Issuu on Google+

UneMai2009.indd 1

24/04/09 13:57:06

ISSN 01529838 - PRIX 1,52 € - N° 406- MAI 2009


mai 2009

4 en bref Tout savoir sur tout

8 travaux Résidentialisation aux Mordacs

10 échos C’est arrivé à Champigny

Evénement

13 événement

Microcrédit :

La Semaine du microcrédit

14 actualité L’Anru au Bois-l’Abbé

pour ne pas prêter qu’aux riches

17 actualité Nouvelle donne au Studio 66

19 actualité L’école maternelle

P13

21 actualité Sécurité routière

22 reportage Les jeunes contre la violence

Actualité

25 dossier

Cinéma : nouvel épisode au Studio 66

La gestion de l’eau

31 quartiers Copropriété à la Cité-Jardins

34 portrait

Les groupes du conseil municipal s’expriment

Virginie Hellot

Corinne Devy-Frémont

36 tribunes libres

P17

38 à votre service Contacts utiles, état civil

40 petites annonces 42 sucré-salé Les menus des restaurants scolaires pages centrales

Sortir à Champigny

Champigny notre ville. Mairie de Champigny 14, rue Louis-Talamoni 94500 Champigny-surMarne. 01 45 16 40 00. Fax 01 47 06 02 80. Une production et un concept du service Communication de la ville de Champigny-surMarne. Direction: Annie Lyonnaz. Direction de la publication: Dominique Adenot. Rédaction en chef: Béatrice Lovisa. Secrétariat de rédaction: Véronique Marenghi. Rédaction: Sandrine Becker, Laurence Doyen, Jean-Baptiste Ferrière. Ont participé à ce numéro: Armelle Nebilon, Nicolas Roger. Photos: Virginie Hellot, JeanPierre Persico, Jogood. Direction artistique: Nicolas Vagner. Administration: Mireille Gibout. Couverture:Jean-Pierre Persico. Petites Annonces: Laurence Doyen. Maquette: Nadia Vimard, Hélène Leclerc, Gérard Macchi. Publicité: Médias & Publicité (Jérôme Piron) 01 49 46 29 46. Photogravure et impression: Maulde et Renou. Distribution: Espace Diffusion. Nombre d’exemplaires: 35 000. Imprimé sur papier recyclé.

Le magazine municipal en ligne, et d’autres informations sur:

2

www.champigny94.fr

Pages 2-3.indd 2

mai 2009

Dossier

Eau

pour tous,

tous pour l’eau !

Virginie Hellot

Cherchez, trouvez

P25 Vous ne recevez pas (régulièrement ou jamais) Champigny notre ville ? Signalez-le-nous ! Vous pouvez nous joindre au 01 45 16 41 89 ou par mail à m.gibout@champigny94.fr, ou nous écrire à l’hôtel de ville, service Communication - 14, rue Louis-Talamoni. Merci de votre coopération.

24/04/09 13:40:25


éditorial

Reportage

Jean-Pierre Persico

Les jeunes disent non à la violence !

Jean-Pierre Persico

Une seule ville pour mieux vivre ensemble P22

Vous l’avez exprimé lors des Rencontres citoyennes.Vous voulez une ville unie, solidaire, pacifique, et vous avez raison. La municipalité s’engage, dans les conditions difficiles imposées par la crise, à combattre les ségrégations, à mieux réunir les quartiers, avec un centre-ville qui soit un point de retrouvailles. Elle s’engage à transformer et pacifier les axes routiers, à favoriser l’arrivée de transports en commun performants, à développer de nouveaux secteurs d’emplois. Elle relance ses efforts pour la tranquillité publique. Ce que nous voulons ensemble, c’est une ville pour tous et avec tous.

Quartiers

Propriétaires à la Cité-Jardins

A l’opposé de ces aspirations communes, M. Sarkozy et ses conseillers, confrontés à une impopularité massive, tentent de modifier la carte électorale pour donner un coup de pouce à leur majorité bien vacillante. A l’instar de Charles Pasqua en 1986, ils ne s’entourent d’aucun scrupule et pratiquent le charcutage électoral. Ils redessinent des circonscriptions législatives qui avantagent leurs amis politiques. Dans les hypothèses avancées de la suppression de la 7e circonscription, ils confirment le partage de Champigny en deux, et rattachent le canton Ouest de Champigny à SaintMaur. Ils ajoutent Nogent à la 5e circonscription qui comprenait Bry-surMarne, Le Perreux, Champigny-Est, Champigny-centre. Le poids spécifique de Champigny est ainsi neutralisé. Si ce découpage inique était adopté, il confisquerait une nouvelle fois la possibilité pour Champigny d’élire un député conforme à vos choix qui porte les valeurs de justice et de solidarité qui vous animent. C’est manipulateur.

Virginie Hellot

Nous assistons à une dérive autoritaire du pouvoir en parallèle à la réforme des collectivités territoriales proposée par le Comité Balladur qui remet en cause la libre administration des départements et des communes.

P31

Je vous appelle à vous mobiliser contre cette injustice faite à l’expression du suffrage universel, pour une réforme électorale qui permette une juste représentation démocratique, pour le respect du droit des Campinois à faire entendre leur voix jusqu’à l’Assemblée nationale. Dominique ADENOT Maire de Champigny-sur-Marne mai 2009

Pages 2-3.indd 3

3

24/04/09 13:40:51


en bref

Réseau Oncoval

Le réseau Oncoval organise samedi 16 mai une première journée de soins de supports en cancérologie à l’université Paris-Est – Marne-la-Vallée (bâtiment du Bois-de-l’Etang, rue Galilée – 77420 Champs-sur-Marne). Cette journée s’adresse aussi bien aux personnes atteintes d’une maladie grave parallèlement aux traitements médicaux, qu’aux proches et aux professionnels de santé. Au programme : permanences d’informations, exposition et ateliers bien-être (réflexologie plantaire, sophrologie…). Renseignements et inscriptions par téléphone au 01 30 09 20 61, par mail trilogie.sante@wanadoo.fr ou par internet sur www.oncoval.org.

JEAN-PIERRE PERSICO

Accompagner la maladie

Commémoration

8 mai 1945 e

Le 8 mai prochain, à l’occasion du 64 anniversaire de la victoire des Alliés sur l’Allemagne nazie, la municipalité et l’Union française des associations de combattants et victimes de guerres (Ufac) donnent rendez-vous aux Campinois : à 11h, dépôt de gerbe à l’Arbre de paix (situé à l’angle des avenues du 8-Mai1945 et du 11-Novembre-1918) ; à 11h30, cérémonie et discours au monument aux morts, rond-point Jean-Baptiste-Clément. A 17h30, un car prendra le départ depuis la cuisine centrale pour le monument de la Résistance et de la Déportation, à la préfecture de Créteil.

Erratum

AMLC

Bourgogne et baie de Somme L’Association municipale des loisirs campinois propose du vendredi 1er au dimanche 3 mai un week-end « Saveur et terroir » en Bourgogne. L’hébergement est prévu à Messigny. Au programme : une visite de Dijon et de Beaune (259 €, pension complète, transport en autocar, excursions, dégustations, visites et assurance rapatriement). Les amateurs d’ornithologie seront comblés, l’AMLC prévoit également un séjour en baie de Somme du jeudi 21 au dimanche 24 mai. En point d’orgue : la visite avec un guide spécialisé du parc ornithologique du Marquenterre. Prévoyez vos jumelles et comptez entre 245 et 263 €. AMLC – 85, avenue Jean-Jaurès. Tél. 01 47 06 34 39.

4

Pages 4 a 7.indd 4

Si vous regrettez déjà, suite à notre article du mois dernier, de ne pas avoir chaussé les skis pour dévaler les pentes du parc du Plateau et slalomer entre les vignes, sachez que vous n’avez rien raté ! Malgré une neige exceptionnelle cette saison, Champigny n’est pas en passe de devenir une station de sports d’hiver. Une info qui se termine donc en queue de poisson… d’avril, bien entendu ! A l’année prochaine…

VIRGINIE HELLOT

D.R.

Poisson des neiges

mai 2009

27/04/09 15:12:40


en bref

Secourisme

Des défibrillateurs externes autom automatiques D.R.

La municipalité a valiidé le projet, initié par la médecin ne professionnelle et prévventive, d’installer des défib brillateurs externes automatiquess (DEA). Utilisables par tout tyype de public pour effectuer une réanimation en cas de malaise, ces D DEA ont été mis en service courant marss à la direction des sports, dans les ce entres municipaux de santé é, à l’hôtel de ville et à laa déchetterie. Des lieux où sont présents des sauvveteurs secouristes du travail. Chaque d DEA dispose en outre d’un kit de premiers secours (ciseaux, gants vinyle, compresses de désinfection…).

Panier gourmand ou bon d’achat

D.R.

Personnes âgées

Le Centre communal d’action sociale demande un peu de patience aux personnes âgées ayant exprimé le souhait de bénéficier du panier gourmand traditionnellement offert lors du Banquet de printemps. Pour l’heure, les modalités d’organisation sont à l’étude, pour la distribution du panier ou d’un bon d’achat, envisagée en juin ou en septembre 2009.

Santé

Prévention et dépistage Le Syndicat national des dermatologues organise, le 28 mai prochain, la 11e Journée de prévention et de dépistage anonyme et gratuit des cancers de la peau. Les résultats des diagnostics seront collectés par l’Institut national du cancer pour enrichir la connaissance des évolutions des pathologies cutanées. Pour connaître les lieux de dépistage campinois : 0890 71 10 71 ou www.syndicatdermatos.org.

Environnement/architecture

VIRGINIE HELLOT

Rendez-vous aux jardins Les samedi 6 et dimanche 7 juin se déroulera l’édition 2009 de la manifestation « Rendez-vous aux jardins », sur le thème « Terre, terrain, territoire ». A cette occasion sera proposée aux habitants, le 7 juin de 14h30 à 17h, une promenade gratuite et guidée passant par Champigny. A travers les sentes du coteau, de la rivière jusqu’au plateau, soit une multitude de paysages variés et surprenants, dont certains sont encore méconnus. Renseignements et inscriptions auprès du CAUE 94 (Conseil d’architecture, d’urbanisme et de l’environnement du Val-de-Marne) au 01 48 52 55 20.

mai 2009

Pages 4 a 7.indd 5

5

27/04/09 15:13:02


en bref

Elections européennes

Aux urnes citoyens !

Géothermie Pour tout savoir sur la géothermie, énergie renouvelable exploitée par la Ville depuis plus de 20 ans, deux nouveautés ce mois-ci : • Le site Internet http://champigny.reseau-chaleur.fr,r où trouver une mine d’informations sur le réseau géothermique : fonctionnement, tarification, numéro d’appel de dépannage... (le lien sera également disponible sur le site de la Ville www.champigny94.fr). • L’ouverture de permanences à la Maison pour tous au Bois-l’Abbé (place Rodin) tenue par des agents de la société Champigny Géothermie. La première aura lieu le mercredi 13 mai entre 16h et 18h. La seconde se tiendra le mercredi 16 septembre de 16h à 18h.

D.R.

Les prochaines élections des députés européens du Parlement de Strasbourg auront lieu le dimanche 7 juin. Elles ne comptent qu’un seul tour. La ville de Champigny-sur-Marne comporte 41 260 électeurs français inscrits sur les listes et 679 ressortissants de l’Union européenne. Comme toujours, le vote par procuration reste possible. Il est nécessaire pour cela l d de s’adresser au préalable au tribunal d’instance de Nogent-sur-Marne ou au commissariat du Bois-l’Abbé. Ouverture des 38 bureaux de vote campinois à 8h, fermeture prévue à 20h.

D.R.

Web et permanences

Petite enfance

Journée portes ouvertes et rencontres

D.R.

Le Relais assistance maternelle (RAM) organise une journée portes ouvertes samedi 16 mai de 9h30 à 15h. Objectifs de cette journée : mieux faire connaître le RAM, ses locaux, ses missions et ses activités. L’occasion également de permettre aux parents, aux assistantes maternelles agréées et aux employées à domicile de se rencontrer. Rendez-vous au 1, place Lénine. Renseignements au 01 48 82 31 28. La Ville propose par ailleurs des « Rencontres autour de la petite enfance » samedi 13 juin dans la salle du conseil municipal. L’initiative se déroulera sur une demi-journée, sous forme de trois ateliers et d’une restitution finale avec l’objectif de prendre des décisions d’action. Accueil des participants entre 8h15 et 8h45, ateliers entre 9h et 11h, restitutions et échanges entre 11h et 13h.

Restauration scolaire

6

Pages 4 a 7.indd 6

VIRGINIE HELLOT

Premières Rencontres Dès 20h30, le mardi 12 mai, la municipalité campinoise organise les premières Rencontres de la restauration collective scolaire. Le service municipal de la restauration propose en effet aux familles, enseignants et animateurs un nouveau dispositif de réflexion. Le Siresco (Syndicat intercommunal de la restauration collective), qui fournit les écoles campinoises, donnera des informations sur la restauration scolaire dans notre ville. Mais la parole de tous sera précieuse car la restauration scolaire peut être le socle de questions tournant autour de la laïcité, de la santé publique (lutte contre l’obésité, notamment), des origines dans la filière alimentaire et du respect de l’environnement. Plus de renseignements auprès du service de la Restauration au 01 45 16 41 07.

mai 2009

27/04/09 15:13:17


en bref

Ce mois-ci, à Champigny… Les rendez-vous du maire et de la municipalité

Administration

Passeport biométrique Exitt le passeport traditionnel, place au passeport biométrique. En région parisienne, la généralisation de ce nouveau document administratif est prévue pour le mois de mai. Et Champigny ne déroge pas à la règle. Principales nouveautés : la mairie est désormais chargée de prendre les empreintes digitales et si besoin la photo d’identité. Au total, on comptera six lieux pour déposer sa demande à travers la ville : quatre en mairie, une à l’annexe de Cœuilly et une dernière à l’annexe de la Cité-Jardins. Mieux vaut éviter de venir en fin de matinée après 11h ou en fin d’après-midi après 17h. A noter enfin, le coût du passeport restera de 89 euros pour un adulte.

Mardi 5 mai à 19h Rencontre avec les locataires de l’Office public de l’habitat de Champigny-sur-Marne de l’avenue Roger-Salengro Salle de la Planchette

Impôt sur le revenu

Déclaration 2009

D.R.

Vous avez reçu ou allez recevoir dans quelques jours votre déclaration de revenus. Comme les années précédentes, le document sera prérempli quant à votre situation de famille et aux principaux revenus déclarés par vos employeurs et les organismes sociaux. Avant de le signer, pensez à vérifier les informations, les corriger si nécessaire et les compléter si vous avez d’autres revenus ou des réductions d’impôt. Dépôt au plus tard vendredi 29 mai. Vous pouvez également effectuer votre déclaration en ligne sur www.impots. gouv.fr jusqu’au jeudi 18 juin prochain. A noter, vous pourrez valider votre déclaration (si les informations sont exactes) sur simple appel au 0811 701 702. Pour tout renseignement : centre des impôts de Champigny au 01 45 16 61 00.

Jeudi 7 mai Visite des travaux de construction du nouveau bâtiment du centre de loisirs municipal de l’enfance d’Anatole-France Vendredi 8 mai à 11h Commémoration de la victoire sur le nazisme Monument aux morts, rond-point Jean-Baptiste-Clément

Dimanche 10 mai Commémoration de l’abolition de l’esclavage Complexe Auguste-Delaune Mardi 12 mai Réunion du Syndicat intercommunal funéraire de la région parisienne (Sifurep) Jeudi 14 mai Remise des médailles du travail du secteur public Hôtel de ville

Jeudi 14 mai à 19h Rencontre avec les locataires de l’Office public de l’habitat de Champigny-sur-Marne du quartier du Plateau LCR de la résidence du Plateau (escalier 13)

Mercredi 20 mai à 20h30 Conseil municipal Hôtel de ville

Vendredi 22 mai à 17h30 Participation à l’ouverture du 20e anniversaire de l’Union tremplin socioculturelle France (ex- Union des travailleurs sénégalais en France) Maison pour tous du Bois-l’Abbé

Mardi 26 mai

Solidarité

Grande braderie A la suite du déstockage d’une grande surface, la Fédération du Val-de-Marne du Secours populaire français organise les samedi 16 et dimanche 17 mai une grande braderie dans ses locaux campinois. Au programme : vente de vêtements neufs à des tarifs solidaires. Les entrées pourront être régulées en cas de forte affluence. Rendez-vous au 19, rue de l’Eglise à proximité de la place Lénine. Plus de renseignements par téléphone au 01 49 83 00 05.

Rencontre amicale avec les proviseurs des lycées et principaux des collèges de Champigny-sur-Marne Jeudi 28 mai à 19h Rencontre avec les locataires de l’Office public de l’habitat de Champigny-sur-Marne du quartier du Docteur-Bring et des Maisonnées LCR de la résidence Bring-Maisonnées (escalier 18)

Vendredi 29 mai Conseil d’administration de l’association des collectivités territoriales de l’Est parisien Vendredi 29 mai Remise des médailles du travail Hôtel de ville

mai 2009

Pages 4 a 7.indd 7

7

27/04/09 15:13:42


travaux

PAR LAURENCE DOYEN - PHOTOS: JEAN-PIERRE PERSICO - ILLUSTRATION: COLAS VIENNE

FAITS Voirie

Rue Maurice-Pirolley Pendant les vacances de Pâques, les services municipaux ont aménagé un mail piéton le long du groupe scolaire MauriceDenis, entre la rue des Frères-Petit et la rue Auguste-Taravella. Cet élargissement de trottoir devant la sortie de l’école élémentaire a été réalisé en concertation avec les riverains. Il fait suite à l’aménagement réalisé devant la maternelle. Montant des travaux : 62 727 euros TTC.

Réseaux

Promenade de Polangis Du 23 mars au 6 avril, l’opérateur Orange France Telecom a installé un nouveau réseau souterrain sous la promenade Polangis. Ces nouveaux câbles permettront d’augmenter la qualité de réception des téléphones mobiles, notamment dans le tunnel autoroutier situé non loin.

Circulation

Rue du Monument La vitesse est désormais limitée à 30 km/h dans la rue du Monument entre l’avenue de Cœuilly et la rue Louis-Talamoni. Cette mesure a été prise pour pacifier la circulation sur le quartier. Si vous passez par cette rue, levez le pied.

Circulation

Rue Fernand-Pelloutier Plusieurs dispositions nouvelles entrent en vigueur dans cette rue. La circulation est mise en sens unique dans la portion allant du boulevard Gabriel-Péri à la patinoire municipale. Une bande cyclable est installée côté pair, réservée aux cycles à deux ou trois roues qui peuvent ainsi emprunter la rue dans le sens inverse de circulation. Enfin, des banquettes de stationnement sont créées côté pair.

8

Pages 8-9.indd 8

EN COURS Cadre de vie

Construction

Plantations

Chemin de la Croix

Le service municipal des espaces verts œuvre à l’embellissement de la ville. Depuis janvier, l’élagage de quelque 2 250 arbres apporte plus de soleil aux habitations proches. D’autres élagages sont prévus autour des groupes scolaires. Les arbres malades ou dangereux abattus seront replantés à l’automne. Les agents ont planté 1 554 arbustes, 38 conifères, 102 plantes de terre de bruyère et 2 100 vivaces. En mai, des nouvelles barrières seront posées à l’entrée du cimetière de Cœuilly et agrémentées de jardinières. A l’EHPAD Joseph-Guittard, des jardinières supplémentaires permettront aux résidants de planter légumes et plantes aromatiques.

La maison d’accueil spécialisée Envol poursuit la construction de son internat au 3, chemin de la Croix. Jusqu’au 22 janvier 2010, les véhicules de plus de 3,5 tonnes seront autorisés à circuler chemin de la Croix et rue Albert-Darmont. Les jours de livraison, le stationnement sera neutralisé de 7h à 19h rue des Hauts-Perreux (entre l’avenue François-Mitterrand et la rue Albert-Darmont) et rue Albert-Darmont (entre la rue des Hauts-Perreux et le chemin de la Croix).

mai 2009

20/04/09 14:26:41


travaux Renouvellement urbain

TRAVAUX PRATIQUES

Résidentialisation aux Mordacs

Habitat

La métamorphose suit son cours dans ce quartier classé en Politique de la ville. Le bailleur Paris Habitat OPH achève la réhabilitation de son patrimoine bâti. Les travaux se poursuivent sur les espaces extérieurs avec une opération de « résidentialisation » qui concernera également le patrimoine du bailleur IDF-Habitat, soit un total de 1 026 logements. A l’extérieur des bâtiments, la résidentialisation consiste à délimiter l’espace public - ouvert à tous - et les espaces privés réservés à l’usage des locataires comme les places de stationnement et les entrées d’immeubles. Cette délimitation est matérialisée par une clôture pouvant être végétalisée et un système de badges ou de digicode. Les travaux ont commencé courant avril sur l’avenue du 11-Novembre-1918 pour le bâtiment O au n° 12 et pour la tour N au n° 8. Jusqu’au 28 août, plusieurs dispositions sont en vigueur pour un bon déroulement du chantier. Le stationnement est interdit rue Julien-Heulot et dans sa prolongation entre les deux immeubles en travaux, à l’exception des véhicules du chantier. La circulation est neutralisée dans la prolongation de la rue JulienHeulot entre le bâtiment O et la tour N. Le cheminement des piétons est maintenu. La résidentialisation des autres logements (clos des Mordacs, clos des Mogatons, bâtiment F, tours K et L) devrait ensuite s’échelonner jusqu’en 2012. Tout comme les réhabilitations, les chantiers de résidentialisation sont l’occasion d’embauches de personnes en insertion, plus précisément en VRD (Voirie Réseaux Divers).

Pas de termites Le service municipal hygiène-santé vous informe qu’aucune entreprise de traitement des charpentes n’a été mandatée par la mairie de Champignysur-Marne pour effectuer des recherches d’insectes xylophages (termites, vrillettes, etc.). Notre ville ne comportant pas de zones contaminées et déclarées, cette opération de recherche et de traitement des charpentes est facultative et ressort de l’initiative des propriétaires.

Domaine public

Infos sur le Net Un sens de circulation modifié ou des nouveaux stationnements ? Rendezvous sur le site de la ville www.champigny94. fr, rubrique « Urbanisme et Environnement », sous-dossiers « Voiries et réseaux » puis « Voies publiques ». Vous y trouverez les nouveaux arrêtés définitifs et les formulaires à télécharger pour une occupation temporaire de la voie publique (bennes, déménagements).

Voirie

Boulevard de Stalingrad

A VENIR

La requalification de cet axe départemental en boulevard urbain se poursuit. Le pont-rail SNCF est en cours d’élargissement pour permettre la circulation sur deux files. Du 6 au 24 avril, l’opérateur Véolia intervenait sur son réseau de distribution d’eau potable au niveau du carrefour avec le boulevard Gabriel-Péri. Rénovation et déplacement ont entraîné des restrictions de stationnement et de circulation. La requalification de la voirie entre le pont SNCF et l’avenue du Généralde-Gaulle débutera l’été prochain.

Circulation

Rond-point Henri-Barbusse Cette portion de voirie, fréquemment empruntée par les élèves du groupe scolaire IrèneJoliot-Curie, de l’école Sainte-Thérèse et par les usagers de la gare Eole, nécessitait un réaménagement. En accord avec les riverains en réunion publique, un giratoire sera créé et agrémenté de plantations. Des bornes et des potelets empêcheront le stationnement sur les trottoirs alentour qui seront remis aux normes. Le chantier devrait commencer cet été.

A VOTRE SERVICE Véolia eau (ex-Générale des eaux) 0 811 900 900 EDF 0 810 010 333 GDF 0 810 800 801 Dépannage 0 810 433 194 (gaz) 0 810 333 194 (électricité) Déchetterie municipale Voie Sonia-Delaunay Pour tout renseignement concernant la collecte sélective des déchets: 0 805 700 500

mai 2009

Pages 8-9.indd 9

9

20/04/09 14:27:23


échos

Artisans récompensés

Jean-Pierre Persico

Le 16 mars, la chambre de métiers et de l’artisanat du Valde-Marne remettait la médaille d’argent de la Reconnaissance artisanale à M. Lenain, boucher chevalin campinois, et la Charte qualité pour la 2e année consécutive à M. Rosa pour son entreprise Idi Elec (sur notre photo, entre le président de la CMA et Gilles Desseigne, maire adjoint au Développement économique). Le 6 avril, la chambre de commerce et d’industrie de Paris – Val-de-Marne récompensait deux entreprises campinoises, Gedeferm et Datronic, lors des Transmissions Awards, cérémonie consacrée aux repreneurs d’entreprise.

Le 7 avril, Dominique Adenot, maire de Champigny et président de l’Association des collectivités territoriales de l’Est parisien (Actep), a réuni les présidents des universités Paris-XII – Créteil, Marne-la-Vallée, du PRES Université Paris Est, les directeurs des écoles de la cité Descartes et 80 représentants des villes, conseils généraux, partenaires institutionnels et financiers, et entreprises. L’Actep a en effet ouvert le débat sur le potentiel universitaire du pôle de recherche et d’enseignement supérieur et son lien avec le développement durable, la croissance des entreprises et des emplois pour l’Est parisien.

Virginie Hellot

L’Est parisien et l’université

Le jeu, outil pédagogique Le 4 avril salle Tabanelli, Valérie Zélioli, maire adjointe en charge de l’Enseignement et de l’Enfance, ouvrait la conférence pédagogique du Centre de loisirs municipal de l’enfance (CLME) consacrée au jeu. Cette journée réunit tous les ans président, directeur et animateurs du CLME avec des professionnels issus des mouvements d’éducation populaire.

Portes ouvertes Les 28 et 29 mars, les artistes campinois ouvraient leurs ateliers pour présenter leurs créations au public. Cette initiative proposée par la Maison des arts plastiques s’est déclinée sur 13 lieux à travers la ville dont la salle Jean-Morlet (notre photo).

10

Pages 10-11.indd 10

Le 3 avril, un bus aux couleurs d’Orbival stationnait à l’angle de la rue Georges-Dimitrov et de la nationale 4. Les Campinois étaient invités à venir découvrir ce projet de métro en rocade qui reliera Arcueil-Cachan à Val-de-Fontenay en desservant 13 communes dont la nôtre. Conformément à l’engagement pris lors des dernières Rencontres citoyennes, la Ville s’engage aux côtés du Département pour ce projet et va agir pour l’implantation d’une station en centre-ville.

Virginie Hellot

Jean-Pierre Persico

Un bus pour Orbival

mai 2009

27/04/09 13:26:52


échos

Nouveaux services

Virginie Hellot

Le 3 avril, le maire Dominique Adenot participait à l’inauguration de la nouvelle PMI à la Cité-Jardins en présence d’élus départementaux et municipaux. Installé dans l’ancien mess des officiers de la Garde républicaine, ce pôle de services est dédié à la petite enfance et à la famille. Il est complété par une antenne de l’Espace départemental des solidarités du centre-ville et une salle municipale à l’intention des associations du quartier.

Le 7 avril, à la demande de plusieurs commerçants campinois, la municipalité organisait une rencontre sur l’insécurité en présence de représentants de la police et de la chambre de commerce et d’industrie. Les participants ont réfléchi aux moyens d’action à entreprendre. Les élus municipaux continuent de demander l’ouverture du commissariat République 24h/24, et dénoncent le manque de moyens qui empêche la police nationale de développer la prévention de terrain. Les participants ont été invités à porter, au côté de la municipalité, ces exigences auprès du préfet. Le commissaire de Champigny a quant à lui donné quelques conseils préventifs aux commerçants.

Virginie Hellot

Rencontre avec les commerçants

Mon voisin = mon parent

Jean-Pierre Persico

Tous les ans, la communauté africaine, constituée des familles et associations de Champigny et d’ailleurs, invite la population à un grand repas de partage au gymnase Jean-Guimier. Plus de 600 personnes ont répondu présent le 4 avril : voisins, gardiens, élus, partenaires institutionnels. Décorations, plats typiques, démonstrations de danse, rien n’a manqué à la fête !

Pour une « vraie » relance Le 8 avril, une centaine d’élus val-de-marnais, dont le maire de Champigny, se rassemblaient devant la préfecture de Val-de-Marne à Créteil. Les manifestants dénonçaient une relance économique insuffisante, avec des compensations financières de l’Etat qui ne sont pas à la hauteur des charges transférées vers les collectivités. Une délégation a déposé une pétition recueillant plusieurs milliers de signatures.

CHORALES D’ÉCOLE

EXPO AU PLATEAU

CONSOMM’ACTION

PODIUMS

Plus d’infos, plus de photos et plus d’échos sur :

WWW

champigny94.fr mai 2009

Pages 10-11.indd 11

11

27/04/09 13:27:24


:[ih[fWi]ekhcWdZib_lhƒi}lejh[Zec_Y_b[YĂŠ[ijj[djWdj$$$ 6ee‚i^ih6hhdX^‚hkdjhegdedhZhZhGZeVhYjFjdi^Y^Zc![gV^hZiY^‚i‚i^fjZh! Y‚Xa^c‚hZc[dgbjaZhXaVhh^fjZdjYZg‚\^bZh# iVg^[Zck^\jZjgVj%&$%,$'%%-

HVchVWdccZbZcic^b^c^bjbYZXdbbVcYZjcY‚_ZjcZgdjjcY^cZgZhi|&'#*%`hd^i.`Vegƒhg‚YjXi^dcĂ’hXVaZ#

Jƒb0&'-&,''/,&Ă…mmm$Wff[j_ji#WiieY_[i$\h  9edl[dj_eddƒ9D7L7F7 APPÉTITS & ASSOCIÉS LES SPÉCIALISTES DES REPAS DE QUALITÉ LIVRÉS Ă€ DOMICILE

UN CADEAU OFFERT POUR TOUTE RESERVATION AVANT LE 30 JUIN 2009 QUELLE QUE SOIT LA DATE DE DEPART

CRÉER DES LIENS AVEC LE MONDE

84 av. Gallieni La Fourchette - JOINVILLE LE PONT TĂŠl. : 01 48 89 51 04 - joinvillelepont.nf@nouvelles-frontieres.fr Du lundi au samedi de 10h Ă  20h sans interruption

Institut de beautĂŠ

ESTHYREINE

Pose d’ongles amÊricains Offrez-vous de jolis doigts près de chez vous

Soins esthĂŠtiques NOUVEAU !

Maquillage permanent

- 30%

Tarifs spÊciaux toute l’annÊe Êtudiants & demandeurs d’emploi (justificatifs obligatoires)

48, avenue de la RÊpublique • 94500 Champigny-sur-Marne TÊl : 01.45.16.05.62 RER A Direction Boissy St LÊger - Arrêt Champigny ou RER E Direction Tournan - Arrêt Les Boullereaux Champigny

Bus 110 ou 116 - ArrĂŞt RĂŠpublique-Alexandre Fourny

Annoncez-vous dans

Champigny Notre ville

DiffusĂŠ chez tous vos clients rĂŠsidentiels ou professionnels

DistribuĂŠ dans toutes les boites aux lettres

TĂŠl : 01 49 46 29 46 mpublicite@groupemedias.com

www.groupemedias.com

Champigny 0509.indd 1

23/04/09 15:39:09


événement

Economie solidaire

Microcrédit :

une arme anticrise A l’occasion de la semaine du microcrédit du 2 au 6 juin, l’Association pour le droit à l’initiative économique (Adie) fête son 20 e anniversaire en organisant, en partenariat avec la Ville, une rencontre le vendredi 15 mai sur le marché du centre-ville.

Permanences

L’Adie à Champigny

économie sociale et solidaire, une planche de salut au cœur de la crise ? Dans un contexte où la spéculation a déréglé l’économie et la finance mondiales, placer l’homme avant les dividendes, au centre des échanges économiques, semble être une valeur sûre. Car c’est désormais un grand classique : les banques ferment leurs portes aux personnes en situation précaire, même quand il est question de se réinsérer en créant sa propre entreprise. L’activité de microcrédit consiste justement à attribuer des prêts de faible montant à des entrepreneurs

L’

ou des artisans qui ne peuvent accéder aux prêts bancaires traditionnels. En France, la semaine du microcrédit se tiendra du 2 au 6 juin. Créée par Maria Nowak en 1989, l’Adie est un organisme d’utilité publique utilisant le microcrédit pour lutter contre l’exclusion. Le but de l’Adie est double : financer les personnes en difficulté en leur proposant des prêts de 500 à 5 500 euros permettant de démarrer ou de développer une activité et accompagner les entreprises ainsi financées avant, pendant et après leur création pour en assurer la pérennité.

L’association est présente tous les jeudis matin de 9h à 12h30 à Champigny, dans les locaux de l’Adil/Boutique de gestion, au 7, square Georges-Pitoeff. Les porteurs de projet peuvent y être reçus par un conseiller spécialiste qui étudie avec eux leur projet et leur besoin de financement. Renseignements au 0 800 800 566.

Une douzaine de Campinois En 2008, onze Campinois ont bénéficié d’un prêt de l’Adie, plaçant notre ville dans la moyenne haute des prêts octroyés dans le Val-de-Marne. Sur les onze microcrédits accordés, une majorité sont des commerçants (46 %). L’un d’entre eux a par exemple ouvert un salon de coiffure. Mais on compte également des vendeurs ambulants sur les marchés

qui contribuent ainsi à la vie économique locale. Notons aussi la part de services aux particuliers et aux entreprises (37 %). La situation socioprofessionnelle antérieure de ces bénéficiaires est sans équivoque. Quelque 55 % des créateurs financés par l’Adie étaient allocataires des mimina sociaux (RMI, API, ASS). Leur niveau de formation est relativement peu élevé puisque 39 % sont titulaires d’un BEP ou d’un CAP. Depuis 2002-2003, la Ville et l’Adie ont établi un partenariat dans le cadre d’une démarche visant à promouvoir l’économie solidaire. L’Adie viendra notamment à la rencontre des commerçants et des habitants de Champigny le vendredi 15 mai prochain, au marché du centreville, place Lénine. L’occasion de se renseigner et de parler de son projet de création d’entreprise. JEAN-BAPTISTE FERRIÈRE ILLUSTRATION ALBERT

mai 2009

page 13.indd 13

13

23/04/09 11:06:36


actualité

Anru/Bois-l’Abbé

Feu vert pour La Ville a obtenu le 6 avril dernier de l’Agence nationale pour la rénovation urbaine (Anru) une participation de 47 millions d’euros pour financer la première tranche du projet du Bois-l’Abbé, prévue de 2009 à 2013. Pour la deuxième tranche, la mobilisation reste à l’ordre du jour. eudi 16 avril, 19h30, conseil de quartier du Bois-l’Abbé. En présence du maire Dominique Adenot, Fily Keita, maire adjointe du quartier, annonce officiellement aux 50 habitants présents ce soir la décision rendue par l’Anru (Agence nationale pour la rénovation urbaine) le 6 avril, concernant sa participation au financement du projet de rénovation urbaine du Bois-l’Abbé : 47 millions d’euros, soit 7 millions de plus que ce qui était annoncé par le préfet en début d’année… Une première réponse jugée « encourageante »

J

14

Cette année va démarrer la première tranche de travaux qui prévoit notamment la réhabilitation d’une partie des logements situés en majorité côté est.

par les élus campinois, qui ces derniers mois ont multiplié aux côtés des habitants les actions de mobilisation* après l’annonce d’une baisse importante de la participation financière de l’Anru, de 125 à 40 millions d’euros, pour un projet global** estimé à plus de 300 millions. « Pour être certains que notre dossier soit instruit, explique Claude Guerrier, conseiller municipal délégué aux Projets urbains du Bois-l’Abbé et des Mordacs, nous avons choisi de présenter le 9 février dernier auprès du comité national d’engagement de l’Anru le projet global et sa première tranche [après sa transmission fin juin 2008]. Notre volonté à tous d’aboutir a permis à la Ville

d’obtenir un financement supérieur de 7 millions, ce qui n’est pas négligeable. Evidemment, ce n’est pas suffisant pour le projet global mais cela va nous permettre d’engager rapidement la première tranche de travaux. »

Logements, équipements, désenclavement Programmée sur la période 2009-2013, la première tranche du projet répond à deux priorités majeures : • réhabiliter une partie des logements : remise aux normes de 909 logements pour l’électricité et la plomberie, soit 40 % des logements essentiellement dans la partie est du quartier, aménager des espaces autour

des résidences ; • réhabiliter les trois tours (remise aux normes de 200 logements au 44 et 48, avenue Boileau, et au 13, rue Bourbonnais) représente une priorité, mais n’est pas encore assuré ; • ouvrir le quartier sur la ville en créant notamment une nouvelle entrée de quartier par l’axe Allende : suppression d’une partie de l’avenue Boileau, démolition de deux tours et des porches (3, rue du Maine, 8, square Delacroix, 2, square C.d’Orléans, 3 et 5, villa Poitou), reconstruction de nouveaux logements (293 nouveaux logements diversifiés au Bois-l’Abbé, 94 logements dans d’autres quartiers de Champigny) ;

mai 2009

pages 14-15.indd Sec2:14

27/04/09 14:13:06


actualité

r la

re

1 tranche !

• reconstruction de l’école Anatole-France (centre de loisirs en cours) en totalité ; • déplacement/reconstruction de La Poste, qui ne sont pas encore assurés. Des travaux qui ont suscité lors du conseil de quartier du 16 avril de nombreuses questions chez les habitants, relatives au relogement, à l’évolution du montant des loyers ou à l’amélioration des transports… et auxquelles ont répondu les élus, et notamment le maire, présent pour l’occasion : « Nous serons très attentifs à vos choix ! […] La bataille n’est pas finie ! Pour défendre vos droits, nous devons tous agir ! » Le programme de la première tranche s’inscrit dans la transformation amorcée du quartier avec la nouvelle place Rodin et ses équipements, aujourd’hui en cours d’achèvement. Après la Maison pour tous, inaugurée

le 21 mars dernier, et la Maison du projet (lieu d’information et de concertation pour les habitants sur le projet de rénovation urbaine) au cours de l’été la nouvelle mairie annexe et le centre de loisirs Anatole-France ouvriront. Concernant les équipements du Conseil général, l’Espace départemental des solidarités et le centre de protection maternelle et infantile (PMI) devraient être livrés au dernier trimestre 2009, et l’aménagement du jardin est sur le point d’aboutir. Enfin, décalé pour des raisons techniques (obligation de refaire le réseau d’assainissement), le nouveau marché forain du quartier pourrait être lancé dès la prochaine rentrée. Porteuse d’un projet de rénovation globale du quartier, la Ville s’interroge aujourd’hui sur la concrétisation après 2013 de la deuxième tranche, qui intègre

Conseil de quartier du 16 avril. Le maire et Fily Keita, adjointe chargée du quartier du Bois-l’Abbé, présentent aux habitants la première tranche de travaux…

la réhabilitation des 1 422 logements restants, la reconstruction de l’école Jacques-Solomon, et le réaménagement de la partie ouest. Soucieuse de répondre aux besoins de tous les habitants du quartier en termes de loge-

ments et d’équipements, elle appelle à la mobilisation de tous pour obtenir les financements nécessaires. Après la signature à la rentrée de la nouvelle convention Anru, la Ville devrait recevoir dans ce cadre à l’automne prochain la visite d’un architecte expert du centre de ressources de l’Anru pour mener conjointement une réflexion sur la poursuite du projet… à suivre ! „ SANDRINE BECKER PHOTOS VIRGINIE HELLOT

D.R.

* Vote d’une motion adressée à l’Etat demandant le maintien des crédits, lettres du maire et du président du Conseil régional à l’attention du ministère du Logement, carte-pétition…

Priorité de la première tranche : ouvrir le Bois-l’Abbé sur la ville en créant une nouvelle entrée, vue directe sur l’intérieur du quartier.

** Elaboré depuis près de trois ans avec les habitants lors de rencontres en pied d’immeubles, conseil municipal extraordinaire, conseils de quartier… et les partenaires de la municipalité (bailleurs, représentants de l’Etat, de l’Anru, d’associations…), le projet de rénovation urbaine du Bois-l’Abbé prévoit la rénovation de tous les logements, l’ouverture du quartier sur la ville et la reconstruction des écoles Anatole-France et Jacques-Solomon ainsi que de la piscine.

mai 2009

pages 14-15.indd Sec2:15

15

27/04/09 14:13:17


Champigny 0509.indd 3

23/04/09 15:39:29


actualité

Cinéma Studio 66

Nouveau scénario a n’était pas le Titanic, mais presque ! En 2002, le cinéma du centreville Club 5 (ex-Pathé), alors géré par des exploitants privés, est au bord du naufrage, victime de la concurrence des multiplexes et d’une mauvaise gestion financière. Pour autant, pas question pour la Ville de laisser péricliter « cet équipement culturel de proximité très apprécié des habitants et participant à l’animation du centre-ville », assure Marie Kennedy, maire adjointe à la Culture. Un premier partenariat est donc mis en place sous forme d’une subvention et d’une garantie d’emprunt, suivi en 2004 du rachat des locaux par la Ville afin de couper court à toute spéculation immobilière et donc à tout changement d’activité. Des initiatives qui permettront, outre le maintien du cinéma, d’adapter les tarifs au profit du plus grand nombre et de transférer la programmation art et essai jusque-là diffusée au centre Gérard-Philipe. Hélas ! cela ne suffira pas, et à partir de 2005 les comptes du cinéma font de plus en plus triste bobine. Pourtant, avec près de 140 000 spectateurs par an, un potentiel intact, l’activité est viable à condition d’assainir la gestion défaillante du privé. C’est ce que conclut l’étude mandatée alors par la Ville.

C

Art et SEM En décembre 2006, la municipalité décide donc de s’investir plus avant dans ce partenariat public-privé, en créant une société d’économie mixte (SEM). « Cela nous a permis d’éviter la

Sauvé de la faillite par la Ville il y a quelques années, le cinéma du centre-ville est l’un des fleurons de la vie culturelle campinoise, apprécié pour son éclectisme et son ouverture à tous les publics. Mais pour pérenniser son activité, la municipalité doit aujourd’hui rechercher de nouveaux partenariats financiers. liquidation judiciaire, qui aurait signifié la fermeture du cinéma pour une période indéterminée », rappelle Marie Kennedy. Ainsi, le Studio 66, « le cinéma qui fait la différence », est né et son activité relancée : équilibre entre programmation grand public et art et essai, nombreuses animations (soirées-débats, festivités, etc.), séances scolaires… Résultat : la valeur du fonds de commerce, devenue quasi nulle, remonte en flèche. Ça tourne, donc, mais au prix d’un effort financier lourd pour la commune, notamment pour éponger les dettes laissées

en héritage. Aujourd’hui, pour pérenniser et développer l’activité du Studio 66, réaliser la nécessaire rénovation des locaux et la modernisation du matériel, un nouveau type de gestion s’impose, que la Ville ne peut assumer seule. Une nouvelle étude menée en 2008 préconise ainsi la reprise du cinéma par des exploitants privés spécialisés, tout en maintenant une subvention municipale… et donc « des exigences culturelles et sociales, précise Marie Kennedy : des tarifs accessibles à tous, le maintien du classement art et essai, l’accueil

d’initiatives associatives, municipales, et en direction des jeunes et des scolaires… » Et d’ajouter : « Les murs restent propriété de la Ville, et le bail est de type monovalent : le repreneur a obligation d’y maintenir une activité cinématographique. » Le principe de ce nouveau partenariat a été approuvé en conseil municipal du 25 mars, et les négociations sont en cours auprès des partenaires, pour aboutir ce mois-ci. Pour que vive le 7e art à Champigny ! „ NICOLAS ROGER PHOTO VIRGINIE HELLOT

mai 2009

page 17.indd Sec1:15

17

20/04/09 14:20:52


ENTREPRISE

Martins ➨ Ravalement peinture ➨ Isolation thermique extérieure et intérieure ➨ Peinture intérieure et extérieure ➨ Rénovation

50% n réductio d’impôts

Tél. : 01 47 06 20 87 Portable : 06 07 31 94 58 - Fax : 01 47 06 33 24 14, rue Jean-Villemin - 94500 Champigny-sur-Marne

Pour les artisans, les professions libérales et les PME-PMI Devis gratuit Délai rapide Prix compétitif

3 01 5 Tél.

-94

1 56 66 1

Thèse - Brochure - Catalogue

Logo - tête de lettre - flyers

COPIES NUMERIQUES COULEURS - N & B

Reliure plastique - métallique Mailing - e-mailing - fichiers

Un service “COPIE” en main Domiciliation

Secrétariat

Gestion

Communication

0 811 65 65 12

Pour vous consacrer à l’essentiel … votre métier

56 AVENUE ROGER SALENGRO - 94500 CHAMPIGNY SUR MARNE

2 rue Henri Dunant - 94500 Champigny-sur-Marne - Tél. 01 53 66 11 56 - Fax 01 48 82 28 27 - www.apoles.fr

Champigny 0509.indd 4

23/04/09 15:39:40


actualité

Scolarité

Je veux aller à la maternelle ! L’avenir de l’école maternelle est-il menacé ? Parce qu’elle est un véritable lieu d’éveil et de socialisation, un gage d’égalité des chances, la municipalité défend une école de qualité et invite les parents à y inscrire leurs enfants dès avant 3 ans. eudi 9 avril 2009, école maternelle JacquesSolomon. Il est 9h30, dans la classe des tout-petits, c’est l’heure des ateliers de motricité ! Mains dans le bac à sable, coups de pinceau, courses de poussettes… on crée, bouge, échange ! Parce que l’école maternelle est un élément fondamental du système éducatif français, la municipalité convie les parents qui auront un enfant âgé de 2 ans révolus à l’y inscrire dès aujourd’hui (voir encadré). Alors que le gouvernement multiplie les fermetures de classes et projette d’expérimenter dès l’automne prochain les nouveaux jardins d’éveil, « qui se substitueraient à une école gratuite et pour tous et laissent à craindre une perte de compétences pédagogiques, témoigne Valérie Zélioli, maire adjointe chargée de l’Enseignement, la Ville reste mobilisée pour la qualité de l’enseignement apporté

J

Maternelle

à l’école maternelle et la scolarisation des enfants de moins de 3 ans. » Une position défendue par Corinne Amselem, directrice de l’école Solomon : « C’est important, particulièrement en zone d’éducation prioritaire (ZEP), car on remarque à l’entrée au CP que ces enfants sont plus autonomes et maîtrisent mieux le langage que les autres. Stimulés, ils progressent plus vite. »

Défendons la maternelle En mars dernier, une mobilisation du personnel enseignant et des parents d’élèves de l’école Irène-Joliot-Curie a permis d’obtenir l’annulation d’une fermeture de classe. Une victoire qui ne doit pas faire oublier que deux autres suppressions sont programmées

pour la rentrée 2009 à AnatoleFrance et Henri-Bassis… et doit encourager la poursuite de la mobilisation de tous. C’est dans ce contexte que la Ville invite le personnel enseignant et les parents d’élèves le 13 juin prochain de 8h15 à 13h aux rencontres autour de la petite enfance, salle du conseil municipal, en mairie, en présence du comité local pour l’enseignement public. La maternelle sera également au cœur des thématiques présentées par le comité lors de la Fête de la ville, le 21 juin. Pour une école laïque et gratuite, pour tous… Soyez aux rendezvous ! „ SANDRINE BECKER PHOTO VIRGINIE HELLOT

Comment inscrire votre enfant ? Pour constituer la fiche d’inscription scolaire de votre enfant, rendez-vous en mairie ou dans ses annexes, munis des pièces suivantes : livret de famille ou extrait d’acte de naissance de l’enfant, et jugement en cas de divorce ou de placement ; son carnet de santé ou de vaccinations à jour ; justificatif de domicile de moins de 3 mois (quittance de loyer, factures EDF…) ; carte Vitale ; nom, adresse et téléphone de l’employeur du père ou de la mère. (Seule obligation : l’enfant doit être propre le jour de la rentrée.) Après cela, remettez cette fiche à la direction de l’école maternelle de votre secteur.

mai 2009

page 19.indd Sec1:19

19

22/04/09 15:35:51


« Quand on est fabricant, on engage son nom sur la qualité... » Fabricant - installateur

TV

Fenêtres

A 5,5%

Portes d’entrée Portes de garage Volets roulants Volets battants

12, rue Paul et Camille Thomoux

NEUILLY-SUR-MARNE - Tél. : 01 43 08 48 80 ZAC des Tuileries - Rue de l’Ormeteau

CHELLES - Tél. : 01 64 21 80 40 www.bieber-pvc.com - contact@bieber-pvc.com

Ets PRUNEVIEILLE - 22, rue des Ursulines - 93200 SAINT-DENIS Tél. : 01 48 20 36 31 - Fax : 01 48 20 05 89

Champigny 0509.indd 5

23/04/09 15:39:48


actualité

Sécurité routière

Prévenir pour

mieux

conduire éguler la vitesse des automobilistes et des motards sans recourir à la sanction des radars automatiques, la municipalité se mobilise en ce sens, dans un souci de tranquillité publique et à la demande des Campinois. Une réflexion transversale a été menée, sous l’impulsion de Jean-Pierre Rivallain, maire adjoint à la Tranquillité publique et Gérard Lambert, maire adjoint aux Transports. Les différents services concernés de la municipalité se sont rencontrés pour dresser un état des lieux de la circulation routière locale. Il est apparu nécessaire de lutter contre la vitesse excessive en ville. Résultat : l’achat de deux panneaux mobiles contrôleurs de vitesse a été acté. Soit un total de 9 000 euros TTC entièrement financé par la Ville.

R

L’objectif de cet investissement est de deux ordres : préventif et éducatif, comme l’explique Marilyn Porte de la direction Sécurité-Prévention : « Préventif car ces panneaux sont autant d’outils de lutte contre les accidents de la circulation. Educatif

RN4

Levez le pied ! Un radar fixe et automatique de troisième génération a été installé par la Direction départementale de l’équipement le 22 avril dernier, sur la route nationale 4, à Champigny, dans le sens de Chennevières vers Joinville à hauteur du lycée Louise-Michel. Mise en service après décision du préfet courant mai.

D.R.

Dans un but préventif et éducatif, la Ville de Champigny vient d’acheter deux panneaux lumineux mobiles contrôleurs de vitesse. Leur installation est prévue avant l’été. Objectif : informer les automobilistes et modifier les comportements.

car ils inciteront les automobilistes à réduire leur vitesse donc à modifier leur comportement. »

Implantations stratégiques Il ne s’agit pas d’un système répressif. Bien au contraire. Le principe est simple : ces panneaux indiquent aux automobilistes la vitesse à laquelle ils circulent et rappellent celle autorisée sur la voie empruntée. « Il conviendra de définir avec les élus les lieux d’implantation et une durée d’installation de quatre à huit semaines », précise Jérôme Gomes, responsable du service déplacements-environnement à la direction Infrastructures et Cadre de vie (DICV). Et d’ajouter : « Les lieux pressentis sont ceux repérés ou signalés comme

névralgiques sur le plan de la circulation routière. Les points les plus sensibles étant les abords des établissements scolaires, les zones limitées à 30 km/heure et les itinéraires de transit. » Le but de cette évaluation incitative est également d’établir des statistiques à destination de la DICV. Ces panneaux sont en effet équipés d’un système électronique interne de comptage des véhicules et de relevé des vitesses réelles. A terme, l’analyse de ces données chiffrées du trafic urbain devrait permettre d’adapter les aménagements routiers. De même, des campagnes de sensibilisation aux dangers de la circulation automobile devraient voir le jour. „ JEAN-BAPTISTE FERRIÈRE

mai 2009

page 21.indd Sec1:21

21

20/04/09 15:45:53


reportage

Jeunesse

Clap contre

JIM

Parce que la violence ne doit pas être une fatalité, les clubs 11-15 ans de la ville se sont lancés depuis janvier un défi : prévenir et combattre toutes les formes d’agression ! Le 13 juin prochain, les jeunes défenseurs de la « paix » présenteront, au Studio 66, un documentaire, réalisé à partir d’interviews de Campinois et de partenaires, et un manifeste.

endredi 17 avril, 10h30, marché du centre-ville. Une jeune équipe de tournage arpente les allées du marché à la recherche d’un « candidat »… Derniers réglages de la caméra, Sarah, du haut de ses 11 ans, débute son interview : « Comment peut-on combattre la violence ? » interroge la

V 22

petite fille. « Le seul moyen de se faire respecter est de respecter l’autre, répond Andrée, une Campinoise sexagénaire. Il est nécessaire d’apprendre à se maîtriser, d’engager le dialogue, de témoigner à la personne qui se trouve devant soi qu’on la considère comme un être humain. En un mot, lutter contre la violence,

c’est lutter contre les inégalités. » Clap de fin ! Depuis le début de l’année, une soixantaine de jeunes des clubs 11-15 ans de la ville et leurs partenaires* ont donné « Rendez-vous contre la violence ». A l’initiative du service municipal de la Jeunesse et de la Maison de justice et du droit, sous le parrainage de Manu Dibango, « ce projet de prévention, explique Redoine Mehrfour, coordinateur des clubs 11-15 ans, est né d’un constat. Depuis un an et demi, les animateurs ressentent une évolution de la violence

verbale, morale et physique des jeunes entre eux et à l’égard des adultes. Devant ce phénomène, nous avons décidé de mettre en place un projet pour sensibiliser les jeunes, favoriser le dialogue sur ce thème et développer des moyens d’expression. » Pour Belhacen Blimi, maire adjoint chargé de la Jeunesse, « comme l’ont exprimé les Campinois lors des dernières Rencontres citoyennes, les structures municipales de la jeunesse doivent jouer un rôle préventif en montant des projets de ce type mais l’intérêt ici est également de travailler en commun avec des partenaires actifs dans ce domaine. Aujourd’hui, nous assistons à l’échelle nationale à une augmentation sensible des phénomènes de violence, moins graves, mais qui se répè-

mai 2009

Pages 22-23.indd Sec1:22

27/04/09 14:19:33


reportage

la violence ! tent, voire semblent se banaliser de plus en plus. Quelle qu’en soit la forme, nous devons les combattre, ensemble ! » En outre, la Ville a l’intention de développer cet été les moyens (animations, activités, rencontres…) mis à la disposition des jeunes pour les aider à devenir des citoyens à part entière. »

La violence en questions Pour bien préparer le projet, tous les animateurs du service municipal de la Jeunesse ont commencé par définir ensemble, avec l’aide d’un psychanalyste de l’Association lacanienne internationale (ALI), un sens commun au mot « violence ». Après avoir répété cet exercice dans les structures avec les jeunes, tous ont rédigé un questionnaire destiné aux partenaires, aux jeunes et à la population en général,

mis en commun et finalisé avec l’aide du service municipal de la Communication. « Nous avons choisi tous ensemble plusieurs thèmes, racontent Shander et Amir, 11 et 12 ans. Le racket, la conduite, les parents, le cambriolage, la guerre… et après ça, nous avons réfléchi aux questions que nous aimerions poser. » Par exemple, « Comment peut-on se faire respecter sans avoir recours à la violence ? » « Les images de la télévision peuvent-elles inciter à la violence ? » « Un mot pour lutter contre la violence ? »… S’appuyant sur ce questionnaire, les clubs 11-15 ans ont organisé en avril, pendant les vacances scolaires, des microtrottoirs filmés lors du marché du centre-ville, devant le Studio 66 ou à l’occasion d’un tournoi de foot le 15 avril. Dans l’objectif de leur caméra, des préadolescents,

Le 15 avril, entre deux matchs de foot, les jeunes du Bois-l’Abbé réalisent des affiches pour dire « non à la violence » et « oui au fair-play » dans le sport.

Le 17 avril, micro-trottoir filmé sur le thème de la violence, à l’occasion du marché du centre-ville.

adolescents, adultes, hommes et femmes, salariés ou à la retraite... des visions contrastées mais toujours le même souhait : éradiquer la violence ! En parallèle, le 21 avril, des ambassadeurs désignés par les jeunes ont rencontré des partenaires pour un nouvel échange filmé sur ce thème, à la Maison de justice et du droit. A partir des réponses au questionnaire, un groupe constitué de jeunes de chaque quartier devrait aujourd’hui débuter la rédaction d’un manifeste** et réaliser un documentaire d’une dizaine de minutes, avec l’aide de professionnels de la communication et de l’audiovisuel. Le 13 juin, vous serez tous invités à venir assister à la lecture de ce manifeste contre la violence

et à en débattre, à l’occasion de la diffusion du court-métrage au Studio 66… une façon de faire un pied-de-nez à la violence en venant nombreux ! „ SANDRINE BECKER PHOTOS JEAN-PIERRE PERSICO * Services municipaux de la Prévention et de la Sécurité, des Sports, des Initiatives publiques, de la Communication, centres de loisirs et Prij (Point rencontres information jeunesse), Maison de justice et du droit, cinéma Studio 66, collèges, associations campinoises, Association lacanienne internationale (ALI), Pôle droit jeunesse, juge des enfants, Conseil général du Val-de-Marne… ** Décliné sous la forme d’affiches, de badges, d’autocollants, ce manifeste sera diffusé sur l’ensemble de la ville, dans les structures municipales (équipements sportifs, culturels, mairie), dans les établissements scolaires, sur les panneaux d’affichage et lumineux, sur le site Web de la ville (www.champigny94.fr)…

mai 2009

Pages 22-23.indd Sec1:23

23

27/04/09 14:19:47


Image & Stratégie Europe

LE SIAAP REDONNE À L’EAU SON FUTUR

Dans le circuit de l’eau, celle-ci est d’abord captée, rendue potable et distribuée jusqu’à votre robinet. C’est le rôle de plusieurs entreprises ou organismes. Cette eau, une fois salie par les activités ménagères ou industrielles, est ensuite transportée et traitée pour la rendre dépolluée à la Seine et à la Marne. C’est la mission de service public du SIAAP. Chaque jour, le SIAAP achemine et épure les eaux usées de plus de 8 millions de Franciliens. Il protège l’environnement pour que la faune et la flore se développent harmonieusement. L’eau respire à nouveau et nous aussi.

www.siaap.fr Champigny 0509.indd 2

23/04/09 15:39:25


dossier dossier

Eau /Assainissement

Pour une gestion publique, équitable et durable L’eau, bien commun ou marchandise ?... Alors que toutes les 8 secondes dans le monde un enfant meurt d’une maladie liée à la pénurie d’eau potable et de services sanitaires, l’eau, droit fondamental humain, source de vie, est aujourd’hui devenue synonyme de privation, pollution, profit ! A l’inverse, la Ville défend une « culture partagée » de l’eau aux niveaux mondial et local, notamment par la gestion publique de l’eau et de l’assainissement. mai 2009

Pages 25 29 Dossier.indd Sec2:25

25

27/04/09 14:58:56


dossier

JEAN-PIERRE PERSICO

Eau p

« Il est important que nous discutions ensemble de ces sujets car nous ne pourrons pas dire que nous ne savions pas lorsque viendra le temps, et c’est demain, où l’eau sera devenue notamment source de conflits ou de drames sanitaires que nous n’aurons plus les moyens de maîtriser », expliquait Maurice Ouzoulias, président du Syndicat interdépartemental pour l’assainissement de l’agglomération parisienne (Siaap) et conseiller général du Val-de-Marne, lors de la 6e Rencontre sur le Futur de l’eau, le 11 février dernier, à la veille d’un rendez-vous international…

D.R.

Pour le « droit d’accès à l’eau » Du 16 au 22 mars dernier, à l’occasion du 5e Forum mondial de l’eau, plus de 25 000 personnes, parmi lesquelles une délégation du Siaap menée par son président, ont débattu pour tenter d’améliorer la situation sanitaire, économique et environnementale mondiale. Après une semaine de débat et de tables rondes, l’événement s’est achevé par la signature d’une déclaration ministérielle jugée par

26

Maurice Ouzoulias « insuffisante et inadaptée face à l’urgence de la situation : alors que plus d’un milliard de personnes n’ont pas accès à l’eau potable, que 67 % de la population mondiale n’est pas desservie en réseau d’assainissement, et que 70 % des maladies infantiles ont des causes hydriques, la notion de ”droit à l’accès à l’eau”, défendu par nombre d’organisations non gouvernementales (ONG) et pays (dont la France), n’a pas été retenu dans le document. Nous sommes très déçus ! » Un constat alarmant qui invite aujourd’hui à adopter au plus vite de nouvelles attitudes de gestion et d’économie de distribution de l’eau. Déjà, dans de nombreuses villes françaises où la gestion de l’eau est confiée au secteur privé, on assiste à une volonté de retourner à une gestion publique de l’eau… responsable, efficace, solidaire et durable. Champigny, qui a choisi de déléguer la gestion de l’eau potable au Syndicat des eaux d’Ile-de-France (Sedif) et le service de l’assainissement au Syndicat interdépartemental pour l’assainissement de l’agglomération parisienne (Siaap), est l’une d’entre elles !

D.R.

Du local au global, du geste individuel à l’action collective, chacun peut agir pour préserver l’eau.

mai 2009

Pages 25 29 Dossier.indd Sec2:26

27/04/09 14:59:04


dossier

Alors que le Syndicat des eaux d’Ile-de-France (Sedif) a choisi de conserver à la majorité de ses membres une gestion par le privé dès 2011, la Ville continue à se mobiliser pour le retour en régie publique de la distribution d’eau potable, défendant un accès pour tous, à un juste prix. eudi 11 décembre 2008, comité du Syndicat des eaux d’Ile-de-France, usine de Choisy-le-Roi. Sur les 142 délégués, 88 votent le renouvellement du contrat pour la gestion de l’eau à l’horizon 2011 à une entreprise privée et 54 pour un mode de gestion en régie directe… défendu* depuis plusieurs années par les élus de gauche, notamment campinois, associations de défense des consommateurs, du service public. Alors que 95 % des pays confient la gestion de l’eau au secteur public, la France délègue ce service au privé. Comme 143 autres communes en région parisienne, Champigny délègue depuis plus de soixante ans cette gestion au Sedif, qui approvisionne près de 4 millions de consommateurs franciliens, en utilisant principalement l’eau des rivières notre ville étant alimentée par la Seine via l’usine d’eau potable de Choisy-le-Roi. Le syndicat intercommunal confie à son tour cette gestion à Véolia Eau, l’une des trois grandes multinationales du secteur… Une politique qui interroge notre Ville, favorable à une maîtrise des prix au profit des consommateurs.

J

Pour un meilleur contrôle des élus « Le Sedif a choisi de conserver le mode actuel en régie intéressée, mais nous n’avons pas l’intention d’abandonner nos objectifs,

confie Georges Charles, délégué campinois au Sedif et maire adjoint. A l’occasion de la présentation, début avril, des grandes orientations du cahier des charges et de l’autorisation donnée au président Santini de lancer l’appel d’offres, il a été fixé un certain nombre de contraintes à la société qui sera chargée du marché afin d’assurer un meilleur contrôle aux élus : transparence des dépenses du futur délégataire ; contrat réduit à une durée de 10 à 12 ans, qualité des travaux sur le réseau ; instauration d’une tarification sociale ; poursuite de la mutualisation des moyens… A terme, nous souhaitons négocier un nouveau contrat tout en gardant à l’esprit la nécessité d’acquérir une meilleure connaissance des technologies. Notre objectif : rapprocher la gestion de l’eau des citoyens, rendre cette ressource accessible à tous tout en maintenant sa qualité et sa pérennité… » Et pour cela, chacun doit faire un effort en adoptant au quotidien une attitude responsable et respectueuse de l’environnement : récupérer les eaux de toitures pour l’arrosage, privilégier les robinets mitigeurs, réparer les fuites… * Dans la perspective des discussions relatives à la décision du mode de gestion du Sedif en 2010, des délégués des communes de gauche du Sedif se sont réunis en 2007 au sein de l’association « Une eau pour tous - Objectif 2010. » Objectif : dénoncer cette concession et revenir à une gestion publique de l’eau.

VIRGINIE HELLOT

u potable, eau publique

Eau Buvons au robinet ! Jusqu’à 1 000 fois plus d’énergie consommée pour l’eau minérale que pour l’eau potable distribuée par le Sedif… Ces chiffres ont de quoi faire rougir les grands buveurs d’eau minérale. En cause, plusieurs étapes : captage, traitement, conditionnement, transport, mise en place, transport du point de vente au domicile, réfrigération, déchet. Mais les avantages directs de notre eau courante par rapport à l’eau en bouteille ne se limitent pas à l’impact écologique… Boire l’eau du robinet, c’est aussi plus pratique parce que directement livrée à domicile, et surtout beaucoup plus économique : jusqu’à 100 fois moins cher ! Enfin, sachez que l’eau potable du Sedif contient elle aussi des minéraux et oligo-éléments et atteint un niveau de qualité exceptionnel grâce à des technologies de pointe et par anticipation des normes les plus contraignantes s’appliquant aux eaux de consommation.

mai 2009

Pages 25 29 Dossier.indd Sec2:27

27

27/04/09 14:59:18


dossier

L’assaini une affa L’assainissement des eaux représente un enjeu vital en termes de préservation de l’environnement et de la santé. Pour répondre à cet enjeu, la Ville investit massivement dans son réseau. A l’échelle départementale, des mesures vont également dans ce sens. Autre maillon dans cette chaîne publique de l’eau, le Syndicat interdépartemental de l’assainissement de l’agglomération parisienne (Siaap) se charge quant à lui de restituer à la nature une eau saine et dépolluée.

Interview

Bernard Lécuyer maire adjoint chargé du Service public de l’eau

Quelle est la position de la Ville concernant la gestion de l’eau ? Nous défendons un droit à l’eau pour tous et les droits du consommateur. Le Sedif est propriétaire de ses installations mais passe par un intermédiaire privé, et le coût de ce fonctionnement est directement payé par les Campinois. Nous dénonçons la mainmise de Véolia Eau et son manque de transparence. Nous souhaitons le retour à une gestion publique qui nous permettrait de faire des économies. A titre d’exemple, entre 1995 et 2006, le prix de l’eau a augmenté à Champigny de 50 %, et de 2007 à 2008, de 4,2 %.

ndispensable à la santé publique, l’assainissement est l’ensemble des moyens de collecte, de transport et de traitement d’épuration des eaux usées avant leur rejet dans les rivières ou dans le sol. A Champigny, la Ville, qui a compétence en matière d’assainissement, a validé l’an dernier son zonage assainissement qui définit le mode de collecte et de traitement des eaux dans les différents secteurs de la commune. Celui-ci prévoit la mise en séparatif selon un plan pluriannuel qui représente un investissement important de la part de la Ville (le budget assainissement en termes d’investissement est en effet passé de 1,9 million

I

En faveur d’une gestion publique, écologique, solidaire… La baisse progressive des ressources naturelles représente un véritable enjeu économique pour le secteur privé. A Champigny, au contraire, nous voulons remplir cette mission en veillant au respect de la source qui fait défaut à tant de populations, et en participant à la solidarité avec les territoires du monde qui souffrent du manque d’eau potable. En terme d’économie d’eau, on remarque à l’heure actuelle à Champigny une baisse des volumes vendus, qui traduit une prise de conscience de cet enjeu crucial et l’adoption par les Campinois de nouveaux gestes… des gestes citoyens !

mai 2009

Pages 25 29 Dossier.indd Sec2:28

L’usine Seine amont à Valenton, où sont traitées les eaux usées de Champigny.

SIAAP

28

d’euros en 2005 à 2,7 millions en 2008-2009, sans compter 448 000 euros pour l’entretien des réseaux). Aujourd’hui, la Ville travaille à un projet de mise en séparatif sur le secteur de la Remise du Verrou (Tremblay) destiné à mettre fin aux rejets dans la Marne. Démarré en 2007, celui-ci devrait être achevé en 20122013. A été également lancée une étude sur le quartier de Cœuilly pour aboutir à un programme pluriannuel de travaux. Dans le même esprit, le Département a adopté, il a quelques mois, son schéma directeur départemental d’assainissement et réitérera le 18 mai prochain avec le Plan bleu, document établi en concertation avec

27/04/09 14:59:29


dossier

nissement, faire de santé ! les citoyens qui définit la politique de l’eau du département à l’horizon 2020… A Champigny, le projet départemental d’aménagement du ru de la Lande est en cours avec le lancement des travaux d’une nouvelle station anticrue (rue de la Plage) à l’automne prochain et celui du bassin de rétention des eaux pluviales sur la Zac des bords de Marne courant 2010. Autant de démarches en faveur de la préservation de l’eau, notre bien commun à tous !

Une eau bien traitée Les eaux de Champigny sont traitées, comme celles des communes de la petite couronne et de Paris, par le Syndicat interdépartemental de l’assainissement de l’agglomération parisienne (Siaap). Sa mission : transporter et dépolluer les eaux usées pro-

SIAAP

2,5 millions de mètres cubes d’eaux usées transitent chaque jour dans les canalisations ou « émissaires » du Siaap.

duites sur leur territoire. Chaque jour sont ainsi traitées dans 4 stations d’épuration 2,5 millions de mètres cubes d’eaux usées, correspondant aux effluents émis par près de 8,5 millions d’habitants et des activités liées à 4 millions d’emplois. L’usine de Seine-Amont, à Valenton, traite notamment les eaux usées de Champigny avant de la rendre propre dans la Seine. Quant à l’eau de la Marne, sa qualité va encore s’améliorer avec la remise en service ce mois-ci de l’usine Marne-Aval à Noisy-le-Grand, après 3 ans de travaux de modernisation, et dont les rejets se font à Champigny face à l’Ile de Pissevinaigre. Partisan d’une culture de l’eau partagée, le Siaap a signé lors du Forum mondial de l’eau avec deux autres partenaires, l’Agence de l’eau Seine-Normandie (AESN) et l’opérateur de l’eau potable et de l’assainissement

de la ville d’Istanbul (l’Iski), une convention de coopération pour initier un réseau de grandes agglomérations sur le partage des connaissances et les enjeux de l’assainissement. „ SANDRINE BECKER

Festival de l’Oh ! 10 escales en Val-de-Marne Les 27 et 28 juin prochains aura lieu le Festival de l’Oh ! Une édition revisitée cette année du fait du transfert de charges de l’Etat non compensées, qui a conduit le Conseil général du Val-de-Marne, à l’initiative de la manifestation, à opter en concertation avec les villes-escales pour une alternance biannuelle. Ainsi, Champigny ne sera pas ville-escale cette année, mais figurera au programme de 2010. Ambition du festival : associer le plus large public aux questions de l’eau et de l’environnement, en conjuguant les dimensions scientifique, solidaire, poétique, artistique… Parmi les temps forts cette année, le fleuve Niger, invité d’honneur de l’événement, et toujours le Carnaval de l’Oh !, les Maisons de l’eau et tout un flot de surprises : croisières, sports nautiques, jeux, découvertes, rencontres, débats… au bord ou sur la Marne, la Seine et les rus et ruisseaux irriguant le Val-de-Marne. Informations sur le site www.festival-oh.org.

mai 2009

Pages 25 29 Dossier.indd Sec2:29

29

27/04/09 14:59:45


AIDAGE SERVICES

AUTOBILAN 2000

Nos services à votre service

CONTROLE TECHNIQUE AUTOMOBILE Assistance aux personnes âgées en perte d’autonomie

VOUS OFFRE Une disponibilité rapide (avec ou sans rendez-vous) Un conseil de professionnel sur l’état de votre véhicule Un service de qualité

(toilette, repas, courses…)

Ménage & Repassage

Garde d’enfant

BR Y

SORTIE N° 6

FOURCHETTE DE BRY

AV. GAL DE GAULLE JOINVILLE

AV. DE LA RÉPUBLIQUE CENTRE VILLE

AUTO BILAN 2000

VILLIERS

GARE DES BOULLEREAUX

ANPE

22,rue Arthur Adamov 94500 CHAMPIGNY S/MARNE

01 48 82 01 22

© Pages jaunes

RY A4 B IE Y RT N SO PIG AM CH

A4 ÉE S TR RI EN PA

57 rue Jean Jaurès 94500 Champigny-sur-Marne 01 48 89 43 31 www.aidage-services94.com

L’île de l’abreuvoir Bistrot-Restaurant Cuisine traditionnelle et originale avec vue panoramique et jardin d’été sur les bords de Marne Mariages, baptêmes, anniversaires, repas d’entreprise, séminaires... Nous adaptons nos tarifs selons vos besoins

Cet été à la terrasse en bords de Marne,

formule 22 € : Buffet froid à volonté & Mixed Grill

Moules-frites 11,50 €

2 rue Albert Thomas 94500 Champigny sur Marne Tel : 01 47 06 78 85 - Fax : 01 45 16 24 44

www.liledelabreuvoir.com RER : A2 Boissy St-Léger (Champigny)

Champigny 0509.indd 6

23/04/09 15:40:28


quartiers

Quatre-Cités/Simonettes

Nouvelle vie à la Cité-Jardins La réhabilitation et la vente des derniers logements de l’îlot de la Garde républicaine se sont achevées en début d’année. Mis en œuvre conjointement par la Ville et l’Opac 94, ce programme d’accession à la propriété a permis de redynamiser le quartier.

ne partie du quartier de la Cité-Jardins a été habitée, dès son édification dans les années 30, par les gendarmes de la Garde républicaine. A la suite d’une décision du ministère de la Défense, ceuxci ont, entre les années 2000 et 2002, progressivement quitté les lieux, restituant à l’Opac du Valde-Marne, propriétaire du site, des logements. L’Opac 94 a alors décidé d’effectuer de lourds travaux de réhabilitation. En concertation avec la municipalité, il s’est orienté vers un programme de rénovation, comportant 162 logements en accession à la propriété, afin de répondre favorablement aux attentes des Campinois aspirant à devenir propriétaires, mais éga-

U

lement 120 logements en locatif social. La commercialisation du programme d’accession à la propriété a été effectuée par Expansiel, une filiale de l’Opac 94, et s’est déroulée en trois tranches entre avril 2006 et janvier 2009. Au total, une douzaine de bâtiments flambant neufs. La Ville a obtenu que l’Opac 94 accorde en priorité l’accès au programme à ses locataires campinois. A des prix défiant toute concurrence. Au final, 73 % des accédants sont campinois, soit 119 ménages sur 162.

Architecture et convivialité Patrimoine d’une qualité exceptionnelle, la Cité-Jardins recèle des trésors architecturaux

qui font de chaque bâtiment, pourvu de trois ou quatre étages, une création unique. A l’intérieur, les travaux ont porté sur la restructuration des logements, la mise aux normes (électricité, plomberie, gaz), le changement des équipements sanitaires, la pose de nouveaux volets et fenêtres, la réfection des sols, peintures intérieures, ravalements des façades, réfection des toitures, etc. Une réussite. Vivant au sein d’une véritable mixité sociale, les habitants sont satisfaits du résultat. Ancien locataire de l’Opac 94, Lahcen s’est installé dans la première tranche en décembre 2007. Aujourd’hui propriétaire d’un T5 de 93 m2, ce Campinois raconte : « Des liens profonds se sont tissés avec le

voisinage. Tout le monde se connaît maintenant. On organise des repas de copropriété chaque année. Nous avons même décidé de prendre en charge l’entretien des jardins. Ici, on prend le temps de se parler, d’échanger. Il fait bon vivre. » De son côté, Karenn vient à peine d’emménager dans un T5 de 89 m2 situé dans la troisième tranche. Elle approuve ce programme d’accession à la propriété, mais surtout la requalification des espaces verts extérieurs : « Cette revalorisation confère au site un certain cachet. La Cité-Jardins est un endroit convivial et dynamique où je pense m’épanouir. » „ JEAN-BAPTISTE FERRIÈRE PHOTO VIRGINIE HELLOT

mai 2009

page 31.indd 31

31

20/04/09 14:23:54


quartiers Bois-l’Abbé/Cœuilly

CONSEIL BUREAUTIQUE SERVICE Fournitures de bureau, distributeur Calipage 01 55 09 13 49 www.conseilbureautique.fr SERVICE REPASSAGE EMILIE ET MARINA Enlèvement et livraison gratuits à domicile 01 48 80 33 08 service-repass@free.fr N&J Fenêtres PVC sur mesure et volets alu Travaux de finition 01 48 81 58 26 www.n-j.fr

l’expo auto-moto rétro place de Cœuilly de 9h à 13h. Cette initiative, organisée depuis plusieurs années par le Club Auto Balade et Semer à Cœuilly, présente des modèles datant d’avant 1977. Renseignements au 01 45 94 37 19 et au 06 09 16 20 92.

• Samedi 16 mai, Un Plateau

pour tous organise une soirée dansante salle du Jeu-de-Paume de 20h à 23h. L’entrée, réservée aux adultes, est de 3 €. Une restauration légère sera assurée. u

Plateau

Broc et scène

32 pages 32-33.indd 32

VIRGINIE HELLOT

D.R.

de propriétaire

Sont citées ci-dessus les entreprises récentes qui ont signalé leur création au service du Développement économique de la ville de Champigny-surMarne.

Vélos à vendre

Place à la danse

Rendez-vous à l’ancienne

le 19 juillet 2008 (notre photo), plusieurs anciennes élèves du collège Gaston-Soufflay (l’actuel groupe scolaire Georges-Politzer) renouvellent l’opération samedi 27 juin. Rendez-vous à 11h devant le groupe scolaire, pour une visite des locaux suivie d’un buffet. Participation : 15 €.

Maroc/Fourchette/Polangis

Plateau

Centre-ville/Coteaux

• Fortes de leurs retrouvailles

u

u

Changement

Inter-cave 116, avenue du Gal-deGaulle

ciation Champigny Prévention (ACP) commémore l’abolition de l’esclavage avec les associations du quartier, l’école JacquesSolomon, le collège Elsa-Triolet, le lycée Gabriel-Péri, la bibliothèque André-Malraux et le soutien de la Ville. Square Lulli, un village africain et la « Porte du nonretour » de Ouidah (Bénin) seront reconstitués de 11h à 22h, avec discussions, débats, productions artistiques des élèves, dégustations, etc. Renseignements à l’ACP au 01 48 85 42 63.

• Dimanche 17 mai, ne ratez pas

 teve Ingénierie A 1, rue du Professeur-Milliez 01 48 80 86 58

Pharmacie 36, avenue Roger-Salengro

• Dimanche 10 mai, l’Asso-

Calandres et cylindrées

u

Déménagement

Abolition de l’esclavage

Bois-l’Abbé

• Samedi 30 mai, venez nom-

breux au vide-greniers proposé par l’association la Détente au Plateau de 7h à 18h sur le mail de la Demi-Lune. Les inscriptions se déroulent les 16 et 17 mai de 10h à 12h, le 27 mai de 16h à 19h au LCR Jalapa (renseignements

JEAN-PIERRE PERSICO

plin socioculturelle France (exUnion des travailleurs sénégalais en France) fêtera son 20e anniversaire. Cette association fait de la médiation sur le quartier et gère la cyberbase, lieu de formation à l’informatique. Vendredi 22 à 17h30, cérémonie d’ouverture à la Maison pour tous place Rodin. Samedi 23 dès 10h, exposition, déjeuner et après-midi culturel avec défilé traditionnel et danse. Après dîner (19h), la fête se déplace à la Maison pour tous YouriGagarine avec un show de Pape Diouf, Oumar Sow Poulho et Patson (notre photo) à partir de 20h30. Le lendemain, retour à la Maison pour tous du Bois-l’Abbé pour un sabar de 15h à 18h. Informations, réservations pour les repas et concerts aux 06 24 94 58 68/06 14 44 23 41 et 01 48 82 79 88.

STR Bâtiment tout corps d’Etat, rénovation, décoration 06 18 53 01 39

u

u

Cœuilly/Village parisien

• Du 22 au 24 mai, l’Union trem-

DEPANORDI Assistance informatique, vente de matériel, formation 56, avenue Roger-Salengro 01 48 83 84 54 www.depanordi.94.fr

au 06 13 65 95 18). Une scène ouverte ponctuera la journée : les musiciens et slameurs habitant le quartier peuvent se faire connaître auprès de Sébastien Patinet au 06 19 68 67 31.

JEAN-PIERRE PERSICO

Nouvelles entreprises campinoises

VIRGINIE HELLOT

20 bougies

Inscription jusqu’au 1 er  juin auprès d’Eliane Milaret (Cassamami) alain.milaret@ wanadoo.fr - Tél. 03 86 69 03 38 ou 06 73 06 94 52, ou Line Delaforge (Stecconi) gerard. delaforge@wanadoo.fr - Tél. 01 45 76 06 13.

• Dimanche 17 mai, l’association

Villavélo organise la 7e édition de sa désormais traditionnelle bourse aux vélos à l’angle de la rue de la Plage et du quai Gallieni. Le dépôt se fait de 10h à 12h sur présentation d’une pièce d’identité, pour une vente entre 11h et 17h. Pour en savoir plus, www.villavelo.org ou 06 73 38 32 17. u

Mordacs/Cœuilly

Belles histoires • La Maison pour tous Youri-

Gagarine lance une fois par mois une veillée contes à l’intention des familles habitant le quartier.

mai 2009

22/04/09 15:44:27


quartiers Le Plant/Tremblay

Les parents sont invités à raconter des récits d’ici et d’ailleurs, ou inventés pour l’occasion. Prochain rendez-vous le 5 mai à partir de 18h avec le conteur Carlos Ouedraouga. Renseignements à la MPT YouriGagarine au 01 48 80 96 29.

cale pour un apéritif (avec aussi l’accueil des nouveaux arrivants aux Boullereaux) avec le soutien de l’Opac du Val-de-Marne et de la Ville. Les petits plats faits maison sont les bienvenus. Plus d’infos auprès d’Yves Hemmen au 06 16 82 34 44.

Fête de l’Afaser

u

Quatre-Cités/Simonettes

Bois-l’Abbé

• Pour la deuxième année, la

CNL Cité-Jardins et la copropriété de la Garde républicaine invitent les habitants à la Journée des plantes de Courson dimanche 17 mai. Cette journée conviviale reçoit l’aide de l’Opac du Val-de-Marne, et du fonds municipal d’aide aux initiatives des habitants. Renseignements auprès de Chantal Boucher au 06 75 79 08 13 et Virginie Hellot au 06 61 16 27 17.

familles et amis pour l’accueil, les soutiens et l’éducation et la recherche en faveur des personnes handicapées (Afaser) organise un concours d’épouvantails dans son établissement de la rue JeanAllemane. Cette fête regroupe 14 autres établissements, soit un total 350 jeunes. u

Cité-Jardins/Simonettes

Entre voisins • Mardi 26 mai, les amicales

des locataires des Cité-Jardins, cité Prairial, cité du Plant et Boullereaux participent à l’initiative nationale la Fête des voisins. Rendez-vous à partir de 18h30 dans les locaux de chaque ami-

u

• Cette année, les enfants ins-

crits au centre de loisirs municipal de l’enfance (CLME) ont travaillé conjointement avec les artistes de l’association campinoise Plur’Arts sur le portrait. Du 25 mai au 31 mai, Plur’Arts exposera une œuvre de chaque centre salle Jean-Morlet et, du 2 au 10 juin, chaque artiste exposera une œuvre dans la galerie de partage du centre JacquesSolomon. u

Plateau

Poètes, vos papiers ! • Samedi 30 mai, la Maison

pour tous participe à la Fête mondiale du jeu avec le CLMO Jean-Goujon, le club 11-15, la cyberbase, l’Union fraternelle des Comoriens de Champigny (UFCC). De société, vidéos, géants, traditionnels… tous les jeux vous attendent à la Maison pour tous et à la cyberbase de 14h à 18h30. Pour en savoir plus, contacter la MPT au 01 41 77 83 30.

• Prochain « Plateau du diman-

che » concocté par la compagnie L’Embuscade, le 17 mai à partir de 16h à la salle du Jeu-dePaume (67, avenue de Cœuilly). Ce mois-ci, carte blanche est donnée aux slameurs de Notes sur écrits pour mettre en musique vos poèmes ou textes préférés (contact : nse.allstar@laposte. net ou 06 50 79 22 44). Renseignements au 01 49 83 89 88.

Plein cadre

Visite à la MAS

VIRGINIE HELLOT

JEAN-PIERRE PERSICO

Portraits croisés

Interquartiers

Plateau

• Samedi 6 juin, l’association Envol ouvre les portes de sa maison d’accueil spécialisée (MAS) au 3, chemin de la Croix. A 16h, les jeunes autistes qui fréquentent le lieu recevront le public avec le groupe jazz-rock Oomox. L’association présentera le chantier de construction du futur internat qui devrait porter la capacité d’accueil du lieu à 18 internes, 4 externes et 2 accueil temporaires.

Jeux en fête

• Jeudi 28 mai, l’Association des

VIRGINIE HELLOT

VIRGINIE HELLOT

Escapade à Courson

D.R.

u

Interquartiers

La propreté des espaces publics, la réduction des déchets et la collecte sélective, ça vous parle ? Pendant 18 mois, ces trois thèmes seront au cœur d’une action de sensibilisation sur les Mordacs, le Bois-l’Abbé, les Quatre-Cités et le Plateau. Petits et grands sont invités à participer aux Journées Propreté organisées par la Ville, les bailleurs et les associations pour ramasser les déchets sur l’espace public. Ces trouvailles alimenteront un travail collectif en atelier d’où naîtront des œuvres présentées lors du festival des Arts éphémères. • Au Bois-l’Abbé, rendez-vous le 27 mai. Renseignements auprès de Fabrice Ramard, au 06 16 82 34 31. • Aux Mordacs, rendez-vous le 3 juin à 13h30 au CLME Maurice-Thorez. Renseignements auprès de Véronique Dumortier au 06 20 25 79 25. • Au Plateau, rendez-vous le 10 juin à partir de 14h sur l’esplanade des Droits de l’Enfant. Renseignements auprès de Sébastien Patinet au 06 19 68 67 31. Parallèlement à ces initiatives, une Journée de l’environnement est organisée par le centre de loisirs élémentaire Maurice-Thorez aux Mordacs, en partenariat avec des services municipaux, et les associations Le Jardin des Bordes, les Vignes du Plateau et la Ligue pour la protection des oiseaux avec vidéos, débats, bourse aux boutures… Renseignements au 01 41 79 37 65. mai 2009

pages 32-33.indd 33

33 22/04/09 15:44:52


portrait

Corinne

Devy-Frémont Ceinture noire 2e dan, Corinne Devy-Frémont, surnommée Covy, entraîne depuis cinq ans la section féminine de judo haut niveau du Red Star Club. Cette jeune femme combative a su insuffler rage de vaincre et esprit d’équipe à ses judokas. Résultat, elles atteignent aujourd’hui les plus hauts podiums dont celui du championnat de France 2008. Retour sur un parcours étonnant. Comment est née votre passion pour le judo ? z C’est un peu le hasard qui m’a portée vers ce sport de combat. Mon collège avait organisé des cours d’initiation et j’ai tout de suite accroché. Les combats étaient mixtes et j’ai battu tous les garçons. Le professeur m’a dit que j’étais douée, je l’ai cru [rires] ! Je me suis directement inscrite à son club. J’ai débuté à 12 ans, ce qui est assez tard. En général, les judokas qui font de la compétition ont commencé vers 6 ans, voire plus tôt.

Qu’est-ce qui vous a plu dans ce sport ? z A l’époque, j’adorais me bagarrer avec les garçons. J’étais très nerveuse. Le judo m’a permis de canaliser mon énergie. Ensuite, j’ai arrêté de me battre, sauf sur un tatami, bien sûr !

Comment justement percevez-vous votre rôle d’entraîneur ? z Je ne suis pas autoritaire, même si je sais faire preuve de fermeté. Mon rôle est de fédérer l’équipe, que les membres se préoccupent

34

pages 34-35.indd 34

les unes des autres. La cohésion est importante car elle aide à ne pas se sentir seule. Même s’il s’agit d’un sport individuel, l’esprit d’équipe est important pour avoir la force de se battre et de surmonter ses échecs.

Quels conseils donneriezvous à un jeune qui souhaite s’engager dans la compétition ? D’avoir la tête sur les épaules, de ne pas laisser tomber les études et surtout d’y prendre du plaisir. La compétition exige tellement de travail que si on ne conserve pas le côté ludique, on a peu de chances d’y arriver.

z

Votre section accueille de grands noms du judo… Oui, nous sommes une petite équipe, seulement dix filles, mais c’est le haut du panier. On compte parmi elles : Amel Bensemain (championne d’Europe des – 23 ans 2004), Delphine Delsalle (championne du monde universitaire 2006), Gabrielle Deflorenne (vice-championne universitaire 2007, 3e au tournoi d’Italie 2007), Irène Chevreuil z

(championne de France 2009, 3e au tournoi de Tchéquie 2009), Amélie Pinet (championne de France universitaire 2008), Marie Pasquet (championne du monde universitaire 2004, 2e au TIVP 2009), Eva Bisseni (médaillée européenne et qui a participé aux JO d’Athènes, championne de France 2009, 3e au tournoi A d’Allemagne 2009) et enfin Emilie Andéol, titulaire aux championnats d’Europe 2009.

Le titre de championne de France en 2008 de votre équipe prouve que les filles ont désormais leur place dans ce sport. Mais est-ce que cela a toujours été le cas ? Non, c’est assez récent. Pour preuve, le premier championnat du monde féminin n’a été organisé qu’en 1981 ! Des femmes comme Brigitte Deydier (l’actuelle directrice technique nationale à la Fédération française de judo) ont dû se battre pour en arriver là. Mais les mentalités sont en train de changer, même si ce n’est pas demain qu’une femme entraînera une équipe masculine de haut niveau.

z

La compétition à ce niveau exige un entraînement quotidien… Etant en équipe de France, les filles travaillent 4 heures par jour avec moi au club de Champigny et avec un entraîneur national à l’Insep [Institut national des sports et de l’éducation physique, NdlR] à Vincennes. Actuellement, je travaille plus particulièrement avec deux d’entre elles : Irène Chevreuil (– 63 kg) et Emilie Andéol (– 57 kg), nos deux titulaires pour le prochain championnat d’Europe en Géorgie du 24 au 26 avril. Je leur concocte un programme personnalisé en fonction de leurs besoins. Nous travaillons aussi à partir de vidéo afin d’observer leur technique et celle de leurs adversaires.

z

Le mental a aussi une place importante dans la compétition… C’est même primordial. Il faut se sentir non seulement bien dans son corps mais aussi dans sa tête. C’est pourquoi j’insiste aussi sur l’esprit d’équipe. Je les aide également à travailler leur respiration avec quelques techniques issues du yoga, et

z

« Si le judo est un spor surtout je parle avec elles. Parler libère l’esprit et c’est sans doute là la particularité de mon travail d’entraîneur : les aider à se recentrer pour partir au combat car les affrontements sont rudes.

mai 2009

22/04/09 16:14:00


portrait

Vous faites régulièrement du yoga ? z J’ai pratiqué pendant deux ans avec un professeur et je continue seule plusieurs fois par semaine. Cela me permet d’être calme dans la vie comme en compétition et donc de bien gérer mon stress et celui des athlètes. Je joue également depuis peu de la guitare. Ces activités m’apaisent, me permettent de relativiser et de m’ouvrir sur des horizons différents du judo.

Vous avez d’autres passions ? z Oui, l’écriture. J’écris des nouvelles que je n’ai fait lire qu’à de rares amies et membres de ma famille. Cela me permet de m’évader, d’imaginer des vies différentes… J’aime les mots et je note des citations d’auteurs dans des cahiers et parfois directement sur mes murs. Comme je viens d’emménager et que je suis locataire, ici je fais attention… Je pense qu’un jour j’enverrai tout cela à un éditeur… Qui sait ?

Vous avez fait des études en communication tout en continuant la compétition… z Oui, j’ai eu la chance de pouvoir faire un lycée sport-études. Après mon bac, j’ai appris le métier de journaliste sportif. J’ai également passé mon brevet d’Etat pour être enseignante et une licence en communication. Tout en continuant la compétition (plusieurs fois championne de France junior, gagnante du tournoi de Rome senior en 1993 et internationale senior de 1989 à 1994).

Vous habitez Champigny depuis un an, comment vous y sentez-vous ?

sport individuel, l’esprit d’équipe est important pour avoir la force de se battre. » z Très bien, je trouve que d’un point de vue culturel et associatif, Champigny est vraiment une ville dynamique. Il y a toujours des événements sympas. L’été, j’adore quand la ville se transforme en station balnéaire avec sa plage !

PROPOS RECUEILLIS PAR ARMELLE NEBILON PHOTO JEAN-PIERRE PERSICO

mai 2009

pages 34-35.indd 35

35

22/04/09 16:14:00


tribunes libres

Les Tribunes libres relèvent de la responsabilité de leurs auteurs.

Opposition municipale

Opposition municipale

Opposition municipale

Groupe des élus UMP

Groupe des élus divers droite

Pour un centre-ville vivant !

Défendons les commerces du centre-ville

Mouvement démocrate La passion de Champigny

L

Nicole Cherence

Michel Duvaudier

Laurent Jeanne

Conseillère municipale

Conseiller Municipal

Conseiller municipal

e centre-ville de Champigny est indigne d’une ville de 75 000 habitants. Par le passé, la priorité a été systématiquement donnée à la construction d’immeubles collectifs. Il en résulte un cloisonnement entre la place du marché, les bords de Marne, l’église Saint-Saturnin, sans continuité ni harmonie. Les commerces, notamment de bouche, sont en nombre insuffisant pour répondre aux besoins des Campinois. Face à cette situation, il est urgent d’agir. Dans le cadre de la campagne municipale, nous avions proposé de nombreuses mesures pour créer un centre-ville attractif et lui rendre son dynamisme. Il faudrait d’abord construire un parc de stationnement souterrain et revoir le plan de circulation du quartier, afin de rendre le centre-ville aux piétons et aux riverains. Nous pensons par ailleurs qu’une signalétique commune et attirante devrait être mise en place, complétée par un mobilier urbain (bancs, éclairages…) nouveau et cohérent, en lien avec l’ensemble des commerçants. Nous suggérons d’ouvrir une halle de qualité sur l’une des aires de stationnement actuelles. Il en existe dans les villes voisines, c’est un moyen de renforcer l’attractivité du marché grâce à des stands couverts, dans un cadre confortable et moderne. Enfin la question des jours de marché doit être posée, mais certainement pas de manière autoritaire et brutale comme vient de le faire la mairie. La municipalité a en effet décidé d’ouvrir le marché du centre-ville le dimanche. Cette annonce, lors d’une réunion de quartier, a suscité une opposition extrêmement forte des riverains. Le représentant du maire s’est contenté de répondre que les réunions de quartier devaient servir à informer les habitants, pas à débattre avec eux ! Cette réponse inadmissible montre que, derrière l’illusion de la démocratie participative (Rencontres citoyennes, réunions de quartier…), la mairie a une pratique autoritaire du pouvoir, selon laquelle les décisions prises par la municipalité ne méritent aucune concertation. Nous continuons à préconiser l’ouverture du marché en fin de semaine, à condition de passer par une véritable concertation. Par exemple, un nouveau calendrier, permettant le marché le samedi, serait sans doute une solution qui conviendrait au plus grand nombre. L’amélioration du centre-ville représente une attente forte des Campinois : c’est avec eux, et non contre eux, que nous pourrons relever ce défi. „

36

p36-37.indd Sec1:36

Cinéma : échec personnel du maire

L

ors du conseil municipal du 28 janvier 2009, malgré le sempiternel refrain de la majorité municipale : « […]le gouvernement ne fait rien ou des lois insuffisantes […] », il a été adopté à l’unanimité le droit de préemption sur les fonds de commerce du centre-ville comme l’autorise l’art. 58 de la loi Dutreil du 2 aout 2005 (d’un gouvernement de droite !). Nous nous félicitons de cette décision qui figurait en bonne place dans notre programme électoral. La Ville a besoin de ses commerces, c’est un impératif social autant qu’une obligation économique. Les moyens existent pour redynamiser notre centre-ville, pour cela il faut une politique volontaire qui mesurera les investissements à réaliser afin de retrouver des commerces attractifs et indispensables, tels ceux de bouche. Nous proposons que soit nommé un « M. ou Mme Centre-Ville », manager professionnel qui aura en charge ce projet dont ferait partie la réhabilitation immobilière du quartier et de son marché. Une SEM pourrait être créée attirant investisseurs et acheteurs. Plus simple, nous pourrions encourager le commerce associé (réseau de points de vente). Pour les commerçants, le FISAC (Fonds d’intervention pour les services, l’artisanat et le commerce) peut les aider à, par exemple, rénover leur boutique. La Ville doit participer à cette vie locale, elle doit être fédératrice, apporter aide et soutien aux associations de commerçants, créer, comme vu dans d’autres villes, un site Internet de promotion de ses commerces où chacun pourra, à prix coûtant, proposer produits, articles, savoirfaire et promotions. A court terme, c’est inéluctable : ce sont les commerçants qui devront aller au-devant des acheteurs. Décriées, les grandes surfaces pourraient devenir des partenaires si quelques locaux non sédentaires pouvaient leur être destinés afin d’y vendre des produits frais aujourd’hui non rentables dans notre ville, comme du poisson par exemple. Mais il ne faut pas oublier que le nerf du commerce c’est le client, la municipalité doit s’engager dans une autre voie concernant le logement, elle doit comprendre qu’il est impératif d’augmenter le nombre de Campinois ayant un pouvoir d’achat supérieur à celui d’aujourd’hui. Encourageons la construction d’immeubles en accession à la propriété tout autour de la place du marché avec boutiques en rez-de-chaussée. Ils apporteront cette clientèle et harmoniseront l’architecture du lieu qui en a bien besoin. „

L

e maire de Champigny est toujours le premier pour défendre les services publics de l’Etat. Pourtant celui-ci vient d’annoncer la privatisation d’un service public qu’il a lui-même créé en 2003 avec le cinéma Studio 66. Après nous avoir expliqué il y a 5 ans vouloir faire de ce cinéma « la locomotive » de la politique culturelle de notre ville (Champigny notre ville d’avril 2003), après avoir dépensé 1 800 000 euros avec les impôts des Campinois sans définir de plan stratégique de reprise, après avoir cautionné un mode de fonctionnement néfaste avec deux directions pour cet équipement de 15 salariés, après avoir versé une indemnité de départ de près de 100 000 euros à la direction défaillante. Le maire affirme vouloir céder le fonds de commerce à un investisseur privé pour récupérer la dernière avance de trésorerie de 400 000 euros consentie par notre ville l’an dernier, ce qui est bien peu face aux 1 800 000 euros dépensés depuis 2003. De plus, le Maire explique que cette privatisation entraînera une réorganisation, comprenons des suppressions de postes. Un maire communiste qui laisse la situation financière d’un équipement public se dégrader pour le privatiser en supprimant des postes, c’est une étrange politique qui se dit de gauche. Après 5 ans de gestion municipale de cet équipement, le maire n’a pas été en mesure de nous présenter un compte annuel d’exploitation malgré notre demande en conseil municipal. Pourtant nous aurions pu faire de ce cinéma une grande réussite avec un véritable plan de reprise dès le début comme notre groupe l’avait demandé, avec une véritable politique commerciale, avec un tarif attractif à 4 euros et une gestion financière rigoureuse. Cette privatisation ne garantit pas l’avenir du cinéma car le maire n’a pas apporté de réponses précises au sujet des investissements nécessaires, du coût du loyer qui devra être payé à notre ville qui reste propriétaire du bâtiment et d’un déficit d’exploitation permanent d’environ 10 000 euros par mois. „

mai 2009

20/04/09 14:14:50


tribunes libres Majorité municipale

Majorité municipale

Majorité municipale

Groupe des élus socialistes

Parti de gauche

Groupe des élus communistes et républicains

Une Maison pour tous les habitants

Riches de nos échanges

Proximité et démocratie contre l’autoritarisme

E

Amadou Traore

François Cocq

Georges Charles

Conseiller municipal

Conseiller municipal

Maire adjoint

n juin l’année dernière, une réunion publique s’était tenue au Bois-l’Abbé pour évoquer l’avenir du quartier. A l’époque, les élus de la majorité municipale avaient défendu avec force le projet de rénovation urbaine engagé avec les habitants. Les élus socialistes avaient, avec leurs collègues, réclamé de l’Etat qu’il respecte ses engagements et qu’il accorde les crédits nécessaires à la poursuite de la requalification du quartier. Au bout de plus de 20 ans d’une mobilisation acharnée des habitants, des associations et des élus de gauche, le réaménagement de la place Rodin a enfin débuté. Et le 21 mars 2009, la Maison pour tous était inaugurée. Lors de cette journée festive, les habitants ont répondu présents pour l’ouverture du deuxième centre social et culturel de Champigny. Le public a pu découvrir un équipement polyvalent moderne et de qualité, un espace convivial et accueillant où chacun est invité à se rendre. Le projet social et le programme des activités diverses vont être progressivement mis en place, en lien avec les habitants, les associations et les partenaires institutionnels pour faire vivre ce nouvel équipement de proximité, ouvert à tous les Campinois, quel que soit leur âge ou leur quartier de résidence. Il y en aura effectivement pour tous les goûts (activités artistiques, spectacles, sorties culturelles…). Chacun pourra s’informer sur l’actualité du quartier et de la ville en général. Lors du second cycle des Rencontres citoyennes, à l’automne dernier, les habitants avaient exprimé leur volonté de se rassembler, au-delà des quartiers. Ils avaient réclamé la création de lieux où les Campinois pourraient se retrouver, où les jeunes se réuniraient pour monter des projets et les valoriser. La Maison pour tous a bel et bien cette vocation. Ouverte sur le quartier et sur la ville, elle permettra de renforcer le lien social et de relier le Bois-l’Abbé aux autres quartiers de Champigny. L’ouverture de ce nouvel espace témoigne aussi de la volonté de la municipalité de poursuivre la démarche de démocratie participative engagée avec les habitants depuis des années. Effectivement, à la Maison pour tous, chacun sera amené à participer à l’élaboration du projet et un comité d’usagers sera mis en place. Les élus socialistes s’en félicitent. Ils restent mobilisés pour que se poursuive la rénovation urbaine du quartier et pour garantir à ses habitants la présence d’équipements publics de qualité. „

C

hampigny a reçu ces derniers jours la visite de plusieurs délégations de nos villes jumelées. Nous ne pouvons que nous féliciter que de telles initiatives concourent à entretenir et à développer le lien avec nos villes sœurs. Des artistes allemands de Bernau sont ainsi venus exposer et participer à l’exposition « Roues » qui s’est tenue à la Maison des arts plastiques. Notre ami Ziyad Hamouz, responsable pour l’ONU du camp palestinien d’Al-Fawwar, a été reçu à Champigny afin de participer à la deuxième conférence internationale sur le Droit au retour. Enfin, le comité de jumelage a notamment invité fin avril une délégation de jeunes adultes portugais pour échanger avec des Campinoises et des Campinois du même âge. Au-delà de l’amitié que nous avons pu nouer au fil du temps avec nos partenaires, nous avions souhaité en juin dernier, lors de l’inauguration du monument en hommage au bidonville portugais, mettre le jumelage à la disposition de nos populations. Le comité de jumelage s’est ainsi mis au service des enseignants des établissements de notre ville afin de servir de passerelle et de facilitateur pour ceux qui souhaitent monter un projet avec l’une de nos villes sœurs. Le message initial de paix et de réconciliation porté par les jumelages n’a pas perdu de sa pertinence malgré la mobilité nouvelle des populations. Celle-ci n’est en effet pas toujours synonyme d’échange et de construction d’un patrimoine commun. Cette interaction, cette réflexion partagée sur les grandes problématiques du monde, le jumelage est à même de l’offrir. C’est tout particulièrement vrai en ces temps de crise financière, économique et sociale où les repères et les bases même du capitalisme, le système qu’on nous avait vendu comme nouvel horizon indépassable, se sont effondrés. En promouvant la rencontre et la discussion de tous ceux qui aux quatre coins du monde paient les dividendes de la crise, le jumelage jette les bases de la réflexion pour un monde nouveau et meilleur. Ce message que portent les populations doit aussi trouver un débouché politique. C’est la tâche que s’est assigné le Parti de gauche : répondre à l’urgence et proposer un nouveau modèle de développement à la fois compatible socialement et écologiquement. Nous devrons saisir chacune des occasions qui nous seront données pour traduire cette volonté populaire qui se lève en France, en Europe et dans le monde. „

S

arkozy et le gouvernement s’acharnent. Les collectivités locales franciliennes (départements et communes) qui œuvrent en permanence pour construire avec les habitants des espaces de solidarité et de résistance face à aux inégalités et la crise sont menacées. Le rapport « Balladur » tout comme le travail du secrétaire d’Etat Christian Blanc semblent ignorer la concertation avec les populations et les élus et avancer à marche forcée vers la disparition des départements dans un premier temps tout en privant les communes de recettes comme il en est question avec le projet de suppression de la taxe professionnelle. Pourtant à Champigny les dernières Rencontres citoyennes ont fait la démonstration de l’intérêt des citoyens pour la vie locale avec plus de 2 500 participants. En matière de gouvernance, il importe de respecter la démocratie et de ne pas s’obstiner en s’éloignant des besoins essentiels des habitants. A cet effet, la constitution du Syndicat d’études Paris Métropole ouvert à plus de 170 communes est une preuve de la volonté et de la capacité des maires à travailler ensemble dans l’intérêt commun comme avec le métro Orbival, le Lycée international, les pôles de développement économique et d’emplois dans l’Est parisien, projets à l’échelle de l’agglomération élaborés avec les gens sans recourir à l’aval de l’Elysée. Et quel mensonge de prétendre que les collectivités coûtent trop cher lorsque celles-ci construisent comme le département des collèges, des PMI, des crèches participant par-là même aux efforts de relance quand le président de la République dans le même temps délivre sans compter des cadeaux sans contrepartie aux banques. On ne peut laisser disparaître les départements et les communes, liens indispensables de service public et espaces de démocratie indispensables aux Campinois. Ces collectivités constituent l’avenir de la région capitale. Une autre organisation des territoires passe par une démocratisation des institutions locales, un rééquilibrage durable des territoires, un rôle de l’Etat pour garantir l’égalité et d’autres moyens financiers pour les collectivités. Surtout elle nécessite l’intervention citoyenne. Les élus communistes et républicains souhaitent favoriser ce débat jusqu’à un référendum s’il doit y avoir des changements. „

mai 2009

p36-37.indd Sec1:37

37

20/04/09 14:14:57


Permanences des élus

Vie de quartier

ayant une délégation

Les élus reçoivent sur rendez-vous, à prendre au lieu des permanences indiqués. Les horaires de certaines permanences n’ont pas encore été fixés.

Dominique Adenot (PCF), maire • un mercredi par mois en fin de journée, centre Jean-Vilar • le jeudi de 9h à 11h30, mairie Tél. 01 45 16 40 13 Christian Fautré (PCF), 1er adjoint

Isabel Flores-Racmachers (PS), 10e adjointe Droits des femmes, formation professionnelle

• Pas de permanences fixées, uniquement sur rendez-vous Tél. 01 45 16 40 39 ou 40 19 Claude Gascard (PCF), 11e adjoint

Bois-l’Abbé Mairie annexe

Développement de la démocratie participative, communication, finances/marchés publics, intercommunalité

Action sociale, politique en direction des seniors, relation avec les anciens combattants et travail sur la mémoire

Bibliothèque André-Malraux

• le lundi de 9h à 11h, mairie Tél. 01 45 16 40 08

• les 1er et 3e lundis du mois de 14h30 à 16h30, mairie • le jeudi de 9h30 à 11h30, mairie Tél. 01 45 16 40 08 Valérie Zélioli (PCF), 12e adjointe

Marie-Odile Dufour (PS), 2e adjointe Prévention/santé, lutte contre les toxicomanies, coordination des actions sur les handicaps

• le lundi de 15h30 à 17h, mairie Tél. 01 45 16 40 08 • le 3e samedi du mois de 9h à 10h30, centre de santé PierreRouquès Tél. 01 45 16 81 13 Georges Charles (PCF), 3e adjoint

• le jeudi de 15h à 17h30, mairie Tél. 01 45 16 40 25

Belhassen Blimi (PCF), 13e adjoint

Aménagement du territoire et développement urbain (mixité et équilibre des fonctions urbaines habitat/activités), développement social des quartiers, politique de soutien aux associations et acteurs du quartier

• le mardi de 9h à 12h, mairie Tél. 01 45 16 40 08 Patrimoine bâti communal : équipements publics communaux, gestion et développement des énergies renouvelables dans le patrimoine bâti communal, géothermie

• le mardi de 9h15 à 11h, mairie • un à deux mercredis de 16h30 à 17h30, MPT Youri-Gagarine Tél. 01 45 16 40 43 Gilles Desseigne (Personnalité), 5e adjoint économique,

Jeunesse, initiatives publiques et vie associative, immigrationdroits et citoyenneté des résidents étrangers, projets de solidarité internationaux

• le jeudi de 16h à 18h, MPT Youri-Gagarine • le vendredi de 9h30 à 11h30, mairie Tél. 01 45 16 40 92 Nicole Pasquier (PCF), 14e adjointe Politique du logement, amélioration de l’habitat, hygiène

Sylvaine Ettori (MARS), 4e adjointe

Développement commerce

Enseignement (maternel, primaire, secondaire), animation du Comité local pour l’enseignement public, enfance

emploi/insertion,

artisanat

et

• Pas de permanences fixées, uniquement sur rendez-vous Tél. 01 45 16 40 19 ou 40 39 Brigitte Terrade (PCF), 6e adjointe Personnel communal, organisation du service public communal, actions pour la défense du service public, administration générale, nouvelles technologies de l’information et de la télécommunication

• le 1er et 3e jeudi du mois de 14h à 16h30, mairie Tél. 01 45 16 40 08 • le 2e et 4e jeudi du mois de 14h à 16h30, mairie annexe du Bois-l’Abbé Tél. 01 48 80 63 04 Bernard Lécuyer (PS), 7e adjoint Actions pour l’environnement, le développement durable et la mise en place de l’Agenda 21, collecte et tri sélectif, service public de l’eau, cadre de vie : propreté de l’espace public (voirie/espaces verts) et espaces verts (réhabilitation et aménagement)

• le mercredi de 16h à 17h30, mairie Tél. 01 45 16 40 08 Marie Kennedy (PCF), 8e adjointe Politique culturelle, cinéma, relations avec le Musée de la Résistance

• le 1er vendredi du mois de 9h30 à 11h, MPT Youri-Gagarine Tél. 01 45 16 40 08 • le 2e vendredi du mois de 9h30 à 11h, mairie annexe de Cœuilly Tél. 01 48 80 82 72 • le 3e vendredi du mois de 9h30 à 11h, mairie annexe du Bois-l’Abbé Tél. 01 48 80 63 04 • le 4e vendredi du mois de 9h30 à 11h, mairie Tél. 01 45 16 40 08 Gérard Lambert (PCF), 9e adjoint

• le mardi de 9h à 12h, mairie Tél. 01 45 16 40 08

Jean-Pierre Rivallain (PS), 15e adjoint

5, place Rodin > 01 48 80 63 04 3, mail Rodin > 01 48 80 45 20

PMI 1, place Rodin > 01 48 80 45 49

Coordinateur social Fabrice Ramard • Mairie annexe 5, place Rodin > 06 16 82 34 31

Point rencontre infos jeunes 9, square Jean-Goujon > 01 48 80 27 24

Marché (8h-13h) Route du Plessis, mercredi et samedi

Boullereaux, Cité-Jardins Mairie annexe 95, avenue de la République > 01 48 81 82 65

PMI 37 bis, rue Karl-Marx > 01 47 06 00 33

Coordinateur social Yves Hemmen • 6, rue Germinal, 3, allée Louis-Jouvet > 06 16 82 34 44

Quartiers du Plateau et de Cœuilly, prévention et droit à la tranquillité publique, commission de sécurité

Point rencontre infos jeunes

• le mardi de 18h45 à 19h45 en alternance au LCR Jalapa et LCR des Meilliers • le jeudi de 17h à 18h30, mairie Tél. 01 45 16 40 19 ou 40 39 Fily Keita (Personnalité), 16e adjointe

Marché (8h-13h)

Quartiers du Bois-l’Abbé et des Mordacs

• un jeudi sur deux de 9h30 à 11h45, mairie annexe du Boisl’Abbé Tél. 01 48 80 63 04 Philippe Sudre (Personnalité), 17e adjoint Quartiers du Maroc, du Plant et du Tremblay, politique sportive

• le lundi de 9h à 11h30, mairie • le 3e mercredi du mois de 9h à 11h30, centre Jean-Vilar Tél. 01 45 16 40 92 Patricia Bollinger (PCF), 18e adjointe

6, rue Germinal > 01 48 81 44 65 Boulevard Gabriel-Péri, jeudi et dimanche

Centre-ville Médiathèque J.-J.-Rousseau 6, place Lénine > 01 45 16 42 34

Espace jeunes 14, rue Louis-Talamoni > 01 45 16 41 48

PMI 7, boulevard de Stalingrad > 01 47 06 46 52

Marché (8h-13h) Place Lénine, mardi, vendredi et dimanche

Cœuilly Mairie annexe

Quartiers du centre-ville et des Quatre-Cités

54, boulevard du Château > 01 48 80 82 72

• le 1er et 3e vendredi du mois de 17h30 à 19h30, mairie annexe Cité-Jardins Tél. 01 48 81 82 65 Claude Guerrier (PCF), conseiller municipal délégué

PMI

Projets urbains ANRU Bois-l’Abbé et Mordacs

Place de Cœuilly, jeudi et dimanche

• le mardi de 8h45 à 11h45, mairie annexe du Bois-l’Abbé Tél. 01 48 80 63 04 Jeannick Le Lagadec (MARS), conseillère municipale déléguée Petite enfance

• un mercredi sur deux de 10h à 11h20, mairie Tél. 01 45 16 40 43 François Cocq (MARS), conseiller municipal délégué Jumelage

• un lundi sur deux de 14h à 15h30, mairie Tél. 01 45 16 40 43

Zohra Kassou (GAUCHE ALTERNATIVE CHAMPIGNY),

Développement des transports en commun, partage de l’espace public (circulations douces, circulation/stationnement), infrastructures routière et ferroviaires, travaux espace public (voirie/espaces verts liés à la voirie), réseaux, évolution écologique du parc automobile municipal

Marchés aux comestibles, économie solidaire, jardins familiaux

• le mercredi de 9h à 11h, mairie Tél. 01 45 16 40 08 • le 1er et 3e jeudi du mois de 14h à 16h45, mairie annexe du Bois-l’Abbé Tél. 01 48 80 63 04

Tourisme

conseillère municipale déléguée • Permanences non fixées à ce jour Tél. 01 45 16 62 96 Xavier Defranoux (PS), conseiller municipal délégué • Pas de permanences fixées, uniquement sur rendez-vous Tél. 01 45 16 40 39 ou 40.19

Pour rencontrer un conseiller municipal non délégué, se renseigner au 01 45 16 40 08 PCF : Parti communiste français, PS : Parti socialiste, MARS : Mouvement pour une alternative républicaine et sociale

8, rue de l’Abreuvoir > 01 55 98 11 40

Bibliothèque Gérard-Philipe 54, boulevard du Château > 01 55 98 29 80

Marché (8h-13h) Le Maroc PMI 10, rue Félix-Pyat > 01 42 83 84 66

Les Mordacs Point rencontre infos jeunes 22 bis, avenue du 8-Mai-1945 > 01 48 80 22 27

Coordinatrice sociale Véronique Dumortier • Maison du projet, Centre commercial des Mordacs, avenue du 11-Novembre-1918 > 06 20 25 79 25

Le Plateau Point rencontre infos jeunes LCR des Chaloux, chemin des Chaloux > 01 48 81 53 14

Coordinateur social Sébastien Patinet • LCR Jalapa, 11, rue Jalapa > 06 19 68 67 31

Le Plant Mairie annexe 160, avenue du Général-de-Gaulle > 01 49 83 86 30

Marché couvert (8h-13h)

38

Pages 38-39.indd Sec1:38

mai 2009

125, bd de Stalingrad, mercredi et samedi

24/04/09 12:12:45


Services publics

Etat civil

Etat civil du 15 mars au 11 avril 2009

Santé Urgences

Hôtel de ville

bébé du mois

14, rue Louis-Talamoni 01 45 16 40 00

♥ Thibault a posé son premier

Service de l’état civil 01 45 16 40 83

Service des élections 01 45 16 40 81

Coordinatrice Petite enfance

15, rue Albert-Thomas 01 45 16 18 60

Centre communal d’action sociale 14, rue Louis-Talamoni 01 45 16 40 00

Espaces départementaux des solidarités (EDS) Champigny centre 4, place Lénine 01 48 81 75 45

Hauts de Champigny 11, place Rodin 01 45 16 82 00

Poste principale 54, rue Jean-Jaurès 01 55 09 30 80

France Télécom Agence de Saint-Maur 36, boulevard Rabelais 10 14

Pôle emploi 39 49

Virginie Hellot

01 47 06 65 91

Maison de justice et du droit

Pour les urgences médicales de toutes sortes, un seul numéro

regard sur le monde le lundi 30 mars à 9h38. Il mesurait 48 cm pour 3,280 kg. Peu pressé, ce petit bonhomme est arrivé quatre jours après la date prévue. Il était attendu de pied ferme par sa maman, son papa, mais aussi sa grande sœur Gwenaëlle, 13 ans, et son grand frère Kévin, 12 ans. Très calme, Thibault apprécie les bras des uns et des autres.

Sécurité sociale • Espace d’accueil 7, rue de l’Abreuvoir

• Espace d’accueil 5 bis, bd de Stalingrad 36 46 Coût d’un appel local à partir d‘un poste fixe

Commissariat 7/9, place Rodin 01 45 16 84 00

Annexe République 95, av. de la République 01 48 82 51 20

Lina BOURGEOIS (31.10.08) • Victoria DE ALMEIDA (30.11.08) • Noham HAMANI (20.02.09) • Célia FEKKANE • Mickaël BOUCHE • Aïda DIALLO • Linda ASRAB • Lucas-Emmanuel SOWAH • Izah MIR • Camélia DARDOURI • Ryad RAHALI • Lucas GUERRA • Milhad NOURDINE • Lauryne GUINAUDEAU • Ethan LECORDIER • Lucille ROMBI • Paul-Antoine MILONE • Thibault GUENERIE-BEY • Dorian LAFONTAINE • Noélyne BORGUET • Liam MENDES • Clarys BOUERI • Cloé LETOURNEL • Kevin GOMES VIEIRA • Dahlia TSHOBO • Michel GRAY • Inès QERQEB • Anaelle YEHE • Adriana MALHEIROS-ESCALEIRA • Evan ANDRE • Timéo DENOUX • Omolayo ADEFOLAMI • Kaïs MOHAMED.

Sapeurs-pompiers 14, rue de Dunkerque 01 48 81 03 97 ou 18

Trésorerie principale 142, av. Roger-Salengro 01 48 81 52 59

Hôtel des impôts 13, rue Gabriel-Péri 01 45 16 61 00

Inspection du travail Immeuble Pascal - Hall B Avenue du Général-de-Gaulle 94007 Créteil 01 49 56 29 44 01 49 56 28 41 ou 01 49 56 28 42

Pages 38-39.indd Sec1:39

Sami (Service médical d’accueil initial) 11, rue Charles-Fourier (Cité-Jardins)

du lundi au vendredi 20h-24h samedi 16h-24h dimanches et jours fériés 8h-24h

Dentistes de garde dimanches et jours fériés 01 42 61 12 00

Vendredi 8 mai • Pharmacie Cholay

Centre commercial Pincevent Chennevières-sur-Marne. Tél. 01 45 76 60 00

Dimanche 10 mai • Pharmacie Uon

45, rue Alexandre-Fourny Champigny-sur-Marne. Tél. 01 47 06 45 35

Dimanche 17 mai • Pharmacie Priem-Genevois 36, avenue Roger-Salengro Champigny-sur-Marne. Tél. 01 48 83 66 64

Jeudi 21 mai • Pharmacie Chabrol & Makhloufi 54, avenue du Général-Gallieni Joinville-le-Pont. Tél. 01 48 83 20 01

Dimanche 24 mai • Pharmacie Abbou

52, avenue de Cœuilly Champigny-sur-Marne. Tél. 01 48 81 65 71

Mariages

Bogdan-Vasile LUNGU & Veronica PROZOR ♥ Bahri TUR & Sylvie GERMAIN ♥ Vìtor DOS SANTOS FERREIRA & Paula MENDES SIMÕES ♥ Nordine HICHER & Sandrine VANDANEIEM ♥ Henri GUIRCHOUN & Christine TISON ♥ Hakim HANTAT & Stéphanie BUSSON ♥ Mohammed SRAOUIA & Habiba SAADNA ♥ Aymen LOUHICHI & Cathy VANTA ♥ Abdallah ATBIR & Norhia SELLALI ♥ David ALEXANDRE & Sandrine RAMOS ♥ Minh Sinh TANG & Thi Be NGUYEN ♥ Said KHIR & Leila RAHMANI ♥ Michel TOMASOVYCH & Galyna KHOMA ♥ Gino LANCASTRE & Nydia DUHAMEL.

Dimanche 31 mai • Pharmacie Agoudjian

106, avenue Roger-Salengro Champigny-sur-Marne. Tél. 01 47 06 72 07 er

Lundi 1 juin

• Pharmacie Bourdais

15, boulevard Gabriel-Péri Champigny-sur-Marne. Tél. 01 47 06 10 08

Consultations sur rendez-vous

Centres municipaux de santé • Centre municipal de santé Maurice-Ténine 15, rue Georgette-et-Marcel-Sembat Tél. 01 48 82 55 00

Gendarmerie 36, av. du Général-de-Gaulle 94300 Vincennes 01 53 66 95 70

Médecins de garde

Pharmacies de garde Naissances

Caisse d’allocations familiales 2, rue Georges-Dimitrov 0 820 25 94 10

Samu 15

Décès

Léonie POUTET veuve LIBOUREL • Hélène LEPROULT veuve OTHON • Robert SALLES • Louis MANIERE • Denise MECHIN veuve PAVAGEAU • Robert GONIOT • José MENDES FERNANDES • Ohannès CARAT • Jean MOREL • André CHARLET • Jean-Marie GARCIA • Marcellin JEAN-JOSEPH • Roger DARAN • Aicha FOFANA • Lucette CABARET veuve ERBA • Matilde PILLOU veuve JUSOT • Geneviève DELORME épouse BEAUFILS • Guy LEGENDRE • Edouard CIRIO • Renée PIEUCHOT veuve VASLOT • François LEANDRI époux CARRIER • Geneviève DURAND veuve CHATENDEAU • Simone LAMBERT • Odette BORIES veuve LAUMONE • Gérard BODIOT • Lucien POLICE • Philippe DERIAUD.

• Centre munipal de santé Pierre-Rouquès 5, rue de l’Abreuvoir. Tél. 01 45 16 81 09

Consultations sans rendez-vous

CDAG-Ciddist

(Permanences gratuites et anonymes pour le dépistage et l’information sur les hépatites, HIV, IST)

CMS Maurice-Ténine lundi 14h-18h30 mercredi 14h-16h30

CMS Pierre-Rouquès jeudi 17h-19h vendredi 14h-16h30

Pour en savoir plus 01 48 82 58 12 mai 2009

39

24/04/09 12:12:46


petites annonces Offres et demandes d’emploi Conformément à la loi, nous ne publions que les offres et demandes d’emplois déclarés. Les demandes émanant de nourrices agréées doivent être obligatoirement accompagnées de la copie de l’agrément. Nous vous remercions de votre compréhension.

Offre d’emploi

• Dame vient chercher votre linge à domicile, vous le repasse et vous le rapporte. CESU accepté. Travail soigné. Tél. 06 64 00 07 74

• Pour la rentrée 2009/2010, maman cherche personne sérieuse pour garder sa fille dès la sortie de l’école EugénieCotton. Horaires décalés.

• Dame avec références cherche heures de ménage et/ou repassage du lundi au vendredi.

Tél. 06 60 98 59 23

• Homme cherche travaux plomberie, jardinage, bricolage tous corps d’Etat. Travail soigné.

Tél. 06 21 00 89 28 01 48 83 26 42

Tél. 06 23 41 36 93

• JF cherche heures de ménage ou garde d’enfants le dimanche matin ou aprèsmidi.

Recherche • Grande commode ancienne même si aspect extérieur abîmé superficiellement, à retaper pour ma chambre. Merci de faire propositions à bas prix car peu de revenus.

Tél. 06 59 92 41 02

• Homme sérieux propose travaux papiers peints, entretien de jardins, élagage, petite plomberie, maçonnerie. CESU.

• Dame avec référence cherche heures de ménage/repassage du lundi au vendredi.

• JF sérieuse cherche heures de ménage, repassage, garde d’enfants ou personnes âgées.

Tél. 06 21 00 89 28

Tél. 06 88 49 01 78

• JF recherche heures ménage, repassage, garde de personnes âgées.

• Dame sérieuse cherche heures de ménage, repassage, garde d’enfants et personnes âgées.

Tél. 06 26 59 45 05

Tél. 06 15 68 58 36

Tél. 01 48 80 00 08 06 37 66 45 09

• Cherche emploi garde-malade, personne âgée ou s’occuper d’enfants à mi-temps ou plein temps.

• Cherche heures de ménage déclarées dans pharmacie ou cabinet médical le soir à partir de 18h ou 19h pour compléter ma journée. Pas sérieux s’abstenir.

• Assistante maternelle expérimentée et agréée, en pavillon quartier du Tremblay-fourchette de Bry, cherche enfant ou bébé à garder dès septembre sauf mercredi.

Tél. 01 47 06 54 12 (à partir de 19h)

• JF cherche heure de ménage, repassage ou garde de personne âgée. Tél. 06 03 41 23 58 01 41 77 95 88

• JF cherche heures de ménage, repassage et garde d’enfant. Beaucoup d’expérience professionnelle. Tél. 06 21 94 11 21

• JFcherche enfant à ramener à l’école et aller chercher, heures de ménage, repassage et garde de personne âgée. Tél. 06 29 89 13 47

• Homme cherche emploi d’auxiliaire de vie pour personne âgée et quelques heures de ménage.

• Dame cherche heures de ménage et/ou repassage.

• Assistante maternelle recherche poussette double. Possibilité d’échange avec poussette simple neuve. Urgent.

Tél. 01 48 80 95 91

Tél. 06 65 24 23 33

• Cherche à aider personne âgée ou handicapée pour courses et repas. CESU.

• Dame cherche heures de ménage et de repassage. Libre de suite. Déclarée.

Tél. 09 50 67 84 66 06 25 11 14 32

Tél. 06 19 02 39 61

Tél. 06 14 14 82 35 09 50 87 67 29

Tél. 01 45 16 30 67

• A votre service pour tous vos travaux d’entretien intérieur & extérieur y compris jardin, bricolage, divers, peinture. Possède fourgon. CESU. Tél. 01 48 81 05 03 06 68 75 62 30

• JF sérieuse cherche emploi en juillet pour financer ses études. Tél. 01 49 41 09 26 06 24 33 07 36

• Peintre professionnel retraité cherche petits travaux de peinture ou papier peint. Travail soigné. Paiement CESU. Tél. 06 72 23 69 17

• Dame sérieusecherche travaux divers : repassage, retouches ou garde d’enfants. Tél. 06 21 29 91 72

Demande d’emploi • JF cherche heures de ménage et de repassage. Tél. 06 19 97 42 50

• Aide à domicile cherche à garder enfants ou personnes âgées. Tél. 06 83 20 35 90

• Cherche emploi menuiserie, serrurerie, vitrerie, ponçage parquet.

• Dame cherche heures de ménage/repassage. Disponible lundi toute la journée, mardi et mercredi matin.

Tél. 06 15 55 77 10

Tél. 01 55 98 93 72

40

Pages 40-41.indd 40

Tél. 06 83 79 91 50

Tél. 01 45 16 23 77

• JF cherche heures de ménage, repassage, Cité-Jardins et alentours. Paiement CESU accepté à partir de 10 €/heure.

• Assistante maternelle agréée cherche enfants d’institutrice à garder à temps partiel.

Tél. 01 48 80 35 48 (à partir de 19h)

• JF sérieuse cherche enfant ou personne âgée à garder et des heures de ménage. Disponible de suite. Tél. 06 10 03 31 00

• Dame sérieuse, cherche famille portugaise pour ménage et garde d’enfants au domicile des parents. Parle uniquement le portugais. Tél. 06 58 14 76 01

Tél. 06 65 52 65 92

• Assistante maternelle agréée cherche enfants à garder, en pavillon avec jardin. Sorties et activités au Relais, quartier Village parisien limite Villiers. Tél. 01 55 98 28 25 06 25 90 31 52

• Assistante maternelle agréée avec grande expérience, sans animaux domestiques, non-fumeuse, cherche enfant à garder en centre-ville proche de La Poste. Tél. 06 17 23 59 93 01 48 80 04 31

Tél. 06 47 70 43 11

• Dame avec expérience propose ses services pour s’occuper de personnes âgées le weekend ou repassage.

Tél. 01 45 16 30 67

• Assistante maternelle agréée depuis 1999 accueille bébé ou enfant dès septembre 2009. Activités et sorties en respectant le rythme des enfants, avec jardin secteur Cœuilly.

Auto Moto • Peugeot 309 diesel 1990 217 000 km (1 500 € en l’état). Tél. 06 67 95 75 07 01 48 80 17 94 (l’après-midi seulement)

• JF avec expérience, nonfumeuse, cherche heures de ménage, garde d’enfants ou personne âgée.

Tél. 06 68 75 82 85

• Jardinier paysagiste retraité, 30 ans d’expérience, cherche tous travaux de jardinage, entretien et création. Paiement CESU accepté. Tél. 06 84 23 05 28

• JF avec expérience, non-fumeuse, cherche enfant ou personne âgée à garder à temps complet ou partiel. Tél. 06 74 66 30 72 01 45 16 00 72

• Propose adoption chiens Yorkshire. Vends cages animaux rongeurs, lapins, cobayes. Tél. 01 47 06 32 77 (le soir)

• Donne petit lapin nain noir et blanc âgé d’un an et demi environ, avec cage. Idéal pour un enfant de préférence à partir de 8 ans.

Tél. 01 45 16 02 56

• JF sérieuse cherche heures de ménage à mi-temps et garde d’enfants. Parle français et portugais.

Animaux

Tél. 01 48 80 74 15

Garde d’enfants • Nourrice agréée avec beaucoup d’expérience, non-fumeuse et pas de chien, garde bébé au 1er septembre 2009. Chambre individuelle, jardin place de la Résistance/Cœuilly. Tél. 01 48 80 45 05 06 21 94 70 27

• Assistante maternelle cherche enfant à garder à partir de septembre du lundi au vendredi. Pavillon limite Chennevières et RN4. Tél. 01 47 06 70 09

Cours • Guitariste professionnel donne cours tous styles, tous niveaux, débutants et confirmés. Méthode ludique et efficace. CESU accepté. Tél. 01 45 16 22 78 06 17 13 09 24

mai 2009

20/04/09 15:49:29


petites annonces • Enseignante donne cours de soutien scolaire du CP à la 3e. CESU accepté.

• Balai vapeur (40 €), machine à café espresso Magimix (140 € valeur 299 €).

• Table et 4 chaises cuisine, fauteuil, table salon, halogène, micro-ondes.

• Canapé cuir bordeaux et deux fauteuils cuir souple bon état légers à transporter (300 €).

• Machine à coudre Singer type 807G (300 €).

Tél. 06 89 30 02 57

Tél. 01 45 16 30 84

Tél. 01 48 82 04 67

• L’association Les Amis de la Russie propose des cours de russe les 1er et 3e mardis de chaque mois et initiation au russe. Contacter Mme Bras Liouba

• Platine vinyl Technics MK2 bon état (250 €), applique Louis XVI en véritable bronze d’art doré à l’or fin (350 €), robe de mariée Pronuptia 2008 2 parties : bustier dentelle perlée 36/38 90B et jupon taffetas avec traîne + voile (320 € l’ensemble). Caméra film 8+8 mm + projecteur sonore bon état (80 € l’ensemble).

Tél. 06 87 98 36 86 01 47 06 04 31

• Chaudière Viessmann au gaz chauffage seul en très bon état (450 €). 4 cabines de douche d’angle neuves en verre sécurisé 80 x 100 cm (valeur neuves 600 € vendues 180 €).

• Table merisier + 4 chaises cuir noir neuf (600 €), TV couleur 8 ans (60 €), table TV (30 €), table basse (30 €), micro-ondes digital neuf (70 €), table guéridon (40 €), commodes (30 € et 60 €).

Tél. 09 50 56 03 88

Tél. 01 48 82 35 76

• Deux lits bébé en fer forgé style « baldaquin » avec perches et voilages. Vélo 1 à 3 ans trois roues (5 €), manège enchanté très bon état (10 €), tapis d’éveil très bon état avec portique (10 €), chaussures naissance jusqu’à 9 mois (3 € la paire). Lit parapluie avec matelas en bon état.

• Vêtements femme 38/40 toute saison à très petits prix.

Tél. 06 77 67 28 46

• Professeur de batterie donne cours de 15 à 25 € dans cabine équipée et insonorisée face au collège Musselburgh. Tous niveaux, nombreuses disponibilités. Tél. 06 29 34 47 22

Tél. 01 48 80 02 15

• Santiags beiges point. 37 La Scarpa neuves (50 € achetées 110 €). Adidas point. 37 neuves (20 €). Ecouteurs baladeur Sony dans leur boîte (5 €). Chaussures cuir plates noires point. 37 (40 €). Tél. 06 69 49 48 17

Propose • Naturopathe-masseur professionnel, diplômé, propose consult. de naturopathie et/ ou massage californien à domicile. Tél. 06 70 00 84 34

• Lot de 3 TV Grundig ou individuellement (120 € le lot ou à débattre).

• Couvertures 1 personne 100% laine neuve (25 €), dessus de matelas 2 personnes 100% laine, couverture blanche 2 personnes 100% laine vierge, rideaux neufs et occasion, sacs de voyage et sacs à main neufs et occasion, longue-vue 16,5 x 50 x 50 Achomatic dans l’état (30 €), grands pots de jardin carrés et ronds plastique Grosfillex, Riviera et autres à débattre, échelles doubles et coulissantes, escabeau métallique à débattre, 2 chaises dossier canné (25 € les 2), service de table porcelaine 47 pièces (50 €), 12 verres à pied pour digestif (30 €), coupehaie neuf Peugeot (30 €), manteau noir mouton retourné taille 42/46 (40 €).

Tél. 01 48 81 29 63

Tél. 01 48 82 07 88

• Vêtements enfants garçons 8/10 ans + jeux ordinateur VTech, etc.

• Petite maison d’enfants Smoby vert et jaune en plastique (60 €), toboggan 4 couleurs venant de chez Toys (60 €).

Tél. 06 33 27 33 50 01 48 81 69 68

Tél. 01 48 80 25 66

Tél. 01 48 82 26 39 (mam_zellefr@yahoo.fr)

• Chaîne stéréo XO-700 W dans meuble hi-fi (70 €), CDV laser disc (3 €/pièce), table basse de salon (30 €), 2 paires de ski (15 € la paire/25 € les 2), nappe Christian Lacroix neuve (60 €) .

Tél. 06 60 48 53 88 06 60 39 97 19

• Urgent, lit bébé Aubert avec matelas (50 € à débattre). Poussette Bébé Confort avec protège pluie (30 €), siège auto 0A/8 kg (30 € à débattre).

Tél. 01 48 80 88 81

• Vêtements garçon 10/12 ans + kimono + vêtements femme 38/40 lot à prix intéressant + jeux divers.

Tél. 06 79 65 16 83

Tél. 06 80 82 31 71

Tél. 01 45 16 26 72

Tél. 01 47 06 01 91 (soir)

Bric et broc • Nappes avec dentelles (30 €/ pièce), tensiomètre CE 0434 poignet neuf (40 €), tensiomètre neuf médical poignet (50 €), tensiomètre Hestia BM20 Automatic avec stéthoscope (75 €), guirlandes lumières extérieures (de 10 à 22 €), presse vapeur neuf Arpège Scar Singer (35 €), table bistrot (40 €), plats toute taille en inox (de 5 à 32 €), 35 verres à pied cristal travaillé (50 €), bottes hauts talons 36/37 Valentino doublé peau gold (25 €). Tél. 01 48 82 07 88

• Siège Espace V (600 € prix à débattre). Armoire enfant livrée montée (400 €). Armoirelit pont. Tél. 01 48 80 42 61

avis aux lecteurs z Conformément à la loi, nous ne publions que les offres et demandes d’emplois déclarés. z Les demandes émanant de nourrices agréées doivent être obligatoirement accompagnées de la copie de l’agrément (à adresser lors de la 1re annonce). Merci de votre compréhension. z Les textes des Petites annonces doivent nous parvenir uniquement sur le coupon- réponse joint, un par famille. z Le contenu de l’annonce n’engage que la responsabilité de son auteur. z Devant la multiplication des annonces, nous ne publions plus les annonces immobilières (location, achat, vente). z Seules sont acceptées les annonces émanant de Campinois. Nous nous réservons le droit de refuser celles qui ont un caractère commercial trop évident.

• Ordinateur Dell état neuf facture juillet 2008 avec tous les accessoires (400 €). Appeler pour plus de renseignements. Tél. 06 50 57 82 23

• A vendre plein de choses sur mon site Internet surtout pour bébé/enfant : http://picasaweb. google.com/mamzellefr. Site mis à jour souvent.

• Micro-ondes (20 €), photocopieur Canon + toner supplémentaire (130 €), bouilloire (5 €). Tél. 06 07 99 83 20

Tél. 06 82 08 96 06

Tél. 06 20 05 60 33 ou 01 45 16 42 31

• JF propose aide gratuite à domicile à personnes dépendantes ou âgées, ménage, couture, jardinage…

• Toboggan Little Tikes pliant couleur, pente 1,50 m, âge minimum 2 ans, excellent état (valeur 129 € vendu 30 €).

Tél. 06 87 50 37 52

• Portail en bois massif longueur 2 mètres + 1 mètre = 3 mètres. Hauteur : 1 mètre. (70 €).

Nous vous informons que nous ne sommes pas en mesure de garantir les délais de parution des petites annonces, compte tenu du nombre des demandes et des modifications qui peuvent intervenir dans la pagination. Nous vous remercions de votre compréhension.

Nom: ..................................................................................................... Prénom: ................................................................. Adresse:

.......................................................................................................................................................................................

Téléphone: ...................................................................................... Rubrique:

.............................................................

Texte de l’annonce:

mai 2009

Pages 40-41.indd 41

41

20/04/09 15:49:31


sucré-salé Menus des restaurants scolaires Plus d’informations sur www.siresco.fr., le site internet du Syndicat intercommunal de restauration collective. Lundi 4

Semaine du commerce équitable

Radis/beurre ou tomate croqu’sel, grillade de porc sauce barbecue ou escalope de volaille sauce diable, purée de pommes de terre ou riz pilaf, crème de gruyère ou formage fondu, fruits de saison.

Les éléments soulignés sont des produits issus - ou ayant une démarche - du commerce équitable

Mardi 5 Céleri rémoulade ou carottes râpées à la vinaigrette, sauté de bœuf aux oignons ou sauté d’agneau, carottes Vichy ou courgettes aux herbes, tomme blanche ou cantal, glace/biscuit ou liégeois au chocolat.

Mercredi 6 Salade mikado, filet de lingue/citron, gratin de brocolis, crème anglaise, brownies.

Jeudi 7 Salade Claudine ou fond d’artichaut en salade, rôti de dinde ou lapin rôti à la dijonnaise, boulgour ou quinoa aux petits légumes, yaourt aromatisé ou nature, fraises au sucre.

Lundi 18 Terrine de saumon/citron ou terrine aux deux poissons/citron, grillade de porc ou escalope de dindonneau poêlée, pâtes, mimolette ou emmenthal, ananas.

Mardi 19 Carottes râpées ou concombre sauce bulgare, filet de merlu sauce Nantua ou filet de grenadier sauce citronnée, ratatouille ou chou-fleur, yaourt nature ou fromage blanc nature, cookies à la nougatine.

Mercredi 20 Taboulé au quinoa, rôti de dinde à l’ancienne, purée de potiron, édam, fruit de saison.

Jeudi 21 Férié

Vendredi 22

(Semaine du Pain)

Salade des tropiques ou poireaux, pavé de saumon à l’oseille, riz au quinoa rouge, carré de l’est ou fromage crémeux, prunes.

Lundi 11

Lundi 25

Vendredi 8 Férié

Salade de lentilles ou de pâtes tricolores, filet de flétan ou de lieu noir, carottes à la crème ou courgettes à la béchamel, pain de campagne, fromage fondu ou crème de gruyère, fruits de saison.

Radis/beurre ou céleri rémoulade, tajine d’agneau aux amandes ou bœuf à la gardiane, semoule ou quinoa, cantal ou tomme grise, compote à la framboise ou fraise.

Mardi 12

Salade de pommes de terre aux olives ou de lentilles, poulet vallée d’Auge ou sauté de dinde en goulasch, haricots verts ou brocolis, bûche à la chèvre ou fromage fondu, prunes jaunes ou kiwi.

Salade mêlée ou laitue à la vinaigrette, cuisse de poulet à la provençale ou escalope de dinde au paprika, frites, pain aux herbes de Provence, yaourt nature ou aromatisé, poire cuite au chocolat ou pomme cuite au caramel.

Mercredi 13 Salade micette, sauté de veau forestier, flageolets persillés, pain aux céréales, saint-paulin, viennois au chocolat.

Mardi 26

Mercredi 27 Salade Cécile, quenelles de brochet sauce crustacé, pommes de terre persillées, fromage frais aux fines herbes, glace ou gélifié au caramel.

Jeudi 14

Jeudi 28

Betterave rouge cuite ou chou-fleur en salade, jambon blanc ou de dinde, pâtes tricolores, pain complet, bleu d’Auvergne ou de Grièges, prunes.

Scarole ou laitue, rôti de porc aux herbes ou rôti de veau au jus, côtes de blettes ou courgettes à la provençale, rouy ou saint-paulin, tarte aux pommes ou aux prunes.

Vendredi 15 Melon ou pastèque, steak hâché, jardinière de légumes ou mélange wok, pain aux graines de sésame, fromage blanc nature ou petit-suisse sucré, far breton ou clafoutis aux cerises.

Vendredi 29 Salade de lentilles ou de haricots blancs, cordon-bleu ou escalope viennoise, poêlée de légumes ou mélange wok, yaourt nature ou aromatisé, fraises au sucre.

Frais et léger en mai De mai à juillet, le cocombre, comme on l’appelait jusqu’au 17e siècle, colore les étals en provenance notamment du Loiret ou de l’Yonne… Un compagnon idéal pour un été frais et léger car il est très désaltérant et participe à la bonne hydratation de l’organisme. Riche en minéraux et oligo-éléments, en fibres, en vitamines A et B, et en pepsine, cette curcubitacée est en effet composée à plus de 96 % d’eau, en faisant l’un des légumes les moins caloriques avec 10 kcal/100 g. Pour la dégustation, choisissez-le bien ferme et petit (encore frais, il n’est pas nécessaire de le faire dégorger). Conservez-le au réfrigérateur pas plus de 5 jours pour qu’il reste croquant. Si vous ne l’utilisez pas entièrement, emballez-le soigneusement dans du film alimentaire. Consommez-le cru, râpé, tranché, en dés, sous forme de salade pour une entrée légère. Arrosé de jus de citron, d’un filet d’huile d’olive, ou accompagné de yaourt ou d’une pointe de crème aigre, c’est le hors-d’œuvre idéal de l’été. A noter aussi qu’il se marie à merveille avec les fines herbes, et notamment la menthe. Cuit, le concombre accompagne à merveille les plats de viandes et de poissons, décliné en poêlée, sauté au beurre, gratin ou cuit à l’étuvée…

Gaspacho concombre

avec menthe et basilic

Ingrédients (pour 4 personnes) 1 concombre et demi quelques feuilles de basilic quelques feuilles de menthe le jus de 1/2 citron 100 g de fromage blanc à 0 % 1/2 barquette de St-Moret sel et poivre • Commencez par éplucher et coupez le concombre en petits morceaux. • Pressez le citron. • Dans le bol mixer, mettez le jus de citron, les deux fromages, le concombre, le basilic et la menthe. • Mixez jusqu’à l’obtention d’un gaspacho onctueux. Salez et poivrez… • Répartissez dans 4 verres transparents, parsemez de menthe et placez au réfrigérateur jusqu’au moment de servir... Une entrée fraîche, légère, rapide et délicieuse !

En élémentaire, les enfants bénéficient du double choix. 42 p 42.indd Sec1:42

mai 2009

24/04/09 12:11:37


NOUS N OUS AAVONS VONS PPLUS LUS D DEE CCLIENTS LIENTS Q QUI UI CCHERCHENT HERCHENT UN U NB BIEN IIEEN IIM IMMOBILIER MM MOBIL OBILIER

St-Mandé

Charenton on n le Pont

St-Maurice

Gentilly

Ivry sur Seine Maisons A Alfo Alfort LLe kremlin Bicêtre Alfortville Arcueil Cachan

Vitry sur Seine

Le Perreux sur Marne Nogent Bry sur Marne

Champigny C sur Marne

St-Maur des Fossés

Villejuif Créteil

La Varenne

Bonneuil sur Marne

PROCHAINEMENT

Champigny 0509.indd 7

VENDEUR : TROUVER VOTRE ACHETEUR SUR

Fontenay sous Bois oiis

Joinville le Pont

I M M O B I L I E R

I N T E R A C T I F

EXCLUSIF CHEZ AGENTYS,

15 AGENCES 1 SEUL INTERLOCUTEUR, + DE 1500 ANNONCES Vincennes

R É S E A U

www.agentys.com

Villiers sur Marne

Le Plessis Trévise

CHAMPIGNY - CENTRE

Réf. M00752

3 pièces

AGENTYS CHAMPIGNY

26, rue Albert Thomas - 94500 CHAMPIGNY

Noiseau La Queue en Brie Sucy en Brie

295 000 € F.A.I En exclusivité : à 5 min à pied du centre, sur terrain de 460 m², maison de plain pied de 3 pièces, agrandissement possible.

Chennevières sur Marne Ormesson ssu u Marne sur

EXCLUSIVITÉ AGENTYS

Tél : 01.48.80.88.55

Email : champignymairie@agentys.com

23/04/09 15:40:31


Consultez nos affaires sur

www.annecarolechampigny.com 21, rue Louis Talamoni - 94500 Champigny-SUR-MARNE -

CHAMPIGNY-SUR-MARNE Parc départemental UNIQU’ALLIANCE Dans un havre de paix et proche toutes commodités, spacieuse maison très lumineuse 7 pièces, 5 chambres. Terrasse plein sud 399000 ` 2617268 Frs

ALFORTVILLE - Véron UNIQU’ALLIANCE Studio avec coin cuisine, salle d’eau avec w.c., vendu loue 482` hors charges/ mois idéal pour investissement bien plus sur que la bourse, prix en baisse ! 86000 ` 564123 Frs

CHAMPIGNY-SUR-MARNE - Centre Mairie UNIQU’ALLIANCE Au coeur des commodités de Champigny. Ce trois pièces, deux chambres sera idéal en première acquisition. Sa vue sur jardin vous fera oublier que vous êtes en centre ville ! 155000 ` 1016733 Frs

CHAMPIGNY-SUR-MARNE - Coeuilly UNIQU’ALLIANCE Un petit air de campagne pour ce 3 pièces disposant d’un jardin agréable, au calme mais proche de toutes commodités, sa disposition et son jardin exposé sud ouest vous séduiront. 222000 ` 1456225 Frs

NOISY LE GRAND UNIQU’ALLIANCE Appartement situé au 2ème étage d’une petite copropriété, comprenant une entrée, un séjour, une chambre, une cuisine, une salle d’eau, w.c., le tout à rafraîchir libre au 15 septembre 2009. 139000 ` 911780 Frs

CHAMPIGNY-SUR-MARNE - Maroc Proche bords de marne, dans résidence, appartement de 3 pièces principales comprenant cuisine équipée, séjour, 2 chambres, rangements et cave.

CHAMPIGNY-SUR-MARNE - Maroc Maison indépendante au calme, située en bords de marne dans le quartier du maroc accès piéton privatif pour cette maison de 69 m² Cuisine ouverte sur séjour, deux chambres à l’étage. Vue sur jardin 264000 ` 1731726 Frs

CHAMPIGNY-SUR-MARNE - Maroc

165000 `

CHAMPIGNY-SUR-MARNE - Coeuilly UNIQU’ALLIANCE Maison en copropriété de sol avec garage et jardin. Aucun travaux a prévoir ! 2 Chambres, bureau beau séjour donnant sur le jardin. Faire proposition ! 295000 ` 1935073 Frs

En nous confiant votre bien à la vente, 25 agences régionales et 2 agences locales travailleront pour vendre votre bien au meilleur prix

1082329 Frs

Appartement avec double vitrage, 3 chambres en rdc surélevé dans résidence très calme et arborée proche de toute commodités. 193000 `

CHAMPIGNY-SUR-MARNE - Tremblay UNIQU’ALLIANCE Maison a rénover comprenant un salon, une cuisine, deux chambres possible 3, sdb sous sol total sur un terrain de 115 m². Accès direct principaux axes routiers et commodités. 245000 ` 1607095 Frs

1265997 Frs

CHAMPIGNY-SUR-MARNE - Le Plant Dans un quartier pavillonnaire proche de toutes commodités, maison ancienne entièrement rénovée, comprenant séjour avec cheminée, 3 chambres, terrasse, garage et jardin. 345000 ` 2263052 Frs

CHAMPIGNY-SUR-MARNE - Bois l’Abbé Appartement de 5 pièces, 4 chambres. Bel espace de vie, nombreux rangements, vue panoramique, proximité transports, commerces et écoles bon rapport qualité prix 179000 ` 1174163 Frs

01 47 06 47 06

CHAMPIGNY-SUR-MARNE - Coeuilly UNIQU’ALLIANCE

2617268 Frs

CHAMPIGNY-SUR-MARNE - Maroc UNIQU’ALLIANCE Dernier étage, très bonne exposition, résidence de bon standing. 3 pièces bien agencé comprenant beau séjour, cuisine équipée us, deux chambres, parking et cave. Très bon quartier, sa luminosité vous enchantera. 195000 ` 1279116 Frs

CHAMPIGNY-SUR-MARNE - Le Plant UNIQU’ALLIANCE Comme une petite maison, appartement 2p en duplex dans une copropriété à taille humaine. Il comprend une cuisine us aménagée, séjour, sde avec w.c., chambre en mezzanine. 138000 ` 905221 Frs

CHAMPIGNY-SUR-MARNE - Centre Mairie UNIQU’ALLIANCE Appartement deux pièces avec cave dans petite copropriété en centre ville. Cet appartement donne sur un jardin privatif, son séjour dispose d’une cheminée. 145000 ` 951138 Frs

CHAMPIGNY-SUR-MARNE - Maroc A deux pas des bords de marne, dans une résidence calme et arborée, charme et espace garantis pour ce beau 4 pièces en bon état. Double séjour traversant et extrêmement lumineux. Fonctionnel, dans copropriété fermée et bien entretenue 199000 ` 1305354 Frs

CHAMPIGNY-SUR-MARNE - Maroc Dans résidence calme et arborée, appartement de 4 pièces principales en étage, comprenant séjour double ouvrant sur balcon et 2 chambres. Cave.

CHAMPIGNY-SUR-MARNE - Tremblay Vue sur parc du Tremblay, dans résidence de standing, appartement de 3 pièces principales comprenant séjour ouvrant sur balcon et 2 chambres. Box.

CHAMPIGNY-SUR-MARNE - Plateau Duplex de 3 pièces principales en parfait état comprenant : séjour, cuisine équipée, 2 chambres, salle de bains, dressing, box. Proche de toutes commodité.

239000 `

165000 `

Prix négociable ! Cette maison d’environ 180 m² sur un terrain de 430 m² comprend un double séjour de plus de 35 m² avec cheminée, une cuisine aménagée et équipée, 5 chambres, un sous sol total. Non mitoyenne, elle est située dans un quartier pavillonnaire de Champigny

399000 `

1567737 Frs

202000 `

1325033 Frs

1082329 Frs

VOTRE PROJET IMMOBILIER AVEC ANNE CAROLE VOUS SOUHAITEZ : UNE ESTIMATION GRATUITE ACHETER UN BIEN IMMOBILIER - LOUER UN BIEN IMMOBILIER

ESTIMATION GRATUITE NOM........................................................................................................... PRENOM ..................................................................................................... ADRESSE ................................................................................................................................................................................................................................ ......................................................................................................................................................................................................................................................

TEL ................................................................................................................ MAIL ............................................................................................................... VOUS POUVEZ NOUS CONTACTER : PAR TEL 01 47 06 47 06 PAR EMAIL arch2@annecarole.com - PAR RETOUR DU COUPON A NOTRE ADRESSE

Champigny 0509.indd 8

23/04/09 15:40:39


Champigny notre ville, mai 2009