Issuu on Google+

Le magazine du conseil général de la Manche Juillet - Août 2013

Dossier

LA MANCHE ESTIVALE Vibrez, découvrez, bougez et explorez ! P.13-17

I ♥ la Manche p.4

Covoiturons ! p.12

Portrait de Pascale Turmel p.21

N° 38


Sommaire 3

Édito

5

En bref

8

Entreprendre

La Manche, des vacances à portée de main

Shortgolf au Mont-Saint-Michel

Les plateformes d’initiatives locales

10

Développement durable

11

Zoom

12

Territoire

13

Dossier

18

Numérique

19

Entre terre et mer

20

Solidarités

21

Portrait : Pascale Turmel

22

Vie politique

La Manche apicole

L’actu Manéo

Le conseil général facilite le covoiturage

Votre été dans la Manche !

Le succès de Wikimanche

La moule de Barfleur

Insertion active : les 7 h qui changent tout

La toque inventive

Ce magazine est disponible en braille et en CD audio. Pour obtenir l'une des deux versions, téléphonez à l'association « Donne-moi tes yeux » au 01 47 05 40 30 ou envoyez un mail à l’adresse : donnemoitesyeux@wanadoo.fr

Légende fenêtre de liberté : Le temps des cerises, à la faveur du climat tempéré de la Manche, fait s’épanouir les bigarreaux Reverchon, dont la chair ferme et croquante réjouit tous les palais.

N°38 /Juillet-Août 2013

LE MAGAZINE DU CONSEIL GÉNÉRAL DE LA MANCHE / Maison du Département - 50050 Saint-Lô Cedex Directeur de la publication : Jean-François Le Grand Directeur de cabinet : Michel Chopin Directrice de la communication : Catherine Cousin Rédactrice en chef : Lucile Kergueno Rédaction : Lucile Kergueno, Sandra Poulain-Stein Ont participé à ce numéro : David Letort, Alexandra Durand Photographies : CG50 - David Daguier sauf mention Conception et réalisation : dgc communications Impression : Imaye Graphic Distribution : La Poste/Mediapost Tirage : 218 000 exemplaires ISNN : 2101 - 8197 - Dépôt légal : mai 2009 Contact Manche mag’ : • Tél. : 02 33 055 550 • Fax : 02 33 05 95 65 • Courriel : manchemag@manche.fr

Le prochain numéro paraîtra le 16 septembre 2013

2

Manche mag’ n° 38 - Juillet-Août 2013

Retrouvez le Manche mag’ sur manche.mobi


L’édito Quand on parle « vacances », cela induit souvent une idée de départ, de voyage, d’éloignement… Mais avons-nous vraiment conscience que ces vacances, nous les avons parfois à portée de main ?

par Jean-François Le Grand

La Manche, des vacances à portée de main

Nul besoin de traverser la France ou de s’embarquer vers d’autres continents lorsque le dépaysement peut être à quelques kilomètres de chez nous. Tant dans nos campagnes que sur le littoral, c’est l’été que notre département brille de tout son éclat. Mais il est vrai que souvent, pour nous Manchois, c’est une période pendant laquelle nous sommes moins disponibles, moins présents pour découvrir ou redécouvrir la Manche. Pourtant, je vous assure que certains sites historiques et touristiques méritent largement de s’y attarder, au détour d’une des nombreuses animations d’été qui peut s’y dérouler… En clair, n’ayons pas peur non plus d’en profiter et laissonsnous surprendre ! L’été dans la Manche ce sont ainsi des rendez-vous culturels, des grands événements, des festivals, mais surtout une multitude de bals dans nos bourgs, de rendez-vous avec les comités des fêtes, de visites guidées auprès des offices de tourisme. Et j’en suis convaincu, c’est par cette richesse dans l’accueil et cette densité d’animations locales que les visiteurs sont heureux de découvrir la Manche, en toute simplicité.

Le chiffre clé

Dans ce « Manche mag’ des vacances », vous aurez tout le loisir de prendre date pour des balades, des sorties, des expos, dans les deux mois d’été à venir. Ainsi, entre l’étape du Tour de France, les 90 ans du Marité ou Les Traversées Tatihou, je ne tiens pas à oublier la Véloroute « Mont-Saint-Michel - Plages du Débarquement » que nous venons d’inaugurer, 230 km entre deux sites majeurs de notre histoire régionale… Passionnant ! C’est cela aussi la politique touristique du conseil général de la Manche.

130 C’est le nombre de vidéos en ligne sur TV Manche, depuis sa création il y a trois ans.

Pour ma part, je connais déjà mes promenades de l’été dans la Manche, et vous ?

Jean-François Le Grand membre honoraire du Parlement président du conseil général de la Manche

Manche mag’ n° 38 - Juillet-Août 2013

3


En bref... Handi-sport

Le golf pour tous et partout ! Le 8 mai dernier, une opération de promotion du golf totalement inédite s’est déroulée devant le Mont-Saint-Michel. Des joueurs en situation de handicap sont venus à la rencontre du grand public, démarche humaniste et de partage, aussi exceptionnelle par son concept que par le lieu choisi. Cette démonstration de shortgolf* ouverte à tous sur le barrage du Couesnon est une première mondiale ! Sous l’égide du comité départemental de golf et soutenue par le conseil général, elle visait à élargir l’accès à ce sport aux publics de tous âges, valides ou non valides. « Notre objectif est de démocratiser le golf, de 3 à 99 ans. Ce qui importe plus que tout, c’est cette notion de partage, d’insertion de tous. », souligne l’initiatrice du projet, Christine Alix, membre de l’équipe de France de handigolf et licenciée au club de Saint-Martin-de-Bréhal. « C’est une pratique intergénérationnelle, il faut faire tomber les barrières, ce sont les handigolfeurs eux-mêmes qui vont vers le grand public. » Près de 500 personnes ont participé à cette initiation unique en son genre, au pied de la Merveille, grâce à l’équipement ludique et pédagogique du shortgolf (structure gonflable, cibles circulaires, drapeaux, balles, tapis, clubs…). Un succès qui en amène d’autres. Le comité départemental met ses kits à disposition des structures et clubs de la Manche (à terme de toute la BasseNormandie). Un établissement spécialisé, une école et une maison de retraite l’ont déjà adopté. * pratique golfique sur surface réduite et sécurisée, reproduisant les sensations et la gestuelle du golf auprès de tous les publics, y compris non sportifs ou en situation de handicap

35 clubs manchois bénéficient du label valide-handicapé, dans 14 disciplines, et 9 comités départementaux ont inscrit des actions sur ce volet dans leur contrat d’objectif avec le conseil général.

(infos web : handisport-basse-normandie.org

 our clore ce week-end fédérateur, une compétition amicale entre handigolfeurs P de l’équipe de France et valides avait lieu sur les greens de Saint-Martin-de-Bréhal.

I ♥

la manche

Nous aimons la Manche, partageons la ! Entre une étape du 100e Tour de France dans quelques jours, le 70e anniversaire du Débarquement et de la Libération ou encore les Jeux équestres mondiaux en 2014… la Manche s’apprête à accueillir des événements d’envergure mondiale,qui contribuent à renforcer son image auprès du public et accroître sa notoriété. L’occasion pour le Département de valoriser son territoire, ses ressources, ses habitants. C’est afin de se fédérer autour d’une identité commune, forte et attractive, que le conseil général vient ainsi de lancer une nouvelle estampille  : « I ♥ la Manche ». Destinée à être reprise par tous, une des versions déclinées intègre aussi les deux léopards d’or du blason de la région, autour d’un positionnement fort : « la Manche en Normandie ». L’idée est de permettre au département de rayonner sur un plan national et international, tout en incitant les Manchois à devenir des ambassadeurs impliqués !

4

Manche mag’ n° 38 - Juillet-Août 2013


En bref... P at r i m o i n e

Le pont de Ducey a fêté ses 400 ans Enjambant la Sélune, le pont en pierre de Ducey, qui relie le bourg à la commune voisine de Poilley, est l’un des plus vieux du département. Construit en 1613, à l’emplacement d’un pont plus ancien en bois, il permettait à l’époque la liaison Paris-Granville sur la route du poisson et du sel, mais également le passage des pèlerins vers le Mont-Saint-Michel. Situé en outre dans le périmètre de protection du château classé de Montgomery, ce pont est l’unique ouvrage routier départemental inscrit à l’inventaire des Monuments Historiques (en 1975). Une attention particulière a ainsi été portée à l’aspect architectural des travaux de confortement, lors de sa réhabilitation complète en 2009 par les services du conseil général.

agenda Retrouvez toutes les dates sur

Du 15 au 20 juillet

Festival Rencontre des cultures

6e édition réunissant une dizaine d’artistes à la culture musicale colorée, à Avranches, Granville, Jullouville, Bréhal et Sartilly. 02 33 70 73 13 rencontredescultures.com

Du 20 juillet au 20 août

Jacques Deshaies

Exposition du grand peintre normand au château de Flamanville. Entrée libre. 02 33 52 60 07 flamanville.fr

Le 28 juillet

Peinture et Sculpture dans la rue Concert, pique-nique, lâcher de ballons, participation du club de canoë… les communes de Poilley et de Ducey, aux côtés de plusieurs associations locales, ont organisé diverses animations, fin juin, afin de mettre en lumière ce patrimoine et célébrer comme il se doit son quatrième centenaire !

120 artistes exposent à Dangy pour cette 19e édition. Invité d’honneur : Olivier Lecourtois.

Les 3 et 4 août

{

À

La Nuit des soudeurs

lire

Création d’œuvres en plein air rythmée par des concerts sur le port de commerce de Granville. 02 33 91 30 03 lanuitdessoudeurs.com

Pour petits et grands… « L’Homme » chez Motus

Nouveau livre étonnant de l’éditeur cotentinais : cette leçon de choses et d’humilité aux couleurs pétaradantes, dans un format inhabituel (42 x 12 cm), « toute en hauteur pour s’amuser des hommes qui se donnent des grands airs ». Les mots qui courent sur ces hautes pages contiennent toute la poésie de François David.

editions-motus.com

« Nouvelles Lunes » chez SaperliVpopette

Du 8 au 11 août

{

Dans cette « jolie transition entre l’album et le roman jeunesse  » de la « cabane d’édition » de Montaigula-Brisette, illustrée par le carricaturiste Guillaume Néel, 10 auteurs normands parlent de la lune, chaque nouvelle commençant par la dernière phrase de celle qui précède. De « pistes aux étoiles pédagogiques » en jolies histoires, 160 pages pour rêver…

saperlivpopette.com

À Fond la Cale

Festival familial et déjanté à SaintMartin-de-Bréhal. 02 33 90 07 95 ville-brehal.fr

Les 10 et 11 août

1er Festival du Film d’été

Concours vidéo et projections gratuites à Jullouville. 06 32 96 26 83 filmsdete.sitew.fr

Manche mag’ n° 38 - Juillet-Août 2013

5


En bref... Web pratique

Les usages numériques au service des livres Après le discoflux (coups de cœur musicaux, extraits d’albums et commentaires audio) et lekiosk (accès en ligne gratuit à 450 titres de magazines), la bibliothèque départementale de prêt (BDP) poursuit la diversification de son offre de services numériques. Elle vient de lancer le biblioflux, déclinaison littéraire du discoflux, proposant chaque trimestre trois ouvrages, sous une forme orale (résumés, extraits lus et commentaires), enrichie visuellement d’illustrations et musicalement d’extraits musicaux. Par ailleurs, pendant un an, une expérimentation de prêt de liseuses électroniques dans trois médiathèques du réseau (Les Pieux, Condé-sur-Vire et La Haye-Pesnel) doit permettre à chacun de se familiariser avec la lecture de plusieurs dizaines de livres numériques acquis par la BDP.

(Infos web : biblio.manche.fr ? 2015 ? 5 2 20 ? 2030 2015 ? 2025 ? 2030 ?

« Parce qu’ici n’est pas ailleurs » La démarche de prospective territoriale lancée par le conseil général de la Manche se poursuit. Après la participation des habitants et l’écoute des experts et scientifiques, les travaux du comité exploratoire viennent de rendre leurs premières conclusions : diagnostic, enjeux et projections. L’ensemble des témoignages et contributions est en ligne sur demain.manche.fr, de même que la synthèse des travaux et des réflexions. Il s’agit, comme le rappelle le président Jean-François Le Grand, de « construire un modèle qui prenne en considération nos spécificités et potentialités, garantisse un développement territorial, des solidarités locales, et préserve notre identité départementale, parce qu’ici n’est pas ailleurs ».

Sûreté

nucléaire

Bientôt un livre blanc Depuis la catastrophe  japonaise de Fukushima il y a deux ans, les trois commissions locales d’information (CLI) de la Manche (Andra, Areva, Flamanville), réunissant élus, écologistes, syndicalistes et scientifiques, planchent sur ce sujet sensible. De légitimes questions se posent dans le département, méritant des réponses claires. C’est pourquoi l’ensemble des membres des CLI a lancé une vaste démarche, sur le niveau de sûreté perçu des installations nucléaires manchoises. Un livre blanc, qui synthétise les réponses, est en cours de rédaction et sera diffusé en octobre 2013 à l’ensemble des Manchois. Pour aller plus loin et balayer l’ensemble des problématiques posées en cas d’incident ou d’accident, le groupe de travail s’est rendu au Japon début mai, pour un retour d’expérience sur la gestion de la catastrophe de Fukushima et tirer les enseignements en termes de sécurité et de prévention.

 

(Infos web : cli-manche.fr

Prochaine étape : une session extraordinaire le 12 juillet prochain, à suivre en direct ou différé sur TV Manche. Le livre blanc consacré à la prospective, exprimant la vision du Département, paraîtra quant à lui cet automne.

R  endez-vous sur demain.manche.fr et Visite de la délégation manchoise au Japon 6

Manche mag’ n° 38 - Juillet-Août 2013


En bref... La musique à fleur d’eau

Du 10 au 24 août, le conseil général vous convie sur le site exceptionnel de l’Île Tatihou, à Saint-Vaast-La-Hougue et dans le Val de Saire, pour un 19e festival des musiques du large iodé et rythmé. Ce rendez-vous unique et atypique qui dresse des chapiteaux du quai de Saint-Vaast à l’Île Tatihou s’est hissé au rang de premier festival de Normandie consacré aux musiques traditionnelles revisitées des littoraux du monde. À dimension humaine, il favorise les rencontres entre public et artistes, mêlant le dépaysement et la magie d’une île gagnée à pied à marée basse à ceux d’accords pluriculturels. Cet événement majeur de la saison vous réserve cette année encore de nombreuses réjouissances, faisant voyager les notes de l’Ukraine au Québec et à la Louisiane, des Mers du Nord et baltique à l’ imaginaire celtique, invitant aussi la Grèce et s’étendant au Val de Saire avec le « Tatihou Tour ». Aux concerts s’ajoutent une exposition, un atelier de cuisine cajun, du cinéma en salle et en plein air… et le plaisir inégalable de traverser les parcs à huîtres pour rejoindre un site naturel et patrimonial exceptionnel !

agenda Retrouvez toutes les dates sur

Le 11 août

Fête des fleurs

Sur le thème « Folklore d’ici ou d’ailleurs », événement triennal réunissant jusqu’à 20 000 spectateurs à La HayePesnel. 02 33 61 50 43 pays-hayland.com

Du 14 au 17 août

Festival de La Hague en Musiques

Concerts de musique classique, orientale ou encore de jazz, à Flamanville, Les Pieux, Urville-Nacqueville et Biville. 02 33 52 74 94 lahague-tourisme.com

Jusqu’au 1er septembre 

Biennale du 9e art (Infos web : culture.manche.fr

Gagnez vos places pour les Traversées !

Pour tenter votre chance, connectez-vous sur manche.fr/concours.asp et remplissez le bulletin de participation en ligne . Extrait de règlement du jeu-concours :

1. Jeu gratuit sans obligation d’achat, du 8 au 21 juillet 2013 (minuit). Tirage au sort le 22 juillet 2013.2. Règlement du jeu n° 713098 déposé chez Me Bougon, BP 372 – 50002 Saint-Lô Cedex, consultable sur le site manche.fr 3. Dotations : 40 places au festival Les Traversées Tatihou 2013 (2 places par gagnant) 4. Loi 78-17 du 06/01/78 (CF. art 26 à 36) : vous disposez d’un droit d’accès, d’opposition et de rectification des données vous concernant

Tv Manche -

votre

W e b TV

De quoi vous inspirer Florilège d’événements, la Manche se prête à de nombreuses possibilités de tournages… Revivez sur TV Manche l’ambiance des festivals de ce printemps et des premiers rendez-vous de l’été ou découvrez qui est derrière la « voix » du Tour de France ! Et côté amateurs, prolongez les sensations dans la rubrique Vos vidéos, à bord d’un sulky à Graignes, d’un avion miniature au-dessus de FlottemanvilleHague, d’un kart sur le circuit de Lessay, au cœur du marathon du Mont-SaintMichel ou même d’un spectacle de corde volante à La brèche... De quoi vous inspirer pour tenter votre chance au concours vidéo de votre web tv. N’oubliez pas, vous avez jusqu’au 30 septembre pour nous envoyer vos montages !

(Rendez-vous sur

Mise à l’honneur du dessinateur Jacques Tardi, père de la série Adèle BlancSec, à l’hôtel de ville de Cherbourg-Octeville. Entrée libre. 02 33 87 88 89 ville-cherbourg.fr

Les 7 et 8 septembre

11e Week-end du vent

Activités liées aux sports de vent et de glisse, sur la plage de Carolles et les falaises de Champeaux. 02 33 79 38 67 weekendduvent.com

Jusqu’au 15 septembre

Victor Hugo et la mer

Exposition au Scriptorial d’Avranches. 02 33 79 57 00 scriptorial.fr

Jusqu’au 22 septembre

Impressions Dior

Exposition sur les liens entre la haute-couture et le mouvement impressionniste, au musée Christian Dior à Granville. 02 33 61 48 21 musee-dior-granville.com

Manche mag’ n° 38 - Juillet-Août 2013

7


Entreprendre P l at e f o r m e s d ’ i n i t i at i v e s

lo c a l e s

Au service de la création d’entreprises Sur les bassins du Centre-Manche, du Pays Granvillais, du Cotentin et du Pays de la Baie, le département compte quatre plateformes d’initiatives locales. Leur mission : soutenir les créateurs et repreneurs d’entreprises, en leur proposant un soutien financier et un accompagnement personnalisé.

A

ssociations, émanant le plus souvent de l’initiative des collectivités, les plateformes d’initiatives locales (PFIL) font coopérer acteurs publics et entreprises privées au profit de la création et du maintien d’emplois. Profondément ancrée dans le territoire sur lequel elles sont implantées, leur action s’insère ainsi dans une véritable démarche de développement local.

La plupart des PFIL sont membres d’Initiative France, 1 er réseau associatif de financement de la création d’entreprise, qui regroupe 230 associations locales dans toute la France. En 2012, cela représente 16 107 entreprises et 37 141 emplois créés ou maintenus. 85 % des entreprises soutenues sont par ailleurs toujours en activité trois ans après leur création, un taux de pérennité nettement supérieur à la moyenne nationale.

(infos web : initiative-france.fr

8

Manche mag’ n° 38 - Juillet-Août 2013

que financier. Il est primordial d’aider les jeunes qui ont choisi le Pays Granvillais pour y implanter leur entreprise, non seulement à démarrer dans les meilleures conditions, mais également à s’intégrer dans le tissu économique local. » Parmi les entreprises soutenues cette année : Best ride (secteur du loisir), Granvil’Metal (chaudronnerie), Agora, (commerce de papeterie, presse et librairie) ou encore 100% pneu (centre de montage de pneus). Ses partenaires : l’Europe, l’État, le conseil régional de Basse-Normandie, le conseil général de la Manche, les communautés de communes de Granville, Bréhal et Les Delles. Au cœur du service qu’elles proposent, un prêt d’honneur sans intérêt ni garantie peut être accordé aux porteurs de projet, afin de renforcer leurs fonds propres. S’il ne remplace pas un prêt bancaire, il en facilite l’obtention et a un effet de levier significatif : 1 € de prêt d’honneur déclenche ainsi en moyenne 8 € de financement complémentaire.

Partager le goût d’entreprendre Mais le rôle d’une PFIL ne s’arrête pas là : elle peut faire bénéficier par exemple les jeunes créateurs de l’appui d’un parrain pendant les premières années d’activité. Celui-ci les aide à se poser les bonnes questions, ouvre toutes les portes utiles, apporte son expérience et son savoir-faire. À l’image d’Impulsion Pays Granvillais par exemple, qui se définit comme un club d’entrepreneurs locaux, la diversité des membres constitue un atout majeur dans ce processus de conseil. Banquiers, experts-comptables, artisans du bâtiment, prestataires de service, industriels, commerçants, collectivités, chambres consulaires, il regroupe des professionnels bénévoles très investis. « Nous proposons l’écoute et le soutien, tant sur le plan moral

LES QUATRE PFIL DE LA MANCHE : CHIFFRES CLÉS : Soutenues par le conseil général, qui a doté leur fonds d’intervention de prêts de 45 735 € chacune (crédits revolving), les quatre plateformes du département représentent un réseau d’environ 350 bénévoles et 50 parrains. En 2012, elles ont octroyé 131 prêts d’honneur, pour un montant total de 841 350 €, permettant ainsi la création ou le maintien de 247 emplois. CONTACTS : • Initiative Centre Manche à Agneaux : 02 33 77 86 86 cmi@granville.cci.fr • Impulsion Pays Granvillais à Saint-Pair-sur-Mer : 02 33 79 51 50 contact@impulsion-granville.fr impulsion-granville.fr • Initiative Cotentin à Cherbourg : 02 33 88 46 46 cotentininitiatives@pepiniereentreprises.com • Initiative Pays de la Baie à Avranches : 02 33 79 40 30 cp@pays-baie-mont-saint-michel.fr


Arrêt sur image Photo prise le 5 mai à 17h09

© Pierre-Yves Le Meur

© Pierre-Yves Le Meur

32 e J a z z

sous les pommiers

Un dimanche « Fonk’ Faronnant » Dans une ambiance familiale, conviviale et festive, le dimanche en fanfare a de nouveau conquis le public de l’événement jazz coutançais.Au pied de la cathédrale, dans le cadre bucolique du square de l’évêché, les Fonk’ Farons ont fait teinter leurs cuivres, leur groove et leur fantaisie.

Manche mag’ n° 38 - Juillet-Août 2013

9


Développement durable Biodiversité

Le rôle essentiel des abeilles

©R. Lehobey

Même si l’utilité des abeilles pour l’environnement n’est plus à démontrer, leur nombre est pourtant bel et bien en nette diminution en France. Afin de les préserver et de participer ainsi au maintien de la biodiversité, le conseil général a décidé d’accueillir des ruches sur plusieurs de ses sites, avec le concours du syndicat « La Manche apicole ».

D

ans le cadre de son agenda 21 « Planète Manche », le Département mène, notamment depuis 2007, des actions en faveur de la biodiversité ordinaire, c’est-à-dire de la préservation d’espèces courantes qui se révèlent importantes pour le fonctionnement des écosystèmes, telles que les abeilles. En pollinisant 80% des espèces végétales, ces dernières jouent en effet un rôle primordial dans la reproduction des plantes qui nous entourent.

De nombreuses installations Faisant écho à la réduction de l’utilisation des produits phytosanitaires sur ses sites, et s’accompagnant d’autres actions en faveur de la biodiversité ordinaire, comme l’installation de nichoirs ou

d’hôtels à insectes, cette démarche de soutien du conseil général à l’apiculture ne date pas d’hier. Des ruches sont déjà en place depuis de nombreuses années sur certains sites gérés par la collectivité, notamment au sein de l’espace naturel sensible de la Lande tourbeuse des Cent Vergées, à Jullouville, qui compte 25 ruches, ou encore à la Ferme-musée du Cotentin de Sainte-Mère-Église, qui en accueille six. Mais au printemps 2013, le Département a passé la vitesse supérieure en signant une convention avec le syndicat départemental « La Manche apicole ». Grâce à ce partenariat, 10 ruches ont été installées à la Maison du Département, à Saint-Lô, cinq aux Fours à Chaux du Rey, à Regnéville-surMer, ainsi qu’au Musée de la poterie, à Ger, et bientôt sur d’autres sites.

lui, soit sur un terrain où un accord a été trouvé au préalable. « Les ruches installées sur les sites du conseil général appartiennent toutes à des apiculteurs membres de notre syndicat. Les lieux sélectionnés doivent être à l’abri du vent, proches de plantes mellifères mais éloignés de cultures traitées, tout comme d’une activité humaine trop importante, sous peine de déranger les abeilles et que celles-ci ne piquent ». En effet, contrairement aux idées reçues, l’abeille femelle peut piquer, mais une seule fois, avant de mourir. Si les conditions sont bonnes, en une année, une ruche manchoise peut aussi fournir jusqu’à 15 kg de miel !

Réunir des conditions optimales « Notre syndicat existe depuis les années 1930 », explique Alain Lesclavec, président de « La Manche apicole ». Membre du syndicat national d’apiculture, il rassemble des passionnés des abeilles et de l’environnement en général, soucieux de la préservation de ces petits insectes, souvent victimes de pesticides ou de maladies. « Nous réunissons à présent 455 adhérents, dont certains sont membres depuis plus de 40 ans. À nous seuls, nous représentons près de 3 500 ruches dans le département, sans compter tous les particuliers non recensés ». Dans ce syndicat où l’apiculture est un loisir, chaque membre achète ses ruches, trouve sa propre colonie, et les dispose soit chez

( Contact : La Manche apicole : 06 34 33 35 28 ( Infos web : lamancheapicole.free.fr et planete.manche.fr

Une nouvelle menace pèse aujourd’hui sur les abeilles domestiques : le frelon asiatique. Espèce invasive introduite en France dans les années 2000, elle progresse peu à peu vers le Nord et de premières observations viennent d’être réalisées dans le Sud-Manche. Beaucoup plus noir qu’un frelon commun et à l’allure d’une grosse guêpe, c’est un grand

10

Manche mag’ n° 38 - Juillet-Août 2013

©Quentin Rome

KATUVU ? Un frelon ?

consommateur d’insectes, qui s’attaque essentiellement aux abeilles : positionné en vol stationnaire devant la ruche avant de les capturer en vol, sa puissance de prédation est imparable. Via la rubrique

web de science participative Katuvu, sur planete.manche.fr, vous pouvez faire part de vos observations de frelons. Vos données seront ensuite étudiées par des experts de la Manche apicole et du Groupe d’étude des invertébrés du massif armoricain (GRETIA), et vous contribuerez ainsi à l’amélioration des connaissances sur cette espèce dans la Manche.


Zoom Transports

L’actu Manéo ! MANÉO EXPRESS Direction la plage avec les lignes estivales ! Cet été, en plus des 14 lignes régulières quotidiennes proposées par le réseau Manéo express, quatre lignes de cars sont spécialement mises en place pour vous rendre à la plage. Du 6 juillet au 31 août, c’est l’occasion idéale de profiter du littoral de la Manche, au tarif de 2,20 € le trajet !

( À noter : nouveaux horaires sur les lignes express quotidiennes valables à compter du 6 juillet et jusqu’au 5 janvier 2014

TRANSPORT À LA DEMANDE Pour être toujours plus proche des usagers, des services Manéo proximité et des navettes Manéo express (qui assurent les liaisons vers les lignes express) ont été mis en place sur trois nouveaux secteurs depuis avril : les communautés de communes de Lessay, des Delles et du Bocage Valognais s’ajoutent ainsi aux 29 autres qui proposent aujourd’hui un service de transport à la demande dans la Manche.

( Réservations :

0 800 150 050 (appel gratuit depuis un poste fixe)

JEU CONCOUR

S Gagnez jusqu’à un an de voyages gratuits avec Manéo ! Le nouveau réseau Ma néo anniversaire et vous inv fête son premier ite à jouer ! Pour cela, rien de plus simple, connectez-vous dès maintenant sur tra ns et trouvez toutes les rép ports.manche.fr onses aux questions posées en consultant les dif férentes pages du site. La remise des lots aura lieu pendant la semaine de la mobil ité, entre le 16 et le 20 septembre 2013.

INFOS TRAFIC MANÉO Pour une info en temps réel En plus des alertes sur les conditions de circulation sur les routes du département et les perturbations des services Manéo scolaire, les usagers de Manéo express et proximité peuvent désormais s’inscrire sur transports.manche.fr ou manche.mobi (rubrique « info transports ») pour recevoir toutes les informations utiles en temps réel : travaux ou événements sur les routes ayant un impact sur les lignes, modification des horaires, grève, intempéries... Inscrivez-vous vite en indiquant votre adresse mail !

MANÉO SCOLAIRE  Inscriptions pour la rentrée scolaire 2013-2014 : • jusqu’au 12 juillet par retour de formulaire papier • jusqu’au 25 juillet en ligne

( Pratique : Tarifs Néo Pass Études Demi-pensionnaire

(soit un A/R par jour) : 75 € par an pour le premier enfant, 55  € pour le second et 35 € par enfant supplémentaire / Interne (un A/R par semaine) : 50 € par an pour le premier enfant, 30 € pour le second et 10 € par enfant supplémentaire

Retrouvez toute l’offre du réseau Manéo (horaires, circuits, lignes, tarifs, actus ...)  sur transports.manche.fr (Contact : 02 33 055 550 - maneo@manche.fr

Manche mag’ n° 38 - Juillet-Août 2013

11


Territoire Covoiturage

Facilitez-vous la route ! De plus en plus plébiscitée par les Manchois, l’éco-mobilité offre de nombreux avantages, à commencer par la préservation de l’environnement. Fortement engagé en ce sens, le conseil général facilite le covoiturage partout dans le département. D’ici fin 2014, 34 aires seront à votre disposition, suivies d’une dizaine d’autres à terme.

D

émarche conjoncturelle et environnementale adoptée par nombre d’habitants de notre territoire longiligne, le covoiturage a le vent en poupe. Mais, se développant essentiellement près des carrefours stratégiques desservant les principaux axes de circulation de la Manche, il génère parfois des stationnements anarchiques, potentiellement dangereux. Dans le cadre du programme d’actions relatif aux modes de transports alternatifs, écologiques et économiques de sa charte Planète Manche, le conseil général, qui encourage les usagers de la route à utiliser les transports collectifs, y compris avec leurs propres véhicules, a adopté en mars 2010 un schéma départemental des aires de covoiturage. Un encouragement à l’écocitoyenneté qui se traduit par la réalisation ou l’aménagement d’aires adaptées, partout dans le département. « C’est très pratique, c’est un point de rendez-vous fixe, qui permet de se garer en retrait et non sur le bas-côté de la route », témoigne une habitante de Saint-James, qui laisse régulièrement sa voiture sur l’aire de la Blanchetière, l’une des premières ouvertes dans le Sud-Manche. • 23 aires de covoiturage sont déjà opérationnelles, offrant 740 places de stationnement sécurisé. 11 autres sont programmées d’ici fin 2014, soit 330 places supplémentaires.

covoitur age.manche.fr

Votre site dédié

Créé en novembre 2010, le site internet du conseil général dédié aux trajets-partagés de la Manche est une mine d’infos ! Plate-forme de mise en relation des automobilistes, il permet de visualiser les trajets de milliers de Manchois, répond aux questions les plus diverses (assurances, absences temporaires, participation financière aux trajets…), propose des alertes sms et même un agenda des événements culturels, musicaux ou sportifs pour « covoitureurs » avertis.

Chiffres-clés (au 1

er

juin 2013) :

• plus de 45 000 visites depuis sa création • plus de 165 000 pages vues • 1 102 inscrits • 25 à 35 nouvelles inscriptions par mois • Les 10 trajets les plus consultés : Cherbourg-Granville ; Granville-Cherbourg ; Agen-Granville ; Avranches-Villedieu ;  Paris-Cherbourg ; Avranches-Nantes ; Granville-Saint-Lô ; Granville-Saint-Lô ; Granville-Agen ; Granville-Coutances

Aires aménagées, juin 2013 12

Manche mag’ n° 38 - Juillet-Août 2013


Dossier ●

Sorties culturelles et festives p.14

Activités sportives p.15

Loisirs p.17

LA MANCHE L’été de tous les possibles !

L

a Manche, à la faveur de l’été, temps suspendu au milieu de l’année et trêve opportune pour vivre intensément, se pare de ses plus beaux atours. Du rivage au bocage, le spectacle est partout, au cœur de cette nature qui exulte, sur scène… jusque dans vos balades, découvertes et sorties sportives.

Manche mag’ n° 38 - Juillet-Août 2013

13


Dossier

L’été pour vibrer

M

usical, festif, artistique, poétique… cet été manchois cultive l’émotion en tous sens, l’ouïe et la vue comme le bon goût. Partout sur le littoral ou dans les terres, on peut écouter, voir et savourer une abondante et enrichissante source de distractions. En voici quelques-unes.

Chauffer dans la Noirceur, 14 juillet

Les 20 et 21 juillet

Ancres & Encres

Festival du livre de Saint-Vaast-la-Hougue Rencontres conviviales avec une soixantaine d’auteurs sur la presqu’île de la Hougue. 02 33 23 19 32

à Montmartin-sur-Mer, du 12 au

l’association manchoise Point d’orgue des actions menées par uffer dans la Noirceur Cha , éponyme tout au long de l’année e s de ce festival les opu 21 Le le. est devenu incontournab onsable et convivial, fera pieds dans l’eau, précurseur, éco-resp site classé, derrière les Sur . ture résolument monter la tempéra rsité des musiques actuelles dunes de Montmartin, toute la dive certs, d’artistes issus de la vous attend, avec pas moins de 37 con d’Europe, d’Afrique du ne, xago l’He scène locale montante, de y beat, folk psyché, reggae… , électro swing punk, dubstep, funk Sud et du Venezuela. Rock, hip-hop ations gratuites (étendues rtie d’un village associatif, d’art’nim cette richesse des genres sera asso ur public, art de rue, DJ, crie ront ède e d’Eau z’Air, où se succ Bull e scèn la de et ) ines vois s ville aux graffeurs, magicien…

( Infos : 02 33 07

Pirouésie

usicales de L

t au 23 aoû

t

essay,

Pour sa 20 e classique de édition, le festival inte l’a rn deux format bbaye de Lessay progr ational de musique amme 12 co ions berlino ncerts, dont ises très pre le RIAS Ka m stig für Alte Musi merchor, et l’autre inst ieuses : l’une vocale, ru k Berlin. Des œuvres maj mentale, l’Akademie contempora eures des ré in s’élèveron pertoires sa t dans l’abb ( Infos : 02 3 cré europée atiale de Le 3 45 14 34 n, romantiq ss ay et l’église de lesheuresm ue et Canville-la-R uses.blogsp oque. ot.com

Jazz en Baie,

de Granville à Genêts, du 9 au 18

août

ramme du festival de jazz et Plus de 30 rendez-vous sont au prog guer la Baie du Mont-Saintswin fera musiques improvisées qui sécutive. Des artistes de Michel pour la quatrième année con découvertes, mêleront des s, renom international, des création el, jazz manouche… gosp e, çais fran soul, électro-jazz, chanson en hommages vibrants. Le d’alliances savantes et surprenantes et de ses huit communes, Baie la tout dans le cadre magique de et mélodies. pour une édition toute en rythmes

( Infos : contact@jazzenbaie.com -

14

Du 28 juillet au 2 août

g 91 91 - chaufferdanslanoirceur.or

Les Heures m

du 19 juille

festivaldulivresaintvaast.jimdo.com

Du 2 au 4 août

Le Manchot bulleur

Festival BD à Coutances Animations et dédicaces de bandes dessinées et livres jeunesse dans l’église Saint-Nicolas.

le.manchot.bulleur@sfr.fr sites.google.com/site/ festivallemanchotbulleur

Du 7 au 11 août

Festival de Brix « Danse avec le Monde »

jazzenbaie.com

(Retrouvez toutes les dates sur culture.manche.fr Manche mag’ n° 38 - Juillet-Août 2013

Festival de poésie à Pirou Ateliers d’écriture itinérants le jour et spectacles le soir. 02 33 46 51 78 pirouesie.net

Échanges, danses et spectacle avec des groupes venus des cinq continents. 06 20 79 41 13 festivaldebrix.fr


Dossier

N

aturellement propice à une grande variété de pratiques sportives, la Manche se prête à tous les exercices, qu’il s’agisse de loisirs ou de haut niveau. On y court, pédale, nage, glisse, navigue… et les événements sportifs ne manquent pas. Tour de piste en quelques exemples.

L’été pour bouger e, Tour des Ports de la Manch du 14 au 19 juillet

e du littoral en voilier La plus importante cours motion sur l’eau l’é er cré va de Normandie jours de navigation e six En e. né an pour la 29 s vont s’affronter age uip et cinq ports, les éq avec une nouveauté dans la bonne humeur, nuit entre Jersey et de taille : une régate de les 110 voiliers et ur po n Granville ! L’occasio ts de faire honneur à quelque 700 concurren ades maritimes de faç l’une des plus belles grande fête populaire France, le temps d’une urs exceptionnel. tout au long de ce parco

Rallycross de Lessa

les 13 et 14 juillet

y,

Le circuit de sp or ts mécaniques de Lessay accueille la troisième édition du très attendu cham pionnat de France de rallycross. La succ ession non-stop de 120 pilotes, dont les et Européens, dans meilleurs Français des voitures toujou plus spectaculaire rs s, est l’assurance d’ un week-end pied au plancher !

( Infos web : rallycross-lessay

-manche.com

(Infos web :

ande, tm r o n y l o P in La t, d e S a

tourdesports50.fr

ille le 28 ju es e-Landell d in t r a M es à Avranch

course La fameuse Sudu d cycliste c ré é e M a n c h e , p a r le e n 1 9 8 0 u Tour d speaker , Daniel e c n ra F de compte s, Mangea is parmi désorma ves de r u re clisme su les 16 ép nce de cy e édition ra F e d e p la Cou ette 34 157 km, c elles ! route. Sur lques échappées b e u q promet 04

Le 10 juillet, l’épreuve reine du cyclisme fait étape dans la Manche, avec un contre-lamontre individuel de 33 km. Du départ d’Avranches à l’arrivée au Mont-Saint-Michel, les coureurs traverseront neuf communes, mettant à l’honneur notre département auprès de 15 millions de spectateurs.

33 49 16 (Infos : 02 ande.com -polynorm

Les 20 et 21 juillet

50e Tour du Roc à la nage

À Granville Étape de la Coupe de l’Ouest Eau Libre et championnat de Normandie.

granville-natation.fr/tourduroc

Le 21 juillet

Motocross d’Ouville

Championnat de France National Mx1. 02 33 46 17 50 mc-ouville.com

Du 10 au 13 août

La Saint-Laurent de Montpinchon

Coupe de France cycliste look DN1, Fédéral juniors et Fédéral espoirs. 02 33 46 88 55

( Retrouvez toutes les infos dans votre Manche mag’ hors-série de juin

ccstlaurentmontpinchon.fr

Le 24 août

Enduro des sables

À AgonCoutainville Course familiale et chaleureuse, mais non moins exigeante ! Sur 14, 10 ou 3 km, 1 800 participants foulent le sable mouillé sur l’estran à marée basse, en passant par les dunes. 02 33 76 67 30 - endurodessables.com

(Retrouvez toutes les dates sur sports.manche.fr Manche mag’ n° 38 - Juillet-Août 2013

15


Dossier

N

L’été pour découvrir

© J. Pichard

aturel, bâti, historique, maritime… le patrimoine manchois, d’une remarquable richesse, est la promesse de nombreuses échappées aux quatre coins d’un territoire fertile, pour nourrir les curiosités de l’esprit tout en s’amusant. Voici un tour d’horizon.

Espaces Naturels S

Des joyaux à obse

rver

ensibles

© T. Seni

18 des 26 sites de incomparables vo la Manche protégés pour leur s paysages et biod us ouvrent gratui iversité Accompagné d’un tement leur s po rtes jusqu’au 27 guide, explorez le ur faune et leur flo octobre. de nuit. Marais, fa re, en famille, de jo laise ur comme la richesse de cette s, tourbières, dunes, landes, forêts, bocages et rivière terre de Manche fa s… toute aussi en plein air ço nn ée au fil du temps vo et grand format su us attend, exposée r le site de la Foss un très joli guide e Arthour et réperto des sorties et anim ations disponible riée dans sur planete.man che.fr

Sites et Musées

Un patrimoine vivant

sit ion s son t au De no mb reu ses ex po musées du conseil programme des sites et Jacques Préver t n iso général… La Ma voile la relation d’Omonville-la-Petite dé musique. L’Île la du célèbre auteur et de ins présentent Va de e usé Tatihou et l’écom rre ou de bois pie de s oin tém es, les pêcheri éclairage de Un le. tra d’une pratique ances me prolongé au notre patrimoine mariti gnéville-sur-Mer, à château médiéval de Re la mer », retraçant de s on travers « Les moiss dont l’homme tire l’histoire de ces algues parti. a n i m at i o n s Les abondent également, nviviaux à partager en avec des rendez-vous co fête, le 21 juillet à la en es famille, comme Vach , tin à Sainte-Mère-Église Ferme-musée du Coten la de al ion rég sée Mu au ou la Fête des Potiers et 1er septembre, pour poterie à Ger, les 31 août ersité à l’image de ces ne citer qu’elles… une div tour ! dé le t 13 lieux qui tous valen dans le guide sur

tes ( Retrouvez toutes les da r e.f ch an .m ine patrimo

Vieux gré e

À pleine

ments

s voiles

Vil la g e, v expositio ie u x g ré e m e n ts , ns et mis es visites de s bateaux en scène, mer, con , sorties e ce n édition d rts… la deuxièm u festiva e l des Voil de Trav es a tiendra d il, à Granville, se u 21 au 2 5 Challeng août, ave e dernier s d’Ulysse et les 9 c les fameuses pa 0 ans du era prése rades na nt uti Ma des ports de la Ma sur les autres évén rité, invité d’ho ques du rassemble n nche et J ements d azz en B e l’été, do neur. Ce ront égale a célébrer n ie m t le Tour .. e . nt à P Les vie le de Surco bicentenair e R ort Diélette, du 1 ux gréements s e 2 u e du terroir f. Visites à quai, em nar d-Alphéa, de au 14 juillet, pou r rn , animatio b ie a rq r c u o e m m festifs. ns et gra nde para ents, sorties en m bat naval de rythm e (Infos web eront ces r, marché  : trois jours lemarite.c om / touri sme-pays -granvilla is.com / p ortdielett e.fr

La ligne, université éphémère du regard

Dans le cadre du festival Normandie impressionniste, ce projet égrène sur la côte bas-normande des propositions artistiques, géographiques, historiques, architecturales ou scientifiques résonnant avec l’esprit des lieux, le littoral et ses habitants. Quatre étapes manchoises vous enchanteront tout l’été : images grandeur nature du projet norvégien Detour à l’aire de la Baie, sur l’autoroute A84 ; dispositif photographique au phare de Gatteville ; guide artistique et topographique d’une promenade entre Barfleur et Saint-Vaast-la-Hougue et cabines éphémères à Ravenoville-Plage.

( Infos web : normandie-impressionniste.fr

16

(Retrouvez toutes les dates sur culture.manche.fr Manche mag’ n° 38 - Juillet-Août 2013


Dossier

350

km de côtes, 7 000 de circuits de randonnée, huit parcours de golf, une multitude de paysages… de la magie de la Baie du Mont-Saint-Michel ou des îles Chausey aux reliefs contrastés du Cotentin, partout le dépaysement vous guette.

L’été pour explorer

Prenez l’air en pa rachute, de lta pl an e, ul m ou montgolfière et laissezvo us ét ou rd ir pa r la Manche vue de s cieux, es ca la de z le s pe nt es escarpées, accrob ranchezvous aux arbres, ac cé en kart, en quad lérez ou à moto… et vivez l’i ntensité de moments uniq ues !

Sucré-salé

balades

sont sources oir manchois Littoral et terr cheur et d’authenticité. aî de goût, de fr aux moutons de pré-salé, er m de mmeau Des fruits dre ou d’un po ci un d’ s ur ve des sa us trouverez scuit sablé, vo à celles d’un bi son gustative d une déclinai du Nord au Su , prod uc te ur s lo ca ux , es in fi ni e. Fe rm ries… votre ues, conser ve iq ut verger s, bo oi se divertir. palais a de qu

Sport, événements, nautisme, loisirs…, découvrez en images les nombreuses facettes de la Manche estivale sur En his 2013 Le sen , n sa eu t v qu le Pa f comiez a Ag lité villo m -vo Ca on- Co env n Bl unes us ? rt ir e m u Me eret ; tainv onne u, lab anc r ; J Bré ille me el hoi Po ullo hal   ; Ba nta gage ses rtb uv ;G rn le de et ail ; Q ille ; ouvi evill : e Sio L l l uvi uerq es Pi e -su lle - uev eux rHa   gue ille  ; © T. Seni

Sentiers, chem in chemins de ha s, anciennes voies ferrée s ou la des circuits ba ge aménagés en voies ve rtes, lisés parcoure nt ses moindres recoins, révé la Manche dans lant une rich naturelle extr êm es roues, au galo ement variée. À pied, en de se p… chaque ba lade est la prom uxd’un enchante ment. Et si vous esse chasse au trés êt or, munis d’un es tentés par une G vous permettr ludique ! a d’explorer le PS, le geocaching territoire de fa (Pratique : Man çon ch topo-guides va e Tourisme vous propose une collection riés sur les itiné randonnées, le de 45 raires et circui s chemins de pèlerinage ou ts de promenades et pêche. encore les parc ours de (À note r  : L’ it in ér ai re vé lo Bretagne et la du To u r d e M Normandie au sud-ouest de l’A an ch e, qu i re lie la inauguré. Cette ngleterre, vien boucle de 700 t d’être cyclotourisme, km le long du sillonne la Baie littoral, idéale pour le Vire et les mar du M on t-S ai nt ais du Cotentin -Michel, la Vallé . e de la (Toutes les info s sur tour-d e-manche.com

CDT50

Randonnées et

Sensations

© T. Seni

char à surf, plongée, Voile, kayak, dsurf, p paddle, win voile, stand u utique, e-côte, ski na natation, long endues Manche, ses ét speed-sail… la grandes de mer, ses de sable et offrent vières, vous marées, ses ri s, que tivités nautique quantité d’ac s sur ateur de balade vous soyez am rge. ou de grand la l’eau, de glisse

© M. Mochon -

T50 © T. Houyel - CD

Nautisme

( Retrouvez des idées de sorties et tous les contacts utiles pour découvrir la Manche sur manchetourisme.com Manche mag’ n° 38 - Juillet-Août 2013

17


Numérique Wikimanche

Partagez vos connaissances ! Avec plus de 10 000 articles, l’encyclopédie collaborative en ligne Wikimanche constitue une source inégalée de savoir local. Habitants, visiteurs ou passionnés du territoire, chacun est invité à y contribuer en partageant ses connaissances originales sur le département. contributeurs s’engagent à répondre, tels que la citation et le croisement des sources, ainsi que l’objectivité, essentielle à la réalisation d’articles. Tout lecteur est par ailleurs potentiellement correcteur, et si les modifications apportées sont instantanément visibles, plusieurs modérateurs s’assurent de la crédibilité des éléments mis en ligne.

Un savoir mobile !

C

réé en 2007 à l’initiative du conseil général et de Manche Numérique, Wikimanche est porté par l’association éponyme, qui associe également les principaux médias locaux et de nombreux bénévoles, dont son président, André Perramant. Ce site web coopératif, mis à jour quotidiennement, est un espace d’écriture gratuit, au contenu libre, conçu sur le modèle d’ouverture et de réactivité de Wikipédia. Histoire, lieux em­ blématiques, person­ nalités, culture et traditions, vie quotidienne et loisirs… grâce à l’apport de ses contributeurs, il permet de traiter et valoriser tous les aspects et spécificités relatifs au département et d’en pérenniser ainsi la mémoire. Deuxième wiki territorial français et 13 e mondial, avec une trentaine d’articles publiés chaque semaine, Wi k i m a n ch e   e s t reconnu pour son dynamisme. Devenu aujourd’hui l’une des toutes premières publications manchoises, son succès démontre bien qu’une telle démarche collective de partage du savoir peut fonctionner !

18

Manche mag’ n° 38 - Juillet-Août 2013

Un contenu riche et fiable  Hommes politiques, artistes, champions ou savants… ses plus de 2 800 notices en font le plus important dictionnaire biographique de la Manche.Vous y trouvez bien sûr un répertoire des 601 communes du département (mais aussi de celles qui ont disparu !), des informations quotidiennes particulièrement variées (des jours d’ouverture des mairies à la liste des marchés et foires), des articles dédiés à de nombreuses églises paroissiales ou encore la description de 762 naufrages sur les côtes du Cotentin. Autre originalité, une navigation par jour et par année vous permet de voyager dans l’histoire du département. Monu­ ments, lieux de visite, faune et flore, paysages, images à caractère historique… des milliers de visuels librement réutilisables sont également hébergés sur Wikimanche, dont une collection de 600 cartes postales anciennes. La fiabilité des informations proposées est garantie par des principes fondamentaux, auxquels les

Loin de n’être qu’une juxtaposition de données, Wikimanche est aussi accessible depuis 2010 via l’application mobile totalement gratuite Wikitude, qui propose à tout porteur de contenu de le valoriser grâce à la géolocalisation et à la réalité augmentée. Avec plus de 1 000 articles géolocalisés, vous pouvez ainsi, au fil des chemins, découvrir par exemple des bâtiments disparus et mieux connaître le patrimoine !

(Contact : Association Wikimanche Siège du syndicat mixte Manche Numérique Zone Delta - 235, rue Joseph Cugnot 50000 SAINT-LÔ (Rendez-vous sur wikimanche.fr Chiffres clés

• 2 e wiki territorial français, • • • • • • •

13e mondial 1 0 314 articles en ligne dont 1 170 géolocalisés 2 877 notices biographiques 5 000 images dont 600 cartes postales anciennes u  ne vingtaine de contributeurs actifs 1 815 inscrits 1 200 visiteurs par jour 2 1 503 751 pages vues

Premiers pas sur Wikimanche Vous aussi souhaitez contribuer ? La démarche est simple, intuitive et rapide ! Comment créer un compte, mettre en forme, compléter ou corriger un article, insérer une image… tout est expliqué sur le site, sur lequel vous trouverez même un tutoriel en vidéo.


Entre terre & mer Moule

de barfleur

Les saveurs du large À l’extrême nord-est du Cotentin, dans le Val de Saire, au large de l’un des « plus beaux villages de France » et à quelques encablures, vit une blonde sauvage et charnue. Pêchée de juin à octobre, la moule de Barfleur s’est taillée une réputation à sa mesure.

©Lionel Flageul/nfm

Qualité et goût

À la drague, avec de petits bateaux, des professionnels un rien passionnés les capturent, avec méthode et application. À bord, elles sont lavées à l’eau de mer, triées manuellement, débarrassées des cailloux et remises à l’eau si trop petites. Dans le respect de quotas de pêche fixés chaque année après évaluation du stock, l’exigence d’une taille minimale de 4 cm et d’un taux de chair supérieur ou égal à 23% permet de préserver la ressource.

© nfm

L

oin des pieux alignés qui parsèment l’estran, les eaux profondes qui bordent la plus petite commune manchoise et le littoral est de la Manche, baignées par de puissants courants marins, abritent le premier gisement français de moules sauvages. Autrefois récoltées à pied lors des grandes marées découvrantes, les moules de Barfleur sont pêchées au large depuis les années 70, de manière traditionnelle.

Au centre de débarque, les moules sont ensuite placées en bassin de dessablage, puis expédiées vers l’étal des poissonniers, où elles arrivent bien vivantes, moins de 36 heures après leur capture en mer. Ainsi dessablée, propre et non abîmée, la « blonde de Barfleur » bénéficie de plusieurs garanties, regroupées depuis 2001 sous le label Normandie Fraîcheur Mer : gisements naturels, qualité, fraîcheur, traçabilité. Volumineuse et charnue, diététique, source de vitamines et minéraux, elle abrite sous les reflets dorés de sa coquille la promesse de saveurs sauvages et goûtues. Les amateurs ne s’y trompent pas !

Moules au piment

d’Espelette et paprika

T rois des quatre gisements où se récolte la célèbre blonde (Réville, Ravenoville et Grandcamp) sont ouverts à la pêche depuis le 23 juin. Barfleur, le plus important, attendra le 28 juillet, le réchauffement de l’eau étant nécessaire à leur maturité.

Une garantie de qualité

Le groupement de qualité interprofessionnel de la pêche basnormande, Normandie Fraîcheur Mer (NFM), contribue à l’amélioration qualitative des produits de la mer, à leur pérennité et à une meilleure information. Impliquant tous les niveaux de la filière (marins-pêcheurs, criées, mareyeurs), il définit et tient à jour un cahier des charges par espèce et par type et en assure le respect par une bonne traçabilité. Marque collective gage d’une pêche responsable, il participe aussi à la promotion des produits qu’il garantit.

( Antennes de la Manche : Granville : 02 33 91 82 65 et Cherbourg : 02 33 88 06 57

Ingrédients pour 4 personnes : • 3 kg de moules de Barfleur • 2 belles échalotes • 1 branche de céleri • 50 g de beurre • 20 cl de cidre • 1 pointe de piment d’Espelette • 1 demi-cuillère à café de paprika • 1 pomme Préparation : Nettoyer les moules et les réserver au frais. Éplucher et émincer les échalotes et la branche de céleri. Éplucher et couper en petits dés la pomme. Faire suer le tout dans le beurre chaud avec le piment et le paprika. Ajouter le cidre, porter à ébullition, jeter les moules dans la casserole et couvrir. Cuire sur feu vif en remuant souvent et retirer du feu lorsque les moules sont ouvertes. Servir aussitôt en assiettes creuses. ( Retrouvez toutes les recettes sur normandiefraicheurmer.fr

Manche mag’ n° 38 - Juillet-Août 2013

19


Solidarités Insertion

active

Une première marche franchie avec succès Un an après avoir lancé les contrats uniques d’insertion (CUI) de 7 h dans le département, alors que le Gouvernement a décidé de remettre en cause la poursuite de ce dispositif, le conseil général de la Manche dresse un bilan positif de l’expérimentation et reste pro-actif. maison avec mon mari. Je n’avais pas de but professionnel réel, mais on s’est investis comme bénévoles à la banque alimentaire et le contact humain m’a donné le déclic. Je voulais retrouver une vie sociale, car travailler favorise les rencontres. Quand le CCAS et la directrice de l’EHPAD de Coutances m’ont proposé un CUI 7 h, deux demi-journées par semaine, leur confiance m’a encouragée à tenter le coup. Je gérais l’hébergement et la buanderie et le contact avec les personnes âgées, que je redoutais au début, m’a beaucoup plu. J’ai pu me sentir à l’aise. L’entourage favorise énormément et ça coupe la routine. J’y serais bien restée.

R

etenue par le ministère des Solidarités et de la Cohésion sociale fin 2011 pour tester le CUI 7 h, et troisième département signataire de France, la Manche a cru d’emblée à l’efficacité de cet outil d’insertion sociale et professionnelle. Destiné à favoriser le retour à l’emploi des personnes qui en sont le plus éloignées en impulsant une dynamique positive, ce contrat leur permet de reprendre confiance en elles grâce à 7 h de travail hebdomadaires, sur une durée de six mois renouvelables. Une première marche qu’ont franchie 39 bénéficiaires du RSA, avec 53 contrats signés au total.Toutes ces personnes ont vu leur situation évoluer positivement. Rencontre avec l’une d’entre elles, Martine Faudemer, au FJT de Coutances :

« Le CUI 7 h m’a permis de me sentir utile » Restée quatre ans sans emploi, Martine ne croyait plus en elle. Grâce au CUI 7 h, elle a repris

L’envie de s’en sortir confiance, s’est ouverte aux autres et enchaîne aujourd’hui son deuxième CAE* 25 h.

*CAE : contrat d’accompagnement dans l’emploi

(Infos web : conseil.general.manche.fr « J’ai travaillé 18 mois en chantier d’insertion à la boutique de l’hôpital et ça s’est bien passé, mais elle a fermé et je suis retombée dans la routine, à la

« Voilà des personnes qui s’étaient complètement découragées et qu’on ramène dans l’activité. Elles retrouvent, dans la vie sociale, leur rôle, leur dignité, le respect de soi. Elles sont rémunérées, ce qui représente une récompense de l’effort fourni. Nous sommes très heureux de ce système et ne demandons pas mieux que de le continuer et l’élargir à de nouvelles collectivités. Une décision politique a été prise en mars dernier, mais le conseil général va intervenir auprès du ministère, pour convaincre que la main tendue ne se retire pas. » Philippe Bas, vice-président en charge du pôle Solidarités

20

Manche mag’ n° 38 - Juillet-Août 2013

Puis on m’a proposé un CAE* 25 h au FJT. Une évaluation en milieu de travail pendant une semaine complète m’a prouvé que j’en étais capable et ça m’a beaucoup aidée. J’ai suivi une formation au GRETA sur les protocoles de nettoyage et j’en suis à mon deuxième CAE ici. Je fais la plonge, le local froid et les vestiaires. Je suis restée dans mon élément, j’ai toujours des contacts et je sais gérer mon travail quand je me retrouve seule. Le fait de retravailler m’a permis de retrouver une vie normale et d’acheter une voiture. Si le Gouvernement propose de nouveau le CUI 7 h, j’encourage les gens à se lancer, ça aide énormément, ça donne envie de s’en sortir. »

(rubrique « solidarités, formation, jeunesse, sport et culture »)

À l’occasion du bilan du CUI 7 h, les élus de la ville de Saint-Lô et du conseil général (ici en présence d’un bénéficiaire) se sont rendus dans les locaux de la lingerie du CCAS saintlois, un des sites de l’expérimentation.


Portrait Pascale Turmel

« Un petit goût différent » Dans la Baie du Mont-Saint-Michel, le charmant village balnéaire de Saint-Jean-le-Thomas abrite un centenaire à part, où la passion s’exerce depuis quatre générations : l’Hôtel-restaurant des Bains. À sa tête depuis un an, l’arrière-petite fille du fondateur conçoit une cuisine inventive, subtile alliance de tradition et de modernité.

La liberté de créer

E

lle aime « ses vieilles maisons à colombages, ses glycines, la plage Saint-Michel et ses cabines… ». De son village immuable et tranquille, ce « petit Nice » apprécié des artistes,Pascale Turmel tire sans doute sa sérénité. Calme et discrète, elle concède ne pas savoir « se mettre en avant », son naturel et sa simplicité rompant avec les « stéréotypes guindés » de la profession. Son langage à elle, c’est la cuisine. Sa grand-mère Marie Bonnot, estampillée « mère Poulard de Saint-Jean » par certains, puis son père et ses employés lui ont transmis leur « petite touche à eux ». Un savoir peaufiné à l’école hôtelière de Granville et qui, après plus de 30 ans de carrière et quelques batailles - « c’est un métier d’hommes, un univers assez machiste » -, hisse Pascale Turmel parmi les chefs réputés du Sud- Manche.

« J’adore faire la cuisine, transformer les choses, choisir des ingrédients auxquels on n’aurait pas pensé. », comme ces fruits secs introduits dans le sauté de porc qu’elle n’a pas encore osé mettre à la carte, la béarnaise maison dont elle agrémente ses huîtres chaudes ou les algues marines de son crumble de poisson. « Toutes les saveurs se mélangent et les algues donnent un petit goût différent. » Façonnant les produits du terroir comme ceux de la mer, elle qui a grandi les pieds dans l’eau concède une préférence pour ces derniers, source inaltérable d’idées de recettes. Pour le plaisir de « travailler le poisson et lever les filets » et celui d’une cuisine plus légère que celle de ses aïeux. « Mon père faisait des canards à l’orange, des omelettes norvégiennes, des crêpes Suzette… j’ai évolué vers des plats plus diététiques, avec même un menu végétarien. » L’introduction du coulis de tomate à la place de la sacrosainte crème fraîche normande, utilisée tel « un automatisme, comme allumer la lumière », n’a pas été facile, mais Pascale aime innover et préfère la liberté de créer aux calibrages imposés.

du Mont-Saint-Michel. Une démarche éco-responsable qui s’inscrit dans l’air du temps, à l’instar de cette « cuisine classique mais avec une touche spéciale » que signe la chef saint-jeannaise, et dans les valeurs de son établissement aux trois labels*. À l’occasion du premier siècle de ce témoin du patrimoine historique et touristique de la Baie hérité de sa famille, elle rend hommage au passé de Saint-Jean-le-Thomas. « Ces 100 ans font remonter plein de choses. Les anciens me ressortent des photos, me parlent de ma mère, de ma grand-mère… » Des témoignages qu’elle a fait filmer, à retrouver en vidéo sur le site internet de l’hôtel, doublés d’une exposition de cartes postales anciennes retraçant l’histoire du village, qui restera visible sur place tout l’été. Un passé qui lui tient à cœur… tant qu’elle peut remplacer le « traditionnel jus de citron-crème » du saumon fumé par un mélange d’épices inattendu ! * Logis de France, Manche Gastronomie du Terroir et Qualité tourisme

(Infos web : hdesbains.fr

L’hommage au passé La carte de l’Hôtel des Bains s’est donc allégée en calories, mais aussi en carbone. Se fournissant d’Avranches à Granville, la Manchoise privilégie les produits locaux et les circuits courts. Elle participe chaque année à l’opération « menus Envie d’Agir », initiée par la chambre de commerce et d’industrie Centre et Sud-Manche et le syndicat mixte du Pays de la Baie

Manche mag’ n° 38 - Juillet-Août 2013

21


Vie politique Commission

permanente

Le conseil général s’engage à vos côtés au quotidien

Lors de la commission permanente du 17 mai dernier, le conseil général de la Manche a voté une enveloppe de 3 869 103 euros en faveur des territoires et des Manchois, répartie de la façon suivante : Développement du territoire et de la prospective : 1 156 522 €

Dont : • A ides accordées dans le cadre de la politique contractuelle (contrats de territoire, de ruralité et d’objectif touristique) : 447 867 € • S ubvention au Parc Naturel Régional des Marais du Cotentin et du Bessin pour la construction d’un bâtiment administratif sur le site des Ponts d’Ouve : 610 000 €

Solidarités, formation, jeunesse, sport et culture : 727 293 €

Dont :  estion de la subvention globale Fonds Social Européen pour l’accompagnement des politiques d’insertion •G des Départements : 178 896 € • S ubventions en faveur de quatre collèges publics  pour l’acquisition d’équipements : 130 808 € • A ide départementale en faveur du sport de haut niveau : 114 751 € • C rédits affectés à l’action culturelle : 70 750 €

Infrastructures, réseaux, agriculture et développement économique : 1 980 588€

Dont : • A ides et subventions accordées au titre de la politique agricole départementale : 984 770 € • T ravaux routiers (aménagements, acquisitions foncières…) : 588 307 € • S outien aux filières économiques basées sur l’exploitation des ressources marines vivantes : 192 979 €

Fonds d’intervention départemental : 4 700 € (Pour en savoir plus : retrouvez chaque mois le détail des principales décisions sur conseil.general.manche.fr

P

a r o l e s

é l u s

Groupe des élus socialistes et républicains

Groupe de la majorité d é pa r t e m e n ta l e

Tourisme : un potentiel ; quelle ambition ?

Le conseil général de la Manche, acteur majeur du territoire

Un récent sondage a montré que les Français désignaient l’attractivité touristique du pays comme premier facteur pour permettre à la France de sortir de ses difficultés économiques. Dans un département comme le nôtre et alors que débute la saison estivale, cette perception des Français doit nous interpeler. À parcourir différentes études, à échanger avec les professionnels du tourisme ou tout simplement en discutant avec les Manchois, le même constat ressort immanquablement : notre département a des atouts mais ne les développe pas assez. Le tourisme est pourtant une des toutes premières activités économiques de la Manche. Elle génère des milliers d’emplois directs et indirects non délocalisables. Le tourisme dans la Manche, ce sont des lieux phares (le Mont-Saint-Michel, la Cité de la mer, les plages du Débarquement…), des centaines de kilomètres de côtes, des espaces naturels préservés, etc. L’engagement du conseil général n’est pas à la hauteur de l’enjeu. La majorité a décidé, par exemple, de supprimer l’accueil touristique sur les aires de l’A84. Ce sont pourtant des millions de visiteurs potentiels qui empruntent chaque année cet axe. Les politiques d’aides aux gîtes sont remises en cause. Le budget du comité départemental du tourisme est en forte diminution. Dans la réflexion prospective, là où doivent se décider les grandes orientations d’avenir, le tourisme manque d’ambition. Avec les énergies, l’agriculture - pêche - agroalimentaire, le tourisme est le troisième pilier de l’économie manchoise. La communication ne suffit pas. Un véritable travail de fond est à engager pour donner à la Manche l’attractivité touristique qu’elle doit avoir.

Les élus du groupe Socialistes et Républicains : P. BIHET, Équeurdreville-Hainneville - L. BOËM, Saint-Jean-de-Daye - F. DAVOUST, Le Teilleul - P. DELAUNAY, Saint-James - G. DIEUDONNÉ, La Haye-Pesnel - F. FOURMENTIN, Sourdeval - H. HOUEL, Carentan - J.-M. HOULLEGATTE, CherbourgOcteville nord ouest - C. LE COZ, Saint-Lô est - M. LERENARD, Cherbourg-Octeville sud ouest - M. LOUISET, Cherbourg-Octeville sud est - Y. NÉEL, Valognes - C. PÉRIER, Coutances - D. RENAUX, Barneville-Carteret - F. ROUSSEAU, Les Pieux - A. ROUXEL, Tourlaville. (Contact : Martial Defoy - Tél : 02 33 05 97 92 - Courriel : martial.defoy@manche.fr 22

d

Manche mag’ n° 38 - Juillet-Août 2013

« Préserver, animer, développer », tel est l’objectif qui nous conduit à œuvrer pour conserver une Manche authentique, dynamique et accueillante. - Parce que la préservation d’un territoire participe à son attractivité et à la qualité de vie de ses habitants, nous veillons et travaillons à la protection de notre littoral et de nos paysages (dunes, marais, tourbières, landes, falaises, forêts, bocages et rivières). Cette diversité est une invitation à la promenade en cette période estivale. Découvrez ou redécouvrez la Manche ; visitez, par exemple, l’un des 15 sites « Espaces Naturels Sensibles » ou empruntez l’un des multiples chemins de randonnée (7 000 km de chemins balisés). - Parce que l’animation est indispensable au « bien vivre ensemble » et participe à l’identité d’un territoire, nous soutenons des manifestations à caractère local et départemental. Parmi les plus importantes, citons Jazz sous les Pommiers et Papillons de Nuit, sans oublier Villes en scène et, à cette période de l’année, les Traversées Tatihou. - Parce que le développement est une nécessité, nous facilitons les implantations d’entreprises, nous accompagnons les grands projets qui structurent notre département : énergies marines renouvelables (EMR), agroalimentaire, tourisme nautique, ou encore déploiement de la fibre. Valoriser le patrimoine naturel de la Manche, concilier un territoire à vivre et un territoire à produire, en tenant compte des évolutions sociétales, tel est notre rôle d’acteur au service des Manchois.

Les élus du groupe de la majorité départementale : J. Andro, Avranches – P. BAS, Saint-Pois – E. Beaufils, Saint-Malo-de-la-Lande – G. Beaufils, Tessy-sur-Vire – M. Bourdon, Percy – J. Bouvet, Saint-Hilaire-du-Harcouët – R. Brécy, Montebourg – F. Brière, Saint-Lô ouest – G. Coulon, Saint-Sauveur-Lendelin – S. Deslandes, Mortain – L. Desloges, Isigny-le-Buat – H.J. Dewitte, Ducey – M.P. FAUVEL, Torigni-sur-Vire – M-H. Fillâtre, Juvigny-le-Tertre – J. Gromellon, Pontorson – H.Guesdon, Barenton - J.Y. Guillou, Villedieu-les-Poêles – C. Halbecq, Cerisy-la-Salle – J.M. Julienne, Granville – M. Laurent, Beaumont-Hague – C. Lebacheley, Saint-Pierre-Église – P. LECOMTE, Bréhal – M. Lefèvre, Sainte-Mère-Église – J.F. Le Grand, Lessay – H. Lenormand, Périers – J. Lepetit, Quettehou – G. Nicolle, Gavray – P. Pillet, Bricquebec – G. Quinquenel, Marigny – P. Ripouteau, Saint-Sauveur- le-Vicomte – J. Thouvenot, Sartilly – B. Tréhet, Brécey. (Contact : Brigitte Harel - Tél : 02 33 05 95 32 - Courriel : brigitte.harel@manche.fr



Manche mag #38 20 6 13 bassedef