Page 1

AVRIL 2013

LIVRET I

LE GUIDE MÉTHODOLOGIQUE

L’ATELIER DEMAIN, C’EST AUJOURD’HUi Amandine Tesson

Laure Nicolas Antoine Charrier

Mathieu Menoni

Les Mots La Méthode Les Raisons

Du Projet


2


- SOMMAIRE

- INTRODUCTION - REMERCIEMENTS - LES MOTS DU DÉBATS

1- Quelle est notre approche de la prospective? 2- Qu’est ce que la Vienne? 3- Qu’est ce que le tourisme? 4- Qu’est ce que le tourisme en Vienne?

- NOS ENTRÉES MÉTHODOLOGIQUES

1-L’application de la méthode prospective à notre étude: 2-Utiliser le benchmarking et la veille documentaire pour projeter de futures innovations touristiques dans la Vienne 3-Arpenter le territoire actuel pour ressentir les projets futurs de tourisme en Vienne 4-Employer la parole des acteurs comme argument de projection dans le futur du tourisme en Vienne. 5-Réaliser des outils graphiques et visuels pour créer une vision nouvelle et inédite du tourisme du futur en Vienne.

- VERS LES SCÉNARII

3


4


-INTRODUCTION

Proposer un projet pour l’avenir,

c’est commencer par aller à la rencontre de tous les touristes, globes-trotters,promeneurs, vacanciers, juilletistes et aoutiens, mais aussi et surtout des viennois, ou amoureux de la Vienne, leur poser des questions à propos de ce qui compte pour eux, ce qu’ils aiment, ce qu’ils aimeraient voir changer, améliorer, mais aussi ce qui doit rester. “Je veux partir avec mon sac à dos“, “j’aimerais de l’aventure“, “je veux être proche de l’eau“, “je ne serai jamais un touriste“, “j’aime le dépaysement “, “quand je voyage, je souhaite découvrir une culture, un territoire“, “je veux être tout seul ou avec ma femme et mes enfants“, “En vacances, je sors des sentiers battus je ne vais pas avec la foule“, “j’adore l’ambiance camping, ça me rappel mon adolescence“. “J’aime comprendre le lieu où je voyage“. Ces paroles récoltées auprès de notre entourage élargi, originaire des quatre coins de la France illustrent la pluralité des envies et des motivations du voyageur. Le

voyage, c’est le désir et chaque voyageur a des attentes différentes. Il s’agit simplement de proposer la bonne offre touristique pour le bon territoire. Dans le cas du tourisme en Vienne à l’horizon 2025, La recherche prospective consiste à comprendre quel est le touriste dont la Vienne ait besoin, afin de proposer la meilleure offre touristique en adéquation avec l’identité du département capable de renouveler et de créer l’envie de voyager en Vienne.

[L’IMPULSION DE NOTRE DÉMARCHE]

Le concours national étudiants “Imaginons notre futur ‘’ [Prix Guy Loinger] offre l’opportunité de réfléchir sur le tourisme en Vienne de demain. Cela s’inscrit dans la perspective d’imaginer un tourisme nouveau pour les futurs visiteurs du département, désireux de partir à la découverte d’un territoire à l’offre touristique renouvelée. Notre Atelier “Demain, c’est aujourd’hui“ composé de 4 étudiants en urbanisme, tous issus de formations initiales différentes [Antoine Charrier géographe, Mathieu Menoni géographe, Laure Nicolas juriste et Amandine Tesson architecte-paysagiste], a décidé de relever le défi, et ainsi de se projeter en 2025 pour repenser le tourisme de la Vienne.

5


le livret II [LA RÉFLEXION] Après avoir arpenté, observé, - Le livret II intitulé ”LE TOURISME décrit et analysé le territoire de ÂGE III “ est destiné à présenter de la Vienne pour en comprendre manière concrète et précise nos le fonctionnement, nos premières interrogations se sont tournées vers le tourisme et ce qui se cache derrière cette vaste notion. Qu’est ce que le tourisme? Qui voyage? Comment? Pourquoi? Le diagnostic territorial alors axé sur les problématiques touristiques et détaillé dans ce livret I, a souligné que la Vienne, pays du Futuroscope, profitée actuellement des apports économiques de l’activité touristique, mais pour assurer la pérennité de cette activité et renforcer son attractivité, il s’agit de réfléchir dès aujourd’hui à l’avenir de cette offre touristique.

[NOS PROPOSITIONS]

Puisque la Vienne a besoin du tourisme, trouvons les moyens pour que les touristes aient besoin de la Vienne. Nos propositions de projets de territoires pour des offres touristiques qui suivent cet objectif sont organisées en deux livrets : - le présent livret I intitulé ”LES MOTS, LES MÉTHODES ET LES RAISONS DU PROJETS” est destiné à présenter la terminologie de la commande, la méthodologie prospectiviste menée, ainsi que les causes et justifications de nos deux projets de territoires détaillés dans

6

deux propositions adaptées au territoire, sous la forme de scénarii déclinés en plusieurs fiches-projets : la “ruche retrofuture : vers une futuroscopisation et un tourisme de la démesure “[scènario I] et la ruche par nature vers une trésorisation surmesure des campagnes [scènario II].


-INTRODUCTION

7


8


-REMERCIEMENTS

REMERCIEMENTS L’équipe de Nantes tient à remercier : Les acteurs du territoire interrogés durant nos entretiens pour le temps qu’ils ont pu nous accorder, et les angles d’accroches vers lesquels ils ont su nous guider : Hugues Lallemand, Roseline Du Chambon, Karine Odo, Aurélie Loubes. Et, bien sur, Clara Koening pour sa disponibilité. Elisabeth Pasquier, notre professeur parraine ainsi que l’ensemble du corps professoral de l’ENSAN et de l’IGARUN avec lesquels nous avons pu échanger durant le temps de cette étude, et pour leurs éclairages méthodologiques. Pour la qualité de leur expertise, nous tenons à remercier tout particulièrement et à témoigner toute notre reconnaissance à Pauline Ouvrard, Françoise Chailloux, Lucette Jaunet,Jean-pascal Hébrard, pour leur générosité et leur confiance. La colocation “couch-surfing“ de Saint-Benoît, pour leur accueil et leur gentillesse. L’ensemble de la promotion 2012-2013 du Master 2 Villes et Territoires de l’Université de Nantes, pour leur support continu durant le temps de l’étude prospective.

9


PAYSAGES SINGULIERS TERRES VITICOLES PLAINES DE CHAMPS OUVERTS PLAINES VALLONNÉES ET/OU BOISEES BOISEMENTS BOCAGE VALLEES VILLES ET VILLAGES FUTUROSCOPE

N Carte de la Vienne [source atelier Demain c’est aujourd’hui]

10


-LES MOTS DU DÉBAT

1- LA PROSPECTIVE «L’avenir, tu n’as pas à le prévoir mais à le permettre» Saint Exupéry La “prospective “, selon le latin “prospectivus“ est “ce qui permet de voir loin“, ce qui est tourné et concerne le futur. Ainsi, prospecter c’est projeter une vision du futur sur un objet. Dans l’étude prospective présente, cet objet est le tourisme. La vision projetée sur l’objet ”tourisme ” est nécessairement contextualisée car tout objet réel et digne d’étude est spatialisé et appartient à un contexte territorial : ici la Vienne. En somme, la prospective est la méthode qui permet à l’observateur de poser un regard au loin et d’envisager le futur de son objet d’étude. La prospective n’est ni la planification, ni la programmation, encore moins la prévision. Il s’agit au fond d’une attitude d’esprit, que Pierre Masse, ancien commissaire au Plan, qualifie “d’indiscipline i n t e l l e c t u e l l e “, n é a n m o i n s formalisée par un ensemble de méthodes qui permettent, comme le dit Gaston Berger (1967), “de voir

loin, large et profond“. Les auteurs dans la lignée d’Henri de Jouvenel (1993) lui confèrent trois missions : - comprendre le présent - anticiper les changements - ouvrir le champ des possibles. En définitive, la prospective territoriale est en effet une science pour l’action bien plus qu’une science de la prévision.

2- QU’EST CE QUE LA VIENNE ? Définir le territoire de la Vienne revient à représenter ce qui la définit, mais aussi ce qu’elle n’est pas, en d’autres termes caractériser ses manques ou ses faiblesses. Pour cela, la « définition » du territoire qui suit se décompose en deux sousparties : ce à quoi elle s’identifie et ce à quoi elle n’est pas identifiée.

11


LA VIENNE C’EST… > A L’ÉCHELLE DE L’EUROPE : C’est un axe de passage entre deux pôles européens : Le Bénélux et l’Espagne. C’est le Futuroscope, un parc emblématique, objet phare du tourisme en Vienne ainsi que la technopôle et son centre d’affaire sur le même site. > A L’ÉCHELLE DE LA FRANCE : C’est un axe de passage (TGV, A10, N10) et une aire d’autoroute entre deux villes phares : Paris et Bordeaux. Les altitudes peu élevées permettent au département d’être une voie de passage naturelle entre le bassin parisien et les pays aquitains. Les axes de communication se concentrent autour des vallées de la Vienne et du Clain (axes Nord-Sud). C’est une capitale régionale historique : Poitiers, capitale du Poitou (ancienne province française) C’est un département moyennement peuplé (un peu plus de 420 000 habitants) entre deux secteurs fortement peuplés : le Grand-Ouest et le Sud-Ouest. C’est un pôle de recherche et d’enseignement supérieur en aéronautique.

12

>A L’ÉCHELLE DU DÉPARTEMENT : C’est Poitiers, c’est-à-dire la préfecture du département, une ville d’art et d’histoire, une ville culturelle où se concentrent les activités culturelles du département, une ville étudiante, une ville où il fait bon vivre, une ville connectée au Royaume-Uni et à Lyon par le trafic aérien. - C’est un département à dominante rurale (les céréales et l’élevage de chèvres sont deux secteurs porteurs) également marquée par le dynamisme de ses filières traduit par les labels officiels de qualité (melon du Haut Poitou, agneau fermier AOC Diamandin). C’est un département vieillissant : la périphérie rurale du Grands Poitiers est vieillissante et le territoire fait face à la désertification de zones rurales peu dynamiques (notamment au sud : Montmorillonnais et Civraisien) et au nord-ouest (Loudunais)). C’est une terre d’accueil pour les anglais (résidence secondaire).


-LES MOTS DU DÉBAT LA VIENNE CE N’EST PAS…

...MAIS C’EST AUSSI :

Ce n’est pas la capitale de l’Autriche : la confusion est courante pour les gens qui n’appartiennent pas à ce département.

- Du patrimoine avec des villages marqués par l’histoire aux qualités patrimoniales peu connues se traduisant par la présence de nombreuses Églises et châteaux de l’époque médiévale et de la Renaissance

Ce n’est pas la ville de Vienne en Isère : confusion de la ville et du nom du département. Ce n’est pas proche de la mer et de la montagne (deux destinations touristiques phares). Ce n’est pas un territoire qui rayonne : peu de relations avec les villes proches (la Rochelle, Angoulême, Limoges, Tours) et les métropoles plus éloignées (Nantes, Paris, Bordeaux, Toulouse). Ce n’est pas une capitale économique : Poitiers n’est pas une métropole comme Bordeaux ou Nantes. Ce n’ est pas un territoire maillé : absence de liaison directe Nord/ Ouest et Sud/Est, entre Nantes et Limoges. Ce n’est pas un département avec une identité forte : on a du mal à se représenter les caractéristiques paysagères de la Vienne (paysages, culture, gastronomie).

- Du patrimoine classé à l’Unesco comme l’abbaye de St Savin-surGartempe et les chemins de St Jacques-de-Compostelle. - Des paysages contrastés : Les plaines et les bas plateaux animent le département et sont traversées par quatre vallées principales bordées de ripisylves : La vallée du Clain qui accueille Poitiers et Châtellerault les vallées de la Vienne souvent enprunté par canoë, les vallées de la Gartempe et de la Creuse, ponctuées d’anciens moulins à eau. La majorité des paysages de Vienne se caractérisent par des plaines (céréalières et d’’oléo-protéagineux) vallonnées et/ou boisées s’étendant à perte de vue. - Des petits paysages d’exception animent les grands paysages de plaine comme le vignoble du Haut-Poitou, la réserve du Pinail [seule réserve naturelle en Vienne]. En frange Ouest et Sud-Est du département, les paysages de plaines

13


se referment, se boisent et ondulent pour laisser place au bocage. - Une Gastronomie discrète et des traditions liées au Poitou : des spécialités culinaires comme le farci du Poitou, les macarons de Montmorillon, le fromage de chèvre; - Des animaux du terroir comme le Baudet du Poitou [race d’ânes très ancienne aujourd’hui utilisé comme animal de bât ainsi que pour l’attelage], le coq poitevin.

Le Baudet du poitou source : pgoux.blogspot.com

14


-LES MOTS DU DÉBAT 3- QU’EST CE QUE LE TOURISME ? Définir le tourisme n’est pas chose aisée, le phénomène est complexe et les définitions approximatives. Les amalgames sont fréquents entre la notion de tourisme et des notions proches comme le temps libre, les loisirs ou encore les vacances. Face à cette confusion ambiante, il y a lieu d’apporter plusieurs précisions. Si le temps libre et les vacances libèrent du temps pour le tourisme, ces deux périodes spécifiques n’entrainent pas systématiquement du tourisme. La définition du tourisme est plus restrictive que les autres notions, mais la comparaison ne permet pas de cadrer le tourisme dans une définition précise.

des touristes, les usages et pratiques sociales, les politiques touristiques et les dynamiques d’entreprises. La recherche scientifique se focalise généralement sur les aspects quantitatifs, les indicateurs statistiques, etc. Mais pourtant, Qui effectue ces voyages d’agréments ? L’intérêt est de comprendre quelles sont les figures touristiques types. Pour quels motifs et dans quelles conditions est-il possible de considérer qu’un individu est touriste et pourquoi voyage-t-il? Certaines dessiner.

figures

semblent

se

L’Organisme Mondial du Tourisme défini la notion comme ”l’ensemble des activités déployées par les personnes au cours de leurs voyages et de leurs séjours dans des lieux situés en dehors de leur environnement habituel pour une période consécutive qui ne dépasse pas une année, à des fins de loisirs, pour affaires et autres motifs non liées à l’exercice d’une activité rémunérée dans le lieu visité”. Cette définition bien que juste n’est pas suffisante. D’autres éléments sont en jeu : les motivations individuelles

15


QUELQUES FIGURES TOURISTIQUES QUI PEUVENT S’APPLIQUER EN VIENNE - Le “TOURISTE CULTUREL ” qui devient touriste dans le seul but d’élargir ses horizons par la découverte d’un patrimoine et de son territoire. - Le “TOURISTE RELIGIEUX“ se rapproche du touriste culturel puisqu’il s’intéresse à la découverte d’un patrimoine, mais seulement du patrimoine religieux. - Le “TOURISTE D’AFFAIRE“ se distingue des autres par le fait qu’il s’agisse d’un tourisme forcé. Il devient touriste dans le cadre de ses déplacements professionnels. - Le “TOURISTE DE NATURE“ ou écologique, apparu plus récemment, qui se soucie de son emprunte carbone lors de ses déplacements touristiques et préférera travailler dans une ferme à proximité de son domicile en échange de l’hébergement [le Woofing] , plutôt que de se déplacer en avion à l’autre bout du monde. - Le “TOURISTE RÉCRÉATIF“ se balade à la journée pour une excursion à motivation variée : sortie commerciale, ressourcement, sport, etc. En Vienne, il peut être représenté par

16

exemple, les étudiants en échange international qui profitent de leurs études dans une ville ou un pays étranger pour découvrir leur nouvel environnement et les évènements qui y ont lieu pendant de courtes périodes (1 à 3 jours). - Le ”TOURISTE AVENTURIER“ à la recherche d’émotions fortes qui pratiquera des activités sportives [vélo], parfois extrêmes [ saut en parachute] - Le “TOURISTE MÉDICAL“ se déplace uniquement dans un souci d’améliorer sa santé. Ce n’est pas un voyage d’agrément mais par sa seule sortie de l’espace du quotidien, le touriste médical de même que toutes les autres figures participe au système touristique : l’hébergement, la restauration ainsi que la découverte d’un espace non quotidien. Ce dernier cas n’est pas, a priori, un voyage d’agrément, mais par sa seule sortie de l’espace du quotidien, le touriste médical de même que toutes les autres figures participent au système touristique : l’hébergement, la restauration ainsi que la découverte d’un espace non quotidien.


-LES MOTS DU DÉBAT LES PICTOGRAMMES SUIVANTS SERONT UTILISÉS COMME ILLUSTRATION DANS LE LIVRET II, AFIN D’IDENTIFIER POUR CHAQUE FICHE-PROJET LES TOURISTES CIBLÉS.

- LE TOURISTE DE LOISIRS, EN FAMILLE

- LE TOURISTE CULTUREL

- LE TOURISTE D’AFFAIRE

- LE TOURISTE DE NATURE

- LE TOURISTE AVENTURIER OU SPORTIF - LE TOURISTE INTERNATIONAL

- LE TOURISTE RÉCRÉATIF

[étudiants ou erasmus]

17


Le critère des motivations ou des figures touristiques ne permet pas d’appréhender l’ensemble du phénomène touristique. De même, répertorier les différents hébergements ne permettrait de décrire que des formules de séjours différents, sans pour autant donner une définition satisfaisante du tourisme. II faut élargir son champ de vision, aller au delà du tourisme pour comprendre tout ce qui permet l’activité touristique. ”Définir le tourisme par le tourisme […] ne saurait aujourd’hui suffire, les territoires et leurs aménagements, de même que les flux et les impacts économiques font indiscutablement partie de la définition et de l’analyse” (G. Gazes, Fondements pour une géographie du tourisme et des loisirs, Paris, Bréal, 1992). L’activité touristique est une activité globale qui s’inscrit dans un système plus vaste qui implique de nombreux acteurs. Les touristes eux-mêmes, les entreprises locales, les collectivités territoriales mais aussi l’Etat ont un rôle à jouer dans la mise en place de la politique touristique d’un territoire. L’activité touristique a une dimension économique, politique, identitaire et comprend également et inévitablement des préoccupations environnementales et cela d’autant plus depuis la conférence de Rio+20 qui a mis l’accent sur l’économie

18

verte. Le tourisme devient un ensemble d’élément, un système, comprenant différentes structures nécessaires à son fonctionnement et à son développement. Autrement dit, “le tourisme est un système d’acteurs, de pratiques et d’espaces qui participent à la “récréation“ des individus par le déplacement temporaire hors des lieux du quotidien“ [R. Knafou et M. Stock, , Tourisme, Dictionnaire de la géographie et de l’espace des sociétés, 2003, pp931-934]. Le tourisme en Vienne est donc à envisager dans sa globalité. Il faut formuler un projet de territoire comprenant des projets touristiques de qualité, innovants et inattendus proche du touriste. Que chaque touriste trouve dans un coin de la Vienne son utopie concrète, l’espace d’un instant, d’un court séjour et surtout qu’il ait envie de revenir. Ceci appelle des projets touristiques sensibles, loin de l’approche quantitative et statistique, mais plutôt des projets qui recherchent aussi à susciter une proximité et des émotions originales pour le touriste. Créer un projet de territoire pour des projets touristiques. Après l’analyse de ce qui se cache dernière la notion de tourisme, il y a lieu de s’interroger sur les


-LES MOTS DU DÉBAT figures touristiques de la Vienne. Dans quelle mesure et jusqu’à quel point les tourismes d’affaire ou culturel sont possibles en Vienne ? Dans quelle mesure et jusqu’à quel point l’accueil de familles peut-il être assuré en Vienne? Les Erasmus et étudiants, souvent amateurs de découvertes, d’expériences nouvelles et de manifestations culturelles inédites sont-ils pris en compte dans la politique touristique mise en place par le département? Qui séjourne actuellement en Vienne ? Qui y voyagera demain?

4- QU’EST CE QUE LE TOURISME EN VIENNE : Le tourisme en Vienne peut se diviser en trois périodes, en trois âges qui marquent les différents temps de la politique du tourisme du département. L’âge de la création du Futuroscope et de son développement, l’âge du maillage du territoire par les parcs à thème, et l’âge III à créer à partir de ce qui a fonctionné tout en apportant une rupture pour le territoire.

LES CHIFFRES CLÉS DU TOURISME EN VIENNE 7 % du PIB départemental (6,5% moyenne nationale) 450 sites touristiques et activités de découverte 41 sites à plus de 10 000 visiteurs 4,5 millions de visites dans les sites touristiques dont :1. Futuroscope : 1,8 millions

2. Vallée des Singes : 183 000 3. La Planéte des Crocodiles : 70 000 4. Ile aux serpents : 31 000 5. Les Géants du Ciel : 25 000 7 millions de nuitées touristiques (2010) Source : Conseil Général de la Vienne

L’ÂGE I DU TOURISME EN VIENNE : LA CRÉATION DU FUTUROSCOPE POUR RÉVEILLER LE TERRITOIRE. Le Futuroscope, vitrine de la Vienne est l’élément majeur du département en termes d’attractivité, de visibilité et de fréquentation. Ce pôle touristique fut initié dans les années 1980 et marque l’entrée du département dans l’Age I du tourisme en Vienne. Elément déclencheur d’une politique touristique dans un département rural et confronté à une nécessaire dynamisation, il constitue la base de ce que représente le tourisme du département aujourd’hui. L’âge I doit être vu ici comme un nouveau souffle pour réveiller le territoire.

19


Le Futuroscope a permis de mettre en place une économie solide, dynamique et porteuse d’emplois autour d’une thématique liée à l’imagerie numérique et les nouvelles technologies. La création de ce parc s’est accompagnée d’un campus technologique ainsi que d’une technopole, créant une réelle centralité à l’échelle du territoire non loin de la capitale départementale, Poitiers. Le parc de loisirs du Futuroscope est aujourd’hui le troisième parc à thème de France en termes de fréquentation. A lui seul, il concentre 40% du total des visiteurs des différents sites du département. Deuxième employeur privé de la Vienne (Diagnostic KPMG, 2009, p 29) il emploie 770 personnes dont plus de 400 en CDI ce qui constitue une base solide d’emplois stables liés à l’activité touristique.

Parc du FUTUROSCOPE, source : www.jedecouvrelafrance.com

20

En tant que parc de loisirs majeur, l’attractivité du Futuroscope permet une fréquentation régulière toute l’année et n’est que très peu influé par le phénomène classique de saisonnalité touristique. Toutefois il existe deux « pics touristiques » aux vacances de Pâques ainsi qu’à celles de la Toussaint. L’AGE II DU TOURISME EN VIENNE: POLARISER LE TERRITOIRE ET DIVERSIFIER L’OFFRE DE LOISIRS. Sous l’impulsion du Futuroscope, des activités complémentaires sous forme de parcs à thème ont été implantés dans les territoires ruraux les moins dynamiques du département. L’objectif était de polariser le territoire et de diversifier l’offre de loisirs. La Vallée des Singes ou encore la Planète des Crocodiles sont aujourd’hui des parcs qui attirent plus de 100 000 visiteurs par an. Ce concept, propre à la Vienne a permis de développer des « pôles touristiques » dans des lieux sans réelle aménité territoriale dans la logique de la création du Futuroscope : un espace, une thématique, un parc. L’arrivée dans le nord du département de Center Parcs marque l’apogée de l’âge II du tourisme. C’est le dernier pôle touristique à venir s’implanter sur le territoire.


-LES MOTS DU DÉBAT Cette politique d’aménagement du territoire a marqué le département et doit être vu comme une réussite, cependant il est temps d’envisager son avenir.

Il s’agit de définir la problématique du tourisme à l’échelle du territoire pour assurer un tourisme durable, facteur de richesses économiques pour le département de la Vienne.

L’AGE III DU TOURISME EN VIENNE : LA RUPTURE DANS LA CONTINUITÉ. Cet âge va marquer une rupture avec la stratégie précédente tout en bénéficiant de tout ce qui s’est fait auparavant, en pérennisant et développant l’attractivité d’un territoire polarisé par l’équipement majeur du Futuroscope. Aujourd’hui, l’enjeu est de prendre en compte l’existant en créant une offre touristique territorialisée capable de donner une réelle identité à la Vienne. C’est-à-dire s’appuyer sur les ressources du territoire, le patrimoine historique ainsi que sur les terroirs et les paysages pour proposer une offre touristique plus authentique qui permette d’identifier la Vienne comme un département touristique. Pour atteindre cet objectif, il s’agira de rallonger les séjours, de fidéliser les touristes, de proposer des activités culturelles capables de rivaliser avec les villes du GrandOuest tout en pérennisant la force d’attraction du Futuroscope.

21


Le chercheur qui cherche l’avenir Source : mauritius/photononstop

22


-NOS ENTRÉES MÉTHODOLOGIQUES

Une méthodologie en 5 axes a été mise en place.

1- L’APPLICATION DE LA MÉTHODE PROSPECTIVE À NOTRE ÉTUDE: UNE DÉMARCHE VOLONTAIRE ÉTUDIANTE QUI NE CHERCHE PAS À RIVALISER AVEC UNE ÉTUDE D’UNE STRUCTURE OU D’UNE AGENCE PROFESSIONNELLE DE PROSPECTIVE TERRITORIALE. A l’inverse d’une étude professionnelle, notre rapport cherche à échapper à l’absolue neutralité et à l’objectivité qui prévalent habituellement dans les documents officiels de prospective. Plusieurs raisons motivent ce choix : > Les temps et les moyens impartis pour produire cette étude ne pouvaient pas nous permettre d’atteindre l’exhaustivité et l’objectivité qui sont celles d’une étude professionnelle. Menée à

titre gratuit et sur notre temps libre en parallèle de nombreux autres projets universitaires, cette étude prospective menée volontairement par notre équipe ne pouvait évidemment pas retrouver les mêmes ingrédients qu’une étude de professionnels. > Notre équipe d’étudiants a néanmoins choisi d’autres ingrédients pour donner une saveur intéressante et originale à ce rapport. Pour commencer, une énergie et une fiabilité certaine ont pu se retrouver tout au long de l’étude. Des sollicitations nombreuses d’acteurs variés et originaux, des mails et coups de fils auprès de la Mission Prospective du CG 86, différentes sorties-terrains en Vienne pour notre équipe située à plusieurs centaines de kilomètres du département 86 : voici autant d’éléments qui attestent de l’énergie déployée ici pour rendre cette étude pertinente. >Le choix d’un regard neuf, jeune et sensible est ensuite un autre ingrédient de cette étude prospective. Bien qu’un état des lieux minutieux du territoire départemental ait été effectué par notre équipe, nous avons choisi d’adopter un regard sensible et forcément original tant sur la Vienne que sur le tourisme. Nous avons cherché à interroger quels seront

23


les goûts de demain en matière de consommations touristiques des jeunes d’aujourd’hui. Nous avons commencé par nous interroger nousmême sur nos goûts, nos désirs, nos moyens de consommations que l’on peut imaginer pour l’horizon 2025. Et nous avons également interrogé, questionné de nombreux jeunes, certes, souvent étudiants et donc pas forcément représentatifs de l’ensemble de la population des moins de 30 ans, mais qui, en euxmêmes, portaient déjà une parole de qualité et une vision originale du futur. >Enfin, le dernier ingrédient original de notre rapport prospectif étudiant réside dans la recherche d’une utopie concrète/réaliste. La recherche d’une utopie d’abord : car toute réflexion à moyen terme est confrontée à l’élargissement du champ des possibles, à une dilatation des réalités potentielles et l’ouverture des horizons. Ceci peut conférer à nos propositions une évidente touche utopique. Certains de nos concepts : “ruche rétrofuture“, “ruche par nature“ renvoient clairement à des scénarios idéels et, en cela, quelques peu utopiques. Mais d’ailleurs, l’énoncé du concours ne contient-il pas, en lui-même, en appelant à imaginer “l’Âge III du Tourisme en Vienne“, une évidente

24

touche conceptuelle et théorique ? Néanmoins, leur assise contextuelle, leur ancrage dans le contexte territorial grâce à un état des lieux précis de la donnent à ces scénarios utopiques toute leur dimension réelle et concrète. Pour renforcer la force de ces scénarios/ propositions, nous avons par exemple décidé d’employer la forme de fiche-projets. Ce type de document permet d’élaborer des propositions concrètes et réalistes. Et, ceci a pu contribuer à sortir notre étude d’une fantaisiste science-fiction hors-sol, horstemps et hors-territoire pour mieux la replacer dans le pragmatisme de la prospective territoriale. La prospective territoriale est en effet une science pour l’action bien plus qu’une science de la prévision ou des utopies. Notre groupe s’est donc résolument lancé dans la construction d’outils et de propositions concrets pour que les décideurs et planificateurs du département puissent par la suite s’en saisir. UNE RECHERCHE DE CRÉDIBILITÉ ET DE VALIDITÉ AU CŒUR DE CE NOUVEAU CHALLENGE : Conscient de la dimension “officielle“ et de l’enjeu du concours, notre


-NOS ENTRÉES MÉTHODOLOGIQUES équipe a veillé à inscrire très tôt sa démarche dans les traces des canons méthodologiques et théoriques des professionnels qui construisent la discipline prospective aujourd’hui. Ainsi, pour affermir notre démarche, différentes lectures d’écrits, de références en matière de méthode de prospective ainsi que l’étude de cas de rapports prospectifs généralistes ou thématiques, ayant des échelles de réflexion variées ont été effectuées. [à l’échelle nationale : par exemple les rapports interministériels ou de la DATAR “Territoires 2040“; à l’échelle régionale : le rapport prospectif sur le Tourisme en Région PoitouCharente, à l’échelle plus locale : des rapports prospectifs thématiques ou généraux de différents Conseils Généraux tel que celui des Landes] Des discussions successives sur notre démarche avec le professeur « parrain » de notre étude, des contacts toujours réguliers avec la Mission Prospective et notamment les points méthodologiques effectués en Février puis Mars avec Clara Koening, la sollicitation d’experts extérieurs en matière de prospective territoriale [Pauline Ouvrard, jeune chercheuse nantaise, membre du Collectif « Prospective et Action Publique », médiatisée en 2012 par la revue “Urbanisme“ dans

son dossier spécial “Prospective territoriale “ par exemple.] Ainsi, la méthodologie de ce rapport est le fruit d’une étude minutieuse des références documentaires en prospective territoriale ainsi que des discussions méthodologiques régulières auprès de spécialistes de la question. LES TEMPS DE LA PROSPECTIVE : QUELLES INTERPRÉTATIONS DONNER AU SEUIL DE 2025 ET À LA NOTION D’ÂGE III ? Pour ce concours de prospective, le Conseil Général de la Vienne a fixé l’échéance des scénarios à l’horizon 2025. L’horizon fixé est donc un horizon de moyen terme. Ce seuil apparaît tout d’abord suffisamment lointain pour que les analyses présentées dans ce rapport échappent aux phénomènes conjoncturels et que ces analyses laissent éventuellement émerger d’éventuels phénomènes de rupture, ou d’affirmation territoriale forte. Depuis, la date de restitution du présent document jusqu’à l’horizon 2025, l’intervalle de temps est de 15 à 20 ans, c’est-à-dire le temps que l’on considère en démographie nécessaire pour assurer le

25


renouvellement d’une génération.

2- UTILISER LE BENCHMARKING ET LA VEILLE DOCUMENTAIRE POUR PROJETER DE FUTURES INNOVATIONS TOURISTIQUES DANS LA VIENNE : Notre rapport a cherché à s’inscrire dans un processus continu de recherche et d’analyse comparative des meilleures pratiques pour améliorer la performance touristique de la Vienne, afin d’inventer de nouveaux séjours touristiques adaptés au territoire étudié.

JUSTIFIER NOS PROPOSITIONS PAR UNE ÉTUDE COMPARATIVE DES ACTIVITÉS OU SÉJOURS PROJETÉS : Tout au long de notre recherche prospective pour imaginer “l’âge III du tourisme en Vienne“ et toujours dans la perspective de territorialiser l’offre touristique, il s’agissait de comparer les séjours ou activités attractives projetés aux expériences similaires ou comparables existantes en France ou à l’étranger. Nous avons suivi une démarche de Benchmarking pour améliorer, en Vienne, les activités existantes ailleurs et non pour faire un simple copier-coller détaché des

26

caractéristiques du territoire étudié (son climat, son emplacement géographique, son patrimoine, son fonctionnement territorial etc.) METTRE EN PLACE UNE VEILLE DOCUMENTAIRE POUR SURVEILLER, REPÉRER ET DIFFUSER LES INFORMATIONS ET NOUVEAUTÉS DANS LE DOMAINE TOURISTIQUE : La veille documentaire a permis de faciliter l’identification des ressources pertinentes et de travailler avec une information appropriée dans des domaines précis se rapportant à l’activité touristique [articles scientifiques, de presse régionale et nationale, et recherches bibliographiques] d’une part et à la Vienne [7 à Poitiers, la République] d’autre part. Cette démarche nous a permis d’écarter certains projets touristiques inadaptés pour la Vienne, mais aussi de découvrir des innovations qu’il serait propice de développer dans le département. Le concept de mise en réalité par le numérique appelé Nexus, par exemple, s’intègre à notre volonté de mettre en valeur par les nouvelles technologies, le patrimoine existant, ou encore le projet de bus-vélo fonctionnant à l’énergie renouvelable a pu être intégré à notre volonté d’assurer l’équilibre entre le développement


-NOS ENTRÉES MÉTHODOLOGIQUES touristique et la préservation de l’environnement. Ainsi, ce rapport est la conséquence d’une recherche minutieuse de références éclairantes destinées à enrichir et illustrer nos propositions tout en restant dans une démarche réaliste d’amélioration de l’existant.

3- ARPENTER LE TERRITOIRE ACTUEL POUR RESSENTIR LES PROJETS FUTURS DU TOURISME EN VIENNE S’IMPRÉGNER DES LIEUX : La Vienne est un territoire que nous ne connaissions pas réellement,

NOTRE APPROCHE DU BENCHMARKING

Méthodologie appliquée pour l’approche du Benchmarking. Partir du global pour arriver au local. Etudier les différentes expériences et analyser les données afin de pouvoir appliquer les pratiques touristiques étudiées aux caractéristiques territoriales de la Vienne. Réalisation : Antoine Charrier, Mathieu Menoni, Laure Nicolas et Amandine Tesson

27


et que l’étude nous a permis d’appréhender. Nous sommes arrivés dans le département chargés d’idées préconçues qui se sont révélées affirmées, ou infirmées. « La Vienne, c’est le Futuroscope ! » Bien sûr, mais pas que. In fine, notre déplacement de deux jours nous a permis d’y découvrir d’autres intérêts. Ce déplacement était pour nous primordial : - d’abord pour le besoin ressenti de pratiquer le territoire. De par nos formations différentes [géographes, juristes, paysagistes et urbanistes] notre approche du territoire n’est pas la même; les différents regards que nous avons pu poser sur le territoire et la confrontation de nos points de vue n’ont pu qu’alimenter notre réflexion commune - ensuite, par la nécessité de s’imprégner des lieux et ressentir des ambiances, qu’elles soient urbaines ou rurales. D’autre part, les interactions sociales que nous avons pu avoir avec des habitants nous ont permis de passer de très bons moments, et de « vivre » le territoire. DES RETOURS D’EXPÉRIENCE ALIMENTANT LA RÉFLEXION COMMUNE : Notre sortie à Poitiers a su nous surprendre, tant dans la douceur

28

que procurait la ville que dans les édifices patrimoniaux de qualité qui ponctuent le centre-ville. Les villages que nous avons arpentés nous ont permis de poser un regard sur quelques sites patrimoniaux du département, sur la rivière de la Vienne ainsi que les paysages qui caractérisent le département (plaines céréalières, vallées, vignobles). En amont de notre sortie terrain, une approche documentaire du département avait été réalisée et cette sortie nous a permis de mettre en lien ce que nous avions pu lire avec ce que nous avons ensuite pu voir. Cette contextualisation [d’images préconçues] avec la réalité a ouvert notre regard, permettant ensuite de remettre en question notre vision sur le territoire. Sur le patrimoine inanimé, nous y avons vu une potentielle mise en valeur par les nouvelles technologies. Sur les paysages inhabités, il nous est apparu évident de les revaloriser. En quelque sorte, cette sortie nous a permis de confirmer des hypothèses préalablement envisagées, et de prendre en compte la réalité du territoire pour imaginer quel serait le visage du tourisme en Vienne en 2025.


-NOS ENTRÉES MÉTHODOLOGIQUES 4-EMPLOYER LA PAROLE DES ACTEURS COMME ARGUMENT DE PROJECTION DANS LE FUTUR DU TOURISME EN VIENNE Notre approche territoriale, pour tenter de comprendre comment fonctionne le territoire s’est aussi portée sur les entretiens: des entretiens d’habitants, d’acteurs du territoire ou qui pratiquent la démarche prospective aujourd’hui. Une expèrience de couchsurfing près de Poitiers dans une grande collocation d’étudiants nous a offert un premier éclairage, sur l’ensemble du territoire étudié et sur Poitiers en particulier, par ceux qui y habitent au quotidien et qui donc ont une vision pertinente du territoire, à prendre en compte dans notre étude.

Les acteurs que nous avons pu rencontrer sont variés, et issus de différents milieux institutionnels ou professionnels. Ces rencontres nous ont aussi permis de pouvoir nous remettre en question, tant dans la construction méthodologique de notre raisonnement que dans la formulation de notre vision de l’âge III du tourisme. Les acteurs rencontrés qui sont ancrés dans le territoire ont apporté une vision globale du fonctionnement du département, tout en faisant ressortir les tensions territoriales. Les acteurs décontextualisés du territoire, rencontrés principalement à Nantes ont, quant à eux, été très éclairants sur la méthodologie et sur l’approche globale de la thématique touristique.

La colocation « couch-surfing de Saint-Benoît », la Vienne par les viennois

29


5-RÉALISER DES OUTILS GRAPHIQUES ET VISUELS POUR CRÉER UNE VISION NOUVELLE ET INÉDITE DU TOURISME DU FUTUR EN VIENNE : Dans une démarche prospective, il est nécessaire de faire l’effort de se projeter dans l’avenir. Exercice qui n’est pas aisé pour le lecteur, mais qui peut être facilité par la réalisation d’illustration adéquate, simple et percutante. Pourtant les schémas, photographies, photos montages et évidemment cartes, brillent souvent de par leur absence dans les documents de prospectives alors qu’ils ont un rôle structurant en matière de territoire. Ces outils de représentation ont été crées et utilisés dans nos livrets pour appuyer nos propos. Les photos montages permettent une mise en image des usages potentiels projetés et les cartes de situer rapidement les emplacements des actions proposées. Ainsi chaque scénario ou action que nous proposons sont accompagnés d’illustrations appropriées offrant des outils visuels nécessaires à la compréhension globale.

30

Une consultation très ouverte d’acteurs pour envisager tous les possibles futurs du tourisme en Vienne à l’horizon 2025

Statut

Structure

Adjointe au Tourisme Mairie de M et à la Culture Directeur du service tourisme

Conseil Géné

Directrice de l'Office Ville et inter du Tourisme Poitiers de Poitiers et Agglomération Chercheuse en prospective territoriale

Laboratoire Nantes

Chercheur en architecture

Laboratoire ENSA Nante

Directeur d'études

AURAN - Ag d'Urbanisme Nantaise

Chercheuse en aménagementurbanisme

Laboratoire Nantes

Consultante en aménagement territorial

Cabinet Jaun

Particulier-hôte en Gite rural

"La Grenouil Saint Romain l'asso "les am chemins de S

Séminariste - Hotelier

Château de Gatinalière

Etudiants

Colocation d de Poitiers


-NOS ENTRÉES MÉTHODOLOGIQUES

ntmorillon

ral

Apport de l'acteur pour la prospective tourisme en Vienne 2025 Incarne une vision des politiques locales de tourisme en milieu rural Porte et aménage la politique départementale du tourisme en Vienne

Type d'acteur

Modalité entretien Nom / pseudo

Politique du tourisme

Téléphone

M.T. Dallay

Institutionnel du tourisme

Physique

H.Lallemand

Agit pour les politiques intercommunales touristiques du Grand Poitiers

Institutionnel à l'interface avec les Téléphone acteurs privés

K.Odo

Regard méthodologique et correctif sur l'étude - Force de proposition

Scientifique en prospective

Physique

P.Ouvrard

Physique

V. Grimaud

Institutionnel en stratégies urbaines Physique et prospective territoirale

J.P. Hebrard

Regard méthodologique et correctif sur l'étude - Force de proposition

Scientifique en aménagement

Physique

F.Chaillou

et Conseil

Regard méthodologique et correctif sur l'étude - Force de proposition

Scientifique & professionnel en aménagement

Physique

L. Jaunet

ère", Dangé membre de is des aint Jacques"

Incarne une vision de l'hébergement touristique en milieu Professionnel de rural orientée vers le tourisme de l'hotellerie nature

Téléphone

M. Braguier

Téléphone

Mme Christine Claret de La Touche

ommunalité

AUA - ENSA

GERSA -

Scientifique en Agit sur la valorisation numérique architecture 3D et et scientifique des sites historiques numérique

nce Regard méthodologique et de la Région correctif sur l'étude - Force de proposition

AUA - ENSA

Incarne une vision de l'hébergement touristique en milieu rural orientée vers le tourisme d'affaire Regard des jeunes sur le e périphérie patrimoine touristique et paysager de la Vienne

a

Professionnel de l'hotellerie

"Touristes d'étude" Physique (couch(Non originaire du 4 étudiants surfing) département)

31


32


-VERS LES SCENARII

Notre méthodologie axée à la fois sur l’analyse du territoire et sur l’approche de la prospective, nous a permis d’élaborer deux scenarii ,détaillés dans le livret II, s’inscrivant dans une logique globale : Proposer un projet de territoire pour des projets touristiques

33


Livret 1 - Equipe de Nantes  

Le livre blanc de l'équipe qui nous vient de Nantes. "L'atelier : Demain, c'est aujourd'hui!'