Issuu on Google+

     Vendanges de

C h a m a l o t

-

los Les L ouise s

R é s i d e n c e

Alexa ndra Rous sopo u

l erne as Iv Thom

rt Goba

Yves

Isabe

l Dup

erray

2009

  Pr i n t e mp s

d ’ a r t i s t e s


Vendanges de Printemps 2009

Chamalot - RÊsidence d’artistes


Chamalot-Résidence d’artistes ISBN : 978-2-917684-01-6


Isabel Duperray Yves Gobart Thomas Ivernel Les Louises Alexandra Roussopoulos


Isabel Duperray


Immersion

Devenir herbe Devenir arbre Le vallon Du dormeur du val Ce qui brille c’est du sang La lumière se faufile (J’ai froid) Cirque d’arbres suspendus Corrida Je me refuge dans l’ombre des noisetiers Pour pleurer ? Devenir larme Toute puissance


Sans titre, 2008, acrylique sur papier, 50x65 cm


Sans titre, 2008, acrylique sur papier, 50x65 cm


Vue d’atelier, Chamalot, 2008


Autoportrait I, 2008, photographie numĂŠrique


Sans titre, 2009, photographie peinte, 20x27 cm


Isabel Duperray Née à Saint-Etienne en 1966. Vit et travaille à Paris et Madrid. www.isabelduperray.com 1992 Diplôme de l’Ecole Nationale Supérieure des Arts Décoratifs. 1990-2000 Scénographe et créatrice de costumes pour le théâtre. Expositions personnelles (sélection) : 2008 2007 2005

Contrenature, Moments d’arts Christian Aubert. La Forge, Saint-Grégoire (Ile et Villaine). Par monts et par vaux, Galerie Jérôme Ladiray, Rouen. En lisière, Fondation Zervos, Vezelay. Galerie municipale, Vitry sur Seine. Galerie Guigon, Paris. Traverse, galerie Monumental, Lisbonne.

Expositions collectives (sélection) : 2009 2008 2007 2006

Artistas de la Casa Velazquez 1998-2008, Institut Français, Madrid Bagarre générale, Galerie Bernard Ceysson, Saint-Etienne. Exposition pour le 11ème prix Antoine Marin, Arcueil. Exposition du grand prix de peinture de Saint-Grégoire.

Divers : 2008

Entretien avec Daniel Deshay, France Culture


Yves Gobart


Au départ il y a un conte, une anecdote ou un morceau d’histoire que je me raconte à moi-même, c’est la nourriture de départ qui me permet de trouver le sujet. Ensuite je place le décor, généralement un paysage que je m’emploie à dresser rapidement. Après cela, je place mon sujet dans l’espace créé ou recréé, et c’est là toute la difficulté. Je me dois de rester en accord, en bons termes avec le fond. Un peu comme la mise en scène d’une pièce de théâtre. Les forêts et les sous-bois sont pour moi un sujet de prédilection, ceux-ci faisant référence directement à l’univers étrange et magique des histoires. Il suffit de s’imprégner d’un lieu, de vivre avec, pour que l’imaginaire se réveille, et que les fables prennent vie à mes yeux. Je pense mes tableaux comme des chapitres. Pas nécessairement avec une suite logique et narrative. L’action de placer un sujet, un âne, la plupart du temps en « décalage » avec le décor, est ma justification narrative. C’est le décalage (un changement d’échelle ou une situation incongrue) qui raconte l’histoire.


Le retour de la peau de bourriquet, 2006, huile sur toile, 116x145 cm


A la recherche du petit chaperon rouge, 2007, huile sur toile, 160x200 cm


Le loup..., 2007, huile sur toile, 60x60 cm


et l’agneau, 2007, huile sur toile, 60x60 cm


Il faut tuer l’âne Martin, 2008, huile sur toile, 130x149 cm


Yves Gobart Né à Montauban en 1973. Vit et travaille à Paris. www.yvesgobart.com 1999 1995

Diplôme de l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris. BTS d’Art Appliqué, ENSAAMA, Paris.

Expositions personnelles (sélection) : 2007 Un certain, Galerie Catherine & André Hug, Paris. Expositions collectives (sélection) :

2008 2007 2006

Génération 70, Galerie Iragui, Moscou. Les malheurs de Sophie, Galerie Nivet-Carzon, Paris. Triptyque, Salon d’Angers. Salon de la Jeune Création, Paris. SoFF, Londres. Art Moscou, Galerie Iragui. Vivre et laissez mourir, Espace Eugène Baudoin, Anthony 92. La preuve par 9, Galerie Catherine & André Hug, Paris. Chaleureuse, cultivée, marrante, Agathe a 27 ans et souffre de délire schizophrène, Galerie Nivet-Carzon, Paris. Art Moscou, Galerie Iragui. Rizzo + Gobart, Galerie Catherine & André Hug, Paris. Salon de Montrouge.


Thomas Ivernel


Nous sommes dans une clairière. Un rayon de soleil venant d’en haut éclaire les feuilles, la roche et la mousse. Une route serpente à travers les champs couronnés par une haie d’arbres. Le tout évoque une toison pubienne et une vulve sortant du plus profond de la terre. Une jeune servante tient une cruche. Le feuillage est vert. Un couple fait l’amour dans la rue. Un type en blanc joue de la guitare en sautant d’un quai d’un RER. Un autre maquillé en vert, rouge et blanc fait l’acteur une dernière fois. Une petite fille tient un couteau avec une poupée à ses côtés. Elle a le regard triste. Un chauve conduit sa voiture et on voit à travers le pare-brise un homme en jean bleu qui s’envole devant un pont du périph. La petite fille à la poupée se met sur la pointe des pieds pour attraper les fruits confits en haut de l’armoire. Le chaos derrière elle est là pour lui rappeler que la gourmandise n’est pas sans conséquence. Un homme en blouse blanche et portant un masque triste nous regarde. Une scène violente a lieu derrière lui. Un homme tout rouge à queue de pie rouge aussi se tient à côté de la servante à la cruche. Il s’approche d’elle. Il lui dit les mots qu’il faut car il sait comment s’y prendre. Il comprend qu’il doit la désirer intensément pour qu’elle se laisse peindre.


Plus de lumière..., 2008, huile sur toile, 130x162 cm


L’illusionniste, 2007-2008, huile sur toile, 172x77 cm


Paysage de Corrèze, 2008, huile sur toile, 40x40 cm Paysage à côté de Chamalot, 2008, huile sur toile, 30x60 cm


La fontaine du diable, 2008, huile sur toile, 100x100 cm


Les fruits confits, 2008, huile sur toile, 92x73 cm


Thomas Ivernel Né à Paris en 1970. Vit et travaille à Paris. www.thomasivernel.com 1994

Diplôme de l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris.

Expositions personnelles (sélection) : 2009 2008 2007 2006

Loft d’Ana Carril, New-York, U.S.A. Désir fou, Galerie du Rutebeuf, Clichy. Les armées de la nuit, La Maison du Boulanger, Troyes. Hors-saison, Association Aldebarande AAA, Paris. Thomas Ivernel, Bourse Renoir, Bar-sur-Seine.

Expositions collectives (sélection) : 2009 2008 2007 2006

Prix Antoine Marin, Arcueil. L’ombre et la lumière, Espace Julio Gonzalès, Arcueil. Les malheurs de Sophie, Galerie Nivet-Carzon et galerie C. et A. Hug, Paris. Triptyque, Salon d’Angers. Identités, Zen factory, Paris. Tour de chauffe, Galerie Univer, Paris. Salon de Montrouge. Mac 2000, Paris. Galerie 96, Paris.

Divers : 2009

Affiche de la pièce «Perthus» de Jean-Marie Besset, théâtre Marigny.


Les Louises


Petite histoire d’une désœuvre entre artistes inconvenables Il était une fois les Louises. C’est l’histoire d’une rencontre entre trois artistes qui fruitent ensemble une belle toile. C’est une histoire qui nous emballe, de deux femmes et d’un homme qui peignent à trois, avec trois fois plus de doigts. Et si nous retenions que l’œuvre des Louises tire sa puissance en ce qu’elle relève le désir de celui qui la contemple. Leur œuvre se pose alors en témoin de ce sur quoi notre imaginaire va pouvoir élaborer. En cela plait-elle? Les toiles des Louises, c’est la petite histoire d’une désoeuvre entre artistes inconvenables…. C’est une invite, à nous les contemplatifs, à jacasser sur l’histoire picturale d’une audace au rendu palpable. En cela, elle touche au sublime puisqu’elle permet à celui qui la regarde d’élaborer sur son fantasme. Celui-ci étant : nous pouvons jouir inconvenablement. L’art des Louises nous dévoile et nous donne du plaisir. Il autorise. Nous le prenons en otage pour jouir davantage, sur son dos. Les Louises, c’est la petite histoire d’une ébauche érotique qui se débauche en plastique.

Muriel Azoulay


Sans titre, 2008, huile sur toile, 33x40,5 cm


Sans titre, 2008, huile sur toile, 33x40,5 cm


Les vacances, 2008, huile sur toile, Triptyque 162x390 cm


Sans titre, 2008, huile sur toile, 40,5x33 cm


Les Louises Création des Louises en 2005. Les Louises sont trois peintres vivant et travaillant à Paris. Les Louises sont représentées par la galerie Odile Ouizeman, Paris. www.galerieouizeman.com

Iris Levasseur Née en 1972.

Olivier Passieux Né en 1973.

Florence Reymond Née en 1971. Expositions : 2009

Les grandes vacances, Maison d’art Bernard Anthonioz, Nogent-sur-Marne, commissariat Françoise Pétrovitch.

2008

Propos d’Europe 7.0 – Paris/Budapest », Fondation Hippocrène, Paris, sur une proposition de Marc Desgrandchamps. Propos d’Europe 7.0 – Paris/Budapest », Fondation Karolyi, Hongrie.


Alexandra Roussopoulos


Mon travail artistique se développe autour de plusieurs directions : Les châssis-formes (les séries flaque, archipel, solo/duo), de grandes peintures, à la limite de la sculpture, traitées de manière quasi monochrome. Souhaitant sortir du format traditionnel du châssis, j’ai redessiné leurs formes en commençant par arrondir les angles, jusqu’à obtenir une structure originale, des formes sans identité propre mais qui sollicitent l’imaginaire pour que l’inconscient y trouve sa figuration propre. Les espaces inventés, des dessins qui mettent en scène les grandes toiles dans des espaces virtuels ou existants. Les eaux mouvantes, des découpes dans la toile, installées au mur et créant par leur assemblage des ondulations. Les carnets, dans lesquels une grande diversité de sujets et techniques sont abordés. C’est quoi l’histoire ? (les séries paysage occupé, je m’expose, enfance) des photomontages réalisés à partir de photographies ou de cartes postales. L’espace utopique fait irruption partout dans mon travail, à la recherche de la forme idéale, sans angles, libre et mobile, une présence omnisciente qui règne, protège et envahit les lieux. Les peintures, par leur forme, matière et couleur dialoguent avec l’architecture, l’espace dans lequel elles se trouvent et font référence à la géographie, à un territoire. En résidence à Chamalot (nom ô combien évocateur pour moi, chamallow pourrait être le titre d’une de mes formes) mon projet sur place s’est porté spécifiquement sur la forme du département de la Corrèze, à travers des gouaches, des carnets et des dessins. Je présente ici une grande toile réalisée quelques mois plus tard et une série de dessins sur calque mettant en scène cette peinture dans l’espace de la grange atelier.


Espace grange-atelier I, 2009, crayon et collage sur papier, 20x29 cm


Espace grange-atelier II, 2009, crayon et collage sur papier, 20x29 cm


Vue d’atelier, 2009


Corrèze, 2009, acrylique sur toile, 130x200 cm,


Châssis pour la réalisation de la peinture Corrèze, 2009


Alexandra Roussopoulos Née en 1969. Vit et travaille à Paris www.alexandra-roussopoulos.com 1990 1989 1988

Diplôme de l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux Arts de Paris. Camberwell School of Art, Londres. Heatherley’s School of Art, Londres.

Expositions personnelles (sélection) : 2008 Fondation Louis-Moret, Martigny, Suisse. Galerie Pixi - Marie Victoire Poliakoff, Paris. 2007 Galerie du Montparnasse, Paris. 2006 Galerie Pixi - Marie Victoire Poliakoff, Paris. 2005 Centre d’art contemporain, Mourenx. Expositions collectives (sélection) : 2009 2008 2007

Sélection Prix Mourlot, galerie de l’ESBAM, Marseille. L’Art dans les Chapelles, 18ème édition, Bretagne. Do I know you ?, Urban Gallery, Marseille. Galerie Artes, Medana, Slovénie. LREI Art Auction, New-York, USA. Art protects, galerie Yvon Lambert, Paris. Fiac 2007, Aides, Paris. Galerie Astrolavos, Athènes, Grèce. Unfair exhibition, Athènes, Grèce.

Divers : 2007

Commissaire de l’exposition L’eau et les rêves, galerie Kamchatka, Paris.


Ce catalogue a été édité par Chamalot - Résidence d’artistes à l’occasion de l’exposition Vendanges de Printemps 2009, dans les locaux de la résidence, du 12 au 26 avril 2009. Crédits photographiques : Les artistes, Lea Lund pour Alexandra Roussopoulos.

Contact : Chamalot - Résidence d’artistes Christine et Philippe Pée 19300 Moustier-Ventadour +33 (0)5 55 93 05 90 chamalot.residence@free.fr www.chamalot-residart.fr

L’association Chamalot - Résidence d’artistes reçoit le soutien moral et financier du Conseil Régional du Limousin, du Conseil Général de la Corrèze, de la Communauté de Communes de Ventadour, de la Commune de Moustier-Ventadour.

Moustier-Ventadour

© Chamalot - Résidence d’artistes / Les artistes Tous droits de reproduction réservés pour tous les pays ISBN : 978-2-917684-01-6 Dépôt légal : avril 2009



Catalogue Vendanges de printemps 2009