Page 1

Panorama national

www.cfpc.net

Vos formations Panorama national 2010 2011

Formations

Vos

2010 2011 2

Experts-comptables - Collaborateurs - Experts-comptables stagiaires

Centre de Formation de la Profession Comptable


national

EXPERTS-COMPTABLES COLLABORATEURS EXPERTS-COMPTABLES STAGIAIRES

PANORAMA

20102011

Sommaire PAGE

Éditorial du Président du Conseil Supérieur de l’Ordre Les approches du catalogue de formation continue ■ Par objectifs pédagogiques ■ Par mots-clés ■ Par thèmes de formation continue ➥ Pack Actualités ➥ Exercice professionnel ➥ Management du cabinet ➥ Marketing et communication ➥ Secrétariat ➥ Systèmes d’information et sécurité informatique ➥ Comptabilité, révision et audit contractuel ➥ IFRS ➥ Paie ➥ Social ➥ Gestion ➥ Fiscalité ➥ Juridique ➥ Secteurs ➥ Préparation au diplôme d’expertise comptable (DEC) PAGE

233

PAGE

249

.....................................................................

3

.................................................................................

5

......................................................................................................................................................

7

.........................................................................................................................................................................................................

14

........................................................................................................................

21

.................................................................................................................................................................................

28

.........................................................................................................................................................

32

..................................................................................................................................................

48

...................................................................................................................................

60

...............................................................................................................................................................................................

64

................................................................

72

.....................................................................................

78

.......................................................................................................................................................................................................................

102

......................................................................................................................................................................................................................

108

.................................................................................................................................................................................................................

118

............................................................................................................................................................................................................

140

.........................................................................................................................................................................................................

156

.....................................................................................................................................................................................................

192

........................................................................................................................................................................................................

210

...................................................

226

PAGE

Les 3e cycles et masters

259

Le stage d’expertise comptable Le stage

• Actualités sur le stage • La formation pendant le stage • Panorama des 3 cycles de formation • Contenu des formations par année de stage • Les journées à thèmes libres, sélection

Actualités de la formation • La formation : un secteur qui bouge ! • L’obligation de formation continue • Votre catalogue 2010-2011

Ce pictogramme indique les formations continues éligibles au titre des journées à thèmes libres.

PAGE

277

Vos contacts régionaux Pour les dates et lieux des formations consultez

www.cfpc.net Centre de Formation de la Profession Comptable

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net

1


La formation initiale est un vecteur clé de notre identité. La formation continue garantit le maintien à un haut niveau de nos compétences ; notre dispositif est envié par bon nombre d’autres professions.

ÉDITORIAL Rarement autant d’initiatives ont été prises pour renforcer l’image et la notoriété de notre diplôme. Si la réforme du diplôme d’expertise comptable (DEC), enfin aboutie, est le fruit d’un travail collectif entre l’Enseignement supérieur et l’Institution professionnelle, d’autres actions sont de notre fait. Citons brièvement : – le mouvement en cours visant à regrouper les diplômés d’expertise comptable exerçant en entreprise, au sein d’une liste associée au tableau de l’Ordre ; – la cérémonie officielle de remise du diplôme d’expertise comptable dont la première s’est tenue le 25 mars 2010 au Palais Brongniart ; – la participation de l’Institution, aux côtés des enseignants, à la définition de la maquette d’une nouvelle licence professionnelle spécialité « métiers de la comptabilité » et, – l’élaboration d’un référentiel de compétences pour la nouvelle filière de validation des acquis de l’expérience (VAE). Ces initiatives doivent maintenant être relayées ou encouragées sur le terrain par l’action des Conseils régionaux et par l’implication de tous. Dans le domaine de la formation continue, le choix du CFPC de doter la profession d’un nouveau logiciel de gestion de la formation devrait faciliter les relations entre le CFPC et les IRF et leur procurer des outils performants, harmonisés et fiables. Ce projet a pu se concrétiser grâce à la persévérance des personnes concernées et à l’adhésion des régions.

Joseph Zorgniotti Président du Conseil Supérieur de l’Ordre des Experts-Comptables

Je salue également le travail réalisé pour améliorer la qualité et la présentation des supports de formation ainsi que l’arrivée plus visible de l’e-learning dans la formation continue. Cet outil, d’une grande souplesse, n’est plus réservé aux seuls expertscomptables stagiaires. Enfin, le fait qu’un nombre certain de nos formations soient homologuées par le Comité scientifique de la CNCC en fait un guide indispensable pour tous les cabinets.

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net

3


CATALOGUE 2010-2011

TION FORMGA UÉE

CAC Formations homologuées dans le cadre de l’obligation de formation des commissaires aux comptes HOMOLO

Référence

Numéro Homologué d'homolo- en tant que Formation/ gation conférence

Titres

Date de Début

Date de fin

Durée prise en compte

10EXP123

Audit d’acquisition

09F0096

Formation 31/05/2010 31/12/2011

10FIS101

Loi de finances 2011

10F0297

Formation 01/06/2010 31/03/2011

7h

10FIS102

Changement de régime fiscal : opportunités et difficultés

10F0290

Formation 01/01/2010 31/12/2011

7h

10FIS103

Comprendre et maîtriser l’intégration fiscale

09F0099

Formation 31/05/2010 31/12/2011

14 h

10FIS107

Maîtriser le formalisme de la TVA intracommunautaire et les transferts avec les pays tiers

09F0100

Formation 31/05/2010 31/12/2011

7h

10FIS109

Comprendre et appliquer les conventions fiscales internationales

09F0101

Formation 31/05/2010 31/12/2011

7h

10FIS110

Missions auprès des groupes de sociétés : aspect fiscal

09F0102

Formation 31/05/2010 31/12/2011

7h

10FIS117

De la fusion à la TUP : maîtriser fiscalement les restructurations

10F0291

Formation 01/01/2010 31/12/2011

7h

10FIS121

Détecter les risques fiscaux de l’entreprise

09F0106

Formation 31/05/2010 31/12/2011

7h

10FIS130

Les risques liés à la TVA

09F0107

Formation 31/05/2010 31/12/2011

7h

10FIS132

Fiscalité des titres de sociétés : acquisition, gestion, cession

09F0108

Formation 31/05/2010 31/12/2011

7h

10FIS143

Fiscalité des constructeurs et marchands de biens

09F0110

Formation 31/05/2010 31/12/2011

7h

10FIS144

Fiscalité immobilière : approfondissements et particularités

09F0111

Formation 31/05/2010 31/12/2011

7h

10FLA033

CET : aspects pratiques

10C0338

Conférence 01/07/2010 31/12/2011

4h

10GES122

Pratiquer l’évaluation des PME

10F0293

Formation 01/01/2010 31/12/2011

14 h

10GES128

La pratique de la loi de sauvegarde : prévention des difficultés des entreprises

09F0116

Formation

10IRS117

Connaître et pratiquer les IFRS : présentation des états financiers IFRS

09F0127

Formation

31/05/2010 31/12/2011

7h

10IRS118

Connaître et pratiquer les IFRS : actifs corporels

09F0128

Formation

31/05/2010 31/12/2011

7h

10IRS119

Connaître et pratiquer les IFRS : autres actifs

09F0129

Formation

31/05/2010 31/12/2011

7h

10IRS120

Connaître et pratiquer les IFRS : passifs

09F0130

Formation

31/05/2010 31/12/2011

7h

10IRS121

Connaître et pratiquer les IFRS : compte de résultat et transition aux IFRS

09F0131

Formation

31/05/2010 31/12/2011

7h

10IRS122

Connaître et pratiquer les IFRS : comptes consolidés

10F0312

Formation

01/01/2010 31/12/2011

14 h

10JUR101

Actualisation en droit des sociétés

09F0118

Formation

31/05/2010 31/12/2010

7h

10JUR102

Actuel association

09F0119

Formation

31/05/2010 31/12/2010

7h

10JUR110

Missions auprès des groupes de sociétés : aspects juridique et pénal

10F0296

Formation

01/01/2010 31/12/2011

7h

10JUR132

Pratique de la société civile : maîtriser les difficultés

10F0298

Formation

01/01/2010 31/12/2011

7h

10JUR135

Diagnostic de conformité juridique des sociétés

09F0121

Formation

31/05/2010 31/12/2011

7h

10PAC001

Pack actualités (fiscal, social, comptable et pratiques professionnelles)

09F0115

Formation

31/05/2010 31/12/2010

28 h

10REC124 10REC125

Approfondir certains points de consolidation : conversions, retraitements, éliminations, fiscalité Approfondir certains points de consolidation : variation de périmètre, de capitaux propres et tableau de flux de trésorerie

09F0123

Formation

31/05/2010 31/12/2011

14 h

09F0124

Formation

31/05/2010 31/12/2011

14 h

10REC143

Savoir lire et comprendre les états financiers américains et IFRS rédigés en anglais

09F0125

Formation

31/05/2010 31/12/2011

7h

10REC178

Actifs et passifs : difficultés comptables et fiscales

10F0313

Formation

01/01/2010 31/12/2011

7h

10REC179

Les avantages au personnel : recensement, évaluation, traitement comptable et suivi

09F0126

Formation

31/05/2010 31/12/2011

7h

10REC182

Contrôle interne dans les PME

10F0315

Formation

01/01/2010 31/12/2011

7h

10SEC105

Les missions dans les associations liées au secteur public : spécificités et risques

10F0311

Formation

01/01/2010 31/12/2011

7h

10SEC114 10SEC116

La comptabilité dans le secteur social et médico social Nouvelle mission de révision des dossiers de syndicats dans le cadre de leurs nouvelles obligations comptables

09F0133

Formation

31/05/2010 31/12/2011

7h

10F0309

Formation

01/01/2010 31/12/2011

7h

10TIC109

Évaluer le système d’information de la PME

09F0135

Formation

31/05/2010 31/12/2011

7h

4

7h

31/05/2010 31/12/2011

7h

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


Formation continue

C

e catalogue comporte des formations de formats divers pour mieux répondre à vos besoins : • traditionnelles, en présentiel, d’une durée d’un à deux jours selon les cas ; • en ligne, e-learning, d’accès plus souple ; • pack actualités, ensemble original pour parcourir l’essentiel de l’actualité  1 jour par trimestre ; • flashs, ½ journée, sur de l’actualité de dernière minute ; • parcours, entre 4 et 8 jours, pour les collaborateurs ; ces parcours sont intégrés dans les thématiques correspondantes du catalogue de formation continue.

Pour vous aider à sélectionner vos formations et à mettre en place votre plan de formation, nous vous proposons trois approches différentes.

Objectifs pédagogiques Un classement original des séminaires en fonction des compétences recherchées à l’issue de la formation qu’il s’agisse de « booster » vos connaissances, de maîtriser vos missions, d’organiser ou de développer votre cabinet.

pages 7 à 13

Mots-Clés Comme précisé, c’est une recherche à partir d’un mot. Chaque mot renvoie à un ou plusieurs codes de séminaire et à une page du catalogue de formation continue. Cette liste se veut la plus exhaustive possible.

pages 14 à 20

Thèmes de Formation C’est le sommaire détaillé de tous les séminaires de formation continue classés par thèmes avec indication de la page correspondante. La liste récapitulative des formations homologuées dans le cadre de l’obligation de formation des commissaires aux comptes pages 21 à 26 en audit et commissariat aux comptes figure en vis-à-vis.

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net

5


Objectifs pédagogiques ACTUALISER SES CONNAISSANCES • Exercice professionnel Accueil . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . EXP101 Responsabilité du professionnel comptable indépendant (e-learning) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . EXP102 L’obligation de conseil du cabinet : 15-20 questions à maîtriser . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . EXP107 15-20 questions pratiques de déontologie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . EXP112 Normes professionnelles : doctrine, pratiques et outils . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . EXP115 Expert-comptable : votre actualité 2010 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . EXP118 Appliquer les normes professionnelles au quotidien . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . EXP201 La conduite de la mission de présentation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . REC302 La conduite des missions d’examen limité et d’audit . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . REC303 Missions sur la base de procédures convenues . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . EXP124 Les attestations particulières de l'expert-comptable . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . EXP125

35 35 36 37 37 38 44 95 95 41 42

• Révision et comptabilité Arrêter les comptes annuels 2010 : évolutions et nouveautés . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . REC209 Maîtriser les essentiels du droit comptable . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . REC324 . . . . .CAC . . . PAC001 Pack Actualités (fiscal, social, comptable et pratiques professionnelles) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . FORMATION . . . . .CAC . . . REC143 Savoir lire et comprendre les états financiers américains et IFRS rédigés en anglais . . . . . . . . . . . . . . . . . . FORMATION HOMOLOGUÉE

HOMOLOGUÉE

91 97 30 84

• Fiscalité Loi de finances 2011 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . FORMATION . . . . .CAC . . . FIS101 Actualité fiscale . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . FIS116 FORMATION . . . FIS130 Les risques liés à la TVA . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .CAC Fiscalité de l'investissement locatif : nu et meublé . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . FLA017 FORMATION . . . FLA033 CET : aspects pratiques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .CAC Réforme de la TVA immobilière : modalités pratiques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . FLA034 FORMATION . . . PAC001 Pack Actualités (fiscal, social, comptable et pratiques professionnelles) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .CAC HOMOLOGUÉE

HOMOLOGUÉE

HOMOLOGUÉE

HOMOLOGUÉE

161 168 173 160 159 159 30

• Social Actualités sociales . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . SOC100 Actualité de la paie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . SOC230 FORMATION . . . PAC001 Pack Actualités (fiscal, social, comptable et pratiques professionnelles) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .CAC HOMOLOGUÉE

122 114 30

• Juridique FORMATION

Actualisation en droit des sociétés . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .CAC . . . JUR101 FORMATION . . . JUR102 Actuel association . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .CAC Droit des sociétés : perfectionnement et analyse par tableaux de synthèse . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . JUR323 SA, SAS, SARL la nouvelle donne . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . JUR326 HOMOLOGUÉE

HOMOLOGUÉE

195 196 202 203

ACQUÉRIR DE NOUVELLES CONNAISSANCES • Révision/IFRS/Comptabilité/Audit S’initier à la comptabilité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . MAN254 FORMATION . . . REC178 Actifs et Passifs : difficultés comptables et fiscales . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .CAC Devenir assistant(e) polyvalent(e) au sein du cabinet . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . PMA200 Devenir responsable de dossiers comptables . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . PRE200 Devenir responsable de missions . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . PRE300 FORMATION . . . IRS117 Connaître et pratiquer les IFRS : présentation des états financiers IFRS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .CAC FORMATION . . . IRS118 Connaître et pratiquer les IFRS : actifs corporels . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .CAC FORMATION . . . IRS119 Connaître et pratiquer les IFRS : autres actifs. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .CAC FORMATION . . . IRS120 Connaître et pratiquer les IFRS : passifs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .CAC FORMATION . . . IRS121 Connaître et pratiquer les IFRS : compte de résultat et transition aux IFRS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .CAC FORMATION . . . IRS122 Connaître et pratiquer les IFRS : comptes consolidés . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .CAC Maîtriser la comptabilisation des opérations courantes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . REC204 Maîtriser les difficultés comptables : opérations complexes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . REC291 FORMATION . . . REC143 Savoir lire et comprendre les états financiers américains et IFRS rédigés en anglais. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .CAC Nouvelle mission de révision des dossiers de syndicats dans le cadre de leur nouvelle obligation comptable . SEC116 HOMOLOGUÉE

HOMOLOGUÉE

HOMOLOGUÉE

HOMOLOGUÉE

HOMOLOGUÉE

HOMOLOGUÉE

HOMOLOGUÉE

HOMOLOGUÉE

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net

67 85 71 101 101 104 104 105 105 106 106 89 92 84 215

7


Objectifs pédagogiques • Fiscalité Le paquet TVA 2010 (e-learning) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . FLA029 Les quinze-vingt questions fiscales à maîtriser . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . FIS301 FORMATION Maîtriser le formalisme de la TVA intracommunautaire et les transferts avec les pays tiers . . . . . . . . . . . . . . . .CAC . . . FIS107 FORMATION Comprendre et appliquer les conventions fiscales internationales . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .CAC . . . FIS109 Fiscalité des plus-values : maîtrisez les exonérations . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . FIS153 Fiscalité de l’investissement locatif : nu et meublé . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . FLA017 Maîtrisez les contraintes du formalisme fiscal pour prévenir les sanctions . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . FIS322 Initiation à la fiscalité des TPE/PME . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . FIS331 Droits d’enregistrement : ce qu’il faut savoir . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . FIS334 S’initier à la fiscalité. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . MAN252 La pratique des principaux impôts : consolidez vos connaissances . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . PFI100 Devenir assistant(e) polyvalent(e) au sein du cabinet . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . PMA200 HOMOLOGUÉE

HOMOLOGUÉE

160 182 165 166 179 160 183 186 187 66 191 71

• Social S’initier au social . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . MAN253 Comprendre et comparer les contrats d'assurance retraite et de prévoyance . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . SOC351 Devenir assistant paie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . PSO200 Devenir collaborateur confirmé paie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . PSO300 Devenir responsable du pôle social . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . PSO400 Devenir assistant(e) polyvalent(e) au sein du cabinet . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . PMA200

67 136 113 116 139 71

• Juridique S’initier à la pratique du secrétariat juridique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . JUR203 Devenir collaborateur juridique : assurer le suivi annuel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . PJU200 Devenir responsable du pôle juridique. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . PJU300 Devenir assistant(e) polyvalent(e) au sein du cabinet . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . PMA200

201 207 208 71

CONSEILLER NOS CLIENTS TPE/PME Missions sur la base de procédures convenues . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . EXP124 Fiscalité des dirigeants et de l'entreprise individuelle . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . FIS105 Optimiser la gestion fiscale de la PME. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . FIS122 Inititiation à la fiscalité des TPE/PME . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . FIS331 EIRL, ce qu'il faut savoir . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . FLA032 FORMATION Pratiquer l'évaluation des PME . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .CAC . . . GES122 Accompagner l'auto-entrepreneur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . GES161 Faire parler le bilan de la petite entreprise . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . GES201 Repenser la mission TPE pour l'utilité client et la performance du cabinet . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . GES203 FORMATION Contrôle interne dans les PME . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .CAC . . . REC182 Réviser un grand livre . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . REC205 Arréter les comptes annuels 2010 : évolutions et nouveautés . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . REC209 Établir les comptes annuels et la liasse fiscale . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . REC221 La gestion des seuils comptables, sociaux et fiscaux . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . REC293 La conduite de la mission de présentation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . REC302 Optimiser le traitement des dossiers TPE. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . REC304 Évaluer le système d'information de la PME . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . TIC109 HOMOLOGUÉE

HOMOLOGUÉE

41 164 170 186 195 142 150 151 152 87 89 91 91 94 95 96 74

GÉRER DE S SE CTE U RS PART ICU LIE RS FORMATION

Les missions dans les associations liées au secteur public : spécificités et risques. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .CAC . . . SEC105 Secteur public : les questions à maîtriser . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . SEC110 Marchés publics : comment le cabinet répond-il a un appel d'offre ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . SEC112 Traiter les entités de services à la personne. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . SEC113 FORMATION La comptabilité dans le secteur social et médico social . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .CAC . . . SEC114 Nouvelle mission de révision des dossiers de syndicats dans le cadre de leur nouvelle obligation comptable . SEC116 Révision des comptes de copropriété . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . SEC117 Développer vos missions auprès des SEM, SDR, EPCC, EPIC . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . SEC118 Fiscalité des constructeurs et marchands de biens . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .FORMATION . . . . .CAC . . . FIS143 Les sociétés civiles de gestion immobilière : aspects juridiques, fiscaux et comptables . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . FIS332 HOMOLOGUÉE

HOMOLOGUÉE

HOMOLOGUÉE

8

212 212 213 214 214 215 216 216 175 187

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


Objectifs pédagogiques Traiter un dossier bâtiment . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . SEC261 Traiter un dossier hôtellerie et restauration . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . SEC262 Traiter un dossier bar, presse, tabac. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . SEC265 Traiter un dossier association et fondation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . SEC301 Traiter un dossier profession libérale (bnc) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . SEC302 Traiter un dossier agence immobilière, administration de biens et syndic de copropriété . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . SEC303 Traiter un dossier promotion immobilière . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . SEC304

217 218 219 219 220 220 221

MAÎTRISER LES MISSIONS SOCIALES DU CABINET : ASPECT S T E CHNIQU E S MAÎTRISER LES MISSIONS SOCIALES : ASPECTS TECHNIQUES

• Paie Pratique de la paie : les aspects courants. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . SOC200 Pratique de la paie : les aspects complexes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . SOC221 Pratique de la paie : spécificités du bâtiment et travaux publics (BTP) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . SOC222 Pratique de la paie : spécificités de l’hôtellerie et de la restauration (HCR). . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . SOC223 Pratique de la paie : spécificités du spectacle . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . SOC224 Pratique de la paie : spécificités du secteur du transport . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . SOC228 10 à 20 cas de remise en cause des aides et exonérations sociales . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . SOC352 Révision du cycle personnel et charges sociales . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . REC206 Pratique de la paie : lors du départ du salarié . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . SOC226 Pratique de la paie : gestion des absences et jours non travaillés. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . SOC227 Devenir assistant paie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . PSO200 Devenir collaborateur confirmé paie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . PSO300

110 110 111 111 112 113 137 90 112 113 113 116

Assistance dans la gestion des contrats Durée du travail : gestion et applications pratiques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . SOC150 Rupture du contrat de travail à durée indéterminée, CDI, CDD : licenciement, rupture conventionnelle, démission, retraite . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . SOC324 CDI, CDD, Temps plein et temps partiel : les clauses indispensables . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . SOC325 Application et calcul des cotisations TNS : des repères pour comprendre . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . SOC350

127 134 135 136

Assistance en gestion sociale Prévoyance : préconisation pour minimiser les risques (e-learning). . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . FLA025 Formation professionnelle : nouvelle réforme, portabilité du DIF, plan de formation, entretien professionnel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . FLA030 Les 10 questions sociales à maîtriser : obligation de conseil . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . SOC103 Les retraites : quelle stratégie pour les dirigeants ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . SOC105 Le choix du statut social du dirigeant et de son conjoint . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . SOC134 Les risques en tant qu'employeur : alertez et sécurisez vos clients. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . SOC153 Les entretiens annuels : obligation, outils et mise en œuvre . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . SOC156 Retraite et prévoyance des salariés : sécurisez vos dossiers . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . SOC140 Des outils pour développer vos missions sociales . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . SOC146 Durée du travail : gestion et applications pratiques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . SOC150 Le tableau de bord social de l'entreprise : générateur de mission . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . SOC151 Révision du cycle personnel et charges sociales . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . REC206 Les contrôles sociaux et les principaux chefs de redressement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . SOC322 Protection sociale : alerter commerçants et artisans . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . SOC353 Affiliation et calcul des cotisations TNS : des repères pour comprendre . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . SOC350

121 121 123 123 124 129 132 125 126 127 128 90 133 133 136

MAÎTRISER LES MISSIONS FISCALES PARTICULIÈRES : ASPECTS TECHNIQUES FORMATION

Détecter les risques fiscaux de l’entreprise . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .CAC . . . FIS121 Contrôle et contentieux fiscaux : principes et pratiques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . FIS113 Optimisez la gestion fiscale de la PME . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . FIS122 FORMATION Fiscalité des titres de sociétés : acquisition, gestion, cession . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .CAC . . . FIS132 Assurer la mission fiscale dans les associations . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . FIS141 Les crédits d’impôts : votre devoir de conseil . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . FIS151 Innovation et recherche : profitez des opportunités fiscales . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . FIS148 HOMOLOGUÉE

HOMOLOGUÉE

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net

169 167 170 174 174 178 177

9


Objectifs pédagogiques MAÎTRISER LES AUTRES MISSIONS DE CONSEIL Opérations de restructuration/fusion FORMATION

Changement de régime fiscal : opportunités et difficultés . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .CAC . . . FIS102 FORMATION De la fusion à la TUP : maîtrisez fiscalement les restructurations . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .CAC . . . FIS117 Optimisation fiscale de la transmission d’entreprises. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . FIS147 Acquisition-cession d’entreprise (aspects juridiques et fiscaux). . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . FIS155 Audit d'acquisition . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .FORMATION . . . . .CAC . . . EXP123 Plus-values et transmission d’entreprise . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . FIS330 Conduire vos missions liées à la transmission d'entreprise . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . GES157 Rapprochement ou restructuration de PME : faire le bon choix . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . REC121 Fusions et apports partiels d'actifs : réussir la mise en œuvre dans les PME . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . REC181 HOMOLOGUÉE

HOMOLOGUÉE

HOMOLOGUÉE

162 169 177 180 40 186 148 81 86

Opérations de création Création d’entreprise : structurer et développer l’offre du cabinet . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . GES153 La mission d’assistance à la création d’entreprise . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . GES343 Monter un business-plan . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . GES348 Le choix du statut social du dirigeant et son conjoint. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . SOC134

147 154 154 124

Périodes de difficultés La roue de la relance : SAV congrès (en e-learning) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . GES165 La pratique de la loi de sauvegarde des entreprises : prévention des difficultés des entreprises . . . . .FORMATION . . . . .CAC . . . GES128 La pratique de la loi de sauvegarde des entreprises : après la cessation des paiements de l’entreprise . . . . GES129 Aider son client à surmonter une crise dans son entreprise . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . GES163 HOMOLOGUÉE

142 143 143 150

Gestion du groupe FORMATION

Comprendre et maîtriser l’intégration fiscale . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .CAC . . . FIS103 FORMATION Missions auprès des groupes de sociétés : aspect fiscal . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .CAC . . . FIS110 Fiscalité des sociétés holdings . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . FIS115 FORMATION Missions auprès des groupes de sociétés : aspects juridique et pénal . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .CAC . . . JUR110 HOMOLOGUÉE

HOMOLOGUÉE

HOMOLOGUÉE

163 167 168 196

Gestion de l’immobilier Les sociétés civiles de gestion immobilière : intérêts et difficultés . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . FIS142 Fiscalité immobilière : approfondissements et particularités . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .FORMATION . . . . .CAC . . . FIS144 L’immobilier d'entreprise : Les erreurs à ne pas commettre . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . FIS154 HOMOLOGUÉE

175 176 179

Conseil en gestion Accompagner l'entreprise dans ses choix informatiques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . TIC128 Connaître les coûts pour piloter l'entreprise . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . GES202 La vente sur internet : aspects comptables, juridiques et fiscaux . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . REC295 Etablir un résultat flash et un tableau de bord . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . GES342 Accompagner l'auto-entrepreneur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . GES161 Faire parler le bilan de la petite entreprise . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . GES201 Pratiquer l'évaluation des PME . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .FORMATION . . . . .CAC . . . GES122 Le développement durable en action : le devoir de conseil . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . GES147 Les assurances de l'entreprise et le devoir de conseil . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . GES158 Le développement durable en action : le devoir de conseil . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . GES160 HOMOLOGUÉE

76 151 94 153 150 151 142 146 148 149

Gestion patrimoniale Fiscalité des dirigeants et de l’entreprise individuelle . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . FIS105 ISF : prenez les bonnes options. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . FIS123 Impôt sur le revenu : maîtrisez les opportunités fiscales . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . FIS124 Le démembrement de propriété : outil d’optimisation fiscale . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . FIS145 Impôt sur le revenu : comprendre et préparer la déclaration . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . FIS329 La gestion de patrimoine n° 1 : méthodologie de diagnostic . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . GES131 La gestion de patrimoine n° 2 : conséquences des principaux choix personnels . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . GES134 La gestion de patrimoine n° 3 : approche conseil . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . GES132 La gestion de patrimoine n° 4 : perfectionnement, cas pratiques et actualisation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . GES136 Le couple à l’épreuve du droit des affaires . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . JUR131 Les retraites : quelle stratégie pour les dirigeants ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . SOC105 Salaires ou dividendes : quelle stratégie pour les dirigeants de société ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . SOC132 Le choix du statut social du dirigeant et son conjoint. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . SOC134

10

164 171 172 176 185 144 144 145 145 199 123 124 124

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


Objectifs pédagogiques MAÎTRISER LES MISSIONS JURIDIQUES : ASPECTS TECHNIQUES Récurrentes S’initier à la pratique du secrétariat juridique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . JUR203 Créer et gérer le dossier juridique du client en société . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . JUR321 Assurer au quotidien le suivi juridique des sociétés . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . JUR322 Identifier et formaliser les conventions réglementées . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . JUR327 SCP, SCM, SCI : le suivi juridique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . JUR330

201 201 202 203 204

De conseil et de suivi Diagnostic de conformité juridique des sociétés . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .FORMATION . . . . .CAC . . . JUR135 Les métiers de l’expert-comptable en terrain judiciaire et l’expertise judiciaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . JUR123 Accompagner la cessation volontaire d'activité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . JUR335 Droit des affaires : des incontournables pour bien conseiller vos clients . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . JUR127 . . . . .CAC . . . JUR132 Pratique de la société civile : maîtriser les difficultés . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .FORMATION 5 à 10 questions juridiques à maîtriser en droit des affaires . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . JUR332 5 à 10 questions à maîtriser en droit pénal des affaires . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . JUR333 HOMOLOGUÉE

HOMOLOGUÉE

200 198 205 199 200 202 205

MAÎTRISER LES MISSIONS COMPTABLES : ASPECTS TECHNIQUES De consolidation Enjeux et mise en œuvre des comptes combinés : associations, mutuelles et autres entités . . . . . . . . . . . . . . . . . . REC180 Élaborer les comptes consolidés selon le règlement CRC 99-02 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . REC123 . . . . .CAC . . . REC124 Approfondir certains points de consolidation : conversions, retraitements, éliminations, fiscalité . . . .FORMATION Approfondir certains points de consolidation : FORMATION . . . REC125 variation de périmètre de capitaux propres et tableau de flux de trésorerie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .CAC FORMATION . . . IRS117 Connaître et pratiquer les IFRS : présentation des états financiers IFRS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .CAC . . . . .CAC . . . IRS118 Connaître et pratiquer les IFRS : actifs corporels . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .FORMATION . . . . .CAC . . . IRS119 Connaître et pratiquer les IFRS : autres actifs. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .FORMATION . . . . .CAC . . . IRS120 Connaître et pratiquer les IFRS : passifs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .FORMATION . . . . .CAC . . . IRS121 Connaître et pratiquer les IFRS : compte de résultat et transition aux IFRS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .FORMATION . . . . .CAC . . . IRS122 Connaître et pratiquer les IFRS : comptes consolidés . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .FORMATION HOMOLOGUÉE

HOMOLOGUÉE

HOMOLOGUÉE

HOMOLOGUÉE

HOMOLOGUÉE

HOMOLOGUÉE

HOMOLOGUÉE

HOMOLOGUÉE

86 82 82 83 104 104 105 105 106 106

D’établissement des comptes annuels La conduite de la mission de présentation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . REC302 Comptabilités dématérialisées : organiser, sécuriser et satisfaire aux contrôles . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . REC183 Le professionnel de l'expertise comptable face au blanchiment des capitaux et au financement du terrorisme . EXP110 . . . . .CAC . . . REC179 Les avantages au personnel : recensement, évaluation, traitement comptable et suivi . . . . . . . . . . . . . . . . .FORMATION Maîtriser les difficultés de la détermination du résultat fiscal BIC/IS. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . FIS328 Réviser un grand-livre . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . REC205 Arrêter les comptes annuels 2010 : évolutions et nouveautés . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . REC209 Établir les comptes annuels et la liasse fiscale . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . REC221 Comprendre et remplir les déclarations fiscales annuelles de l'entreprise . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . FIS335 La gestion des seuils comptables, sociaux et fiscaux . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . REC293 Faire parler le bilan de la petite entreprise . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . GES201 Présenter au client les comptes annuels et le dossier de gestion . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . REC322 L’annexe : méthodologie et outils . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . REC325 Annexe : les engagements hors bilan . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . REC292 Révision des comptes : pertinence des contrôles . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . REC327 Révision du cycle personnel et charges sociales . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . REC206 Maitrisez les difficultés d'application de la TVA . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . FIS324 Maitrisez les difficultés de la détermination du résultat fiscal BIC/IS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . FIS328 Établir un résultat flash et un tableau de bord . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . GES342 Pratique du reporting comptable : du PCG aux IFRS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . GES346 Accompagner l'auto-entrepreneur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . GES161 HOMOLOGUÉE

95 88 36 85 184 89 91 91 188 94 151 97 98 93 99 90 183 184 153 100 150

MISSIONS PRÉVUES PAR LA LOI OU LE RÈGLEMENT Financement de la vie politique et comptes de campagne . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . REC126 L’expert-comptable du comité d’entreprise . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . REC172 Les attestations particulières de l'expert-comptable. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . EXP125 Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net

83 84 42

11


Objectifs pédagogiques ORGANI SE R LE CABI NE T Organisation générale S’installer ou reprendre un cabinet : c’est possible ! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . EXP120 Appliquer les normes professionnelles au quotidien . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . EXP201 Conduite des missions : les bonnes pratiques pour éviter la mise en cause du cabinet . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . EXP202 Missions sur la base de procédures convenues . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . EXP124 Responsabilité du professionnel comptable indépendant (e-learning) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . EXP102 Le manuel de procédures du cabinet d'expertise comptable . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . EXP128 Repenser la mission TPE pour l'utilité client et la performance du cabinet . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . GES203 Partager et capitaliser les connaissances et compétences au sein du cabinet . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . MAN151 Organisation informatique du cabinet . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . TIC110 La GED et la conduite d’un projet de dématérialisation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . TIC120 Tracer, organiser, securiser les flux d'information entrant et sortant du cabinet . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . MAN157

51 44 44 41 35 43 152 54 75 75 56

Organisation des travaux Création d'entreprise : structurer et développer l'offre du cabinet . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . GES153 Approche globale d’un dossier : aspects méthodologiques et pratiques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . REC290 Optimiser le traitement des dossiers des TPE. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . REC304 Organiser, déléguer, superviser les dossiers clients . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . REC321 Les téléprocédures fiscales, sociales et bancaires . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . TIC104

147 92 96 96 74

Gestion des ressources humaines Manager son équipe au quotidien . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . MAN128 Retraite et rémunération : quelle stratégie pour l'expert-comptable ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . SOC155

53 131

Gestion de la qualité Organiser le cabinet pour se préparer au contrôle qualité de la profession . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . EXP117 La démarche qualité du cabinet : vers la norme ISO 9001 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . MAN113

38 51

DÉVELOPPER LE CABINET Conduire une réflexion globale Responsabilité du professionnel comptable indépendant (e-learning) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . EXP102 Organisation informatique du cabinet . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . TIC110 Gérer la sécurité informatique du cabinet . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . TIC123 Vendre les missions du cabinet : aspects méthodologiques et pratiques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . MAN400 Repenser la mission TPE pour l'utilité client et la performance du cabinet . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . GES203

35 75 76 63 152

Créer une cellule juridique Créer et structurer un pôle de spécialisation au sein du cabinet . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . MAN155 S’initier à la pratique du secrétariat juridique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . JUR203 Créer et gérer le dossier juridique du client en société . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . JUR321 Devenir collaborateur jurdique : assurer le suivi annuel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . PJU200 Devenir responsable du pôle juridique. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . PJU300

55 201 201 207 208

Créer une cellule sociale Créer et structurer un pôle de spécialisation au sein du cabinet . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . MAN155 Devenir assistant paie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . PSO200 Devenir collaborateur confirmé paie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . PSO300 Devenir responsable du pôle social . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . PSO400 Missions sociales : organisez votre cabinet ! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . SOC102 Supervision et sécurisation du secteur paie en cabinet . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . SOC154 Des outils pour développer vos missions sociales . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . SOC146 Le tableau de bord social de l’entreprise : générateur de mission . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . SOC151 Sécurisez vos déclarations sociales avec « audit paie ». . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . SOC354

55 113 116 139 122 130 126 128 137

Créer un pôle de révision Créer et structurer un pôle de spécialisation au sein du cabinet . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . MAN155 Les attestations particulières de l'expert-comptable. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . EXP125 Audits contractuels . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . EXP122

12

55 42 39

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


Objectifs pédagogiques Utiliser les techniques d’audit pour les missions de l’expertise comptable . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . REC326 . . . . .CAC . . . TIC109 Évaluer le système d’information de la PME. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .FORMATION HOMOLOGUÉE

98 74

Développer la communication et la fonction commerciale Créer son site Internet en 1 jour. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . TIC129 Développer le chiffre d'affaires et le portefeuille clients du cabinet : 25 actions de marketing opérationnel . MAN144 Gérer les situations délicates : 10 moments clés dans la relation client . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . MAN154 Structurer la fonction communication/vente au sein du cabinet . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . MAN158 Écoutez vos clients et développez des missions . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . MAN201 La fonction accueil : pivot de la communication interne et externe du cabinet . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . MAN251 Savoir gérer un entretien et négocier avec un client . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . MAN150

77 62 55 57 58 66 63

Optimiser le secrétariat La fonction accueil : pivot de la communication interne et externe du cabinet . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . MAN251 Le secrétariat performant . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . MAN255 Le secretariat de direction : augmentez votre efficacité grace aux outils bureautiques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . MAN256 Secrétaires : maîtrisez les outils informatiques et bureautiques du cabinet . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . TIC201 Secrétaires : gérer son temps et le planning du cabinet . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . MAN258 S'initier à la comptabilité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . MAN254 S'initier au social . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . MAN253 S'initier à la fiscalité. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . MAN252 Devenir assistant(e) polyvalent(e) au sein du cabinet . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . PMA200

66 68 68 70 69 67 67 66 71

DÉVELOPPER LES COMPÉTENCES DES COLLABORATEURS ACQUISITION DE COMPÉTENCES Générales Les points clés pour comprendre le management du cabinet . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . MAN260 Gestion des temps : clé de la rentabilité du cabinet . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . MAN267 Collaborateur débutant : accueil dans la profession (e-learning) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . EXP205

58 59 45

En comptabilité Comptabilité financière : prérequis (e-learning) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . REC294 Des clés pour comprendre la comptabilité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . REC329 Devenir responsable de dossiers comptables . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . PRE200 Devenir responsable de missions . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . PRE300

100 99 101 101

En social Social : prérequis (e-learning) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . SOC231 Devenir assistant paie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . PSO200 Devenir collaborateur confirmé paie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . PSO300 Devenir responsable du pôle social . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . PSO400

138 113 116 139

En juridique Droit civil : prérequis ( e-learning) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . JUR205 Droit des sociétés : prérequis ( e-learning) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . JUR206 Devenir collaborateur jurdique : assurer le suivi annuel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . PJU200 Devenir responsable du pôle juridique. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . PJU300

206 206 207 208

En fiscal Fiscalité : prérequis (e-learning) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . FIS337 La pratique des principaux impôts : consolidez vos connaissances . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . PFI100

190 191

En langues Savoir se présenter et commenter un bilan en anglais

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . MAN141

62

Préfectionnez vos écrits professionnels . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . MAN266 Secrétaires : maîtrisez les outils informatiques et bureautiques du cabinet . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . TIC201 Devenir assistant(e) polyvalent(e) au sein du cabinet . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . PMA200

69 70 71

ADAPTATION AU POSTE DE TRAVAIL

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net

13


Mots-clés Retrouvez vos séminaires à partir des mots-clés Accueil ..........................................................................................................................................

EXP101 p35, EXP204 p45

Acquisition Acquisition de clientèle ..................................................................................................... Acquisition d'entreprise ....................................................................................................

EXP120 p51, JT609 p51 FIS155 p180, GES157 p148, JT403 p148

Actualité Actualité comptable ............................................................................................................ Actualité professionnelle .................................................................................................. Actualité fiscale Actualité juridique ............................................................................................................... Actualité paie......................................................................................................................... Actualité sociale ................................................................................................................... Agriculture .................................................................................................................................

Voir séminaires rubrique « Secteur agricole »

Amortissements .....................................................................................................................

REC178 p85, REC291 p92

Analyse financière ...................................................................................................................

GES201 p151, GES122 p142, JT401 p142

Anglais..........................................................................................................................................

REC143 p84, MAN141 p62, JT1615 p62

Animation/Formation.............................................................................................................

MAN120 p52, MAN121 p52, MAN128 p53, JT601 p53

Annexe ..........................................................................................................................................

REC325 p98, REC178 p85, REC179 p85, JT117 p85, REC292 p93, JT118 p93

Appel d'offres ............................................................................................................................

SEC112 p213

Apports d'entreprise ..............................................................................................................

FIS153 p179

Apport partiel d'actifs............................................................................................................

REC121 p81, FIS117 p169

Arrêté des comptes ................................................................................................................

REC209 p91, REC221 p91, REC325 p98, REC322 p97

Association/Fondation ...........................................................................................................

JUR102 p196, FIS141 p174, SEC301 p219, JT110 p219

Assurance ...................................................................................................................................

JUR332 p204, GES158 p148, JT402 p148, SOC351 p136

Attestation ..................................................................................................................................

EXP125 p42

Audit

Voir les séminaires rubrique « Comptabilité, Révision, Audits contractuels » REC326 p98, JT113 p98, REC327 p99, REC292 p93, JT118 p93 FIS154 p179, GES157 p148, JT403 p148, EXP123 p40 TIC109 p74, JT506 p74 GES158 p148, JT402 p148 REC123 p82, JT108 p82 GES158 p148, JT402 p148 REC206 p90 EXP122 p39 GES131 p144, JT412 p144, TIC109 p74, JT506 p74 SOC229 p132, JT301 p132

Audit : ses techniques........................................................................................................ Audit d'acquisition ............................................................................................................... Audit de la fonction informatique .................................................................................. Audit des assurances de l'entreprise .......................................................................... Audit des comptes consolidés ........................................................................................ Audit des risques ................................................................................................................. Audit du cycle personnel .................................................................................................. Audit contractuel ................................................................................................................. Audit patrimonial ................................................................................................................. Audit social .............................................................................................................................

14

REC209 p91, REC324 p97, REC178 p85, REC325 p98, PAC001 p30, PAC200 p30 EXP118 p38, PAC001 p30, PAC200 p30 FIS116 p168, FIS130 p173, FIS329 p185, JUR102 p196, PAC001 p30, PAC200 p30 JUR101 p195, JUR102 p196, PAC001 p30, PAC200 p30 SOC230 p114 SOC100 p122, SOC300 p122

Audit paie ....................................................................................................................................

SOC354 p137

Avantage au personnel..........................................................................................................

REC179 p85, JT117 p85

Avantage en nature .................................................................................................................

SOC322 p133, JT313 p133

Bar, presse, tabac ...................................................................................................................

SEC265 p219

Bâtiment (BTP) .........................................................................................................................

SEC261 p217, SOC222 p111

Baux...............................................................................................................................................

JUR127 p199, JUR332 p204

BIC ..................................................................................................................................................

FIS105 p164, JT305 p164, FIS122 p170, FIS153 p179, FIS328 p184, FIS331 p186

Bilan Bilan PCG ................................................................................................................................ Bilan consolidé (99-02) ...................................................................................................... Bilan IFRS ...............................................................................................................................

REC178 p85, REC324 p97 REC123 p82, JT108 p82, REC124 p82, REC125 p83 GES346 p100, JT107 p100, voir IFRS

Blanchiment ...............................................................................................................................

EXP110 p36, JT611 p36, EXP202 p44

BNC ................................................................................................................................................

SEC302 p220

Budget prévisionnel ...............................................................................................................

GES348 p154, JT407 p154

Bulletin de paie.........................................................................................................................

SOC200 p110, SOC221 p110, SOC222 p111, SOC223 p111, SOC224 p112, SOC226 p112, SOC227 p113, SOC228 p113, PSO200 p113, PSO300 p116

Bureautique ...............................................................................................................................

MAN256 p68, TIC201 p70

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


Mots-clés

Mots-clés Business plan ............................................................................................................................

GES348 p154, JT407 p154

Cabinet Cabinet : collaborateur ...................................................................................................... Cabinet informatique..........................................................................................................

EXP204 p45, MAN128 p53, JT601 p53, MAN154 p55, JT617 p55

Cabinet management ......................................................................................................... Cabinet stratégie.................................................................................................................. Cadre conceptuel .....................................................................................................................

TIC110 p75, JT503 p75, TIC123 p76, JT618 p76, TIC120 p75, JT510 p75, TIC104 p74, JT508 p74, TIC109 p74, JT506 p74 MAN128 p53, JT601 p53, MAN260 p58, PRE200 p101, PRE300 p101, MAN267 p59, JT600 p59 SOC102 p122, JT300 p122 IRS117 p104, JT115 p104, IRS118 p104, IRS119 p105, IRS120 p105, IRS121 p106

Calculs des coûts .....................................................................................................................

GES202 p151, JT416 p151

Capital (perte du –) .................................................................................................................

JUR333 p205

Caution/Cautionnement ........................................................................................................

JUR127 p199, JUR332 p204

Cessation Cessation d'activité ............................................................................................................. Cessation de paiement ......................................................................................................

GES129 p143, JT406 p143

FIS155 p180, JUR322 p202

Cession Cession d'entreprises ........................................................................................................ Cession de l'entreprise (loi de sauvegarde) ..............................................................

FIS155 p180, FIS153 p179, FIS147 p177, FIS330 p186

CET .................................................................................................................................................

FLA033 p159, FIS157 p181, PFI102 p187

Charges Charges directes/indirectes ............................................................................................ Charges sociales ..................................................................................................................

GES202 p151, JT416 p151

Client Client : comportement et communication ................................................................. Client : superviser les dossiers......................................................................................

GES129 p143, JT406 p143

SOC200 p110, SOC221 p110, SOC222 p111, SOC223 p111, SOC224 p112, REC206 p90, SOC226 p112, SOC227 p113, SOC228 p113 MAN150 p63, MAN201 p58, MAN251 p66, MAN141 p62, JT1615 p62, MAN400 p63, JT603 p63, MAN154 p55, JT617 p55 REC321 p96, JT608 p96, PRE200 p101, PRE300 p101, REC304 p96, JT105 p96, REC290 p92

Clientèle ......................................................................................................................................

EXP120 p51, JT609 p51

Code de déontologie ...............................................................................................................

EXP118 p38, EXP112 p37, EXP102 p35, EXP201 p44, EXP202 p44, EXP204 p45

Collaborateurs (management de –).................................................................................

MAN128 p53, JT601 p53, EXP204 p45

Collectivités territoriales .....................................................................................................

SEC110 p212

Comité d’entreprise................................................................................................................

REC172 p84, JT112 p84

Commerce électronique .......................................................................................................

REC295 p94

Communication Communication (stratégie du cabinet) ........................................................................ Communication (techniques de –) ................................................................................

MAN260 p58, MAN158 p57

Comptabilité Comptabilité : droit comptable ....................................................................................... Comptabilité : techniques ................................................................................................ Comptabilité de gestion ................................................................................................... Comptabilité informatisée................................................................................................ Comptabilité publique ........................................................................................................ Comptes annuels Comptes consolidés 99-02 ............................................................................................... Comptes consolidés IFRS ................................................................................................. Comptes de campagne ...................................................................................................... Comptes prévisionnels

MAN266 p69, MAN150 p63, MAN201 p58, MAN251 p66

Voir les séminaires rubrique « Comptabilité, Révision, Audits contractuels » REC178 p85, REC291 p92 REC204 p89, REC205 p89, REC221 p91, REC327 p99, MAN254 p67, REC292 p93, JT118 p93 GES202 p151, JT416 p151 REC103 p81 SEC110 p212

REC123 p82, JT108 p82, REC124 p82, REC125 p83 Voir IFRS REC126 p83, JT116 p83 GES343 p154, JT400 p154, GES153 p147, GES342 p153, GES348 p154, JT407 p154

Comptes combinés ..................................................................................................................

REC180 p86

Concession ..................................................................................................................................

SEC110 p212

Conciliation.................................................................................................................................

GES128 p143, JT411 p143

Conjoint ........................................................................................................................................

JUR131 p199, SOC134 p124, GES134 p144, JUR326 p203

Conseil..........................................................................................................................................

EXP107 p36, FIS151 p178, GES147 p146, JT409 p146, GES343 p154, JT400 p154, JUR135 p200, SOC229 p132, JT301 p132, GES158 p148, JT402 p148, SOC103 p123, TIC128 p76, JT500 p76

Consolidation .............................................................................................................................

REC123 p82, JT108 p82 Voir Comptes consolidés et IFRS

Contentieux ................................................................................................................................

FIS113 p167, JT304 p167, SOC322 p133, JT313 p133, JUR123 p198, JT307 p198

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net

15


Mots-clés Mots-clés Contrat Contrat à long terme .......................................................................................................... Contrat d'assurance ........................................................................................................... Contrat de travail ................................................................................................................. Contrôle Contrôle fiscal ....................................................................................................................... Contrôle interne PME ......................................................................................................... Contrôle qualité .................................................................................................................... Contrôle social ......................................................................................................................

FIS113 p167, JT304 p167 REC182 p87, JT119 p87 EXP117 p38, EXP201 p44, EXP202 p44, EXP115 p37, EXP112 p37 SOC322 p133, JT313 p133

Convention Convention collective.......................................................................................................... Convention réglementée ...................................................................................................

SOC200 p110 JUR322 p202, JUR327 p203, JUR110 p196, JT314 p196, JUR323 p202

Copropriété ................................................................................................................................

SEC117 p216

Corruption ..................................................................................................................................

EXP110 p36, JT611 p36

Cotisations sociales ................................................................................................................

SOC200 p110, SOC221 p110, SOC350 p136, SOC322 p133, JT313 p133, PSO200 p113, PSO300 p116

Coût complet ..............................................................................................................................

GES202 p151, JT416 p151

Création d'entreprise .............................................................................................................

GES343 p154, JT400 p154, GES153 p147, GES342 p153, GES348 p154, JT407 p154 FIS151 p178 JUR332 p204, FIS154 p179

Crédit d'impôt........................................................................................................................ Crédit-bail ............................................................................................................................... Crise ..............................................................................................................................................

GES163 p150

Déclarations fiscales ..............................................................................................................

FIS335 p188

Défaillances ...............................................................................................................................

GES128 p143, JT411 p143, GES129 p143, JT406 p143

Délit (droit pénal) ....................................................................................................................

JUR333 p205, JUR110 p196, EXP110 p36, JT611 p36

Démembrement de propriété.............................................................................................

FIS145 p176, GES132 p145, GES134 p144, GES136 p145, GES131 p144, JT412 p144

Démarche marketing du cabinet.......................................................................................

MAN400 p63, JT603 p63, MAN144 p62

Démarche qualité et ISO .......................................................................................................

EXP115 p37, EXP117 p38

Dématérialisation ....................................................................................................................

TIC120 p75, JT510 p75, REC183 p88

Déontologie ................................................................................................................................

Voir Code déontologie

Développement durable .......................................................................................................

GES160 p149

Dirigeant ......................................................................................................................................

JUR101 p195, JUR102 p196, JUR110 p196, JT314 p196, JUR111 p197, JUR322 p202, JUR323 p202, JUR326 p203, JUR327 p203, GES128 p143, JT411 p143, GES129 p143, JT406 p143, SOC105 p123, SOC132 p124, SOC134 p124, SOC140 p125, FIS105 p164, JT305 p164, FIS122 p170

Dissolution .................................................................................................................................. DOM-TOM ...............................................................................................................................

JUR203 p201, JUR322 p202 FLA031 p161

Documentation des travaux ................................................................................................

EXP201 p44, EXP117 p38

Donation.......................................................................................................................................

FIS147 p177, GES136 p145, GES134 p144, GES132 p145

Dossier (Juridique, fiscal, social, comptable) .............................................................

JUR321 p201, REC204 p89, REC290 p92

Dossier de travail ....................................................................................................................

EXP115 p37

Droit Droit comptable .................................................................................................................... Droit d’enregistrement ...................................................................................................... Droit des affaires ................................................................................................................. Droit des sociétés ................................................................................................................ Droit fiscal .............................................................................................................................. Droit pénal .............................................................................................................................. Droit social .............................................................................................................................

16

REC324 p97 JUR332 p204, GES158 p148, JT402 p148 SOC324 p134, SOC325 p135, SOC226 p112, SOC150 p127, SOC134 p124, SOC103 p123, PSO400 p139

REC291 p92, REC178 p85, REC324 p97, REC325 p98, REC123 p82, JT108 p82 FIS334 p187 JUR127 p199, JUR332 p204 JUR101 p195, JUR206 p206 Voir les séminaires rubrique « Juridique » JUR333 p205, JUR110 p196, JT314 p196 Voir les séminaires rubrique « Social »

Durée du travail........................................................................................................................

SOC103 p123, SOC150 p127

EIRL ...............................................................................................................................................

FLA032 p195

EDI ..................................................................................................................................................

TIC104 p74, JT508 p74

Entreprise individuelle..........................................................................................................

FIS105 p164, JT305 p164, FIS331 p186, FIS328 p184, REC304 p96, JT105 p96

Entretiens annuels ..................................................................................................................

SOC156 p132

Environnement .........................................................................................................................

GES147 p146, JT409 p146

Épargne salariale ....................................................................................................................

SOC140 p125

ERP ................................................................................................................................................

TIC109 p74, JT506 p74

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


Mots-clés

Mots-clés États financiers États financiers en anglais .............................................................................................. États financiers – PCG et IFRS ....................................................................................... États financiers – Prévisionnels (business plan).....................................................

REC143 p84 IRS117 p104, JT115 p104 GES348 p154, JT407 p154

ETEBAC ........................................................................................................................................

TIC104 p74, JT508 p74

Europe ..........................................................................................................................................

FIS107 p165, FIS109 p166, JT311 p166

Évaluation Évaluation PME..................................................................................................................... Évaluation – Risques professionnels ........................................................................... En PCG et IFRS ..................................................................................................................... Évaluation financière ..........................................................................................................

GES122 p142, JT401 p142 GES147 p146, JT409 p146 IRS117 p104, JT115 p104 EXP115 p37, REC303 p95, JT101 p95, GES122 p142, JT401 p142

Examen limité ...........................................................................................................................

REC303 p95, JT101 p95

Excel ..............................................................................................................................................

TIC201 p70

Exercice professionnel ..........................................................................................................

Voir les séminaires rubrique « Exercice Professionnel »

Exonérations sociales ............................................................................................................

SOC352 p137

Expert-comptable du comité d'entreprise ...................................................................

REC172 p84, JT112 p84

Expert-comptable en milieu judiciaire ...........................................................................

JUR123 p198, JT307 p198

Expertise judiciaire .................................................................................................................

JUR123 p198, JT307 p198

Factures .......................................................................................................................................

JUR332 p204, JUR127 p199, FIS322 p183, FIS324 p183, FIS107 p165

Financements (création d'entreprise) ............................................................................

GES343 p154, JT400 p154

Fiscalité ....................................................................................................................................... Fiscalité : actualité .............................................................................................................. Fiscalité des entreprises ..................................................................................................

Voir les séminaires rubrique « Fiscalité » FIS101 p161, FIS116 p168, FIS130 p173, PAC001 p30 FIS102 p162, FIS105 p164, JT305 p164, FIS117 p169, FIS121 p169, FIS122 p170, JT302 p169, FIS132 p174, FIS147 p177, FIS151 p178, FIS153 p179, FIS155 p180, FIS301 p182, FIS328 p184, FIS330 p186, FIS331 p186, MAN252 p66 JUR102 p196, FIS103 p163, FIS110 p167, JT306 p167, FIS115 p168 FIS123 p171, FIS124 p172, FIS329 p185, FLA017 p160 FIS141 p174, FIS142 p175, FIS143 p175 FIS301 p182, FIS116 p168, FIS145 p176, FIS109 p166, JT311 p166, FIS148 p177 FIS113 p167, JT304 p167, FIS322 p183 FIS107 p165, FIS324 p183, FIS130 p173, FLA034 p159 FIS157 p181, FLA033 p159

Fiscalité des groupes ......................................................................................................... Fiscalité des personnes physiques ............................................................................... Fiscalité sectorielle (association, immobilier) ......................................................... Fiscalité : techniques fiscales......................................................................................... Fiscalité : contrôles, contentieux ................................................................................... Fiscalité : TVA ........................................................................................................................ Fiscalité : impôts locaux ................................................................................................... Fondation et association .......................................................................................................

SEC301 p219, JT110 p219, FIS141 p174, JUR102 p196

Formation....................................................................................................................................

MAN120 p52, MAN121 p52

Forme juridique (création d'entreprise) ........................................................................

GES343 p154, JT400 p154, JUR326 p203

Frais professionnels...............................................................................................................

SOC322 p133, JT313 p133, FIS105 p164, JT305 p164

Fusion

FIS117 p169, FIS102 p162, REC181 p86

GED (gestion électronique de documents) ...................................................................

TIC120 p75, JT510 p75

Gérants .........................................................................................................................................

Voir Dirigeants

Gestion ......................................................................................................................................... Gestion du cabinet ............................................................................................................... Gestion du patrimoine .......................................................................................................

Voir les séminaires rubrique « Gestion » MAN128 p53, JT601 p53, TIC110 p75, JT503 p75 GES131 p144, JT412 p144, GES132 p145, GES134 p144, GES136 p145, FIS145 p176 MAN267 p59, JT600 p59

Gestion des temps ............................................................................................................... GRH ................................................................................................................................................

SOC151 p128, JT316 p128, MAN128 p53, JT601 p53

Groupement d’intérêt ............................................................................................................

SEC118 p216

Hors bilan ....................................................................................................................................

Voir Annexe

Hôtellerie et restauration (HCR) .......................................................................................

SEC262 p218, SOC223 p111

IASB ...............................................................................................................................................

Voir IFRS

IFRS ...............................................................................................................................................

IRS117 p104, IRS118 p104, IRS119 p105, IRS120 p105, IRS121 p106, IRS122 p106, REC178 p85

Immobilier (Adm. de biens, agence immobilière, syndic de copr.) ....................

SEC303 p220, FIS155 p180, FIS144 p176, FIS143 p175, FIS142 p175, JUR330 p204, SEC304 p221, FLA034 p159

Impôt .............................................................................................................................................

Voir les séminaires rubrique « Fiscalité »

Information (flux) ....................................................................................................................

MAN157 p56

Informatique Informatique bureautique................................................................................................. Informatique du cabinet ....................................................................................................

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net

TIC201 p70 TIC110 p75, JT503 p75, TIC123 p76, JT618 p76, TIC201 p70, MAN256 p68, TIC104 p74, JT508 p74, TIC120 p75, JT510 p75, REC103 p81

17


Mots-clés Mots-clés Informatique du client ....................................................................................................... Infraction ................................................................................................................................. Innovation et recherche..................................................................................................... Intégration fiscale ...................................................................................................................

FIS115 p168, FIS103 p163

Intermittents (du spectacle) ...............................................................................................

SOC224 p112

Internet/Intranet......................................................................................................................

MAN256 p68, JUR127 p199, TIC128 p76, JT500 p76, TIC129 p77, REC295 p94

ISF ..................................................................................................................................................

FIS123 p171, FIS132 p174, GES136 p145, FIS145 p176

ISO ..................................................................................................................................................

MAN113 p51

ISQC 1............................................................................................................................................

EXP117 p38

Juridique .....................................................................................................................................

Voir les séminaires rubrique « Juridique »

Knowledge management ......................................................................................................

MAN151 p54

Langue vivante ..........................................................................................................................

MAN141 p62, JT1615 p62

Lettre de mission .....................................................................................................................

EXP115 p37, EXP117 p38, EXP112 p37

Liasse fiscale .............................................................................................................................

REC221 p91, PFI100 p191

Licenciement .............................................................................................................................

SOC221 p110, SOC324 p134

Liquidation ..................................................................................................................................

GES129 p143, JT406 p143

Litiges commerciaux ..............................................................................................................

JUR127 p199, JUR123 p198, JT307 p198

Location gérance......................................................................................................................

JUR127 p199, JUR332 p204, FIS153 p179

Management du cabinet........................................................................................................

Voir séminaires rubrique « Management du cabinet »

Manuel de procédures du cabinet ....................................................................................

EXP128 p43

Marchand de biens ..................................................................................................................

SEC304 p221, FIS143 p175

Marché public ............................................................................................................................

SEC112 p213, SEC110 p212

Marketing du cabinet .............................................................................................................

MAN201 p58, MAN400 p63, JT603 p63

Marques .......................................................................................................................................

JUR332 p204

Médico-social ............................................................................................................................

SEC114 p214

Meublé ..........................................................................................................................................

FLA017 p160

Micro-entreprises ...................................................................................................................

REC304 p96, JT105 p96, Voir Entreprise individuelle

Missions ....................................................................................................................................... Missions : comment les développer ............................................................................. Missions normalisées et non normalisées ................................................................

Voir Conseil MAN201 p58, MAN144 p62, MAN400 p63, JT603 p63 EXP201 p44, REC172 p84, JT112 p84, EXP117 p38, EXP115 p37, EXP202 p44, REC126 p83, JT116 p83, REC302 p95, JT100 p95, REC303 p95, JT101 p95 SOC102 p122, JT300 p122, SOC229 p132, JT301 p132

Missions sociales ................................................................................................................. Motivation des collaborateurs du cabinet .....................................................................

MAN260 p58, MAN128 p53, JT601 p53

Négociation Négociation/négocier .........................................................................................................

MAN201 p58, MAN150 p63, MAN154 p55

Normes Normes comptables ........................................................................................................... Normes de qualité............................................................................................................... Normes professionnelles .................................................................................................

18

TIC109 p74, JT506 p74, TIC128 p76, JT500 p76 EXP110 p36, JT611 p36 FIS148 p177

REC178 p85, REC291 p92, REC123 p82, IRS117 p104, JT115 p104, IRS118 p104, IRS119 p105, IRS120 p105, IRS121 p106, IRS122 p106 MAN113 p51 EXP115 p37, EXP112 p37, EXP201 p44, EXP202 p44, EXP124 p41, EXP125 p42

Nu et meublé .............................................................................................................................

FLA017 p160

Organisation Organisation au sein du secrétariat ............................................................................. Organisation des missions ............................................................................................... Organisation du cabinet ....................................................................................................

MAN255 p68, MAN258 p69, MAN256 p68, MAN251 p66 EXP201 p44, EXP202 p44, SOC102 p122, JT300 p122 JT601 p53, EXP117 p38, MAN128 p53

Outils de la profession...........................................................................................................

SOC146 p126

Paie ................................................................................................................................................

SOC200 p110, SOC221 p110, SOC222 p111, SOC223 p111, SOC224 p112, REC206 p90, SOC226 p112, SOC227 p113, SOC228 p113, TIC109 p74, JT506 p74, TIC104 p74, JT508 p74, PSO200 p113, PSO300 p116, REC179 p85, SOC230 p114, SOC154 p130

Patrimoine ..................................................................................................................................

GES131 p144, JT412 p144, GES132 p145, GES134 p144, GES136 p145, FIS123 p171, FIS145 p176

PCG ................................................................................................................................................

REC178 p85, REC325 p98, REC324 p97

Performance ..............................................................................................................................

GES203 p152

Personnel ....................................................................................................................................

Voir Paie

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


Mots-clés

Mots-clés Plan de cession (loi de sauvegarde) ................................................................................

GES129 p143, JT406 p143

Plan de continuation (loi de sauvegarde) ......................................................................

GES128 p143, JT411 p143, GES129 p143, JT406 p143

Plan de financement .............................................................................................................

GES343 p154, JT400 p154, GES348 p154, JT407 p154

Plus-values Plus-values : Cessation d'activité ................................................................................. Plus-values : Fiscalité de l'entreprise ........................................................................

FIS155 p180 FIS154 p179, FIS147 p177, FIS330 p186, FIS153 p179

PME PME : contrôle interne ....................................................................................................... PME : évaluation/diagnostic/conseil ............................................................................ PME : fonction informatique............................................................................................ PME : fiscalité ....................................................................................................................... PME : rapprochements/fusions… ..................................................................................

REC182 p87, JT119 p87 GES122 p142, JT401 p142, REC304 p96, JT105 p96, GES201 p151 TIC109 p74, JT506 p74 FIS331 p186, FIS122 p170 REC121 p81

Pôle de spécialisation ............................................................................................................

MAN155 p55

Présentation (mission de –) ................................................................................................

REC302 p95, JT100 p95, EXP115 p37

Presse, bar, tabac....................................................................................................................

SEC265 p219

Prévention des difficultés (loi de sauvegarde) ...........................................................

GES128 p143, JT411 p143, GES129 p143, JT406 p143

Prévention des risques .........................................................................................................

GES147 p146, JT409 p146, JUR332 p204, GES158 p148, JT402 p148

Prévisionnel ...............................................................................................................................

GES343 p154, JT400 p154, GES153 p147, GES342 p153, GES348 p154, JT407 p154

Prévoyance .................................................................................................................................

FLA025 p121, SOC140 p125, SOC351 p136

Procédures collectives (loi de sauvegarde) .................................................................

GES128 p143, JT411 p143, GES129 p143, JT406 p143

Procédures convenues ..........................................................................................................

EXP124 p41

Protection sociale ....................................................................................................................

SOC100 p122, SOC300 p122, SOC134 p124

Qualité ..........................................................................................................................................

EXP117 p38, MAN113 p51

Rachat du cabinet ....................................................................................................................

EXP120 p51, JT609 p51

Ratios ............................................................................................................................................

GES201 p151

Recrutement ..............................................................................................................................

REC206 p90

Redressement judiciaire (loi de sauvegarde) ..............................................................

GES129 p143, JT406 p143

Régime matrimonial...............................................................................................................

JUR131 p199, SOC134 p124, GES131 p144, JT412 p144, GES134 p144

Rentabilité .................................................................................................................................

MAN267 p59, JT600 p59

Reporting comptable .............................................................................................................

GES346 p100, JT107 p100

Responsabilités Responsabilités du dirigeant (civile et pénale) ........................................................ Responsabilités de l'expert-comptable ......................................................................

JUR110 p196, JT314 p196, JUR333 p205, GES129 p143, JT406 p143 EXP102 p35, EXP202 p44

Ressources humaines ............................................................................................................

MAN128 p53, JT601 p53, SOC351 p136, SOC140 p125,

Retraite

SOC221 p110, SOC324 p134, SOC140 p125, SOC105 p123, SOC140 p125

Revenus fonciers .....................................................................................................................

FLA017 p160

Révision .......................................................................................................................................

Voir les séminaires rubrique « Comptabilité, Révision, Audit »

Risques.........................................................................................................................................

GES147 p146, JT409 p146, JUR332 p204, GES158 p148, JT402 p148, EXP102 p35, FIS113 p167, JT304 p167, TIC123 p76, JT618 p76, REC103 p81, FLA025 p121, SOC153 p129

RTT .................................................................................................................................................

SOC150 p127, SOC227 p113

SA/SARL ......................................................................................................................................

JUR322 p202, JUR323 p202, JUR326 p203, JUR101 p195, JUR203 p201, FIS102 p162, JUR321 p201

SAS/SASU....................................................................................................................................

JUR203 p201, JUR111 p197, JUR323 p202, JUR326 p203

Sauvegarde des entreprises ...............................................................................................

GES128 p143, JT411 p143

SCI/SCM/SCP .............................................................................................................................

JUR330 p204, JUR132 p200, FIS332 p187

Secrétariat .................................................................................................................................. Secrétariat : organisation ................................................................................................. Secrétariat : outils informatiques ................................................................................. Secrétariat : spécialisation et évolution ..................................................................... Secrétariat juridique ...........................................................................................................

Voir les séminaires rubrique « Secrétariat » MAN258 p69, MAN255 p68, MAN251 p66, MAN256 p68 TIC201 p70, PMA200 p71 MAN253 p67, JUR203 p201, MAN254 p67, MAN266 p69, MAN252 p66 JUR203 p201, JUR321 p201, JUR322 p202, JUR330 p204, PJU200 p207, PJU300 p208

Secteurs .......................................................................................................................................

Voir les séminaires rubrique « Secteurs et Secteur agricole »

Sécurité informatique............................................................................................................

Voir les séminaires rubrique « Système d’information et sécurité informatique »

SEM ................................................................................................................................................

SEC118 p216

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net

19


Mots-clés Mots-clés Services à la personne .......................................................................................................... Seuil (gestion) ...........................................................................................................................

REC293 p94

Signature électronique..........................................................................................................

JUR127 p199

Social.............................................................................................................................................

Voir les séminaires rubrique « Social »

Société Société civile .......................................................................................................................... Société de personnes : fiscalité ..................................................................................... Société en formation (juridique) ....................................................................................

20

SEC113 p214

JUR132 p200, GES134 p144, FIS142 p175, JUR330 p204, FIS332 p187 FLA032 p195 JUR127 p199

Soupçon........................................................................................................................................

EXP110 p36, JT611 p36

Stage d'expertise comptable ..............................................................................................

Voir les séminaires rubrique « Le stage »

Statut du conjoint.....................................................................................................................

JUR131 p199, JUR326 p203, SOC134 p124

Stratégie du cabinet ...............................................................................................................

SOC102 p122, JT300 p122

Syndicats .....................................................................................................................................

SEC116 p215

Système d’information ..........................................................................................................

Voir les séminaires rubrique « Système d’information et sécurité informatique »

Tableau de bord ........................................................................................................................

GES342 p153, SOC151 p128

Tableau de flux de trésorerie .............................................................................................

REC125 p83, GES201 p151, IRS117 p104, JT115 p104

Techniques d'audit ..................................................................................................................

REC326 p98, JT113 p98, REC327 p99

Télédéclarations/Téléprocédures/Télétransmissions ...........................................

TIC104 p74, JT508 p74, TIC120 p75, JT510 p75

Temps (gestion) ........................................................................................................................

MAN267 p59, JT600 p59

Temps partiel (social) ............................................................................................................

SOC325 p135, SOC221 p110, SOC150 p127

TPE .................................................................................................................................................

Voir PME

Traitement de texte ................................................................................................................

Voir Word

Transformation de société ...................................................................................................

JUR326 p203, FIS102 p162

Transmission .............................................................................................................................

EXP120 p51, JT609 p51

Trésorerie ...................................................................................................................................

GES201 p151

Tribunal de commerce...........................................................................................................

GES128 p143, JT411 p143, GES129 p143, JT406 p143

TUP.................................................................................................................................................

FIS117 p169

TVA .................................................................................................................................................

FIS115 p168, FIS130 p173, FIS143 p175, FIS324 p183

TVA intracommunautaire .....................................................................................................

FIS107 p165

Vendre une mission ................................................................................................................

MAN144 p62

Word ..............................................................................................................................................

TIC201 p70

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


Thèmes de Formation Choisissez vos formations par Thèmes PA C K A CT U A L I T É S E X P E R T S - C O M P TA B L E S Pack Actualités (fiscal, social, comptable et pratiques professionnelles) ............................................................................................................................................. PAC001 CAC

30

C O L L A B O R AT E U R S Pack Actualités collaborateurs (fiscal, social, comptable et pratiques professionnelles) ............................................................................................ PAC200

30

FORMATION HOMOLOGUÉE

EXERCICE PROFESSIONNEL E X P E R T S - C O M P TA B L E S Responsabilité du professionnel comptable indépendant (en e-learning) ..................................................................................................................... .......................... EXP102 Accueil ..................................................................................................................... .............................................................................................................................................................................................................................................. EXP101 L’obligation de conseil du cabinet : 15-20 questions à maîtriser ..................................................................................................................... ....................................................... EXP107 Le professionnel de l'expertise comptable face au blanchiment des capitaux et au financement du terrorisme .....EXP110/JT611 15-20 questions pratiques de déontologie ..................................................................................................................... ............................................................................................................................. EXP112 Normes professionnelles : doctrine, pratiques et outils ..................................................................................................................... .................................................................................. EXP115 Organiser le cabinet pour se préparer au contrôle qualité de la profession .......................................................................................................................................... EXP117 Expert-comptable : votre actualité 2010 ..................................................................................................................... ................................................................................................................................... EXP118 L’audit contractuel de comptes ..................................................................................................................... ................................................................................................................................................................. EXP122 CAC Les audits d'acquisition ..................................................................................................................... ........................................................................................................................................................................................ EXP123 Missions sur la base de procédures convenues ..................................................................................................................... ............................................................................................................. EXP124 Les attestations particulières de l'expert-comptable ................................................................................................................................................................................................................ EXP125 Le manuel de procédures du cabinet d'expertise-comptable ........................................................................................................................................................................................ EXP128

35 35 36 36 37 37 38 38 39 40 41 42 43

C O L L A B O R AT E U R S Appliquer les normes professionnelles au quotidien ..................................................................................................................... ...................................... EXP201/PRE201/PRE301 Conduite des missions : les bonnes pratiques pour éviter la mise en cause du cabinet .................................................................................................. EXP202 Collaborateur débutant : accueil dans la profession ..................................................................................................................... ............................................................................................. EXP204 Collaborateur débutant : accueil dans la profession (e-learning) .................................................................................................................................................................... EXP205 Collaborateur face au blanchiment (e-learning) ..................................................................................................................... ........................................................................................................... EXP210

44 44 45 45 46

FORMATION HOMOLOGUÉE

MANAGEMENT DU CABINET E X P E R T S - C O M P TA B L E S S'installer ou reprendre un cabinet : c'est possible ! ......................................................................................................................................................................................... EXP120/JT609 La démarche qualité du cabinet : vers la norme ISO 9001 ........................................................................................................................................................................ MAN113/JT607 Maîtrisez les techniques d’animation (niveau 1) .............................................................................................................................................................................................................................. MAN120 Optimisez vos performances en animation (niveau 2) ............................................................................................................................................................................................................ MAN121 Manager son équipe au quotidien ...................................................................................................................................................................................................................................................... MAN128/JT601 Partager et capitaliser les connaissances et compétences au sein du cabinet ............................................................................................................................ MAN151 Gérer les situations délicates : 10 moments-clés dans la relation client ....................................................................................................................... MAN154/JT617 Créer et structurer un pôle de spécialisation au sein du cabinet ......................................................................................................................................................................... MAN155 Tracer, organiser, sécuriser les flux d'information entrant et sortant du cabinet ...................................................................................................................... MAN157 Structurer la fonction communication/vente au sein du cabinet .......................................................................................................................................................................... MAN158

51 51 52 52 53 54 55 55 56 57

C O L L A B O R AT E U R S Écoutez vos clients et développez des missions ............................................................................................................................................................................................................................. MAN201 Les points clés pour comprendre le management du cabinet ................................................................................................................................................................................... MAN260 Gestion des temps : clé de la rentabilité du cabinet .......................................................................................................................................................................................... MAN267/JT600

58 58 59

M A R K E T I N G E T C O M M U N I C AT I O N E X P E R T S - C O M P TA B L E S Savoir se présenter et commenter un bilan en anglais .................................................................................................................................................................................. MAN141/JT615 Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net

62 21


Thèmes de Formation Développer le chiffre d'affaires et le portefeuille clients du cabinet : 25 actions de marketing opérationnel ..... MAN144/JT605 Savoir gérer un entretien et négocier avec un client ................................................................................................................................................................................................................ MAN150

62 63

C O L L A B O R AT E U R S Vendre les missions du cabinet : aspects méthodologiques et pratiques ........................................................................................................................ MAN400/JT603

63

S E C R É TA R I AT C O L L A B O R AT E U R S La fonction accueil : pivot de la communication interne et externe du cabinet ........................................................................................................................... MAN251 S'initier à la fiscalité ................................................................................................................................................................................................................................................................................................................... MAN252 S'initier au social ............................................................................................................................................................................................................................................................................................................................... MAN253 S'initier à la comptabilité ..................................................................................................................................................................................................................................................................................................... MAN254 Le secrétariat performant ..................................................................................................................................................................................................................................................................................................... MAN255 Le secrétariat de direction : augmentez votre efficacité grâce aux outils bureautiques ................................................................................................ MAN256 Secrétaires : gérer son temps et le planning du cabinet ................................................................................................................................................................................................... MAN258 Perfectionnez vos écrits professionnels ........................................................................................................................................................................................................................................................ MAN266 Secrétaires : maîtrisez les outils informatiques et bureautiques du cabinet ........................................................................................................................................ TIC201 Devenir assistant(e) polyvalent(e) au sein du cabinet ............................................................................................................................................................................................................ PMA200

66 66 67 67 68 68 69 69 70 71

SY S T È M E D ’ I N FO R M AT I O N E T S É C U R I T É I N FO R M AT I Q U E E X P E R T S - C O M P TA B L E S Les téléprocédures fiscales, sociales et bancaires ................................................................................................................................................................................................... TIC104/JT508 Évaluer le système d’information de la PME ........................................................................................................................................................................................................................ TIC109/JT506 CAC Organisation informatique du cabinet ............................................................................................................................................................................................................................................. TIC110/JT503 La GED et la conduite d’un projet de dématérialisation ...................................................................................................................................................................................... TIC120/JT510 Gérer la sécurité informatique du cabinet ................................................................................................................................................................................................................................ TIC123/JT618 Accompagner l'entreprise dans ses choix informatiques ................................................................................................................................................................................. TIC128/JT500 Créer son site internet en 1 jour ..................................................................................................................................................................................................................................................................................... TIC129 FORMATION HOMOLOGUÉE

74 74 75 75 76 76 77

C O M P TA B I L I T É , R É V I S I O N E T A U D I T C O N T R A CT U E L S E X P E R T S - C O M P TA B L E S Les risques liés aux comptabilités informatisées ........................................................................................................................................................................................................................... REC103 Rapprochement ou restructuration de PME : faire le bon choix ............................................................................................................................................................................... REC121 Élaborer les comptes consolidés selon le règlement CRC 99-02 ..................................................................................................................................................... REC123/JT108 Approfondir certains points de consolidation : conversions, retraitements, éliminations, fiscalité .............................................................. REC124 CAC Approfondir certains points de consolidation : Variation de périmètre, de capitaux propres et tableau de flux de trésorerie .................................................................................................................................... REC125 CAC Financement de la vie politique et comptes de campagne ......................................................................................................................................................................... REC126/JT116 Savoir lire et comprendre les états financiers américains et IFRS rédigés en anglais .................................................................................. CAC REC143/JT120 L’expert-comptable du comité d’entreprise .......................................................................................................................................................................................................................... REC172/JT112 Actifs et passifs : difficultés comptables et fiscales ............................................................................................................................................................................................................... REC178 CAC Les avantages au personnel : recensement, évaluation, traitement comptable et suivi ............................................................................ CAC REC179/JT117 Enjeux et mise en œuvre des comptes combinés : associations, mutuelles et autres entités ............................................................................... REC180 Fusions et apports partiels d'actifs : réussir la mise en œuvre dans les PME ................................................................................................................................. REC181 CAC Contrôle interne dans les PME ................................................................................................................................................................................................................................................................. REC182/JT119 Comptabilités dématérialisées : organiser, sécuriser, et satisfaire aux contrôles ..................................................................................................................... REC183 FORMATION HOMOLOGUÉE

FORMATION HOMOLOGUÉE

FORMATION HOMOLOGUÉE

FORMATION HOMOLOGUÉE

FORMATION HOMOLOGUÉE

FORMATION HOMOLOGUÉE

C O L L A B O R AT E U R S Maîtriser la comptabilisation des opérations courantes ........................................................................................................................................................................... REC204/PRE202 Réviser un grand-livre ...................................................................................................................................................................................................................................................................................... REC205/PRE203 Révision du cycle personnel et charges sociales ............................................................................................................................................................................................................................. REC206 Arrêter les comptes annuels 2010 : évolutions et nouveautés .................................................................................................................................................................................. REC209 Établir les comptes annuels et la liasse fiscale .................................................................................................................................................................................................... REC221/PRE205 Approche globale d’un dossier : aspects méthodologiques et pratiques ................................................................................................................................................... REC290 Maîtriser les difficultés comptables : opérations complexes ...................................................................................................................................................................................... REC291 Annexe : les engagements hors bilan : détection et prise en compte ........................................................................................................................................ REC292/JT118 22

81 81 82 82 83 83 84 84 85 85 86 86 87 88

89 89 90 91 91 92 92 93

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


Thèmes de Formation La gestion des seuils comptables sociaux et fiscaux ............................................................................................................................................................................................................... REC293 La vente sur internet : aspects comptables, juridiques et fiscaux ...................................................................................................................................................................... REC295 La conduite de la mission de présentation ................................................................................................................................................................................................ REC302/PRE208/JT100 La conduite des missions d’examen limité et d’audit .......................................................................................................................................................................................... REC303/JT101 Optimiser le traitement des dossiers des TPE ................................................................................................................................................................................................................ REC304/JT105 Organiser, déléguer, superviser les dossiers clients ............................................................................................................................................................................................. REC321/JT608 Présenter au client les comptes annuels et le dossier de gestion ........................................................................................................................................... REC322/PRE207 Maîtriser les essentiels du droit comptable ............................................................................................................................................................................................................................................. REC324 L’annexe : méthodologie et outils .............................................................................................................................................................................................................................................................................. REC325 Utiliser les techniques d’audit pour les missions de l'expertise comptable ................................................................................................................... REC326/JT113 Révision des comptes : pertinence des contrôles ........................................................................................................................................................................................................................... REC327 Des clés pour comprendre la comptabilité ................................................................................................................................................................................................................................................. REC329 Pratique du reporting comptable dans les PME : du PCG aux IFRS .............................................................................................................................................. GES346/JT107 Comptabilité financière – Prérequis e-learning ................................................................................................................................................................................................................................. REC294 Devenir responsable de dossiers comptables ........................................................................................................................................................................................................................................ PRE200 Devenir responsable de missions .............................................................................................................................................................................................................................................................................. PRE300

94 94 95 95 96 96 97 97 98 98 99 99 100 100 101 101

IFRS E X P E R T S - C O M P TA B L E S Connaître et pratiquer les IFRS : présentation des états financiers IFRS ............................................................................................................................ IRS117/JT115 104 CAC Connaître et pratiquer les IFRS : actifs corporels ............................................................................................................................................................................................................................. IRS118 104 CAC Connaître et pratiquer les IFRS : autres actifs ....................................................................................................................................................................................................................................... IRS119 105 CAC Connaître et pratiquer les IFRS : passifs ......................................................................................................................................................................................................................................................... IRS120 105 CAC Connaître et pratiquer les IFRS : compte de résultat et transition aux IFRS ......................................................................................................................................... IRS121 106 CAC Connaître et pratiquer les IFRS : les comptes consolidés ................................................................................................................................................................................................... IRS122 106 CAC Visa pour les IFRS ................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................. IFR000 107 FORMATION HOMOLOGUÉE

FORMATION HOMOLOGUÉE

FORMATION HOMOLOGUÉE

FORMATION HOMOLOGUÉE

FORMATION HOMOLOGUÉE

FORMATION HOMOLOGUÉE

PA I E C O L L A B O R AT E U R S Pratique de la paie : les aspects courants .................................................................................................................................................................................................................................................. SOC200 110 Pratique de la paie : les aspects complexes ........................................................................................................................................................................................................................................... SOC221 110 Pratique de la paie : spécificités du bâtiment et travaux publics (BTP) ...................................................................................................................... SOC222/PSO3062 111 Pratique de la paie : spécificités de l’hôtellerie et de la restauration (HCR) ....................................................................................................... SOC223/PSO3063 111 Pratique de la paie : spécificités du spectacle .................................................................................................................................................................................................................................... SOC224 112 Pratique de la paie lors du départ du salarié .......................................................................................................................................................................................................................................... SOC226 112 Pratique de la paie : gestion des absences et jours non travaillés ..................................................................................................................................................................... SOC227 113 Pratique de la paie : spécificités du secteur du transport ................................................................................................................................................................................................ SOC228 113 Actualité de la paie ........................................................................................................................................................................................................................................................................................................................... SOC230 114 Devenir assistant paie .................................................................................................................................................................................................................................................................................................................. PSO200 115 Devenir collaborateur confirmé paie ..................................................................................................................................................................................................................................................................... PSO300 116 SOCIAL E X P E R T S - C O M P TA B L E S Prévoyance : préconisation pour minimiser les risques (e-learning) …………………………………............................................................................................................................ FLA025 Formation professionnelle : nouvelle réforme, portabilité du DIF, plan de formation, entretien professionnel……………………........................................................................................................................................................................................................................................................................................... FLA030 Actualités sociales ………………………………… ............................................................................................................................................................................................................................................................. SOC100/SOC300 Missions sociales : organisez votre cabinet ! ………………………………… ............................................................................................................................................................................... SOC102/JT300 Les 10 questions sociales à maîtriser : obligation de conseil ………………………………… ................................................................................................................................................. SOC103 Les retraites : quelle stratégie pour les dirigeants ? ………………………………… ............................................................................................................................................................................. SOC105 Salaires ou dividendes : quelle stratégie pour les dirigeants de société ? …………………………………......................................................................................................... SOC132 Le choix du statut social du dirigeant et de son conjoint …………………………………................................................................................................................................................................ SOC134 Retraite et prévoyance des salariés : sécurisez vos dossiers ………………………………… ................................................................................................................................................... SOC140 Des outils pour développer vos missions sociales ………………………………… ..................................................................................................................................................................................... SOC146 Durée du travail : gestion et applications pratiques …………………………………................................................................................................................................................................................ SOC150 Le tableau de bord social de l'entreprise : générateur de mission …………………………………............................................................................................................. SOC151/JT316 Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net

121 121 122 122 123 123 124 124 125 126 127 128 23


Thèmes de Formation Les risques en tant qu'employeur: alertez et sécurisez vos clients ………………………………… ............................................................................................................................... SOC153 Supervision et sécurisation du secteur paie en cabinet ………………………………… .................................................................................................................................................................... SOC154 Retraite et remunération : quelle stratégie pour l'expert-comptable ? ………………………………… ................................................................................................................... SOC155 Les entretiens annuels: obligation, outils et mise en œuvre …………………………………..................................................................................................................................................... SOC156 Diagnostic social : de nouvelles missions ………………………………… ......................................................................................................................................................................................... SOC229/JT301

129 130 131 132 132

C O L L A B O R AT E U R S Les contrôles sociaux et les principaux chefs de redressement ............................................................................................................................ SOC322/PSO306/JT313 Rupture du contrat de travail, CDI, CDD : licenciement, rupture conventionnelle, démission, retraite ..................................................... SOC324 CDI, CDD, temps plein et temps partiel : les clauses indispensables ............................................................................................................................................................ SOC325 Affiliation et calcul des cotisations TNS : des repères pour comprendre ................................................................................................................................................. SOC350 Comprendre et comparer les contrats d'assurance retraite et de prévoyance .................................................................................................................................. SOC351 10 à 20 cas de remise en cause des aides et exonérations sociales ................................................................................................................................................................ SOC352 Sécuriser vos déclarations sociales avec « Audit Paie » ...................................................................................................................................................................................................... SOC354 Social – Prérequis e-learning .......................................................................................................................................................................................................................................................................................... SOC231 Devenir responsable du pôle social ........................................................................................................................................................................................................................................................................ PSO400

133 134 135 136 136 137 137 138 139

GESTION E X P E R T S - C O M P TA B L E S La roue de la relance : SAV Congrès (e-learning) ............................................................................................................................................................................................................................. GES165 Pratiquer l’évaluation des PME ............................................................................................................................................................................................................................................................... CAC GES122/JT401 La pratique de la loi de sauvegarde : prévention des difficultés des entreprises .................................................................................................. CAC GES128/JT411 La pratique de la loi de sauvegarde : après la cessation des paiements de l’entreprise ............................................................................ GES129/JT406 La gestion de patrimoine n° 1 : méthodologie de diagnostic ................................................................................................................................................................. GES131/JT412 La gestion de patrimoine n° 2 : conséquences et principaux choix personnels ............................................................................................................................. GES134 La gestion de patrimoine n° 3 : approche conseil .......................................................................................................................................................................................................................... GES132 La gestion de patrimoine n° 4 : perfectionnement, cas pratiques et actualisation .................................................................................................................. GES136 Alertez vos clients sur leurs risques professionnels et environnementaux ...................................................................................................................... GES147/JT409 Création d’entreprise : structurer et développer l’offre du cabinet ...................................................................................................................................................................... GES153 Conduire vos missions liées a la transmission d'entreprise ..................................................................................................................................................................... GES157/JT403 Les assurances de l’entreprise et le devoir de conseil ...................................................................................................................................................................................... GES158/JT402 Le développement durable en action : le devoir de conseil ............................................................................................................................................................................................. GES160 Aider son client à surmonter une crise dans son entreprise .......................................................................................................................................................................................... GES163 Accompagner l’auto-entrepreneur ................................................................................................................................................................................................................................................................................. GES161

142 142 143 143 144 144 145 145 146 147 148 148 149 150 150

C O L L A B O R AT E U R S Faire parler le bilan de la petite entreprise ............................................................................................................................................................................................................................................... GES201 Connaître les coûts pour piloter l'entreprise ..................................................................................................................................................................................................................... GES202/JT416 Repenser la mission TPE pour l'utilité client et la performance du cabinet ........................................................................................................................................ GES203 5 à 10 points pour assurer le suivi du dossier client en procédures collectives ............................................................................................................................ GES204 Établir un résultat flash et un tableau de bord ................................................................................................................................................................................................................................... GES342 La mission d’assistance à la création d’entreprise ................................................................................................................................................................................................... GES343/JT400 Monter un business-plan .................................................................................................................................................................................................................................................................................. GES348/JT407 Accompagner l’entreprise dans ses recherches de financement ................................................................................................................................................................... GES350

151 151 152 153 153 154 154 155

FORMATION HOMOLOGUÉE

FORMATION HOMOLOGUÉE

FISCALITÉ E X P E R T S - C O M P TA B L E S FLA033 CET : aspects pratiques ………………………………….......................................................................................................................................................................................................................................................................... CAC Réforme de la TVA immobilière : modalités pratiques ………………………………….......................................................................................................................................................................... FLA034 Le paquet TVA 2010 : préparons-nous aux nouvelles règles applicables en matière de territorialité des services (e-learning) ………………………………… ............................................................................................................................................................................ FLA029 Fiscalité de l’investissement locatif : nu et meublé ................................................................................................................................................................................................................... FLA017 Utiliser la défiscalisation dans les DOM, déjouer les pièges ......................................................................................................................................................................................... FLA031 Loi de finances 2011 ..................................................................................................................................................................................................................................................................................................... FIS101/JT321 CAC Changement de régime fiscal : opportunités et difficultés ................................................................................................................................................................................................ FIS102 CAC Comprendre et maîtriser l’intégration fiscale ............................................................................................................................................................................................................................................ FIS103 CAC Fiscalité des dirigeants et de l’entreprise individuelle .......................................................................................................................................................................................... FIS105/JT305 FORMATION HOMOLOGUÉE

FORMATION HOMOLOGUÉE

FORMATION HOMOLOGUÉE

FORMATION HOMOLOGUÉE

24

159 159 160 160 161 161 162 163 164

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


Thèmes de Formation Maîtriser le formalisme de la TVA intracommunautaire et les transferts avec les pays tiers .................................................................................... FIS107 CAC Comprendre et appliquer les conventions fiscales internationales ................................................................................................................................................ FIS109/JT311 CAC Missions auprès des groupes de sociétés : aspect fiscal .............................................................................................................................................................................. FIS110/JT306 CAC Contrôle et contentieux fiscaux : principes et pratiques ................................................................................................................................................................................. FIS113/JT304 Fiscalité des sociétés holding ........................................................................................................................................................................................................................................................................................... FIS115 Actualité fiscale ....................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................... FIS116 De la fusion à la TUP : maîtriser fiscalement les restructurations ......................................................................................................................................................................... FIS117 CAC Détecter les risques fiscaux de l’entreprise ............................................................................................................................................................................................................................ FIS121/JT302 CAC Optimiser la gestion fiscale de la PME ................................................................................................................................................................................................................................................................. FIS122 ISF : prendre les bonnes options .................................................................................................................................................................................................................................................................................... FIS123 Impôt sur le revenu : maîtriser les opportunités fiscales ...................................................................................................................................................................................................... FIS124 Les risques liés à la TVA ............................................................................................................................................................................................................................................................................................................... FIS130 CAC Fiscalité des titres de sociétés : acquisition, gestion, cession ..................................................................................................................................................................................... FIS132 CAC Assurer la mission fiscale dans les associations .......................................................................................................................................................................................................... FIS141/JT308 Les sociétés civiles de gestion immobilière : intérêts et difficultés ............................................................................................................................................... FIS142/JT309 Fiscalité des constructeurs et marchands de biens ........................................................................................................................................................................................................................ FIS143 CAC Fiscalité immobilière : approfondissements et particularités ......................................................................................................................................................................................... FIS144 CAC Le démembrement de propriété : outil d’optimisation fiscale ......................................................................................................................................................................................... FIS145 Optimisation fiscale de la transmission d’entreprise .................................................................................................................................................................................................................... FIS147 Innovation et recherche : profiter des opportunités fiscales ............................................................................................................................................................................................ FIS148 Les crédits d’impôt : votre devoir de conseil .............................................................................................................................................................................................................................................. FIS151 Fiscalité des plus-values : maîtriser les exonérations ............................................................................................................................................................................................................... FIS153 L’immobilier d’entreprise : les erreurs à ne pas commettre ............................................................................................................................................................................................... FIS154 Acquisition-cession d’entreprise (aspects juridiques et fiscaux) ............................................................................................................................................................................... FIS155 CET : appréhender, déclarer, contrôler ...................................................................................................................................................................................................................................... FIS157/PFI102a

165 166 167 167 168 168 169 169 170 171 172 173 174 174 175 175 176 176 177 177 178 179 179 180 181

C O L L A B O R AT E U R S Les quinze-vingt questions fiscales à maîtriser .................................................................................................................................................................................................................................... FIS301 Maîtriser le formalisme fiscal pour prévenir les sanctions ................................................................................................................................................................................................. FIS322 Maîtriser les difficultés d’application de la TVA ................................................................................................................................................................................ FIS324/PRE206/PFI104 Maîtriser les difficultés de la détermination du résultat fiscal BIC/IS .................................................................................................................................... FIS328/PFI103 Impôt sur le revenu : comprendre et préparer la déclaration .................................................................................................................................................................. FIS329/PFI101 Plus-values et transmission d’entreprise ......................................................................................................................................................................................................................................................... FIS330 Initiation à la fiscalité des TPE/PME ........................................................................................................................................................................................................................................................................ FIS331 Les sociétés civiles de gestion immobilière : aspects juridiques, fiscaux et comptables ................................................................................................. FIS332 Droits d’enregistrement : ce qu’il faut savoir ................................................................................................................................................................................................................. FIS334/PFI1022 Comprendre et remplir les déclarations fiscales annuelles de l’entreprise .............................................................................................................................................. FIS335 Comprendre et remplir les déclarations fiscales annuelles de l’entreprise (e-learning) ..................................................................................................... FIS336 Fiscalité – Prérequis (e-learning) ................................................................................................................................................................................................................................................................................. FIS337 La pratique des principaux impôts : consolider vos connaissances ...................................................................................................................................................................... PFI100

182 183 183 184 185 186 186 187 187 188 189 190 191

FORMATION HOMOLOGUÉE

FORMATION HOMOLOGUÉE

FORMATION HOMOLOGUÉE

FORMATION HOMOLOGUÉE

FORMATION HOMOLOGUÉE

FORMATION HOMOLOGUÉE

FORMATION HOMOLOGUÉE

FORMATION HOMOLOGUÉE

FORMATION HOMOLOGUÉE

JURIDIQUE E X P E R T S - C O M P TA B L E S EIRL, ce qu’il faut savoir ............................................................................................................................................................................................................................................................................................................ FLA032 Actualisation en droit des sociétés .......................................................................................................................................................................................................................................................................... JUR101 CAC Actuel association ............................................................................................................................................................................................................................................................................................................................... JUR102 CAC Missions auprès des groupes de sociétés : aspects juridique et pénal ................................................................................................................................... JUR110/JT314 CAC La société par actions simplifiée (SAS) : opportunités et risques .......................................................................................................................................................................... JUR111 Les métiers de l’expert-comptable en milieu judiciaire et l’expertise judiciaire ....................................................................................................... JUR123/JT307 Droit des affaires : des incontournables pour bien conseiller vos clients ................................................................................................................................................. JUR127 Le couple à l’épreuve du droit des affaires .................................................................................................................................................................................................................................................. JUR131 Pratique de la société civile : maîtriser les difficultés ............................................................................................................................................................................................................ JUR132 CAC Diagnostic de conformité juridique des sociétés ................................................................................................................................................................................................................................ JUR135 CAC

195 195 196 196 197 198 199 199 200 200

C O L L A B O R AT E U R S S’initier à la pratique du secrétariat juridique ........................................................................................................................................................................................................................................ JUR203 Créer et gérer le dossier juridique du client en société ........................................................................................................................................................................................................... JUR321 Assurer au quotidien le suivi juridique des sociétés ..................................................................................................................................................................................................................... JUR322

201 201 202

FORMATION HOMOLOGUÉE

FORMATION HOMOLOGUÉE

FORMATION HOMOLOGUÉE

FORMATION HOMOLOGUÉE

FORMATION HOMOLOGUÉE

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net

25


Thèmes de Formation Droit des sociétés : perfectionnement et analyse par tableaux de synthèse ....................................................................................................................................... JUR323 SA, SAS, SARL, la nouvelle donne ............................................................................................................................................................................................................................................................................... JUR326 Identifier et formaliser les conventions réglementées ............................................................................................................................................................................................................. JUR327 SCP, SCM, SCI : le suivi juridique ................................................................................................................................................................................................................................................................................. JUR330 5 à 10 questions juridiques à maîtriser en droit des affaires ......................................................................................................................................................................................... JUR332 5 à 10 questions à maîtriser en droit pénal des affaires ....................................................................................................................................................................................................... JUR333 Accompagner la cessation volontaire d’activité ................................................................................................................................................................................................................................... JUR335 Droit civil – Prérequis e-learning ................................................................................................................................................................................................................................................................................ JUR205 Droit des sociétés – Prérequis e-learning ..................................................................................................................................................................................................................................................... JUR206 Devenir collaborateur juridique : assurer le suivi annuel ...................................................................................................................................................................................................... PJU200 Devenir responsable du pôle juridique ................................................................................................................................................................................................................................................................. PJU300

202 203 203 204 204 205 205 206 206 207 208

S E CT E U R S PA R T I C U L I E R S E X P E R T S - C O M P TA B L E S Les missions dans les associations liées au secteur public : spécificités et risques ...................................................................................... CAC SEC105/JT114 Secteur public : les questions à maîtriser .................................................................................................................................................................................................................................................... SEC110 Marchés publics : comment le cabinet répond-il à un appel d’offres ? ........................................................................................................................................................ SEC112 Traiter les entités de services à la personne ............................................................................................................................................................................................................................................ SEC113 CAC La comptabilité dans le secteur social et médico-social ..................................................................................................................................................................................................... SEC114 Nouvelle mission de révision des dossiers de syndicats SEC116 dans le cadre de leurs nouvelles obligations comptables .................................................................................................................................................................................................. CAC Révision des comptes de copropriétés ................................................................................................................................................................................................................................................................ SEC117 Développer vos missions auprès des SEM, SDR, EPCC, EPIC .......................................................................................................................................................................................... SEC118 FORMATION HOMOLOGUÉE

FORMATION HOMOLOGUÉE

FORMATION HOMOLOGUÉE

C O L L A B O R AT E U R S Traiter un dossier bâtiment ................................................................................................................................................................................................................................................................................................... SEC261 Traiter un dossier hôtellerie et restauration .............................................................................................................................................................................................................................................. SEC262 Traiter un dossier bar, presse, tabac ...................................................................................................................................................................................................................................................................... SEC265 Traiter un dossier association et fondation ............................................................................................................................................................................................................................ SEC301/JT110 Traiter un dossier profession libérale (BNC) ............................................................................................................................................................................................................................................... SEC302 Traiter un dossier agence immobilière, administration de biens et syndic de copropriété ............................................................................................. SEC303 Traiter un dossier promotion immobilière ...................................................................................................................................................................................................................................................... SEC304

26

212 212 213 214 214 215 216 216

217 218 219 219 220 220 221

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


Formation continue PAGES

➥ Pack Actualités

28

➥ Exercice Professionnel

32

➥ Management du cabinet

48

➥ Marketing / communication

60

➥ Secrétariat

64

➥ Systèmes d’information et sécurité informatique

72

➥ Comptabilité, Révision, Audit contractuel

78

➥ IFRS

102

➥ Paie

108

➥ Social

118

➥ Gestion

140

➥ Fiscalité

156

➥ Juridique

192

➥ Secteurs

210

➥ Préparation au diplôme d’expertise comptable (DEC)

226

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net

27


Pack Actualités

édito LE

«

PACK

ACTUALITÉS

»

:

UN

SUCCÈS

!

C

ette formule originale et réutilisable en intra, connaît un fort succès. Le « Pack Actualités » permet chaque trimestre de suivre une journée de formation pour faire le point sur l’actualité en fiscalité, social, comptabilité et pratiques professionnelles. Chaque participant reçoit, outre le support traditionnel, un CD-ROM comprenant : • des diaporamas thématiques ; • un résumé de l’actualité ; • l’accès à l’ensemble des textes officiels au moyen de liens hypertextes ; • des notes de synthèse. Ce produit est idéal pour disposer rapidement d’une actualité sélectionnée et d’un kit d’animation complet qui va permettre à la personne qui a suivi une de ces journées d’organiser des séances d’information en intra et ainsi réaliser un gain de temps appréciable pour tout le cabinet.

28

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


Pack Actualités

LISTE

DES

SÉMINAIRES

E X P E R T S - C O M P TA B L E S

Pack Actualités (fiscal, social, comptable et pratiques professionnelles) PAC001

FORMATION HOMOLOGUÉE

CAC

30

C O L L A B O R AT E U R S

Pack Actualités collaborateurs (fiscal, social, comptable et pratiques professionnelles) PAC200

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net

30

29


Pack Actualités > Pack actualités (fiscal, social, comptable et pratiques professionnelles) La particularité de ce séminaire est de former chaque trimestre, sur l'actualité, les experts-comptables référents du cabinet. Il permet d'identifier toutes les nouveautés et d'analyser leurs impacts sur les missions du cabinet,

notamment en fonction du calendrier de chaque domaine. Chaque participant reçoit un support de formation lui permettant d'organiser ensuite des sessions en interne.

Expert-comptable Commissaire aux comptes

PAC001

FORMATE ION HOMOLOGUÉ

Objectifs

Contenu

• Être à jour de l’actualité dans les domaines suivants : droit fiscal, droit social, droit comptable et pratiques professionnelles.

Il est établi en fonction de l’actualité de chaque trimestre dans les domaines suivants :

• Être capable de former ensuite les autres membres du cabinet sur l'actualité dans ces domaines, grâce au support sur cédérom fourni.

Pédagogie • Exposé • Étude de cas

CAC

• Droit fiscal : – actualité législative et réglementaire (lois, décrets, arrêtés) – actualité doctrinale (instructions administratives, rescrits, réponses ministérielles) – actualité jurisprudentielle – des thématiques sur un sujet ayant trait à l'actualité trimestrielle sont abordées en fin de partie fiscale • Droit social : – actualité législative et réglementaire (lois, décrets, arrêtés) – actualité doctrinale (circulaires ACOSS...) – actualité jurisprudentielle – des thématiques sur un sujet ayant trait à l'actualité trimestrielle sont abordées en fin de partie • Comptabilité • Pratiques professionnelles

> Pack actualités collaborateurs (fiscal, social, comptable et pratiques professionnelles) La particularité de ce séminaire est de former chaque trimestre, sur l'actualité, les collaborateurs référents du cabinet. Il permet d'identifier toutes les nouveautés et d'analyser leurs impacts sur les missions du cabinet,

notamment en fonction du calendrier de chaque domaine. Chaque participant reçoit un support de formation lui permettant d'organiser ensuite des sessions en interne.

Collaborateur

4 jours

PAC200

Objectifs

Contenu

• Être à jour de l’actualité dans les domaines suivants : droit fiscal, droit social, droit comptable et pratiques professionnelles.

Il est établi en fonction de l’actualité de chaque trimestre dans les domaines suivants :

• Être capable de former ensuite les autres membres du cabinet sur l'actualité dans ces domaines, grâce au support sur cédérom fourni.

4 jours

• Droit fiscal : – actualité législative et réglementaire (lois, décrets, arrêtés) – actualité doctrinale (instructions administratives, rescrits, réponses ministérielles) – actualité jurisprudentielle – des thématiques sur un sujet ayant trait à l'actualité trimestrielle sont abordées en fin de partie fiscale • Droit social : – actualité législative et réglementaire (lois, décrets, arrêtés) – actualité doctrinale (circulaires ACOSS...) – actualité jurisprudentielle – des thématiques sur un sujet ayant trait à l'actualité trimestrielle sont abordées en fin de partie • Comptabilité • Pratiques professionnelles

30

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


A4 (65)_Mise en page 1 24/09/10 09:23 Page3

L’ORDRE À VOTRE SERVICE

COLLECTION POCKET

EIRL : aspects juridiques, comptables, fiscaux et sociaux Synthétique, pratique, simple d’utilisation et pédagogique, cette collection, que vous avez été nombreux à plébisciter, s’enrichit régulièrement de nouveaux titres. Des ouvrages à avoir toujours en poche. La loi du 15 juin 2010 a créé un nouveau statut pour le chef d’entreprise : l’entrepreneur individuel à responsabilité limitée (EIRL). Désormais, l’exploitant individuel peut protéger son patrimoine personnel en procédant à la déclaration d’un patrimoine d’affectation qui constituera le seul gage des créanciers professionnels. Cette réforme s’accompagne d’un nouveau statut fiscal pour le chef d’entreprise qui est désormais autorisé à opter pour l’impôt sur les sociétés, sans pour autant être contraint de constituer une personne morale. Ce nouveau statut juridique et fiscal s’avère particulièrement novateur et devrait entrer en vigueur le 1er janvier 2011. Ce pocket aborde successivement les aspects : • juridiques, • comptables, • fiscaux, • et sociaux attachés à ce nouveau statut. N’attendez pas pour découvrir l’essentiel de l’EIRL ! ECM - Octobre 2010 - 15 € TTC dont TVA 5,5 %

BON DE COMMANDE Cabinet . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Nom . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Prénom . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Adresse . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Code postal

Ville . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

PUB À VENIR

Téléphone . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Télécopie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

❑ Je commande le pocket EIRL : aspects juridiques, comptables, fiscaux et sociaux

Quantité

P.U. TTC

P.T. TTC

........

15,00 €

........€ To t a l . . . . . . . . €

❑ Je règle par chèque ❑ Je paye par CB, N°

N° de cryptogramme

Date d’expiration

Bon de commande à retourner à ECM accompagné de votre règlement à l’ordre d’ECM ou par CB 19, rue Cognacq-Jay - 75341 Paris cedex 07 - Tél. 01 44 15 95 95 - Fax 01 44 15 90 76

signature

Ateliers 65

(Trois derniers chiffres situés au dos de la carte à côté de votre signature)


Exercice professionnel

édito VERS UN NOUVEAU RÉFÉRENTIEL NORMATIF ET DÉONTOLOGIQUE

L

e Conseil Supérieur de l’Ordre a adopté, lors de sa session du 7 juillet 2010, un nouveau référentiel normatif et déontologique des missions de l'expert-comptable conforme aux pratiques internationales. Ce nouveau référentiel, en cours d’agrément, comprend outre l’actualisation des normes de travail existantes, deux nouvelles transpositions : – la norme applicable à la mission d’examen d’informations sur la base de procédures convenues ; et – celle relative à la mission de compilation de comptes, cette dernière ayant un champ d’application limité dans le contexte national. Il comprend également la transposition de la norme internationale traitant de la maîtrise de la qualité des missions au sein des cabinets. Cette norme constitue un des piliers du cadre de référence et se situe après le Code de déontologie dans la hiérarchie des textes applicables aux missions de l’expert-comptable. Le nouveau référentiel devrait être applicable à compter du 1er Janvier 2012, à condition d’obtenir l’agrément ministériel avant fin mars 2011. Dans l'intervalle, c’est le référentiel de 2003 qui s'applique. Toutefois, les formations sur les normes proposées dans ce catalogue citent d’ores et déjà le nouveau référentiel. Cette offre sera entièrement revue dès agrément du nouveau référentiel. Vous trouverez également dans cette rubrique une grande variété d’autres formations permettant de cerner et maîtriser des concepts fondamentaux tels que déontologie, obligation de conseil, responsabilité, préparation au contrôle qualité, ou encore, infractions financières ainsi que blanchiment des capitaux. Les deux formations sur ce dernier thème sont sous la responsabilité du comité Blanchiment du Conseil Supérieur de l’Ordre. Découvrez aussi les formats e-learning d’accès plus souple : – « Responsabilité du professionnel comptable indépendant » (EXP 102) ; – « Collaborateur débutant : accueil dans la profession » (EXP 205) ; « Le collaborateur face au blanchiment » (EXP 210). Et toujours, votre RDV annuel d’actualités et d’échanges à ne pas manquer : « Expert-comptable : votre actualité 2010 » (EXP 118). 32

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


Exercice professionnel

LISTE

DES

SÉMINAIRES

E X P E R T S - C O M P TA B L E S

Responsabilité du professionnel comptable indépendant (en e-learning) EXP102

35

Accueil EXP101

35

L’obligation de conseil du cabinet : 15-20 questions à maîtriser EXP107

36

Le professionnel de l'expertise comptable face au blanchiment des capitaux et au financement du terrorisme EXP110/JT611

36

15-20 questions pratiques de déontologie EXP112

37

Normes professionnelles : doctrine, pratiques et outils EXP115

37

Organiser le cabinet pour se préparer au contrôle de qualité de la profession EXP117

38

Expert-comptable : votre actualité 2010 EXP118

38

L’audit contractuel de comptes EXP122

39

Les audits d'acquisition EXP123

FORMATION HOMOLOGUÉE

CAC

40

Missions sur la base de procédures convenues EXP124

41

Les attestations particulières de l'expert-comptable EXP125

42

Le manuel de procédures du cabinet d'expertise comptable EXP128

43

C O L L A B O R AT E U R S

Appliquer les normes professionnelles au quotidien EXP201/PRE201/PRE301

44

Conduite des missions : les bonnes pratiques pour éviter la mise en cause du cabinet EXP202

44

Collaborateur débutant : accueil dans la profession EXP204

45

Collaborateur débutant : accueil dans la profession (e-learning) EXP205

45

Collaborateur face au blanchiment (e-learning) EXP210

46

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net

33


Exercice professionnel

A U T R E S FO R M AT I O N S

34

L’expert-comptable du comité d’entreprise REC172/JT112

84

La conduite de la mission de présentation REC302/JT100

95

La conduite des missions d’examen limité et d’audit REC303/JT101

95

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


Exercice professionnel Expertcomptable

Responsabilité du professionnel comptable indépendant (en e-learning) Sensibilisation à la chaîne de responsabilités dans une profession réglementée et à la prévention : Comment se prémunir face aux risques de poursuites ? Comment réagir efficacement pour ne pas subir à l'improviste, sans préparation, le traumatisme d'une mise en cause. Formation en e-learning pour l'acquisition des connaissances essentielles et l'accès à la documentation et à

En pratique

Contenu

• Connaître l'étendue des obligations professionnelles et ses conséquences.

Sensibilisation à la responsabilité

• Maîtriser la responsabilité pour prévenir les mises en cause. • Savoir gérer les sinistres. • Disposer d'illustrations et de jurisprudences.

• La responsabilité est un des fondements de l'exercice professionnel libéral • Responsabilité civile – Responsabilité contractuelle ou délictuelle – Manquements • Responsabilité pénale – Délits – Blanchiment • Responsabilité disciplinaire

• Maîtrise de la responsabilité – Prévention des risques – Encadrement de la responsabilité – Couverture d'assurance • Gestion des sinistres – Les procédures – La défense – La gestion de crise

Pédagogie • Tests d'auto-évaluation • QCM de validation • Séquences vidéo

Expertcomptable

> Accueil Ce séminaire est l'occasion d'accueillir le nouvel inscrit dans son Conseil régional, de lui présenter l'équipe des élus et permettre ainsi de tisser des liens entre les nouveaux professionnels et leur instance. Ainsi bien informé sur le fonctionnement des instances, sur les

outils mis à la disposition de tous les professionnels, sur les sujets d'actualité régionale, nationale, voire internationale, le nouvel expert-comptable disposera de tous les atouts pour se consacrer au développement de son activité professionnelle.

Objectifs

Contenu

• Être capable de bien démarrer son activité.

L’accueil au sein de la profession

• Connaître son Conseil régional. • Être capable d'appréhender rapidement le tissu économique et relationnel de la région. • Savoir positionner son exercice professionnel face aux évolutions de la profession. • Savoir identifier les ressources disponibles au service des nouveaux confrères.

EXP102

la jurisprudence permettant de satisfaire ses besoins de recherche personnelles. Ce module de 14 heures est découpé en chapitres. Chaque chapitre comprend un contenu et des tests d'autoévaluation. À la fin du parcours, l'acquisition des connaissances sera validée par un test en ligne. L'apprenant bénéficie d'un tutorat à distance.

Objectifs • Connaître et apprécier les évolutions de l'environnement.

2 jours

• L’organisation du Conseil supérieur et du Conseil Régional de l’Ordre des Experts-Comptables • Les permanents, les élus, les commissions • Votre place au sein de la profession

Les outils au service de la profession • Ressources documentaires • Services techniques de veille, d’assistance,... • Offre en matière de formation, la législation, les aides financières

1 jour

EXP101

Le tissu économique de la région • Données statistiques économiques, évolution, grands projets... • Carnet d’adresses

Le démarrage de votre activité • Vos premières missions, vos premiers dossiers, vos premiers rapports • Modèles, lettres types

Le comportement professionnel • Quiz sur votre autonomie professionnelle • Déontologie, responsabilité, secret professionnel,... • Relation avec les confrères, les instances professionnelles, les clients • Communication, management du cabinet

Pédagogie Pour aller plus loin Les séminaires complémentaires pour suivre la formation (Références CFPC) EXP115 – EXP107 – EXP112

• Exposé • Tests d'auto-évaluation • Échange d'expériences • Analyse de documentation

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net

35


Exercice professionnel Expertcomptable

> L’obligation de conseil du cabinet :

1 jour

15-20 questions à maîtriser Le Code de déontologie a consacré l'obligation de conseil du professionnel. Ce séminaire incontournable permet de : • définir et délimiter la notion d’obligation de conseil, le devoir d'information pour mieux l’appréhender et se préparer ;

Objectifs

Contenu

• Connaître et comprendre les enjeux de l’obligation de conseil pour l’expert-comptable.

Le contexte

• Connaître les cas de mise en cause pour défaut de conseil par étude de la jurisprudence. • Savoir s’organiser pour se protéger d'éventuelles mises en cause pour défaut de conseil. • Être capable de définir et adopter une attitude de prévention. • Être capable de se constituer une check-list des pratiques à mettre en place au sein du cabinet.

EXP107

• replacer l'obligation de conseil, dans le cadre plus large des bonnes pratiques professionnelles pour conduire au mieux ses missions ; • limiter les éventuelles mises en cause de responsabilité civile de l’expert-comptable.

• Cadre d’intervention de l’expert-comptable • Conditions de mise en cause de la responsabilité civile • Nature du devoir de conseil • Déclinaison du devoir de conseil

En pratique • Prévention des cas de mise en cause – Le savoir-faire – le faire savoir – Le savoir-être

• Les causes d’exonération • Preuves du manquement au devoir de conseil • Le déroulement judiciaire

Pédagogie • Étude de cas • Échange d'expériences • Débat • Mini-cas d'application • QCM de validation • Analyse de documentation

Pour aller plus loin Les séminaires complémentaires pour suivre la formation (Références CFPC) EXP201 – EXP112

> Le professionnel de l’expertise comptable face au blanchiment des capitaux et au financement du terrorisme

Expertcomptable

Prise de conscience des obligations résultant de l'adoption de la norme de blanchiment des capitaux et de ses conséquences sur l'exercice professionnel et l'organisation des cabinets. Cette formation est animée par les membres du Comité Blanchiment du Conseil Supérieur de l’Ordre.

EXP110/JT611

Objectifs

Contenu

Modalités pratiques : identification des interlocuteurs

• Appréhender les objectifs du législateur et les moyens de lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme.

Contexte et évolutions

Obligation de déclaration à TRACFIN

• Objectifs des autorités publiques • Évolution législative et réglementaire • Les autorités de contrôle

• Principes • Forme et contenu • Modalités pratiques • Confidentialité • Protection du déclarant

• Savoir répondre aux exigences de la norme, notamment : – savoir mettre en œuvre et formaliser la vigilance au sein du cabinet – savoir organiser le cabinet au sens de la norme.

Généralités sur les infractions financières • Rôle du professionnel, tant en ce qui concerne la prévention que la détection, les réactions à adopter et les risques à maîtriser en terme de responsabilité • Rappel sur les principales infractions financières

Analyse approfondie du délit de blanchiment et des nouvelles obligations

Pour aller plus loin Les séminaires complémentaires pour suivre la formation (Références CFPC) JUR133

36

1 jour

• Délit de blanchiment: analyse des textes • Problématique • Modes opératoires, principales techniques de blanchiment

Obligation de vigilance • Principes

Impact sur l'organisation du cabinet • Organisation du contrôle interne • Correspondant TRACFIN • Obligation d'information et de formation • Fiches d'identification des risques

Pédagogie • Exposé • Échange d'expériences

Le stage

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


Exercice professionnel Expertcomptable

> 15-20 questions pratiques de déontologie Ce séminaire permet d’actualiser ses connaissances en matière de déontologie professionnelle et de les prendre avec recul. Après un rapide rappel des principes, il soulève les points sensibles et les plus

EXP112

récemment introduits par le Code de déontologie au travers des questions pratiques les plus fréquemment posées par les professionnels.

Objectifs

Contenu

Pédagogie

• Être capable d'avoir les bons réflexes pour éviter les conflits.

L’indépendance

• Exposé • Échanges d'expériences • QCM de validation

• Connaître les enjeux du respect de nos valeurs d’éthique pour la profession. • Savoir appliquer les règles d’éthique conformément aux dispositions du Code de déontologie des expertscomptables. • Savoir résoudre les questions pratiques liées aux dix thèmes sélectionnés.

• Les honoraires / Détermination / Arbitrage • Le droit de rétention • Publicité et démarchage • La lettre de mission • Le secret professionnel • Le devoir de conseil • Nos obligations en matière de blanchiment d’argent • Le périmètre de nos missions • La confraternité

1 jour

• Savoir faire adhérer l'ensemble des intervenants du cabinet.

> Normes professionnelles : doctrine, pratiques et outils L’application des normes est la garantie de la qualité des prestations de l'expert-comptable et de sa visibilité. Les respecter, c’est assurer la promotion de notre compétence et de notre professionnalisme mais aussi notre protection. Profitez donc de ce séminaire

Expertcomptable

pour faire le point et échanger sur la doctrine, l’adoption (en cours) du nouveau référentiel normatif et s’approprier les outils fournis. C'est aussi savoir accepter ou formaliser ou refuser des missions.

1 jour

EXP115

Objectifs

Contenu

La mission d'examen limité des comptes

• Savoir maîtriser les conséquences pratiques des normes sur toutes les missions.

Les fondamentaux sur les normes professionnelles

• Objectif ? Cadre ? Clients concernés • Lettre de mission • Outils

• Être capable de bien définir les missions normalisées. • Savoir organiser le cabinet pour répondre aux normes. • Être capable de définir des procédures structurelles.

Pédagogie • Exposé • Étude de cas • Échanges d'expériences • Travail en sous-groupes • QCM de validation

• Pourquoi des normes professionnelles ? • Philosophie des normes • Structure des normes

Les missions de l'expert-comptable • Le cadre de référence • Les missions avec expression d’opinion • Les missions sans expression d’opinion • La lettre de mission : argumentaire et exemples

La mission d’examen sur la base de procédures convenues • Objectif ? Cadre ? Clients concernés • Lettre de mission • Procédures à mettre en œuvre/Rapport • Outils

La mission de présentation des comptes • Objectif ? Cadre ? Clients concernés • Lettre de mission • Procédures à mettre en œuvre/ Attestation de rapport • Outils

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net

37


Exercice professionnel Expertcomptable

> Organiser le cabinet pour se préparer au contrôle de qualité de la profession Le contrôle de qualité permet d'avoir des outils structurels et l'assurance de procédures adéquates dans son cabinet. Le contrôle intraprofessionnel, confraternel, peut être bien préparé préalablement afin d'en tirer parti

EXP117

(le plus positif possible) et de s'organiser sans stress. Ce séminaire vous propose de vous préparer au contrôle de qualité de la profession en toute sérénité.

Objectifs

Contenu

• L’organisation de la délégation et de la supervision

• Connaître la nouvelle norme professionnelle, NPMQ (2010). • Connaître la procédure et les outils du contrôleur qualité.

Le contrôle de qualité

Les différentes missions de l’expert-comptable

• Être capable de recenser et de valider soi-même les éléments du contrôle. • Être capable de formaliser les procédures à mettre en place. • Savoir se préparer au contrôle qualité.

• Les objectifs du contrôle de qualité • Les points clé du contrôle de qualité • Le déroulement du contrôle • Outils du contrôle • Le contrôle qualité interne (ISQC1)

• Missions normalisées • Missions « non normalisées » • Comparaison – Synthèse

Les obligations normatives et déontologiques de l’expert-comptable • La gestion des compétences • La rédaction de la lettre de mission • L’organisation des dossiers de travails

Pédagogie • Exposé • Étude de cas • Débat • QCM de validation

Expertcomptable

> Expert-comptable : votre actualité 2010 Ce séminaire dresse le panorama de l'actualité professionnelle et l'analyse tant pour l'environnement que pour la réalisation des missions elles-mêmes. Il fait le point et permet le débat entre participants des questions d’actualité favorables ou « sensibles » ainsi que des projets ou nouveautés de notre métier et de notre statut. Mis à jour plusieurs fois dans l’année, il évoque les questions liées à l'exercice, à la responsabilité, aux

38

1 jour

diverses formes de pratique du métier, aux évolutions technologiques majeures, aux réformes en cours, au marché de la profession... Il donne une synthèse des outils de la profession : congrès, travaux des instances, publications... C'est une rencontre annuelle incontournable pour faire la synthèse et échanger entre confrères sur les opportunités et risques de notre profession.

Objectifs

Contenu

• Connaître l’environnement professionnel et être sensibilisé à ses mutations. • Synthétiser les nouveautés d’organisation et la veille technologique. • Savoir faire « remonter » les informations des confrères : demandes, craintes, opportunités... • Savoir identifier et adopter les bonnes pratiques professionnelles. • Être capable de positionner son exercice professionnel par des outils de diagnostic. • Savoir rechercher et trouver des idées d’adaptation, d’évolution, de marché. • Savoir identifier et pouvoir utiliser les ressources disponibles dans la profession.

En fonction de l’actualité professionnelle, les thématiques suivantes sont présentées • Exercice professionnel : – Code de déontologie – nouveau référentiel normatif et déontologique (en cours d’agrément) – responsabilité, jurisprudence... – structures, formes d’exercice professionnel, vie des cabinets et des réseaux… • Marchés et communication : – analyse des marchés de la profession et de leur évolution

1 jour

EXP118

– statistiques de la profession • Communication et missions actuelles et nouvelles (médiation, mandataire…) • Veille économique (autour de la profession) : – normes comptables applicables et évolutions, secteurs économiques – partenariats avec secteurs professionnels, recrutement… • Vie de la profession : – actions du CSO – travaux des commissions – actions régions – études d’expertise comptable

Pédagogie • Exposé • Échanges d'expériences • Débat • Séquences vidéo • Analyse de documentation

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


Exercice professionnel

> L’audit contractuel de comptes L’audit contractuel devrait connaître de forts développements compte tenu des demandes de dirigeants et des besoins de transparence des tiers. En effet, la recherche d’assurance délivrée par un expert ou d’un rapport faisant la synthèse d’observations et recommandations, sur des comptes annuels ou seulement sur un de leur cycle ou bien encore sur toute information financière ou non, ainsi que sur les systèmes et procédures est de plus en plus fréquente.

Expertcomptable

De l’audit des comptes annuels ou intermédiaires, à « l’audit de conformité » en différents domaines (social, juridique…) ou « l’audit d’efficacité », le professionnel est souvent contraint d’agir sans référence normative ce qui entraîne des risques. Cette formation n'a pas pour objectif de fournir des outils techniques mais de permettre de structurer sa mission et de la mettre en œuvre selon une démarche et une organisation.

1 jour

EXP122

Objectifs

Contenu

• Savoir cadrer ces interventions dans notre référentiel normatif.

L’audit contractuel, inscrit dans le cadre de l’exercice professionnel de l’expert-comptable

• Connaître les domaines et contenus possibles.

• Contexte – Référentiel professionnel applicable à l'audit contractuel • Le cadre conceptuel des missions d'audit contractuel – Les missions d'attestation (missions normalisées avec expression d'une opinion) – Les autres missions (sur la base de procédures convenues) • Définition et objectifs de l’audit contractuel

• Savoir proposer et formaliser la mission au client. • Savoir structurer son action ainsi que l’organisation du cabinet. • Appréhender une démarche et des méthodes répondant à l’évaluation du risque.

Pédagogie • Exposé • Étude de cas • Échange d'expériences • Mini-cas d'application • QCM de validation

Pour aller plus loin Les séminaires complémentaires pour pour suivre la formation (Références CFPC) EXP123

L’audit contractuel • Devoir de conseil de l'expert-comptable • Intérêt de l’audit contractuel pour le client • Qui peut solliciter un audit contractuel ? • Domaines possibles de l’audit contractuel par l'expert-comptable (en interne et externe)

Organisation et démarche de l’expert-comptable • Organisation interne du cabinet – Niveau de formation des intervenants – Délégation – Supervision – Intervention de professionnels externes • Importance de la lettre de mission – Présentation d’exemples – Illustrations pratiques – Recommandations et précautions pour limiter les risques en responsabilité • La démarche d’audit de l'expert-comptable par les risques – Présentation des normes d'audit ISA 200 à ISA 620 applicables au cas de l'audit contractuel des comptes (mission normalisée) – Recommandations concernant les audits contractuels réalisés dans le cadre des missions non normalisées et des autres prestations et conseils • Établissement d’un rapport d’audit normalisé (norme ISA 700) ou d’un rapport final (compte-rendu – recommandations) – Présentation d’exemples – Illustrations pratiques • Communication avec le client et gestion du suivi de l’audit contractuel

QCM et correction

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net

39


Exercice professionnel Expert-comptable Commissaire aux comptes

> Les audits d'acquisition Les experts-comptables, conseils privilégiés des entrepreneurs, sont concernés au premier plan. Elle peut fréquemment être réalisée et doit bien sûr être vivement conseillée aux clients repreneurs. Elle peut s’effectuer sur un domaine plus ou moins vaste d’intervention (comptable et financier, relations commerciales, social, fiscal, juridique etc.) et doit donc être bien appréhendée, formalisée et adaptée à la taille et aux objectifs. La mission peut être complétée par une mission d’évaluation.

Bien qu’orientée pour l’accompagnement de l'acquéreur, cette démarche peut aussi aider à conseiller un client vendeur pour mettre en valeur ses forces et aider à trouver des parades aux risques qui pourraient rebuter les acquéreurs. NB : Le séminaire n’a pas pour objectif de donner une formation spécifique en audit, ni aux techniques relevant plus particulièrement de l’audit d’acquisition mais de permettre de structurer et d'organiser sa mission.

Objectifs

Contenu

• Savoir comprendre le projet d’acquisition afin de bien appréhender objectifs et attentes des parties.

Étape préalable à une mission d’audit d’acquisition

• Être capable de recenser et résoudre l’ensemble des risques et difficultés inhérents aux missions d’audit d’acquisition. • Savoir circonscrire, orienter et formaliser sa mission : contenu, planning, répartition des travaux. • Maîtriser une méthode de présentation et de formalisation de la mission (sans dérouler son aspect technique d’audit). • Savoir réaliser la lettre de mission. • Savoir émettre un rapport et informer le client.

1 jour

EXP123

FORMATE ION HOMOLOGUÉ

CAC

• Introduction générale : – Transmission d'entreprise : mission d'accompagnement de l'expert-comptable – L'audit d'acquisition : objectifs et cadre d'intervention • Prise de connaissance et étude préliminaire du dossier avec l’acquéreur – Schéma et calendrier type • Identification des principales zones de risques • Compréhension du niveau de diligences à effectuer

Établissement de la lettre de mission • • • •

Étude des conditions d’acceptation de la mission Cadre conceptuel de la lettre de mission Les précautions à prendre dans la lettre de mission Présentation de modèles et de cas concrets

La mission d’audit d’acquisition • Audit comptable et financier – Les règles applicables : référence aux normes d'audit – La démarche d’audit par les risques – Les travaux d’audit proprement dits • Audits complémentaires possibles – Objectif – Audit sur l’organisation de l’entreprise ou de certaines fonctions – Audit des relations commerciales – Audit juridique – Audit fiscal – Audit social • Relations avec l’acquéreur au cours de la mission

Travaux de fin de mission • Rapport de l'expert-comptable – Rapport d'audit ou d'examen limité (mission normalisée) – Rapport de due diligence – Présentation d’exemples et illustrations pratiques • Communication avec l’acquéreur

QCM et correction

Pédagogie • Exposé • Étude de cas • Échange d'expériences • QCM de validation

40

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


Exercice professionnel

> Missions sur la base de procédures convenues L'essentiel de nos missions est constitué de procédures convenues c'est-à-dire non spécifiquement normalisées autrement que par les normes générales : social, juridique, organisation, « conseil », financier, création, gestion etc. C'est notre force que de convenir avec le client de domaines d'études et de prestations, outre le cœur de métier sur les comptes annuels ou intermédiaires. Il convient donc là, de savoir définir, contracter, formaliser, exécuter et rendre compte avec ou sans attestation. C'est le gage d'une bonne communication et compréhension avec notre client tout en s’appuyant sur le Code de déontologie de notre profession.

Objectifs

Contenu

• Comprendre le champ très ouvert des missions directement convenues avec le client.

Contexte des missions relatives aux procédures convenues

• Savoir définir, présenter et contracter avec son client.

• Conditions liées aux informations objet de la mission • Conditions liées aux documents transmis par le client • Conditions liées au contexte de la demande • Acceptation de la mission • Non acceptation de la mission

• Être capable de vendre ou pas une attestation. • Savoir s’organiser et gérer la relation et la répartition des travaux. • Savoir prévenir les développements complémentaires. • Savoir rendre compte de sa mission.

Expertcomptable

1 jour

EXP124

• Qu'appelle-t-on procédures convenues ?

Conditions requises pour réaliser la mission

Travaux de l'expert comptable • Lettre de mission • Détermination des travaux à mettre en œuvre • Déclarations de la direction • Documentation

Rédaction et communication du rapport • Forme du rapport délivré • Faut-il toujours conclure ? • Communication du rapport

Exemples de rapport

Pédagogie Pour aller plus loin Les séminaires complémentaires pour pour suivre la formation (Références CFPC) EXP123

• Exposé • Étude de cas • Échange d'expériences • Débat • QCM de validation

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net

41


Exercice professionnel > Les attestations particulières de l'expert-comptable

Expertcomptable

1 jour

Nouvelle norme professionnelle 2010 Les prescriptions légales comme les besoins de la direction de recourir à un expert-comptable pour attester, viser, constater... divers éléments, sont de plus en plus nombreux. L'acceptation et la réalisation de telles missions doivent respecter les normes qui régissent notre profession, les textes qui les définissent ; mais elles nécessitent également un savoir faire particulier, inhérent à toute prestation complémentaire à nos missions classiques.

Ce savoir faire doit permettre au professionnel de discerner s'il peut accepter ou non la mission, d'organiser son intervention et ses travaux, de disposer de toutes informations utiles sur l'établissement et la communication de l'attestation. Le présent séminaire sera effectif dès lors que la norme professionnelle « Attestations particulières de l'expert-comptable », adoptée par le CSOEC le 7 juillet 2010 aura été agréée.

Objectifs

Contenu

• Connaître et cerner toutes les missions d’attestation.

Une norme professionnelle sur les attestations particulières de l’expert-comptable

• Savoir rappeler aux clients les obligations qui s’imposeront. • Savoir répondre aux demandes dans le respect de notre réglementation et savoir formaliser l’intervention dans une lettre de mission. • Être capable de s’approprier une démarche générale d’exécution : définition légale, procédures et diligences à mettre en œuvre, documentation formalisation. • Connaître le cadre de rédaction et de délivrance de l’attestation.

EXP125

• Conditions d’acceptation de la mission par l‘expert-comptable • Illustrations pratiques

Démarche et diligences de l’expert-comptable

• Pourquoi une norme ? • Intitulé et objectifs de la norme • Date d’effet

Contexte de la demande d’attestation • Origine de la demande d’attestation • Objet et nature de l’attestation • Objectif et utilisation envisagée de l’attestation • Échanges d’expériences – Exemples de cas pratiques

Conditions d’intervention de l’expertcomptable • Référence aux dispositions légales et règlementaires régissant la profession • Délimitation des responsabilités respectives de l’expert-comptable et du client

• Établissement d’une lettre de mission – Exemples de lettres de mission • Travaux de l’expert-comptable – Nature des contrôles à mettre en œuvre – Recours aux techniques de contrôle (audit ou examen limité) • Documentation des travaux • Conclusion des travaux – Illustrations pratiques

L’attestation de l’expert-comptable – Forme et contenu • Présentation de l’attestation • Formulation de(s) la(les) conclusion(s) • Communication de l’attestation • Exemples d’attestations

Pédagogie • Exposé • Étude de cas • Échange d'expériences • QCM de validation

42

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


Exercice professionnel

> Le manuel de procédures du cabinet d’expertise comptable Détenir un manuel de procédures du cabinet à jour est non seulement la base d'une bonne organisation partagée avec adhésion entre tous les intervenants, mais c'est également un plus pour l'accueil des nouveaux collaborateurs. Savoir le définir et le mettre en place initialement ainsi que le mettre à jour aisément peut se faire par

Expertcomptable

l'introduction d'un fichier type (Word) donné lors de la formation qui permettra de rendre le cabinet plus « visible » dans son organisation. Ce sera aussi satisfaire à la nouvelle norme professionnelle (2010) sur la maîtrise de la qualité des missions au sein des cabinets.

Objectifs

Contenu

• Savoir définir les contours de son manuel procédures : de l'organisation générale au classement des dossiers et à la sauvegarde des fichiers. • Savoir le rédiger et le maintenir à jour de ses besoins, de sa culture et de son organisation. • Transmettre et partager l'organisation du cabinet entre tous les intervenants pour l'améliorer et la faire respecter (délégation et supervision). • Être capable de s’approprier une démarche générale de formulation, rédaction de ses procédures internes. • Savoir documenter cet outil (cadre de référence fourni sur Word) pour rédiger son manuel de procédures directement.

Un manuel des procédures est-il obligatoire ? Le point sur les obligations Pourquoi un manuel de procédures ? • Outil d’organisation du cabinet • Outil de management des hommes • Outil de formalisation et de sécurisation des pratiques • Outil pour le développement du cabinet

Réflexion préalable à la rédaction du manuel • Les métiers du cabinet • L’organisation des métiers • Les fonctions internes

1 jour

EXP128

• Règles professionnelles • Acceptation et du maintien des missions • Planification/supervision • Réalisation des missions • Gestion des ressources humaines • Fonctions internes

L’après manuel • Comment faire vivre le manuel ? • Du manuel de procédures à la démarche qualité

Outils opérationnels •Exemples d’outils •Exemples de manuels de procédures

Rédaction du manuel • Méthodologie • Qui fait quoi ? • Les points clés du manuel • Pourquoi un manuel ? • Objectifs du cabinet

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net

Pédagogie • Exposé • Échange d'expériences • Débat

43


Exercice professionnel Collaborateur

1 jour

> Appliquer les normes professionnelles au quotidien

EXP201

Ce séminaire permet aux collaborateurs d'appréhender de façon ludique les règles normatives déontologiques de la profession : l'animation de la journée est construite sur la base d'un jeu en équipe. Cette technique pédagogique permet une approche ludique du sujet assurant ainsi une sensibilisation et une adoption efficaces aux règles professionnelles pour les participants.

Objectifs

Contenu

• La structure des normes de l’OEC • Le choix de la mission d’attestation

• Connaître le cadre général des normes professionnelles et des différentes missions de l’expert-comptable pour pouvoir les rattacher à la pratique quotidienne.

Les normes

Le contrôle qualité

• Qu’est-ce qu’une norme ? – A quoi servent les normes ? – D’où viennent les normes ? – Les différentes familles de normes • Qu'est ce que la déontologie ? – À quoi sert la déontologie ? – D’où vient la déontologie ? • Intercation entre normes et déontologie

• Philosophie du contrôle de qualité • Objectifs du contrôle de qualité • Déroulement du contrôle • La nouvelle norme (2010) professionnelle sur la maîtrise de la qualité des missions

Les règles professionnelles : outils d'organisation du cabinet

Pédagogie

• Étude des principales normes générales • Étude des principes et obligations déontologiques (Code de déontologie)

• Exposé • Jeux de rôles • Débat • Travail en sous-groupes • QCM de validation

• Connaître et comprendre les obligations et apports de la déontologie, le secret professionnel, le contrôle qualité à la délégation et supervision. • Comprendre en quoi notre profession réglementée est bien plus que la seule expertise technique.

Les différentes missions de l'expert-comptable • Pourquoi des normes professionnelles ?

> Conduite des missions : les bonnes pratiques pour éviter la mise en cause du cabinet La chaîne de la responsabilité passe par la délégation donc par un savoir-être de tous. Ce séminaire permet de comprendre la nature des différentes responsabilités applicables au cabinet dans l’exercice quotidien de ses missions : pénal,

civil, disciplinaire, mais également de s'approprier les bonnes pratiques incontournables pour permettre d’alléger les risques : prévention, encadrement, conservation des moyens de preuve.

Objectifs

Contenu

Pédagogie

• Connaître la responsabilité du cabinet au regard des obligations professionnelles et légales.

Sensibilisation à la responsabilité

• Exposé • Échange d'expériences

• Savoir définir les responsabilités civile, pénale et disciplinaire. • Comprendre et apprécier les évolutions de l’environnement ainsi que les attentes du client. • Maîtriser la responsabilité par des actions et réflexes quotidiens pour prévenir les mises en cause.

Pour aller plus loin Les séminaires complémentaires pour suivre la formation (Références CFPC) EXP201

44

Collaborateur

• La responsabilité et la vie du cabinet • Responsabilité civile – Responsabilité contractuelle ou délictuelle – Manquements • Responsabilité pénale – Délits – Blanchiment • Responsabilité disciplinaire

1 jour

EXP202

Les bonnes pratiques pour maîtriser la responsabilité • Prévention des risques • Encadrement de la responsabilité • Documentation des travaux • Délégation et supervision • Conservation des éléments de preuve • Communications au client

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


Exercice professionnel > Collaborateur débutant : accueil dans la profession

Collaborateur

1 jour

Les spécificités du métier dans un cabinet comptable EXP204

Le séminaire permet à un collaborateur débutant ou non de se familiariser en une seule journée avec le contexte particulier du travail en cabinet d'expertise comptable, de s'initier à la culture propre à la profession et d'acquérir les bons réflexes qui lui permettront d'être rapidement opérationnel. Il peut ainsi prendre conscience de la richesse de notre profession réglementée et de son positionnement réglementaire et relationnel avec les clients.

Objectifs

Contenu

• Découvrir l'environnement de la profession. • Connaître les spécificités du cabinet. • S'approprier les outils. • Comprendre la relation client.

Découvrir l'environnement de la profession et les particularités de l'exercice libéral • La déontologie • La réglementation • Les deux métiers : expert-comptable et commissaire aux comptes

Connaître les spécificités du travail en cabinet • Les référentiels • Le principe de travail en équipe

S'approprier les outils

Pédagogie

• Les dossiers de travail • Les logiciels, la documentation

• Exposé • Tests d'auto-évaluation • Mini-cas d'application

Comprendre la relation client • Le secret professionnel • La responsabilité

> Collaborateur débutant : accueil dans la profession (e-learning)

Collaborateur

1 jour

Les spécificités du métier dans un cabinet comptable Le séminaire permet à un collaborateur débutant ou non de se familiariser en une seule journée avec le contexte particulier du travail en cabinet d'expertise comptable, de s'initier à la culture propre à la profession et d'acquérir les bons réflexes qui lui permettront d'être rapidement opérationnel.

Ce module de 7 heures de formation en e-learning est découpé en chapitres. Chaque chapitre comprend un contenu et des tests d'auto-évaluation. À la fin du parcours, l'acquisition des connaissances sera validée par un test en ligne.

EXP205

Objectifs

Contenu

• Découvrir l'environnement de la profession. • Connaître les spécificités du cabinet. • S'approprier les outils. • Comprendre la relation client.

Découvrir l'environnement de la profession et les particularités de l'exercice libéral • La déontologie • La réglementation • Les deux métiers : expert-comptable et commissaire aux comptes

Connaître les spécificités du travail en cabinet • Le cadre de référence des missions • Le principe de travail en équipe

S'approprier les outils

Pédagogie • Tests d'auto-évaluation • QCM de validation

• Les dossiers de travail • Les logiciels, la documentation

Comprendre la relation client • Le secret professionnel • La responsabilité

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net

45


Exercice professionnel

> Collaborateur face au blanchiment (e-learning) Cette formation a pour but de faire prendre conscience de la véritable révolution culturelle que constituent les nouvelles règles applicables, qu’il s’agisse de la manière d’envisager les relations avec la clientèle (mise en cause de la relation de confiance et du secret professionnel), ou de l’extension du champ de la déclaration de soupçon (notamment en

46

matière de fraude fiscale). Ce module de 7 heures en e-learning est découpé en chapitres. Chaque chapitre comprend un contenu et des tests d'autoévaluation. À la fin du parcours, l'acquisition des connaissances sera validée par un test en ligne. L'apprenant bénéficie d'un tutorat à distance.

Collaborateur

1 jour

EXP210

Objectifs

Contenu

• Comprendre la problématique du blanchiment d’argent sale. • Se sensibiliser à la nécessité d’analyser avec attention et discernement les situations atypiques ou suspectes afin de rendre compte à l’expert-comptable des éléments de détection susceptibles de caractériser des doutes nécessitant un examen approfondi. • Savoir intégrer l’évolution récente de la législation relative à la lutte contre le blanchiment (transposition de la troisième directive). • Savoir mettre en œuvre les exigences réglementaires en terme d’obligation de vigilance constante (tout au long de la relation contractuelle) et éventuellement de déclaration de soupçon, dans le respect des règles déontologiques. • Apprendre à maîtriser la modalité d’exonération de la déclaration de soupçon.

• La problématique du blanchiment d’argent sale à travers l’analyse des éléments constitutifs de ce délit, mais également grâce à l’examen de différents modes opératoires, illustrés par des cas réels. • La nécessité d’analyser avec attention et discernement les situations atypiques ou suspectes afin de rendre compte à l’expert-comptable des éléments de détection susceptibles de caractériser des doutes nécessitant un examen approfondi. • L’évolution récente de la législation relative à la lutte contre le blanchiment (transposition de la troisième directive) à savoir non seulement les nouvelles obligations mais surtout l’évolution « philosophique » sous-tendue par ces dispositions. • La mise en œuvre les exigences réglementaires en terme d’obligation de vigilance constante (tout au long de la relation contractuelle) et éventuellement de déclaration de soupçon, dans le respect des règles déontologiques. • La modalité d’exonération de la déclaration de soupçon lorsque les informations sont obtenues dans le cadre d’une consultation sur la situation juridique de l’entreprise cliente.

Pédagogie • Tests d'auto-évaluation • QCM de validation • Séquences vidéo

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


2010_Mise en page 1 15/07/10 14:21 Page6

%+( ,%+) ))+(( '+ ,%*(  $* #.*( ) *%+* "1 $%(#* %$  %+* " $ )&$)")          Le premier service quotidien d’actualitĂŠ comptable et juridique en ligne, crĂŠĂŠ pour rĂŠpondre aux besoins des professionnels, face Ă une information de plus en plus dense et complexe. $) ) $%+,"" ,() %$  " %,   &(%&%)  • les articles du jour en temps rĂŠel ; • l’accès Ă  des services personnalisĂŠs : votre page d’accueil, des alertes email selon vos critères (quotidienne, hebdomadaire, europĂŠenne), vos carnets d’adresses et vos listes de diffusion des actualitĂŠs ; • des lettres d’information Ă  destination de votre cabinet et de vos clients ; • l’ajout de notes personnelles aux articles et la crĂŠation de votre bibliothèque. %$$#$*  Plusieurs formules sont possibles : abonnement simple (accès unique) Ă  295 â‚ŹHT, un Pack 5 accès Ă  490 â‚ŹHT et un Pack 10 accès Ă  690 â‚ŹHT.

   Le produit trimestriel de veille et de mise Ă jour des connaissances pour les collaborateurs des cabinets proposĂŠ par le Conseil SupĂŠrieur en comptabilitĂŠ, droit fiscal, droit social et juridique. /*+%""%(*+()0 %#&($ '+ *( #)*(  • 1 ouvrage pour l’animateur ; • 5 pockets Actu pour vos collaborateurs ; • 1 clĂŠ USB avec un diaporama et des commentaires ; • + 1 fois par an 5 pockets “SpĂŠcial Loi de financesâ€?.

(- + %!* *+ ,%) %""%(*+()  )&%)$*  • des dernières nouveautĂŠs de l’actualitĂŠ du trimestre ; • d’une information Ă jour ; • sur chaque sujet : des rappels, quoi de neuf, que faut-il faire, dates d’application, pour en savoir plus‌ • de rubriques originales : â€œĂ  vos agendasâ€?, “dans les tuyauxâ€?, les chiffres Ă  jour, un index permettant une recherche rapide et efficace, des rĂŠfĂŠrences aux autres publications de la profession pour aller plus loin.

BON DE COMMANDE Cabinet . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Nom . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .PrĂŠnom . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Adresse . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Code postal

Ville . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

TĂŠlĂŠphone . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .TĂŠlĂŠcopie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

� Je règle par chèque � Je paye par CB, N°

P.U. TTC

P.T. TTC

........

352,82 â‚Ź

........â‚Ź

........

586,04 â‚Ź

........â‚Ź To t a l . . . . . . . . â‚Ź

N° de cryptogramme

Date d’expiration

(Trois derniers chiffres situĂŠs au dos de la carte Ă cĂ´tĂŠ de votre signature)

Bon de commande à retourner à ECM accompagnÊ de votre règlement à l’ordre d’ECM ou par CB 19, rue Cognacq-Jay - 75341 Paris cedex 07 - TÊl. 01 44 15 95 95 - Fax 01 44 15 90 76

signature

RFC•03-2010

â?‘ Je souscris Ă 1 abonnement annuel Ă  “Bibliovigieâ€? (accès unique) â?‘ Je souscris Ă  1 abonnement annuel Ă  “Actu-collaborateursâ€?

QuantitĂŠ


Management du cabinet

édito MANAGEMENT

DU

CABINET

e management du cabinet n’a jamais revêtu autant d’importance pour structurer le cabinet et assurer pérennité et développement. Les récentes réformes ordinales conduisent inéluctablement le cabinet à s’organiser sur un mode « entreprise ». Trois séminaires y contribueront certainement : – Man 155 : « Créer et structurer un pôle de spécialisation au sein du cabinet », pour augmenter la valeur ajoutée et la rentabilité de nos missions, en étant plus proche des préoccupations et besoins spécifiques de nos clients. – Man 157 : « Tracer, organiser, sécuriser les flux d’informations entrant et sortant du cabinet », parce que les nouvelles technologies ont fait exploser les flux d’information et les risques inhérents : informations perdues, fausses ou non vérifiées, avec la responsabilité du cabinet susceptible d’être mise en cause, en filigrane. – Man 267 : « Gestion des temps, clé de la rentabilité du cabinet », car si le temps n’est plus un justificatif unique de la facturation du cabinet (le client nous achète des solutions, des informations, de l’accompagnement et des compétences), le temps passé demeure un élément fondamental d’analyse de la productivité et de la rentabilité des missions, des clients, des collaborateurs, des sites… Ce séminaire, déjà présent au catalogue, est cette année complètement revisité au regard de cette nouvelle problématique et des NTIC qui sont aussi passées par là !

L

48

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


Management du cabinet

LISTE

DES

SÉMINAIRES

E X P E R T S - C O M P TA B L E S

S'installer ou reprendre un cabinet : c'est possible ! EXP120/JT609

51

La démarche qualité du cabinet : vers la norme ISO 9001 MAN113/JT607

51

Maîtriser les techniques d’animation (niveau 1) MAN120

52

Optimiser vos performances en animation (niveau 2) MAN121

52

Manager son équipe au quotidien MAN128/JT601

53

Partager et capitaliser les connaissances et compétences au sein du cabinet MAN151

54

Gérer les situations délicates : 10 moments-clés dans la relation client MAN154/JT617

55

Créer et structurer un pôle de spécialisation au sein du cabinet MAN155

55

Tracer, organiser, sécuriser les flux d'information entrant et sortant du cabinet MAN157

56

Structurer la fonction communication/vente au sein du cabinet MAN158

57

C O L L A B O R AT E U R S

Écouter vos clients et développer des missions MAN201

58

Les points-clés pour comprendre le management du cabinet MAN260

58

Gestion des temps : clé de la rentabilité du cabinet MAN267/JT600

59

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net

49


Management du cabinet

A U T R E S FO R M AT I O N S

Organiser le cabinet pour se préparer au contrôle qualité de la profession EXP117

38

Expert-comptable : votre actualité 2010 EXP118

38

Collaborateur débutant : accueil dans la profession EXP204

45

Développer le chiffre d'affaires et le portefeuille clients du cabinet : 25 actions de marketing opérationnel MAN144/JT605

62

Savoir gérer un entretien et négocier avec un client MAN150

63

La fonction accueil : pivot de la communication interne et externe du cabinet MAN251

66

S'initier au social MAN253

67

Le secrétariat de direction : augmenter votre efficacité grâce aux outils bureautiques

50

MAN256

68

Secrétaires : gérer son temps et le planning du cabinet MAN258

69

Vendre les missions du cabinet : aspects méthodologiques et pratiques MAN400/JT603

63

Perfectionner vos écrits professionnels MAN266

69

Organisation informatique du cabinet TIC110/JT503

75

La GED et la conduite d’un projet de dématérialisation TIC120/JT510

75

Gérer la sécurité informatique du cabinet TIC123/JT618

76

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


Management du cabinet

>S’installer ou reprendre un cabinet : c’est possible ! Créer sa clientèle et son cabinet, reprendre une clientèle ou un cabinet individuel pré-existants, s'associer dans un cabinet de groupe, tels sont les projets d'exercice professionnel qui s'ouvrent à tous membres de l'ordre. Comment choisir, en fonction de quels paramètres, quelles précautions prendre

Objectifs • Connaître les différents scénarios prévisibles d'évolution de la profession dans les 5 ans à venir. • Être à même d'identifier les modes d'exercice actuels et ceux qui risquent de se développer dans le futur. • Savoir évaluer les avantages et inconvénients de la création par rapport à la présentation de clientèle. • Savoir bâtir un projet personnel en adéquation avec le marché visé. • Savoir analyser un dossier de rachat de cabinet.

Expertcomptable

EXP120/JT609

et quels pièges éviter, telles sont, parmi d'autres, les questions auxquelles le futur dirigeant ou associé de cabinet doit être capable d'apporter des réponses concrètes pour ne pas se fourvoyer dans ce qui peut être le projet d'une vie.

Contenu Le diagnostic stratégique Le diagnostic externe • Les types de cabinets et leur structure • L’analyse externe des marchés • L’approche marché/métiers • L’approche marché/produits • Menaces et opportunités

Le diagnostic interne • Quel type d’expert-comptable êtes-vous ? • Votre parcours • Vos qualités et vos défauts • Qu’apportez-vous de plus au marché ?

• Formes juridiques de cabinet • Appréciation du lieu d’exercice • Les locaux • L’organisation du cabinet

La présentation de clientèle : • Les risques et les avantages de cette formule • L’étendue de la clientèle présentée • Tenue des dossiers • Les collaborateurs • Politique d’honoraires • Évaluation d’une clientèle • Modalités financières

Conclusion et études prospectives sur nos marchés futurs

Synthèse du diagnostic stratégique La création de cabinet

Pédagogie

• Exercice individuel : avantages, inconvénients • Exercice en groupe : avantages, inconvénients • Création d’une clientèle

• Exposé • Tests d'auto-évaluation • Échanges d'expériences • Travail en sous-groupes

> La démarche qualité du cabinet : vers la norme ISO 9001 Cette formation d'une journée s’adresse aux expertscomptables qui souhaitent découvrir ce que recouvre la notion de « qualité » et de certification pour un cabinet, mais aussi quels en sont les principes d’une manière générale. Au-delà de la revue des principes généraux de la qualité, le séminaire a pour objectif de présenter les

Le stage

Expertcomptable

différents enjeux de la mise en place d’une telle démarche pour un cabinet afin de permettre aux confrères de découvrir ce thème sans toutefois devenir des techniciens de la matière.

1 jour

MAN113/JT607

Objectifs

Contenu

• L'approche par les processus • L’amélioration continue

• Connaître les enjeux et les principes fondamentaux du concept de qualité ISO. • Comprendre la norme ISO 9001 et son rapport avec les normes professionnelles. • Découvrir la démarche de certification d'un cabinet et le processus de sa mise en place dans un cabinet. • Connaître l'intérêt de la démarche de certification pour la profession.

Test : Êtes-vous prêt pour l’ISO 9001 ? Pourquoi la qualité ?

La démarche de mise en place de l’ISO 9001 dans les cabinets

• Les enjeux de la qualité et du passage à l’ISO • La place du client dans une telle démarche • Définition de la qualité • Les normes ISO de la série 9000

• La responsabilité de la direction • La gestion des ressources • La « production »

Les principes fondamentaux de la qualité et de la norme ISO 9001

• Pourquoi se faire certifier ? • Comment ? • La certification : par qui ? • Le coût de la démarche

• L’ISO et les normes professionnelles • La satisfaction du client

1 jour

La certification du cabinet

Pédagogie • Exposé • Tests d'auto-évaluation • Débat

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net

Le stage

51


Management du cabinet Expertcomptable

>Maîtriser les techniques d’animation (niveau 1) Séminaire utile pour tous ceux qui animent : • des séminaires, • des réunions, • des groupes de travail.

MAN120

À usage des animateurs, élus, contrôleurs de stage, ce séminaire est un « must » pour les nouveaux animateurs CFPC et IRF.

Objectifs

Contenu

Les étapes essentielles de la conduite d’un séminaire

• Connaître l’essentiel des éléments pour réussir une animation. • Être familiarisé avec les outils et les techniques d’animation. • Savoir structurer son approche de la formation et de la préparation des séminaires. • Savoir mettre en valeur ses connaissances techniques par une bonne approche pédagogique. • Savoir aborder les animations en professionnel de la formation.

Introduction

• L’ouverture du stage • Le respect des objectifs • L’expression des participants • L’organisation des séquences • La conclusion du séminaire • L’évaluation

Pour aller plus loin Les séminaires complémentaires pour suivre la formation (Références CFPC) MAN121

• Les objectifs de la formation professionnelle continue • L’organisation de la formation dans la profession

Aspects comportementaux

Les difficultés dans l’animation

• L’individu • Le groupe • L’animateur et son rôle • Le style d’animation • Le processus de la communication

• Les obstacles à la participation • Les obstacles à la communication • Les imprévus

Les techniques d’animation

Pédagogie

• Le processus de formation • Les objectifs d’action • Les objectifs pédagogiques • Les méthodes pédagogiques • Les outils de l’animation

• Exposé • Échanges d'expériences • Jeux de rôles • Séquences vidéo • Analyse de documentation

> Optimiser vos performances en animation (niveau 2) Pour ceux qui ont participé au séminaire « Maîtriser les techniques d'animation » niveau 1 et qui veulent approfondir les thèmes abordés à cette occasion, nous proposons un deuxième niveau. Connaître son profil d'animateur, maîtriser l'animation en contexte

Contenu

• Connaître son profil d’animateur. • Maîtriser les principes fondamentaux présentés et travaillés lors du niveau 1. • Maîtriser les techniques et les différents styles d’animation dans un contexte plus difficile. • Savoir gérer les conflits. • Mieux connaître et comprendre les différentes méthodes pédagogiques et savoir les appliquer en fonction de l’objectif de la formation et de son contexte.

Vécu du participant

• MAN120

Expertcomptable

difficile, savoir gérer les conflits, telles sont parmi d'autres, les problématiques qui vous permettront de progresser et développer votre professionnalisme en matière d'animation.

Objectifs

Pré-requis 52

2 jours

2 jours

MAN121

interrogation sur son propre style, conséquences pour l'animation

Méthodes pédagogiques

• Interrogation à partir d'un support sur le vécu des animations effectuées, ses atouts, ses difficultés, son profil d'animateur... (exercice existant dans la version actuelle du séminaire)

Approfondissement des principes d'animation

• À partir de situations et de thèmes tirés au sort, vidéo permettant d'utiliser les différentes méthodes pédagogiques • Exposé didactique sur les différentes méthodes et leurs applications (entièrement nouveau)

Plan d'action et d'amélioration personnel

À partir de cas préparés avant le séminaire (demande jointe à la confirmation d'inscription) : • mises en situation dans un environnement de plus en plus difficile • commentaire par l'ensemble des participants, entraînement à l'observation • synthèse comme un rappel des fondamentaux du niveau 1 plus la gestion des perturbations

Styles d'apprentissage • Exercice individuel avec mise en commun • Découverte des différents styles,

• Pendant le séminaire, les participants peuvent demander l'appui des animateurs à leur convenance sur leur plan d'action personnel • Tous les participants doivent partir avec un tel plan d'action

Pédagogie • Échanges d'expériences • Jeux de rôles • Travail en sous-groupes • Séquences vidéo

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


Management du cabinet Expertcomptable

>Manager son équipe au quotidien Les attentes des collaborateurs ont évolué dans un contexte sociologique en mutation. ils souhaitent aujourd'hui comprendre le sens de leur fonction au sein du cabinet, plus de reconnaissance, bénéficier de perspectives d'évolution et s'épanouir dans leur cadre de travail. Le dirigeant de cabinet est quant à lui confronté à un contexte professionnel et des clients plus exigeants.

Comment concilier tout cela dans la perspective de développer performances individuelles et collectives. Comment gérer au quotidien son équipe pour fidéliser, motiver, former, recruter, écouter, déléguer et créer un cadre de travail épanouissant et performant. Vaste programme !

Objectifs

Contenu

Pédagogie

• Comprendre le nouveau contexte sociologique et l'évolution des attentes des collaborateurs. • Identifier les outils du manager efficace et les comportements appropriés pour bien les utiliser. • Connaître les différents styles de management et les circonstances pour les mettre en œuvre. • Développer ses qualités de leadership, de motivation, d'écoute et de développement des compétences de ses collaborateurs.

• Donner du sens à l'action • Clarifier les règles du jeu et définir les fonctions au sein du cabinet • Négocier des objectifs, attribuer des moyens • Savoir gérer et rectifier les erreurs de ses collaborateurs • Évaluer les résultats et apprécier les performances • Organiser sa disponibilité • Déléguer et contrôler

• Exposé • Étude de cas • Échanges d'expériences • Jeux de rôles • Débat • Travail en sous-groupes

1 jour

MAN128/JT601

Le stage

Nouveau

Pocket CET 2010

15,00 €

www.experts-comptables.fr/boutique

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net

53


Management du cabinet > Partager et capitaliser les connaissances et compétences au sein du cabinet

Expertcomptable

1 jour

Développer un cabinet « apprenant » Le cabinet d'expertise comptable se doit de proposer une palette de compétences toujours plus large et être capable de capitaliser les meilleures pratiques dans une quadruple perspective de : • maîtriser la qualité de ses prestations, • développer de nouvelles missions, • optimiser les temps et les niveaux d'intervenants sur les dossiers, • satisfaire les besoins de ses clients et de ses collaborateurs.

Objectifs

Contenu

• Comprendre la finalité de la gestion des savoirs, savoir-faire, et savoir-être • Concevoir au sein du cabinet un système d’apprentissage collectif capable de : – capitaliser et diffuser des connaissances et savoir-faire nouveaux, • – améliorer la compétence et l'employabilité de ses membres, • – s'auto-évaluer et se comparer aux meilleurs, • – construire en permanence son futur • – se transformer pour atteindre ses objectifs.

Introduction

Dans ce contexte, comment gérer, partager, et développer les compétences, les savoirs, en permettant la rencontre du projet stratégique du cabinet avec les projets personnels de chacun de ses membres ? Ce séminaire donne des pistes concrètes de réflexion et de systématiser les process générateurs de performance au cœur des fonctions Production, Commerciale, RH et Gestion du cabinet, dans un environnement technologique et stratégique en perpétuelle évolution.

• Les outils – les outils non informatiques – l'intranet, outil traditionnel de base – les outils collaboratifs

• Contexte général • Concepts généraux de l'Intelligence Économique • Positionnement de la gestion des connaissances (ou KM)

• Quelques exemples particuliers – le transfert intergénérationnel des connaissances – l'élaboration d'un business plan

De quoi s'agit-il ? • Les notions de connaissances : (tacites et explicites, individuelles et collectives, internes et externes) • La formation de la connaissance • Le cabinet d'expertise comptable et ses connaissances

• Les facteurs clés de réussite – les préalables – l'humain au cœur du système – le sponsor interne – l'adaptation des outils à la taille et aux objectifs du cabinet.

Conclusion

Les enjeux • Améliorer et développer les compétences • Innover • Faire face au renouvellement du capital humain • Valoriser le cabinet

La démarche • Les différentes approches (traditionnelle, technologique, managériale)

54

MAN151

Pédagogie • Exposé • Étude de cas • Échanges d'expériences • QCM de validation

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


Management du cabinet Expertcomptable

> Gérer les situations délicates : 10 moments-clés dans la relation client Les relations avec nos clients sont fréquemment à l'origine de situations complexes à négocier : • justifier le prix de la mission ou réajuster le budget d'honoraires, • facturer les débordements de missions et les travaux exceptionnels, • faire accepter un changement de collaborateur, • faire face à une erreur technique sur un dossier, • recadrer un client désorganisé...

Objectifs

Contenu

• Analyser les situations délicates les plus courantes dans la relation client. • Identifier des pistes de résolution pratique et efficace. • Acquérir des réflexes utiles et adaptés. • Choisir les meilleures attitudes et comportements pour gérer ces moments-clés.

Introduction

Applications pratiques : 10 moments-clés • Justifier le prix de la mission • Réajuster les honoraires • Faire accepter un changement de collaborateur • Faire face à l’erreur d’un collaborateur • Défendre un collaborateur et l’image du cabinet

• Procéder au recouvrement d’anciennes créances • Facturer les débordements de la mission • Recadrer un client désorganisé • Gérer le « râleur professionnel » • Assumer le chantage au départ

Conclusion • Comment appliquer concrètement au sein du cabinet ?

Pédagogie • Échanges d'expériences • Jeux de rôles • Travail en sous-groupes

Expertcomptable

> Créer et structurer un pôle de spécialisation au sein du cabinet Le diplôme d’expertise comptable sanctionne une compétence de généraliste. Dans un contexte économique complexe, les dirigeants d’entreprise sont confrontés à des problématiques variées et pointues : développement commercial, recrutement, structuration de l’entreprise en croissance, recherche de financement, stockage et sécurisation de l’information financière, optimisation juridique, fiscale et sociale… Ils se tournent naturellement vers leurs experts-

comptables pour les accompagner dans la résolution de ces problématiques. Aussi, pour les cabinets soucieux de répondre aux besoins de leurs clients et les dissuader d’aller chercher les réponses ailleurs, la question de la spécialisation dans les cabinets estelle de plus en plus à l’ordre du jour. Mais dans quels domaines se spécialiser, et comment s’organiser pour choisir, acquérir et proposer ces nouvelles compétences ?

Objectifs

Contenu

• Savoir analyser les compétences et le portefeuille du cabinet pour déterminer ses axes de spécialisations potentiels. • Savoir apprécier les risques et les opportunités. • Être capable de choisir et de mettre en place la démarche méthodologique de spécialisation adaptée au cabinet.

• Analyser le portefeuille client du cabinet, sa zone de chalandise et ses atouts en terme de compétences internes pour déterminer ses axes de spécialisations • Apprécier les risques et les opportunités d’une démarche de spécialisation • Se spécialiser par compétence technique, par type de mission, par type de clientèle ou par métier client ? • Former ou recruter le spécialiste ? • Connaître l’offre de formation spécialisée disponible pour la profession • Déterminer les missions du spécialiste • Comment capitaliser le savoir spécialisé ? • Comment développer ses missions dans le secteur, la clientèle ou la compétence spécialisée ?

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net

MAN154/JT617

Ces moments-clés sont l'occasion d'affaiblir ou de renforcer la relation client. Leurs enjeux sont stratégiques dans une perspective de fidélisation d'une clientèle de plus en plus exigeante et versatile. Ce séminaire vise à étudier ces situations et à proposer des solutions pragmatiques pour les gérer au mieux des intérêts des clients et du cabinet, tout en renforçant son image.

• De quoi parle-t-on ? • Qui est concerné ? • Comment anticiper, gérer, solutionner ?

1 jour

Le stage

1 jour

MAN155

• Comment superviser le spécialiste et être garant de la qualité de la prestation spécialisée • Connaître la réglementation ordinale en matière de communication et de reconnaissance des spécialisations • Organiser les relations entre le pôle spécialisé et les autres départements ou collaborateurs du cabinet • Proposer, facturer et encaisser les missions issues de la spécialisation.

Pédagogie • Exposé • Étude de cas • Tests d'auto-évaluation • Échanges d'expériences • QCM de validation

55


Management du cabinet cabinet Management du > Tracer, organiser, sécuriser les flux d'information entrant et sortant du cabinet Les mises en causes de la responsabilité des cabinets connaissent une augmentation rapide et continue. Le contrôle de la qualité des prestations, le devoir de conseil, la traçabilité des informations échangées entre le cabinet et son environnement (clients, banquiers, administrations…) impose d’identifier les flux considérables desdites informations. Leurs formes sont variées et leur nombre et expressions se sont considérablement développés avec les nouvelles technologies, Internet et les mails, avec le développement des échanges au travers des réseaux sociaux de toute nature et avec un niveau de délégation plus étendu de l’expert-comptable vers ses collaborateurs. Le niveau d’exigence du client, associé à la rapidité des échanges via le net peuvent amener le cabinet à répondre vite, parfois trop vite ou incomplètement aux demandes exprimées. Que sait l’expert-comptable, responsable déontologique et dirigeant de sa structure, de la qualité et de la

56

Expertcomptable,

pertinence des dizaines ou centaines de courriers frappés directement par ses collaborateurs, et adressés sans contrôle exhaustif ? Que sait-il de la nature des milliers (et plus) de mails entrant et de la qualité et de la pertinence des milliers (et plus) des mails sortants de son cabinet, qui sont autant d’occasion de véhiculer une bonne ou moins bonne image de celui-ci, et de transmettre des positions, conseils ou avis techniques formalisés, la encore susceptibles d’engager la responsabilité et la crédibilité du cabinet émetteur ? Que sait-il du sort réservé aux courriers, fax appels téléphoniques et mails entrants, dont certains nécessitent d’être gérés, conservés ou suivi d’action concrète ? Telles sont les questions auxquelles ce séminaire répond en proposant les outils méthodologiques appropriés.

Objectifs

Contenu

• Identifier les sources d’informations entrantes et sortantes du cabinet. • Identifier les causes possibles de dysfonctionnement liées à ces flux d’information. • Proposer des modes organisationnels et des outils propres à éviter ces dysfonctionnements. • Définir les contrôles qualité adaptés. • Traiter des aspects managériaux et comportementaux associés.

• Identifier les différentes sources d’informations entrantes et sortantes du cabinet et leurs caractéristiques : – Tracer, organiser et sécuriser le flot d’informations entrantes et sortantes issues de tous les acteurs internes et externes en relation avec le cabinet dans le but de : - mieux capitaliser ce qui doit l’être - ne pas surstocker de l’information inutile - correctement borner la responsabilité du cabinet émetteur • Identifier les causes possibles de dysfonctionnement liées à ces flux d’information susceptibles de mettre en cause la responsabilité du cabinet et/ou le service client • Proposer des modes organisationnels et des outils propres à éviter ces dysfonctionnements (aspects préventifs) ou à y remédier (aspects curatifs) :

1 jour

MAN157

– organiser la délégation de signature – contrôler ces flux d’information sans alourdir – optimiser le service au client en termes de rapidité et pertinence des réponses apportées • Définir les contrôles qualité adaptés et les procédures concrètes de mise en œuvre, en préservant la compétitivité et la performance du cabinet • Traiter des aspects managériaux et comportementaux associés aux dysfonctionnements identifiés et aux solutions et outils proposés

Pédagogie • Exposé • Tests d’auto-évaluation • Échanges d’expériences • Mini Cas d’application

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


Management du cabinet Expertcomptable

> Structurer la fonction communication/vente au sein du cabinet Aujourd’hui les professions libérales, comme toutes celles qui travaillent avec des clients, ne peuvent attendre que lesdits clients fassent la démarche de les contacter ! Le cabinet d’expertise comptable après avoir réfléchi à son offre de service, son savoir faire, se doit de …le faire savoir. Et pas seulement à de futurs clients, mais aussi et surtout à ses clients actuels, pour les missions et compétences dont ceux-ci pourraient avoir besoin et dont parfois, ils ne soupçonnent même pas l’existence ! Rare sont ceux d’entre nous qui ont eu la chance de compléter leur formation technique par une compétence en matière commerciale et

communication. C’est pourtant de cela qu’il s’agit, créer et structurer une vraie fonction dédiée à cet objectif, me faire mieux connaître de mon environnement et communiquer sur mes compétences, mes spécialités, mes atouts et celles de mon cabinet. Les solutions sont multiples, du recrutement d’un collaborateur compétent en la matière au recours à une agence externe, en passant par la formation d’un collaborateur en charge de la fonction. Les outils et vecteurs de communication et de promotion sont nombreux, il s’agit d’identifier les plus adaptés à nos marchés, nos clients, notre culture aussi.

Objectifs

Contenu

• Connaître les atouts à valoriser, les compétences, missions à développer sur ma clientèle actuelle et future. • Savoir identifier les secteurs et entreprises concernées et les moyens de les atteindre. • Être capable de créer la fiche de fonction « commercial et communication », déterminer quelles sont les compétences requises et qui en aura la responsabilité et/ou la charge (solution interne et/ou externe). • Être capable de créer un plan d’action commercial et de communication adapté à mon ambition professionnelle avec les vecteurs commerciaux et de communication correspondants. • Savoir identifier les potentialités commerciales et de communication de mes collaborateurs. • Savoir encourager et développer au cabinet l’écoute client, la prescription et le développement interne et externe de missions. • Savoir anticiper les adaptations nécessaires de la fonction production. • Être capable de créer et suivre les indicateurs de mesure des résultats commerciaux obtenus

Introduction : de formidables gisements d'affaires L'offre de services du cabinet • Évolution du marché et identification des besoins clients • Analyse de l'environnement concurrentiel du cabinet • Description de son positionnement • Évaluation de sa capacité de production • Amélioration de son offre de services

Le plan communication et commercial cabinet • Validation d'actions de communication (QQQOCCP) • Mise à jour des techniques de vente (ex : SPIN selling) • Élaboration d'un plan d'action

Les acteurs internes • Sélection du responsable communication et commercial

1 jour

MAN158

• Identification des collaborateurs "leaders" • Élaboration d'objectifs SMART • Réorganisation des portefeuilles clients

Mise en œuvre ambitieuse et réaliste • Mise en œuvre du plan communication et commercial • Mesure de la performance et amélioration (PDCA) • Réussite du plan : l'affaire de tous au sein du cabinet !

Conclusion : une indispensable évolution culturelle

Pédagogie • Exposé • Étude de cas • Échanges d'expériences • Jeux de rôles • Débat • QCM de validation

Pour aller plus loin Les séminaires complémentaires pour suivre la formation (Références CFPC) MAN144-MAN152-MAN154-GES351

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net

57


Management du cabinet Collaborateur

1 jour

> Écouter vos clients et développer des missions

MAN201

Un cabinet dynamique est un cabinet où chaque collaborateur participe au développement des missions. L'écoute « active » est la technique de base permettant de déceler des attentes non exprimées par les clients et saisir ainsi des opportunités pour de nouvelles prestations.

Objectifs

Contenu

• Savoir communiquer avec ses clients de façon positive. • Savoir répondre à leurs attentes. • Savoir proposer de nouvelles prestations.

Approche théorique • Sensibilisation aux attitudes d’aide à la communication à travers différents types de communication • Les techniques de communication : – la reformulation, l’observation et l’écoute • Les différents moyens de communication orale : – les mots, la voix, le regard, la gestuelle et la présentation

Approche pratique : maîtrise des échanges avec les clients

Pédagogie • Exposé • Échanges d'expériences • Jeux de rôles • Travail en sous-groupes

• Analyse de leurs besoins • Écoute du client et conduite d’entretien • Approche marketing : les techniques de vente

Entraînement pratique, jeux de rôle dans un cadre professionnel Apprendre à se présenter, argumenter, négocier et percevoir les attentes du client

Collaborateur

> Les points-clés pour comprendre le management du cabinet Ce séminaire est destiné aux collaborateurs expérimentés et plus généralement à toutes personnes dont la fonction nécessite de mieux comprendre et d'intégrer les défis managériaux auxquels les cabinets modernes sont confrontés.

Il s'agit de permettre aux participants d'être plus autonomes et de prendre plus de responsabilités au sein du cabinet à partir de pistes concrètes d'évolution de celui-ci.

MAN260

Objectifs

Contenu

• Formaliser l'offre de service • Structurer une fonction commerciale

• Comprendre les grandes fonctions managériales du cabinet : production, communication, relations humaines et contrôle de gestion.

Clé n° 1. Comprendre notre contexte professionnel

Clé n° 4. Se former, évoluer, motiver

• Intégrer les comportements et outils nécessaires au bon fonctionnement de ces fonctions. • Savoir utiliser les indicateurs de suivi de performance du cabinet.

Pédagogie • Exposé • Échanges d'expériences • Jeux de rôles • Travail en sous-groupes • QCM de validation

58

1 jour

• Notre marché, notre déontologie, notre management

Clé n° 2. Produire au juste coût dans le respect des normes • Utiliser les NTIC • Les organigrammes et la délégation • La lettre de mission : qui, comment, pourquoi, pour qui ? • La responsabilité de l’expert-comptable

• Se former, gérer et anticiper le besoin et l'évolution des compétences • Motiver, démotiver, pour qui, pourquoi et comment !

Clé n° 5. Identifier les bons indicateurs de performances du cabinet • Pourquoi un tableau de bord • Un peu de méthodologie • Réflexions sur l'indicateur type : le temps !

Clé n° 3. Communiquer, écouter et… vendre • Communiquer dans le respect de la déontologie

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


Management du cabinet Collaborateur

1 jour

> Gestion des temps : clé de la rentabilité du cabinet Les professionnels sont amenés à gérer leur cabinet comme une entreprise, et doivent donc en particulier apprécier la rentabilité des dossiers en fonction des temps passés pour la mission et de leur coût. Or, on constate souvent que les responsables n'ont pas toujours les éléments nécessaires pour pouvoir

mener cette analyse dans de bonnes conditions. Il s'agit donc de leur rappeler les bases méthodologiques et de réfléchir à la mise en œuvre des outils pratiques qui pourront leur permettre de réaliser ces analyses, et de mettre en œuvre des moyens d'amélioration.

MAN267/JT600

• La valorisation du prix de revient et la marge sur coûts directs • La production par collaborateurs

Objectifs

Contenu

• Pouvoir mesurer la rentabilité des dossiers par une comptabilité des temps. • Maîtriser la mise en place d'une facturation adaptée à l'activité du cabinet et aux demandes des clients. • Savoir adapter son organisation pour un suivi permanent. • Maîtriser les moyens d'amélioration.

Gestion administrative, définition et modalités

Actions internes

La gestion des temps

• Exemple de procédure de gestion • Adaptation du fonctionnement

• La prévision des temps • Le suivi des temps • Les états statistiques liés à la gestion des temps

La facturation et l'analyse • Définitions et notions de Boni – Mali • Les types de facturation • Analyse des boni et des mali • La procédure budgétaire

La mesure de la profitabilité • La mesure

Application

Pédagogie • Exposé • Étude de cas • Échanges d'expériences • Débat • Mini-cas d'application • Séquences vidéo • Analyse de documentation

Le stage

Actu-Collaborateurs

www.experts-comptables.fr/boutique

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net

59


Marketing et communication

édito a fonction communication et commerciale du cabinet est maintenant incontournable de toute organisation « orientée clients ». Malgré les réformes des cursus d’accès à notre profession, nous ne sommes encore que très imparfaitement formés à ces compétences d’écoute, de détection et de vente de missions. L’offre de formation continue nous y aide et nous n’avons plus d’excuse pour négliger cet aspect d’une gestion moderne du cabinet !

L

La plupart des séminaires du catalogue ont été revisités pour plus de clarté et de qualité des diaporamas et des supports fournis.

60

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


Marketing et communication

LISTE

DES

SÉMINAIRES

E X P E R T S - C O M P TA B L E S

Savoir se présenter et commenter un bilan en anglais MAN141/JT615

62

Développer le chiffre d’affaires et le portefeuille clients du cabinet : 25 actions de marketing opérationnel MAN144/JT605

62

Savoir gérer un entretien et négocier avec un client MAN150

63

C O L L A B O R AT E U R S

Vendre les missions du cabinet : aspects méthodologiques et pratiques MAN400/JT603

63

A U T R E S FO R M AT I O N S

Expert-comptable : votre actualité 2010 EXP118

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net

38

61


Marketing et Marketing communication et communication > Savoir se présenter et commenter un bilan en anglais Pouvoir se présenter en tant que professionnel ainsi que son cabinet est à la portée de celui qui dispose d'un anglais scolaire. Nous sommes tous concernés pour tisser des liens avec des prospects étrangers afin qu'ils puissent devenir nos clients sans chercher par nous-mêmes à rédiger en anglais.

Expertcomptable

MAN141/JT615

Se décrisper face à ce que l'on croit trop souvent être inabordable pour communiquer. Par des mini-exercices on prend l'assurance de la prise de parole.

Objectifs

Contenu

Pédagogie

• Savoir communiquer professionnellement en anglais (oral et écrit) sur la présentation de son cabinet et de ses activités. • Connaître un vocabulaire ciblé technique de base pour nos travaux. • Savoir utiliser des documents professionnels courants rédigés en anglais. • Savoir se débrouiller pour amorcer un contact client.

Savoir se présenter et mettre en valeur le cabinet en anglais

• Exposé • Tests d'auto-évaluation • Jeux de rôles • Travail en sous-groupes • Mini-cas d'application

• Aborder un entretien • Pouvoir décrire l’ensemble des missions et prestations du cabinet

1 jour

Travailler en anglais • Opérations de clôture et arrêté de bilan • Vocabulaire relatif aux comptes annuels • Présentation des comptes annuels

Le stage

> Développer le chiffre d’affaires et le portefeuille clients du cabinet : 25 actions de marketing opérationnel

Expertcomptable

1 jour

Mettre en œuvre un plan d’actions simple, concret, efficace Les cabinets leaders n’attendent pas l’évolution de leur environnement réglementaire ou concurrentiel pour communiquer dynamiquement. Ce comportement proactif poursuit trois objectifs majeurs : fidéliser la clientèle, lui vendre de nouvelles missions, conquérir de nouveaux clients.

Objectifs

Contenu

• Savoir définir l'offre de service du cabinet et les compétences dédiées. • Savoir packager son offre et définir ses marchés cibles. • Savoir identifier le potentiel de son portefeuille client. • Savoir définir les vecteurs de commercialisation de ses missions. • Savoir identifier les sources et les acteurs de sa prescription. • Savoir identifier les comportements appropriés au développement des missions et du portefeuille client. • Connaître et utiliser les outils de prospection commerciale.

La stratégie marketing du cabinet

Pour aller plus loin Les séminaires complémentaires pour suivre la formation (Références CFPC) MAN150 – MAN400

62

Cette formation propose au cabinet de mener une réflexion stratégique sur son marché et son positionnement, puis de communiquer efficacement, au moyen de 25 actions, sélectionnées pour leur simplicité, leur efficacité, leur coût faible et leur respect d’une déontologie en très forte évolution !

• Qu’est-ce que le marketing ? • Comment identifier des besoins ? • Le cabinet peut-il satisfaire ces besoins ? • Comment impliquer les collaborateurs ?

La communication opérationnelle du cabinet • La réforme du Code de déontologie • Communiquer : à la portée de tous les cabinets

MAN144/JT605

• L'offre du cabinet : quelles prestations, à quels prix ? • L'image du cabinet et le développement de sa notoriété • La fidélisation...et la vente aux clients existants • La conquête de nouveaux clients

Conclusion • Anticiper un accroissement de la concurrence • Diffuser une « culture marketing » au sein du cabinet

Les plans d'action • Le marché, la concurrence, le positionnement du cabinet

Pédagogie • Exposé • Tests d'auto-évaluation • Échanges d'expériences • Débat • Travail en sous-groupes • Mini-cas d'application • Analyse de documentation

Le stage

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


Marketing et Marketing communication et communication > Savoir gérer un entretien et négocier avec un client

Expertcomptable

1 jour

MAN150

Grâce à ce séminaire le participant pourra apprendre à cerner les besoins du client. Il pourra mieux communiquer sur le savoir-faire du cabinet, valoriser ses prestations et ainsi faire adhérer le client à ses propositions et à ses conseils.

Objectifs

Contenu

Pratiquer et savoir gérer un entretien face à un client

• Savoir aborder et conduire efficacement un entretien pour que chacune des parties y trouve son compte professionnel, relationnel et affectif. • Connaître les techniques de négociation : savoir se fixer des objectifs, préparer et hiérarchiser les concessions, se donner des limites. • Savoir jouer « gagnant/gagnant » pour préserver la relation dans le temps.

Développer l’aisance et les qualités relationnelles du collaborateur

• Savoir se présenter professionnellement (présenter son cabinet, se présenter) • Pratiquer la reformulation et le questionnement • Suivre le plan d’entretien : – Bien démarrer, créer un climat de confiance – Savoir repérer les problèmes de l’entreprise, les besoins et les attentes du client – Proposer des prestations complémentaires (à la mission principale) – Vendre de nouvelles prestations en relation avec les besoins et les attentes du client – Présenter un budget en relation avec une proposition d’offre de services – Repérer les pièges de l'entretien et savoir y faire face

Pédagogie • Exposé • Échanges d’expériences • Jeux de rôles

• Utiliser les techniques d'entretien : écoute active, reformulation objective, questionnement pour mieux comprendre les situations et les difficultés au sein de l’entreprise • Connaître son propre style de communication et développer une attitude conviviale et professionnelle • Oser dire et savoir dire, et s’exprimer avec aisance face au client

Préparer l’entretien avec un client • Préparer commercialement le « rendez-vous bilan » • Utiliser un référentiel « produits/mission » pour identifier les missions réalisées et les missions à développer (basique, complémentaire ou nouvelle mission) • Élaborer un guide d’entretien opérationnel • Définir les modalités financières (argumentation du budget des honoraires) : développer la relation coût/avantages

Collaborateur

> Vendre les missions du cabinet : aspects méthodologiques et pratiques

1 jour

Pour vendre les missions du cabinet il est indispensable de définir une stratégie globale incluant : • gestion de l'offre produits, choix de la clientèle cible, définition des moyens à mettre en œuvre, • information et formation des collaborateurs, puis de mettre en place un plan d'action et de communication adapté. Il existe des méthodologies, proposant un fil conducteur pour gagner en efficacité.

Objectifs

Contenu

• Savoir analyser les différentes missions du cabinet au regard de ses objectifs de développement. • Être capable de déterminer les « arguments de vente » et les propositions à faire aux clients. • Savoir organiser le cabinet pour mettre en œuvre le plan de développement.

La méthodologie de vente des missions • Détecter les attentes et le potentiel des clients – L'étude du marché – La connaissance de la clientèle – L'évaluation du portefeuille en terme de développement • Définir l’offre du cabinet – La définition des prestations – Le bilan de compétence – La mesure de la satisfaction des clients – Le choix de l'orientation stratégique • Promouvoir les prestations par la communication – Les différents moyens de communication du cabinet sur ses prestations – L'offre de service – La lettre de mission

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net

MAN400 / JT603

• Mettre en place un plan d’action – Les facteurs de réussite d'une vente – La découverte des besoins – Les techniques de vente – Le suivi des réalisations

Annexes • Outils méthodologiques dont grilles d’analyse des clients

Pédagogie • Exposé • Échanges d'expériences • Jeux de rôles • Débat • Travail en sous-groupes • Travail personnel préparatoire

Le stage

63


Secrétariat

édito UNE

FONCTION

PIVOT

os secrétaires, devenues nos assistantes, occupent plus que jamais une fonction clé : assistante de direction, responsable d’accueil, interface permanente entre les collaborateurs et les clients, elles doivent faire preuve d’efficacité et de professionnalisme, tout en gardant le sourire ; quel challenge !

N

Les séminaires qui leur sont consacrés leur permettront d’acquérir la culture technique, relationnelle et rédactionnelle de notre métier et d’actualiser leurs connaissances et compétences dans des domaines en perpétuel évolution, la bureautique tout spécialement !

64

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


Secrétariat

LISTE

DES

SÉMINAIRES

C O L L A B O R AT E U R S

La fonction accueil : pivot de la communication interne et externe du cabinet MAN251

66

S’initier à la fiscalité MAN252

66

S’initier au social MAN253

67

S’initier à la comptabilité MAN254

67

Le secrétariat performant MAN255

68

Le secrétariat de direction : augmenter votre efficacité grâce aux outils bureautiques MAN256

68

Secrétaires : gérer son temps et le planning du cabinet MAN258

69

Perfectionner vos écrits professionnels MAN266

69

Secrétaires : maîtriser les outils informatiques et bureautiques du cabinet TIC201

70

Devenir assistant(e) polyvalent(e) au sein du cabinet PMA200

71

A U T R E S FO R M AT I O N S

S’initier à la pratique du secrétariat juridique JUR203

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net

201

65


Secrétariat > La fonction accueil : pivot de la communication interne et externe du cabinet Dans les cabinets le service accueil est l'acteur essentiel dans la relation avec les clients et les collaborateurs et joue ainsi un rôle stratégique et délicat. Ce séminaire aidera les participants à

Collaborateur

1 jour

MAN251

développer leur efficacité et leurs qualités relationnelles grâce notamment à une meilleure maîtrise des techniques de communication orale, de gestion du stress et de résolution de problème.

Réussir l'accueil du client

Objectifs

Contenu

• Prendre conscience du rôle fondamental de l'accueil dans la vie du cabinet. • Développer son efficacité et ses qualités relationnelles. • Savoir mieux communiquer avec les collaborateurs et les clients pour faciliter les relations de travail. • Maîtriser les principales techniques de communication orale. • Savoir gérer son stress et adopter une attitude positive.

Maîtriser les techniques de base de la communication professionnelle • Découvrir les 7 règles d’une bonne communication • Pratiquer une écoute de qualité • Mieux gérer le stress en situation professionnelle • Connaître et s’appuyer sur ses points forts

• Comment bien accueillir le client • Maîtriser la relation téléphonique • Savoir traiter la demande du client • Repérer ses attentes et ses besoins

Développer la pratique de l'entretien professionnel • S’appuyer sur un guide d’entretien • Pratiquer les techniques de face à face avec un client

Apprendre à négocier avec le client

Mieux travailler en équipe au sein du cabinet

• Prendre la parole avec aisance et savoir argumenter • Utiliser le questionnement et la reformulation • Apprendre à dire oui et à dire non selon les circonstances

• Développer les conditions de réussite d’une équipe • Faciliter les échanges et faire passer les messages

Pédagogie • Exposé • Échanges d'expériences • Jeux de rôles • Séquences vidéo

Collaborateur

1 jour

> S’initier à la fiscalité Grâce à ce séminaire, les secrétaires vont pouvoir partager le même langage que les collaborateurs, et ainsi optimiser la relation avec les clients. Pour d'autres publics, ce séminaire leur offrira l'occasion

de rafraîchir leurs connaissances fiscales et par là même l'occasion de redécouvrir l'environnement fiscal de la petite entreprise.

Objectifs

Contenu

Pédagogie

• Maîtriser les bases fondamentales en droit fiscal appliqué aux TPE et PME. • Comprendre le processus d'élaboration des états produits dans le cadre des travaux effectués au cabinet et leur finalité. • Savoir faire le lien avec les missions confiées par le client au cabinet.

Initiation au droit fiscal

• Exposé • Mini-cas d'application • QCM de validation

• Les sources du droit fiscal • Les différents régimes fiscaux • L’organisation des services fiscaux • Étude de certains impôts (IS et BIC ; TVA ; taxe professionnelle ; taxes et contributions assises sur les salaires)

MAN252

Pour aller plus loin Les séminaires complémentaires pour suivre la formation (Références CFPC) FIS331

66

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


Secrétariat Collaborateur

1 jour

> S’initier au social Grâce à ce séminaire, les secrétaires vont pouvoir partager le même langage que les collaborateurs, et ainsi optimiser la relation avec les clients. Pour d'autres publics, ce séminaire leur offrira l'occasion

MAN253

de rafraîchir leurs connaissances en droit social et par la même occasion de redécouvrir l'environnement propre à la profession.

Objectifs

Contenu

Pédagogie

• Maîtriser les bases fondamentales en droit social appliqué aux TPE et PME. • Comprendre le processus d'élaboration des états produits dans le cadre des travaux effectués au cabinet et leur finalité. • Savoir faire le lien avec les missions confiées par le client au cabinet.

Initiation au droit social

• Exposé • Étude de cas • Échanges d'expériences • Débat • Mini-cas d'application

• Les sources du droit du travail • Les obligations de forme • L’organisation de la mission sociale du cabinet • Pratique courante de la paye • Événements particuliers et formalités

Pour aller plus loin Les séminaires complémentaires pour suivre la formation (Références CFPC) SOC200 – PSO200

Collaborateur

1 jour

> S’initier à la comptabilité Grâce à ce séminaire, les secrétaires vont pouvoir partager le même langage que les collaborateurs, et ainsi optimiser la relation avec les clients. Ce séminaire permet par ailleurs de découvrir la

comptabilité ou de rafraîchir des connaissances comptables afin de s'initier au traitement comptable de petits dossiers.

Objectifs

Contenu

• Connaître les obligations comptables de l'entreprise et le rôle de l'expert-comptable. • Maîtriser le vocabulaire comptable. • Connaître les différentes étapes comptables : de la collecte des pièces justificatives à l’archivage des dossiers. • Savoir lire les différents états de synthèse.

Les comptes annuels • Comptes annuels • Bilan • Compte de résultat • Annexe • Tableau des flux de trésorerie • Exercice social • Éléments principaux du bilan et du compte de résultat • Image fidèle, régularité, sincérité • Sources de la comptabilité financière

Langage et technique comptables

Pour aller plus loin Les séminaires complémentaires pour suivre la formation (Références CFPC) REC204 – REC205 – REC329

• Introduction : du journal aux comptes annuels • Les journaux • Les pièces comptables

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net

MAN254

• Les comptes • Les comptes et le grand livre • Vers le bilan et le compte de résultat • Résumé du processus comptable

Signification des comptes annuels • L’actif • Le passif • Le compte de résultat

Environnement professionnel • L’organisation chez le client • L’organisation du dossier client

Pédagogie • Exposé • Mini-cas d'application • QCM de validation

67


Secrétariat Collaborateur

1 jour

> Le secrétariat performant Un secrétariat performant fait gagner du temps et de la qualité à tous les intervenants du cabinet. Gérer son temps, planifier et organiser ses travaux,

Objectifs

Contenu

Pédagogie

• Connaître parfaitement son environnement professionnel. • Connaître les principes de gestion de son temps, de planification et d'organisation de ses travaux. • Connaître l'intérêt des nouvelles technologies bureautiques. • Maîtriser les règles de communication interne.

Présentation synthétique de la profession

• Exposé • Échanges d'expériences • Jeux de rôles • Mini-cas d'application • Analyse de documentation

• Missions • Responsabilités • Secret professionnel

Définition de la fonction de la secrétaire de direction et méthodes d’organisation du secrétariat

Pour aller plus loin

• Organisation et planification des travaux • Accueil • Communication et relations internes • Traitement des documents • Classement et archivage • Procédures du cabinet

Les séminaires complémentaires pour suivre la formation (Références CFPC) TIC201 – MAN256

Profil souhaité de la secrétaire de cabinet comptable

> Le secrétariat de direction : augmenter votre efficacité grâce aux outils bureautiques En deux jours, ce séminaire propose d'utiliser pleinement les outils bureautiques au secrétariat, à partir de cas pratiques adaptés aux travaux et problématiques du cabinet. Il montre que de nombreuses tâches traitées par le secrétariat peuvent l'être plus efficacement et plus rapidement. Le

Collaborateur

secrétariat peut alors libérer les collaborateurs de certaines tâches (préparation des lettres de mission, création de présentations sur vidéo-projecteur...) et apporter de nouveaux services (gestion des agendas partagés, préparation des lettres de mission...).

Objectifs

Contenu

• Savoir optimiser le secrétariat de direction grâce à la bonne utilisation des outils informatiques et bureautiques. • Connaître les outils de dynamisation des cabinets. • Savoir les appliquer au contexte propre à son cabinet. • Donner envie d'évoluer.

Les connaissances de base • Maîtriser l’équipement matériel et logiciel

Les outils informatiques incontournables • Les logiciels à maîtriser : – Word – Excel – PowerPoint – Outlook • Utiliser les bons outils pour chaque problématique

2 jours

MAN256

• Gestion de la documentation du cabinet • Gestion du courrier électronique • Création de modèles et chartes graphiques pour les documents • Création de présentations assistées par ordinateur • Vue d’ensemble de la création et de la mise à jour du site Internet du cabinet • Gestion électronique des archives

Pédagogie

L’utilisation des outils au quotidien • Gestion des agendas et des déplacements de l’équipe • Gestion et suivi efficaces des missions (lettres de mission, plannings...)

68

MAN255

maîtriser les NTIC et les règles essentielles de communication interne, tels sont les facteurs clés de la performance de nos secrétariats.

• Exposé • Tests d'auto-évaluation • Échanges d'expériences • Mini-cas d'application

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


Secrétariat Collaborateur

> Secrétaires : gérer son temps et le planning du cabinet Gérer les rendez-vous, les réunions, les temps du cabinet, les agendas, tels sont les thèmes traités pendant ce séminaire pour rendre plus performant la

1 jour

MAN258

consommation d'une denrée rare dans les cabinets : le Temps !

Objectifs

Contenu

Pédagogie

Savoir : • optimiser son organisation pour être plus efficace ; • privilégier les tâches essentielles à sa fonction ; • hiérarchiser les imprévus et les priorités pour les gérer sans stress ; • utiliser au mieux les outils à sa disposition pour la gestion du planning du cabinet ; • s’affirmer pour mieux s’organiser dans l'intérêt de tous.

• Les principes d'une bonne organisation • Choisir les outils adaptés et savoir les utiliser • Adapter son comportement • S’organiser avec l'équipe du cabinet et gérer le planning • Clarifier les missions liées au poste • Gérer les priorités • Suivre un projet • Lever les obstacles • Communiquer avec les différents membres de l'équipe

• Exposé • Échanges d'expériences • Débat

Collaborateur

1 jour

> Perfectionner vos écrits professionnels En cabinet, l'écrit est un vecteur essentiel de communication auprès des clients mais aussi en interne. Il doit valoriser la prestation apportée au client. Il constitue par ailleurs un élément de preuve des travaux effectués, des informations fournies, des conseils apportés... Il sert également à véhiculer l'image du cabinet.

Pour toutes ces raisons, l'écrit doit être soigné. Il doit pouvoir être lu et compris facilement. Il doit intéresser le lecteur dès le démarrage de la lecture. Ni le fond, ni la forme ne doivent être négligés. Le séminaire permet de repérer des pratiques et des recommandations adaptées aux différents écrits du cabinet.

Objectifs

Contenu

• Connaître les obligations et les principes fondamentaux qui régissent la communication écrite en cabinet. • Maîtriser la rédaction et la présentation des écrits professionnels en s’appuyant sur des techniques, des méthodologies et des outils. • Contribuer à harmoniser des pratiques au sein du cabinet par des consignes et des recommandations applicables à tous.

Écrire pour communiquer

MAN266

• L’écrit au service de la communication • Les obligations en matière d’écrits dans la profession comptable • Les différentes situations professionnelles qui conduisent à des écrits (écrits externes et internes)

Un préalable à l’écrit, trouver et organiser ses idées • La réflexion préalable • Le plan • Structurer par des mots de liaison

Rédiger (le fond) • Recommandations générales • Application aux différents écrits produits en cabinet : courrier d’accompagnement, réponse à une demande d’information du client, note de synthèse, commentaire de gestion, rapport…

Bien présenter (la forme)

Pédagogie • Exposé • Échanges d'expériences • Travail en sous-groupes • Mini-cas d'application • QCM de validation

• Principes généraux qui permettent d’apporter de la lisibilité aux documents • Apport des outils bureautiques • Améliorer par des schémas, des graphiques, des images… • Concevoir un diaporama

Contrôler et valider par la relecture et la signature

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net

69


Secrétariat > Secrétaires : maîtriser les outils informatiques et bureautiques du cabinet

Collaborateur

2 jours

Windows, Word, Excel Les outils et méthodes abordés durant ces deux jours apportent au cabinet un gain de temps significatif ainsi qu'une amélioration notable des documents produits à l'aide des outils bureautiques. Cette

maîtrise, ainsi que le temps libéré, peut permettre au participant d'accéder à de nouvelles compétences et responsabilités.

Objectifs

Contenu

• Savoir utiliser de façon efficace les outils bureautiques courants. • Avoir les réflexes pour utiliser le bon outil pour répondre à chaque besoin. • Être capable d'identifier les erreurs à ne pas commettre.

Les fonctions indispensables

TIC201

• Les raccourcis clavier • La mise en page dans Word • Les opérations de base dans Excel • Les tableaux dans Word et Excel • Quel outil pour quel besoin ?

Les fonctions avancées • Les feuilles de style dans Word • Les formules dans Excel • Le publipostage • La navigation dans Windows • Les erreurs à ne pas commettre

Les fonctions « Expert » • Personnalisation des barres d’outils • Les liaisons entre les applications • La protection des fichiers • Excel comme base de données « simple » • Le partage des fichiers bureautiques au cabinet

Pédagogie Pour aller plus loin Les séminaires complémentaires pour suivre la formation (Références CFPC) MAN256

70

• Exposé • Étude de cas • Échanges d'expériences

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


Secrétariat Collaborateur

5 jours

> Devenir assistant(e) polyvalent(e) au sein du cabinet Se former tout au long de la vie, c’est pouvoir maintenir ses connaissances au meilleur niveau. C’est aussi découvrir de nouveaux savoirs permettant une évolution professionnelle et acquérir de nouvelles compétences afin d’accéder à des fonctions diversifiées. La révolution technologique qu’ont vécue les cabinets depuis une dizaine d’années a engendré des mutations profondes dans l’organisation du travail en cabinet. Le poste de secrétaire a évolué vers une nécessaire polyvalence permettant d’assurer à la fois, de façon autonome, des tâches administratives, et, sous la responsabilité de collaborateurs confirmés, des travaux d’assistance comptable ou juridique pour le

cabinet ou pour les clients du cabinet. La généralisation des outils bureautiques répartit certaines tâches de secrétariat entre les collaborateurs et a ainsi contribué à l’émergence d’une nouvelle fonction « d’assistant polyvalent ». À la fin du séminaire le participant comprend les travaux de base assurés dans un cabinet. Il est capable d’assurer, sous contrôle, l’ouverture des dossiers de travail, l’enregistrement et l’archivage des pièces comptables, l’élaboration de bulletins de paie simples et aux données répétitives, l’établissement des déclarations de TVA et des principales taxes récurrentes et de préparer la collecte des éléments nécessaires au secrétariat juridique annuel.

Objectifs

Contenu

• S’initier aux métiers du cabinet à travers la découverte des fondamentaux en comptabilité et en droit des entreprises. • Connaître les bases minimales en droit fiscal, droit social et droit des sociétés. • Comprendre les travaux de base effectués dans un cabinet : – savoir organiser et enregistrer les opérations comptables courantes, – maîtriser le calendrier fiscal et social, – maîtriser le suivi juridique annuel.

Initiation à la comptabilité • Le rôle et les différentes missions de l’expert-comptable • Les principes comptables fondamentaux • La gestion du dossier client : – contenu, organisation (dossier permanent, dossier annuel) – la réception et le contrôle des pièces comptables transmises par le client – la saisie comptable des pièces justificatives – le contrôle des éditions informatiques – le classement et l’archivage du dossier

Initiation fiscale et sociale Les bases du droit du travail • Les organismes sociaux • L’organisation de la mission sociale du cabinet

PMA200

• Les règles élémentaires en matière d’établissement des bulletins de paie et des déclarations sociales

Les bases du droit fiscal • Les différents régimes fiscaux • L’organisation des services fiscaux, les CGA, les AGA • Présentation de certains impôts : IS / BIC / BNC / TVA

Initiation à la pratique du secrétariat juridique • Les bases du droit des sociétés : – les commerçants personnes physiques et personnes morales – le rôle du commissaire aux comptes • La vie des sociétés • La mission de secrétariat juridique annuel

Pédagogie • Exposé • Étude de cas • Tests d'auto-évaluation • QCM de validation • Analyse de documentation

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net

71


Systèmes d’information et sécurité informatique

édito FAIRE

LES

BONS

CHOIX

es systèmes d’information et de communication sont des outils incontournables pour la pérennité des cabinets. La dématérialisation des documents s’applique maintenant à tous les niveaux. Le recours aux téléprocédures est de plus en plus courant. L’expert-comptable doit être à l’aise sur ce terrain tant pour les besoins d’organisation du cabinet, de classement des dossiers clients que face aux exigences des clients eux-mêmes.

L

Les séminaires du CFPC sont une solution pour : • accroître la productivité du cabinet ; • organiser et sécuriser les traitements ; • améliorer les collaborations, les échanges internes et externes ; • faire le bon choix en termes de projets informatiques et de sécurité informatique ; • aider les entreprises à optimiser leur système d’information. Les technologies utilisées se renouvellent en permanence, requièrent une mise à jour sur les nouvelles fonctionnalités et sur leur efficacité en terme de performance du cabinet.

72

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


Systèmes d’information et sécurité informatique

LISTE

DES

SÉMINAIRES

E X P E R T S - C O M P TA B L E S

Les téléprocédures fiscales, sociales et bancaires TIC104/JT508 Évaluer le système d’information de la PME TIC109/JT506

74 FORMATION HOMOLOGUÉE

CAC

74

Organisation informatique du cabinet TIC110/JT503

75

La GED et la conduite d’un projet de dématérialisation TIC120/JT510

75

Gérer la sécurité informatique du cabinet TIC123/JT618

76

Accompagner l’entreprise dans ses choix informatiques TIC128/JT500

76

Créer son site Internet en 1 jour TIC129

77

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net

73


Systèmes d’information et sécurité informatique > Les téléprocédures fiscales, sociales et bancaires Plus qu'une simple présentation des téléprocédures, il s'agit surtout d'étudier la façon d'organiser et de développer ces procédures au sein du cabinet afin de rendre l'expert-comptable incontournable pour le transfert des données des entreprises.

Expertcomptable

1 jour

TIC104/JT508

C'est la raison pour laquelle la présence d'un décideur (associé ou dirigeant du cabinet) est fortement conseillée.

Objectifs

Contenu

• Déclarations mensuelles ou trimestrielles (DUCS-EDI)

• Connaître les principes généraux des téléprocédures.

Les principes généraux des téléprocédures

Jedeclare : de l'inscription au suivi des déclarations

• Maîtriser leurs modalités pratiques.

• Principes et enjeux • Rappel des fondements juridiques • Du simple formulaire à l'E.D.I. toutes les solutions pour le cabinet • Des solutions inefficaces en l'absence d'une organisation adaptée

• Présentation de tous les portails EDI • Présentation générale du Portail Jedeclare • Comment faire pour ... • Tous les mécanismes de sécurité, quelles informations à archiver et contrôler • Démonstration et mode d'utilisation pour le cabinet et ses clients

• Savoir utiliser jedeclare.com. et les autres portails déclaratifs • Savoir utiliser les procédures ETEBAC. • Maîtriser l'incidence de ce dispositif sur l'organisation du cabinet et la rentabilité des missions. • Étudier les évolutions des téléprocédures.

Les télédéclarations fiscales • Déclarations annuelles • Déclaration de TVA • Évolution et autres téléprocédures fiscales et financières

Portails déclaratifs en EFI

Les télédéclarations sociales

• Présentation de Net-entreprises • Présentation de Télé-TVA sur le portail de la DGI • Notion de certificat électronique

• Déclarations annuelles (DADS-U)

Les télétransmissions bancaires

Pédagogie Pour aller plus loin Les séminaires complémentaires pour suivre la formation (Références CFPC) TIC110/JT503 - TIC120/JT510

• Exposé • Échanges d'expériences • Séquences vidéo

Le stage Expert-comptable Commissaire aux comptes

> Évaluer le système d’information de la PME L'évaluation du système d'information est essentielle pour l'appréciation de la qualité du contrôle interne

et pour l'évaluation des risques. C'est une partie incontournable des missions d'audit.

1 jour

TIC109/JT506

FORMATE ION HOMOLOGUÉ

CAC

Objectifs

Contenu

• La sécurité informatique : risques et bonnes pratiques

• Comprendre l’importance de la fonction informatique dans l’optimisation des processus, dans l’automatisation des traitements, dans le stockage et la transmission des données. • Connaître les méthodes utilisées pour l’analyse des systèmes d’information. • Connaître la démarche et les outils d’audit informatique. • Savoir évaluer et maîtriser les risques liés à la fonction informatique dans une PME.

Présentation des définitions, des concepts et des outils

L’audit de la fonction informatique

• La fonction informatique d’une PME • Les infrastructures techniques • Les logiciels • Les ERP • Les Systèmes de gestion de base de données relationnels • En synthèse : panorama des logiciels et des plate formes techniques du marché

• La démarche d’audit de la fonction informatique • Les outils de l’auditeur informatique • Un référentiel : le COBIT • L’analyse des données issues d’un système de gestion – Récupération des données à analyser (Query, SQL, QBE, ODBC...) – Méthodes d’échantillonnage • L’évaluation des processus informatiques

L’architecture des systèmes d'information

L’environnement légal : droit et fiscalité

• La modélisation des systèmes d’information

• Les instructions fiscales

Pédagogie • Exposé • Étude de cas

74

Le stage Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


Systèmes d’information et sécurité informatique Expertcomptable

> Organisation informatique du cabinet

1 jour

Outils et perspectives L'objectif de cette formation est de faire comprendre l'impact des TIC pour le cabinet pour les dix prochaines années conformément aux études du CSOEC. Plus qu'une formation technique, il s'agit bien d'une vision stratégique sur l'évolution de notre métier par

TIC110/JT503

intégration des nouveaux outils de communication. Il est donc important d'évoquer les critères de productivité, de communication interne ou avec les clients et le recours aux nouveaux modes d'organisation de nos missions.

Objectifs

Contenu

La conduite du projet informatique pluriannuel du cabinet

• Faire un panorama de l'usage des TIC dans le cabinet. • Être capable d'aider à la définition de la stratégie informatique du cabinet à partir d’un diagnostic externe et interne du cabinet. • Savoir bâtir son plan informatique à partir d’une connaissance des technologies du marché. • Savoir conduire le plan informatique sur le plan humain : cheminement culturel, mise en place de l’équipe de pilotage, plan de formation, changement organisationnel. • Savoir chiffrer et planifier les étapes d’un plan informatique.

Rappel sur les technologies existantes : réseaux, internet, acquisitions des données, gestion électronique de documents, travail à distance, restitution des données, téléprocédures, sécurité, archivage électronique

• Nomination d’un chef de projet et composition de l’équipe de pilotage • Détermination des priorités • Phases d’expérimentation – propos d’étape et déploiement • Plan de motivation des collaborateurs : sensibilisation et formation • Plan financier

Pour aller plus loin Les séminaires complémentaires pour suivre la formation (Références CFPC) TIC104/JT508 - TIC120/JT510

Le diagnostic du cabinet par rapport à une stratégie informatique • Diagnostic externe : analyse des clients et des missions et évolutions • Diagnostic interne : le projet personnel du professionnel et de ses associés et son impact sur la stratégie informatique, la ressource humaine, l’existant informatique au sein du cabinet, les contraintes financières

Étude de différents scénarios possibles selon les priorités et la structure du cabinet

Le plan à moyen terme

Pédagogie

• Le schéma informatique souhaité à trois ans • Les moyens humains et financiers disponibles • Les changements culturels et organisationnels • La volonté politique du cabinet

• Exposé • Échanges d'expériences • Mini-cas d'application

> La GED et la conduite d’un projet de dématérialisation La GED est un outil d'organisation qui devient de plus en plus indispensable au cabinet, pour répondre à la problématique du classement des dossiers clients désorganisés par la multiplication des documents électroniques produits et stockés dans les différents

Objectifs

Contenu

• Connaître les principes généraux de la GED.

Définition

• Comprendre ses apports dans l'organisation du cabinet. • Savoir optimiser la démarche de mise en œuvre au sein du cabinet. • Connaître toutes les opportunités ouvertes par la GED. • Être prêt à anticiper sur le bureau.

Le principe • Les changements dans le cabinet • Les normes de classement • Le contexte juridique

Démarche • Audit de classement • Audit de méthode • Suivi de projet • Les erreurs à éviter

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net

Expertcomptable

logiciels, la dématérialisation croissante des documents, la mise en œuvre des téléprocédures, le classement des mails et la sécurisation des échanges électroniques.

• Qu’est-ce que la GED ? • Les différentes GED • L’intérêt de la GED pour les cabinets

Le stage

1 jour

TIC120/JT510

Apports utilisateurs • Apports organisationnels, gain de temps, de place, de sécurité, diminution des coûts d’archivage et de conservation de l’information • Suivi des filiales • Fidélisation de clientèle • Le nomadisme • La web publication • Le workflow • La signature électronique

Pédagogie • Exposé • Échanges d'expériences • Débat

Le stage

75


Systèmes d’information et sécurité informatique Expertcomptable

> Gérer la sécurité informatique du cabinet

1 jour

Prévenir 3 risques : technique, juridique, improductivité L'usage des outils informatiques et d'Internet génère des risques souvent méconnus. Cette formation poursuit l'objectif de sensibiliser tout utilisateur (du dirigeant au collaborateur) à cette problématique grandissante en expliquant concrètement les risques et les moyens de prévention à la disposition

Objectifs

Contenu

• Avoir compris l’enjeu : la protection du capital informationnel du cabinet.

Présentation générale : comprendre la problématique

• Connaître les principales failles sécuritaires d’un système d’information.

Le risque « technique »

• Savoir élaborer une démarche de prévention des risques.

TIC123/JT618

du cabinet. Parce que les risques ne sont pas seulement techniques, mais également juridiques et organisationnels (improductivité), cette formation s'adresse à toute personne capable dans le cabinet de sensibiliser les collaborateurs à la nécessité d'un comportement avisé et responsable.

• Informatique et internet n’ont pas créé le risque mais l’ont amplifié ! • Trois types de risque : technique, juridique, improductivité • L’enjeu : la perte ou la fuite de données • Les malveillances (virus, spam, phishing, intrusions...) • Les négligences (sauvegardes défaillantes, usages non avertis...) • Les défaillances (réseau local, matériel nomade, obsolescence...)

Le risque « juridique »

Pédagogie • Exposé • Étude de cas • Tests d'auto-évaluation • Échanges d'expériences • Débat • QCM de validation • Analyse de documentation

Pour aller plus loin Les séminaires complémentaires pour suivre la formation (Références CFPC) EXP102 - MAN134/JT614 - TIC110/JT503

• L’enjeu : l’engagement de responsabilité • Le risque du fait du salarié (usage négligent ou illicite) • Le risque du fait de l’employeur (cybersurveillance, négligence, CNIL...)

Le risque « d'improductivité » • L’enjeu : contrôler et améliorer la productivité des collaborateurs • Le risque du fait d’un usage privé non raisonnable • Le risque du fait d’un usage professionnel non maîtrisé • Le risque du fait d’un usage hétérogène entre collaborateurs • Le risque du fait d’un système d’information défaillant

Application pratique : prévention des risques dans le cabinet • Préliminaires : principaux écueils, facteurs clés de réussite • Étape 1 : état des lieux • Étape 2 : solutions de prévention • Étape 3 : sensibilisation des collaborateurs • Étape 4 : mise en œuvre et contrôle.

Conclusion

Le stage

• Ingrédients de la sécurité informatique : solutions techniques et comportement responsable • Le rôle du cabinet dans la sensibilisation de ses clients à cette problématique.

> Accompagner l'entreprise dans ses choix informatiques

Expertcomptable

1 jour

TIC128/JT500

Objectifs

Contenu

Pédagogie

• Maîtriser une démarche d'étude et d'implantation d'un système d’information.

• La méthodologie de l'implantation – Phase d'étude

• Exposé

• La méthodologie de l'implantation – Phase de réalisation

• Mini-cas d’application

• Maîtriser tous les aspects d'un système d'information. • Être capable de prendre en compte les besoins liés au contenu et à la périodicité de l’information. • Savoir intégrer la qualité de l'information : accessibilité, présentation, fiabilité. • Savoir mesurer la mission possible d'un expert-comptable.

76

• Étude de cas

• Définition et limite de la mission d'assistance de l'expert-comptable • La recherche de l'adéquation des systèmes envisagés aux problèmes à résoudre • Le dossier de travail de l'expert-comptable • Cas pratiques • Annexes

Le stage Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


Systèmes d’information et sécurité informatique > Créer son site Internet en 1 jour Cette journée est un véritable atelier qui permet aux participants de créer leur site Internet au cours de la formation. Les participants doivent venir avec un ordinateur, le logo de leur cabinet, une présentation du cabinet si elle existe, éventuellement quelques photos (sur un

support numérique : clé USB, cédérom…) et repartent le soir avec leur site en ligne, gratuitement (1), à l’aide des outils Microsoft Office Live. Aucune compétence particulière n’est requise. Une banque de textes et d’images est remise à tous les participants pour les aider à créer un site sur-mesure.

Objectifs

Contenu

• Savoir créer ou repenser le site du cabinet

Microsoft Office Live

• Maîtriser les outils et fonctionnalités pour créer le site internet en termes de contenu et de mise en forme

Expertcomptable

1 jour

TIC129

• Présentation de cette solution gratuite • Présentation de quelques sites utilisant cette solution • Inscription gratuite à Office Live • Découverte des principales fonctionnalités • Choix et réservation d’un nom de domaine (si vous n’en avez pas)

Création du site Internet : premiers pas

Pédagogie • Exposé • Travail en sous-groupes

• Présentation du fonctionnement de l’outil de création de site en ligne • Définition de l’arborescence du site • Choix d’une mise en forme • Création de la page d’accueil

Création du site Internet : gestion du contenu • Rédaction des différentes pages • Insertion du logo du cabinet • Insertion d’images et de photos

Création du site Internet : outils supplémentaires • Mise en place d’un plan du site • Création d’un formulaire • Gestion d’une newsletter, d’un e-mailing, … • Etc.

(1) Hors nom de domaine. Les cabinets peuvent utiliser leur nom de domaine existant, en acheter un lors de la formation ou profiter de l’offre Microsoft Live qui permet de disposer d’un nom de domaine gratuitement pendant un an.

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net

77


Comptabilité, révision et audit contractuel

édito LE

CŒUR

DU

MÉTIER

!

ormes comptables internationales, règlements comptables français, lois, décrets, instructions de Nl’administration évoluent en permanence et modifient nos missions. Nos clients sont soumis à de nouvelles contraintes et nous demandent de nous adapter. Nous devons faire face à ces exigences en mettant nos connaissances théoriques et pratiques à jour, en réfléchissant à nos méthodes de travail et à notre organisation pour faire face à ces obligations et responsabilités. Ces séminaires vont vous aider à progresser et vous permettre de réaliser : – une mise au point théorique sur les textes législatifs, réglementaires et normatifs : • « Actifs et passifs : difficultés comptables et fiscales » (REC 178), • « Maîtriser la comptabilisation des opérations courantes » (REC 204), • « Maîtriser les difficultés comptables : opérations complexes » (REC 291) ; – une progression dans vos missions particulières telles que consolidation, fusion, comité d’entreprise, présentation des comptes de campagne : • « Enjeux et mise en œuvre des comptes combinés : associations, mutuelles et autres entités » (REC 180), • « Rapprochement ou restructuration de PME : faire le bon choix » (REC 121), • « Fusions et apports partiels d’actifs : réussir la mise en œuvre dans les PME » (REC 181) ; – une progression dans les missions traditionnelles : plusieurs formations pour les collaborateurs permettent de suivre la vie du dossier comptable, de la révision du grand livre à la présentation des comptes annuels au client : • « La gestion des seuils comptables, sociaux et fiscaux » (REC 293), • « La vente sur internet : aspects comptables, juridiques et fiscaux » ( REC 295). Découvrez aussi le nouveau module e-learning « Comptabilité financière » (REC 294) pour permettre aux non initiés de comprendre ce qu’est la comptabilité. 78

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


Comptabilité, révision et audit contractuel

LISTE

DES

SÉMINAIRES

E X P E R T S - C O M P TA B L E S

Les risques liés aux comptabilités informatisées REC103

81

Rapprochement ou restructuration de PME : faire le bon choix REC121

81

Élaborer les comptes consolidés selon le règlement CRC 99-02 REC123/JT108

82

Approfondir certains points de consolidation : conversions, retraitements, éliminations, fiscalité REC124 Approfondir certains points de consolidation : variation de périmètre, de capitaux propres et tableau de flux de trésorerie REC125

FORMATION

82

FORMATION

83

HOMOLOGUÉE

HOMOLOGUÉE

CAC

CAC

Financement de la vie politique et comptes de campagnes REC126/JT116

83 FORMATION

Savoir lire et comprendre les états financiers américains et IFRS rédigés en anglais REC143/JT120

HOMOLOGUÉE

CAC

L’expert-comptable du comité d’entreprise REC172/JT112

84 84

FORMATION

Actifs et passifs : difficultés comptables et fiscales REC178

HOMOLOGUÉE

Les avantages au personnel : recensement, évaluation, traitement comptable et suivi REC179/JT117

CAC

85

FORMATION HOMOLOGUÉE

CAC

85

Enjeux et mise en œuvre des comptes combinés : associations, mutuelles et autres entités REC180

86

Fusions et apports partiels d’actifs : réussir la mise en œuvre dans les PME REC181

86

Contrôle interne dans les PME REC182/JT119 Comptabilités dématérialisées : organiser, sécuriser et satisfaire aux contrôles REC183

FORMATION HOMOLOGUÉE

CAC

87 88

C O L L A B O R AT E U R S

Maîtriser la comptabilisation des opérations courantes REC204/PRE202

89

Réviser un grand-livre REC205/PRE203

89

Révision du cycle personnel et charges sociales REC206

90

Arrêter les comptes annuels 2010 : évolutions et nouveautés REC209

91

Établir les comptes annuels et la liasse fiscale REC221/PRE205

91

Approche globale d’un dossier : aspects méthodologiques et pratiques REC290

92

Maîtriser les difficultés comptables : opérations complexes REC291

92

Annexe : Les engagements hors bilan : détection et prise en compte REC292/JT118

93

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net

79


Comptabilité, révision et audit contractuel

La gestion des seuils comptables sociaux et fiscaux REC293

94

La vente sur internet : aspects comptables, juridiques et fiscaux REC295

94

La conduite de la mission de présentation REC302/PRE208/JT100

95

La conduite des missions d’examen limité et d’audit REC303/JT101

95

Optimiser le traitement des dossiers des TPE REC304/JT105

96

Organiser, déléguer, superviser les dossiers clients REC321/JT608

96

Présenter au client les comptes annuels et le dossier de gestion REC322/PRE207

97

Maîtriser les essentiels du droit comptable REC324

97

L’annexe : méthodologie et outils REC325

98

Utiliser les techniques d’audit pour les missions de l’expertise comptable REC326/JT113

98

Révisions des comptes : pertinence des contrôles REC327

99

Des clés pour comprendre la comptabilité REC329

99

Pratique du reporting comptable dans les PME : du PCG aux IFRS GES346/JT107

100

Comptabilité financière – Prérequis e-learning REC294

100

Devenir responsable de dossiers comptables PRE200

101

Devenir responsable de missions PRE300

101

A U T R E S FO R M AT I O N S

80

Conduire vos missions liées à la transmission d’entreprise GES157/JT403

148

Accompagner la cessation volontaire d’activité JUR335

205

S’initier à la comptabilité MAN254

67

Traiter un dossier bâtiment SEC261

217

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


Comptabilité, révision et audit contractuel Expert-comptable Commissaire aux comptes

> Les risques liés aux comptabilités informatisées Avec l'informatique, la comptabilité se situe de plus en plus souvent au bout d'une chaîne intégrée de traitements des informations. L'expert-comptable doit pouvoir appréhender au mieux les textes liés aux

1 jour

REC103

organisations informatiques pour pouvoir alerter les clients sur les procédures à mettre en place et anticiper les risques en la matière.

Objectifs

Contenu

Les conséquences pour la mission de l’expert-comptable

• Connaître les textes liés aux organisations informatiques.

Technique et technologie La problématique liée à l’informatique

• Savoir utiliser le questionnaire de diagnostic des comptabilités informatisées.

• Les risques découlant de l’utilisation de l’informatique • La modification du système d’information de l’entreprise par l’informatique

• La mission de conseil • La mission d’établissement des comptes annuels • L’assistance du client vérifié par la BVCI • Les missions spécifiques • L’expert-comptable et les progiciels comptables • Les outils à utiliser

• Savoir conseiller dans la mise en place des procédures. • Être à même d'assister son client dans la gestion de son informatique comptable et administrative. • Appréhender les exigences de l'instruction fiscale.

L’évolution des textes en raison de l’informatique • L’évolution du cadre comptable • L’évolution de la législation fiscale • Les autres évolutions : – les contrôles BSA – les problèmes divers • Les textes spécifiques

Les conséquences pour l’entreprise • L’organisation de l’entreprise • Les spécificités liées au risque de contrôle BVCI • La différence d’approche selon le type d’entreprise

Évolution actuelle du contrôle fiscal en milieu informatisé

Pédagogie • Exposé • Étude de cas • Échanges d'expériences • Débat • Mini-cas d'application • Analyse de documentation

> Rapprochement ou restructuration de PME : faire le bon choix

Expertcomptable

L'étude des principales techniques juridiques permettant de regrouper deux ou plusieurs activités. Cette étude est menée de façon globale en intégrant les aspects juridiques, fiscaux, sociaux, comptables et financiers.

Objectifs

Contenu

• Comprendre les différentes motivations de rapprochement d’entreprises.

Définitions

• Maîtriser les règles juridiques, comptables et fiscales liées à une fusion ou à un autre type de rapprochement. • Savoir déterminer les critères de choix de la méthode de rapprochement. • Savoir organiser un rapprochement : calendrier, intervenants, travaux à effectuer.

• Textes applicables • Biens et droits concernés • Différents types de transfert • Opérations concernées • Fusion • Fusion simplifiée • Scission • Apport partiel d'actifs • Apport de titre de société • Confusion • Cession de titres de société • Cession de fonds de commerce • Location – Gérance • Cession/apport/location d'éléments d'actif

Règles communes aux opérations

Pour aller plus loin Les séminaires complémentaires pour suivre la formation (Références CFPC) REC128

• Contexte, motifs et buts • Transmission universelle • Date d'effet • Évaluation • Valeurs d'apport • Fiscalité • Droit social

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net

1 jour

REC121

Fusion • Caractéristiques de la fusion • Calendrier de la fusion • Traité de fusion • Fusion simplifiée • Commissaire à la fusion

Autres opérations juridiques • Apport partiel d'actif • Apport de titres • Scission • Confusion de patrimoine • Cession de fonds de commerce • Location – Gérance

Acquisition d'actions • Calendrier • Accord de confidentialité • Audit préalable • Lettre d'intention • Contrat

Pédagogie • Exposé • Échanges d'expériences • Mini-cas d'application

81


Comptabilité, révision Comptabilité, révision et audits audit contractuels contractuel Expertcomptable

> Élaborer les comptes consolidés selon le règlement CRC 99-02 La nécessité de présenter des comptes consolidés en dehors des contraintes légales se fait de plus en plus sentir, le nombre de groupe, même de petite taille, augmentant. Les responsables d'entreprise nous demandent alors une vision globale de leur activité. Avons-nous les connaissances et la pratique

2 jours

REC123/JT108

indispensables pour mener à bien cette mission ? N'est-il pas utile de mettre à jour nos connaissances en la matière? Ce séminaire permet de réviser les principes de la consolidation, et de retrouver la pratique nécessaire pour répondre aux attentes de nos clients.

Objectifs

Contenu

• Traitement de la fiscalité latente et différée • Présentation des comptes consolidés

• Connaître les textes réglementaires.

Processus de consolidation

Révision des comptes consolidés

• Le cadre réglementaire • Mise en place des moyens (humains, techniques, procédures) • Normalisation des relations avec les filiales (manuel et liasse de consolidation) • Mise en place des outils (consolidation directe/paliers, centralisée/décentralisée)

• Validation de l’information : fiabilité des liasses de consolidation • Contrôles des opérations et des écritures • Cohérence des documents financiers

• Savoir définir le processus de consolidation et préparer sa mise en œuvre. • Maîtriser les difficultés techniques courantes. • Savoir organiser le dossier. • Savoir réviser une consolidation.

Traitement de la consolidation

Pour aller plus loin

• Périmètre et méthodes • Homogénéisation des comptes • Élimination des opérations intra-groupe • Élimination des titres de participation et détermination de l’écart d’acquisition

Les séminaires complémentaires pour suivre la formation (Références CFPC) REC124 – REC125 – IRS122

Pédagogie • Exposé • Échanges d'expériences • Mini-cas d'application

> Approfondir certains points de consolidation : conversions, retraitements, éliminations, fiscalité La complexité des règles régissant l'établissement des comptes consolidés, les particularités de chaque groupe font que la connaissance des grands principes de la consolidation ne suffit pas toujours pour être apte à réaliser une mission de préparation de comptes

Le stage

Expert-comptable Commissaire aux comptes

consolidés dans de bonnes conditions. Un approfondissement est souvent nécessaire. Ce séminaire va vous apporter les réponses indispensables, sur certains points spécifiques, à la réalisation de vos travaux.

REC124

FORMATE ION HOMOLOGUÉ

Objectifs

Contenu

Intérêts minoritaires débiteurs Fiscalité différée

• Connaître les textes récents.

Périmètre

• Maîtriser les connaissances techniques nécessaires et savoir résoudre les difficultés particulières sur les thèmes suivants : – le périmètre, la conversion des entités étrangères, les retraitements, – les éliminations du résultat interne, – la fiscalité différée

• Les entreprises à inclure et à exclure du périmètre

• Règles de base • Gestion des écarts temporaires • Situation fiscale globale • Intégration fiscale • Preuve d’impôt

Conversion des comptes des entreprises étrangères

2 jours

CAC

• Les différentes méthodes de conversion des entités étrangères • Les investissements à l'étranger

Retraitements • Les contrats de location financement : cas simples et compliqués • Les avantages du personnel à long terme : indemnités fin de carrière • Les écarts d’évaluation

Pédagogie • Exposé • Étude de cas • Échanges d'expériences • Mini-cas d'application

Éliminations des résultats internes

Pour aller plus loin Les séminaires complémentaires pour suivre la formation (Références CFPC) REC125

82

• Cession d’actifs immobilisés internes • Marge en stocks • Dividendes et acomptes sur dividendes • Provisions intra-groupe • Conséquence de la fusion

Pré-requis REC123

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


Comptabilité, révision et audit contractuel > Approfondir certains points de consolidation : variation de périmètre, de capitaux propres et tableau de flux de trésorerie Ce séminaire est indispensable pour ceux qui veulent développer leur expertise dans un contexte de mission des comptes consolidés, au-delà des connaissances de base, pour pouvoir répondre aux attentes des clients.

Contenu

• Connaître les textes récents.

Les variations de périmètre

• Maîtriser les connaissances techniques nécessaires pour savoir résoudre les difficultés particulières sur les thèmes suivants : – Les variations de capitaux propres ; – Les variations de périmètre ; – Le tableau de flux de trésorerie consolidé.

• Acquisition ou cession de titres • Augmentation de capital • Changement de méthode de consolidation • Conséquences des Fusions, scissions, apports partiel d’actif • Sortie de périmètre et déconsolidation

Pédagogie

Le bouclage des capitaux propres

Les variations de capitaux propres • Entreprises étrangères • Les fusions internes et externes • Changement de méthode d’évaluation • Réévaluation

2 jours

REC125

En effet, la complexité des textes et des situations nécessitent une maîtrise de règles particulières sur les thèmes proposés que vous pourrez acquérir au cours de ces deux jours de réflexion.

Objectifs

• Exposé • Échanges d'expériences • Mini-cas d'application • Analyse de documentation • Travail personnel préparatoire

Expert-comptable Commissaire aux comptes

FORMATE ION HOMOLOGUÉ

CAC

• Quelques exemples d’illustration • Tableau de variations de capitaux propres consolidés

Le tableau de flux de trésorerie consolidé • Analyse du contenu • Méthodologie d’élaboration • Étude des cas particuliers – location-financement – entreprises étrangères – cessions internes d'actifs – fusion non rétroactive, etc. Séminaire prenant en compte les règlements, avis et avis du comité d’urgence du CNC.

• Tableau individuel de bouclage des capitaux propres

Pré-requis REC123

Expertcomptable

> Financement de la vie politique et comptes de campagnes Les campagnes électorales impliquent l'intervention d'un expert-comptable pour réaliser les travaux de présentation des comptes de campagne. Sommesnous parfaitement au courant de l'évolution des textes, de la jurisprudence, maîtrisons-nous les nouveaux outils informatiques de traitement de

l'information, savons-nous télédéclarer les résultats de nos travaux ? En participant à cette action, vous aurez les réponses à toutes ces questions et vous pourrez accomplir efficacement vos missions.

1 jour

REC126/JT116

Objectifs

Contenu

• Le contenu • Le rôle de l'expert-comptable

• Connaître les dispositions liées au financement de la vie politique. • Maîtriser les règles de gestion des dépenses et des recettes d'une campagne électorale. • Savoir présenter le compte de campagne. • Savoir organiser les missions.

Les dispositions légales concernant le financement de la vie politique

Les missions de l’expert-comptable

Le financement des campagnes électorales • Les candidats concernés • Le mandataire financier • Les ressources • Les dépenses • La gestion du solde • Les formalités de fin de campagne • Les particularismes de certaines élections

Le compte de campagne

Le stage

• Le mandataire • La gestion et la présentation du compte de campagne

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net

• La lettre de mission • Le compte-rendu de mission • La lettre d’affirmation

Pédagogie • Exposé • Étude de cas • Échanges d'expériences • QCM de validation • Analyse de documentation

83


Comptabilité, révision Comptabilité, révision et audits audit contractuels contractuel > Savoir lire et comprendre les états financiers américains et IFRS rédigés en anglais La plupart des communications financières des sociétés étrangères sont, en pratique aujourd’hui, basées sur des comptes établis en IFRS ou en référentiel américain ; ils sont en outre rédigées en anglais.

Expert-comptable Commissaire aux comptes

REC143/JT120

Ce séminaire permet d'améliorer sa compréhension des états financiers américains et IFRS rédigés en anglais.

FORMATE ION HOMOLOGUÉ

Objectifs

Contenu

Pratique des états financiers et reportings anglo-saxons

• Savoir lire et interpréter des comptes IFRS ou US GAAP présentés en anglais.

La normalisation comptable (rappels)

• Analyse des états financiers • Reportings • Communication financière

• Pouvoir les comparer à des comptes en référentiel PCG. • Comprendre les indicateurs de performance. • Savoir établir un diagnostic financier de ces comptes. • Avoir une appréhension globale de la communication financière : comptes, reporting, rapports annuels.

Les différences entre référentiels (rappels)

1 jour

CAC

Les ratios d’analyse financière

Les cadres conceptuels • L’utilité et le contenu d’un cadre conceptuel • Critères fondamentaux • Divergences et ressemblances des cadres conceptuels

La comptabilité anglo-saxonne • Les retraitements • Les normes en vigueur • La convergence US GAAP/IFRS

Structure des états financiers • Financial Statements • Bilans et comptes de résultat comparés • Exemples de bilans et comptes de résultat

Pédagogie • Exposé • Étude de cas • Échanges d'expériences • Travail en sous-groupes • Mini-cas d'application • QCM de validation • Analyse de documentation

Le stage

Expertcomptable

> L’expert-comptable du comité d’entreprise

1 jour

Dans le cadre des attributions économiques du CE Formation qui permet de découvrir une nouvelle mission et de saisir ainsi de nouvelles opportunités de développement du cabinet. Le séminaire présente la mission légale d'expert-comptable du comité d'entreprise sous plusieurs angles : une clientèle

Objectifs

Contenu

• Comprendre le rôle du comité d'entreprise et de l'expertcomptable du comité d'entreprise dans sa mission légale.

Contexte social de ces missions

• Connaître la place de la mission d'assistance au comité d'entreprise dans le cadre conceptuel des missions de l'expert-comptable et la méthodologie proposée par le C.S.O.

Présentation des conditions de mise en place et de fonctionnement des CE, de leurs attributions et pouvoirs

• Savoir organiser la mission et les travaux, gérer les spécificités.

• Champ d'application • Objectifs • Spécificités (périmètre, déroulement, compétences...)

• Connaître les règles déontologiques et savoir gérer les relations entre l'expert-comptable et le commissaire aux comptes.

84

particulière (les CE), des diligences particulières au plan du contexte réglementaire (Code du travail), de la méthodologie et des risques spécifiques pour le cabinet (contestation sur la nature de la mission, sur les honoraires).

• l’entreprise a besoin d’un contre-pouvoir exercé par des représentants de salariés éclairés.

REC172/JT112

• Relations avec les différents interlocuteurs : – CE – direction de l'entreprise – commissaire aux comptes de l'entreprise... • Déroulement • Méthodologie à appliquer • Risques Attention : la mission contractuelle d'établissement ou de révision des comptes d'un CE n'est pas spécifiquement développée.

Présentation des missions de l'expert-comptable du CE

Revue des particularités fortes de ces missions • Investigations à mener

Pédagogie • Exposé • Échanges d'expériences • QCM de validation

Le stage

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


Comptabilité, révision et audit contractuel > Actifs et passifs : difficultés comptables et fiscales Les règles comptables (actifs, passifs, provisions) sont généralement bien connues, mais leurs liens avec les règles fiscales sont plus difficiles à maîtriser. Or dans la gestion d'un dossier, il faut pouvoir traiter ces deux aspects en même temps.

Objectifs

Contenu

• Maîtriser les nouveautés comptables et fiscales sur les actifs, les amortissements, les provisions, les passifs applicables aux comptes sociaux.

Passifs

• Faire la synthèse entre les différents textes.

• Nouvelle définition de l’amortissement • Impacts sur les modalités de calcul : durée, mode, base • Les composants • Méthodologie de détermination des dépréciations • Cas pratiques

Actifs

Pédagogie • Exposé • Étude de cas • Mini-cas d’application

Expert-comptable Commissaire aux comptes

à condition de savoir les identifier, les suivre sans oublier le fait de connaître leurs traitements comptable et fiscal. Ce séminaire fait un point global sur la question de manière transversale en explorant aussi bien les aspects sociaux que comptable et fiscal, voire stratégique.

Objectifs

Contenu

• Identifier les avantages susceptibles d’être proposés aux clients des experts-comptables pour valoriser leur personnel, les motiver et les fidéliser y compris dans les PME et TPE.

Départ à la retraite • indemnités de départ en retraite • Amélioration des IFC conventionnelles

Intéressement et participation • Intéressement • Intéressement de projet • Participation obligatoire et volontaire • Participation volontaire

L'épargne salariale

• Exposé • Étude de cas • Tests d'auto-évaluation • Échanges d'expériences • Mini-cas d'application • QCM de validation

CAC

Amortissements et dépréciations

• Nouvelle définition des passifs • Impacts sur les provisions • Les passifs éventuels • Zoom sur certains passifs • Cas pratiques

Les experts-comptables peuvent intervenir utilement et efficacement auprès des entreprises pour les conseiller en matière d'avantages au personnel car ceux-ci constituent des outils de management importants pour nos clients entrepreneur et sont parfois mal connus des PME/TPE. Il est donc important de conduire des missions pour nos cabinets

Pédagogie

FORMATE ION HOMOLOGUÉ

> Les avantages au personnel : recensement, évaluation, traitement comptable et suivi

• Connaître leur régime fiscal.

1 jour

REC178

Ce séminaire permet de faire le point sur ces textes, et de réaliser la synthèse indispensable à notre rôle de conseil.

• Nouvelle définition des actifs – Impacts • Les nouvelles règles d’évaluation des actifs • Les dépenses ultérieures • Zoom sur certains actifs • Les options • Cas pratiques

• Savoir les suivre et les comptabiliser.

Expert-comptable Commissaire aux comptes

1 jour

REC179/JT117

FORMATE ION HOMOLOGUÉ

CAC

Et puis aussi • Avantages en nature • Système de mutuelle/prévoyance • Titres restaurant • CESU • Chèques cadeau L'identification des avantages et leur fonctionnement global, les traitements social, comptable et fiscal, la gestion de suivi et se feront transversalement à l'intérieur de chacune des parties.

• PEE/PEI • Plan d’épargne retraite collectif (PERCO) • Retraites supplémentaires

« Avantages » obligatoires • Droit individuel à la formation • Paiement des jours de RTT (Loi Fillon sur le pouvoir d’achat) • Loi TEPA,heures supplémentaires... • Frais de transport

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net

Le stage

85


Comptabilité, révision Comptabilité, révision et audits audit contractuels contractuel Expertcomptable

> Enjeux et mise en œuvre des comptes combinés : associations, mutuelles et autres entités Les comptes combinés sont une réponse aux besoins d'informations des dirigeants de groupe sans liens de participation. Ils sont appelés à être de plus en plus utilisés, en particulier dans le secteur des associations, des mutuelles…

Objectifs

Contenu

• Connaitre le cadre d'utilisation des comptes combinés.

Introduction

• Maîtriser les règles applicables. • Savoir organiser les travaux. • Optimiser la gestion du dossier au cabinet.

1 jour

REC180

Ce séminaire va vous apporter les connaissances théoriques et les techniques de mise en œuvre nécessaires pour répondre aux attentes de vos clients.

– Variations de périmètre – Les 1er comptes combinés • Les comptes annuels combinés – Informations spécifiques à produire

• Les textes : – Établissement des comptes combinés – Référentiel comptable applicable – Contrôle des comptes combinés

Conclusion

• Périmètre de combinaison – Périmètre de combinaison (CRC 99-02) – Choix de l'Entité combinante (CRC 99-02) – Particularité de la combinaison en IFRS • Processus d'établissement des comptes combinés – Cumul des comptes (Régles propres à la combinaison) – Retraitements des comptes – Traitement de l'impôt différé

Pédagogie • Exposé • Étude de cas • Débat • Travail en sous-groupes • Mini-cas d'application • QCM de validation • Analyse de documentation

Expertcomptable

> Fusions et apports partiels d’actifs :

2 jours

Réussir la mise en œuvre dans les PME Séminaire d’approfondissement qui permet au professionnel de sécuriser ses interventions en matière de fusions et apports partiels d’actifs, opérations complexes à forts enjeux comptables, financiers, fiscaux et juridiques, et d’apporter une

Objectifs

Contenu

• Maîtriser l'application des règles comptables complexes en matière de fusions et apports partiels d'actifs pour sécuriser les opérations. • Savoir mettre en œuvre les choix comptables, fiscaux et juridiques les plus appropriés. • Évaluer les enjeux de la rémunération des apports. • Éviter les pièges et risques variés que recèlent les fusions et opérations assimilées. • Appréhender concrètement les difficultés et solutions pour le bon pilotage d'une opération.

Rappel des fondamentaux

Pré-requis Avoir suivi le séminaire REC 121

86

réponse circonstanciée aux demandes de clients souvent démunis car ne faisant face que rarement à ce type d’opérations. L’expert comptable qui maîtrise ces opérations fidèlise ses clients concernés et leur évite des risques majeurs.

• Typologie des opérations de fusions et assimilées • Calendrier juridique : une fusion est un projet à gérer en tant que tel

Manager une opération : focus sur les difficultés particulières • Détermination du rapport d'échange et conséquences pour les associés • Quelles entités sont concernées par les règles comptables spécifiques • Valeur d'apport et règles comptables • Problématiques des boni et mali • Difficultés spécifiques aux fusions en valeur réelle • Apport partiel d'actifs en vue de céder l'activité apportée • Dates d'effet et rétroactivité • Spécificités de la confusion de patrimoine • Régime fiscal en matière d'IS et impacts fiscaux des règles comptables

REC181

• Gérer les déficits fiscaux • CET, TVA et droits d'enregistrement dans les fusions • Conséquences sociales des fusions • Effets des fusions à l'égard des tiers • Schémas comptables et informations en annexe • Fusions rapides • Sociétés détenues par des personnes physiques • Sociétés françaises parties à des opérations avec des sociétés étrangères • Participations entre sociétés parties à l'opération • Contrôle externe

Pédagogie • Exposé • Étude de cas • Mini-cas d'application • QCM de validation

@ Produit ECM disponible

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


Comptabilité, révision et audit contractuel Expert-comptable Commissaire aux comptes

> Contrôle interne dans les PME L'importance du contrôle interne s'accroît avec les pratiques d'échanges d'informations et avec les exigences de transparence et de gouvernance dans les entreprises. Parler de contrôle interne n'est pas une "mode" mais un axe fondamental pour nos clients et pour le cabinet, qu'il soit orienté commissariat aux comptes ou expertise conseil. On peut aborder le sujet de façon à ce qu'il devienne un axe de

développement à forte valeur ajoutée pour le cabinet. Le séminaire permet de dérouler une approche claire et dynamique permettant d'aborder chaque étape du dispositif en s'assurant de couvrir les risques majeurs liés à un défaut de contrôle interne. Ce séminaire permet de disposer d'une approche complète mais bien adaptable à la taille de l'entreprise.

Objectifs

Contenu

• Être capable de maîtriser l’approche contrôle interne de la PME pour en faire le diagnostic dans le cadre de l’assistance fournie par les experts-comptables auprès des dirigeants.

L'environnement réglementaire et professionnel

• Savoir mettre en pratique les outils de diagnostic et d’évaluation du Conseil Supérieur pour réaliser une mission d’organisation, par l’approche ciblée sur les risques.

• Les référentiels face à l'évolution des obligations : – COSO/AMF – de SOX à la 8e Directive Européenne • L'expert comptable et le commissaire aux comptes face à l'organisation du contrôle interne de la PME : – Les NEP et leurs conséquences – Les devoirs et obligations de l'expert comptable et du commissaire aux comptes – lettre de mission et rapports

1 jour

REC182/JT119

FORMATE ION HOMOLOGUÉ

CAC

Le diagnostic du contrôle interne • Évaluer l'environnement du contrôle interne – l'environnement externe – la gouvernance et la direction générale – l'organisation humaine – l'organisation du système d'information • Diagnostiquer les processus clés à risques – Méthode de diagnostic du contrôle interne – grilles de lectures et de disgnostic

Après le diagnostic, les axes d'amélioration • Qui peut faire quoi ? • La mission d'organisation du contrôle interne – Contôle interne et système d'information – Contrôle interne et documentation

L'approche par les risques pour un diagnostic efficace

Pour aller plus loin Les séminaires complémentaires pour suivre la formattion (Références CFPC) REC183

• Bien démarrer : – un préalable indispensable : l'appoche par processus – périmètre et matérialité • Les outils – méthode d'identification et d'évaluation des risques – Communiquer avec la cartographie des risques

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net

Pédagogie • Exposé • Étude de cas • Échanges d'expériences • Mini-cas d'application

Le stage

87


Comptabilité, révision Comptabilité, révision et audits audit contractuels contractuel > Comptabilités dématérialisées : organiser, sécuriser, et satisfaire aux contrôles Dès lors que la circulation de l'infomation se dématérialise et s'accélère, la comptabilité se retrouve au centre d'un système d'information complexe, où l'expert comptable peut rapidement se perdre. C'est à ce moment qu'il est impératif de documenter et de structurer l'information afin de la sécuriser et de répondre aux exigences croissantes des vérificateurs mais aussi des tiers.

88

Expertcomptable

Cette misison, qui peut aussi être imposée par le devoir de conseil, peut prolonger un diagnostic d'organisation ou de contrôle interne pour détecter et dénoncer les insuffisances de procédure et de de sécurité. Le contrôle fiscal des comptabilités informatisées opéré par les BVCI n'est que la face la plus immédiate de la nécessité de se préoccuper des procédures de dématérialisation pour définir qui fait quoi et comment.

Objectifs

Contenu

• Permettre à l'expert comptable d'accéder à une réelle méthode de détection des obligations et des risques pour sécuriser les relations dématérialisées de son client. • Compléter et ouvrir sa démarche d'organisation de comptabilité dématérialisée suite à un diagnostic du contrôle interne (Ce séminaire peut ainsi poursuivre la formation suivie en séminaire « Contrôle interne dans les PME : du diagnostic à la mission d’organisation » (EXP114)). • Connaître les textes qui s'imposent aux organisations dématérialisées de nos clients(PGI, facturation, comptabilité, liaisons d'émisison ou réception dématérialisées avec les tiers etc.). • Satisfaire à son devoir de conseil de clients souvent peu conscients et mal sensibilisés. • Savoir utliser un questionnaire de diagnostic des comptabilités informatisées pour prévenir un contrôle fiscal ou social • Découvrir et comprendre comment sont réalisés les contrôles des comptabilités informatisées par les administrations

La comptabilité au cœur du système d'information de l'entreprise

1 jour

REC183

• Organisation du système d'information de l'entreprise • Le traitement des flux d'information comptables

Les exigences des vérificateurs • Que revêt le contrôle fiscal des comptabilités informatisées dans les PME-PMI (Instructions des 24 janvier 2006 et 6 mars 2008) • Risques associés aux réponses apportées (ou pas) aux demandes des contrôleurs

Se préparer au mieux aux contrôles • la traçabilité des données • l'archivage des données et des documents • la documentation du contrôle interne et des procédures comptables • les outils du contrôle : ACL

Pédagogie • Exposé • Étude de cas • Échanges d'expériences • Analyse de documentation

Pré-requis REC 182

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


Comptabilité, révision et audit contractuel Collaborateur

1 jour

> Maîtriser la comptabilisation des opérations courantes Tous les collaborateurs comptables doivent naturellement maîtriser les règles qui régissent leur activité. Mais leur formation, et surtout la mise à jour de celle-ci, s'est souvent faite grâce à la pratique professionnelle. Il se peut donc que des lacunes existent, ou tout au moins que la vision globale de leurs travaux ne soit pas suffisante.

REC204/PRE202

La participation à cette action leur permet d'acquérir ou de préciser leurs connaissances, de faire le point sur les grands principes comptables et donc d'être plus sûrs et plus efficaces dans leurs travaux.

Objectifs

Contenu

Pédagogie

• Connaître les obligations légales liées à la tenue d’un dossier comptable.

Rappel des principes de base du droit comptable

• Exposé

Comptabilisation des opérations courantes avec fiches d’écritures standards

• Mini-cas d'application

• Comprendre le contexte général de la tenue de la comptabilité. • Maîtriser la comptabilisation des opérations courantes. • Savoir gérer la collecte des pièces justificatives.

• Étude de cas • Analyse de documentation

• Les immobilisations et amortissements • Les stocks • Les fournisseurs et clients • Les écritures de paye • Contrôle des règlements bancaires • Comptabilisation de la TVA • Écritures de régularisation

Pour aller plus loin

Les documents à collecter au dossier annuel et permanent

Les séminaires complémentaires pour pour suivre la formation (Références CFPC) REC205

Le contenu du séminaire pourra être complété en fonction de l'actualité

Collaborateur

2 jours

> Réviser un grand-livre Le contrôle des comptes dans le cadre d'une mission de présentation nécessite une méthodologie bien organisée de la révision du grand livre dans la

conformité aux normes professionnelles il doit intégrer le contrôle conforme aux nouvelles normes comptables.

Objectifs

Contenu

Pédagogie

• Savoir mettre en œuvre une méthodologie de contrôle des comptes dans le respect des normes d’une mission de présentation.

Cadre général d'intervention

• Exposé • Étude de cas • Mini-cas d'application • Analyse de documentation

• Savoir analyser le grand-livre avec un regard critique. • Savoir intégrer les nouvelles règles comptables dans l’approche de contrôle. • Savoir valider les comptes par cycles conformément au programme de travail.

Les feuilles de travail, le dossier Le grand-livre • Conception, Présentation, Contenu • Sa place dans le cycle comptable

REC205/PRE203

L’analyse des comptes • Signification économique et juridique

La recherche des erreurs, des omissions • Contrôle par cycles • Détermination de l’ordre logique à respecter • Pointages, Analyses • Recoupements internes et externes • Contrôles de vraisemblance

Les problèmes de séparation des exercices

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net

89


Comptabilité, révision Comptabilité, révision et audits audit contractuels contractuel > Révision du cycle personnel et charges sociales

Collaborateur

1 jour

Étendue et nature des contrôles, méthodes et outils de contrôles Le social et plus particulièrement la paie, du fait de la complexité des règles mises en œuvre et d'une actualité très soutenue, sont une affaire de spécialistes. Dans les cabinets cette matière est généralement traitées par des spécialistes. Du fait de cette spécialisation, les collaborateurs chargés de réviser, d'arrêter ou d'auditer les comptes

n'ont plus accès à la pratique leur permettant d'avoir les connaissances actualisées de ces matières. Au cours de ce séminaire, les collaborateurs comptables vont recevoir l'éclairage et les outils qui leur permettent d'assurer au mieux la révision du cycle personnel et des charges sociales.

REC206

Objectifs

Contenu

• Maîtriser les sujets essentiels du domaine social.

Afin d'assurer une homogénéité minimum aux groupes de participants, la journée sera structurée en plusieurs phases : du plus général à l'application pure. Il sera ainsi proposé les étapes suivantes

• Savoir déterminer les zones de risques du dossier. • Savoir définir les contrôles à effectuer. • Maîtriser les échanges avec les spécialistes du social. • Savoir rendre compte des constats et préparer les éventuelles préconisations.

• Rappel, sous forme de questionnaire, des points d'actualité pouvant avoir une influence sur les comptes • Définition de l'étendue du cycle social : – Présentation de la démarche d'approche des risques en matière sociale – Cas pratique mis à jour chaque année • Proposition de programme de travail : – Orientation des contrôles – Outils de contrôle mis à jour chaque année

Pédagogie • Exposé • Étude de cas • QCM de validation • Analyse de documentation

Comptabilité des fusions et opérations assimilées

www.experts-comptables.fr/boutique

90

18,00 €

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


Comptabilité, révision et audit contractuel Collaborateur

> Arrêter les comptes annuels 2010 : évolutions et nouveautés Chaque année de très nombreux textes législatifs et réglementaires, la jurisprudence, les accords professionnels modifient le cadre dans lequel nos collaborateurs préparent les comptes annuels de nos clients. L'étude régulière de la documentation reçue au cabinet permet de connaître ces nouvelles règles. Mais sommes-nous sûrs que celles-ci sont toujours

Objectifs

Contenu

• Maîtriser les nouveaux textes légaux et réglementaires influençant la préparation des comptes annuels.

Introduction

• Savoir les prendre en compte dans les travaux et savoir analyser les incidences de ces modifications.

Pédagogie • Exposé • Étude de cas • Tests d'auto-évaluation • Échanges d'expériences • Mini-cas d'application • Analyse de documentation

1 jour

REC209

retenues au moment des travaux sur les dossiers, sommes nous sûrs qu'un texte n'a pas été omis ? La participation à cette formation permettra à nos assistants de revoir dans leur intégralité toutes les nouveautés dont il faut tenir compte pour préparer les comptes annuels des clients avec le maximum de sécurité et de réfléchir à leur mise en œuvre pratique.

• Rappel des obligations comptables des personnes physiques et des personnes morales en fonction des seuils fiscaux et comptables

Précisions juridiques, comptables et fiscales sur des textes existants avant 2010 Panorama de l'actualité juridique 2010 • Modification du code de commerce • Nouvelles lois • Nouveaux décrets

Panorama de l'actualité comptable 2010 • Nouveaux textes de l'Autorité des Normes Comptables (ANC, créée par décret janvier 2010)

Panorama de l'actualité sociale et fiscale 2010 • Loi de finances rectificative pour 2010 • Loi de finances 2011 • Loi de financement de la sécurité sociale pour 2011

Pour chacun des thèmes abordés ci-dessus seront appréhendés

Pour aller plus loin Les séminaires complémentaires pour suivre la formation (Références CFPC) REC221 – REC325

• les textes • applications pratiques pour l'arrêté des comptes annuels et l'établissement des déclarations fiscales afférentes

Collaborateur

1 jour

> Établir les comptes annuels et la liasse fiscale Après la révision du grand livre et la préparation des écritures d'inventaire, il est souvent tentant de considérer que le travail est terminé et que l'informatique pourra seule établir les comptes annuels et la liasse fiscale. Or, de nombreux travaux de validation et de recoupement sont encore nécessaires, tout en évitant de faire des tâches redondantes. Il est donc indispensable de bien se préparer pour réaliser cette étape de la préparation des comptes annuels dans les meilleures conditions. Ce séminaire va permettre à nos collaborateurs d'apprendre à gérer cette étape, en faisant le point sur les travaux spécifiques et en réfléchissant à l'organisation des dossiers, et à préparer les travaux de l'exercice suivant.

Objectifs • Savoir appliquer les obligations comptables et fiscales. • Savoir finaliser les travaux par l’établissement des comptes annuels et de la liasse fiscale. • Maîtriser la clôture et la supervision du dossier de travail. • Savoir préparer la mission de l’année suivante.

Pour aller plus loin Les séminaires complémentaires pour suivre la formation (Références CFPC) REC209 – REC322 – REC304 – REC325

Contenu Généralités • Mission de l’expert-comptable • Dossier de travail • Travaux de contrôle de fin d’exercice • Travaux de fin de mission • Préparation de la mission de l’exercice suivant

REC221/PRE205

Pédagogie • Exposé • Étude de cas • Échanges d'expériences • Mini-cas d'application • Analyse de documentation

Élaboration et présentation des comptes annuels • Le bilan • Le compte de résultat • L’annexe

Obligations fiscales • Régime d’imposition des petites et moyennes entreprises • Liasse fiscale

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net

Pré-requis • REC205 • REC327 • REC209

91


Comptabilité, révision Comptabilité, révision et audits audit contractuels contractuel Collaborateur

> Approche globale d’un dossier : aspects méthodologiques et pratiques La gestion d'un dossier comprend de nombreux aspects que les collaborateurs ont parfois tendance à traiter successivement. Or tous ces travaux sont souvent liés, et une organisation globale du dossier permettrait de gagner du temps, de la sécurité, de la rentabilité et d'améliorer le service au client. Mais il faut être sensibilisé à cet aspect et s'organiser en conséquence.

2 jours

Objectifs

Contenu

Savoir :

La gestion comptable

• Gagner du temps en optimisant les interventions et en repérant les travaux récurrents dans un dossier (aspect comptable, fiscal et social). • Préparer des outils. • Organiser le planning du collaborateur et le dossier de travail. • Organiser les échanges d’informations avec le client, les responsables du cabinet, les tiers. • Optimiser les travaux de saisie et de contrôle. • Sécuriser le traitement des informations fiscales et juridiques.

• L’adaptation aux besoins du client (comptabilité de trésorerie, écritures d’abonnement, prévisions, tableaux de bord…) • L’optimisation des saisies comptables (écritures types, journaux, libellés, annotations des factures…) • La préparation des opérations de clôture en cours d’année : immobilisations, locations, crédit bail, emprunts, assurances… • Liste navette • L’établissement des comptes annuels (simplifications possibles – matrices)

Pour aller plus loin Les séminaires complémentaires pour suivre la formation (Références CFPC) GES349

REC290

Le séminaire va aider les collaborateurs à analyser ces différents points, à s'organiser, à optimiser les relations avec le client, à mettre en place des outils simples de suivi. Les collaborateurs à travers cette approche comprendront mieux les liens entre comptabilité, fiscalité, social, juridique et conseil.

La gestion fiscale • L’adaptation de la saisie comptable pour permettre un contrôle rapide en matière de TVA et de DEB • La taxe professionnelle • La DAS2 et les autres déclarations • Check-list par type d’imposition IS/IR

des éléments courants (congés payés, absences, primes…) • Le suivi juridique (contrats, courriers aux salariés, licenciements…) • Les charges sociales de l’exploitant

La gestion juridique • Préparation de l’assemblée ; conventions réglementées ; rémunération des dirigeants et associés • Les fiches synthétiques (suivi des mandats, des rémunérations, des affectations de résultat, des PV…) • Check-list de contrôle des aspects juridiques

L'ouverture vers le conseil • les budgets • le kit conseil TPE/PME

Pédagogie • Exposé • Étude de cas • Tests d'auto-évaluation • Échanges d'expériences • Mini-cas d'application • Analyse de documentation

La gestion sociale • L’optimisation du traitement des payes, des charges sociales et le suivi

> Maîtriser les difficultés comptables : opérations complexes

Collaborateur

1 jour

Rappel du cadre légal et organisationnel de la mission Le professionnel n'est pas toujours disponible pour pouvoir répondre ou anticiper les questions comptables ou d'organisation que les collaborateurs se posent ou devraient se poser. Il faut donc que ceux-ci aient les connaissances nécessaires pour gérer les dossiers. Ils doivent maîtriser l'organisation

92

comptable pour respecter les contraintes légales et ce dans le cadre général du contrôle interne. Pour une gestion sécurisée des dossiers du cabinet à ce niveau, cette action leur apporte les compléments de formation qui leur sont indispensables.

Objectifs

Contenu

Pédagogie

• Maîtriser les contraintes légales du traitement comptable. • Connaître les principes généraux du contrôle interne et savoir les mettre en place chez les clients. • Maîtriser le traitement de quelques difficultés comptables fréquentes.

Les fondements de la comptabilité

• Exposé • Étude de cas • Mini-cas d'application • QCM de validation • Analyse de documentation

Le contrôle interne source de sécurité Traitement de difficultés comptables

Pour aller plus loin

• Les immobilisations • Les provisions • Le crédit-bail • Les engagements de retraite et autres engagements financiers • Les contrats sous conditions

Les séminaires complémentaires pour suivre la formation (Références CFPC) REC209 – REC221 – REC290

Le contenu du séminaire pourra être complété en fonction de l'actualité

REC291

Pré-requis • REC204

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


Comptabilité, révision et audit contractuel > Annexe : Les engagements hors bilan

Collaborateur

1 jour

Détection et prise en compte Le montant et le détail des engagements hors bilan inscrits dans l'annexe sont des éléments souvent très importants dans l'appréciation que l'on porte sur une entreprise et ce d'autant plus durant la période de crise que nous traversons. Nos collaborateurs en ont-ils vraiment conscience ?

Trop souvent ils se contentent de reprendre les travaux des exercices précédents. Ce séminaire va leur donner les connaissances théoriques et pratiques nécessaires à une bonne gestion de cet aspect fondamental des dossiers dont ils sont chargés.

Objectifs

Contenu

• Connaître les textes législatifs et réglementaires.

Engagements hors bilan : généralités

• Connaître la définition des engagements à prendre en compte et savoir maîtriser la notion de seuil de signification. • Savoir quelle est l'organisation spécifique du dossier permanent. • Connaître les travaux à réaliser dans le cadre de la mission annuelle. • Savoir faire la présentation des travaux.

Pédagogie • Exposé • Étude de cas • Tests d’auto-évaluation • Échanges d’expériences • Débat • Travail en sous-groupes • Analyse de documentation

Pré-requis • REC325 • REC221

Le stage

REC292/JT118

• Définition • Importance dans les comptes annuels • Lien avec la responsabilité de l'expert-comptable • Quels engagements mentionner (exemples d'engagements à ne pas mentionner : clauses post contractuelles contrat de franchise) ?

Focus sur quelques engagements hors-bilan fréquents • Garanties et sûretés : – définitions garanties réelles personnelles – exemples – quelle information nécessaire, où la trouver ? la collecter ? – exemples de rédaction • Indemnités de fin de carrière – principes de calcul – traitement comptable au bilan ou en annexe (PCG) : rappel des différentes méthodes – quels conseils donner aux clients pour le traitement des IFC ? – rédaction de l'annexe • DIF – traitement comptable au bilan ou en annexe (PCG) : rappel des différentes méthodes – rédaction de l'annexe • Passifs éventuels : – recadrage par rapport aux passifs et aux provisions, rappels sur les passifs éventuels – rédaction de l'annexe – distinguo par rapport aux événements postérieurs à la clôture • Effets escomptés non échus : – détection, – rédaction de l'annexe • Engagements hors bilan et fiscalité : – intégration fiscale – fiscalité différée à mentionner dans l'annexe • Crédit-bail – informations à mentionner en annexe – comment faire quand les contrats sont nombreux – d'autres engagements hors-bilan (généralités rapides) • Information environnementale • Coûts de démantèlement/remise en état des sites • ...

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net

93


Comptabilité, révision Comptabilité, révision et audits audit contractuels contractuel Collaborateur

1 jour

> La gestion des seuils comptables sociaux et fiscaux Pendant la réalisation de leurs missions, nos collaborateurs sont souvent confrontés à la difficulté de savoir l'étendue exacte des travaux à accomplir en fonction de la taille du client. Cette notion de seuils comptables,sociaux et fiscaux est donc très

Objectifs

Contenu

• Connaitre les principaux seuils applicables. • Savoir gérer leur mise en œuvre. • Maitriser les cas de franchissement des seuils, à la hausse et à la baisse. • Pouvoir inclure le respect des seuils dans le cadre de la mission globale.

Introduction – Rappels

Pédagogie • Exposé • Étude de cas • Mini-cas d'application • QCM de validation

REC293

importante et doit être parfaitement maîtrisée pour pouvoir réaliser les travaux adéquats. Ce séminaire leur apportera les connaissances et la pratique nécessaires à la bonne réalisation des missions.

• L’implication des seuils dans la tenue ou la présentation des comptes • L’implication des seuils dans la mission d’accompagnement ou de conseil

Connaître les droits et obligations dépendant de seuils • En comptabilité – comptes sociaux – consolidation – annexe – documents prévisionnels • En fiscalité – régimes d’imposition sur les revenus – autres impôts et taxes – l’incidence des seuils sur les obligations et modalités déclaratives

– trésorerie : droits à remboursements ou restitutions • En social – les seuils d’effectifs – les autres seuils • Autres considérations traditionnelles de la vie des entreprises et des associations

La gestion des seuils • La mise en œuvre – la source documentaire – l’organisation du dossier • Le suivi des évolutions – les tableaux de suivi – les questionnaires de contrôle

Intégrer la notion de seuils dans la mission globale • Comment anticiper • Comment optimiser, conseiller

Conclusion

Pour aller plus loin Les séminaires complémentaires pour pour suivre la formation (Références CFPC) REC304/REC325/REC205/REC221

Collaborateur

> La vente sur internet : aspects comptables, juridiques et fiscaux Ce séminaire permet d'aborder les particularités du commerce électronique de façon transversale sous ses aspects comptables, juridiques et fiscaux. Il présente de façon synthétique une information complète sur les principales particularités de cette

pratique en plein développement qu'il s'agisse d'entreprises spécialisées dans la vente à distance ou plus simplement d'entreprises développant un site marchand accessoire.

Objectifs

Contenu

• Connaître les aspects juridiques de la vente via Internet. • Définir l'impact de la dématérialisation sur l'organisation comptable. • Maîtriser la fiscalité du commerce électronique.

Les aspects juridiques

Pédagogie

• Comptabilisation des factures et des paiements électroniques • Gestion des opérations mixtes, électroniques et traditionnelles • Procédures de contrôle interne à mettre en place • Sauvegarde et archivage des données

• Exposé • Échanges d'expériences • Mini-cas d'application • QCM de validation • Analyse de documentation

94

1 jour

REC295

• L'acte de vente sous forme électronique • Le droit de la preuve • La signature électronique • Le paiement en ligne • Les obligations déclaratives

L'impact de la dématérialisation sur l'organisation comptable

La fiscalité du commerce électronique • TVA • Autres impôts

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


Comptabilité, révision et audit contractuel Collaborateur

1 jour

> La conduite de la mission de présentation Afin de permettre à nos clients de mieux identifier les missions réalisées en cabinet et de leur garantir sécurité et qualité des prestations effectuées, l'Ordre des Experts-comptables a mis en place un référentiel de normes. La mission de présentation entre dans ce dispositif. La mission de présentation est une mission d'opinion sur les comptes, permettant à l'expert-comptable

Objectifs

Contenu

• Connaître le cadre conceptuel relatif aux missions normalisées de l’expert comptable. • Connaître les normes concernant la mission de présentation. • Savoir traiter et présenter un dossier dans le cadre d’une mission de présentation.

Présentation du cadre conceptuel et des normes générales et spécifiques

Pour aller plus loin Les séminaires complémentaires pour suivre la formation (Références CFPC) REC303/JT101

REC302/PRE208/JT100

d'attester qu'il n'a pas relevé d'élément qui remette en cause la cohérence et la vraisemblance des comptes annuels. Le présent séminaire présente la méthodologie à suivre pour conduire une mission de présentation, sûrement, efficacement et dans le respect de la norme.

• Le cadre conceptuel des missions de l’expert-comptable • Présentation résumée de la norme de présentation • Missions de procédures convenues

conséquences dans la réalisation et la présentation des travaux • La mise en œuvre des différentes étapes de la mission

Conclusion • Recommandations pour une bonne application de ces normes

La réalisation du dossier dans le cadre de la mission de présentation

Pédagogie

• Les éléments fondamentaux contenus dans la norme de présentation • Le niveau d’assurance et la formulation de l’opinion • La distinction entre la mission d’opinion et la mission d’établissement des comptes

• Exposé • Échanges d'expériences • Débat • Mini-cas d'application • QCM de validation

Le stage

Collaborateur

1 jour

> La conduite des missions d’examen limité et d’audit Certes, pour l'instant, les missions d'examen limité et d'audit sont rarement mises en œuvre dans les cabinets. Cependant la demande des clients et de leurs partenaires, les évolutions prévisibles des règles générales, font penser que ces missions seront appelées, dans un avenir proche, à se développer de façon significative. Sommes-nous prêts à faire évoluer

nos dossiers, nos pratiques, notre organisation de cabinet dans ce sens ? Oui, bien sûr. Mais pour que cette évolution se réalise bien, il est indispensable que nos collaborateurs aient les connaissances théoriques et pratiques nécessaires. Ce séminaire répond à cette attente en leur donnant tous les éléments utiles pour maîtriser ces nouveaux travaux.

Objectifs

Contenu

• Connaître le cadre conceptuel relatif aux missions normalisées de l’expert comptable, les normes générales, la norme spécifique portant sur la mission d’examen limité, et la norme spécifique portant sur la mission d’audit.

Présentation du cadre conceptuel et des normes générales et spécifiques

• Savoir traiter et présenter un dossier dans le cadre d’une mission d’examen limité.

• Les principes fondamentaux et les modalités d’application de la norme d’examen limité • Le niveau d’assurance et la formulation de l’opinion • La démarche de travail : les 4 grandes étapes • La présentation du dossier annuel et du dossier permanent • Le rapport sur la mission d’examen limité

Pour aller plus loin Les séminaires complémentaires pour suivre la formation (Références CFPC) REC302/JT100

• Le cadre conceptuel des missions de l’expert-comptable • Présentation résumée de la norme d’examen limité • Missions de procédures convenues

REC303/JT101

La mission d’audit Conclusion • Recommandations pour une bonne application de ces normes

La mission d’examen limité

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net

Pédagogie • Exposé • Étude de cas • Échanges d'expériences • Mini-cas d'application • QCM de validation • Analyse de documentation

Le stage

95


Comptabilité, révision Comptabilité, révision et audits audit contractuels contractuel Collaborateur

1 jour

> Optimiser le traitement des dossiers des TPE Les TPE constituent souvent une part importante de la clientèle d'un cabinet, et généralement les collaborateurs maîtrisent mal les particularités de ce type de clientèle : règles fiscales et sociales particulières, adaptation des principes et règles comptables, organisation spécifique de la tenue comptable, suivi dans le temps... Par ailleurs, la recherche de documentation n'est

Objectifs

Contenu

• Connaître les textes comptables et fiscaux applicables aux TPE : l'autœntrepreneur, les microentreprises, les entreprises au régime simplifié d’imposition. • Gérer le suivi des seuils. • Maîtriser les modalités d’application de la comptabilité de trésorerie et les particularités de la mission de présentation dans ce contexte. • Maîtriser l’organisation de ces dossiers et l’utilisation des outils informatiques adaptés. • Savoir conseiller le client sur les choix à opérer.

Historique et synthèse des textes comptables et fiscaux applicables aux « petites entités »

Pour aller plus loin Les séminaires complémentaires pour suivre la formation (Références CFPC) FIS331 – REC302/JT100

REC304/JT105

pas toujours facile, les informations nécessaires étant disséminées sous plusieurs thématiques. Pour répondre à ces besoins, ce séminaire donne aux collaborateurs les connaissances théoriques nécessaires et permet une réflexion sur les modes de relation avec les clients et sur l'organisation de la mission et des dossiers. Il est donc directement utile pour les cabinets.

• Rappel des textes et entreprises concernées • Les obligations comptables et fiscales • Les avantages et les inconvénients de la comptabilité de trésorerie

• Une vision du marché • Historique • Le code de commerce et les textes fiscaux

Les trois régimes de droit de la « micro entreprise » obligations comptables et fiscales

Organisation comptable des clients « petites entités » • Organisation des procédures comptables • Gestion des pièces justificatives • Travaux de fin d’année

Organisation du dossier du cabinet pour les clients « petites entités »

• Présentation du régime de la micro-entreprise • Avantages et inconvénients des régimes micro entreprise – TVA – Revenus • Application des normes générales : contenu de la lettre de mission – rapport

Particularités du statut optionnel de l'auto-entrepreneur Entreprises au régime simplifié d’imposition

• Rappel de la démarche générale • La prise de connaissance • Lettre de mission • Le programme de contrôle

Pédagogie • Exposé • Mini-cas d'application • Analyse de documentation

Le stage

Collaborateur

1 jour

> Organiser, déléguer, superviser les dossiers clients Déléguer et superviser ne sont pas des tâches que tous les collaborateurs responsables de groupe savent spontanément faire : il faut connaître les normes professionnelles, avoir les bases nécessaires sur le contenu de la délégation et sur les modes de supervision, avoir des outils pour suivre les travaux,...

REC321/JT608

Objectifs

Contenu

• Contrôle des rectifications opérées et des comptes définitifs

• Connaître et savoir appliquer la norme professionnelle sur la délégation et la supervision.

Délégation et supervision

La mise en œuvre dans les autres missions

• Maîtriser la délégation et la supervision des travaux pendant toute leur réalisation. • Savoir s’assurer de la matérialisation de toutes les étapes de la mission et maîtriser des outils de suivi. • Savoir rédiger la note de synthèse.

96

Cette action donne aux collaborateurs les éléments nécessaires à une bonne maîtrise de leur rôle et de leur responsabilité par une mise au point théorique et une étude d'outils pratiques. La supervision de l'expert-comptable s'en trouve donc facilitée d'autant.

• Définitions • Norme professionnelle • Objectifs du cabinet

• Lettre de mission • Organisation et mise en œuvre des missions • Matérialisation et documentation dans les dossiers • Note de synthèse

Organisation de la délégation et de la supervision dans le cadre de la mission de présentation • Nature de la mission (rappel des étapes) • Contrôle de la démarche, mise en œuvre • Vérification du respect du programme de travail • Établissement de la feuille des points en suspens • Examen des réponses apportées

Pédagogie • Exposé • Étude de cas • Échanges d’expériences • Mini-cas d'application • Analyse de documentation

Le stage

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


Comptabilité, révision et audit contractuel Collaborateur

> Présenter au client les comptes annuels et le dossier de gestion La présentation au client de ses comptes annuels est un moment privilégié dans les relations que nous avons avec lui. C'est à cette occasion que le point est fait sur l'évolution de son entreprise, qu'une réflexion est menée sur ses points forts et faibles, que la lettre de mission peut être modifiée. Dans ce cadre, le rôle du collaborateur est très important pour préparer le rendez-vous en élaborant les documents qui seront utilisés et identifier les éléments à mettre en avant, pour suppléer ou seconder le professionnel

1 jour

REC322/PRE207

pendant la réunion de travail. Nos collaborateurs maîtrisent généralement mal ces techniques, leurs responsabilités quotidiennes ne les préparant pas réellement à cette fonction. La participation à ce séminaire, en leur donnant à la fois connaissances théoriques et entraînements pratiques, leur offre les outils nécessaires pour pouvoir assister l'expert-comptable de façon particulièrement efficace ou assurer seuls la présentation.

Objectifs

Contenu

Application : Présenter le dossier de gestion

• Connaître et savoir établir les principaux documents de gestion.

Le dossier de gestion

• Travail en groupe sur des cas pratiques – Entreprise commerciale – Entreprise industrielle – Entreprise de services

• Savoir analyser les comptes annuels et faire ressortir les éléments importants. • Savoir présenter les comptes annuels et les documents d’analyse au client au cours de l'entretien.

• Démarche générale d’analyse • Profitabilité (SIG, ratios de profitabilité,…) • Équilibre financier (grands équilibres, tableaux de flux, ratios de structure et de rentabilité …) • Incidence de la crise sur l'analyse financière

Préparer le dossier de gestion • Extraire les éléments significatifs • Préparer les documents • Faire le lien entre les divers éléments et rédiger un commentaire • Utiliser et critiquer le dossier informatique

Pédagogie • Exposé • Étude de cas • Échanges d’expériences • Jeux de rôles • Travail en sous-groupes

Collaborateur

2 jours

> Maîtriser les essentiels du droit comptable Depuis plusieurs années, le normalisateur comptable français met tout en œuvre pour que le droit comptable français converge avec les normes internationales, afin d’améliorer la transparence et favoriser la comparabilité des comptes des entreprises.

Pour pouvoir remplir efficacement leur rôle, il est indispensable que les collaborateurs maîtrisent parfaitement ces textes. Ce séminaire leur permettra de conforter leurs connaissances et de réfléchir à leur mise en œuvre.

Objectifs

Contenu

• Maîtriser les textes comptables et fiscaux sur les actifs, les amortissements, les provisions, les passifs applicables aux comptes sociaux.

Le PCG : présentation d’ensemble

• Savoir les replacer dans le contexte général de l'évolution des textes. • Savoir les mettre en œuvre pour l'arrêté des comptes.

• Les règles et principes fondamentaux du PCG 99 • Liens avec la fiscalité

Les fondamentaux • La normalisation comptable française • Le champ d’application du PCG • Les changements de méthodes comptables • Problématique des contrats à long terme • Coûts de création de sites internet • Actualité

Les passifs • Principales nouveautés relatives aux passifs • Les provisions • Le droit individuel à la formation • Les engagements sociaux

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net

REC324

Les actifs • Nouvelles définitions • Évaluation à l'entrée et à l'inventaire • Amortissements • Dépréciations • Composants

Application au sein du cabinet et outils disponibles • Rôle de l'expert-comptable • Communication auprès des clients • Outils disponibles

Pédagogie • Exposé • Échanges d'expériences • Mini-cas d'application • QCM de validation • Analyse de documentation

97


Comptabilité, révision Comptabilité, révision et audits audit contractuels contractuel Collaborateur

1 jour

> L’annexe : méthodologie et outils Dans un souci de convergence avec les normes internationales, le corps des règles comptables françaises applicables aux comptes individuels a été modifié avec l'adoption du règlement 99-02, ainsi que par les règlements ultérieurs, qui fixent notamment le plan comptable général et renforcent le rôle de l'annexe dans les comptes annuels. L'annexe est devenue un document essentiel qui complète et commente l'information donnée par le bilan et le compte de résultat, en ne présentant que les informations significatives nécessaires à une

REC325

bonne compréhension des comptes et à une meilleure appréciation de la réalité économique. Les collaborateurs sont-ils conscients des travaux à réaliser pour produire une annexe qui réponde à ces exigences, et qui nécessitent donc une réflexion au delà de l'élaboration automatique du document par les logiciels comptables ? Le séminaire permet de faire le point sur le contenu et la présentation d'une annexe pertinente, dans le cadre de l'établissement de comptes individuels selon le PCG règlement 99-03.

Objectifs

Contenu

Méthodologie d’établissement de l’annexe

• Comprendre l’importance de l’annexe dans le cadre global de l'information financière à travers les comptes annuels.

Présentation de l’annexe

• Collecte des informations en cours d’année et à la clôture de l’exercice • Proposition d’une structure type • Lecture critique de l’annexe au regard du bilan et du compte de résultat ainsi qu’au regard des informations collectées • Outils à disposition • Recommandations pour une annexe intelligente • Collaboration avec l’entreprise • Conseils de rédaction

• Savoir détecter les informations obligatoires à faire figurer, ainsi que les informations significatives. • Savoir établir une annexe claire et pertinente, avec les bonnes informations. • Savoir gérer le dossier tout au long de l’année pour faciliter l’établissement de l'annexe à la clôture de l’exercice.

Pour aller plus loin Les séminaires complémentaires pour pour suivre la formation (Références CFPC) REC292/JT118

• Finalités ; destinataires ; seuils d’établissement ; sources comptables ; comparaison avec d’autres documents • Différents types d’annexes ; informations à mentionner (obligatoires, significatives) • Focus sur certaines informations (faits significatifs, changement de méthodes comptables, options comptables, provisions pour risques et charges et passifs éventuels, crédit-bail, engagements hors bilan...)

Pédagogie • Exposé • Étude de cas • Échanges d'expériences • Travail en sous-groupes • QCM de validation • Mini-cas d'application • Analyse de documentation

@ Produit ECM disponible

Collaborateur

> Utiliser les techniques d’audit pour les missions de l’expertise comptable Les techniques d'audit sont à la base de toute notre activité de professionnel. Si l'expert-comptable les maîtrise parfaitement, les collaborateurs sont-ils au même niveau, alors que eux aussi doivent être capables de les appliquer au quotidien : choix de l'outil, mise en œuvre optimum, interprétation des résultats, appréciation des limites. Trop souvent les

1 jour

collaborateurs se contentent de reporter d'une année sur l'autre les contrôles effectués. La participation à cette action leur permettra d'avoir une perspective nouvelle de leur travail en les rendant plus efficaces ; de ce fait la qualité des dossiers et la gestion du cabinet s'en trouveront nettement améliorées.

Objectifs

Contenu

Pédagogie

• Connaître les règles générales d’audit. • Connaître les principales normes d'audit et savoir choisir les plus pertinentes pour les dossiers d'expertise comptable. • Maîtriser leur mise en œuvre. • Savoir interpréter les résultats.

• Définition, objectifs d'une mission d'audit pour les missions d'expertise comptable

• Exposé • Étude de cas • Échanges d'expériences • Mini-cas d'application • Analyse de documentation

• À l'aide d'exemples et en s'aidant des normes ISA : déroulement d'une mission d'audit

REC326/JT113

• Outils d'audit : présentation et utilisation • Conclusion de la mission

Le stage

98

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


Comptabilité, révision et audit contractuel Collaborateur

1 jour

> Révision des comptes : pertinence des contrôles

REC327

Les collaborateurs connaissent généralement les outils utiles pour mener une révision des comptes menant à l'élaboration des comptes annuels. Mais il est possible de constater que les outils choisis ne sont pas nécessairement les plus appropriés et que leur mise en œuvre n'est pas toujours adéquate. Les travaux se font trop automatiquement. Il est donc indispensable de donner aux participants les clés pour optimiser et rentabiliser leurs travaux en leur montrant les méthodes pour choisir la bonne façon d'organiser les contrôles.

Objectifs

Contenu

Pédagogie

• Avoir une méthodologie d’approche du dossier permettant de choisir les techniques de contrôles appropriées à chaque dossier et/ou chaque cycle, dans le cadre d’une mission d’expertise comptable. • Savoir concilier rigueur, efficacité et respect du budget temps.

Élaboration d'un plan de contrôle des comptes

• Exposé • Étude de cas • Débat • Travail en sous-groupes • Mini-cas d'application

• Analyse des risques de contrôle • Méthodologie pour appréhender les contrôles les plus opportuns sur un dossier • L'utilité du contrôle interne pour la révision des comptes • Les contrôles de comptes indispensables

Pour aller plus loin Les séminaires complémentaires pour suivre la formation (Références CFPC) REC221 – REC209 – REC325

Collaborateur

1 jour

> Des clés pour comprendre la comptabilité Grâce à ce séminaire, les collaborateurs vont pouvoir partager le même langage et optimiser la relation avec les clients. Ce séminaire permet par ailleurs de découvrir la

comptabilité ou de rafraîchir des connaissances comptables afin de s'initier au traitement comptable de petits dossiers.

Objectifs

Contenu

• Connaître les obligations comptables de l'entreprise et le rôle de l'expert-comptable. • Maîtriser le vocabulaire comptable. • Connaître les différentes étapes comptables : de la collecte des pièces justificatives à l’archivage des dossiers. • Savoir lire les différents états de synthèse.

Un expert-comptable, pour qui et pour quoi faire ? Comprendre la comptabilité • Intérêt de la partie double • Suivi des schémas d’écritures comptables au travers des étapes de la création d’une entreprise • Le plan comptable • Les états de synthèse

La création du dossier client • Le dossier permanent • Le dossier annuel comptable

Pour aller plus loin Les séminaires complémentaires pour suivre la formation (Références CFPC) REC204 – REC205 – REC329

Le dossier client – son cheminement mensuel • La réception et le contrôle des pièces justificatives

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net

REC329

• La saisie des pièces justificatives • L’édition des journaux • Le classement

Le cheminement des pièces justificatives dans l’ordinateur • De la pièce justificative au journal • Du journal au grand-livre • Du grand-livre à la balance

L’environnement de la comptabilité • Quelques réflexes fiscaux • Quelques réflexes juridiques • Quelques messages délivrés par les états de synthèse

Pédagogie • Exposé • Mini-cas d'application • QCM de validation

99


Comptabilité, révision Comptabilité, révision et audits audit contractuels contractuel Collaborateur

> Pratique du reporting comptable dans les PME : du PCG aux IFRS Ce séminaire est axé vers la production du reporting comptable des petites entités. Il montre à l'expertcomptable de la petite entreprise, qui a établi les comptes annuels de son client conformément au PCG, comment les transformer en comptes conformes au

1 jour

GES346/JT107

référentiel IFRS utilisé par la maison mère de son client. Il montre également comment gérer les difficultés de ce type de mission, parmi lesquelles : langue anglaise, timing très serré, écritures de retraitement.

Objectifs

Contenu

Pédagogie

• Connaître le contexte de la mission de reporting comptable.

Introduction

• Étude de cas • Mini-cas d’application

• Maîtriser la présentation des états financiers IFRS. • Savoir organiser la collecte et le traitement de l’information comptable pour transformer des comptes PCG en comptes IFRS. • Savoir gérer la mission.

Pour aller plus loin

La mise en place de reportings • Adapter le plan de comptes • Définir les états de reporting • Paramétrer les états de reporting

L'élaboration de reportings • Cadre conceptuel IFRS • Retraiter les comptes selon les normes IFRS • Produire le reporting et gérer la mission • Annexes : comptes annuels en formats IFRS

Les séminaires complémentaires pour suivre la formation (Références CFPC) IRS117 à 121 – IRS122 et 123

Le stage

Collaborateur

1 jour

> Comptabilité financière : prérequis e-learning Permettre à des collaborateurs (secrétaires) qui n'ont jamais étudié la comptabilité de comprendre rapidement le domaine sur lequel porte l'activité du cabinet qu'ils viennent de rejoindre. Les colla-

borateurs intéressés par la matière pourront poursuivre avec le séminaire d'initiation à la comptabilité (MAN 254)

Objectifs

Contenu

Pédagogie

Cette formation e-learning d'introduction à la comptabilité financière, d'une durée très courte présente ce qu'est la comptabilité à des collaborateurs (secrétaires) qui ne l'ont jamais étudiée.

• But de la comptabilité financière

• Exposé • Tests d'auto-évaluation • TQCM de validation

• Utilité de comptes qui donnent une image fidèle

REC294

• Contenu des comptes annuels (bilan, CDR, annexe)

Pour aller plus loin Les séminaires complémentaires pour suivre la formation (Références CFPC) MAN254 – REC329

100

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


Comptabilité, révision et audit contractuel Collaborateur

8 jours

> Devenir responsable de dossiers comptables Certains collaborateurs chargés de la saisie ont les capacités et la volonté d'évoluer pour prendre en charge des dossiers comptables de clients de petites entreprises. Mais il leur manque une vision globale des travaux et des méthodes ainsi qu'une

PRE200

approche des responsabilités de ces nouvelles fonctions. Cette action leur apporte la théorie et la pratique nécessaires pour que cette évolution se passe dans les meilleures conditions.

Objectifs

Contenu

• Savoir gérer un dossier comptable dans le respect des normes professionnelles. • Maîtriser la tenue de la comptabilité, par la compréhension de ses objectifs, de ses règles. • Savoir préparer les écritures d’inventaire en fonction des travaux d’analyse et de pointage des comptes et des cycles. • Savoir préparer les comptes annuels (sociaux et fiscaux).

• Jour 1 – Appliquer les normes professionnelles au quotidien (EXP 201) – Normes professionnelles (normes générales, et plus particulièrement norme sur la documentation des travaux) ; notions sur la responsabilité des professionnels

Pédagogie • Exposé • Étude de cas • Échanges d'expériences • Jeux de rôles • Travail en sous-groupes • Mini-cas d'application

• Jour 2 – Maîtriser la comptabilisation des opérations courantes (REC 204) – Rappel des principes comptables ; mise à jour des connaissances sur les modifications de la réglementation comptable • Jours 3-4 – Réviser un grand livre (REC 205) – Rappel des principes comptables ; mise à jour des connaissances sur les modifications de la réglementation comptable • Jour 5 – Établir les comptes annuels et la liasse fiscale (REC 221) – Comptes annuels et liasse fiscale ; recherche des informations, mise en forme, recoupements ; les travaux particuliers de préparation de l’annexe • Jour 6 Maîtriser les difficultés d’application de la TVA (FIS 324) – Mise au point sur la détermination du résultat fiscal • Jour 7 – Présenter au client les comptes annuels et le dossier de gestion (REC 322) – Révision des comptes et la préparation des écritures d’inventaire ; l’organisation des travaux et l’utilisation du dossier de travail • Jour 8 – La conduite de la mission de présentation (REC 302) – Mission de présentation : objectifs, contenu et mise en œuvre ; la préparation de l’attestation. Utilisation d’outils informatiques de révision et de gestion du dossier : présentation et mise en œuvre

Collaborateur

5 jours

> Devenir responsable de missions Tout naturellement, dans nos cabinets, des responsables de dossiers sont appelés à devenir responsables de missions. Mais les compétences demandées sont très différentes et nécessitent souvent une formation spécifique. Ce cycle de formation permet à des collaborateurs confirmés de devenir responsables de missions en leur apportant les connaissances d'organisation et de communication nécessaires dans le cadre des normes professionnelles. Au terme de la formation, le participant doit être capable de gérer une petite équipe.

Objectifs

Contenu

Pédagogie

• Connaître les normes professionnelles, et plus particulièrement les normes générales.

• Les normes professionnelles (normes générales et plus particulièrement norme sur la délégation et la supervision et norme de rapport)

• Maîtriser la gestion administrative des dossiers.

• La responsabilité du professionnel : civile, pénale et disciplinaire

• Exposé • Etude de cas • Échanges d'expériences • Jeux de rôles • QCM de validation

• Savoir communiquer avec les responsables du cabinet, les collègues, les clients.

• L’organisation administrative des équipes

• Savoir déléguer et superviser.

PRE300

• La délégation et la supervision : organisation pratique et mise en œuvre • La gestion des plannings • Les techniques de communication écrites et orales • Simulation d’entretiens collaborateurs, clients, associés

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net

101


IFRS

édito UNE

CULTURE

À

PRENDRE

EN

COMPTE

epuis maintenant cinq ans toutes les sociétés cotées qui relèvent des lois applicables dans un pays de l'Union Européenne établissent leurs comptes consolidés conformément au référentiel IFRS (International Financial Reporting Standards).

D

Cette disposition imposée par le règlement européen du 7 juin 2002 concerne environ 7 000 sociétés cotées dans l’Union Européenne dont près d'un millier en France, ainsi que toutes les sociétés non cotées qui décident d'abandonner le référentiel français CRC 99-02 pour établir leurs comptes consolidés conformément au référentiel IFRS. Elle s’applique également à toutes les filiales des sociétés qui établissent leurs comptes consolidés conformément au référentiel IFRS et qui doivent nécessairement adresser un jeu de comptes IFRS à leur maison mère. Le mouvement vers les IFRS ne s'arrête pas là. La France fait converger le PCG applicable aux comptes individuels vers les IFRS. Depuis dix ans, de nombreux règlements du Comité de la réglementation comptable, aujourd'hui Autorité des Normes Comptables (ANC), ont modifié le PCG pour le rapprocher des IFRS : l'amortissement par composants, le mode de calcul des provisions, la suppression des charges à répartir, bientôt la suppression des frais d'établissement, etc. Connaître les IFRS c'est anticiper les futures modifications du PCG.

102

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


IFRS

LISTE

DES

SÉMINAIRES

E X P E R T S - C O M P TA B L E S

Connaître et pratiquer les IFRS : présentation des états financiers IFRS IRS117/JT115

FORMATION

104

Connaître et pratiquer les IFRS : actifs corporels IRS118

FORMATION

104

Connaître et pratiquer les IFRS : autres actifs IRS119

FORMATION

Connaître et pratiquer les IFRS : passifs IRS120

FORMATION

Connaître et pratiquer les IFRS : compte de résultat et transition aux IFRS IRS121

FORMATION

Connaître et pratiquer les IFRS : les comptes consolidés IRS122

FORMATION

Visa pour les IFRS IFR000

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net

HOMOLOGUÉE

HOMOLOGUÉE

HOMOLOGUÉE

HOMOLOGUÉE

HOMOLOGUÉE

HOMOLOGUÉE

CAC CAC CAC CAC CAC CAC

105 105 106 106 107

103


IFRS Expert-comptable Commissaire aux comptes

> Connaître et pratiquer les IFRS : présentation des états financiers IFRS IRS 117 fait partie d'un cycle de 5 journées (IRS 117 à IRS 121) qui peuvent être suivies indépendamment les unes des autres mais dont l'ensemble permet au praticien de maîtriser les points qu'il a besoin de

IRS117/JT115

connaître pour mener une mission chez un client IFRS, en particulier une mission d'établissement de la liasse consolidée.

FORMATE ION HOMOLOGUÉ

Objectifs

Contenu

Pédagogie

Connaître : • le cadre conceptuel des IFRS • les états financiers IFRS • les difficultés les plus courantes qui se posent • les solutions les plus simples.

• Présentation, généralités

• Exposé • Échanges d'expériences • Mini-cas d'application

Pour aller plus loin

• Tableau des flux de trésorerie

Les séminaires complémentaires pour suivre la formation (Références CFPC) IRS118 – IRS119 – IRS120 – IRS121

• Annexe

• Cadre conceptuel • Bilan : contenu

1 jour

CAC

• Bilan : introduction aux règles d'évaluation • Compte de résultat • État de variation des capitaux propres

• Actualités

Le stage

Expert-comptable Commissaire aux comptes

> Connaître et pratiquer les IFRS : actifs corporels

1 jour

Évaluation initiale, amortissement, dépréciation IRS 118 fait partie d'un cycle de 5 journées (IRS 117 à IRS 121) qui peuvent être suivies indépendamment les unes des autres mais dont l'ensemble permet au praticien de maîtriser les points qu'il a besoin de

connaître pour mener une mission chez un client IFRS, en particulier une mission d'établissement de la liasse consolidée.

Objectifs

Contenu

• Connaître les IFRS applicables aux immobilisations corporelles.

Immobilisations corporelles

• Comprendre la signification financière des chiffres des immobilisations corporelles. • Appréhender les divergences qui subsistent entre le référentiel IFRS et le PCG. • Comprendre la signification financière des chiffres de l'actif immobilisé.

Pour aller plus loin Les séminaires complémentaires pour suivre la formation (Références CFPC) IRS117/JT115 – IRS119 – IRS120 – IRS121

104

• IAS 16 et IFRIC 1, immobilisations corporelles : présentation, évaluation initiale, prise en compte des coûts de démantèlement, réévaluation, modes d'amortissements, durée d’utilité, valeur amortissable, valeur résiduelle, approche par composants, signification financière, informations à fournir • IAS 36, dépréciation des actifs (corporels et incorporels) : indices de perte de valeur, mise en œuvre du test de dépréciation, valeur recouvrable, valeur d’utilité, constitution des UGT, affectation des pertes de valeur aux UGT, reprises de perte de valeur • IAS 17 et IFRIC 4, contrats de location : classification des contrats de location, les opérations de retraitement des opérations de crédit-bail et des autres opérations de location financement, comment déterminer si un accord est une location, cession bail

IRS118

FORMATE ION HOMOLOGUÉ

CAC

• IAS 23, coûts d'emprunts : l'imputation des charges liées aux emprunts dans les immobilisations ou les stocks, informations à fournir • IAS 40, immeubles de placement : définition, présentation, évaluation initiale, évaluation au coût ou à la juste valeur, sorties, informations à fournir

Pédagogie • Exposé • Échange d'expériences • Mini-cas d'application • QCM de validation

Pré-requis IRS117 ou séminaire de niveau équivalent

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


IFRS Expert-comptable Commissaire aux comptes

> Connaître et pratiquer les IFRS : autres actifs

1 jour

Incorporels, instruments financiers, stocks IRS 119 fait partie d'un cycle de 5 journées (IRS 117 à IRS 121) qui peuvent être suivies indépendamment les unes des autres mais dont l'ensemble permet au praticien de maîtriser les points qu'il a besoin de

Objectifs

Contenu

• Connaître les IFRS applicables aux actifs incorporels, aux instruments financiers, et aux stocks. • Comprendre la signification financière des chiffres figurant dans ces postes. • Appréhender les divergences qui subsistent entre le référentiel IFRS et le PCG.

Autres actifs

Pour aller plus loin Les séminaires complémentaires pour pour suivre la formation (Références CFPC) IRS 118 à 122

• IAS 38, immobilisations incorporelles : présentation, évaluation, incorporels créés en interne, marques, recherche et développement, brevets, réévaluation, signification financière, informations à fournir • IFRS 3, regroupements d'entreprises : évaluation, comptabilisation et signification économique du goodwill, affectation du coût du regroupement d'entreprises, informations à fournir • IAS 32, IAS 39 et IFRS 9, instruments financiers : ce qu'est un instrument financier (les 4 catégories d'instruments financiers), comment l'évaluer (évaluation initiale puis évaluation finale d'actifs et de passifs financiers), le présenter au bilan et comptabiliser ses variations au compte de résultat, la comptabilisation des opérations de couverture, informations à fournir

Contenu

• Connaître les IFRS applicables aux principaux postes du passif : provisions, engagements de retraite, impôts différés...

Passifs

• Comprendre la signification financière des chiffres du passif. • Appréhender les divergences qui subsistent entre le référentiel IFRS et le PCG.

• IAS19, avantages du personnel : stock options, engagements de retraite, avantages postérieurs à l’emploi, informations à fournir • IAS 37, provisions au passif : évaluation et comptabilisation de la provision, valeur actuelle, événements futurs, passif éventuel, informations à fournir • IFRS 2, paiements en actions : transactions dont le paiement est fondé sur des actions et qui sont réglées en instruments de capitaux propres, juste valeur, informations à fournir

CAC

• Exposé • Échange d'expériences • Mini-cas d'application • QCM de validation • Analyse de documentation

Pré-requis IRS117 ou niveau équivalent

Expert-comptable Commissaire aux comptes

connaître pour mener une mission chez un client IFRS, en particulier une mission d'établissement de la liasse consolidée.

• IAS12, impôts différés et impôts sur le résultat : actifs et passifs d'impôt exigible, actifs et passifs d'impôt différé (évaluation et comptabilisation), informations à fournir

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net

HOMOLOGUÉ

Pédagogie

Provisions, avantages au personnel, impôt sur le résultat

Objectifs

FORMATE ION

• IAS 2, stocks : évaluation, biens non identifiables (éléments fongibles), incorporation des frais financiers et des frais d'administration générale, prise en compte de la sous-activité, informations à fournir

> Connaître et pratiquer les IFRS : passifs IRS 120 fait partie d'un cycle de 5 journées (IRS 117 à IRS 121) qui peuvent être suivies indépendamment les unes des autres mais dont l'ensemble permet au praticien de maîtriser les points qu'il a besoin de

IRS119

connaître pour mener une mission chez un client IFRS, en particulier une mission d'établissement de la liasse consolidée.

1 jour

IRS120

FORMATE ION HOMOLOGUÉ

CAC

• IAS 10, événements postérieurs à la clôture : prise en compte, comptabilisation, continuité d'exploitation, informations fournir

Pédagogie • Exposé • Échanges d’expériences • Mini-cas d’application

Pré-requis IRS117 ou séminaire de niveau équivalent

105


IFRS Expert-comptable Commissaire aux comptes

> Connaître et pratiquer les IFRS : compte de résultat et transition aux IFRS

1 jour

Comptabilisation des revenus, bénéfice par action, résultat sectoriel, 1re adoption des IFRS IRS 121 fait partie d'un cycle de 5 journées (IRS 117 à IRS 121) qui peuvent être suivies indépendamment les unes des autres mais dont l'ensemble permet au praticien de maîtriser les points qu'il a besoin de

FORMATE ION HOMOLOGUÉ

Objectifs

Contenu

• Connaître les IFRS applicables à la comptabilisation des revenus et aux principaux postes du compte de résultat. • Comprendre la signification financière des chiffres du compte de résultat. • Connaître les conséquences du passage du PCG aux IFRS sur les postes du bilan et du compte de résultat. • Appréhender les divergences qui subsistent entre le référentiel IFRS et le PCG.

Comptabilisation des revenus, compte de résultat, passage Compte de résultat et transition aux IFRS

Pour aller plus loin

Pré-requis

Pédagogie

IRS117 ou niveau équivalent

• Exposé

Les séminaires complémentaires pour pour suivre la formation (Références CFPC) IRS118 à 120

IRS121

connaître pour mener une mission chez un client IFRS, en particulier une mission d'établissement de la liasse consolidée.

CAC

• IAS 18, produit des activités ordinaires : évaluation et comptabilisation des revenus, date de comptabilisation de la vente, informations à fournir • IAS 11, contrats de construction : évaluation et comptabilisation selon la méthode de l'avancement (et non de l'achèvement) des produits et des coûts, informations à fournir • IAS 33, résultat par action : résultat de base et résultat dilué, ajustements, présentation, informations à fournir • IAS 20, subventions : subventions liées à des actifs (subventions d'investissement), subventions liées au résultat (subventions d'exploitation), remboursements, informations à fournir • IFRS 8 (IAS 14) : segments opérationnels (informations sectorielles) : secteurs d'activité et secteurs géographiques, premier et second niveaux de l'information sectorielle, informations à fournir • IFRS 1, passage aux IFRS : retraitements et reclassifications lors du passage pour la 1re fois du PCG aux IFRS, premier bilan d'ouverture en IFRS, exemptions, exceptions à l'application rétrospective, informations comparatives à fournir

> Connaître et pratiquer les IFRS : les comptes consolidés

Expert-comptable Commissaire aux comptes

2 jours

Pratique de consolidation en IFRS Ce séminaire aborde les principaux points clés de la consolidation en IFRS. Animé par un praticien, il structure dans le contexte des normes IFRS la démarche de réalisation des comptes consolidés. Ce séminaire aborde nécessairement les difficultés d'évaluation mais, il est axé principalement sur l'élaboration des comptes conso en IFRS depuis des comptes PCG ou 99-02. Il est avant tout destiné aux experts-comptables de groupes qui vont consolider en IFRS pour la première fois.

Objectifs

Contenu

• Maîtriser les règles de la consolidation selon le référentiel IFRS. • Maîtriser la méthodologie de mise en place d'une première application des IFRS.

Généralités et historique des normes IAS/IFRS

Pour aller plus loin Les séminaires complémentaires pour suivre la formation (Références CFPC) IRS118 – IRS119 – IRS120 – IRS121

106

• Les règles de consolidation, rappels : périmètre de consolidation, conversion des comptes en devises étrangères, les trois méthodes de consolidation • Les principaux retraitements : contrats de location financement (IAS 17), amortissements et provisions, éliminations des dividendes intergroupes, des profits sur cessions d'immo intergroupes, des profits sur stocks • Le point sur les méthodes d'évaluation : juste valeur, coût amorti, etc. • La fiscalité différée (IAS 12) • Les variations de périmètre (IFRS 3 révisée, IFRS 5) • La présentation des états financiers consolidés (IAS 1, IFRS 5, IAS 7)

IRS122

FORMATE ION HOMOLOGUÉ

CAC

• Le premier passage aux IFRS (IFRS 1) et l'établissement de la liasse de conso en envisageant deux situations : – comptes individuels en PCG qui migrent pour la 1re fois en IFRS – comptes consolidés 99-02 qui migrent pour la 1re fois en IFRS

Pédagogie • Étude de cas • Échange d'expériences • Débat • Mini-cas d'application • QCM de validation • Analyse de documentation

Pré-requis IRS117 ou séminaire de niveau équivalent

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


IFRS Public*

Durée**

> Visa pour les IFRS

IFR000

Objectifs

Contenu

• Maîtriser les IFRS, nouveau langage de l'information financière. • Savoir établir et auditer des comptes établis en IFRS. • Comprendre les enjeux de la transition pour l'entreprise : systèmes d'information, organisation, gestion de projet. • Obtenir le « Certificat IFRS » délivré par l'Ordre des Experts-comptables et la Compagnie nationale des Commissaires aux comptes.

Le programme aborde le sujet à deux niveaux : d'une part les impératifs et les enjeux de la transition à court terme, d'autre part l'application quotidienne des normes internationales sur un plus long terme. Il aborde à la fois les problématiques liées à la préparation des comptes et celles liées à l'audit des comptes en IFRS. Des fondamentaux aux évolutions potentielles de la profession, tous les aspects des IFRS sont couverts.

Pédagogie • Programme conçu par des professionnels spécialistes des normes internationales • Travaux pratiques prévus tout au long du parcours. • Tests de validation des connaissances et rédaction d'un rapport professionnel • À l'issue des travaux, et après décision du jury, délivrance d’un certificat conjointement par le CSOEC et la CNCC

Fondamentaux • Contexte • Le projet IFRS 2005 • La convergence • Les grands principes • L’impact du passage sur les sociétés européennes • Reconnaissance du revenu • Contrats à long terme

Faits générateurs • Passifs et provisions • Autres événements particuliers • Méthode du taux effectif • Engagements sociaux • Paiements en actions • Contrats de location

Valorisation • Immobilisations • Impairment • Stocks • Créances et autres actifs • Conversion en devises • Hyperinflation • Agriculture, extraction et assurance

De la consolidation à l’information financière • La consolidation • Le bénéfice par action • L’information intermédiaire • Les tableaux et notes annexes • Les impôts différés • L’information sectorielle

Première application et instruments financiers • Première application • Instruments financiers

Bouclage • IFRS : rester à jour • Vers XBRL • La gestion du projet IFRS • Réaliser un diagnostic • Les impacts système • Récapitulatif • Performance reporting • Les sujets de mémoire • Rappels et débats

(*) Experts-comptables, commissaires aux comptes, collaborateurs confirmés, stagiaires et professionnels exerçant en entreprise. (**) 150 heures (dont 30 heures de travail personnel sur le rapport). Deux formules : – en continu sur 6 mois à raison de 2 jours par mois, – en intensif sur 3 mois à raison d'une semaine par mois. Coût : 5 500 €HT. Contacts et inscriptions : a.pottier@cfpc.net ; alm@finharmony.net.

Formation en cours d’homologation dans le cadre de l’obligation de formation des commissaires aux comptes.

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net

107


Paie

édito MAÎTRISER LA PAIE POUR FIDÉLISER LES CLIENTS es formations initiales des collaborateurs et collaboratrices du service paie sont assez disparates et pas toujours en rapport avec leur travail courant : la paie. L’apparition de licences professionnelles « paie » est relativement récente et n’impacte pas encore suffisamment les effectifs de ce secteur. Or, la formation du personnel du service paie est d’autant plus importante que celui-ci travaille dans un secteur de forte technicité et d’actualité soutenue.

L

L’offre de formation continue du CFPC répond à ces différents besoins allant de l’acquisition des connaissances à leur actualisation ou encore leur approfondissement. Dans cette approche, outre les séminaires portant sur les connaissances de base (aspects courants ou complexes), l’éclairage est mis sur les thématiques « métier » (bâtiment, hôtellerie-restauration, spectacle) et sur les difficultés techniques (départ du salarié, gestion des absences). En ce qui concerne l’actualité, la formation « Actualité de la paie » mise en place avec succès l’année dernière, rejoint maintenant les pérennes. Les « parcours », plus structurants, peuvent être suivis l’un après l’autre : – « Devenir assistant paie » (PSO 200) est destiné aux débutants afin qu’ils acquièrent les connaissances leur permettant de devenir autonomes sur des paies courantes ; – « Devenir collaborateur confirmé paie » (PSO 300) permet de renforcer les connaissances techniques mais aussi de gérer et de superviser les dossiers paie ; – Enfin, « Devenir responsable du pôle social » (PSO 400 en « Social »), s’adresse à ceux qui veulent développer des fonctions d’encadrement.

108

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


Paie

LISTE

DES

SÉMINAIRES

C O L L A B O R AT E U R S

Pratique de la paie : les aspects courants SOC200

110

Pratique de la paie : les aspects complexes SOC221

110

Pratique de la paie : spécificités du bâtiment et travaux publics (BTP) SOC222/PSO3062

111

Pratique de la paie : spécificités de l’hôtellerie et de la restauration (HCR) SOC223/PSO3063

111

Pratique de la paie : spécificités du spectacle SOC224

112

Pratique de la paie : lors du départ du salarié SOC226

112

Pratique de la paie : gestion des absences et jours non travaillés SOC227

113

Pratique de la paie : spécificités du secteur du transport SOC228

113

Actualité de la paie SOC230

114

Devenir assistant paie PSO200

115

Devenir collaborateur confirmé paie PSO300

116

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net

109


Paie > Pratique de la paie : les aspects courants

Collaborateur

2 jours

Environnement juridique, calcul des plafonds, cotisations sociales, gérer des situations courantes, élaboration des bulletins Ce séminaire vise à mettre en évidence les règles de bases d'élaboration de la paie en prenant en compte la diversité des situations rencontrées au sein des cabinets d'expertise comptable.

Charges sociales sur salaire

Objectifs

Contenu

• Comprendre le cadre juridique des relations du travail et se repérer dans les différentes règles applicables à l’entreprise. • Connaître les obligations du chef d’entreprise relatives à l’embauche, et la gestion des contrats de travail. • Connaître les règles de base de calcul d’un bulletin de paie. • Savoir déterminer le montant des charges sociales assises sur les salaires. • Connaître l’incidence des événements les plus courants sur la paye et les principaux cas particuliers pouvant affecter la rémunération.

État des lieux de la réglementation du travail

Pour aller plus loin

• Exposé • Étude de cas • Échanges d’expériences • Mini-cas d'application

Les séminaires complémentaires pour suivre la formation (Références CFPC) PSO300 – SOC221 – SOC226 – SOC227 – SOC230

SOC200

Très pratique, il concerne les gestionnaires de paie débutants ou ceux d'une faible ancienneté qui ont besoin d'un rappel des règles de bases sécurisant la production des paies.

• Plafond et tranches (principes et cas pratiques) • Cotisations sociales (calculs et informations) • Recoupement des bases de cotisations • Les éléments constitutifs d’un bulletin pour les différentes catégories de salariés : Non cadres, Cadres, Dirigeants

• Code du travail • Statut collectif : conventions et accords collectifs, usages • Règlement intérieur • Contrats de travail

Particularités courantes – incidence sur la rémunération et le bulletin de paie

Les préalables à l’embauche • Formalités liées à l’embauche

Les règles de base de calcul des bulletins de paie

• Approches sur : Arrêts maladie, maternité, accident du travail • Approches sur : Congés payés, jours fériés, absences • Avantages en nature, remboursement de frais

• Les éléments constitutifs d’un bulletin : principes généraux • Aspects pratiques du formalisme des systèmes de paye

Pédagogie

Collaborateur

> Pratique de la paie : les aspects complexes

2 jours

Contrats aidés, situations spécifiques, statuts particuliers... Dans un cadre réglementaire en perpétuelle évolution, le cabinet doit pouvoir conseiller ses clients et traiter parfaitement la paie ; permettre aux praticiens de la paie de réactualiser leurs connaissances qui se sont

jusque-là souvent reposées sur une pratique « sur le tas » parfois erronée. Il faut donc les sensibiliser sur les risques de méconnaissance des règles sociales. • Travailleurs à domicile • Télétravail

Objectifs

Contenu

• Savoir traiter les situations et événements particuliers affectant la rémunération, notamment les arrêts de maladie, le chômage partiel. • Savoir traiter les principales aides à l’emploi et leurs incidences sur les cotisations sociales. • Savoir traduire, dans la paie, les implications liées à la durée du travail, appliquée au sein de l'entreprise. • Savoir traiter la déductibilité des cotisations sociales aux régimes complémentaires. • Savoir traiter les principaux statuts particuliers.

Situations particulières liées à la nature du contrat de travail

110

SOC221

• Emploi à temps partiel • Salariés à employeurs multiples • Contrats en alternance • Contrat unique d'insertion • Stagiaires • Aide TPE

Pédagogie • Exposé • Étude de cas • Échanges d'expériences • Débat • Mini-cas d'application

Événements particuliers • Traitement des arrêts maladie avec indemnités journalières de prévoyance • Déductibilité des cotisations aux régimes complémentaires • Avis à tiers-détenteur et saisie-arrêt • Chômage partiel

Statuts particuliers • Les VRP • Contrats saisonniers

Pré-requis SOC200

Pour aller plus loin Les séminaires complémentaires pour suivre la formation (Références CFPC) SOC222 – SOC223 – SOC224 – SOC230

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


Paie Collaborateur

> Pratique de la paie : spécificités du bâtiment et travaux publics (BTP)

1 jour

SOC222/PSO3062

Maîtriser les règles applicables à ce secteur spécifique pour sécuriser la mission.

Objectifs

Contenu

• Connaître les spécificités relatives à l’élaboration des paies, des charges sociales et des autres obligations sociales dans le secteur du bâtiment.

Type de population salariée dans le BTP, conseils et précautions, aides à l’emploi

• Connaître les aspects pratiques concernant l’organisation des travaux pour la paie afin de respecter les délais et satisfaire à toutes les obligations de ce secteur.

Spécificités concernant l’évolution et la réalité de la durée du travail

Présentation rapide de la convention collective n° 3107 : « Bâtiment et travaux publics »

Points particuliers sur la paie et applications pratiques – Analyse détaillée des éléments constitutifs du salaire Rappels sur les remboursements de frais dans le secteur du BTP (forfait ou frais réels) et autres spécificités Rappel sur les organismes sociaux du BTP et les cotisations sociales et fiscales (obligatoires et facultatives)

Pédagogie • Exposé • Tests d'auto-évaluation • Mini-cas d'application

Collaborateur

> Pratique de la paie : spécificités de l’hôtellerie et de la restauration (HCR)

1 jour

Maîtriser les règles fondamentales de ce secteur d'activité pour sécuriser la mission sociale. Mise à jour des connaissances par l'actualité et la convention collective applicable. Formations sur les payes générales au secteur ainsi que sur les payes particulières (pourboire, extras...).

Objectifs

Contenu

Pédagogie

• Connaître les spécificités relatives à l’élaboration des paies, des charges sociales et des autres obligations sociales dans le secteur de l’hôtellerie et la restauration.

Précisions sur contexte de la profession

• Exposé • Mini-cas d'application

• Connaître les aspects pratiques concernant l’organisation des travaux pour la paie afin de respecter les délais et satisfaire à toutes les obligations de ce secteur.

Présentation de la convention collective n° 3292 : « hôtels cafés, restaurants » et précisions sur la durée du travail Analyse détaillée des éléments constitutifs du salaire brut

Pré-requis

Les organismes sociaux, les charges sociales, les réductions de cotisations et les aides spécifiques à la profession

SOC200

SOC223/PSO3063

Le point sur les paies particulières (pourboires, extras)

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net

111


Paie Collaborateur

> Pratique de la paie : spécificités du spectacle

1 jour

Droit social applicable aux artistes – Spécificités et choix – Organismes et régimes sociaux SOC224

Maîtriser les règles fondamentales de ce secteur d'activité pour sécuriser la mission.

Objectifs

Contenu

• Connaître les spécificités relatives à l’élaboration des paies, des déclarations sociales et des autres obligations sociales dans le secteur du spectacle.

Le droit des artistes en matière de salariat ou non (auteurs-compositeurs-interprètes)

• Connaître les aspects pratiques concernant l’organisation des travaux pour la paie afin de respecter les délais et satisfaire à toutes les obligations de ce secteur.

Autre solution que le salariat pour les artistes – La maison des artistes

Étude des organismes sociaux du spectacle et des formalités sociales (obligatoires et facultatives) Autres solutions que le salariat pour les artistes – La maison des artistes. Les Droits d'Auteurs

Présentation rapide de la convention collective n° 3277 : « Entrepreneurs de spectacles – Artistes dramatiques, lyriques, chorégraphiques et de variétés »

Pédagogie

Points particuliers sur la paie et applications pratiques – Analyse détaillée des éléments constitutifs du salaire

• Exposé • Mini-cas d'application • Analyse de documentation

Collaborateur

> Pratique de la paie : lors du départ du salarié

1 jour

Particularités et difficultés Le droit du travail est particulièrement dense, complexe, et les sources juridiques sont multiples et interconnectées. La bonne compréhension du droit social génère la bonne traduction des données dans l’établissement de la paie. Face à ces difficultés, il convient d’adopter une approche méthodique pour arriver à une élaboration correcte du dernier bulletin de paie.

L’objectif est de porter l’attention de l’utilisateur sur les risques, et les difficultés rencontrées dans la pratique de l’établissement du solde de tout compte. Afin de sécuriser le travail du gestionnaire de paie, évitant ainsi les conflits entre l’employeur et son salarié et en évitant d’engager la responsabilité du cabinet. La méthodologie très pratique de ce séminaire va suivre l'établissement du solde de tout compte.

Objectifs

Contenu

Pédagogie

• Connaître les principales formalités liées au départ du salarié et à la rupture du contrat de travail. • Savoir collecter les éléments constitutifs du dernier bulletin de paie. • Savoir traiter les opérations de paie liées au licenciement (calcul des indemnités de licenciement...) ou liées à une transaction. • Savoir traiter les opérations de paie liées au départ à la retraite. • Savoir traiter les opérations de paie dans le cas de rupture dans une période particulière (période d'essai etc.) ou pour des contrats particuliers (CNE, CDD etc.).

La paie relative à la rupture

• Exposé • Échanges d’expériences • Mini-cas d'application

• Calcul généraux • Calculs spécifiques, selon : – le type de départ en rappelant les règles juridiques encadrant les différents motifs – le type de contrat ou d’emploi – les éléments particuliers à prendre en compte

SOC226

Le calcul des cotisations La rédaction des documents périphériques

Pour aller plus loin Les séminaires complémentaires pour suivre la formation (Références CFPC) SOC324

112

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


Paie Collaborateur

> Pratique de la paie : gestion des absences et jours non travaillés

1 jour

SOC227

Maîtriser les règles de la paie dans des situations complexes liées à l'absence du salarié pour quelque motif que ce soit.

Objectifs

Contenu

Pédagogie

• Savoir traiter l'incidence sur la rémunération et le bulletin de paie : – des arrêts maladie, – de la maternité, – d'un accident du travail, – des congés payés, – des congés non payés, – des jours fériés, – des absences, – du DIF, – des RTT, – des congés de formation, – des congés parentaux, – du congé de paternité...

Règles et principes pour le traitement des absences

• Exposé • Étude de cas • Échanges d'expériences • Mini-cas d'application

• Connaître l'incidence de ces événements sur la rémunération et le calcul des cotisations sociales, ainsi que l'acquisition de droits ou non (congés etc.).

• Congés parentaux • Congés de formation (CIF – DIF)

• Mois incomplet • Cas particuliers des absences des salariés au forfait en heures ou en jours • Suivi et traitement de prise de journées RTT

Maladie, maternité, accident de travail • Règles de maintien de salaire • Incidences sur la rémunération, congés, ancienneté • Traitement des indemnités journalières de sécurité sociale et de prévoyance

Pré-requis SOC200 SOC221

Congés particuliers

Jours fériés Congés payés • Décompte et prise des congés • Congés payés et préavis • Calcul et traitement des indemnités de congés payés et des indemnités compensatrices

Collaborateur

> Pratique de la paie : spécificités du secteur du transport

1 jour

Ce séminaire permettra aux collaborateurs de mieux comprendre les spécificités du secteur du transport relatives à l'élaboration de la paie.

Objectifs

Contenu

• Connaître les spécificités relatives à l'élaboration de la paie et le calcul des charges sociales.

Présentation de la convention collective des transports routiers

• Connaître les obligations sociales et maîtriser les aspects pratiques d'organisation de la paie dans le but de respecter les délais et satisfaire aux obligations.

Les spécificités en matière de durée du travail : • Majoration mensuelle des heures du temps de service • Décompte du temps de travail, traitement des heures supplémentaires, repos compensateur • Travail de nuit

Pré-requis

Pédagogie

SOC200

• Exposé • Étude de cas

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net

SOC228

Les spécificités en matière de rémunération : • Détermination de la rémunération minimum applicable (mensuelle et annuelle), primes spécifiques Les spécificités sur les avantages en nature et frais professionnels Rappels sur les organismes sociaux du transport routier et les cotisations sociales Les spécifités pour le calcul de la réduction Tepa et réduction Fillon

113


Paie Collaborateur

1 jour

> Actualité de la paie Ce séminaire à pour objectif de permettre au participant de maîtriser les nouvelles règles à connaître dans le cadre de l'établissement de la paie. Il balaye l'actualité du droit social, qu'il s'agisse des nouvelles lois, des décrets publiés, des circulaires et aussi de la jurisprudence et d'en tirer les conséquences pratiques au niveau de l'établissement de la paie. En effet, l’actualité sociale est de plus en plus complexe et elle peut être envisagée sous deux aspects : • l’actualité qui a des incidences directes et pratiques sur la paie qui intéresse tous les collaborateurs en charge de la paie. C’est l’objet de ce nouveau support de formation qui apporte une formation pratique évidente aux collaborateurs du cabinet. • l’actualité plus juridique et directement liée aux nouveaux textes (lois, jurisprudence, etc.) qui intéresse tout expert-comptable et/ou chef de mission et qui est indispensable afin de définir les actions du cabinet dans la conduite des missions sociales. Cette actualité plus juridique se déroule dans le cadre du support SOC 100 – SOC 300, « Actualités sociales ». « Actualité de la paie » doit être suivi chaque année et est indispensable pour tout gestionnaire de paie et/ou responsable de service social qui est impliqué dans les missions de paie. Attention : il s'adresse aux collaborateurs expérimentés qui maîtrisent la paie. Ce séminaire ne reprendra pas les fondamentaux de la paie traités dans d'autres supports, il ne balaye que l'actualité. Les participants doivent obligatoirement être des praticiens et avoir les pré-requis nécessaires.

SOC230

Objectifs

Contenu

• Maîtriser les nouvelles règles (en fonction de l'actualité) à connaître dans le cadre de l'établissement de la paie.

Compte tenu de l’actualité sociale liée à la paye à la date du mois d'avril 2010, le programme suivant est proposé. Attention ! Ce programme évoluera en fonction de l’actualité et il est réactualisé chaque trimestre.

• Faire le point complet sur l’actualité des réformes sociales (sur une période d’un an) ayant des conséquences immédiates sur la paie. Chaque actualité est décrite puis son application sur le bulletin de paie est transcrite via un modèle de bulletin de paie et un cas pratique.

Actualités sur les prélèvements sociaux

• Connaître les derniers barèmes, les obligations déclaratives, etc.

Actualités sur les différents éléments de rémunération

• Savoir confronter les différentes pratiques des cabinets et obtenir des réponses claires et précises.

• Actualités en matière de cotisations de sécurité sociale – Plafond, Calcul des effectifs, Heures d'équivalence et réduction Fillon, Forfait social de 4 %, Aides à l'emploi, etc. • Actualités en matière de cotisations d’assurance chômage • Cotisations retraite et prévoyance • Obligations déclaratives et divers – Déclaration handicapés, Seniors, etc. • Salaires – Travail le dimanche, etc. • Avantages en nature et frais professionnels – Chèques vacances, titres restaurants, etc.

Actualités sur le traitement des incidences

Pré-requis SOC200 SOC221 PSO200 PSO300

• Suspension du contrat de travail – Calcul des droits à CP en cas d’absence – Chômage partiel – Activité partielle de longue durée – Retenues sur salaire • Rupture du contrat de travail – Certificat de travail – Indemnités de rupture

Pédagogie Pour aller plus loin Les séminaires complémentaires pour suivre la formation (Références CFPC) SOC300

114

• Exposé • Travail en sous-groupes • Mini-cas d'application • QCM de validation

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


Paie Collaborateur

4 jours

> Devenir assistant paie Ce parcours est destiné aux personnes débutant dans la production des bulletins de paie qui doivent acquérir un premier niveau d'autonomie leur permettant de gérer les paies les plus courantes. La

durée et les méthodes pédagogiques permettent de donner une réelle autonomie aux participants qui deviennent ainsi immédiatement opérationnels dans les cabinets.

PSO200

Objectifs

Contenu

Jour 4 : Approche des contrats particuliers, traitement de la paie

• Savoir établir un bulletin de paie.

Jour 1 : Environnement juridique de la paie

• Contrat à durée déterminée • Contrat à temps partiel • Contrat en alternance • Traitement du bulletin de départ suite à la rupture du contrat de travail : – Calcul des indemnités, préavis… – Établissement du solde de tout compte

• Connaître les règles de base de calcul du bulletin. • Connaître les incidences des événements les plus courants sur la paie et les principaux cas particuliers pouvant affecter la rémunération : absences, maladies, frais professionnels,... cas courants et simples. • Maîtriser le formalisme relatif à l'emploi d'un salarié.

• Cadre juridique : contrat de travail, conventions collectives, usages • Formalisme lié à l’embauche et à l'emploi • Élaboration du bulletin de paie et calcul de la rémunération • Éléments constitutifs du bulletin

Jour 2 : Cotisations sociales : étude des taux plafonds et tranches • Les heures supplémentaires et l'incidence de la loi TEPA • Les primes et commissions

Jour 3 : Les congés payés

Pour aller plus loin Les séminaires complémentaires pour suivre la formation (Références CFPC) SOC221 – PSO300

• Les absences (maladie, congé sans solde…) • Les avantages en nature et les frais professionnels • Établissement des charges sociales

Pédagogie • Exposé • Étude de cas • Mini-cas d’application • QCM de validation

Comprendre le plan comptable français et son évolution

FocusPCG.com c’est : • Le suivi de l’actualité comptable française enrichi par une appr approche oche pédagogique ; • Les principales sour ces de rréglementation églementation nationale ; sources • Une présentation présentation clarifiée de la normalisation comptable franç française aise ; • Une démar démarche che didactique qui explique les principales évolution évolutions s du PCG ; • Enfin, des quiz pour s’assur s’assurer er de manièr manière e ludique que l’essentiel est maîtrisé.

www.focuspcg.com www.focuspcg.com

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net

115


Paie Collaborateur

6 jours

> Devenir collaborateur confirmé paie Ce parcours est destiné à un public ayant deux à trois ans d'expérience de tenue de paie et souhaitant acquérir la capacité technique de gérer la tenue et la supervision de l'ensemble du dossier de paie. Au cours de ce séminaire, les participants non seulement

Objectifs

Contenu

• Connaître les contrats de travail et traduire les différentes clauses et particularités des différents contrats.

JOUR 1

• Savoir traiter les principales difficultés liées à l’organisation du temps de travail. • Savoir traiter les événements particuliers affectant la rémunération, notamment les arrêts de maladie avec prévoyance. • Savoir traiter la déductibilité des cotisations sociales. • Savoir traiter le solde de tout compte. • Savoir traiter le chômage partiel. • Savoir traiter les secteurs particuliers.

renforcent leur connaissances techniques mais acquièrent aussi des méthodologies de travail éprouvées en cabinet en s'appuyant sur de nombreux cas pratiques.

Maladie • Rappel du traitement des arrêts maladie, maternité, accidents du travail • Traitement des arrêts de maladie avec contrats de prévoyance

Rappel de l’environnement juridique de la paie • Code du travail • Accords issus de la négociation collective • Règlement intérieur • Décisions unilatérales de l’employeur • L’usage • Hiérarchie des sources de droit

Le contrat de travail • Conclusion du contrat de travail • Spécificités de certains contrats (contrat à temps partiel, contrat à durée déterminée) • Exécution du contrat de travail : pouvoir disciplinaire, modification du contrat de travail, incidence de la maladie sur le contrat de travail

QCM de validation JOURS 2 ET 3 Rappels des aspects courants de la paie

Pédagogie • Exposé • Étude de cas • Échanges d'expériences • Mini-cas d'application • QCM de validation

• Plafonds : principes et cas particuliers (temps partiel, employeurs multiples) • Congés payés et jours fériés • Frais professionnels et avantages en nature

Aspects complexes de la paie Durée du travail et bulletin de paie Contrats en alternance • Contrat d’apprentissage • Contrat de professionnalisation

Pré-requis PSO200 SOC200

116

Contrats d’insertion (secteur marchand) Aide TPE Stagiaires

PSO300

Déductibilité des cotisations sociales • Contrats de retraite supplémentaire • Contrats de prévoyance complémentaire • Traitement social et fiscal

JOURS 4 ET 5 Statuts particuliers : VRP et télétravail Événements particuliers • Chômage partiel • Avis à tiers détenteur et saisie-arrêt • Indemnités de licenciement • Traitement du solde de tout compte • Transaction

Les congés particuliers • CIF • DIF • Congé parental

QCM et cas de synthèse (pour les jours 2 à 5) JOUR 6 (optionnel) : possibilité de programmer pour l’IRF une 6e journée selon l'un des 3 modules suivants, choisis dans le catalogue Formation Continue : • Option A : 1 jour Contrôles sociaux et principaux chefs de redressement • Option B : 1 jour Pratique de la paie dans le secteur du BTP • Option C : 1 jour Pratique de la paie dans le secteur HCR

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


A4 (65)_Mise en page 1 24/09/10 09:23 Page2

L’ORDRE À VOTRE SERVICE

COLLECTION POCKET

Export et PME : vers de nouveaux marchés ! Synthétique, pratique, simple d’utilisation et pédagogique, cette collection, que vous avez été nombreux à plébisciter, s’enrichit régulièrement de nouveaux titres. Des ouvrages à avoir toujours en poche. Ce nouveau pocket s’adresse aussi bien aux experts-comptables qu’à leurs collaborateurs. Il a pour objectif d’aider l’expert-comptable à déceler le potentiel export de son client, à initier et orienter les clients à l’export, à leur conseiller et à leur proposer des outils indispensables à l’export. Le pocket contient un diagnostic d’export avec une distinction entre : • les clients qui exportent déjà, • les clients qui n’exportent pas encore. Sont ensuite abordés : • les appuis à l’export avec une présentation des organismes tels qu’Ubifrance, COFACE, OSEO … • les financements des ventes à l’export, • les aspects fiscaux et comptables des opérations à l’export, • les déclarations de douane, • les moyens de paiement, • les investissements, • …. ECM - Octobre 2010 - 15 € TTC dont TVA 5,5 %

BON DE COMMANDE Cabinet . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Nom . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Prénom . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Adresse . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Code postal

Ville . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Téléphone . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Télécopie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

❑ Je commande le pocket Export et PME : vers de nouveaux marchés !

Quantité

P.U. TTC

P.T. TTC

........

15,00 €

........€ To t a l . . . . . . . . €

❑ Je règle par chèque ❑ Je paye par CB, N°

N° de cryptogramme

Date d’expiration

Bon de commande à retourner à ECM accompagné de votre règlement à l’ordre d’ECM ou par CB 19, rue Cognacq-Jay - 75341 Paris cedex 07 - Tél. 01 44 15 95 95 - Fax 01 44 15 90 76

signature

Ateliers 65

(Trois derniers chiffres situés au dos de la carte à côté de votre signature)


Social

édito AU-DELÀ DE LA PAIE, DÉVELOPPER LES MISSIONS SOCIALES DE NOS CABINETS es missions du pôle social sont très étendues. Elles peuvent aussi bien concerner la paie directement, par exemple au travers d’audits, ou encore le droit social, dans les contrats et procédures, mais aussi la protection sociale, avec des sujets d’actualité tels que les droits à la retraite ou la prévoyance. Pour nos cabinets, mener ces missions va nécessiter une organisation adaptée au pôle social, non seulement pour les assurer mais aussi pour en maîtriser les risques.

L

Outre les formations sociales traditionnelles, régulièrement actualisées, le CFPC a renforcé son offre dans 4 axes : – la protection sociale sur la problématique de la retraite et de la prévoyance complémentaire, allant de la stratégie à la comparaison des contrats ; – l’organisation du cabinet avec la supervision et la sécurisation du secteur paie (SOC 154) et les entretiens annuels (SOC 156) tant pour l’usage interne du cabinet que pour les missions auprès de nos clients ; – la sécurisation des missions en prenant connaissance des 10 à 20 cas de remise en cause des aides et exonérations sociales (SOC 352) ; – et enfin, la formation sur les logiciels distribués par ECM contenant des outils et pouvant servir de support aux missions sociales. Après le « diagnostic social » (SOC 229) dédié à la détection des missions sociales, la nouvelle formation sur logiciel « Audit de la paie » (SOC 354) permet de sécuriser les missions d’établissement de la paie, donner rapidement des conseils, des informations ou des résultats en matière sociale, ou encore établir puis traiter un pré-rapport d’audit. Découvrez aussi le nouveau module en ligne « Social – pré requis e-learning » (SOC 231) pour permettre aux non initiés d’acquérir les notions de base, ou de les réviser, et mieux profiter des formations dans ce domaine. 118

Dates et lieux des séminaires : ww.cfpc.net


Social

LISTE

DES

SÉMINAIRES

E X P E R T S - C O M P TA B L E S

Prévoyance : préconisation pour minimiser les risques (e-learning) FLA025

121

Formation professionnelle : nouvelle réforme, portabilité du DIF, plan de formation, entretien professionnel FLA030

121

Actualités sociales SOC100/SOC300

122

Missions sociales : organiser votre cabinet ! SOC102/JT300

122

Les 10 questions sociales à maîtriser : obligation de conseil SOC103

123

Les retraites : quelle stratégie pour les dirigeants ? SOC105

123

Salaires ou dividendes : quelle stratégie pour les dirigeants de société ? SOC132

124

Le choix du statut social du dirigeant et son conjoint SOC134

124

Retraite et prévoyance des salaires : sécurisez vos dossiers SOC140

125

Des outils pour développer vos missions sociales SOC146

126

Durée du travail : gestion et applications pratiques SOC150

127

Le tableau de bord social de l’entreprise : générateur de mission SOC151/JT316

128

Les risques en tant qu’employeur : alertez et sécurisez vos clients SOC153

129

Supervision et sécurisation du secteur paie en cabinet SOC154

130

Retraite et rémunération : quelle stratégie pour l’expert-comptable ? SOC155

131

Les entretiens annuels : obligation, outils et mise en œuvre SOC156

132

Diagnostic social : de nouvelles missions SOC229/JT301

132

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net

119


Social

C O L L A B O R AT E U R S

Les contrôles sociaux et les principaux chefs de redressement SOC322/PSO3061/JT313

133

Protection sociale : alerter artisans et commerçants SOC353

133

Rupture du contrat de travail, CDI, CDD : licenciement, rupture conventionnelle, démission, retraite SOC324

134

CDI, CDD, temps plein et temps partiel : les clauses indispensables SOC325

135

Affiliation et calcul des cotisations TNS : des repères pour comprendre SOC350

136

Comprendre et comparer les contrats d’assurance retraite et de prévoyance SOC351

136

10 à 20 cas de remise en cause des aides et exonérations sociales SOC352

137

Sécuriser vos déclarations sociales avec « Audit Paie » SOC354

137

Social – Prérequis e-learning SOC231

138

Devenir responsable du pôle social PSO400

139

A U T R E S FO R M AT I O N S

Accompagner la cessation volontaire d’activité JUR335

120

205

S’initier au social MAN253

67

Révision du cycle personnel et charges sociales REC206

90

Pratique de la paie : lors du départ du salarié SOC226

112

Pratique de la paie : gestion des absences et jours non travaillés SOC227

113

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


Social Expertcomptable

> Prévoyance : préconisation pour minimiser les risques (e-learning) La prévoyance est un sujet brûlant pour les entreprises et, par ricochet, pour les cabinets d’expertise-comptable. En effet, trois problématiques importantes doivent être appréhendées : • il s’agit de vérifier que le contrat de prévoyance répond aux conditions prévues par la loi pour que les contributions patronales à la prévoyance soient exonérées de cotisations sociales. Il s’agit d’une étape préalable et indispensable à l’établissement des bulletins de paye ; • il faut aussi vérifier que l’employeur a informé les salariés sur le régime de prévoyance ; la question se posera alors de savoir comment informer les

Contenu

• Comprendre les enjeux. • Sensibiliser aux problèmes pratiques et aux difficultés techniques. • Avoir des connaissances actualisées. • Savoir prendre toutes les précautions utiles pour éviter la mise en cause de la responsabilité du cabinet.

Les trois problématiques étudiées

– Comment informer les salariés quand le régime a été mis en place il y a de nombreuses années ? • La mise en œuvre de la portabilité des droits liés à la prévoyance – Quelle est la portée de cette mesure ? – Comment s’organise son financement ? – Comment informer les salariés ?

• La mise en conformité des régimes de prévoyance – Tous les régimes de prévoyance doivent respecter certaines conditions pour que les contributions patronales soient exonérées de cotisations : quelles sont-elles ? – Quels sont les points de vigilance ?

Pédagogie

• L’obligation d’information des salariés sur le régime de prévoyance – Comment se matérialise cette information ? – Quels sont les risques encourus ?

• Tests d'auto-évaluation • QCM de validation • Séquences vidéo

> Formation professionnelle : nouvelle réforme, portabilité du DIF, plan de formation, entretien professionnel Il s'agit de connaître les nouvelles règles applicables en entreprise sur la formation professionnelle continue au regard notamment de la réforme de novembre 2009. Celle-ci a un impact sur les

Contenu

• Connaître les obligations de l'employeur en matière de formation professionnelle. • Savoir comment appliquer les contrats et périodes de professionnalisation. • Connaître la loi du 24 novembre 2009. • Connaître les politiques de formation en entreprise.

Obligations de l'employeur en matière de formation professionnelle

Connaissances en matière sociale

Expertcomptable

entreprises en particulier en raison de la portabilité du DIF, des modifications du plan de formation, de nouvelles obligations en matière d'entretien professionnel, etc.

Objectifs

Pré-requis

FLA025

« anciens » salariés quand le régime de prévoyance est ancien ; • enfin, il faut mettre en œuvre la portabilité de la prévoyance, nouvelle obligation applicable au 1er juillet 2009. Ces trois sujets sont porteurs de risques pour les entreprises et les cabinets doivent les informer au mieux, notamment au regard de leur devoir de conseil. Ce contenu pédagogique met en évidence les points délicats, les zones de risque et apporte des solutions pratiques. Il comprend 3 heures de formation en e-learning découpées en séquences. À la fin du parcours, l'acquisition des connaissances sera validée par un test en ligne.

Objectifs

• Participation au financement de la formation professionnelle • Obligation de former les salariés

Mise en œuvre de la formation professionnelle dans l'entreprise • Notion d'action de formation professionnelle

1/2 jour

1/2 jour

FLA030

• Modalités de mise en œuvre (Plan, DIF, CIF) • Information des salariés et évaluation de leurs besoins

Contrats et périodes de professionnalisation Dispositions diverses de la loi du 24 novembre 2009 • Apprentissage • Stagiaires • Etc.

Pédagogie • Exposé • Échange d'expériences • Débat • QCM de validation

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net

121


Social Expertcomptable

> Actualités sociales

1 jour

Apports de la loi et de la jurisprudence Ce séminaire permet de maîtriser les nouvelles règles à connaître dans le cadre de la mission sociale du cabinet et de mener des actions de sensibilisation auprès des clients. Il s'agit de « balayer » le droit social d'une année, qu'il s'agisse des nouvelles lois, des décrets publiés et aussi de la jurisprudence. Ce séminaire permet également de faire un tour d'horizon complet en axant l'étude sur les problématiques qui intéressent la vie pratique des entreprises. Le caractère évolutif du droit social est tel que le suivi de ce séminaire s'impose chaque année, pour faire le

Jurisprudence

Objectifs

Contenu

• Maîtriser les nouvelles règles à connaître dans le cadre de la mission sociale du cabinet et de mener des actions de sensibilisation auprès des clients.

Plan à jour à la date de mars 2010 Étude des nouveaux textes législatifs et réglementaires

Pédagogie • Exposé • Échanges d'expériences • Débat • QCM de validation • Actualiser ses connaissances pour permettre l’identification des risques encourus par l’entreprise, ainsi que l’analyse critique de leurs conséquences

SOC100/SOC300

point sur les nouvelles options à prendre, en fonction des évolutions législatives et jurisprudentielles. Ce séminaire est par conséquent indispensable pour tout collaborateur et/ou chef de mission qui est impliqué dans les missions sociales qui nécessitent une mise à jour régulière. De même, les experts-comptables doivent le suivre afin de définir les actions du cabinet dans la conduite des missions sociales. Il s'agit d'un séminaire « indispensable » à tout cabinet pour optimiser le conseil en entreprise.

(plan évoluant chaque trimestre en fonction de l'actualité) • Loi de financement de la Sécurité sociale pour 2010 • Loi de finances pour 2010 • Loi de simplification du droit • Loi sur le repos dominical • Loi sur la formation professionnelle • Et toutes les mesures sociales importantes inclues dans les lois dont l'objet est autre • Décrets : Aide à l’embauche dans les TPE, Chômage partiel, Exonération ZFU et ZRU, Activité partielle de longue durée

• Relations individuelles du travail – Contrat de travail – Exécution du contrat de travail – Rupture du contrat de travail • Relations collectives du travail – Durée du travail – Hygiène et sécurité – Représentants du personnel – Statut collectif • Protection sociale – Accident du travail et maladie professionnelle – Cotisations sociales – Travail dissimulé

Expertcomptable

> Missions sociales : organiser votre cabinet ! Pour optimiser le service social il faut se préoccuper de son organisation : Qui fait quoi ? Comment ? Dans quels délais ? Sous quelle responsabilité ?

Objectifs

Contenu

• Savoir organiser les missions sociales dans le cabinet (paie, assistance et conseil). • Savoir utiliser une méthode de supervision des travaux des collaborateurs. • Savoir mettre en place le dossier social client. • Savoir valoriser et facturer les missions sociales. • Être capable d'éviter les mises en responsabilité : formaliser les missions et leur contrôle. • Savoir organiser et maintenir les compétences du cabinet dans cette discipline.

Les enjeux des missions sociales • Quelle organisation pour quelles missions : état des différentes solutions adoptées par les confrères • Déterminer les compétences du cabinet en matière sociale et définir les limites des missions du cabinet • Plan de formation dans le domaine social • Gestion des risques

Les missions sociales • Lettres de missions et application des normes • Éléments de valorisation de la mission sociale.

1 jour

SOC102/JT300

• Les principaux éléments du dossier social : dossier de travail et outils • Comment organiser son tableau de bord du suivi des travaux en matière sociale • L'approche marketing sur les missions conseil • Contrôle de la gestion sur les missions sociales du cabinet et rentabilité

Pédagogie • Exposé • Échanges d'expériences • Analyse de documentation

Le stage

Pour aller plus loin Les séminaires complémentaires pour suivre la formation (Références CFPC) SOC146 - SOC151

122

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


Social > Les 10 questions sociales à maîtriser : obligation de conseil

Expertcomptable

Points clés et maîtrise des risques, état de la législation et de la jurisprudence Après avoir rappelé en quoi consiste le devoir de conseil du professionnel comptable, l’objectif de ce séminaire est de sensibiliser les experts-comptables et les collaborateurs de haut niveau sur quelques problématiques sensibles en droit social et sur la responsabilité engagée par le cabinet sur chacun de

Contenu

Sur chacun des 10 thèmes retenus, l’objectif du séminaire est de : • Sensibiliser aux problèmes pratiques et aux difficultés techniques, • Avoir des connaissances actualisées, • Savoir prendre toutes les précautions utiles pour éviter la mise en cause de la responsabilité du cabinet.

Il est important de rappeler au préalable, via quelques exemples, la teneur de l'obligation de conseil de l'expert-comptable. Les thèmes abordés sont donnés à titre indicatif. Ils pourront être modifiés en fonction de l'actualité législative ou jurisprudentielle. Pour chacun des thèmes cités, il s'agit de faire un « focus » sur une problématique spécifique. • Régimes de prévoyance : information des salariés et droits à la rupture du contrat • Accomplissement d'heures supplémentaires • Gestion de la retraite des salariés : mise à la retraite des salariés, cumul emploi-retraite • CDD : renouvellement du CDD et conclusion de CDD de remplacement • Contrat de travail à temps partiel : gestion des dépassements de la durée du travail, régime des heures complémentaires

Pour aller plus loin Les séminaires complémentaires pour suivre la formation (Références CFPC) SOC100

• Rédaction d'une clause de non-concurrence : mentions obligatoires, incidences des clauses illicites • Risques encourus en l'absence d'institutions représentatives du personnel : délit d'entrave, inaptitude physique, accord d'intéressement, licenciement économique, dénonciation d'usage, remise en cause des aides TEPA • Prévention du travail dissimulé : définition et sanctions • Visite médicale de reprise : obligations de l'employeur et risques encourus en l'absence de visite • Droit à congés payés : calcul du droit et incidences des absences

Pédagogie • Exposé • Échanges d'expériences • Débat • QCM de validation

> Les retraites : quelle stratégie pour les dirigeants ? Comment optimiser mes droits auprès des régimes obligatoires ? Comment bâtir une stratégie facultative cohérente (Perp, Loi Madelin...) ? Sur ces questions difficiles mais capitales pour vos clients, il est délicat d'émettre un avis qui tienne

Contenu

• Savoir évaluer les droits à retraite selon la carrière du dirigeant et utiliser le Relevé Individuel de Situation (RIS). • Savoir optimiser les droits acquis ou à acquérir auprès des régimes obligatoires. • Savoir analyser les conséquences des choix juridiques sur le montant des droits futurs à retraite. • Savoir mettre en évidence les critères permettant de comparer les contrats complémentaires.

Comprendre et anticiper la baisse du montant des retraites

• Exposé • Étude de cas • Tests d'auto-évaluation • Échanges d'expériences

Expertcomptable

compte de la réforme des retraites. Pourtant votre mission de conseil est essentielle car vous devez émettre un diagnostic personnalisé qui tienne compte du droit de l’entreprise et du patrimoine. À quoi aurai-je droit à la retraite ?

Objectifs

Pédagogie

SOC103

ses points traités. Les thèmes choisis, qui ne sont pas spécifiquement liés à l'actualité, mettent en avant des difficultés d'application de la loi ou de la jurisprudence. Le but est principalement de sécuriser les missions sociales du cabinet, en particulier au regard du devoir de conseil.

Objectifs

1 jour

1 jour

SOC105

• Quel est le niveau de retraite procuré aujourd’hui (et demain) par les régimes obligatoires ? – retraite des salariés (Sécurité sociale, ARRCO et AGIRC) – retraite des TNS (RSI, Professions libérales) – rappel des règles pour le titulaire et pour le conjoint survivant

Optimiser la retraite auprès des régimes obligatoires • Optimiser sa retraite auprès des régimes obligatoires : – à quel âge est-il plus intéressant de prendre sa retraite ? – faut-il racheter des trimestres ? – comment optimiser le cumul emploi retraite ?

Bâtir une stratégie retraite facultative adaptée • Bâtir une stratégie retraite cohérente • Mettre en place une stratégie facultative adaptée : – quelles conséquences au niveau des contrats Madelin et des contrats collectifs (contrats articles 39 et 83) ? – comment intégrer les nouveaux outils (PERP, PERCO) ? – les critères de choix d’un contrat – la check-list des points à vérifier pour les contrats de retraite

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net

123


Social Expertcomptable

> Salaires ou dividendes : quelle stratégie pour les dirigeants de société ? Faut-il percevoir une rémunération soumise à charges sociales ou distribuer des dividendes ? Que changent les nouvelles dispositions fiscales (Dernières Lois de Finances) ? Est-il judicieux pour un dirigeant de société de cotiser au-dessus du plafond ? Sur ces questions difficiles mais capitales pour vous

1 jour

SOC132

même et vos clients dirigeants de société, il est délicat d'émettre un avis qui tienne compte de toutes les évolutions du droit social. Pourtant la mission de conseil de l'expert-comptable est essentielle car il doit émettre un diagnostic personnalisé qui tienne compte de nombreux paramètres.

Objectifs

Contenu

• Savoir analyser les relations entre prestations et cotisations. • Savoir définir les seuils au-delà desquels les cotisations sont non productives de droits. • Savoir donner une méthode de détermination de l’optimum de rémunération.

La prise en compte de la rémunération potentielle et différée la mieux adaptée

Présentation de la démarche d'optimisation

• Prélèvements sociaux (rappels) et prestations correspondantes • La prévoyance obligatoire et facultative • La retraite de base et complémentaire

Pédagogie • Exposé • Étude de cas • Tests d'auto-évaluation • Échanges d'expériences

• Détermination du meilleur revenu net • Valorisation de la rémunération potentielle ou différée

La recherche du plus fort revenu net • Le revenu brut d’exploitation • Les charges sociales obligatoires • Les charges facultatives et incidences fiscales (conséquences de la réforme Fillon) • L'impact du calcul de l’IR • Les conséquences de l'assujettissement des dividendes à charges sociales

Méthode opérationnelle d'optimisation de rémunération • Les tables d’analyse par profession • La méthode de raisonnement • Les études de cas

> Le choix du statut social du dirigeant et son conjoint Pour le dirigeant : Vaut-il mieux être salarié ou non salarié ? Sur cette question difficile mais capitale pour vos clients, il est délicat d'émettre un avis qui tienne compte de toutes les évolutions du droit social, avec de nombreux paramètres (Fiscalité, Charges Sociales, Prévoyance, Retraite, ...). Pour le conjoint : Il faut envisager les différents statuts possibles pour optimiser le choix. En matière de retraite, les droits à réversion du conjoint survivant sont d'un niveau très variable selon

Objectifs

Contenu

• Maîtriser les différents choix s'offrant au dirigeant quant à son statut. • Connaître le statut social le mieux adapté au conjoint du chef d’entreprise. • Maîtriser la problématique de la pension de réversion. • Comprendre les incidences du divorce et du concubinage sur les droits à retraite.

Dirigeants

l'activité professionnelle accomplie par le décédé. Les incertitudes sont encore plus fortes lorsqu’un ou plusieurs divorces sont intervenus. De même, les conséquences du concubinage en matière de réversion peuvent se révéler selon les cas très pénalisantes ou bien très favorables. Par ailleurs, une catégorie particulière de conjoint s'avère particulièrement exposée : le conjoint d'artisan ou de commerçant qui participe à l'activité sans disposer de statut social particulier.

• Pourquoi existe-t-il plusieurs régimes de protection sociale pour le chef d'entreprise ? – quelles sont les logiques de chacune de ces institutions ? – que va apporter le Régime Social des Indépendants ? • Analyse comparée des prestations offertes par les régimes salarié et non salarié : Assurance Maladie, Indemnités Journalières, Invalidité, garanties décès, Assurance Retraite. • Comparaison des charges sociales et fiscales selon différents niveaux de rémunération • Méthode d'analyse du statut social le mieux adapté

Conjoints

Pédagogie • Exposé • Étude de cas • Tests d'auto-évaluation • Échanges d'expériences

124

• Marié ou concubin : les principales différences en matière de retraite – mise en évidence des différentes situations dans lesquelles il est préférable – au regard de la réglementation retraite – d'être conjoint ou concubin

Expertcomptable

1 jour

SOC134

– quelles conséquences sur les droits potentiels du conjoint ? • Les droits potentiels du conjoint : la pension de reversion – les différentes formes de pension de réversion – les conditions d’ouverture des droits – le montant des pensions

L'incidence du divorce et du remariage Conséquences sur l'ouverture des droits et leur montant • Le conjoint collaborateur de l'exploitant – les différentes solutions possibles (salarié, associé ou collaborateur) – analyse comparée des différentes options – sur quelle base cotiser (1/2 // 1/2 ou 1/3 // 2/3) ? • Les conséquences de la loi Dutreil : analyse des différentes dispositions relatives au statut du conjoint • Les solutions propres à améliorer les droits à retraite du conjoint

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


Social Expertcomptable

> Retraite et prévoyance des salariés : sécurisez vos dossiers Est–ce que l’entreprise remplit ses obligations en matière de prévoyance ? Vaut-il mieux souscrire un article 83 ou un PERCO ? ... Sur ces questions difficiles mais capitales pour vos clients, il est délicat d'émettre un avis qui tienne

compte de toutes les évolutions du droit social. Pourtant la mission de conseil de l'expert-comptable est essentielle car il doit émettre un diagnostic personnalisé qui tienne compte de nombreux paramètres.

Objectifs

Contenu

• Savoir analyser les différents types de contrats collectifs de prévoyance et de retraite supplémentaire. • Savoir modifier les contrats existants pour les mettre en conformité avec les nouvelles règles. • Savoir mettre en évidence les critères permettant d’opérer un choix.

Contrats santé et prévoyance • Quel est le montant des garanties de prévoyance offertes par les régimes obligatoires (rappels) ? • Les obligations conventionnelles : – loi de mensualisation, – conventions collectives, – la loi Évin. • Comment comparer les contrats santé et prévoyance proposés aux entreprises ?

1 jour

SOC140

– règles fiscales et sociales applicables, – quand faut-il préconiser tel ou tel type de régime ? – comment comparer les offres des assureurs ? – les régimes à cotisations définies (article 83, Pere) – les contrats PEE et PERCO – les régimes à prestations définies (article 39) • Comment comparer les contrats retraite proposés aux entreprises ?

Contrat de retraite et épargne salariale • Quel est le niveau de retraite procuré par les régimes obligatoires (rappels) ? • Analyse comparée des différents types de contrats d’entreprise • Pour chaque régime, nous examinerons de manière systématique : – caractéristiques, – avantages et inconvénients,

Pédagogie • Exposé • Étude de cas • Tests d'auto-évaluation • Échanges d'expériences

@ Produit ECM disponible

Nouveau

Pocket social : 50 pièges à éviter 2010

15,00 €

www.experts-comptables.fr/boutique

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net

125


Social Expertcomptable

> Des outils pour développer vos missions sociales Les différents ateliers lors du congrès de Toulouse se sont penchés sur des outils pratiques pouvant être mis en œuvre dans le cadre des missions sociales des cabinets. Les nombreux outils développés ont contribué au succès de ce congrès.

Ce séminaire permet de valider l'étendue du champ des possibilités des missions sociales d'un point de vue très pratique. Il s'appuie sur ces outils documentés et actualisés, utilisables pour chacun des thèmes étudiés.

Objectifs

Contenu

• Connaître l'étendue du champ des possibilités des missions sociales. • Savoir répondre aux attentes des clients en matière de gestion des ressources humaines.

Le recrutement et l’embauche

• Connaître les méthodes de travail. • Savoir fournir un argumentaire pour proposer ces missions aux clients. • Fournir les outils pratiques actualisés pouvant être utilisés à l'appui des missions sociales évoquées.

Pédagogie • Exposé

Pour aller plus loin Les séminaires complémentaires pour suivre la formation (Références CFPC) SOC102

SOC146

• La préparation du contentieux employeur/salarié • Les transactions

• Les missions d’assistance au recrutement et à l’embauche, (périmètre, compétences, risques et précautions à prendre) • Les préalables à l’embauche • Les formalités d’embauche • Le recrutement de salariés étrangers

La conclusion du contrat de travail • Les missions d’assistance à l’élaboration du contrat de travail, (périmètre, compétences, risques et précautions à prendre) • Le choix du contrat de travail • Le contrat de travail : pièges à éviter, précautions à prendre • Les stages en entreprise et l’entraide familiale : les règles à respecter

L’exécution du contrat de travail • Les missions de suivi des contrats de travail, (périmètre, compétences, risques et précautions à prendre) • Le suivi du temps de travail et les documents de contrôle • La modification du contrat de travail

Les absences des salariés et l’organisation des TPE, PME • L’assistance à apporter au client en terme d’organisation (périmètre, compétences, risques et précautions à prendre) • Les différentes natures d’absence • Les déclarations à produire (délais) • Le formalisme et outils à mettre en place chez le client

La fin du contrat de travail • L’assistance à la préparation de procédures de rupture du contrat de travail (périmètre, compétences, risques et précautions à prendre) • Les différents cas de rupture • Les formalités à accomplir lors du départ du salarié

126

1 jour

L’inspection du travail, l’affichage légal, le registre unique d’évaluation des risques, la médecine du travail • Les missions d’assistance au respect des dispositions réglementaires essentielles (périmètre, compétences, risques et précautions à prendre) • Le respect des obligations en matière de registres • L’affichage dans l’entreprise • Le registre unique d’évaluation des risques • La médecine du travail – l’inaptitude physique

Les Institutions Représentatives du Personnel (IRP) • Les missions d’assistance à la préparation et au déroulement des élections des IRP (périmètre, compétences, risques et précautions à prendre) • L’assistance du chef d’entreprise dans les relations avec les IRP • Les entretiens professionnels, la formation professionnelle, la GPEC, la notion de tableau de bord social • Les missions d’externalisation de la gestion sociale au-delà du déclaratif social (périmètre, compétences, risques et précautions à prendre)

Les entretiens professionnels • La formation professionnelle • La GPEC • Le tableau de bord social

Les missions d’audit social lors de l’acquisition ou la cession d’entreprises • L’expert-comptable et les missions de transmission d’entreprises (périmètre, compétences, risques et précautions à prendre) • L’assistance au cédant • L’audit social d’acquisition

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


Social

> Durée du travail : gestion et applications pratiques

Expertcomptable

Il s'agit de maîtriser les règles applicables au droit de la durée du travail. Cette matière est difficile notamment parce qu'il faut combiner les règles légales et conventionnelles et que les textes ont souvent changé depuis 10 ans. Il faut aussi connaître la transcription de ces règles sur les contrats de travail et les bulletins de paye.

1 jour

SOC150

Objectifs

Contenu

Différents modes d’organisation du travail

• Appréhender les données légales sur les fondamentaux en matière de durée du travail : heures supplémentaires, repos, CET, annualisation, forfaits, dépassement du contingent, etc.

Temps de travail effectif et applications pratiques

• Calcul de la durée du travail sur la semaine et sur 4 semaines • Rachat des jours de repos • Aménagement de la durée du travail sur l'année • Compte épargne temps

• Savoir gérer la diversité des situations rencontrées dans les entreprises, en tenant compte des dispositions légales et conventionnelles, et savoir les mettre en application. • Savoir conseiller le client dans l’évolution du choix de la durée du travail proposée aux salariés dans l'entreprise.

• Repas et pauses • Temps d'habillage • Astreintes • Trajets • Horaires d'équivalence

Durée maximale du travail et repos Heures supplémentaires : mise en œuvre et conséquences • Recours aux heures supplémentaires • Paiement et repos • Contingent • Contrepartie obligatoire en repos • Mesures sociales et fiscales de faveur sur les heures supplémentaires

Décompte des horaires de travail • Décomptes obligatoires en présence d'un horaire collectif • Décomptes obligatoires en l'absence d'horaire collectif

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net

Forfaits • Forfaits en heures • Forfaits en jours

Pédagogie • Exposé • Étude de cas • Échanges d'expériences • Débat • QCM de validation • Analyse de documentation

127


Social Expertcomptable

> Le tableau de bord social de l'entreprise : générateur de mission Le bilan social donne uniquement des informations et n'est obligatoire que dans les entreprises de plus de 300 salariés. Il n'est pas adapté à la clientèle commune des cabinets d'expertise comptable, et trop général et trop complexe pour répondre aux besoins immédiats des entreprises. Le tableau de bord social n'est pas obligatoire. C'est un outil de pilotage et de management de l'entreprise, en donnant au décideur des indicateurs simples et

sensibles permettant une réactivité rapide et efficace. Dans le cadre de ses missions sociales, le cabinet doit être en mesure de proposer la mise en place et l'aide au suivi du tableau de bord social au dirigeant de l'entreprise. Ce séminaire permet de savoir définir les objectifs du tableau de bord social, de collecter les informations, d'élaborer le tableau de bord social et d'en interpréter les résultats.

1 jour

SOC151/JT316

Objectifs

Contenu

• Choix des indicateurs pertinents • Collecte des données sociales et comptables

• Comprendre l’utilité du Tableau de bord en social au dirigeant en vue de l’aider dans le pilotage de la gestion sociale de son entreprise.

Définir le TBS et justifier de l’intérêt de sa mise en place dans l’entreprise

Mettre en œuvre le TBS : cas pratiques

• Être capable de proposer et d'élaborer le tableau de bord social adapté aux besoins des TPE/PME : par l'approche/définition, méthodologie et cas pratiques sur certains secteurs d’activité.

Proposer une méthodologie pour développer la mission du TBS

Pédagogie • Exposé • Mini-cas d'application

128

• Définition du TBS – finalité du TBS – originalité du TBS • Intérêt du TBS – nouvelle approche du social par le facteur humain – différentes approches en fonction du type de dirigeant • Fonctionnalité du TBS – outil de communication pour l’entreprise – outil de pilotage pour le dirigeant

Le stage

• Définition des besoins de l’entreprise exprimés par le client et/ou suggérer par le cabinet et approche de la mission

• Constat des pratiques de TBS • Proposition d’un modèle de TBS : approche à partir des fiches techniques développées dans le cadre du congrès social 2006 • Cas pratiques appliqués à certains secteurs d’activité (BTP, CHR, Prestations informatiques)

À partir du TBS, savoir restituer, identifier et proposer des missions complémentaires en social au client • Restitution : en fonction de la nature de la mission • Identification des missions complémentaires induites par le TBS

Proposition de ces missions et argumentation de vente

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


Social > Les risques en tant qu'employeur : alertez et sécurisez vos clients

Expertcomptable

1 jour

Sécurité, parité, handicapés, discrimination, harcèlement... Le chef d'entreprise qui est ou devient employeur prend des nombreuses responsabilités vis-à-vis de son personnel. Les règles sont complexes et le chef d'entreprise, souvent plongé dans l'action et la gestion de son entreprise, ne mesure pas forcément les risques qu'il encourt, soit par méconnaissance, soit par manque de temps pour remplir ses obligations. La proximité entre le client et son expert-comptable, fait de ce dernier l'interlocuteur privilégié pouvant

l'alerter sur ces risques et les différentes conséquences. Au-delà, c'est bien évidemment la gestion du devoir de conseil qui pèsera sur l'expertcomptable n'ayant pas conseillé son client. Ce séminaire a pour but de faire le point sur les principaux risques encourus par l'employeur, la législation en vigueur et les moyens pour le cabinet de faire face à son obligation de conseil.

SOC153

Objectifs

Contenu

Les risques liés à la réglementation du travail

• Connaître les principaux risques liés au statut d'employeur.

Les risques liés à l’hygiène et à la sécurité

• Les pratiques discriminatoires • Les situations de travail illégales (travail dissimulé, travailleurs étrangers...) • Les limites entre sous-traitance et marchandage • Conséquences du défaut d’instances représentatives du personnel • Suivi et contrôle de durée du travail • Risques de requalification des CDD

• Connaître la législation en vigueur. • Connaître les conséquences et les différentes sanctions encourues. • Savoir détecter ces risques dans l'entreprise. • Savoir prendre les mesures pour prévenir ces risques. • Savoir répondre à l'obligation de conseil. • Prendre des exemples concrets et examiner la jurisprudence récente.

• Connaître et recenser les risques – Développement de l’obligation de sécurité de résultat – Les risques émergeants : stress, alcoolisme, drogue, harcèlement moral et sexuel, suicide, TMS… • Les outils de prévention – Document d’évaluation des risques – Registres et affichages obligatoires – Intérêt du règlement intérieur – Formation à la sécurité – Visites médicales et rôle du médecin du travail – Exercice du pouvoir disciplinaire • Survenance du risque et ses conséquences – En cas d’AT/MP – En cas de faute inexcusable – Conséquences pénales

Pédagogie • Étude de cas • Échanges d'expériences • QCM de validation

A la recherche des dernières informations sur l’actualité fiscale ou sociale 2010 ? www.experts-comptables.fr/boutique www.experts-comptables.fr/boutique

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net

129


Social

> Supervision et sécurisation du secteur paie en cabinet Le secteur paie du cabinet est un secteur à forte technicité, dans un contexte de sources juridiques multiples agitées par une actualité soutenue. De ce fait, les sources de mise en cause de la responsabilité du cabinet sont nombreuses. Mais ce même secteur, s’il est bien maîtrisé peut être une source de fidélisation des clients et d’une part non négligeable de chiffre d’affaires pour le cabinet.

La mission paie fait partie des missions de base du cabinet. Il convient de la connaître parfaitement afin de mettre en place les procédures de traitement et de vérification permettant de la sécuriser. Ce séminaire doit décrire les différentes phases de la production de la paie, donner les procédures à respecter, exemples à l’appui, et apporter les outils permettant la sécurisation des documents sortant du service.

Objectifs

Contenu

• Savoir : – mener l’audit du fonctionnement du secteur paie ;

Les missions du secteur paie

– identifier les différents processus au sein du secteur paie ; – identifier les dysfonctionnements possibles ; – organiser la mission paie dans le cabinet ; – mettre en conformité le traitement de la paie avec les obligations légales ;

Expertcomptable

SOC154

L’élaboration du solde de tout compte La structure du service paye et son environnement • Service paye au sein du cabinet • Responsable de service • Collaborateurs du service paye • Juriste au sein du service paye • Indicateurs de performance du service paye • Risques inhérents au secteur paye

Les moyens du secteur paie Organisation du service paye • Le dossier permanent • Le dossier annuel • La constitution de dossier • Le dossier Informatique • Les droits d'accès

Reprise et création d’un dossier paye • Préparation à la reprise • Audit de reprise • Reprise en cours d’année civile • Création d’un dossier paye

1 jour

Pédagogie • Étude de cas • Échanges d'expériences • QCM de validation

– mettre en place les procédures de suivi et de contrôle du travail effectué ; – éviter les mises en responsabilité : formaliser les missions et leur contrôle ; – organiser et maintenir les compétences du cabinet dans cette discipline ; – proposer des organisations et des outils pour éviter les dysfonctionnements ; – proposer des modes de suivi des tâches ainsi que les contrôles propres adaptés ; – utiliser une méthode de supervision des travaux des collaborateurs.

130

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


Social Expertcomptable

> Retraite et rémunération : quelle stratégie pour l’expert-comptable ? Les experts-comptables conseillent régulièrement leurs clients sur les solutions les mieux adaptées à leur retraite, leur statut social ou encore leur stratégie de rémunération. Cependant, ils ne consacrent pas toujours le temps nécessaire pour étudier et mettre en œuvre les solutions les mieux adaptés à leur propre situation.

Pourtant, les caractéristiques de leur régime CAVEC conduisent à des raisonnements particuliers. Consacrée exclusivement à situation de l’expertcomptable, qu’il exerce en qualité d\'indépendant ou relevant du régime général, la session fait le point de manière concrète sur toutes les questions qui le concernent.

Objectifs

Contenu

• Savoir :

La stratégie retraite

– évaluer les droits à retraite selon les spécificités de la CAVEC ; – optimiser les droits acquis ou à acquérir auprès des régimes de base et complémentaire ; – analyser les conséquences des choix juridiques sur le montant des droits futurs à retraite ; – analyser les conséquences des choix de rémunération sur le montant des droits futurs à retraite ; – mettre en évidence les critères permettant de comparer les contrats complémentaires ; – définir la stratégie la mieux adaptée à la situation de l'expert-comptable.

Bâtir une stratégie retraite cohérente Modifications récentes apportées au régime de la CAVEC : • Les changements apportés (conditions de départ,…) Cumuler emploi et retraite • Les différents cas de figure qui se présentent • Comment optimiser concrètement sa situation Racheter des droits dans les meilleures conditions • Les différentes possibilités de rachat • Dans quelles conditions les mettre en œuvre Tirer parti des options des caisses de professions libérales • Le saut de classe • L’option conjoint Protéger le conjoint • Rappel des principes de couverture de la réversion • Les conséquences du divorce

L’optimisation de rémunération Présentation de la démarche d’optimisation • Détermination du meilleur revenu net La recherche du plus fort revenu net • Le revenu brut d’exploitation • Les charges sociales obligatoires

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net

1 jour

SOC155

• Les charges facultatives et incidences fiscales (conséquences de la réforme Fillon) • L’incidence des composantes fiscales (impôt société et impôt sur le revenu) Les changements apportés par la LFSS pour 2009 • Le champ d’application et les conséquences de l’assujettissement des dividendes à charges sociales La prise en compte de la dimension retraite et prévoyance • La prévoyance obligatoire et facultative • La retraite de base et complémentaire La dimension épargne salariale • Les nouvelles règles relatives à l’intéressement et à la participation • PEE et PERCO Méthode opérationnelle d’optimisation de rémunération • La méthode de raisonnement • Études de cas

Pédagogie • Exposé • Étude de cas • Tests d'auto-évaluation • Échanges d'expériences • QCM de validation

131


Social > Les entretiens annuels : obligation, outils et mise en œuvre

Expertcomptable

1 jour

La base d’une gestion des ressources humaines performante Les entretiens annuels constituent une obligation légale souvent négligée par les TPE et les PME. Cette formation très pratique et directement utilisable vous permettra de mettre en place des entretiens performants qui seront la base d'une gestion des

SOC156

ressources humaines également performante (formation, rémunération, évolution professionnelle...). Faites de ce moment d'échange privilégié un outil performant au service du développement de votre Cabinet.

Objectifs

Contenu

Pédagogie

• Connaître le contexte législatif en la matière. • Définir les buts et objectifs de la mise en place d'entretiens annuels. • Identifier les étapes clés de la procédure, de sa préparation au suivi des décisions prises et objectifs négociés. • Approfondir la notion d'indicateur de mesure de la performance des collaborateurs. • S'approprier les documents et formulaires nécessaires. • Se familiariser avec les comportements et les attitudes à adopter pour réussir ses entretiens.

• Rappel de l'obligation légale,

• Exposé • Étude de cas • Échanges d'expériences • Jeux de rôles • QCM de validation

• Enjeux pour l'entreprise, • Personnalisation de la grille d'entretien, • Guide de préparation des entretiens, • Guide de conduite des entretiens, • Liens avec les autres processus RH, • Comment traiter la rémunération.

Expertcomptable

> Diagnostic social : de nouvelles missions

1 jour

Contexte, méthodologies d'audit et présentation d'un outil de diagnostic En faisant un diagnostic social (ou audit social de conformité) dans une entreprise, le cabinet pourra : • sécuriser la situation de l'entreprise cliente en matière sociale (vérifier qu'elle respecte ses différentes obligations) ;

• développer de nouvelles missions, notamment pour des mises en conformité. Il s'agit d'apprendre à mener une mission de diagnostic social : préparation, conduite et conclusion de la mission.

Objectifs

Contenu

Pédagogie

• Comprendre l’intérêt d’établir un diagnostic social, pour l’entreprise et le cabinet, afin de minimiser les risques sociaux. • Savoir établir un diagnostic social utilisable par tout cabinet, soit de façon générale pour faire l’état de la situation de l’entreprise (à utiliser par exemple lors de la reprise d’un nouveau dossier dans le cabinet), soit de façon ponctuelle pour vérifier la conformité au regard d’un point précis (exemple : effectifs, durée du travail...). • Savoir identifier les anomalies, mais aussi les missions à proposer aux clients en mettant en avant les risques et les coûts induits des constats réalisés dans le diagnostic.

Rôle et intérêt du diagnostic de conformité sociale au travers de nombreux exemples et en utilisant le CD-ROM Diagnostic social

• Exposé • Étude de cas • Échanges d'expériences • Débat • Mini-cas d'application • QCM de validation

132

• Présentation du diagnostic social et démarche méthodologique – définition générale – démarche de l'audit

SOC229/JT301

@ Produit ECM disponible

• Réalisation d'un diagnostic social – domaines d'intervention – cas pratiques • Cas particulier de l'audit de transmission – cadre de l'audit de transmission – réalisation d'un audit de transmission – synthèse des informations à demander à l'entreprise

Le stage

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


Social Collaborateur

> Les contrôles sociaux et les principaux chefs de redressement – Procédures de contrôle –

1 jour

Particularités liées aux avantages en nature et frais professionnels L'URSSAF effectue des contrôles réguliers des entreprises. L'inspecteur de l'URSSAF bénéficie de compétences élargies couvrant non seulement son domaine mais aussi celui des cotisations ASSEDIC (Pôle emploi) et prochainement celui des caisses de retraite complémentaires. Les incidences d'un redressement vont peser de plus en plus lourd sur les finances de l'entreprise. La connaissance du processus du contrôle URSSAF

Objectifs

Contenu

• Savoir préparer et suivre le contrôle URSSAF.

Cette formation s'articule autour de deux grandes parties

• Savoir accompagner le client lors du processus du contrôle.

• Procédure de contrôle URSSAF – déroulement – suites du contrôle : mise en demeure, etc.

• Savoir identifier les risques propres à l'entreprise. • Comprendre les principaux chefs de redressement qui portent essentiellement sur les avantages en nature et les frais professionnels. • Être capable de mettre en œuvre les méthodes d’évaluation des avantages en nature et des frais professionnels.

SOC322/PSO3061/JT313

va aider à accompagner les clients du cabinet à travers ses différentes étapes. L'étude des principaux redressements effectués par l'URSSAF va permettre de connaître les risques généraux de redressement, mais aussi à déterminer les risques propres à l'entreprise, et de les anticiper. Cette connaissance permet aussi d'adapter le conseil que le cabinet peut apporter au client dans sa gestion du « social ».

• Principaux chefs de redressement – appréhender les notions d’avantages en nature, de frais professionnels et de frais d’entreprise et les mettre en pratique dans les différentes situations rencontrées – véhicule – nourriture

– logement – NTIC – déplacements – trajets – cas particulier du dirigeant – abattement pour frais professionnels

Pédagogie • Exposé • Étude de cas • Échanges d'expériences • Débat • QCM de validation

Le stage

Collaborateur

> Protection sociale : alerter artisans et commerçants La connaissance précise de l'aspect social du statut d'artisan ou de commerçant est importante pour accompagner ceux-ci au cours de leur activité. Ce séminaire permet de faire le point sur les différents aspects métiers, dans le choix du régime social, la stratégie retraite et le statut du conjoint. Il s'accompagne de fiches de pré-diagnostic de situation permettant de faire une synthèse et mettre en évidence les points d'alerte des clients sur leur régime social.

Objectifs

Contenu

• Faire le point sur les caractéristiques de la protection sociale des commerçants et artisans • Savoir diagnostiquer les carences dans la protection sociale • Savoir alerter les clients sur ces carences

1. Les aspects métiers

1 jour

SOC353

• Le choix du régime social • La stratégie retraite • Comment bâtir une stratégie cohérente ? • Quels supports utiliser (Madelin, Perp,…) ? • La préparation au départ en retraite • Les rachats de trimestres • Le cumul emploi retraite • Le départ anticipé • Le statut social du conjoint

2. Présentation des fiches de pré-diagnostic

Pédagogie

Présentation du fonctionnement des différentes fiches consacrées à la situation des artisans et des commerçants

3. Réalisation d'un cas pratique

• Exposé • Étude de cas • Échanges d'expériences • Test auto-évaluation

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net

133


Social > Rupture du contrat de travail, CDI, CDD : licenciement, rupture conventionnelle, démission, retraite

Collaborateur

1 jour

Contexte, motifs, procédures, jurisprudence Les textes et la jurisprudence relatifs à la rupture du contrat sont en constante évolution. Les risques de contentieux et de condamnations liés à la rupture du contrat de travail sont réels et lourds de conséquences, notamment pour les petites entreprises.

Les cabinets doivent donc pouvoir répondre efficacement à leurs clients afin de limiter ces risques. Compte tenu du développement des nouvelles ruptures conventionnelles, les cabinets doivent pouvoir conseiller le client sur l'intérêt de cette mesure et son coût.

SOC324

Objectifs

Contenu

Les autres formes de rupture du contrat de travail

• Identifier les différents cas de rupture.

La notion de cause réelle et sérieuse de licenciement

• Maîtriser les logiques de la jurisprudence.

Les licenciements inhérents au salarié

• La rupture de la période d'essai • La démission et la prise d'acte de la rupture par le salarié • La rupture conventionnelle : – Les étapes à respecter – Les termes et le coût de l'accord • La mise à la retraite : – Les nouvelles obligations

• Comprendre la notion de cause réelle et sérieuse. • Savoir déceler les comportements du salarié et agir aux moments opportuns. • Maîtriser les critères du licenciement économique. • Savoir justifier le licenciement et rédiger la lettre de licenciement. • Être capable de mesurer les coûts supportés par l'entreprise.

• Le licenciement disciplinaire : – de la faute simple à la faute grave et lourde • Le licenciement pour cause personnelle – l’insuffisance professionnelle – l'état de santé du salarié : maladies prolongées ou répétées, inaptitude physique – le refus d’une modification du contrat de travail • Quid de la mésentente, de la perte de confiance, de l'abandon de poste, de l'incarcération du salarié… ?

Les licenciements pour motifs économiques • Choix et justification de la cause économique • Les conséquences sur l'emploi : suppression et transformation d'emploi, modification du contrat • La recherche et les mesures de reclassement : – distinction avec le plan de sauvegarde de l’emploi • L'application des critères de l'ordre des licenciements • La priorité de réembauchage : comment la respecter ? • Les spécificités des procédures de licenciement économique

Pour aller plus loin

L'élaboration de la lettre de licenciement

Les séminaires complémentaires pour suivre la formation (Références CFPC) SOC226

• La motivation de la lettre de licenciement • Les clauses obligatoires

134

Le coût de la rupture du CDI • Calcul des indemnités de rupture • Portabilité du DIF et de la prévoyance

La transaction • Conditions de validité d'une transaction • Effets de la transaction à l'égard des ASSEDIC, de l'URSSAF et de l'administration fiscale

Les sanctions • La contestation de la démission • La contestation de la rupture conventionnelle • Le contentieux du licenciement

Pédagogie • Exposé • Échanges d'expériences • Débat • Mini-cas d'application • QCM de validation

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


Social > CDI, CDD, temps plein et temps partiel : les clauses indispensables – Les pièges à éviter Les cabinets sont les principaux interlocuteurs des entreprises en matière sociale et se tournent vers eux pour la rédaction de leurs contrats, mais aussi pour les assister dans la gestion des relations de travail au quotidien. Il est donc nécessaire de pouvoir les conseiller au mieux sur le choix des contrats et de leurs clauses,

Collaborateur

adapter les clauses en fonction de leurs contraintes et sécuriser ainsi la relation de travail à l'embauche et pour l'avenir. Il convient également de savoir faire évoluer le contrat de travail, en se référant au contenu du contrat et en sachant l'interpréter.

1 jour

SOC325

Objectifs

Contenu

• Connaître le panorama et les contraintes juridiques de tous les contrats de travail à disposition de l'employeur : CDI ou CDD, temps plein ou temps partiel. • Savoir choisir les clauses spécifiques qui protègent l'entreprise sans créer de contraintes pour l'avenir.

Le contrat à durée indéterminée

• Connaître l'actualité récente du droit social en matière de contrats de travail et les nouvelles formes de contrats.

• Définition du temps partiel et différentes formes d’aménagement du temps partiel • Clauses obligatoires des contrats • Gestion du temps partiel : modification de la répartition du travail, heures complémentaires, dépassements prolongés, coupure journalière • Contrôle et enregistrement de la durée du travail • Les risques encourus : sanctions civiles et pénales

• Savoir mettre en pratique le droit des contrats. • Être capable de réduire les risques pour l’entreprise. • Savoir gérer les relations du travail au quotidien pour informer le client, les absences (injustifiées ou non) ; les incidences de la maladie sur le contrat de travail ; les congés (congés payés et autres congés) ; la discipline : dans quels cas et comment mettre en œuvre les sanctions disciplinaires. • Savoir faire évoluer le contrat de travail par le jeu des modifications du contrat et/ou des modifications des conditions d’emploi tout en gérant les conséquences.

• Encadrement conventionnel et jurisprudentiel du CDI • Choix et analyse des clauses essentielles – les nouvelles périodes d'essai : durée, renouvellement, délais de prévenance – les éléments essentiels de la relation de travail : qualification et fiche de poste, lieu de travail, déplacement et mobilité géographique, rémunération fixe et variable, objectifs, durée du travail et horaires... – les clauses protectrices des intérêts de l’entreprise : non-concurrence...

Le contrat de travail à temps partiel

Le contrat à durée déterminée • Le recours au travail temporaire : cas de recours et leurs justifications • Les contraintes et souplesse de chaque cas de recours • La durée des contrats : renouvellement et succession • Le formalisme des contrats : clauses obligatoires, avenant de renouvellement • Les contrôles et les sanctions

Pédagogie • Exposé • Étude de cas • Échanges d'expériences • Mini-cas d'application • QCM de validation

@ Produit ECM disponible

• Savoir modifier les clauses du contrat de travail et élaborer les avenants au contrat.

Pour aller plus loin Les séminaires complémentaires pour suivre la formation (Références CFPC) SOC324

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net

135


Social Collaborateur

> Affiliation et calcul des cotisations TNS : des repères pour comprendre Dans le contexte du regroupement d'une partie des caisses des Travailleurs Non Salariés (TNS) dans le Régime Social des Indépendants (RSI), et le changement des dates d'échéance des cotisations, le régime des TNS reste un des thèmes importants des comptes de nos clients et de leurs interrogations.

1 jour

SOC350

Ce séminaire reprend l'ensemble des règles actuelles de calcul des cotisations TNS en cours d'activité, mais aussi lors de l'affiliation, et la cessation d'activité. Il aborde aussi ces questions du point de vue comptable et donc les repères pour le contrôle des comptes.

Objectifs

Contenu

• Fiscalité de l’entreprise et du dirigeant ? – impôt société et impôt sur le revenu

• Maîtriser les principes de l’affiliation.

Les principes d'affiliation aux caisses TNS

Le calcul des cotisations sociales

• Comprendre les différents aspects de la gérance majoritaire.

• Les principes d’affiliation aux caisses TNS • Quelles sont les caisses TNS compétentes en fonction de l’activité exercée ? • Les critères de choix sociaux entre les différents statuts

• Comprendre comment sont calculées les cotisations sociales. • Comprendre le mécanisme de l'ajustement. • Savoir se repérer pour le contrôle des comptes.

La gérance majoritaire : des repères pour comprendre • Qu’est-ce qu’un gérant majoritaire ? – définition du rôle de gérant – différence entre associés et gérants – comment est définie la qualité de majoritaire • Comment est rémunéré un gérant ? – traitement et dividendes – rémunération au titre de l’article 62

• Principes de calcul des cotisations sociales – les taux de cotisations – les mécanismes de plafonnement – les cotisations de Sécurité Sociale et des régimes complémentaires – le mécanisme de l’ajustement – les facultés d’exonération

Pédagogie • Exposé • Étude de cas • Tests d'auto-évaluation • Échanges d'expériences

> Comprendre et comparer les contrats d’assurance retraite et de prévoyance Face aux questions actuelles sur la problématique de la retraite, et sur l'équilibre du système de la retraite par répartition, mais aussi pour faire face aux insuffisances des régimes de prévoyance obligatoire, les clients des cabinets peuvent compléter leurs régimes de base par des régimes facultatifs.

La compréhension des différents types de contrats de retraite supplémentaire ou de prévoyance complémentaire ainsi que leur statut juridique, social et fiscal est nécessaire pour apporter un conseil ou alerter les clients sur leurs besoins ou les critères permettant d’effectuer un choix.

Objectifs

Contenu

• Savoir comparer les contrats d'assurance retraite et prévoyance, notamment article 83 du CGI ou Madelin. • Savoir élaborer le cahier des charges à remettre au client. • Pouvoir alerter le client sur les points clés à contrôler.

1. Le contenu d'un contrat d'assurance

Collaborateur

1 jour

SOC351

• Le contrat • Les notices • Les parties du contrat

2. Analyse des différentes phases d'un contrat • La constitution des droits • La restitution des droits

3. Critères de choix d'un contrat • Les frais de chargements • L'étendue des garanties • Les cotisations • Les options

Pédagogie • Exposé • Étude de cas • Échanges d'expériences

136

4. Création d’un check-list de contrôle • Liste de contrôle pour les contrats : • Santé • Prévoyance • Retraite

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


Social Collaborateur

> 10 à 20 cas de remise en cause des aides et exonérations sociales

1 jour

SOC352

Les contrôles sur la matière sociale peuvent être effectués par l’URSSAF, la Direction du travail mais aussi par l’administration fiscale ou encore par les services de police. L’obtention de différents avantages ou mesures d’exonération est bien souvent soumise à des conditions de forme. Tout comme en matière fiscale, ces règles de formalisme sont de plus en plus souvent utilisées comme moyen de reprise des avantages accordés en matière sociale.

Objectifs

Contenu

• Identifier les principales sources, au niveau de la forme, de remise en cause des divers avantages, aides ou mesures d’exonération obtenues en matière sociale. • Examiner les différentes organisations à mettre en place pour valider ces conditions de forme. • Savoir prendre les mesures de prévention pour éviter les remises en cause des avantages concernés. • Savoir prendre les mesures pour corriger les erreurs ou les omissions.

Il sera abordé pendant cette formation entre 10 et 20 cas de remise en cause des aides et exonérations en matière sociale.

On peut citer notamment • l'allègement Fillon, • les ZFU, • la réduction dite « TEPA », • l'intéressement, • les avantages en nature et frais professionnels, • les indemnités versées à l'occasion de la rupture du contrat de travail, • etc.

Chaque thématique sera présentée sous la forme suivante • rappel du dispositif,

• principaux chefs de redressement illustrés de décisions récentes de la CRA, • préconisations. Seront proposés aux stagiaires des modèles de courrier d'information à l'attention des clients afin d'éviter le redressement, des tableaux de suivi, etc.

Pédagogie • Exposé • Étude de cas • Échanges d'expériences • QCM de validation

Pour aller plus loin Les séminaires complémentaires pour pour suivre la formation (Références CFPC) SOC230 – SOC100 – SOC322

Collaborateur

1 jour

> Sécurisez vos déclarations sociales avec « Audit paie »

SOC354

Pour aider à établir la paie ou pour la vérifier, il existe deux outils principaux que sont la documentation (juridique, barèmes) et les logiciels de paie. Or il est difficile de retrouver certains éléments de paie (formules, barèmes…) qui peuvent être anciens ou complexes à mettre en œuvre, sans des recherches fastidieuses. Par exemple, la réduction générale de cotisations est issue d’une formule complexe, l’URSSAF au cours de ses contrôles peut remonter sur une période de 3 ans, comment peut-on retrouver les paramètres de calcul de 3 années antérieures ? Réponse : ce n’est pas si facile et cela risque de demander du temps car l’utilisation d’un logiciel de paie est trop lourde à mettre en œuvre et les recherches documentaires aléatoires. Le logiciel « audit paie » se base sur deux utilisations possibles : 1) L’audit de la paie : À partir de la reprise des fichiers DADS, cet audit permet de connaître les principales informations de paie concernant l’entreprise et de détecter des points susceptibles d’être vérifiés, notamment grâce à l’utilisation de la calculette. Un pré-rapport d'audit est édité sous Word. 2) Les calculettes : L'idée d'origine est de créer des calculettes « expertes » qui vont mettre en œuvre la documentation, les barèmes, le plus simplement possible (méthodologie experte), tout en intégrant une base documentaire contextuelle et un historique. Ces outils ne sont pas faits pour remplacer un logiciel de paie, mais vont venir en complément pour établir les préparations des paies, ou encore pour entrer ou vérifier certaines informations nécessaires au logiciel de paie. Ils peuvent aussi permettre de vérifier la paie ou d’auditer son établissement.

Objectifs • Vendre des missions spécifiques de vérification de la paie et de son déclaratif. • Sécuriser les missions d’établissement de la paie. • Donner rapidement des informations ou des résultats en matière sociale. • Mettre à disposition des personnes, qui ne pratiquent pas la paie au quotidien, des outils simples mettant en œuvre des techniques complexes.

Contenu Introduction – présentation du logiciel Les calculettes expert • Les réductions Fillon – TEPA – HCR, etc. • Les stagiaires • Les limites sociales et fiscales de la retraite supplémentaire et la prévoyance complémentaire • Les avantages en nature logement • Les avantages en nature véhicule • Le calcul du plafond – GMP • Les indemnités de rupture

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net

L'audit de la DADS-U • Les effectifs • Le résumé DADS-U • Le pré-rapport d'audit

Synthèse et cas pratiques

Pédagogie • Exposé • Étude de cas • Mini-cas d’application • QCM de validation

@ Produit ECM disponible

137


Social Collaborateur

1 jour

> Social – Prérequis e-learning Quelles notions de base sont requises avant d’aborder une formation en matière sociale ? Un socle de connaissances de base est nécessaire pour que tous

les participants puisse profiter de la formation, sans rester bloqué sur des notions non acquises ou non comprises, que la formation n’a pas prévu de traiter.

SOC231

Objectifs

Contenu

LES MISSIONS DE CONSEIL DANS UN SERVICE SOCIAL

• Connaître les règles de base sur : – la paye – les règles juridiques en matière sociale – la protection sociale – le fonctionnement d’un service social

NOTIONS DE BASE EN MATIERE DE PAIE

La fiche d’entreprise et son utilité

Pédagogie • QCM de validation • Analyse de documentation • Test d’auto évaluation

Les renseignements de base à réunir sur une entreprise

Qu’est ce que le salaire brut ? • Le salaire contractuel et les différentes primes • Les avantages en nature • Les déductions liées au traitement de l’absentéisme (absences diverses, maladie, accident de travail, de trajet, maternité…) • Les congés payés et les autres types de congés

• L’effectif et la problématique des seuils • La localisation de l’entreprise • Le rattachement à une convention collective

Le contrat de travail

Les cotisations sociales • Les charges obligatoires appliquées dont les taux sont imposés et différents selon l’effectif • Le respect de la convention collective • Les charges appliquées en fonction des régimes de l'entreprise • Les charges patronales parafiscales

Les composantes salariales qui n’entrent pas dans le salaire brut • Les indemnités représentatives de frais • Les acomptes et diverses déductions (saisie-arrêt, prêt…) • Les différentes indemnités de rupture • Participation, intéressement et abondement

NOTIONS DE BASE EN MATIERE DE PROTECTION SOCIALE Les régimes de retraite • Le régime général de la sécurité sociale • Les retraites complémentaires ARRCO et AGIRC • La retraite supplémentaire Retraites article 82 et 83 du CGI) • Les régimes de retraite « chapeau »

Les régimes de prévoyance en général • Les différents types de régime : obligatoires, conventionnels, facultatifs • Les mises en conformité depuis le 1er janvier 2009 • Les risques garantis : Prévoyance « pure » : décès, invalidité, incapacité temporaire, rente conjoint, éducation… Frais de santé ou « mutuelle ». Qu’est-ce que la portabilité ?

138

• La promesse d’embauche : son utilité et ses pièges • Contrat de travail : articulation entre le Code du Travail, la Convention Collective applicable et les spécificités du poste et de l’entreprise • Clauses obligatoires et clauses spécifiques • La gestion de la période d’essai

Le droit disciplinaire jusqu’au licenciement • Quelles sont les différentes sanctions et comment les appliquer • Les différents types de rupture du contrat de travail (Procédures et pièges à éviter)

Qu’est-ce qu’un audit social de conformité ? • Les formalités d’embauche (D.U.E. et travailleurs étrangers) • Les règles en matière d’hygiène et de sécurité • Registre et affichage • Application de la législation du travail, notamment en matière de durée du travail • Les Représentants du personnel • Seuil d’effectif • Les élections du personnel • Les délégués du personnel, le comité d’entreprise, la délégation unique du personnel : rôle et fonctionnement

Conseil en matière d’épargne salariale Intérêt et modalités de mise en place des différents dispositifs : • Participation • Intéressement • Dispositifs de type : PEE – PERCO etc.

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


Social Collaborateur

5 jours

> Devenir responsable du pôle social Afin de faire face à la demande croissante des clients en matière de gestion de la paie et d'accompagnement vers le social, les cabinets mettent en place un service social géré par des collaborateurs. La complexité de cette matière impose une spécialisation des compétences des collaborateurs en charge du social.

L’objectif de ce parcours est d’acquérir une bonne maîtrise de tous les aspects pratiques du droit social en entreprise : théorie juridique avec applications pratiques. Il est conseillé de le suivre afin d'acquérir une spécialisation en social, ce qui permettra de développer les missions sociales du cabinet.

PSO400

Objectifs

Contenu

• Savoir rédiger un contrat de travail y compris les clauses sensibles. • Savoir procéder à un licenciement. • Savoir organiser la durée du travail en fonction des données conventionnelles. • Savoir suivre un contrôle URSSAF. • Connaître les règles de représentation du personnel. • Savoir conseiller le client dans la gestion de la formation.

Jour 1 : Contrat de travail : panorama et actualités sociales (si le public n’a pas suivi le PSO 300 la même année) ou Actualités sociales (support catalogue, si le public a suivi le PSO 300 la même année)

Pédagogie

Jour 3 : Rupture du contrat de travail

• Exposé • Étude de cas • Échanges d'expériences • Débat • QCM de validation

• Différents types de contrats et spécificités • Contenu du contrat : clauses habituelles et clauses protectrices des intérêts de l’entreprise • Suspension du contrat : maladie, maternité • Modification du contrat : cas de modification et procédure de modification

Jour 2 : Gestion de la durée du travail • Notion de temps de travail effectif • Heures supplémentaires (et incidence sur le bulletin de paie) • Contingent d’heures supplémentaires • Repos compensateurs • Choix de l’organisation du travail et différentes modalités d’organisation • Décomptes obligatoires des horaires de travail • Forfaits • Licenciement inhérent à la personne du salarié et économique • Démission et prise d'acte de la rupture • Retraite : départ volontaire et mise à la retraite • Rupture négociée • Rupture du CDD • Transaction

Jour 4 • Représentants du personnel et négociation (0,5 jour) : • – calcul des effectifs et élections professionnelles • – rôle et moyens des représentants du personnel • Contrôles sociaux et principaux chefs de redressement (0,5 jour) : • – procédure et suites du contrôle • – principaux chefs de redressement : abattement pour frais professionnels, nourriture, véhicule, logement, NTIC, grands déplacements, mobilité professionnelle

Jour 5 : Diagnostic de conformité en matière sociale et QCM de fin de parcours • Pourquoi faire un diagnostic ? • Comment faire un diagnostic ? • Étapes du diagnostic • Outil de réalisation du diagnostic

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net

139


Gestion

édito LE

TERRAIN, PAR EXCELLENCE, des missions de conseil

ux côtés du chef d’entreprise, l’expert-comptable tient un rôle essentiel. Il se doit d’éclairer son client sur les enjeux des décisions à prendre et sur les modes de gestion les plus adaptés à l’environnement de l’entreprise.

A

Cet accompagnement trouve naturellement sa source dans la relation de confiance mutuelle établie au fil du temps mais également dans l’approfondissement des connaissances acquises en matière de gestion et de conseil. L’offre du CFPC est conçue pour aider l’expert-comptable et le chef de mission à renforcer leur devoir de conseil et donner de la valeur ajoutée à leurs missions. Pour cette campagne 2010-2011, cinq séminaires sont plus particulièrement liés à l’actualité : – « Le développement durable en action » (GES 160) ; – « L’expert-comptable face au choix du nouveau statut de l’entrepreneur : nouvelles opportunités » (GES 161) ; – « Accompagner l’entreprise dans ses recherches de financement » (GES 162) ; – « Accompagner son client dans un contexte de crise » (GES 163) ; – « Les entretiens annuels : obligation, outils et mise en œuvre » (GES 164). Pour les collaborateurs, il s’agit davantage de séminaires sur les techniques et outils de gestion classique : analyse du bilan, résultat flash et tableau de bord, prévisionnel, gestion de la trésorerie, etc. Découvrez sans faute la formation e-learning, prolongement du 64e Congrès de l’Ordre à Nantes (2009) : « La Roue de la Relance : SAV Congrès » (GES 165) : un modèle de formation en ligne ! Voir aussi : www.experts-comptables.fr/boutique 140

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


Gestion

LISTE

DES

SÉMINAIRES

E X P E R T S - C O M P TA B L E S

La roue de la relance : SAV Congrès (e-learning) GES165

142

Pratiquer l’évaluation des PME GES122/JT401

FORMATION

142

La pratique de la loi de sauvegarde : prévention des difficultés des entreprises GES128/JT411

FORMATION

143

HOMOLOGUÉE

HOMOLOGUÉE

CAC CAC

La pratique de la loi de sauvegarde : après la cessation des paiements de l’entreprise GES129/JT406

143

La gestion de patrimoine n° 1 : méthodologie de diagnostic GES131/JT412

144

La gestion de patrimoine n° 2 : conséquences et principaux choix personnels GES134

144

La gestion de patrimoine n° 3 : approche conseil GES132

145

La gestion de patrimoine n° 4 : perfectionnement, cas pratiques et actualisation GES136

145

Alerter vos clients sur leurs risques professionnels et environnementaux GES147/JT409

146

Création d’entreprise : structurer et développer l’offre du cabinet GES153

147

Conduire vos missions liées à la transmission d’entreprise GES157/JT403

148

Les assurances de l’entreprise et le devoir de conseil GES158/JT402

148

Le développement durable en action : le devoir de conseil GES160

149

Aider son client à surmonter une crise dans son entreprise GES163

150

Accompagner l’auto-entrepreneur GES161

150

C O L L A B O R AT E U R S

Faire parler le bilan de la petite entreprise GES201

151

Connaître les coûts pour piloter l’entreprise GES202/JT416

151

Repenser la mission TPE pour l’utilité client et la performance du cabinet GES203

152

5 à 10 points pour assurer le suivi du dossier client en procédures collectives GES204

153

Établir un résultat flash et un tableau de bord GES342

153

La mission d’assistance à la création d’entreprise GES343/JT400

154

Monter un business-plan GES348/JT407

154

Accompagner l’entreprise dans ses recherches de financement GES350

155

A U T R E S FO R M AT I O N S

L’immobilier d’entreprise : les erreurs à ne pas commettre FIS154 Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net

179 141


Gestion Expertcomptable

> La roue de la relance : SAV Congrès (e-learning) Cette formation e-learning permet à l’expertcomptable d’accompagner l’entreprise dans les situations de crises financières les plus fréquentes avec la mise en place de solutions adaptées aux difficultés rencontrées. Elle s’appuie notamment sur les outils diffusés lors du 64e Congrès de l’Ordre des experts-comptables d’octobre 2009 à Nantes tels que : « Le passeport de la Relance » en version interactive, « Le livret de la Relance » (Agenda 2010 édité par la banque Delubac

GES165

pour les congressistes), les dossiers des ateliers du pôle modernisation/compétitivité incluant des modèles de dossier de demande de financement normés CSOEC/OSEO ainsi que « Le guide des missions de l’expert-comptable en gestion et sortie de crise ». Cette formation est enrichie de nombreux témoignages vidéos. Elle constitue un véritable outil opérationnel pour les cabinets dans leur accompagnement aux entreprises en difficultés.

Objectifs

Contenu

Pédagogie

• Être capable d’accompagner l'entreprise dans les situations de crises financières les plus fréquentes.

Les « tiers » avec lesquels l'entreprise est en contact et qui sont susceptibles de donner lieu à des situations difficiles

• Tests d'auto-évaluation • QCM de validation • Séquences vidéo • Analyse de documentation

• Savoir mettre en place des solutions adaptées aux difficultés rencontrées.

• Les banques • Les clients • Les fournisseurs • Les bailleurs • Les salariés • Les actionnaires • Les organismes sociaux/l'État

1 jour

Les mesures services et moyen de financement mis en place Les outils mis à disposition par le Conseil supérieur de l'ordre des experts-comptables La relance Expert-comptable Commissaire aux comptes

> Pratiquer l’évaluation des PME Dans un contexte économique caractérisé par l'accélération des mouvements d'affaires et la diversité des contextes d'évaluation (restructuration, fusions, acquisitions, transmissions, etc.), l'expertcomptable est de plus en plus sollicité pour formuler un avis sur la valorisation d'entreprises. Centré sur

une approche pratique et concrète des problèmes de diagnostic/évaluation, ce séminaire propose une démarche méthodologique, une synthèse des méthodes d'évaluation et une aide à l'élaboration des comptes-rendus des missions et rapports.

Contenu

• Savoir choisir entre les principales méthodes applicables à la petite et moyenne entreprise.

Qu'est-ce que la valeur d'une entreprise ?

• Savoir organiser la mission au sein du cabinet. • Connaître les outils de l’OEC.

• Le concept de prix et de valeur... • Les composants de la valeur : éléments objectifs et subjectifs • Les situations d’évaluation

FORMATE ION HOMOLOGUÉ

CAC

• Les méthodes patrimoniales • Les méthodes financières • Les autres méthodes • Quelles méthodes dans quelles situations ? • Synthèse des méthodes

Synthèse de la mission • Formalisation de la mission • Rédaction du rapport

Le diagnostic global • Contexte du diagnostic • Utilité du diagnostic global • Les différentes dimensions du diagnostic global

Le diagnostic économique et financier • Situation patrimoniale et équilibre financier • Résultats et rentabilité • Synthèse rentabilité/risque

142

GES122/JT401

Les différentes méthodes d'évaluation

Objectifs

• Être capable de mettre en œuvre une démarche opérationnelle de l’évaluation d’entreprise.

2 jours

Pédagogie • Exposé • Étude de cas • Débat

Le stage

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


Gestion Expert-comptable Commissaire aux comptes

> La pratique de la loi de sauvegarde : prévention des difficultés des entreprises

GES128/JT411

Savoir apprécier le cadre des nouvelles missions engendrées par l'évolution législative de la prévention des difficultés des entreprises.

FORMATE ION HOMOLOGUÉ

Objectifs

Contenu

La procédure de sauvegarde

• Maîtriser la loi de Sauvegarde réformée par l’Ordonnance du 18 décembre 2008 au travers de cas pratiques. • Connaître les enjeux du dispositif pour le dirigeant et pour l’expertcomptable conseil. • Savoir choisir entre les différentes procédures préventives (Sauvegarde, mandat Ad Hoc, Conciliation). • Savoir préparer les dossiers à présenter au Tribunal de commerce.

Les enjeux de la prévention

• Le dossier à préparer pour le Tribunal de commerce

Pour aller plus loin Les séminaires complémentaires pour pour suivre la formation (Références CFPC) GES129

La prévention des difficultés : un souci permanent du dirigeant pour réagir avant cessation des paiements • Anticipation et diagnostic • Mise en place et analyse de clignotants • Les outils du diagnostic et du suivi des mesures prises • Le rapport de gestion et la prévention • Le rôle des C.I.P. • Le choix de la stratégie • La négociation avec les créanciers et le suivi des accords • Rôle de la CCSF • Aides conjoncturelles aux entreprises en difficulté

Mandat ad hoc et conciliation : avantages et inconvénients, choix de la procédure et documents à préparer

• La convocation au Tribunal de commerce

Les échecs de la prévention et leurs conséquences

Pédagogie

Contenu

• Connaître le nouveau cadre des procédures collectives mis en place par la loi de Sauvegarde actualisée.

Les finalités de la loi de Sauvegarde

• Connaître les enjeux du dispositif pour le dirigeant et pour l’expertcomptable conseil. • Maîtriser le déroulement des procédures de redressement judiciaire et de liquidation judiciaire pour pouvoir accompagner son client. • Savoir préparer un plan de continuation à soumettre au Tribunal de commerce

Le stage

• Exposé • Étude de cas • Échanges d'expériences • Débat • Travail en sous-groupes • QCM de validation

Expertcomptable

cas de cessation des paiements avérés, mis en place par la loi de Sauvegarde actualisée.

Objectifs

La cessation des paiements et ses conséquences • Définition et déclaration • Impact sur les sanctions possibles pour les dirigeants

CAC

La prévention à l'initiative des tiers

> La pratique de la loi de sauvegarde : après la cessation des paiements de l’entreprise Ce séminaire analyse au travers de cas pratiques le nouveau cadre des procédures collectives dans les

1 jour

1 jour

GES129/JT406

La liquidation judiciaire • Rappel du déroulement de la procédure • La cession totale ou partielle de l’entreprise : les documents à préparer

Le nouveau régime des sanctions à l’encontre des dirigeants Le renforcement de la responsabilité du conseil

Le jugement d’ouverture • Préparation de l’audience en chambre du conseil • Fixation de la date de cessation des paiements • Le sort des créanciers et des cautions

Le redressement judiciaire • Rappel du déroulement de la procédure • L’élaboration d’un projet de plan de continuation • L’élaboration d’un plan de cession d’entreprise

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net

Pédagogie • Exposé • Étude de cas • Échanges d'expériences • Débat • Travail en sous-groupes • Mini-cas d'application • QCM de validation • Analyse de documentation

Le stage

143


Gestion > La gestion de patrimoine n° 1 : méthodologie de diagnostic

Expertcomptable

1 jour

Bases juridiques indispensables – Méthodologie du bilan patrimonial Acquérir une méthode de travail complète et structurée, autour de l'inventaire et du diagnostic patrimonial. Acquérir ou revoir les connaissances juridiques indispensables. Apprendre à exploiter les données de cet inventaire du patrimoine privé à l'aide

Méthodologie d'audit

Objectifs

Contenu

• Connaître les enjeux de l'audit patrimonial.

Les enjeux de l'audit patrimonial

• Connaître les règles juridiques et financières sur le patrimoine. • Maîtriser une méthodologie pour mener un audit patrimonial. • Savoir formaliser le rapport de la mission. • Savoir organiser un suivi de cette activité.

• Les trois fondamentaux de l'analyse patrimoniale globale, analyse économique, juridique et fiscale, permettent de structurer à la fois l’analyse et les propositions de conseil • La richesse du droit civil dans les opérations de base, régime matrimonial, assurance-vie, démembrement de propriété : une clef incontournable

Les fondamentaux juridiques de la gestion patrimoniale • Les régimes matrimoniaux • Le droit de propriété et le démembrement

• L’approche globale du patrimoine • La collecte des données • Les besoins des chefs d’entreprise • Savoir structurer un rapport d’audit • Un nouveau métier pour le cabinet

Pédagogie • Exposé` • Étude de cas • Échanges d'expériences • Débat • QCM de validation

> La gestion de patrimoine n° 2 : conséquences et principaux choix personnels Approfondissement droit de la famille – Complément sur l’analyse économique et la fiscalité patrimoniale Donner la capacité de finaliser complètement l'analyse patrimoniale du chef d'entreprise, en traitant les aspects approfondis et délicats du patrimoine : la succession, le juridique de l'assurance-vie, les

OPCVM, la défiscalisation. Le participant doit ainsi pouvoir détecter toutes les pistes et défendre son client face aux propositions isolées que ce dernier reçoit.

Objectifs

Contenu

• Posséder parfaitement toutes les connaissances indispensables. • Maîtriser l’analyse patrimoniale.

Valider la méthodologie de diagnostic et les approfondissements des connaissances essentielles.

• Posséder les bases de la stratégie de conseil.

Développement précis de la structure vue au cours précédent

Pédagogie

• Au plan civil, la succession (règle et structure) sera bien développée, ainsi que le statut et la protection du conjoint, la réforme des successions

• Exposé • Étude de cas • Échanges d'expériences • Mini-cas d’application • QCM de validation

La structure juridique de l’assurance-vie sera traitée (origine des fonds, remploi, clause bénéficiaire). • Au plan fiscal, la fiscalité des placements et les régimes de « défiscalisation »

Pour aller plus loin

Pré-requis

Les séminaires complémentaires pour suivre la formation (Références CFPC) GES132 – GES136

• GES131 • JT412

144

GES131/JT412

d'un outil méthodologique de type « guide questions/ réponses », afin de pouvoir mener un entretien patrimonial de A à Z. Il s'agit du premier niveau de l'approche patrimoniale, avec à la base la famille, et les composantes du patrimoine.

Expertcomptable

Le stage

1 jour

GES134

• Une analyse technique et comparative sera présentée, permettant de comparer les placements financiers entre eux, incluant les incidences fiscales • Au plan économique, une étude des fondamentaux de gestion patrimoniale sera réalisée : le risque sur les valeurs mobilières et les OPCVM, le TRI et ses limites • Des cas pratiques plus consistants permettront de réviser les notions vues sur les supports de formation des niveaux 1 et 2 (GES 131 et 134), afin de valider la capacité à traiter globalement une analyse patrimoniale, et à détecter enfin les pistes de travail et de conseil qui seront explorées dans les supports de formation (GES 132 et GES 136)

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


Gestion Expertcomptable

> La gestion de patrimoine n° 3 : approche conseil

1 jour

Mise en place d’un premier niveau d’action de conseil patrimonial – Maîtriser les stratégies de base Structurer très précisément la mise en place balisée de missions de conseil patrimonial client. Être capable d'exploiter le diagnostic patrimonial et de proposer les stratégies « de base » : défiscalisation, retraite, protection du conjoint, et

Objectifs

Contenu

• Disposer d’un guide pratique de mise en place du conseil patrimonial dans le cabinet.

Rappel et synthèse des connaissances des cours niveau 1 et 2 (GES 131 et 134)

• Connaître les principales stratégies exploitables concrètement et quotidiennement par l’expert-comptable. • Savoir apprécier et combiner les objectifs des clients.

Pré-requis GES131, JT412, GES134

Pour aller plus loin Les séminaires complémentaires pour suivre la formation (Références CFPC) GES 136

GES132

transmission. Sur un deuxième plan, il s'agit de bien prendre conscience des missions de premier niveau réalisables par le cabinet, et d'étudier les rapports à contrôler avec les autres professions du conseil (notaires et CGP).

Apprentissage d'un guide méthodologique de conseil complet. • Outils méthodologiques pour progresser dans les rendez-vous. • Organisation du cabinet autour des besoins essentiels et récurrents des clients

Stratégies juridiques, financières et fiscales : présentation d'un choix des stratégies les plus courantes • Étude de la retraite et du viager • Fiscalité des revenus et défiscalisations courantes • Immobilier et option IS

Traitement vertical et transversal des questions quotidiennes des clients

Validation et approfondissement des connaissances de diagnostic, avec solutions de conseil

Pédagogie

• Cas pratique liquidation d'une succession • Cas pratique protection du conjoint • Cas pratique optimisation rémunération et retraite • Cas pratique transmission entreprise

• Exposé • Étude de cas • Échanges d'expériences • QCM de validation

> La gestion de patrimoine n° 4 : perfectionnement, cas pratiques et actualisation

Expertcomptable

1 jour

Mise à jour globale des connaissances en conseil patrimonial – Jurisprudence – Traiter des cas pratiques plus complexes L'objectif initial est de faire le point sur l'ensemble de vos connaissances en conseil patrimonial et sur l’actualité du conseil patrimonial : loi, techniques, et jurisprudence. L'objectif majeur est de traiter ainsi des cas pratiques élaborés, et complexes. Il s'agit enfin de donner aux cabinets qui ont déjà une certaine pratique, des solutions de conseil pour satisfaire une clientèle plus exigeante, et de coller ainsi à l'actualité à forte valeur ajoutée.

GES136

Objectifs

Contenu

Optimisation économique : • rentabilité de la bourse

• Savoir optimiser les stratégies.

Point sur les connaissances essentielles

• Maîtriser les techniques de conseil atypiques.

• Société civile/choix juridiques et fiscaux • Les conventions matrimoniales : limites et liberté de ces conventions, procédure et coût • Contrats de mariages atypiques – protection de l’entreprise • Approfondissement du démembrement : la réversion d’usufruit, le quasi-usufruit • Les libéralités : les types de donations, les réductions de droits, les combinaisons

Optimisation du niveau de vie à la retraite : • rentabilité des cotisations obligatoires, de l’épargne d’entreprise (rente) • les solutions alternatives : immobilières, assurance-vie

• Être à jour de l’actualité du conseil patrimonial : loi, techniques, et jurisprudence.

Pédagogie • Exposé • Étude de cas • Échanges d'expériences • QCM de validation

Pré-requis GES131, JT412, GES134, GES132

Optimisation fiscale IR : • l’option à l’IS des sociétés civiles immobilières, le statut LMP/LMNP Optimisation successorale : • loi Dutreil – Jacob

Les grandes décisions de jurisprudence

Actualité du conseil patrimonial

• En assurance-vie, IR, ISF, régime matrimonial, libéralité et transmission

Nouveautés financières : • réforme du droit successoral • avancée du statut de CIF

Guide pratique des stratégies patrimoniales (niveau 2) Optimisation matrimoniale : • choix du régime, donation entre époux

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net

Outils pour le cabinet : • schéma du choix structurel de la relation affective (du concubinage au décès)

145


Gestion Expertcomptable

> Alerter vos clients sur leurs risques professionnels et environnementaux Les professionnels doivent être conscients des risques qui menacent les entreprises de manière généralisée dans le domaine des risques professionnels et plus ponctuellement dans le

domaine environnementale. Ils ont un rôle essentiel à jouer en tant que conseil de l’entreprise : alerte, mise à disposition de l’information réglementaire, accompagnement dans les mesures préventives…

Objectifs

Contenu

• Savoir identifier avec le client les risques professionnels de son entreprise et pouvoir l’aider à rédiger le document unique. • Être capable de lui conseiller les mesures à mettre en œuvre. • Connaître les entreprises à risques en matière environnementale. • Connaître les éléments clés de la législation environnementale. • Savoir accompagner l’entreprise dans la politique d’amélioration des performances environnementales. • Être capable de mesurer l’impact de ces questions sur les missions de l’expert-comptable dans le domaine du devoir de conseil et du développement des missions.

Les risques professionnels • Le contexte juridique de l’obligation de l’évolution des risques professionnels • La responsabilité civile et pénale du chef d’entreprise • L’accident du travail et la maladie professionnelle • Le document unique d’évaluation des risques • Les mesures de prévention • Les moyens d’éviter les mise en cause de responsabilité

Les risques environnementaux • Aperçu sur le contenu de la législation environnementale • Les entreprises à risques : les sociétés exploitant une installation classée, la remise en état des sols pollués, les PME concernées… • L’impact des risques environnementaux dans le cadre des transmissions d’entreprises

1 jour

GES147/JT409

• L’amélioration des performances environnementales : aide à la pérennité de l'entreprise • Les systèmes de management environnemental • Le développement durable : et la responsabilité sociétale des entreprises • Le rôle de l’expert-comptable face à ces risques professionnels et environnementaux • Le devoir de conseil • L’ouverture vers de nouvelles missions d’accompagnement

Pédagogie • Exposé • Étude de cas

Le stage

Collection Pratic’Experts

Diagnostic du contrôle interne dans les PME La collection "Pratic'experts" regroupe les outils de suivi et de diagnostic facilitant l'exercice des missions. Construits autour d'un générateur d'analyse combinatoire, ils permettent, à partir de renseignements fournis par l'utilisateur, de générer automatiquement états, rapports, notes de synthèse... Ce nouvel outil, directement inspiré de l’ouvrage institutionnel, permet à la profession de se doter d’une solution opérationnelle à la mise en œuvre du diagnostic du contrôle interne dans les PME, notamment dans sa première phase. Un rapport du diagnostic (complet ou ne recensant que les dysfonctionnements), automatiquement généré sous word, permet de proposer des améliorations pour gagner en efficacité sur les processus décisionnels et minimiser les risques de non contrôle et d’inexactitude sur les données financières. Abonnement annuel renouvelable par tacite reconduction ECM - Edition 2009 - Abonnement annuel : 99 euros HT (118,40 euros TTC). Configuration minimale requise : Windows XP SP3 et supérieur.

www.experts-comptables.fr/boutique

146

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


Gestion > Création d’entreprise : structurer et développer l’offre du cabinet Le potentiel de développement induit par la création d'entreprise et le mouvement haussier du marché en ce domaine peut permettre d'accentuer la croissance de son cabinet. Le développement par une spécialisation et la création d'un réseau peut être

très intéressant dans le cadre d'une implantation dans un tissu économique local. La maîtrise des principaux leviers en ce domaine permettra aisément au cabinet de s'insérer sur un marché très porteur et vecteur de croissance interne.

Objectifs

Contenu

• Connaître le marché de la création.

État du marché de la création

• Être à même de se positionner sur ce marché. • Savoir construire l’offre technique et commerciale de la mission. • Savoir mettre en place l'organisation au sein du cabinet.

Pédagogie • Exposé • Échanges d'expériences • QCM de validation • Analyse de documentation

Pour aller plus loin Les séminaires complémentaires pour suivre la formation (Références CFPC) GES122/JT401 – REC304/JT105 – FIS105/JT305 GES343/JT400 – GES348/JT407

Expertcomptable

1 jour

GES153

• Les types de créations • Les opportunités de croissance pour les cabinets • Les actions en faveur de la création d’entreprise • Statistiques et analyse des facteurs de risques

L’environnement de la création d’entreprise • Les partenaires de la création d’entreprise • Quels sont les réseaux à développer • Ciblage par type de création • Les attentes du marché • Les opportunités/Les risques • Les synergies entre les professionnels de la création d’entreprise • Rappel des règles déontologiques • Responsabilités

Comment orienter son cabinet • Organisation • Formation

L’organisation administrative • Structurer son offre • Création de dossiers références/Modèles • Choisir ses outils • Préparer l’après création

Les 10 facteurs clefs de réussite des créateurs • Le professionnalisme • L’adéquation homme projet • Étude du marché • Besoin de financement • Étude de rentabilité • Connaissance du point mort • Démarche commerciale • Trouver la structure juridique adaptée • Suivi de gestion • Les échanges d’expériences/Les réseaux

Aspects techniques • Rappel des bases des fondamentaux de la création

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net

147


Gestion

> Conduire vos missions liées à la transmission d’entreprise Ce séminaire est axé sur la conduite de la mission liée à la transmission d'entreprise. Il rappelle clairement la démarche à suivre pour optimiser une transmission, du côté repreneur ou cédant, en traitant

de l'évaluation de l'entreprise mais sans approfondir les questions fiscales faisant l'objet d'autres modules. Ce séminaire doit faciliter l'accès de l'ensemble des experts-comptables à ces missions particulières.

Objectifs

Contenu

• Savoir identifier les différentes missions.

Le marché de la transmission

• Savoir cibler les objectifs et points clés. • Avoir une démarche méthodologique, savoir utiliser les outils. • Connaître les sites traitant de la transmission.

Expertcomptable

1 jour

GES157/JT403

• Contexte : population concernée, entreprises et dirigeants, évolution • Les intervenants : professionnels, intermédiaires • Analyse des études et des enquêtes • Contexte général : évolutions réglementaires et économiques

Les missions de l'expert-comptable • Cadre réglementaire • Respect du Code de déontologie • Les lettres de missions

Démarche concrète de l'expert-comptable : assistance au client repreneur ou cédant

Pédagogie • Exposé • Échanges d'expériences • Mini-cas d'application • Analyse de documentation

• Prise de connaissance et préparation de l'entreprise • Établissement du dossier de présentation • Évaluation et prix • Audit d'acquisition, VDD • Interventions finales et accompagnement post cession

Condition de réussite de la mission de transmission • Conditions liées au projet lui-même • Conditions liées à la qualité de la relation client/expert-comptable • L'importance du facteur temps

Le stage

> Les assurances de l’entreprise et le devoir de conseil Nombreux sont les chefs d'entreprise qui n'ont pas conscience que leur entreprise est mal ou pas suffisamment assurée. Pouvoir conduire un premier audit des assurances de vos clients et

maîtriser les fondamentaux de la terminologie et du fonctionnement des assurances pour dialoguer avec les assureurs vous permettra d'assurer votre rôle de conseil.

Objectifs

Contenu

• Être à même d'identifier les principaux risques chez les clients.

Présentation et définitions

• Maîtriser une méthodologie d’audit des assurances. • Connaître le langage et le fonctionnement des assurances. • Savoir déchiffrer un contrat d’assurance.

1 jour

GES158/JT402

La méthodologie d’audit des risques

• La gestion des risques de l'entreprise • L’assurance des biens de l’entreprise • L’assurance des responsabilités de l’entreprise • Les points sensibles • Assurance des surcharges patronales en cas d’accident du travail • La prévoyance complémentaire des salariés

Les retraites complémentaires des salariés et non-salariés

Expertcomptable

• L’identification des risques • Les procédures de couverture • L’analyse des contrats d’assurance

Pédagogie • Exposé

Le stage

• La garantie « Homme Clé » • Les indices d’alerte

148

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


Gestion > Le développement durable en action : le devoir de conseil

Expertcomptable

1 jour

Un champ de nouvelles missions pour l’expert-comptable De nouvelles contraintes environnementales, fiscales, économiques et sociales apparaissent régulièrement et les entreprises sont amenées à s’y adapter de gré ou de force pour assurer la croissance de leur activité et assumer ainsi avec responsabilité leur rôle d’acteur de développement.

Les experts-comptables ont un rôle essentiel à jouer auprès de leurs clients pour les accompagner dans cette démarche. Il s’agit du devoir de conseil de l’expert-comptable.

GES160

Objectifs

Contenu

• Connaître les évolutions majeures du contexte global et local de l’activité économique en lien avec le social et l’environnement.

Introduction – La problématique écologique, sociale et économique actuelle

• Connaître les nouvelles obligations des entreprises pour prendre en compte les impératifs environnementaux, sociaux et économiques.

Le développement durable : qu’est-ce et pour quels enjeux ? Le contexte : Une prise de conscience • D’une responsabilité des nations à une responsabilité individuelle • Des objectifs ambitieux Le développement durable • Définition • Illustration

• Être capable de bâtir un argumentaire à l’attention du dirigeant d’entreprise au-delà du respect de la réglementation en vigueur et mettre en avant les démarches volontaires.

Les enjeux • Pour la société • Pour la PME

• Savoir décrire le cadre d’une démarche stratégique d’une activité en lien avec les impératifs environnementaux, sociaux et économiques et aider l’entreprise à faire un premier état des lieux de la prise en compte des caractéristiques du développement durable dans son activité.

Le diagnostic développement durable • Les préalables • Les outils diagnostic • Les parties prenantes • La matrice d’évaluation

• Intégrer le conseil en matière de développement durable dans les missions de l’expert-comptable.

Les missions de l’expert-comptable

Les outils de gestion de la démarche : une mission pour l’expert-comptable ? Introduction – Une démarche qui s’inscrit dans une stratégie

Le tableau de bord de mesure de la performance • La construction du tableau • Les indicateurs/parties prenantes • Le tableau de bord

Élargissement de la mission de base et devoir de conseil • Actions de sensibilisation ou obligation de conseil ? • Le DD dans nos missions comptables, fiscales et sociales Quelques exemples de missions de conseil • Ingénierie d’accompagnent de la démarche • Missions de conseil dans le cadre de la mission « comptable » • Exemples de missions de conseil spécifiques au DD Lettre de mission et responsabilité

Conclusion – Commencez à vous initier au travers de votre cabinet

Pédagogie • Exposé • Tests d'auto-évaluation • Échanges d'expériences • Mini-cas d'application • QCM de validation

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net

149


Gestion

> Aider son client à surmonter une crise dans son entreprise

Expertcomptable

1 jour

GES163

Objectifs

Contenu

• Rappeler les enjeux généraux de la crise.

Appréhender une situation de crise

• Diagnostiquer les impacts de la crise selon le profil d'une entreprise. • Aider le client à mettre en place un plan d'actions adaptées aux causes structurelles ou conjoncturelles. • Connaître les dispositifs anti crise : éléments du Plan de relance, médiation du crédit et négociations bancaire, procédures de sauvegarde, ... • Savoir profiter des opportunités en temps de crise. • Savoir communiquer.

Pédagogie • Exposé • Mini-cas d'application

Communiquer en interne et en externe

• Qu’est-ce qu’une crise ? • Les opportunités d’une crise (une aubaine contre la « courbe de deuil ») • Les mauvais réflexes (déni, peurs, isolement. Aspect émotionnels, précipitation…) • Comment anticiper • Caractéristiques de la gestion de crise • Les points clés (méthodologie, rôle fondamental du leader)

• Rappels de principes de communication • L’impact du leader et son implication • Comment conserver la confiance en interne et en externe (anticipation, clarté, authenticité, engagement) • Définir clairement les messages clés • La communication interne • La communication externe (fournisseurs, banques, institutions, clients…)

Sortie de crise et veille

Manager la crise

Situations de négociation

• Analyse des causes : internes ou externes, permanentes ou conjoncturelles • Analyse des risques et des opportunités. Scénarios catastrophes • Confirmer la vision et les axes clés de la stratégie • Impliquer ses équipes • Rechercher des axes solutions nouveaux • Définir un plan, des projets et des acteurs • S’impliquer dans le suivi

• Rappel de principes basiques de négociation constructive • Pièges classiques en négociation • Définir ce que l’on veut obtenir et établir des positions de repli • Comprendre et prendre en compte les intentions et les limites de son interlocuteur • Créer et maintenir un contexte positif de recherche de solution

Collaborateur

1 jour

> Accompagner l’auto-entrepreneur Il s'agit d'une nouvelle mission pour les cabinets d'EC. Le fait d'accompagner les créateurs sous cette forme d'entreprise permet de continuer cet accompagnement auprès de ceux qui developperons leur activité. S'agissant d'une mission structurée elle est facturable

Objectifs

Contenu

Pédagogie

• Connaître le dispositif de l'auto entrepreneur.

• Historique

• Exposé • Étude de cas • Tests d'auto-évaluation • Échanges d'expériences • QCM de validation

• Identifier les caractéristiques de la population cible. • Maîtriser les avantages et inconvénients de ce statut.

• État des lieux : nombre d'auto-entrepreneurs, catégorie, type d'entreprise • Rappel des statuts fiscaux et comptables existants

• Aider au démarrage.

• Connaissance du statut juridique, fiscal, comptable, social

• Assister le client dans le lancement de l'activité.

• Rappel des obligations fiscales, comptables, sociales et réglementaires

• Gérer les changements de statut.

• Analyse détaillée des avantages et inconvénients sous les différentes aspects

GES161

• Le lancement : le projet, la stratégie, les objectifs, le plan de financement, les formalités sur internet • L'accompagnement : les registres, les suivis des chiffres, la déclaration IR, les outils • Le changement de statut • La fin de mission : rapport, conseil

150

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


Gestion Collaborateur

1 jour

> Faire parler le bilan de la petite entreprise Présenter les comptes annuels d'une TPE nécessite d'en extraire les éléments clés en termes d'analyse financière et de les présenter de manière claire et pédagogique aux dirigeants en faisant apparaître les équilibres essentiels du bilan, les ratios

Objectifs

Contenu

Pédagogie

• Comprendre l’utilité d’une analyse du bilan de l’entreprise.

Introduction

• Exposé • Étude de cas

• Maîtriser les fondamentaux de l’analyse financière. • Savoir analyser les comptes d'une TPE. • Savoir présenter les résultats au client. • Expliquer les variations de la trésorerie ; haut de bilan et bas de bilan.

GES201

significatifs du compte de résultat, les évolutions de la trésorerie. Faire prendre conscience de l'intérêt renforcé attaché par les tiers à la qualité du bilan des TPE consécutivement à la crise née fin 2008.

• Utilité de l’analyse des comptes pour le chef d’entreprise • Organiser la mission

Analyse par les ratios • Les soldes intermédiaires de gestion • Les autres ratios

Analyse par les flux • Équilibre financier de l’entreprise • Les tableaux de flux de trésorerie

Méthodologie de traitement d’un dossier • Les points clés du diagnostic

Synthèse et rapport • Le rapport écrit • La présentation au client (utilisation de l’informatique) • mise en œuvre d'un logiciel de présentation

Collaborateur

1 jour

> Connaître les coûts pour piloter l’entreprise La comptabilité de gestion (autrefois appelée analyse des coûts), a pour objet la mesure et l'analyse des coûts d'une entreprise. La comptabilité de gestion permet de calculer le coût d'une activité, d'une gamme de services, de services rendus dans

Objectifs

Contenu

• Connaître les différentes méthodes de la comptabilité de gestion pour le calcul des coûts.

Préambule

• Savoir quelles méthodes utiliser pour les PME de service. • Savoir calculer des coûts et tirer les conséquences des résultats des calculs, notamment par rapport à la fixation de prix. • Comprendre la relation entre prix et coûts.

Pour aller plus loin Les séminaires complémentaires pour suivre la formation (Références CFPC) GES342

une région... et de constater les services qui laissent les meilleures (ou les moins bonnes) marges bénéficiaires. Le séminaire doit permettre la mise en œuvre de missions nouvelles au sein du cabinet

• Un constat • L'inconstance de la valeur • La comptabilité

Calcul des coûts • Qu'est-ce qu'un coût ? • Coûts complets • Coûts partiels • Autres méthodes

GES202/JT416

Mise en pratique • La comptabilité de gestion • Objectifs de la comptabilité de gestion • La comptabilité de gestion en fonction – De l'activité – Des objectifs

Optimisation de la mission du cabinet • Les enjeux • La méthodologie de la mission • Les outils informatiques • Les moyens extra comptables : – Cas pratiques

Pédagogie • Exposé • Étude de cas • Travail en sous-groupes • Mini cas d'application • QCM de validation

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net

Le stage

151


Gestion Collaborateur

> Repenser la mission TPE pour l’utilité client et la performance du cabinet Pour les dirigeant de TPE, l’expert-comptable est le conseiller privilégié voire unique. Leur demande est multiple et complète : • dans le domaine comptable : mission d’établissement des comptes annuels et déclarations fiscales précédée le plus souvent de l’organisation et de la tenue de leur comptabilité, • dans le domaine social : gestion des paies mais également aide dans la rédaction des contrats de travail quelquefois très spécifiques, aide à des licenciements …, • dans le domaine juridique : mission de secrétariat juridique mais aussi assistance éventuelle en matière juridique, • dans le domaine financier : aide à l’obtention des financements mais aussi aide à la gestion de leur patrimoine.

Mais le contexte des TPE, c’est aussi : • une faculté contributive faible, • une organisation interne légère, • un encadrement administratif le plus souvent inexistant. Enfin le marché des TPE, c’est également : • une multitude d’entités de secteurs d’activité différents et de natures différentes, • un secteur très concurrencé. La mission de l’expert-comptable doit donc être « pensée » pour répondre à ces attentes dans le meilleur rapport coût/satisfaction des clients.

Objectifs

Contenu

• Savoir faire la typologie des TPE : tout en étant TPE en termes de taille, un commerçant est différent d’une start up dans les technologies, d’une profession libérale, ...

• Connaître le marché des TPE – Vue d’ensemble (caractéristiques communes) – Zooms sur certains sous-marchés

• Aider les professionnels à segmenter leurs clientèle en vue d’optimiser les process internes au cabinet : spécialisation par pôles, méthodologies sectorielles, … • Savoir identifier les demandes des clients et « packager » la mission la mieux adaptées à son attente, de la plus simple à la plus complète : la « full » mission doit être détaillée pour être mieux vendue au client. • Savoir optimiser les process comptables par la mise en place des méthodes adaptées (compta de trésorerie ...), par l’utilisation des technologies (logiciels sectoriels, logiciels ouverts aux clients …), par la chasse aux « gaspis » (temps de traitement ou de révision inutiles, redondants, injustifiés).

1 jour

GES203

– Point sur les normes : quelles sont les véritables obligations pour une TPE ? – Comment allier efficacité et sécurité sur ces missions ?

Les préalables

• Comment adapter le cabinet à ce marché – Repenser l’offre dédiée aux TPE – Repenser l’organisation et les modes de production • Repenser l’offre TPE – Bien comprendre les attentes des TPE pour mieux y répondre – Les besoins – Le prix – L’approche « low costs » – Analyser puis organiser le portefeuille de clients TPE du cabinet – Concevoir des offres dédiées aux TPE – Définir une offre standard globale pour les TPE (compta, gestion, paie) – Les contours de l’offre – Les compléments possibles

• Organiser le cabinet pour ces missions – Mettre en place une organisation et des procédures adaptées – Revoir les modes de production et l’organisation de l’équipe – Créer des outils internes pour rationaliser les pratiques

Les outils et publications proposés par le CSO • Comment utiliser les outils ECM pour les TPE ? – Lettres de mission – Dossiers de travail numériques – Les outils tableaux de bord (CSO) – Les autres outils et publications

• Repenser l’organisation du cabinet et les modes de production – Les particularités techniques des missions pour les TPE – Comment alléger certains travaux comptables : le point sur les allègements d’obligations

Pédagogie • Exposé • Échanges d'expériences • Mini-cas d'application • QCM de validation

• Etre capable de développer l’offre conseil par la mise en place d’outils simples et peu coûteux ; alertes conseil à partir des plans comptables, logiciels de gestion intégrés aux logiciels comptables, produits conseil packagés.

152

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


Gestion > 5 à 10 points pour assurer le suivi du dossier client en procédures collectives Grâce à ce séminaire le participant connaîtra les principes de base des procédures préventives et collectives. Il saura assister le client dans la production des documents nécessaires à l’ouverture

Collaborateur

1 jour

GES204

de ces procédures. Il mesurera l’impact d’une ouverture de procédure collective sur la gestion de l’entreprise et saura adapter le suivi du dossier en conséquence.

Objectifs

Contenu

• Savoir différentier les procédures préventives et collectives pour le traitement des entreprises en difficulté.

Présentation synthétique des différentes procédures de traitement des difficultés des entreprises

• Être capable de collecter et/ou produire les documents nécessaires au montage du dossier de demande d’ouverture d’une procédure auprès du tribunal de commerce.

Préparation du dossier de demande d'ouverture de la procédure

• Maîtriser l’impact de l’ouverture de la procédure sur le dossier du client.

Pédagogie • Exposé • Étude de cas • QCM de validation

• Critères de choix • Impact pour le dirigeant et l'entreprise • De mandat ad hoc ou de conciliation • De sauvegarde • De redressement judiciaire ou de liquidation judiciaire

Réorganisation du dossier en cas de procédure collective • Déclarations sociales et de TVA • Distinction du passif avant et après jugement • Contrôle du passif produit

Suivi du plan de sauvegarde ou de continuation • Reclassement des dettes • Gestion des remises de dettes • Détermination des dividendes périodiques à payer

Addendum • Préparation d'un dossier de présentation d'une offre de reprise d'un fonds auprès du Tribunal de commerce

Collaborateur

1 jour

> Établir un résultat flash et un tableau de bord Ce thème était à l'ordre du jour du congrès 2008 et a fait l'objet d'un atelier. Force est de constater que la mission principale de l'expert-comptable tend à diminuer. Dans ce contexte, l'obligation pour les cabinets de diversifier leur offre est un enjeu majeur. Les clients attendent aujourd'hui des conseils

en gestion et le suivi au jour le jour et prévisionnel de leur expert-comptable. Mais le cabinet est-il prêt ? Ce séminaire propose d'outiller les cabinets pour répondre à ces nouveaux besoins identifiés en particulier dans les PME.

Objectifs

Contenu

• Comprendre l’utilité de ces produits pour le chef d’entreprise. • Maîtriser l'argumentaire de vente de ces missions. • Maîtriser les techniques d’élaboration. • Connaître les principaux outils. • Savoir présenter les documents au client.

Nécessité pour les entreprises de suivre leur gestion au quotidien

Pédagogie • Exposé • Étude de cas • Tests d'auto-évaluation • Échanges d'expériences

• L'information comptable • Les outils liés aux logiciels comptables ne sont pas adaptés

Connaître son résultat au fur et à mesure et le résultat prévisionnel évolutif : Le résultat Flash • Contenu • Limites et risques • L'élaboration en début d'exercice • Le suivi et l'adaptation • La comparaison avec les résultats définitifs • Outils possibles

GES342

• Qualité d'un tableau de bord • Le choix des indicateurs – Choix par l'expert-comptable (conseils de gestion) – Choix par l'entité (stratégie et activité) • La recherche de l'information • L'adaptation permanente aux besoins • La communication dans l'entreprise • Outils possibles

Organisation de la mission • Les normes à respecter • La lettre de mission • Le rapport • Comment « vendre » le « produit »

L'informatique et Internet comme outils de transmission

Vérifier le respect des objectifs de l'entreprise : Le tableau de bord de gestion

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net

153


Gestion Collaborateur

2 jours

> La mission d’assistance à la création d’entreprise Créer une entreprise est une opération risquée. Il est donc essentiel de disposer, à cette occasion, de conseils éclairés. Le projet est-il viable? Le financement est-il réaliste? Quelle structure juridique choisir? Autant de questions que le créateur doit pouvoir confronter avec un conseil indépendant. Ce séminaire qui s'adresse aux responsables de dossiers leur permet, tout d'abord, de prendre

GES343/JT400

conscience des enjeux, qu'ils soient financiers ou personnels, d'une création d'entreprise. Toutes les dimensions de la création sont étudiées afin de donner aux collaborateurs une vision globale de l'opération. Des outils opérationnels sont proposés et un cas concret est étudié tout au long du séminaire pour mettre les collaborateurs en situation concrète.

Objectifs

Contenu

• Modalités de financements externes • Plan de financement et budget prévisionnel

• Comprendre comment le cabinet peut assister le créateur d’entreprise dans sa démarche.

Le marché de la création d’entreprise

Choix de la forme juridique

• Données statistiques • Enjeux pour les cabinets • Rappel des règles déontologiques/ Responsabilité

• Dimensions fiscale, sociale, patrimoniale • Analyse multicritères

La problématique de la création d’entreprise

• Démarche commerciale • Création d’un dossier-type • Lettre de mission

• Maîtriser tous les aspects du projet : humain, commercial, financier, organisation, juridique, fiscal,... • Être capable d'optimiser et de rentabiliser la démarche. • Savoir utiliser les outils de l’Ordre.

Organisation et développement de la mission au sein du cabinet

• Définition du projet • Le couple projet/créateur • Aspects commerciaux et humains

Validation de la faisabilité du projet • Bilan et compte de résultat prévisionnels • Équilibre financier

Financement de l’opération • Apports du créateur

Pédagogie • Exposé • Étude de cas • Mini-cas d’application

Le stage

Collaborateur

1 jour

> Monter un business-plan Participer à la construction d’un business-plan constitue, sans nul doute, un travail difficile mais intéressant pour un professionnel. Il lui permet à la fois de mettre en œuvre des compétences techniques et de faire ainsi la preuve de ses connaissances, mais aussi de mener une réflexion approfondie quant aux hypothèses à retenir ; le business-plan consistant à

formaliser les choix politiques de la direction de l’entreprise. Par ailleurs, ces opportunités constituent une diversification intéressante pour la profession et un moyen de démontrer notre compétence en dehors du champ de la comptabilité traditionnelle.

Objectifs

Contenu

• Connaître les composantes d'un business plan. • Être capable d'appliquer une méthodologie opérationnelle d'élaboration. • Être sensibilisé à l'importance du respect de la norme de l’Ordre relative à la mission d’assistance à l’établissement des comptes prévisionnels. • Savoir identifier et résoudre les principales difficultés pratiques. • Connaître les principaux outils informatiques.

Qu’est-ce qu'un business-plan ?

GES348/JT407

La présentation du projet • Le produit • La stratégie • L’équipe de direction et le management des ressources humaines • Le financement de l’opération

• Objectifs du business-plan • Comparaison avec d’autres instruments

La participation à l'élaboration d'un business-plan est-elle une mission normalisée ? • Les nouvelles normes dans un cadre conceptuel • Le choix de la mission • Les impacts sur la mission

Pédagogie • Étude de cas

Le stage

L’organisation de la mission • Organisation de la mission au sein du cabinet • Le rôle de l’informatique • Le business-plan type

Pour aller plus loin Les séminaires complémentaires pour suivre la formation (Références CFPC) GES342

154

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


Gestion Collaborateur

> Accompagner l’entreprise dans ses recherches de financement Financer les besoins de l'entreprise ! telle est l'une des problématiques majeures des clients des cabinets : besoin d'investir bien sûr, mais aussi besoin de financer son cycle d'exploitation, ses stocks et son crédit client, ses périodes de sous activité saisonnière, son développement à l'export, sa R et D... Accompagner les

clients des cabinets dans ce méandre de solutions financières parfois complexes, voir anticiper les financements à mettre en place en fonction des évolutions pressenties ou voulues par son dirigeant : de quoi renforcer le rôle de conseil de l'expert-comptable et donner de la valeur ajoutée à sa mission !

Objectifs

Contenu

• Maîtriser les fondamentaux financiers de l'entreprise : les grands équilibres à préserver : Fond de roulement, Besoin en Fond de Roulement et Trésorerie.

Rappel des objectifs

• Connaître l'apport du tableau de financement dans l'analyse des besoins financiers de l'entreprise. • Connaître le financement du haut de bilan et des besoins d'investissement : taux fixes, variables, mixtes, cap, swap et tunnel, frais, garanties... • Connaître le financement du bas de bilan et du cycle d'exploitation : escompte, loi Dailly et découvert bancaire : taux, frais, commissions, garanties... • Connaître l'affacturage et l'assurance crédit. • Connaître les financements et systèmes spécifiques : à l'export, pour la R et D, pour le créateur, le médiateur du crédit... • Connaître les cotations et scorings, rôles et mécanismes : Cote Banque de France, Sfac...

• Préambule • Mission d’accompagnement du chef d’entreprise – lors de la création – pour financer un investissement, une croissance interne ou externe – lors d’une phase difficile

Sensibilisation du chef d’entreprise aux fondamentaux financiers • Rappel des grands équilibres du bilan • Notions de fond de roulement et besoin en fond de roulement • Le point mort (si PM non atteint : pas de trésorerie dégagée) • Le plan de trésorerie et compte de résultat prévisionnel • Le tableau de financement

Sensibilisation du chef d’entreprise aux différents modes de financements • Préambule – Comment présenter un dossier de demande de financement – Adapter le type de financement à l’investissement envisagé • Haut de bilan – Quels investissements (Définition des investissements concernés, Constitution du dossier) – Moyens de financement

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net

2 jours

GES350

– Obligations de l’emprunteur (« covenants ») • Autres financements – Rappel de quelques notions : swap de taux, cap, collar ou tunnel – Quels investissements – Moyens de financement traditionnels (Épargne personnelle, Aides ou subventions (ex : aides dans le cadre d’OSEO), Prêts d’honneur, Emprunt bancaire : Exemple d’outils de simulation) – Crédit-bail – Location-financière (évolutive ou non)

Sensibilisation du chef d’entreprise aux différents modes de financement du cycle d’exploitation • Escompte : avantages et limites • Dailly : avantages et limites • Découvert : avantages et limites • Affacturage – Notifié : avantages et limites – Non notifié (ou « confidentiel ») : avantages et limites

Cas pratique : exemple de construction d’une proposition d’une mission d’accompagnement

Pédagogie • Exposé • Étude de cas

155


Fiscalité

édito UNE

OFFRE

COMPLÈTE

!

vec plus de 40 formations et, à ce jour, 5 « Flashs », c’est un panorama complet de la problématique fiscale qui vous est proposé dans ce catalogue. Que vous soyez expert-comptable et souhaitiez vous spécialiser dans un domaine particulier (immobilier, groupes de sociétés, transmission d’entreprises,…), ou collaborateur soucieux de parfaire votre formation, vous trouverez le séminaire qui vous conviendra.

A

Pour la première fois trois supports en e-learning vous sont proposés : • « Le paquet TVA 2010 : préparons-nous aux nouvelles règles applicables en matière de territorialité des services » (FLA 029) ; • « Comprendre et remplir les déclarations fiscales annuelles de l’entreprise » (FIS 336), formation existant également en présentiel ; • et aussi, le nouveau module en ligne « Fiscalité – pré requis e-learning » (FIS 337) pour permettre aux non initiés de découvrir des notions de fiscalité. Enfin, un parcours fiscal pour une remise à niveau des connaissances devrait permettre aux collaborateurs intégrant le cabinet de passer de la théorie à la pratique. Attention !!! Renseignez-vous quant à l’homologation éventuelle de certaines formations dans le cadre de l’obligation de formation des commissaires aux comptes ;13 formations ont été homologuées au moment de la publication de ce catalogue.

156

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


Fiscalité

LISTE

DES

SÉMINAIRES

E X P E R T S - C O M P TA B L E S

CET : aspects pratiques FLA033

FORMATION HOMOLOGUÉE

CAC

159

Réforme de la TVA immobilière : modalités pratiques FLA034

159

Le paquet TVA 2010 : préparons-nous aux nouvelles règles applicables en matière de territorialité des services (e-learning) FLA029

160

Fiscalité de l’investissement locatif : nu et meublé FLA017

160

Utiliser la défiscalisation dans les DOM, déjouer les pièges FLA031

161

Loi de finances 2011 FIS101/JT321

FORMATION

161

Changement de régime fiscal : opportunités et difficultés FIS102

FORMATION

162

Comprendre et maîtriser l’intégration fiscale FIS103

FORMATION

163

HOMOLOGUÉE

HOMOLOGUÉE

HOMOLOGUÉE

CAC CAC CAC

Fiscalité des dirigeants et de l’entreprise individuelle FIS105/JT305

164

Maîtriser le formalisme de la TVA intracommunautaire et les transferts avec les pays tiers FIS107

FORMATION

Comprendre et appliquer les conventions fiscales internationales FIS109/JT311

FORMATION

Missions auprès des groupes de sociétés : aspect fiscal FIS110/JT306

FORMATION

HOMOLOGUÉE

HOMOLOGUÉE

HOMOLOGUÉE

CAC CAC CAC

165 166 167

Contrôle et contentieux fiscaux : principes et pratiques FIS113/JT304

167

Fiscalité des sociétés holding FIS115

168

Actualité fiscale FIS116

168

De la fusion à la TUP : maîtriser fiscalement les restructurations FIS117

FORMATION

Détecter les risques fiscaux de l’entreprise FIS121/JT302

FORMATION

HOMOLOGUÉE

HOMOLOGUÉE

CAC CAC

169 169

Optimiser la gestion fiscale de la PME FIS122

170

ISF : prendre les bonnes options FIS123

171

Impôt sur le revenu : maîtriser les opportunités fiscales FIS124

172

Les risques liés à la TVA FIS130

FORMATION

Fiscalité des titres de sociétés : acquisition, gestion, cession FIS132

FORMATION

HOMOLOGUÉE

HOMOLOGUÉE

CAC CAC

173 174

Assurer la mission fiscale dans les associations FIS141/JT308

174

Les sociétés civiles de gestion immobilière : intérêts et difficultés FIS142/JT309

175

Fiscalité des constructeurs et marchands de biens FIS143

FORMATION

Fiscalité immobilière : approfondissements et particularités FIS144

FORMATION

HOMOLOGUÉE

HOMOLOGUÉE

CAC CAC

175 176

Le démembrement de propriété : outil d’optimisation fiscale FIS145

176

Optimisation fiscale de la transmission d’entreprise FIS147

177

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net

157


Fiscalité

Innovation et recherche : profiter des opportunités fiscales FIS148

177

Les crédits d’impôt : votre devoir de conseil FIS151

178

Fiscalité des plus-values : maîtriser les exonérations FIS153

179

L’immobilier d’entreprise : les erreurs à ne pas commettre FIS154

179

Acquisition-cession d’entreprise (aspects juridiques et fiscaux) FIS155

180

CET : appréhender, déclarer, contrôler FIS157

181

C O L L A B O R AT E U R S

Les quinze-vingt questions fiscales à maîtriser FIS301

182

Maîtriser le formalisme fiscal pour prévenir les sanctions FIS322

183

Maîtriser les difficultés d’application de la TVA FIS324/PRE206/PFI104

183

Maîtriser les difficultés de la détermination du résultat fiscal BIC/IS FIS328/PFI103

184

Impôt sur le revenu : comprendre et préparer la déclaration FIS329/PFI101

185

Plus-values et transmission d’entreprise FIS330

186

Initiation à la fiscalité des TPE/PME FIS331

186

Les sociétés civiles de gestion immobilière : aspects juridiques, fiscaux et comptables FIS332

187

Droits d’enregistrement : ce qu’il faut savoir FIS334/PFI1022

187

Comprendre et remplir les déclarations fiscales annuelles de l’entreprise FIS335

188

Comprendre et remplir les déclarations fiscales annuelles de l’entreprise (e-learning) FIS336

189

Fiscalité – Prérequis (e-learning) FIS337

190

La pratique des principaux impôts : consolider vos connaissances PFI100

191

A U T R E S FO R M AT I O N S

Accompagner la cessation volontaire d’activité JUR335

158

205

S’initier à la fiscalité MAN252

66

Les risques liés aux comptabilités informatisées REC103

55

Rapprochement ou restructuration de PME : faire le bon choix REC121

55

Optimiser le traitement des dossiers des TPE REC304/JT105

96

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


Fiscalité Expert-comptable Commissaire aux comptes

> CET : aspects pratiques Après la taxe professionnelle, c’est aujourd’hui à la contribution économique territoriale (CET) que sont confrontées les entreprises depuis le 1er janvier 2010. Le temps vous manque pour une lecture approfondie de cette réforme ? Ce flash vous aidera à maîtriser cette nouvelle contribution. D’abord pédagogique, ce

Contenu

• Connaître les principes de base de la nouvelle contribution. • Connaître la composition de la CET : CFE et CVAE. • Avoir une bonne visibilité du calendrier. • Maîtriser les modalités déclaratives et de paiement.

Présentation générale de la réforme de la taxe professionnelle

Pour aller plus loin Les séminaires complémentaires pour suivre la formation (Références CFPC) FIS157

FLA033

séminaire rappelle les principes de base en mettant en exergue les changements par rapport à la taxe professionnelle, il constitue également un outil pratique, schémas à l’appui, afin de donner une meilleure visibilité du calendrier de la réforme concernant les modalités déclaratives et de paiement.

Objectifs

1/2 jour

FORMATE ION HOMOLOGUÉ

CAC

Cette nouvelle contribution est composée de deux taxes : • La contribution foncière des entreprises • Cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises

Les mesures d’encadrement de la CET • Dégrèvement et plafonnement de la contribution économique territoriale • Imposition forfaitaire des entreprises de réseau – L'IFER

@ Produit ECM disponible

Expert-comptable

1/2 jour

> Réforme de la TVA immobilière : modalités pratiques S'agissant des immeubles, la France continuait d'appliquer en matière de TVA une réglementation interne. L'article 16 de la loi de finances rectificative pour 2010 conduit à l'harmonisation du droit français avec la Directive 2006/112/CE. Il importe de maîtriser cette réforme applicable à

compter du 11/03/2010 en regard notamment de ses implications en matière de régime des marchands de biens et d'élargissement du champ de la TVA. Parallèlement, il convient de connaître les dispositions transitoires pour assurer une mission de conseil appropriée auprès des professionnels de l'immobilier.

FLA034

Objectifs

Contenu

Achats reventes de terrains à bâtir et lotissements

• Maîtriser les nouvelles règles en matière de TVA immobilière applicable depuis le 11 mars 2010. • Gérer le nouveau périmètre de taxation et ses conséquences sur les opérations immobilières. • Connaître les nouvelles modalités de déclaration et d'imposition. • Analyser les conséquences de cette réforme sur les droits d'enregistrement. • Analyser les conséquences de cette réforme chez les professionnels promoteurs constructeurs, marchands de biens et lotisseurs.

Grands principes de la réforme

• Spécificité de l'activité • Achat du terrain à bâtir • Revente du terrain à bâtir • Mutations successives de terrains

• Caractéristiques générales du nouveau régime • Champ d'application étendu • Dissociation entre le régime des droits d'enregistrement et celui de la T.V.A.

Opérations de construction vente

Points particuliers • Travaux immobiliers • Opérations sur terrains inconstructibles

• Achat du terrain à bâtir • Construction de l'immeuble • Vente de l'immeuble • Livraison à soi-même

Achat revente d'immeubles bâtis • Suppression du régime des marchands de biens • Régime de faveur des droits d'enregistrement • Option à la T.V.A. • Opérations de rénovation

Pédagogie • Exposé

Pour aller plus loin Les séminaires complémentaires pour suivre la formation (Références CFPC) FIS143 – FIS144

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net

159


Fiscalité > Le paquet TVA 2010 : préparons-nous aux nouvelles règles applicables en matière de territorialité des services (e-learning)

Expertcomptable

FLA029

Le paquet de TVA entrera en vigueur au 1er janvier 2010. L’objectif de ce module est de gérer les modifications des règles de territorialité dans le but de pouvoir répondre aux attentes de nos clients. En effet sur plusieurs points, les réflexes des professionnels doivent changer.

Objectifs

Contenu

• Connaître les nouveaux principes et des nouvelles exceptions applicables aux services : dans les relations entre assujettis, et dans les relations entre assujettis et non assujettis. • Connaître les nouvelles obligations pesant sur nos clients et sur nos cabinets : identification, auto-liquidation, déclaration d’échanges de services, mentions obligatoires. • Connaître les nouvelles procédures de remboursement de TVA.

Les règles de territorialité

1/2 jour

• Les assujettis qui ne réalisent habituellement aucune opération taxable pourront devenir redevables de la taxe pour les achats de services à des prestataires étrangers

• Le lieu d’imposition à la TVA de certains services est modifié

La modernisation du remboursement de la TVA

Les nouvelles obligations introduites par le « Paquet TVA » • L’acquéreur devient redevable dans de plus nombreuses situations que par le passé • Les entreprises doivent souscrire un état récapitulatif des services rendus : la déclaration européenne de services • Les entreprises devront modifier les mentions obligatoires sur leurs factures

Pédagogie • Exposé • Tests d'auto-évaluation • QCM de validation • Séquences vidéo

> Fiscalité de l'investissement locatif : nu et meublé

Expertcomptable

1/2 jour

(Revenus fonciers, régimes dérogatoires, location meublée) Dans le prolongement de la réforme ayant conduit le législateur à mettre en place le plafonnement des avantages fiscaux, tous les mécanismes incitatifs concernant l’investissement locatif ont été refondus qu’il s’agisse de la location nue ou de la location meublée. Régimes Robien et Borloo, nouvelle réduction d’impôt Scellier, restaurations immobilières « Malraux », régime fiscal des monuments historiques, fiscalité du nu-propriétaire… tous ces dispositifs ont été

réformés bouleversant ainsi la fiscalité applicable aux opérations de défiscalisation immobilière relevant des revenus fonciers. Ce séminaire propose de découvrir toutes les règles spécifiques propres à ces investissements après avoir rappelé les règles générales applicables à l’ensemble des revenus fonciers. Il aborde par ailleurs la nouvelle fiscalité des loueurs en meublés en précisant notamment les conséquences attachées à la réforme à l’égard des investissements déjà réalisés.

Panorama des régimes dérogatoires

Objectifs

Contenu

• Connaître la fiscalité de l'investissement locatif au regard des nouveautés législatives. • Maîtriser les règles applicables aux revenus fonciers. • Connaître les principales caractéristiques fiscales de la location meublée.

Rappel des règles applicables aux revenus fonciers suite aux modifications apportées par la loi de finances pour 2006 et l'instruction administrative du 23 mars 2007

Pédagogie • Exposé • Étude de cas

160

@

FLA017

• Champ d'application des revenus fonciers (revenus tirés de la location, jouissance privative, sociétés) • Détermination du revenu imposable (frais et charges à prendre en compte, gestion des déficits...) • Synthèse sous formes de tableaux comparatifs

• Le point sur les régimes d'investissement locatif : Des régimes Robien et Borloo au nouveau dispositif Scellier – Tableaux comparatifs

L'essentiel de la location meublée • Nouvelle définition du loueur en meublé professionnel • Nouvelle fiscalité de la location meublée : gestion des déficits, modalités de taxation des profits et taxation des plus-values • Nouvelle réduction d'impôt pour les loueurs en meublé non professionnels

Produit ECM disponible

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


Fiscalité Expertcomptable

> Utiliser la défiscalisation dans les DOM, déjouer les pièges

FLA031

L'Outremer offre un système fiscal attractif pour les particuliers comme pour les entreprises. Le séminaire s'adresse à un public initié appelé à mettre en œuvre la défiscalisation dans les DOM et à conseiller sa clientèle en la matière.

Objectifs

Contenu

• Passer en revue, en 4 heures, les opportunités qu'offrent les outils de défiscalisation existants. • Aborder les points d'actualité. • Attirer l'attention sur les principaux risques recensés.

Les opportunités qu'offrent les outils de défiscalisation attachés aux investissements outre-mer

Pédagogie

Les points d’actualité

• Exposé • Étude de cas • Échanges d'expériences • Analyse de documentation

1/2 jour

• La mécanique de défiscalisation de la loi Girardin • Application de la loi Scellier dans les DOM • Loi Girardin Habitation – art. 199 undecies A et C du CGI • Loi Girardin Industriel • Loi Scellier DOM TOM – art. 199 septvicies du CGI • Instruction fiscale du 25-02-2010 • Investissement productif • Les plafonds (loi girardin) • Loi Scellier : Champ d'application, particularités propres à l’outre-mer, avantages fiscaux complémentaires

Les principaux risques recensés

Pré-requis Initiés aux principaux systèmes de défiscalisation dans les DOM.

• Le respect des conditions • Les risques conjoncturels : immobilier, financier, fiscal, d’évaluation, de mauvaise estimation de l’avantage fiscal final, méconnaissance du contexte • Les assurances • Risque propre aux souscriptions au capital de sociétés • Un indice sur le risque : la procédure d’agrément • La requalification possible de l’opération

Expert-comptable Commissaire aux comptes

> Loi de finances 2011

1 jour

Loi de finances rectificative 2010 et tous textes de l’année 2010 Formation indispensable pour l'arrêté des comptes 2010 et l'établissement des déclarations de revenus des années 2010 et 2011. Cette formation permet

aussi de décider des meilleurs choix possibles pour que les clients chefs d'entreprise puissent bénéficier au mieux des nouveautés fiscales.

FIS101/FIS321

FORMATE ION HOMOLOGUÉ

Objectifs

Contenu

Pédagogie

• Connaître les nouveautés issues de la loi de finances pour 2011 et de la loi de finances rectificative et des autres textes législatifs de l’année 2010. • Savoir appliquer les nouveaux textes. • Maîtriser les nouvelles mesures incitatives afin d’en tirer le meilleur parti.

Présentation exhaustive des mesures fiscales nouvelles en les replaçant dans le cadre fiscal général afin de bien comprendre les évolutions et modifications

• Exposé • Analyse de documentation

Pour aller plus loin Les séminaires complémentaires pour suivre la formation (Références CFPC)

CAC

• De la loi de finances 2011 • De la loi de finances rectificative pour 2010 • Des nouveaux textes législatifs de l’année 2010 • Des principales instructions administratives de l'année 2010 • Un éclairage jurisprudentiel de l'actualité

FIS116 – FIS124 – FIS105/JT305 – FIS102

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net

161


Fiscalité Expert-comptable Commissaire aux comptes

> Changement de régime fiscal : opportunités et difficultés Les changements de régimes fiscaux peuvent être décidés ou subis. Dans le premier cas ils répondent à la recherche d'un avantage fiscal. Dans le second cas, les conséquences peuvent être préjudiciables. Le changement des règles fiscales concernant les plusvalues tant privées que professionnelles nécessitent

de bien maîtriser les avantages liés à chacun des régimes fiscaux – de plein droit ou sur option – propres à chaque forme de sociétés. Ce séminaire doit vous permettre de répondre à toutes vos interrogations. Les changements de régime fiscal se rencontrent aujourd'hui-même pour les entreprises individuelles.

1 jour

FIS102

FORMATE ION HOMOLOGUÉ

CAC

Objectifs

Contenu

• Savoir définir la notion de transformation de sociétés au sens fiscal.

Présentation des avantages et inconvénients des régimes fiscaux propres à chaque forme de société et à l'entreprise individuelle depuis la création de l'E.I.R.L.

• Maîtriser les conséquences fiscales pour la société, ses associés et ses dirigeants.

• Les risques fiscaux liés à l’éventuelle qualification par l’administration d’une opération de transformation de sociétés de « création d’une personne morale nouvelle » • Les conséquences fiscales des transformations de sociétés n’entraînant pas création d’un être moral nouveau • Les distributions de résultat lors du passage du régime de l’impôt sur les sociétés au régime de sociétés de personnes

• Savoir analyser les conséquences de la transformation de sociétés de personnes en sociétés de capitaux et inversement. • Maîtriser l'intérêt des options permettant de changer de régime fiscal (option pour l’impôt sur les sociétés et option pour le régime des sociétés de personnes). • Maîtriser l'option des sociétés de capitaux pour le régime des sociétés de personnes (LME). • Savoir tirer profit de la réforme du régime des plus-values.

Présentation des conséquences fiscales d’une transformation de société

Les plus-values de cession des titres de participation dans les sociétés soumises à l’impôt sur les sociétés Les plus-values d'apport en report d'imposition Présentation des différentes options permettant de changer de régime fiscal (changement de régime fiscal sans changement de forme de la société) Présentation des principales situations pratiques rencontrées • Option des sociétés de capitaux pour le régime des sociétés de personnes (LME) • Option de la S.A.R.L. pour le régime des sociétés de famille et sortir de l’option • Le changement de régime fiscal de l'entreprise individuelle à responsabilité limitée • Option de la S.C.I. pour le régime de l’impôt sur les sociétés • Option de la S.C.P. pour le régime de l’impôt sur les sociétés et création de S.E.L. • La gestion fiscale de la levée de l’option d’achat en cas de crédit-bail immobilier

Les risques liés au changement de régime fiscal

Pré-requis FIS101 – FIS105 – FIS110

Pour aller plus loin Les séminaires complémentaires pour suivre la formation (Références CFPC) FIS153 – FIS147 – FIS142

162

Pédagogie • Exposé • Étude de cas • Tests d'auto-évaluation • Analyse de documentation

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


Fiscalité Expert-comptable Commissaire aux comptes

> Comprendre et maîtriser l’intégration fiscale Le régime de l'intégration fiscale est devenu le régime choisi par la quasi-totalité des groupes y compris les petits groupes familiaux. Le séminaire présente principalement les particularités propres aux petits groupes familiaux. Ce régime implique des

neutralisations d'opérations réalisées entre sociétés d'un même groupe et l'élaboration d'une liasse fiscale complexe. Le séminaire doit vous permettre de répondre à la demande des clients en maîtrisant un régime qui est très favorable aux groupes.

Objectifs

Contenu

• Savoir utiliser le régime des groupes principalement dans les petits groupes familiaux. • Connaître les règles juridiques et comptables relatives à l’intégration fiscale. • Maîtriser les règles de détermination du résultat fiscal du groupe (gestion des déficits, neutralisations...). • Maîtriser les conditions de nondéductibilité des frais financiers (amendement Charasse). • Comprendre l'intérêt de l'option pour un régime fiscal (neutralisation des opérations intra-groupes, compensation des déficits...).

Le régime de l’intégration fiscale (une approche par objectifs) • Les conditions de fond et de forme de l’option • Les délais d'option

Détermination du résultat d'ensemble imposable du groupe • Les principales neutralisations des opérations intra-groupe rencontrées dans les PME • La déduction des frais financiers et les conditions d'application de l'amendement Charasse • La gestion des déficits (subie avant l'entrée du groupe, et les précisions récentes en cas de sortie)

FIS103

FORMATE ION HOMOLOGUÉ

CAC

Les méthodes de comptabilisation de l’impôt dans les sociétés du groupe intégré La distribution de dividendes dans un groupe intégré Les conséquences de la sortie du groupe pour la détermination du résultat d’ensemble Les restructurations sur le résultat du groupe • Les conséquences sur le résultat d’ensemble • Les facilités d’option en cas de restructuration

Les obligations déclaratives Le contrôle fiscal des groupes (Apport de la jurisprudence)

Les particularités du régime dans les PME

Pédagogie

Les modalités de paiement de l’impôt sur les sociétés du groupe et la convention d’intégration fiscale

• Exposé • Étude de cas • Analyse de documentation

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net

2 jours

163


Fiscalité

> Fiscalité des dirigeants et de l’entreprise individuelle La fiscalité des dirigeants offre encore des opportunités. La fiscalité de l'entreprise individuelle est modifiée de manière importante avec la création de l'E.I.R.L. et des choix devront être effectués. L'exploitation dans un cadre de société demeure un choix important.

Pour effectuer les choix fiscaux le dirigeant tient de plus en plus compte des cotisations sociales. Le séminaire doit permettre de retenir les solutions les plus adaptées en tenant compte des nouvelles règles fiscales. Il évoque aussi la fiscalité de l'épargne des dirigeants principalement celle qui est placée dans l'entreprise.

Expertcomptable

1 jour

FIS105/JT305

Objectifs

Contenu

• L’importance de la localisation de l’entreprise (zones franches urbaines…)

• Être capable de conseiller les dirigeants sur la fiscalité des revenus de l’activité et des plus-values. • Maîtriser l'ensemble des conditions d’application des dispositions légales tant en ce qui concerne l’entreprise individuelle que les sociétés soumises à l’impôt sur les sociétés.

Les conséquences du choix des régimes d’imposition

La fiscalité du dirigeant de la société soumise à l’impôt sur les sociétés

L'imposition des revenus de l'exploitant individuel dans le régime des bénéfices industriels et commerciaux

• Le taux d’imposition de la société : le régime de droit commun, le régime des PME • La distribution des bénéfices • Le choix à opérer entre rémunération ou dividende (en tenant compte de l'option pour le prélèvement libératoire)

• Savoir appliquer les règles concernant la fiscalité de l’épargne du dirigeant placée dans ou hors de l’entreprise.

• L’imposition des plus-values • L’exonération et l’imposition partielle des plus-values, les plus-values en sursis d’imposition susceptibles de bénéficier d’une exonération, les plus-values sur cessions de branches d’activité • La création de l'E.I.R.L. et ses conséquences : actif affecté et options possibles

• Maîtriser le régime des rémunérations (choix et montant de la rémunération, avantages en nature...).

Le stage

Pour aller plus loin Les séminaires complémentaires pour suivre la formation (Références CFPC) FIS101 – FIS116 – FIS102 – FIS153 – FIS155

164

Les régimes d’exonération des plus-values professionnelles

L'incidence du bouclier fiscal

Les principales questions fiscales de l’exploitant individuel

Pédagogie • Exposé • Échanges d'expériences

• Les principes et les régimes d’imposition des BIC (versement fiscal libératoire, micro, réels, options possibles)

• Les précisions concernant le régime de la location gérance • L’inscription à l’actif de l’immeuble professionnel • Le traitement fiscal du compte de l’exploitant débiteur… • Le régime des cessions de parts de sociétés de personnes (nouveautés de la loi de finances 2009)

• Les charges sociales et de retraite

La fiscalité personnelle du dirigeant • L’imposition du revenu et les frais professionnels déductibles, avantages en nature • Les plus-values sur cessions des parts sociales • Les intérêts de comptes courants d’associés • L’investissement immobilier et les plus-values immobilières • Les réductions d’impôt pour augmentation de capital et création de sociétés • Le plan d’épargne retraite populaire • Les régimes favorables aux dirigeants de certaines entreprises (la jeune entreprise innovante, jeune entreprise universitaire)

La bonne application du bouclier fiscal

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


Fiscalité > Maîtriser le formalisme de la TVA intracommunautaire et les transferts avec les pays tiers Face aux enjeux du formalisme en matière de TVA intra-communautaire, ce séminaire propose de mieux organiser en conséquence le dossier de

travail et également de savoir gérer le droit fiscal et le droit douanier attachés aux transferts de marchandises.

Expert-comptable Commissaire aux comptes

1 jour

FIS107

FORMATE ION HOMOLOGUÉ

CAC

Objectifs

Contenu

• Connaître les enjeux du formalisme notamment en matière de TVA intracommunautaire et organiser en conséquence le dossier de travail.

• Actualisation de la notion de champ d’application et de territorialité en matière de livraisons mais aussi de prestations de services • Établissement du schéma de circulation des biens • Nouvelles dispositions retenues au plan communautaire en vue de simplifier les obligations • Examen systématique des dispositions à satisfaire par nature d’opérations et des conséquences au niveau de la forme : contrôle de la facturation, de la DEB et des modalités de correction et de régularisation, des documents administratifs uniques (DAU) en matière douanière, preuve des transferts effectifs des biens, etc. • Préparation du dossier de révision

• Savoir gérer le droit fiscal et le droit douanier attachés aux transferts de marchandises. • Connaître les procédures de contrôle spécifiques. • Maîtriser les difficultés liées à la nouvelle économie (ventes sur internet).

Pédagogie • Exposé • Étude de cas

Kit fiscal experts 2010

75,00 €

www.experts-comptables.fr/boutique

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net

165


Fiscalité Expert-comptable Commissaire aux comptes

> Comprendre et appliquer les conventions fiscales internationales La fiscalité des entreprises et des personnes physiques est de plus en plus contrainte par l'environnement international. Elle doit respecter la réglementation européenne alors que les conventions fiscales bilatérales continuent à jouer un rôle essentiel. Les contribuables peuvent connaître des difficultés pour déterminer leur domiciliation fiscale

personnelle, pour connaître le pays d'imposition de leur bénéfice ou de leurs revenus au regard des conventions fiscales internationales. Le séminaire doit permettre de mieux comprendre et appliquer ces conventions. Il évoquera l'actualité des opérations réalisées avec des pays non coopératifs.

1 jour

FIS109/JT311

FORMATE ION HOMOLOGUÉ

CAC

Objectifs

Contenu

Les principes de territorialité appliqués aux entreprises

• Connaître les enjeux de la réglementation européenne. • Savoir appliquer les conventions fiscales internationales les plus courantes.

Présentation et utilisation des conventions fiscales internationales

• L’imposition des établissements stables • L’imposition des intérêts et des dividendes • L’imposition des plus-values immobilières et mobilières

• Savoir apprécier les liens entre les conventions fiscales et les règles fiscales communautaires. • Connaître les règles de territorialité de l’impôt propres aux entreprises qui exercent des activités dans plusieurs pays. • Savoir imposer les produits provenant de filiales ou d’établissements stables. • Connaître les critères de la domiciliation fiscale et savoir en tirer les conséquences. • Connaître les obligations déclaratives des non-résidents et des résidents disposant de revenus de source étrangère.

166

Sensibilisation à l’importance du droit communautaire et de son articulation avec les conventions fiscales bilatérales • Le principe des quatre libertés prévues au traité • Les illustrations jurisprudentielles • Les dispositifs nationaux anti-abus

Le choix de la localisation de la société holding • Les critères à retenir • Les limites du choix • Le régime de la holding implantée en France

Les règles de territorialité applicables aux personnes physiques

La notion de domiciliation fiscale dans les conventions internationales • Rappel des principes applicables en droit français • L'incidence des conventions internationales • La hiérarchie des critères de détermination du domicile fiscal • La double domiciliation fiscale

• En matière d'impôt de solidarité sur la fortune • En matière de droit de mutation à titre gratuit (donation, succession …) • La fiscalité applicable en cas d'opérations réalisées avec des « pays non coopératifs »

Jurisprudence et actualité

L'imposition des non-résidents • Les revenus imposables • Les modalités d'imposition

Présentation et analyse détaillée des conventions internationales • La convention type de l'OCDE • Les conventions les plus courantes • Les modalités d'application des conventions aux revenus financiers (intérêts, dividendes, plus-values)

Pédagogie • Exposé • Mini-cas d'application • Analyse de documentation

Le stage

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


Fiscalité Expert-comptable Commissaire aux comptes

> Missions auprès des groupes de sociétés : aspect fiscal Les opérations réalisées entre sociétés d'un même groupe économique sont généralement source de litiges avec l'administration fiscale. Le régime d'intégration fiscale peut en atténuer les conséquences sans toutefois les faire disparaître totalement.

Contenu

• Savoir déceler les risques fiscaux principaux dans les groupes de sociétés soumises à l’impôt sur les sociétés (acte anormal de gestion et abus de droit). • Connaître les avantages attachés à une option pour le régime de groupe. • Maîtriser les difficultés les plus courantes rencontrées dans les groupes fiscaux familiaux (principales neutralisations, amendement Charasse,...). • Comprendre les « vraies » conséquences des contrôles fiscaux. • Connaître les autres risques juridiques concernant les opérations réalisées au sein d’un groupe.

Les difficultés fiscales à résoudre dans les petits groupes de PME Les principaux risques fiscaux liés aux opérations entre sociétés d’un même groupe

Les séminaires complémentaires pour suivre la formation (Références CFPC) FIS103 – FIS115

FORMATE ION HOMOLOGUÉ

CAC

L’intérêt de l'option pour l’intégration fiscale pour limiter les conséquences des actes anormaux de gestion • Les conditions de l’option • La détermination du résultat d’ensemble

Les principales neutralisations à opérer dans un groupe de PME

• L’acte anormal de gestion dans les groupes (les principaux actes anormaux de gestion dans les groupes) • L’abus de droit dans les groupes de PME familiales

L’« amendement Charasse » dans les groupes familiaux PME

Les difficultés les plus courantes observées dans la gestion fiscale du groupe de PME

• Les prix de transfert • La prise en compte des déficits subis à l'étranger • Les dispositifs anti-abus

• La gestion centralisée de la trésorerie du groupe • La facturation des prestations intra-groupe

L’exonération des plus-values sur cession de titres de participation et ses conséquences La distribution dans les groupes

Pour aller plus loin

FIS110/JT306

Ce séminaire permet de mieux comprendre les risques propres aux groupes et d'en anticiper les conséquences. Il présente les difficultés que l'on rencontre dans les petits groupes de PME.

Objectifs

1 jour

• Le régime des sociétés mères et filiales • La notion de distribution irrégulière

L’aspect international de la fiscalité de groupe

Les éléments de procédure de contrôle fiscal dans les groupes

Pédagogie • Exposé • Étude de cas • Analyse de documentation

Le stage

Expert-comptable Commissaire aux comptes

> Contrôle et contentieux fiscaux : principes et pratiques Assister efficacement son client lors d'un contrôle fiscal en appréhendant l'importance du formalisme et des règles de procédure.

FIS113/JT304

Objectifs

Contenu

• L’interlocuteur départemental et le conciliateur fiscal

• Comprendre l'évolution du contrôle fiscal • Connaître les droits du contribuable vérifié et les prérogatives de l’administration. • Maîtriser les étapes de la procédure fiscale. • Savoir détecter les vices de procédure, les erreurs et demander l’application des tolérances administratives. • Savoir utiliser les recours : hiérarchiques et contentieux. • Être à même de répondre à l'obligation de conseil en la matière.

Environnement fiscal et gestion du risque

Les suites du contrôle

• Les procédures d’acceptation tacite • Les nouveaux risques fiscaux • Vers un formalisme déterminant

Comment l’administration se prépare aux vérifications • La mise en œuvre du droit de communication, le nouveau droit d’enquête, le droit de visite et de saisie • La contractualisation du contrôle fiscal

Les différentes phases de la procédure d’imposition • La procédure de vérification • La procédure de redressement • La procédure particulière visée à l’article L. 62 du LPF

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net

1 jour

• La procédure de recouvrement • La procédure gracieuse ou contentieuse • La procédure pénale et action civile de l’administration • La stratégie fiscale : s’incliner, accepter conditionnellement, contester ? • Faut-il multiplier les moyens ?

Les poursuites légales • La mise en jeu de la responsabilité de l’expert-comptable

Pédagogie • Exposé • Étude de cas • Échanges d'expériences

Le stage

167


Fiscalité Expertcomptable

> Fiscalité des sociétés holding

FIS115

En l'état actuel de la législation fiscale, la société holding est sans aucun doute le meilleur outil opérationnel pour racheter une société. Le but du stage est d'en cerner tous les aspects : avantages et pièges. Ce séminaire est un outil indispensable à la mission d'assistance au rachat d'entreprise. Pour les auditeurs, fréquemment confrontés à la problématique des groupes de sociétés, ce support est un outil de maîtrise des risques liés à certains montages fiscaux et de la fiscalité des groupes en général.

Objectifs • Connaître et maîtriser les différentes problématiques liées à la mise en place et au fonctionnement d’une société holding. • Être capable d'analyser les possibilités d’optimisation sans méconnaître les risques de l’acte anormal de gestion ou de l’abus de droit. • Appréhender le caractère professionnel de la holding au sens de l'ISF en lui confiant le rôle d'animatrice du groupe.

Contenu Présentation exhaustive et synthétique des différentes étapes de la création, et du fonctionnement de ce type de société • Mise en place d’une société holding : – la constitution par le haut (les apports-cessions et l'abus de droit) – la constitution par le bas (les apports partiels d'actif et filialisation) • Les ressources d’une société holding : – la remontée des dividendes (le régime mère-fille) – la cession des titres de participation – la facturation de prestations de services (les management fees) – la centrale de trésorerie • La société holding tête d’un groupe intégré • La société holding et la consolidation « sauvage » de l’article 8 du CGI

• La TVA et la taxe sur les salaires (l’évolution de la jurisprudence de la CJCE ainsi que de la doctrine administrative) • La holding outil de transmission de sociétés : – la holding outil de rachat d’entreprises (les opérations de LBO) – la holding outil de transmission familiale • La société holding et l’ISF : – la holding animatrice (les derniers arrêts de la Cour de Cassation) • Aspect international de la société holding (localisation et exposé des différents procédés de lutte contre l’évasion fiscale)

Pédagogie • Exposé • Échanges d'expériences • Débat • Analyse de documentation

Expertcomptable

> Actualité fiscale Ce séminaire permet de faire le point entre deux lois de finances sur l'actualité fiscale telle qu'elle résulte de la doctrine administrative et des principales décisions de jurisprudence concernant essentiellement la petite et la moyenne entreprise familiale et ses dirigeants. Pour les auditeurs, ce support est un outil d’actualisation indispensable à la maîtrise des risques liés à l’évolution des règles fiscales. Pour les auditeurs ce support est un outil d’actualisation indispensable à la maîtrise des risques liés à l’évolution des règles fiscales.

Objectifs • Connaître les principales modifications doctrinales et jurisprudentielles concernant l'application de la loi fiscale. • Maîtriser et anticiper les évolutions attendues, plus particulièrement pour les PME et leurs dirigeants.

Pédagogie • Exposé • Analyse de documentation

Contenu Les nouvelles dispositions législatives et précisions administratives • La création de l'entreprise individuelle à responsabilité limitée et ses conséquences • Le nouveau régime de TVA Immobilière • La création de la Contribution économique territoriale (CFE et CVAE) pour les PME • Les nouvelles précisions concernant les crédits et réductions d'impôt en matière d'impôt sur le revenu (notamment en ce qui concerne les investissements immobiliers) • Les évolutions concernant le calcul du « bouclier fiscal » • Les régimes fiscaux des TPE (régime de l'auto-entrepreneur, micro) • L'option des sociétés de capitaux pour le régime des sociétés de personnes • Le régime des plus-values dans les sociétés de personnes • Les modifications concernant le régime de l'intégration fiscale

Les nouveautés doctrinales et jurisprudentielles En matière d’impôt sur le revenu • Les traitements des salaires • Les bénéfices non commerciaux • Les revenus mobiliers

168

1 jour

1 jour

FIS116

En matière de fiscalité d'entreprise • Les bénéfices industriels et commerciaux et l’impôt sur les sociétés : – les comptes courants d’associés : débiteurs et créditeurs – les précisions administratives concernant les exonérations de plus-values professionnelles – l’acte anormal de gestion – l'exercice de rattachement des produits et des charges En matière de fiscalité immobilière • La détermination des plus-values sur cessions de parts de SCI • La notion de société à prépondérance immobilière En matière de droit d'enregistrement • Jurisprudences (droit d'enregistrement et ISF)

Les nouvelles procédures fiscales et les garanties des contribuables Le séminaire comporte l’analyse des principales modifications apportées Ces thèmes ne constituent qu'une simple et première approche de la journée ils seront nourris des principales jurisprudences et doctrines publiées au cours de l'année 2010

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


Fiscalité Expert-comptable Commissaire aux comptes

> De la fusion à la TUP : maîtriser fiscalement les restructurations Dans un monde économique en pleine évolution, les entreprises doivent s’adapter en faisant évoluer leurs structures. Les opérations de restructuration se développent à l’occasion de nombreux événements : mise en place d’un groupe, filialisation, rapprochement ou transmission d’entreprise, etc.

Contenu

• Maîtriser les opérations de restructuration à l’occasion de la mise en place d’un groupe, filialisation, rapprochement ou transmission d’entreprise, etc. • Connaître les nouvelles règles comptables en matière de fusion. • En apprécier les conséquences fiscales en évaluant les avantages et les inconvénients. • En mesurer leur opportunité.

Présentation générale des opérations de fusion, apport partiel d’actif, scission

Pédagogie • Exposé • Étude de cas • Échanges d'expériences • Débat • Analyse de documentation

FIS117

Les nouvelles règles comptables en matière de restructuration, et la disparition en 2007 de la taxation des plus-values sur cession de titres de participation modifient considérablement les enjeux économiques et fiscaux de telles opérations. Le but du séminaire est de bien maîtriser ces enjeux.

Objectifs

• Le droit commun • Les régimes de faveur (articles 210 A, 210 B et 210 C du CGI)

Les aspects techniques • Les nouvelles règles comptables et l’incidence fiscale de l’avis du CNC du 25 mars 2004 applicable depuis le 1er janvier 2005 ; les commentaires de l’administration fiscale (commentaires et illustrations de l’instruction administrative 4 I-1-05 du 30 décembre 2005) • Le boni et le mali de fusion aspect comptable et fiscal

1 jour

FORMATE ION HOMOLOGUÉ

CAC

• La rétroactivité fiscale • La gestion des déficits et les agréments fiscaux • Dissolution par confusion de patrimoine, les TUP, article 1844-5 du code civil et les nouvelles règles comptables et fiscales • La fiscalité des associés (la taxation des plus-values d’échange) • L’incidence en matière de fiscalité locale (CET) • Les risques de l’abus de droit en matière de restructuration (la fusion rapide, la fusion à l’envers, l’apport-cession)

Les opérations de restructuration dans le cadre de l’intégration fiscale • Exposé succinct des principales possibilités en matière de rapprochement ou d'acquisition de groupes intégrés

> Détecter les risques fiscaux de l’entreprise

Expert-comptable Commissaire aux comptes

Au-delà d'une analyse des risques fiscaux encourus au titre de la période non prescrite, ce séminaire propose une démarche d'audit fiscal.

Objectifs

Contenu

• Savoir mettre en œuvre une démarche opérationnelle en audit fiscal dans une entreprise.

Mettre en évidence les particularités de la mission d’audit fiscal.

1 jour

FIS121/JT302

FORMATE ION HOMOLOGUÉ

CAC

• Être capable d'identifier les forces et faiblesses de l’entreprise sur le plan fiscal.

Rappeler les principales dispositions fiscales régissant le droit de reprise, les diverses prescriptions, les notions d’abus de droit, d’acte anormal de gestion, d’erreur comptable et de décision de gestion, d’intangibilité du bilan d’ouverture... et le risque d'une comptabilité informatisée non conforme.

• Savoir structurer et rédiger le rapport d’audit.

Analyser la situation fiscale globale de l’entreprise au regard de l’impôt sur les sociétés, de la TVA et des impôts locaux.

Pédagogie • Exposé • Échanges d'expériences

Analyse des risques fiscaux courants à partir d’un questionnaire faisant apparaître les principales anomalies susceptibles d’être rencontrées dans : • La détermination du résultat imposable • La taxation des opérations à la TVA • La base d’imposition des impôts locaux

Le stage

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net

169


Fiscalité Expertcomptable

> Optimiser la gestion fiscale de la PME Optimiser la fiscalité au quotidien en maîtrisant les techniques fiscales, c'est ce que vous offre ce séminaire en vous proposant d'actualiser vos connaissances au plan législatif, réglementaire et jurisprudentiel.

Objectifs

Contenu

• Savoir optimiser la fiscalité au quotidien. • Savoir gérer les déficits. • Maîtriser les choix et structures.

Gestion des pertes fiscales

Pédagogie

Fiscalité réduite des PME

• Exposé • Étude de cas • Échanges d'expériences • Mini-cas d'application

Fiscalité des dirigeants • Engagements de caution • Politique de distribution • Financement des sociétés par les associés • Encadrement des rémunérations différées des dirigeants

• Apport en société d’une entreprise individuelle • Transmission à titre gratuit d’une entreprise individuelle • Autres régimes d’exonération ou d’allégement des plus-values professionnelles • Difficultés du régime de l’article 219 I b • Nouveau régime du bénéfice mondial consolidé à destination des PME • BNC et immobilisations • Investissements dans les PME • Régimes de faveur : les nouveautés

Divers

Petits groupes : quelques aspects fiscaux

170

FIS122

• Règles en matière de fusion • Abandons de créances et actualité des aides intra-groupes • Problématique de la TVA dans les holding • Absorption d'un holding • Lutte contre la sous-capitalisation

• Report en avant • Report en arrière des déficits • Changement d'activité • Réforme du régime du long terme pour les sociétés soumises à l’IS

• Rachat d’une société cible à l’aide de l’intégration fiscale

1 jour

• Suppression de la taxe professionnelle et remplacement par la contribution économique territoriale (CET) • Transposition du paquet TVA • Régime de l'auto-entrepreneur • Aides intra-groupes et déduction transfrontalière des pertes de groupes internationaux • Focus sur l'actualité de la TVA, du contrôle fiscal, de l'ISF • Incidences fiscales des normes comptables internationales (rappel)

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


Fiscalité Expertcomptable

> ISF : prendre les bonnes options Les professionnels doivent connaître et maîtriser les règles d'imposition en matière d'ISF pour conseiller leurs clients chefs d'entreprise. L'exonération des biens professionnels peut conduire à la mise en place d'engagements de conservation des titres dont il convient de maîtriser les conditions.

Le départ à la retraite entraîne des conséquences en matière d'ISF qu'il convient d'anticiper. Le bouclier fiscal concerne particulièrement les redevables de l'ISF, c'est pourquoi il est essentiel d'en maîtriser les règles qui viennent d'évoluer.

Objectifs

Contenu

• Savoir appliquer l'ensemble des mesures concernant l’impôt de solidarité sur la fortune (règles générales, engagement collectif de conservation des titres, mesures en faveur des retraités...).

Le patrimoine et les personnes imposables à l’ISF

• Maîtriser la situation des dirigeants qui partent à la retraite. • Connaître la qualification des biens professionnels exonérés. • Apprécier les règles concernant les biens dont la propriété est démembrée. • Savoir appliquer le plafonnement de la cotisation de l'ISF. • Comprendre les procédures déclaratives et de contrôle. • Savoir appliquer la réduction de l'ISF de 75 % pour souscription au capital de PME.

• Le patrimoine du foyer fiscal • Les difficultés en cas de démembrement de propriété : le démembrement de propriété des titres : avantages et limites • Les biens totalement exonérés d’impôt de solidarité sur la fortune : – les exonérations anciennes – les exonérations des titres de PME et de fonds de placement • Les biens partiellement exonérés : – les titres ayant fait l'objet d'un engagement de conservation : les conditions d’application de l’exonération partielle des titres en cas d'engagement collectif de conservation (la conclusion de l'engagement, l'engagement en cas de sociétés interposées...) – l’exonération partielle des titres détenus par les salariés et les mandataires sociaux

1 jour

FIS123

• L’exonération des biens professionnels : – L’exonération des biens affectés à une activité exercée sous forme individuelle – L’exonération des biens professionnels pour les activités exercées en société – La qualification des titres de sociétés holding en biens professionnels – La qualification de biens professionnels des immeubles – La situation particulière des loueurs en meublé professionnels – L’exonération totale des biens ruraux au titre des biens professionnels et l'exonération partielle

Le calcul de l'ISF • L'application du barème et le plafonnement de l’ISF • La réduction de 75 % de l'ISF pour souscription au capital de la PME

La déclaration de l'ISF et les règles de prescription et de procédure Le « bouclier fiscal »

Pédagogie Pour aller plus loin Les séminaires complémentaires pour suivre la formation (Références CFPC) FIS101 – FIS124

• Exposé • Étude de cas • Analyse de documentation

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net

@ Produit ECM disponible

171


Fiscalité Expertcomptable

> Impôt sur le revenu : maîtriser les opportunités fiscales L'évolution récente de la fiscalité des revenus par l'instauration du plafonnement des avantages fiscaux modifie de manière importante l'utilisation des incitations fiscales prévues en matière

d'investissements immobiliers et d'épargne mobilière. Ce séminaire doit vous aider à conseiller votre client dans ce nouvel environnement.

1 jour

FIS124

Objectifs

Contenu

Le régime de la TVA applicable aux loueurs en meublés

• Connaître les conditions d'application des nouvelles mesures fiscales de plafonnement des avantages fiscaux liés à l'épargne investie dans les secteurs immobiliers.

Les règles de plafonnement des avantages fiscaux (réductions et crédits d'impôts...) en matière d'impôt sur le revenu

• Le régime de l’exonération, les possibilités d’application de la TVA et les nouvelles dispositions, les modalités de récupération et de remboursement des crédits de TVA, les obligations déclaratives

• Tenir compte des nouvelles règles applicables aux loueurs en meublés (professionnels et non professionnels). • Permettre au dirigeant de continuer de bénéficier au mieux des mesures favorables au développement de son entreprise. • Maîtriser les nouvelles conditions et modalités d’application des régimes favorables à l’investissement immobilier locatif. • Connaître les nouvelles dispositions concernant la défiscalisation dans les D.O.M. • Tenir compte du bouclier fiscal.

L’épargne investie dans l’immobilier • L'investissement immobilier dans sa résidence principale • L'investissement locatif : – les nouvelles dispositions concernant l'investissement locatif – régimes « Robien », « Robien recentré », Borloo neuf jusqu'au 31 décembre 2009 – régimes « Scellier » – les aménagements des régimes déjà existants – les immeubles historiques et des opérations de restauration immobilière – dans les résidences de tourisme, classées situées dans certaines zones rurales...

Le nouveau régime fiscal des loueurs en meublés

Les investissements dans les D.O.M. à la suite de la LoDOM • Les investissements immobiliers dans les D.O.M. : – les nouvelles dispositions applicables dans les D.O.M. – les régimes applicables et les choix à opérer • Les investissements professionnels dans les D.O.M. – les nouvelles dispositions

Les diverses possibilités offertes pour l’investissement dans l’immobilier d’entreprise • L'analyse des conséquences au regard de l’impôt sur le revenu et des plus-values • L’acquisition de l’immeuble, le crédit-bail immobilier • La SCI soumise à l'IS et le bouclier fiscal • Le bail à construction • Les modalités de détermination des plus-values immobilières sur cessions de titres de sociétés

• La distinction entre loueurs en meublés professionnels et non professionnels • L’exercice de l’activité de loueurs en meublés professionnels • La détermination du résultat imposable (les bénéfices imposables, le régime des déficits ) • Le régime des plus-values de cession réalisées par les loueurs en meublés professionnels et non professionnels

La création de la réduction d'impôt de 25 % pour certains loueurs en meublés non professionnels (Scellier LMNP)

Les modifications concernant les autres investissements susceptibles de bénéficier d’avantages fiscaux • L’investissement au capital de PME, l’assurance-vie, le P.E.A., les SOFICA... • le bouclier fiscal

Pédagogie Pour aller plus loin Les séminaires complémentaires pour suivre la formation (Références CFPC) FIS110/JT306 – FIS329 – FIS105/JT305

172

• Exposé • Étude de cas • Analyse de documentation

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


Fiscalité Expert-comptable Commissaire aux comptes

> Les risques liés à la TVA Principal impôt intéressant les entreprises qui le collectent et le déduisent, la TVA est l’impôt européen par excellence. Son évolution ne résulte pas uniquement de la loi mais aussi de la jurisprudence notamment communautaire qui est de plus en plus abondante. Les évolutions constantes concernant cet impôt nécessitent une mise à jour constante des

connaissances en revenant régulièrement aux principes de base. Parmi les dernières évolutions à connaître : les cas d’autoliquidation, le traitement des produits financiers, le régime des subventions ou encore la TVA applicable aux travaux immobiliers...

Objectifs

Contenu

• Savoir identifier les nouveautés intervenues en matière de TVA tant sur le plan législatif que jurisprudentiel. • Connaître les mécanismes notamment communautaires qui gouvernent aujourd’hui la TVA. • Maîtrisez les principales problématiques d’actualité en matière de TVA.

Les techniques anti-fraude Carrousel

Pédagogie • Exposé

Les nouvelles règles d'application de la TVA à taux réduits sur les travaux dans les logements Les nouvelles modalités de déduction de la TVA • Rappel sémantique (Définition des opérations dans le champ et hors champ, définition des assujettis partiels et redevables partiels) – Les règles applicables jusqu'au 1er janvier 2008 – Les règles applicables aux assujettis partiels (clé de répartition)

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net

1 jour

FIS130

FORMATE ION HOMOLOGUÉ

CAC

– Les règles applicables aux redevables partiels (le calcul du prorata) – Les modalités de régularisation de la TVA applicable jusqu'au 1er janvier 2008 • Règles d'application à compter du 1er janvier 2008 – La détermination du coefficient de déduction (coefficient d'assujettissement, coefficient de taxation, coefficient d'admission) • Les nouvelles modalités de régularisation (globales ou annuelles)

Les règles d'autoliquidation applicables depuis le 1er septembre 2006 • Les anciens cas d'autoliquidation • Les nouveaux cas d'autoliquidation

La jurisprudence

173


Fiscalité Expert-comptable Commissaire aux comptes

> Fiscalité des titres de sociétés : acquisition, gestion, cession Souhaitant favoriser le développement des entreprises, le législateur est intervenu à plusieurs reprises afin d’alléger la fiscalité applicable aux titres de sociétés. De nouvelles modalités de déduction des frais d’acquisition ont fait leur apparition offrant de nouvelles opportunités aux repreneurs. Le régime d'imposition des dividendes a été profondément modifié en quelques années. L'associé a désormais le choix de soumettre ses dividendes

FIS132

au barème progressif de l'impôt sur le revenu, soit d'opter pour le prélèvement libératoire. La taxation à 0 % des plus-values réalisées par les sociétés à l’IS ainsi que les nouvelles exonérations concernant les personnes physiques permettent aujourd’hui de transmettre son entreprise en franchise de plus-value. Il est aujourd’hui essentiel de connaître ces nouvelles dispositions qui favorisent le rachat et la cession des entreprises sous forme de sociétés.

FORMATE ION HOMOLOGUÉ

Objectifs

Contenu

• Maîtriser la fiscalité des titres de société. • Appréhender la fiscalité liée : – À l’acquisition des titres : * traitement des frais d’acquisition, des charges financières ; * intérêts de constituer ou non un holding de rachat. – À la gestion des titres : * modalités de taxation des dividendes perçus par une personne physique ou une personne morale ; * ISF et titres de sociétés : connaître les exonérations applicables. – À la cession des titres : * identification des différents régimes de taxation en fonction notamment de la fiscalité du cédant ; * présentation des exonérations applicables. • Pouvoir optimiser la fiscalité des titres en toutes circonstances.

Rappel des principes juridiques et fiscaux applicables aux titres de sociétés : distinction actions et parts sociales ; incidences du régime fiscal de la société et de la qualité de l’associé (personne physique ou personne morale) sur les règles fiscales applicables.

• Intérêt des holding de rachat • Réduction d’impôt en cas de rachat de titres • Évolution de la jurisprudence et de la doctrine administrative en cas d’exercice d’une activité professionnelle dans la société rachetée

Fiscalité des distributions • Associé personne physique • Associé personne morale

ISF • Exonérations de droit commun applicable aux titres • Exonération professionnelle des titres • Réduction d'ISF en cas de souscription au capital des PME

Plus-values sur titres • Cession par une personne morale • Cession par une personne physique

Pédagogie • Exposé • Étude de cas

Expertcomptable

L'analyse des derniers textes et de la jurisprudence récente permet de sécuriser la mission fiscale dans les associations. Ce séminaire s'attache à mettre en évidence les opportunités de missions liées à la fiscalité dans le secteur associatif.

Objectifs

Contenu

Pédagogie

• Connaître la situation fiscale de l’association au regard des derniers textes légaux et administratifs. • Savoir mettre en évidence les opportunités de développement de missions dans ce domaine.

Lucrativité et non-lucrativité des associations

• Exposé • Étude de cas • Échanges d'expériences • Mini-cas d'application • Analyse de documentation

Pour aller plus loin

• Les activités commerciales accessoires

174

CAC

Modalités d’acquisition des titres : traitement fiscal applicable aux frais d’acquisition et aux charges financières

> Assurer la mission fiscale dans les associations

Les séminaires complémentaires pour suivre la formation (Références CFPC) JUR102

1 jour

• Les impôts commerciaux : – Imposition à la TVA et exonérations spécifiques – Impôt sur les sociétés – Taxe professionnelle

1 jour

FIS141/JT308

• Les autres impôts

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


Fiscalité Expert-comptable Commissaire aux comptes

> Les sociétés civiles de gestion immobilière : intérêts et difficultés

FIS142/JT309

Ce séminaire permet de connaître les mécanismes régissant le fonctionnement d'un outil incontournable de gestion du patrimoine immobilier.

Objectifs

Contenu

• Connaître le régime juridique et fiscal des SCI. • Maîtriser les conséquences des choix opérés en matière de gestion fiscale des SCI. • Maîtriser les obligations comptables et administratives.

Régime juridique

Pédagogie

@

• Exposé Produit ECM disponible • Échanges d'expériences

1 jour

• Constitution, gérance, décisions collectives, associés, cessions de parts, responsabilité

Régime fiscal • Impôts dus à la constitution • Impositions en cours d’existence : TVA, revenus, plus-values, produits accessoires • Imposition en fin de société • Imposition des associés en cas de cession de parts • Option à l’IS, conséquences

Obligations comptables, formalisme, commissariat aux comptes Conséquences des nouvelles règles comptables • Amortissements • Provisions

Pour aller plus loin Les séminaires complémentaires pour suivre la formation (Références CFPC) FIS143 – SEC304

> Fiscalité des constructeurs et marchands de biens

Expert-comptable Commissaire aux comptes

Acquérir la démarche conseil dans un secteur à forte croissance et présentant des particularités qu'il convient de maîtriser.

Objectifs

Contenu

Pédagogie

• Connaître le régime fiscal des opérations de promotion immobilière. • Connaître les aspects de la TVA immobilière. • Connaître le régime des SCI de construction vente. • Connaître les aspects comptables de la promotion. • Connaître le régime fiscal des marchands de biens.

Principes fiscaux généraux applicables aux opérations immobilières, environnement juridique

• Exposé • Échanges d'expériences

Pour aller plus loin Les séminaires complémentaires pour suivre la formation (Références CFPC) FIS144

1 jour

FIS143

FORMATE ION HOMOLOGUÉ

CAC

• Les principales des taxes d'urbanisme • La TVA immobilière – acquisitions de terrain à bâtir : champ d'application, redevable, assiette, fait générateur, exigibilité, droits à déduction – construction et vente de l'immeuble bâti : champ d'application, redevable, assiette, fait générateur, exigibilité, droit à déduction • Les profits de construction : – champ d'application, détermination, imposition – régime fiscal spécifique des SCI de construction vente • Lotisseurs et marchands de biens : – statut et obligations, – régime fiscal BIC, TVA, droits d'enregistrement

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net

175


Fiscalité > Fiscalité immobilière : approfondissements et particularités

FORMATE ION HOMOLOGUÉ

CAC

Expert-comptable Commissaire aux comptes

FIS144

En prolongation du séminaire « Fiscalité des constructeurs et marchands de biens » (FIS143), ce séminaire aborde des points particuliers de la fiscalité immobilière.

Objectifs

Contenu

Maîtriser : • Les aspects spécifiques de la TVA immobilière. • Les points particuliers des SCI de gestion. • Les particularités de la fiscalité des promoteurs et des marchands de biens. • Les particularités du crédit-bail immobilier et du bail à construction.

Rappel de l'évolution de la législation ayant trait à la TVA immobilière • TVA immobilière : – opérations réalisées par les assujettis : achats de terrains, dations, reventes de terrains et d’immeubles bâtis, livraisons à soi-même – opérations réalisées par les non-assujettis : achats et ventes de terrains et d'immeubles bâtis • SCI de gestion : – reventes d’immeubles, – ventes de parts de SPI • Contrats particuliers : – crédit-bail immobilier – bail à construction

• Lotisseurs et marchands de biens – Fiscalité des professionnels (distinction entre opérations privées et professionnelles) – modalités d'imposition des professionnels à la TVA (TVA immobilière ou TVA sur la marge).

Pédagogie • Exposé • Échanges d'expériences

Pré-requis FIS143

Expertcomptable

> Le démembrement de propriété : outil d’optimisation fiscale Le démembrement de propriété est un concept en pleine évolution et un véritable outil de stratégie patrimoniale. Sa mise en œuvre implique de bien maîtriser les principes juridiques et fiscaux afin que cela n'altère pas ses effets bénéfiques. Cependant, le législateur et le juge ne cessent d'en modifier les contours. À ce titre, il est donc important de connaître les évolutions législatives et jurisprudentielles. Ce séminaire permettra

1 jour

une approche rapide et précise des principales règles juridiques régissant le démembrement de propriété. Par ailleurs, les incidences du démembrement dans les différents domaines de la fiscalité seront étudiées, accompagnées d'une approche pratique. Toutefois, ce séminaire n'a pas comme objectif de proposer des schémas d'optimisation fiscale prêts à l'emploi mais de permettre d'éviter certaines erreurs.

1 jour

FIS145

Objectifs

Contenu

• Connaître les grands principes juridiques et les conséquences fiscales attachées au démembrement de propriété. • Maîtriser les incidences fiscales au regard des nouvelles législations et jurisprudences des dernières années, notamment sur l'application du nouveau barème, ou encore en matière de plus-values. • Savoir mettre en application, par l'étude de certains schémas fiscaux, la technique du démembrement de propriété, en évitant les erreurs au vu notamment des avis du comité consultatif de la répression des fraudes.

Dans le cadre de ce séminaire seront notamment abordés les points suivants :

176

• Aspects juridiques du démembrement de propriété : rappel des définitions, des droits et obligations de l’usufruitier et du nu-propriétaire, l'étude des conséquences du démembrement sur les biens immobiliers, ou encore sur la situation juridique en cas de démembrement portant sur des titres de société • Étude des méthodes d'évaluation avec les conséquences du barème légal de l'usufruit qui feront l’objet d’une étude approfondie ainsi que les aménagements apportés à son application par le législateur et par l’administration fiscale • Incidences du démembrement de propriété au regard de certains impôts (impôt sur le revenu, plus-values, ISF, droits d'enregistrement...) et de certains dispositifs fiscaux telles que les mesures en faveur de la transmission d’entreprise • Les schémas de démembrement les plus fréquemment utilisés et leurs incidences fiscales

Pédagogie • Exposé • Étude de cas

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


Fiscalité

> Optimisation fiscale de la transmission d’entreprise La fiscalité attachée aux transmissions d'entreprise est en perpétuelle évolution comme l'atteste l'actualité législative. Le gouvernement souhaite faire bénéficier ces opérations d'une fiscalité allégée. Les exonérations instituées concernent les plus-

Contenu

• Connaître les nouvelles dispositions fiscales, issues notamment des dernières lois, qui visent à favoriser la transmission d’entreprise qu’il s’agisse d’une opération réalisée à titre gratuit ou à titre onéreux. • Maîtriser les conséquences fiscales attachées à la transmission d’entreprise afin de pouvoir optimiser le coût attaché à une telle opération. • Connaître les incidences fiscales des choix opérés compte tenu notamment des nouvelles exonérations de plus-values.

Après avoir identifié le coût fiscal attaché à la transmission d’une entreprise, tant au regard du cédant que du cessionnaire, les différentes mesures permettant une optimisation fiscale sont abordées Dans le cadre de l’étude, il est pris en compte les différentes situations pouvant être rencontrées • Cession d’une entreprise en direct ou cession de titres d’une société • Cession à titre onéreux ou à titre gratuit

Parmi les thèmes qui sont abordés citons : • Les régimes d’exonération des plus-values notamment lors du départ à la retraite

de l’exploitant (articles 151 septies, 151 septies A et B, 238 quindecies et 150 0 D bis et ter) • Les atténuations de droits d’enregistrement en cas de transmission notamment à titre gratuit (articles 787 B, 787 C et 790 A du Code général des impôts) • Les difficultés fiscales en cas de cession de titres (conséquences attachées aux reports d’imposition, fiscalité des clauses de garantie d’actif et de passif, location des titres de société...)

Pédagogie • Exposé • Étude de cas • Mini-cas d'application

Expertcomptable

> Innovation et recherche : profiter des opportunités fiscales domaine est d'autant plus essentiel que le régime du crédit d'impôt recherche est devenu d'application très favorable et de plein droit.

Objectifs

Contenu

• Maîtriser les différentes dispositions fiscales en matière de recherche et d'innovation. • Connaître les différents dispositifs existants et leurs conditions d’application. • Connaître la fiscalité des brevets. • Tirer le meilleur parti de la réforme du crédit d'impôt recherche et de son contrôle. • Comprendre le régime fiscal des jeunes entreprises innovantes et jeunes entreprises universitaires. • Connaître le régime fiscal des entreprises implantées dans les pôles de compétitivité.

Les conséquences fiscales des règles de comptabilisation des dépenses de recherche Les régimes d’imposition des produits de la propriété industrielle Les nouvelles règles en matière de crédit d’impôt recherche • Le crédit d'impôt en volume • Les principes généraux (les dépenses éligibles...) • Les modalités de détermination du crédit d’impôt • Le crédit d'impôt dans les groupes intégrés • Le remboursement anticipé de la créance du crédit d'impôt recherche

Le crédit d’impôt recherche pour dépenses de nouvelles collections

1 jour

FIS147

values de cessions ainsi que les droits de mutation à la charge du repreneur. Il est ainsi désormais possible de transmettre son entreprise en franchise d'impôt à condition toutefois de prendre certaines précautions essentielles.

Objectifs

Les incitations fiscales au développement de la recherche sont de plus en plus nombreuses et concernent aussi les petites et moyennes entreprises qui les méconnaissent. Votre rôle de conseil dans ce

Expertcomptable

1 jour

FIS148

Le régime fiscal de la jeune entreprise innovante (et jeune entreprise universitaire) • Les avantages fiscaux et sociaux

Les pôles de compétitivité • La définition des pôles de compétitivité • L'évolution du régime fiscal des entreprises implantées dans les pôles de compétitivité

Le régime fiscal des centres de coordination de recherche Les aides d’État à la recherche et la réglementation européenne

Pédagogie • Exposé • Analyse de documentation

Pour aller plus loin Les séminaires complémentaires pour suivre la formation (Références CFPC) FIS103

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net

177


Fiscalité Expertcomptable

> Les crédits d’impôt : votre devoir de conseil Les mécanismes d'incitation fiscale se sont multipliés ces dernières années au travers de déductions du revenu, de réductions d'impôt ou encore de crédits d'impôt. L'augmentation du nombre de crédits d'impôt, qui à la différence des réductions d'impôt, sont remboursables, conduit les praticiens à les qualifier "d'impôt négatif". Dans ce contexte, il est nécessaire de connaître et de maîtriser les nombreux crédits d'impôt existant en faveur des entreprises,

afin de pouvoir respecter le devoir de conseil du cabinet vis-à-vis de ses clients. Attention : Si le crédit d'impôt recherche est abordé dans ce séminaire, l'étude de ce dispositif reste limitée. Le crédit impôt recherche est traité en profondeur dans le séminaire « Innovation et recherche : profitez des opportunités fiscales » (réf. CFPC FIS 148).

Objectifs

Contenu

• Connaître et savoir comparer les différents mécanismes d’incitation fiscale : charges déductibles ; charges déductibles du revenu global ; réductions d’impôt et crédits d’impôt. • Connaître et maîtriser les principaux crédits d’impôt dont peuvent bénéficier les entreprises afin de pouvoir respecter le devoir de conseil vis-à-vis des clients du cabinet.

Présentation des différents mécanismes d’incitation fiscale existant, de la déduction du revenu au crédit d‘impôt restituable.

1 jour

FIS151

• Modalités d’utilisation des crédits d’impôts par les entrepreneurs individuels, les sociétés de personnes bénéficiant de la translucidité fiscale et les sociétés relevant de l’impôt sur les sociétés. • Prise en compte des règles communautaires limitant l’utilisation des crédits d’impôt

Présentation des principaux crédits d’impôt en faveur des entreprises : • Crédit d’impôt recherche. • Crédit d’impôt apprentissage. • Crédit d’impôt formation. • Crédit d’impôt famille. • Crédit d’impôt pour dépenses de prospection commerciale. • Crédit d’impôt pour investissement dans les nouvelles technologies...)

Pour chacun de ces crédits d’impôt :

Pédagogie • Exposé • Étude de cas • Débat • Mini-cas d'application • Analyse de documentation

178

• Identification des entreprises éligibles. • Périodes d’application. • Conditions et modalités d’application. • Montant et modalités d’utilisation...

Tableau comparatif/de synthèse récapitulant les caractéristiques des principaux crédits d'impôt

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


Fiscalité

> Fiscalité des plus-values : maîtriser les exonérations Les dispositions permettant d'exonérer l'impôt sur les plus-values ont été multipliées au cours de ces dernières années par le législateur. Il est essentiel de connaître leurs conditions d'application afin d'être

Contenu

• Maîtriser les différents mécanismes de taxation des plus-values en fonction de la qualité du cédant et l’objet de la cession. • Savoir identifier les principales exonérations applicables : avantages et inconvénients des différents dispositifs et possibilités éventuelles de cumul. • Connaître les mécanismes de différé d’imposition (report et sursis d’imposition) : conditions et modalités d’application.

Présentation des différentes réformes ayant modifié les mécanismes de taxation des plus-values au cours de ces dernières années

• Exposé • Étude de cas • Échanges d’expériences • Mini-cas d'application

• Plus-values immobilières : nouvelles modalités de taxation depuis le 1er janvier 2004 ; incidences de la réforme au regard des SCI et nouvelle définition de la prépondérance immobilière • Plus-values sur valeurs mobilières : unification des mécanismes d’imposition et nouvel abattement pour durée de détention • Plus-values professionnelles : plus-values de cession des petites entreprises et mesures en faveur de la transmission d’entreprise

1 jour

FIS153

sûr de pouvoir en bénéficier. Certaines règles de noncumul obligent désormais le chef d'entreprise à effectuer des choix qui doivent pouvoir être opérés en toute connaissance de cause.

Objectifs

Pédagogie

Expertcomptable

• Exonération des transmissions d’entreprise (article 238 quindecies) • Exonération des plus-values professionnelles portant sur l’immobilier d’entreprise (article 151 septies B) • Exonération en cas de départ à la retraite de l’exploitant (article 151 septies A et article 150 0 D ter) • Exonération des associés passifs dans les sociétés de personnes (article 150 0 A I bis)

Les mécanismes de report et de sursis d’imposition • Cas d’application • Avantages et inconvénients attachés à ces dispositifs • Formalisme et obligations déclaratives

Présentation et comparatif des nouveaux dispositifs d’exonération des plus-values • Exonération des petites entreprises (article 151 septies)

> L’immobilier d’entreprise : les erreurs à ne pas commettre Ce séminaire constitue un guide indispensable au conseil dans un domaine très sensible pour le patrimoine du chef d'entreprise et son imposition.

Objectifs

Contenu

• Maîtriser les règles fiscales relatives à l’immobilier d’entreprise afin d’orienter les choix de vos clients. • Savoir identifier avantages et inconvénients liés à chaque situation. • Maîtriser les conséquences des choix opérés (amortissement, ISF, etc.). • Connaître les principaux pièges à éviter.

Le traitement de l’immobilier d’entreprise inscrit à l’actif • Le traitement des frais d’acquisition • Les modalités d’amortissement • Cession de l’immobilier d’entreprise : article 151 septies ou non ?

La détention indirecte de l’immobilier d’entreprise • Les difficultés de financement par CBI constatées pendant la période de financement (particularités fiscales du CBI en SCI)

Expertcomptable

1 jour

FIS154

• Les multiples notions de prépondérance immobilière – titres détenus par une personne physique – titres détenus par une entreprise BIC, BA – titres détenus par une société soumise à l’IS – application aux droits d’enregistrement • Les deux régimes de déductibilité des amortissements • La translucidité des titres et les difficultés inhérentes à leur cession (arrêts Quemener et Baradé) • Les délicates conséquences de l’arrêt SCA OUEST

Pédagogie • Exposé • Mini-cas d'application

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net

179


Fiscalité Expertcomptable

> Acquisition-cession d’entreprise (aspects juridiques et fiscaux) Ce séminaire aborde les aspects juridiques et fiscaux : • de la cession à titre onéreux et à titre gratuit d’une entreprise individuelle, • de la cession à titre onéreux et à titre gratuit d’une société soumise à l’IS.

Il comporte également les aspects juridiques des cessions de fonds de commerce ainsi que des clauses de garanties.

2 jours

FIS155

Objectifs

Contenu

• Cession de fonds de commerce : les stratégies de filialisation

• Maîtriser les aspects juridiques et fiscaux de la cession à titre onéreux et à titre gratuit d’une entreprise individuelle et d’une société soumise à l’IS. • Savoir repérer les lacunes rédactionnelles des actes rédigés dans le cadre de ces cessions (cession de fonds, clauses de garanties).

Transmission à titre onéreux

La problématique de l’ISF

Cession d’une entreprise individuelle

• Droit commun : l’imposition du produit de cession • Cas particulier : la cession mixte (titres et cash)

Pédagogie • Exposé • Échanges d'expériences • Mini-cas d'application • Analyse de documentation

180

• Situation pour le cédant – la fin du montage « location gérance » – l’exonération restrictive Sarkozy – l’exonération départ en retraite de l’article 151 septies A du CGI – le sort de l’immobilier affecté à l’exploitation • Situation pour le cessionnaire • Le formalisme juridique • Les avantages de la forme individuelle en cas de cession

Transmission à titre gratuit Transmission d’une entreprise individuelle • L’impôt sur le revenu : article 41 du CGI • Les droits d’enregistrement : l’article 787 C du CGI

Transmission des titres d’une société

Cession d’une société soumise à l’impôt sur les sociétés • Le passage en société d’une entreprise individuelle • La logique du cédant • La logique du cessionnaire • Les droits d’enregistrement

• L’impôt sur le revenu : article 150 O A du CGI • Les droits d’enregistrement : l’article 787 C du CGI

La problématique de l’ISF • Le principe du démembrement • Le cas particulier de l’article 895 O quinquies du CGI

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


Fiscalité Expertcomptable

> CET : appréhender, déclarer, contrôler Le remplacement de la taxe professionnelle, maintes fois annoncé, se concrétise en 2010 par l’instauration de la « contribution économique territoriale » (CET) et ses deux composantes. C’est une réforme très importante qui concerne toutes les entreprises et devrait avoir pour elles, dans la très grande majorité des cas, des conséquences bénéfiques. La profession s’est engagée à intervenir auprès de ses clients pour la compréhension et l’application pratique des nouvelles dispositions, afin de faciliter la mise en œuvre de cette réforme longtemps attendue. Les cabinets doivent être prêts à informer les clients, à répondre à leurs interrogations, à leur permettre de mesurer l’impact financier de cette nouvelle contribution par rapport à l’ancienne taxe professionnelle. Pour les collaborateurs, ce sont donc de nouvelles connaissances à assimiler. Ce sont aussi de nouvelles déclarations à maîtriser, de nouveaux reflexes à acquérir. 2010 est également une année de transition au cours de laquelle il ne faudra pas totalement perdre de vue la taxe professionnelle 2009, le délai pour les demandes de dégrèvement expire le 31/12/2010.

Objectifs

Contenu

• Maîtriser le nouveau dispositif et pouvoir expliquer les nouvelles règles. • Mieux connaître le mode de détermination des valeurs locatives cadastrales. • Savoir remplir correctement les formulaires de déclaration et respecter les modalités de paiement. • Être apte à contrôler les prochains avis d'imposition et à solliciter les éventuels dégrèvements.

De la taxe professionnelle à la CET • les raisons d’une réforme • ce qui change par rapport à la taxe professionnelle • les effets attendus

La cotisation foncière des entreprises (CFE)

1 jour

FIS157/PFI102a

• la détermination de la valeur ajoutée, les points particuliers • les modalités déclaratives et de paiement

Les possibilités de réduction de la CET • le plafonnement en fonction de la valeur ajoutée • le dispositif transitoire d’écrêtement des pertes

• ses caractéristiques essentielles : champ d’application, mode de calcul • les points d’attention : les règles de détermination de la valeur locative foncière, autres points particuliers • les modalités déclaratives et de paiement

La cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises (CVAE)

Pédagogie

• ses caractéristiques essentielles : champ d’application, période de référence, mode de calcul, répartition territoriale

• Exposé • Mini-cas d'application • QCM de validation

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net

@ Produit ECM disponible

181


Fiscalité Collaborateur

2 jours

> Les quinze-vingt questions fiscales à maîtriser Ce séminaire est bâti à partir des questions fiscales les plus courantes recensées par les professionnels. Il vise à apporter aux participants des réponses

fiables sur les principales difficultés qu'ils peuvent rencontrer dans le domaine fiscal.

Objectifs

Contenu

• Connaître les principes fiscaux applicables. • Savoir identifier les difficultés d'application des questions fiscales les plus courantes. • Maîtriser la réglementation applicable et le formalisme.

Les questions suivantes sont traitées

Pédagogie • Exposé • Étude de cas • Échanges d'expériences • Mini-cas d'application • Analyse de documentation

182

• La réforme de l’impôt sur le revenu et le « bouclier fiscal » (nouveauté : l'autoliquidation du bouclier fiscal) • Le plafonnement des « niches fiscales » et les mesures d'accompagnement • La demande de décharge de solidarité du paiement de l'impôt des ex-époux et ex-partenaires de PACS • La déductibilité des rémunérations et des frais de mission et réception • L’évaluation et la déclaration des avantages en nature • Les provisions pour créances douteuses • L’inscription à l’actif des immobilisations • La déductibilité des « primes » de fin d’année • L’inscription en provisions ou charges à payer de certaines dépenses • L’obligation déclarative des honoraires et des commissions • Les règles d’imputation fiscale des déficits (IR/IS) • Les régimes fiscaux de l’entreprise individuelle et les conditions d’option (Micro, RSI, RN) • Le régime d'imposition des résultats de cessions d'immobilisations (IR/IS/TVA/DTS ENR.) • Les exonérations des plus-values des petites entreprises : cas de cession, cas de cession à l’occasion du départ à la retraite, transmissions à titre gratuit

FIS301

de l’entreprise, la cession de branches complètes d'activité • La fiscalité des revenus mobiliers et l'option pour le prélèvement libératoire • Les dispositions fiscales relatives aux comptes courants d’associés • La taxe sur les véhicules de sociétés • La Contribution économique territoriale (CFE et CVAE) • La TVA non récupérable (nouvelles modalités de calcul de la TVA déductible chez les assujettis partiels et redevables partiels) • Le régime simplifié en TVA • La déclaration des acquisitions intra-communautaires • Les nouvelles règles de territorialité des prestations de services (« Pack TVA ») • L'autoliquidation de la TVA par le client assujetti • Sensibilisation aux conséquences fiscales des nouvelles dispositions comptables • Le régime des sociétés civiles immobilières • Les principaux régimes d'investissement immobilier locatif défiscalisants et les dernières évolutions législatives • Les règles de détermination et d’imposition des plus-values immobilières en cas de cessions de parts de sociétés • Présentation du régime des zones franches urbaines et des dernières précisions législatives (En fonction de l’actualité, certaines questions nouvelles pourront être traitées.)

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


Fiscalité Collaborateur

1 jour

> Maîtriser le formalisme fiscal pour prévenir les sanctions

FIS322

Éviter les conséquences et les pièges du non-respect du formalisme déclaratif.

L’analyse de la comptabilité

Objectifs

Contenu

• Être capable de prendre conscience qu’en matière fiscale, les conditions de forme sont souvent aussi importantes que les conditions de fond. • Connaître pour les principaux impôts, les obligations fiscales déclaratives. • Maîtriser les conséquences et sanctions du non-respect de ces contraintes. • Être capable de mesurer l'importance de la forme de la comptabilité lors de l’examen par l’administration.

Introduction : erreurs et décisions de gestion Le formalisme fiscal et les obligations déclaratives • Les obligations déclaratives relatives aux principaux impôts et taxes • Les sanctions fiscales consécutives au non-respect des obligations déclaratives • L’incidence du non-respect des obligations déclaratives sur les procédures de contrôle • L’exposé des obligations déclaratives particulières

• Les obligations de forme relatives à la tenue de la comptabilité et les conséquences de son rejet par l’administration fiscale • Les règles relatives à l’établissement des factures • La comptabilisation des provisions et des amortissements

Pédagogie • Exposé • Étude de cas • Échanges d'expériences

Collaborateur

1 jour

> Maîtriser les difficultés d’application de la TVA Savoir liquider la TVA collectée, la TVA déductible, et la TVA nette à reverser au Trésor constitue l'une des tâches fondamentales confiées aux cabinets d'expertise comptable par leurs clients. Les règles tenant au champ d'application, à l'exigibilité, et aux droits à déduction de la TVA doivent en conséquence être totalement maîtrisées, afin d'éviter toute mise en cause de la responsabilité du cabinet, en cas de redressement notifié par l'administration fiscale.

L'internationalisation des opérations économiques des clients suppose maintenant de connaître les règles de territorialité applicables aux livraisons de bien et prestations de services... L'ambition de ce séminaire est, en une journée, de revenir sur les fondamentaux de la TVA, de les approfondir, afin de donner ainsi aux collaborateurs de cabinets les outils indispensables à leur mission.

Objectifs

Contenu

• Maîtriser les principes de la TVA et leur mise en œuvre pratique dans les petites entreprises. • Maîtriser les conditions d’assujettissement à la TVA. • Connaître les règles de la TVA intracommunautaire. • Connaître les conditions de déduction de la TVA et les exclusions légales. • Savoir effectuer les contrôles de fin d’année. • Savoir exercer les options en matière de TVA.

Le champ d’application de la TVA • Les opérations imposables • Les opérations exonérées • Les opérations assujetties par option

La territorialité de la TVA • Les principes généraux • La TVA intracommunautaire et la D.E.B. • Les prestations de services • Les cas d'autoliquidation

Le fait générateur et l’exigibilité de la TVA • La notion de livraison • La notion d’encaissement et particularités • L’option possible du paiement de la TVA sur les débits

L’assiette de la TVA

Pédagogie • Exposé • Étude de cas • Mini-cas d'application • QCM de validation

• Le prix et les compléments de prix (indemnité et subventions) • Les régimes particuliers : la TVA sur la marge

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net

FIS324/PRE206/PFI104

Les différents taux de TVA • Le taux normal • Le taux réduit

Le droit à déduction de la TVA • Conditions générales de récupération • Les exclusions légales du droit à récupération • Les régularisations de la TVA récupérée • La récupération chez les assujettis et redevables partiels

Les mentions obligatoires devant figurer sur les factures • Mentions générales • Mentions particulières

Les régimes de TVA • La franchise en matière de TVA et les conditions d’option pour la TVA • Le réel simplifié : les modifications du régime

Le contrôle de la TVA déclarée • Les recoupements de fin d’année

183


Fiscalité Collaborateur

> Maîtriser les difficultés de la détermination du résultat fiscal BIC/IS

1 jour

Ce séminaire est destiné à éviter les erreurs lors de la détermination du résultat fiscal et conduit à la maîtrise des crédits d'impôts et des régimes d'exonération les plus courants.

Objectifs

Contenu

• Faire un point sur les règles fondamentales. • Connaître les principales difficultés rencontrées lors de l'arrêté fiscal. • Maîtriser les difficultés fiscales pour satisfaire au devoir de conseil. • Connaître les crédits d'impôts.

Étude par cycles du plan comptable de certains points fiscaux complexes

FIS328/PFI103

Étude des régimes particuliers

• Choix entre actif commercial et patrimoine privé • Incidences fiscales des règles comptables sur les actifs et les passifs • Analyse des subventions et indemnités • Crédit d’impôts • Les frais de recherche et développement • Déductibilité des rémunérations et des cotisations sociales

• Fiscalité des titres et valeurs mobilières • Plus-values professionnelles et régimes d'exonération • Report en arrière des déficits • Régime des sociétés mères/filles et des sociétés transparentes fiscalement • Distributions de dividendes

Pédagogie • Exposé • Échanges d'expériences • QCM de validation

Pocket fiscal : Guide pratique des réductions et crédits d’impôts

15,00 €

www.experts-comptables.fr/boutique

184

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


Fiscalité Collaborateur

> Impôt sur le revenu : comprendre et préparer la déclaration Dans le cadre du plafonnement des avantages fiscaux (réductions d'impôts et crédits d'impôts...) et de l'instauration du « bouclier fiscal », ce séminaire permettra de conseiller les clients pour remplir leur

déclaration de revenus en tenant compte des éventuels changements dans les situations familiales et dans la composition des revenus. Disponible en janvier 2010.

Objectifs

Contenu

• Savoir répondre aux principales interrogations des clients concernant la déclaration de revenus. • Connaître les principales mesures fiscales concernant l’imposition de l'ensemble des revenus du dirigeant d’entreprise et de son foyer fiscal. • Maîtriser les difficultés particulières concernant les revenus professionnels du dirigeant de société et de l'exploitant individuel. • Savoir déclarer les revenus accessoires. • Maîtriser les conditions d'application du dispositif de plafonnement des avantages fiscaux • Maîtriser les conséquences du bouclier fiscal.

La prise en compte de la situation personnelle du chef d’entreprise et les changements intervenus en cours d’année : les difficultés concernant le quotient familial (la garde alternée des enfants, rattachement des enfants majeurs)

Pédagogie • Exposé • Étude de cas • Échanges d’expériences • Mini-cas d’application • Analyse de documentation

Pour aller plus loin Les séminaires complémentaires pour suivre la formation (Références CFPC) FIS101 – FIS116 – FIS105/JT305

Les différentes situations • La situation des concubins et de leurs enfants • Le régime des contribuables liés par un PACS • Le mariage en cours d’année • Le décès du chef d’entreprise • Le changement de siège social et de domicile

Les conditions de report du déficit du revenu global La détermination et l'imposition des bénéfices professionnels • Régime de l'auto-entrepreneur et ses conséquences • Régime du micro • Régime réels

La détermination et l’imputation des déficits BIC et BNC L’utilisation des déficits des revenus catégoriels accessoires Les déficits non commerciaux accessoires, les déficits industriels et commerciaux professionnels ou non professionnels, les déficits agricoles L’imposition des revenus provenant des locations en meublés et des locations saisonnières (ancien et nouveau régime) L’imposition des revenus fonciers (micro-fonciers, report des déficits fonciers et régimes particuliers et modifications des régimes particuliers)

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net

1 jour

FIS329/PFI101

L’imposition des plus-values professionnelles et des conditions d’exonérations : entreprise individuelle et sociétés de personnes L’exonération des plus-values professionnelles, la détermination de la plus-value imposable, le départ à la retraite, la détermination de la plus-value en cas de cessions de parts de sociétés de personnes L’assiette de la CSG et les obligations déclaratives Les revenus mobiliers • La distribution des dividendes par la société de famille • Le champ d’application de l’abattement sur les revenus mobiliers • Le prélèvement libératoire et optionnel sur les dividendes • Le prélèvement libératoire et optionnel sur les intérêts

La déclaration des plus-values de cessions de valeurs mobilières • La détermination des plus-values en cas de départ à la retraite • Les particularités déclaratives

Les charges déductibles du revenu global La déduction des pensions alimentaires L’épargne retraite et les cotisations sociales Les réductions et crédits d’impôt et les conditions de reprise • Les réductions d’impôt pour augmentation de capital • Les réductions d’impôt pour investissements immobiliers locatifs

Les plafonnements catégoriels et le plafonnement général L'incidence du bouclier fiscal La solidarité des époux et partenaires de PACS pour le paiement de l'impôt

185


Fiscalité Collaborateur

1 jour

> Plus-values et transmission d’entreprise Afin de favoriser la transmission d'entreprise de nombreuses dispositions instaurant des exonérations de plus-values ont été adoptées au cours de ces dernières années. Il est désormais possible de

Objectifs

Contenu

• Connaître les nouvelles modalités de taxation des plus-values réalisées par les entreprises et les particuliers.

Présentation des principes de taxation des plus-values

• Maîtriser les nouveaux dispositifs d’exonération de plus-values (champ d’application, conditions d’application, formalisme...) et connaître les avantages et les inconvénients qui y sont attachés. • Savoir mettre en application ces dispositifs dans le cadre de la transmission d’entreprise.

FIS330

transmettre la plupart des TPE/PME en franchise d'impôt sous réserve de respecter certaines conditions.

• Plus-values sur fonds de commerce • Plus-values sur titres : cession par une personne physique et cession par une personne morale (nouvelles modalités de taxation des cessions de titres de participation par une société relevant de l’IS)

Présentation et comparatif des nouveaux dispositifs d’exonération des plus-values • Exonération des petites entreprises (article 151 septies) • Exonération des transmissions d’entreprises (article 238 quindecies)

• Exonération en cas de départ à la retraite de l’exploitant (article 151 septies A et article 150 O D ter)

Prise en compte des différentes situations pouvant être rencontrées en cas de transmission d’entreprise • Cession d’une entreprise en direct ou cession de titres d’une société • Cession à titre onéreux ou à titre gratuit

Pédagogie • Exposé • Étude de cas • Mini-cas d’application

Collaborateur

1 jour

> Initiation à la fiscalité des TPE/PME Grâce à ce séminaire, le participant connaîtra les principes de base de la fiscalité des TPE/PME et saura

appliquer les textes fiscaux adaptés à la taille des entreprises.

Objectifs

Contenu

Pédagogie

• Connaître les différents régimes fiscaux des TPE/PME. • Savoir, pour ces différents régimes, appréhender leurs points communs et leurs différences.

Principe de base des différents impôts

• Exposé • Échanges d’expériences

• Régimes réel, simplifié, micro • Impôt sur le revenu BNC, BIC • Impôt sur les sociétés IS • Taxation des plus-values professionnelles • Taxe sur la valeur ajoutée • Taxes sur les salaires • Principe de déduction : règles de forme et de fond

FIS331

Analyse des différences

Pour aller plus loin

• Distinction BNC, BIC • Dépenses recettes ; Créances dettes • Produits financiers • Frais financiers • Plus-values professionnelles et exonérations

Les séminaires complémentaires pour suivre la formation (Références CFPC) FIS122 – FIS328 – REC304/JT105

186

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


Fiscalité Collaborateur

> Les sociétés civiles de gestion immobilière : aspects juridiques, fiscaux et comptables

1 jour

FIS332

Ce séminaire fait un rappel du cadre juridique, fiscal et comptable des SCI. Il a pour vocation d'être un outil pratique à l'usage des collaborateurs dans le cadre d'une mission habituelle mais pas toujours maîtrisée quant à ses conséquences juridiques et fiscales.

Objectif

Contenu

Pédagogie

• Connaître les mécanismes régissant le fonctionnement d'un outil incontournable de gestion du patrimoine immobilier.

Régime juridique • Constitution, gérance, décisions collectives, associés, cessions de parts, responsabilité des associés

• Exposé • Échanges d’expériences • QCM de validation

Régime fiscal • Impôts dus à la constitution • Impositions en cours d’existence : TVA, revenus, plus-values, produits accessoires • Imposition en fin de société • Imposition des associés en cas de cession de parts • Option à l’IS, conséquences

Obligations comptables, formalisme, commissariat aux comptes Particularités comptables, amortissements

> Droits d’enregistrement : ce qu’il faut savoir

Collaborateur

1 jour

Entreprises et particuliers Après un rappel du cadre général juridique et fiscal, ce séminaire balaye l'ensemble de la problématique de l'enregistrement (droits dus à titre onéreux, à titre

gratuit, droits dus par les sociétés). La dernière partie est consacrée à la transmission de l'entreprise et notamment aux dispositions la favorisant.

FIS334/PFI1022

Objectif

Contenu

• Rendre le collaborateur vigilant sur l'omniprésence de la formalité de l'enregistrement tant pour le particulier que pour le chef d'entreprise tout en attirant son attention sur les dispositifs réductifs ou exonératoires.

• Impôt désuet et représentant moins de 5 % du budget de l’État, les droits d’enregistrement sont néanmoins partout présents, tant dans la vie civile (donations, successions, acquisitions immobilières, …) que dans celle des entreprises quelle que soit leur forme (acquisition, transmission, vie des sociétés). • Ce séminaire a pour vocation de rappeler le cadre légal des droits d’enregistrement, de rappeler certaines définitions et de balayer l’ensemble des droits dus tant à titre gratuit qu’à titre onéreux. • Après un rappel des droits dus par les sociétés, un développement important restitue la problématique des droits dus lors de la transmission des entreprises, les options exonératoires et les abattements à appliquer.

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net

187


Fiscalité Collaborateur

> Comprendre et remplir les déclarations fiscales annuelles de l’entreprise

1 jour

Le collaborateur comptable disposant des prérequis en fiscalité apprendra, concrètement et en détail, comment il convient de remplir les principales déclarations des entreprises (individuelles ou sociétés commerciales) afin qu'il soit rapidement opérationnel.

Objectifs

Contenu

• Balayer en les commentant l'ensemble des principales déclarations fiscales à souscrire par l'entreprise tous régimes fiscaux confondus. Outre les déclarations accompagnant la déclaration annuelle de résultats et notamment l'élaboration du résultat fiscal, il conviendra d'aborder l'ensemble des déclarations souscrites par les entreprises soit de façon récurrente (TVA, acomptes IS, etc.) soit annuellement ou en tant que de besoin (TVS, CFE, CVAE, prélévements libératoires, etc.). • L'atteinte de l'objectif résulte en la capacité du participant à appréhender le calendrier des déclarations fiscales en les restituant dans leur contexte tout en acquérant la maîtrise des points délicats.

Introduction

188

FIS335

• Autres taxes traditionnelles de l’entreprise – ORGANIC – IFA – Agefiph – droits d’enregistrement

Déclarations des revenus • Les déclarations des bénéfices catégoriels des entreprises individuelles • Les déclarations des bénéfices des sociétés – pour les sociétés relevant de l’impôt sur les sociétés – pour les sociétés de personnes • Les déclarations des collectivités sans but lucratif

Principales déclarations ponctuelles

Déclarations liées à la taxe sur la valeur ajoutée

• Établir un calendrier • Obtenir les éléments de travail • Constituer un dossier de suivi pluriannuel au besoin • La mise à jour des connaissances • La gestion des incertitudes

• Déclarations CA • DEB • DES • TVA immobilière • Exportations

• Déclarations d’existence • Changement d’exploitant • Changement de consistance ou d’affectation des propriétés bâties ou non bâties

Maîtrise du suivi des déclarations

Conclusion

Déclaration des autres impôts et taxes • Les taxes assises sur les rémunérations – taxe sur les salaires – taxe d’apprentissage – formation professionnelle continue – effort construction – prélèvements sociaux • Les impôts directs locaux – contribution économique territoriale – taxe foncière – taxe d’habitation – taxe sur les véhicules de sociétés

Pédagogie • Exposé • Tests d'auto-évaluation • Mini-cas d'application

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


Fiscalité > Comprendre et remplir les déclarations fiscales annuelles de l’entreprise (e-learning) Eliminer le risque de non-souscription chez le client de déclarations spécifiques parfois méconnues par le collaborateur le plus souvent aguerri aux déclarations à caractère récurrent et étendre son champ de compétences.

Objectifs

Contenu

• Balayer en les commentant l'ensemble des principales déclarations fiscales à souscrire par l'entreprise tous régimes fiscaux confondus. Outre les déclarations accompagnant la déclaration annuelle des résultats et notamment l'élaboration du résultat fiscal, il conviendra d'aborder l'ensemble des déclarations souscrites par les entreprises soit de façon récurrente (tva, acomptes IS, etc.) soit annuellement ou en tant que de besoin (TVS, CFE, CVAE, prélévements libératoires, etc.).

Introduction

• L'atteinte de l'objectif résulte en la capacité du participant à appréhender le calendrier des déclarations fiscales en les resituant dans leur contexte tout en acquérant la maîtrise des points délicats. • Cette version en e-learning devra être axée sur la visualisation des imprimés fiscaux par le participant appuyée de commentaires sur les particularités ou difficultés rencontrées lors de leur établissement.

Déclarations des revenus • Les déclarations des bénéfices catégoriels des entreprises individuelles • Les déclarations des bénéfices des sociétés – pour les sociétés relevant de l’impôt sur les sociétés – pour les sociétés de personnes • Les déclarations des collectivités sans but lucratif

Déclarations liées à la taxe sur la valeur ajoutée • Déclarations CA • DEB • DES • TVA immobilière • Exportations

Déclaration des autres impôts et taxes • Les taxes assises sur les rémunérations – taxe sur les salaires – taxe d’apprentissage – formation professionnelle continue – effort construction – prélèvements sociaux

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net

Collaborateur

1 jour

FIS336 05MAN1127

• Les impôts directs locaux – contribution économique territoriale – taxe foncière – taxe d’habitation – taxe sur les véhicules de sociétés • autres taxes traditionnelles de l’entreprise – ORGANIC – IFA – Agefiph – droits d’enregistrement

Principales déclarations ponctuelles • Déclarations d’existence • Changement d’exploitant • Changement de consistance ou d’affectation des propriétés bâties ou non bâties

Maîtrise du suivi des déclarations • Établir un calendrier • Obtenir les éléments de travail • Constituer un dossier de suivi pluriannuel au besoin • La mise à jour des connaissances • La gestion des incertitudes

Conclusion

189


Fiscalité Collaborateur

> Fiscalité – Prérequis (e-learning) Séminaire de découverte des notions de fiscalité destiné à des non-initiés et devant leur permettre

une compréhension générale de la fiscalité et du langage spécifique l'accompagnant.

1 jour

FIS337

Objectifs

Contenu

Les principaux impôts des personnes morales

• Analyser les différentes sources de l'impôt sur le revenu et faire le lien avec la fiscalité des entreprises non asujetties à l'IS (BIC, BNC, BA). • Décrire les modalités et conditions de l'imposition à l'IS.

Introduction

• L’impôt sur les sociétés – le champ d’application de l’IS – le bénéfice imposable • Les autres impôts frappant les sociétés – la taxe sur la valeur ajoutée – la contribution économique territoriale – la taxe sur les véhicules de sociétés • Les droits d’enregistrement – le champ d’application des droits d’enregistrement – les formalités d’enregistrement – l’accomplissement des formalités – la détermination des droits exigibles

• Définir la notion de valeur ajoutée. • Balayer les autres impôts et taxes en les replaçant dans leur contexte : impôts locaux, CET, ISF, droits d'enregistrement. • Définir la notion de bouclier fiscal.

190

• Les sources de la fiscalité française – les sources nationales du droit fiscal – les sources internationales du droit fiscal • La décomposition des recettes de l’État

Les principaux impôts des personnes physiques • L’impôt sur le revenu des personnes physiques – les caractéristiques de l’impôt sur le revenu – les revenus catégoriels du revenu global • L’ISF – les contribuables imposables à l’ISF – le patrimoine imposable – le calcul de l’ISF • Le bouclier fiscal • Les impôts locaux – la taxe d’habitation – les taxes foncières

Pédagogie • Exposé • Tests d'auto-évaluation • Mini-cas d'application • QCM de validation

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


Fiscalité Collaborateur

> La pratique des principaux impôts : consolider vos connaissances Ce parcours d'une durée de 4 jours est un outil indispensable pour assurer aux collaborateurs en charge notamment des arrêtés fiscaux une vision

d'ensemble de la fiscalité et leur permettre de développer des missions « conseil » dans l'intérêt du cabinet.

Objectifs

Contenu

• Connaître les principaux impôts et permettre aux participants de disposer de réflexes fiscaux complémentaires à leur action quotidienne.

JOUR 1 – L’IMPÔT SUR LE REVENU

• Maîtriser l'environnement fiscal global de l'entreprise et de ses dirigeants pour optimiser le conseil.

• Principales dispositions pour la déclaration 2008 • Les obligations déclaratives • Les particularités de l’imposition de certains revenus • L’imposition des plus-values professionnelles • Les revenus mobiliers • Les revenus fonciers et les plus-values immobilières • Les réductions et crédits d’impôt • Les effets du plafonnement du quotient familial

JOUR 2 – LA TAXE PROFESSIONNELLE • Champ d’application/Période de référence • Éléments déterminés par l’administration • Éléments déclarés par l’entreprise • Contrôle des avis reçus et demandes de dégrèvement • Règles spécifiques : création, fermeture ou transfert d’établissement, fusion • Exonérations dans le cadre de l’aménagement du territoire • Proposition d’une méthodologie de contrôle • Application à la vérification de l’impôt foncier

LES DROITS D’ENREGISTREMENT • Généralités et définitions • Le cadre légal • Les droits de mutation à titre onéreux • Les droits de mutation à titre gratuit • Les droits dus par les sociétés • Droits de mutation et transmission d’entreprise

JOUR 3 – LA DÉTERMINATION DU RÉSULTAT FISCAL BIC/IS • Généralités BIC/IS • Approche des difficultés par cycles – immobilisations – achats et frais généraux – impôts et taxes

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net

4 jours

PFI100

– ventes – charges de personnel – financement – autres comptes • Déficits et reports • Plus-values sur droits sociaux • Cas de synthèse

JOUR 4 – LA TVA • Les difficultés liées aux principes généraux de la TVA – le champ d’application de la TVA – la TVA dans les opérations internationales – le fait générateur et l’exigibilité de la TVA – la base taxable – les taux applicables – les règles à respecter en matière de facturation • Les difficultés liées à la déduction de la TVA – les conditions générales de récupération de la TVA – les principales exclusions légales du droit à récupération de la TVA – les modalités de déduction de la TVA – les régularisations du droit à déduction de la TVA – la procédure spéciale de régularisation des opérations résiliées, annulées, impayées • Les régimes d’imposition à la TVA – la franchise de TVA – le régime réel simplifié – le régime réel normal • Les travaux de recoupement de fin d’année

Pédagogie Exposé Etude de cas Tests d'auto-évaluation Travail en sous-groupes Mini-cas d'application

191


Juridique

édito METTRE À JOUR SES CONNAISSANCES, ÉLARGIR SES COMPÉTENCES ET SA CULTURE PROFESSIONNELLE ans la pratique professionnelle, l’imbrication entre le chiffre et le droit ainsi que l’évolution exponentielle du nombre de nouveaux textes de loi, nécessitent davantage chaque année de construire un plan de formation intégrant des séminaires juridiques.

D

Les compétences comptables, économiques, financières et juridiques de l’expert-comptable sont reconnues et lui permettent d’accompagner l’entreprise tout au long de sa vie, de sa création à sa liquidation. La maîtrise de la matière juridique est également indispensable pour mener les missions de commissariat aux comptes dans le respect de la réglementation. C’est pourquoi plusieurs séminaires ont fait l’objet d’une homologation par le Comité scientifique de la Compagnie nationale des commissaires aux comptes. À noter, dans ce catalogue 2010-2011 : • pour ceux qui découvrent les thèmes juridiques, deux nouveaux modules e-learning : « Initiation au droit civil » (JUR 205) et « Initiation au droit des sociétés » (JUR 206), auto-formations en ligne à suivre en préalable pour une mise à niveau et profiter pleinement des séminaires juridiques ; • pour tous, la nouvelle formation « EIRL, ce qu’il faut savoir » (FLA 032) afin de s’initier aux particularités de cette nouvelle forme d’exercice individuel ; • et toujours, des séminaires pour faire le point sur l’actualité de l’année écoulée, pour acquérir de nouvelles compétences afin de développer des missions et mieux assurer son devoir de conseil.

192

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


Juridique

LISTE

DES

SÉMINAIRES

E X P E R T S - C O M P TA B L E S

EIRL, ce qu’il faut savoir FLA032

195

Actualisation en droit des sociétés JUR101

FORMATION

Actuel association JUR102

FORMATION

Missions auprès des groupes de sociétés : aspects juridique et pénal JUR110/JT314

FORMATION

HOMOLOGUÉE

HOMOLOGUÉE

HOMOLOGUÉE

CAC CAC CAC

195 196 196

La société par actions simplifiée (SAS) : opportunités et risques JUR111

197

Les métiers de l’expert-comptable en milieu judiciaire et l’expertise judiciaire JUR123/JT307

198

Droit des affaires : des incontournables pour bien conseiller vos clients JUR127

199

Le couple à l’épreuve du droit des affaires JUR131

199

Pratique de la société civile : maîtriser les difficultés JUR132

FORMATION

200

Diagnostic de conformité juridique des sociétés JUR135

FORMATION

200

HOMOLOGUÉE

HOMOLOGUÉE

CAC CAC

C O L L A B O R AT E U R S

S’initier à la pratique du secrétariat juridique JUR203

201

Créer et gérer le dossier juridique du client en société JUR321

201

Assurer au quotidien le suivi juridique des sociétés JUR322

202

Droit des sociétés : perfectionnement et analyse par tableaux de synthèse JUR323

202

SA, SAS, SARL, la nouvelle donne JUR326

203

Identifier et formaliser les conventions réglementées JUR327

203

SCP, SCM, SCI : le suivi juridique JUR330

204

5 à 10 questions juridiques à maîtriser en droit des affaires JUR332

204

5 à 10 questions à maîtriser en droit pénal des affaires JUR333

205

Accompagner la cessation volontaire d’activité JUR335

205

Droit civil – Prérequis e-learning JUR205

206

Droit des sociétés – Prérequis e-learning JUR206

206

Devenir collaborateur juridique : assurer le suivi annuel PJU200

207

Devenir responsable du pôle juridique PJU300

208

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net

193


Juridique

LISTE

DES

SÉMINAIRES

(suite)

A U T R E S FO R M AT I O N S

194

Le démembrement de propriété : outil d’optimisation fiscale FIS145

176

Optimisation fiscale de la transmission d’entreprise FIS147

177

Acquisition-cession d’entreprise (aspects juridiques et fiscaux) FIS155

180

Plus-values et transmission d’entreprise FIS330

186

La pratique de la loi de sauvegarde : prévention des difficultés des entreprises GES128/JT411

143

La pratique de la loi de sauvegarde : après la cessation des paiements de l’entreprise GES129/JT406

143

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


Juridique Expertcomptable

> EIRL, ce qu’il faut savoir

FLA032

Le flash permet de découvrir ce statut juridique protecteur, particulièrement novateur, puisqu'il valide la création d'un patrimoine d'affectation pour l'activité professionnelle, sans création d'une personne morale. Ce nouveau statut est de nature à intéresser un nombre important de clients puisqu'il concerne aussi bien les commerçants et artisans que les professionnels libéraux y compris les autoentrepreneurs.

Objectifs

Contenu

Pédagogie

• Comprendre les particularités de ce nouveau statut protecteur pour l'entrepreneur individuel

• Séquence 1 – Exposé des motifs. Objectifs

• Exposé • Débat

• Connaître les règles formelles de création d'un patrimoine d'affectation • Appréhender le régime comptable, fiscal, social de l'EIRL

• Séquence 2 – Patrimoine affecté • Séquence 3 – Obligations comptables et publicité des comptes • Séquence 4 – Autres mesures juridiques • Séquence 5 – Dispositions fiscales et sociales

> Actualisation en droit des sociétés

FORMATE ION HOMOLOGUÉ

CAC

Expert-comptable Commissaire aux comptes

Ce séminaire permet de faire le point sur l'actualité et d'en tirer les conséquences pratiques.

Objectifs

Contenu

Pédagogie

• Actualiser ses connaissances en droit des sociétés sur le plan législatif, réglementaire et jurisprudentiel et connaître la doctrine récente.

Déterminé en fonction de l'actualité

• Exposé • Étude de cas • Tests d'auto-évaluation • Échanges d'expériences • Mini-cas d'application • QCM de validation

• Mesurer les incidences pratiques des nouveaux textes et leurs conséquences sur l’environnement juridique des sociétés ainsi que leur impact sur les missions de l'expert-comptable.

1/2 jour

• Lois, Ordonnances, Décrets, arrêtés :

Loi de modernisation de l'économie (LME) du 4 août 2008 et décrets 2008 et 2009 Autres dispositions 2008 et 2009

1 jour

JUR101

• Jurisprudence, réponses ministérielles, doctrine • Projets (EIRL…)

Pour aller plus loin Les séminaires complémentaires pour suivre la formation (Références CFPC) GES128 – GES129 – JUR102

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net

195


Juridique Expert-comptable Commissaire aux comptes

> Actuel association

1 jour

Associations et autres ISBL – Bases fondamentales et actualités (hors mutuelles) JUR102

La France compte plus de 1 200 000 associations dont près de 180 000 sont employeurs. Elles représentent 10 % du PIB et emploient 1 800 000 personnes. Les cabinets ne peuvent ignorer l'importance du secteur et ses particularités juridiques, comptables et fiscales.

FORMATE ION HOMOLOGUÉ

Objectifs

Contenu

Pédagogie

• Avoir des connaissances actualisées sur le plan législatif, réglementaire et jurisprudentiel. • Savoir appliquer l'instruction fiscale du 18 décembre 2006 et évaluer son impact sur les organismes sans but lucratif. • Mesurer les incidences pratiques de ces textes pour les associations et leur impact sur les missions de l'expert-comptable et du commissaire aux comptes.

Déterminé en fonction de l'actualité

• Exposé • Échanges d'expériences • Débat • Mini-cas d'application • QCM de validation

• Notion d'activité économique • Transparence financière • Gestion des subventions • Financement public • Gestion désintéressée • Conditions de rémunération des dirigeants • Régime des conventions réglementées • Sectoriations/Filialisation • Particularités du commissariat aux comptes dans les associations

CAC

Pour aller plus loin Les séminaires complémentaires pour suivre la formation (Références CFPC) JUR101

Expert-comptable Commissaire aux comptes

> Missions auprès des groupes de sociétés : aspects juridique et pénal Concentration, filialisation, externalisation... sont devenues les principaux objectifs poursuivis par le dirigeant qui veut recourir aux groupes. De dimension familiale ou grands groupes industriels cotés, l'expert-comptable qui initie et gère ces montages

doit pouvoir maîtriser la technique de constitution et de fonctionnement d'un groupe de sociétés ainsi que son ingénierie. Il doit savoir quand le préconiser pour mieux appréhender ses risques patents qu'ils soient fiscaux, patrimoniaux, civils ou pénaux.

Objectifs

Contenu

• Maîtriser le montage juridique du groupe et les dangers potentiels qu’il représente. • Connaître les éléments constitutifs d’infractions pénales en fonction des textes et de la jurisprudence. • Savoir identifier les domaines sensibles. • Maîtriser les risques pour les différents intervenants : dirigeant, expert-comptable, commissaire aux comptes,...

Application d'un régime sui generis du groupe

1 jour

JUR110/JT314

FORMATE ION HOMOLOGUÉ

CAC

• Opérations intra-groupe : – régime des conventions intra-groupe – flux financiers et pools bancaires – prestations intra-groupe

• Structure du groupe : – absence de statut autonome mais reconnaissance parcellaire – auto-contrôle et participations croisées – relations sociales : dirigeants et salariés – enjeux : création de holding de rachat ou de portefeuille, holding pure ou animatrice... – choix de la forme sociale en fonction des objectifs poursuivis par la holding ou les filiales

Les responsabilités encourues : dangers et préconisations • Responsabilité civile • Responsabilité patrimoniale en cas de procédure collective : Action en comblement de passif, extension de procédure, Confusion de patrimoine, obligation aux dettes • Responsabilité pénale : délit d’initié, abus de biens sociaux, abus de pouvoirs et de voix, banqueroute

Pédagogie Pour aller plus loin Les séminaires complémentaires pour suivre la formation (Références CFPC) FIS110 – FIS115/JT306

196

• Exposé • Étude de cas • Échanges d'expériences • Débat • Mini-cas d'application

Le stage

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


Juridique Expert-comptable Commissaire aux comptes

> La société par actions simplifiée (SAS) : opportunités et risques La SAS est à la mode : pour développer la mission de secrétariat juridique, il est indispensable d'acquérir une maîtrise de ses particularités et de savoir identifier les zones à risques pour ne pas mettre en cause la responsabilité du cabinet.

1 jour

JUR111

Objectifs

Contenu

• Analyse critique de clauses statutaires • Conventions

• Connaître la SAS à la lumière des dernières dispositions légales, de la jurisprudence et des prises de positions récentes de la doctrine.

Caractéristiques, attraits, limites, risques

Contrôle

Présentation générale de la SAS

• Commissaire aux comptes (notamment impact de la LME du 4 août 2008) • Conventions • Spécificités de la SAS à associé unique

• Connaître ses avantages, ses limites, les précautions à prendre. • Savoir répondre à diverses questions tant sur la formation de la société que sur son fonctionnement et son contrôle. • Savoir éviter les écueils. • Être capable de prévenir les risques.

Synthèses l'actualité (LME) Formation (constitution « ab initio » ou transformation d’une société en SAS). Transformation de SARL ou SA en SAS Fonctionnement • Direction – Organisation du pouvoir • Associés (modalités de consultation, prises de décisions, vote, approbation des comptes...)

Jurisprudence, réponses ministérielles, doctrine Analyse thématique et conséquences • Examen de points sensibles

Pédagogie • Exposé • Étude de cas • Tests d’auto-évaluation • Échanges d'expériences • Mini-cas d'application

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net

197


Juridique > Les métiers de l’expert-comptable en milieu judiciaire et l’expertise judiciaire Comme n'importe quel autre citoyen, l'expertcomptable peut, à titre individuel ou à titre professionnel, être impliqué dans une mesure d'instruction (civile, pénale ou administrative), parce qu'il est dans la cause (partie à l'affaire, personne mise en examen, témoin assisté, partie civile), ou en tant que « sachant ». Dans une telle situation, les particularités du milieu judiciaire (loi du genre, règles, acteurs) sont un facteur de mise en porte-à-faux du professionnalisme pratiqué et de l'efficacité qui en est habituellement retirée. L'expert-comptable peut aussi choisir d'opérer en milieu judiciaire, dans le prolongement de

ses activités professionnelles, pour assister un de ses clients au cours d'opération d'expertise ou pour effectuer des expertises judiciaires. Un tel choix mérite d'être intelligemment prémédité et préparé. En dégageant les particularités du milieu judiciaire et les contraintes auxquelles l'expert-comptable doit se plier, ce séminaire ouvre utilement la voie à une réflexion pratique sur la mise en place de réflexes et de précautions permettant au professionnel de prendre, ou de mettre son client en position de prendre, des actions préventives pertinentes et des mesures conservatoires appropriées, pour canaliser les situations et anticiper.

Objectifs

Contenu

• Cerner l’originalité du système français en matière d’expertise judiciaire et la dimension particulière que donne le milieu judiciaire aux aspects techniques.

Expertise comptable et milieu judiciaire

• Savoir analyser, dans ce contexte, les situations et les conditions pratiques dans lesquelles l’expert-comptable est amené à intervenir, soit parce qu’il est lui-même partie à l’affaire, soit au titre d’une mission connexe d’assistance d’un client, soit, enfin, en tant que technicien. • Savoir tirer les conséquences appropriées de l’objectif et du déroulement des opérations, en matière pénale, civile et administrative. • Savoir planifier la mission et organiser le dossier.

• L’exercice contractuel par l’expert-comptable, des métiers concernés par l’organisation et de la réglementation de la profession d’expertise comptable • Milieu de vie citoyenne et milieu d’exercice contractuel de l’activité professionnelle d’expertise comptable, versus milieu judiciaire • Les notions d’intrusion et de composante judiciaires dans le milieu personnel et dans le milieu d’exercice contractuel de l’activité professionnelle d’expertise comptable • L’expertise judiciaire, activité technique occasionnelle et discontinue ne relevant pas des normes d’exercice professionnel ; les experts inscrits sur les listes/tableaux (conditions, titres & qualités) • Ordre judiciaire et Ordre Administratif (juridictions, magistrats) • L’organisation des experts de justice et la déontologie de l’expert judiciaire

Les missions d’expertise judiciaire (civiles, pénales, administratives) et leurs aspects pratiques

1 jour

JUR123/JT307

• L’assujettissement aux normes d’exercice professionnel et au code de déontologie • Les risques spécifiques de l’activité en terrain judiciaire • Les précautions particulières en matière d’acceptation de mission et de lettre de mission • Les situations où ne peut exister de lettre de mission (témoin, sachant, mise en cause à titre personnel) • Le positionnement de l’expert-comptable dans le dispositif d’un client partie à une affaire, • Les précautions à introduire dans la conduite et l’exécution des missions ordinaires pour avoir la capacité, le sang froid et les réflexes requis pour anticiper, prévenir, canaliser et gérer l'intrusion d’une dimension judiciaire en milieu professionnel et personnel ; que cette intrusion vise un client, ou qu’elle concerne les relations du professionnel avec les autres professionnels, avec ses collaborateurs, avec ses clients, avec les tiers (vie du Cabinet et/ou la vie quotidienne)

Principales annexes

Les métiers de l’expert-comptable dans l’exercice de la profession règlementée, dans un milieu d’exercice contractuel de l’activité professionnelle d’expertise comptable, sur un terrain judiciaire • Vue synoptique

Expertcomptable

• Loi du 29 juin 1971 et décret du 23 décembre 2004 • Extraits (CPC : principes directeurs du procès ; Code pénal) • Exemples (missions en matière civile, mémoire d'honoraires, notification, page de garde) • Ordonnance 45-2138 du 19 septembre 1945 • Conférence de consensus

Pédagogie • Exposé • Échanges d'expériences • Débat • Analyse de documentation

198

Le stage

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


Juridique Expertcomptable

> Droit des affaires : des incontournables pour bien conseiller vos clients L'obligation de conseil suppose de délivrer spontanément au client des informations qu'il n'a pas sollicitées afin de lui permettre de respecter la réglementation mais également d'optimiser sa situation.

JUR127

En tant que généraliste l'expert-comptable est confronté à un domaine particulièrement large en matière juridique ; il importe d'actualiser ses connaissances afin de limiter les risques de mise en cause.

Objectifs

Contenu

Pédagogie

• Mettre à jour ses connaissances en droit des affaires. • Maîtriser certains points récurrents dans la vie de l’entreprise pour bien conseiller le dirigeant dans sa gestion quotidienne : baux, location-gérance, cautionnement, garanties de passif, transactions électroniques etc. • Savoir détecter les erreurs et les risques liés à une méconnaissance de la législation.

Les baux commerciaux

• Exposé • Échanges d'expériences • Mini-cas d'application • Analyse de documentation

La location-gérance Le cautionnement de l'entreprise par le dirigeant

1 jour

La société en formation : responsabilité des fondateurs Les clauses de garantie d'actif et de passif Le contrat de franchise La gestion des litiges commerciaux Les transactions sur internet

Expertcomptable

> Le couple à l’épreuve du droit des affaires L'expert-comptable est confronté de manière récurrente à l'environnement familial du chef d'entreprise qui impacte l'évolution de sa structure. De même, les biens personnels encourent le risque d'être attraits dans la procédure collective.

Face à des choix familiaux en perpétuelle évolution, l'expert-comptable doit pouvoir accompagner le client dans sa quête d'optimisation et de transmission de son patrimoine.

1 jour

JUR131

Objectifs

Contenu

Mariage, PACS et exploitation commerciale individuelle

• Maîtriser l’impact de la forme de l’union, mariage, PACS, concubinage sur les règles du droit des affaires afin d’optimiser les conseils en matière de gestion et transmission du patrimoine.

Les interactions du mariage et du droit des sociétés

• Le statut du conjoint • L’influence du régime matrimonial et du PACS sur le fonds de commerce

• Connaître les règles de droit applicables à la situation patrimoniale du chef d’entreprise et avoir les réflexes clés pour accompagner le client dans sa démarche en limitant les risques.

• Le régime des sociétés entre époux • Le risque de donation déguisée • La détermination du statut du conjoint de l’associé • Divorce, décès, procédure collective : les influences réciproques entre mariage et société

PACS et droit des sociétés • Une reconnaissance parcellaire • La présomption d’indivision • Conséquences fiscales et sociales pour le gérant de SARL

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net

Le choix stratégique du régime matrimonial • Les critères de choix • Régimes matrimoniaux et clientèles civiles

Pédagogie • Exposé • Étude de cas • Échanges d'expériences • Débat • Mini-cas d'application

199


Juridique

> Pratique de la société civile : maîtriser les difficultés Outil d'optimisation de gestion et de transmission du patrimoine familial et professionnel, la société civile est au cœur de nombreux montages. Accompagnateur permanent du chef d'entreprise, l'expert-comptable est le conseil idoine pour initier ces montages et préconiser le recours à la société civile. Pour parfaire

Expert-comptable Commissaire aux comptes

1 jour

JUR132

son offre de mission, il lui faut maîtriser le cadre juridique de cette structure sociale, en connaître la technique de constitution et de fonctionnement et surtout en appréhender les enjeux afin de neutraliser les risques fiscaux et patrimoniaux.

FORMATE ION HOMOLOGUÉ

CAC

Objectifs

Contenu

Quelques aspects fiscaux de la société civile

• Maîtriser les règles de droit applicables à la société civile. • Acquérir les réflexes clés pour accompagner le client dans son développement tout en limitant les risques liés à tout montage juridique.

L’utilisation pratique de la société civile

• Conséquences fiscales de l’exercice d’une activité commerciale • Bilan de l’opportunité d’une option à l’I.S. • L’abus de droit dans les sociétés civiles

• L’exercice en commun d’une profession • La gestion d’un patrimoine privé ou professionnel

Les problématiques pratiques de la société civile

La constitution de la société civile • Les conditions de fond et de forme • Le gérant : désignation, pouvoirs, responsabilité • Les associés : responsabilité, cession de parts, droit de retrait

• Les cautionnements donnés • La transformation d’une SCI en SARL • Bilan sur les dangers et les précautions à prendre

Pédagogie • Exposé • Étude de cas • Échanges d'expériences • Débat • Analyse de documentation

Expert-comptable Commissaire aux comptes

> Diagnostic de conformité juridique des sociétés Pour le cabinet : à partir de questionnaires s'assurer de la régularité des travaux juridiques effectués par le cabinet ou par le client. Mieux appréhender les risques inhérents à sa mission.

Pour le participant : utiliser une méthodologie de travail ainsi que des outils (questionnaires) lui permettant d'effectuer ou superviser les travaux juridiques en maîtrisant et limitant ainsi les risques.

Objectifs

Contenu

• Acquérir une méthodologie permettant de valider la régularité du dossier des clients en société sur le plan juridique. • Connaître les principales zones de risque communes à toutes les sociétés. • Apprendre à identifier les éléments ou circonstances porteurs de risques spécifiques. • Savoir mettre en place une procédure de sensibilisation des collaborateurs.

Rappel réglementaire (normes professionnelles)

200

• Audit de conformité de la constitution • Audit de l'AGO d'approbation des comptes annuels • Audit de la Gérance

La SAS • Audit de conformité de la constitution • Audit de l'AGO d'approbation des comptes annuels

JUR135

FORMATE ION HOMOLOGUÉ

CAC

La SA (de type classique)

Rappel en droit des sociétés et actualité à partir de questionnaires d'audit de conformité La SARL

1 jour

• Audit de l'AGO d'approbation des comptes annuels • NB : Les outils remis aux participants sur support informatique sont totalement modifiables et personnalisables par le cabinet • Méthodologie pour créer ses propres outils

Pédagogie • Exposé • Étude de cas • Échanges d’expériences

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


Juridique Collaborateur

1 jour

> S’initier à la pratique du secrétariat juridique La demande d'accompagnement sur le plan juridique est en forte augmentation ; afin de satisfaire les clients PME il est important de pouvoir leur proposer une assistance pour le suivi juridique annuel. Ce séminaire permet à des collaborateurs comptables ou à des

JUR203

secrétaires, sans formation juridique initiale, de découvrir les fondamentaux du droit des sociétés et de s'initier à la préparation des travaux récurrents de secrétariat juridique dans le cadre de l'approbation des comptes.

Objectifs

Contenu

• Connaître les bases du droit des sociétés. • S'initier à la mission de suivi juridique annuel. • Maîtriser les termes juridiques les plus utilisés et le calendrier des obligations légales courantes. • Maîtriser les conséquences du non-respect de ces obligations.

Les fondamentaux en droit des sociétés • La notion de personne morale • Les principales sociétés commerciales (SA/SARL/SAS) • Le rôle du commissaire aux comptes • Les particularités concernant les entreprises en difficulté

La vie des sociétés : SARL/SA/SAS • Principales caractéristiques • Constitution • Fonctionnement • Dissolution

La mission de secrétariat juridique • Les diligences en matière de secrétariat annuel • Le calendrier à respecter

Pédagogie Pour aller plus loin Les séminaires complémentaires pour suivre la formation (Références CFPC) JUR321 – JUR322

• Exposé • Tests d'auto-évaluation • Mini-cas d'application

Collaborateur

> Créer et gérer le dossier juridique du client en société Une fois les connaissances de base acquises, il convient d'acquérir le savoir-faire nécessaire pour bien s'organiser afin d'être efficace dans la mission juridique courante, et pour maîtriser les principaux

1 jour

points sensibles, les difficultés techniques et le respect du calendrier ; ce savoir-faire limite considérablement le risque d'exposer le cabinet à une mise en cause en responsabilité civile.

Objectifs

Contenu

Pédagogie

• Savoir gérer la mission de suivi juridique du client en société en ayant conscience de son importance. • Savoir mettre en place l’organisation et définir le contenu du dossier de travail. • Maîtriser les problèmes de responsabilité.

Organisation et déroulement de la mission

• Exposé • Échanges d'expériences • Mini-cas d'application • QCM de validation • Analyse de documentation

Pour aller plus loin Les séminaires complémentaires pour suivre la formation (Références CFPC) JUR322

Constitution des dossiers juridiques du client • Le dossier permanent : – lettre de mission/planification des interventions – identité, caractéristiques de l’entreprise – documents à collecter – points sensibles dans le suivi juridique • Le dossier annuel : – rappel des dispositions légales concernant les comptes et les assemblées générales – les formalités relatives à l’approbation des comptes – les formalités relatives à d’autres événements récurrents

JUR321

Pré-requis JUR203

Utilisation et gestion de la documentation • La documentation de base • Les logiciels de secrétariat juridique

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net

201


Juridique Collaborateur

2 jours

> Assurer au quotidien le suivi juridique des sociétés Pour répondre efficacement à la demande d'accompagnement des clients PME dans leurs obligations juridiques il convient de se familiariser avec la gestion des situations les plus courantes sous un angle opérationnel. Dans la vie d'une société

Objectifs

Contenu

• Avoir les connaissances juridiques nécessaires à la gestion courante d’un dossier de société commerciale. • Comprendre le déroulement des événements marquants de la vie d'une société sous l'angle juridique. • Savoir mesurer les interactions entre le droit et le chiffre pour la mise en place de la mission juridique.

Droit des sociétés S.A. et S.A.R.L.

Pré-requis JUR203

JUR322

certaines décisions ou certains événements supposent par ailleurs une bonne compréhension du déroulement des opérations juridiques afin d'assister efficacement les clients dans un rôle d'interface entre eux et des intervenants spécialisés.

• Suivi juridique courant : – nomination des dirigeants de société et du commissaire aux comptes – fixation de la rémunération des dirigeants – rapport de gestion et autres rapports – affectation du résultat – suivi des conventions réglementées

• Cas particulier de la SAS • Événements particuliers dans la vie d'une société : – constitution de société et responsabilité des fondateurs – modification des statuts – cession de parts ou d’actions – fusion de sociétés – réunion de toutes les parts (actions) en une seule main – cessation d’activité de la société

Pédagogie • Exposé • Tests d’auto-évaluation • Échanges d'expériences • Mini-cas d'application

Collaborateur

> Droit des sociétés : perfectionnement et analyse par tableaux de synthèse

2 jours

Ce séminaire permet d'assimiler les points importants du droit des sociétés courant par une présentation synthétique.

JUR323

Objectifs

Contenu

Transformation d'une société en SAS (principes)

• Réviser le droit des sociétés sur des thèmes ciblés en fonction de l'actualité.

Statuts dirigeants SA – SARL – SAS

Principales incidences des dispositions les plus récentes

• Avoir des connaissances à jour, au vu des principales évolutions récentes. • Maîtriser l'impact de ces changements sur la vie de la société, ses dirigeants et son environnement.

SARL : régime des décisions collectives SA : Assemblées et conseil d'administration : conditions de délibérations Conventions réglementées, conventions libres (examen comparatif SA, SARL, SAS) Conventions interdites Cumul de mandats Cumul d'un mandat avec un contrat de travail et rémunérations des mandataires sociaux Société par actions simplifiée (les points importants)

202

• Panorama de l'actualité • Loi de modernisation de l'économie (LME) du 4 août 2008 et décrets 2008 et 2009 • Autres actualités législatives et réglementaires (2008 et 2009) • Projet

Pédagogie • Exposé • Étude de cas • Tests d'auto-évaluation • Mini-cas d'application • QCM de validation

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


Juridique Collaborateur

1 jour

> SA, SAS, SARL, la nouvelle donne Les dirigeants de PME sont très attachés à la notion d'interlocuteur unique : il est donc important pour eux de pouvoir compter sur les informations délivrées par le collaborateur chargé de leur dossier. La LME en modifiant les spécificiés juridiques des SA, SAS et SARL offre de nouvelles opportunités aux dirigeants d'entreprise et aux créateurs.

Objectifs

Contenu

• Maîtriser les caractéristiques essentielles de ces trois formes sociales afin : – d’assurer un suivi juridique adéquat ; – de savoir répondre aux questions des dirigeants d’entreprise sur les opportunités de choix en matière de statut du dirigeant et de système de gestion ; – de mesurer aussi bien les opportunités que les risques.

Constitution

JUR326

Le séminaire permet de faire le point sur les particularités juridiques de ces trois formes de sociétés et d'être ainsi capable de satisfaire à l'obligation de conseil.

Statut des dirigeants

• Qualité et nombre d’associés • Formes autorisant la société unipersonnelle • Capital minimum

Fonctionnement • Poids relatif du cadre légal et des dispositions statutaires • Partage des rôles entre les organes de direction et l’assemblée générale • Contrôle de la gestion

• Nomination, révocation • Régime fiscal et social • Responsabilité • Statut du conjoint

Transmission des droits sociaux • Notion de société ouverte ou fermée • Modalités de cession des droits

Avantage et inconvénients de la SAS comparée aux autres formes sociales

Pédagogie • Exposé • Échanges d'expériences • Mini-cas d'application • QCM de validation

Collaborateur

> Identifier et formaliser les conventions réglementées Le nombre d’opérations qui entre dans le champ des conventions réglementées ne cesse de croître. Les connaître et savoir les reconnaître permet de rendre un service efficace à son client dans un domaine souvent mal géré.

Une bonne gestion des conventions réglementées réduit les risques de mise en cause de la responsabilité civile du dirigeant de société comme de l'expert-comptable.

Objectifs

Contenu

Pédagogie

• Maîtriser les textes législatifs.

Entités et personnes concernées

• Savoir identifier les conventions interdites, libres ou réglementées afin de respecter l’obligation de conseil.

• Sociétés commerciales • Associations et sociétés civiles ayant une activité économique

• Exposé • Échanges d'expériences • Mini-cas d'application

• Connaître la procédure d’autorisation des conventions réglementées dans les sociétés commerciales et les autres entités concernées (associations et sociétés civiles). • Savoir collecter les informations nécessaires à la préparation de la rédaction du rapport spécial.

Distinction entre conventions interdites/courantes/réglementées Conventions réglementées • Procédure de contrôle applicable • Rédaction de la convention • Communication des conventions au commissaire aux comptes • Préparation du rapport spécial

1 jour

JUR327

Pré-requis • JUR 322 • JUR 323

Convention courante • Procédure d’information

Risques pour les dirigeants Responsabilité de l'expert-comptable et du commissaire aux comptes dans leur mission respective Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net

203


Juridique Collaborateur

1 jour

> SCP, SCM, SCI : le suivi juridique Les clients ont souvent recours à des sociétés civiles pour gérer leurs biens personnels ou leurs affaires : pensons par exemple à la société civile immobilière.

JUR330

Conseiller efficacement le client pour lui éviter des déboires nécessite de bien connaître les particularités de ce type de sociétés.

Objectifs

Contenu

Pédagogie

• Maîtriser le cadre juridique de la société civile et les spécificités de chacune des structures particulières : société civile professionnelle, société civile de moyens, société civile immobilière.

La société civile

• Exposé • Échanges d'expériences • Mini-cas d'application • QCM de validation • Analyse de documentation • Travail personnel préparatoire

• Connaître les règles essentielles de fonctionnement. • Savoir assurer le suivi juridique de ces sociétés.

• Caractéristiques générales • Régime fiscal et social

La société civile professionnelle • Distinction d'avec la SEL • Professions concernées • Particularités juridiques et fiscales

La société civile de moyens • Opportunités et limites

La société civile immobilière • Société civile de location • Société civile d'attribution • Société civile de construction vente

Collaborateur

> 5 à 10 questions juridiques à maîtriser en droit des affaires

1 jour

Les règles du droit des affaires se complexifient de jour en jour. Bien conseiller son client en matière de crédit-bail, marque, bail, hypothèque, caution... nécessite une bonne connaissance de points juridiques souvent délicats à mettre en œuvre.

JUR332

Objectifs

Contenu

Les assurances : couvertures obligatoires ou conseillées

• Connaître les contrats courants du droit des affaires : baux, location-gérance, hypothèques, etc.

Les baux commerciaux et professionnels : savoir lire les contrats

La protection des marques et les droits d’auteur

La location-gérance d’un fond de commerce

Les obligations en matière de facturation

Le crédit-bail : particularités et conséquences juridiques et comptables

Les principaux affichages obligatoires

• Se familiariser avec l’environnement juridique de l’entreprise pour mieux remplir l’obligation de conseil. • Gagner une culture juridique pour mieux comprendre le monde de l’entreprise.

Les garanties réelles • Cautions • Hypothèques • Nantissement

Les clauses de garantie d’actif et de passif

204

La loi « Informatique et liberté »

Pédagogie • Exposé • Échanges d'expériences • Mini-cas d'application • QCM de validation

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


Juridique Collaborateur

1 jour

> 5 à 10 questions à maîtriser en droit pénal des affaires Nul n'est censé ignorer la loi, cet adage est particulièrement lourd de conséquences en matière de droit pénal des affaires. Maîtriser les principales dispositions légales pour identifier les comportements

Objectifs

Contenu

• Maîtriser les principales infractions pouvant se rencontrer en pratique dans un environnement de sociétés TPE et PME.

Principes de base (l’infraction, la prescription, la complicité …)

• Savoir détecter les situations à risques et informer les dirigeants dans le cadre de l'obligation de conseil. • Mesurer les conséquences de ces infractions en matière de responsabilité pénale pour les dirigeants et pour les personnes morales.

JUR333

à risques et mettre en garde les clients dirigeants d'entreprise c'est optimiser le devoir de conseil de l'expert-comptable.

Examen et conséquences des principales infractions en droit pénal des affaires • Résultant du code pénal : abus de confiance, escroquerie, faux, recel, responsabilité pénale des personnes morales • Résultant du droit des sociétés : abus de biens sociaux, abus de crédit, présentation de comptes annuels infidèles, distribution de dividendes fictifs, capitaux propres inférieurs à la moitié du capital... )

Responsabilité pénale des professionnels (non-révélation par le commissaire aux comptes de faits délictueux au procureur de la République...) Analyse de la jurisprudence récente Projet : dépénalisation du droit des sociétés, réforme de la prescription de l'action publique...

Pédagogie • Exposé • Étude de cas • Échanges d'expériences • Mini-cas d'application • QCM de validation • Analyse de documentation

Collaborateur

1 jour

> Accompagner la cessation volontaire d’activité Chaque année, les cabinets ont dans leur portefeuille des clients qui décident d'arrêter volontairement leur activité, soit par cession soit par liquidation simple. Conseil de ces clients pendant leur activité, nous sommes sollicités pour les accompagner lors de cette période souvent difficile. Il faut donc maîtriser les textes légaux (juridiques, fiscaux, sociaux, comptables...) pour pouvoir conseiller et gérer la mission dans son intégralité. Ce séminaire répond à ce double objectif en apportant les réponses théoriques et pratiques nécessaires.

Objectifs

Contenu

• Connaître les textes juridiques, fiscaux, sociaux et comptables applicables aux entreprises en cessation d’activité volontaire et savoir les appliquer.

Le contexte de la cessation volontaire d'activité

• Maîtriser l’approche conseil afin d’optimiser la cessation. • Savoir organiser les travaux. • Maîtriser les différentes formalités, les écritures comptables et le traitement fiscal.

• Dissolution – Liquidation amiable • Spécificités par type d'entité : société commerciale, société civile, entreprise individuelle • Cas de la cession d'activité

La réglementation juridique applicable au cas de la liquidation amiable • Principes généraux • Fixation des règles de liquidation • Les opérations en-cours de liquidation • Durée et clôture de la liquidation • Le partage

Conséquences fiscales, sociales et comptables de la cessation volontaire d'activité (liquidation et cession)

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net

JUR335

• Traitement fiscal : Étude des textes du CGI et des règles d'imposition/exonérations applicables – Cas pratiques • Traitement social : Présentation des textes du Code de Travail et de la Sécurité Sociale applicables • Traitement comptable : Rappel des obligations comptables et cas pratiques

Élaboration en séance de programmes de travail spécifiques

Pédagogie Exposé Etude de cas Echanges d'expériences Analyse de documentation

205


Juridique Collaborateur

1 jour

> Droit civil – Prérequis e-learning Ce séminaire d'initiation au droit civil permet de découvrir l'essentiel pour comprendre les mécanismes juridiques courants. Cette connaissance préliminaire est indispensable pour suivre avec profit les séminaires juridiques proposés dans le catalogue,

JUR205

le droit civil étant le fondement de toute construction juridique y compris en droit des affaires. Par ailleurs il permet de faire le lien entre la situation juridique de l'entreprise et la situation personnelle des associés et dirigeants.

Objectifs

Contenu

Découverte des principaux régimes matrimoniaux

• Comprendre l'organisation judiciaire • Se familiariser avec les principes juridiques • Connaître les bases du droit des contrats • Connaître l'essentiel en droit de la famille (régimes matrimoniaux et successions)

Les sources du droit et l'organisation judiciaire

• Régimes de communauté • Séparation de biens • Cas particulier du PACS

Pour aller plus loin Les séminaires complémentaires pour pour suivre la formation (Références CFPC) TOUS SUPPORTS JURIDIQUES

• Hiérarchie des sources • Notion de responsabilité civile • Système judiciaire

La notion de personnalité juridique

Initiation au droit des successions • Notion de libéralité • Règles successorales

• Personne physique • Personne morale

Initiation au droit des contrats • Régles de forme • Caractéristiques d'un contrat • Effets à l'égard des parties et des tiers • Sanction d'un défaut de validité • Responsabilité contractuelle

Pédagogie • Exposé • Tests d'auto-évaluation • QCM de validation

Collaborateur

1 jour

> Droit des sociétés – Prérequis e-learning Ce séminaire d'initiation au droit des sociétés permet de découvrir l'essentiel pour comprendre l'environnement juridique et le fonctionnement des sociétés. Ces connaissances préliminaires sont

indispensables pour suivre avec profit les séminaires concernant les missions de secrétariat juridique ou de conseil auprès des clients en société proposés dans le catalogue.

Objectifs

Contenu

• Comprendre l'organisation judiciaire relative aux litiges concernant des sociétés

Les sources de droit et l'organisation judiciaire

• Connaître les bases du droit des sociétés • Se familiariser avec les particularités propres aux entreprises sous forme de société

JUR206

La typologie des sociétés

• Notion de code • Notion de responsabilité civile et pénale • Tribunaux civils et commerciaux

• Sociétés de personnes et sociétés de capitaux • Sociétés civiles et sociétés commerciales • Caractéristiques des sociétés les plus courantes – SARL, SAS, SA – SCI

La notion de personne morale

Le rôle du commissaire aux comptes

• Distinction patrimoine privé/patrimoine de l'entreprise en société • Capacité juridique

Les éléments caractéristiques d'une société

Pédagogie

• Définition de la société • Signes distinctifs : nom, forme, objet, siège social, durée, capital

• Exposé • Tests d'auto-évaluation • QCM de validation

Les étapes de la vie d'une société

Pour aller plus loin Les séminaires complémentaires pour pour suivre la formation (Références CFPC) TOUS SEMINAIRES JURIDIQUES

206

• Constitution, importance des statuts et de l'immatriculation • Fonctionnement, rôle des mandataires sociaux et des associés • Dissolution et liquidation

Pré-requis JUR205 – Droit civil prérequis e-learning

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


Juridique Collaborateur

> Devenir collaborateur juridique : assurer le suivi annuel La mission juridique, accessoire aux missions comptables, permet de répondre à l'attente des clients et d'assurer un développement des cabinets. Cependant évoluant dans un cadre très réglementé, elle suppose une bonne connaissance de la législation par les collaborateurs afin d'éviter le risque de mise

en cause de la responsabilité du cabinet. Ce parcours s'adresse à des collaborateurs sans connaissance juridique, il leur permet d'acquérir la culture juridique de base nécessaire pour assurer les formalités liées à la vie des entreprises et le suivi juridique annuel des clients en société.

Objectifs

Contenu

• S’initier aux principes juridiques relatifs à la constitution, au fonctionnement et à la dissolution des formes d’exploitation les plus fréquentes.

Jour 1 : Présentation générale de l’environnement légal français

• Maîtriser et garantir le respect des différentes formalités juridiques attachées à la vie des entreprises et des sociétés. • Savoir organiser et gérer la tenue du dossier juridique permanent et notamment, concevoir les plannings et rétro-plannings dans le cadre des décisions ou événements courants. • Maîtriser la gestion du temps en vue des diverses échéances et prévenir les risques liés au dépassement des délais légaux.

5 jours

Préambule : l’Expert-comptable et les missions juridiques • Les différentes formes d’exploitation : les formes individuelles, les principales formes sociales (SA, SARL, SAS), et les associations • Présentation synthétique de la société • Intérêt pratique de la publicité : présentation des JAL, BODACC • Présentation des administrations interlocutrices (CFE, RCS…)

Jour 2 : Formalités de constitution de la Société • Analyse des principales caractéristiques du contrat de société • Cheminement formel de la constitution d’une société depuis la collecte des informations jusqu’à la réception de l’extrait KBIS • Constitution du dossier permanent

Jour 3 : Les formalités de la vie sociale • La gestion courante : – étude des différents rapports à établir – organisation et tenue de l’assemblée générale ordinaire annuelle

PJU200

– formalités à accomplir après l’AG : formalisme des procès-verbaux, tenue des registres légaux, dépôt des comptes au greffe – mise à jour du dossier permanent • La gestion de l’exceptionnel : – caractéristiques des cessions de parts sociales et formalités – assemblées générales extraordinaires en vue des différentes modifications statutaires (liées au dirigeant, au siège, au capital…) – formalités particulières liées à la transformation

Jour 4 • Les formalités liées à la dissolution et à la radiation des sociétés : – les différentes causes de dissolution – la dissolution conventionnelle et le régime de liquidation • Les formalités liées à la vie des associations : – analyse des formalités afférentes aux trois phases classiques constitution – fonctionnement – disparition) • Les formalités liées à la vie des formes individuelles : – immatriculation, fonctionnement et radiation des entreprises commerciales et artisanales – professions libérales

Jour 5 : Cas pratique de synthèse

Pédagogie Pour aller plus loin Les séminaires complémentaires pour suivre la formation (Références CFPC) JUR321 – PJU300

• Exposé • Étude de cas • Mini-cas d'application • QCM de validation • Analyse de documentation

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net

207


Juridique Collaborateur

5 jours

> Devenir responsable du pôle juridique Le développement des missions juridiques dans un cabinet suppose la spécialisation de collaborateurs. Le pilotage du pôle juridique doit être confié à un collaborateur maîtrisant parfaitement la législation et sachant comment s'organiser pour l'appliquer dans un environnement PME. Ce séminaire aborde

les aspects les plus courants de la vie juridique des différentes entités clientes des cabinets au travers de nombreuses applications permettant au participant d'actualiser ses connaissances tout en apprenant à constituer son dossier afin de prévenir les risques de mise en cause de responsabilité.

Objectifs

Contenu

• Savoir organiser et superviser la mission juridique pour les clients du cabinet. • Acquérir les bases juridiques nécessaires au suivi des opérations courantes dans l’environnement PME. • Maîtriser les spécificités légales et statutaires des conseils et assemblées. • Gérer les principaux événements exceptionnels dans la vie d’une personne morale. • Savoir contrôler la régularité d’un dossier. • Être sensibilisé aux conséquences des négligences et erreurs pour le client et pour le conseil.

Rappel des fondamentaux en droit • Statut des Personnes physiques : – capacité – régimes matrimoniaux – successions • Statut des Personnes morales Droit des sociétés : – notion juridique de personne morale – sociétés commerciales/civiles • Associations et autres groupements • Les bases du droit des contrats • La base des baux commerciaux

Règles communes aux sociétés commerciales • Constitution • Formalités • Représentation • Dissolution • Principales caractéristiques des : – SA/SARL/SAS – SCP/SCM/SCI – associations et GIE • En matière de : – constitution – fonctionnement – dissolution

PJU300

La mission de secrétariat juridique • Périmètre de la mission juridique • Lettre de mission • L'organisation du dossier et du calendrier de suivi du secrétariat juridique annuel

Approbation annuelle des comptes • Préparation de l’ordre du jour • Rédaction : – des documents liés à la convocation – des rapports de gestion et sur le contrôle interne – des procès-verbaux

Diagnostic et prévention des difficultés Gestion des actes courants • Nomination des dirigeants, fixation de leur rémunération • Transfert du siège social

Conventions réglementées • Suivi en cours d’année • Rapport spécial

Événements particuliers • Constitution : rédaction des statuts • Cessions de parts ou d’actions • Transformation de sociétés • Cessation d’activité

Pédagogie Pour aller plus loin Les séminaires complémentaires pour suivre la formation (Références CFPC) JUR327 – JUR332 – JUR333

208

• Exposé • Échanges d'expériences • Mini-cas d'application • QCM de validation • Analyse de documentation

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


Nouveauté 2011 - Le « parcours export »

LES EXPERTS-COMPTABLES ET LEURS EQUIPES SE FORMENT A L’INTERNATIONAL Stage N°1 : Le pré-diagnostic export 1 journée + Module e-learning (3 à 4 heures) Stage N°2 : Les appuis à l’exportation Module e-learning (3 à 4 heures) Stage N°3 : La

TVA communautaire européenne 1 journée

Stage N°4 : La

sécurisation du poste « clients internationaux » du bilan 1 journée

Stage N°5 : Les

financements bancaires adaptés au commerce extérieur 1 journée

Ces formations, pour les participants inscrits à l’intégralité, constituent le « parcours export ». Elles peuvent également être suivies « à la carte », indépendamment les unes des autres.

Calendrier 2011 des formations : www.cfpc.net


Secteurs

édito DES

MISSIONS

RENTABLES

À

DÉVELOPPER

ertains secteurs d’activité présentent des particularités fiscales, sociales ou juridiques qu’il est indispensable de bien connaître si vous souhaitez pouvoir répondre aux attentes de vos clients dans les meilleures conditions. Cet ensemble de séminaires va vous permettre de satisfaire ces besoins, tout en conciliant sécurité des travaux et rentabilité.

C

Pour répondre aux nouvelles missions prévues par la loi, nous vous proposons trois actions nouvelles : • Mission de révision des dossiers de syndicats dans le cadre de leurs nouvelles obligations comptables (SEC 116) ; • Révision des comptes de copropriété (SEC 117) ; • Développer vos missions auprès des SEM, SDR, EPCC, Epic, … (SEC 118). Plus traditionnellement, nous proposons à vos collaborateurs des actions d’une journée pour travailler sur des secteurs spécifiques. Bien entendu, ces séminaires vont leur apporter la mise à jour de leurs connaissances théoriques complémentaires nécessaires, mais aussi une réflexion sur la mise en œuvre pratique de celles-ci et sur la conduite de la mission au cabinet. Les secteurs retenus sont ceux qui présentent des spécificités très fortes dont la maîtrise nécessite à la fois des rappels théoriques et des entraînements pratiques.

210

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


Secteurs

LISTE

DES

SÉMINAIRES

E X P E R T S - C O M P TA B L E S

Les missions dans les associations liées au secteur public : spécificités et risques SEC105/JT114 Secteur public : les questions à maîtriser SEC110 Marchés publics : comment le cabinet répond-il à un appel d’offres ? SEC112 Traiter les entités de services à la personne SEC113 La comptabilité dans le secteur social et médico-social SEC114 Nouvelle mission de révision des dossiers de syndicats dans le cadre de leurs nouvelles obligations comptables SEC116 Révision des comptes de copropriétés SEC117 Développer vos missions auprès des SEM, SDR, EPCC, EPIC SEC118

FORMATION HOMOLOGUÉE

CAC

212 212 213 214

FORMATION HOMOLOGUÉE

CAC

FORMATION HOMOLOGUÉE

CAC

214 215 216 216

C O L L A B O R AT E U R S

Traiter un dossier bâtiment SEC261 Traiter un dossier hôtellerie et restauration SEC262 Traiter un dossier bar, presse, tabac SEC265 Traiter un dossier association et fondation SEC301/JT110 Traiter un dossier profession libérale (BNC) SEC302 Traiter un dossier agence immobilière, administration de biens et syndic de copropriété SEC303 Traiter un dossier promotion immobilière SEC304

217 218 219 219 220 220 221

A U T R E S FO R M AT I O N S

Assurer la mission fiscale dans les associations FIS141/JT308 Les sociétés civiles de gestion immobilière : intérêts et difficultés FIS142 Fiscalité des constructeurs et marchands de biens FIS143 Fiscalité immobilière : approfondissements et particularités FIS144 L’immobilier d’entreprise : les erreurs à ne pas commettre FIS154 Actuel association JUR102 Pratique de la paie : spécificités du bâtiment et travaux publics (BTP) SOC222/PSO3062 Pratique de la paie : spécificités de l’hôtellerie et de la restauration (HCR) SOC223/PSO3063 Pratique de la paie : spécificité du spectacle SOC224 Pratique de la paie : spécificités du secteur du transport SOC228

174 175 175 176 179 196 111 111 112 113

S É M I N A I R E S D E L’ U N E CA

Actualité fiscale agricole Initiation – Approfondissement – Spécialisation Passeport pour le marché de l’agriculture Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net

222 223 224 211


Secteurs Expert-comptable Commissaire aux comptes

> Les missions dans les associations liées au secteur public : spécificités et risques

1 jour

SEC105/JT114

Séminaire pouvant permettre de développer des missions nouvelles dans un secteur sensible qu'il importe de bien maîtriser.

FORMATE ION

Objectif

Contenu

Pédagogie

• Connaître et savoir prévenir les risques auxquels l’association satellite est exposée.

• Risques issus des subventions • Gestion de fait de fonds publics • Risques liés à l'utilisation de la mise en œuvre territoriale • Risques fiscaux • Comptes rendus financiers • Délits pénaux spécifiques

• Exposé • Étude de cas • Analyse de documentation

HOMOLOGUÉ

CAC

Le stage Expertcomptable

> Secteur public : les questions à maîtriser Le droit public occupe une place importante dans la vie économique et sociale du pays, tant au niveau local que national. De nombreuses thématiques sont en perpétuelle évolution : le droit de la commande publique, la domanialité, les institutions administratives, les finances publiques et locales avec la réforme budgétaire... Ce séminaire est une

synthèse des points essentiels du secteur public que doit maîtriser la profession comptable. Dans le cadre de leurs missions relevant du secteur public les auditeurs poursuivront au travers de ce support leur objectif de maîtrise des risques inhérents.

1 jour

SEC110

Objectifs

Contenu

Les contrats publics des collectivités territoriales

• Connaître l'environnement des collectivités territoriales. • Comprendre le fonctionnement des collectivités territoriales. • Être familiarisé avec les attentes et difficultés des collectivités territoriales. • Être familiarisé avec la commande publique. • Comprendre les finances des collectivités territoriales.

Les compétences des collectivités territoriales

• Les marchés publics • Les modes de gestion déléguée des services publics • Les contrats de partenariat publics/privés • Les subventions aux associations

• Définition • Répartition des compétences • L'intercommunalité

Les acteurs des collectivités territoriales • Dans la commune • Dans le département • Dans la région • La place des citoyens dans la vie d'une collectivité territoriale

La domanialité publique • Présentation générale • La propriété publique • La distinction entre le domaine public et le domaine privé • La composition du domaine public • La composition du domaine privé

Les finances publiques locales • Le principe de la séparation de l'ordonnateur et du comptable • Le budget et le compte administratif • Les chambres régionales des comptes

Le recouvrement d'une créance sur une collectivité territoriale • La prescription quadriennale • L'inscription et le mandatement d'office

La fiscalité des collectivités territoriales • L'impôt sur les sociétés • La TVA • Les droits d'enregistrement

Pédagogie • Exposé • Échanges d'expériences • Mini-cas d'application • QCM de validation • Analyse de documentation

212

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


Secteurs Expertcomptable

> Marchés publics : comment le cabinet répond-il à un appel d'offres ? – Aspects pratiques Le nouveau code des marchés publics est en vigueur depuis le 01/09/2006, une mise à jour importante vient d'être réalisée avec effet en 2009. C'est donc un sujet d'actualité. De nombreuses entités publiques sont désormais amenées à rechercher des compétences dans les

domaines de la comptabilité, de la gestion et de l'audit. Les causes structurelles : la LOLF, la préparation à la certification des comptes, amélioration de la gestion... Les causes conjoncturelles : échéances électorales, renouvellement des équipes d'élus...

Objectifs

Contenu

Pédagogie

• Connaître le nouveau code des marchés publics.

Présentation du nouveau code des marchés publics

• Maîtriser de nouvelles compétences pour développer de nouvelles missions et aider l'expert-comptable à s'affirmer comme accompagnateur et interlocuteur privilégié sur le terrain des marchés publics.

• Champ d'application • Procédures et seuils • Critères de sélection des offres • La dématérialisation • Exécution des marchés • Paiements • Contentieux

• Exposé • Échanges d'expériences • Mini-cas d'application • Analyse de documentation

• Savoir analyser le cahier des charges et formaliser l'appel d'offres.

• Typologie des pouvoirs adjudicataires • Diversité de la commande publique • Comment accéder à l'information

• Maîtriser les imprimés adéquats.

Comment analyser un avis d'appel public à la concurrence

1 jour

SEC112

Les acteurs de la commande publique

• Exemples de cas réels

Diagnostic du contrôle interne dans les PME

www.experts-comptables.fr/boutique

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net

213


Secteurs Expertcomptable

> Traiter les entités de services à la personne

1 jour

Aspects juridiques, fiscaux, sociaux et comptables SEC113

Face au développement des sociétés de services à la personne, ce séminaire propose de traiter les principales spécificités à la fois juridique, comptable, sociale et fiscale pour permettre aux professionnels d’attaquer ce marché de nouvelles entreprises.

Objectifs

Contenu

• Connaître le marché des entités travaillant dans le domaine des services à la personne. • Maîtriser les principales spécificités juridiques fiscales comptables et sociales. • Accompagner les entités de services à la personne dans leur création et leur développement. • Développer son cabinet dans ce secteur nouveau.

Le marché • La définition des Services à la personne : les 21 activités de la loi Borloo • La structuration du marché : entreprises, associations, plate-formes, enseignes.... • Les entreprises de services à la personne, l’emploi direct et le travail au noir • L'état actuel du marché : données quantitatives et géographiques • L'évolution : les tendances, les progressions, les menaces.. • Les enjeux : la professionnalisation, la création d’emplois

Les spécificités juridiques

Pédagogie • Exposé • Tests d'auto-évaluation • Échanges d'expériences • Débat • Analyse de documentation

• Les activités relevant : – de l’agrément simple, – de l’agrément qualité, – du régime de l’autorisation • Les modes d’intervention – prestataire – mandataire – de gré à gré

• L’exonération des cotisations sociales patronales • Les contrats de travail • Les conditions de travail : la sécurité du personnel • Les spécificités fiscales : – la TVA à taux réduit – l’avantage fiscal du particulier – l’attestation fiscale

Les spécificités financières • Le CESU – bancaire et préfinancé • Les financements par les organismes sociaux • Les aides et prises en charge

Les spécificités administratives et comptables • La gestion des temps et la facturation • La gestion des attestations • Les logiciels du secteur • Les ratios types... • Les assurances

Le rôle de l'expert-comptable • À la création : les formalités, le dossier d’agrément • Dans sa gestion administrative ; les obligations fiscales et sociales • Dans sa gestion : la maîtrise des risques, la gestion des ressources humaines ... • Dans son développement : la certification, le renouvellement de l’agrément

Le rôle de l’ANSP Les exigences réglementaires : diplôme, formation, … Les spécificités sociales • Les conventions collectives

> La comptabilité dans le secteur social et médico-social

FORMATION E

HOMOLOGUÉ

CAC

Expert-comptable Commissaire aux comptes

Ce séminaire vous propose de connaître ce secteur porteur et de vous présenter les difficultés d’application du Règlement du CRC et les opérations complexes.

Objectifs

Contenu

• Maîtriser la comptabilité dans le secteur social et médicosocial. • Comprendre les difficultés d'application du Règlement du CRC, et les opérations complexes.

Présentation du secteur social et médico-social

Pédagogie

Présentation de l'arrêté de 2007 repris par un avis du CRC de mai 2008

• Exposé • Étude de cas • Débat

• Distorsions juridiques entre référentiels • Distorsions comptables entre Comptabilité de l’association et comptes administratifs

214

• Distinction avec le secteur sanitaire et social • Les différents produits de tarification • Disparités géopolitiques de comportement des financeurs • Disparités d’organisation comptable des établissements de l’association

1 jour

SEC114

• Présentation des nouvelles règles et écritures difficiles • Le traitement des immobilisations • Commentaires sur le résultat et son affectation • Informations à fournir dans l’annexe

Autres particularités • Les provisions réglementées • Le mécanisme des frais de siège • Les produits de trésorerie • Le contrat d’objectifs et de moyens • Voies de recours pour désaccord

Organisation de la mission • Planning de la mission • Synthèse et rapport de la mission

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


Secteurs > Nouvelle mission de révision des dossiers de syndicats dans le cadre de leurs nouvelles obligations comptables

Expert-comptable Commissaire aux comptes

1 jour

Maîtriser le cadre juridique, social, fiscal, comptable des organisations syndicales Le besoin accru de transparence et de sécurité financière a conduit les pouvoirs publics à légiférer en matière de comptabilité des organisations syndicales. La loi n° 2008-789 du 20 août 2008, portant rénovation de la démocratie sociale et réforme du temps de travail, a introduit des obligations en matière de comptes individuels, de comptes consolidés, de comptes combinés, de publicité légale et de commissariat aux comptes dans le code du travail. Le Conseil national de la comptabilité (CNC) a été saisi pour déterminer les règles comptables applicables à l’établissement de leurs comptes. Quatre avis ont été publiés le 3 septembre 2009 par le CNC : • Avis n° 2009-07 (annule et remplace l'avis n° 200902) et la note de présentation : précise les principes comptables applicables aux comptes annuels ; • Avis n° 2009-08 et note de présentation : établissement des comptes consolidés et la note de présentation : établissement de comptes combinés ; • Avis n° 2009-10 : afférent aux projets de décrets relatifs aux comptes consolidés et combinés et à la publicité des comptes Par ailleurs, les syndicats professionnels de salariés ou d'employeurs, leurs unions et les associations

de salariés ou d'employeurs dont les ressources dépassent un certain seuil fixé par décret sont tenus de nommer au moins un commissaire aux comptes et un suppléant (c. trav. art. L. 2135-6). Les décrets d'application (n° 2009-1665 et 2009-1664) relatifs à l'établissement, à la certification et à la publicité des comptes des syndicats professionnels de salariés ou d'employeurs et de leurs unions et des associations de salariés ou d'employeurs ont été publiés au J.O. du 30 décembre 2009. Cette obligation entre en vigueur en : • 2010 aux niveaux confédéral et fédéral ; • 2011 aux niveaux régional et départemental ; • 2012 pour tous les syndicats.

SEC116

FORMATE ION HOMOLOGUÉ

CAC

Dans ce contexte, l’expert-comptable se doit d’intégrer ces nouvelles contraintes dans sa mission de révision des comptabilités de syndicats et d’organisations syndicales. En outre, celles de ces entités qui ne faisaient pas appel à un expertcomptable constituent un nouveau marché qui nécessite pour le professionnel de parfaitement intégrer les spécificités de sa mission de révision et d’établissement des comptes dans leur nouvelle présentation.

Objectifs

Contenu

• Appréhender le contenu des 4 avis publiés par le Conseil National de la Comptabilité • Identifier toutes les conséquences à en tirer en termes d’obligation pour les entités concernées • Créer ou adapter les process et documents de révision propres à entrer dans la mission de révision de l’expert-comptable • Identifier le contenu des dossiers de travail et dossier permanent spécifiques à ces missions • Intégrer les nouvelles spécificités de présentation des comptes annuels des entités concernées

Contenu de la loi du 20 août 2008 • Établissement de comptes annuels, de comptes consolidés de comptes combinés • Publicité des comptes • Certification des comptes

Cadre juridique des organisations syndicales Particularités fiscales et sociales Régles comptables spécifiques • Le référentiel appicable • Le réglement comptable 2009-10 – les cotisations – les actions de solidarité – les événements récurrents pluriannuels – les contributions en nature • L’annexe, les informations spécifiques • Le bilan d’ouverture

Dossier de travail et dossier permanent

Pédagogie

• Le contenu

• Exposé • Étude de cas • Échanges d'expériences

• Au niveau confédéral et fédéral • Au niveau régional et départemental • À tous les niveaux

Calendrier de mise en œuvre

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net

215


Secteurs Expertcomptable

> Révision des comptes de copropriétés

1 jour

SEC117

La complexité pour certains comptes du fonctionnement du plan comptable spécifique aux syndics de copropriétés ouvre aux experts comptables des opportunités de missions de conseil chez des clients souvent peu au fait de leurs obligations à ce titre. Parallèlement les projets en discussion sur l'intervention du Commissaire aux Comptes dans le cadre de la certfication des comptes de copropriétés est une opportunité à laquelle il faut se préparer.

Objectifs

Contenu

Les opérations de réouverture de l’exercice suivant

Depuis le 01/01/2007 de nouvelles règles sont applicables en matière de tenue des comptes des copropriétés ainsi qu'en matière de reddition de ces comptes aux copropriétaires. Après avoir rappelé le contexte legislatif et son évolution, il conviendra de décrire les spécificités du plan comptable des copropriétés en les illustrant d'exemples destinés à faciliter la révision et à s'assurer de leur bonne application par notre client le plus souvent teneur de la comptabilité de ses mandants.

Le cadre général : actualité et environnement de la problématique

Les 5 tableaux de synthèse

Il conviendra de même de maîtriser le contenu des 5 documents annexés au comptes annuels.

Le cadre juridique • Loi du 10 juillet 1965 • Décret du 17 mars 1965

Le cadre comptable • Décret comptable du 14 mars 2005 • Arrêté comptable du 14 mars 2005

Étude des comptes à fonctionnement particulier

• L’état financier • Le compte de gestion général • Le compte de gestion pour charges et produits courants • Le compte de gestion pour gros travaux et opérations exceptionnelles • Les gros travaux et opérations exceptionnelles en cours

Étude de conformité des documents à soumettre à l’assemblée générale des copropriétaires

• Provisions, avances, subventions et emprunts • Copropriétaires, créances douteuses • Travaux, solde en attente sur travaux • Remboursement d’annuités d’emprunts

Pédagogie • Exposé • Exemples • Étude de cas

Les opérations de clôture de l’exercice

Expertcomptable

> Développer vos missions auprès des SEM, SDR, EPCC, EPIC… À l'heure de la relance de la décentralisation en France, il apparaît nécessaire de s'interroger sur la vigueur et la réalité de l'interventionnisme économique des collectivités territoriales autant que de celui du pouvoir central. L'économie mixte, et plus

largement les procédés de partenariat entre le secteur public et le secteur privé, représente un potentiel de missions spécifiques des expertscomptables auprès des pouvoirs publics sur des terrains souvent négligés par la profession.

Objectifs

Contenu

• Connaître les interventions économiques des collectivités territoriales.

Les structures de droit public

• Identifier les structures de collaboration entre le secteur public et le secteur privé. • Être familiarisé avec les attentes et difficultés des collectivités territoriales en ce domaine. • Être familiarisé avec le droit public économique. • Comprendre l'économie mixte.

216

• Les établissements publics – définition des établissements publics – fonctionnement des établissements publics • Les régies – définition des régies – fonctionnement des régies • Les groupements d’intérêt – définition des groupements d’intérêt – fonctionnement des groupements d’intérêt

1 jour

SEC118

• Les associations – présentation des associations – fonctionnement des associations • Les délégataires de service public – présentation des délégations de service public – fonctionnement des délégations de service public

Quelques structures spécifiques • Les pôles de compétitivité • Les pôles d’excellence rurale • Les opérateurs de l’État

Les structures de droit privé • Les sociétés d’économie mixte – présentation des sociétés d’économie mixte – fonctionnement des sociétés d’économie mixte • Les entreprises publiques – présentation des entreprises publiques – fonctionnement des entreprises publiques

Pédagogie • Échange d'expériences • Mini-cas d'application • QCM de validation • Analyse de documentation

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


Secteurs Collaborateur

1 jour

> Traiter un dossier bâtiment Le secteur du Bâtiment est un secteur clé de l'économie qui présente de très nombreuses spécificités. Ce séminaire permet de faire le point sur celles-ci et de reprendre les connaissances

théoriques et pratiques nécessaires à une bonne gestion comptable, fiscale et sociale du dossier. Être performant sur un secteur où les acteurs sont nombreux au sein des cabinets.

Objectifs

Contenu

• Connaître les spécificités comptables, fiscales, juridiques et sociales des entreprises de ce secteur. • Savoir appréhender les difficultés particulières de ce secteur. • Maîtriser les risques de l’entreprise en matière sociale et de sous-traitance. • Connaître les méthodes de suivi des chantiers (méthode de l’avancement).

Présentation du secteur

Pédagogie • Exposé • Étude de cas • Mini-cas d'application • QCM de validation • Analyse de documentation

SEC261

Les difficultés liées au suivi des chantiers La méthode de l'avancement des travaux • Les normes sur les actifs • Le contrôle de l'avancement

L'évaluation des travaux en cours et des pertes à terminaison • Mise en place d'un dossier de chantier • La maîtrise des risques : • Les normes sur les passifs • Provisions pour risques et charges • Pertes à terminaison • Garanties client

La TVA, le régime des encaissements, la taxe professionnelle et les autres particularités fiscales • Instruction administrative sur la TVA au taux réduit

La paie et les charges sociales du bâtiment • Le régime des frais professionnels • Les spécificités des charges sociales • La caisse des congés payés

Le statut d'artisan et les autres particularités juridiques

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net

217


Secteurs Collaborateur

1 jour

> Traiter un dossier hôtellerie et restauration L'hôtellerie-restauration est un des secteurs qui fait le plus appel aux professionnels pour une mission de conseil. En effet, une multiplicité de règles dans tous les domaines ainsi que les difficultés économiques

Objectifs

Contenu

• Connaître les spécificités juridiques, comptables, fiscales et sociales de ce secteur.

1° Juridique

• Maîtriser les règles particulières applicables dans ces entreprises. • Savoir organiser les travaux et le dossier au cabinet.

Pédagogie • Exposé • Étude de cas • Échanges d’expériences • Analyse de documentation

218

rendent la gestion de ces entreprises difficile et soumise à de très nombreuses responsabilités. Cette action donne aux participants les connaissances théoriques et l'approche pratique nécessaires.

• Actualisation des statistiques professionnelles par type de structure et par mode d’exploitation (données 2009) • Conséquence de la mise en place de la loi sur l’interdiction de fumer dans les entreprises et les lieux publics (CHR) • Présentation des dispositions mises en œuvre par le décret sur le classement et les nouvelles normes hôtelières

2° Fiscal • Traitement des mesures issues de la loi de finances rectificative pour 2006 • Amortissement exceptionnel sur 24 mois • Provision réglementée pour mise en conformité en matière de sécurité alimentaire • Mise en place du crédit d’impôt « Maître restaurateur » • Traitement des mesures issues de la loi de finances pour 2007 • Condition d’exonération de taxe foncière pour les hôtels • Mention obligatoires sur les factures • Contrat de croissance : allègement de la fiscalité sur la cession des murs des CHR (article 151 septies C du CGI) • Actualisation des régimes d'exonération des PV professionnelles • Nouvelles dispositions suite à la mise en place de la Contribution Économique Territoriales (ex. Taxe profesionnelle) • Présentation des dispositions mises en œuvre par le décret sur la baisse du taux de TVA

SEC262

• Option fiscales des sociétés à l'IS pour le régime des sociétés de personnes • Les dispositions fiscales 2010 pour accompagner les nouvelles normes de classement et de mise en conformité des hôtels

3° Social • Les mesures sociales destinées à diminuer le coût du travail dans le secteur de l’hôtellerie restauration • Suppression des cotisations patronales pour les TPE au 1er juillet 2007 – contrat d’apprentissage et de professionnalisation : cotisation accident du travail • Les nouvelles dispositions applicables en matière de durée du travail – rappel des faits : * annulation du système d’équivalence * loi de financement de la Sécurité sociale 2007 – nouvel accord collectif sur le temps de travail : * présentation des dispositions * avenant à la convention collective • Les principales mesures issues de la Loi de Modernisation du Travail (juin 2008) et de la LME (août 2008) • Nouvelles dispositions suite à la publication du décret du 19.2.2010 et des avenants portant sur la nouvelle classification, la grille des salaires minima, la prise en charge des frais de santé, la prime de tutorat, les jours fériés, le régime de prévoyance.

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


Secteurs Collaborateur

1 jour

> Traiter un dossier bar, presse, tabac Le secteur « bar, presse, tabac » nécessite des connaissances théoriques et pratiques précises pour pouvoir respecter tous les textes et normes spécifiques à ces entreprises. Il est possible par exemple de citer la gestion des jeux ou de la vente de tabac, sans oublier bien sûr les dispositions sociales spécifiques.

SEC265

Ce séminaire, très pratique, apporte la possibilité de pouvoir traiter des dossiers tabac-bar-presse sur le plan comptable, fiscal, social et économique de façon efficace, en donnant aux collaborateurs les outils pour gérer le dossier dans son intégralité.

Objectifs

Contenu

• Connaître les particularités de ce secteur. • Maîtriser les spécificités comptables et fiscales liées aux comptes de tiers. • Savoir gérer les particularités sociales. • Savoir organiser les travaux et le dossier au cabinet.

Les spécificités du secteur • Les différents types de produits ; leur mode de comptabilisation ; leur régime fiscal et les impositions spécifiques • Les liens avec les tiers fournisseurs ; la comptabilisation ; le suivi des règlements et encaissements • Les particularités sociales : temps de travail ; réductions de charges ; Pourboires ; conventions collectives

• Le contrôle des mouvements financiers • Les logiciels spécifiques • Les éléments d’un suivi de gestion

Pédagogie • Exposé • Étude de cas • Échanges d'expériences • Mini-cas d'application • Analyse de documentation

L’organisation du dossier • Mise en place des procédures de suivi chez le client, le contrôle interne

Collaborateur

> Traiter un dossier association et fondation

1 jour

Maîtrise des principaux risques Le secteur non marchand se développe rapidement et fait de plus en plus appel aux professionnels. Ce secteur comprend de très nombreuses particularités qui le différencie des secteurs plus habituels dans les cabinets, particularités qu'il faut très bien maîtriser pour pouvoir jouer le rôle de conseil auprès des intervenants, souvent bénévoles qui gèrent ces organismes. Les collaborateurs sont-ils aptes à s'adapter aux règles spécifiques, à gérer pratiquement le dossier ? Les thèmes étudiés au cours de ce séminaire permettent aux participants de traiter un tel dossier dans ses différents aspects, et donc d'améliorer de façon très sensible la qualité de l'intervention du cabinet.

Objectifs

Contenu

• Connaître les spécificités juridiques, fiscales, comptables et sociales des associations et maîtriser les aspects particuliers des fondations.

Les spécificités des associations

• Savoir gérer des missions particulières. • Savoir organiser le dossier.

• La loi 1901, ses contraintes et les textes en complément • L’importance des statuts dans l’organisation de la vie sociale et leurs spécificités • Les particularités fiscales à la lumière des textes fiscaux récents et de la jurisprudence • Les spécificités comptables et le plan comptable « Associations » • Mise en évidence de quelques contrats de travail particuliers

La mission de l'expert-comptable Détection de missions particulières du secteur associatif

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net

SEC301/JT110

• L’élaboration des budgets • Le passage comptabilité de trésorerie/comptabilité d’engagement • L’organisation du contrôle interne

Les aspects particuliers des fondations L’organisation du dossier • Les particularités du dossier permanent • L’organisation du dossier annuel

Pédagogie • Exposé • Étude de cas • Échanges d'expériences • Analyse de documentation

Le stage

219


Secteurs Collaborateur

1 jour

> Traiter un dossier profession libérale (BNC) Les professions libérales, qui ont souvent recours à l'aide des cabinets d'expertise comptable, semblent pour beaucoup des dossiers simples à gérer, ne nécessitant pas de connaissances particulières et sont donc confiés à des collaborateurs pas toujours bien formés pour les traiter. Or il y a beaucoup de particularités, de spécificités qu'il est indispensable de bien maîtriser si l'on veut aider son client sans lui

Objectifs

Contenu

• Connaître les particularités comptables et fiscales des BNC et les spécificités de certains secteurs. • Savoir utiliser les dossiers de travail BNC proposés par l’Ordre des experts-comptables et organiser la mission en utilisant des outils informatiques spécifiques. • Maîtriser la conduite de la mission. • Savoir proposer des produits conseil adaptés.

Présentation synthétique du marché des professions libérales

• Travaux en cours et en fin d’exercice • Contrôles spécifiques de certains secteurs • Établissement de la 2035 et des documents AGA • La mission de conseil • Les logiciels BNC

Obligations comptables et fiscales • Présentation des régimes fiscaux d’imposition directe (régimes généraux) • Les particularités de quelques régimes d’imposition sectoriels • Impôts indirects

Pédagogie

Conduite de la mission BNC : • Prise de connaissance du client • Lettre de mission • Organisation et programmation de la mission

• Exposé • Étude de cas • Échanges d’expériences • Analyse de documentation

Contenu

• Maîtriser l’environnement juridique du client. • Maîtriser les écritures de la comptabilité mandants et notamment les nouvelles règles comptables applicables aux syndics de copropriété. • Savoir établir et réviser les comptes annuels en intégrant les comptes de mandants. • Maîtriser les techniques et outils d'audit.

L’environnement et le cadre réglementaire de la profession immobilière • Les activités d’agent immobilier et d’administrateur de biens • Les conditions d’accès à la profession • Les obligations liées à l’exercice de la profession

SEC303

• Particularités du plan comptable professionnel • Particularités de l’environnement d’audit

Proposition d’une méthodologie d’audit relative à la représentation des fonds mandants et à la garantie financière

Particularités comptables, fiscales et sociales

• Définition normative des risques • Méthodologie d’audit relative à la représentation des fonds mandants et à la garantie financière • La construction du rapport de fin de mission

Organisation de la comptabilité mandants

Pédagogie

Particularités de la mission d’audit relative à la représentation des fonds mandants et à la garantie financière • Particularités vis-à-vis des missions classiques de révision

220

1 jour

Le rôle du professionnel est donc important, et de ce fait la connaissance des textes en vigueur est indispensable ainsi que la maîtrise des techniques de contrôle et d'audit. Ce séminaire permet aux collaborateurs de devenir des assistants aptes à traiter le dossier.

Objectifs

@ Produit ECM disponible

Collaborateur

> Traiter un dossier agence immobilière, administration de biens et syndic de copropriété La complexité de l'environnement juridique de cette profession, l'évolution récente des règles comptables de la profession de syndic, la crise économique actuelle qui fragilise particulièrement ce secteur constituent, pour le cabinet, des atouts de développement sur ce créneau.

SEC302

faire courir de risques, ainsi qu'au cabinet (règles comptables spécifiques, déclarations fiscales particulières, environnement). Le dossier de travail doit donc être géré pour tenir compte de toutes ces spécificités. La participation à cette action permet de faire le point sur toutes les règles régissant les BNC et de réfléchir à la conduite de la mission.

• Exposé • Étude de cas • Échanges d'expériences • Mini-cas d'application • Analyse de documentation

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


Secteurs Collaborateur

1 jour

> Traiter un dossier promotion immobilière Ce secteur comporte de très nombreuses particularités qu'il faut absolument maîtriser pour pouvoir traiter les dossiers efficacement tant pour

le client que pour le cabinet. Cette action apporte aux collaborateurs les connaissances et les méthodes indispensables.

Objectifs

Contenu

Pédagogie

• Connaître les spécificités juridiques, fiscales et comptables des opérations immobilières réalisées par les promoteurs et les marchands de biens.

Présentation du secteur

• Exposé • Échanges d'expériences • QCM de validation

• Savoir appréhender les difficultés de ce secteur.

Opérations de promotion immobilière

• Savoir gérer les spécificités comptables et fiscales.

• Environnement juridique, notions de droit de l'urbanisme • Structures juridiques utilisées par les professionnels

SEC304

• Principes d’imposition : TVA immobilière sur les opérations de construction, profits de construction • Étude du plan comptable des promoteurs immobiliers • Rôle et pratique de la comptabilité analytique : ventilation par tranche, par bâtiment, évaluation des encours, etc. • Schémas d'écriture

Opérations de marchands de biens et de lotisseurs • Principes d’imposition des profits • Schémas d'écriture • Déclaration et comptabilisation de la TVA.

Nouveau

Pocket CET 2010

15,00 €

www.experts-comptables.fr/boutique

A la recherche des dernières informations sur l’actualité comptable 2010 ? www.experts-comptables.fr/boutique www.experts-comptables.fr/boutique

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net

221


Secteurs > SÉMINAIRES DE L’UNECA Depuis 1976, l’Union nationale des experts-comptables agricoles (UNECA) se consacre à l’étude et au perfectionnement des méthodes et techniques comptables appliquées à l’ensemble de l’agriculture et assure la formation permanente des membres de l’Ordre et de leurs collaborateurs intervenant dans ce secteur. Les plans détaillés de chaque séminaire et les bulletins d’inscription sont disponibles sur demande à l’UNECA et sont accessibles sur le site www.uneca.fr Ces séminaires (sauf « Actualité fiscale agricole ») peuvent être pris en compte au titre des journées à thèmes libres dans le cadre du stage d’expertise comptable.

Le séminaire actualité fiscale et juridique agricole est homologué CNCC sous le N°10F0209. Nouveautés : – Dissociation du sol et des améliorations – Cession temporaire d’usufruit – Intérêts, limites, précautions, analyse pratique. – Mise en place d’un «  Passeport 2  » avec  : Pratique des Bénéfices Agricoles / Optimisation des Cotisations Sociales des Chefs d’Exploitation  : Installation du Jeune Agriculteur et autres aides à l’agriculture  / Diagnostic de restructuration  : savoir utiliser et conseiller les Sociétés Agricoles.

> Actualité fiscale agricole (1 jour) Date ➢ 13 octobre ➢ 13 octobre ➢ 14 octobre ➢ 15 octobre ➢ 19 octobre ➢ 20 octobre ➢ 26 octobre ➢ 28 octobre ➢ 29 octobre ➢ 3 novembre ➢ 3 novembre ➢ 9 novembre ➢ 24 novembre ➢ 25 novembre ➢ 26 novembre ➢ 3 décembre ➢ 10 décembre ➢ 15 décembre ➢ 16 décembre ➢ 17 décembre ➢ 23 décembre ➢ 6 janvier ➢ 7 janvier ➢ 11 janvier ➢ 12 janvier ➢ 13 janvier ➢ 19 janvier ➢ 20 janvier ➢ 27 janvier

222

Lieu Narbonne Pau Bazas Niort Troyes Troyes Lyon/Bourg-en-Bresse Rennes Rennes Montpellier Brive Dijon Bazas Agen Toulouse Angers Châteauroux Valence Clermont Brignoles Toulouse Melun Chartres Reims Reims Reims Bazas Bordeaux Paris

S’incrire auprès de FORMEGA CEECA CEECA UNECA UNECA UNECA UNECA UNECA UNECA FORMEGA IRFCL IRF Bourgogne – Franche-Comté CEECA CEECA UNECA UNECA IRFCL UNECA YFIC UNECA UNECA ASMFP UNECA F2C F2C F2C CEECA CEECA UNECA

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


Secteurs

> Initiation – Approfondissement – Spécialisation

Thème de la formation

Date

Durée (en jour)

Lieu

S’inscrire

Production d’électricité d’origine photovoltaïque et entreprises agricoles – Cadre juridique, fiscal et social Fiche 3.5

12/10/2010 01/12/2010 02/12/2010 14/12/2010 24/02/2011

1 1 1 1 1

Perpignan Pau Bazas Montpellier Clermont-Ferrand

FORMEGA CEECA CEECA FORMEGA IFYC

Dissociation du sol et des améliorations – Cession temporaire d’usufruit, intérêts, limites, précautions Analyse pratique Fiche 4.4

28/10/2010 06/12/2010 18/01/2011 19/01/2011 24/01/2011 26/01/2011 28/01/2011 01/02/2011 03/02/2011 02/02/2011 08/02/2011

1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1

Limoges Rennes Bazas Toulouse Reims Dijon Paris Lyon Avignon Brignoles Troyes

IRFCL UNECA CECCA CERECAMP En attente UNECA ou F2C IRF BC UNECA UNECA UNECA UNECA UNECA

Présentation des particularités fiscales des régimes d’imposition des bénéfices agricoles Fiche 2.2

20/10/2010 16/11/2010 16/12/2010

1 1 1

Clermont-Ferrand Montpellier Avignon

IFYC FORMEGA UNECA

Pluriactivité et agriculture, incidences juridiques, fiscales et sociales

22/11/2010 24/11/2010 25/11/2010 29/11/2010 08/12/2010 11/01/2011 25/01/2011

1 1 1 1 1 1 1

Châlon-sur-Saône Bourg-en-Bresse Montpellier Toulouse Paris Clermont-Ferrand Nancy

IRF BC UNECA FORMEGA CERECAMP UNECA YFIC UNECA

Cotisations sociales des chefs d’exploitation agricole initiation Fiche 2.3

31/01/2011

1

Toulouse

CERECAMP

L’optimisation des cotisations sociales des chefs d’exploitation agricole Fiche 3.2

27/10/2010 09/11/2010 17/11/2010 02/12/2010 11/01/2011 12/01/2011

1 1 1 1 1 1

Caen Toulouse Tours Niort Colmar Dijon

UNECA CENTRAGRI UNECA UNECA UNECA IRF BC

Passeport 1

22-23-24/11/2010 29-30/11 – 01/12/2010 18-19-20/01/2011 08-09-10/02/2011

3 3 3 3

Paris Bazas Paris Bazas

UNECA CEECA UNECA CEECA

Passeport 2

17-18/11/2010 25-26/11/2010 02-03/12/2010 08-09/12/2010 14-15/12/2010 19-20/01/2011 20-21/01/2011 26-27/01/2011 09-10/02/2011

2 2 2 2 2 2 2 2 2

Avignon Paris Bazas Paris Avignon Paris Bazas Avignon Bazas

UNECA UNECA CEECA UNECA UNECA UNECA CEECA UNECA CEECA

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net

223


Secteurs

> Passeport pour le marché de l’agriculture Niveau 1 : Connaître et comprendre

Paris

Bazas

Module 1 (3 jours)

Module 2 (3 jours)

• Découverte du marché de l’agriculture : 22 novembre 2010 • Présentation de l’environnement juridique de l’exploitation agricole : 23 novembre 2010 • Présentation des particularités fiscales des régimes d’imposition des B.A. : 24 novembre 2010

• Cotisations sociales des chefs d’exploitation agricole. Initiation : 18 janvier 2011

• Découverte du marché de l’agriculture : 29 novembre 2010 • Présentation de l’environnement juridique de l’exploitation agricole : 30 novembre 2010 • Présentation des particularités fiscales des régimes d’imposition des B.A. : 1er décembre 2010

• Cotisations sociales des chefs d’exploitation agricole. Initiation : 8 février 2011 • La gestion du dossier agricole sous l’angle comptable : 9 et 10 février 2011

• Gestion du dossier agricole sous l’angle comptable : 19 et 20 janvier 2011

Niveau 2 : Pratiquer et conseiller Module 1 (2 jours)

Module 2 (2 jours)

Module 3 (2 jours)

Avignon

• La pratique des bénéfices agricoles : 17 et 18 novembre 2010

• L’optimisation des cotisations sociales des chefs d’exploitation : 14 décembre 2010 • Installation du jeune agriculteur et autres aides à l’agriculture : 15 décembre 2010

• Diagnostic de restructuration : savoir utiliser et conseiller les Sociétés Agricoles : 26 et 27 janvier 2011

Paris

• La pratique des bénéfices agricoles : 25 et 26 novembre 2010

• L’optimisation des cotisations sociales des chefs d’exploitation : 8 décembre 2010 • Installation du jeune agriculteur et autres aides à l’agriculture : 9 décembre 2010

• Diagnostic de restructuration : savoir utiliser et conseiller les Sociétés Agricoles : 19 et 20 janvier 2011

Bazas

• La pratique des bénéfices agricoles : 2 et 3 décembre 2010

• L’optimisation des cotisations sociales des chefs d’exploitation : 20 janvier 2011 • Installation du jeune agriculteur et autres aides à l’agriculture : 21 janvier 2011

• Diagnostic de restructuration : savoir utiliser et conseiller les Sociétés Agricoles : 9 et 10 février 2011

RENSEIGNEMENTS ET INSCRIPTIONS UNECA – 80, rue Saint-Lazare – 75009 Paris Tél. : 01 40 06 02 34 – Fax : 01 40 06 02 23 – E-mail : uneca@wanadoo.fr – www.uneca.fr IRF Bourgogne Franche-Comté : 03 80 59 65 24 IFYC – Auvergne : 04 73 28 55 55 CEECA – Aquitaine : 05 56 79 79 15 CERECAMP – Toulouse Midi-Pyrénées : 05 61 14 71 62 ASMFP – Melun : 01 64 79 76 01 IRFCL – Limoges : 05 55 33 10 19 F2C – Champagne : 03 26 85 18 78 FORMEGA – Montpellier : 04 67 20 98 56 ISFEC – Bretagne Rennes : 02 99 83 60 80 CENTRAGRI – Toulouse : 05 62 16 73 59 224

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


Associations et fondations Nouvelle version novembre 2009

Depuis dix ans, la comptabilité des associations et fondations a été bouleversée par une série de règlements encadrant un champ économique de ces structures qui bénéficiait jusqu’alors d’une très grande liberté. Cette étude permettra aux experts-comptables une application concrète des nouvelles règles, correspondant à la technicité des missions rencontrées. L’ouvrage aborde les points suivants : • la description de l’environnement général des associations, fondations et fonds de dotations • la reddition d’informations financières dans ces structures, les obligations légales et réglementaires et les propositions qui entourent le compte rendu des subventions et le compte d’emploi annuel des res90,00 € sources collectées auprès du public • la réglementation comptable relative au secteur et l’analyse des aspects spécifiques jusqu’à leur traduction comptable • une proposition de nomenclature comptable intégrale adaptée au secteur • enfin, en annexe, les textes principaux et extraits, légaux et réglementaires, notamment l’ensemble des règlements CRC et avis du CNC, à jour au 15 septembre 2009, relatifs aux associations, fondations, fonds de dotations et syndicats. ECM et CNCC Edition - novembre 2009 - 1 ouvrage + 1 cédérom - Format 210 x 297 - 424 pages - 90 €TTC franco de port

BON DE COMMANDE Cabinet . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Nom . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Prénom . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Adresse . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Code postal

Ville . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Téléphone . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Télécopie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

❑ Associations et fondations

Quantité

P.U. TTC

P.T. TTC

........

90,00 €

........€ To t a l . . . . . . . . €

❑ Je règle par chèque ❑ Je paye par CB, N°

N° de cryptogramme (Trois derniers chiffres situés au dos de la carte à côté de votre signature)

Date d’expiration signature

RFC•03-2010

Bon de commande à retourner à ECM accompagné de votre règlement à l’ordre d’ECM ou par CB 19, rue Cognacq-Jay - 75341 Paris cedex 07 - Tél. 01 44 15 95 95 - Fax 01 44 15 90 76

Coopératives agricoles guide pratique de l’information financière Comptes sociaux, comptes consolidés, comptes combinés

32,00 €

www.experts-comptables.fr/boutique


Préparation au diplôme d’expertise comptable (DEC)

édito VISEZ

L’ O B T E N T I O N

DU

DEC

e diplôme d’expertise comptable (DEC) vient d’être modernisé. Le décret no 2009-1789 du 30 décembre 2009 relatif au DEC s’applique depuis le 1er juillet 2010.

L

Trois épreuves constituent ce diplôme. L’une de ces épreuves est totalement nouvelle. Elle porte sur la « Réglementation professionnelle et la déontologie de l’expert-comptable et du commissaire aux comptes ». Cette épreuve écrite sous forme de questions remplace l’ancienne épreuve orale d’entretien avec le jury. Les deux autres épreuves, cas pratique de « Révision légale et contractuelle des comptes » et « Mémoire » n’ont pas été modifiées dans leur nature. Toutefois, une autre nouveauté à signaler est l’existence d’un vrai programme pour les deux épreuves écrites inspiré des normes éducation de l’IFAC et du modèle européen « Common Content » (arrêté du 8 mars 2010). L’épreuve du mémoire, elle, devient stratégique puisque son coefficient est le plus élevé (4) et que la note éliminatoire est fixée à 10/20 alors que pour les deux autres épreuves elle est fixée à 6/20. Pour ces différentes raisons, le Conseil Supérieur de l’Ordre des Experts-comptables et le CFPC ont mis en place une formation nationale, optionnelle et à la carte à ces trois épreuves.

226

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


Préparation au diplôme d’expertise comptable (DEC)

LISTE

DES

SÉMINAIRES

E X P E R T S - C O M P TA B L E S – C O L L A B O R AT E U R S

Épreuve n° 1 : Réglementation professionnelle et déontologie de l’expert-comptable DEC103 Épreuve n° 1 : Réglementation professionnelle et déontologie du commissaire aux comptes DEC104 Épreuve n° 2 : Révision légale et contractuelle des comptes DEC200 Épreuve n° 3 : Mémoire d’expertise comptable, choix du sujet DEC303 Épreuve n° 3 : Mémoire d’expertise comptable, plan et notice DEC304

228 229 230 231 232

Cérémonie de remise du DEC, Palais Brongniart, 26 mars 2010.

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net

227


Préparation au diplôme d’expertise comptable (DEC) > Épreuve n° 1 : Réglementation professionnelle et déontologie de l’expert-comptable

Candidats au DEC

Le diplôme d’expertise comptable vient d’être modernisé. Le décret n° 2009-1789 du 30 décembre 2009 relatif au DEC s’applique depuis le 1er juillet 2010. L’épreuve écrite n° 1 sur la réglementation professionnelle et la déontologie de l’expert-comptable et du commissaire aux comptes est nouvelle. Elle se déroule sous forme de questions réparties également entre l’expertise comptable et le commissariat aux comptes. La note éliminatoire est fixée à 06/20, durée 1 heure, coefficient 1.

Objectifs

Contenu

• Se préparer à l’épreuve n° 1 du diplôme d’expertise comptable.

Réglementation professionnelle et déontologie de l’expert-comptable

• S’entraîner à répondre à des QCM ou brèves questions. • Réviser ses connaissances en réglementation et déontologie de l’expert-comptable.

1 jour

DEC103

• Indépendance et incompatibilités • Responsabilité • Déontologie • Communication du cabinet (aspects déontologiques)

Public Pédagogie • Formation en présentiel • Entraînement à la méthodologie de l’examen • Pré-requis conseillé : module e-learning du stage d’expertise comptable (3e cycle, « Déontologie et responsabilité du professionnel comptable ») www.cfpc.net

228

• Experts-comptables stagiaires et stagiaires commissaires aux comptes • Collaborateurs, salariés en entreprise • Tous candidats aux épreuves du diplôme d’expertise comptable justifiant du DESCF ou du DSCG et titulaires de l’attestation de fin de stage d’expertise comptable depuis moins de 6 ans (attention : si cette attestation de fin de stage a été obtenue sous un régime d’études antérieur, le délai de 6 années part à compter du 1er juillet 2010) • Titulaires du Certificat d’aptitude aux fonctions de commissaire aux comptes.

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


Préparation au diplôme d’expertise comptable (DEC) > Épreuve n° 1 : Réglementation professionnelle et déontologie du commissaire aux comptes Le diplôme d’expertise comptable vient d’être modernisé. Le décret n° 2009-1789 du 30 décembre 2009 relatif au DEC s’applique depuis le 1er juillet 2010. L’épreuve écrite n° 1 sur la réglementation professionnelle et la déontologie de l’expert-comptable et du commissaire aux comptes est nouvelle. Elle se déroule sous forme de questions réparties également entre l’expertise comptable et le commissariat aux comptes. La note éliminatoire est fixée à 06/20, durée 1 heure, coefficient 1.

Candidats au DEC

1 jour

DEC104

Objectifs

Contenu

• Se préparer à l’épreuve écrite n° 1 du diplôme d’expertise comptable.

Réglementation professionnelle et déontologie du commissaire aux comptes

• S’entraîner à répondre à des QCM ou brèves questions. • Réviser ses connaissances en réglementation et déontologie du commissaire aux comptes.

Pédagogie • Formation en présentiel • Entraînement à la méthodologie de l’examen • Pré-requis conseillé : module e-learning du stage d’expertise comptable (3e cycle, « Déontologie et responsabilité du professionnel comptable ») www.cfpc.net

• Indépendance et incompatibilités • Responsabilité • Déontologie • Communication du cabinet (aspects déontologiques)

Public • Experts-comptables stagiaires et stagiaires commissaires aux comptes • Collaborateurs, salariés en entreprise • Tous candidats aux épreuves du diplôme d’expertise comptable justifiant du DESCF ou du DSCG et titulaires de l’attestation de fin de stage d’expertise comptable depuis moins de 6 ans (attention : si cette attestation de fin de stage a été obtenue sous un régime d’études antérieur, le délai de 6 années part à compter du 1er juillet 2010) • Titulaires du Certificat d’aptitude aux fonctions de commissaire aux comptes.

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net

229


Préparation au diplôme d’expertise comptable (DEC) Candidats au DEC

> Épreuve n° 2 : Révision légale et contractuelle des comptes Le diplôme d’expertise comptable vient d’être modernisé. Le décret n° 2009-1789 du 30 décembre 2009 relatif au DEC s’applique depuis le 1er juillet 2010. L’épreuve écrite n° 2 de révision légale et contractuelle des comptes se déroule sous forme d’un cas pratique abordant différents aspects d’une mission de révision légale et contractuelle des comptes. La note éliminatoire est fixée à 06/20, durée 4 heures (+ 30 minutes pour la lecture du cas pratique), coefficient 3.

Objectifs

Contenu

• Se préparer à l’épreuve n° 2 du DEC.

Méthodologie d’audit (révision, 0,5 j)

• Apprendre à lire un cas pratique, à trouver les solutions et à rédiger les réponses. • S’entraîner à rechercher dans sa documentation autorisée le jour de l’examen. • Savoir organiser son temps.

Pédagogie • Formation en présentiel • Révision des connaissances à partir de mini cas pratiques originaux • Entraînement à la méthodologie de l’examen • Pré-requis conseillés : modules e-learning du stage d’expertise comptable et support optionnel sur l’environnement international www.cfpc.net

4 jours

DEC200

Aptitude/entraînement à l’épreuve (0,5 j) Droit des sociétés (commissariat aux comptes, révision, 0,5 j) Révision des connaissances dans les thèmes suivants, mini cas (2,5 j) • Contrôle interne • Prise en compte des systèmes d’information • Déclarations de la direction • Rapport du commissaire aux comptes sur les comptes annuels • Rapport spécial sur les conventions • Autres expressions d’opinion • Audit fiscal • Audit social • Audit de la consolidation • Commissariat aux apports • Commissariat à la fusion • Vérifications spécifiques (document de gestion prévisionnelle…) • Impact des procédures collectives sur la mission du commissaire aux comptes • Procédure d’alerte • Révélation des faits délictueux • Examen limité • Missions de l’expert-comptable liées aux comptes annuels • Autres missions de l’expert-comptable • Contrôle du contenu du plan de mission • Aspects internationaux

Public • Experts-comptables stagiaires et stagiaires commissaires aux comptes • Collaborateurs, salariés en entreprise • Tous candidats aux épreuves du diplôme d’expertise comptable justifiant du DESCF ou du DSCG et titulaires de l’attestation de fin de stage d’expertise comptable depuis moins de 6 ans (si cette attestation de fin de stage a été obtenue sous un régime d’études antérieur, le délai de 6 années part à compter du 1er juillet 2010) • Titulaires du Certificat d’aptitude aux fonctions de commissaire aux comptes

230

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


Préparation au diplôme d’expertise comptable (DEC) > Épreuve n° 3 : Mémoire d’expertise comptable, choix du sujet Le diplôme d’expertise comptable vient d’être modernisé. Le décret n° 2009-1789 du 30 décembre 2009 relatif au DEC s’applique depuis le 1er juillet 2010. L’épreuve n° 3 est le mémoire d’expertise comptable. Cette épreuve comporte une partie écrite, la rédaction du mémoire, et une partie orale, la soutenance devant un jury de deux personnes, un enseignant et un professionnel. La note finale tient compte de ces deux aspects. C’est une épreuve essentielle du DEC. La note éliminatoire est fixée à 10/20, durée de la soutenance 1 heure, coefficient 4. Le mémoire peut faire l’objet d’un dépôt en Bibliotique (bibliothèque) de l’Ordre des Experts-comptables et de la Compagnie des commissaires aux comptes, d’une publication, d’un prix national et/ou régional.

Objectifs

Contenu

• Se préparer à l’épreuve du mémoire d’expertise comptable. • Trouver un sujet de mémoire. • Savoir organiser son temps.

Méthodologie du choix du sujet

Candidats au DEC

1 jour

DEC303

Comment tirer partie de son expérience professionnelle Écueils à éviter Exemples

Pédagogie

Public

• Formation en présentiel • Travaux en sous-groupes • Documents téléchargeables • Pré-requis conseillé : module e-learning du stage d’expertise comptable sur le mémoire (2e cycle) www.cfpc.net

• Experts-comptables stagiaires et stagiaires commissaires aux comptes • Collaborateurs, salariés en entreprise • Tous candidats aux épreuves du diplôme d’expertise comptable justifiant du DESCF ou du DSCG et titulaires de l’attestation de fin de stage d’expertise comptable depuis moins de 6 ans (si cette attestation de fin de stage a été obtenue sous un régime d’études antérieur, le délai de 6 années part à compter du 1er juillet 2010) • Titulaires du Certificat d’aptitude aux fonctions de commissaire aux comptes

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net

231


Préparation au diplôme d’expertise comptable (DEC) > Épreuve n° 3 : Mémoire d’expertise comptable, plan et notice Le diplôme d’expertise comptable vient d’être modernisé. Le décret n° 2009-1789 du 30 décembre 2009 relatif au DEC s’applique depuis le 1er juillet 2010. L’épreuve n° 3 est le mémoire d’expertise comptable. Cette épreuve comporte une partie écrite, la rédaction du mémoire, et une partie orale, la soutenance devant un jury de deux personnes, un enseignant et un professionnel. La note finale tient compte de ces deux aspects.

C’est une épreuve essentielle du DEC. La note éliminatoire est fixée à 10/20, durée de la soutenance 1 heure, coefficient 4. Le mémoire peut faire l’objet d’un dépôt en Bibliotique (bibliothèque) de l’Ordre des Expertscomptables et de la Compagnie des commissaires aux comptes, d’une publication, d’un prix national et/ou régional.

Objectifs

Contenu

• Se préparer à l’épreuve du mémoire d’expertise comptable. • Apprendre à rédiger un plan et une notice. • Recevoir les bons conseils pour la rédaction du mémoire. • Savoir organiser son temps.

Méthodologie. Forme et contenu type d’un plan de mémoire. Élaboration de la notice. Rédiger un mémoire. Écueils à éviter. Exemples.

Pédagogie • Formation en présentiel. • Travaux en sous-groupes. • Documents téléchargeables. • Pré-requis conseillé : module e-learning du stage d’expertise comptable sur le mémoire (3e cycle). www.cfpc.net

232

Candidats au DEC

1 jour

DEC304

Public • Experts-comptables stagiaires et stagiaires commissaires aux comptes. • Collaborateurs, salariés en entreprise. • Tous candidats aux épreuves du diplôme d’expertise comptable justifiant du DESCF ou du DSCG et titulaires de l’attestation de fin de stage d’expertise comptable depuis moins de 6 ans (si cette attestation de fin de stage a été obtenue sous un régime d’études antérieur, le délai de 6 années part à compter du 1er juillet 2010). • Titulaires du Certificat d’aptitude aux fonctions de commissaire aux comptes.

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


Les 3e cycles et masters

édito es diplômes d’universités, masters 2 et certificats de spécialisation présentés dans les pages suivantes (liste non exhaustive) s’adressent aux experts-comptables, aux commissaires aux comptes et aux collaborateurs souhaitant acquérir une compétence reconnue dans certains domaines d’activité. On compte pas moins de cinq formations différentes à la gestion de patrimoine ! L’organisation des cours est généralement compatible avec les rythmes de travail du cabinet.

L

FORMATIONS DIPLÔMANTES OU CERTIFIANTES : AXES À PRIVILÉGIER Culture d’entreprise • Aspects juridiques et comptables de l’entreprise agricole, Master 2, université de Rennes 1.

• Gestion des risques et financements des opérations de commerce à l’international, certificat de spécialisation, INTEC/CNAM.

• Stratégie fiscale de l’entreprise, Master 2, IAE, Nice. • Fiscalité spécialisée, DU, Montpellier.

Comptabilité – Audit

• Gestion de patrimoine, DU, faculté des sciences économiques et de gestion de Clermont-Ferrand.

Social – Management

• Gestion comptable et financière des collectivités territoriales, certificat de spécialisation, CNAM/INTEC et Académie.

• Droit et management social de l’entreprise, Master 2, université de Toulouse 1.

• Conseil patrimonial, attestation, ISFEC, Bretagne.

• Audit financier, Master 2, université de Paris IX Dauphine.

•Ingénierie patrimoniale du chef d’entreprise, DU, Clermont-Ferrand.

Fiscalité

• Stratégies patrimoniales pour le chef d’entreprise, DU, Rennes.

• Gestion fiscale, Bourgogne.

• Ingénierie patrimoniale du dirigeant, Master spécialisé, Marseille.

• Droit fiscal de l’entreprise, Master 2, université des sciences sociales de Toulouse.

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net

DU,

université

de

• Management des activités libérales réglementées (MALR), Master 2, Lyon.

Technologies de l’information • Système d’information de l’entreprise étendue : audit et conseil, Master 2, université de Paris IX Dauphine.

233


Les 3 e cycles et masters

LISTE

DES

SÉMINAIRES

E X P E R T S - C O M P TA B L E S E T C O L L A B O R AT E U R S D E H A U T N I V E A U

234

Aspects juridiques et comptables de l’entreprise agricole – Master 2

235

Gestion de patrimoine – Diplôme d’université

236

Conseil patrimonial – Attestation de fin de cycle

237

Ingénierie patrimoniale du chef d’entreprise – Diplôme d’université

238

Stratégies patrimoniales pour le chef d’entreprise – Diplôme d’université

239

Ingénierie patrimoniale du dirigeant – Master spécialisé

240

Gestion des risques et financements des opérations de commerce à l’international – Certificat de spécialisation

241

Gestion comptable et financière des collectivités territoriales – Certificat de spécialisation

242

Audit financier – Master 2

243

Gestion fiscale – Diplôme d’université

244

Droit fiscal de l’entreprise – Master 2

244

Stratégie fiscale de l’entreprise – Master 2

245

Fiscalité spécialisée – Diplôme d’université

246

Droit et management social de l’entreprise – Master 2

246

Management des activités libérales réglementées (MALR) – Master 2

247

Systèmes d’information de l’entreprise étendue : audit et conseil – Master 2

248

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


Les 3 e cycles et masters > Aspects juridiques et comptables de l’entreprise agricole –

Expert-comptable

Master 2 Les difficultés de l’entreprise agricole

Objectifs

Contenu

• Appréhender les besoins de l’exploitation agricole. • Exercer un rôle de conseil de plus en plus recherché en raison de la complexité croissante des réglementations et des mécanismes économiques. • Approfondir ses connaissances dans ce secteur pour répondre à la demande.

Définition de l’entreprise agricole ; composition de l’exploitation agricole ; évaluation Le cadre de l’activité agricole : économique ; international et européen ; administratif ; environnemental

Les conditions d’exploitation • Le droit d’exploiter • Les SAFER • Gestion de l’entreprise agricole • Comptabilité de l’entreprise agricole • Droit social agricole

Les conditions d’exploitation • Les droits à produire, le droit de planter, le droit de replanter

Les moyens de l’exploitation • Quotas laitiers, DPU et autres formes d‘aides à la production

• Prévention, règlement amiable, sauvegarde, redressement et liquidation

Le statut des baux ruraux • Formation et exécution du contrat • Renouvellement et transmission

Fiscalité de l’entreprise agricole • Impositions des revenus, des plus-values • TVA • Droits d’enregistrement • Fiscalité de la transmission

Structure juridique de l’entreprise agricole : typologie ; règles de constitution ; règles de fonctionnement L’entreprise viti/vinicole : aspects juridiques ; comptables ; transformation, dissolution et fusion ; les sociétés coopératives Entraînement à l’examen écrit et oral (méthodes).

Durée Lieu 203 heures de formation (dont 41 à distance) sur 12 mois. 5 jours consécutifs à la mi-janvier puis 2 à 3 jours/mois dont un samedi.

Public Programme créé en partenariat entre le Conseil supérieur de l’Ordre des expertscomptables, le Conseil supérieur du Notariat et l’Université de Rennes 1. Il s’adresse aux experts-comptables, diplômés d’expertise comptable, mémorialistes, notaires, diplômés notaires.

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net

Séminaire de rentrée : Paris (lieu à préciser). Cours : Conseil supérieur de l’Ordre des expertscomptables, Paris. Examens : Faculté de droit et de sciences politiques, Université de Rennes.

Renseignements Anne Lechevalier, Chargée de mission Conseil supérieur de l’Ordre des experts-comptables 19, rue Cognacq-Jay 75007 Paris Tél. 01 44 15 60 47 – Fax 01 44 15 90 05 alechevalier@cs.experts-comptables.org

235


Les 3 e cycles et masters Expert-comptable

> Gestion de patrimoine – Diplôme d’université

Objectifs

Contenu

• Permettre à l’expert-comptable de répondre aux préoccupations de son client chef d’entreprise quant à la gestion de son patrimoine privé. • Fidéliser le chef d’entreprise devenu exclusivement chef de famille.

Définition et méthodologie du conseil patrimonial

Un grand nombre de dispositions familiales, sociales, patrimoniales, concernent la gestion des deux patrimoines, d’autant que le patrimoine professionnel est une des parties du patrimoine global du chef d’entreprise et de sa famille. La possession des différents actifs patrimoniaux, leur mode de détention, les orientations de leur gestion, ne peuvent laisser indifférent l’expert-comptable.

• Fondement du conseil en gestion de patrimoine • Les missions de conseiller patrimonial

Choix des actifs patrimoniaux et leur gestion • • • • • • • • •

Environnement économique et financier Analyse des marchés Gestion des obligations et produits de taux Gestion des actions et produits dérivés Gestion des actifs immobiliers et fonciers Gestion collective des actifs patrimoniaux Gestion des droits sociaux Gestion des rémunérations Gestion fiscale des actifs patrimoniaux

Choix des modes d’appropriation et de détention

• La propriété entre époux : le régime matrimonial • La propriété transmise pour cause de mort • Appropriation par donation et donation partage • Le contrat d’assurance vie, instrument de détention et de transmission • La transmission de l’entreprise • Détention sociétaire : les sociétés civiles • Gestion du patrimoine des personnes protégées

Mise en œuvre du conseil patrimonial, ingénierie patrimoniale (études de cas) • Évaluation des paramètres patrimoniaux • Stratégies immobilières • Gestion du patrimoine des personnes protégées • Stratégie de protection du conjoint • Stratégies patrimoniales, étude de cas.

• La propriété partagée des actifs patrimoniaux

Durée Lieu 36,5 jours, soit 273 heures de cours, répartis de la manière suivante : 3 à 4 jours par mois (étalement sur 11 mois au total). L’organisation de cette formation est assurée par l’AUREP (Association universitaire de recherche et d’enseignements sur le patrimoine) présidée par Jean Aulagnier, Doyen honoraire de la Faculté de sciences économiques et de gestion de Clermont-Ferrand.

Les cours se déroulent à Bordeaux, Clermont-Ferrand, Lille, Aix-en-Provence. Les examens se déroulent dans les locaux de la Faculté des sciences économiques et de gestion de Clermont-Ferrand. Coût de la formation : 5 450 à 6 000 € non soumis à la TVA (facilité de règlement). Inscription aux examens du DU : 200 €. Frais de la VAE : 100 €.

Inscriptions Public Experts-comptables et collaborateurs de niveau bac + 4 ou équivalent par la VAE. Possibilité de financement au titre de la formation continue.

236

AUREP 36, rue Maréchal de Lattre de Tassigny 63000 Clermont-Ferrand

Renseignements Laëtitia Gallon ou Alicia Rodriguez Tél. 04 73 17 15 10 contact@aurep.com www.aurep.com

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


Les 3 e cycles et masters Expert-comptable

> Conseil patrimonial – Attestation de fin de cycle

Objectifs

Contenu

• Permettre à l’expert-comptable de développer une nouvelle mission. • L’aider à conforter sa place en tant que chef d’orchestre d’une stratégie patrimoniale. • Renforcer ses connaissances dans les techniques juridiques, fiscales, sociales et financières.

Jour 1 • Notion de droit patrimonial de la famille (1 j)

Jour 2 • Stratégie de gestion de l’immobilier (1 j)

Jour 3 • La retraite du chef d’entreprise : stratégie de rémunération (1 j)

Jour 4 • ISF et bouclier fiscal (1 j)

Jour 5 • Transmission d’entreprises (enjeux fiscaux et patrimoniaux) (1 j)

Jour 6 • Transmission d’entreprises suite (0,5 j) et cas de synthèse (0,5 j)

Public Lieu Experts-comptables et collaborateurs de haut niveau Formation co-financée par le FSE

Rennes

Coût Pédagogie Cycle de 3 × 2 jours + 1 jour (soit 49 heures) de septembre à décembre. Alternance de séances théoriques et pratiques. Utilisation de diaporamas. Illustration des aspects juridiques par de nombreux exemples. Animation : experts-comptables, notaires, professeurs de droit, experts en protection sociale.

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net

1 750 € HT soit 2 093 € TTC à l’ordre de l’Agefos.

Renseignements ISFEC Atalis II, 3, rue de Paris, CS 41701 35517 Cesson-Sévigné cedex Tél 02 99 83 63 21 Fax 02 99 83 34 70 E-mail : isfec@bretagne.experts-comptables.fr

237


Les 3 e cycles et masters Expert-comptable

> Ingénierie patrimoniale du chef d’entreprise – Diplôme d’université

Objectifs

Contenu

• Permettre à l’expert-comptable de répondre aux préoccupations de son client chef d’entreprise quant à la gestion de ses patrimoines privés et professionnels. • Fidéliser le chef d’entreprise devenu exclusivement chef de famille. • Anticiper la transmission du patrimoine.

Introduction

Les assurances sur la tête du dirigeant ISF et chef d’entreprise La transmission à titre onéreux de l’entreprise : aspects juridiques et fiscaux

• Spécificités du patrimoine du chef d’entreprise • Typologie des entreprises et des chefs d’entreprises • Marché de l’IPCE

Fonctionnement comptable, évaluation et financement de l’entreprise Les fondamentaux du droit des affaires • Le commerçant individuel • Les différentes firmes sociales • Redressements et liquidation judiciaire • Sûretés réelles et personnelles

La transmission à titre gratuit de l’entreprise : aspects juridiques et fiscaux Les garanties pesant sur la tête du dirigeant Stratégies liées à l’immobilier d’entreprise : aspects juridiques et fiscaux

Fiscalité de l’entreprise et du chef d’entreprise Régimes matrimoniaux et chefs d’entreprise Le statut social du dirigeant

Le divorce du chef d’entreprise L’entreprise libérale : aspects sociaux et fiscaux Études de cas de synthèse co-animées (4 jours).

• La protection sociale • L’optimisation des rémunérations

Durée Lieu 28 jours, soit 200 heures, répartis sur 9 séminaires. Formation organisée par l’AUREP (Association universitaire de recherche et d’enseignements sur le patrimoine) présidée par Jean Aulagnier, Doyen honoraire de la Faculté de sciences économiques et de gestion de Clermont-Ferrand.

Paris à compter de janvier 2010. Lyon à compter de mars 2010. Coût : 5 200 € non soumis à la TVA (facilité de règlement) Inscription aux examens du DU : 200 € Frais : 100 €.

Inscriptions Public Experts-comptables et collaborateurs de niveau bac + 4 (ou équivalent par la VAE). Possibilité de financement au titre de la formation continue.

238

AUREP 36, rue Maréchal de Lattre de Tassigny 63000 Clermont-Ferrand contact@aurep.com www.aurep.com Alicia Rodriguez ou Laëtitia Gallon Tél. : 04 73 17 15 10

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


Les 3 e cycles et masters > Stratégies patrimoniales pour le chef d’entreprise –

Expert-comptable

Diplôme d’université

Objectifs

Contenu

• Permettre aux participants de conseiller leurs clients chefs d’entreprise dans l’organisation, la gestion et la transmission de leur patrimoine tant privé que professionnel. • Obtenir un diplôme universitaire de niveau bac + 5.

• Les stratégies fondées sur les régimes matrimoniaux (2 jours) • Les stratégies fondées sur les donations (2 jours) • Ingénierie de la rémunération et de la protection sociale (1 jour) • Transmission d’entreprises et protection sociale du dirigeant (2 jours) • Environnement économique et financier (2 jours) • Les stratégies fondées sur le démembrement de propriété (2 jours) • Les familles recomposées : problématiques patrimoniales (1 jour) • Le décès de l’entrepreneur – anticiper et gérer les conséquences juridiques et fiscales (1 jour) • ISF et bouclier fiscal (1 jour) • Gestion internationale du patrimoine (1 jour) • La holding familiale et patrimoniale (1 jour) • La société civile de famille (1 jour) • La taxation des plus-values et le départ à la retraite du chef d’entreprise (1 jour) • Mise en œuvre du conseil patrimonial (2 jours)

Formation organisée par le Conseil régional de l’Ordre des Experts-comptables de Bretagne, l’ISFEC et l’IGR-IAE de Rennes (université de Rennes 1)

Durée Lieu 140 heures de formation réparties sur 20 jours en septembre

Rennes

Renseignements Public Expert-comptable ou collaborateur de haut niveau, notaire, avocat, conseiller en gestion de patrimoine, …

Intervenants Universitaires (maîtres de conférences) et praticiens (expert-comptable, notaires, consultant en rémunération, consultant en protection sociale, avocat, président de la Compagnie des conseillers en investissements financiers, conseiller en gestion de patrimoine).

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net

ISFEC Atalis 2, 3E rue de Paris CS 41701 35517 Cesson-Sévigné cedex Tél. : 02 99 83 63 21 mlemoine@bretagne.experts-comptables.fr www.bretagne.experts-comptables.fr IGR-IAE 11, rue Jean Macé CS 70803 35708 Rennes cedex Tél. : 02 23 23 77 99 www.igr.univ-rennes1.fr

239


Les cycles Les 33ee cycles et masters et masters Expert-comptable

> Ingénierie patrimoniale du dirigeant – Master spécialisé

Objectifs

Contenu

Financement et transmission d’entreprise

• Maîtriser les aspects juridiques, financiers, fiscaux et sociaux de la gestion patrimoniale du chef d’entreprise. • Maîtriser les outils et méthodes nécessaires pour dispenser un conseil global afin d’optimiser le patrimoine du chef d’entreprise • Aider à se positionner comme interlocuteur de confiance du dirigeant aussi bien sur la gestion de son patrimoine privé et professionnel que sur la transmission de son entreprise (avant, pendant, après).

Ingénierie juridique du dirigeant : patrimoine ; régime matrimonial ; divorce ; décès

L’assurance-vie du dirigeant Fiscalité internationale du dirigeant Approche globale patrimoniale pratique.

Ingénierie fiscale du dirigeant : optimisation fiscale de l’IR ; de l’IS

Diplôme permettant le conseil juridique approprié à la gestion de patrimoine (arrêté du 19.12.2000).

Ingénierie sociale du dirigeant • Optimisation de la rémunération du dirigeant • L’épargne retraite du dirigeant • La retraite du dirigeant

Programme en partenariat avec l’Ordre des Experts-comptables PACAC.

La transmission d’entreprise • La holding, outil privilégié de transmission • Transmission à titre onéreux • Transmission à titre gratuit

L’immobilier d’entreprise : aspects juridiques, fiscaux, et financiers

Programme à temps partiel compatible avec une activité professionnelle. Accès en ligne à Cyberlibris, bibliothèque virtuelle.

• La détention et la cession de l’immobilier d’entreprise • Le financement de l’acquisition de l’immobilier d’entreprise

Public Lieu Experts-comptables, avocats, notaires, gestionnaires de patrimoine indépendants, banquiers, assureurs. Titulaires d’un diplôme bac + 5 ou bac + 4 avec 3 ans d’expérience au moins. Cette formation est destinée à toutes les personnes qui, dans le cadre de leur activité professionnelle, doivent conseiller une clientèle de professionnels ou de chefs d’entreprises dans la gestion, l’organisation et la transmission de leur patrimoine ou de leur outil de travail.

École de Management Euromed Domaine de Luminy, BP 921 13288 Marseille cedex 09 Tél. : 04 91 82 78 00

Durée Renseignements et inscriptions 49 jours de formation, à temps partiel à raison de 2 à 4 jours consécutifs par mois sur une période de 16 mois environ. Pédagogie interactive et personnalisée ; cours théoriques et travaux de groupe. Rentrée en janvier. Coût : 9 850 € ; frais de scolarité : 100 €.

240

Danielle Diakite Tél. : 04 91 82 79 11 danielle.diakite@euromed-management.com

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


Les 3 e cycles et masters Expert-comptable

> Gestion des risques et financements des opérations de commerce à l’international

Certificat de spécialisation, UE 742, Intec/Cnam

Objectifs

Contenu

• Valoriser une formation technique de spécialiste pour exercer des fonctions multiples et variées dans le domaine des opérations de commerce à l'international ; • Apporter un soutien opérationnel aux comptables, financiers et commerciaux, en liaison avec les exportateurs, les importateurs et les banquiers ou les assureurs dans le domaine du commerce extérieur.

Quatre séries pédagogiques • • • •

L'environnement international, les risques, les acteurs Le développement du « Trade Finance » : les engagements par signature Les financements du cycle d'exploitation et à moyen terme à l'international Les analyses financières, comptables et l'audit des transactions internationales

Public Coût Experts-comptables et commissaires aux comptes ayant une vocation internationale. Les cadres d’entreprises, PME ou grandes sociétés.

Pédagogie Cours à distance avec un temps moyen de travail de 150 heures environ (de novembre 2009 à septembre 2010). Devoirs (6) à renvoyer à la correction. Contrôle des connaissances : épreuve de 4 heures (études de cas, exercices et questions).

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net

Cours à distance seuls avec les corrections : 260 € pour les étudiants ou professionnels s’inscrivant à titre individuel ; 320 € pour les inscriptions prises en charge par l’entreprise dans le cadre d’une convention de formation.

Renseignements et inscriptions INTEC 40, rue des Jeûneurs 75002 Paris Tél. : 01 40 27 25 38 www.intec.cnam.fr

241


Les 3 e cycles et masters Expert-comptable

> Gestion comptable et financière des collectivités territoriales

Certificat de spécialisation, UE 716, CNAM/INTEC

Objectifs

Contenu

Formation aux spécificités du cadre financier de l’action des collectivités territoriales. Acquisition des pré-requis à des fonctions au sein d’une direction financière ou à des fonctions d’audit externe auprès de collectivités territoriales. Ce certificat de spécialisation est recommandé par l’Académie des Sciences et Techniques Comptables, Groupe G7 « Les enjeux de la formation comptable et financière publique et privée pour les opérateurs d’État – EPN et EPS » (www.lacademie.info).

Série 01 – L’environnement économique et juridique des collectivités locales 1. Les finances locales et l’économie nationale 2. La libre administration et les conditions d’exercice des missions des collectivités locales 3. Les sources de la comptabilité publique locale

Thématique : les enjeux de la décentralisation.

Série 02 – La gestion budgétaire des collectivités locales 1. Le cadre budgétaire 2. Les ressources budgétaires 3. Le principe d’équilibre budgétaire

Thématique : la portée de la règle d’équilibre budgétaire.

Série 03 – La comptabilité des collectivités locales

2. La mise en œuvre des principes comptables généraux 3. Les enchaînements pluriannuels

Thématique : la transposition des principes comptables généraux et ses limites.

Série 04 – L’analyse financière et le contrôle de gestion des collectivités locales 1. L’analyse financière : objectifs et concepts 2. Collectivités territoriales : analyse financière rétrospective 3. Collectivités territoriales l’analyse financière prospective 4. La gestion de la dette et de la trésorerie 5. Le contrôle de gestion 6. Le contrôle externe de la gestion des missions déléguées

Thématique : l’analyse financière et le contrôle de gestion face au modèle de l’entreprise.

1. L’exécution budgétaire et le rôle du comptable public

Durée Pédagogie Enseignement optionnel dans le cadre du Master comptabilité contrôle audit.

Unité d’enseignement dispensée sous forme de cours à distance (environ 150 heures) complétés par des séances de regroupement si l’effectif est suffisant.

Public Professionnels du chiffre du secteur privé et du secteur public.

Renseignements INTEC 40, rue des Jeûneurs 75002 Paris Tél. : 01 40 27 25 38 www.intec.cnam.fr

242

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


Les 3 e cycles et masters Expert-comptable

> Audit financier – Master 2

Objectifs

Contenu

• Offrir à des étudiants en fin de cursus un complément de formation de haut niveau à finalité professionnelle, centré sur les métiers et les techniques de l'audit. • Acquérir une spécialisation dans le domaine de l'audit des opérations sur instruments financiers et de l’audit des évaluations en IFRS (cf fair value).

Les enseignements théoriques • Principes comptables et présentation des états financiers – Information comptable et diagnostic financier – Méthodologie de l'audit – Comptabilité et développement – Comptabilité comparée – Mémoire sur un thème portant sur la comptabilité comparée

et contrôle interne – L'audit : mise en œuvre et synthèse – Comptabilité financière approfondie – Comptes consolidés – Informatique de gestion.

Filière contrôle des opérations de marché • Les marchés à terme d'instruments financiers – Les marchés officiels – Les marchés de gré à gré – Marchés d'options.

Les enseignements dirigés

Le stage

• Les outils de l'audit – Le champ d'application de l'audit – Outils informatiques pour l'auditeur – Audit des systèmes d'information – Audit opérationnel – Organisation

• D'une durée de 12 semaines, il est conçu pour couvrir les phases d'activité les plus caractéristiques d'une mission d'audit. Il se déroule de janvier à mars dans un cabinet d'audit.

Durée Lieu Master 229 470 heures de cours.

Public Étudiants titulaires d'une maîtrise de gestion, de sciences économiques, d'économie appliquée, MIAGE, d'un diplôme d'ingénieur, d'un diplôme du haut enseignement commercial.

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net

Université Paris Dauphine Pôle Léonard de Vinci Bureau W601/B Avenue Léonard de Vinci 92400 Courbevoie Tél. 01 41 16 76 34 – Fax 01 41 16 76 35 www.dauphine.fr/cereq/master229 Directeur du programme Jean-François Casta. Secrétariat, Mlle Dominique Heckle dominique.heckle@dauphine.fr

243


Les 3 e cycles et masters Expert-comptable

> Gestion fiscale – Diplôme d’université Fiscalité internationale (2 j)

Objectifs

Contenu

• Maîtriser les principes généraux de la fiscalité. • Acquérir la démarche de conseil.

Introduction au droit fiscal et aux grands principes de la fiscalité (2 j) Fiscalité des entreprises (15 j)

• Principes • La fiscalité des sociétés dans l’UE • Le traitement fiscal des revenus de source européenne des sociétés françaises

• Les aspects fiscaux de la création d’entreprise • L’approche fiscale des structures adaptées aux PME • La transmission de l’entreprise • Les principales difficultés fiscales liées à la détermination du résultat • L’incidence fiscale des nouvelles normes comptables • L’affectation et la distribution du résultat • Abus de droit et acte anormal de gestion • L’intégration fiscale • Les difficultés de la TVA • Fusions, scissions, apports partiels d’actif • Fiscalité agricole

Fiscalité personnelle (3 j) • Principes • La fiscalité personnelle et les professions libérales • L’impôt de solidarité sur la fortune

Gestion du patrimoine (3 j) • La gestion fiscale du patrimoine • Fiscalité de l’activité immobilière

Contrôle fiscal (3 j) • Contrôle fiscal et procédure de redressement • Contentieux de l’impôt, du recouvrement, recours gracieux, contentieux pénal

Durée Lieu 28 jours sur 2 années universitaires à raison de 2 jours par mois (lundi et vendredi) entre octobre et juin.

Public Experts-comptables et diplômés d'expertise comptable.

Université de Bourgogne Centre de recherches fiscales Formation continue 2, bd Gabriel – BP 26611 21066 Dijon Cedex Tél. 03 80 39 53 54 (sauf mercredi) Fax 03 80 39 53 53 pascale.blatter@du-bourgogne.fr www.u-bourgogne.fr/fcontinue

Expert-comptable

> Droit fiscal de l’entreprise – Master 2

Objectif

Contenu

• Apporter une formation fiscale appliquée et approfondie à des professionnels exerçant soit dans le cadre d’une profession libérale soit à titre de salariés dans une entreprise.

Fiscalité des entreprises • • • • • •

Fiscalité personnelle et immobilière • L'imposition des revenus des personnes physiques • Les droits d'enregistrement et la TVA immobilière • La fiscalité locale des ménages

Imposition du chiffre d'affaires Imposition des bénéfices Imposition du potentiel des entreprises Les revenus distribués Les groupes de sociétés L'entreprise agricole

Contrôles • Modalités d'exercice du contrôle fiscal • Procédures de redressement • Sanctions

Fiscalité internationale • Les principes généraux de la fiscalité internationale • Les personnes physiques • Les bénéfices des sociétés • La TVA • Coopération entre les administrations fiscales et lutte contre la fraude et l'évasion fiscale internationale

Contentieux • Le contentieux de l'assiette • Le contentieux du recouvrement

Synthèse sur l'application de la législation fiscale et sur la politique fiscale

Durée Lieu 30 jours sur 24 mois.

Public Experts-comptables et diplômés d'expertise comptable. Assistants de cabinet titulaires d’une maîtrise, ou d’un diplôme de niveau III (Bac + 2) et justifiant de 3 années d'expérience professionnelle. Admission sur dossier.

244

Université Capitale Toulouse I 2, rue du Doyen Gabriel Marty 31042 Toulouse Cedex 9 Tél. 05 61 63 35 00 Fax 05 61 63 37 98 Contact : Marie Arlat Tél. : 05 61 12 88 36 marie.arlat@univ-tlse1.fr – www.univ-tlse1.fr

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


Les 3 e cycles et masters Expert-comptable

> Stratégie fiscale de l’entreprise – Master 2

Objectifs

Contenu

• Donner une formation complémentaire aux juristes, gestionnaires et économistes qui désirent acquérir une spécialisation en fiscalité. • Former des professionnels en charge d'assister les créateurs d’entreprises. • Préparer des spécialistes de l’aide au processus de décision compte tenu des paramètres fiscaux lors de la création, du développement, de la restructuration, de la cessation, de la transmission ou de la cession de l’entreprise.

Semestre 1 (400 h, 30 crédits)

– fiscalité de la création d’entreprise 2 – fiscalité de la restructuration 1 – fiscalité de la restructuration 2 – fiscalité du développement structurel 1 – fiscalité du développement structurel 2 – fiscalité du patrimoine du dirigeant – fonctionnement courant de l’entreprise – contrôle et contentieux – conférences spéciales

• UE1 – Unité de transversalité Fiscalité des affaires 1 Droit des marchés financiers Instruments financiers Consolidation Anglais comptable et fiscal

Semestre 2 (40 h, 30 crédits)

• UE2 – Unité obligatoire Fiscalité des affaires 2 Épreuve théorique de synthèse Épreuve pratique Grand Oral Épreuves portant sur : – fiscalité de la création d’entreprise 1

• UE3 – Professionnalisation en stratégie fiscale de l’entreprise Conquête d’un stage significatif (coaching) Méthodologie Stage de trois mois minimum : rapport de stage et soutenance

Pédagogie et examens Contacts 440 h de cours, 60 crédits. Unités d’Enseignement (UE) capitalisables et dispensés sous forme de cours et/ou de travaux dirigés sauf dispositions spéciales. Épreuves écrites théoriques et pratiques ; grand oral. Stage encadré donnant lieu à un mémoire.

Public • Formation initiale : titulaires d’une maîtrise des filières droit, sciences économiques et gestion, MSTCF, AES, IUP de préférence avec parcours « Juriste d’entreprise » ou d’un diplôme d’École supérieure de commerce ou du DESCF. • Formation continue : professionnels titulaires d’une des qualifications exigées en formation initiale et aux titulaires d’un bac + 2 avec expérience professionnelle.

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net

Formation initiale Institut d’administration des entreprises, IAE Mme Atmane Djamila, 24, avenue des Diables Bleus 06357 Nice Cedex 4 Tél. : 04 92 00 11 01 – Fax : 04 92 00 11 43 iae@unice.fr www.iae-nice.fr Formation continue ASURE Formation asure-formation@unice.fr

245


Les 3 e cycles et masters Expert-comptable

> Fiscalité spécialisée – Diplôme d’université

Objectif

Contenu

Apporter aux professionnels : • une approche transversale et globale des problématiques fiscales ; • des possibilités d’échange avec des intervenants de grande qualité ; • une réelle expertise en matière fiscale ; • un diplôme universitaire dont ils pourront se prévaloir.

Ce programme s’organise autour de 9 grands thèmes

Cette formation débouche, après un grand oral, sur le Certificat de Fiscalité Spécialisée, créé à l’initiative du Conseil régional de l’Ordre des ExpertsComptables de Montpellier et de l’ISEM, Institut Scientifique de l’Entreprise et du Management.

• Fondements et grands principes • Fiscalité générale (TVA, TP, ISF, Actualité…) • Fiscalité du dirigeant (rémunération, succession, responsabilité…) • Transmission du patrimoine professionnel (donations, cessions, apports…)

• Fiscalité des restructurations (fusions, intégration, LBO…) • Fiscalité immobilière (TVA immobilière, professionnels de l’immobilier…) • Fiscalité spécialisée (associations, agricole, placements financiers…) • Fiscalité internationale (TVA intracommunautaire, délocalisation…) • Contrôle et contentieux de l’impôt

Durée Coût Calendrier adapté aux exigences des professionnels. La formation se déroule sur 26 journées de septembre à janvier. Les formations sont regroupées sur les fins de semaine.

Public Experts-comptables inscrits au tableau et professionnels titulaires du DEC. Admission sur dossier par une commission paritaire. Nombre de places limitées pour assurer la qualité de la formation.

Lieu Les formations se déroulent dans leur grande majorité dans les locaux de l’ISEM, au sein de la faculté de Richter à Montpellier. Les enseignements sont assurés par des universitaires, des experts-comptables et des spécialistes du droit fiscal.

5 000 € TTC. Une partie de ce coût peut être pris en charge au titre de la formation continue.

Renseignements Ordre des Experts-Comptables – Région de Montpellier 661, rue Louis Lépine – BP 31175 – 34009 Montpellier Cedex 1 Tél : 04.67 20 98 50 – Fax 04 67 20 20 51

Contact et Inscriptions ISEM Institut des Sciences de l’Entreprise et du Management Espace Richter – Rue Vendémiaire – CS 19519 34960 Montpellier Cedex 2 Tél : 04 99 13 02 64 www.univ-montp1.fr inesse.isem@gmail.com

Expert-comptable

> Droit et management social de l’entreprise – Master 2

Objectif

Contenu

Optimiser les connaissances nécessaires à la compréhension et à la résolution des problèmes de gestion du personnel et accroître la qualité et la pertinence du conseil demandé par le chef d'entreprise, en respectant trois axes de travail : • la vérification d'une parfaite maîtrise des textes et principes fondamentaux régissant le droit du travail ; • l'approfondissement des acquis professionnels en termes de spécialité ; • l'adaptation des savoirs à l'esprit des textes et à l'évolution socio-économique.

UE1 – La relation individuelle de travail UE2 – La relation collective de travail UE3 – G.R.H. et responsabilité sociale de l'entreprise UE4 – Principes et applications en G.R.H.

246

UE5 – Droit et contentieux du travail UE6 – Droit des conditions de travail UE7 – Contrôle de gestion UE8 – Pratique professionnelle juridique UE9 – Pratique professionnelle en G.R.H UE10 – Grand oral ou soutenance d'un projet tutoré.

Durée Lieu 2 à 4 jours par mois sur deux ans.

Public Experts-comptables et diplômés d'expertise comptable. Professionnels du secteur de la gestion du personnel et des RH titulaires d'un diplôme niveau III (bac + 2) et justifiant d'une expérience professionnelle de 3 ans.

Université Capitole Toulouse 1 2, rue du Doyen Gabriel Marty 31042 Toulouse Cedex 9 Tél. 05 61 63 35 00 Fax 05 61 63 37 98 Contact : Marie Arlat marie.arlat@univ-tlse1.fr www.univ-tlse1.fr

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


Les 3 e cycles et masters > Management des activités libérales réglementées (MALR) – Master 2 Ce programme s'adresse aux professions de notaire et d'expert-comptable, mais également à toutes les professions libérales (avocats, architectes, professions libérales de la santé…) ainsi qu’à leur encadrement, confrontés à des problématiques de management. La formation est centrée sur tous les aspects du management d'une entreprise libérale : management des ressources humaines, gestion du temps, stratégie, contrôle de gestion, gestion des conflits, gestion de la relation avec les clients, qualité des prestations et de l'organisation.

Semestre 2 (156 h, 30 crédits)

Contenu Le programme comprend 324 heures de cours (60 crédits au total).

Semestre 1 (168 h, 30 crédits) • Outils de management socio-économique • Négociation d'une prestation et relations durables clients • Système de décision (colloque sur 2 jours) • Diagnostic et projet managériaux • Organisation du cabinet • Amélioration de la qualité et de la productivité • Gestion des ressources humaines • Contrôle de gestion des activités

Pédagogie

• Devenir un manager pour innover et créer de la valeur dans le respect de la déontologie de la profession. • Acquérir des outils concrets pour manager les ressources humaines et technologiques. • Développer la qualité des prestations et la satisfaction des clients. • Apprendre des méthodes éprouvées de gestion pour faire face à la concurrence et à l’environnement changeant.

• 2 cours au choix parmi 4 : – option Éthique et développement durable – option Comptabilité et finance – option Marketing – option Approche juridique • Management participatif et implication du personnel • Initiation et préparation de l'accréditation ou de la certification du cabinet • Méthodologie du mémoire • Gestion des conflits internes et externes • Stratégie d'entreprise : alliance, réseau, partenariat • Système informatique • Mémoire

Public Renseignements Experts-comptables, notaires, avocats, architectes, professionnels libéraux de la santé, et leurs personnels d’encadrement.

Objectifs

Expert-comptable

• Formation initiale, pour les personnes se destinant à la direction d'une entreprise libérale ou à l'encadrement au sein d'une entreprise libérale. Le programme est organisé sur le principe de l’alternance et comporte un stage à temps partiel (2 à 3 jours par semaine d’octobre à avril, puis à temps complet d’avril à juillet). • Formation continue, pour des personnes en cours d'activité à des postes de direction ou d'encadrement au sein d'une entreprise libérale. Le participant reste en activité dans le cabinet. Il peut étaler sur deux années sa participation au Master (soit 1 jour de cours par mois en moyenne d'octobre à avril). Ce programme (habilité comme Spécialité par le ministère de l'Enseignement Supérieur) est élaboré à partir de plusieurs centaines d’interventions en qualité et management stratégique menées au sein d’entreprises libérales réglementées depuis 30 ans.

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net

Valérie Thalamas Tél. : 04 78 78 76 94 – Fax : 04 78 78 72 03 euginov@univ-lyon3.fr IAE – Université Jean Moulin – Lyon 3 Centre Euginov 1, rue de l'Université 69007 Lyon

247


Les 3 e cycles et masters Expert-comptable

> Systèmes d’information de l’entreprise étendue : audit et conseil – Master 2 Audit des applications

Objectifs

Contenu

• Former des professionnels confirmés ou des futurs professionnels, aux techniques et méthodes de l’audit des systèmes d’information étendus. • Permettre une adaptation de la démarche d’audit aux différents contextes rencontrés. • Maîtriser les risques liés aux systèmes d’information étendus. • Atteindre le niveau de qualification international.

Principes et concepts fondamentaux de l’audit et du conseil

Ce master 2 falicite l’obtention du « Certified Information Systems Auditor Examination » (CISA) de l’ISACA (Information Systems Audit and Control Association) qui est la référence en matière de qualification internationale.

• Audit de fiabilité et de sécurité • Audit d’efficacité et de performance • Audit de progiciel (SAP).

• • • •

Du contrôle interne à l’audit Principes et concepts généraux Analyse et maîtrise des risques Référentiels et normes, déontologie et organisations professionnelles • Métier de conseil • Audit de l’organisation et des processus.

Les grands outils de base de l’audit et du conseil • • • • •

Outils au service de l’auditeur Communication orale et écrite Rapport d’audit Entretiens et animation de groupes Organisation du travail de l'auditeur.

Cas d’application • Méthodes dégagées par études de cas concrets • Obtention de recommandations réalistes • Diagnostic d’un domaine fonctionnel.

Gouvernance des systèmes d’information • • • • •

Pilotage des systèmes d’information Droit et informatique Démarche qualité Sociologie de l’organisation Maîtrise d’ouvrage.

Analyse et conception de systèmes d’information

• Audit de l’organisation et de la conduite de projet • Audit des différentes phases d’un projet.

• • • •

Audit de la sécurité

Introduction au Knowledge Management

• Politique, organisation et administration de la sécurité • Sécurité physique • Sécurité logique • Sécurité des réseaux.

• • • • •

Audit des grands projets

Audit de la fonction informatique • Audit de l’organisation, de la planification et du pilotage des systèmes d’information • Audit des coûts informatiques • Audit des études informatiques • Audit des systèmes et réseaux • Audit de la gestion du support utilisateur • Audit de la production informatique • Audit de la continuité d’exploitation • Plan de secours.

Modélisation des processus Approche objet et langage UML Urbanisation des systèmes d’information EAI (Enterprise Application Integration). Initiation au KM Communautés de pratiques Ingénierie des connaissances Intelligence économique Séminaire d’écoute et de pratique du travail d’équipe (projet professionnel de l’institut Françoise Bernard).

Ouverture Internationale • Étudier les spécificités des entreprises européennes et internationales (US, Amérique latine, Asie), ou faire un audit court dans une entreprise à l’étranger.

Mission en entreprise (13 semaines) et soutenance du mémoire.

Durée Renseignements 444 heures d’enseignement réparties sur 9 mois. Conçue pour accueillir à la fois des étudiants de formation initiale et des cadres en formation continue.

Public Experts-comptables, commissaires aux comptes, informaticiens. Toute personne disposant d’un niveau Bac + 4 en informatique, en gestion ou en organisation (VAP – VAE possible). Admission sur dossier, entretien et test informatique.

248

Université de Paris IX Dauphine Place du Mal de Lattre de Tassigny 75775 Paris Cedex 16 Tél. 01 44 05 44 05 Fax 01 44 05 49 49 Département éducation permanente Secrétariat, Sandrine Constable Tél. 01 44 05 49 03 sandrine.constable@dauphine.fr

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


CATALOGUE 2010-2011

Actualités Jean-Marie Vial Président de la commission de la Formation professionnelle du Conseil Supérieur de l’Ordre, Président du CFPC

La formation, un secteur qui bouge ! Divers projets ont vu leur aboutissement au cours de la période fin 2009-2010 dans les trois principales composantes de la formation : initiale, pratique et continue.

Un nouveau cursus au complet Le décret n° 2009-1789 du 30 décembre 2009 relatif au diplôme d’expertise comptable (DEC) abrogeant le régime du 12 mai 1981 est entré en vigueur au 1er juillet 2010. Deux arrêtés du 8 mars 2010 organisent les nouvelles épreuves. La première session d’examen du DEC modernisé se tient du 3 au 26 novembre 2010. Une nouvelle « Note du jury à l’attention des candidats » commente les trois épreuves, livre des conseils précieux, précise le système de notation et de report de notes. Cette note doit être impérativement connue des candidats (www.siec.education.fr, rubrique « Votre examen, DEC »). Ce nouveau cursus comporte divers aspects positifs qui valorisent notre diplôme sur la scène internationale, consacre l’épreuve du mémoire et rend le DEC accessible aux salariés, dont nos collaborateurs, grâce à la nouvelle filière de la

Les épreuves du DEC, ce qui a changé Épreuve écrite n° 1, « Réglementation professionnelle et déontologie de l’expert-comptable et du commissaire aux comptes  »  : questions, durée 1 heure, coefficient 1, note éliminatoire 06/20. Épreuve écrite n° 2, « Révision légale et contractuelle des comptes » : cas pratique, durée 4 heures, coefficient 3, note éliminatoire 06/20. Épreuve n°  3, « Mémoire  », rédaction et soutenance d’un mémoire ayant trait à l’une ou plusieurs des activités relevant de l’expertise comptable ou du commissariat aux comptes : soutenance, durée 1 heure, coefficient 4, note éliminatoire 10/20. Le taux des droits d’inscription à chacune de ces épreuves est fixé à 50 €.

Le programme en bref des épreuves écrites Épreuve n° 1, « Réglementation professionnelle et déontologie de l’expert-comptable et du commissaire aux comptes » : exercice de la profession ; éthique, déontologie et réglementation ; contrôle de qualité ; responsabilité du professionnel.

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net

validation des acquis de l’expérience. Enfin, une passerelle existe avec le certificat d’aptitude à la profession de commissaire aux comptes. Avec la VAE, la profession devient un acteur majeur dans le processus d’obtention de son diplôme. Nous devons nous impliquer dans cette filière au niveau des commissions VAE (rectorats) et dans l’accompagnement des candidats. La VAE doit être perçue comme une source d’enrichissement et non d’appauvrissement. Un groupe de pilotage composé de représentants de la profession et d’enseignants a débuté ses travaux pour définir les profils que la profession souhaite intégrer par ce biais et pour élaborer les référentiels métiers pour chacune des trois épreuves finales. Il faudra attendre 2012 pour voir les premiers DEC obtenus par la VAE. Rappelons que la filière de la VAE vaut également pour les DCG et DSCG (session d’examen 2011). Épreuve n° 2, « Révision légale et contractuelle des comptes  »  : cadre général de la mission (légale et contractuelle)  ; contrôle interne  ; mission d’audit  ; autres missions ; audit et examen limité de certaines entités ; aspects internationaux. Ce programme s’inspire des normes éducation de l’IFAC et du modèle européen « Common Content ».

Une nouvelle préparation nationale aux épreuves du DEC La nouvelle maquette de formation des expertscomptables stagiaires prépare les futurs candidats aux épreuves du DEC. En outre, le Conseil supérieur de l’Ordre et le CFPC ont mis en place, depuis septembre 2010, une formation nationale complémentaire et optionnelle, diffusée par les IRF (voir page 227 du catalogue). Cette formation, à la carte, permet à la fois de réviser ses connaissances et de se familiariser avec la méthodologie de chaque épreuve. Elle s’adresse à tous les candidats au DEC.

249


CATALOGUE 2010-2011

Actualités Les quatre voies d’accès à l’expertise comptable Le diplôme d’expertise comptable par la filière des examens. Le diplôme d’expertise comptable par la filière de la validation des acquis de l’expérience. L’article 7 bis de l’ordonnance pour être autorisé à s’inscrire au tableau de l’Ordre en tant qu’expert-comptable (accès au titre seul) ; cette filière concerne surtout les cadres de l’entreprise. L’examen d’aptitude réservé aux professionnels titulaires de diplômes étrangers (articles 26 et 27 de l’ordonnance).

Le cursus à bac + 3 s’est enrichi d’une nouvelle licence professionnelle (programme en un an après un bac + 2 ou équivalent) conçue en partenariat avec la profession : licence professionnelle « Management des organisations » spécialité « Métiers de la comptabilité ». Cette licence offre huit déclinaisons pour répondre aux besoins des cabinets et des entreprises : « Fiscalité », « Contrôle de gestion », « Révision comptable », « Paye et social », « Gestion des associations », « Secteur immobilier », « Entités agricoles », et « Responsable portefeuille de clients d’expertise comptable  ». Toutes ces options comportent un tronc commun de trois unités d’enseignement (UE) du DCG et dispensent de ces trois UE ; s’ajoutent les dispenses propres à chaque option. Les premières licences professionnelles ont ouvert en septembre 2010 notamment à l’INTEC (www.intec.cnam.fr).

La formation pratique C’est le stage réglementaire de trois ans décrit pages 259 à 276 de ce catalogue. Un nouveau règlement de stage, mis au point par le Comité national du stage, complète le décret du 30 décembre 2009 relatif au DEC et devient le Titre V (nouveau) du Règlement intérieur de l’Ordre. Ce nouveau règlement du stage a fait l’objet de plusieurs consultations. L’ANECS a été associée à ces travaux. La prochaine étape est l’élaboration d’une charte des stages (stages d’écoles, de BTS/DUT, du DCG, DSCG, master CCA, d’expertise comptable…) et l’ouverture d’une base de données questions/ réponses sur le stage d’expertise comptable.

250

Lille, 17-18 juin 2010, comité pédagogique du CFPC et les élus du Conseil régional.

Vos formations 2010-2011 Cette campagne de formation 2010-2011 voit la mise en place de la dématérialisation partielle des supports de formation et l’adoption d’une nouvelle charte graphique. Cette évolution a nécessité la collaboration de tous les concepteurs qui se sont adaptés à ces nouvelles exigences. C’est, pour le CFPC, une étape importante de modernisation de ses supports, la recherche d’une qualité optimale et, à terme, une source de réduction des coûts et de gain de temps. L’expérience positive de la nouvelle maquette de formation du stage, l’évolution inéluctable des outils de formation et la demande d’autoformations, ont incité le CFPC à développer l’offre de formation continue en e-learning (voir p. 251). Citons plus particulièrement la formation postcongrès 2009 sur « La Roue de la relance » d’accès gratuit pour les congressistes de 2009 et pour les expertscomptables stagiaires. Cette formation est également mise à la disposition des universités/IAE qui ont signé une convention de partenariat avec la profession. Le séminaire sur la responsabilité du professionnel de l’expertise comptable a maintenant une version en e-learning plus souple et plus accessible. Un nouveau module de formation e-learning sur le blanchiment des capitaux est proposé pour les collaborateurs (www.cfpc.net). Parallèlement à ces changements, le CFPC a investi dans un nouveau logiciel de gestion de la formation en cours de déploiement sur l’ensemble des IRF. Cet outil permettra en particulier l’accès à davantage de services pour les cabinets, des gains de productivité et une fiabilisation des informations. Un panel d’Instituts Régionaux de Formation (IRF) a validé le cahier des charges et participé ensuite, avec un groupe d’élus, aux étapes qui ont conduit au choix du logiciel Agate. Le plein effet de ce nouveau logiciel se confirmera dès 2011. Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


CATALOGUE 2010-2011

Actualités Votre catalogue 2010-2011 Pour cette campagne 2010-2011, le CFPC et votre IRF vous proposent des supports de formation entièrement repensés et modernisés (fini les gros classeurs !) ainsi qu’une offre de séminaires en e-learning enrichie de nouveaux thèmes.

Alain Coderch Secrétaire général du CFPC

Deux catalogues complémentaires, régional et national Le catalogue 2010-2011 comporte 262 titres de séminaires dont 32 nouveaux, et concerne tous les personnels des cabinets. Les éditions régionales publiées par les IRF parviennent dans les cabinets avant les congés d’été. Le catalogue national est traditionnellement publié au moment du congrès pour consolider et complèter l’ensemble des offres régionales.

www.cfpc.net

Pour accéder au catalogue en ligne actualisé en temps réel, aux informations relatives à la formation professionnelle continue et au site des IRF.

Le comité pédagogique du CFPC travaille tôt en début d’année civile sur la campagne de formation suivante. Celle-ci est présentée aux IRF dès les mois de février-mars afin que chaque région élabore son catalogue à partir de cette offre nationale, qui peut être complétée par des formations locales pour répondre à des spécificités régionales.

La vocation du catalogue national est de regrouper l’ensemble des formations dans la profession, de proposer des axes d’entrée différents, par thèmes, par public, par objectifs pédagogiques, par mots clefs, d’apporter une actualité en matière de formation continue et de rappeler les obligations des professionnels. Il regroupe également toutes les informations sur l’organisation et le programme de formation des stagiaires. Si le catalogue national ne comporte pas d’informations pratiques relatives aux séminaires, c’est que ces données sont strictement régionales et variables d’une région à l’autre. Toutefois, l’édition en ligne du catalogue national (www.cfpc.net) indique les calendriers et lieux de formations actualisés en temps réel.

Les formations ouvertes et à distance La complémentarité e-learning et journées de regroupement donne toute satisfaction dans le cadre du stage d’expertise comptable pour le programme imposé en expertise comptable et conseil ainsi que pour les contenus communs

LES FORMATIONS E-LEARNING 2010-2011 (www.cfpc.net, E-learning, formations continues) Pour les experts-comptables n « SAV Congrès 2009 – La Roue de la relance » ; n « Responsabilité du professionnel comptable indépendant ». Pour les collaborateurs n « Collaborateur débutant : accueil dans la profession » (ce séminaire existe également en version présentielle) ; n « Le collaborateur face au blanchiment » ;

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net

n « Comprendre et remplir les déclarations fiscales annuelles de l’entreprise ». Séminaires « Flashs » n « Prévoyance : préconisation pour minimiser les risques » ; n « Le paquet TVA 2010 : préparons nous aux nouvelles règles applicables en matière de territorialité des services ». Et les « Pré-requis » en fiscalité, droit civil, droit des sociétés, comptabilité financière, social.

251


CATALOGUE 2010-2011

Actualités

Les permanents du CFPC de gauche à droite. Assis : Christelle Vichery, Marie-Christine Pannozzo, Franck Brugnon. Debouts : Alain Coderch, MarieFrance Toutain, Nathalie Even-Quesney, Simon Hababou, Anne Pottier, Sophie Pouymayon, Paula Périchon, Géraldine Olivette.

expertise comptable/commissariat aux comptes. Ce dispositif doit répondre à des critères précis pour permettre une validation et une prise en charge par les organismes de financement de la formation. Le CFPC s’est efforcé de respecter l’ensemble de ces exigences.

le choix de renforcer l’offre de formation continue en e-learning créée l’an dernier. C’est une nouvelle opportunité pour tous les professionnels de respecter leur obligation de formation à leur rythme et sans se déplacer, sur des thèmes proches de leurs préoccupations.

Fort de cette expérience et de son succès auprès des stagiaires, le comité pédagogique du CFPC, en accord avec le conseil d’administration, a fait

Pas de rubrique spécifique au sommaire pour ces formations à distance, chacune figure dans sa thématique. Conformément à la réglementa-

Les nouveautés du catalogue 2010-2011 à ne pas manquer Pour les experts-comptables : • Les attestations particulières de l’expert-comptable (EXP 125), • Le manuel de procédures du cabinet d’expertise comptable (EXP 128), • Formation professionnelle : nouvelle réforme, portabilité du DIF, plan de formation, entretien professionnel (FLA 030), • Utiliser la défiscalisation dans les DOM, déjouer les pièges (FLA 031), • EIRL, ce qu’il faut savoir (FLA 032), • Réforme de la TVA immobilière : modalités pratiques (FLA 034), • CET : aspects pratiques (FLA 033), • CET : appréhender, déclarer, contrôler (FIS 157), • Retraite et prévoyance des salariés : sécurisez vos dossiers (SOC 140), • Supervision et sécurisation du secteur paie en cabinet (SOC 154), • Retraite et rémunération  : quelle stratégie pour l’expertcomptable ? (SOC 155), • Les entretiens annuels : obligation, outils et mise en œuvre (SOC 156), • Enjeux et mise en œuvre des comptes combinés : associations, mutuelles et autres entités (REC 180), • Fusions et apports partiels d’actifs : réussir la mise en œuvre dans les PME (REC 181), • Contrôle interne dans les PME (REC 182 – JT 119), • Comptabilités dématérialisées : organiser, sécuriser et satisfaire aux contrôles (REC 183), • Créer et structurer un pôle de spécialisation au sein du cabinet (MAN 155),

252

• Tracer, organiser, sécuriser les flux d’information entrant et sortant du cabinet (MAN 157), • Structurer la fonction Communication /Vente au sein du cabinet (MAN 158), • Nouvelle mission de révision des dossiers de syndicats dans le cadre de leurs nouvelles obligations comptables (SEC 116), • Révision des comptes de copropriétés (SEC 117), • Développer vos missions auprès des SEM, SDR, EPCC, EPIC… (SEC 118). Pour les collaborateurs : • Comprendre et remplir les déclarations fiscales annuelles de l’entreprise (FIS 335), • La gestion des seuils comptables, sociaux et fiscaux (REC 293) • La vente sur Internet  : aspects comptables, juridiques et fiscaux (REC 295), • Des clés pour comprendre la comptabilité (REC 329), • Comprendre et comparer les contrats d’assurance retraite et de prévoyance (SOC 351), • 10 à 20 cas de remise en cause des aides et exonérations sociales (SOC 352), • Protection sociale : alerter artisans et commerçants (SOC 353), • Sécurisez vos déclarations sociales avec « Audit Paie » (SOC 354), • Repenser la mission TPE pour l’utilité client et la performance du cabinet (GES 203), • 5 à 10 points pour assurer le suivi du dossier client en procédures collectives (GES 204). Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


CATALOGUE 2010-2011

Actualités tion en vigueur, l’apprenant dispose de tests d’évaluation qui lui permettent de mesurer ses acquis et bénéficie d’un tutorat à distance. La même formation reste accessible en ligne 24 h sur 24 h pendant une durée pouvant aller d’un mois à un an selon les cas. Ces formations sont vendues par l’IRF et pourront prochainement être achetées directement en ligne. À noter depuis cette année, la disponibilité de 5 modules de formation en ligne sur des fondamentaux : fiscalité, droit civil, droit des sociétés, comptabilité financière, social. L’objectif de ces modules appelés « Prérequis », est de permettre à tout apprenant de se rappeler le contexte avant de participer à un séminaire dans la thématique.

L’Ecole des IRF Les 6 et 7 mai 2010 s’est tenu à Paris, le premier séminaire résidentiel de formation des personnels des IRF. Divers séminaires se sont déjà tenus par le passé davantage axés sur de l’information. En mai dernier, il s’agissait d’un vrai séminaire de formation continue sur un programme défini avec des conférences animées par des intervenants extérieurs, des ateliers thématiques et des périodes d’échanges d’expériences. Les sujets étaient ciblés pour ce public dans l’objectif de renforcer leur professionnalisme, de leur apporter des outils nécessaires pour gérer, communiquer, élaborer un catalogue de formation, vendre les séminaires et répondre aux besoins des cabinets. Cette expérience sera renouvelée. C’est aussi une formidable occasion de rapprocher celles et ceux qui travaillent dans un domaine identique au service des mêmes professionnels.

Évolution des formations continues en jours/participants, 1994 à 2010

Sur la campagne de formation allant de juillet 2009 à juin 2010, l’analyse des fiches d’appréciations participants pour la formation continue montrent les résultats suivants : n atteinte des objectifs : oui à 95,85 % ; n adéquation des supports  : excellent et très bon, 91,49 % ; n animation : respect du programme (oui, 97,94 %).

Répartition, en jours/participants, des formations continues en 2008/2010

Quelques chiffres et tendances Pour la période allant du 1er juillet 2008 au 31 décembre 2009 (18 mois), le chiffre d’affaires propre au CFPC est de 5 964 785 euros. La campagne de formation a de plus en plus tendance à s’étendre tout au long de l’année même si le pic de formations se situe toujours entre septembre et février. Les trois domaines de formation arrivant en tête des réalisations restent liés au triptyque des missions de l’expert-comptable (voir graphique) : fiscalité (31 %), révision et comptabilité (14 %), social (15 %). Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net

Évolution de la production de supports entre 1999 et 2010

253


CATALOGUE 2010-2011

Actualités Les attestations de formation Rappelons que depuis la loi du 24 novembre 2009 sur la formation professionnelle (art. 51), tous les organismes de formation doivent délivrer à chaque stagiaire une attestation nominative mentionnant les objectifs, la nature et la durée de l’action et les résultats de l’évaluation des acquis de la formation. L’objectif de cette disposition est de permettre à chaque salarié de garder la traçabilité des actions de formation suivies. Le nouveau logiciel de gestion de la formation Agate en cours de déploiement automatisera l’édition de ces attestations.

Comité pédagogique, juin 2009, de gauche à droite : 1er rang : Marie-Laure Parthenay, Hélène Michelin, Francine Mallet-Lamy, Jean-Marie Vial, Ruth Soussana, Nathalie Even-Quesney, Alain Coderch. 2e rang : Didier Poncet, Alain Bouchart, Jean-Pierre Grousson, Marc Debra, Alain Mikol, Colette Beccaria, Bernard Dérangère.

Pour les experts-comptables et les commissaires aux comptes, ces attestations nominatives peuvent être conservées comme justificatif dans le cadre de leur obligation de formation continue. Toujours pour satisfaire à cette obligation liée à l’exercice professionnel, toutes activités de formations organisées par l’institution ou par le cabinet doivent donner lieu à la délivrance d’une attestation de présence nominative.

Le Comité pédagogique Outre la préparation de la campagne de formation en vue de l’élaboration du catalogue national, les membres du Comité pédagogique ont dans leurs fonctions, la supervision des supports et les

contacts avec les concepteurs, l’analyse des fiches d’appréciation, la validation des nouveaux concepteurs et animateurs, la recherche de nouveaux thèmes et formats de formation. Le nombre de réunions au CFPC est proche de 15 à 20 jours par an. Pour 2010, le séminaire décentralisé annuel « à la rencontre d’un IRF » s’est tenu les 17 et 18 juin dans les locaux du Conseil régional de Lille Nord Pas-de-Calais. Le  «  Comité de formation au droit comptable national et international  », émanation de la commission Droit comptable du Conseil supérieur de l’Ordre, contribue efficacement à l’évolution de l’offre de formations relevant de son domaine.

Le Conseil d’administration du CFPC Membres actifs

Représentants

Président de la commission de Formation professionnelle du CSOEC Président du CFPC Président de la commission de Formation professionnelle de la CNCC Contrôleur national du stage d’expertise comptable Contrôleur national du stage des commissaires aux comptes Président de conseil régional désigné par la CNCC Président de la commission régionale de formation du conseil de Paris/Ile-de-France Représentant d’un institut régional de formation désigné par les instituts régionaux Cinq membres du CSOEC spécialement désignés à cet effet

Membre du conseil national de la CNCC spécialement désigné à cet effet Membres de l’IFEC-UNCC Membres d’Experts-Comptables de France Membre de l’ANECS

254

Jean-Marie VIAL Marie-Claire BERSON Jean-Jacques PERRIN Denis LESPRIT Guy BOULET Jean-Luc SCEMAMA Jean-Michel GAUDIN Colette BECCARIA Jean-Claude SPITZ Patrick BERTHIER Mohamed LAQHILA Claude PONZINI Dominique LEVEQUE Charles-René TANDE Dominique LEICK Michel RIBOLLET Jean-Pierre ROGER Sarah POTTIER

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


CATALOGUE 2010-2011

L’obligation de formation continue La formation : une obligation pour tous, une sécurité pour le cabinet et un atout pour l’entreprise. L’École des IRF, Paris 6 et 7 mai 2010

Une exigence incontournable Les textes et référentiels émanant des institutions professionnelles européennes et internationales convergent vers une même exigence en termes de savoirs, de compétences, de qualité et d'universalité. Tous les professionnels sont concernés ainsi que leurs collaborateurs. Les institutions nationales sont tenues : n de mettre à leur disposition les moyens et outils nécessaires pour leur permettre de respecter cette obligation ; n de se doter d'un système de contrôle du respect de cette obligation et de sanction en cas de manquement à ce devoir.

Un environnement réglementaire et légal

LA DIRECTIVE 2006/43/CE

IFAC, IES 7

IFAC, IES 7 (extraits)

IES 7, International Education Standard « Continuing professional development : a program of lifelong learning and continuing development of profesdomaine. Seuls sont repris ci-après les passages (avec leur numérotation d’ori- 19. Les organisations membres gine) imprimés en caractère gras doivent imposer à tous les prodans l'IES 7. Ils constituent le corps fessionnels de maintenir et de la norme. Cependant, les disposid'améliorer leurs compétences tions complémentaires et les comdans les domaines liés à leur mentaires imprimés en caractères activité et à la hauteur de leurs maigres sont aussi importants et responsabilités. C'est d'abord à indispensables à la bonne compréchaque professionnel qu'inhension et l'application de la norme. combe la responsabilité première de cet effort permanent 14. Les organisations membres d'entretenir et de développer doivent promouvoir l'imporses compétences. tance d'un effort continu de maintien des compétences et 34. Objectifs de départ : les organid'un engagement de formation sations membres devront exitout au long de la vie pour tous ger des professionnels qu'ils : les professionnels. n effectuent au moins 120 heures, 17. Les organisations membres doivent faciliter l'accès aux opportunités et aux ressources en matière de formation professionnelle continue afin d'aider les professionnels à assumer leur responsabilité dans ce

La directive 2006/43/CE du 17 mai 2006 concernant les contrôles légaux des comptes annuels et des comptes consolidés, publiée au Journal officiel de l’Union européenne du 9 juin 2006 inclut l’obliga-

bles ; indications pratiques en effectuent au moins 20 heures, matière de données préalables ou l'équivalent en unités d'enet de résultats précisées dans seignement, chaque année et, la présente norme. n suivent et choisissent des actions de formation adaptées 43. Les organisations membres conformément aux exigences doivent mettre systématiqueci-dessus. ment en place un processus 37. Objectifs de résultat : les orgapermettant de s'assurer que les nisations membres doivent exiprofessionnels respectent l'obliger des professionnels qu'ils n

n

ou l'équivalent en unités d'en- n seignement, de formation continue pertinente au cours de 41. chaque période consécutive de trois ans dont 60 heures, ou l'équivalent en unités d'enseignement, doivent être vérifia-

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net

sional competence » ce qui peut être traduit par « La formation professionnelle continue : un programme d'apprentissage tout au long de la vie et de perfectionnement des compétences professionnelles ». Cette norme obligatoire est entrée en vigueur au 1er janvier 2006 (voir encadré ci-dessous). Les institutions membres de l’IFAC, doivent : n promouvoir cet engagement, n faciliter l'accès aux programmes et outils de formation, n établir un référentiel minimum pour le maintien et le développement des compétences, n contrôler et faire appliquer le respect de la norme par leurs membres. Un processus de refonte des normes Éducation de l’IFAC est en cours.

démontrent le maintien et le développement de leurs compétences en justifiant périodiquement : avoir été contrôlé par une structure compétente, et utilisant une méthode fiable d'évaluation des compétences.

gation de formation continue et prévoir des sanctions appropriées pour manquement à cette obligation y compris pour défaut de rapport ou défaut de maintien et de développement des compétences.

Les organisations membres Une annexe à la norme fournit des mettant en œuvre une combiexemples d'outils de formation, de naison d'approches fondées sur le double objectif de départ et mesure et de contrôle. de résultat doivent suivre les www.ifac.org

255


CATALOGUE 2010-2011

L’obligation de formation continue

tion de formation continue pour les contrôleurs légaux. En effet, l’article 13 stipule que :

COMMENTAIRES SUR L’OBLIGATION DE FORMATION CONTINUE

« Les États membres veillent à ce que les contrôleurs légaux des comptes soient tenus de participer à des programmes adéquats de formation continue afin de maintenir leurs connaissances théoriques, leurs compétences professionnelles et leurs valeurs à un niveau suffisamment élevé, et à ce que le non-respect des exigences de formation continue donne lieu aux sanctions appropriées, mentionnées à l’article 30 ».

Afin de maintenir le haut degré de compétence qu'appellent ses interventions et aussi pour s'adapter à l'émergence de nouvelles missions, chaque membre de l'Ordre consacre 40 heures au moins par an à sa formation permanente, hors les heures consacrées à l'indispensable suivi de la documentation professionnelle. Pour des raisons pratiques, cet objectif peut s'apprécier sur une période pluriannuelle de trois ans, au cours de laquelle 120 heures doivent être consacrées à la formation continue. Ce quota d'heures couvre l'ensemble des activités du membre de l'Ordre. Chaque membre de l'Ordre détermine librement son programme de formation. Le Conseil supérieur définit chaque année des domaines prioritaires et contribue à la promotion d'actions de formation sur les normes et la doctrine professionnelles. Avant d'accepter une mission, l'expert-comptable s'assure qu'il possède les compétences nécessaires pour la mener à bien. Il refuse les missions où il estime que sa compétence est insuffisante, à moins qu'il n'ait la possibilité de se faire assister par un expert qualifié.

L’article 30 prévoit des systèmes d’enquêtes et de sanctions en cas d’exécution inadéquate du contrôle légal des comptes.

Experts-comptables La norme professionnelle n° 112 de juillet 1990 a été intégrée dans le Code de déontologie des professionnels de l’expertise comptable (décret n° 2007-1387 du 27 septembre 2007, articles 5 et 8, voir encadré ci-dessous).

CODE DE DÉONTOLOGIE DES PROFESSIONNELS DE L’EXPERTISE COMPTABLE « Les dispositions du Code de déontologie prises par décret en Conseil d’État (décret n° 2007-1387 du 27 sept. 2007) s’appliquent aux experts-comptables et aux salariés mentionnés aux articles 83 ter et 83 quater (AGC) de l’ordonnance de 1945. Elles s’appliquent également aux sociétés d’expertise comptable et aux associations de gestion et de comptabilité (AGC) ». Article 5 « Les personnes mentionnées à l’article 1er exercent leur activité avec compétence, conscience professionnelle et indépendance d’esprit… Elles doivent en conséquence s’attacher : 1/ À compléter et mettre à jour régulièrement leur culture professionnelle et leurs connaissances générales ; … Les personnes morales mentionnées à l’article 1er veillent à ce que les professionnels de l’expertise comptable qu’elles emploient fassent preuve des mêmes qualités et adoptent le même comportement ». Article 8 « Les personnes mentionnées à l’article 1er s’assurent que les collaborateurs auxquels elles confient des travaux ont une compétence appropriée à la nature et à la complexité de ceux-ci, qu’ils appliquent les critères de qualité qui s’imposent à la profession… ».

256

APPLICATION DE L’OBLIGATION DE FORMATION CONTINUE Le volume annuel des 40 h peut être transformé en 120 h sur 3 ans avec un minimum annuel de 20 h. Les modalités premières de la formation, qualifiées de formations directes, sont : n les actions de formation continue à caractère collectif proposées par des organismes de formation ou mis en œuvre de façon interne par les cabinets ou les associations de formation des cabinets, selon un programme formalisé incluant des supports pédagogiques ; n les études entreprises à l'université ou dans les établissements assimilés à l'issue du diplôme professionnel pour acquérir une spécialisation ou un diplôme de 3e cycle ; n les programmes d'auto-formation (systèmes complets audio ou vidéo, enseignement programmé ou assisté par ordinateur, cours par correspondance) requérant la participation active du professionnel. D'autres modalités peuvent être toutefois prises en compte si elles ont un caractère formateur. Elles sont qualifiées de formations indirectes : n la rédaction d'articles, de communications ou d'ouvrages techniques ; n l'intervention comme formateur ou conférencier dans le cadre d'actions organisées ; Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


CATALOGUE 2010-2011

L’obligation de formation continue

n la participation aux congrès, colloques ou autres manifestations programmées par les organisations professionnelles nationales ou internationales (pour leur partie technique) ; n les interventions dans le cadre des examens professionnels : rédaction de sujets, participation aux jurys.

RESPONSABILITÉ DU PROFESSIONNEL L'effort de formation requis des membres de l'Ordre doit reposer pour la moitié au moins sur des formations directes. Au-delà le professionnel peut inclure les modalités indirectes ci-dessus en évaluant avec objectivité ses activités. Ainsi, tout professionnel responsable s'accordera par exemple à reconnaître que l'animation répétitive d'une action de formation ne présente pas la même valeur formatrice que la première action assurée. De la même façon, l'animation au sein du cabinet d'une journée d'études sur un thème précis, ayant demandé une préparation formalisée, présente un caractère formateur certain. À l'inverse, une réunion de discussions informelles au cabinet ne constitue pas une action de formation. Les professionnels ont en permanence la nécessité de se tenir à jour de l'actualité économique et juridique par la lecture des revues professionnelles et de la presse financière. Si cet effort permanent de documentation ne doit pas être retenu dans le décompte annuel (ou pluri-annuel) de la formation réalisée, il en constitue l'indispensable complément sans que l'on puisse en ce domaine, quantifier l'effort requis. Le total des 120 h de l'Ordre et l'obligation des 120 h de la Compagnie ne se cumulent pas. Il appartient au professionnel en fonction des activités de son cabinet d'effectuer les arbitrages nécessaires. L'effort de formation est constaté lors des contrôles de qualité effectués auprès des cabinets. TION FORMGUAÉE HOMOLO

CAC

Commissaires aux comptes Depuis le 1er janvier 2009, les commissaires aux comptes sont soumis à une obligation de forma-

tion professionnelle continue (obligation codifiée aux articles A 822-28-1 à 19 du Code de commerce et arrêté du 19 décembre 2008). Cette obligation concerne tous les commissaires aux comptes inscrits sur la liste, qu’ils soient en activité ou pas, qu’ils exercent en France ou à l’étranger. Elle ne concerne pas les collaborateurs même si leur obligation reste nécessaire (Code de déontologie et normes d’exercice professionnel). La première application porte sur la période triennale 2009-2011 : n fin 2009 : 20 heures minimum, n fin 2010 : 40 heures cumulées minimum, n fin 2011  : 120 heures cumulées dont la moitié (60 heures) au moins sur des actions (formations, conférences, supports d’auto formation) en audit et commissariat aux comptes homologuées par le Comité scientifique. Ces formations en audit et commissariat aux comptes portent plus particulièrement sur les thèmes ci-après : n déontologie du commissaire aux comptes, n normes d’exercice professionnel, n bonnes pratiques identifiées et doctrine professionnelle, n techniques d’audit et évaluation du contrôle, n cadre juridique de la mission du commissaire aux comptes, n questions comptables, financières, juridiques, fiscales. Le commissaire aux comptes est libre de ses choix de formation. En fin d’année, il doit déclarer (portail CNCC) les différentes activités de formation suivies qui témoignent du respect de cette obligation professionnelle. Le Comité scientifique chargé de l’homologation des formations entrant dans le cadre de cette obligation comprend 14 membres dont le président de la commission de la formation professionnelle du Conseil supérieur de l’Ordre (ou son représentant). Au moment de sa finalisation, ce catalogue 20102011 comprend 38 formations homologuées identifiées par un logo vert «  Formation homologuée

LE CONTRÔLE DE QUALITÉ DE L’ORDRE Le contrôle de qualité comporte l’analyse des modalités de fonctionnement et d’organisation du cabinet, et l’appréciation de l’application des normes professionnelles. Le contrôle de qualité au sein de la profession d’expertcomptable répond à plusieurs objectifs : n donner au public une meilleure perception de la qualité des prestations offertes par la profession ; n harmoniser les comportements professionnels ; Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net

n contribuer à la bonne organisation des cabinets et au perfectionnement des méthodes de travail ; n apprécier l’application des règles et des normes professionnelles ; n développer la solidarité au sein de la profession en rapprochant les professionnels des instances de l’Ordre et en favorisant les contacts entre confrères. (Extrait du Règlement intérieur de l’Ordre, Titre IV, « Du contrôle de qualité »).

257


CATALOGUE 2010-2011

L’obligation de formation continue

CAC » (retrouver la liste des formations et conférences homologuées sur www.cncc.fr, rubrique « Formation continue » et page 27 de ce catalogue).

La formation : une obligation, une sécurité et un atout La formation est toujours au cœur de l’actualité de l’année 2010, non seulement parce qu’une nouvelle loi est intervenue (loi du 24 novembre 2009) et qu’elle modifie sensiblement le mécanisme du DIF, mais aussi en raison de la jurisprudence qui continue de confirmer que l’employeur a certaines obligations en matière de formation des salariés. Pour l’ensemble des raisons exposées ci-après, les employeurs doivent être sensibilisés à la formation des salariés !

L’OBLIGATION DE FORMATION POUR L’EMPLOYEUR ET LES SANCTIONS Le Code du travail impose à l’employeur d'assurer l'adaptation des salariés à l'évolution de leur emploi. Ci-après quelques illustrations de ce principe. n Un employeur a dû indemniser des salariés occupant les fonctions de garçons de cuisine, auxquels il n’avait proposé aucune formation, sur le fondement d’une perte de chance d’évolution de l’emploi dans l’entreprise : « le fait que les salariés n’avaient bénéficié d’aucune formation professionnelle continue pendant toute la durée de leur emploi dans l’entreprise établit un manquement de l’employeur à son obligation de veiller au maintien de leur capacité à occuper un emploi, entraînant pour les intéressés un préjudice qu’il appartient au juge d’évaluer ». (Cour de cassation, chambre sociale, 2 mars 2010, n° 09-40914 à 17). n Un employeur a été condamné à indemniser deux salariées qui, pour une ancienneté respective de 12 ans et 24 ans, n’avaient suivi qu’un stage de formation de 3 jours. Sans avoir à prouver un quelconque préjudice, les salariées ont été indemnisées en raison de la carence de l’employeur. (Cour de cassation, chambre sociale, 23 octobre 2007, n° 06-40.950). Ainsi, l’employeur doit former les salariés, indépendamment de ses obligations liées à un licenciement pour motif économique qui, rappelons-le, ne peut intervenir que si tous les efforts de formation et d'adaptation ont été réalisés et que le reclassement est impossible. L’obligation de reclassement, à la charge de l’employeur, doit être

258

mise en œuvre notamment en formant le salarié.

LES COMPTEURS DIF ET LA PORTABILITÉ DU DIF En 2010, les salariés qui avaient l’ancienneté requise lors de la mise en place de la loi du 4 mai 2004 ont acquis 120 heures de DIF. Dans les PME et TPE, on constate que le DIF n’a été que très peu utilisé, ce qui peut être à l’origine d’un contentieux avec le salarié, notamment en cas de licenciement. Dans ce cas, le salarié peut reprocher à son employeur une insuffisance de formation, dans la lignée de la jurisprudence exposée ci-dessus. Notons que la loi de 2009 a modifié la réglementation sur le DIF pour instaurer une véritable portabilité, qui permet au salarié, à certaines conditions, de garder ses droits à DIF lorsqu’il a quitté l’entreprise.

LES ENTRETIENS SUR LA FORMATION PROFESSIONNELLE L’employeur est tenu d’organiser un certain nombre d’entretiens avec le salarié sur la formation professionnelle, notamment pour l’informer sur ses droits, sur les voies d’accès à la formation, etc. Ces obligations ont été renforcées par la loi du 24 novembre 2009 qui prévoit notamment que l’employeur doit informer les salariés lors de leur embauche de la possibilité de pouvoir demander un bilan d’étape professionnel dès lors qu’ils auront acquis 2 ans d’ancienneté dans l’entreprise. L’absence d’entretien est un élément déterminant pour prouver les carences de l’employeur en matière de formation des salariés.

UN ATOUT POUR LES ENTREPRISES ET LES CABINETS Les entreprises formant leurs salariés bénéficient d’une réelle valeur ajoutée par rapport à celles dans lesquelles il n’y a pas d’actions de formation. Sans compter que la formation est un facteur de fidélisation des salariés. Pour les cabinets d’expertise-comptable, la formation des salariés du cabinet est un facteur essentiel de sécurité. En effet, face à la complexité croissante du contexte réglementaire et à l’inflation législative, des collaborateurs mieux formés garantiront le bon déroulement de la mission. En conclusion, l’obligation de formation est, au-delà de l’obligation légale, une priorité pour les entreprises.

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


Le stage d’expertise comptable 2010-2011

Le stage

Actualités sur le stage

260

La formation pendant le stage

263

Panorama des 3 cycles de formation

265

Contenu des formations, par année de stage

266

Journées libres, sélection

275


LE STAGE

ACTUALITÉS Le nouveau règlement du stage Après la modernisation des journées de formation du stage (2008-2010) et l’entrée en vigueur au 1er juillet 2010 du nouveau DEC, vient l’adaptation du règlement du stage.

Au moment de la rédaction de ces pages, le nouveau règlement de stage est en cours de validation. Il sera publié comme Titre V (nouveau) du Règlement intérieur de l’Ordre. La pleine application de ce règlement sera possible dès publication. C’est important pour les nouveaux aspects du stage dès lors que le décret du 30 décembre 2009 relatif au diplôme d’expertise comptable (DEC) renvoie au règlement du stage pour les modalités d’application.

Experts-comptables stagiaires : ce que vous devez savoir Conditions de diplômes (art. 6 du D 30/12/09) Pour s’inscrire en stage il faut être titulaire du DESCF ou du DSCG, ou, pour les 2 premières années de stage, de 4 des 7 épreuves obligatoires du DSCG. Si le DSCG n’est pas obtenu à l’issue des 2 premières années de stage, le stage est suspendu pour 3 ans au maximum. Le stage est invalidé si le DSCG n’est pas obtenu au cours de ces 3 années. L’entrée en stage avec le DSCG incomplet peut vite devenir un frein dans l’avancement du stage. Réduction d’une année de stage (art. 5 du D 30/12/10) Le projet de règlement du stage stipule que la demande doit être formulée lors de l’inscription en stage. La personne doit justifier d’une expérience professionnelle d’au moins 3 ans dans les trois domaines juridique, comptable, économique ou de gestion. Cette expérience doit avoir été obtenue au cours des 5 ans précédant la demande d’entrée en stage soit en cabinet, expertise comptable ou audit, soit en entreprise industrielle, commerciale ou financière, à des fonctions de direction ou de contrôle au sein d’un service juridique, comptable, financier ou de gestion. L’expert-comptable stagiaire dont le stage a été diminué d’une année, doit s’acquitter de l’ensemble de ses obligations de formation et de rapports (ce qui revient à cumuler les formations de 1re et 2e années).

Jean-Jacques Perrin Contrôleur national du stage d’expertise comptable Président du comité national du stage

L’ANECS L’Association Nationale des Experts-comptables et Commissaires aux comptes Stagiaires et des étudiants en comptabilité supérieure regroupe un peu plus de 1 584 adhérents. L’ANECS est présente dans les 22 régions ordinales. Le rôle de l’ANECS est de « Représenter, Informer et Aider » ses adhérents à gravir les 3 marches d’accès au diplôme d’expertise comptable et/ou au certificat d’aptitude à la profession de commissaire aux comptes, grâce à de nombreux outils et services. L’ANECS, c’est aussi une activité importante en régions avec le soutien des conseils régionaux et des compagnies régionales : réunions mensuelles d’informations techniques, de préparation au diplôme ou rencontres ludiques pour favoriser la cohésion du groupe. Ce soutien, très important, est aussi un signe d’accueil dans notre profession. www.anecs.org

260

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


ACTUALITÉS Lieu d’inscription en stage (art. 11c du D 30/12/09) Cas général : auprès du conseil régional de l’Ordre dont dépendent l’expert-comptable stagiaire et le maître de stage. Cas de l’Union Européenne : les candidats adressent leur demande d’inscription auprès du conseil régional de leur choix qui sera chargé du suivi et du contrôle du stage et de l’organisation des actions de formation. Autres cas : auprès du conseil régional de Paris Ile-de-France. En cas de changement de maître de stage ou de lieu de stage ou en cas de suspension du stage, le stagiaire doit impérativement en informer son conseil régional. De la même façon, il doit informer son conseil régional de la reprise de son stage. Date de début du stage Le stage débute au premier jour du mois qui suit le dépôt du dossier complet au conseil régional. Dans certains cas et si cela figure dans la lettre d’engagement du futur maître de stage, le conseil régional peut appliquer une rétroactivité de 1 à 3 mois maximum. Pour des raisons pratiques, le conseil régional peut décider de faire débuter les stages à certaines périodes précises de l’année. Durée hebdomadaire des travaux en cabinet (art. 5 du D 30/12/10) Le stage s’effectue à temps complet. Est considéré comme temps complet une durée hebdomadaire de 28 heures au moins. La répartition de ces heures est laissée à l’appréciation du maître de stage qui doit toutefois accorder à son stagiaire toutes facilités pour suivre ses obligations de formation et préparer les épreuves du DEC.

Le stage remplissant certaines conditions et sous réserve qu’ils justifient annuellement exercer effectivement leur profession. Il s’agit là du stage de 3 ans. Ce stage à temps réduit peut être prolongé à la demande du conseil régional de l’Ordre. Prolongation et suspension (art. 12 du D 30/12/09) Le stage peut être prolongé sur décision du conseil régional de l’Ordre. À la demande du stagiaire, le stage peut être suspendu pour une durée de 2 ans maximum. N’entrent pas dans ce décompte, les congés légaux de maternité et de paternité ainsi que le congé parental dans la limite d’une année. Cette suspension de stage ne doit pas être confondue avec celle qui peut aller jusqu’à 3 ans lorsque l’expertcomptable stagiaire n’a pas obtenu le DSCG à l’issue des deux premières années de stage (art. 6, 2e al du D 30/12/09).

Invalidation du stage (art. 12 et 13 du D 30/12/09) Le conseil régional du stage peut décider d’invalider tout ou partie du stage en cas de manquement grave du stagiaire à ses obligations. En outre, tout retard avéré dans le suivi des formations ou la remise des rapports semestriels peut être sanctionné par une invalidation de 2 mois de stage. Mieux vaut respecter les obligations du stage dans les délais prévus ou tolérés. Ces obligations font partie de la pédagogie du stage et préparent aux épreuves du DEC. Procédure d’appel (art. 12 dernier al. du D 30/12/09) Toute décision du conseil régional de l’Ordre pouvant faire grief au stagiaire peut faire l’objet d’un appel devant le Comité national du tableau.

VOS OBLIGATIONS Respect du Code de déontologie L’expert-comptable stagiaire doit respecter le Code de déontologie des professionnels de l’expertise comptable, notamment les articles 25 et 26 sur la liberté d’installation et le respect de la clientèle, ainsi que selon les cas, celui L’expert-comptable stagiaire n’est pas membre de l’Ordre mais il est soumis à sa surveillance et à son contrôle disciplinaire (art. 4 de l’ordonnance du 19 sept. 1945).

Travaux professionnels du stage (art. 10 et 15 du D 30/12/09) Les travaux professionnels du stage doivent porter sur l’ensemble des disciplines nécessaires pour l’exercice de l’expertise comptable (art. 10) et pour l’exercice de l’expertise comptable et du commissariat aux comptes (art. 15). Il est nécessaire de respecter les conditions prévues par l’article R. 822-4 du Code de commerce pour que le stage soit ultérieurement reconnu dans le cadre d’une demande d’inscription sur les listes de commissaires aux comptes. Le stagiaire est informé de ces conditions lors de son inscription en stage. Toutefois, l’absence d’expérience pratique en commissariat aux comptes n’empêche pas l’inscription aux épreuves du DEC. Le programme de formation obligatoire en audit et commissariat aux comptes suivi au cours du stage prépare aux épreuves écrites du DEC.

Autres obligations (art. 10 et 13 du D 30/12/09) L’expert-comptable stagiaire est tenu de suivre annuellement des journées de formation (voir pages suivantes) et de remettre en 2e et 3e années de stage des rapports semestriels d’activité.

Réduction de la durée des travaux professionnels (art. 5, 3 e al, du D 30/12/09)

L’expert-comptable stagiaire doit répondre aux convocations de son contrôleur de stage qui comporte un entretien obligatoire au moins en 2e année de stage.

La durée des travaux professionnels du stage en cabinet peut être réduite à15 h/semaine ou 600 h/an pour les enseignants et cadres d’entreprises

Deux au moins des rapports semestriels doivent porter sur une mission d’expertise comptable et un autre de ces rapports doit être le projet de plan et de notice du mémoire d’expertise comptable.

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net

261


ACTUALITÉS

Le stage Vous avez un mois, à compter de la notification de la décision, pour faire appel. Attestation de fin de stage (art. 13 dernier al. du D 30/12/09) L’attestation de fin de stage a une durée de validité de 6 ans (+2 ans à titre exceptionnel). Pour les anciens stagiaires déjà titulaires de l’attestation de fin de stage, ce délai de 6 ans part à compter du 1er juillet 2010. Le diplôme d’expertise comptable devra être obtenu au cours de ces 6 ans (+ 2 ans le cas échéant), délai à l’issue duquel l’attestation devient caduque. Pour obtenir une nouvelle attestation de fin de stage, le candidat doit faire une année de stage.

OÙ FAIRE SON STAGE ? En cabinet, France (art. 7 du D 30/12/09) Le stage s’effectue auprès d’une personne physique ou morale membre de l’Ordre sous la responsabilité d’un maître de stage agréé par le conseil régional de l’Ordre. Le stage peut aussi être accompli auprès d’un salarié (art. 83 ter ou quater de l’ordonnance) d’une association de gestion et de comptabilité (AGC) sous réserve de la désignation d’un co maître de stage expert-comptable agréé par le conseil régional de l’Ordre. L’agrément du maître ou du co maître de stage est accordé par le conseil régional de l’Ordre à tout professionnel respectant un certain nombre de critères.

En entreprise (art. 8 du D 30/12/09) Il est toujours possible d’effectuer une année de stage au maximum dans une entité autre qu’un cabinet auprès de toute autre personne permettant au stagiaire d’acquérir une expérience pratique se rapportant à l’exercice de l’expertise comptable. Le maître de stage n’est pas nécessairement un membre de l’Ordre ni une personne diplômée d’expertise comptable.

Dans un autre État membre de l’UE (art. 9b du D 30/12/09)

Passerelle avec le stage de commissaire aux comptes (art. 15, 2e al, du D 30/12/09) Le stage de commissariat aux comptes effectué dans les conditions prévues par l’article R. 822-4 du Code de commerce peut être pris en compte pour le stage d’expertise comptable jusqu’à concurrence de 2 ans, à condition de justifier du DESCF ou du DSCG et de satisfaire à certaines des obligations de formation et de rapports.

La durée peut être de trois ans auprès d’un professionnel exerçant de manière permanente une profession comparable à celle d’expert-comptable. Les obligations du stagiaire sont identiques. Une liste indicative des professionnels pouvant être maîtres de stage est jointe au règlement du stage.

Résidents des collectivités d’outre-mer ou de la Nouvelle-Calédonie, et ressortissants d’Etats francophones (art. 9a du D 30/12/09) Le stage peut être accompli en totalité dans le territoire concerné ou dans le pays d’origine du stagiaire dans un cabinet comptable auprès d’un professionnel titulaire du DEC français ou d’un titre ou diplôme permettant l’exercice d’une profession comparable à celle d’expert-comptable en France. Les obligations du stagiaire sont identiques, seules les modalités de formation varient.

Ces obligations restent à préciser.

LE COMITÉ RÉGIONAL DU STAGE, UN NOUVEAU DISPOSITIF Pour apprécier la régularité et la qualité du stage et harmoniser les modalités d’organisation et de suivi du stage, un comité régional du stage est constitué auprès de chaque conseil régional de l’Ordre. Le comité régional du stage est composé de membres titulaires et suppléants (3 personnes au total représentant les instances régionales de l’Ordre et de la Compagnie et le Comité national du stage). Le président du conseil régional de l’Ordre désigne le président du comité régional du stage et réunit le comité une fois par an au moins. Le comité régional du stage porte un avis sur la délivrance ou non de l’attestation de fin de stage et émet des propositions au conseil régional de l’Ordre. Il est à l’écoute du contrôleur principal du stage et des contrôleurs adjoints. Avec la disparition de l’épreuve d’entretien avec le jury du DEC, ce comité régional du stage prend toute sa place et garantit la qualité du stage effectué.

CHIFFRES AU 1er SEPTEMBRE 2010 n Experts-comptables stagiaires : 6 013 (2009 : 6 227) n Maîtres de stage : 4 400 (2009 : 4 400) n Contrôleurs de stage : 708 (2009 : 617)

262

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


ACTUALITÉS

Le stage

La formation pendant le stage « Le stage consiste dans l’exécution de travaux professionnels complétés par des actions de formation dont le contenu, l’organisation et les modalités de mise en œuvre sont arrêtés par le conseil supérieur de l’ordre des expertscomptables. L’ensemble de ce programme s’inscrit dans un plan de formation prenant en compte la diversité des missions de l’expert-comptable  » (décret n° 17892009 du 30 décembre 2009 relatif au diplôme d’expertise comptable, art. 10). La maquette de formation du stage a été entièrement redéfinie et modernisée (travaux réalisés sur une période triennale 2008-2010). Tous les experts-comptables stagiaires sont maintenant concernés. L’originalité de cette maquette est le maillage équilibré de l’e-learning (formation en ligne) et du présentiel (formation en salle). Le renouvellement de la plateforme pédagogique, la progression du plan de formation sur trois ans, la qualité des modules e-learning ainsi que l’adhésion de tous à ce projet collectif ont contribué au succès de ce dispositif.

MÉMORIALISTES ? Vous êtes titulaire de l’attestation de fin de stage mais ne vous êtes pas encore présenté aux épreuves du DEC ou ne l’avez pas encore obtenu. Vous pouvez bénéficier du statut de « mémorialiste  » et, à tout moment, revoir les parcours e-learning qui sont régulièrement mis à jour pour actualiser et approfondir votre culture professionnelle. Contacter votre Conseil régional de l’Ordre ou le CFPC (tél : 01 45 45 40 44, christelle.vichery@cfpc.net) pour réactiver votre dossier et obtenir un code d’accès à la plateforme e-learning.

Page d’accueil d’un parcours, www.cfpc.net

L’organisation de la formation Le programme de formation du stage s’articule en trois cycles de formation correspondant aux trois années de stage. Ces trois cycles comportent 24 actions de formation. Ces actions sont : n soit des formations mixtes, e-learning + présentiel pour la partie expertise comptable et conseil ainsi que pour les thèmes communs aux deux métiers ; n soit des journées traditionnelles en présentiel, pour la partie audit et commissariat aux comptes et pour les journées à thèmes libres. Ce programme est marqué du souci constant du développement des compétences et des aptitudes du stagiaire. Il joue aussi pleinement la transversalité des thèmes pour mettre le stagiaire en situation « terrain ».

Les formations mixtes Ces formations, au nombre de 9 au total, portent sur l’expertise comptable et le conseil ainsi que sur

des thèmes communs aux deux métiers tels que la déontologie et la responsabilité (2 modules). Ces formations mixtes (e-learning + journées de regroupement) sont riches en apports de connaissances, entraînements pratiques, échanges d’expériences, possibilité de révision et d’actualisation. Animées par les contrôleurs du stage et/ou animateurs, les journées de regroupement n’ont pas vocation à reprendre le cours en ligne mais à apporter des éclairages complémentaires, commenter une actualité en lien avec le thème traité, échanger, travailler sur des cas concrets. La formation est complète lorsque l’expert-comptable stagiaire a suivi le parcours e-learning, participé à la journée de regroupement et satisfait au test final. Ces formations de sont pas délégables.

Les formations en présentiel À hauteur de 9 journées également (3 journées consécutives par an), ces

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net

263


ACTUALITÉS

Le stage SITES UTILES POUR TOUS LES STAGIAIRES n n n n n n n n

www.cfpc.net www.futurexpert.com www.anecs.org www.focuspcg.com www.focusifrs.com www.siec.education.fr www.experts-comptables.fr www.cncc.fr

formations portent sur l’audit et le commissariat aux comptes et sont conçues par la Compagnie nationale des commissaires aux comptes : n Audit 1 – Assistants débutants, n Audit 2 – Seniors, n Audit 3 – Managers. Le Comité national du stage peut déléguer cette partie du programme aux cabinets habilités dont les formations ont été agréées par la Compagnie. Lorsque le stagiaire justifie avoir déjà suivi ou animé tout ou partie de ce cursus de formation précédemment à son entrée en stage, il peut suivre ou animer des formations d’approfondissement d’audit ou de commissariat aux comptes à hauteur de 3 jours par an. Ces formations peuvent être choisies dans le catalogue de Campus Compagnie («  Actualité/ Événements », « Doctrine », « Audit » et « Secteurs »), ou dispensées par les IRF ou par les cabinets habilités.

264

La plate-forme pédagogique www.cfpc.net ou www.cfpc.fr, rubrique E-learning Sur la page d’accueil, les experts-comptables stagiaires et les stagiaires commissaires aux comptes doivent indiquer l’identifiant et le mot de passe qui leur ont été communiqués par leur Conseil régional et accepter les termes du protocole individuel de formation (PIF). Cette plate-forme est également accessible aux contrôleurs de stage, maîtres de stage et mémorialistes. Pour les aspects techniques concernant la plate forme e-learning, contacter Christelle Vichery au CFPC : c.vichery@cfpc.net, tél. : 01 45 45 40 44.

Les journées à thèmes libres Un autre groupe de formations en présentiel (4 jours au total) porte sur des thèmes libres. Ces journées doivent permettre au stagiaire de continuer à découvrir les différentes facettes des missions de l’expertcomptable. Ces formations sont identifiées dans ce catalogue de formation continue par un picto « Le stage » illustré avec de petites balles de couleur. Les Conseils régionaux proposent une sélection aux stagiaires. Une liste indicative figure à la fin de ce cahier sur le stage.

formation dans ce domaine, il doit utiliser ce quota de journées libres pour suivre une journée de sensibilisation sur les normes comptables internationales. La participation aux événements institutionnels tels que Congrès, Assises, Universités d’été, Estivales (ANECS/CJEC) peut, une seule fois au cours du stage, après avis du Comité national du stage et sur justificatif (attestation de présence nominative), être prise en compte au titre d’une journée à thème libre.

Ces journées libres peuvent également être déléguées aux cabinets après accord du Comité national du stage. Si l’expert-comptable stagiaire n’a pas d’expérience en IFRS ni suivi de

Stage de commissaire aux comptes

Peut-on imprimer les supports e-learning ?

Le stagiaire commissaire aux comptes doit effectuer chaque année 5 journées de formation, une dite de « comportement » et 4 dites « journées techniques ». La journée annuelle dite de « comportement  » est commune avec le stage d’expertise comptable. C’est la première formation mixte (e-learning + journée de regroupement) de chaque cycle du stage d’expertise comptable. Trois des « journées techniques » portent obligatoirement sur l’audit et le commissariat aux comptes. Ce sont les mêmes formations de 3 jours consécutifs que pour les experts-comptables stagiaires avec les mêmes modalités. La 4e journée technique est librement choisie par le stagiaire soit parmi les autres formations de Campus Compagnie, soit parmi les formations assurées par les IRF, soit au sein des cabinets habilités. La plateforme e-learning du CFPC (www.cfpc.net) accueille les deux publics de stagiaires. « Lorsque le stagiaire est également inscrit au stage de l’OEC, la formation qu’il suit dans le cadre du stage d’expertise comptable lui permet de remplir son obligation dans le cadre du stage de commissariat aux comptes  » (extrait du Règlement de stage de commissariat aux comptes).

Non, les modules e-learning ne sont pas faits pour être imprimés. Ils sont mis à jour régulièrement pour permettre aux stagiaires de disposer d’un contenu actualisé en permanence quelle que soit la date de suivi de la formation et de s’auto évaluer sur des quiz évolutifs. Il n’y a pas de version en pdf à l’exception de certains documents identifiés comme téléchargeables et imprimables. Lors de la journée de regroupement, les stagiaires reçoivent un support papier comportant des synthèses, des applications pratiques et permettant la prise de notes.

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


ACTUALITÉS

Le stage

Les trois cycles de formation, panorama La formation des experts-comptables stagiaires Du savoir au savoir-faire Objectifs pour le stagiaire

1er cycle Acquisition des savoirs

Connaître le marché et l'environnement des affaires Connaître les organisations et le contexte professionnel français

Modules de formation / thèmes

Modalités

Découverte de la profession comptable (ME 110) 1

E-learning + 1 j

Communication (ME 120) Audit 1 – Assistants débutants (MR 130) 1

E-learning + 1 j

Missions liées aux comptes annuels : approche (ME 140)

3 jours E-learning + 1 j

Collecter et regrouper l'information

Autres missions de l'expert-comptable : panorama et outils (ME 150)

Exécuter les travaux de base

Journées à thèmes libres 2

E-learning + 1 j

Découvrir le cadre de référence des normes et autres textes professionnels Connaître les outils de la profession Comprendre la notion de qualité

1 (ou 2) jour(s)

2e cycle Montée en puissance des savoirs

Acquérir un « esprit d'enquête », savoir identifier les problèmes Maîtriser le référentiel normatif et autres textes professionnels Mettre en œuvre les connaissances théoriques

Management du cabinet : qualité et communication (ME 210) 1 Audit 2 : Seniors (MR 220) 1

E-learning + 1 j

Missions liées aux comptes annuels : fondamentaux et normes de l’expert-comptable (ME 230)

3 jours E-learning + 1 j

Autres missions de l'expert-comptable : méthodologies spécifiques (ME 240)

E-learning + 0,5 j

Commencer à prendre de l'initiative

Sensibilisation au mémoire d’expertise comptable (ME 250)

E-learning + 0,5 j

Savoir prendre du recul

Journées à thèmes libres 2

1 (ou 2) jour(s)

Gérer une mission dans le respect du référentiel normatif

Déontologie et responsabilité (ME 310) 1

E-learning + 1 j

Répondre aux besoins, préconiser des solutions

Management des équipes et choix professionnels (ME 320)

E-learning + 1 j

Analyser les enjeux

Audit 3 : Managers (MR 330) 1

3 jours

Savoir écouter et exercer un jugement critique

E-learning + 1 j

Manager une petite équipe

Missions liées aux comptes annuels et autres missions : déroulement de la mission de l’expert-comptable (ME340)

Être sensible aux valeurs professionnelles

Préparation à l’épreuve du mémoire (ME 350)

1 (ou 2) jour(s)

Adopter un comportement de veille

Journées à thèmes libres 2

Acquérir un minimum d'autonomie Savoir détecter et analyser les besoins Identifier les risques et problèmes clés Identifier les enjeux pour l'entreprise Appliquer les principes de la qualité Rechercher des réponses et des solutions

S'inscrire dans une démarche orientée client

3e cycle Développement de la maturité professionnelle

Connaître les règles de la responsabilité Prévenir les risques professionnels

E-learning + 1 j

Réfléchir à son projet professionnel (1) : Formation commune aux experts-comptables stagiaires et stagiaires commissaires aux comptes. (2) : Ces journées, 4 au total, sont à répartir au cours du stage.

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net

E-learning + 24 jours

265


1année de stage re

Le stage

> DÉCOUVERTE DE LA PROFESSION COMPTABLE

Expert-comptable stagiaire Stagiaire CAC

Formation mixte presentiel et e-learning

7 heures + 7 h e-learning

ME110

Objectifs

Contenu

• Connaître la profession comptable libérale : expert-comptable (EC) et commissaire aux comptes (CAC) et associative (AGC) : effectifs, typologie des professionnels, répartition sur certains critères… • Connaître les clients, les missions des professionnels et comprendre comment est organisée la profession. • Savoir ce qu'est l’éthique, la déontologie. • Connaître les contraintes de la profession (comparaison avec d’autres professions ? en France et à l’étranger), les avantages et inconvénients, les exigences communes aux deux métiers ; celles propres à l’expertcomptable et celles propres au commissaire aux comptes. • Connaître les normes. • Comprendre pourquoi notre profession a et doit respecter des normes (avantages/inconvénients des normes, typologie des normes).

Découverte de la profession comptable • La profession comptable libérale en chiffres • La typologie des clients • Nature des missions (légales/contractuelles) • Expert-comptable : mission avec/sans opinion, liées aux comptes annuels ou pas,… • Commissaire aux comptes : mission récurrente/missions exceptionnelles • Cas des AGC et leur environnement • Quelques mots sur l’histoire de la profession

Découverte des règles de comportement des professionnels comptables • Comprendre les notions fondamentales • Les principales exigences des règles communes aux deux métiers • Les principales exigences professionnelles liées à l’exercice de l’EC • Les principales exigences professionnelles liées à l’exercice du CAC

Découverte des normes professionnelles • Comprendre les fondamentaux sur les normes • Les normes en expertise comptable • Les normes en commissariat aux comptes

Pédagogie • Étude de cas • Tests d'auto-évaluation • Échanges d'expériences • Jeux de rôles • Mini-cas d'application • QCM de validation • Séquences vidéo • Analyse de documentation • Travail personnel préparatoire

Expert-comptable stagiaire

> COMMUNICATION Formation mixte présentiel et e-learning

7 heures + 7 h e-learning

MAN115 ME120

Objectifs

Contenu

• Connaître l’importance du relationnel dans la profession d’expert-comptable. • Savoir identifier les atouts et les obstacles à une bonne communication. • Maîtriser les principales techniques de communication orale. • Savoir mobiliser ses ressources en vue d’un objectif défini. • Savoir vendre ses prestations.

Les enjeux de la communication

La gestion de l’entretien professionnel

• Le rôle de la communication en milieu professionnel • L’impact du relationnel dans les relations de travail • Prendre conscience des différents registres de communication

L’art de communiquer • Le cadre de référence • Qu’est-ce que le filtre de perception ?

Les techniques de base en communication • Le questionnement, l’écoute, la reformulation

La préparation d’un entretien • La mise en condition • Les cinq étapes de l’entretien professionnel • Pratiquer l’écoute active

266

• Réussir le démarrage • Qu’est-ce qu’avoir confiance en soi ? • Découvrir l’interlocuteur • Présenter une offre à un client • Formuler une demande exprimer un refus • Conclure l’entretien

Pédagogie • Exposé • Étude de cas • Tests d'auto-évaluation • Échanges d'expériences • Jeux de rôles • Travail en sous-groupes • Mini-cas d'application • QCM de validation • Séquences vidéo • Analyse de documentation • Travail personnel préparatoire

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


1année de stage re

Le stage

Expert-comptable stagiaire Stagiaire CAC

> AUDIT 1 : ASSISTANTS DÉBUTANTS Formation en présentiel

21 heures (3 j)

MR130

Objectifs

Contenu

Pédagogie

• Connaître la démarche du commissaire aux comptes. • Comprendre la finalité des travaux à réaliser en qualité d'assistant débutant. • Savoir mettre en œuvre les contrôles de base et documenter les travaux.

• Environnement du commissariat aux comptes • Mission légale de certification • Démarche d'audit et organisation des travaux • Définition et description du contrôle interne • Obtention d'éléments probants • Vérifications spécifiques • Travaux de fin de mission

• Étude de cas • Débat • Analyse de documentation

> MISSIONS LIÉES AUX COMPTES ANNUELS : APPROCHE

Expert-comptable stagiaire

Formation mixte présentiel et e-learning

7 heures + 7 h e-learning

ME140

Objectifs

Contenu

• Savoir identifier les différentes missions relatives aux missions liées aux comptes annuels. • Savoir situer ces missions en référence aux normes professionnelles (cadre conceptuel). • Être capable d'identifier la méthodologie de travail à appliquer dans le respect du Code de déontologie et des normes professionnelles. • Savoir appliquer un programme de travail, formaliser les travaux réalisés, contrôler les comptes et formaliser les contrôles. • Savoir rendre compte des travaux effectués.

Les missions « cœur de métier » de l'expert-comptable

Pédagogie • Étude de cas • Tests d'auto-évaluation • Échanges d'expériences • Jeux de rôles • Travail en sous-groupes. • Mini-cas d'application • QCM de validation • Séquences vidéo • Analyse de documentation • Travail personnel préparatoire

• Présentation de la profession comptable ; Panorama des missions de l'expert-comptable ; Quelles missions pour demain ? • Un cadre d'application pour ces missions : le Code de déontologie et les normes professionnelles

Les missions de procédures convenues • Caractéristiques de ces missions ; normes générales applicables • La lettre de mission pour définir précisément le contenu de la mission • Démarche méthodologique applicable • Illustrations de missions de procédures convenues • Missions de procédures convenues et mission d'opinion

Les missions d'opinion et notamment la mission de présentation • Caractéristiques ; Présentation des différentes missions d'opinion ; Quelles missions pour quels clients ? • Normes applicables : les normes spécifiques ; La mission de présentation • Champ d'application, niveau d'assurance, opinion ; Définition des concepts de cohérence et de vraisemblance ; Quelles entreprises concernées ? • Démarche méthodologique applicable ; Outils disponibles

Préparation de la mission liée à la révision et à l'établissement des comptes annuels • Un cadre à la mission à effectuer : la lettre de mission • La connaissance de l'entreprise et de ses risques : L'identification des risques • Un programme de révision adapté

Réalisation de la mission • Collecte des faits marquants et des informations d'inventaire • Régularité formelle • Travaux de contrôle • Formalisation des travaux : rédaction d'une note de travail • L'établissement des comptes et les prestations liées

Effectuer la synthèse du dossier • Rendre compte de ses travaux en interne : Rendre compte de ses travaux au client : le rapport • L'attestation dans le cadre de la mission de présentation ; La supervision du dossier

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net

267


1année de stage re

Le stage

> AUTRES MISSIONS DE L'EXPERT-COMPTABLE : PANORAMA ET OUTILS Formation mixte présentiel et e-learning

Expert-comptable stagiaire

7 heures + 7 h e-learning

ME150

Objectifs

Contenu

• Savoir situer les autres missions par rapport aux missions comptes annuels. • Être convaincu de l’intérêt de cette ouverture de marché. • Savoir identifier les éléments spécifiques ou communs entre ces missions et les autres. • Maîtriser les aspects réglementaires de ces missions. • Connaître les outils d’identification de ces différentes missions. • Comprendre les enjeux liés au développement de ce type de mission. • Appréhender le champ très étendu de ces missions. • Savoir identifier le rôle de l’expert-comptable. • Connaître les outils.

Les missions fiscales

• La méthodologie d’accompagnement d’une transmission d’entreprise • Les outils de l’OEC et autres outils

• Le périmètre des missions, les méthodologies, les supports nécessaires

Les missions sociales • La responsabilité de l’expert-comptable • Le périmètre des missions, les méthodologies, les supports nécessaires

Les missions juridiques • Le périmètre des missions, les méthodologies, les supports nécessaires

Les missions de gestion et organisation • La nature de ces missions • L’expert-comptable conseiller de l’entreprise • Du conseil adapté aux besoins des entreprises • Le conseil de gestion « classique » • Les supports des missions de conseil

Les missions liées aux transmissions d’entreprise • Le marché de la transmission, l’expert-comptable conseiller du cédant ou du repreneur

Les missions de gestion du patrimoine • Le marché des missions de gestion de patrimoine, le rôle et la limite de la mission de l’expert-comptable, le spectre des missions liées à la gestion de patrimoine, les moyens à mettre en œuvre, les différents outils de l’OEC et du marché

Les missions légales d’assistance aux comités d’entreprise • La mission d’assistance au comité d’entreprise, le « marché » des comités d’entreprise • Les compétences et méthodologies requises, les supports opérationnels

Les missions légales liées aux comptes de campagne • La nature de la mission, le « marché », les compétences et méthodologies requises • Les supports opérationnels

Les facteurs clés de succès du développement des autres missions

Pédagogie • Étude de cas • Tests d'auto-évaluation • Échanges d'expériences • Jeux de rôles • Mini-cas d'application • QCM de validation • Analyse de documentation • Travail personnel préparatoire.

268

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net


2année de stage e

Le stage

> MANAGEMENT DU CABINET : QUALITÉ ET COMMUNICATION

Expert-comptable stagiaire Stagiaire CAC

Formation mixte présentiel et e-learning

7 heures + 7 h e-learning

MAN115 ME210

Objectifs

Contenu

• S'initier aux principes de négociation. • Savoir prendre la parole en public. • Maîtriser la gestion d'une réunion professionnelle. • Comprendre les enjeux de la qualité pour la profession et les cabinets. • Connaître les différents concepts de qualité dans la profession. • Connaître la démarche qualité et les outils. • Savoir ce qu'est le contrôle de qualité.

Négocier en milieu professionnel

Pédagogie • Tests d'auto-évaluation • Échanges d'expériences • Mini-cas d'application • QCM de validation • Analyse de documentation • Travail personnel préparatoire

Comprendre la méthode des gains mutuels Déterminez votre style de négociation Prendre la parole en public Préparer une communication convaincante Organiser, gérer et animer une réunion professionnelle Qu'est-ce que la qualité ? • Définition (dans la vie courante, professionnelle, NEP, ISO...) • Les malentendus sur les concepts (qualité du produit – qualité de service) • Pourquoi la qualité ? pour la profession et pour un cabinet

Les différents concepts de la qualité dans la profession • Qualité et référentiel • La qualité vue sous l'angle professionnel : – rôle de l'IFAC et de la normalisation professionnelle internationale – les normes professionnelles : liens avec les objectifs de qualité – les NEP : liens avec les objectifs de qualité

• La qualité vue sous l'angle de l'ISO ; aperçu de la norme ISO 9001 • Évolution des normes professionnelles : ISQC1 • Analyse comparée des objectifs des normes qualité (normes professionnelles, NEP, ISQC1, ISO) : convergence, complémentarité et divergences

La démarche qualité et les outils • Analyse des normes professionnelles de l'OEC (contenu, signification, outils) • Analyse des NEP de la CNCC (contenu, signification, outils) • Analyse d'ISQC1 (contenu, signification, outils) • Analyse d'ISO 9001 (contenu, signification, outils)

Le contrôle de qualité • Processus de contrôle quel que soit le référentiel (normes pro, NEP, ISO) • Objectifs et points clés du contrôle de qualité (expert-comptable, commissaire aux comptes, ISO) • Organisation du contrôle (qui ? quand ? les fondamentaux du contrôle) • Déroulement du contrôle • Compte-rendu final

Expert-comptable stagiaire Stagiaire CAC

> AUDIT 2 : SENIORS Formation en présentiel

21 heures (3 jours)

MR220

Objectifs

Contenu

• Mettre en œuvre avec efficacité la démarche d'audit dans une mission de commissariat aux comptes. • Maîtriser les techniques d'appréciation du contrôle interne et savoir définir les procédures d'audit appropriées. • Améliorer la formalisation des travaux et la documentation du dossier. • Rédiger des conclusions et des notes de synthèse pertinentes.

• Normes d'exercice professionnel, la démarche d'audit et l'organisation des missions • Le rôle de l'assistant confirmé • La prise de connaissance de l'entité et évaluation des risques • La prise en compte de l'environnement informatique • Les techniques d'appréciation du contrôle interne • Les procédures d'audit et les contrôles à réaliser face aux difficultés comptables • Le contrôle des stocks, immobilisations, capitaux propres et provisions • Difficultés techniques des vérifications spécifiques • Les travaux de fin de mission

Pédagogie • Exposé • Étude de cas • Échanges d'expériences

Dates et lieux des séminaires : www.cfpc.net

269


2année de stage e

Le stage

> MISSIONS LIÉES AUX COMPTES ANNUELS : FONDAMENTAUX ET NORMES DE L'EXPERT-COMPTABLE

Expert-comptable stagiaire

7 heures + 7 h e-learning

Formation mixte présentiel et e-learning ME230

Objectifs

Contenu

• Savoir situer les missions d'opinion liées aux comptes annuels et autres missions liées (organisation, contrôle de gestion, gestion d'exploitation et financière) d'expertise comptable au regard du Code de déontologie et des normes professionnelles (missions normalisées et missions de procédures convenues). • Comparer la démarche méthodologique des différentes missions liées aux comptes annuels conformément aux objectifs définis dans les normes professionnelles de l'OEC et de la CNCC.

Code de déontologie et les missions liées aux comptes annuels

Pédagogie • Tests d'auto-évaluation • Échanges d'expériences • Mini-cas d'application • QCM de validation • Travail personnel préparatoire

Comparaison et choix de la mission • Le choix de la mission • Comparaison des démarches méthodologiques applicables aux différentes missions normées et illustrations concrètes • Présentation des différences entre le référentiel OEC et le référentiel CNCC

Les missions d'examen limité et d'audit : caractéristiques, démarche et organisation • La mission d’examen limité et d'audit • Les apports des missions d’examen limité et d’audit par rapport à la mission de présentation • Cas particulier lorsque la mission est effectuée chez un client qui a un commissaire aux comptes

Collecte des éléments probants • La collecte des éléments probants

• La connaissance de l’entreprise et de ses risques • La connaissance de l’organisation comptable et informatique et l’appréciation du contrôle interne • Les procédures analytiques, les assertions significatives, les autres sources d’information • Les contrôles essentiels des comptes et de l’annexe comptable • Spécificités des missions d’audit au niveau de la collecte des éléments probants

Synthèse, conclusion et rapport • La finalisation de la mission • La synthèse des risques et les contrôles complémentaires • Le traitement des événements postérieurs à la clôture de l’exercice • L’examen final des comptes annuels • L’expression de l’opinion dans le cadre de la mission d’examen limité et d'audit • S’appuyer sur les missions liées aux comptes annuels pour mieux accompagner le client

Expert-comptable stagiaire

> AUTRES MISSIONS DE L'EXPERT-COMPTABLE : MÉTHODOLOGIES SPÉCIFIQUES

7 heures

Formation mixte présentiel et e-learning ME240

Objectifs

Contenu

Missions sociales, fiscales et juridiques ponctuelles

• Connaître la richesse et la diversité des autres missions autres que celles liées aux comptes annuels au travers des missions sociales, fiscales, juridiques récurrentes. • Connaître les 5 étapes de la mission : prise de connaissance et acceptation de la mission, la lettre de mission et le budget, le programme de travail, la documentation des travaux et la fin de mission et le rapport. • Connaître les différences méthodologiques entre les missions récurrentes et les missions ponctuelles. • Connaître les différences essentielles des 5 étapes pour une mission ponctuelle. • Comprendre l'importance du respect d'une méthodologie stricte dans ces missions.

Missions sociales, fiscales et juridiques récurrentes

Cas pratiques

Mission paie : • Prendre connaissance de la mission et accepter la mission ; lettre de mission et budget ; programme de travail ; documentation des travaux ; fin de mission et rapport

• Prendre connaissance