Page 1

portefolio CHALARD Anne-Lise ENSA Toulouse 3ème Année


Formations: - Depuis 2014: étudiante Toulouse, actuellement en année de licence

à l’ENSA troisième

Etudiante en architcture à l’ENSA Toulouse CHALARD Anne-lise

- Juin 2014: obtention Bac S spécialité physique-chimie, option espagnol européen, mention assez bien

17 chemin des Fontanelles 46000 Cahors

- Juin 2011: obtention du brevet des collèges mention bien

Permis B Tél: 06 12 41 51 87 Mail: annelise.chalard@gmail.com

Connaissances: Informatique et logiciels: -

Autocad Archicad Indesign Photoshop Illustrator Word Excel Artlantis Sketchup

Langues: -Francais -Anglais: lu et parlé, B1 -Espagnol: lu, parlé et certifié (B1)

Expériences professionnelles: - Décembre 2017: hôtesse accueil client - service adhésions - 2016/2017: Trésorière de la cafétéria étudiante de l’ENSA Toulouse - 2015/2017: Bénévolat à la cafétéria étudiante de l’ENSA Toulouse - Aout 2016: stage première pratique général du Lot (46)

- Conseil

- Juillet 2015/2016/2017: Assistante administrative, logistique et d’accueil Paprec Sud Ouest (46) - Août 2015: Stage fin de première année ENSA Toulouse, Entreprise CHAPUT (23) charpente/ construction bois - Juillet 2013:Bénévole au Festival Cahors blues - Avril 2011: Stage de découverte - Cabinet d’Architecture Lebaron-Kherif/Chassary (19)


Sommaire : ARCHITECTURE:

7-50

Maison individuelle : 10 avril 7-14

Maison individelle : Amidoniers ERP : Paul Sabatier- Recyclerie Habitat participatif: Montastruc ERP : Montastruc- Le CREUSET URBANISME : MAQUETTE : ART:

15-22 23-30 31-40 41-50 51-56 57-66 67-70


6


Le projet se situe Rue du 10 avril, au cœur de Toulouse. Le site était un site spécifique puisque celui-ci se situe entre une route et un parc. Le programme du projet était la construction d’un habitat individuel pour une famille de 4 personnes, qui accueillerait un lieu de commerce accessible à tous les passants et habitants qui côtoient le parc. La difficulté de ce projet étant de gérer le vie-à-vis et le problème de privacité lié au passage entre la rue et le parc, essentiel de préserver. Afin de répondre à cette problématique le projet vient s’implanter en partie haute de la parcelle, on retrouve un jardin privatif qui vient faire tampon avec le pavillonnaire situé à coté. Un principe de terrasse est aménagé sur la partie basse afin de gérer le dénivelé et facilité l’accès au parc. Ces terrasses permettent de mettre à distance le cheminement du bâtiment. Concernant le projet on retrouve un bâtiment avec une géométrie simple ajustée par des loggias, dissimulé derrière un bardage bois qui entoure l’ensemble du bâtiment en venant s’adapter à la forme atypique de la parcelle. On vient mettre en place une seconde peau. La composition intérieure suit un schéma simple: les pièces de nuits, placées sur 3 étages, sont mise à distance des espaces de vie par un espace de circulation. Chaque espace suit un trame structurelle simple et est composé par un jeu de trame: un espace de vie utilise 2 trames tandis qu’un espace de nuit n’en utilise qu’une. En rez-de-chaussée on retrouve un lieu de commerce accessible uniquement par la parc.

A R C H I T E C T U R E

M a i s o n I n d i v i d u e l l e

Binome JANSEN Lucas

7


8


A R C H I T E C T U R E

périeur d’Architecture

2016/2017

projet XL

OULOUSAINE Plan de situation

Plan de situation 1/1000

Plan de masse Parement intérieur plâtre Pare-vapeur Isolant OSB Pare pluie Bardage bois Tasseau

Fondation

Détails

1/50 Complexe de couverture OSB Liteau Panne Poutre Charpente bois Menuiserie

Plan de masse

1/200

Poteaux

Plan de masse

9


Plan RDC

10


A R C H I T E C T U R E

Plan R+1

11


Plan R+2

12


Plan de situation 1/1000

Plan de masse

1/200

A R C H I T E C T U R E

Parement intérieur plâtre Pare-vapeur

Plan du premier étage

1/100

Isolant

Plan du deuxième étage

OSB

1/100

Pare pluie Bardage bois Tasseau

Fondation

Détails

1/50 Complexe de couverture OSB Liteau Panne Poutre Charpente bois Menuiserie Poteaux Tasseau Bardage Plancher bois Tasseau bois Dalle béton

Détails

1/50 Parement intérieur plâtre Pare-vapeur Isolant OSB Pare pluie Bardage bois Tasseau

Elévation sur rue

1/100

Panneau amovible

Façade

Tirant Menuiserie

Plancher bois Tasseau bois Dalle béton

Détails

1/50

Plan de rez de chaussé

1/100

Photos de maquette et référence

Elévation Ouest

1/100

Façade

13


14


Situé à l’entrée de Toulouse le site des bassins des Amidonniers se compose de 2 bassins organisés autour d’un parc accessible au public. Les problématiques principales pour ce projet ont été de trouver le bon rapport entre le privé et le public tout en gérant les questions de nuisances. Ainsi le projet s’implante sur la partie central des deux bassins en partie haute permettant une vue sur le bassin et les espaces verts en face tout en permettant le passage d’un chemin en contrebas. Le programme du bâtiment étant l’habitat d’une famille de 4 personnes se composant d’un couple avec un enfant en bas âge et un étudiant nécessitant un espace qui lui est dédié. Afin de répondre à ce programme le projet se compose d’une division intérieure en 3 parties, un espace nuit pour le couple et l’enfant en bas âge, un espace type studio pour l’étudiant, le tout mis en relation par un espace de vie central. L’espace central se compose comme l’articulation du projet. Tout le projet est posé sur un socle sur-élevé de 1 mètre afin que toutes les fenêtres ne soient pas à porté de vue. D’autre part le toiture en pente vient créer un espace couvert semi extérieur grâce à son avancée et rappeler les toitures des pavillons alentour.

A R C H I T E C T U R E

M a i s o n I n d i v i d u e l l e

15


16


A R C H I T E C T U R E

Plan de masse

17


B

A

A DÉTAIL 1

B

GSEducationalVersion

18

Plan RDC


A R C H I T E C T U R E

DÉTAIL 1

GSEducationalVersion

Zoom de plan

19


N 1/50

Faรงade

GSEducationalVersion

0

UPE AA 1/50

20

Coupe


29 28 27 26

25

24 23

A R C H I T E C T U R E

1 2 3 4 5 6 7 8

1- PARE VAPEUR 2- PARE PLUIE 3-PLAQUE DE PLÂTRE 4-ISOLANT 5- PLAQUE OSB 6- TASSEAU 7- BARDAGE BOIS 8- MONTANT 9- ÉTANCHÉITÉ 10- JOINT 11- PIÈCE D’ENCADREMENT 12- PROTECTION MÉTALLIQUE 13- FENÊTRE BOIS 14- TAPÉ 15- VOLET BOIS 16- PIÈCE D’APPUIE 17- BANDE ISOLANTE PÉRIPHERIQUE 18- MUR DE SOUBASSEMENT 19-FONDATIONS 20-POUTRELLE HOURDIS 21-DALLE DE COMPRESSION 22-CHAPPE DE PROPRETÉ 23- REVÊTEMENT 24- PANNES 25- POUTRES 26- PANNEAUX ISOLANT 27- CONTRE-LATTE 28- VOLIGE 29- COUVERTURE EN ZINC

9 10 11 12

13 14 15

16 19 20

4

21 22

17

18

LA MAISON TOIT HABITER UN LIEU - BASSIN DES AMIDONNIERS, TOULOUSE

DÉTAIL 1/10

Détail constructif

21


22


A R C H I T E C T U R E

Situé au cœur de l’université Paul Sabotier la parcelle a pour but d’accueillir une recyclerie étudiante. Cet équipement recevant du public permet d’accueillir un espace d’échange et de Troc au sein de l’université pour palier aux problèmes de gaspillage. En effet cet espace pourra accueillir les différents meubles des étudiants et permettre l’échange entre eux. Des unités dites mobiles serviront de lieux de stockage et seront placées dans tout Toulouse avant d’être ramenées au point central sur Paul Sabatier où les échanges auront lieux. Positionné en bordure de parcelle le projet est lié à un grand parvis qui a pour but d’accueillir les unités mobiles, ainsi qu’un parc arboré qui pourra être habité par les étudiants. La base du projet se compose d’une structure tridimensionnelle en nappe qui fonctionne comme une toiture unitaire. Grâce à cette structure nous avons eu la volonté de créer un espace praticable à la fois au dessus et au dessous de celle ci. Ainsi la toiture devient un endroit ou les étudiants pourront se détendre tandis que la sous face de la toiture se compose sous un des deux blocs de tout un pôle administratif avec une salle de conférence, des bureaux … tandis que le second bloc accueil tout l’espace de troc et d’exposition. Le concept du projet était de donner l’illusion que le bâtiment sortait de terre, comme si on avait soulevé celle-ci.

E R P R e c y c l e r i e

Binome LALOU Saad

23


24


A R C H I T E C T U R E

1

Plan masse 1/500 : Implantation

Plan de masse

25


Scénette 2 : Vue intérieure d’usages

A

3

4

2

A’

Plan 1/200 : Relation intérieur-extérieur

Plan RDC

26


A R C H I T E C T U R E

UNE HALLE URBAINE : POTENTIELS DES CONTRAINTES Étudiants : CHALARD Anne-Lise LAHLOU Mohammed Saad Groupe numéro : G6 Famille structurelle : Tridimensionnelle

EMPRISE SCENETTE EXTERIEURE

Image

conceptuelle

Scénette 1 : Intention du proje

Coupe AA’ 1/200 : Continuité sol-toiture

Coupe

1

Elévation Nord-Est 1/200 : Composition de la façade

Façade

27


Corten

Toiture végétalisée

Liaison noeud

Mur rideau

Détail 1/20

Détails constructifs

28


Elévation Nord-Est 1/200 : Composition de la façade

Plan-Coupe 1/50 Unités mobiles

Axonométrie éclatée unité mobile 1/100

Unité mobile

29

A R C H I T E C T U R E


30


Situé au cœur de Montastruc, commune non loin de Toulouse, la parcelle a pour but d’accueillir un habitat participatif. Celui-ci se compose de 5 logements ( 2 studios, un T3, un T4 et un T5 ) ainsi que des parties participatives pour les habitants en plus d’un espace participatif dont nous avons fais le choix d’être un espace de travail ouvert aux habitants du logement mais aussi de Montastruc. En raison de la forte topographie et de la géométrie naturelle du terrain le bâtiment s’implante en milieu de parcelle afin de renforcer le cône naturel de dilatation de la parcelle ainsi que l’articulation de celle-ci. Un réel travail urbain a été fait pendant ce semestre sur l’aménagement de la parcelle, avec l’aménagement de promenade, de traversées de parcelle etc. Concernant le projet il se compose d’un corps en béton qui vient s’enterrer dans la topographie petit à petit, sur lequel viennent s’accouder, s’enchâsser des blocs en bois qui accueillent les logements. Le bâtiment utilise pleinement la topographie pour s’implanter et créer des jeux de terrasses. On distingue deux stratégies de composition de l’espace entre les deux cotés du bâtiments: l’une public visant à mener vers le belvédère point central du projet, et l’autre partie, privée, avec un rapport plus intime jouant sur plusieurs niveaux de terrasse. On retrouve en façade un jeu sur les gardes corps: certains visant à être une barrière physique et visuelle tandis que d’autres visent uniquement à être une barrière physique.

A R C H I T E C T U R E

E R P H a b i t a t p a r t i c i p a t i f

Binôme JUTAND Alix

31


Insertion d’image

32


A R C H I T E C T U R E

nue

Ave du c nde

e ro

in d

hem

Ave

nue

Rue de l'es

planade

Av

en

ue

de

la

de

la g

are

ga

re

Plan de masse

33


Plan RDC

34 ESTCODE

B AS UR SO EA CIA U TIF

M CH ON AR TE G E

M CH ON AR TE G E


ESTCODE

ESTCODE

M CH ON AR TE G E

00

15

00

.0

0

90 0.

00 00

0

00

.0

00

15

00

00

0.

90

ESTCODE

0

00

.0

00

00

15

00

00

0.

00

90

0.

90

E RA SP NG AC E EM D EN E T

M CH ON AR TE G E

A R C H I T E C T U R E

Plan R-1

35


Plan R-2

36 M C ON H T AR E G E


A R C H I T E C T U R E

Faรงade

Faรงade

37


Faรงade

Faรงade

38


A R C H I T E C T U R E

Coupes

SOLSTICE ETE

EQUINOXE SOLSTICE HIVER

Coupes

SOLSTICE ETE

EQUINOXE SOLSTICE HIVER

Coupes

39


40


A R C H I T E C T U R E

Le projet prend place dans le centre bourg de Montastruc, sur le place Pere Pescador. Aujourd’hui cette place est sur-dimensionnée et peu habitée. Ainsi le projet vient s’implanter aux extrémités de la place afin de redimensionner la place en venant la cintrer avec du bâtis et ainsi la requalifier. Le programme du projet est Le CREUSET ( centre de recherche des usages et de la techniques) se composant de 3 ateliers de travail, d’une salle des machines, d’un auditorium, un pôle administratif, une librairie, une cafétéria, des locaux communs ainsi qu’un logement visant à héberger les 3 personnes utilisant les ateliers. Le projet se compose donc d’un grande toiture en polycarbonate alvéolé et structure acier tramé, formant un U. Elle a pour but de venir créer une unité entre les différents bâtiments qui accueille le programme et viennent s’insérer sous cette toiture entre la trame structurelle. D’autre part elle permet de créer des espaces extérieurs couvert servant d’extensions aux différents salles et donc favoriser le rapport intérieur/extérieur. Tous les blocs s’insérant sous la toiture sont en bois avec un bardage horizontal pour venir rappeler le calpinage des briques alentour. Certains blocs sont transparents afin de favoriser les porosités du bâtiment et ne pas former un unique bloc massif.

E R P L e C R E U S E T

41


42


A R C H I T E C T U R E

nue

Ave nde

e ro

in d

hem

du c

Ave

nue

Rue de l'e

splanade

Av

en

ue

de

la

de

la g

are

ga

re

Plan de masse

43


B

12

Ave nue

B

du c e ro

in d

hem

11

nde

10

A

9

8

A RAL

CTA

CENT

RIE

FFE

CHAU

GAZ

7

TGVT

6

5

4

3

2

1

Ave

nue

Rue de l'e

splanade

Plan RDC

44

de

la g


A R C H I T E C T U R E

Zoom de plan

45


Faรงade partielle

Faรงade partielle

46


A R C H I T E C T U R E

Coupe

47


GSEducationalVersion

48

Coupe et dĂŠtail constructif


A R C H I T E C T U R E

AxonomĂŠtrie

49


50


Pendant un semestre nous avons travaillé sur l’analyse urbaine de la ville de Montastruc. Aujourd’hui peu adaptée à un futur développement urbain mais aussi aux différentes pratiques de ses habitants, une recherche sur comment re-dynamiser son bourg. Apres plusieurs mois d’analyse et de recherche la conclusion a été qu’il fallait retravailler sur un maillage urbain. Ainsi j’ai choisi trois zones « types » à étudier qui pourraient être un exemple pour la ville. On retrouve donc 3 typologies:

U R B A N I S M E

- une piétonne: promenade minéral totalement arborée - une mi-pietone/mi-automobile: composé de la même façon que la typologie piétonne avec uniquement une servitude voiture pour desservir le nouveau parcellaire créé. - une automobile: aujourd’hui grande rue sans qualification ce type de voie a pour but de devenir à la fois une promenade piétonne avec l’agrandissent des trottoirs pour un espace de déambulation et lier le centre bourg au lotissement alentour tout en gardant une place majoritaire à la voiture. Le point clef de ce projet était de retravailler ce maillage urbain avec des espaces verts, des promenades etc qui aujourd’hui ne sont pas présents dans Montastruc.

51


52


RÉFÉRENCES

1

AMÉNAGEMENTS DE TRAVERSÉES ET D’ESPACES PUBLICS:

1

U R B A2 N I S M E

GSEducationalVersion

2

3

P l a n 1 / 2 0 0 0

Divsion parcelles Nouveaux îlots Arbres existants Arbres rajoutés Revêtement naturel Revêtement mineral

RÉFÉRENCES

CHALARD Anne-Lise - PARMANTIER Alexandra - SALLABERRY Camille Ensa Toulouse Atelier A. Moisset - L.. Borredon

53

3


e 1 / 1 0 0 0

FÉRENCES

1

P l a n 1 / 1 0 0 0

2

P l a n 1 / 2 0 0 0

C o u p e 1 / 2 0 0 P l a n 1 / 1 0 0 0

3

P l a n 1 / 1 0 0 0

RÉFÉRENCES

VÉGÉTATION ET LUMIÈRE

C o u p e 1 / 2 0 0

C o u p e 1 / 2 0 0

Ajaura Séricofera

Akebia Quinata

Chèvrefeuille

Humulus Lupulus Aureus

APPROFONDISSEMENT

54

12.12.16 2


U R B A N I S M E

55


56


Cette partie concerne une sélection des différentes maquettes effectuées au cours du cycle de licence.

M A Q U E T T E

57


58


M A Q U E T T E

59


60


M A Q U E T T E

61


62


M A Q U E T T E

63


64


M A Q U E T T E

65


66


Dans cette partie vous pourrez retrouver certains des tableaux effectués en dehors de l’école d’architecture. Chaque peinture utilise une méthode de travail différentes. Certaines peintures utilisent de la peinture à l’huile, d’autres à l’acrylique. Un travail avec de la feuille d’or, du modeling past ou encore du gel etc est mis en place afin de donner des rendus différents sur les toiles. En plus des différentes peintures l’utilisation des matériaux comme du fil de fer, des capsules en aluminium, du bois ou encore du verre dépoli vient jouer sur la matérialité et les reliefs pour accrocher la lumière.

A R T

67


68


A R T

69


70


Portefolio  
Portefolio  
Advertisement