Page 1

COMMUNIQUE DE PRESSE

GREVE à la CCI de Grenoble le 29 avril: 100% des enseignants en grève à l'IMT

A l’appel de la CFE-CGC et de la CGT, le personnel de l'IMT, CCI Grenoble, a massivement suivi la grève le mardi 29 avril. Une grande partie des administratifs et la totalité des enseignants étant en grève, aucun cours n'a été assuré. En tentant de briser la grève par divers moyens, les Directions ont aussi largement contribué à cette mobilisation. Un projet de réforme remet en cause le statut des enseignants, initié par des Présidents de CCI au niveau national. Cette grève était organisée pour protester contre le contenu d'un projet national poussé par les Présidents de CCI qui veulent notamment : • Faire perdre le statut d’enseignant aux professeurs, • Porter le nombre d’heures de face à face pédagogique à plus de 1000 heures par an, • Supprimer toutes les dispositions d’aménagement du temps de travail actuelles, pour les renégocier en niveau régional.

C/o GFPP – CFE CGC - Maison de la CFE-CGC - 59, rue du Rocher - 75008 PARIS


Le cas de l'IMT Grenoble, Après un rassemblement devant l'entrée de l'IMT le matin bonne heure, les salariés se sont donc retrouvés à la Bourse du Travail pour une réunion d'information: • échanger les dernières informations disponibles sur ce projet de réforme du statut des enseignants, • présenter dans les détails le contenu de ce projet. Mais ici, inutile d'aller loin, le diable ne se cache pas dans les détails. • construire le contenu d'un projet de texte alternatif à présenter en National lorsque s'ouvriront les négociations, pour aménager et améliorer les conditions actuelles.

En aucun cas il ne doit y avoir signature d'un texte remettant à zéro les conditions locales qui seraient ensuite renégociées en Commission Régionale: les Représentants du Personnel en Région sont excédés par l'absence totale du dialogue social avec les Présidents des CCI en Rhône-Alpes, et les fins de non recevoir permanentes, qui les ont conduit à saisir la Préfecture en mars.

N'ayant pas de salle mise à disposition par la Direction de l'IMT, les salariés ont du rester ensuite sur le trottoir pour un pique nique convivial, ce qui n'a pas manqué d'attirer les media. Rappelons que l'IMT est établissement d’enseignement spécialisé dans les formations professionnelles allant de CAP métiers à Bac + 5 tertiaire. Cette réforme du statut des enseignants augmenterait la charge de cours des enseignants de 26%, à 28 heures par semaine, alors que ceux-ci délivrent déjà un nombre d’heures plus élevé que dans l’Education Nationale. La facture serait également salée pour les vacataires, déjà installés dans la précarité, et qui perdraient de nombreuses heures. Sans oublier les administratifs qui verraient leur charge augmenter dans les mêmes proportions.

C/o GFPP – CFE CGC - Maison de la CFE-CGC - 59, rue du Rocher - 75008 PARIS


Le cas de GEM, Grenoble Ecole de Management Le projet de réforme du statut des professeurs n'est pas compatible avec les nécessités de l’enseignement supérieur. En l'attente de clarification dans les semaines qui viennent, une action de type grève est, pour l'instant, prématurée. L'ambiance est très tendue à GEM devenue une poudrière, où le premier geste malheureux d'une Direction ou d'un Président allumera la mèche. Il est à craindre que ce projet de réforme du statut des enseignants ne serve de prétexte pour la faire passer sous une forme associative privée – reconnue impropre par la jurisprudence - gérée de fait par la CCI, avec 400 salariés exclus du champ des CCI, réembauchés dans une agence d'intérim, vivant sous l'épée de Damoclès de licenciements low cost. Il est à craindre aussi que les Présidents de Lyon et Grenoble forcent EM Lyon à réaliser un Anschluß sur GEM alors que tous les protagonistes y sont hostiles. En matière de fusion, il est bien établi par la Recherche que la cause des fusions n'est pas économique, mais dans l'ego et la vanité des dirigeants: une seule règle: mergo, ergo sum.

Appel au retrait du projet dans les discussions nationales Les salariés expriment donc leur demande d'un retrait pur et simple de ce projet par les Présidents en National, pour aménager et améliorer toutefois le statut actuel des enseignants, qui génère déjà de nombreuses inégalités.

Contacts : les Représentants du Personnel CFE CGC à la CCI Grenoble, et les Délégués Syndicaux cfecgc.cci@gmail.com

C/o GFPP – CFE CGC - Maison de la CFE-CGC - 59, rue du Rocher - 75008 PARIS

Communique presse greve avril 2 1  

CCI Grenoble IMT 100% des enseignants en grève

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you