Issuu on Google+

EnTouraine88-couvB.qxp

2/12/10

17:17

Page 1

n e t C’es

E N I A R

o Numér

U TO

r .cg37.f w w w it ❘ l gratu e u s n e 010 ❘ M 2 e r b cem 88 ❘ Dé

azine g a m Le

t-Loire e e r d n ral d’I é n é g l sei du Con

DOSSIER :

Sortir dans les monuments du Conseil général Musique Bocal Mazik joue à domicile Portrait Ludovic et Stéphane Hardouin, les “frères-brasseurs”


EnTouraine88-2-3.qxp

2/12/10

17:20

Page 2

Sommaire Sommaire Sommaire Sommaire Sommaire Sommaire N° 88 Sommaire DÉCEMBRE

Conseil général en action P 14 > 17 Inquiétude sur l’avenir de nos départements

Vivre ensemble

Près de chez vous

P4>8 L’essentiel de l’actualité de la Touraine

P 18 Travaux d’enrochement sur la levée

Dossier

Agenda

P 9 > 11 Sortir dans les monuments du Conseil général

P 19 > 22 Haut niveau : un soutien exceptionnel à la boxe et au BMX

Où trouver les services administratifs du Conseil général ?

Liens utiles

C’est en TOURAINE Le magazine du Conseil général d’Indre-et-Loire Numéro 88 Décembre 2010

2010

Hôtel du département Service documentation Service de la commande publique Direction des ressources humaines Place de la préfecture – Tours – 02 47 31 47 31 Accueil du public du lundi au vendredi de 9h à 16h Centre administratif du champ Girault 38, rue Edouard-Vaillant - Tours Direction de l’insertion et de la prévention des exclusions 21, rue Edouard-Vaillant - Tours 02 47 31 48 48 Accueil du public du lundi au vendredi de 9h à 16h Maison départementale des Personnes Handicapées 19, rue Edouard-Vaillant - Tours - 02 47 75 26 66 Accueil du public du lundi au vendredi de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h

Transports collectifs et scolaires > Service des Transports 14, rue Etienne-Pallu - Tours - 02 47 31 14 00 Accueil du public du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h > Agence Touraine Fil Vert Rue Charles-Gilles – Tours – 02 47 70 85 83 Accueil du public du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 18h30, samedi de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 18h30 Archives départementales > Historiques 6, rue des Ursulines - Tours - 02 47 60 88 88 Accueil du public du lundi au vendredi de 9h à 17h et les 1er et 3e samedis du mois de 9h à 11h45. Fermé les 2e et 4e samedis du mois, les samedis veille de fêtes et les samedis des mois de juillet et août

> Contemporaines 41, rue Mickaël-Faraday - Chambrayles-Tours - 02 47 80 89 00 Accueil du public du lundi au vendredi de 9h à 17h et les 2e et 4e samedis du mois de 9h à 11h45. Fermé les 1er et 3e samedis du mois, les samedis veille de fêtes et les samedis des mois de juillet et août Maison des sports Rue de l’aviation - 37210 Parcay-Meslay – 02 47 29 44 50 Accueil du public de 8h30 à 17h Laboratoire de Touraine Rue de l’aviation – 37210 Parcay-Meslay - 02 47 29 44 44 Accueil du public de 8h30 à 17h

C’est en TOURAINE Magazine d’information du Conseil général d’Indre-et-Loire Hôtel du Département, place de la Préfecture, 37927 Tours CEDEX 9 Tél. : 02 47 31 47 31 www.cg37.fr Contact magazine : pchateau@cg37.fr Directeur de la publication : Claude Roiron Directrice de la rédaction : Martine Marzloff Rédaction : Sophie Audemont, Mathieu Chancel, Patrick Chateau, Alexandra Collin Photographies : David Darrault, Stevens Fremont, Christophe Raimbault, Photothèque CDT, David Bordes. Couverture : David Darrault Maquette : In Vivo Mise en page : MCM information, 02 99 20 11 20 Impression : Imprimerie Vincent Dépôt légal : 4e trimestre 2010 Tous droits de reproduction réservés. Toute reproduction, même partielle, ne peut être faite sans l’accord exprès du support. Pour préserver l’environnement, ce magazine est imprimé sur du papier norme PEFC.

2


17:20

Page 3

Edito Noël sous le signe de la solidarité Edito et de la fête Edito Edito A

3

Claude Roiron Présidente du Conseil général d’Indre-et-Loire

ndré Laignel, Secrétaire général de l’Association des maires de France, est venu débattre avec nous de l’avenir de la décentralisation, dans un contexte de réformes fiscales et institutionnelles qui diminuent considérablement les ressources et les marges de manœuvre des collectivités locales, et limiteront dans un futur proche leurs périmètres d’intervention. Ceci entraînera dans les années à venir un affaiblissement du service public de proximité que nous rendons quotidiennement et auquel nous sommes tous très attachés. C’est dans ce contexte que nous rencontrons ces jours-ci toutes les associations partenaires du Conseil général qui interviennent dans des secteurs aussi divers que la jeunesse, le sport, l’éducation populaire, la culture, l’environnement, le tourisme, l’action sociale ou encore l’économie sociale et solidaire. Toutes ces structures sont concernées par les réformes et sont déjà aujourd’hui directement touchées par l’anémie financière des collectivités locales. Beaucoup de départements ont très sensiblement réduit, et parfois supprimé, leurs aides à de nombreuses associations. En Indre-et-Loire, nous souhaitons pouvoir maintenir nos aides et renforcer nos partenariats. C’est pourquoi une Charte de la vie associative est en cours de rédaction avec des représentants associatifs, et devrait être signée par beaucoup d’entre eux dans le courant du mois de janvier. Noël évoque à beaucoup d’entre nous l’enfance, la solidarité et la fête. Dans ces domaines, nombre d’associations interviennent aux côtés du Conseil général pour l’aider à accomplir sa mission de service public. Cette année, les monuments du Conseil général seront animés plus que jamais, et en plein cœur de Tours, vous pourrez venir célébrer une nouvelle fois Noël à l’Hôtel Goüin, les 18 et 19 décembre. Les enfants y seront à l’honneur et une très belle exposition de jouets anciens vous sera présentée, ainsi qu’une bûche de Noël géante. Bien sûr, des concerts très variés se succéderont et de multiples surprises seront au rendez-vous. J’espère que vous serez, comme l’an dernier, nombreux à venir vous y réchauffer le corps et le cœur, en famille, seul ou entre amis. Je vous souhaite à tous de très bonnes fêtes de fin d’année.

17 tude sur l’avenir s départements

2/12/10

C’est en TOURAINE Le magazine du Conseil général d’Indre-et-Loire Numéro 88 Décembre 2010

seil général ction

EnTouraine88-2-3.qxp


EnTouraine88-4-7.qxp

VIVRE ENSEMBLE VIVRE ENSEMBLE VIVRE ENSEMBLE

3/12/10

10:02

Page 4

La ligne de démarcation 70 ans après… e 20 novembre a vu se dérouler la journée-débats sur le thème de “La ligne de démarcation, histoire et témoignages”. Un rendez-vous qui restera dans les mémoires du public venu nombreux écouter les spécialistes. Parmi eux figurait l’historien blérois Éric Alary, initiateur de la journée et auteur d’un ouvrage de référence sur le sujet. Claude Roiron, présidente, et Patrick Bourdy, vice-président chargé de la culture, ont ouvert les débats. Les études présentées, comme les échanges avec l’auditoire, sont précieuses pour les recherches à venir. Des témoins inédits et inattendus ont pris la parole pour relater leurs souvenirs; des récits empreints d’émotion qui ont touché l’ensemble du public. L’avant-première du docu-fiction “La Cicatrice” réalisé par TGA, France 3 et TVTours et qui clôtura la journée, allait dans ce sens en mêlant subtilement les reconstitutions et les témoignages.

L

Le touraine primeur s’invite à Candé e Conseil général avait donné rendez-vous aux Tourangeaux le jeudi 18 novembre en soirée au domaine de Candé à Monts. Un marché gourmand était organisé pour fêter la mise en perce des fûts de touraine primeur. Claude Roiron, présidente, Alain Kerbriand-Postic, vice-président chargé de l’agriculture, Monique Chevet et Christiane Rigaux, vice-présidentes, ont célébré cet événement emblématique du “bienvivre” à la tourangelle. Ces derniers ont notamment présidé la cérémonie de remise des distinctions récompensant les meilleures cuvées 2010.

André Laignel invité à débattre au Conseil général

C’est en TOURAINE Le magazine du Conseil général d’Indre-et-Loire Numéro 88 Décembre 2010

L

e 2 décembre, Claude Roiron, présidente du Conseil général, a accueilli André Laignel, maire d’Issoudun et secrétaire général de l’Association des maires de France, dans le cadre de la Maison des sports de Parçay-Meslay. Il est venu en Touraine afin de discuter, d’abord avec les élus d’Indre-etLoire, puis avec les habitants et l’ensemble des acteurs de terrain, des difficultés financières des collectivités locales liées à la réforme institutionnelle récemment votée au Parlement. Il a également abordé la question des conséquences de cette réforme. André Laignel s’est exprimé sur les conséquences d’un texte qui diminue les ressources et les marges de manœuvre des collectivités locales et éloigne les élus de la population.

L

4

VIVRE ENSEMBLE VIVRE ENSEMBLE VIVRE ENSEMBLE


EnTouraine88-4-7.qxp

2/12/10

17:42

Page 5

VIVRE Musique ENSEMBLE Bocal Mazik joue VIVRE ENSEMBLE à domicile VIVRE ENSEMBLE

L’action de Bocal Mazik fait du bruit en milieu rural. Un bruit dont l’écho est positif grâce à son concept de concert chez l’habitant…

PATRICK BOURDY

n un peu plus d’un an et demi d’existence, le concept “Mazik au village - concert chez l’habitant” a trouvé sa place dans le département. “Tout a commencé par un premier concert le 21 mai 2009 à Reugny, explique Robert Verrière, administrateur, membre fondateur et seul salarié de Bocal Mazik. D’emblée, avec 60 personnes présentes, l’idée a rencontré son public.” La convivialité est au cœur de ce projet destiné à faire venir ou revenir le public au concert en milieu rural, moyennant une modique participation de 5 € et un plat à partager à l’issue de la représentation.

E

L'initiative fait tache d'huile Car l’initiative fait tache d’huile, de Sonzay à Montlouis-sur-Loire en passant par Chédigny, Chançay (prochain concert le 8 janvier) ou Fon-

dettes. La saison 2010-2011 compte neuf concerts. Chaque mois, les douze adhérents de Bocal Mazik se réunissent pour organiser la prochaine représentation et soumettre une présélection musicale au propriétaire de la salle de spectacle d’un soir. Comme dans une “vraie” salle, les artistes sont salariés. “Le concert chez l’habitant existe notamment grâce à l’aide du Conseil général attribuée au titre de l’emploi associatif et de l’action en faveur de la musique. Nous ne gagnons pas d’argent dans l’affaire.” Accompagner les artistes En 2006, l’association a vu le jour pour accompagner des artistes en voie de professionnalisation dans le domaine des musiques actuelles. “Très rapidement, nous avons conclu que les efforts déployés pour un groupe pou-

5

vaient être utiles à d’autres.” En quatre années d’existence, l’association s’est créé un réseau dans toute la France et aujourd’hui en Europe. Un avenir incertain Quatre artistes ou groupes (Xavier Plumas, Clarys, The Surgeries, Les sœurs Moustache) sont soutenus et deux autres (Seve et Realta) aidés ponctuellement. Sans oublier le partenariat avec le festival Terres du son qui offre une scène supplémentaire à ces derniers. “En dépit de notre expérience et des projets engagés et à venir, l’avenir s’annonce difficile pour des structures comme la nôtre et pour l’expression culturelle en général, conclut Robert Verrière. Heureusement le Conseil général est à nos côtés. Mais je commence parallèlement à démarcher de potentiels partenaires privés.”

Robert Verrière, administrateur.

“L’association Bocal Mazik joue un rôle majeur dans la diffusion de la culture pour tous sur l’ensemble du territoire départemental. Le Conseil général soutient évidemment cette action de promotion des artistes du spectacle vivant, tout particulièrement dans le domaine des musiques actuelles et amplifiées. Le concept de concert chez l’habitant en milieu rural est une autre forme d’aide aux artistes qui reçoit nos encouragements. Il répond à une réelle attente du public et des musiciens. Chaque mois, cette démarche très conviviale donne lieu à une nouvelle belle rencontre.”

C’est en TOURAINE Le magazine du Conseil général d’Indre-et-Loire Numéro 88 Décembre 2010

Vice-président chargé de la culture


EnTouraine88-4-7.qxp

2/12/10

17:42

Page 6

VIVRE Civisme ENSEMBLE Élections cantonales 2011 : VIVRE ENSEMBLE avez-vous votre carte d'électeur ? VIVRE ENSEMBLE es prochaines élections cantonales auront lieu les 20 et 27 mars 2011. Si nécessaire, vous avez jusqu’au 31 décembre pour vous inscrire en mairie afin de pouvoir voter à partir du 1er mars de l’année suivante. En effet, pour exercer ce droit, il faut être inscrit sur les listes électorales, avoir au moins 18 ans la veille du premier tour du scrutin. Pour l’inscription, rendezvous en mairie avec le formulaire (téléchargeable sur le site : http://vosdroits.service-public.fr), muni de votre pièce d’identité et d’un justificatif de domicile. Rappelons que votre Conseil général est renouvelé par moitié tous les trois ans

ans. A partir de 2014, si la loi qui vient d'être adoptée n'est pas abrogée, vous aurez à élire des conseillers territoriaux pour six ans. Ceux-ci siégeront à la fois au Conseil général et régional.

C’est en TOURAINE Le magazine du Conseil général d’Indre-et-Loire Numéro 88 Décembre 2010

L

Insertion Le théâtre moteur de l’insertion

jusqu'en 2011. Les conseillers généraux élus en 2011 le seront pour trois

Conférence

Adolescent et addictions ardi 11 janvier 2011, le centre culturel La Tannerie de Château-Renault sera le cadre d’une conférence intitulée “Adolescence, corps et transformation”. Vous êtes conviés à ce rendez-vous animé par le Dr Caurier, pédiatre, le Dr Humeau-Commin, médecin généraliste, et Mme Verdier, coordinatrice Espace santé jeunes. La Maison des adolescents d’Indreet-Loire est à l’origine de cet événement issu d’un cycle de conférences sur l’adolescence. Il est organisé jusqu’au 12 mai 2011 à l’attention du grand public et des professionnels. L’objectif: proposer une plus grande offre de formation et d‘information sur les territoires éloignés de l’agglomération tourangelle. Gratuit, de 19h à 21h. Renseignements à la MDA 37, 66 boulevard Béranger, Tours - 02 47 22 20 69.

M

6

Les sentiments d’échec, d’isolement et de découragement vécus par les demandeurs d’emploi de longue durée sont autant de difficultés pour s’inscrire dans un projet professionnel. L’utilisation des techniques théâtrales est un outil puissant pour surmonter ces situations complexes. C’est ce que préconise l’association les « Trois casquettes » en proposant des projets de formation aux allocataires du RSA. Cette action est soutenue par le Conseil général, conscient qu’il faut mobiliser toute l’énergie positive nécessaire à la réalisation d’un projet professionnel. Association Les Trois Casquettes 52 rue du Docteur-Fournier, Tours. http://www.gerardgallego.org

VIVRE ENSEMBLE VIVRE ENSEMBLE VIVRE ENSEMBLE


EnTouraine88-4-7.qxp

2/12/10

17:42

Page 7

VIVRE Baladez-vous ENSEMBLE Remontons le temps VIVRE ENSEMBLE au fil du Cher VIVRE ENSEMBLE

La recette de Noël Bûche à la crème de citron Ingrédients pour 4 personnes: Bûche: 2 œufs, 100 g sucre, 75 g amandes râpées, 25 g fécule p.de terre, 1/2 citron. Crème au citron: 1 œuf, 50 g sucre, 1 citron (zeste + jus), 25 g de beurre. Glaçage: 1 blanc d'œuf, 1/2 citron, 250 g sucre glace. ■ Bûche. Préchauffer le four à 170 °C (thermostat 5-6). Laver le citron, récupérer zeste et jus. Battre les jaunes d’œuf avec le sucre et faire blanchir le mélange. Ajouter la fécule, la poudre d’amandes, le zeste et le jus du citron. Monter et incorporer les blancs en neige. Verser dans un moule à cake chemisé de papier sulfurisé beurré, puis laisser cuire 60 minutes.

L’aqueduc gallo-romain L’aqueduc est encore visible le long du Cher. Il est signalé depuis le XIXe siècle entre Bléré et Tours (Caesarodunum), ville recevant l’eau de la source bléroise de l’Herpenty au lieu-dit “Les Grandes Fontaines”. L’ouvrage maçonné à flanc de coteau traversait les villages d’Athéesur-Cher, Azay-sur-Cher, Véretz, Larçay et Saint-Avertin. Amusez-vous à en retrouver la trace sur le versant méridional de la vallée… La cité de la vigne et du vin C’est le cas, par exemple à Athéesur-Cher, près de la rivière. L’an-

Plus à l’ouest Vous franchirez l’onde pour vous rendre “plus à l’ouest”, en suivant l’exemple du professeur Tournesol cher à Tintin. En l’occurrence jusqu’à Saint-Martin-le-Beau pour conclure cette balade. C’est ici que vers 1520 Thomas Bohier, entre autre secrétaire des rois de France, (Louis XI, Charles VII…), trésorier des Guerres d’Italie, et maire de Tours, acquit ou fit construire un manoir aujourd’hui restauré; un édifice inscrit à l’inventaire des Monuments historiques.

7

■ Glaçage. Verser le sucre glace tamisé dans un saladier. Former une fontaine. Y verser le jus de citron avec le blanc d’œuf, puis bien battre le mélange à la spatule pendant 15 minutes jusqu’à ce qu’il soit très ferme. Si nécessaire, rajouter du sucre glace. Recouvrir d’un torchon propre mouillé pour que le glaçage reste malléable. ■ Monter la bûche. Couper le gâteau en 3 ou 4 tranches horizontales. Étaler la crème sur chacune, puis lisser à la spatule avant de reconstituer la bûche. Recouvrir d’une couche de glaçage en lissant, en façonnant un décor grossier à la fourchette. Épaissir le reste du glaçage avec un peu de sucre glace, puis le verser dans une poche à douille cannelée et décorer le gâteau. Le placer au réfrigérateur quelques heures.

N

cienne Attegia abrite d’autres vestiges de notre passé, tel le château de Nitray. Forts de la présence d’un vignoble attesté sur ses terres depuis le XVe siècle, les propriétaires ont créé “La cité de la vigne et du vin”. Un musée où l’on peut assister à une démonstration de champagnisation à l’ancienne. Aux beaux jours, vous emprunterez une bicyclette pour aller flâner sur les bords du Cher. L’association, 2 CV Légende, vous y emmènera dans la célèbre “Deudeuche”, notamment sur le thème de l’œnotourisme.

otre périple au fil du Cher débute à Bléré, alias le “beau gué” pour les Celtes. Situé sur la rive gauche, le village fut longtemps un point de passage obligé vers l’Espagne sur la route reliant Paris à SaintJacques-de-Compostelle. L’histoire de la commune remonte au néolithique, mais c’est à l’époque gallo-romaine que la ville se développe. C’est justement à partir de cette période que débute notre balade.

C’est en TOURAINE Le magazine du Conseil général d’Indre-et-Loire Numéro 88 Décembre 2010

■ Crème au citron. Battre l’œuf avec le sucre et le jus du citron dans une casserole. Incorporer le zeste de citron, puis faire épaissir sur feu très doux en continuant de remuer. Retirer le mélange sirupeux du feu, puis ajouter les morceaux de beurre et laisser reposer. La crème doit se raffermir en refroidissant.


EnTouraine88-8-13B.qxp

2/12/10

17:26

Page 8

PORTRAIT

C’est en TOURAINE Le magazine du Conseil général d’Indre-et-Loire Numéro 88 Décembre 2010

Ludovic et Stéphane Hardouin, les “frères-brasseurs” Stéphane et Ludovic Hardouin ont été les premiers brasseurs à produire une bière 100 % tourangelle. Bienvenue à Céré-la-Ronde, terre d’accueil de la Brasserie de la Pigeonnelle. a bière mène à tout. La preuve, cette passion a conduit Ludovic et Stéphane Hardouin jusqu’en Touraine. Mais quel peut être le lien entre cette terre viticole et ces deux frères brasseurs de Céré-la-Ronde ? “Nous avons passé toutes nos vacances chez nos grands-parents qui demeurent près de Souvigny-deTouraine, explique Ludovic. C’est tout naturellement que la Touraine s’est imposée quand nous avons cherché à quitter le Vexin en 2002.”

L

Naissance de La Loirette Tout a commencé par une activité de négoce de bières artisanales belges amorcée en 1996. Passionnés par l’alchimie du breuvage, les frères Hardouin ont testé leur propre production. D’abord dans leur cuisine, avant d’opter pour une version plus professionnelle. Le voisinage d’une brasserie près de leur domicile vald’oisien, et surtout l’envie de changer d’air ont fini par les amener à créer la

Brasserie de la Pigeonnelle dans l’Est tourangeau. C’est en juin 2003 qu’ils commercialiseront leurs premières bouteilles. La Loirette était née. “Nous avions déjà une idée très précise de ce que nous souhaitions obtenir: une bière facile à boire, pas trop forte et à l’amertume assez marquée”, se souvient Ludovic. Une production locale Depuis, la Salamandre, la bière du Chameau, et la Pigeonoël ont complété cette collection; évidemment à déguster avec modération. La Pigeonoël est disponible dès le début du mois de novembre jusqu’à épuisement du stock. Cette bière de Noël est à l’image de l’ensemble de leur production : une boisson pur malt, non filtrée, et non pasteurisée. Les inconditionnels retiendront que ces bières sont toutes certifiées “bio” depuis 2008. “L’image de bière locale et nature joue beaucoup en notre faveur, tant auprès de notre

8

clientèle parisienne qu’hexagonale.” Ne cherchez pas leur magasin : il n’existe pas. C’est chez les restaurateurs, cavistes et autres commerces de bouche que vous aurez accès à leurs “dives” bouteilles. Rabelais ne les aurait sûrement pas reniées… La bière tourangelle s’exporte Producteurs locaux, les frères Hardouin s’appliquent à s’approvisionner en matières premières régionales. Ainsi, ils suivent avec beaucoup d’attention les projets de culture de houblon d’agriculteurs tourangeaux. Leurs projets pour 2011 ? “Produire une bière brune et veiller à ne pas grandir trop vite.” Mais ça, ce n’est pas l’avis de leurs clients de plus en plus demandeurs, y compris depuis peu aux États-Unis, en Grande-Bretagne et en Australie. Brasserie de la Pigeonnelle, 37460 Céré-la-Ronde, 02 47 94 28 22.


EnTouraine88-8-13B.qxp

2/12/10

17:26

Page 9

DOSSIER

Sortir dans les monuments du Conseil général • L’Hôtel Goüin célèbre Noël • Poésie au musée Balzac

C’est en TOURAINE Le magazine du Conseil général d’Indre-et-Loire Numéro 88 Décembre 2010

• Chinon : la forteresse s’amuse

9

L’hiver signe vos vitres d’un trait de givre, les yeux des enfants s’illuminent, Noël approche... Les monuments du Conseil général se mobilisent pour célébrer, en famille, quelques beaux moments avant de tourner la page de l’année 2010.


EnTouraine88-8-13B.qxp

2/12/10

17:26

Page 10

DOSSIER

C’est en TOURAINE Le magazine du Conseil général d’Indre-et-Loire Numéro 88 Décembre 2010

L’Hôtel Goüin célèbre Noël

Quoi de plus agréable que l’architecture élégamment sculptée du célèbre monument, pour accueillir, le temps d’un week-end, la magie de Noël et donner tout son sens au mot “fête” ? La deuxième édition de "Noël à l'Hôtel Goüin" aura lieu les 18 et 19 décembre prochains ! dote de sculptures de rinceaux, œuvre remarquable qui es communes s’illuminent, les vitrines des magalui confère tout son charme et son prestige. sins scintillent et s’animent, les premiers flocons virevoltent, les yeux des enfants, petits et grands, brillent… Voici quelques signes annonciateurs de Dans la famille depuis 1738 l’approche de Noël. L’esprit de Noël est bien là, En 1738, une famille de banquiers du nom de Goüin en fait et l’Hôtel Goüin entend bien le célébrer dignement. l’acquisition. En 1940, le bâtiment est partiellement détruit Ainsi, deux jours sont dédiés à tous les Toulors du bombardement de la ville. Cet épisode rangeaux amateurs d’art, de conte, de mutragique ne laissa subsister que sa façade avec Retombons sique. Lieu magique au cœur de la ville de sa tour d’escalier. Les travaux réalisés au lenen enfance Tours, l’architecture de ce bâtiment va se dédemain de la guerre ont respecté au mieux sa à l’Hôtel Goüin ! physionomie historique. Aujourd’hui, le Conseil voiler sous un autre jour. général offre à ce lieu (légué par la Société arL’Hôtel Goüin, un joyau architectural chéologique de Touraine) une nouvelle dimension cultuC’est au 25 rue du Commerce que vous pourrez admirelle, puisqu’il est destiné à héberger des expositions et à rerer ce merveilleux trésor, vestige de la Renaissance à cevoir diverses formes d’animations… Tours. À l’origine, le lieu accueillait une construction galloromaine détruite lors des premières incursions barbares Une animation gratuite pour tous les Tourangeaux au IIIe siècle. Au XVe siècle, le trésorier de Charles VII, Pour sa deuxième édition, le Conseil général vous proJean de Xaincoins en fit un logis. Racheté au XVIe siècle pose de découvrir toute la magie d’antan au travers des jouets anciens. Ceux-ci sont sans nul doute l’un des élépar un riche marchand en soierie, René Gardette, il suments inhérents à Noël; objets désirés, rêvés que le père bit quelques transformations et adopte un style Renaissance affirmé. C’est à cette époque que sa façade se Noël dépose au pied du sapin et que l’on découvre, non

L

10


EnTouraine88-8-13B.qxp

3/12/10

10:03

Page 11

DOSSIER

Noël Une bûche qui va vous faire fondre

La forteresse remet au goût du jour les jeux médiévaux. Tous les jours à 14h (après une visite introductive de 30 mn sur les jeux médiévaux), découvrez comment se divertissaient les gens de l’époque (jeux de balle, de palets, etc.). Ne manquez pas l’occasion de vous initier à ces pratiques anciennes : jeu de mérelle (stratégie), jeu de dés (poulain, rafle), de billes… Ani-

mation pour les 7 à 77 ans, 20 personnes maximum (réservation vivement conseillée). Du 18 décembre au 2 janvier, tous les jours à 14h. Durée : environ 1h. Plein tarif : 7 € /demi-tarif : 4,50 € (notamment sur présentation d’un billet TER validé depuis moins de 24h, à destination de la gare de Chinon). Gratuit – de 12 ans.

Poésie et culture orientale au musée Balzac Le château de Saché (affectueusement qualifié de débris de château par Balzac par opposition aux majestueux châteaux des bords de Loire) vous accueille en cette période de fêtes de fin d’année. À commencer par l’exposition “Je ne sais qu’aimer” (cf. Agenda)

11

La forteresse de Chinon s’amuse

Transport à 1 euro: le dimanche 19 décembre, Touraine Fil Vert proposera un A/R à 1€ à partir de 14h, retour dès 18h. Renseignements: 02 47 05 30 49 ou sur www.tourainefilvert.com

Le thème de l’enfance Peintures et sculptures sur les thèmes de la fête ou de l’enfance seront visibles. L’ambiance de Noël ne saurait se passer de musique: ainsi des instrumentistes de formations diverses évolueront dans l’enceinte du monument et feront résonner musiques actuelles, airs d’opérettes, chants napolitains ou rockabilly… Des conteurs transporteront les enfants

dans l’imaginaire de leurs récits. Chocolatiers et tourneurs sur bois feront des démonstrations de leur métierpassion, etc. Un week-end riche de surprises et d’éblouissement qui ravira petits et grands. Renseignements pratiques: Les 18 et 19 décembre, à l’Hôtel Goüin, 25 rue du Commerce à Tours. Gratuit, ouvert de 14h à 20h.

C’est en TOURAINE Le magazine du Conseil général d’Indre-et-Loire Numéro 88 Décembre 2010

sans émerveillement à son réveil. Collectionneurs et artisans seront réunis pour exposer et raconter l’histoire de ces jouets : poupées, maquettes, jouets en bois…

Profitez de votre visite à l’Hôtel Goüin pour déguster la Tourangelle, un festival de saveurs, grâce à son enrobage biscuité aux amandes et aux noisettes, sur une mousse légère enveloppant de la pomme de Touraine cuisinée façon Tatin, et agrémentée de caramel au beurre salé. L’initiative créée en 2007 et soutenue par le Conseil général réunit tous les ingrédients pour réjouir nos papilles : 22 chefs pâtissiers usent de leur savoir-faire et de leur art pour réaliser cette bûche typée Touraine. Pour savoir où les trouver un numéro : 02 47 59 70 64.

jusqu’au 23 janvier 2011. Le samedi 18 et le mercredi 29 décembre de 14h30 à 16h30, l’animation “la plume et les mots” vous invite à expérimenter l’art de la plume et à découvrir les rapports que Balzac entretenait avec l’écriture. Les dimanches 26 décembre et 9 janvier, laissez-vous conter la fabuleuse histoire des “Talismans de Monsieur de Balzac” ou l’attachement de l’écrivain à une mystérieuse peau et à une bague magique. Tarifs : 4,50 €, gratuit – de 12 ans.


EnTouraine88-8-13B.qxp

2/12/10

17:26

Page 12

CONSEIL

Batellerie

CONSEIL

EN ACTION

La seconde jeunesse du port de Bréhémont

EN ACTION

GENERAL

CONSEIL

GENERAL

EN ACTION

CONSEIL

L

Un mur restauré à la Chapelle-sur-Loire

C’est en TOURAINE Le magazine du Conseil général d’Indre-et-Loire Numéro 88 Décembre 2010

leur identité. Parmi les premiers ports à faire l’objet d’une réhabilitation: Chouzé-sur-Loire, Langeais, et, à l’ho-

Travaux

enforcement, mais aussi restauration : ce sont les travaux que le Conseil général a réalisé sur le mur situé dans la traversée de La Chapelle-sur-Loire, sur la RD 952. En mauvais état et partiellement éboulé dans sa partie ouest proche de l’église, ce mur (hauteur de 3,50

R

CONSEIL

GENERAL

EN ACTION

CONSEIL

e 11 décembre, le port de Bréhémont a officiellement été rendu à la Loire. Les travaux réalisés ces derniers mois lui ont redonné son lustre d’antan. Fort de ses escaliers rénovés, des cales nettoyées et réhabilitées, de nouveaux éclairages, et de l’installation d’anneaux pour amarrer les bateaux (sans oublier le débroussaillage des perrés), le site illustre les efforts entrepris par le Département dans le cadre du programme de remise en état des ports de Loire. Faire vivre la batellerie Plus largement, ces actions visent à préserver et faire vivre la batellerie et ses savoir-faire au cœur du Val de Loire, classé patrimoine mondial par l’Unesco. Le Conseil général souhaite que les Tourangeaux puissent se tourner plus volontiers vers leur fleuve et ses affluents, sources d’une richesse naturelle qui est partie intégrante de

GENERAL

mètres et d’une longueur d’environ 40 mètres), situé dans le périmètre de l’église inscrite à l’inventaire des monuments historiques, est sur l’itinéraire des convois exceptionnels Super E d’EDF. Le Conseil général à ainsi entrepris et terminé ce chantier entamé en juillet dernier.

12

rizon 2011, La Chapelle-sur-Loire, Saint-Germain-sur-Vienne et CandesSaint-Martin.

Environnement Déviation de Château-la-Vallière Les grands projets routiers ne sont pas que bitume ! Dans le cadre de la loi sur l’Eau, le Conseil général démarre le chantier de reconstitution de la mare située sur la commune de Couesmes, le long de la voie ferrée. Ces travaux de réhabilitation contribueront à la conservation des batraciens présents dans la mare. À noter également que la station d’ophioglosse (fougère des prairies humides, appelée aussi langue-de-serpent), variété protégée, fait l’objet d’un déplacement. Le Département veillera aussi à planter arbres et végétaux d’essences locales de manière à intégrer la voie dans le paysage. Cette opération sera réalisée avant de commencer le terrassement de la future déviation.


EnTouraine88-8-13B.qxp

3/12/10

10:05

Page 13

CONSEIL

Services

EN ACTION

Une antenne du Conseil général ouvre à Chinon

GENERAL

CONSEIL

GENERAL

EN ACTION

CONSEIL

L’Espace public départemental abrité au sein de l’antenne chinonaise du Conseil général concrétise l’idée d’un service de proximité où chaque citoyen peut désormais s’informer sur l’ensemble des services du Département. e premier Espace public départemental du Conseil général illustre la volonté de rapprocher l'institution des habitants vivant en dehors de l'agglomération tourangelle : une des priorités du Conseil général.

Favoriser la proximité Avec ce premier équipement (d'autres suivront notamment en fin d'année prochaine à Amboise), le Conseil général a réuni toutes les conditions

❘ ❘

Un lieu spacieux et convivial Afin de faciliter l’information de tous et accélérer le traitement des dossiers, le Conseil général a décidé d’installer dans certaines communes, en raison de leur éloignement de la ville centre et de leur rayonnement géographique, des Espaces publics départementaux. C’est désormais le cas à Chinon. Un nouveau bâtiment de 850 m² accolé à celui du Territoire de vie sociale Sud Ouest, à l’architecture soignée, œuvre du cabinet tourangeau Bricchi-Desombre, abrite désormais ce tout nouvel espace, ainsi que des salles de permanence et de réunion… Toutes les questions que vous poserez à nos deux agents d'accueil trouveront réponse. Qu’elles soient d’ordre sportif ou culturel, qu’il s’agisse des personnes âgées, handicapées ou d’enfants scolarisés, qu’elles portent sur les transports, les routes et les lieux touristiques…

C’est en TOURAINE Le magazine du Conseil général d’Indre-et-Loire Numéro 88 Décembre 2010

C

pour accroître l’accessibilité aux services, l’équité sociale en limitant les contraintes de déplacement, l'efficacité de son organisation et l’ancrage de son action dans le territoire. Enfin, pour permettre au plus grand nombre l'accès de ce nouvel équipement, les horaires d'ouverture seront élargis par rapport à ceux du

Territoire de Vie sociale. L’Espace public départemental vous accueillera donc les lundi, mardi, mercredi et vendredi de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h, le jeudi de 9h à 12h30 et de 13h30 à 18h, le samedi de 9h à 12h. Espace public départemental, 6 rue des Courances, Chinon. 02 47 93 89 35.

MARTINE CHAIGNEAU Vice-présidente des solidarités territoriales et du développement local.

“Chaque jour, nous nous efforçons d'être aux côtés des plus jeunes comme des plus âgés, dans tous les actes de leur vie quotidienne. La création de ce premier Espace public départemental à Chinon, et de ceux qui suivront, est l’illustration d’une politique de proximité qui met l’institution à la portée de tous.”

13


EnTouraine88-14-18.qxp

2/12/10

17:28

Page 14

CONSEIL

Circulation

Cinéma

CONSEIL

EN ACTION

Un nouveau pont sur la voie ferrée

Les collégiens dans les salles obscures

EN ACTION

GENERAL

CONSEIL

GENERAL

EN ACTION

CONSEIL

e 23 novembre, la route départementale 476 a retrouvé son pont permettant de franchir la voie ferrée (Tours-Bretigny-sur-Orge) entre Mettray et Saint-Cyr-sur-Loire. Un ouvrage métallique préfabriqué a été acheminé par transport exceptionnel depuis la Seine-et-Marne afin de rétablir la circulation (2 800 véhicules/jour) interrompue depuis mars 2010, contraignant les auto-

Agriculture

Du lait au distributeur

C’est en TOURAINE Le magazine du Conseil général d’Indre-et-Loire Numéro 88 Décembre 2010

L

mobilistes et cars scolaires à un long détour. Construit lors de la création de la ligne (1864), ce pont était constitué d’arcs en fonte et de voûtains en brique de plus en plus abîmés. Ce nouveau tablier de 18,80 m x 3,50 m pèse 20 tonnes. Une passerelle de 1 m de largeur est réservée aux piétons. La circulation devrait être rétablie au plus tard le 15 décembre 2010.

a diversification des activités agricoles et la promotion des circuits courts sont au cœur de la politique du Conseil général. Cette action prend également en compte l’achat de matériels liés à la vente, pour des agriculteurs produisant selon des critères de qualité tels les labels rouges, les appellations d’origine protégée, l’agriculture biologique ou adhérents à “Saveurs paysannes de Touraine”. C’est ainsi que le Département a financé l’acquisition d’un distributeur de lait cru par le Groupement agricole d’exploitation en commun (GAEC) de la Maison Rouge à Azay-leRideau. Depuis le 24 avril, c’est à l’entrée d’une grande surface de la ville que les consommateurs ont accès à ce distributeur. Ils peuvent ainsi s’approvisionner en lait frais du jour produit sur l’exploitation.

L

14

Depuis 1992, l’association Collège au cinéma 37 permet aux élèves d’accéder au 7e art. Le Conseil général encourage cette démarche et prend en charge le transport des élèves. En considérant que l’image doit faire l’objet d’une éducation spécifique, les enseignants et les professionnels du cinéma permettent aux collégiens d’aborder les films différemment. Cette année, 6 139 élèves ont commencé à découvrir “La flèche brisée” de Delmer Daves, “Brendan

et le secret de Kells” de Tomm Moore, “Stella” de Sylvie Verheyde, “La mort aux trousses” d’Alfred Hitchcock, “L’apprenti” de Samuel Collardey, ou encore “Cria cuervos” de Carlos Saura, et tout cela en version originale. Outre l’accès aux films, l’association met gratuitement à disposition du matériel technique. Depuis sa création, plus de 30 courts-métrages ont été réalisés et, depuis trois ans, grâce au soutien du Conseil général, un collégien, sélectionné sur concours, se voit intégrer le jury du Festival de cinéma jeunesse de la ville de Rimouski au Québec. www.collegeaucinema37.com

GENERAL

CONSEIL

GENERAL

EN ACTION

CONSEIL


EnTouraine88-14-18.qxp

2/12/10

17:28

Page 15

CONSEIL

Un contexte de crise

EN ACTION

Inquiétude sur l’avenir de nos départements

GENERAL

CONSEIL

GENERAL

EN ACTION

CONSEIL Le congrès de l’Assemblée des départements de France* a permis d’exprimer le sentiment unanime des élus: celui d’une profonde inquiétude face à la future perte de leur autonomie politique, financière et de leur capacité d’agir. es 20 et 21 octobre, les présidentes et présidents de Conseils généraux étaient réunis à Avignon à l’occasion du 80e congrès de l’Assemblée des départements de France (ADF). Un congrès crucial compte tenu du contexte de crise économique et sociale, d’inquiétude des Français quant à leur avenir, et de difficultés financières et budgétaires. Les ateliers ont été très suivis. En effet, l’inquiétude est grande quant à la dégradation des finances départementales. Les 102 élus ont été unanimes – toutes tendances politiques confondues – pour dire que les départements font face à une situation critique. Une motion commune aux 102 présidents a été votée pour dénoncer cet état de fait (document à télécharger sur : www.departement.org).

“Un congrès de combat” Un “congrès de combat” qui s’est également déroulé sur fond de réforme impliquant la création du conseiller territorial (un futur élu intervenant à la fois sur la Région et sur le Département) et la disparition de la clause de compétence générale. Celle-ci permet à chaque collectivité de choisir les actions qu’elle souhaite entreprendre ou

Le Conseil général attaque l’État Le 17 septembre 2010, le Conseil général a déposé un recours devant le tribunal administratif pour réclamer plus de 200 millions d’euros correspondant aux allocations sociales versées par le Département non compensées par l’État depuis 2002 : revenu de solidarité active (RSA), prestation de compensation de handicap (PCH), et allocation personnalisée d'autonomie (APA).

15

soutenir. Pourquoi conserver des élus si on leur ôte la dimension de proximité qui leur permet d’être à l’écoute des besoins des habitants et des nécessités de l’investissement public local, ainsi que la possibilité de choisir les actions à réaliser ?

Un constat alarmant Ce congrès a débuté sur un constat clair : tous les rapports publics sur les finances départementales attestent que l’augmentation croissante de la demande d’allocations universelles de solidarité (RSA, APA…) versées par les départements (pour le compte de l’État sans avoir de maîtrise sur elles) est la cause de cette situation financière critique. Face à ces réalités, les Conseils généraux ont déjà mis en place des mesures

de rigueur. Aujourd’hui, leur marge de manœuvre est inexistante. À tel point qu’une vingtaine d’entre eux a décidé de ne pas présenter son budget avant les élections cantonales du mois de mars 2011.

C’est en TOURAINE Le magazine du Conseil général d’Indre-et-Loire Numéro 88 Décembre 2010

L

Un constat clair Cette évolution profondément injuste a, par exemple, conduit certains départements à envisager l’arrêt du paiement des allocations de solidarité. Le Conseil général d'Indre-et-Loire ne souhaite pas prendre les plus démunis en otage. Néanmoins, il souhaite conserver son rôle d’accompagnement de la population au quotidien (notamment les acteurs associatifs créateurs d’emplois et de lien social). C’est le sens du recours contre l’État déposé par sa présidente, Claude Roiron (voir encadré), à l’instar d’un grand nombre de départements. * L’assemblée représente tous les départements français.


EnTouraine88-14-18.qxp

2/12/10

17:28

Page 16

CONSEIL

Violences conjugales

CONSEIL

EN ACTION

Des chiffres encore trop importants

EN ACTION

GENERAL

CONSEIL

GENERAL

EN ACTION

CONSEIL e Conseil général mène depuis

peutique des hommes battants, il permet de soigner des violences, tout en protégeant la victime. *Athoba, Entr’Aide Ouvrière. Tél.: 02 47 27 28 01.

Monique Chevet, vice-présidente en charge de la famille, entourée des associations signataires de la convention.

C’est en TOURAINE Le magazine du Conseil général d’Indre-et-Loire Numéro 88 Décembre 2010

Santé Personnes âgées dépendantes

Trois nouveaux établissements d’hébergement en 2011 a construction d’établissements d’accueil pour personnes âgées dans le département répond aux objectifs du Conseil général et aux places d’hébergement nécessaires pour couvrir les besoins d’une population en constante augmentation. C'est dans ce cadre que s'inscrivent les ouvertures prochaines de trois nouveaux EHPAD (Établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes) qui offriront aux Tourangeaux 288 places: • pour la toute fin 2010, la résidence du Parc à Chambray-les-Tours, reconversion de l’ancienne clinique du parc, avec 100 places dont 9 habilitées à l’aide sociale ; • en avril 2011, la résidence Monconseil du Centre communal d’action social de Tours un projet qui propose 90

L

CONSEIL

GENERAL

EN ACTION

CONSEIL

L

deux ans une véritable politique de lutte contre les violences faites aux femmes, fléau de notre société. L’un de ses volets vise à renforcer les liens entre les pouvoirs publics et les nombreuses associations qui œuvrent afin de mieux protéger les victimes et de prévenir la récidive. Pour ce faire, une convention départementale a été signée par tous les acteurs. Ses grandes lignes portent sur l’accueil et l’hébergement des victimes, les actions de sensibilisation et le suivi thérapeutique des auteurs de violences. Depuis 2006, la loi oblige le conjoint violent à quitter le domicile. En Indre-et-Loire, l’éviction de celui-ci est de plus en plus souvent mise en œuvre grâce au dispositif Athoba*. Créé en 2008 pour l’accueil théra-

GENERAL

places habilitées à l’aide sociale ; • et enfin dans le courant de l’année 2011, les Dames Blanches à Tours, sur le site de l'ancienne clinique avec 98 places dont 20 places habilitées à l’aide sociale. Avec le projet de l’EHPAD sur le site de l'École normale d'institutrices, l'agglomération de Tours disposera de 468 places d’hébergement supplémentaires. Rappelons que la construction, la transformation, l’extension des EHPAD, lorsqu’ils fournissent des prestations d’aide sociale, sont soumis à l’autorisation du Conseil général. Celui-ci leur apporte, en plus d’une aide financière, son soutien par le biais de l’Apa en établissement, accordée aux personnes dépendantes et de l’aide sociale.

16

Aide aux étudiants Depuis la rentrée de septembre, l’université François-Rabelais renforce son aide à l’accès aux soins des plus défavorisés de ses étudiants. Le Conseil général finance notamment le dispositif leur permettant de bénéficier d’une mutuelle (100 €/an et par personne). L’objectif : rendre les soins accessibles à tous. Depuis septembre, une quinzaine d’entre eux en a bénéficié, parfois pour des pathologies gravissimes.


EnTouraine88-14-18.qxp

2/12/10

17:28

Page 17

CONSEIL

Service hivernal

EN ACTION

La sécurité, une priorité pour le Conseil général

GENERAL

CONSEIL

GENERAL

EN ACTION

CONSEIL Le service de viabilité hivernale d’entretien des routes départementales est assuré depuis le lundi 15 novembre 2010 et jusqu’au lundi 14 mars 2011 sur un réseau prioritaire de 1420 km. e service hivernal comprend l’ensemble des procédures de surveillance, de prévention et d’action face aux phénomènes hivernaux sur le réseau routier départemental. Il doit permettre de résoudre des difficultés de circulation dans des délais raisonnables et dans les situations d’intempéries les plus courantes.

Roulez bien informés : Conditions de circulation : consulter la carte actualisée quotidiennement à 7h sur www.cg37.fr. Alerte : pour être alertés par SMS ou par mail sur toutes les informations relatives à votre ligne régulière ou transports scolaires, inscrivez-vous gratuitement sur le site www.tourainefilvert.com Pour cela, il vous suffit de compléter un imprimé téléchargeable sur le site www.cg37.fr rubrique "routes et transport" ou d'appeler au : 02 47 70 85 56 - 02 47 70 85 83.

que celui de 2009-2010, il en a coûté 1000000 € pour une consommation de sel de 5700 tonnes. Les consignes de sécurité En période de gel, verglas ou neige, et malgré les moyens mis en œuvre, les services routiers départementaux ne peuvent intervenir partout en même temps, ni sur l’ensemble du réseau routier. Les conditions de circulation peuvent donc rester difficiles et délicates par endroits. Les usagers sont invités à faire preuve de compréhension et de civisme en respectant quelques règles simples, comme choisir le réseau prioritaire en cas d’intempéries, voire de différer si possible leurs déplacements. Bonne route !

ALAIN KERBRIAND-POSTIC Vice-président chargé des infrastructures routières

“Le Conseil général gère un réseau routier de 3900 km, parmi lesquelles les anciennes routes nationales sur lesquelles l’État n’intervient plus depuis quelques années. Environ 200 agents sont mobilisés pour rendre le territoire praticable en cas d’intempéries. Ils interviennent 24h/24 et 7 j/7 sur les 1420 km prioritaires. Saluons le professionnalisme et le dévouement de ces spécialistes qui ont déjà prouvé leur efficacité lorsque la neige particulièrement précoce s’est installée sur nos routes à la fin du mois dernier.”

17

Les moyens matériels et financiers Le Conseil général dispose de cinq véhicules de patrouille, 16 camions

avec lames et saleuses et 19 dépôts de sel et saumure répartis dans les centres d’exploitation. En moyenne, le coût du service de viabilité hivernale s’élève par an à 700000€ et correspond à une consommation d’environ 2500 tonnes de sel. En revanche, lors d’un hiver avec des phénomènes exceptionnels de neige tel

Différents enjeux Dans ce contexte, un réseau de traitement prioritaire est défini en fonction des enjeux suivants : le dégagement des pôles économiques, urbains et des grands accès à l’agglomération ; les transports collectifs (notamment Touraine Fil Vert) et scolaires sur les principales routes départementales; l’importance du trafic ; et enfin, l’accès au réseau autoroutier.

C’est en TOURAINE Le magazine du Conseil général d’Indre-et-Loire Numéro 88 Décembre 2010

L


EnTouraine88-14-18.qxp

2/12/10

17:28

Page 18

PRÈS Montlouis-sur-Loire

Chinon Une nouvelle consultation

PRES

Le Conseil général vient d'ouvrir à Chinon une consultation hebdomadaire de dépistage, anonyme et gratuit, des infections sexuellement transmissibles et notamment du Sida. Cette permanence est assurée par un médecin. Elle s’adresse aux adultes comme aux mineurs. Les rendez-vous sont à prendre au Territoire de vie sociale, 6, rue des Courances à Chinon, ou au 02 47 93 14 35, de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h.

Travaux d’enrochement VOUS sur la levée

DE CHEZ DE CHEZ

epuis le 11 octobre et jusqu’au début du mois de décembre, la levée de la Loire, côté aval du pont de chemin de fer, est au cœur de l’actualité montlouisienne. En effet, quelque 690 m d’ouvrage ont été protégés contre l’érosion interne communément appelée “renard hydraulique”. Ces travaux (financés par le plan Loire grandeur nature auquel participe le Département) ont consisté à renforcer le talus

C’est en TOURAINE Le magazine du Conseil général d’Indre-et-Loire Numéro 88 Décembre 2010

D

pour lui éviter d’être emporté en cas de forte crue. L’opération permettra de rabattre l’écoulement interne en pied de digue tout en maintenant les matériaux qui la composent, même les plus fins. Un fossé drainant a également été créé en pied de digue pour permettre l’évacuation de l’eau en cas de crue. À terme, une seconde tranche de travaux prévoit notamment la réfection du mur de soutènement.

Noizay

La Hotte à livres inaugurée e 30 octobre, la nouvelle bibliothèque de Noizay a vu officiellement le jour en présence de JeanPierre Vincendeau, maire, de Claude Roiron, présidente du Conseil général, Patrick Bourdy, vice-président chargé de la culture, Bernard Mariotte, viceprésident chargé des politiques éducatives, et Christian Guyon, conseiller général d’Amboise. Pour la petite histoire, l’espace enfant a été baptisé Charles-Laborde, du nom de celui qui fut instituteur (de 1956 à 1991), conseiller municipal et maire de la commune. L’espace adulte Maurice-Davau rend hommage à ce retraité de l’enseignement connu pour ses ouvrages sur le patois tourangeau.

L

18

Tours Un gymnase attendu à Monconseil La gymnastique, mais aussi le basket, le handball, les sports de raquette, l’escrime et la boxe auront bientôt un nouveau toit, rue de la Chapelle, dans le quartier Monconseil. L’écoquartier devrait-on dire, car ce gymnase bénéficie de tous les avantages de la norme haute qualité environnementale (HQE). Bref une structure moderne et fonctionnelle de 1046 m2 et 674 places assises où le bois rivalise avec le double vitrage, les panneaux photovoltaïques, l’éclairage par régulation de lumière naturelle… Un bassin enterré collectant les eaux de pluie devrait même permettre une économie de 2600 m3 d’eau potable par an. Cet équipement soutenu à hauteur de 450 000 € par le Conseil général est le premier du genre en France.


EnTouraine88-19-24.qxp

2/12/10

17:37

Page 19

SPORT

DOMINIQUE LACHAUD

Vincent Pelluard, pilote de BMX.

Haut niveau

Gihade Lagmiry

Un soutien exceptionnel à la boxe et au BMX

ihade Lagmiry demeure à Tours, étudie en 7e année de médecine. Elle est licenciée à la section boxe de l’Union sportive de Chambray-lès-Tours. Vincent Pelluard, est inscrit au BMX club de Joué-lès-Tours et poursuit ses études avec les 11 meilleurs pilotes français (garçons et filles). Il s’entraîne au Centre régional de l’éducation populaire et du sport (CREPS) d’Aix-en-Provence, dans le cadre du pôle France BMX. Leur point commun: être insuffisamment soutenus financièrement au cours de leur saison sportive. Tel est le sens de l’aide accordée à titre exceptionnel par le Conseil général (voir ci-contre). Ce n’est pourtant pas faute de démontrer leur ardeur. Gihade Lagmiry est une boxeuse et une étudiante

G

19

exemplaire. Cette brillante jeune femme de 24 ans mène de front des études difficiles et une carrière sportive de haut niveau. Championne de France Elle est devenue championne de France amateur de boxe à deux reprises, ainsi que vice-championne d’Europe. Son souhait : bénéficier d’aménagements spécifiques pour assumer les deux facettes de son existence. Vincent Pelluard aimerait, pour sa part, ne plus avoir à se déplacer entièrement à ses frais pour suivre le calendrier européen de compétition et se concentrer uniquement sur sa pratique… C’est le moins que l’on puisse souhaiter à ces athlètes, prétendants aux prochains jeux olympiques de Londres en 2012.

La subvention versée par le Conseil général aux clubs de Gihade Lagmiry, boxeuse, et de Vincent Pelluard, pilote de BMX, vise à soutenir ces sportifs de haut niveau en difficulté financière.

C’est en TOURAINE Le magazine du Conseil général d’Indre-et-Loire Numéro 88 Décembre 2010

“Pour la première fois, le Conseil général décide d’aider financièrement deux athlètes de haut niveau qui, du fait de leur pratique sportive, sont confrontés à de réelles difficultés financières. Il ne s’agit pas d’intervenir parce qu’ils ont atteint de tels sommets, mais bien de leur accorder une aide exceptionnelle. Cette subvention sera accordée au club qui la reversera au sportif pour l’aider à assumer sa saison de compétition. Nous ne souhaitons pas créer un dispositif spécifique. Nous agirons au cas par cas en tenant compte de chaque situation.”

YVES BRAULT

Vice-président chargé des sports


EnTouraine88-19-24.qxp

2/12/10

17:38

Page 20

AGENDA

Opérette

La veuve joyeuse nvie de retrouver un monde tournoyant et gentiment factice où rien ne semble grave? Où les amours peuvent renaître, renforcées, du passé? Un univers où les infidélités se dissolvent dans les bulles de champagne? N’hésitez plus: choisissez d’entrer chez La veuve joyeuse de Franz Lehár. Créée le 30 décembre 1905, cette opérette en trois actes est devenue en quelques années le symbole de la grande opérette viennoise. Admirée dès l’origine

E

par Mahler, alors directeur de l’opéra de Vienne, la musique de Franz Lehar combine la science de l’orchestre et des voix à une expressivité mélodique qui ne laissera pas votre oreille et votre sensibilité indifférentes. Au Grand théâtre de Tours dimanche 26 décembre à 15h, mardi 28, jeudi 30 et vendredi 31 à 20h. Réservations et renseignements: 02 47 60 20 20 et sur www.operadetours.fr

Interdit aux enfants

Les Contes érotiques de Noël e Centre dramatique régional de Tours propose pour cette fin d’année de drôles de contes réservés aux adultes. Des contes, malins et coquins, qui sont le cadre de récits fous ou vraisemblables, féroces ou tendres. Des contes pour rester éveillé jusqu’aux petites heures du matin. Des contes, parce qu’ils nous emmènent par la main dans un monde où se fondent les rêves et les fantasmes, des contes érotiques… pourquoi pas?

C’est en TOURAINE Le magazine du Conseil général d’Indre-et-Loire Numéro 88 Décembre 2010

L

Cinq acteurs, trois musiciens, et huit auteurs se prêtent ensemble à ce pari de fin d’année. Quelques chansons, aussi, seront distillées qui, associées à ces contes contemporains, donneront l’esprit d’un jeu de l’hiver qui cherche à se réchauffer à la tiédeur des corps. Un jeu de Noël où se conte la vie, avec humour, dérision et tendresse aussi. Centre dramatique régional de Tours - Nouvel Olympia. Renseignements et réservations: 02 47 64 50 50.

Exposition

“Une pièce de plus” ’artiste Tania Mouraud mène un travail sur l'espace et conçoit des environnements sensoriels. Ces projets de "pièces" destinées à prendre place dans l'espace privé, public ou même en pleine nature, extrêmement novateurs ont préfiguré nombre de réalisations menées par les artistes des générations suivantes. Blancs, lumineux, sonores, provoquant une sensation d'infini, ces environnements souvent appelés “Initiation rooms”, chambres d'initiation, sont des “lieux d’expérience pure”

L

20

entièrement dédiés à l’exploration de la perception. Chacun constitue une “pièce de plus”, une pièce pour soi. Pour l'occasion, et quarante ans après son unique réalisation à Turin en 1971, l’œuvre Initiation Room n° 2 sera réactualisée au Centre de Création Contemporaine. Une occasion rare de réinvestir cette œuvre marquante de l’artiste et de l’histoire de l’art contemporain. Jusqu’au 27 février 2011 au CCC. Renseignements: 02 47 66 50 50.


EnTouraine88-19-24.qxp

2/12/10

17:38

Page 21

AGENDA

Exposition

“Je ne sais qu’aimer” ’intérêt de Balzac pour l’Orient et les talismans a inspiré au calligraphe Hassan Massoudy de nouvelles œuvres qui enrichissent l’exposition originelle présentée précédemment au public à la demeure de Ronsard à la Riche, à la cité royale de Loches et au musée Rabelais à Seuilly. C’est le dernier lieu où vous pourrez admirer l’exposition : profitez-en pour découvrir les calligraphies inédites réalisées d’après les citations du romancier. Et dans un dialogue continu avec Balzac, confrontez les œuvres du

L

calligraphe aux évocations de l’Orient dans les romans de La Comédie humaine. Balzac écrivait dans “La recherche de l’absolu”: “L’amour n’est pas seulement un sentiment, il est un art aussi”. L’exposition “Je ne sais qu’aimer” en est l’illustration parfaite. Musée Balzac, château de Saché. Jusqu’au 23 janvier 2011, tous les jours sauf le mardi, les 25 décembre et 1er janvier, de 10h à 12h30 et de 14h à 17h. Droit d’entrée du musée: 4,50 €, gratuit – de 12 ans.

Exposition-vente couvrir les artistes contemporains locaux, car si certains ont assis leur réputation, le vivier tourangeau n’a de cesse de se renouveler. Ainsi, il est possible de voir et d’acheter des œuvres de Vincent Guderzo, de François Pagé, Dominique Spiessert, Claire Trotignon, Yveline Bouquard, Michel Gressier… Une formule et une approche de l’art différentes et réjouissantes. Comme chaque année, les artistes proposeront une pièce à 15 €. RDV 35, rue Bretonneau les 18 et 19 décembre, de 10h à 13h et de 15h à 18h30. Vernissage le 17 décembre à 18h30.

L

’association Mode d’Emploi signe la 9e édition des Petits Formats les 18 et 19 décembre prochains. Une nouvelle fois, des œuvres très diverses seront présentées: la photo argentique côtoyant la sortie numérique, la gravure, le dessin, la sculpture… Ce n’est pas la taille d’une œuvre qui lui confère sa splendeur, son aura. Les Petits formats ont toute la vocation à interpeller, ravir le public. Ils ont un effet pédagogique et désinhibant sur ce dernier qui, de plus en plus nombreux, découvre et se prend au jeu d’acquérir, du fait des prix abordables, une ou plusieurs des pièces proposées. Ces deux journées permettent également de dé-

C’est en TOURAINE Le magazine du Conseil général d’Indre-et-Loire Numéro 88 Décembre 2010

Des petits formats…

Théâtre

Raconteries Tourangelles ’est ici la deuxième des trois Raconteries qui sera présentée. Il s’agit d’une évocation des chroniques de la Touraine ancienne avec des histoires d'épidémie, de tremblement de terre, de bête monstrueuse terrorisant les campagnes, en compagnie d'un curé de campagne et de sa servante Margotte qui n'hésitent pas à prendre leur auditoire à partie. Quand la Touraine d’antan refait surface, le public se plaît à lui prêter une attention toute particulière. Les scènes, d’une cocasserie ineffable, se doivent d’être vécues tel-

C

lement l’interprétation des deux comédiens de la Compagnie du Théâtre dans la Nuit est juste. Le spectacle est suivi d'une collation de spécialités tourangelles (rillettes, fromages, vins…). L’opportunité d'une belle rencontre entre le public et les comédiens, et d'un superbe moment de convivialité. Les 17 et 18 décembre à 20h30, au Carré Davidson, 62, rue GeorgeSand, Tours. Renseignements au 02 47 20 51 13 ou sur www.carre-davidson.net

21


EnTouraine88-19-24.qxp

2/12/10

17:38

Page 22

CALENDRIER 16 au 19 décembre Tours

PATINAGE. Championnats de France La patinoire de Tours accueille l’ultime épreuve de référence précédant les championnats d’Europe et du monde. Vous pourrez admirer le savoir-faire des meilleurs athlètes français en patinage artistique, en danse sur glace, ainsi que les équipes en patinage synchronisé les plus expérimentées. Le 16 : entraînements officiels, entrée libre, le 17 : programmes courts, le 18 : programmes libres, le 19 : gala des champions. Location FFSG : 01 41 58 40 40.

COURSE PÉDESTRE. “Corrida” à but caritatif 17 décembre Saint-Pierredes-Corps

L’Union sportive de Saint-Pierre-des-Corps vous propose de courir les sept kilomètres de sa 17e “corrida”. Sur les 8 € demandés à chaque participant, 1 € sera reversé à une œuvre caritative. Départ à 20h de la mairie. Remise des récompenses vers 22h à la salle des fêtes. Renseignements: http://usspathletisme.fr

COURSE D’ORIENTATION. 5e Mégal’Onight 18 décembre Cheillé

Allumez vos frontales pour participer à la première épreuve du challenge raid 37 2010-2011! En effet, cette course d’orientation se déroulera de nuit et sur trois parcours au choix: 15 km de 20h à 23h (15 €), 30 km de 17h45 à 0h (25 €) et 50 km de 22h à 8h05 (25 €). Renseignements : 02 47 45 39 45 et sur http ://megalonight.free.fr

SALON. Le chevalet de Touraine Jusqu’au 19 décembre Tours

Le musée du Gemmail accueille le 55e salon du Chevalet de Touraine. Cette année, l’association éponyme présidée par P.-C. Delpech a choisi Norbert Pagé comme invité d’honneur. L’occasion de découvrir ses œuvres abstraites au lyrisme exaltant. Une rétrospective de Lilian Whiteker sera présentée. 53 artistes exposeront, comme Franck Heggins ou encore Corinne Talamon Cottart et côtoieront les élèves de l’école des Beaux-Arts de Tours ainsi que de l’école Brassart. Musée du Gemmail, tous les jours de 14h30 à 19h.

EXPOSITION. La ligne de démarcation Jusqu’au 31 décembre

EXPOSITION. Harold Jacobs, “The American Years” Jusqu’au 16 janvier Tours

C’est en TOURAINE Le magazine du Conseil général d’Indre-et-Loire Numéro 88 Décembre 2010

Loches

Le 22 juin 1940, l’armistice fixa la ligne de démarcation coupant la France en deux. L’exposition du Conseil général fait le point sur les recherches actuelles notamment en retrouvant le tracé le plus précis possible de cette frontière arbitraire, retrace la vie quotidienne, évoque le monde des passeurs… Au Logis royal de Loches (fermé le 25/12). Droit d’entrée au monument: 7 €. Tarif réduit: 4,50 €. Gratuit: moins de 12 ans. Renseignements : 02 47 59 01 32 et sur www.cg37.fr

L’artiste contemporain américain Harold Jacobs, installé en Touraine, se voit une nouvelle fois justement reconnu par une exposition. Celle-ci est consacrée à ses années américaines, telle une rétrospective de son œuvre prolixe. Réputé inclassable, celui qui ne revendique aucune appartenance à un mouvement, joue des matières (bois et papier, fil et métal, tissu, ciment, plexiglas, caoutchouc, skaï, mousse de polystyrène…) qu’il compose avec maestria. Château de Tours, du mardi au dimanche de 13h à 18h.

EXPOSITION. Léonard de Vinci et la France Jusqu’au 28 février 2011 Amboise

Plus que quelques semaines pour découvrir l’exposition présentée au Clos Lucé et consacrée aux relations entre les rois de France et Léonard de Vinci. Construite à partir d’études, de travaux et recherches portant sur la période milanaise entre 1507-1513 et française 1516-1519, l’exposition éclaire sur ce lien exceptionnel et déterminant qui influa sur la Renaissance et le Val de Loire, dans l’art comme dans l’architecture et dans bien d’autres domaines. Renseignements : Château du Clos Lucé, 02 47 57 00 73 / www.vinci-closluce.com

EXPOSITION. Splatch ! Jusqu’au 30 juin 2011 Tours

Le Groupe Laura et le Nouvel Olympia proposent de découvrir une œuvre originale du plasticien Diego Movilla installée dans le hall du théâtre. La proposition artistique consiste à introduire une sorte de scène “secondaire”, impraticable et éphémère, qui ressemble à une bulle de comics américains. À voir et expérimenter, tous les jours, du lundi au vendredi, au Nouvel Olympia, 7, rue de Lucé à Tours.

22


EnTouraine88-19-24.qxp

2/12/10

17:38

Page 23

TRIBUNE LIBRE

Une bonne idée de cadeau pour les fêtes Groupe de la majorité “Un nouveau souffle pour la Touraine” Noël est toujours une période exaltante et pleine de vie, on court à droite et à gauche à la recherche des cadeaux. Parfois, c’est un peu plus dur, on hésite, on ne sait pas trop qu’offrir. Il en est une que l’on oublie et que vous pouvez contenter facilement: c’est notre République démocratique. Elle demande un cadeau simple, qu’elle vous rendra, votre nom sur les listes électorales. Quelles que soient vos convictions, la démocratie, même si l’on peut considérer qu’elle ne se porte pas nécessairement comme un charme, demeure le plus récent cadeau offert à l’Humanité. En cette période de crise, nous avons tous tendance à nous replier sur nous-mêmes alors qu’au contraire nous devons plus que jamais discuter ensemble des choix à faire. Nous pensons qu’il existe des différences extrêmement fortes entre les partis et leurs projets politiques. Le vote est donc avant tout l’expression citoyenne d’un choix de société. Le Conseil général est une vieille institution dans le paysage administratif français, puisque son établissement date de la Révolution. Malgré cette ancienneté, il est souvent peu connu ou plutôt méconnu. Un des objectifs de la majorité départementale était que chacun prenne conscience de son existence et de sa spécificité. Nous pensons avoir en partie réussi à relever ce défi. Cependant, en rencontrant chacun sur le territoire, nous nous rendons compte que peu savent que des élections cantonales ont lieu les 20 et 27 mars prochains. Par conséquent, nous invitons ceux qui n’auraient pas encore leur carte d’électeur, à en faire la demande en mairie avant le 31 décembre et à prendre date pour ces élections. Il est vrai que le scrutin départemental est un peu spécifique, puisque seuls 19 cantons sur 37 auront à voter. Nous vous les détaillerons dans un prochain numéro du magazine. Le Conseil général d’Indre-et-Loire a engagé un processus permanent de consultation des habitants. Des forums associatifs se tiendront au cours du mois de décembre pour nouvelle preuve de cet engagement. À chaque moment, nous tentons de nous attacher à l’expression vive de notre territoire et l’avis de chacun qu’il soit divergent, conforme, entendu, rebelle, radical, sulfureux, naïf, tendre ou dur nous importe et représente un bon pas vers une société rassemblée. Alors n’oubliez pas : offrez-vous la démocratie, demandez votre carte d’électeur et prolongez Noël en participant au débat démocratique qui suivra.

Groupe de l’opposition “Rassemblement pour la Touraine”

La politique des collèges : à quand le débat ?

C’est en TOURAINE Le magazine du Conseil général d’Indre-et-Loire Numéro 88 Décembre 2010

Claude-Pierre Chauveau Président du groupe “Un nouveau souffle pour la Touraine”.

Au Conseil général le feuilleton des collèges suit son cours. Malheureusement, il ne s’agit pas d’une fiction mais bien d’une réalité du quotidien de chacun d’entre nous: le devenir de nos collèges. C’est pourtant avec beaucoup de légèreté que la Présidente traite le sujet. Sa tentative d’imposer, sans concertation ni réflexion globale, la fermeture de deux établissements (Baudry à Nouâtre et Pasteur à Tours) fin septembre ayant été mis en échec, Claude Roiron, fidèle à elle-même, avait alors fait de grandes annonces. Elle clamait en ouverture de séance le dimanche 3 octobre que les fermetures de collèges seraient votées avec le nouveau Programme Pluriannuel d’Investissement, “avant la fin de l’année 2013”. Nous apprenons que la “sectorisation des collèges”, en un mot les projets de fermetures seront reportés après les élections. La majorité ne veut pas que ce sujet soit évoqué dans les trois mois qui viennent, et pourtant il est suffisamment sérieux pour être évoqué publiquement et discuté avec toutes les personnes concernées. Cela signifie sans doute que les fermetures se feront sans plus de négociations après les élections. Nous ne pouvons accepter cette méthode, le sujet est trop sérieux pour ne pas faire l’objet d’un débat de fond. Dans le même esprit, la Présidente accusait l’ancienne majorité de ne pas avoir suffisamment consacré d’argent aux collèges. La réalité est toute autre, les crédits consacrés aux gros travaux dans nos collèges ont été réduits de près de moitié. Depuis trois ans les programmes de travaux sont au ralenti. On pouvait espérer découvrir un nouveau Programme Pluriannuel d’Investissements mais il n’en est rien malgré les promesses du “nouveau souffle pour la Touraine”. Alors quel crédit accorder aujourd’hui aux nouvelles annonces?

Pierre Louault, Président du groupe “Rassemblement Pour la Touraine”

23



EnTouraine88