Page 7

Comment ses hommes et ses femmes, ses familles d’apparence normale et bienveillante, ont pu être à l’initiative d’une des plus grandes machines meurtrières de l’histoire ? Ses dernières peintures construisent une réflexion sur la représentation des femmes : leurs mises en scène, leurs attitudes, leurs vêtements. Des femmes dont les corps sont mis au service du pouvoir masculin. Une manipulation des images que l’artiste annule par la peinture. Elle renverse la stratégie en déclinant des allégories sociétales où les femmes portent une vision critique. Giulia Andreani retourne les images de propagande pour en faire de véritables instruments critiques envers des sociétés qui ne semblent pas avoir retenu les leçons de leur propre Histoire. L’artiste veille aux images : leur rôle, le discours qu’elles véhiculent et leurs répercussions normées sur l’imaginaire collectif.

Damnatio Memoriæ III, 2015, acrylique sur toile, 150 x 200 cm

5

Cat vendange tardive 2015 web  
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you