Page 1

des territoires de proximité numéro 7 AV R I L 2 0 1 3

© Jean-Paul Barbier/Yo

LETTRE-INFO DU CONSEIL GÉNÉRAL AUX ACTEURS DES TERRITOIRES

L’aire de covoiturage d’Isigny-le-Buat ) page 3

Avant-propos ) Jean-François LE GRAND membre honoraire du Parlement, président du conseil général

N

Mettons nos forces en commun ! os savoir-faire sont grands, nos compétences aussi, alors sachons mettre nos talents en commun. L’exemple le plus parlant actuellement est celui des laboratoires départementaux. Un bel exemple de mutualisation sous la forme d’un groupement d’intérêt public (GIP), où chacun des trois laboratoires départementaux basnormands saura mettre en avant l’ensemble de ses compétences au service des besoins de nos territoires. L’interview dédiée dans ce nouveau numéro de « La Manche, des territoires de proximité » vous permettra de prendre connaissance de cette nouvelle organisation. Parallèlement, à l’heure où les dotations globales de fonctionnement sont annoncées à la baisse, les besoins de mutualisation vont également s’accroître. Ce sont des pistes et sources d’économies pour les budgets de nos collectivités. Des sources que nous avons le devoir d’explorer au regard des difficultés qui se profilent. D’autres chantiers sont également en cours à l’échelon départemental, pour certains organismes que nous gérons ou dont nous sommes les principaux financeurs. Ainsi, il nous faut continuer d’avancer vers une gestion saine et raisonnée avec des efforts de mise en commun dans le domaine du tourisme, de l’environnement ou du numérique.

Saint-Germain-des-Vaux

Parlons-en FUSION DES LABORATOIRES D’ANALYSES Pour résister à la concurrence, les trois laboratoires départementaux d’analyse bas-normands se regroupent afin de former une entité unique. Interview

Michel LAURENT, conseiller général délégué au laboratoire départemental d’analyses et aux Commissions Locales d’Information

Sachons ainsi développer les modèles qui ont fait leurs preuves dans les intercommunalités. Je reste convaincu que les réflexions en cours ou abouties permettront de tirer le meilleur de ce que nous savons faire, ensemble, pour la Manche.

Pourquoi effectuer une fusion des laboratoires ?

Sommaire

2 Services aux collectivités

 arc routier départemental : P - le laboratoire routes et matériaux - le pôle travaux exploitation Le futur service qualité des eaux Fleurissement des communes

2-3 A  ctu

Marketing territorial Une Manche plus attractive

3 Services aux habitants

P  rogramme départemental d’insertion Les aires de covoiturage En ligne : concours vidéo sur TV Manche

4 La Manche de demain

P  rospective avec Laurent Davezies Open Data : ouverture des données publiques sur Internet

Il s’agit de mutualiser tous les moyens d’investissement, d’avoir un catalogue de prestations enrichi, de fusionner pour mieux résister à la concurrence, mais également d’augmenter le champ de la recherche et du développement, afin de pouvoir répondre à des problématiques de territoire, de pérennisation du savoir-faire et d’amélioration de nos équipes.

En quoi cette mutualisation va-t-elle consister ?

La solution retenue par nos trois départements consiste à créer un groupement d’intérêt public à compter du 1er janvier 2014, pour maintenir des activités sur les trois sites, en spécialisant chacun d’eux et en regroupant les petites séries, avec un siège social à Caen. Après un vote favorable lors des trois sessions départementales fin 2012, la convention est maintenant à la signature des présidents.

Quels sont les enjeux à l’échelle locale ?

Répondre à la demande par une autonomie régionale, tout en conservant des services de proximité ; garder un réseau de laboratoires publics à l’écoute de l’économie locale. Ce système permettra également d’avoir une réactivité en cas de crise sanitaire ou de pollution.

Trois nouveaux contrats de territoires signés en mars pour renforcer la dynamique territoriale D  ouve et Divette, Saint-Sauveur-Lendelin, Sèves-Taute


LETTRE-INFO DU CONSEIL GÉNÉRAL AUX ACTEURS DES TERRITOIRES

LE CONSEIL GÉNÉRAL PLUS PROCHE DE VOUS

) Les Rencontres du Cotentin, à Cherbourg-Octeville

)P  arcs à huîtres à Blainville-sur-Mer )C  ontrôle de la portance d’une plateforme afin que la dalle qui va être coulée dessus ne fissure pas

SERVICES AUX COLLECTIVITÉS Le laboratoire routes et matériaux de la Manche Partenaire de vos travaux depuis plus de 50 ans

Rattaché au conseil général depuis janvier 2011, le laboratoire routes et matériaux de la Manche (LRM50) vous apporte son expertise dans les domaines des travaux publics et des bâtiments. Le laboratoire prodigue ses conseils aussi bien à la réalisation de routes ou de parkings qu’à celle de constructions de structures bâties, auprès de maîtres d’œuvre et d’ouvrage tels que les collectivités, mais aussi les bureaux d’études et entreprises du BTP.

Le respect des normes Son champ d’action s’étend de l’étude de projet au suivi qualité des travaux. Le LRM50 apporte une assistance lors de la préparation du futur projet et lors de la rédaction de documents techniques. Il aide également à l’attribution des marchés publics, et afin d’assurer la

réalisation des ouvrages dans le respect des normes françaises et européennes, il contrôle les matériaux et leur mise en œuvre. Gage de la qualité de ses prestations, le LMR50 est agréé « Laboroute  » par  l’IDRRIM* depuis 2000 et certifié «  Qualité Sécurité Environnement » par l’Afnor depuis 2012. * Institut des routes, des rues et des infrastructures pour la mobilité

) Contact : 02 33 77 35 80

parc.routier.laboratoire@manche.fr

) P lus d’infos : transports.manche.fr,

Une assistance en faveur des collectivités locales

Créé à la mi-mars au sein de la Direction de la gestion des réseaux et des territoires du conseil général, le service Qualité des eaux bénéficie à l’ensemble des partenaires impliqués dans cette thématique et en particulier aux collectivités locales en charge de l’eau potable ou de l’assainissement. Sa finalité : accroître la cohérence de l’action départementale en faveur de la qualité des eaux, grâce à l’intégration de la problématique des eaux littorales à celle des eaux intérieures, afin de sauvegarder le milieu et d’aider à la pérennisation des activités économiques qui en dépendent (tourisme avec les eaux de baignade, conchyliculture…). Conformément aux obligations réglementaires faites aux conseils généraux, ce service va assurer les missions relatives à l’assistance technique aux communes et EPCI éligibles dans les domaines de l’assainissement et de la protection des ressources en eau.

Le pôle travaux exploitation réalise des opérations telles que le marquage au sol, la signalisation par panneaux, l’entretien de glissières de sécurité… pour le compte du conseil général de la Manche, des communes du département, des services de l’État, ou des entreprises.

) Tél. 02 33 77 35 84

rubrique Les infrastructures

Le service Qualité des eaux

Le pôle travaux exploitation du Parc routier départemental

Concours Villes et villages fleuris

La campagne 2013 a débuté En près de 50 ans, le concours des Villes et villages fleuris s’est imposé comme une opération de promotion incontournable. Nombreux sont les maires et particuliers à s’inscrire à ce concours gratuit, outil d’amélioration de l’image de leur commune. À ce jour, dans la Manche, elles sont 34 à détenir le label.

) Infos et inscription : UDOTSI de la Manche - 02 33 05 96 19 -2-

ACTU Marketing territorial

Pour plus d’attractivité Véritable stratégie au service de l’attractivité du territoire, le marketing territorial met en avant « l’effort de valorisation » de celui-ci sur un marché donné, par la construction d’une offre la plus attractive possible. La Manche n’est pas en reste, avec des actions de plus en plus nombreuses ! Bernard Tréhet, conseiller général délégué au développement économique

« Partager les compétences et les expériences de chacun » « L’attractivité est le résultat d’une politique sociale, économique et environnementale dans laquelle un département se doit d’impliquer tous les acteurs et décideurs concernés par l’avenir de leur territoire. C’est la raison pour laquelle le conseil général de la Manche a souhaité rassembler, voici trois ans, l’État et les chambres consulaires au sein du partenariat unique FORCES 50, dans le but de partager les compétences et les expériences, les objectifs et les actions de chacun, mais également d’éviter les redondances et les concurrences.

Fédérer ses talents Du nord au sud, la Manche a des atouts. Oui, la Manche est attractive ! Le conseil général a compris que l’avenir de son territoire dépendait de sa capacité à fédérer tous ses talents à la création de richesses et d’emplois, en favorisant la synergie entre pouvoir publics et acteurs du monde économique et en valorisant l’image d’un département créatif ! »


Retrouvez cette publication en ligne sur

conseil.general.manche.fr

) Faucardage par un chantier d’insertion de l’association du bassin d’emploi de Carentan

© cci Cherbourg-Cotentin/F. Héroult

SERVICES AUX HABITANTS Insertion par le retour à l’activité

LE COTENTIN SE MOBILISE Comment rendre le Cotentin attractif ? C’est la question à laquelle ont tenté de répondre les participants des Rencontres du Cotentin, le 14 février à Cherbourg-Octeville. Initiative de la chambre de commerce et d’industrie Cherbourg-Cotentin, en association avec le syndicat mixte du Cotentin, cette demijournée, organisée autour d’interventions d’élus et de professionnels, portait réflexion sur les leviers d’action à mettre en place. Une centaine de participants ont écouté les témoignages enrichissants de personnalités locales, dont le maire de CherbourgOcteville Jean-Michel Houllegatte, pour qui, entre autres, « la notion de culture joue un rôle grandissant  », et d’un intervenant breton venu comparer le Cotentin avec son territoire. De cette journée de rencontres ont émergé l’importance de comprendre les évolutions actuelles de la population pour répondre à ses attentes comme l’intérêt de trouver sa propre identité, en croisant les expériences. Cette première étape va permettre de réfléchir de manière partagée à la mise en place d’une stratégie de marketing territorial à l’échelle du Cotentin.

Mélanie Besnard,

cadre en ressources humaines chez EDF-Centre Nucléaire de Production d’Électricité de Flamanville, membre du club Manche Attractivité

« Promouvoir la qualité de vie inhérente à notre département »

Le plan pluriannuel 2014-2018 se met en place

Aider à l’insertion par l’emploi des Manchois rencontrant des difficultés sociales et professionnelles, tel est le but du Programme départemental d’insertion (PDI) mis en place par le conseil général de la Manche. Chef de file de la politique d’insertion, le Département de la Manche a réalisé de nombreux investissements à l’occasion du plan pluriannuel 2011-2013. Dans cette offre globale, l’insertion professionnelle occupe une place prépondérante, tant en termes d’actions que de budget (2 196 237 €, dont 797 405 € de fonds social européen (FSE). L’insertion sociale occupe quant à elle le second poste, avec 708 537 €, dont 94 044 € de FSE. Dans l’élaboration du plan 2014-2018, outre l’analyse des résultats du précédent programme, afin de poursuivre la dynamique engagée, le conseil général prévoit une évolution en fonction des nouveaux besoins des habitants. Ainsi, la refonte du PDI entend stabiliser l’offre d’insertion, mais également prioriser des actions sur la durée. Suite aux premières concertations, des thématiques se dégagent d’ores et déjà : la mobilité, le logement, la santé, l’insertion sociale par la remobilisation, l’insertion professionnelle accompagnée et l’insertion sociale et professionnelle des personnes issues de la communauté des gens du voyage. Pour chacune d’entre elles, des groupes de travail seront formés, afin de répondre au mieux aux besoins des Manchois.

) Plus d’infos sur conseil.general.manche.fr

Le conseil général développe le covoiturage dans la Manche Depuis novembre 2010, 21 aires de covoiturage (offrant 695 places) ont été réalisées dans le département de la Manche, à des endroits stratégiques du territoire, proches des grands axes de circulation. Face au succès de leur utilisation, 13 autres aires sont prévues pour 2013-2014.

« Nous nous sommes aperçus que ce qui freine le recrutement dans la Manche est souvent sa situation géographique, car nous sommes éloignés « de tout », et son climat peu propice. Par ailleurs, selon l’emploi recherché par le conjoint, la difficulté s’accroît ! Aujourd’hui, avec le club Manche Attractivité, nos actions consistent à aider au placement du conjoint et promouvoir le territoire et sa qualité de vie (réseau routier fluide, proximité de la mer, cadre de vie idéal pour les enfants, etc.). À travers des salons et forums, mais également grâce à des visites du département, nous espérons changer les idées reçues et attirer de nouveaux salariés. »

Chantal Jouin, maire de Condé-sur-Vire

« Une réponse à l’évolution de notre société »

« Notre ville apprécie de disposer d’une aire de covoiturage à proximité de la zone artisanale de « la Fauquetière ». Avant sa création, de nombreux stationnements sauvages s’étaient implantés. Cette aire a vu le jour suite aux sollicitations des élus condéens auprès du conseil général, qui les a entendus. Elle répond aux évolutions de notre société en matière de déplacements. Souhaitons que le conseil général poursuive dans cette voie. »

) C ontact : 02 33 23 32 22

csimon@cherbourg-cotentin.cci.fr

100 édition du Tour de France

) covoiturage.manche.fr

(déjà près de 1000 inscrits)

e

La Manche sur la scène médiatique mondiale Mercredi 10 juillet, près de 15 millions de spectateurs seront devant leur poste de télévision, pour la 11e étape du Tour de France, un contre-la-montre individuel de 33 km entre Avranches et le Mont-Saint-Michel. Bien plus qu’une course légendaire, c’est une opération événementielle d’envergure mondiale et une grande fête populaire… un fort coup de projecteur sur le département de la Manche et ses villes hôtes, un levier

EN LIGNE

en termes d’image, de visibilité, de notoriété, de retombées économiques et médiatiques. Afin de créer une dynamique en amont du Tour, le conseil général de la Manche, en collaboration avec Avranches, ville de départ, et le MontSaint-Michel, commune d’arrivée, travaille autour de la communication, de la promotion et de la valorisation territoriale. Dans ce cadre, des « kits territoires », supports promotionnels ciblés (affiches, banderoles…) seront distribués aux communes concernées, lors de la signature officielle des conventions.

Filmez la Manche !

Il existe autant de manières de filmer la Manche que d’y vivre, et sans doute autant de talents que d’habitants. C’est pourquoi TV Manche lance un concours vidéo jusqu’au 30 septembre. L’occasion pour tous ceux qui aiment notre département de le montrer, en donnant à leur créativité une multitude de formes, à la mesure de ses territoires si nuancés et vivants. Vous aussi, prêtezvous au jeu et donnez à voir le meilleur de la Manche en images !

) Infos et participations sur tvmanche.tv/jeu territoiresdeproximite@manche.fr -3-


faites-nous part de vos suggestions à l’adresse suivante

LETTRE-INFO DU CONSEIL GÉNÉRAL AUX ACTEURS DES TERRITOIRES

Vers des solidarités horizontales Face au durcissement des différences de coût de la vie entre eux et à l’érosion de l’effet tampon de la puissance publique, les territoires doivent trouver de nouvelles formes de solidarité. Rencontre avec Laurent Davezies, professeur à Sciences Po Paris et titulaire de la chaire « économie et développement des territoires » au CNAM.

© E. Marchadour

« Le texte de loi de décentralisation propose aujourd’hui de créer des métropoles institutionnelles. Il y aura des euro-métropoles, avec Lille, Lyon et Marseille, et des communautés métropolitaines, des labels. La métropole, ce n’est pas une affaire de taille mais de fonction. Comme la plupart des capitales régionales, Caen a des fonctions métropolitaines. Cellesci seront probablement renforcées dans les années à venir, avec une propension plus forte des gens des régions alentour et des jeunes actifs à venir s’y installer. On peut imaginer que cette dynamique se retrouvera sur toutes les villes ayant une fonction métropolitaine.

Créer une dynamique contractuelle entre les territoires Concernant les solidarités horizontales, on constate que les territoires aujourd’hui les plus

pénalisés sont ceux où les actifs ont très peu d’opportunités et où la mobilité va jouer un rôle majeur. Elle s’est traduite, à l’observation, par le fait que les gens quittant les territoires qui vont mal ne se portent pas vers des territoires qui vont bien, mais vers d’autres territoires en difficulté. Nous avons en France un maillage de villes qui constituent un regroupement possible d’actifs de leurs territoires dans un rayon de 100 ou 200 km. Nous pourrions réfléchir à des modalités permettant à ceux quittant des territoires où il n’y a plus grand chose à faire de se porter vers ceux qui eux-mêmes ne se portent pas très bien, mais pour lesquels ils seraient une ressource. Théoriquement, les gens de l’Ouest français auraient plus tendance à aller vers Caen ou Cherbourg que Rennes ou Nantes, où trouver un logement est difficile et plus cher. Accompagner les mobilités résidentielles suppose alors un contact, un échange, voire une dynamique contractuelle entre les territoires de départ et les territoires d’arrivée possibles. »

NUMÉRIQUE

Ouverture des données publiques manchoises sur Internet

Gilles Quinquenel, vice-président en charge du pôle Développement du territoire et prospective

Pourquoi mettre en place un Open Data ? La mise à disposition de données publiques développe des liens entre la collectivité et les acteurs du territoire. Cette démarche va de pair avec, par exemple, les Espaces publics numériques, afin d’accompagner les utilisateurs des jeux de données, et ainsi

Principaux chantiers RD 123 : Flottemanville-Hague : recalibrage de la chaussée Début des travaux prévu en juin RD 352 et RD 352 E : Tollevast : aménagement de deux carrefours giratoires Début des travaux envisagé en juin RD 23 : Tréauville - Les Pieux : sécurisation entre les deux communes Travaux en cours - fin prévue en juillet RD 23 : aménagement entre Quettetot et Les Pieux : dégagement de visibilité sur la commune de Grosville Travaux prévus de mars à mai RD 650 : Les Pieux : aménagement d’un carrefour giratoire accès sud Travaux en cours - fin prévue fin avril RD 62 : aménagement entre Sottevast et Valognes (déviation de mai à novembre) Travaux en cours - fin prévue fin novembre

RD 24 : Prétot Sainte-Suzanne : travaux d’assainissement sur la commune Travaux en cours - fin prévue fin mai

Libérer les données publiques pour les mettre en libre accès sur la Toile, en vue de leur réutilisation par tous : tel est le but de l’Open Data.

Exemples de réutilisation : - Un agent de mairie accède aux dates de travaux routiers grâce aux informations émanant d’autres organismes. Il met à jour le site internet de sa commune et relaie

Agenda

RD 974 : Sainte-Mère-Église : amélioration de la desserte touristique Travaux envisagés jusqu’en octobre, sous réserve des acquisitions

Open Data Dans le cadre de la loi CADA (commission d’accès aux documents administratifs) et du décret Etalab, qui pose le principe de la gratuité des données publiques, le Département et Manche Numérique travaillent sur un projet de portail où les collectivités manchoises pourront mutualiser leurs données.

territoiresdeproximite@manche.fr

RD 972 : Agneaux - Saint-Gilles : aménagement d’un carrefour giratoire ZA du Flanquet Travaux en cours - fin prévue en avril

ainsi ces informations auprès de la population concernée. - Le site handimap.org (application disponible pour les villes de Rennes et Montpellier) permet, grâce à la libération des données d’accessibilité, la recherche d’itinéraires pour les personnes à mobilité réduite.

RD 971 : sécurisation de l’itinéraire entre Bréhal et Muneville-sur-Mer Travaux en cours - fin prévue au début de l’été

Envie de participer à ce projet départemental ? Connectez-vous, suivez le guide et faitesnous part de vos attentes en remplissant le questionnaire en ligne sur

RD 973 : contournement de Sartilly : aménagement d’un giratoire nord Rétablissement des RD 35 et 335 cet été

) conseil.general.manche.fr/open-data.asp

RD 911 : Pont - Tirepied : création d’un tourne à gauche au lieu-dit «Le Chêne au Loup» (fermeture du 22 avril au 10 mai) Travaux en cours – fin prévue en juin

développer un écosystème favorable à l’innovation numérique sur le territoire. C’est pourquoi le conseil général et Manche Numérique travaillent à la mise en place d’une plate-forme Open Data. Celle-ci pourra être mutualisée à l’échelle départementale ou régionale. Quels en sont les enjeux ? Les enjeux de ce projet sont importants. Il s’agit de promouvoir la transparence démocratique, de favoriser la participation des citoyens à la vie locale en améliorant la connaissance du territoire et des politiques publiques. D’autre part, l’Open Data stimule l’innovation numérique et aide les entreprises à améliorer leurs services, voire à en créer de nouveaux. L’enjeu dans la Manche, c’est une démarche Open Data à dimension rurale, avec une implication de tous types de collectivités.

Quels seront les avantages pour nos communes ? En participant à cette démarche de libération des données publiques, les communes pourront à la fois enrichir la base de données élaborée à l’échelle départementale, bénéficier des services créés à partir de ces données et enfin, accéder à de nouvelles sources d’information, facilitant ainsi l’aide à la décision.

RD 976 : sécurisation de l’itinéraire entre le département de l’Orne et l’autoroute A84 - sections 1 et 2 communes de Heussé, Buais, SaintSymphorien-des-Monts Début des travaux prévu en juin RD 21 : Jullouville : aménagement des chaussées aux hameaux Lézeaux et la Carrière Travaux en cours – fin prévue en juin

) P lus d’infos sur transports.manche.fr Directeur de la publication : Jean-François Le Grand - Directeur de cabinet : Michel Chopin - Rédactrice en chef : Sandra Poulain-Stein - Rédaction : Alexandra Durand, Sandra Poulain-Stein, David Letort - Photographies : cg50-David Daguier , Jean-Paul Barbier/Yo , cci Cherbourg-Cotentin, Pierre-Yves Le Meur, E. Marchadour- Conception et réalisation : DGC Communication - Impression : Diamen - Saint-Lô - Distribution : la Poste - Tirage : 3 800 ex - ISSN : 2109-0696 - Dépôt légal : septembre 2010 - Contact : tél. 02 33 055 550 - fax : 02 33 05 95 65 - courriel : territoiresdeproximite@manche.fr Ce document a été imprimé sur papier issu de forêts gérées durablement.

-4-

La Manche des territoire de proximité  

lettre d'information aux élus locaux

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you