Page 1

Les traditions de notre belle Tunisie I-Introduction II-Les vêtements traditionnels 1-les accessoires tunisiennes III-Les plats tunisiens 1-Les plats salés 2-Les plats sucrés IIII-Les outils traditionnels tunisiens 1-Les outils de cuisine 2-les outils de décorations


I-Introduction Comme chaque paye la Tunisie a beaucoup de truc spécial ce qu’on appelle les traditions. C’est tradition contient les vêtements , les plats ( salés ou sucrés) et les outils.

II-Les vêtements traditionnels La tenue traditionnelle occupe une place très importante dans la société Tunisienne où tradition nationale et fêtes religieuses se mêlent au quotidien des Tunisiens. Les vêtements traditionnels en Tunisie sont très diversifiés mais elles reposent sur une base commune à l'image du vêtement originel. * SEFSARI : Le sefseri, également orthographié safsari ou sefsari, est un voile traditionnel féminin porté en Tunisie. Il est composé d’une large pièce d’étoffe couvrant tout le corps de la femme. Il est en général de couleur crème, en coton, satin ou soie. Dans certaines régions de Tunisie, il peut aussi être très coloré, notamment dans le sud du pays.


*JEBA : La jebba est un costume traditionnel masculin qui consiste en un vêtement ample qui tombe jusqu’en dessous du genou. Elle constitue la pièce principale du costume traditionnel masculin en Tunisie. Généralement, la jebba peut se porter avec un gilet (farmla, badia ou sadria), une veste (mentan), une culotte bouffante (sarouel) serrée à la taille par une ceinture de soie et une paire de balghas. Elle peut être recouverte d'un burnous en extérieur. Il faut savoir aussi que la Jebba tunisienne a bénéficié des influences andalouses et turques pour se présenter telle qu'elle est aujourd'hui.


* Hrem : C'est une courtepointe portée par les femmes et serrée avec deux clips de 'Al-Khallal' et la ceinture, et l'usure est portée selon les occasions, par exemple la taupe rouge des occasions telles que les mariages et les cérémonies de circoncision.


1-les accessoires tunisiennes


III-Les plats tunisiens 1-Les plats salés * le couscous : Toutefois, le couscous reste le plat les plus traditionnel dans toute religion à la Tunisie. Plat d'origine berbère diffusé dans tout le Maghreb, il est préparé à base de semoule cuite à la vapeur mais dont la préparation varie selon la localité.


*Le kefteji : est une salade riche qui peut constituer un plat complet. Il s'agit d'un

mélange de légumes frits de foie et d'œufs frits coupés en morceaux et assaisonnés d'huile d'olive, d'harissa et d'épices ou d'une sauce tomate relevée d'ail avec des boulettes de viande.

*HARISSA : c’est une sauce piquante faite a partir du puree ou de poudre du

piment aussi elle est un mellange de piment rouge epicee et de l’huile. Hamma,Djerba,Tataouine,Tozeur ,on prepare le « HROUS » avec un gout differant a celui de nabeul , presque comme a tunis mais c’est trop piquant et trop epicee et typiquement « BERBERE ».


* Bazin: El Bazin est un plat tunisien ancien disparu ou en voie de disparition prepare en region du Sahel et du sud Il se prepare comme el Assida, avec de la semoule de ble ou d'orge a laquelle s'ajoute la levure il peut être a la viande

* charmoula :est une sauce sucrée qui accompagne le poisson salé servi lors du premier repas de l’Aïd el Fitr. Cette charmoula n’est préparée que dans la région sfaxienne.


2-Les plats sucrés * makroudh: Le makroud est un gâteau frit et arrosé de sirop de sucre, préparé avec de la semoule de blé et de l'huile d'olive, et farci le plus souvent de pâte de dattes ou parfois d'amandes ; les makroud blancs sont cuits au four au lieu d'être frits. Kairouan est la ville de Tunisie célèbre pour ce type de pâtisserie.. Ce gâteau se fait souvent à domicile mais il est également préparé par le vendeur traditionnel de beignets et de zlabia (ftairi)

* Zlabia et mkharik: La zlabia et les mkharek sont des gâteaux traditionnels imbibés de sirop de sucre ; leur pâte est presque la même (une pâte levée très légère qui absorbe le sirop de sucre), mais ils se présentent sous des formes et des couleurs différentes.


* Baklawa : La baklawa est le gâteau des cérémonies par excellence : rares sont les mariages ou autres festivités importantes qui se font sans baklawa,. Sa préparation est laborieuse et nécessite souvent le concours de plusieurs personnes. En effet, il s'agit de préparer plusieurs couches de pâte feuilletée très minces et étirées une à une. Une farce d'amandes et autres fruits secs en poudre et de sucre, arrosée d'eau de rose, est placée sur une première couche de feuilles de pâte et recouverte d'une série d'autres feuilles. Le tout est ensuite découpé en petits losanges et envoyé à cuire chez le boulanger. À la sortie du four, du sirop de sucre aromatisé est versé sur la préparation encore chaude.


* Ghraiba : La ghraïba est une variété de petits gâteaux confectionnés à base de pâte sablée. Ils varient selon la farine ou la semoule de base utilisée. Des fruits secs concassés peuvent être ajoutés au mélange. Comme elle se conserve bien, la ghraïba préparée en grande quantité est généralement envoyée à cuire dans le four du boulanger local.


Projet informatique  
Projet informatique  
Advertisement