Issuu on Google+

CFA metiers des arts de la scene

2 201 1 201 N TIO O M PRO


2

opéra national de lorraine

­ n centre de formation ­ U des métiers de l’opéra au service ­ de la profession artistique Le Centre national de formation d’apprentis des métiers des arts de la scène est l’organisme public de formation initiale en alternance des métiers de l’opéra. Il dispense aux jeunes sous contrat d’apprentissage une formation générale associée à un enseignement artistique et pratique de ces métiers. Le CFA complète la formation reçue en entreprise et s’articule avec elle. Le CFA des métiers des arts de la scène a pour objet de répondre aux attentes des professionnels du spectacle vivant lyrique en matière de formation en alternance. Préparer de jeunes artistes aux métiers lyriques Le centre prépare des jeunes en alternance (entreprise/centre de formation) aux métiers d’artiste de chœur, de chargé de production lyrique, de régisseur lyrique (d’orchestre, de chœur, de scène) et de bibliothécaire de partothèque.

3

CFA des métiers des arts de la scène

métiers L’artiste de chœur ou artiste lyrique fait par­tie d’un ensemble vocal ou chœur professionnel. Il travaille un répertoire et des pièces programmés par l’ensemble dans lequel il est intégré. Le chargé de production doit convaincre les producteurs potentiels d’aider un opéra à monter un spectacle. Le chargé de production élabore le budget, en tenant compte de toutes les dépenses nécessaires pour le projet, à tous les niveaux : la technique, les salaires (les contrats), les charges… Le régisseur de chœur gère l’ensemble du chœur d’une maison d’opéra, d’un théâtre lyrique ou d’un ensemble. Il s’occupe de la logistique, des recrutements et des plannings. Il veille à ce que les déplacements du chœur se déroulent au mieux lorsqu’il part en tournée. Le régisseur d’orchestre assure l’organisation de l’orchestre. En collaboration avec le régisseur général et selon les indications des chefs d’orchestre ou des artistes invités, il prépare les productions dans leurs aspects techniques et logistiques. Le régisseur de scène assiste le régisseur général sur le plateau. Il veille à la coordination sur la scène (machinistes, éclairagistes, accessoiristes, etc.), à l’entrée des artistes, des chœurs et figurants, et assure le bon déroulement de la mise en scène.

Le bibliothécaire de partothèque est chargé de la bibliothèque musicale d’une maison d’opéra, d’un orchestre… et contribue sur des aspects artistiques et organisationnels à la mise en œuvre des productions musicales. Le chef de chœur dirige les artistes d’un chœur lors de leçons et répétitions, selon les indications du directeur musical pour les opéras, ou jusqu’aux représentations pour les productions chorales. Il préside les auditions de choristes supplémentaires et se charge de donner à son chœur une unité vocale nécessaire à toutes productions. Il possède de hautes compétences musicales, pédagogiques et relationnelles.

Les partenaires pédagogiques

• L’Université de Nancy 2 – Institut de musicologie • Le Conservatoire à rayonnement régional du Grand Nancy • L’IUT Charlemagne de l’Université de Nancy 2 • Le Conservatoire national supérieur musique et danse de Lyon


4

5

opéra national de lorraine

FORMATIONS

INSCRIPTIONS

Les cours de gestion du spectacle sont communs. L’option choisie est validée en fonction du projet professionnel précis de l’étudiant ; l’apprentissage définit cette orientation.

Licence Professionnelle « Métiers de la scène lyrique »

Licence Professionnelle « Métiers de la scène lyrique »

Les enseignements sont composés comme la licence professionnelle « métiers de la scène lyrique » de matières théoriques et pratiques :

Options :

• artiste de chœur • chargé de production • régisseur lyrique (de chœur, d’orchestre ou de scène) Les enseignements sont composés de pratiques vocales pour les chanteurs, d’apports théoriques, techniques et artistiques. Les étudiants sont ainsi aptes à comprendre, maîtriser et intégrer les enjeux des productions lyriques. • Culture musicale : histoire de la musique, commentaire d’écoute. • Technique musicale : instrument/voix. • Techniques du spectacle vivant, gestion de projet, environnement juridique et financier, interventions de professionnels… Le CFA complète les enseignements par des interventions suivant les besoins de l’apprenti. La formation musicale en partenariat avec le Conservatoire régional du Grand Nancy sera à la carte, et se déroulera sur le l­ieu d’apprentissage de l’étudiant. Suivant le projet professionnel du candidat et en fonction de son niveau musical, le CFA proposera au candidat un parcours de formation individualisé.

CFA des métiers des arts de la scène

Mention ressources documentaires musicales

• Culture musicale : histoire de la musique, commentaire d’écoute. • Technique musicale. • Une partie théorique et pratique entièrement consacrée à la documentation musicale. • Ressources documentaires : catalogage de documents imprimés, manuscrits et sonores, bibliographie et histoire de la presse, bibliothéconomie, discothéconomie, marché de l’édition musicale, indexation, logiciels documentaires.

L’alternance se fera sur 47 semaines dont : 21 semaines de cours (à l’Université de Nancy 2, à l’Institut de musicologie ou par télé-cours depuis le lieu d’apprentissage, dans un Conservatoire régional) et 26 semaines minimum dans une entreprise située n’importe où en France. L’alternance sera facilitée par la mise en ligne des cours hebdomadaires ; les cours communs de gestion du spectacle se dérouleront une fois par semestre, durant des semaines banalisées et connues des employeurs.

Les inscriptions sont ouvertes à partir du 14 mars 2011. La rentrée s’effectuera fin août 2011.

Objectif de la formation Être capable d’intégrer une structure culturelle sur les postes visés grâce à un choix optionnel validé par la rédaction du projet professionnel : artiste de chœur, chargé de production, régisseur lyrique et bibliothécaire de partothèque.

Durée Un an, en alternance.

Prérequis La licence professionnelle est accessible aux élèves disposant au minimum d’une Licence 2 ou d’un Deug (si possible musicologie, arts du spectacle, ou tout autre diplôme lié au projet professionnel de l’étudiant) et ayant validé un parcours musical.

Validation Diplôme L3 : licence professionnelle « métiers de la scène lyrique » (options en fonction du projet professionnel ou mention « ressources documentaires musicales »).

Lieux de formation Université de Nancy 2, Institut de musicologie et IUT Charlemagne, Conservatoire régional, Conservatoire national supérieur musique et danse de Lyon.

CONDITIONS D’ACCÈS • Être âgé(e) de 18 ans au moins et avoir moins de 26 ans le premier jour du contrat d’apprentissage, • avoir validé un Bac+2, • avoir validé un parcours musical de 5 ans minimum, • être sélectionné par le jury qui examine le dossier de projet professionnel du candidat, • être auditionné pour les chanteurs, • signer avec une entreprise dont l’activité est en relation directe avec la formation un contrat de travail dit « contrat d’apprentissage » d’une durée de 6 à 12 mois. Les dossiers de candidature sont en ligne sur : www.opera-national-lorraine.fr (onglet CFA).


6

7

opérA nAtionAl de lorrAine

partenariat­avec­le­cnsmd­de­lyon Dans le cadre de leurs études en fin de premier cycle ou en deuxième cycle, le CFA et le CNSMD de Lyon proposent un parcours en alternance par l’apprentissage pour les métiers d’artiste de chœur et de chef de chœur.

DNSPM/master de chant • chant, travail avec les chefs de chant, • théâtre, ensemble vocal, travail corporel, langues, • culture musicale et générale.

DNSPM/master direction de chœur • direction de chœur, • technique vocale, travail corporel, • culture musicale et générale. Le parcours en alternance par l’apprentissage offre aux étudiants une mise en situation professionnelle d’une année, dans ou face à un chœur lyrique professionnel. Cette approche se veut complémentaire à celle de l’enseignement de l’établissement. L’expérience acquise au cours de cette année contribue à une insertion professionnelle réussie.

conditions­d’accès Cette formation esdisponible uniquement pour les étudiants admis en DNSPM 3 ou pour les étudiants admis en Master 2 au CNSMD de Lyon. Un entretien individuel de motivation fondé sur le projet professionnel des candidats sera effectué avec un jury composé de membres du CNSMD de Lyon et du CFA. Un accord et des recommandations du professeur seront exigés. Renseignements auprès du directeur des études du CNSMD de Lyon au 04 72 19 26 05.

CFA des métiers des Arts de lA sCène

apprentissaGe­et­cfa À la différence des stagiaires, les apprentis, en tant que salariés, font cause commune avec l’entreprise. Ils sont présents pour mener à bien un projet sur un an, ce qui permet de leur confier de vrais projets. L’expérience acquise en entreprise est prise en compte dans la formation au CFA et, inversement, l’enseignement en CFA est réutilisé en entreprise dans la pratique. Le CFA est le point de liaison entre les deux dynamiques. Le CFA relie l’entreprise et l’apprenti par une bonne connaissance des besoins de chacun. Si l’apprenti doit trouver seul son entreprise, il peut aussi se tourner vers le CFA pour des conseils et un accompagnement. Si l’entreprise cherche un ou plusieurs apprentis, le CFA peut lui faire rencontrer son futur salarié. Le CFA assure une bonne coordination par des réunions semestrielles : organisées par le CFA pour les entreprises et les maîtres d’apprentissage et grâce au livret d’apprentissage. L’apprentissage est une formation en alternance visant un double objectif : préparer un diplôme grâce à l’enseignement théorique dispensé en CFA, et l’enseignement du métier par l’apprentissage au sein de l’entreprise. L’apprenti est un salarié de l’entreprise et bénéficie de l’ensemble des avantages existants dans l’entreprise en fonction des accords d’établissement.

entreprises­partenaires Par le contrat d’apprentissage, l’employeur s’engage à assurer à un jeune travailleur une formation professionnelle complète grâce au tutorat. Le contrat d’apprentissage est un contrat de travail particulier (CDD de 6 à 12 mois). La rémunération de l’apprenti est de 61 % à 81 % du SMIC en fonction de l’âge et de l’année du contrat. Le CFA travaille activement à la sensibilisation de tous les employeurs potentiels. Il soutient les jeunes dans leur recherche d’entreprise. Le CFA bénéficie du soutien de la Réunion des Opéras de France et de l’Association française des Orchestres qui participent à la diffusion de l’actualité de la structure.


Renseignements

Centre national de formation d’apprentis des métiers des arts de la scène opéra national de lorraine | 1, rue sainte catherine | 54000 nancy  tél. : 03 83 85 33 20 | fax : 03 83 85 30 66 | courriel : cfa@opera-national-lorraine.fr


CFA 2011