Page 1

des territoires de proximité LETTRE-INFO DU CONSEIL GÉNÉRAL AUX ACTEURS DES TERRITOIRES

numéro 8 JUIN 2013

Manéo : priorité à la sécurité des élèves

Avant-propos ) Jean-François LE GRAND membre honoraire du Parlement, président du conseil général

Une Manche prospective, une Manche qui investit !

C

’est l’un des premiers enseignements qui transparaît de la démarche de prospective initiée depuis plusieurs mois. Nous ne devons pas tourner le dos aux investissements, la crise qui nous frappe pourrait être synonyme de repli, de mise à l’abri… Mais agir ainsi serait une erreur ; pire, ce serait une faute. Notre pays traverse actuellement une période difficile, notre devoir est d’en faciliter le passage mais surtout d’anticiper sa sortie. Pour qu’avec une position offensive et dynamique, on puisse obtenir le meilleur de nos territoires. C’est dans cet esprit que nous avançons vers ce que nous appelons le fonds souverain. Les entreprises sont à la recherche de capitaux, elles ont besoin de soutien afin de passer des caps stratégiques, pour entreprendre, pour innover. Ainsi, aux côtés de la Région, chef de file économique, le conseil général de la Manche va s’engager dans ce projet de fonds souverain pour maintenir et encourager le dynamisme de la Manche. C’est également tout l’enjeu des énergies marines renouvelables (EMR) sur le port de Cherbourg. C’est pour cela que la Manche accueillera l’an prochain à Cherbourg le Salon Thétis, la convention internationale des énergies marines renouvelables. Un Salon où tous les professionnels, la recherche, les investisseurs, se retrouvent pour penser ensemble cet « or bleu » de demain. Nous devons plus que jamais nous positionner comme « terre d’excellence » sur nos énergies marines renouvelables.

La Manche sera sous les projecteurs le 10 juillet, avec l’étape du Tour de France ) page 2

Parlons-en TRANSPORTER 27 000 ÉLÈVES AU QUOTIDIEN Dans le cadre du nouveau schéma de transport public départemental, le conseil général de la Manche aménage les arrêts de cars afin d’assurer la sécurité des élèves. Interview

Érick BEAUFILS,

vice-président en charge du pôle Développement et aménagement du territoire

L’investissement passe donc par les grands projets et l’aménagement du territoire. Dans la Manche, nous lançons ainsi un plan départemental de l’habitat, qui devra assurer la cohérence de toutes les politiques menées localement. Un habitat comme levier de l’aménagement durable de notre territoire, pour plus de cohésion sociale. Un habitat financièrement accessible, favorisant nos centres-bourgs et le « vivre ensemble ». Avoir confiance dans l’avenir, ne pas craindre le lendemain, et au contraire l’anticiper, c’est ce qui nous animera pendant les deux prochaines années.

Sommaire

2 Services aux collectivités

 Contrat de partenariat de performance énergétique : une seconde jeunesse pour les collèges

2-3 A  ctu

Le Tour de France dans la Manche Futur complexe équin de DrageyRonthon Nucléaire : les commissions locales d’information au Japon

3 Services aux habitants

L  a bibliothèque départementale de prêt Le Pavillon des énergies En ligne : manche.mobi

4 La Manche de demain

B  ilan et perspectives de la politique contractuelle manchoise Déploiement de la FTTH dans la Manche Agenda des travaux

Quelles sont les actions mises en place ?

Il faut qu’un arrêt de bus soit visible à plus de 50 m. Une signalisation réglementaire composée de panneaux et de zébras est donc installée à chaque arrêt, afin qu’il soit perçu et identifié de loin par les véhicules. S’il n’y en a pas déjà à proximité, un abribus est également installé. De plus, pour les routes hors agglomération à grande circulation, un arrêt en dehors de la chaussée est aménagé.

Manéo Express

Quelle est la politique du conseil général en la matière ?

Le 1er juillet 2011, les élus du conseil général de la Manche ont voté la réforme des transports scolaires, qui comprend la sécurisation des arrêts de cars. Ce sont 1 643 points d’arrêt, sur les 1 900 au total, qui vont être aménagés afin d’assurer au maximum la sécurité des élèves lors de l’attente, la montée et la descente du car. Le budget accordé à ce dispositif est de 2,5 millions d’euros.

Qu’en est-il de l’accessibilité pour les handicapés ?

Pour le moment, 10 cars, sur les 75 que compte le dispositif Manéo en lignes régulières, sont accessibles aux personnes handicapées. Les aménagements à réaliser aux arrêts de car seraient des rehaussements de quai et de faibles pentes facilitant l’accès. Ils doivent faire l’objet d’un plan d’accessibilité de la voirie des communes, avant que le conseil général soit sollicité.

) Plus d’infos sur conseil.general.manche.fr (rubrique Infrastructures, réseaux, agriculture et développement économique) et sur transports.manche.fr

Calendrier des contrats de territoires Troisième trimestre 2013 C  ommunautés de communes Plage-Bocage, Les Delles, Gavray, Villedieu-les-Poêles


LETTRE-INFO DU CONSEIL GÉNÉRAL AUX ACTEURS DES TERRITOIRES

LE CONSEIL GÉNÉRAL PLUS PROCHE DE VOUS

)P  anneaux photovoltaïques au collège de La Haye-du-Puits

SERVICES AUX COLLECTIVITÉS Travaux dans les collèges manchois Les collèges manchois retrouvent une seconde jeunesse, grâce au contrat de partenariat de performance énergétique et aux travaux entrepris dans le but d’améliorer le confort des élèves, tout en réduisant les consommations d’énergie. Dans le prolongement du Grenelle de l’environnement, le conseil général de la Manche a mis en place une politique de transition énergétique, notamment en soutenant le « mix » (éolien offshore et hydroliennes), et se positionne comme un territoire d’excellence pour les énergies de l’avenir. Dans le cadre de son Plan Climat Énergie validé en décembre 2012, il accompagne le territoire dans cette transition, au travers d’actions phares telles que le contrat de partenariat de performance énergétique (CPPE). Signé le 23 juin 2011 avec EDF Optimal Solutions et Dalkia, et s’inscrivant dans l’Agenda 21 du conseil général, le CPPE, représentant un coût prévisionnel global de 49 millions d’euros sur 15 ans, a pour objectif de réduire, à terme, jusqu’à 60 % des émissions de CO2, et 30 % des consommations d’énergie primaire. De nombreux travaux ont été réalisés, dans 20 collèges, trois sites et musées du réseau du

conseil général et la Maison du Département. Ils concernent l’enveloppe du bâti (isolation par l’extérieur, changement des huisseries…) et l’optimisation des consommations énergétiques (changement des systèmes d’éclairage, émetteurs de chaleur, mise en place de panneaux photovoltaïques dans trois collèges et à la Maison du Département…). Dans ce cadre, 13 collèges ont bénéficié de l’installation de chaufferies bois nouvelle génération, qui vont à elles seules couvrir la quasi totalité de leurs besoins en eau chaude et chauffage. Le combustible est fourni par l’association ‘’Haiecobois’’, qui valorise les bois déchiquetés issus de l’entretien des espaces ruraux ou naturels par les agriculteurs. Certaines de ces chaufferies sont mutualisées avec d’autres établissements, comme celle du collège de Marigny, utilisée pour alimenter les écoles primaire et maternelle de la commune.

G.Q. : C’est une excellente idée et la

démonstration que l’on peut mutualiser des équipements entre collectivités. En cette période où l’on cherche à réduire les dépenses, cela aurait été un non-sens que chacun crée une chaufferie de son côté.

 ue pensez-vous du projet de Q chaufferie mutualisée avec le collège ? B.B.  : C’est une très bonne initiative du

conseil général, qui tombe au bon moment. L’école avait deux chaudières fioul obsolètes et la commune a saisi l’opportunité de réduire les coûts de consommation d’énergie.

LA MANCHE ACCUEILLE LE TOUR DE FRANCE À moins d’un mois du passage du Tour de France dans la Manche pour un contrela-montre historique de 33 km, les conseillers généraux des trois cantons traversés se réjouissent de cet éclairage exceptionnel pour le département. Jean ANDRO, conseiller général du canton d’Avranches Henri-Jacques DEWITTE, conseiller général du canton de Ducey Jacques GROMELLON, conseiller général du canton de Pontorson Qu’est-ce que le passage du Tour de France peut apporter à votre canton ? J.A.  : Le départ ayant lieu à Avranches, les retombées médiatiques pour la promotion touristique de la ville et de son agglomération seront très importantes, surtout si la météo est favorable. De plus, l’afflux exceptionnel d’un grand nombre de personnes aura des incidences économiques immédiates (hôtellerie, restauration, commerces de détail…) et à plus long terme.

J.G : La 100e édition du Tour de France est un formidable coup de projecteur. Cette journée va être l’occasion de montrer que le canton de Pontorson sait se mobiliser pour les grands événements, surtout sur le plan de l’accueil,

Quels en sont les avantages ? B.B.  : Pour la commune, c’est un coût de

Gilles QUINQUENEL, conseiller général du canton de Marigny

ACTU sachant que la société du Tour de France déplace à elle seule environ 4 500 personnes. L’occasion aussi de souligner le savoir-faire de l’ensemble des professionnels du tourisme. Jacky BOUVET, conseiller général en charge du sport et des événements sportifs « Le 10 juillet, 180 pays auront les yeux braqués sur la Manche. À nous de faire rêver les spectateurs et leur donner l’envie de venir découvrir notre beau territoire ! »

) Plus d’infos sur sports.manche.fr Le parcours du Tour, ce sont 13 communes manchoises : Avranches, Saint-Martin-des-Champs, Saint-Quentin-sur-le-Homme, Ducey, Poilley, Juilley, Précey, Céaux, Courtils, Huisnes-sur-Mer, Ardevon, Beauvoir et Le Mont-Saint-Michel

H.-J.D. : C’est une grande opportunité pour mettre le département de la Manche en valeur. La 100e édition est un événement unique. On ne reverra jamais cela et je suis fier que les deux tiers de l’étape se passent sur le canton de Ducey. C’est une belle occasion de promouvoir le dynamisme économique manchois, et ainsi peut-être attirer de nouveaux entrepreneurs dans le canton.

Interview croisée Bernard BRIGNOT, maire de Marigny

) Remise des kits promotionnels aux communes, le 30 avril. De droite à gauche, les conseillers généraux : J. Andro, J. Bouvet, H.-J. Dewitte (4e) et J. Gromellon (7e)

fonctionnement réduit pour le chauffage du groupe scolaire et de la cantine. De plus, cela fait fonctionner l’économie locale, grâce au bois nécessaire pour la chaufferie, fourni par les agriculteurs. G.Q. : Les frais de gestion sont réduits et ce système permet de réaliser des économies d’énergie. C’est un premier pas, je l’espère, vers une réflexion sur les mutualisations possibles entre les collectivités.

) Deux conventions officialisant la venue du Tour de France dans la Manche ont été signées le 28 mai à la Maison du Département, avec la présence exceptionnelle de Christian Prudhomme, directeur du Tour.

Futur complexe équin de Dragey-Ronthon Dédié aux activités de galop, le centre d’entraînement équin de Dragey-Ronthon doit ouvrir ses portes en octobre prochain. Cet équipement moderne et adapté aux conditions climatiques locales remplacera l’actuel centre de Dragey. Le projet ne date pas d’hier. « Nous devons notamment cette réalisation à la détermination de Jacques Thouvenot, conseiller général de Sartilly, qui s’est énormément investi dans le projet, et à la communauté de communes », souligne Jean-Luc Datin, délégué local de France Galop pour le projet du complexe, à l’origine de cette idée. D’un coût total de 4,3 millions d’euros, dont une participation de 700 000 € du conseil général de la Manche, le nouveau centre doit assurer le développement de l’activité hippique de la région au niveau national. À terme, ce complexe pourra accueillir jusqu’à 450 chevaux, et développera une pépinière d’entreprises dans le domaine équin.

À noter :

En partenariat avec le Centre Permanent d’Initiatives pour l’Environnement, le conseil général mène aussi des actions de sensibilisation auprès des collégiens manchois.

-2-


Retrouvez cette publication en ligne sur

conseil.general.manche.fr

) Sous la maîtrise d’ouvrage du conseil général, le Pavillon des énergies a vu le jour en 2010 ) La liseuse électronique à l’essai

Commissions Locales d’Information

Un voyage au Japon pour étudier la gestion de crise « post-Fukushima »

Fin avril, une délégation du groupe de travail inter-CLI s’est déplacée au Japon afin d’échanger avec des homologues japonais sur la gestion des risques nucléaires.

Patrick FAUCHON, maire de Flamanville, membre du groupe de travail inter-CLI « Sur place, nous avons rencontré des élus locaux, des employés du secteur nucléaire, ainsi que des habitants qui ont vécu l’accident, ce qui nous a permis de bénéficier de leur expérience et de compléter nos connaissances. Nous sommes tous revenus avec des questions, notamment : «  Qu’en seraitil en France  ?  ». Des idées émergent pour mieux se préparer, sans faire de catastrophisme. Il faut mettre en place une sensibilisation concrète au nucléaire... pourquoi pas en installant des indicateurs de radioactivité dans les lieux publics et en formant les habitants à bien réagir en cas d’accident nucléaire ? De plus, il faut s’équiper afin de ne pas être démunis si un accident arrive. En fait, notre travail ne fait que commencer. »

) Infos pratiques : climanche.fr

) Kawauchi, à 20 km de Fukushima, classée dans la «zone d’évacuation à titre exceptionnel», est la première commune à avoir décidé le retour de ses habitants. Pour l’instant, 40 % sont rentrés, mais malgré un taux de radioactivité relativement faible, la décontamination est loin d’être réglée. La délégation inter-CLI (M. Fauchon au premier rang à droite, à côté de M. Idé - chef de service pour la reconstruction) a pu constater la détermination de la population à revenir sur ces lieux où elle a toujours vécu.

SERVICES AUX HABITANTS

EN LIGNE

Bibliothèque départementale de prêt

manche.mobi : toute la Manche sur votre smartphone !

Plus de services sur les territoires Dans le cadre de sa politique départementale de lecture publique, le conseil général a souhaité renforcer l’accompagnement de la bibliothèque départementale de prêt (BDP) sur les territoires, avec la mise en place de neuf référents de secteur. Premiers interlocuteurs des bibliothèques municipales ou intercommunales et des collectivités, ils auront un rôle important de conseil pour l’amélioration et le développement des services à la population. L’offre de la BDP aux 93 bibliothèques partenaires ne cesse par ailleurs de s’étoffer. Outre le prêt de livres et CD, lectures-

spectacles, conférences musicales, rencontres avec des écrivains, illustrateurs ou éditeurs, expositions… sont régulièrement organisées sur site. Sur Internet, le portail biblio.manche.fr propose des services complémentaires : • lancement du discoflux, promotion de coups de cœur musicaux avec extraits d’albums et commentaires audio (2011) • lekiosk, offre de consultation de presse en ligne qui permet de lire gratuitement plus de 450 titres de magazines (juin 2012) • le biblioflux, déclinaison littéraire du discoflux destinée à promouvoir chaque trimestre trois ouvrages (BD, documentaires ou romans) (fin juin 2013) Enfin, pour faire découvrir au public la lecture de livres numériques, la BDP va lancer une expérimentation de prêt de liseuses électroniques dès ce mois-ci, dans trois médiathèques du réseau : Les Pieux, Condésur-Vire et La Haye-Pesnel, pendant un an ; ce service sera accessible gratuitement à toute personne inscrite dans l’une d’elles.

) biblio.manche.fr

Accéder aux actualités et informations utiles sur le département, partout et en temps réel sur son smartphone, c’est possible grâce à manche.mobi. Mise en ligne en octobre 2011, cette version condensée de manche.fr a été créée spécifiquement pour les téléphones portables. Avec 71 000 visites en 2012 et déjà plus de 95 000 depuis le début de l’année, elle connaît un véritable succès. Actus, publications, infos pratiques, conditions de circulation, trans­ports… tenez-vous informé où que vous soyez, grâce à manche.mobi !

Pavillon des énergies

Déjà plus de 17 000 visiteurs ! Ouvert en 2010 sur l’écosite du Fleurion, au Dézert, le Pavillon des énergies s’est s’imposé comme un pôle de ressources, d’information et de formation sur les thématiques liées à l’énergie et à la construction. Outil pédagogique à destination du grand public, des professionnels, collectivités territoriales et scolaires, le Pavillon organise ponctuellement des événements, notamment à l’occasion de la semaine du développement durable ou lors de la fête de la science. Tout au long de l’année, à l’appui de visites guidées, les visiteurs sont invités à découvrir le bâtiment, à la fois novateur dans sa conception et éco-responsable, ainsi qu’une exposition permanente : « Une maison pour vivre ici sur notre planète ». Les scolaires peuvent quant à eux participer à des ateliers pédagogiques, dispensés par les animateurs du centre. Le Pavillon des énergies permet également aux particuliers de venir s’informer lors de réunions et aux professionnels du bâtiment d’assister à des formations. De nombreux livres sur l’éco-construction sont disponibles sur place, de même que des objets ludiques vendus à l’éco-boutique. Rendez-vous en fin d’année pour de nouvelles animations…

) Plus d’infos sur planete.manche.fr

territoiresdeproximite@manche.fr -3-


faites-nous part de vos suggestions à l’adresse suivante

LETTRE-INFO DU CONSEIL GÉNÉRAL AUX ACTEURS DES TERRITOIRES

CONFÉRENCE DES TERRITOIRES

Bilan et perspectives de la politique contractuelle manchoise Préparer la Manche de demain par le biais des contrats de territoire de troisième génération, c’est le choix du conseil général, qui a souhaité associer tous les élus manchois à cette démarche. Une centaine d’élus d’intercommunalités, de grands syndicats mixtes de développement et d’agents territoriaux se sont déplacés pour assister à la conférence des territoires, mardi 14 mai, à la Maison du Département. Ils ont pu ainsi prendre connaissance d’un premier bilan de la politique contractuelle du conseil général de la Manche sur la période 2008-2015, et de ses orientations pour les prochaines années, dans le cadre de la démarche de prospective « La Manche de demain ». Depuis 2008, 55 contrats de territoire ont été signés, représentant entre 12 à 13 millions d’euros par an d’investissement pour le conseil général. « Malgré un contexte difficile, nous avons le devoir d’anticiper nos politiques. Il

nous faut la volonté d’avancer face aux enjeux de demain, de maintenir un niveau d’investissement suffisamment élevé, afin de contribuer au développement économique de nos territoires. Prioriser et engager des projets sur le long terme seront donc les devises du contrat de troisième génération », a expliqué le président Jean-François Le Grand à l’assemblée. Quatre ateliers - habiter, vivre, travailler et contractualiser - ont permis aux participants d’apporter leur contribution concernant les actions qui pourraient intégrer les prochains contrats de territoire en 2014.

) Plus d’infos sur demain.manche.fr

NUMÉRIQUE

Déploiement de la fibre optique dans la Manche

Lancement des travaux dans les quatre premiers territoires ruraux Dès 2007, Manche Numérique mettait en place la FTTH (fiber to the home - la fibre optique jusqu’au domicile) sur Saint-Lô et Cherbourg. À ce jour, 27 000 prises sont installées et raccordables, dont 15  000 déjà commercialisées. Après ce déploiement en milieu urbain, il convient d’expérimenter la fibre dans les territoires ruraux. Dans ce domaine, la Manche fait figure de pionnière, car cela n’existe pas encore au niveau national. Les territoires concernés par le déploiement de la fibre optique en milieu rural sont les anciennes communautés de communes de Sourdeval et la Sélune, ainsi que celles de La Hague et de Saint-Hilaire-du-Harcouët, pour un total d’environ 20 000 prises déployées à l’horizon 2015. Le coût total de ces chantiers est de plus de 19 millions d’euros hors taxes, en partie financés par le conseil général de la Manche. Ce projet s’inscrit, entre autres, comme une des actions essentielles du plan « Une dynamique du Mortainais 2012-2017 », afin de développer l’attractivité de la Manche.

territoiresdeproximite@manche.fr

Agenda Principaux chantiers RD 123 : aménagement entre la RD 22 et le bourg de FlottemanvilleHague : travaux réalisés sous alternat démarrage début juin (durée trois mois) RD 352 - 352e : aménagement de deux carrefours giratoires - commune de Tollevast : travaux de début juin à la fin de l’été (déviation pour toute la durée des travaux) RD 23 : construction d’un ouvrage d’art au lieu-dit «Le Manoir» commune de Tréauville : début des travaux (réalisés sous alternat) en septembre (durée trois mois) RD 23 : sécurisation entre Les Pieux et Diélette - communes de Tréauville et Les Pieux : travaux réalisés sous alternat - en cours depuis octobre 2012 jusqu’en septembre 2013   RD 23 : aménagement d’un carrefour giratoire boulevard de la Hague commune des Pieux : travaux réalisés sous alternat et par déviation sur une partie du chantier - démarrage début juin pour une durée de trois mois RD 62 : aménagement entre Sottevast et Valognes : reprise des travaux après une période d’intempéries - fin prévue en novembre. Démarrage de la dernière section (n°5) le 24 juin pour une période de huit mois (déviation pour toute la durée des travaux) RD 974 : aménagement du cœur de ville - commune de Valognes : travaux en cours et prévus jusqu’à fin septembre (déviation mise en place par la commune) RD 50 : aménagement de la traverse de Rocheville : travaux en cours et prévus jusqu’à la fin de l’été (déviation pour toute la durée des travaux) RD 974 : amélioration de la desserte touristique de Sainte-Mère-Église : travaux réalisés sous alternat démarrage le 22 avril dernier pour une durée de six mois (déviation pendant certaines phases du chantier) RD 34 : aménagement dans l’agglomération de Cerisy-la-Forêt : travaux en cours et prévus jusqu’à mijuillet (déviation mise en place par l’agence) RD 77 : réparation de l’ouvrage du Pont de la gare de la Joigne commune de Canisy - démarrage des travaux le 3 juin jusqu’à mi-juillet (déviation mise en place par l’agence)

Les TIC’déj Participez aux ateliers découverte du numérique ! Les technologies de l’information et de la communication (TIC) sont en constante évolution et transforment notre quotidien. C’est pourquoi Manche Numérique a initié, en partenariat avec les espaces publics numériques (EPN), des moments conviviaux d’information sur les nouveaux usages du numérique : les TIC’déj. Ces ateliers thématiques, organisés le matin depuis novembre sur les territoires pilotes des Pieux, de Gouville-sur-Mer et de Ducey, sont très appréciés de leurs participants. Pour que les nombreux usages numériques, dont la fibre optique va permettre le développement sur vos territoires, soient connus de tous, accueillez vous aussi les TIC’déj dans vos communes ! Le 23 mai, un atelier-découverte de « la réalité augmentée » a eu lieu à l’EPN des Pieux. Dans une ambiance chaleureuse, autour d’un café, chacun a pu apprendre qu’il s’agit d’ajout d’éléments virtuels au monde qui nous entoure, et en comprendre le principe et ses applications au quotidien. Dans les domaines du tourisme et du patrimoine, par exemple, ces nouvelles technologies permettent de redécouvrir des monuments aujourd’hui disparus. Si la démarche vous intéresse, vous pouvez contacter Véronique Bidan au 02 33 77 83 60.

) Plus d’infos sur manchenumerique.fr

Martine LENER,

adjointe à la culture, mairie des Pieux

« Du concret ! » « J’avoue ne pas être très « informatique » et le premier atelier TIC’déj sur les tablettes numériques était pour moi une découverte. Bilan : j’ai adoré ! Pour ceux qui connaissent le numérique, c’est un plus, et tout le monde a apprécié. La preuve : nous avons accueilli un second atelier. Je recommande ces TIC’déj, car c’est du concret et l’occasion pour les élus de découvrir parfois pour la première fois leur centre multimédia. »

RD 143 : traverse du bourg - commune de Hudimesnil : travaux réalisés sous alternat, envisagés à partir de septembre RD 33 : traverse du bourg - commune du Mesnil-Garnier : travaux réalisés sous alternat, envisagés à partir de septembre RD 924 : aménagement au lieu-dit « Le Taillais » - commune de Granville : travaux réalisés sous alternat, prévus en septembre RD 7 : aménagement de l’entrée nord - commune de La Haye-Pesnel : travaux réalisés sous alternat, envisagés à partir en septembre RD 973 : contournement de Sartilly : travaux réalisés sous alternat - lancement le 10 juin, pour deux des cinq chantiers RD 976 : sécurisation de l’itinéraire entre l’Orne et l’autoroute A84 - section 2 - communes de Heussé, Buais et Saint-Symphorien-des-Monts : travaux  réalisés sous alternat, de juin à octobre 2013 (déviation pour certains travaux de réparation de la chaussée)

) Plus d’infos sur transports.manche.fr Directeur de la publication : Jean-François Le Grand - Directeur de cabinet : Michel Chopin - Rédactrice en chef : Sandra Poulain-Stein - Rédaction : Alexandra Durand, Sandra Poulain-Stein, David Letort - Photographies : cg50-David Daguier - Conception et réalisation : DGC Communication Impression : Le Révérend - Distribution : la Poste - Tirage : 3 800 ex - ISSN : 2109-0696 - Dépôt légal : septembre 2010 - Contact : tél. 02 33 055 550 - fax : 02 33 05 95 65 - courriel : territoiresdeproximite@manche.fr - Ce document a été imprimé sur papier issu de forêts gérées durablement.

-4-

La Manche des territoires #8  

Lettre-info du conseil général d ela Manche aux acteurs du territoire

Advertisement