Page 1

mars 2011

numéro 426 notre ville

ISSN 01529838 - prix 1,52 € - n°426 - MARS 2011

www.champigny94.fr

Le magazine de la ville de Champigny-sur-Marne

Un toit

pour tous

Transports LE MÉTRO ARRIVE !

Dossier Logement

Mordacsde la femme Journée Vers un nouveau NUMÉRO centre commercial SPÉCIAL


Études Conseils Réalisation de projets et devis gratuits pour cuisines, salles de bains, rangements

n o i t i s o p x Hall d’e 200m2 de s è r p e d Horaires d’ouverture : du lundi au samedi de 10h à 12h et de 14h à 19h

22, rue du Pont de Créteil 94100 Saint-Maur-des-Fossés

01 48 86 21 61

BM Champigny 220x285 - Mars.indd 1

18/02/11 12:07


édito

Plus d’info sur

Jogood

www.champigny94.fr

Pour une réforme fiscale qui corrige les inégalités sociales Avec vous, la municipalité de Champigny se mobilise face au diktat du gouvernement qui tente de compenser les déficits de l’Etat par une austérité sévère imposée aux collectivités. La baisse successive des dotations aux collectivités locales et la décision de les geler pendant trois ans, couplées à la suppression de la taxe professionnelle, placent les communes face à des choix insupportables. Soit elles réduisent les services publics et, à leur corps défendant, relayent l’austérité gouvernementale et européenne, soit elles augmentent les impôts sur les ménages déjà durement touchés par la crise, soit elles remettent en cause les objectifs et les engagements construits ensemble, notamment ici, lors des Rencontres citoyennes. Le 25 janvier, une large délégation campinoise composée d’élus, de personnels territoriaux et de citoyens a participé à la manifestation organisée devant Matignon pour exiger de l’Etat les dotations qu’il doit à notre Ville depuis 2004 (6,5 millions d’euros).

Le Premier ministre a refusé tout dialogue et nous impose de voter un budget 2011 très contraint.

agenda du maire et de

la municipalité

Mardi 1er mars Syndicat mixte Paris Métropole : réunion du Bureau exécutif -----------------------------Jeudi 3 mars Syndicat mixte Paris Métropole : commission déplacements, transports en commun -----------------------------Samedi 5 mars Pose symbolique du 1er rail de la future gare en centre-ville 161, avenue Roger-Salengro

-----------------------------Mardi 8 mars Conseil départemental de l’Accès au droit

Devant l’hôtel Matignon le 25 janvier, élus et citoyens sont venus de plusieurs villes, dont Champigny, pour dire “Non” à l’asphyxie des finances publiques.

Journée internationale des droits des Femmes 19h Gymnase Pascal-Tabanelli

-----------------------------Vendredi 11 mars Syndicat mixte Paris Métropole : réunion du Comité syndical Réunion avec le chargé de mission du ministre, les maires de Bry et Villiers au sujet de la future gare Bry/Villiers/Champigny -----------------------------Dimanche 13 mars Fest Noz de l’Amicale des Bretons Restaurant du Martin Pêcheur

-----------------------------Mardi 15 mars Syndicat mixte Paris Métropole : réunion du Bureau

JOGOOD

Pourtant, les moyens financiers existent !

-----------------------------Mercredi 16 mars Conseil municipal 20h30 Salle du conseil municipal

-----------------------------Dimanches 20 et 27 mars 1er et 2e tours des élections cantonales Canton Champigny-centre

-----------------------------Mercredi 30 mars Réunion du Conseil de surveillance du Centre hospitalier intercommunal de Créteil 94 -----------------------------Samedi 2 avril Représentation de la Ville à l’inauguration de l’hébergement de la Maison d’accueil spécialisée sise au : 31 bis, rue Albert-Darmont

Depuis 2006, 236 milliards ont été versés par les entreprises aux actionnaires. Les plus riches ont bénéficié de 70 milliards de baisses d’impôts et maintenant le gouvernement parle de supprimer l’impôt sur la fortune (ISF). Sans oublier que 400 milliards ont été trouvés et réinjectés dans les banques en pure perte. Autant d’argent perdu par l’Etat qui aurait pu servir pour répondre aux besoins des services publics locaux.

C’est cela qu’il faut changer par une réforme fiscale qui corrige les inégalités sociales et dont le produit fiscal pèserait moins sur la consommation des ménages. On pourrait taxer les produits financiers et créer un pôle public financier qui agirait sur les institutions financières et ferait reculer la spéculation. Il accompagnerait les investissements utiles, notamment à la formation et à l’emploi, au logement et aux transports en commun. D’autres communes, conseils généraux et régionaux réagissent aussi. Nous ne renonçons pas aux choix de justice sociale. Je vous propose de poursuivre le débat et la mobilisation pour la reconquête de moyens et de droits pour les services publics locaux si essentiels à la vie quotidienne du plus grand nombre.

Dominique Adenot

Maire de Champigny-sur-Marne


DIDIER RULLIER

Retrouvez votre agenda w

Un toit

P. 8

GRAND PARIS EXPRESS

Plus de soixante ans de droit au logement… E à la crise et au désengagement croissant de l’E se mobilise sans relâche ! Son ambition : perm les Campinois de se loger dans les meilleur

CONSTRUCTION

ANJA

VESTIAIRES DE RUGBY P. 14

TÉLÉVISION NUMÉRIQUE

NOUVELLE ÈRE ANJA

D.R.

D.R.

ANJA

Le mÉtro arrive !

DIDIER RULLIER

pour tous !

P. 23

JOURNÉE DE LA FEMME

P. 11

ÉGALITÉ AU TRAVAIL ATELIERS D’ARTISTES

P. 34

pouSSEZ LA PORTE


www.champigny94.fr

sommaire Quartiers

A l’occasion de la Journée internationale, le 8 mars, découvrez ce numéro spécial, largement dédié aux femmes.

LE MÉTRO ARRIVE !

Et après ? Face Etat, Champigny mettre à tous res conditions.

P. 17

p. 8

JOURNÉE INTERNATIONALE DES FEMMES

p. 11

CHU HENRI-MONDOR

p. 12

tunisie

p. 13

Alerte cardiaque

Le cœur des femmes

Travaux Équipement

Vestiaires de rugby construction

Station anti-crue

Dossier Un toit pour tous ! Info- citoyens logement

p. 14 p. 15

p. 17

Nouvelle ère

SORTIR

Au centre de votre magazine

Retrouvez votre agenda ! Champigny notre ville

BONNES JOURNÉES P. 24

p. 27

bois-l’abbé/cœuilly

p. 28

Mordacs

p. 29

Echanger, créer, participer

Portrait

p. 31

Loisirs animations

p. 32

tir à l’arc

p. 33

Ateliers d’artistes

p. 34

louise michel

p. 35

julie beaudouin

Il était une fois dans l’Est On y danse, on y danse…

télévision numérique terrestre (tnt) p. 23

CENTRE DE LOISIRS

maroc/fourchette/polangis

Ces femmes, nos héroïnes

p. 10

ÉGALITÉ au travail

p. 26

L’Histoire en héritage

Citoyenneté

Elections cantonales

plant/tremblay

« Mieux d’école »

en images

GRAND PARIS EXPRESS

p. 24

Bonnes journées

échos Le mois de janvier Actualité

centre de loisirs

Petits Robins du Bois

Poussez la porte… Plus grande qu’un héros

Tribunes libres L’expression des groupes politiques

p. 36

Services

p. 38

numéros pratiques, état civil, santé, nouvelles entreprises Retrouvez toutes les infos sur Internet

www.champigny94.fr

Mairie de Champigny 14, rue Louis-Talamoni – 94500 Champigny-sur-Marne. Tél. : 01 45 16 40 00 – Fax : 01 47 06 02 80. Une production et un concept du service Communication de la ville de Champigny-sur-Marne. Direction : Annie Lyonnaz. Direction de la publication : Dominique Adenot. Chargé des publications : Nicolas Roger. Rédaction en chef : Béatrice Lovisa. Rédaction : Sandrine Becker, Laurence Doyen, Sophie Durat, Corinne Binesti, Jean-Michel Véry. Secrétariat de rédaction : Jean-Michel Véry. Photos : Didier Rullier, Jean-Pierre Persico,virginie hellot, Jogood, Anja. Couverture : Didier Rullier. Direction artistique : Nicolas Vagner. Création : Vincent Dulau. Maquette : Nadia Vimard, Hélène Leclerc, Gérard Macchi. Publicité : Médias & Publicité (Jérôme Piron) 01 49 46 29 46. Photogravure : Mac Graphic. Impression : ETC INN. Nombre d’exemplaires : 40 000. Imprimé sur

papier certifié PEFC, issu de forêts gérées durablement.


PAR LAURENCE DOYEN – PHOTOS : DIDIER RULLIER, JOGOOD, ANJA Forum des métiers et de l’orientation

Un nom pour un autre

Une coquille s’est glissée dans notre numéro du mois dernier. Sur l’article consacré aux vœux, il fallait lire Claude Huet, directeur d’IDF-Habitat, et non président, fonction assurée par Maurice Ouzoulias.

Cent bougies

Mardi 25 janvier

1 800 visiteurs se rendent au gymnase Pascal-Tabanelli. Ce rendez-vous s’étoffe au fil des ans avec, pour la première fois cette année, les universités Paris XII et Marnela-Vallée. Lycées campinois, partenaires institutionnels et quelques écoles supérieures étaient aussi de la partie.

Jeudi 27 et ve

Tous à Matignon

Une centaine d’élus, dont le maire de Champigny, des personnels territoriaux et des habitants se rassemblent devant l’hôtel Matignon. Ils dénoncent l’étranglement des collectivités locales et exigent des ressources nouvelles pour les services publics locaux. Face à la surdité du Premier ministre, qui n’a pas reçu la délégation, la résistance des collectivités s’intensifie.

Mercredi 26 janvier Délégation

Mercredi 16 février, à la résidence JosephGuittard, Marie-Thérèse Marandin fêtait sa centième année. Elle a reçu pour l’occasion la visite de l’adjoint Claude Gascard venu lui offrir un bouquet de fleurs et une bouteille de champagne au nom de la municipalité.

Le maire, Dominique Adenot, et l’adjoint Gilles Desseigne, reçoivent une délégation copte (chrétiens d’Egypte) de Champigny et du Val-de-Marne. Le patriarche, le père Ephraim El Baramoussy, a témoigné de la colère et de l’émotion suscités par les attentats criminels du 30 décembre contre la communauté copte à Alexandrie. Autre marque de soutien et de solidarité avec le peuple égyptien, le maire a également participé le 5 février à la manifestation parisienne qui réclamait le départ du dictateur Moubarak.


endredi 28 janvier

Du jeudi 17 au jeudi 24 février

Plus d’échos

sur www.champigny94.fr

Les aînés à la fête

Gymnase Tabanelli, cinq dates de banquet sont proposées par le centre communal d’action sociale et la ville aux plus de 60 ans. Après l’accueil officiel, un déjeuner soigné attend les convives. Enfin, au dessert, place à la danse avec l’orchestre D’Branché de Didier Couturier.

Jeudi 17 février

Prévention routière

Dimanche 6 février

La Poste

Suite à la suppression de six tournées de facteurs sur notre ville, une délégation de postiers, d’usagers et d’élus municipaux, emmenée par le premier adjoint Christian Fautré, a rencontré le directeur départemental de la Poste. Ecoutés mais non entendus, les participants poursuivent la mobilisation. Pas moins de 2 400 habitants ont déjà signé la pétition en circulation.

Mardi 1er février

Petites formes

Clap de fin

Accueillants, artistes et spectateurs se retrouvent au centre Gérard-Philipe pour clore le festival des Petites Formes. Au programme : le spectacle détonnant Slips inside par les Okidok, clowns en peignoir et chaussons.

Mardi 8 février

Nouvelle Marianne

Créée par Michel Costiou, cette Marianne révolutionnaire est dévoilée officiellement dans la salle du conseil. Fabriqué par l’entreprise campinoise BFP Cindar, ce buste de plexiglas incarne l’esprit de lutte et la diversité de la Ville. Le liséré tricolore, traversant le socle, symbolise l’énergie de Marianne qui nourrit le sol républicain.

Devoir de mémoire

Sur le parvis de l’ancienne mairie, une délégation conjointe de la municipalité, l’union locale CGT et du Parti communiste rend hommage aux victimes du massacre du métro Charonne. Le 8 février 1962, ces neuf personnes avaient participé à une manifestation contre l’OAS et contre la guerre d’Algérie, durement réprimée par la préfecture de Paris.


l’événement Deux stations de métro à Champigny sont inscrites au projet Grand Paris Express. Une belle victoire pour la Ville, et une grande avancée pour les milliers d’usagers campinois qui souffrent chaque jour de transports saturés et de dessertes insuffisantes.

En coulisse Départs symboliques - Le 5 mars, à 11 heures, le maire de Champigny, Dominique Adenot, invite les Campinois à la pose symbolique du premier rail de la future gare de Champignycentre. Rendez-vous est donné devant le Centre technique des infrastructures au 161, avenue Roger-Salengro. Christian Favier, président du conseil général sera présent. - Le 10 février dernier, de nombreux citoyens et élus Val-de-Marnais étaient venus assister à la pose symbolique du premier rail d’Orbival, à la Maison départementale des syndicats de Créteil.

P.8 - Champigny notre ville - N° 426 - Mars 2011


www.champigny94.fr Après des années de préparation et de mobilisation, plusieurs mois de débat public, le tracé du métro francilien trouve sa voie. Fin janvier, Région et Etat se sont entendus sur un projet commun qui prévoit l’implantation de deux gares à Champigny. Par BÉATRICE LOVISA, photos didier rullier

Grand Paris Express

Le métro arrive ! A

près le métro parisien, voici le métro francilien !... Le plus grand effort réalisé depuis le début du XXe siècle en terme de transports collectifs en Ile-de-France. Les deux projets de métro en rocade présentés à la population ne font plus qu’un. Le « Réseau du Grand Paris » porté par l’Etat et « Arc Express » par la Région ont fusionné, fin janvier, pour donner naissance au « Grand Paris Express ». Dans notre secteur, le projet reprend intégralement le tracé Orbival, défendu de longue date par les habitants et les élus Val-de-Marnais. « On peut se féliciter d’avoir été entendus », confie le maire, Dominique Adenot, qui avait soutenu cette version lors du débat public campinois. Pour Champigny, c’est une grande avancée. Située sur le passage de l’Arc sud-est de la future ligne de métro automatique - qui desservira Noisy/Champs-sur-Marne - , notre ville bénéficiera de l’implantation de deux gares. La première accueillera les voyageurs au centre de la ville, à l’emplacement actuel du garage municipal, rue Roger-Salengro, en face de la rue de la Plage. La seconde se situera à l’intersection des villes de Champigny, Villiers et Bry. Ainsi, l’ensemble des Campinois, quel que soit leur quartier d’habitation, se déplaceront plus facilement de banlieue à banlieue, gagneront du temps sans subir les embouteillages, sans détour par Paris en transports en commun.

Perspective du projet

Un atout majeur pour tous et une promesse aussi en termes de développement économique, d’emploi, de logement : plusieurs milliers de mètres carrés d’activité, des centaines d’appartements, des commerces, des équipements seront prévus dans le périmètre des stations. Des zones d’aménagement permettront de donner une cohérence au pourtour des gares et la municipalité veillera à ce qu’elles puissent profiter à tous. En plus des deux gares, Champigny pourrait accueillir un atelier de stockage des trains et de maintenance. Ce pôle induirait la création de quelque 200 emplois. Ces perspectives de développement vont permettre à « Champigny de prendre toute sa place dans l’Est

parisien et, ce, grâce à la volonté collective », se réjouit le maire Dominique Adenot.

Des questions en suspens

Si l’essentiel du tracé semble aujourd’hui acté, le projet finalisé sera présenté fin mars. L’Etat devra ensuite l’entériner. C’est le passage au Conseil d’Etat, en juin, qui signera sa validation définitive. D’ici là, des points restent en débat. La seconde liaison à l’est vers Val-de-Fontenay, soutenue par les Campinois, n’est pas encore arrêtée. Quant au tracé par Saclay, voulu par l’Etat mais refusé par la Région, il constitue le point de désaccord majeur entre les deux parties. En outre, la question

du financement des travaux de la ligne - 32 milliards d’euros n’est pas encore complètement tranchée. La municipalité sera, par ailleurs, particulièrement vigilante au coût supporté par les usagers au regard des hausses importantes du prix du ticket programmées. Un cadre devra également être fixé sur le financement des aménagements urbains et des équipements publics. L’Etat prétendait, au départ, valoriser les zones des gares en qualité d’aménageur, mais ce sera finalement aux villes de s’en charger. Elles devront donc être accompagnées dans cet effort financier. Les échéances  ? Champigny pourrait être le point de départ du chantier du métro francilien à l’horizon 2013. Son implication, le travail mené par l’association Orbival et les études menées par la Société du Grand Paris en font un des secteurs les plus avancés. Toutefois, l’attention des citoyens, comme celle des élus, reste toujours d’actualité pour que la mise en application du tracé aboutisse dans les temps. Ce projet nous appartient aussi, il est le fruit de notre mobilisation. La CNDP  (1) a d’ailleurs souligné «  le souci du public d’un projet commun d’évolution des modes de transport collectif en Ile-de-France ». L’histoire est en marche, l’aventure du rail à l’Est vient d’ouvrir une nouvelle page... (1) Commission nationale du débat public

N° 426 - Mars 2011 - Champigny notre ville -

P.9


Séjours municipaux Vacances d’été

tauré en France depuis 1975 pour diminuer les besoins en éclairage. Il permet d’économiser 1,2 ou 1,3 million de mégawatts heure par an dans notre pays. L’heure d’été est aujourd’hui généralisée à toute l’Union européenne. Mais ça ne dispense pas d’éteindre les lumières quand vous quittez une pièce !

Les inscriptions pour les séjours débuteront le lundi 14 mars à l’accueil enfance en mairie et dans les mairies annexes. Au programme : « Camp Rock’s » pour les 9/12 ans à Flumet dans les Alpes, « Concept 14/15 » à Argelès-sur-Mer (PyrénéesOrientales), et c’est une nouveauté : « Serandon » (6/9 ans) et « Graines d’artistes » (8/9 ans) à Oléron en Charente-Maritime. Pour les vacances familiales, les inscriptions se feront à partir du mardi 15, du lundi au jeudi (9h-12h et 14h-18h) au service vacances. Destination Flumet en Savoie, du 30/06 au 13/07.

Le Secours populaire du Val-deMarne organise une braderie, les 5 et 6 mars de 10 heures à 17 heures, dans ses locaux campinois. Des milliers d’articles seront proposés au public contre une participation solidaire. Les fonds récoltés seront reversés au Secours populaire. Cette braderie sera suivie, le 2 avril à 19 heures, d’un loto géant, avec pas moins de quarante lots à gagner : vaisselle, électroménager… 19, rue de l’Eglise, 01 49 83 00 05 ou www.spf94.org

Economies d’énergie Heure d’été

Dimanche 27 mars à 2 heures du matin, il sera 3 heures. Pensez à avancer vos montres ! Ce passage à l’heure d’été est ins-

VIRGINIE HELLOT

D.R.

Solidarité Braderie et loto

Entraide Recherches de bénévoles - Le comité du Val-de-Marne de la Ligue contre le cancer cherche des bénévoles pour écouter et accompagner les malades en milieu hospitalier (Henri-Mondor, Créteil et Bicêtre). Contact : Mme Ringeard au 06 09 67 33 73 ou 01 48 99 48 97. - L’association S.O.S Amitié lance un appel pour de nouveaux bénévoles écoutants. Si vous êtes intéressé, faites-vous connaître au 01 42 96 73 90 ou par mail sos.amitie.idf@wanadoo.fr P.10 - Champigny notre ville - N° 426 - Mars 2011

Citoyenneté

Un canton sur quatre est en renouvellement à Champigny.

JEAN-PIERRE PERSICO

www.champigny94.fr

Elections cantonales Dimanches 20 et 27 mars prochains, le canton Champigny-sur-Marne Centre élira son conseiller général. Cet élu local met en œuvre la politique du Département du Val-de-Marne.

E

lles sont souvent considérées, à tort, comme des élections mineures. Pourtant, les cantonales concernent nombre de secteurs qui influent directement sur notre quotidien : voiries, transport scolaire, collèges, aide sociale...… de nombreuses actions mise en œuvre du Département. Ses représentants, les conseillers généraux, sont élus pour une durée de six ans dans leur circonscription électorale appelée canton. Leur renouvellement s’effectue par moitié tous les trois ans. Pour Champigny, sur les quatre

cantons de la Ville (1), seul le Centre est en renouvellement, soit les bureaux de vote allant des numéros 11 à 23. Le vote se fait de 8 heures à 20 heures, avec une carte électorale (nécessaire, mais pas obligatoire) et une pièce d’identité. Carte électorale perdue ? La pièce d’identité fait l’affaire et le site Internet de la Ville peut vous aider, si besoin, à retrouver l’adresse de votre bureau de vote (2). (1) Champigny-sur-Marne Centre, Champignysur-Marne Est, Champigny-sur-Marne Ouest et Bry-sur-Marne. (2) www.champigny94.fr / rubrique « Vie citoyenne », onglet « Voter à Champigny ».

le chiffre du mois

14 000

Campinois (sur un total de 42 000 votants inscrits sur les listes électorales) éliront leur conseiller général dans le canton de Champigny Centre.


...

infopratique Initiative Journée internationale de la femme

!

--> Mardi 8 mars à 19h30 salle Pascal-Tabanelli,

en présence du maire, Dominique Adenot, et de Mme Isabel Flores-Racmachers, maire adjointe chargée des Droits de la femme.

--> Projection d’une vidéo sur l’égalité professionnelle d’agents municipaux, femmes et hommes, exerçant dans un métier dit « de sexe opposé ».

--> Table ronde « Les métiers de la fonction publique territoriale ont-ils un sexe ? » avec un spécialiste de l’égalité professionnelle.

J

ournée internationale des droits des femmes : « un mal nécessaire » affirment certains. D’autres y voient l’occasion d’une attention particulière, se remémorant soudain la poésie d’Aragon : « La femme est l’avenir de l’homme »… Certes ! Mais les problématiques restent ancrées dans le quotidien, comme celle de l’inégalité salariale, encore au goût du jour. Goût amer rehaussé de quelques chiffres qui parlent : quatre salariés à temps partiel sur cinq sont des femmes, elles touchent 27 % de moins que les hommes (1) et, même à postes et niveaux de qualification équivalents, gagnent toujours 10  % de moins. Le syndrome « plafond de verre »  (2) fait de la résistance, les femmes peinent à endosser des postes de direc-

Les métiers ont-ils un sexe? Il est temps de balayer les idées reçues, comme ces deux agents municipaux, fiers de leur travail : Michèle Aulagne, serrurière…

Journée internationale des femmes

… et Jérémie Cordoval, auxiliaire de puériculture à la crèche Françoise-Dolto.

égalité au travail L’activité des femmes serait-elle freinée, plafonnée, mal rémunérée ? La question se pose encore en 2011 pour les salariées de la fonction publique et du privé. Champigny ouvre le débat pour la 101e Journée internationale des droits des femmes. tion, dans le public et le privé : 18 % de femmes dans la fonction publique territoriale (3) ; les troisquarts des cadres sont des hommes dans les petites entreprises. C’est vrai, les femmes accèdent de plus en plus à l’emploi, mais pas dans les mêmes conditions que les hommes : championnes du temps partiel et des emplois non qualifiés, elles restent concentrées dans des métiers dits féminins (agents d’entretien, enseignantes, infirmières…) Pourquoi ? Les difficultés à conjuguer maternité et vie professionnelle perdurent, les tâches domestiques sont toujours assurées à 80 % par les femmes, les obligeant à une double journée de travail et à freiner leur trajectoire professionnelle… Toutefois, est-il nécessaire d’éri-

ger la parité en doctrine ? Ou suffit-il simplement de valoriser les compétences de chacun hors genre, en toute équité ?

La question du genre

Champigny s’empare de la problématique des femmes et du travail en toute transparence. « L’engagement pris par la municipalité en signant, en 2010, la Charte européenne pour l’égalité entre les femmes et les hommes dans la vie locale, continue sa progression : au sein de la mairie, vers les jeunes, les associations, les entreprises de Champigny...  », informe Isabel Flores-Racmachers, maire adjointe chargée des Droits de la femme. Soucieuse de l’égalité hommes-femmes, la Ville a souhaité faire de cette

101e Journée internationale des droits de la femme, un temps fort pour faire avancer la question de l’égalité professionnelle. Un débat invite les Campinois à s’exprimer sur le « genre » professionnel. Car, « faire évoluer cette journée sans oublier ce qu’elle symbolise comme lutte du passé, du présent et de l’avenir est une priorité », souligne la maire adjointe. Sophie Durat, PHOTOS ANJA

1. Tous temps de travail confondus. 2. Difficulté pour les femmes, les personnes issues de l’immigration et les personnes handicapées d’accéder aux fonctions de direction. 3. Contre 66 % de femmes pour le personnel communal. Une parité qui se retrouve sur l’ensemble des catégories de personnel avec 903 femmes pour 476 hommes (2009). Sources : www.emploipublic.fr, ministère des Solidarités et de la Cohésion Sociale, Le Monde.

N° 426 - Mars 2011 - Champigny notre ville -

P.11


www.champigny94.fr Besoin d’aides S.O.S enfance La petite Alda est atteinte de troubles autistiques. A 4 ans, elle n’est plus prioritaire dans les structures spécialisées. Or, sa maman veut abolument l’aider à progresser vers une vie normale. Elle a donc aujourd’hui besoin de bénévoles pour mettre en place la méthode des 3i (intensive, individualisée et interactive). Vous aimez les enfants ? Vous êtes disponible une heure par semaine ? Aidez-les. Aucune expérience du handicap

Près de 300 personnes, dont le maire Dominique Adenot (au centre), ont manifesté, le 10 février, devant le CHU pour la sauvegarde du service de chirurgie cardiaque.

n’est nécessaire. C’est votre dynamisme et votre affection qui aideront peu à peu Alda, par le jeu, à sortir de sa bulle et à être autonome. Le programme est coordonné et suivi par des psychologues de l’association Autisme espoir vers l’école (www.autisme-espoir.org). Une réunion avec les bénévoles est prévue en mars. Pour contacter la maman d’Alda : 06 33 81 65 87 ou aldaatt@hotmail.fr

Loto Coup de jeune

CHU Henri-Mondor

Alerte cardiaque

Le service Jeunesse de la Ville organise le 25 mars, salle Jean-Morlet de 19h30 à 23 heures, un loto ouvert à tous. Chaque jeune devra être accompagné d’un adulte et réciproquement. Une carte pour 0,50 €, les 3 pour 1 €. Bonne chance à tous !

A

près avoir fait la promesse de sauvegarder le service de chirurgie cardiaque à l’hôpital Henri-Mondor de Créteil, le directeur de l’Agence régionale de santé (ARS), Claude Evin, fait marche arrière. Cette annonce a provoqué un tollé général qui a mobilisé le conseil municipal pour une déclaration, sous forme de vœu, adoptée à l’unanimité. Car, c’est la santé de tout un bassin de population qui est mise à mal. Soit près de 1,5 million habitants : du Val-de-Marne, de Seine-et-Marne et de l’Essonne. Il faudrait désormais se rendre à la Pitié-Salpêtrière (Paris XIIIe) pour bénéficier du même type de soins. Une fermeture incompréhensible quand on sait que ce service est un pôle de recherche de

tout premier plan et qu’il ne présente pas de déficit, bien au contraire. Ses recettes assurent au reste de l’établissement une garantie de bon fonctionnement et, plus encore, la formation du personnel soignant. Une volonté politique d’économie à court terme qui a mobilisé devant le CHU, le jeudi 10 février, la population, les élus, les usagers et les professionnels, en présence de Dominique Adenot. Le président du conseil général, Christian Favier, et l’ensemble des conseillers généraux leur ont apporté leur soutien. Car, avec 600 interventions par an, HenriMondor est le seul service de chirurgie cardiaque de tout l’Est Francilien. Par ailleurs, une inquiétude plane également sur l’hôpital Chenevier, à Créteil… Jean-Michel Véry, photo didier rullier

P.12 - Champigny notre ville - N° 426 - Mars 2011

DIDIER RULLIER

Le 26 janvier, l’annonce de la fermeture du service de chirurgie cardiaque du CHU Henri-Mondor, à Créteil, a suscité émotion et réactions. Personnel, élus, citoyens se mobilisent.

Bus 308 L’emploi sur toute la ligne Vous avez un projet de création d’activité ? Vous souhaitez obtenir de l’information sur l’emploi, l’alternance, l’apprentissage  ? C’est l’objectif du comité d’axe social du bus 308, une opération pilotée par le conseil général du Val-de-Marne. A Champigny, le 308 sera sur la place du Marché du Bois-l’Abbé le jeudi 31 mars, de 10 heures à 17 heures, avec en point d’orgue la création d’entreprise (de l’idée au projet) et le vendredi 1er avril sur le thème de l’apprentissage (pour qui ? pour quoi ?). De l’information dans le bus et des tables rondes animées, entre autres, par les services de la Ville. Pour en savoir plus : www.cg94.fr/


...

Parole de…

D.R.

Les femmes tunisiennes ont défilé pacifiquement pendant des jours pour faire tomber le pouvoir en place.

Tunisie

Le cœur des femmes Qu’on l’appelle révolution de jasmin ou révolte populaire,la réalité historique est là. En janvier, le peuple tunisien a fait bouger son pays. En tête de cortèges : des femmes. Regards d’ici à là-bas...

«R

CD, dégage ». C’est sous ce slogan, hostile au pouvoir en place, qu’ont défilé des milliers de femmes tunisiennes, à Douz, à Tunis… et, bien sûr, à Sidi Bouziz, là où s’est immolé, le 17 décembre, Mohamed Bouazizi, symbole de cette « révolution de jasmin ». Le 17 janvier, dans un communiqué (1), le maire, Dominique Adenot, exprimait sa solidarité avec le peuple tunisien en ces termes : « Grands espoirs, grands défis ». Rabia Ghoul, 46 ans, franco-tunisienne et formatrice-coordinatrice à l’Office des migrants depuis dix-huit ans, revient sur les événements : « Nous

avons surtout vécu cette révolution par les réseaux sociaux. Avant le 14 janvier, date du départ de Ben Ali, nous parlions en langage codé au téléphone, aujourd’hui, c’est la liberté ! C’est un mouvement spontané qui a dépassé les politiques. Le peuple n’avait plus rien à perdre et la corruption devenait insupportable ». Beaucoup ont été surpris par la rapidité de cette prise de pouvoir populaire. Certains ont eu peur pour leur famille sur place, mais le sentiment majoritaire, en particulier pour les femmes, demeure la fierté. Fières, parce qu’elles ont le sentiment d’avoir participé à cette révolu-

« Pendant la révolution, la presse étrangère était interdite. Pour avoir des informations sur ce qui se passait sur place, nous allions sur les réseaux sociaux. Le slogan le plus utilisé était : liberté ! »  Rabia Ghoul, formatrice-coordinatrice à l’Office des migrants.

tion par procuration, par sœurs interposées. Fières aussi, parce que là-bas, les femmes ont joué un rôle prépondérant, voire inédit, dans un pays du Maghreb. Nadia Abichou, campinoise de 32 ans, confirme : « Nous n’imaginions pas que ce soit possible. Au début, nous avons eu peur, mais très vite le sentiment d’euphorie nous a emporté. J’ai d’ailleurs participé aux manifestations parisiennes. Pour moi, ce qui s’est passé en Tunisie a valeur d’exemple pour le reste du monde arabe ». Il faudra du temps pour que la démocratie se mette en place, mais l’espoir est de mise :« J’ai été bercée par la laïcité et les femmes ont toujours été présentes dans les luttes en Tunisie. Nous tenons à nos acquis et nous espérons aller au-delà », reprend Rabia Ghoul. Originaire de Zarzis, elle est arri-

vée en France en même temps que Ben Ali arrivait au pouvoir en Tunisie. Pour faire ses études, mais aussi à la recherche de la liberté d’expression qui lui faisait défaut au pays. Pendant ce temps, Ben Ali, lui, s’est noyé dans la corruption, alors que son peuple était assoiffé de démocratie, de liberté, de dignité. « Cette révolution s’est faite par le peuple, sans appui fort de la communauté internationale. Le monde arabe va changer et je crois que ce qui se passe en Egypte n’est qu’un début », souligne Rabia. Et quand on lui demande si elle compte retourner en Tunisie, la réponse est sans appel : « Je compte bien y aller pour voter ! ». Jean-Michel Véry

(1) « Solidarité et liberté pour le peuple tunisien », communiqué de Dominique Adenot, à lire sur www.champigny94.fr/

N° 426 - Mars 2011 - Champigny notre ville -

P.13


Construction

PAR LAURENCE DOYEN - PHOTOS : JOGOOD

Perspective du projet

avis d’expert Un bâtiment de plain-pied et des prestations de qualité caractérisent ces nouveaux vestiaires.

Vestiaires de rugby Par le chemin d’Exploitation, les camions de chantier arrivent sur les pelouses du complexe sportif Nelson-Mandela au Plateau. L’heure est à la préparation du sol afin de créer les fondations des nouveaux vestiaires. en cours

D

es micro-pieux pour assurer une assise correcte au bâtiment. Cette technique s’affranchit de la nature des sols en place, constitués sur plusieurs mètres d’épaisseur de remblais de mavaise qualité. Commencée le 7 février, cette étape préparatoire dure jusqu’à la mi-mars environ. Une dalle sera ensuite coulée sur laquelle commenceront les travaux de maçonnerie. Pendant quatre ou cinq semaines, les monteurs installeront la structure

et la couverture. Les différents corps d’Etat (plomberie, carrelage, électricité...) prendront ensuite le relais pour finaliser. D’une superficie de 359 m2, ce bâtiment de plain-pied remplace les anciens vestiaires détruits en l’année dernière pour vétusté. Il comprend quatre vestiaires (soit deux de plus que l’ancienne version) avec : douches collectives, un vestiaire arbitre, un club house, un bureau du club et deux locaux de rangement. Ces structures

P.14 - N° 426 - Mars 2011 - Champigny notre ville

modulaires seront habillées d’un bardage en bois. Ce chantier, entièrement clos en fin de journée et les week-ends, est conçu pour limiter au maximum les nuisances pour les riverains. Il sera terminé à la fin du printemps. Les palissades laisseront enfin place à des locaux flambants neufs pour les rugbymen du Red Star Club de Champigny. Qui : la Ville Quand : jusque juin 2011 Combien : 693 000 euros TTC

« Dans son cahier des charges, la Ville a voulu des qualités de matériaux supérieures à la moyenne. Ils vieilliront bien, seront faciles d’entretien et permettront donc de réaliser des économies. Ainsi le « red cedar » utilisé pour le bardage extérieur des vestiaires est un bois réputé pour ses qualités imputrescibles. Il supporte toutes les agressions extérieures : l’humidité, le vent, le soleil. »

Philippe Aubin

Responsable régional de Dassé Construction, entreprise générale


le chiffre du mois

36

Construction

écoles

maternelles et élémentaires, sont à la charge de la Ville.

En bref… Voirie

en cours

Rue J.-Solomon

L’étanchéité de cette voie a été refaite à neuf, avec une nouvelle couche d’enrobé coulée en février. Mais les intempéries ont retardé la livraison du chantier. Si le climat le permet, le carrefour avec la rue Rodin devrait être ouvert aux voitures début mars et aux bus mi-mars. Qui : la Ville Quand : jusque mars 2011 Combien : 1 915 309 e toutes dépenses confondues

Voirie

fait

Rue du Bois-l’Abbé

Les derniers réaménagements se sont déroulés en février (notre photo) pour une réouverture à la fin du mois. Elle offre un cadre plus agréable à tous les usagers avec une circulation à double sens, le passage du bus 208, des aménagements cyclables, un stationnement et des espaces publics réorganisés comprenant de nouveaux arbres d’alignement. Qui : le Département Combien : 2,9 millions d’euros avec subventions de la Région et de l’Etat

Eau potable

Tremblay

fait

Entre le parc interdépartemental du Tremblay et l’autoroute A4, plusieurs interdictions de stationner

L’installation des nouvelles pompes au carrefour de la rue de la Plage et du quai Gallieni.

Station anti-crue

en cours

Rue de la Plage, le long du talus SNCF, première étape terminée pour la nouvelle station anti-crue. Les locaux techniques sont en place, bientôt prêts à abriter une capacité de pompage de 2 400 litres par seconde (1).

M

algré les intempéries, les professionnels du chantier ont respecté leurs délais. L’hiver 2010-2011 aura pourtant nécessité l’installation de deux pompes provisoires pour protéger les riverains d’un risque de crue. Reste maintenant à installer les six pompes définitives et

à procéder aux essais techniques pour relier l’installation automatisée au PC de Maisons-Alfort. Les derniers aménagements sont déjà engagés : habillage des bâtiments, installation de la toiture végétalisée, création d’espaces paysagers. Viendra ensuite le temps des travaux de

voirie, au carrefour de la rue de la Plage et du quai Gallieni, qui entraîneront des restrictions de circulation sur les quais, avec signalisations à respecter.

et déviations temporaires ont perturbé la vie des riverains. Il s’agissait du remplacement des canalisations d’eau potable en plomb. Celles-ci sont désormais en PEHD (polyéthylène haute densité) conformément aux normes en vigueur. Qui : le SEDIF (Syndicat des Eaux d’Ile-de-France)

fournis par un prestataire privé jusque fin juin. Pour la rentrée de septembre, la cuisine du lycée aura retrouvé son emplacement et sa fonction. Qui : la Région Quand : jusque fin février 2012 Combien : 6 615 000 e toutes dépenses confondues

travaux que devra réaliser chaque riverain et présenter les aides possibles. Qui : la Ville Quand : jusque septembre 2011 Combien : 1 069 224 e TTC

Assainissement Equipement

en cours

Lycées LangevinWallon et LouiseMichel

La cuisine et les salles de restauration sont en pleine restructuration, l’organisation des selfs est temporairement modifiée. Une cuisine provisoire est installée à Louise-Michel et les repas seront

www.champigny94.fr

à venir

Avenue et impasse Marin

La mise en séparation des réseaux eaux pluviales/eaux usées se poursuivra à la Remise du Verrou. Avenue et impasse Marin, un technicien du PACT Val-de-Marne viendra chez les particuliers pour vérifier les caractéristiques du futur branchement sur les eaux usées, évaluer la nature et le coût des

(1) Au lieu de 420/s auparavant.

Qui : le Département Quand : jusque fin avril Combien : 10 millions e

Equipements

fait

Groupes scolaires En février, les travaux de mise en conformité se sont poursuivis dans les sites de restauration. Au programme: revêtement de sol repris sur le réfectoire de l’élémentaire Maurice-Thorez, petits travaux dans l’office JacquesDecour, nouvelles plinthes pour Anatole-France, peinture des réfectoires et de la plonge à IrèneJoliot-Curie. Qui : la Ville Combien : 35 000 e TTC

N° 426 - Mars 2011 - Champigny notre ville -

P.15


Des avantages carte personnalisé sur mesure chaque mois.

* voir condition et réglement a l’accueil

- 5% en avantage carte tous les jours sur les produits la sélection des mousquetaires.

Le programme famille nombreuse avec votre carte de fidélité.

Le programme Mon Quotidien avec Bébé avec votre carte de fidélité.

95, avenue de la République & 01 49 83 00 67

40/42, rue de Verdun & 01 48 81 43 70

HORAIRES D’OUVERTURE LUNDI 9H00 12H20 15H 19H30 15H 19H30 MARDI 9H00 12H20 MERCREDI 9H00 12H20 15H 19H30 JEUDI 9H00 12H20 15H 19H30 VENDREDI 9H00 sans interruption 19H30 SAMEDI 9H00 sans interruption 19H30 DIMANCHE 9H00 12H30 --------- fermé----

HORAIRES D’OUVERTURE LUNDI 9H00 sans interruption MARDI 9H00 sans interruption MERCREDI 9H00 sans interruption JEUDI 9H00 sans interruption VENDREDI 9H00 sans interruption SAMEDI 9H00 sans interruption

Livraison à domicile Location de shampouineuse - Photomaton

BM Champigny 220x285 - Mars.indd 2

Livraison à domicile - Distributeur de billets Photomaton - Presse - Développement photos numériques en libre service 19H20 19H20 19H20 19H20 19H50 19H20

DIMANCHE 9H30 12H30 --------- fermé------

18/02/11 12:07


Dossier

Logement

Un toit

pour tous !

Plus de soixante ans de droit au logement… Et après ? Face à la crise et au désengagement croissant de l’Etat, Champigny se mobilise sans relâche ! Son ambition : permettre à tous les Campinois de se loger dans les meilleures conditions. Pour en débattre, vous serez conviés à participer à l’élaboration du Programme local de l’habitat (PLH), lors de réunions publiques. PAR SANDRINE BECKER, PHOTOS DIDIER RULLIER, jogood

D

ix millions de Français mal-logés, selon le dernier rapport de la fondation AbbéPierre, publié le mois dernier… Comment ne pas s’interroger sur les limites de la politique du gouvernement ? Le logement : utopie ou droit social ? A Champigny, la municipalité défend ce second principe, en accompagnant les demandeurs et en soutenant la construction de logements adaptés à tous. Prochain acte, une invitation à réfléchir ensemble à la ville de demain… Pour que se loger devienne une réalité pour tous ! N° 426 - Mars 2011 - Champigny notre ville -

P.17


Un toit

pour tous !

en chiffres

Des types de logements sociaux diversifiés, à travers les différents quartiers. Ici le programme Albert-Thomas en centre-ville.

Logement social en 2009

3 800 demandeurs

de logements enregistrés sur la Ville

11 610 logements sociaux, soit 40 % du parc des résidences principales

757 relogements, tous

contingents confondus (dont 164 effectués par la Ville), en faveur très prioritairement des ménages campinois

■ « Le droit à l’hébergement, c’est une obligation humaine… », Nicolas Sarkozy, 18 décembre 2006. Quatre ans plus tard, 1,2 million de Français en attente de logement social, dont près de 17 000 ménages reconnus prioritaires. Des logements surpeuplés, des familles expulsées… Des situations qui bafouent le droit universel au logement reconnu par la loi Dalo (1). En cause, sur fond de crise économique et de spéculation foncière : le déficit de 900 000 logements et l’inadéquation de l’offre

avec les besoins sociaux, le rapport entre le coût des loyers et les ressources des ménages, victimes de la dégradation de l’emploi et du pouvoir d’achat… Alors, comment parvenir à la mobilité résidentielle, à cette « France de propriétaires » voulue par un Etat qui se dérobe : baisse du financement d’un logement social de base de 8 000 à 1 000 €, taxation des organismes HLM… Dans un contexte budgétaire déjà contraint, la Ville agit pour aider les Campinois à se loger. Concrètement :

- En favorisant la construction de logements accessibles et adaptés à tous. En matière d’habitat social, ce sont près de 12 000 logements répartis sur la ville. Et 80 logements construits en moyenne chaque année... « Des programmes de qualité, de mieux en mieux intégrés dans leur milieu et plus respectueux des normes environnementales  », souligne Cécile Olive, directrice du service municipal de l’Habitat et de l’Hygiène. A l’image récemment des 21 pavillons et 32 logements collectifs « Yves-Farges », chemin de la Ferme, ou encore des 49 logements collectifs livrés en 2009, et des 22 à venir dans le cadre du programme « Tremblay », situé avenue du Général-de-Gaulle.

Renouvellement urbain et accès au parc privé

Exemple d’une réhabilitation réussie, à la cité du Plant ou «cité blanche»

P.18 - Champigny notre ville - N° 426 - Mars 2011

Réhabilitation également des immeubles anciens, dont une centaine de logements dans les îlots du centre-ville ancien ces dernières années, 43 appartements, rue Germinal… En parallèle, sont menées des opérations de renouvellement urbain sur les trois quartiers d’habitat social (Bois-l’Abbé, Mordacs et Quatre-Cités), en pleine mutation. Par ailleurs, la commune facilite aux Campinois l’accès au parc privé. En date : les logements conventionnés à loyer intermédiaire de l’AFL (Foncière logement) : 8 pavillons livrés au printemps


La Ville favorise également l’accession au logement privé, comme ici pour ce nouveau programme avenue Marx-Dormoy.

Logement

Dossier

Nicole Pasquier,

3 questions à

maire adjointe chargée de la Politique du logement et de l’Amélioration de l’Habitat

Le droit au logement pour tous est une préoccupation constante à Champigny… La Ville se bat de très longue date pour proposer des logements accessibles et répondant aux besoins de tous, diversifiés sur l’ensemble du territoire… Une condition de la mixité et de la cohésion sociales. Une ambition locale menacée… A la crise du logement s’ajoute le désengagement de l’Etat ! Baisse des aides, assouplissement de la loi relative à la solidarité et au renouvellement urbains (SRU), qui fait obligation aux communes de construire 20 % minimum de logements sociaux, précarisation des locataires avec la loi de mobilisation pour le logement (Molle), explosion des expulsions et fin du

2011, rue Marx-Dormoy, 11 autres logements, rue Guy-Moquet, l’été dernier. Mais aussi l’accession sociale à la propriété avec, cet hiver, la vente réservée aux Campinois de 64 maisons aux Simonettes sud en Pass-foncier (2), grâce aux subventions accordées par la Ville. - En accompagnant au quotidien 3 800 demandeurs de logement campinois. « Nous les accueillons et les informons, instruisons leur demande et les suivons jusqu’à l’obtention d’un logement, explique Patricia

Collectif et pavillonnaire cohabitent pour un cadre de vie de qualité, ici le programme Yves-Farges dans le quartier du Maroc.

Lesénéchal, chef du service municipal du Logement. En 2009, sur 757 relogements, près de 80 % concernaient des Campinois ou personnes travaillant à Champigny (la Ville n’a pas de pouvoir d’action sur les contingents CAF et Action logement. Ndlr.). » En outre, le service est impliqué dans la mise en œuvre du dispositif Dalo : délivrance d’imprimés aux demandeurs et suivi des dossiers urgents auprès de la Commission de médiation départementale (COMED). Depuis 2008, sur

principe de rétroactivité… Dans ce dernier cas, la municipalité, qui a adopté un arrêté anti-expulsion en 2004, se rendra bientôt devant la préfecture… Dans ce contexte, les Campinois sont invités à participer à l’élaboration d’un Programme local de l’habitat… Nous donnons rendez-vous aux habitants lors de prochaines réunions publiques. Aux côtés des élus et des services municipaux, chacun pourra exprimer ses attentes, faire des propositions… Parce que nous voulons que Champigny reste une ville humaine et solidaire, une ville à vivre pour tous.

260 demandes validées, 164 ménages campinois ont été relogés. Enfin, l’équipe intervient pour les relogements spécifiques, en collaboration notamment avec le service municipal de l’Hygiène et de la Santé, pour les situations d’insalubrité ou de péril. - En élaborant cette année un Programme local de l’habitat (PLH). Objectifs : répondre aux besoins de tous en matière de logement, favoriser la mixité sociale par une répartition équilibrée et diversifiée sur la ville. Après la réalisation d’un diagnostic, la commune s’apprête, en collaboration avec les Campinois, à définir des orientations. Au cœur des futurs échanges : le rythme de construction, la répartition entre logements sociaux et privés et leur localisation… une base de travail à la rédaction de fiches actions. Adopté par le conseil municipal en principe fin 2011, le programme devrait être effectif sur la période 2012-2017. Parce que vous avez tous votre place à Champigny, n’hésitez pas à prendre part à la concertation. (1) Droit au logement opposable. Promulguée en mars 2007, cette loi rend le droit au logement, reconnu comme droit social dans la constitution de 1946 et dans la Déclaration universelle des droits de l’Homme de 1948, exigible. L’Etat en est le garant. Sa mise en œuvre s’appuie sur un recours amiable et un recours contentieux. (2) Le Pass-foncier est une aide à l’accession à la propriété de logements neufs par des ménages à revenus modestes.

N° 426 - Mars 2011 - Champigny notre ville -

P.19


Un toit

pour tous !

En pratique Pour déposer votre demande : - Retirez un dossier en mairie principale ou dans ses annexes. Une fois complété, déposez-le impérativement au service municipal du Logement, en mairie (14, rue Louis-Talamoni, renseignements : 01 45 16 42 50). Pièces à fournir : votre avis d’imposition (ou celui des parents), pièce d’identité ou titre de séjour, dernier justificatif de ressources, justificatif de domicile. Pour les aides au logement, renseignez-vous auprès de : - Votre Caisse d’allocations familiales (CAF) au : 2, rue Georges-Dimitrov ou 2, place Rodin. Tél. : 0 820 25 94 10. www. valdemarne.caf.fr - A l’Espace départemental des solidarités (EDS) au : 4, place Lénine / 01 48 81 75 45 ou 11, place Rodin / 01 45 16 82 00. Sur rendez-vous. - Rosideo-CIL du Val-de-Marne. 19, rue Joly, à Créteil, 01 45 17 93 30 ou www.resideocil.com

Les agents du service municipal du Logement instruisent les dossiers de 3 800 demandeurs campinois.

Vous êtes Campinois ou travaillez à Champigny et vous cherchez un appartement à louer ? Vous avez peut-être droit au logement social... Pour connaître toutes les étapes de votre future demande, suivez notre itinéraire…

Itinéraire d’une

« Après un an et demi d’attente et après avoir été contraint de vivre chez ma mère, nous avons aujourd’hui emménagé chez nous, dans un logement social refait à neuf… C’est une chance ! » ELVIRE 34 ans, locataire d’un F5, en couple, trois enfants, square Jean-Goujon

P.20 - Champigny notre ville - N° 426 - Mars 2011

A

vant de « partir »… Pouvez-vous bénéficier d’un logement social ? Vous êtes Français ou titulaire d’un titre de séjour en cours de validité. La réponse est «  oui  », mais sous conditions de ressources. A titre d’exemples  : un célibataire doit percevoir moins de 2 047 € par mois ; un couple, moins de 3  060 € ; un couple avec enfant, moins de 3 678 €… Si vous gagnez plus, vous pouvez alors peut-être prétendre à un logement dit «  intermédiaire  » (renseignez-vous en mairie). Si, en revanche, vous êtes dans une situation difficile  (1), vous pouvez déposer, dans le cadre du Droit au logement opposable (DALO), un recours amiable auprès de la Commission départementale de médiation (COMED). Dans ce cas, n’hésitez pas

à solliciter l’aide du service municipal du Logement qui vous remettra un formulaire (disponible également en préfecture ou sur Internet). Si votre dossier est reconnu prioritaire, le préfet sera alors tenu de vous trouver un logement.

HLM, Caf ou 1 % patronal

Au départ, constituez votre demande de logement ! Conseil pour les jeunes majeurs pas très pressés de quitter leurs parents  : prenez de l’ancienneté, car les délais varient en moyenne entre trois et cinq ans, à Champigny. Après avoir retiré votre dossier en mairie ou dans les annexes, rapportez-le complété, muni des pièces justificatives requises. Votre demande enregistrée, vous voilà à pré-


Dossier

Logement

« Avec l’aide de la Ville, j’ai obtenu un trois pièces en parfait état, dans le centre-ville. Je suis satisfait car, avec nos ressources, c’est impossible de trouver un logement de ce type dans le privé. » Une fois le dossier accepté, le demandeur visite son futur logement. S’il lui convient…

FRANCK 33 ans, locataire avec sa mère d’un F3, rue Rosignano-Marittimo

demande de logement sent inscrit sur le fichier départemental des demandeurs de logement. Reste dorénavant à vous faire référencer auprès des différents organismes HLM, de la Caf ou du 1 % patronal si vous pouvez y prétendre... A noter, dès avril prochain, la simplification de vos démarches avec la mise en place d’un numéro unique régional qui prévoit l’inscription automatique auprès des bailleurs. Si, au terme d’un an, vous n’avez pas été relogé, pensez à renouveler votre demande sous peine d’annulation.

… il signe le contrat de location, et place aux cartons!

lement retenu et présenté en Commission d’attribution des logements (CAL). Pour appuyer votre dossier, vous pouvez compter sur un soutien privilégié : la Ville. Elle siège à la commission aux côtés de représentants de l’organisme HLM, des locataires, de la préfecture… et défend en priorité les candidatures campinoises. Critères d’attribution prioritaires  : l’ancienneté de votre dossier, les demandes d’échanges et les jeunes ménages. Bonne nouvelle, un logement vous est affecté ! La majorité des membres de la comUn soutien privilégié : la Ville ! mission s’est prononcée en faveur de votre Sur le parcours, un logement correspondant demande. Vous allez pouvoir visiter votre à vos souhaits se libère… Votre dossier est futur logement et, s’il vous convient, signer examiné par les réservataires  (2), éventuel- votre contrat de location. En cas de refus,

vous en serez informés par écrit. Si, dans un délai « anormalement long » (trois ans), vous n’avez toujours pas reçu de proposition, n’hésitez pas à faire un recours amiable auprès de la Commission de médiation dans le cadre du dispositif Dalo. Une façon de faire réactiver votre dossier ! (1) Vous n’avez reçu aucune proposition de relogement dans un délai de 3 ans d’attente ; êtes sans logement ; menacé d’expulsion sans proposition de relogement ; logé dans des locaux insalubres ou dangereux ; hébergé dans des locaux sur occupés ou non décents, et vous avez au moins une personne mineure ou handicapée à charge, ou présentez vousmême un handicap ; sollicitez l’accueil dans une structure d’hébergement. (2) Par l’un des organismes (ville, préfecture, bailleurs, 1 %, Caf) auprès duquel vous êtes inscrits. Chaque organisme disposant d’un nombre défini de logements, dit « contingent ».

N° 426 - Mars 2011 - Champigny notre ville -

P.21


Des fermetures ouvertes à toutes les demandes !

AUTOBILAN 2000 CONTROLE TECHNIQUE AUTOMOBILE VOUS OFFRE n Une disponibilité rapide (avec ou sans rendez-vous) n Un conseil de professionnel sur l’état de votre véhicule n Un service de qualité

FABRICANT - INSTALLATEUR

anpe

av. de la république centre ville

auto bilan 2000

fourchette de bry

villiers

gare des boullereaux

22,rue Arthur Adamov 94500 Champigny-sUR-Marne

© Pages jaunes

AV. GAL DE GAULLE JOINVILLE

Menuiserie éligible au crédit d’impôt*

br y

A4 ée entrparis

y A4 - br y

sortie pign am

Ch

SORTIE N° 6

ZAC des Tuileries 26, rue de l’Ormeteau 77500 CHELLES Tél. : 01 64 21 80 40

01 48 82 01 22

Pour mieux vous servir, l’agence de Neuilly est transférée à Chelles

Agence VITAME BIEN-ÊTRE

09 51 16 28 95 www.vitame.fr

Titres CESU acceptés

à demander N’hésitez pas on notre inter venti ou votre médecin à vos proches, le ! cia so -50% te tan sis à votre as pôts d’im législation en selon vigueur sous conditions d’éligibilité.

Agrément Qualité 2007-2.94.11 RCS 484 086 616 00014

Penser différemment la route

ENTREPRISE

Martins

Les filiales Screg dessinent les routes et les infrastructures de demain

➨ Ravalement peinture ➨ Isolation thermique extérieure et intérieure ➨ Peinture intérieure et extérieure ➨ Rénovation

BM Champigny 220x285 - Mars.indd 3

www.epicea.com - 10/2008

Tél. : 01 47 06 20 87 - Portable : 06 07 31 94 58 14, rue Jean-Villemin - 94500 Champigny-sur-Marne

Nos routes et nos villes se transforment. Les attentes en matière de sécurité, de performance et de respect de l’environnement deviennent plus fortes. En privilégiant l’innovation, les filiales Screg vous permettent d’optimiser vos projets et de réaliser des infrastructures plus sûres, plus durables et plus économes en énergie.

VOS

ROUTE S ET VOS PROJETS PR E N N E NT VI E.

www.screg.fr

18/02/11 12:07


www.champigny94.fr

Bords de Marne Espèces protégées

Le mois dernier, un chien non tenu en laisse s’est attaqué à l’un des cygnes qui nageait sur la Marne. Cet animal a été sauvé de justesse et se remet doucement. Rappelons que le printemps arrive et les oiseaux vont bientôt nidifier sur les bords de Marne, Cet écrin de verdure, non loin du centreville, abrite de nombreuses espèces protégées qu’il convient de respecter.

Environnement Déchets verts

Du 15 mars au 15 décembre, la municipalité collecte une fois par semaine les déchets végétaux (tontes, fleurs, branches en fagots). En mars, six sacs transparents réutilisables sont distribués. Notez bien votre adresse dessus et pensez à les sortir la veille de la date indiquée sur le calendrier. Pour toute autre information, reportez-vous à la brochure des collectes 2011 distribuée avec ce magazine.

Immobilier Aides et conseils

La direction municipale de l’Habitat et de l’Hygiène propose son aide aux propriétaires campinois. Elle tient à disposition un « Livret du copropriétaire » réalisé en partenariat avec l’ADIL (Association départementale d’information sur le logement). En cas de travaux, elle renseigne sur les financements accordés par l’ANAH avec l’aide du PACT Val-de-Marne, sous conditions de ressources. Contact : 01 45 16 60 27

La télévision analogique cessera définitivement d’émettre en Ile-de-France le 8 mars. Il vous reste quelques jours avant le passage au tout numérique dans les foyers. Explications et conseils.

Télévision numérique terrestre (TNT)

Nouvelle ère T

echnique. La numérisation transforme des images et des sons analogiques en fichiers informatiques. Cette technologie permet de stocker et transporter des données sur toute la planète, en un volume important et un temps réduit. Pour se développer, elle a besoin des fréquences libérées par les six chaînes historiques (TF1, France 2, France 3, Arte, M6 et Canal + en clair). Dans la nuit du 7 au 8 mars, les émetteurs analogiques et numériques seront éteints. Seuls les émetteurs numériques se rallumeront, avec changement de canal pour certaines chaînes. Equipement. Pas de changement pour ceux qui reçoivent déjà la télé par l’ADSL, le câble ou le satellite. Les utilisateurs d’une antenne râteau doivent en revanche s’équiper, comme l’indique le bandeau défilant sur leur écran. Dans les immeubles collectifs, c’est au syndic de copropriétaires ou aux offices HLM d’équiper chaque bâtiment pour la réception de la TNT. Chaque logement

pourra ensuite s’y connecter. Les récepteurs antérieurs à mars 2008 sont équipés d’une prise Péritel sur laquelle un adaptateur TNT externe doit être branché à l’aide d’un câble*. Depuis mars 2008, l’adaptateur est intégré aux téléviseurs. Dans les deux cas, il faudra, après le changement, rechercher et mémoriser les nouveaux canaux sur le poste*. Aides. Les foyers dispensés de la redevance et qui ne reçoivent que les six chaînes historiques peuvent, sous conditions de ressources, bénéficier d’une aide financière pour l’achat, l’adaptation ou l’installation d’une réception numérique*. Les personnes de plus de 70 ans ou souffrant d’un handicap de 80 % peuvent recevoir une assistance technique gratuite à l’installation.* Laurence Doyen * Pour en savoir plus : - infos nationales : 0 970 818 818 lun-sam 8h-21h (prix d’un appel local) - www.tousaunumerique.fr - infos locales : voir auprès des professionnels antennistes.

avis d’expert

Si vous avez une antenne râteau et êtes branché à la TNT, faites le test suivant avec votre télécommande : appuyez sur la touche P+ (ou Prog + ou CH selon les marques) et laissez défiler les chaînes.

Vous devez trouver 24 canaux, dont 22 occupés par des chaînes (TNT + historiques) disponibles sur notre région. Pensez aussi à relier à la TNT les appareils d’enregistrement car l’adaptateur intégré ne figure que depuis peu sur les lecteurs-enregistreurs de DVD.

Georges Casha,

antenniste agréé, gérant du magasin Télé Est Dépannage

Numéros pratiques Veolia eau (ex-Générale des eaux) : 0 811 900 900 - EDF : 0 810 010 333 - GDF : 0 810 800 801 - Dépannage : 0 800 47 33 33 (gaz) et 0 810 333 194 (électricité) - Déchetterie municipale : voie Sonia-Delaunay - Pour tout renseignement concernant la collecte sélective des déchets : 0 805 700 500 (numéro vert) - Appel gratuit depuis un poste fixe du lundi au vendredi N° 426 - Mars 2011 - Champigny notre ville -

P.23


l’événement

Journalistes référents quartiers  : Bois-l’Abbé/Cœuilly  : Sandrine Becker – 4-Cités/Simonettes  : Sandrine Becker – Centre-ville/Coteaux   : Sandrine Becker – Cœuilly/Village parisien   : Laurence Doyen – Maroc   : Sophie Durat – Mordacs/Cœuilly   : Laurence Doyen – Plateau   : Laurence Doyen – Plant/Tremblay : Sophie Durat - photographes  : Didier Rullier, Anja

Le taux d’accueil dans les dix-huit centres de Champigny est en augmentation : un bond de 4,7 % cette année ; 4 437 enfants inscrits soit 55 % des scolaires ! Ci-contre, séance pâte à modeler au centre Maurice-Denis.

Parole de

Centre de Loisirs Municipal de l’Enfance (CLME) Manon

9 ans, en classe de CM1

« Il y a moins d’embrouilles au centre qu’à l’école et on est moins stressé. J’apprends des choses quand on fait des expériences scientifiques ou quand on fait une sortie à la Cité des Sciences. J’aime aussi les grands jeux comme celui sur le tri sélectif avec un parcours et un quizz. On peut jouer au foot, à la balle au prisonnier, au basket ; je m’amuse beaucoup car j’aime bouger ! »

Bonnes journées

P.24 - Champigny notre ville - N° 426 - Mars 2011

On y va quand on veut, on y fait ce qu’on veut… ou presque ! Le CLME accueille 55 % des enfants scolarisés de la ville pour leur faire vivre des moments de loisirs intenses et variés. Eclats de rire en direct du centre Eugénie-Cotton. PAR sophie durat photos didier rullier, anja

A

ujourd’hui, c’est atelier pizza et salade ! Kadiatou, Margot et Adriana, 5 ans, sont affairées à la découpe des tomates, « c’est la première fois qu’on le fait ; ça nous plaît et, en plus, on a de beaux gants ! » De leur côté, Alexandre, Djibril et Mael façonnent des tranches - énormes ! - de mozzarella sous la surveillance et les conseils d’Arafael, leur animateur. Echanges complices et découverte : chaque enfant vit pleinement sa journée au centre, en est acteur au fil d’activités riches et diversifiées qui répondent à ses besoins et à ses envies. « Le centre développe la sociabilité et le

vivre ensemble, c’est un support d’échanges et de partage, chacun pouvant aussi transmettre à son copain », confie Anissa, enthousiaste directrice du centre Eugénie-Cotton. Et l’équipe d’animation adapte sa pédagogie : faire de la cuisine pour comprendre les proportions, pratiquer des activités motrices pour améliorer la latéralisation de certains… Justement, dans la salle de motricité, Clarence, moyenne section, se lance : « J’aime faire le parcours, on s’amuse bien  », rapporte-t-il, concentré pour marcher sur les carrés jaunes. Sport, activités manuelles, sorties, danse…


Jeux collectifs de plein air pour une journée bien rythmée ! Ici au centre Anatole-France.

!

infoSpratiques Plant/Tremblay Mairie annexe 160, avenue du Général-de-Gaulle Marché couvert (8 h - 13 h) 125, bd de Stalingrad mercredi et samedi

Quatre-Cités/Simonettes

C’est encore meilleur quand c’est fait maison ! Les petits cuistots du centre EugénieCotton, entourés de leurs animateurs.

le CLME s’inscrit dans le projet éducatif local qui sert de trame aux projets pédagogiques conçus par chaque centre pour trois ans. Celui de Maurice-Denis, par exemple, s’articule autour des dix arts et celui d’Eugénie-Cotton s’attache à sensibiliser à l’environnement. Cet après-midi, la science est d’ailleurs à l’honneur avec de petites expériences sur l’eau et l’air avec les primaires.

Ce n’est pas de la garderie !

« Le CLME, c’est l’éducation au même titre que l’école et les parents. Nous organisons deux journées exceptionnelles par mois pour renouveler la dynamique », ajoute Anissa, qui s’attache à faire plaisir aux enfants de 3 à 12 ans. Pour s’éclater au centre, il faut juste que l’enfant soit inscrit à l’école. Le tarif est ensuite fonction du quotient familial. Plusieurs combinaisons sont possibles sans prévenir à l’avance : une demi-journée avec ou sans cantine, une journée… Une offre à la carte très précieuse pour les parents. « Le CLME est une des plus vieilles associations de Champigny. Depuis 1933, il a conservé

Savez-vous planter les clous ? Educatives, sportives, motrices… à Anatole-France, comme ailleurs, des activités pour tous les âges.

l’esprit d’éducation populaire dans ses actuels dix-huit centres maternels et primaires (1). Tous les animateurs ont leur BAFA  (2), que nous finançons le cas échéant. Nous participons aussi au programme de réussite éducative pour aider des enfants qui connaissent des difficultés scolaires », explique Gérald Mourot, directeur du CLME. A travers une activité de loisir, les enfants révèlent un talent et prennent de l’assurance. Au centre de loisirs, pas de résultat attendu : « Tu prends plaisir à ta journée et cela donne des répercussions positives dans la vie de tous les jours », souligne Anissa. Bien entendu, le CLME est impliqué dans la dynamique culturelle et sportive  (3) de la Ville, en participant aux temps forts comme les festivals des Arts éphémères ou de l’Enfant créateur… Il propose des cycles et des stages sportifs encadrés par des éducateurs : patinoire, judo… et des tournois inter-centres comme l’Aquatrophée. « Je préfère aller au centre de loisirs que regarder la télé ! » rapporte Manon, 9 ans. Le 16 mars, ce sera la journée du jeu à cartes dans tous les centres : Manon, Alexis, Emma et tous leurs copains vont adorer.

Mairie annexe 95, avenue de la République > 01 48 81 82 65 PMI 37 bis, rue Karl-Marx > 01 47 06 00 33 Coordinateur social Yves Hemmen > 06 16 82 34 44 6, rue Germinal 3, allée Louis-Jouvet Point rencontre infos jeunes 6, rue Germinal > 01 48 81 44 65 Marché (8 h - 13 h) Boulevard Gabriel-Péri jeudi et dimanche

Maroc/Fourchette/ Polangis Mairie annexe 160, avenue du Général-de-Gaulle Marché couvert (8 h - 13 h) 125, bd de Stalingrad mercredi et samedi

Cœuilly/Village parisien Mairie annexe 54, boulevard du Château > 01 48 80 82 72 PMI 8, rue de l’Abreuvoir > 01 55 98 11 40 Bibliothèque Gérard-Philipe 54, boulevard du Château > 01 55 98 29 80 Marché (8h-13h) Place de Cœuilly, jeudi et dimanche

Bois-l’Abbé/Cœuilly Mairie annexe 14, place Rodin > 01 48 80 63 04 Bibliothèque André-Malraux 3, mail Rodin > 01 48 80 45 20 PMI 1, place Rodin > 01 48 80 45 49 Coordinateur social à la maison du projet 4, place Rodin Sébastien Patinet > 06 16 82 34 31 Point rencontre infos jeunes 9, square Jean-Goujon > 01 48 80 27 24 Marché (8 h - 13 h) Route du Plessis mercredi et samedi

Mordacs/Cœuilly Point rencontre infos jeunes 22 bis, avenue du 8-Mai-1945 > 01 48 80 22 27 Coordinatrice sociale Véronique Dumortier > 06 20 25 79 25 Maison du projet Centre commercial des Mordacs - Avenue du 11-Novembre-1918

Plateau Point rencontre infos jeunes LCR des Chaloux, chemin des Chaloux > 01 48 81 53 14 Coordinatrice social Salma Moudjaoui LCR Jalapa, 11, rue Jalapa > 06 19 68 67 31

(1). L’été, les enfants vont aussi aux centres de Chanteloup et dans les quartiers (Salle Desvillettes et Henri-Bassis) (2). Brevet d’aptitude aux fonctions d’animateur.

(3) Le CLME participe également aux événements du Département comme le festival Planète Mômes, les pushcars, le Festival de l’Oh…

N° 426 - Mars 2011 - Champigny notre ville -

P.25


Quatre-Cités/Simonettes Circulation

Rue Karl-Marx en sens unique ! Depuis le 14 février et de façon définitive, la circulation se fait en sens unique rue Karl-Marx, à partir de l’angle formé avec la rue Proudhon, en direction de la rue Guy-Moquet. Cette disposition fait suite à une réunion publique, en septembre dernier, au cours de laquelle avaient été soulevés des problèmes de stationnement et de sécurité aux abords du groupe scolaire Albert-Thomas.

Plant/Tremblay

Atelier Santé-Ville Poisson de mars

Parents d’élèves

« Mieux d’école »

F Envie de changer et d’apprendre à cuisiner le poisson ? Poché, grillé, frit ou rôti… Venez faire le plein d’idées de recettes de la mer le samedi 12 mars, à l’atelier Santé-Ville ! Pour ce faire, réservez immédiatement auprès de Yves Hemmen, coordinateur social du quartier, au : 06 16 82 34 44 (limité à 10 participants).

Association

Rentrée des Citoyennes Ce mois-ci, c’est la rentrée des Citoyennes ! Après plusieurs mois de travaux, l’association socio-culturelle a investi un nouveau local et reprend les activités : ateliers de peinture pour enfants, cours de cuisine, « café des mamans »… Au programme également, des temps forts, des sorties ! 2, rue Louis-Jouvet. Contact : Fouzia au : 06 50 01 34 48.

emmes et mamans. Des énergies complémentaires qui se démultiplient pour le bien-être des enfants, citoyens en devenir. Pour leurs enfants, mais aussi tous les autres. Christine et Paula, parents d’élèves, élues FCPE de l’école élémentaire MauriceDenis, ont choisi de s’engager pour la vie scolaire. Ces « référentes » de proximité peuvent passer du temps à partager questions et complicité avec les parents, comme à organiser des moments festifs (loto, vide greniers…) pour récolter des fonds pour l’école. « On est utile finalement. Nous essayons d’apporter un plus, de faire évoluer les choses ! », lancentelles dans un sourire. C’est vrai, elles courent, passant du boulot à la sphère privée, organisant des réunions sur l’école, privilégiant l’intérêt collectif au loisir individuel. La salle de sport, non merci ! Ces femmes convaincues veulent faire bouger les lignes,

P.26 - Champigny notre ville - N° 426 - Mars 2011

se font relais d’information : de l’école du quartier aux décisions ministérielles. Leur action locale en fait des militantes. Des revendications de mamans bien ancrées dans leur époque pour « défendre l’école publique de la République, l’égalité, la laïcité. Ce socle guide nos actions, des animations aux mobilisations. Notre engagement s’affirme aussi lors de manifestations, d’occupation de l’école, d’appels à se mobiliser contre les réformes qui mettent à mal l’école», expliquent-elles. Suppression du RASED (1), formation sacrifiée des enseignants… rien n’échappe à Christine et Paula, en prise avec le quotidien : femmes et mères anonymes, ô combien légitimes pour relayer les revendications des parents. Pour « mieux d’école » pour tous. (1) Réseaux d’aides spécialisées aux élèves en difficulté.

C’est aussi devant l’école que les échanges vont bon train, que les parents d’élèves élus recueillent les questions et inquiétudes des autres parents.

Christine, parent, élue de la FCPE Maurice-Denis est maman de deux enfants : ici, avec Léa, 8 ans, en CE2.


www.champigny94.fr

Centre-ville/Coteaux Commerçants du centre-ville Enfin associés !

Animer le quartier et promouvoir Champigny, une motivation pour la nouvelle Association des commerçants du centre-ville, créée officiellement le 10 février dernier. En présence de représentants de la Ville, 35 commerçants ont désigné les membres du bureau… Et le président, Dib Tahar, du restaurant La Terrasse, place Lénine.

Autisme

Inauguration d’un internat Samedi 2 avril, l’association Envol Marne-la-Vallée vous invite à partir de 11 heures à l’inauguration de son nouvel internat à Champigny. Cette structure spécialisée accueille aujourd’hui 24 adultes autistes ou souffrant de troubles envahissant du comportement. Parmi les invités : le député Jean-François Chossy, auteur d’un rapport sur l’autisme, et la maire adjointe chargée de la Santé, Marie-Odile Dufour. 3, chemin de la Croix. Tél. : 01 55 09 14 60.

Librairie Honoré

Bonnes lectures ! En mars, laissez-vous emporter par les mots, les histoires... en venant écouter de beaux textes à la librairie Honoré (place Lénine. Le 5, « spéciale jeunes publics » avec deux comédiens. Et le 8, lecture par Hélène Lausseur et Eric Herson-Macarel d’extraits de l’œuvre poétique de Paol Keinig, accompagnée au violoncelle par Lucienne Schneider. 11, rue Albert-Thomas. Tél. : 01 48 80 64 41 / 09 66 80 75 15.

Maroc/Fourchette/Polangis

L’Histoire en héritage exposition

L’

œil vif, le sourire affiché, Denise Foucard est présidente de l’Institut de l’histoire sociale du Val-de-Marne, ancienne maire adjointe de Champigny, militante, engagée, et résistante de tout premier plan. Chloé, elle, est collégienne dans la Sarthe, de passage chez son oncle campinois. Au programme de sa 3e : la Seconde Guerre mondiale. Une rencontre émouvante, dans le cadre de l’exposition «  Héroïnes du Val-deMarne  », au sein de la Maison de l’histoire et du patrimoine (MHP). Un lieu symbolique, ancienne pension pour enfants, marqué par une autre héroïne  : Madeleine Quintet-Touraine, sa directrice, qui cacha et sauva des enfants juifs pendant l’Occupation. « A 17 ans, je rêvais d’autres choses que de me battre dans la rue »,

confie Denise Foucard à Chloé. Denise, intarissable, qui voulait être danseuse, mise en lumière dans l’exposition qui présente une quinzaine de biographies de résistantes dont Yvonne Filiâtre, Cécile Romagon-Ouzoulias... Une exposition et une rencontre qui ont visiblement bousculé Chloé, la jeune collégienne : « J’ai été surprise et impressionnée par le courage de ces résistantes : les tracts et les munitions cachés dans les landaus, les vols de tampons à la préfecture, les faux papiers, les attaques de trains… mais déçue par le nombre de femmes décorées après-guerre. Six seulement pour 1 500 hommes… ». Le message est passé, comme un passage de témoin entre les deux femmes qui se sont embrassées chaleureusement en se séparant.

Denise Foucard, ancienne résistante, 87 ans, et Chloé, une collégienne de 14 ans, se sont retrouvées à la Maison de l’histoire et du patrimoine dans le cadre de l’exposition « Héroïnes du Val-de-Marne ».

infos pratiques « La Résistance n’appartient pas au passé : héroïnes du Val-de-Marne », jusqu’au 25 mars. Entrée libre les mercredis et vendredis de 9h30 à 13h et de 14h à 18h. Accueil des groupes sur réservation. Maison de l’histoire et du patrimoine, 15 rue de la Prévoyance. Tél. : 01 41 79 27 90 ou mhp94@cg94.fr

N° 426 - Mars 2011 - Champigny notre ville -

P.27


Cœuilly/Village Parisien Jeux de société

Soirées Ludicœuilly Jeux de plateau, de cartes...… il y en a pour tous les goûts ! L’association Semer à Cœuilly propose, chaque premier vendredi du mois, une soirée dédiée aux jeux de société. Le rendezvous est au centre Gérard-Philipe au 54, boulevard du Château, de 20 heures à 23 heures. Contact : ludicoeuilly@gmail.com (adhésion de 15 € par famille à l’année).

Cinéma

Collégiens à l’affiche

Bois-l’Abbé/Cœuilly

Parmi les treize Campinoises honorées, Asma, des Femmes relais (à gauche), et Aïssata, de l’association Oxy’Jeunes (au centre).

Associations

D.R.

Ces femmes, nos héroïnes Le 26 mars, Yannis Cherif, Laurine Fourdachon, Pauline Cayet et Lisa Dias sont invités au Festival international du film de femmes de Créteil. Ces quatre élèves du collège Paul-VaillantCouturier font partie du jury « Graines de cinéphage ». Un grand moment pour ces élèves de la 4e D, laquelle participe au dispositif départemental « Collège au cinéma » tout au long de l’année scolaire.

Brocantes

A vos greniers ! Envie de faire du tri ? Louez un emplacement pour les brocantes des samedis 2 avril et 28 mai sur la place de Cœuilly. Les réservations se font auprès de l’association Semer à Cœuilly, au centre Gérard-Philipe, les samedis 5 et 26 mars, 21 mai, de 9h à 12h et de 14h à 17h. Tarifs pour 2 mètres (8 mètres maximum) : 12 €pour les Campinois, 18 € pour les extérieurs, 24 € pour les professionnels.

S

amedi 22 janvier, Maison pour tous du Bois-l’Abbé. Ce matin, l’émotion a envahi les lieux… et des larmes de joie submergent les invités quand sont présentées : Elsie, Danièle, Aïssata, Oumou, Khadija, Asma, Fatou, Geneviève, Claudine, Fenda, Jamila, Nadia, Thouraya… Des prénoms familiers dans nos quartiers et pour cause  ! Ces treize « Campinoises de terrain » y œuvrent au quotidien en tant que bénévoles ou salariées de la commission Papys-Mamies de l’UTSF (Union tremplin socioculturelle France), de Proximité, d’Oxy’Jeunes, des Femmes des Mordacs, de la Maison pour tous (MPT), de l’Office municipal des migrants (OMM), des Femmes relais médiatrices interculturelles ou du bailleur Immobilière 3 F… Toutes au service des autres ! Un engagement honoré aujourd’hui,

P.28 - Champigny notre ville - N° 426 - Mars 2011

aux côtés de neuf autres femmes val-de-marnaises, lors de la cérémonie de valorisation de « L’engagement des femmes dans la vie associative du Valde-Marne  ». Un événement organisé par FIA-ISM (Femmes inter associations - Inter service migrants) et RAFIA 94 (Réseau des associations de FIA dans le Val-de-Marne), auquel a assisté notamment la maire adjointe chargée des Droits des femmes, Isabel Flores-Racmachers. « Nous avons créé ensemble ce réseau en 2005, raconte Asma Ashraf, présidente des Femmes relais. Aujourd’hui, onze associations le composent, dont six campinoises. Notre volonté est de mutualiser nos expériences et nos idées, d’être force de proposition pour le lien social ! Par cette cérémonie, nous disons merci à toutes ces femmes au grand cœur ! »

Animations

Un loto, une brocante En mars, deux rendez-vous à ne pas louper : le 12 à partir de 16 heures, loto organisé par le PRIJ (Point rencontre information jeunesse), la MPT (Maison pour tous), l’UTSF (Union tremplin socio-culturelle France) et Solidarité Africaine, à la MPT. Et le 19 de 6 heures à 18 heures, brocante de l’Association des commerçants du Bois-l’Abbé, sur le parvis du centre commercial (infos/ inscriptions auprès d’Eureka Bazar ou au 01 55 98 92 03/06 03 36 55 47).


www.champigny94.fr Mordacs/Cœuilly Parole de

Matiguida, 41 ans, habitante

Tisseuses de lien, les Femmes des Mordacs… Notamment lors de l’atelier couture du mercredi.

Association des femmes des Mordacs

Echanger, créer, participer «N

ous voulons aider les femmes à se prendre en main », souligne Fatoumata Konté, bénévole à l’Association des femmes des Mordacs (AFM). Depuis sa création, en 2003, l’AFM s’intéresse aux questions d’éducation et de formation. Ses quarante adhérentes rencontrent les habitants, participent aux conseils du quartier et aux initiatives municipales. « Comme ça, elles accompagnent les jeunes et s’impliquent dans la vie du quartier », reprend Fatoumata. A l’occasion de la Journée de la Femme, le 8 mars, l’association

a mis l’accent sur le bien-être et la santé. « Nous voulions une journée de détente et d’échanges», poursuit Fatoumata. Avec l’Atelier Santé Ville, la Maison pour tous et les autres associations du quartier, nous vous invitons le samedi 5 mars pour un salon de Santé (1) dédié à la féminité et au bien-être. Mais les hommes sont aussi les bienvenus ! » Et l’association travaille aussi sur le long terme. Depuis trois ans, un atelier couture se tient à la MPT le mercredi après midi. « J’enseigne les bases, mais chacune apporte ses idées  », explique Feinda

Niangané, l’une des deux animatrices. Cette spécialiste du costume traditionnel sénégalais prête volontiers sa machine pour réparer un accroc ou confectionner un pantalon. Les couturières comptent déjà à leur actif un défilé de mode interculturel, la création des costumes de scène pour la fête de fin d’année. Et des liens d’amitié indéfectibles. (1) Salon de Santé des Mordacs de 15h à 19h dans la grande salle de l’école maternelle Maurice-Thorez (accès par le centre de loisirs au 22, avenue du 11-Novembre-1918). Contacts : Fatimata Sangaré au 06 61 71 89 23 ou Fatoumata Konté au 06 64 83 61 19.

Plateau Journée de la Femme Toutes ensemble

Mardi 8 mars, les femmes s’invitent à la salle du Jeu de Paume de 17 à 19 heures. Les associations Un Plateau pour tous et France Amérique latine y célèbrent la Journée internationale de la femme. Au programme : expo photo sur la condition des femmes en Amérique latine, historique sur les droits des femmes, animation surprise avec buffet.

Venez nombreuses… et nombreux ! Salle du Jeu de Paume, avenue de Cœuilly.

Loto

Gros lot au foyer Samedi 26 mars, tentez votre chance ! Les résidents du foyer ADEF et les jeunes de l’association Champigny-Prévention vous proposent un après-midi loto à partir de 14 heures au : 2, rue de l’Egalité. La logistique est assurée par les jeunes :

collecte de lots, accueil dans la salle collective du foyer et animation de l’après-midi. Tous les habitants du quartier sont les bienvenus.

« Avec l’association, je m’investis dans la vie du quartier. Je sors de chez moi, je découvre d’autres personnes, d’autres cultures. On apprend beaucoup de choses, et on s’amuse beaucoup aussi ! Dans la vie, chacun doit faire un peu et donner ce qu’ il peut. »

PRIJ

Les jeunes aussi Vous avez plus de 15 ans ? Le PRIJ vous invite le mercredi 9 mars à un après-midi consacré aux droits des femmes de 16 heures à 20 heures. Au programme : projection du film La Journée de la jupe ; débat sur les relations filles-garçons ; remise d’une rose à chaque femme présente ; en fin de journée, rap en l’honneur des femmes. PRIJ : 22 bis, avenue du 8-Mai-1945.

Artistes

Portes ouvertes Peinture ou arts plastiques ? Peu importe la discipline, si vous voulez vous faire connaître, venez exposer. Une journée « portes ouvertes »  consacrée aux artistes du Plateau se tiendra fin mars / début avril dans la salle du Jeu de Paume. Les peintres Claudie Fabre et Sophie Hieronimy sont déjà de la partie. Contact : Salma Moudjaoui, coordinatrice sociale, au 06 19 68 67 31.

N° 426 - Mars 2011 - Champigny notre ville -

P.29


BM Champigny 220x285 - Mars.indd 4

18/02/11 12:07


Julie Beaudouin

Repères 12 septembre 1995 Naissance de Julie

Octobre 2005

Premières balades à poney, au centre équestre d’Etréchy (91)

2008

Formation du couple « Julie-Silver ». Championne de France AFEW trail youth (-18 ans)

2009

Championne de France AFEW trail amateur et vicechampionne trail youth

2010

Vice-championne de France AFEW trail amateur

C

Equitation

Il était une fois dans l’Est

hapeau de cow-boy noir sur la tête, la cavalière enfourche son fidèle destrier blanc. Sourire aux lèvres, les jambes bien droites, elle dirige sa monture du regard… Sans hésiter, franchit ponts et barrières… Pivot, reculé, pas de côté, l’allure est décontractée, maîtrisée. Héroïne des plaines du Far West ? Pas tout à fait… Julie, élève au collège Rol-Tanguy, s’entraîne aujourd’hui avec son inséparable

compagnon, Silver Chips Echo, au A seulement 15 ans, Julie Beaudouin est une centre équestre d’Adamo Walti, à cavalière émérite. Championne de France Etréchy, dans l’Essonne. C’est à l’âge de 9 ans que la jeune de trail western (1) à trois reprises, la jeune campinoise met pour la première fois le pied à l’étrier. Fidèle à l’ima- campinoise, très complice avec son cheval ginaire des enfants, la petite Julie a Silver, ne relâche pas la bride… le cœur qui bat pour les chevaux. Son grand-père, emballé par une initiation à l’équitation western, lui petites virées dans les dunes aux nous avons remporté la médaille propose de faire du poney. Témé- grandes chevauchées, elle garde d’or ». Depuis, le couple est un raire, la gamine monte en selle. Des au fil des ans la bride en main, pro- habitué des podiums… Mais pas de quoi désarçonner gresse à grand galop… l’adolescente ! Julie a le sens des études et de l’enseignement : « Plus tard, j’aimerais être maîtresse en maternelle et passer mon BPJEPS Aujourd’hui, Julie se rend trois équitation (Brevet professionnel jours par semaine au centre équestre jeunesse éducation populaire et pour s’entraîner au trail. « Cette dis- sport. Ndlr). Mes entraîneurs, cipline nécessite de la maniabilité Adamo, Sarah et Audrey, m’ont et de la précision. En compétition, transmis la légèreté et l’harmonie, nous sommes jugés sur l’harmonie la fermeté, la douceur et la complidu couple cavalier-cheval. Cela cité. Tout ça est en moi et je sourequiert une grande complicité. » Il haite partager ce que je ressens, y a trois ans, Adamo lui propose de aider les gens en difficulté, rendre monter son appaloosa, une race de heureux… Comme par magie ! » cheval de selle originaire du Nordsandrine becker, Photo didier Rullier Ouest des Etats-Unis : « Avec Silver, au début, on ne s’entendait pas… (1) Dans cette épreuve d’équitation western, Une vraie tête de mule ! Puis, aux le cheval est jugé sur son habileté à franchir Depuis l’enfance, Julie s’entraîne au centre équestre Championnats de France AFEW (2) les obstacles (la porte, les quatre barres au sol, d’Etréchy, dans l’Essonne. Ici, joli moment de complicité avec le reculé…) et sur ses réponses précises aux 2008, il s’est passé quelque chose. sollicitations du cavalier. son partenaire depuis trois ans, Silver Chips Echo. J’ai enfin réussi à le maitriser et (2) Association française d’équitation western.

« Partager ce que je ressens... »

N° 426 - Mars 2011 - Champigny notre ville - P.31


www.champigny94.fr

Animations

Valse, tango, rock, madison... un dimanche aprèsmidi de fête au centre Olivier-Messiaen.

Bals de Marne

Parole de

Ambiance, ambiance... dans la salle du centre Olivier-Messiaen. Aujourd’hui, c’est « Bal de Marne » et plus d’une centaine de joyeux lurons se sont retrouvés pour déjeuner, danser, s’amuser.

On y danse, on y danse…

T « J’aime la musique et aider les autres. Les temps sont difficiles et l’époque de plus en plus triste. Les gens ont vraiment besoin de rire et de se détendre. Alors, quand je peux faire plaisir, je suis satisfaite. » Micheline De Angelis

alons aiguilles et perruques roses, chapeaux de cowboy et robes à volants… En ce dimanche 12 février, salle Olivier-Messiaen, le Bal de Marne organisé par l’association campinoise Amitiés antillaises, a pris des airs de carnaval. Une centaine de danseurs s’y sont retrouvés. « L’association est née il y a cinq ans, explique Micheline De Angelis, présidente d’Amitiés antillaises. On organise des bals. Grâce à la Ville, nous avons obtenu cette salle une fois par mois. » A chaque fois, un repas est préparé par Micheline. Déjeuner ou café, « les gens se retrouvent à la bonne franquette », enchaine DJ Martial campinois, vice-président

P.32 - Champigny notre ville - N° 426 - Mars 2011

de l’association et « spécialiste » des choix musicaux. Et quand il démarre sa sono, c’est valse, tango, salsa, rock, madison… de 20 à 80 ans, il y en a pour tous les goûts. Avec sa rose dans les cheveux, Danielle esquisse quelques pas de danse. Pour elle, ces après-midis du dimanche sont une échappatoire : « Je suis bénévole aux Restos du cœur, explique-telle. Toute la journée, je vois des personnes en souffrance. Venir ici me permet de décompresser ». Francine et ses copines observent la piste. Elles attendent le moment propice pour aller danser. « Quand on vient là, on oublie nos soucis », assurent-elles. A l’issue de cette journée, une association de

jeunes artistes du 93 : Ti-MasPaname (petit masque de Paris) a conquis la salle en proposant un sympathique show musical. Alors, si l’aventure vous tente, n’hésitez pas à venir grossir le rang des danseurs du dimanche…

!

corinne binesti, Photos jogood

infopratique

Les Bals de Marne Un dimanche par mois, 12h-20h. Centre Olivier-Messiaen. Tarif : 5 € sans repas ; 20 €avec repas. Réservation : 01 47 06 73 38.


Sports

Le 13 novembre, lors du championnat départemental de taekwondo, dix Campinoisse qualifient pour les épreuves régionales.

Football

La Nuit du sport

L’ASOMBA-football de Champigny est lauréat pour la catégorie clubs orientés social dans le cadre de la Nuit du sport, initiative du Comité départemental olympique et sportif du Val-de-Marne. La soirée s’est déroulée le 24 janvier, à Ablon, sous le parrainage de Slimane Sissoko, champion du monde de savateboxe française et de kick-boxing.

Pétition

Carton rouge Au collège Elsa-Triolet, dans le quartier du Bois-l’Abbé, 33 élèves sont licenciés à l’Association sportive de tir à l’arc.

Petits Robins du Bois Tir à l’arc

Le 2 février, à Chennevières, l’équipe du collège Elsa-Triolet a décroché le titre de vice-championne de la finale académique de tir à l’arc. Les douze jeunes campinois ont trouvé leur cible, avec une précision remarquée pour une performance remarquable.

J

ahiane, 13 ans, ajuste son arc, se concentre, vise et tire. La flèche est projetée à 15 mètres et se plante au cœur de la cible. Comme lui, une soixantaine de collégiens et lycéens des départements du 77, 93 et 94 ont participé à la finale académique de tir à l’arc. Une rencontre qui s’est tenue, début février, au CTR (1) de Chennevières, le plus grand centre européen de la discipline. Sur Champigny,

Résultats Boxe anglaise

Sept champions et deux vice-champions pour le RSCC ! Chez les benjamins, à Gennevilliers le 8 janvier :

Davina Beltrami, Chris Lossignol,

Maxime Demurget

(champions d’Île-deFrance)

Madou Traore, Alexis Demurget

(vice-champions) Chez les minimes filles, à Gennevilliers le 15 janvier :

Chanel Mandrin

(championne d’Îlede-France) Chez les minimes,

33 élèves du collège Elsa-Triolet, de la 6e à la 3e, sont licenciés. « Le tir à l’arc a toujours été présent dans notre établissement, explique Jean Cugier, professeur d’EPS. Il y a deux ans, nous avons créé l’AS  (2). Puis, en septembre 2010, nous avons monté, pour des élèves très motivés, une section type sport étude. » Beaucoup de ces jeunes sont dans une démarche d’excellence. Serife, 14 ans, affirme que, garçons, cadettes et seniors filles, le 29 janvier à Villeneuve-le-Roi en pré-combat :

Faima Slimani, Soukeina Benchahba, Marc-Ariel Bizeray (champions d’Île-deFrance)

Taekwondo

Deux médailles d’or pour l’Académie Sporting Club aux championnats de France de Strasbourg :

Mamédy Doucara

(moins de 80 kg) pour la 9e fois. John Trouillet.

Retrouvez toutes les infos sur internet

www.champigny94.fr

pour une fille, c’est aussi un moyen d’émancipation : « On est davantage reconnu et, quand on a des médailles, c’est toujours bien de l’indiquer sur un CV ». Concentration, écoute, sérénité, le tir à l’arc répond à des règles bien précises. Et les jeunes campinois n’ont pas failli dans cette discipline où responsabilité et confiance sont de mises. Certains n’avaient d’ailleurs pratiqué que dans le cadre des cours d’EPS, avant la création de l’AS. Une véritable performance sportive quand on mesure la difficulté de ce sport et le jeune âge de l’association. Prochain rendez-vous le 9 mars pour le championnat, tous nos vœux les accompagnent. Corinne Binesti, photo didier rullier (1) Centre technique régional.

(2) Association sportive de tir à l’arc.

Les associations sportives campinoises ont lancé une carte-pétition avec la municipalité. Face au manque de moyens, elles réclament à l’Etat un minimum de 3 % du budget national pour le sport populaire. La pétition est disponible dans les équipements sportifs, mairie, annexes administratives et sur www.champigny94.fr. Les cartes collectées seront envoyées à la ministre des Sports.

Parole de…

« J’ai commencé le tir à l’arc en 6e et j’ai tout de suite voulu continuer. Ce sport m’apprend à avoir confiance en moi. Cela m’aide dans mes études, car c’est une discipline où l’on apprend à progresser. Plus tard, j’espère devenir un professionnel »

Gerson Brito Fernandes 13 ans,

Champion du Val-de-Marne

N° 426 - Mars 2011 - Champigny notre ville -

P.33


www.champigny94.fr infopratique

!

Portes ouvertes des ateliers d’artistes (peintres, sculpteurs, photographes et plasticiens) Samedi 26 et dimanche 27 mars de 14 à 18 heures Participants : Marie-Odile Lallemand, Marylène Hans, Xtof, l’ACAP, Valero-Kim, Claire de Casabianca, Eric Lecerf, Fabienne Métral, Dominique Lallier, Claudie Fabre, Art en Liberté, Severine Dos Santos, Chloé Duloquin, Toussainte BendibaSalvadori, Sophie Hiéronimy, Nerubhan, Frédéric Pinton, Cristina Melito. Adresses sur le site www.champigny94.fr et sur la brochure disponible en mairie, à la Maison des arts plastiques et dans les lieux publics.

Spectateurs experts

Rejoignez le club

Vous souhaitez devenir spectateur privilégié et critique ? Le service culturel vous propose de rejoindre le Club des spectateurs experts. Des spectacles à savourer, des émotions et des avis à partager… Renseignements et inscriptions toute l’année auprès de la direction de la Culture au 01 41 77 10 30 ou direct.culture@mairie-champigny94.fr

2e2m

Avis de sortie

Culture

L’ensemble 2e2m propose un CD/DVD de Bernard Cavanna. Sur le CD : Shanghai, double concerto pour violon, violoncelle et orchestre ; Trois strophes pour alto et ensemble instrumental ; Karl Koop Konzert, comédie pompière pour accordéon et orchestre. Côté DVD, le prix Sacem du documentaire musical de création 2010 : La Peau sur la table, un portrait filmé, réalisé par Delphine de Blic. Plus d’infos : 01 47 06 17 76 ou www.ensemble2e2m.fr

Instant zen dans l’atelier de Valero-Kim… L’artiste crée ici, à partir de fil de pêche et de carrés de tissu, un patchwork haut en couleurs…

Poussez la porte…

ATELIERS D’ARTISTES

Avis aux amateurs et curieux : les 26 et 27 mars, des artistes campinois nous ouvrent les portes de leur atelier. Petite visite, en avant première et en 2D, chez la plasticienne Valero-Kim, au Plateau…

D

’entrée, l’œil est comme pris au piège… Explosion de couleurs, de matières et de formes ! Au mur, un patchwork de ramie  (1), au ton sable éclairé de fils translucides, voisine avec une boursouflure de fils ronde, frisée et multicolore… Et des dizaines d’autres œuvres contradictoires pourtant sagement alignées. Interpellés, on s’approche… Les fils guident le regard, le baladent, le dispersent… On scrute, on examine, on se contorsionne pour tenter de percer le mystère de ces créations. Depuis plus de vingt ans, ValeroKim suit son fil. Se sentant limitée dans ses créations après une

P.34 - Champigny notre ville - N° 426 - Mars 2011

formation classique en Corée, la jeune artiste vient en France à la fin des années 80, à la recherche de nouvelles formes d’expression… C’est aux Beaux-Arts de Lyon qu’elle finit par « trouver la liberté  »… A partir de fils de nylon, toile de chanvre, lin, coton… et puisant dans les cultures extrême-orientale et occidentale, elle découpe, assemble, noue… crée une « profondeur par l’avant », visuelle et tactile… Une œuvre en deux dimensions, à deux dimensions… D’un « tableau » à l’autre, ValeroKim pratique l’art du paradoxe, un « entre-deux »… On y bascule entre le yin et le yang (2), l’ordre et

désordre, le calme et la mouvance, la rigueur et l’hésitation… Des sages patchworks de carrés aux extravagants entrelacs de fils… « En quête d’harmonie » ! Sans titre ni interprétation définie, ses créations n’ont de sens que de celui que vous leur donnerez… Profitez des journées portes ouvertes pour prolonger la découverte, chez Valero-Kim et chez les autres artistes campinois participants. sandrine becker, PHOTO anja (1) Plante de la famille des orties utilisée depuis 6 000 ans comme une fibre textile, pour la production artisanale. (2) Selon la tradition chinoise, les deux catégories complémentaires de la vie, comme le positif et le négatif, le pair et l’impair, le masculin et le féminin... Ils n’existent que l’un par rapport à l’autre.


Repères 29 mai 1830

Naissance à Vroncourt-laCôte en Haute-Marne.

Histoire

1853

Elle refuse de prêter serment à l’empereur Napoléon III et ouvre une école libre.

1871

Milite activement à la Commune de Paris avec les révolutionnaires.

1873

Condamnée à la déportation en Nouvelle-Calédonie par le Conseil de guerre.

1880

Amnistiée, elle s’installe à Paris.

10 janvier 1905

D.R.

Elle décède à Marseille lors d’une tournée de conférences.

Si Louise Michel reste le symbole de la pensée libertaire et fraternelle, elle incarne aussi le courage. Elle se rend aux autorités le 24 mai 1871 pour libérer sa mère, prise en otage.

Louise Michel

Plus grande qu’un héros Féministe avant l’heure, Louise Michel consacre sa vie à défendre la liberté. Un engagement humaniste au long cours et sans concession qui s’illustre notamment sur les barricades de la Commune. Dans les pas de la courageuse Enjolras (1), appelée aussi « la Louve Rouge ».

L

ouise Michel n’a jamais renié ses convictions. Souvent menacée, cernée par les procès et emprisonnée à maintes reprises, en conflit avec le gouvernement de Versailles, militante anarchiste active… L’éternelle révoltée, face à la misère et l’injustice, imprime un élan libertaire et fraternel à chaque combat, héritage d’une enfance nourrie aux œuvres de Voltaire. Jusqu’au-boutiste, Louise, née d’une union illégitime entre un châtelain et une servante, se poste aux confluents des classes sociales. Institutrice, elle développe un enseignement inspiré des idées républicaines. Elle y affirme l’égalité des hommes quels que

soient leur sexe ou leur condition sociale : « Si l’égalité entre les deux sexes était reconnue, ce serait une fameuse brèche dans la bêtise humaine » (2), écrit-elle. Evidemment, elle fréquente des réunions politiques et le groupe du Droit des femmes, éveille sa conscience politique aux côtés de républicains et anime le Club de la Révolution, s’improvise ambulancière pendant le siège de Paris. Des engagements qu’elle partage avec Victor Hugo, avec lequel elle entretiendra une correspondance pendant trente ans. L’écrivain sera d’ailleurs à l’origine de sa libération après son arrestation le 1er décembre 1870 et lui consa-

en chiffre Janvier

1887

Louise Michel se prononce contre la peine de mort. Jusqu’à la fin, elle se réclamera du mouvement anarchiste, se dissociant des socialistes et des parlementaires.

crera un poème, Viro major (3), gny porte son nom : hommage à en souvenir de sa condamnation l’idéal absolu et à l’égalité. Sophie DURAT à la déportation en NouvelleCalédonie… (1) Louise Michel signe ainsi ses poèmes Alors que Louise, fidèle à ses adressés à Victor Hugo, du nom d’un des personnages fictifs des Misérables. convictions, avait réclamé la (2) Mémoires de Louise Michel écrits par mort à ses bourreaux, comme elle-même, 1886. ses compagnons de révolte. En (3) Traduction : « Plus grande qu’un héros ». Nouvelle-Calédonie, elle redevient institutrice, embrasse le Erratum mouvement anarchiste et se fait porte-parole avant-gardiste de la Histoire de parc décolonisation. De retour à Paris, Suite à notre dernière parution sur l’hippodrome du Tremblay, Marie la « bagnarde rouge » n’aura de Kennedy, maire adjointe, conseillère cesse d’exalter la cause révolu- générale et présidente du Parc tionnaire, multipliant les manifes- interdépartemental des sports et loisirs du Tremblay, nous précise que le parc tations anarchistes et se servant des est aujourd’hui cogéré par les conseils tribunaux pour crier ses opinions généraux du Val-de-Marne et de Paris, politiques. Un lycée de Champi- ce dernier étant propriétaire du terrain. N° 426 - Mars 2011 - Champigny notre ville -

P.35


Les tribunes libres relèvent de la responsabilité de leurs auteurs

Opposition municipale

Opposition municipale

Nicole RONDEAU CONSEILLERE MUNICIPALE

Opposition municipale

Alain CHEVALIER Conseiller Municipal

Laurent JEANNE CONSEILLER MUNICIPAL

Groupe DES élus ump

Groupe DES élus divers droite

La passion de Champigny - Centristes et Républicains

égalité des chances à Champigny ?

Budget 2011 retoqué. Une première victoire !

Bilan municipal à mi-mandat

oncernant les demandes de logement, nous sommes étonnés de l’attribution de logements sociaux à certaines personnes, parfois même à plusieurs reprises dans un intervalle de temps réduit ! Y’aurait-il des privilégiés à Champigny ? Mais qui sont-ils ?

e préfet a retoqué le budget 2011 de Champigny, il a demandé, après avis de la Cour des comptes régionale, qu’il soit « revoté ». Notre groupe avait condamné la démarche et indiqué que c’était une opération de communication. C’est une première victoire de l’opposition, elle doit unir ses forces pour que la Ville adopte une gestion saine des finances, sans hausse d’impôts et maintien des services. C’est possible. La pétition, organisée par l’opposition municipale (groupes Divers Droite, Centristes et Républicains) et distribuée dans 20 000 foyers, montre que « les Campinois demandent une gestion plus rigoureuse des finances locales ».

oici trois ans que vous avez choisi la composition de votre conseil municipal et donc du maire. Quel est le bilan à mi-mandat de la majorité et de l’opposition ? Au crédit de la majorité, on peut noter un renforcement utile du sport avec le futur centre sportif des Mordacs, ainsi que la préservation de la politique de santé pour les soins et la prévention. Mais le maire a échoué de façon caractérisée : • dans la gestion du cinéma Studio 66 avec une perte de 5 millions d’euros, • dans la gestion de nos finances locales (nos impôts) avec une dérive des dépenses de fonctionnement qui l’a conduit à réclamer 6,5 millions à l’Etat pour faire face à son incompétence et son coup d’esbroufe, • dans la construction maximale d’HLM qui entraîne des difficultés financières pour notre ville, • dans la gestion du phasage des travaux, avec le conseil général, de la nationale 4, du boulevard de Stalingrad, de l’A4 et des rues des Mordacs, • dans le développement de l’emploi, c’était la priorité du programme municipal du maire, on annonçait 700 emplois sur les Simonettes, au total pas un emploi de plus à ce jour à Champigny, et des propriétaires dont les droits n’ont pas été respectés. De notre côté, nous avons : • défendu une conception d’une ville équilibrée avec des propositions pour le développement économique, • dénoncé la gestion catastrophique du cinéma et de nos finances avec deux pétitions qui ont été signées par plusieurs centaines de Campinois, • nous avons assisté à tous les conseils municipaux et n’avons manqué qu’une commission sur 26, • nous avons multiplié les interventions pour des projets collectifs et individuels de nombreux Campinois. Certains élus UMP ont brillé par deux aspects : défendre le gouvernement jusqu’à promouvoir le déremboursement des médicaments par la sécurité sociale et leur manque d’implication avec 30 absences, pour ces élus, en 26 conseils municipaux et une seule présence en 26 commissions des finances. Nous avons donc tenu notre engagement vis-à-vis des Campinois qui veulent une opposition constructive, qui travaille dans le respect de l’intérêt général sans concession au maire. C’est le sens de la pétition que nous avons cosignée avec le groupe Divers Droite dans l’intérêt d’une meilleure gestion de nos finances. Il nous reste seulement trois ans pour organiser une opposition structurée, crédible et ouverte. Rejoignez-nous pour travailler dans ce sens.

C

Et que dire de certaines familles qui changent de logement social comme de « chemise » ?! D’autres familles, encore, obtiennent un logement au bout de quelques mois à peine alors que le délai moyen est de trois ans. Pendant ce temps-là, de nombreuses familles attendent désespérément leur premier logement social et vivent dans des taudis ou des hôtels, malgré leur activité professionnelle. Nous attendons sur ce point la réponse du premier magistrat de la Ville. Revenons maintenant sur un autre sujet. Nous aimerions connaître les modalités d’attribution des bons alimentaires. Quels en sont les critères ? Serait-il possible de les attribuer de façon nominative ? Ce qui éviterait bien des doutes… Au sujet des associations, lorsqu’une pétition est mise en ligne sur le site Internet de la commune, il serait judicieux de le proposer à l’ensemble des associations, quelles que soient leurs convictions. Nous tenons néanmoins à rappeler qu’elles se doivent à une neutralité politique et religieuse relative à leur statut d’association de loi 1901. Est-ce tout cela l’égalité des chances à Champigny ?! Celle-là même qui nous est assenée sans cesse par la gauche ?!

L

Le préfet recommande au maire de « contenir ses charges de fonctionnement », dont acte. Le premier magistrat de la Ville ne pouvait ignorer que son budget était « insincère », il faut voir, dans ce coup médiatique, les gesticulations du chef de la tribu des « pasnous-pasnous » qui déclare : « Campinois et Campinoises, membres des associations, nous ne sommes pas responsables, c’est l’Etat. Ce n’est pas nous qui sommes obligés d’augmenter les impôts. Ce n’est pas nous qui réduisons les services... ». C’est faux, une autre politique budgétaire est possible, voici quelques économies à notre portée. Energie et carburant : 107 000 €, fournitures d’entretien : 100 000 €, cotisations diverses : 300 000 €. Revoir les dossiers coûteux comme les travaux du cinéma Studio 66 qui s’élèveront à 2 500 000 €, alors qu’il a été cédé au privé. Supprimer certaines dépenses ou subventions, comme les 100 000 € sur le boulevard Stalingrad où la mairie va payer 24 140 € de frais supplémentaires. Récupérer les 2 500 000 € perdus chaque année avec l’exonération des HLM par l’assujettissement à taxe foncière des nouveaux immeubles privés à construire. Supprimer les budgets irréalistes, celui de l’Office du tourisme double en une année et passe de 42 000 € en 2010 à 83 500 € en 2011 ! Nous méritons une ville mieux gérée, qui permettrait d’avoir, a minima, une stabilité des impôts, une voirie en état, une ville attractive, une ville où les incivilités seraient proscrites. Ensemble, nous pouvons le faire sans faire appel à l’Etat et à la commission de Bruxelles... comme le réclame le maire.

P.36 - Champigny notre ville - N° 426 - Mars 2011

V


Majorité municipale

Majorité municipale

Bernard LECUYER MAIRE ADJOINT

Majorité municipale

Sylvaine ETTORI MAIRE ADJOINTE

Brigitte TERRADE MAIRE ADJOINTE

Groupe DES élus socialistes

parti de gauche

groupe DES élus communistes et républicains

Oui à un métro, mais…

La précarité, entrave à l’intérêt général

Tournées postales supprimées : inacceptable !

n ce début d’année 2011, alors que la majorité campinoise, désireuse de dénoncer la précarité financière des collectivités, vote comme un seul homme un budget de lutte, on peut regretter qu’un dirigeant de gauche soit le premier à attaquer nos acquis sociaux en proposant de « déverrouiller les 35 heures ». Au sortir d’une année 2010 qui a vu la précarité et le chômage exploser, dans le privé comme dans le public, il est étonnant d’entendre paraphraser, à gauche, les discours de campagne de M. Sarkozy. Un boulevard est offert à la droite, vite emprunté par Jean-François Copé qui affirme : «  On a ouvert une brèche importante avec les retraites, il faut en ouvrir une deuxième avec le temps de travail ».

’est le service des Postes qui donne la vie au commerce et qui en entretient l’activité ; c’est par lui que se soutiennent toutes les relations civiles, morales et politiques,… » Legrand, secrétaire général des Postes, 1792. De longue date, la présence de la Poste et la distribution du courrier sont des symboles forts du développement de notre société, de sa capacité à permettre aux hommes de communiquer, de s’informer.

S

ynthèse, enfin, le protocole d’accord Etat-Région sur les transports en Ile-de-France a rendu son verdict. Une gare en centre-ville de Champigny est actée et une liaison à partir de cette gare sera possible vers Val-de-Fontenay. Une deuxième gare est également implantée pour desservir la future zone économique des Simonettes, ainsi que la nouvelle zone d’action économique et d’habitation sur les délaissés de terrains A4-N4. De cette gare, il sera également possible de rejoindre les pôles technologiques et universitaires de Marne-la-Vallée. La lutte des élus et de la population du Val-deMarne a permis cette avancée. Il ne peut y avoir de développement durable et harmonieux qu’avec un moyen de transport rapide et efficace desservant Champigny. C’est pourquoi nous, élus socialistes, avons toujours été favorables à la création d’un réseau de transport en rocade autour de Paris. Mais, surtout, nous pensons que la municipalité doit rester maître dans le contrôle des terrains situés autour de ces gares. Nous savons que grande est chez certains l’ambition de construire des immeubles de haut standing. Nous, socialistes, nous nous y refusons et prônons la construction de logements sociaux aidés et de logements d’accession à la propriété afin qu’une mixité sociale soit présente sur ces nouveaux quartiers permettant le développement économique d’actions commerciales. Le financement de cette double boucle se précise. Une taxe spéciale d’équipement spécifique, qui s’ajoutera à la taxe d’habitation, va être instaurée et une augmentation des tarifs de transports est prévue. Encore une fois, ce sont les ménages et les entreprises qui seront imposés ; l’Etat ne prend pas ses responsabilités en matière de financement d’un équipement public. Le débat public sur le métro automatique du Grand Paris s’achèvera en février. Des négociations se poursuivent sur les contrats de développement territoriaux entre le préfet de Région et les communes pour l’utilisation des terrains à proximité des gares. Répétons-le : nous devons bénéficier d’emplois et de logements près de ce nouveau transport. Celui-ci doit permettre un développement de la ville. Si les socialistes campinois pensent qu’il est naturel que les travaux débutent par notre département, ils seront vigilants sur l’implantation de ces deux gares ainsi que sur l’utilisation des terrains à proximité

E

Encouragé dans la provocation, Christian Jacob attaque le cœur du service public en déclarant « réfléchir à la pertinence de l’embauche à vie des fonctionnaires », à quelques jours de négociations importantes portant sur la titularisation de quelque 870 000 travailleurs précaires de la fonction publique, ces « sans statut » qui se multiplient notamment dans certaines collectivités où le CDD devient monnaie courant, ce qui n’est pas le cas dans notre ville. Les élus du Parti de Gauche réaffirment l’importance primordiale du statut des fonctionnaires pour l’exercice de l’intérêt général et se battent localement pour que le maximum d’agents y ait accès. Ce statut protège les fonctionnaires contre l’arbitraire et le favoritisme et fonde le service public sur la continuité et l’impartialité du service rendu aux usagers. Alors que le gouvernement annonce le non remplacement de 100 000 fonctionnaires sur trois ans, nous demandons le retrait de la RGPP qui, à coup de réductions brutales des dépenses publiques, désorganise volontairement les services, justifiant le recours accru au privé. Dernière attaque en date, le dépôt d’une loi visant à réserver le statut de fonctionnaire aux seules fonctions régaliennes de l’Etat : police, justice, défense. En tant qu’élus campinois, nous nous élevons contre cette proposition ignoble qui vise directement la fonction publique territoriale. Les conséquences du gel des dotations de l’Etat aux collectivités se fait déjà sentir sur la commune. Luttons pour ne pas abandonner aux mains du privé et de la rentabilité la propriété de ceux qui n’en ont pas : les services publics, garants de l’intérêt général.

«C

Aujourd’hui, malgré toutes les évolutions technologiques la Poste reste un maillon important de l’économie et de la vie sociale. Pouvoir s’y rendre ou recevoir dans de bonnes conditions son courrier demeure une attente forte de notre population. Personne ne conteste que ce service public, comme tout autre, doit se moderniser pour répondre toujours mieux à cette attente et aussi, pour améliorer les conditions de travail de ses salariés. Mais loin de cette ambition c’est la privatisation de la Poste qui est en marche et la casse de ce grand service public avec la suppression de 63 000 postes depuis 2003, des fermetures de bureaux et des réductions de services à travers tout le territoire. La « filière » courrier n’échappe pas à cette logique et 50 000 suppressions de postes y sont prévues d’ici à 2015. Champigny est directement touchée par cette situation. Désignée comme « ville pilote », notre commune se verrait coupée en deux secteurs, avec la suppression de six tournées entraînant la disparition d’au moins dix postes, les facteurs affectés sur le « haut » de Champigny seraient rattachés au bureau de Chennevières. Tout comme nous l’avons fait lors de la votation citoyenne contre la privatisation où 8 000 campinois se sont exprimés (plus de 2 millions dans le pays), les élus communistes et républicains sont aux côtés des postiers, des usagers pour refuser ce nouveau coup porté au service public sur notre ville. Ils participent aux multiples actions que mènent les facteurs : délégation auprès du Directeur départemental, pétitions, communiqués de presse etc. Notre conviction, c’est que ce grand service public a besoin de se développer, aussi nous exigeons que les évolutions techniques accompagnent le maintien des effectifs et tournées actuelles permettant ainsi l’amélioration du service public de distribution postale. N° 426 - Mars 2011- Champigny notre ville -

P.37


Pour rencontrer un conseiller municipal non délégué, se renseigner au 01 45 16 40 08 -----------

Dominique Adenot (PCF), maire

Marie Kennedy (PCF), 8 adjointe

Tél. 01 45 16 40 13

• le 1er vendredi du mois de 9h30 à 11h, Maison du Projet aux Mordacs

• un mercredi par mois en fin de journée, centre Jean-Vilar • le jeudi de 9h à 11h30, mairie

Christian Fautré (PCF), 1er adjoint

Développement de la démocratie participative, communication, finances/marchés publics, intercommunalité

• le lundi de 9h à 11h, mairie

Tél. 01 45 16 40 08

Marie-Odile Dufour (PS), 2e adjointe

Prévention/santé, lutte contre les toxicomanies, coordination des actions sur les handicaps

• le lundi de 15h30 à 17h, mairie

Tél. 01 45 16 40 08

• le 3e samedi du mois de 9h à 10h30, centre de santé Pierre-Rouquès

Tél. 01 45 16 81 13

Georges Charles (PCF), 3e adjoint Aménagement du territoire et développement urbain (mixité et équilibre des fonctions urbaines habitat/activités), développement social des quartiers, politique de soutien aux associations et acteurs du quartier

• le mardi de 9h à 12h, mairie

Tél. 01 45 16 40 08

Sylvaine Ettori (Parti de Gauche),

4e adjointe

Patrimoine bâti communal : équipements publics communaux, gestion et développement des énergies renouvelables dans le patrimoine bâti communal, géothermie

e

Politique culturelle, cinéma, relations avec le Musée de la Résistance

Tél. 01 45 16 40 08

• le 2e vendredi du mois de 9h30 à 11h, mairie annexe de Cœuilly

Tél. 01 48 80 82 72

Tél. 01 45 16 40 08

Gérard Lambert (PCF), 9e adjoint

Développement des transports en commun, partage de l’espace public (circulations douces, circulation/stationnement), infrastructures routière et ferroviaires, travaux espace public (voirie/espaces verts liés à la voirie), réseaux, évolution écologique du parc automobile municipal

• le mercredi de 9h à 11h, mairie

Tél. 01 45 16 40 08

• le 3e jeudi du mois de 14h à 16h45, mairie annexe du Bois-l’Abbé

Tél. 01 48 80 63 04

Isabel Flores-Racmachers (PS),

10e adjointe

Droits des femmes, formation professionnelle

• Pas de permanences fixées, uniquement sur rendez-vous

Action sociale, politique en direction des seniors, relation avec les anciens combattants et travail sur la mémoire

Tél. 01 45 16 40 19 ou 40 39

Brigitte Terrade (PCF), 6e adjointe

Personnel communal, organisation du service public communal, actions pour la défense du service public, administration générale, nouvelles technologies de l’information et de la télécommunication

• le mercredi de 14h à 16h30, mairie annexe du Bois-l’Abbé

Tél. 01 48 80 63 04

• le 1er et 3e jeudi du mois de 14h à 16h30, mairie

Tél. 01 45 16 40 08

Bernard Lécuyer (PS), 7e adjoint

Actions pour l’environnement, le développement durable et la mise en place de l’Agenda 21, collecte et tri sélectif, service public de l’eau, cadre de vie : propreté de l’espace public (voirie/espaces verts) et espaces verts (réhabilitation et aménagement)

• le mercredi de 16h à 17h30, mairie

Tél. 01 45 16 40 08

Claude Gascard (PCF), 11e adjoint

• les 1er et 3e lundis du mois de 14h30 à 16h30, mairie • le jeudi de 9h30 à 11h30, mairie

14, rue Louis-Talamoni

Philippe Sudre (Personnalité), 17e adjoint • le lundi de 9h à 11h30, mairie • le 3e mercredi du mois de 9h à 11h30, centre Jean-Vilar

01 45 16 18 60 Centre communal d’action sociale

• un jeudi sur deux de 9h30 à 11h45, mairie annexe du Bois-l’Abbé

• le 4e vendredi du mois de 9h30 à 11h, mairie

Hôtel de ville

01 45 16 40 00 Service de l’état civil 01 45 16 40 83 Service des élections 01 45 16 40 81 Coordinatrice Petite enfance 01 47 06 65 91 Maison de justice et du droit

Tél. 01 45 16 40 08

Tél. 01 48 80 63 04

Tél. 01 45 16 40 43

• Pas de permanences fixées, uniquement sur rendez-vous

• le mardi de 18h45 à 19h45 en alternance au LCR Jalapa et LCR des Meilliers • le jeudi de 17h à 18h30, mairie

Fily Keita (PCF), 16e adjointe

Tél. 01 45 16 40 08

Développement économique, emploi/insertion, artisanat et commerce

Quartiers du Plateau et de Cœuilly, prévention et droit à la tranquillité publique, commission de sécurité

• le 3e vendredi du mois de 9h30 à 11h, mairie annexe du Bois-l’Abbé

• le mardi de 9h15 à 11h, mairie • un à deux mercredis de 16h30 à 17h30, Maison du Projet aux Mordacs

Gilles Desseigne (PS), 5e adjoint

Jean-Pierre Rivallain (PS), 15e adjoint

Quartiers du Bois-l’Abbé et des Mordacs

Tél. 01 48 80 63 04 Quartiers du Maroc, du Plant et du Tremblay, politique sportive

Tél. 01 45 16 40 08

Patricia Bollinger (PCF), 18e adjointe Quartiers du centre-ville et des Quatre-Cités

•le 1er et 3e vendredi du mois de 17h30 à 19h30, mairie annexe Cité-Jardins

Tél. 01 48 81 82 65

Claude Guerrier (PCF), conseiller municipal délégué Projets urbains ANRU Bois-l’Abbé et Mordacs

• le mardi de 8h45 à 11h45, mairie annexe du Bois-l’Abbé

Tél. 01 48 80 63 04

Jeannick Le Lagadec (Parti de Gauche), conseillère municipale déléguée Petite enfance

• un mercredi sur deux de 10h à 11h20, mairie

15, rue Albert-Thomas

14, rue Louis-Talamoni

01 45 16 40 00 Espaces départementaux des solidarités (EDS) Champigny centre 4, place Lénine - 01 48 81 75 45 Hauts de Champigny 11, place Rodin - 01 45 16 82 00 Poste principale 54, rue Jean-Jaurès - 01 55 09 30 80 France Télécom Agence de Saint-Maur 24, avenue de la République - 10 14

Pôle emploi - 39 49 Caisse d’allocations familiales

2, rue Georges-Dimitrov

08 20 25 94 10

(0,112 la base de 0,09 € la minute)

Tél. 01 45 16 40 08

Tél. 01 45 16 40 43

Sécurité sociale • Espace d’accueil

Valérie Zélioli (PCF), 12e adjointe

François Cocq (Parti de Gauche),

• Espace d’accueil

Enseignement (maternel, primaire, secondaire), animation du Comité local pour l’enseignement public, enfance

• le jeudi de 15h à 17h30, mairie

Tél. 01 45 16 40 25

Belhassen Blimi (PCF), 13e adjoint Jeunesse, initiatives publiques et vie associative, immigration- droits et citoyenneté des résidents étrangers, projets de solidarité internationaux

• le jeudi de 15h à 17h, Maison du Projet aux Mordacs • le vendredi de 9h30 à 11h30, mairie

Tél. 01 45 16 40 08

conseiller municipal délégué Jumelage

• un lundi sur deux de 14h à 15h30, mairie

Tél. 01 45 16 40 43

Zohra Kassou

(Gauche Alternative Champigny), conseillère municipale déléguée Marchés aux comestibles, économie solidaire, jardins familiaux

• un mardi sur deux de 14h30 à 16h30, LCR : 18, rue du Docteur-Bring

Tél. 01 45 16 40 08

Nicole Pasquier (PCF), 14e adjointe

Xavier Defranoux (PS), conseiller municipal délégué

• le mardi de 9h à 12h, mairie

• Pas de permanences fixées, uniquement sur rendez-vous

Politique du logement, amélioration de l’habitat, hygiène

Tourisme

Tél. 01 45 16 40 08

Tél. 01 45 16 40 39 ou 40.19

* ayant une délégation

Les élus reçoivent sur rendez-vous, à prendre au lieu des permanences indiquées. PCF : Parti communiste français, PS : Parti socialiste.

P.38 - Champigny notre ville - N° 426 - Mars 2011

7, rue de l’Abreuvoir 5 bis, bd de Stalingrad - 36 46 Coût d’un appel local à partir d’un poste fixe

Commissariat Urgence police : 17 7/9, place Rodin - 01 45 16 84 00 Annexe République 95, av. de la République

01 48 82 51 20 Gendarmerie

36, av. du Général-de-Gaulle 94300 Vincennes - 01 53 66 95 70

Sapeurs-pompiers 14, rue de Dunkerque - 01 48 81 03 97 ou 18 Trésorerie principale 142, avenue Salengro - 01 48 81 52 59 Hôtel des impôts 13, rue Gabriel-Péri - 01 45 16 61 00 Inspection du travail Immeuble Pascal - Hall B Avenue du Général-de-Gaulle 94007 Créteil - 01 49 56 29 44

01 49 56 28 41 ou 01 49 56 28 42


du 15 janvier au 12 février

Urgences

Pour les urgences médicales de toutes sortes, un seul numéro Samu 15

Médecins de garde

Sami (Service médical d’accueil initial) 11, rue Charles-Fourier (Cité-Jardins) du lundi au vendredi 20h-24h samedi 16h-24h dimanches et jours fériés 8h-24h

Naissances

Dentistes de garde dimanches et jours fériés 01 42 61 12 00

Dimanche 6 mars Pharmacie des Sciences 223, avenue Maurice-Thorez Champigny-sur-Marne Tél. 01 48 80 78 69 Dimanche 13 mars Pharmacie Morel-Leandri 20, rue Louis-Talamoni Champigny-sur-Marne Tél. 01 47 06 00 65 Pharmacie Conseil Pincevent Centre commercial Carrefour 49, mail de Pincevent Chennevières-sur-Marne Tél. 01 45 76 60 00 Dimanche 20 mars Pharmacie Moya Lopez 18, centre commercial du Bois-l’Abbé Champigny-sur-Marne Tél. 01 53 88 10 90 Dimanche 27 mars Pharmacie du Lycée 106, avenue Roger-Salengro Champigny-sur-Marne Tél. 01 47 06 72 07 Pharmacie principale de la Gare 16, place de la Gare Villiers-sur-Marne Tél. 01 49 30 21 35 Dimanche 3 avril Pharmacie des Perroquets 28, clos des Perroquets Champigny-sur-Marne Tél. 01 48 80 47 30 Pharmacie Abbou 52, avenue de Cœuilly Champigny-sur-Marne Tél. 01 48 81 65 71 Pharmacie Cubertafond 30, rue Molière Chennevières-sur-Marne Tél. 01 45 94 64 85 Consultations sans rendez-vous CDAG-Ciddist (Permanences gratuites et anonymes pour le dépistage et l’information sur les hépatites, HIV, IST) CMS Maurice-Ténine lundi 14h-18h30 / mercredi 14h-16h30 CMS Pierre-Rouquès jeudi 17h-19h / vendredi 14h-16h30 Pour en savoir plus 01 48 82 58 12

JOGOOD

Pharmacies de garde

MIKAPEN Portes et fenêtres 17, av Roger Salengro 01 45 11 95 58 www.mikapen.com

Bienvenue à Marina Le 3 février dernier,

Marina a suivi la tradition familiale. Comme ses grandes sœurs Matilde (7 ans) et Lucia (3 ans), elle est arrivée pour le goûter ! Cette jolie princesse a en effet ouvert les yeux à 16h50 et mesurait 51,5 cm pour 3,720 kg.

Mëlya PERROT (9.12.10) • Fatoumata SYLLA • Thibault BAUDRY • Serine BENABDALLAH • Cissé TRAORÉ • Lara LOPES DA CRUZ • Manon BONAMY • Lorenzo RODRIGUES MARCELA • Ines SAADI-IDRISSI • Sarah TALLâ • Davina MPAKA • Jules et Lucas PEGLION • Léandro DOS SANTOS • Mohamed TRAORÉ • Marina CALISTO • Timéo PEREIRA • Evine DAGASAN • Mafalda MARTINS SIMÕES • Makan KONATÉ- • Syelle-Mey GOYI.

MARIAGES

Patrick DUTEIN & Colombe FÉRAY • Kulendran KANESHAPILLAI & Thanusha SIVASAMPOO • Masood KILANI & Aouatif SAKAB • Lucio DA MOURA MARQUES & Maria CABRAL DA SILVA • Laurent CHAMPEY & Audrey GALLAND • Toufik HAMMOUMRAOUI & Véronique DI SCALA • Amar KERMADI & Fatma BOUMEDIEN-ZELLAT • Jorge DE SA CORREIA & Maria ROSAS VIEIRA • Christophe NEGRE & Chloé SAGNE • Mohammed AITER-RAISS & Ourda KHARBACHE • Nordine CHALAL & Chaharazad MAZARI • Eudes MELFORT & Henriette NDIAYE.

DECES

Jean-Louis KERLEAU • Henriette BERREBI veuve CHEMOUNY •  Thérèse BERCEAU veuve MATITIA •  Suzanne COURTIN • Liliane GIORGETTI • Oscar SCHIRM • Simone FION veuve PELIN •  André PICON •  Moussa MALOULI • Georges BOURBONNAUD • Daniel USMATI • René AMORE • Jacques FOULON • Josette DUPUY • Jean DULIN • Jean KUBIENIEC • Gabrielle DUBOURG veuve DELAIGLE • Jean-Louis PASQUERON DE FOMMERVAULT • Bernard MASI •  Artur LOPES SOUSA •  Aline HANRIO •  Bernard THUILLIER • Marie BERTOGNE veuve de BRUYN • Geneviève RIQUEZ • Anne-Marie PETITGIRARD veuve BIDAï • Jeanne BACKELAND • Yvette VAILLANT veuve NADIN • Marie NGO MOUAHA épouse MBOCK • Isabelle DÉCAUDIN épouse COMMAILLE • Marie-Thérèse WELTER • Charlotte NICOLAS veuve SOYEZ • Georgette DÉROSCH veuve FARON • Claude ALLERA • Bernard MALLAT • Abdelhafid MOKHTARI • Belkacem BOUZEBRA • Jorge DE SA CORREIA • Fraouah DAHAN • Georges DUCIEL.

PRINCESSE DARLING Antiquités-brocantes par internet 09 54 86 92 68 Sur eBay.fr : princessedarling-antics Sur delcampe.net : princessedarling SHARON JASO Cours d’anglais enfants-adultes 06 26 82 60 62 sharonjaso@orange.fr SEB. PATRIMOINE Conseil en gestion de patrimoine 06 63 63 62 30 sissasebastien@yahoo.fr L’ART D’APPRENDRE Cours de langues, philosophie et méthodologie 06 77 09 83 17 DAD. BAT. Etudes et travaux du bâtiment 01 49 83 69 99 dr_ug@hotmail.com CILàGAMBE’T Cours de danses, animations lors d’évènements 01.47.06.26.56 OHM ELEC. SERVICES Electricité générale 01 72 70 35 25 ohmelecservices@orange.fr ATELIER DOMINIQUE BRISSET Tapisserie d’ameublement 01 48 81 28 99 brisset.dominique@yahoo.fr DESIGN BY SAB. Infographie, webdesign 06 58 11 43 00 www.designbysab.fr ON-OFF PROJECT Vente, installation et SAV d’électroménager-audio-vidéo 01 48 82 58 00 info@on-off-project.com Réouverture : LA FOURCHETTE Café-tabac-brasserie-hotel 1, avenue du Général-de-Gaulle 01 48 83 40 88

N ° 426 - Mars 2011 -

Champigny notre ville - P.39


Meubles et Salons Traditionnels Tapissier - Décorateur

Le mois de la Literie sur TRECA et BULTEX

-30%

Nouvelle gamme exclusive à découvrir

-20%

SUR LE DÉCORS DE LIT TISSUS

OUVERT : du mardi au samedi de 10h à 12h30 et de 14h à 19h

Vi s

itez

n o t r e s h o w ro o m

35 sur

0 m2

1 à 3 av. André Rouy - angle 2 rue des Mousquetaires (entre la gare de Villiers et Le Plessis Trévise) 94420 Le Plessis Trévise Tél. : 01

45 76 31 82

Ets PRUNEVIEILLE - 22, rue des Ursulines - 93200 SAINT-DENIS Tél. : 01 48 20 36 31 - Fax : 01 48 20 05 89

BM Champigny 220x285 - Mars.indd 5

18/02/11 12:07


annonces

Petites Offre d’emploi • Cherche femme de ménage très expérimentée pour 3 à 4 heures de ménage le jeudi ou le vendredi et 2 heures de repassage. Uniquement avec références. (10 e de l’heure déclarée en chèque emploi service). Tél. 06 20 92 48 84.

Garde d’enfant • Assistante maternelle non-fumeuse habitant pavillon secteur Cœuilly, proche école Romain-Rolland, cherche enfant à garder pour septembre 2011. Tél. : 01 55 98 97 26. •  Assistante maternelle agréée cherche enfant à garder. Tél. : 01 48 80 24 19. • Assistante maternelle agréée PMI, maman de 3 enfants, non-fumeuse et sans animaux, cherche bébé à garder. Tél. : 01 48 82 71 40 ou 06 30 17 26 68. • Assistante maternelle agréée, nonfumeuse, pas d’animaux, dispose d’une place pour accueillir un enfant de 18 mois ou plus dans maison de ville, quartier de la Plage. N’hésitez pas à me contacter au : 06 30 20 60 83. • Assistante maternelle agréée cherche un enfant à garder à partir de septembre 2011. Non-fumeuse, en pavillon, avec sérieuses références. 17h maxi le soir. Secteur Diderot/ Verdun à proximité de la piscine Delaune. Tél. : 01 45 16 03 88.

Emploi • Plombier retraité effectuerait travaux d’entretiens d’immeubles, dépannage, installation sanitaire, chauffage. Tél. : 09 53 15 01 37 ou 06 17 11 88 57. • Peintures soignées à prix correct par peintre pré-retraité. Tél. : 01 45 16 99 60 + (répondeur). • Jeune femme cherche garde d’enfants à mi-temps ou sortie d’école. Expériences et références sérieuses. Permis B, véhiculée. Possibilité d’effectuer aussi des heures de ménage. Tél. : 06 15 05 69 19. • Dame avec expérience cherche heures de ménage, repassage du lundi au vendredi. Tél. : 06 21 00 89 28. • Dame recherche quelques heures de ménage et/ou de repassage. Tél. : 01 48 80 95 91.

• Donne cours de guitare pour Propose débutant sans solfège. Classique, folk, électrique. Tél. : 06 10 09 63 • Je vous propose mes services de coiffure à domicile, coiffage, techni75 (Didier). que, lissage brésilien. Contactez-moi • Professeur de piano, chant, flûte pour tout renseignement. Tél. : 06 • Jeune femme avec expérience traversière, donne cours adultes, 69 49 48 17. cherche à aider personnes âgées en enfants. Accepte CESU. Tél. : 06 75 • Janina vous propose ses services faisant courses, repassage, ménage • Auxiliaire de vie recherche emploi 87 14 42 ou 01 47 06 20 63. de coiffure à domicile. N’hésitez pas et en leur tenant compagnie. Tél. : 06 auprès de personnes âgées jours 62 22 83 30. fériés et nuits. Tél. : 06 41 61 38 • Prof donne cours de maths niveau me contacter au : 06 23 41 22 37. collège à domicile. Tarifs raisonna26. •  Jeune femme sérieuse avec bles. Tél. : 06 01 80 69 57 le soir. • Confection et livraison de repas à domicile pour service à la perexpérience cherche des heures de • Repassage, garde des enfants, ménage, repassage, garde d’enfants ménage. Je peux aussi faire sur • Professeur confirmé donne cours sonne âgée handicapée y compris ou personnes âgées. Tél. : 06 88 91500. Tél. : 06 37 30 02 13 ou de maths, physique, chimie et momentanément. Service traiteur, anglais. Tous niveaux. Se déplace. hygiène et diététique respectées. 49 01 78. 01 69 94 13 28. Tél. : 06 26 40 34 28. Menus personnalisés. Notre carte • Dame cherche personnes âgées • Jeune femme sérieuse vient cherpropose des produits de saison. Vireà garder, heures de ménage, repas- cher votre linge à votre domicile, •  Enseignant très patient donne ment CESU, carte bancaire. Tél. : 06 sage, du lundi au vendredi de 7h à vous le repasse et vous le rapporte cours informatique tous niveaux 85 62 52 11. 14h. Tél. : 06 18 80 38 90. à votre domicile. Travail soigné. Tél. : sur votre ordinateur. Internet, Word, Excel, PPT. Dépannages et installa06 80 26 00 42. • JF recherche heures de ménage. tions. Tél. : 06 60 90 35 24. Donne Expérimentée, je peux m’adapter • Dame recherche heures de ménaà toutes les situations avec mon ges, gardes d’enfant ou de personne • François, 24 ans, prof de batte- • Canapé futon. Tél. : 01 45 16 54 expérience du métier d’entretien en âgée. Tél. : 06 67 44 36 56 ou 01 rie. Expérience : 4 ans de cours, 85. 12 ans de batterie. Larges dispos. surface et de l’intérieur. Tél. : 06 28 48 80 47 50. Dans cabine acoustique à côté de la 97 48 29 ou 09 53 41 29 80. • Jeune femme sérieuse et habi- mairie. Tél. : 06 29 34 47 22. Bric broc • Dame sérieuse cherche heures tuée des enfants cherche à garder de ménage, repassage. Disponible enfants, et aussi heures de ménage • Cours de guitare tous âges. Initia- •  Banc de marche neuf (jamais du lundi au vendredi de 9h à 13h. ou repassage. Tél. : 01 77 22 36 tion à la création musicale. Tél. : 06 servi) marque Nordic Tredmill, idem marque David Douillet (valeur neuf Tél. : 06 72 63 71 56. 53 / 06 29 97 31 49 / 06 25 50 71 17 37 39. 130 e, vendu 50 e). Tél. : 01 48 80 • Les filles ne sont pas les seules à 90 15. 00 08 ou 06 37 66 45 09. savoir s’occuper d’enfants ! Je suis Recherche • Balancelle bleue pour bébé jusqu’à étudiant en mathématiques appli- Cours • Salle, association ou autres pour 10 kg, manuelle ou électrique, mainquées et en informatique à Paris VI, sérieux, non-fumeur, titulaire du • Enseignante donne cours de sou- enseigner le yoga. Ou toute proposi- tien avec harnais. Idéal pour endorBAFA et de l’attestation Premier tien scolaire du CP à la 3e. CESU tion pour développer ce travail dans mir ou occuper bébé. Très, très bon la région. Tél. : 06 24 71 10 99. état (40 e). Tél. : 06 13 52 62 97 ou secours, animateur expérimenté en accepté. Tél. : 06 89 30 02 57. centre de vacances. Si vous cherchez • Enseignante expérimentée propose • L’association Amis sans frontières 01 47 06 86 39. un baby-sitter le soir ou le week-end cours d’anglais tous niveaux. Tél. : 01 recherche toujours pour ses 24 trico- • Vélo de cross jaune homme (50 e). vous pouvez m’appeler au 06 76 48 80 50 28. teuses du Val-de-Marne de la laine Tél. : 01 49 83 69 92. 14 28 36. fine (fins de pelotes acceptées) pour • Guitariste pro donne cours tous confectionner de la layette 1er âge. • Combinaison de ski, taille L, bor• Jeune femme recherche heures de styles. Bonne pédagogie. CESU deaux (15 e). Bottines femme cuir Tél. : 01 49 82 57 65. ménage, repassage, garde d’enfants acceptés quartier Cité-jardins. Tél. : noir 40 (10 e). Reebook femme 40 et personnes âgées. Tél. : 06 14 06 17 13 09 24 ou 01 45 16 22 blanches à coussins d’air jamais 82 16 21. 78. portées (30 e). Défonceuse Bosch Animaux 1400 servie une fois (70 e). Meu• Jeune femme sérieuse cherche • Professeur expérimentée donne • Recherche chaton 3 mois genre leuse angle Ryobi peu servie (25 e). des heures de ménage, repassage, cours de français, espagnol, phi- rustique, gouttière, sevré si possible. Veste d’intérieur homme, taille 46, garde d’enfants ou personnes âgées. losophie et méthodologie. Lycéens, Tél. : 01 48 81 57 73. Courtelle bordeaux (8 e). Lecteur Tél. : 06 88 49 01 78. étudiants, adultes FLE acceptés. DVD (10 e). Tél. : 01 48 80 13 52 • Jeune femme sérieuse avec expé- CESU. Se déplace à domicile. (laisser message si absent). rience recherche garde de person- Contact : aureliaphilo@hotmail.fr. Perdu nes âgées, garde d’enfants après Tél. : 06 77 09 83 17. • Lunettes de vue Chanel, œil gau- • Manteau cuir souple peaussier l’école. Donne le goûter. Tél. : 06 noir femme taille 40, blouson cuir • Comprendre pour apprendre : un che 1/10e, bord de Marne entre 36 50 20 90. homme manches amovibles noir enseignant expérimenté à votre ser- base nautique et pont de ChampiXXL TB état. Divers meubles, bibe• Retraité électricien cherche travaux vice. Toutes matières, tous niveaux. gny. Récompense. Tél. : 06 59 88 lots, céram-grès-bois-cristal-verre, divers chez l’habitant + entretien, Enfants, adolescents, adultes. 08 49. vieux livres illustrés enfants 50/60. taille, jardin, dépannage en électri- Quartier République. Tél. : 06 63 • Livre de couleur rouge « Le Cercle Différentes collections vieux outils, 91 20 94. cité. Tél. : 06 15 59 26 21. et la flèche » par Patrick Ness, perdu 4 portes petits carreaux biseautés • Cherche heures de ménage, repas- • JH Master trilingue anglais/espa- entre le centre-ville et la Fourchette, demi-cintrés pour grandes bibliosage dans la journée et le soir. Libre gnol donne cours d’anglais tous livre appartenant à la médiathèque thèque 175 x 0,85m (valeur 300 e de suite. Tél. : 01 49 83 03 09 ou niveaux. Se déplace en semaine et le Jean-Jacques-Rousseau. Tél. : 06 la porte, vendues 400 e les 4). Tél. : 06 13 06 33 85. week-end. Tél. : 06 65 55 49 69. 31 11 74 63 ou 01 48 80 33 30. 01 47 06 56 71. • Jeune femme sérieuse cherche à s’occuper de personne âgée : courses, ménage, repassage, conversation, compagnie et promenade. Tél. : 06 21 54 15 90.

• Jeune femme sérieuse, nonfumeuse et expérimentée, recherche enfants à garder et heures de ménage, repassage, acceptant les gardes partagées à temps complet et à mi-temps. Tél. : 06 28 75 36 41 ou 01 77 99 55 54.

Champigny notre ville - N° 426 - Mars 2011 - P.41


annonces

Petites

• Thalasso pieds électrique, camescope, mini-chaîne CD radio, cuitœufs, sèche-cheveux, radio-réveil CD radio, crêpière, neufs (20 e pièce). 13 livres Frédéric Dard neufs (3 e pièce). Environ 100 petites boîtes d’allumettes collection. Tél. : 01 55 98 26 65.

• Jeu d’échecs : échiquier boîte pour ranger les pièces en pierres et céramiques du Mexique (valeur 90 e, vendu 40 e). 2 paires de ski : femme taille 1,85m + fixations + 2 bâtons, homme taille 1,85m + fixations + bâtons (15 e la paire, 24 e les 2). Livres Cousteau 5 tomes + livre « la Décoration » (4 e pièce, les 6 livres 18 e). Manteau doudoune femme Armand Thiery taille 38 bordeaux très chaude (valeur 140 e, vendue 40 e). Livre atlas routier France Michelin 1cm = 2 km (4 e). Tél. : 06 79 65 16 83.

• Rare chambre baroque 9 pièces faite par ébéniste du faubourg SaintAntoine. Vends chambre à coucher style Louis XVI bois massif perlé bronze comprenant lit, armoire 3 portes, 2 chaises tapissier, commode 3 miroirs, 2 chevets, grande glace perlée bronze, grande psyché idem 1,70m convenant grande chambre. • Canapé framboise 3 places non Etat exceptionnel, haut de gamme. convertible style contemporain (350 e à débattre). Tél. : 06 62 09 Tél. : 01 47 06 56 71. 88 69. • 240 pin’s (1 e pièce), jeux neufs à prendre ou à laisser (15 e), table télé • 3 porte-vélos pour barres de toit, roulette (20 e), armoire bois 2 por- très peu servis (10 e pièce). Bureau tes (120 e), orgue Yamaha (150 e), multi-média d’angle miel clair (20 e). dressing angle open Ikea (250 e), Mezzanine 1 personne pin massif tapis de course mécanique (100 e). bon état (valeur 150 e, vendue Tél. : 06 21 23 85 42. 75 e). Tél. : 01 42 83 98 57.

• Téléviseur « diffusion analogique », sans adaptateur, de marque Brandt 54 cm (35 e). Tél. : 01 48 80 75 16 après 17h.

• Transat (15 e). 2 sièges arrière vélo Bellelli (20 e l’unité). 2 bureaux Le Petit Ecolier Smoby (20 e l’unité. Tél. : 06 31 07 95 25.

• Paire d’enceintes JBL LX 10 colonnes 3 voies (350 e la paire). Tél. : 01 47 06 43 83.

• Lampadaire déco années 80 cuivre et bois (60 e), vins années 70-80 prix intéressants, 2 tableaux cadre rouge à débattre, petits prix, lot de cravates + veste homme taille 46, petits sabots enfants année 40 déco cuir (50 e) + objets brocante petits prix. Tél. : 06 87 75 64 57.

• Belle table ovale en merisier + 4 chaises cannées assorties. Dimension table : longueur 1,80 m largeur 1m. (500 e à débattre). Tél. : 06 10 77 50 95. • Vermorel cuivre décoration (45 e). Boîte compas 1930 complète (80 e). Table jardin 140 x 90 (15 e). Fauteuil dossier haut siège paillé (25 e). Grille porte-bois intérieur cheminée déco (30 e). Bureau couleur chêne clair style Ikea 2 caissons 135 x 60 (60 e). 3 lots de bricole pour vendeur vide-grenier (45 e les 3). Tél. : 01 48 83 35 02. • Siège auto altos de Bébé Confort (30 e). Tél. : 01 48 80 43 78 ou 06 18 13 51 01.

Avis aux lecteurs

p Les textes des petites annonces doivent nous parvenir uniquement sur le coupon-réponse joint, un par famille.

p Le contenu de l’annonce n’engage que la responsabilité de son auteur.

p Devant la multiplication des annonces, nous ne publions plus les annonces immobilières (location, achat, vente). p Seules sont acceptées les annonces émanant des Campinois.

• Robot neuf Techwood (30 e). Friteuse Seb neuve (40 e). Friteuse semi-professionnelle Haper neuve (30 e). Lunettes de soleil Versace neuves (120 e). Tél. : 06 03 11 78 83 ou 01 48 81 29 63. • Enveloppes du 1er jour, timbres sur soie (Ceres), 310 enveloppes de 1971 à 1977 inclues dans 3 classeurs (1950 e). Machine à coudre 1910-1930 Singer à pédale, courroie (canette fuseau dans meuble bois) (90 e). Tél. : 01 47 06 04 54.

• Encadrements tableaux style Louis XV vieil or (25 à 60 e). 2 pieds de lampe de chevet bronze style Louis XV (30 e les deux). Chaise haute bébé bois (15 e€). Parc bois rouge (10 e). Poussette triple Bébé Confort avec habillage pluie (90 e). Tél. : 01 45 16 23 77. • Lot vêtements femme 40/42 (2 à 5 e/pièce). Bottines cuir femme taille 40 noires jamais portées (10 e). Rail pour porte suspendue dans son emballage (45 e). Anorak ski femme T 44 (12 e). Combinaison ski femme taille 42 (12 e). Deux paires de baskets Nike-Reebook taille 40 jamais portées (30 e la paire). Grill/plancha Philips jamais servi (45 e). Gaufrier Moulinex 600 W (12 e). Tél. : 06 04 08 74 42.

Offres et demandes d’emplois p Nous nous réservons le droit de refuser celles qui ont un caractère commercial trop évident.

p Conformément à la loi, nous ne publions que les offres et demandes d’emplois déclarés. Les demandes émanant de nourrices agréées doivent être obligatoirement accompagnées de la copie de l’agrément (à adresser lors de la première demande). Nous vous remercions de votre compréhension.

Nom: ............................................................................................................................................. Prénom: ....................................................................................... Adresse: ....................................................................................................................................................................................................................................................

...........................................................................................................................................................................................................................................................................

Téléphone: ................................................................................................................................ Rubrique: .................................................................................... Texte de l’annonce :

P.42 - Champigny notre ville - N° 426 - Mars 2011


AUDITION CONSEIL le spécialiste de l’audition à Champigny (1) test non médical (2) sur prescription médicale ORL (3) voir conditions au centre

Bonjour,

Je vous invite aux journées DE L’AUDITION ET DU CONSEIL Découvrez les nouvelles aides auditives numériques : Les aides auditives ”invisibles” Confortables et discrètes Des solutions rechargeables Compatibles avec la télévision et le téléphone Prenez rendez-vous et bénéficiez de nos offres spéciales du 7 au 31 mars

P re n ez re n d ez-vo u s d è s a u j o u rd ’ h u i :

Gladys TROUILLET Audioprothésiste diplômée d’État Spécialiste de l’audition

AUDITION CONSEIL CHAMPIGNY 8 rue Albert Thomas

01 48 81 27 55 AP200x130_Champigny.indd 2

11/02/11 09:31

NOUVE

AU à C

hampi

gny

SAUNA Hammam + Gommage 25 € Hammam + Gommage + Massage (15 mn) 39 € Hammam + Gommage + Massage (30 mn) 49 € Soins Esthétiques, Épilation Divers massages...

n° d’habilitation 10-94-226

ROC-ECLERC - CPL Entreprise Indépendante 62 avenue Marx Dormoy 94500 CHAMPIGNY-SUR-MARNE champigny@roceclerc-cpl.fr Fax : 01 48 80 24 64

BM Champigny 220x285 - Mars.indd 6

01 48 80 20 00 www.roceclerc-cpl.fr

81-83, avenue Salvador Allende  94500 Champigny-sur-Marne (Bus : 308 - 208A - 208B)

Tél. : 01 55 98 03 44  www.hammam-jasmin.fr

18/02/11 12:07


Consultez nos affaires sur

www.annecarolechampigny.com

21, rue Louis Talamoni - 94500 CHAMPIGNY-SUR-MARNE -

CHAMPIGNY-SUR-MARNE - Plateau Duplex en dernier étage, 4 chbres, cuisine ind, séjour sur balcon, vue dégagée, sde, sdb, asc et 2 box !!! Idéal famille. Classe énergie : D

235 000 €

CHENNEVIERES-SUR-MARNE
Ccial Pince Vent

CHAMPIGNY-SUR-MARNE - Coeuilly

Fonds de commerce cuisine marocaine dans zone

Pavillon traditionnel neuf aux prestations haut de gamme sur sous-sol total comprenant cuisine équipée, séjour, salon, 4

commerciale, 260 couverts. Classe énergie :

chambres a voir absolument !!!

275000 €

Classe énergie :

660 000 €

CHAMPIGNY-SUR-MARNE - Coeuilly Vous recherchez un appartement, bien situé proches commerces et rer (E Villiers) : 3 pièces, 2 chambres, grande salle d’eau, cave et parking privé. Aucun travaux. Classe énergie : D 219900 €

01 47 06 47 06

CHAMPIGNY-SUR-MARNE - Bords de Marne Maison d’architecte sur un terrain de 635 m². elle comprend un vaste séjour, cuisine us, 5 chambres, sous-sol total. Terrasses. Prix nous consulter. Classe énergie :

888 000 €

CHAMPIGNY-SUR-MARNE Bords de Marne Bry-sur-Marne Mansart récent comprenant un sous-sol total, une cuisine équipée, un séjour, 4 chambres dont une suite parentale, une salle de bains, 2 w.c.. Classe énergie : E 481 500 €

NOMBREUX CHAMPIGNY-SUR-MARNE - Coeuilly Zone pavillonnaire, belle maison. 3 chambres dont une avec salle d’eau, double séjour, s.bain, cuisine équipée, garage, jardin. Belles prestations. Pas de travaux. Classe énergie : E 309 900 €

ALFORTVILLE - Véron F3 de standing en plein centre ville une cuisine aménagée ouverte sur séjour, deux chambres, une salle de bains, 1 w.c. séparé plus un parking privatif. Classe énergie : E 392 000 €

PROGRAMMES NEUFS

CHAMPIGNY-SUR-MARNE - Coeuilly Maison traditionnelle, quartier pavillonnaire, beaux volumes, sous sol total aménagé, vaste séjour, 3 chambres et un bureau.

DANS LA RÉGION

Classe énergie : E

419 900 €

ALFORTVILLE - Véron Duplex dans un immeuble de standing avec prestations haut de gamme avec cuisine ouverte sur double séjour, 2 chambres, salle d’eau, salle de bains Classe énergie : E 517 000 €

CONTACTER M. BODARD ALFORTVILLE - Véron Dans immeuble neuf, splendide T2 avec cuisine aménagée ouverte sur séjour, chambre, salle de bains + w.c. plus parking privatif. Classe énergie : E

289 000 €

CHAMPIGNY-SUR-MARNE Village Parisien Charmante maison offrant un double séjour, 2 chambres, une cuisine, un grenier, proche des écoles des commerces et du rer e, le tout sur 140 m².

Classe énergie :

269 000 €

ALFORTVILLE - Véron T4 dans un immeuble de standing avec prestations haut de gamme comprenant entrée, séjour avec cuisine ouverte sur balcon, 3 chambres, sde, sdb, parking. 588 000 € Classe énergie : E

CHAMPIGNY-SUR-MARNE - Coeuilly Magnifique demeure offrant double séjour avec cheminée, salle a manger sur jardin, salle de billard, 2 chambres en rdc, appart indépendant de 4 pièces loc poss. Classe énergie : 665 000 €

CHAMPIGNY-SUR-MARNE - Coeuilly

AU 01 47 06 47 06

indépendante, buanderie, sde, garage, jardin et dépendance... Classe énergie : G

CHAMPIGNY-SUR-MARNE - Coeuilly Maison récente offrant: une entrée un séjour double, 3 chambres un bureau, une salle de bains, 2 salles d'eau, jardin exposé sud, sous-sol total avec garage Classe énergie : 456 000 €

CHAMPIGNY-SUR-MARNE - Centre Mairie

Grande maison, 5 chambres, séjour, cuisine

CHAMPIGNY-SUR-MARNE Centre Mairie Appartement 3 pièces lumineux en centre ville. Situé à deux pas des commerces et des transports, idéal première acquisition . Classe énergie : 205 000 €

380 000 €

ROSNY-SOUS-BOIS RER E Rosny Bois Perrier Appartement d’environ 67 m², proximité transport et écoles, double séjour, cuisine aménagée, 2 chambres. Nombreux rangements. A voir vite Classe énergie : G 205 000 €

Classe énergie :

156 000 €

CHAMPIGNY-SUR-MARNE - Le Plant Maison de ville avec entrée, séjour double avec cheminée, cuis us, chambre, sde, 2ème chambre poss. Chauffage gaz, double vitrage, volets roulants elect. Classe énergie : E 221 000 €

VOTRE PROJET IMMOBILIER AVEC ANNE CAROLE CHAMPIGNY-SUR-MARNE

CHAMPIGNY-SUR-MARNE

CHAMPIGNY-SUR-MARNE - Simonette

Proche de Villiers, maison entièrement rénovée

Centre Mairie

Maison rénovée offrant: entrée, cuisine, séjour,

comprenant un séjour, deux chambres, une cuisine

Appartement mansardé deux pièces avec cave le

3 chambres, salle de bains, 2 w.c., sous-sol total

américaine

tout à 7 minutes à pieds du rer.

rer e à pied.

Classe énergie :

280 000 €

Classe énergie :

149 000 €

Classe énergie : D

324 000 €

VOUS SOUHAITEZ : UNE ESTIMATION GRATUITE ACHETER UN BIEN IMMOBILIER LOUER UN BIEN IMMOBILIER

ESTIMATION GRATUITE NOM....................................................................................................................................... PRÉNOM............................................................................................................................... ADRESSE............................................................................................................................... ...................................................................................................................................................

TEL. : . ..................................................................................................................................... CHAMPIGNY-SUR-MARNE - Maroc Appartement 4 pièces comprenant un double séjour et deux chambres, proche rer a. Classe énergie : F

235 000 €

BM Champigny 220x285 - Mars.indd 7

CHAMPIGNY-SUR-MARNE

CHAMPIGNY-SUR-MARNE

Centre Mairie

Centre Mairie

100 m du marché et 10 min du rer, bel

Aucun travaux à prévoir pour cet appartement

appartement 2 pièces dans immeuble de standing.

comprenant 3 chambres avec beau séjour.

Classe énergie : E

182 500 €

Classe énergie :

237 375 €

MAIL........................................................................................................................................ VOUS POUVEZ NOUS CONTACTER : PAR TEL 01 47 06 47 06 PAR EMAIL arch2@annecarole.com PAR RETOUR DU COUPON A NOTRE ADRESSE

18/02/11 14:10


L’agenda de toutes les sorties culturelles, sportives et festives

à Champigny

Du 1er au 31 mars 2011

Samedi 2 avril de 18h30 à minuit à la médiathèque Jean-Jacques-Rousseau

Insolite

Une nuit à la médiathèque Ce mois-ci :

Volo

Caf’conc’

Danse

Studio 66

Pour les petits…

Repas-Soirée


à Champigny

© P.A. Thierry

Volo Avec légèreté, malice et un peu de noirceur aux entournures, les deux frangins de Volo chantent engagés et réalistes : les grands maux comme les petits riens. Fredo raconte leurs chansons, guitares acoustiques et textes ciselés sous le bras.

« Pas besoin d’étiquette, on fait de la chanson » Vous chantez ce qui vous touche ? Oui. Nos textes sont réalistes, pas dans la métaphore : on écoute et ça veut dire quelque chose. Ils ont un côté écrit avec des mots du quotidien ; ils parlent d’amour, de séparation… mais traduisent aussi des coups de gueule politiques, économiques ou sociaux. C’est notre identité et on utilise nos chansons pour titiller les cerveaux. Parfois, on le fait en se marrant, parfois moins, comme la chanson Il paraît qui aborde le thème des centres de rétention. Quelle est votre marque de fabrique ? C’est l’éclectisme. Olive et moi sommes deux auteurscompositeurs, nous nous ressemblons, mais on ne joue pas et on n’écrit pas pareil. Nous discutons du thème avant et chacun compose ses chansons, on s’entraide.

Sur le titre Réguler, qui dénonce les aberrations du monde financier, on s’est renseigné pour comprendre comment fonctionne ce délire : comment des conseils d’administration peuvent décider de la vie de millions de personnes… Pas facile d’exister en dehors de la grosse machine médiatique ? Notre histoire a commencé dans les bars et le public s’est fédéré au fur et à mesure. On ne fait pas de tournées monstres, type Zénith, mais nous sommes reconnus par le métier et le public. Sept ans que ça dure, c’est magique ! On fait notre métier comme on en a envie. Nous sommes un label indépendant, des artisans de la musique et ça nous ressemble : on n’est pas pressé ! Le meilleur ? Le processus de création, les voyages avec l’équipe, les len-

P.2/3 - SORTIR à Champigny - N° 426 - Mars 2011

demains de scène… Demain, on prend la route pour continuer notre tournée de plus d’un an et demi. J’espère qu’on sera à l’heure pour faire la balance et que ce sera un beau concert ! Comme à Champigny, le 19 mars, on chantera des titres variés, car on a sorti un best of en novembre dernier. On ne va pas au boulot en reculant ! Propos recueillis par Sophie Durat

Samedi 19 à 20h30

au centre Jean-Vilar En première partie : des œuvres de Tchaïkovski, Dvorak et Fauré interprétées par la violoncelliste Christine Krauz et Caroline Cartier à la guitare classique. Tarifs : 8 € (réduit) et 11,70 € (plein). Renseignements et réservations au : 01 48 85 41 20.


La nuit qui fait peur et qui fascine : dans les pages des livres, sur les masques, dans les images des films… Les trois bibliothèques se mettent au diapason nocturne avec contes, expos, spectacles et une vraie nuit blanche !

l’événement

Insolite

Une nuit à la médiathèque

Samedi 2 avril de 18h30 à minuit,

à la médiathèque Jean-Jacques-Rousseau (réservation conseillée)

Au cœur de la nuit, tout est permis. Carte blanche à la médiathèque Jean-JacquesRousseau qui fait sa nocturne jusqu’au bout de la nuit : un concept complètement inédit ! Cet événement ludique dans ce haut lieu de documentation, mais aussi de loisirs, propose une série d’animations pour les jeunes et les adultes, en famille ou entre amis, sur la thématique de la nuit. Ça démarre par l’écoute de contes fantastiques en « live » afin de créer l’ambiance : séances pour les enfants (3-6 ans et 6-10 ans) et séances pour les adultes. On poursuit par des ateliers scientifiques animés par l’association des Petits débrouillards pour comprendre et expérimenter la vie dans l’espace, le système solaire, les phénomènes naturels comme l’éclipse ou la gravité… Pause buffet bien méritée avant le clou du spectacle : l’espace discothèque se transforme en… discothèque ! Boule à facettes, musique, bar éphémère en lieu et place de la banque de prêt… Tous les ingrédients seront de la partie pour une heure de danse et de détente totale ;

prélude endiablé au concert de musique indienne à 22 heures pour partir en plein voyage étoilé. Les noctambules en soif d’émotions fortes pourront assister, en fin de soirée, à la projection d’épisodes Des contes de la crypte, des histoires à suspense (sans images choc) racontées à la manière d’Hitchcock. Vous ne verrez plus jamais la médiathèque comme avant ! Venez, vous avez la permission de minuit. Et la nuit continue ! La nuit se balade aussi dans les trois bibliothèques de la ville pour offrir aux enfants un maximum d’émotions et de découvertes. Un atelier-spectacle invitera les 6-10 ans à écouter des lectures légendaires comme le mythique Max et les Maximonstres, à créer des masques effrayants (mais pas trop), puis à faire des improvisations théâtrales avec la compagnie du Pain d’Orge. Pour profiter de la poésie, de l’imaginaire et des mystères de la nuit, les bibliothèques proposent des illustrations de livres pour enfants, des expos, des contes et des écoutes musicales. Autant d’univers croustillants pour

frémir sans peur, tout imaginer et oser se mesurer aux montres gentils sans faire de bruit ! Oui, c’est un paradis…

Au cœur de la nuit, du mardi 1er mars au samedi 9 avril. Images de la nuit, à la médiathèque Jean-Jacques Rousseau. Les Monstres de la nuit, à la bibliothèque Gérard-Philipe. Le Peuple de la nuit, à la bibliothèque André-Malraux. Atelier-spectacle (6-10 ans), samedi 26 à 14h30, à la bibliothèque Gérard-Philipe (réservation obligatoire).


Théâtre

Sans un mot, la Compagnie Dos à deux narre avec gestes et poésie, la différence et la difficulté d’être autre, l’équilibre entre soi et ses désirs… En quête de son identité.

Fragments du désir Un regard, un souffle dans un bruissement de corps, une ombre… Dans le silence d’un mouvement, des désirs inavoués, des amours impossibles, des non-dits et des solitudes égarées… Pour Fragments du désir, leur cinquième création, le duo franco-brésilien Arthur Ribeiro et André Curti nous conduit, enchaînant tableaux oniriques et gestuelle minimaliste, à construire notre propre histoire. Dans une ambiance musicale s’entremêle la vie de quatre personnages en marge qui tentent d’affirmer leur identité au milieu de marionnettes, d’objets et de lumières… Comme une traversée humaine où le désir naît au-delà des différences. Fragments du désir a été élu, au Brésil, parmi les dix meilleurs spectacles de l’année 2010.

n

créatio

Vendredi 11 et samedi 12 mars à 20h30, au centre Gérard-Philipe. Durée : 1h45. Renseignements et réservation au : 01 48 80 96 28. Tarifs : 4,70 € (enfant), 8 € (réduit), 11,70 € (adulte).

à Champigny Spectacles, expos, concerts…

Caf’conc’

Partition d’auteurs

Bienvenue aux artistes de « l’ombre » lors du karaoké live le vendredi  4 à 20h30  : quelques fans peut-être du pur rocker Mat the fax programmé samedi 5 à 16 heures ? Place au gospel soul-rock samedi 12 à 16 heures avec Lisa Doby, grande ambassadrice de la culture noire américaine, puis aux textes ciselés, le samedi 19 dès 16 heures, pour un spécial Printemps des poètes avec scène ouverte, Lucien Fumaz, conteur-mélodiste, Tomislave, one man band chantant et Didier Riey, grand violoniste de jazz qui racontera Django et le jazz manouche à sa manière. Samedi 26 à 16 heures, Nanex Crooner & Jungle Juice sera sur les planches pour un show groovy aux racines du blues. Au Belvédère. Entrée libre + conso.

Encore à l’affiche

Lisa Doby

L’exposition « Dans la nuit, la liberté… La répression de la Résistance par l’occupant et l’Etat français 1940-1945 », jusqu’au 31 août 2011 au musée de la Résistance nationale ; le spectacle de danse « Migrations » à la patinoire municipale les mercredi 2 et jeudi 3.


Conte-Objet-Musique

Merci de vous être déplacé Echo au phénomène des migrations, le spectacle de Mathieu Epp redonne une humanité à l’actualité… Par le conte, une invitation à suivre le parcours d’hommes et de femmes dont la vie a basculé. « Merci de vous être déplacé » : formule de politesse mentionnée sur les courriers annonçant le refus du statut de réfugié politique. Dans son spectacle, Matthieu Epp conte ce que vivent ceux qui ont quitté leur pays…victimes de la guerre, de la misère, des passeurs, mais aussi du dédale des administrations. Sur scène, ces hommes et femmes, tristes statistiques contemporaines, retrouvent un visage... par un jeu d’écriture croisée entre contes traditionnels, documentaires, livres et témoignages. Le jeune conteur refuse d’accabler, pose des questions multipliant formes et mouvements, en musique et en chants. Seule morale de son histoire : tout peut basculer très vite. Ce spectacle est inscrit dans le parcours « Migrations » du club des spectateurs experts.

Samedi 26 à 20h30, au centre Jean-Vilar. Durée : 1h10. Renseignements et réservation au : 01 48 85 41 20. Tarifs : 4,70 € (enfant), 8 € (réduit), 11,70 € (adulte).

Musique

Tango Nuevo Lyrisme passionné ponctué d’épisodes jazzy : le Tango Nuevo du Quatuor Caliente fait résonner un tango de notre époque. Une expérience énergique à débuter ou à prolonger par l’exposition « Tangueros » de Maria Amaral. Tango Nuevo, samedi 5 à 20h30, en partenariat avec Les Amis de la Musique. Tangueros, du 1er au 18, dans le hall du centre Olivier-Messiaen. Tarifs associatifs : 6 €, 8 € et 12 €. Réservation au : 06 16 89 74 15. Marie-Odile Lallemand

Exposition

Talents campinois

A découvrir : deux expositions d’élèves de l’école d’arts plastiques qui flirtent avec les grands. Photographie et céramiques sur le thème de l’art-nature et du rêve pour MarieOdile Lallemand ; peintures de collages offrant un univers de voyages pour Mikaël Mojon qui invite Roswitha Hindemith, artiste de Bernau, à partager ce coup de projecteur. Mikaël Mojon et Roswitha Hindemith, du 1er mars au 20 mai. Vernissage vendredi 4 mars à 19h, avec interlude musical « Entrevoix » de la compagnie Pli sur Pli. Au centre Jean-Vilar. Marie-Odile Lallemand, du mardi 29 mars au jeudi 28 avril. Vernissage jeudi 31 mars à 19 heures à la Maison des Arts plastiques.

P.4/5 - SORTIR à Champigny - N° 426 - Mars 2011

Maria Amaral


n

créatio

Danse contemporaine

Ne pas toucher aux œuvres

Ils sont adeptes des formes artistiques atypiques et friands d’inventivité. Le spectacle Ne pas toucher aux œuvres, conçu et chorégraphie par Geisha Fontaine et Pierre Cottreau, s’inscrit dans cette tradition de l’aventure artistique. Au départ, une partition originale pour armes à feu composée par le contemporain Francesco Filidei, avec quatre percussionnistes sur fond de sifflets, pistolets et autres tasers. Les rejoignent et les interpellent cinq danseurs… ils se répondent : danse fragile et tenace au milieu des tirs. Allégorie sur la situation de l’artiste, la société, la violence du monde… Une danse increvable ? A voir ! Samedi 2 avril à 20h30 et dimanche 3 avril à 16h au centre Olivier-Messiaen Tarifs : 4,70 € (enfant), 8 € (réduit) et 11,70 €(adulte). Renseignements et réservations au : 01 45 16 91 07.

Armada pour plan de guerre spectaculaire ! La compagnie Mille Plateaux Associés, en collaboration avec l’Ensemble 2e2m, vous apostrophe à coup de déflagrations sonores inventives et d’une chorégraphie détonante.

à Champigny Spectacles, expos, concerts…

Récits-Poèmes

Il était une fois… Champigny-sur-Marne Acte II et III

Les auteurs campinois livrent leurs textes sur l’histoire de notre ville, une personnalité, une anecdote, un bon souvenir… par la voix et le talent de la Compagnie du Pain d’Orge. Samedi 5 (lectures adultes et adolescents) et samedi 2 avril (lectures enfants) à 15h30 à la bibliothèque Gérard-Philipe.

Danse urbaine

Tremplin All School Chorégraphie et art de la rue emplis d’émotions, d’imagination et de maîtrise : le tremplin All School met la danse urbaine sous les feux de la rampe, des amateurs aux compagnies professionnelles. Magie du bout des doigts ! Samedi 2 avril à 16 heures, au centre Gérard-Philipe. Tarifs : 5 € (enfant) et 7 € (adulte). Durée : 3 heures.

P.6/7 - SORTIR à Champigny - N° 426 - Mars 2011

Théâtre

Petit Opéra Panique Les artistes de l’atelier de théâtre adulte La Traverse montent sur scène pour interpréter une variation de l’œuvre d’Alejandro Jodorowski : un voyage aux péripéties inattendues et absurdes. Samedi 5 à 20h30 au centre Jean-Vilar. Renseignements et réservations au : 01 48 85 41 20.


Chant

Chœurs d’ici et d’ailleurs Choristes d’aujourd’hui, de Champigny, mais aussi de Finlande et de Chypre… Ces artistes prestigieux vous offrent des moments musicaux inoubliables : hommage à Lili Boulanger, chants sacrés et profanes. Voyage à travers l’Europe et programmation d’exception se mêlent pour faire frissonner églises de la ville et spectateurs. Le chœur régional d’Ile-de-France Vittoria-Michel Piquemal rend hommage à Lili Boulanger, musicienne de génie, détentrice du 1er grand prix de Rome en 1913 à 20 ans. Une découverte d’un univers poétique et d’une musique au vocabulaire impressionniste. Balade d’émotions venues d’ailleurs avec les chœurs Cantica de Nurmijarvi de Finlande et Epilogi, Limassol de Chypre accueillis par le Chœur symphonique de Champigny dans le cadre du Festival de musique de ClayeSouilly (77). Ces artistes admirables interprèteront des chants sacrés et profanes de leurs patries : des instants sensibles et émouvants.

Chœurs finlandais et chypriote, samedi 2 avril à 20h30, à l’église Notre-Dame du Sacré Cœur de Cœuilly (28, rue Colomb Hardelet). Tarifs : gratuit pour les moins de 16 ans, 10 € pour les adultes.

Conférence-Arts plastiques

Mondrian et le mouvement De Stijl

Renseignements et réservation : 06 16 89 74 15 et 06 23 08 64 06. Chœur Vittoria, dimanche 3 avril à 16h30 à l’église SaintSaturnin. Tarifs associatifs : 6 €, 8 € et 12 €.

Printemps des poètes

Pop poésie Poésie improvisée, interprétation de textes... le 5e Printemps des poètes de l’association Notes sur Ecrits libère la bonne humeur poétique lors d’une scène ouverte. Laissez les égos à la porte ! Samedi 12 à 20h30, au Tapas Club.

Club Poésie

30 bougies ! Ils ont influencé l’esthétique de la publicité et du design, mais aussi la mode : ce sont des artistes majeurs du mouvement moderne au XXe siècle. En correspondance avec l’exposition du centre Georges-Pompidou  (1) qui leur est consacrée, Christine Sinclair et Anne Rollot-Denoo, professeurs

de l’école d’arts plastiques, retracent les parcours et « l’emprise  » de ces figures magistrales de l’art moderne. Mercredi 23 à 18h30, à la Maison pour tous du Bois-L’Abbé. Entrée libre. (1) jusqu’au 21 mars.

Trente ans d’existence pour le Club poésie de Champigny fêtés en lectures, échanges et débats avec des auteurs, des poètes, des éditeurs, des associations de poésie et la librairie Honoré. Vendredi 11 à 20h30 : lecture-anthologie de textes des auteurs du groupe. Samedi 12 de 14h à 18h : rencontres et débats à la médiathèque Jean-Jacques-Rousseau.


Une journée : le 8 mars, et une programmation dédiée, au Studio 66… Les femmes sont à l’honneur. La sélection du public propulse sur grand écran quatre histoires de femmes, véritable kaléidoscope des facettes de la vie au féminin. Et pour enrichir l’approche, le film sera suivi d’un moment convivial de discussions et d’échanges. Pour proposer et venir présenter vos coups de cœur aux prochains jeudis cinéma : 01 41 77 10 34. C’est Angèle et Tony, d’Alix Delaporte, qui ouvre le bal. L’histoire d’une femme, d’un homme et d’une femme, qui se cherchent… pour se trouver ? D’une histoire universelle à des réalités qui parcourent le monde… Women are heroes raconte ces héroïnes du quotidien au Brésil, en Inde, au Kenya ou au Cambodge. Et la planète redevient intimiste : avec Contre toi, de Lola Doillon, c’est la dualité amour/souffrance qui nous interpelle. Black Swan ferme, avec grâce et suspense, le ballet féminin, dans un battement d’ailes… d’elles ?

Plein écran

Mon jeudi cinéma Angèle et Tony, jeudi 3 Women are heroes, jeudi 10 Contre toi, jeudi 24 Black Swan (VO), jeudi 31 à 20h30.

Black Swan

Cinéma

Ciné-conférence Connaissance du Monde

Mystères d’Asie

Ciné-débat

La Terre des hommes rouges

(VO)

De Marco Bechis, avec Claudio Santamaria, Chiara Caselli, Matheus Nachtergaele…

Double invitation à percer l’insondable continent asiatique. Patrick Bernard nous entraîne par delà les steppes de Mongolie, sur le chemin des grands nomades. C’est de Chine que Robert-Emile Canat nous ramène L’Âme du dragon, à l’image d’un pays

hétéroclite, entre mégapoles contemporaines et campagnes intemporelles. De quoi nourrir les échanges postprojection. Mongolie : vendredi 4 à 15 heures Chine : vendredi 11 à 15 heures Tarifs : 5 € (étudiant), 6,80 € (réduit), 8 € (plein).

Dans le Mato Grosso contemporain, la lutte continue. Les spoliations passées ont laissé des cicatrices indélébiles que ravive le suicide d’un membre de la tribu Guarani-Kaiowa. Les Indiens s’installent sur leurs anciennes terres ; les Blancs, propriétaires, observent. Seul l’amour naissant ignore clans et haines… La projection du film sera suivie du débat, animé par Alain Dutertre pour France Amérique Latine  : «  Brésil  : terres et territoires à l’épreuve de la mondialisation » avec Sophie Baillon, porte-parole de l’association Survival et (sous réserve) un représentant du Mouvement des sans-terre du Brésil. Jeudi 17, à partir de 19 heures, avec restauration légère, film à 20 heures suivi du débat. Tarif unique : 4 €.


Jeune public

à Champigny Courts métrages du RADI (1)

Rango De Gore Verbinski

Petit caméléon deviendra grand. En plein désert de cactus, il sera le shérif qui combat de sinistres créatures pour sauver la ville de Poussière. Rango ne se fond plus dans le paysage et se révèle héros du Grand Ouest.

Quelques pépites à découvrir avant les séances de longs-métrages pour découvrir un autre cinéma. Mercredi 2, Thé noir de S. Elissade. Mardi 8, Nocturne de G. Delaunay. Mercredi 16, Raymond de Bif. Mercredi 23, La Leçon de danse de P. Prouff. Mercredi 30, Jeu de G. Schwizgebel (1) Réseau alternatif de diffusion.

A partir du 23

Azur et Asmar De Michel Ocelot

Deux petits garçons que tout séparait sont élevés par la même mère nourricière. Alors que la vie veut les renvoyer vers leurs destinées, ils poursuivront le même rêve, la même quête… Mercredi 30 mars et samedi 2 avril, à 14 heures. Dès 5 ans.

Sorties nationales... Pollen

(VF) De Louise Schwartzberg, avec Fiona Perry… Ce documentaire de toute beauté raconte le lien intime entre le monde animal et végétal : histoire d’amour entre les fleurs, les abeilles, essentielles pollinisatrices… Pour l’équilibre universel. A partir du 23

Numéro quatre (VF)

De D.J. Caruso, avec Alex Pettyfer, Dianna Agron, Timothy Olyphant… De la SF et de l’action pour cet adolescent extraordinaire qui fuit de ville en ville et se découvre d’incroyables aptitudes. A partir du 9

Le Marquis

De Dominique Farrugia, avec Franck Dubosc, Richard Berry, Jean-Hugues Anglade… Génie de la casse ou menteur de génie ? Thomas, le VRP, se fait prendre à son propre jeu : à Manille, il devra incarner le Marquis, braqueur VIP… Aventures en duo !

Les Femmes du 6e étage

De Philippe le Guay, avec Fabrice Luchini, Sandrine Kiberlain… Quand le coincé Jean-Louis Joubert se laisse aller aux émotions avec une joyeuse équipe de femmes espagnoles pleines de vie… Un pas vers une autre vie ? A partir du 2.

Retrouvez dans cette rubrique les événements et les coups de cœur du mois. Pour une programmation plus détaillée, rendez-vous sur www.champigny94.fr et allocine.fr, ou composez le 08 926 825 01.

P.8/9 - SORTIR à Champigny - N° 426 - Mars 2011

Ma part du gâteau

De Cédric Klapisch, avec Karin Viard, Gilles Lellouch, Audrey Lamy… Du docker au trader : France, mère de famille licenciée, quitte les siens pour monter à Paris. Deux mondes s’entrechoquent, usine et luxe ont un point commun…

World Invasion : Battle Los Angeles (VF)

De Jonathan Liebesmann, avec Aaron Eckhart, Michelle Rodriguez… Batailles et ripostes musclées des Marines face à un ennemi mystérieux, déterminé à tout détruire sur les littoraux du monde.

...

Voir liste complète en pages Agenda


Samedi 19 à 17 heures, au centre Gérard-Philipe. Durée : 45 min. Tarifs : 4,70 €(enfant), 8 €(réduit), 11,70 €(plein).

s

à Champigny s

des petit

On le connaît par cœur, direz-vous, vu et revu… Peut-être pas ! Sûrement pas d’ailleurs… Voici une version contemporaine du conte populaire de Charles Perrault : pour frémir gentiment et ne plus avoir peur. Dès Théâtre

Le Petit Chaperon rouge Désir et peur enlacés par la compagnie Louis Brouillard. Pas question de tire la chevillette et la bobinette cherra ni de c’est pour mieux te manger mon enfant… C’est le chemin vers Mère-grand qui se raconte dans cette adaptation moderne du Petit Chaperon rouge. Celui d’une petite fille en proie aux frissons, confrontée à un bois hostile et au personnage du loup, représenté ici dans une réalité d’animal. Pour l’auteur, Joël Pommerat, il s’agit de rendre compte du rapport à la peur et à la nature, des moments au cours desquels l’enfant fait face

P.10/11 - SORTIR à Champigny - N° 426 - Mars 2011

6 ans

à ce qu’ils ont d’imprévisible, de mystérieux, de merveilleux et de désirable. Recentrage des actions et des personnages : la pièce est cousue d’essentiels à dépasser. La simplicité et le réalisme de la mise en scène permettent de narrer un parcours initiatique  et les émotions d’une petite fille sur sa route : celles de la maîtrise de la peur,  comme si l’enfant entrait dans le monde des adultes et oser aller vers l’inconnu. Et si le mythique Petit Chaperon rouge nous invitait à devenir grands ?


Marionnettes

Hand stories Réalisme imaginaire à deux mains. Yeung Faï, maître de la marionnette chinoise, invite à un voyage fantastique et familial : celui de sa propre vie à Hong Kong, de ces mains, de celles de son père, de son frère… marionnettistes. Poétique incursion, histoire intime et universelle. Samedi 7 avril à 20h30, au centre Jean-Vilar.

Dès 9 ans

Les Dimanches en famille

Ces deux-là

Dès 6 ans

Jacques Fargearel et la compagnie du Sillage invitent petits et grands à échanger sur leur travail avec des enfants et adultes danseurs lors du Rendez-vous du Vendredi. Un aperçu avant le spectacle Ces deuxlà, sur scène, et la danse « en vrai » lors de l’atelier en duo fraternel : un lien hors cadre pour se découvrir et s’amuser, une nouvelle pédagogie du mouvement ! Rendez-vous du Vendredi : vendredi 4 de 19h30 à 20h30, mercredi 23 à 15 heures (spectacle uniquement). Dimanche 27 dans le cadre des Dimanches en Famille. 15 heures-16h30 : atelier danse adulte/enfant. 17 heures : spectacle Ces deux-là, à partir de 2 ans - Durée : 45 min. Réservation obligatoire au : 01 48 80 96 28 (à partir du 2 mars). Tarifs : 4,70 €le spectacle et 5,80 €l’atelier par couple (1 enfant/1 adulte). Au centre Gérard-Philipe.


Soirée rugby Saint-Patrick, samedi 19 à 19 heures, au gymnase Pascal-Tabanelli. Tarifs : 5 € (sur réservation), 8 € (sur place) avec boisson et billet de tombola. Réservation au : 06 03 17 46 17. Banquet breton, samedi 13 de 12 heures à 18 heures, à la guinguette du Martin-Pêcheur. Tarif public : 37 €. Réservation obligatoire : 06 60 68 76 77.

Repas-Soirée

The place to be ! Version rugby ou Bretagne, rejoignez la tribu qui vous interpelle pour partager une tranche de vie souriante : match ou musique celtique ? Faites-vous plaisir. Tournoi des Six nations oblige, l’Ovalie campinoise célèbre ses rugbymen préférés sur grand écran et entre copains pour la mythique SaintPatrick : projection du match FrancePays de Galle -victoire tricolore à la clé ?-, tombola, musique et restauration. Prévoyez le maillot rayé ! Du Sud-Ouest au Grand Ouest  : 200 bretons se retrouvent pour le banquet régional de l’Union des sociétés bretonnes d’Ile-de-France, avec repas, bal musette et cercle celtique. Des élus campinois sont attendus… et vous ?

à Champigny Animations Bals

Et si on dansait ! Tournez, virevoltez, partagez une danse, puis deux, et trois… Voulez-vous danser ? avec l’orchestre François Cavalli ou les Bals de Marne avec DJ Martial : vous serez les rois et reines de la piste. Les Bals de Marne : dimanche 20 de 12 heures à 20 heures, au centre Olivier-Messiaen Tarifs : 20 €avec repas et 5 € sans repas (préparé par l’association Amitiés Antillaises) Réservation au : 01 47 06 73 38. Voulez-vous danser ? : samedi 12 à 20 heures, au centre Jean-Vilar Marionnettes de Diego Stirman à 22 heures. Tarifs : 5 € (réduit) et 26 € (plein). Réservation : 01 48 85 41 20.

Et aussi Brocante du Tremblay, samedi 2 et dimanche 3 au parc du Tremblay

Stages

Arts en pratique

Envie de s’essayer à l’art du modelage ou de la soudure à l’arc ? Participez aux stages "céramique débutant" ou "métal et assemblage". Créez et dansez lors des stages de danse du week-end : salsa, indien, contemporain… Ou participez à la séance "Le mouvement  : espace et souffle". Céramique débutant : dimanche 6 et dimanche 3 avril de 10h à 16h. Métal et assemblage : lundi 11, mardi 12 et mercredi 13 avril de 10h à 16h. A la Maison des arts plastiques. Tarif : 35 € (pour les élèves de l’Ecole d’arts plastiques) et 70 € pour les extérieurs Réservation : 01 45 16 07 90. Stage histoire et actualité de la danse Le mouvement : espace et souffle, dimanche 20 de 13h30 à 19h30 (participation à la pause thé de l’après-midi). Stages de danse : Dimanche 6 : indien de 14h à 16h, salsa de 16h à 17h30 (débutant) et de 17h30 à 19h (avancé). Dimanche 13 : contemporain de 10h à 12h, classique de 14h à 16h. Dimanche 27 : africain de 13h30 à 15h30 (débutant) et de 15h30 à 18h (avancé). Au centre Olivier-Messiaen.


Sports La compétition Dimanche 13 Compétition amicale

de 9h30 à 20 heures, gymnase Paul-Emile-Victor

Les matchs

Football Dimanche 6

FC94/ Hajduk Veljko De 8h30 à 12h, stade Charles-Solignat.

Samedi 12

CFC94 U15/Maisons-Alfort et Paris FC De 14h à 18h30, stade Auguste-Delaune.

Dimanche 13

Escalade

Les grimpeurs à l’épreuve

Les plus jeunes partent à l’assaut des murs d’escalade lors d’une compétition amicale qui réunit le RSCC de Champigny et plusieurs clubs du département. Au menu des catégories microbes (7-8 ans), poussin (9-10 ans) et benjamin (11-12 ans), deux spécialités à dépasser : la difficulté sur le mur de 9 mètres et les blocs sur le pan d’escalade de 3 mètres. L’enjeu  ? Aller le plus haut possible sur les cinq voies, réussir à aller du départ à l’arrivée sur les sept blocs. Cent jeunes grimpeurs sont attendus pour le plaisir de goûter à la compétition, une petite mise en situation réelle avant de rejoindre, un jour, les qualifiés du championnat de France en juniors et cadets issus du club de Champigny.

Handball

Ballons décisifs Premier ex-aequo, l’équipe 1 garçon va affronter Valenton, en 4e position, pour avancer vers la montée en Excellence Régional. Autre temps fort du mois avec l’équipe 1 senior qui joue contre Vaires-sur-Marne, alter ego sur le podium : le titre de champion de la division d’honneur régionale pourrait se jouer le 19 mars ! Conclusion avec les moins de 10 ans qui se retrouvent pour le mini hand tournoi, 6e du nom, avec dix équipes d’autres clubs du 94 et 77 : un challenge amical sous l’égide de la Fédération, pour remporter une coupe !

P.12/13 - SORTIR à Champigny - N° 426 - Mars 2011

CFC94/Ulis CO de 15h à 18h, stade René-Rousseau.

Dimanche 27

APAC Senior 3e division/Paris 10 RC de 14h30 à 18h30, stade Léon Duprat.

FC 94/Vitry/AS Cantonniers Montreuil de 8h30 à 12h, stade Charles-Solignat.

Tir à l’arc Samedi 12

Compétition de tir à l’arc de 7h à 19h, gymnase Auguste-Delaune.

Volley Samedi 19

Volley minimes de 13h30 à 17h30, gymnase Auguste-Delaune.

Escrime Samedi 19

Championnat de ligue senior salle d’escrime.

Rugby Samedi 12

Ecole de rugby/Massif central, Aubergenville/Les Mureaux de 12h30 à 19h, stade Nelson-Mandela.

Les matches Samedi 5

Equipe 1 garçon/Valenton A 20h30, gymnase Auguste-Delaune.

Samedi 19

Equipe 2 senior garçon/Marolles à 18h30, gymnase Auguste-Delaune.

Equipe 1 senior garçon/Vaires à 20h30 gymnase Auguste-Delaune.

Dimanche 20

Tournoi mini hand

d e 10h à 17h, gymnase Auguste-Delaune.


SORTiR Agenda

Loisirs Caf’ Conc’ 10h-11h45 Atelier d’éveil 20h30 Karaoké live artistique

Centre Gérard-Philipe

Expositions « Dans la nuit, la liberté… » La répression de la Résistance par l’occupant et l’Etat français 1940-1945. (jusqu’au 31 août) Musée de la Résistance nationale

« La vie à en mourir, lettres de fusillés 1941-1944 » « La Résistance n’appartient pas au passé ; héroïnes du Val-de-Marne » (Jusqu’au 15) Maison de l’Histoire et du Patrimoine er

1 Mardi Exposition

Au cœur de la nuit (jusqu’au samedi 9 avril) Médiathèque Jean-Jacques Rousseau, bibliothèques Gérard-Philipe et André-Malraux

Mikaël Mojon et Roswitha Hindemith (jusqu’au 20 mai) Centre Jean-Vilar

Tangueros (jusqu’au 18) Centre Olivier-Messiaen

2 Mercredi Danse-Spectacle 20h30 Migrations (et le 3) Patinoire municipale

Cinéma Les Femmes du 6e étage Studio 66

Le Belvédère

Ciné-Conférence 15h Mongolie - Avec les derniers grands nomades

Studio 66

5 Samedi Musique 20h30 Tango Nuevo Centre Olivier-Messiaen

Récits-Poèmes 15h Il était une fois…

Champigny-sur-Marne Acte II

Bibliothèque Gérard-Philipe

Brocante Brocante du Tremblay (et le 6) Parc du Tremblay

Caf’ Conc’ 16h Mat the fax Le Belvédère

Théâtre 20h30 Petit Opéra Panique

Centre Jean-Vilar

Handball 20h30 Equipe 1 garçon/ Valenton

Gymnase Auguste-Delaune

6 Dimanche Stages de danse 14h-16h Indienne 16h-17h30 Salsa (débutant) 17h30-19h Salsa (avancé) Centre Olivier-Messiaen

Stage-Arts plastiques 10h-16h Céramique

3 Jeudi Cinéma 20h30 Angèle et Tony

débutant

Studio 66

Veljko

4 Vendredi Rencontre-Théâtre 19h30-20h30 Rendez-

vous du vendredi Centre Gérard-Philipe

Vernissage 19h Mikaël Mojon et

Roswitha Hindemith avec interlude musical

Centre Jean-Vilar

Maison des Arts Plastiques

Football 8h30-12h FC94/ Hajduk Stade Charles-Solignat

9 Mercredi Cinéma Numéro quatre Studio 66

10 Jeudi Cinéma 20h30 Women are heroes

Studio 66

11 Vendredi Théâtre 20h30 Fragments du désir

(et le 12) Centre Gérard-Philipe

Poésie 20h30 Lecture-antho logie

Médiathèque Jean-Jacques-Rousseau

Ciné-Conférence 15h Chine - L’âme du dragon

Studio 66

12 Samedi Caf’ Conc’ 16h Lisa Doby Le Belvédère

Poésie 20h30 Scène ouverte Notes sur Ecrits

Tapas Club

14h-18h Rencontres

et débats

Médiathèque Jean-Jacques-Rousseau

Bal 20h Voulez-vous

danser ? 22h Marionnettes de Diego Stirman Centre Jean-Vilar

Football 14h-18h30 CFC94 U15/ Maisons-Alfort et Paris FC

Stade Auguste-Delaune

Tir à l’arc 7h-19h Compétition Gymnase Auguste-Delaune

Rugby 12h-19h Ecole de rugby/

Massif central, Aubergenville/ Les Mureaux Stade Nelson-Mandela

13 Dimanche Stages de danse 10h-12h Contemporain 14h-16h Classique Centre Olivier-Messiaen

Football 15h-18h CFC94/Ulis CO Stade René-Rousseau

17 Jeudi Ciné-débat 19h La terre

des hommes rouges (VO) Studio 66

19 Samedi Chanson 20h30 Volo Centre Jean-Vilar

Théâtre-Jeune public 17h Le Petit Chaperon

rouge

Centre Gérard-Philipe

Caf’ Conc’ 16h Printemps des

poètes : scène ouverte, Lucien Fumaz, Tomislave, Didier Riey Le Belvédère

Soirée rugby 19h Saint-Patrick Gymnase Pascal-Tabanelli

Volley 13h30-17h30 Minimes Gymnase Auguste-Delaune

Escrime Championnat de ligue senior Salle d’escrime

Handball 18h30 Equipe 2 senior garçon/Marolles

20h30 Equipe 1 senior garçon/Vaires

Gymnase Auguste-Delaune

20 Dimanche Après-midi dansant 12h-20h Les Bals

de Marne

Centre Olivier-Messiaen

Stage Histoire et actualité de la danse 13h30-19h30 Le mouve

ment : espace et souffle Centre Olivier-Messiaen

Handball 10h-17h Tournoi

Repas-Guinguette mini hand 12h-18h Banquet breton Gymnase Auguste-Delaune Guinguette de l’île du Martin-Pêcheur 23 Mercredi Escalade Conférence-Arts 9h30-20h Compétition plastiques amicale 18h30 Mondrian et Gymnase Paul-Emile-Victor

le mouvement De Stijl

Maison pour Tous du Bois-L’Abbé


Du 1er au 31 mars 2011... Cinéma Rango, Pollen

Cinéma 20h30 Black Swan (VO)

Studio 66

Studio 66

Spectacle-Jeune public 15h Ces deux-là Centre Gérard-Philipe

24 Jeudi Cinéma 20h30 Contre toi Studio 66

26 Samedi Jeune public 14h30 Atelier-spectacle Bibliothèque Gérard-Philipe

Caf’ Conc’ 16h Nanex Crooner

& Jungle Juice Le Belvédère

Conte-Objet-Musique 20h30 Merci de vous être déplacé

Centre Jean-Vilar

27 Dimanche Stages de danse 13h30-15h30 Africain (débutant)

15h30-18h Africain (avancé) Centre Olivier-Messiaen

Avril 2011

2 Samedi Evénement 18h30 Une nuit

à la médiathèque

Médiathèque Jean-Jacques Rousseau

Danse contemporaine 20h30 Ne pas toucher aux œuvres

Cinéma-Jeune public 14h Azur et Asmar Studio 66

Brocante Brocante du Tremblay (et le 3) Parc du Tremblay

3 Dimanche Chant 16h30 Chœur Vittoria Eglise Saint-Saturnin

Stage-Arts plastiques 10h-16h Céramique

(et le 3) Centre Olivier-Messiaen

débutant

Danse urbaine 16h Tremplin

7 Samedi Marionnettes 20h30 Hand stories

chorégraphique Centre Gérard-Philipe

Maison des Arts Plastiques

Centre Jean-Vilar

Récits-Poèmes 11 Lundi 15h30 Il était une fois… Stage-Arts plastiques Champigny-sur-Marne 10h-16h Métal Acte III

Bibliothèque Gérard-Philipe

Chant 20h30 Chœurs finlandais

et assemblage

(et les 12 et 13) Maison des Arts Plastiques

et chypriote

Eglise Notre-Dame du Sacré Cœur de Cœuilly (28 rue Colomb Hardelet)

Dimanches en famille 15h Atelier danse adulte/enfant

17h Spectacle Ces deux-là Centre Gérard-Philipe

Football 14h30-18h30 APAC Sénior

3e division/Paris 10 RC Stade Léon-Duprat

8h30-12h FC 94/Vitry/ AS Cantonniers Montreuil Stade Charles-Solignat

29 Mardi Exposition Marie-Odile Lallemand (jusqu’au 28 avril) Maison des arts plastiques

30 Mercredi Cinéma-Jeune public 14h Azur et Asmar Studio 66

31 Jeudi Vernissage 19h Marie-Odile Lallemand

Maison des arts plastiques

Angèle et Tony


adresses

Sports

Stade René-Rousseau

Culture

48, rue Jules-Ferry - 01 48 81 44 93

Stade Charles-Solignat

rue de Jalapa - 01 48 81 44 92

Service culturel

51, rue Louis-Talamoni - 01 41 77 10 30

Stade Léon-Duprat

1, avenue Eugénie - 01 48 80 23 88

Centre Gérard-Philipe

54, boulevard du Château - 01 48 80 96 28

Complexe Nelson-Mandela

Centre Jean-Vilar

52, rue Pierre-Marie-Derrien - 01 48 85 41 20

Centre Olivier-Messiaen

4, rue Proudhon - 01 45 16 91 07

Gymnase Léo-Lagrange

24, route du Plessis - 01 48 80 26 92

Médiathèque Jean-Jacques-Rousseau 6, place Lénine - 01 45 16 42 34

Gymnase Paul-Emile-Victor

500, rue du Pr-Paul-Milliez - 01 47 06 47 36

Bibliothèque André-Malraux 3, mail Rodin - 01 48 80 45 20

Salle Pascal-Tabanelli

11, rue de Musselburgh - 01 48 81 45 10

Bibliothèque Gérard-Philipe

54, boulevard du Château - 01 55 98 29 80

Gymnase Jean-Guimier

31, avenue Boileau - 01 48 80 26 03

Espace Aimé-Césaire

40, quai Victor-Hugo - 01 77 74 21 00

Gymnase Simone-Jaffray

16-18, rue Parmentier - 01 48 80 25 08

Musée de la Résistance nationale

88, avenue Marx-Dormoy - 01 48 81 53 78

Gymnase Daniel-Féry

8, rue Irène-Joliot-Curie - 01 47 06 65 83

Studio 66

66, rue Jean-Jaurès - 08 92 68 25 01

Patinoire municipale

Au Belvédère

3, avenue Jean-Jacques-Rousseau - 01 48 80 54 89

Guinguette de l’île du Martin-Pêcheur 41, quai Victor-Hugo - 01 49 83 03 02

52, boulevard Jules-Guesde - 01 48 81 82 82

Piscine Jean-Guimier

31, avenue Boileau - 01 48 80 80 50

Piscine Auguste-Delaune

119, rue de Verdun - 01 48 82 55 32

Salle du Jeu-de-Paume

67, avenue de Cœuilly - 01 49 83 89 88

Base nautique municipale

Tapas Club

28, avenue du Général-de-Gaulle - 01 48 83 65 73 21, rue Joséphine-de-Beauharnais - 01 48 82 03 52 15, rue de la Prévoyance - 01 41 79 27 90 ou 01 45 13 80 50

119, rue de Verdun - 01 48 82 53 98 7, rue Maurice-Baquet - 01 47 06 60 57

157, rue de Verdun - 01 45 16 07 90

Maison de l'Histoire et du Patrimoine

Complexe Auguste-Delaune Gymnase Maurice-Baquet

Maison des arts plastiques

Office de tourisme de Champigny

134, rue de Bernau - 01 48 81 45 29

2, quai Gallieni - 01 48 81 30 09

Socio-culturel

Maison pour tous Youri-Gagarine

6, avenue du 11-Novembre-1918 - 01 48 80 96 29

Maison pour tous Bois-l’Abbé 6, place Rodin - 01 41 77 83 30

L’agenda de toutes les sorties culturelles, sportives et festives rendez-vous sur

www.champigny94.fr

Supplément à Champigny notre ville, avec exemplaires tirés à part. Conception : service Communication ; rédaction en chef : Béatrice Lovisa ; rédaction : Viso ; secrétariat de rédaction : Jean-Michel Véry ; création : Vincent Dulau ; directeur artistique : Nicolas Vagner ; maquette : Gérard Macchi ; photographie : Didier Rullier, Jean-Pierre Persico, Virginie Hellot, DR.

Champigny-notre-ville mars 2011  

Champigny-notre-ville mars 2011

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you