pas participé de cette ambition. Non seulement la pauvreté n’a pas reculé mais ces mesures ont aggravé la vie quotidienne des gens ; le gouvernement n’a aucune véritable stratégie de lutte contre la pauvreté.

L

e 10 novembre prochain aura lieu le Grand Débat public sur les projets Grand Paris et Arc Express. En amont, les conseils de quartiers permettront aux Campinois de préparer cette rencontre pour participer au mieux à ce grand rendez-vous. C’est une part importante de l’avenir de notre ville qui se joue avec ces deux projets. Si, à l’origine, le projet gouvernemental du Grand Paris, à travers son métro « Grand Huit » lésait un bon nombre de communes, notamment dans l’Est parisien, les nombreuses revendications l’ont contraint à revoir sa copie dans le sens d’un rééquilibrage des dessertes de transport. Ainsi, dans ce cadre, a été retenu le principe de la création d’une gare sur Champigny. Cette gare va permettre une redynamisation économique très nette de notre ville. En parallèle du projet gouvernemental Grand Paris, la Région Ile-de-France défend le projet du métro en rocade Arc Express, qui intègre le projet Orbival devant permettre de faciliter les déplacements à l’intérieur du département en le traversant d’est en ouest. Si le Grand Huit gouvernemental prévoit de relier les pôles de compétitivité, Arc Express se veut plus au service des Franciliens, en proposant le désenclavement de zones mal desservies. Ce tracé prévoit lui aussi la création d’une gare à Champigny. Malgré leurs différences de logique et de tracé, Arc Express et Grand Paris ne doivent pas s’opposer mais au contraire être complémentaires l’un de l’autre. En effet, pour Champigny, l’installation d’une deuxième gare n’est pas un luxe, mais une nécessité : amélioration de l’environnement urbain, meilleure synergie entre les entreprises, développement de l’emploi, notre ville a tout à gagner dans le développement de son réseau de transport collectif. Le 19 octobre, le président de la chambre de commerce et d’industrie de Paris et le sous-préfet sont venus à la rencontre des entreprises campinoises. Ceci apporte une fois de plus la preuve que Champigny, loin d’être le désert économique décrit par l’opposition de droite (qui a décidément un métro de retard), est au contraire une ville disposant d’un fort potentiel et de perspectives d’avenir économique positives. C’est donc en toute logique que les élus socialistes, en parfaite adéquation avec l’ensemble de la majorité municipale, s’inscrivent dans cette démarche de mobilisation de la ville pour la création de deux gares à Champigny.

L

A

Les demandes d’aides auprès du CCAS sont en augmentation constante avec une évolution de + 18 % du montant des aides sur le premier semestre 2010 par rapport à 2009. Les aides pour les factures d’énergie ont augmenté de 26,5 % et tout cela dans un contexte budgétaire difficile. Le profil des demandeurs a, lui aussi, évolué : environ 20 % de personnes n’avaient jamais sollicité d’aides auparavant. L’évolution des phénomènes de pauvreté et de précarité a conduit les associations à augmenter de façon significative leurs interventions sur notre commune. Mais, elles non plus ne peuvent répondre à toutes les détresses. Les solidarités communales et associatives suffisent-elles à combattre la pauvreté ? Seule une meilleure répartition des richesses, une société plus juste et une volonté de tous de lutter pour sa mise en place sont le seul espoir pour toutes celles et ceux qui souffrent, qui défendent les Droits de l’homme réaffirmés dans le programme du CNR et dans notre Constitution républicaine. Les élus communistes et républicains ne reculeront pas sur ces grands principes et continueront à exiger l’engagement de l’État pour répondre aux besoins des Campinoises et des Campinois. Nous partageons pleinement la décision de la municipalité d’élaborer, lors du conseil municipal extraordinaire du 15 décembre, un budget d’exigence qui permettrait de poursuivre une politique sociale pour tous. Nous invitons à le préparer, à y participer nombreux pour en faire un moment fort de lutte et de défense du service public local et de la justice sociale.

Champigny notre ville - N° 422 - Novembre - P.39


Pour rencontrer un conseiller municipal non délégué, se renseigner au 01 45 16 40 08 -----------

Dominique Adenot (PCF), maire

Marie Kennedy (PCF), 8 adjointe

Tél. 01 45 16 40 13

• le 1er vendredi du mois de 9h30 à 11h, Maison du Projet aux Mordacs

• un mercredi par mois en fin de journée, centre Jean-Vilar • le jeudi de 9h à 11h30, mairie

Christian Fautré (PCF), 1er adjoint

Développement de la démocratie participative, communication, finances/marchés publics, intercommunalité

• le lundi de 9h à 11h, mairie

Tél. 01 45 16 40 08

Marie-Odile Dufour (PS), 2e adjointe

Prévention/santé, lutte contre les toxicomanies, coordination des actions sur les handicaps

• le lundi de 15h30 à 17h, mairie

Tél. 01 45 16 40 08

• le 3e samedi du mois de 9h à 10h30, centre de santé Pierre-Rouquès

Tél. 01 45 16 81 13

Georges Charles (PCF), 3e adjoint Aménagement du territoire et développement urbain (mixité et équilibre des fonctions urbaines habitat/activités), développement social des quartiers, politique de soutien aux associations et acteurs du quartier

• le mardi de 9h à 12h, mairie

Tél. 01 45 16 40 08

Sylvaine Ettori (Parti de Gauche),

4e adjointe

Patrimoine bâti communal : équipements publics communaux, gestion et développement des énergies renouvelables dans le patrimoine bâti communal, géothermie

e

Politique culturelle, cinéma, relations avec le Musée de la Résistance

Tél. 01 45 16 40 08

• le 2e vendredi du mois de 9h30 à 11h, mairie annexe de Cœuilly

Tél. 01 48 80 82 72

Tél. 01 45 16 40 08

Gérard Lambert (PCF), 9e adjoint

Développement des transports en commun, partage de l’espace public (circulations douces, circulation/stationnement), infrastructures routière et ferroviaires, travaux espace public (voirie/espaces verts liés à la voirie), réseaux, évolution écologique du parc automobile municipal

• le mercredi de 9h à 11h, mairie

Tél. 01 45 16 40 08

• le 1 et 3 jeudi du mois de 14h à 16h45, mairie annexe du Bois-l’Abbé er

e

Tél. 01 48 80 63 04

Isabel Flores-Racmachers (PS),

10e adjointe

Droits des femmes, formation professionnelle

• Pas de permanences fixées, uniquement sur rendez-vous

Action sociale, politique en direction des seniors, relation avec les anciens combattants et travail sur la mémoire

Tél. 01 45 16 40 19 ou 40 39

Brigitte Terrade (PCF), 6 adjointe e

Personnel communal, organisation du service public communal, actions pour la défense du service public, administration générale, nouvelles technologies de l’information et de la télécommunication

• le mercredi de 14h à 16h30, mairie annexe du Bois-l’Abbé

Tél. 01 48 80 63 04

• le 1er et 3e jeudi du mois de 14h à 16h30, mairie

Tél. 01 45 16 40 08

Bernard Lécuyer (PS), 7e adjoint

Actions pour l’environnement, le développement durable et la mise en place de l’Agenda 21, collecte et tri sélectif, service public de l’eau, cadre de vie : propreté de l’espace public (voirie/espaces verts) et espaces verts (réhabilitation et aménagement)

• le mercredi de 16h à 17h30, mairie

Tél. 01 45 16 40 08

Claude Gascard (PCF), 11e adjoint

• les 1 et 3 lundis du mois de 14h30 à 16h30, mairie • le jeudi de 9h30 à 11h30, mairie er

e

• le lundi de 9h à 11h30, mairie • le 3e mercredi du mois de 9h à 11h30, centre Jean-Vilar

01 45 16 18 60 Centre communal d’action sociale

Quartiers du Bois-l’Abbé et des Mordacs

Tél. 01 48 80 63 04 Quartiers du Maroc, du Plant et du Tremblay, politique sportive

Tél. 01 45 16 40 08

Patricia Bollinger (PCF), 18 adjointe e

Quartiers du centre-ville et des Quatre-Cités

•le 1er et 3e vendredi du mois de 17h30 à 19h30, mairie annexe Cité-Jardins

Tél. 01 48 81 82 65

Claude Guerrier (PCF), conseiller municipal délégué Projets urbains ANRU Bois-l’Abbé et Mordacs

• le mardi de 8h45 à 11h45, mairie annexe du Bois-l’Abbé

Tél. 01 48 80 63 04

Jeannick Le Lagadec (Parti de Gauche), conseillère municipale déléguée Petite enfance

• un mercredi sur deux de 10h à 11h20, mairie

Tél. 01 45 16 40 08

Tél. 01 45 16 40 43

Valérie Zélioli (PCF), 12e adjointe

François Cocq (Parti de Gauche),

Enseignement (maternel, primaire, secondaire), animation du Comité local pour l’enseignement public, enfance

• le jeudi de 15h à 17h30, mairie

Tél. 01 45 16 40 25

Belhassen Blimi (PCF), 13e adjoint Jeunesse, initiatives publiques et vie associative, immigration- droits et citoyenneté des résidents étrangers, projets de solidarité internationaux

• le jeudi de 15h à 17h, Maison du Projet aux Mordacs • le vendredi de 9h30 à 11h30, mairie

Tél. 01 45 16 40 08

conseiller municipal délégué Jumelage

• un lundi sur deux de 14h à 15h30, mairie

Tél. 01 45 16 40 43

Zohra Kassou

(Gauche Alternative Champigny), conseillère municipale déléguée Marchés aux comestibles, économie solidaire, jardins familiaux

• un mardi sur deux de 14h30 à 16h30, LCR : 18, rue du Docteur-Bring

Tél. 01 45 16 40 08

Xavier Defranoux (PS),

Nicole Pasquier (PCF), 14e adjointe

conseiller municipal délégué

• le mardi de 9h à 12h, mairie

• Pas de permanences fixées, uniquement sur rendez-vous

Politique du logement, amélioration de l’habitat, hygiène

Tourisme

Tél. 01 45 16 40 08

Tél. 01 45 16 40 39 ou 40.19

* ayant une délégation

Les élus reçoivent sur rendez-vous, à prendre au lieu des permanences indiquées. PCF : Parti communiste français, PS : Parti socialiste.

P.40 - Champigny notre ville - N° 422 - Novembre 2010

14, rue Louis-Talamoni

Philippe Sudre (Personnalité), 17e adjoint

• un jeudi sur deux de 9h30 à 11h45, mairie annexe du Bois-l’Abbé

• le 4e vendredi du mois de 9h30 à 11h, mairie

Hôtel de ville

01 45 16 40 00 Service de l’état civil 01 45 16 40 83 Service des élections 01 45 16 40 81 Coordinatrice Petite enfance 01 47 06 65 91 Maison de justice et du droit

Tél. 01 45 16 40 08

Tél. 01 48 80 63 04

Tél. 01 45 16 40 43

• Pas de permanences fixées, uniquement sur rendez-vous

• le mardi de 18h45 à 19h45 en alternance au LCR Jalapa et LCR des Meilliers • le jeudi de 17h à 18h30, mairie

Fily Keita (PCF), 16e adjointe

• le mardi de 9h15 à 11h, mairie • un à deux mercredis de 16h30 à 17h30, Maison du Projet aux Mordacs

Développement économique, emploi/insertion, artisanat et commerce

Quartiers du Plateau et de Cœuilly, prévention et droit à la tranquillité publique, commission de sécurité

• le 3e vendredi du mois de 9h30 à 11h, mairie annexe du Bois-l’Abbé

Tél. 01 45 16 40 08

Gilles Desseigne (PS), 5e adjoint

Jean-Pierre Rivallain (PS), 15e adjoint

15, rue Albert-Thomas

14, rue Louis-Talamoni

01 45 16 40 00 Espaces départementaux des solidarités (EDS) Champigny centre 4, place Lénine - 01 48 81 75 45 Hauts de Champigny 11, place Rodin - 01 45 16 82 00 Poste principale 54, rue Jean-Jaurès - 01 55 09 30 80 France Télécom Agence de Saint-Maur 36, boulevard Rabelais - 10 14

Pôle emploi - 39 49 Caisse d’allocations familiales 2, rue Georges-Dimitrov

08 20 25 94 10

(0,112 la base de 0,09 e la minute)

Sécurité sociale • Espace d’accueil

7, rue de l’Abreuvoir

• Espace d’accueil

5 bis, bd de Stalingrad - 36 46 Coût d’un appel local à partir d’un poste fixe

Commissariat Urgence police : 17 7/9, place Rodin - 01 45 16 84 00 Annexe République 95, av. de la République

01 48 82 51 20 Gendarmerie

36, av. du Général-de-Gaulle 94300 Vincennes - 01 53 66 95 70

Sapeurs-pompiers

14, rue de Dunkerque - 01 48 81 03 97 ou 18 Trésorerie principale 142, av. Roger-Salengro

01 48 81 52 59 Hôtel des impôts

13, rue Gabriel-Péri - 01 45 16 61 00

Inspection du travail

Immeuble Pascal - Hall B Avenue du Général-de-Gaulle 94007 Créteil - 01 49 56 29 44

01 49 56 28 41 ou 01 49 56 28 42


du 3 septembre au 6 octobre

Urgences

Pour les urgences médicales de toutes sortes, un seul numéro Samu 15

Médecins de garde

Sami (Service médical d’accueil initial) 11, rue Charles-Fourier (Cité-Jardins) du lundi au vendredi 20h-24h samedi 16h-24h dimanches et jours fériés 8h-24h

NORISKO AUTO Naissances

Dentistes de garde Pharmacies de garde Dimanche 7 novembre Pharmacie Tchonang Centre commercial des Mordacs Champigny-sur-Marne. Tél. 01 48 80 58 10 Jeudi 11 novembre Pharmacie Huynh Centre commercial du Bois-l’Abbé Champigny-sur-Marne. Tél. 01 48 80 64 18 Dimanche 14 novembre Pharmacie de la Poste 64, rue Jean-Jaurès Champigny-sur-Marne. Tél. 01 47 06 10 89 Pharmacie des Perroquets 28, clos des Perroquets Champigny-sur-Marne. Tél. 01 48 80 47 30 Dimanche 21 novembre Pharmacie Hodouto 12, rue Robert Schumann Villiers-sur-Marne. Tél. 01 49 30 49 79 Dimanche 28 novembre Pharmacie Chikly Dumas 125, avenue du Général-de-Gaulle Champigny-sur-Marne. Tél. 01 47 06 54 48 Pharmacie de la Tour Place de Cœuilly Champigny-sur-Marne. Tél. 01 48 80 76 72 Dimanche 5 décembre Pharmacie Bourdais 15, boulevard Gabriel-Péri Champigny-sur-Marne. Tél. 01 47 06 10 08 Pharmacie Guermonprez 40, avenue du Général-Leclerc Le Plessis-Trévise. Tél. 01 45 76 10 77 Consultations sans rendez-vous CDAG-Ciddist (Permanences gratuites et anonymes pour le dépistage et l’information sur les hépatites, HIV, IST) CMS Maurice-Ténine lundi 14h-18h30 / mercredi 14h-16h30 CMS Pierre-Rouquès jeudi 17h-19h / vendredi 14h-16h30 Pour en savoir plus 01 48 82 58 12

D.R.

dimanches et jours fériés 01 42 61 12 00

Contrôle technique automobile Parc d’activité du Rotin 26, rue de Verdun. 01 45 16 95 52

Bienvenue à Daly  a petite Daly a ouvert les L

L’AUBERGE DES COTEAUX

yeux dimanche 3 octobre à 18h45 précises. Cette petite princesse mesurait 46,5 cm pour 2,6 kg. Ce bébé très calme fait déjà le bonheur de ses parents et de sa grande sœur Lallya âgée de 12 mois.

Table d’hôtes chez l’habitant 2, sentier des Savannes 09 54 11 32 40 www.legitedescoteaux.com

ENTREPRISE STEFUTI

Boris-Dave FOUTY (07.08.2010) • Kylian CARPENTIER (31.08.2010) • Maël FRANCO • Sophie RODRIGUES • Jeanne GASPAR • Arno FRANÇOIS • Lilia TRIKI • Yassine ZRARI • Inaya DAWOOD • Massil HABIB • Ikrame BOUADI • Manar HAMCHO • Aliana MONTAGNAC • Brayan VERHOEVEN • Waniha-Fatima SHARIF • Mohammed-Abdallah BRABEZ • Maya-Yasmine BELHOUS • Inès BARRE • Inés BOUKREDID • Meïssane MANOU • Zyed SALI • Ylann TAVARES PEREIRA • Alexandre EL SAYED • Loann VENET • Matteo CABRAL • Ilyana TAROUANSAID • Lina KADI • Raphaël MARTIN • Daly CISSE • Nahil KASSOU • Lorenzo LOPEZ • Lucas LECLERC • Clémence MORLOT • Enzo ORFAO • Khadidja BAGHDAD • Abdellah HENNI.

Mariages

Bruno MEYNARD & Lydie JUDITH • Benjamin DAHAN & Linda BEJI • Daniel DI RENZO & Brigitte DA SILVA • Mickaël SAINT-VAL & Mélissa TESTA • Guillaume TORRE & Aline DELAQUEZE • Boaz AHAD HA’AM & Lilah ZENOU • Youssouf ABDOU & Faharata IDJIHADI • Rudy CARDONA & Aurélia LOUESDON • Lionel FERREIRA & Maria DANTAS ALVES PEREIRA • Florian NOTTE & Laura MERTRUD • Pascal GAUTHIER & Hongli WANG • Mohand SADAT & Jessica LEGROS • Cédric PHILIPPEAU & Sonda BOUHLEL • Seifallah AMDOUNI & Khadija MHAMDI • Anthony SEVELIN & Marie-Laure LABANVOY • Réda BEN QLILOU & Sandra MICELI • Jacques LEMOINE & Dominique DEROUET • Mohammed-Amine KIDARI & Soheir BELKHALA • Christian MEIS & Anne-Sophie PERSECHINI • Maxime FADEUILLE & Stella ADEDJOUMA • Nicolas BOQUET & Sahra HADDAD • Sandy SAUTOUR & Sandrine JANEIRO • Boris FOUTY & Vivay ONDON BAZA • Marusaline JERAD & Camalin HUDSON CONSTANTINE • Xavier PACTEAU & Corinne DOUVNOS • Abdelhakim ISSAD & Nassima ISSAD • Dion BOU & Kebly DODO • Lahoucine MOUMID & Loubna FAIZ • Alain GOUJAUD & Sylvie PONCET • Karim BTI & Amel HEDJAZI • Luc BARRUE & Valérie ZELIOLI • Abderrahmane BOUAZIZ & Saada DJABRI • Zahir SADOUN & Yasmine DJEBARA • Rogério NOVO CABALEIRO & Chrystel FALCON • Bilal JAKHJOUKH & Nathalie DE FINA • Sameerudeen ABDUL RAHIM & Aaichabee SAID • Hocine BENALIA & Amina MOHAMMED BENKADA • Abdelaziz MOUSSAOUI & Annie BURGAT.

Décès

Marie EIBERT épouse SICRES • Lucienne DEZOTHEZ • Silvia SETBON épouse NAVARRE • Khaddouja BEN HAJ MOHAMED veuve BEN DAALI • Julio SOARES DA SILVA • René JAMAIN • Marie GOARANT épouse ZAMPARUTTI • Josette LAHEURTE veuve SMETS • Marie-Thérèse FICHARD veuve BECK • Belkacem SAIBI • Olga MANDIC veuve PANTIC • Adèle COUE veuve BECUE • Simone JOUANOLLE • Victorine GENGEMBRE • Mohamed MAAROUFI • Jacques BELESSORS • Anne CANEVET épouse PRESSE • Léandre DESGROUAS • Claude MICHEL • Jean-Pierre RENARD • Artur BRIGAS LEAL • Patrick TASSERY • Rolande LAGNEAU veuve CHAPILLON • Yasminah DARMAU • Lucie ROUGEAUX veuve LEGER • Anita DUPOUY veuve GUILLOTIN • Maria ALOS épouse LABOLLE • Fabrice GNAPI • José FURTADO DE BRITO • Agostinho AFONSO CARRIÇO • Félix MIQUELESTORENA • Marcel VANY • Jeannine NOIREZ épouse NOIREZ • Marthe BOUTINON veuve BRUSSELLE • José RODRIGUES PEREIRA • Sabria HAMIDA épouse HAMIDA • Colette JEANNIN veuve FAURE • Madeleine BENOIST épouse POILLOT • Aouda CHEBOUB épouse CHEBOUB • Suzanne ARMAND • Madeleine BLONDEAU veuve DUPOUY • Robert PENOT • Pierre LAUGERO • Akmal HUSSAIN • Serge BOURGEOIS • Daniel LUTTMANN • Antonio LAURENTI • Antonio RUIVO • Odile BRUSSELLE-BOUTINON épouse MOURGUES • Pierre BOURGEON • Georges DUPRE • Catherine JEAN épouse PARRET • Jean-Paul FORIEN.

Parrainage civils

Milo GENEVILLE • Jérémy RENAUX • Tom ORSATELLI • Raphaël HOFMANN • Robin HOFMANN • Nathan HOFMANN • Aurèle ROBERT VIE • Océane BUISSON.

Plâtrerie, isolation, cloisons et faux plafonds 06 13 77 14 34

KATIA LECUYER Secrétariat, comptabilité au service des professionnels 06 98 92 04 54 katialecuyer@hotmail.com

Cabinet d’orthophonie N’GUYEN Rééducation du langage et du calcul 12, rue Théodorine 01 45 16 94 12

K.M.D. Spécialiste du parquet, de la peinture décorative et du trompe-l’œil 06 99 44 38 31

DEPANAME.COM Dépannage informatique, assistance et formation 06 60 39 54 68 contact@depaname.com

CAROLE DOSSOU Organisation de travaux, sélection des entreprises, suivi du chantier cd.consultant@yahoo.fr

NETTOYAGE EXPRESS IDÉAL Nettoyage industriel, de bureaux, passivation de cuves 01 48 81 61 37 n.e.i@gmx.fr

SÉBASTIEN ROLLAND Travaux du bâtiment 06 60 19 96 60 seb---76@hotmail.fr

Changement de propriétaire : LE FOURNIL DE VERDUN

Boulangerie-pâtisserie artisanale 2, rue de Verdun

Réouverture : LE BOUGNAT

Restaurant – cuisine auvergnate 102, rue de Verdun 01 47 06 58 62

Champigny notre ville - N° 422 - Novembre - P.41


annonces

Emploi

annonces

Petites

Petites

• Stop aux préjugés : les garçons sont aussi de bons baby-sitters. Je •  Auxiliaire de vie recherche suis étudiant en mathématiques à emploi auprès de pers. âgées vali- Paris-VI, non-fumeur, titulaire du des week-end, jours fériés, nuit.  BAFA et de l’Attestation Premiers Tél. 01 77 21 46 92 Secours, animateur expérimenté en • Monsieur sérieux cherche place centre de vacances, motorisé. Je de chauffeur, bricolage, jardinage. peux garder vos enfants le soir ou le week-end si vous m’appelez au CESU. Tél. 06 29 09 24 12 06 76 14 28 36 • Dame sérieuse cherche heures de ménage, repassage, garde de pers. • Jeune femme sérieuse cherche âgées et enfants. CESU. Tél. 01 82 des heures de ménage, repassage, garde d’enfants ou personnes âgées. 01 55 33 ou 06 15 68 58 36 Tél. 06 88 49 01 78 • Dame cherche heures de ménage • Jeune femme sérieuse cherche et repassage. Tél. 06 77 13 11 ou heures de ménage, repassage, 01 77 21 46 92 garde d’enfants ou personnes âgées.  • Dame cherche heures de ménage, Tél 06 98 72 34 41 ou 06 59 40 repassage, garde d’enfants et pers. 85 87 âgées. Tél. 06 66 64 51 52 •  JF sérieuse cherche hres de • Dame cherche heures de ménage, ménage, repassage du lundi au repassage, garde d’enfants et pers. vendredi. Tél. 06 64 70 95 37 ou 01 48 81 83 45 âgées. Tél. 06 23 62 85 70

• Table basse de salon dessus carrelages, pieds chromés (30 €). Tasse à café ou thé avec soucoupe porcelaine (valeur 40 €, vendue 14 €). Sac à dos de randonnée léger, imperméable et avec poncho intégré (valeur 251 € vendu 90 €). •  Comprendre pour apprendre  : CDV laser-disc : 71 films (3 € le offrez à votre enfant un sou- CDV). Si le lot est vendu 1 lecteur tien efficace pour partir du bon Sony CDV/DVD/CD en cadeau.  pied  ! Toutes matières. Collège, 2 paires de ski 1 femme, 1 homme lycée. Enseignant expérimenté.  (15 € la paire, 25 € les 2 paires). Tél. 01 48 82 36 88 Tél. 06 79 65 16 83 • Professeur de français confirmé • Canapé-lit futon couchage 160 avec fort taux de réussite aux exa- x 200 garanti à vie tbé, housse mens propose : cours, stages inten- crème + motifs japonais (100 €).  sifs de révisions, de remise à niveau, Tél. 06 60 25 13 34 préparation à l’épreuve anticipée de français, au brevet des collèges. Sta- •  Vêtements bb naissance à  ges intensifs pendant les vacances 18 mois, bon état, petits prix. Trotscolaires et les samedis-dimanches. teur état neuf (30 €). Tél. 01 41 77 18 30 Tél. 01 43 97 26 36

• Cherche travail de maçon.  • Dame avec expérience et références cherche heures de ménage du Tél. 06 20 32 74 69 lundi au vendredi. Tél. 06 28 97 48 • Tous vos travaux : entretien, jar- 29 ou 09 53 41 29 86 dins, taille, nettoyage, travaux intérieurs et extérieurs, peinture, etc. • Jeune femme cherche ménage, Possède fourgon. Paiement CESU. repassage, garde d’enfants. Tél. 01 48 81 05 03 ou 06 68 75 Disponible toute la journée.  Tél. 06 77 57 23 61 62 30

• Recherche personne anglophone pour dispenser à domicile cours d’initiation à l’anglais à enfant de 7 ans. Tél. 06 13 11 62 52

• Cherche heures de ménage, garde de personnes âgées et enfants en bas âge à mi-temps ou temps complet. Tél. 01 48 80 47 50 ou 06 67 44 36 56

Garde d’enfant

• Batteur pro donne cours en face du collège Willy-Ronis, à côté de la mairie. Diplôme départemental. Equipé d’une cabine insonorisée et d’informatique. Larges disponibilités. Tél. 06 29 34 47 22

Recherche

• L’association Amis sans frontières recherche toujours pour ses 24 tricoteuses bénévoles du Val-de-Marne de la laine fine (fins de pelote acceptées) pour confectionner de la layette 1er âge. Tél. 01 49 82 57 65

• Assistante maternelle agréée Auto-moto cherche bébé ou enfant à garder quartier bords de Marne centre-ville, •  Fourgon Van Bedford CT OK • Dame recherche quelques heures sérieuses références. Tél. 01 45 16 embrayage et pneus neufs, bon état (2 200 €). Moto 123 cm3 Aprilia de ménage et/ ou de repassage.  54 30 ou 06 31 09 45 11 Classic année 2000, 5 000 km état Tél. 01 48 80 95 91 •  Assistante maternelle agréée neuf (1 300 €). Tél. 01 48 81 05 03 • Dame cherche heures de ménage accueille bébé ou enfant. Activités et ou 06 68 75 62 30 sorties en respectant le rythme des et repassage ou garde de personnes enfants. Pavillon avec jardin, secteur • Véhicule utilitaire Peugeot Expert, âgées. Tél. 06 98 91 67 81 Cœuilly limitrophe Le Plessis, Villiers, année 2004, 130 000 km, diesel, • Garde d’enfants, sortie d’école, Chennevières. Tél. 01 48 80 00 08 couleur blanche (6 500 € à débatménage, repassage, garde person- ou 06 37 66 45 09 tre). Tél. 06 73 34 69 86 nes âgées. Tél. 06 26 93 06 67 ou • Assistante maternelle agréée non06 21 83 82 75 fumeuse et sans animaux cherche Bric broc •  Jeune femme sérieuse cher- enfant ou bb à garder. Tél. 01 48 82 • Vêtements homme grande taille che heures de ménage, repas- 71 40 ou 06 30 17 26 68 72-74 3XL à 5 XL  : pantalons, sage, temps partiel ou complet.  chemises, pull… (10 à 70 €).  Tél. 06 14 63 22 49 Cours Tél. 01 47 06 59 20 • Pâtissier cherche quelques heures dans la semaine. Tél. 06 01 01 63 •  Prof donne cours particuliers • Vélo enfant 5 à 8 ans Go Sport, piano, flûte traversière, chant, tous chaise haute bb (5 €), baignoire bb 75 ou 01 48 80 40 94 niveaux. Solfège intégré. Adultes (4 €), vélo 2 à 4 ans (20 €), trotteur • Dame sérieuse cherche heures débutants. CESU possible. Tél. 01 (3 €), vélo 4-7 ans Topike (35 €), de ménage ou garde d’enfants.  47 06 20 63 ou 06 75 87 14 42 vêtements garçon 5 à 8 ans petits Tél. 06 50 57 41 46 prix, parfait état. Trottinette pour petit •  Diplômée et expérimentée (4 €). Tél. 01 45 16 98 75 • Dame cherche heures de ménage, dans l’enseignement à domicile repassage à mi-temps du lundi au donne cours particuliers toutes •  Piano Zimmermann d’occavendredi. Tél. 06 67 47 13 94 ou matières du primaire au lycée.  sion bon état. Bonne affaire.  01 48 81 36 52 Tél. 06 20 13 63 70 Tél. 01 48 80 21 19

P.42 - Champigny notre ville - N° 422 - Novembre 2010

• Fer à repasser professionnel à vapeur avec cuve 21 litres et tous les accessoires, lave-vitres avec buse haute pression ext. 11 pièces (50 €). Grenouille plastique verte avec couvercle (10 €). Porte-chien ou chat jusque 25 kg tissu capitonné (20 €). Plafonniers avec 3 spots (50 € les 2). Boules de pétanque avec aimant (25 €), pots Riviera 50 x 50 (50 € les 2). 3 pots plastique 38 x 38 (50 € les 3). Tringle à rideaux 3 mètres avec tirette (10 €). Tél. 01 48 82 07 88 • Effet pour basse Korg AX3 (40 €). Guitare électrique acoustique Takamine EGS330S (300 €). Multi-effets numériques Yamaha FX500 (100 €). Stepper (10 €). Tél. 06 88 90 61 48

• Dictionnaire « Le Robert » relié peau 7 volumes noms propres état neuf (40 €), céramiques artisanales bulgares (5 à 10 €), romans d’espionnages et policiers (20 € le lot de 15). Tél. 01 47 06 52 50

• Ours articulés yeux en verre, grande poupée, miniature de parfum, pomme à glaçons (1970) orange, ancien jouet machine à coudre, moulinet à pêche Fario neuf + boîte, égouttoir à bouteilles (50) rond en fer forgé ancien (10 €), bavoirs brodés main, bleu de travail Pigeon voyageur. Tél. 01 45 16 98 13 • Divers objets, vaisselle, poussette canne neuve, veste fourrure T. 40, siège enfant pour voiture, vêtements homme T. 48-50, pantalons, chaussures sécurité T. 39, lampadaire halogène bois et cuivre années 1970 à débattre. Tout à petits prix + divers objets, voilages, journal « Mode de Paris », « Femmes d’aujourd’hui » année 1985. Tél. 06 87 75 64 57 • Bureau design Ikea beige avec 4 étagères réglables et 2 réglettes amovibles (120 € au lieu de 1 180 €) 74 x 110 cm. Lit bateau Camif miel avec 4 grands tiroirs 90 x 190 cm avec matelas Bultex (150 € au 900 €). Table de cuisine blanche Fly 64 x 92 cm avec 2 rallonges 26 cm chacune (30 €). Tél. 06 86 28 03 20 • Vêtements garçon hiver et combinaison de ski 10 ans. Prix modérés. Tél. 06 23 01 01 29 après 19h •  Fenêtre PVC blanc 2 vantaux ouvrants oscillobattant s haut. 1 380 x larg. 1 110 (200 €). Tél. 01 42 83 03 59 ou 06 42 60 51 91

• Tapis de marche mécanique pliable jamais servi cause décès (30 €), chaussures homme daim marque • Canapé et 2 fauteuils cuir pleine Méphisto pointure 42 neuves (60 €). fleur couleur fauve 2,05 m x 1 m et 1,10m x 1 m à enlever sur place Tél. 01 45 16 34 80 (750 €). Tél. 06 08 54 43 24 • Missel vespéral romain édition 1954. Livre sainte Thérèse écrite • 60 balles de golf d’occasion toupar elle-même portrait authentique tes catégories (30 €). Tél. 01 48 1825 (collection), guide Michelin 80 10 38 1953 (collection). Film super 8 sonore noir/blanc tbé 120 m F. Sina- Animaux tra, B. Lancaster, Montgomery Cliff « Tant qu’il y aura des hommes », •  Garde animaux de compagnie film super 8 105 Charlot sonore week-end et vacances. Maison avec noir/blanc. Manteaux, vestes, imper jardin. Prix intéressant. Tél. 01 45 16 cuir peau laine 46/48. Faire offre.  95 68 ou 06 83 66 59 26 Tél. 06 23 98 21 59 • Beau pinsher nain de 2 ans noir • Brûleur pour chauffage à mazout et feu cherche petite pinsher pour marque Cuenod C4 (150 €).  saillie. Accueil possible à notre domicile, maison avec grand jarTél. 06 60 16 51 57 din. Tél. 06 10 24 14 60 ou 06 17 • Lit 2 places fer forgé noir état neuf 58 98 33 avec sommier (70 € à débattre).  Tél. 06 87 79 42 62


L’agenda de toutes les sorties culturelles, sportives et festives

à Champigny

Du 1er au 30 Novembre 2010

Musique alternatif Pop / Hip-hop

Syrano Centre Olivier-Messiaen samedi 13 novembre

Ce mois-ci :

Yannick Jaulin

Les Élégan(ces)

Christophe Alévêque

Studio 66

Pour les petits…

Festivités


à Champigny Yannick Jaulin Avec ce conteur pas comme les autres, la nostalgie au coin du feu n’est plus d’actualité. Avec son spectacle « Le Dodo », Yannick Jaulin jongle avec les mots pour nous dire « comment tenir debout quand on est gentil ».

« Être un humain libre » Pourquoi avoir choisi le conte comme forme d’expression ? Mon travail autour du conte veut échapper aux lieux communs sur le rêve ou la nostalgie. C’est un outil de vie d’aujourd’hui, un art populaire formidable qui aborde la philosophie, l’humour, la métaphysi-

que, la malice. En dix minutes ou plus, on raconte comment on apprend à vivre, que le mal fichu peut s’en sortir. C’est un art subversif finalement qui donne les moyens de s’émanciper. Vous faites du spectacle ? Chaque conte est au cœur d’un spectacle théâtral, parlé et chanté. Je suis obsédé par cette matière première pour raconter, non pas des tranches de vie, mais la dimension mythologique qui traverse l’humanité. Toutes les grandes questions passent par la parole. Mais, je reste un mec concret qui travaille au cœur du monde et pas au-dessus : avec et parmi les gens. Qui est votre dodo dans le spectacle éponyme que vous avez écrit ? Quand on se sent comme un dodo, une bête inadaptée, on peut développer sa singularité et en faire une richesse. La confronta-

P.2/3 - SORTIR à Champigny - N° 422 - Novembre 2010

tion malicieuse entre deux personnages aux visions opposées permet de tracer une voie entre la victime du monde méchant et le parfait « winner ». Votre thème de prédilection ? L’émancipation ou comment donner les outils pour être un humain libre. Dans Le Dodo, j’ai eu envie aussi de parler de l’humiliation des gens gentils : disparaître ou survivre quand on est un animal gentil ? J’adore aussi les excès sur scène et rire ! La scène de prise de parole du dodo en latin à la tribune des Nations unies devrait provoquer l’hilarité. Propos recueillis par Sophie Durat Photo Christophe Raynaud de Lage Illustration Doumé

Jeudi 18 novembre, à 20h30 Centre Jean-Vilar Tarifs : 4,70 € (enfants), 8 € (réduit) et 11,70 € (plein) Durée : 1h À partir de 10 ans Renseignements et réservations au 01 48 85 41 20


l’événement

Tête d’affiche en écho à une certaine actualité hexagonale : Syrano, chanteur-poète protéiforme revendique le droit d’exister pour tous les exclus. Avec BATpointG et son accordéon hip-hop en première partie.

Musique alternative – Pop – Hip-hop

Le goût du sans Syrano a du nez. La faute au personnage d’Edmond Rostand auquel il a emprunté son pseudo, le verbe, la plume acérée et le panache. Depuis son premier opus Musiques de chambre sorti en 2006, la musicalité si personnelle de Syrano s’empare de la scène, des orchestrations urbaines au slam ciselé. Son second album partisan, Le Goût du sans, prête la voix à ceux que l’on bâillonne, que l’on oublie sur la route : les sanspapiers et les exclus. L’idée d’une France aussi qui recule, restreint les libertés et les droits. « Le monde est sous tension, le progrès est en marche », interroge-t-il dans le titre La Marche des géants d’acier. À ceux qui croient en l’être humain, il livre une palette d’émotions à absorber et d’idées à coudre au fil de dessins, d’images, de musiques actuelles, urbaine et classique, de chanson, de littérature du XIXe siècle et de… « Bleus ». Le centre Olivier-Messiaen vous offre cette rencontre intense : entre instruments acoustiques et machines, rap,

électro et chant populaire, des paroles scandées et des textes féconds, hip-hop et java. L’univers de Syrano partage ses arrangements chaleureux au service d’un chant frais et franc, sombre parfois. Du talent brut qui autorise la fuite des sens, libère les frontières : aussi profond que sincère. Que vibrent les violons ! Que résonne aussi l’accordéon de BATpointG prêt à mettre le

feu en première partie du concert de Syrano. Armé de ses pédales à effets et d’une boîte à rythme, l’artiste joue une partition plus hip-hop que musette. Abandonnez-vous ce soir, partagez la révolte comme l’espoir sur ces mots : « Nous, des coups du sort, on en a connu cent. Et j’ai gardé dans la gorge le goût du sans. » Photos Lorenza Rizzo

Samedi 13 novembre, à 20h30 Centre Olivier-Messiaen Tarifs : 4,70 € (enfants), 8 € (réduit) et 11,70 € (plein). Durée : 1h30 Renseignements et réservations au 01 45 16 91 07 BATpointG


Rencontre-Théâtre

Les Élégan(ces) Question-réponse entre danse et musique, entre Karim Sebbar et Thierry Daudé, les auteurs : inspiration music-hall souriante qui conjugue l’élégance à toutes les formes. Une création au centre Gérard-Philipe.

• Rendez-vous du vendredi, vendredi 12 de 19h30 à 20h30, entrée libre • Les Élégan(ces), vendredi 19 et samedi 20 à 20h30, centre Gérard-Philipe Tarifs : 8 € (réduit) et 11,70 € (plein) Restauration payante sur réservation à partir de 19h30 Réservations au 01 48 80 96 28 Navette samedi 20 : rendez-vous place du Châtelet à 19h

Deux hommes et deux personnages se répondent. Des jumeaux, qui tentent de tenir debout face à l’absurdité et à la vie mécanique, sauvent les apparences jusqu’à se sauver eux-mêmes. Leur richesse : l’élégance de chanter, de danser, de rire et de pleurer. Leur humanité  ? Cette création, signée Karim Sebbar et Thierry Daudé, qui nous embarque dans une ambiance de music-hall, truffée de références au cabaret et à Fred Astaire, se jouant de l’orthodoxie de la danse de salon. En prélude au spectacle, échangez en direct avec les auteurs en répétition lors du Rendez-vous du vendredi.

à Champigny Spectacles, expos, concerts…

Arts plastiques

Dadave

Le lauréat jeune public du Crac 2010 expose ses sculptures, imaginées à partir d’éléments électroniques d’ordinateurs. Une vision inspirée des Nouveaux Réalistes. Du vendredi 12 novembre au 7 décembre, Maison des arts plastiques Vernissage le jeudi 18 à 19h

Encore à l’affiche

Les expositions : «  Dans la nuit, la liberté…  La répression de la Résistance par l’occupant et l’État français 19401945 », jusqu’au 31 août 2011, musée de la Résistance nationale. « Femmes au fil de l’eau : du quotidien aux loisirs  », jusqu’au 26 novembre, Maison de l’histoire et du patrimoine. « Les mosaïques » de Catherine-Paule Prioli et ses élèves jusqu’au 17 décembre, centre Jean-Vilar.


Société

Images de la femme Dans le cadre de la Journée de lutte contre les violences faites aux femmes, la Ville mobilise autour de la prévention et des relations sexistes : une prise de parole pour lever le secret et agir. Plusieurs temps forts sensibiliseront jeunes et moins jeunes à la prévention contre les violences conjugales et à la représentation de la femme. Au programme : l’exposition « 50 ans d’images de la femme dans les médias », la projection du film Le Bonheur d’Agnès Varda suivie d’un débat sur le thème « Femmes et cinéma » avec une intervenante spécialisée, le spectacle Des contes et des femmes par la conteuse Hélène Loup et un rassemblement solidaire. D’autres initiatives seront menées auprès des élèves et des clubs 11-15 ans. • 50 ans d’images de la femme dans les médias du 9 au 27, espace adultes, médiathèque Jean-Jacques-Rousseau • Projection « Le Bonheur » et débat le samedi 27 à 15h, salle Jussieu, médiathèque Jean-Jacques-Rousseau • Des contes et des femmes le jeudi 25 à 14h, centre Gérard-Philipe • Rassemblement solidaire dans le cadre de la journée départementale « 2010 : grande cause nationale contre les violences faites aux femmes » le dimanche 28, base de loisirs de Créteil – Renseignements au 01 45 16 41 27

Théâtre

Le Garçon du dernier rang Conçue et mise en scène par Jorge Lavelli d’après un texte du dramaturge espagnol Juan Mayorga, la pièce aborde la relation des enseignants et des élèves, des parents et des enfants : certains en ont trop vu, d’autres apprennent à regarder. L’un d’eux préfère observer du dernier rang. Mardi 2 à 20h30, centre Gérard-Philipe Représentation publique gratuite Restauration payante sur réservation à partir de 19h30

Sculpture-PeinturePhotographie

Salon Acap 2010 Pour sa 15e biennale, l’Acap nous emmène à la découverte des peintres, sculpteurs et dessinateurs de l’association. Brigitte Vasseur, sculpteur inspirée par les relations humaines et les émotions, en est l’invitée d’honneur. Du samedi 13 au 21, salle Jean-Morlet Vernissage le samedi 13 à 18h30

P.4/5 - SORTIR à Champigny - N°422 - Novembre 2010


Humour

Christophe Alévêque est Super Rebelle… enfin ce qu’il en reste Il fait de l’actualité politique son sel quotidien : tapant à gauche et à droite (surtout) avec sa revue de presse incisive. Christophe, on partage les restes ? Si le portrait piquant de l’adolescence d’aujourd’hui va rappeler de bons (mauvais ?) souvenirs aux parents de la salle, c’est dans la satire politique que l’humoriste tutoie les sommets. De là à en déduire que Christophe Alévêque serait le fils spirituel de Bedos… C’est vrai qu’il arpente la scène, tonitruant et alerte, prêt à dézinguer notre société, ses incohérences, ses dérives, ses hommes d’affaires. Mention spéciale aux textes décapants et exigeants qui sonnent juste, d’une mauvaise foi hilarante. Finalement, c’est juste réjouissant. On en redemande toute gorge déployée. Samedi 4 décembre à 20h30, centre Olivier-Messiaen Tarifs : 4,70 € (enfants), 11,70 € (réduit) et 18,40 € (plein) Durée : 1h30. Prévente à partir du 4 novembre Renseignements au 01 45 16 91 07

à Champigny Spectacles, expos, concerts…

Musique

Concert européen 6e étape : l’Espagne De la Renaissance à nos jours, incursion multicolore et chaleureuse dans les œuvres des compositeurs espagnols qui ont marqué l’histoire de la musique. Du duo au grand ensemble, c’est aussi la musique araboandalouse qui nous invitera au voyage en compagnie des artistes professeurs de l’école municipale de musique.

Dimanche 28 à 16h, centre Olivier-Messiaen Tarif unique : 4,70 € Durée : 1h30 Renseignements et réservations au 01 45 16 91 07

Anniversaire

Bataille de Champigny

Dans le cadre de la commémoration de la bataille de 1870 : une exposition réalisée par la Société d’Histoire, « Champigny dans la guerre 1870-1871, histoire et mémoire », proposée par Éric Brossard, et une visite-découverte des monuments de la guerre de 1870 à Champigny, Villiers et Bry. Exposition à partir du 29 novembre, au CDDP Visite des monuments de la guerre de 1870, avec l’ALMC Renseignements : direction des Initiatives publiques au 01 45 16 60 07


Théâtre et écriture

Il était une fois… Champigny-sur-Marne Concept innovant à la bibliothèque Gérard-Philipe où se mêlent théâtre et écriture. Première étape avec l’acte I, intitulé « L’amour d’écrire en direct  »  sur l’exercice de l’écriture. Un atelier loufoque et créatif où des auteurs professionnels improvisent à partir de thèmes imposés et écrivent devant le public et un jury. C’est l’auteur Marc-Michel Georges qui joue les maîtres de cérémonie, donne le ton de cette séance-spectacle ponctuée d’un film d’humeur, d’une impro baptisée « ânerie », et de confettis pour féliciter le vainqueur de la joute écrite. Les actes II et III, en 2011, proposeront à tous d’écrire sur Champigny : récits, poèmes ou mémoires seront ensuite mis en espace par la Compagnie du Pain d’Orge. Pour l’heure, c’est la récréation du verbe avec concert de mots dans l’acte I. Acte I – L’amour d’écrire en direct, vendredi 26 à 20h, centre et bibliothèque Gérard-Philipe Renseignements au 01 48 80 96 28 et 01 55 98 29 90

C’est une drôle de pièce en trois actes qui va rythmer l’année et mettre en scène notre ville. Acte I avec « L’amour d’écrire en direct » conçu par l’auteur Marc-Michel Georges.

Caf’ Conc’

Entre amis

Tout commence par un concert-surprise samedi 6 à 16h dans la pure tradition du Belvédère, avant de retrouver binObin, ovni musical entre rythmiques gnawa et harmonies rock, le samedi 13 à 16h. Réservez votre siège le samedi 20 à 20h pour le légendaire beaujolais-raclette-Gainsbourg et tous ses ingrédients live ! Poursuivez en chansons festives le samedi 27 à 16h avec le groupe poil à gratter Bonamia, auteur-compositeur de pop exotique  puis applaudissez le chouchou des Campinois, Youssef Paris Blues Band et son harmonica blues, le samedi 4 décembre à 16h. Au Belvédère - Entrée libre + conso Réservation obligatoire pour la soirée beaujolais-racletteGainsbourg, 26 € par personne

Événement

Art-Conférence

Le Bauhaus en deux temps 2 rendez-vous du cycle de conférences sur le Bauhaus à travers Paul Klee et Wassily Kandinsky, deux artistes phares et professeurs de ce mouvement artistique : une conférence assurée par deux enseignants de l’école municipale d’arts plastiques. e

Samedi 4 décembre à 17h, médiathèque Jean-Jacques-Rousseau Renseignements au 01 45 16 42 34

P.6/7 - SORTIR à Champigny - N°422 - Novembre 2010

50e anniversaire des indépendances africaines

Samedi de commémoration festive avec une exposition photo sur les grandes figures des indépendances, une exposition d’art africain, une vente d’artisanat et de livres, mais aussi une conférencedébat : « Qu’avons-nous fait des 50 ans d’indépendance ? » Samedi 27 à partir de 12h, conférence/débat à 16h suivie d’une soirée/spectacle avec repas exotique (prix modéré), salle Pascal-Tabanelli. Entrée libre. Renseignements et réservations : Jean-Jacques Makangila-Lebo au 06 46 04 32 52


Dans plus de vingt-cinq camps en France durant la Seconde Guerre mondiale, des citoyens français ont été internés parce qu’ils étaient « nomades ». Six mille personnes d’origines gitane, manouche, yéniche, rom ou des personnes pauvres habitant en roulotte ont vécu cette tragédie de mai 1940 à mai 1946. Ce documentaire raconte cette histoire : des lieux de la honte aux témoignages d’internés encore vivants. Cette projection sera suivie d’un débat avec le cinéaste Raphaël Pillosio, Éric Brossard, viceprésident de l’Association des amis du musée de la Résistance, professeur-relais et historien, et Xavier Bazot, écrivain en résidence au musée de la Résistance et auteur des Camps volants. Le programme de cette résidence s’articule notamment autour des «  mémoires tues – mémoires oubliées » comme celles des tsiganes.

Plein écran

Des Français sans histoire

Mardi 9 à 20h Tarif unique : 4 €

Renseignements et réservations au 01 41 77 10 34 En partenariat avec le musée de la Résistance

De Raphaël Pillosio

Cinéma Conférence-Connaissance du Monde

Événement

D’Oslo jusqu’au cap Nord au bord de l’océan glacial, les images grandioses tournées en haute définition captent la nature, les paysages extraordinaires de cascades, fjords ou archipels sauvages. Une incursion sous le soleil de minuit à enrichir avec Jean-Luc Marchand, l’auteur.

Cette « lettre filmée », un documentaire de Laurence Petit-Jouvet, donne la parole aux femmes maliennes vivant à Montreuil puis aux femmes de Bamako et de Kayes au Mali. La réalisatrice sera présente pour nourrir les échanges autour des passions, frustrations et résistances de ces femmes africaines.

Vendredi 5 à 15h Tarifs : 5 € (étudiants), 6,80 € (réduit), 8 € (plein)

Mardi 23 à 20h Tarif unique : 4 €

Norvège : Chronique d’un été sans fin

L’Œil vers l’Afrique : « Correspondances »

Comédie

Potiche

De François Ozon avec Catherine Deneuve, Gérard Depardieu…

L’épouse « plan plan » et soumise de Robert, un industriel despote, révèle son tempérament de feu quand elle reprend l’usine. Elle renoue avec son ancien amant communiste et modernise la production : quand la potiche prend le pouvoir et compte bien le garder. Cette comédie théâtrale à la distribution étincelante met en scène une actrice légendaire à la fantaisie insoupçonnée. À partir du 24


à Champigny

Jeune public

En promenade Six films d’animation pour un programme rempli de tendresse et de sourires : un petit homme décroche la lune, un petit corbeau n’a pas de plume sur le derrière… Mercredi 10 et dimanche 14 à 11h À partir de 2 ans. Tarif : 3 €

Les Aventures de Robin des bois De Michael Curtiz et William Keighley, avec Errol Flynn, Olivia de Haviland…

Un grand classique en noir et blanc pour suivre les aventures de l’astucieux Robin des bois, épris de liberté et de justice : exaltant. Peut-être la plus belle histoire du monde. Mercredi 17 et samedi 20 à 14h À partir de 8 ans. Tarif : 3 €

Le Petit Fugitif De Morris Engel, Ruth Orkin etRay Ashley, avec Richie Andrusco…

Film précurseur du cinéma indépendant avec des acteurs non professionnels : persuadé d’avoir causé la mort de son frère, Joey s’enfuit et erre à Coney Island.

Mercredi 1er et samedi 4 décembre à 14h À partir de 5 ans. Tarif : 3 €

L’Apprenti Père Noël De Luc Vinciguerra

Un jeune orphelin australien a quinze ans pour apprendre le métier de Père Noël quand celui-ci aura pris sa retraite… à 163 ans ! À partir du 24

Sorties nationales... Les petits mouchoirs

De Guillaume Canet, avec François Cluzet, Marion Cotillard, Benoît Magimel… Les meilleurs copains du monde se mettent à nu, avec leurs faiblesses, leurs petits arrangements et leur grand cœur. À partir du 3

Date limite

De Todd Phillips, avec Robert Downey Jr, Zach Galifianakis… Un road movie délirant dans lequel un acteur en quête de reconnaissance emmène Peter loin de sa femme enceinte, de ses amitiés, de sa vie. À partir du 10

Elle s’appelait Sarah

De Gilles Paquet-Brenner, avec Kristin Scott-Thomas… Émouvant mélodrame historique sur la tragédie de Vél’ d’Hiv : deux destins croisés à soixante ans de distance et un secret mis à nu pour Julia, la journaliste américaine. À partir du 17

Harry Potter et les reliques de la mort De David Yates avec Emma Watson, Daniel Radcliffe… Voldemort gagne du terrain. Les trois sorciers dont Harry décident de retrouver les derniers Horcruxes pour terrasser le Seigneur des Ténèbres. À partir du 24

Retrouvez dans cette rubrique les événements et les coups de cœur du mois. Pour une programmation plus détaillée, rendez-vous sur www.champigny94.fr, allocine.fr et au 08 926 825 01.

P.8/9 - SORTIR à Champigny - N°422 - Novembre 2010

RED

De Robert Schwentke, avec Bruce Willis, Helen Mirren, Morgan Freeman… Un ancien agent des forces spéciales rassemble sa vieille équipe pour se débarrasser d’un assassin très high-tech et sauver sa famille. À partir du 17

La princesse de Montpensier

De Bertrand Tavernier, avec Mélanie Thierry, Lambert Wilson… 1562. Enjeu de passions rivales, la belle Marie de Mézières, mariée au prince de Montpensier sous la contrainte, nourrit un amour infini pour le duc de Guise. À partir du 17

...

Voir liste complète pages Agenda


s

Mercredi 24 à 15h, centre Jean-Vilar À partir de 3 ans Tarifs : 4,70 € (enfants) et 5,80 € (adultes) Durée : 45 min

à Champigny s

des petit

Un « presque » carré à la recherche de son petit bout… Et c’est l’histoire des différences et de leurs richesses qui ressurgit avec poésie. K-Ré vous souhaite la bienvenue.

Marionnettes-Théâtre d’objets

Voyage en Polygonie

Cet après-midi, cours de géométrie avant l’heure pour s’échapper au cœur d’étonnantes tribus. C’est chouette, en Polygonie, rien n’est figé, c’est un pays plein de quartiers : des ronds qui tourneboulent, des rectangles qui touchent les étoiles et des carrés qui rejettent le petit K-Ré biscornu. Recherche de son bout manquant ou de formes

d’adoption… K-Ré acceptera-t-il sa différence ? Tout un programme qui interpelle avec poésie  ; comment comprendre nos différences, comment les voir, les vivre… Et voilà un carré tordu qui nous emmène dans un voyage à la découverte de l’autre, de la solidarité et de l’indépendance. Dans ce spectacle, la technologie sert la géométrie de l’histoire et la vidéo s’immisce dans le jeu des formes-marionnettes enrichissant l’objet d’une autre dimension. Jolie promesse que ces images-marionnettes qui s’emboîtent le pas pour découvrir le monde.

P.10/11 - SORTIR à Champigny - N°422 - Novembre 2010

Dès 3 ans


Dimanches en famille

Enfant et parent : dansez ! Incursion souriante dans la danse contemporaine entre proches. Cet atelier propose des danses partagées accessibles à tous, comme des moments d’échanges privilégiés autour du mouvement. Travail sur les différentes parties du corps, découverte de l’espace, de la notion d’appuis et de contact entre deux corps, mutation d’un geste quotidien en geste dansé, mais aussi l’improvisation… Un foisonnement d’explorations entre la compagnie du Sillage/Jacques Fargearel et le public. Pour s’amuser avant tout ! Après cet atelier, les familles intéressées pourront participer à un cycle de cinq séances de danse avec leur enfant. À suivre en décembre, le Bal Éclat adulte/enfant ponctué de présentations dansées. • Ateliers danse, dimanche 28, centre Gérard-Philipe 15h-16h30 : atelier danse adulte/enfant, à partir de 6 ans. 16h30-17h30 : atelier danse adulte/enfant de 4 à 6 ans. Tarif : 5,80 € l’atelier par couple (1 adulte/1 enfant) Réservation obligatoire à partir du 4 novembre : 01 48 80 96 28 ou 01 41 77 83 30 • Bal éclat, dimanche 5 décembre à 16h, centre Gérard-Philipe Réservation obligatoire à partir du 4 novembre : 01 48 80 96 28 ou 01 41 77 83 30

Dès 4 ans Séance de danse en famille pour se découvrir sous d’autres angles, exprimer sa sensibilité et sa créativité. Entrez dans le mouvement, participez à l’atelier danse !

Rencontre

Rendez-vous du vendredi Pendant que les grands discutent à bâtons rompus avec Karim Sebbar et Thierry Daudé, les auteurs de la création Les Élégan(ces), les petits profitent d’un espace aménagé avec des jeux, des livres et des jouets et grignotent même un petit en-cas équilibré.

Rendez-vous du Vendredi Les Élégan(ces), vendredi 12 de 19h30 à 20h30, centre Gérard-Philipe


Brocante

Des trouvailles et des cochons

Goût de la curiosité, chine maligne et ventres gourmands font bon ménage à la Foire au troc et aux cochons : la tradition a du bon ! Retrouvez des attractions et des manèges, des stands de produits régionaux, des exposants et leurs trésors à recycler et… des cochons  ! Un week-end de fête et de bonne humeur en plein centre-ville, à prolonger par un petit tour à la brocante du Tremblay si vos paniers ont encore une petite faim à combler. Foire au troc et aux cochons, samedi et dimanche 7, place Lénine et aux alentours Brocante du Tremblay, samedi 6 et dimanche 7, parc du Tremblay

Parmi les rendez-vous les plus prisés à Champigny : la Foire au troc et aux cochons rassemble le meilleur de la fête populaire.

Après-midi dansant

Les Bals de Marne

DJ Martial vous embarque pour une guinche endiablée avec initiation au tango, à la salsa, au paso-doble… Courez battre de la semelle ! Dimanche 14 de 12h à 20h, centre Olivier-Messiaen Tarifs : 5 € avec repas et 20 € sans repas (préparé par l’association Amitiés antillaises). Réservation au 01 47 06 73 38

à Champigny Animations Défilé-Spectacle

Troquons pour être heureux

Arts plastiques-Stage

Notre livre d’artiste

Première session pour la réalisation d’un ouvrage collectif, imaginé, écrit et illustré : il fera l’objet d’une édition en série limitée et numérotée. Jeudi 11, samedi 13 et dimanche 14 de 9h à 12h et de 14h à 17h, Maison des arts plastiques Tarifs : pass de 35 € par stage pour les élèves inscrits aux cours hebdomadaires et 70 € pour les autres Renseignements et réservations au 01 45 16 07 90

Soirée événement présentant un film documentaire sur l’élaboration du défilé 2009 avec préparation des costumes, ateliers de couture… Juste avant le clou du spectacle sur tapis rouge : le défilé 2010 en live, mêlant tradition et modernité et valorisant la mixité au travers du vêtement. Attendez le final de la mariée ! (Voir notre article

page 32 du magazine.)

Mardi 30 à 20h30, Studio 66 Réservation au 01 41 77 10 30


Taekwondo

Sports

Combats de qualification Tour de chauffe pour les 20 athlètes de l’ASCC, dans toutes les catégories (cadets, juniors et seniors), lors du Championnat départemental organisé à Champigny. En jeu : la qualification pour le Championnat d’Ilede-France. Cette première compétition de rentrée est assurément à leur portée puisque le club, sacré meilleur club français en 2010, multiplie les victoires avec quatre champions de France en titre et des athlètes en préparation pour les Jeux olympiques de Londres. Cette saison, les objectifs sont ambitieux pour les sportifs qui visent le Championnat de France en février à Strasbourg, les Championnats du monde en Corée et le tournoi de qualification mondiale olympique en juillet en Azerbaïdjan. Une équipe d’élites à suivre avec passion.

Le match Samedi 13

Championnat départemental De 9 à 19h, gymnase Auguste-Delaune

Football

Première place en jeu Les matchs Dimanche 7

Championnat Division supérieure régionale

CFC/Alfortville

À 15h, stade René-Rousseau

Handball

Goût du challenge Entrée dans le Championnat régional Excellence pour décrocher, au fil des rencontres, le pass d’accès à la division Excellence Région. L’équipe peut compter sur ses talents pour mener à bien son objectif. Une reconquête à applaudir le 27.

Le match Samedi 27

Championnat régional Excellence

RSCC/Grande Paroisse

À 20h, gymnase Auguste-Delaune

Dimanche 14

Championnat de 4e division

Asomba/Camilienne À 15h, stade Charles-Solignat Championnat de 3e division

Apac/Villeneuve-le-Roi À 15h, stade Léon-Duprat

Dimanche 28

Championnat Division supérieure régionale

CFC/Choisy-de-Roi

À 15h, stade René-Rousseau

Actuellement deuxième derrière l’ASC Turquoise, l’équipe de l’Asomba va sortir le grand jeu sur le terrain face à la Camilienne pour réussir son objectif : gagner ce match, prendre la tête du classement et la conserver toute la saison. Cette première entre les

P.12/13 - SORTIR à Champigny - N°422 - Novembre 2010

deux équipes devrait être favorable aux Campinois, forts de trois victoires et d’un nul en ce début de saison. Cette année, le défi de l’Asomba consiste à accéder à la 3e division : que les crampons et la tactique soient efficaces !


SORTiR Agenda

Expositions « Dans la nuit, la liberté… » La répression de la Résistance par l’occupant et l’Etat français 1940-1945. (jusqu’au 31 août) Musée de la Résistance nationale

10 Mercredi Cinéma 11h En promenade (et le samedi 14)

Date Limite Studio 66

11 Jeudi Stage arts plastiques 9h-12h et 14h-17h Livre

« Femmes au fil de l’eau : du quotidien aux d’artiste (et le samedi 13 et dimanche 14) loisirs » Maison des arts plastiques (jusqu’au 26) Maison de l’Histoire et du Patrimoine

12 Vendredi Rencontre-Théâtre Mosaïque : Catherine Paule-Prioli et ses élèves 19h30-20h30 Rendez(jusqu’au 17 décembre) Centre Jean-Vilar

2 Mardi Théâtre 20h30 Le Garçon du dernier rang

Centre Gérard-Philipe

3 Mercredi Cinéma Les Petits Mouchoirs Studio 66

vous du vendredi Les Élégan(ces) Centre Gérard-Philipe

Exposition Dadave (jusqu’au 7 décembre) Maison des arts plastiques

13 Samedi Concert 20h30 Syrano Centre Olivier-Messiaen

Exposition 5 Vendredi Film-Conférence Salon Acap 2010 21) 15h Norvège : Chronique (jusqu’au Salle Jean-Morlet d’un été sans fin Caf’ Conc’ Studio 66 16h binObin 6 Samedi Le Belvédère Caf’ Conc’ Taekwondo 16h Concert-surprise 9h-13h Championnat Le Belvédère départemental Brocantes Gymnase Auguste-Delaune Foire au troc et aux cochons (et dimanche 7) Centre-ville

Brocante du Tremblay

14 Dimanche Après-midi dansant 12h-20h Les bals de

Marne

Parc du Tremblay

Centre Olivier-Messiaen

7 Dimanche Football 15h CFC/Alfortville

Football 15h Apac/Villeneuvele-Roi

Stade René-Rousseau

Stade Léon Duprat

9 Mardi Exposition

Stade Charles-Solignat

50 ans d’images de la femme dans les médias (jusqu’au 27) Médiathèque Jean-Jacques-Rousseau

Ciné-débat 20h Des Français

sans histoire Studio 66

15h Asomba/Camilienne 17 Mercredi Cinéma 14h Les Aventures de Robin des bois

(et le samedi 10)

Elle s’appelait Sarah

RED La Princesse de Montpensier Studio 66

18 Jeudi Conte-Spectacle 20h30 Le Dodo Centre Jean-Vilar

Exposition

Exposition Dadave Maison des arts plastiques

19 Vendredi Théâtre 20h30 Les Élégan(ces) (et le samedi 20) Centre Gérard-Philipe

20 Samedi Caf’ Conc’ 20h Soirée beaujolais-

raclette-Gainsbourg

27 Samedi Projection-débat 15h Le Bonheur Médiathèque Jean-Jacques-Rousseau

Caf’ Conc’ 16h Bonamia Le Belvédère

Événement À partir de 12h 50eanniversaire des indépendances africaines Salle Pascal-Tabanelli

Stage de danse 15h-17h Flamenco 17h-19h Orientale Centre Olivier-Messiaen

Handball 20h RSCC/Grande

Le Belvédère

Paroisse

21 Dimanche Stage de danse 17h30-15h30 Africaine

28 Dimanche Rassemblement

(débutant)

15h30-18h Africaine (avancé) Centre Olivier-Messiaen

Gymnase Auguste-Delaune

2010 : grande cause nationale contre les violences faites aux femmes 

Base de loisirs de Créteil 23 Mardi Musique-Concert Ciné-débat Concert européen, 20h L’Œil vers l’Afrique : 16h e

Correspondances Studio 66

24 Mercredi Cinéma Potiche L’Apprenti Père Noël Harry Potter et les reliques de la mort

6 étape : l’Espagne Centre Olivier-Messiaen

Dimanches en famille 15h-17h30 Ateliers danse

Centre Gérard-Philipe

Football 15h CFC/Choisy-le-Roi Stade René-Rousseau

29 Lundi Théâtre-Marionnettes Exposition 15h Voyage en Polygonie Champigny dans la Centre Jean-Vilar Studio 66

25 Jeudi Spectacle-Conte 14h Des contes et des femmes

Médiathèque Jean-Jacques-Rousseau

26 Vendredi Théâtre-écriture 20h Acte I – L’amour

d’écrire en direct

Bibliothèque Gérard-Philipe

guerre 1870-1871, histoire et mémoire CDDP

30 Mardi Défilé-Spectacle 20h30 Troquons pour être heureux

Studio 66


Du 1er au 30 novembre 2010... Décembre

1er Mercredi Cinéma 14h Le Petit Fugitif (et le samedi 4) Studio 66

4 Samedi Humour 20h30 Christophe Alévêque

Centre Olivier-Messiaen

Caf’ Conc’ 16h Youssef Paris Blues

Art-Conférence 17h Bauhaus : Klee

et Kandinsky

Médiathèque Jean-Jacques-Rousseau

Brocante Brocante du Tremblay (et dimanche 7) Parc du Tremblay

5 Dimanche Dimanches en famille 16h Bal Éclats Centre Gérard-Philipe

Band

Le Belvédère

Errol Flynn, dans Robin des bois

Livres Spéciales dédicaces

La librairie Honoré organise en novembre, en centre-ville, deux séances de dédicaces, pour le plaisir des petits et des grands :

le 13 à 16h, avec l’auteur de bande dessinée Robin Walter

le 20 à 16h, avec l’auteur-illustrateur Frédéric Clément

Librairie Honoré : 11, rue Albert-Thomas Tél. 01 48 80 34 26 ou 01 48 80 64 41


adresses

Sports

Stade René-Rousseau

Culture

48, rue Jules-Ferry - 01 48 81 44 93

Stade Charles-Solignat

Service culturel

rue de Jalapa - 01 48 81 44 92

51, rue Louis-Talamoni - 01 41 77 10 30

Stade Léon-Duprat

Centre Gérard-Philipe

1, avenue Eugénie - 01 48 80 23 88

54, boulevard du Château - 01 48 80 96 28

Complexe Nelson-Mandela

Centre Jean-Vilar

52, rue Pierre-Marie-Derrien - 01 48 85 41 20

Centre Olivier-Messiaen

Complexe Auguste-Delaune

119, rue de Verdun - 01 48 82 53 98

4, rue Proudhon - 01 45 16 91 07

Gymnase Maurice-Baquet

Maison des arts plastiques

7, rue Maurice-Baquet - 01 47 06 60 57

157, rue de Verdun - 01 45 16 07 90

Gymnase Léo-Lagrange

Médiathèque Jean-Jacques-Rousseau

24, route du Plessis - 01 48 80 26 92

6, place Lénine - 01 45 16 42 34

Gymnase Paul-Emile-Victor

Bibliothèque André-Malraux

500, rue du Pr-Paul-Milliez - 01 47 06 47 36

3, mail Rodin - 01 48 80 45 20

Salle Pascal-Tabanelli

Bibliothèque Gérard-Philipe

11, rue de Musselburgh - 01 48 81 45 10

54, boulevard du Château - 01 55 98 29 80

Gymnase Jean-Guimier

Epace Aimé-Césaire

31, avenue Boileau - 01 48 80 26 03

40, quai Victor-Hugo - 01 77 74 21 00

Gymnase Simone-Jaffray

Musée de la Résistance nationale

16-18, rue Parmentier - 01 48 80 25 08

88, avenue Marx-Dormoy - 01 48 81 53 78

Gymnase Daniel-Féry

Studio 66

8, rue Irène-Joliot-Curie - 01 47 06 65 83

66, rue Jean-Jaurès - 08 92 68 25 01

Patinoire municipale

Au Belvédère

3, avenue Jean-Jacques-Rousseau - 01 48 80 54 89

Guinguette de l’île du Martin-Pêcheur

52, boulevard Jules-Guesde - 01 48 81 82 82

Piscine Jean-Guimier

31, avenue Boileau - 01 48 80 80 50

41, quai Victor-Hugo - 01 49 83 03 02

Piscine Auguste-Delaune

Salle du Jeu-de-Paume

119, rue de Verdun - 01 48 82 55 32

67, avenue de Cœuilly - 01 49 83 89 88

Base nautique municipale

Tapas Club

28, avenue du Général-de-Gaulle - 01 48 83 65 73

Office de tourisme de Champigny

134, rue de Bernau - 01 48 81 45 29

21, rue Joséphine-de-Beauharnais - 01 48 82 03 52

2, quai Gallieni - 01 48 81 30 09

Socio-culturel

Maison pour tous Youri-Gagarine

6, avenue du 11-Novembre-1918 - 01 48 80 96 29

Maison pour tous Bois-l’Abbé 6, place Rodin - 01 41 77 83 30

L’agenda de toutes les sorties culturelles, sportives et festives rendez-vous sur

www.champigny94.fr

Supplément à Champigny notre ville, avec exemplaires tirés à part. Conception : service Communication ; rédaction en chef : Béatrice Lovisa ; rédaction : Viso ; secrétariat de rédaction : Véronique Marenghi ; création : Vincent Dulau ; directeur artistique : Nicolas Vagner ; maquette : Gérard Macchi ; photographie : Didier Rullier, Jean-Pierre Persico, Virginie Hellot, DR.

Champigny-notre-ville, novembre 2010  

Champigny-notre-ville, novembre 2010

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you