Page 1

A L’

F F IC HE

N°72

Juillet 2017

L A L E T T RE D’ INF ORMA T ION DU C E T IA T

Sommaire DOSSIER VENTILATION INDUSTRIELLE ............... P 2 • Un rôle primordial pour l’industrie INFORMATIONS .............................................. P 6 • Les dates à retenir • Les actualités - Visite d’une délégation indienne au CETIAT du 19 au 23 juin - Visite d’une délégation de GAZPROM le 20 juin - Le rendez-vous de la filière PAC le 29 juin

Edito La ventilation industrielle est présente dans de nombreuses entreprises et souvent associée à des enjeux réglementaires, portant sur la sécurité et la santé des personnes. On oublie parfois qu’elle contribue à la fiabilité d’exploitation des installations, à la préservation de la qualité des produits et qu’elle peut apporter confort et bien-être aux salariés. La mise en œuvre d’une ventilation performante dans l’industrie nécessite de prendre en compte des spécificités fortes, liées en particulier au t ype de pollution, à la configuration des locaux, aux caractéristiques des lignes de production... Depuis plus de 50 ans, le CETIAT accompagne les industriels fournisseurs de solutions et exploitants pour les aider à concevoir, diagnostiquer, améliorer et valider leurs composants et systèmes de ventilation.

POUR VOUS FORMER....................................... P 9

Vo u s d é c o u v r i r e z d a n s l e p r é s e n t n u m é r o l a diversité des actions menées par le CETIAT et les enjeux auxquels il est confronté aujourd’ hui comme l’efficacité énergétique. De nouveaux développements, telles la transformation des nanomatériaux ou la fabrication additive en lien avec l’usine du futur nécessiteront certainement des réponses en matière de ventilation. Gageons que nous serons présents pour répondre à ces défis et que nous ne ferons pas « que brasser de l’air » !

Bonne lecture

Christophe Debard Directeur commercial

w w w. ce t i at. f r


LE DOSSIER

Le système de ventilation industrielle est un élément essentiel dans la bonne marche d’une industrie, d’autant que des enjeux forts y sont attachés. Enjeu humain, tout d’abord, consistant à éviter que la santé des personnes soit affectée par des polluants présents dans l’air ; enjeu pour les procédés de fabrication, ensuite, avec leur corollaire sur la qualité des produits. Enfin, une bonne ventilation industrielle participe à l’efficacité énergétique. Un système de ventilation adapté à un local industriel réduit les risques d’exposition aux polluants. On en distingue trois types : chimiques (polluants gazeux) ; physiques (les particules) et biologiques (virus, bactéries, moisissures…), sans oublier la gêne provoquée par les odeurs. Le système réduit également ceux liés aux fortes et faibles températures, sans oublier ceux liés aux risques d’explosion (zones ATEX). Ces éléments maîtrisés participent à la sécurité et au confort des personnes travaillant sur des sites industriels et induisent une meilleure productivité. Enfin, un système de ventilation se doit, dans de nombreux cas, d’associer des solutions de dépoussiérage et/ou d’épuration de l’air extrait pour des raisons environnementales.

De l’atelier jusqu’au cœur du process Les procédés de fabrication utilisent fréquemment la ventilation, que ce soit pour la transformation des produits lors de leur chauffage ou refroidissement (four, séchoir, tunnel de cuisson…), pour le transport de matière (produits pulvérulents, peinture,...) ou encore de comburant (four, chaudière). Le rôle de la ventilation est de protéger les équipements en maîtrisant les conditions de fonctionnement qui déterminent les débits d’air à mettre en œuvre ; enfin de protéger également les produits afin de garantir leur qualité et la productivité de la ligne de fabrication. Les industries chimiques ou pharmaceutiques (salles blanches ou salles propres) sont particulièrements concernées par ce point.

Les Valeurs Limites d’Exposition Professionnelle (VLEP) sont fixées afin de prévenir le risque de pathologies dues à l’exposition de polluants présents sur les lieux de travail. La réglementation demande que ces valeurs soient régulièrement vérifiées.

Une source d’efficacité énergétique Enfin, dernier point à ne pas négliger : une ventilation industrielle bien conçue est source de gains énergétiques. Des règles de bonnes pratiques permettent de réduire la consommation d’énergie électrique des moto ventilateurs, d’optimiser la modulation des débits de ventilation, de supprimer les défauts d’étanchéité dans les réseaux aérauliques et de réduire la consommation d’énergie utilisée pour le conditionnement d’ambiance.

En partenariat avec l’ADEME, le CETIAT a conçu un site, véritable guide pratique, sur l’efficacité énergétique des installations de ventilation industrielle : http://www.ventilation-industrie.fr On y trouve de nombreuses informations techniques et pratiques ainsi que des conseils pour améliorer son installation.

2


VENTILATION INDUSTRIELLE, UN RÔÔOÖÜL E PRIMORDIAL

(source ADEME)

De la conception à la mise sur le marché En tant que centre technique des industries aérauliques et thermiques, le CETIAT est au cœur du sujet de la ventilation industrielle. Aussi accompagne-t-il les industriels dans la conception, le développement et la mise sur le marché des produits de ventilation industrielle aussi bien pour les composants (échangeurs, conduites, ventilateurs…), que pour l’équipement complet. Pour ce dernier point, le CETIAT simule le fonctionnement des équipements et mesure leurs performances réelles. Ce fut le cas notamment dans le cadre d’essais sur un dépoussiéreur DELTA NEU. Philippe Pieters, administrateur du CETIAT et Directeur général de DELTA NEU et de NEU PROCESS, - entreprises spécialisées dans le traitement de l’air en milieu industriel et conceptrices, notamment, de solutions pour la ventilation, le dépoussiérage et le transpor t pneumatique -, évoque la collaboration avec le CETIAT : «En tant qu’administrateur du CETIAT depuis 2009, j’ai vu évoluer le positionnement du Centre qui était très orienté bâtiment et qui, aujourd’hui, se tourne plus vers l’industrie,

ce que j’apprécie naturellement. A ce poste, j’ai également participé à l’élaboration des derniers contrats de performance de notre point de vue d’industriel. Pour notre entreprise, les actions collectives du CETIAT sont particulièrement utiles, notamment dans le domaine du dépoussiérage, car nous bénéficions de résultats très professionnels et rigoureux. Le Centre a effectué des essais sur un dépoussiéreur réel au CEFAN, notre Centre d’Essais et de Formation Aéraulique NEU à la Chapelle d’Armentières. Les résultats ont permis d’identifier l’influence de l’utilisation du venturi sur la manière dont le jet d’air comprimé se propage à l’intérieur de la manche et sur l’efficacité du décolmatage. De même, nous avons besoin de l’expertise des ingénieurs du Centre en matière de mesures de débit d’air, ainsi que de la validation des caractéristiques des ventilateurs. Comme le CETIAT est une référence en matière de mesures, cette réputation sert l’intérêt général des ressortissants.» 3


LE DOSSIER

Un programme d’actions collectives répondant aux besoins des industriels Le CETIAT conçoit chaque année son programme d’actions collectives avec des Groupes de Travail (GT) afin de répondre aux besoins des industriels ressortissants du centre technique. Celles consacrées à la ventilation industrielle et à l’assainissement des atmosphères de travail répondent à différents enjeux comme la qualité de l’air intérieur, l’efficacité énergétique, la conception et le bon fonctionnement des installations, les méthodes d’essais et les mesures (voir encadré). Michel Duclos, Directeur général de Titanair – entreprise spécialisée dans la fabrication de filtres et vice-président de l’Association des Ingénieurs en Climatique, Ventilation et Froid (AICVF), est président du Groupe de Travail Ventilation industrielle et Assainissement des Atmosphères de Travail depuis 2001. Autant dire que son implication au sein du CETIAT est forte et que Michel Duclos a vu, au fil des années, évoluer les contenus des actions collectives : «Aujourd ’ hui, je constate que les dif férences entre les spécificités techniques au niveau de la ventilation industrielle et de la ventilation résidentielle sont moins tranchées et que nous voyons de plus en plus de passerelles se mettre en place. Nous devons continuer dans ce sens ce qui nous permettra de nous coordonner entre les différents GT des actions collectives, commentet-il. L’expertise du CETIAT est incontournable ce qui m’incite à m’y impliquer encore car le Centre apporte notoriété et sérieux sur la conception et la validation des produits. Les études d’intérêt général sont remarquables et réalisées par des personnes extrêmement compétentes.»

Une démarche partenariale Le CETIAT travaille également en partenariat avec d’autres organismes pour faire progresser le domaine de la ventilation industrielle. C’est le cas notamment avec l’action collective élaborée avec l’Institut national de recherche et de sécurité pour la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles (INRS) et les CARSAT Nord-Est et Rhône-Alpes, pour faire une étude sur une méthodologie de réception et diagnostic des installations de ventilation industrielle. «Ce guide en cours de rédaction, est destiné no n s e ul e m e nt aux CARSAT m ais é ga l e m e nt aux bureaux de contrôle, ainsi, bien sûr, qu’aux industriels. Il sera plus que nécessaire car nous avons pu constater sur le terrain qu’il est impératif de vérifier les installations de ventilation, non seulement à la réception, mais également – et c’est moins fréquent – régulièrement et hors des moments où des problèmes peuvent apparaître» explique Jean-Raymond Fontaine, responsable du laboratoire ingénierie aéraulique à l’INRS. Avec l’ établissement de cette méthodologie, nous visons à améliorer la qualité des installations et à prévenir l e s dysfo nc tio nne me nts.» L’INRS, les CARSAT impliquées ainsi que le CETIAT travaillent sur la possibilité d’intégrer ce guide dans la règlementation actuelle qui ne contient pas d’éléments opérationnels efficaces pour une méthode de diagnostic et de réception des installations de ventilation industrielle.

De nombreux secteurs industriels concernés Outre les missions pour ses ressortissants en aéraulique et thermique, le CETIAT intervient pour de nombreux secteurs industriels comme le transpor t, l’agroalimentaire, l’énergie, l’assainissement… Citons comme exemple la mission réalisée pour la Société Monégasque des Eaux (SME), pour l’étude de validation des capteurs et des points de mesures des réseaux aérauliques de la station d’é puration de 4

Monaco, dans le but de vérifier la ventilation des locaux. Différents besoins ont été exprimés comme l’édition de plans isométriques, le contrôle des différentes chaînes de mesure utilisées sur le site ainsi que les mesures des débits sur les 134 branches du réseau, afin de définir les taux de renouvellement d’air. Enfin, la mission s’est terminée par l’étalonnage des capteurs de pression.


VENTILATION INDUSTRIELLE, UN RÔÔOÖÜL E PRIMORDIAL Dans un autre secteur comme l’agroalimentaire, le CETIAT a réalisé une mission pour Alpina Savoie. Il s’agissait de faire l’audit des installations aérauliques de son site de Chambéry. Pour ce faire, une équipe de trois personnes a effectué des mesures au niveau d’extracteurs, cyclones, centrales de traitement d’air, portes d’accès, points de chauffage, points de rafraîchissement, ainsi que d’autres entrées ou sorties d’air. Ces mesures ont permis de caractériser les débits d’ex t ra c t io n e t l e s d é bit s d’a m e n é e d’air sur l’ensemble de l’usine. Le bilan a montré un fort déficit d’amenée d’air. À l’aide des valeurs de débits mesurées par le CETIAT, Alpina Savoie a pu faire dimensionner une nouvelle centrale de traitement d’air pour compenser ce déficit. Pour atteindre les objectifs donnés par les clients, le CETIAT mobilise ses équipes d’experts (ingénieurs et techniciens) en aéraulique/thermique et calcul numérique. Ils mettent en œuvre, selon le contexte, des tests in situ (installation d’une métrologie «surmesure»), ou des essais sur des bancs dédiés en laboratoire, combinés a ve c des modélisations d’écoulements d’air. La ventilation industrielle se révèle un élément plus qu’important dans la bonne marche des industries car elle répond à des besoins primordiaux comme le confor t et l’hygiène des zones de travail, la protection des personnes mais également le bon fonctionnement des procédés et la qualité des produits. Gageons que l’industrie du futur, qui veut donner toute sa place à l’homme sur son lieu de travail, s’empare de ce sujet. Le CETIAT est déjà en ordre de marche pour cela.

« Nous avons été très satisfaits de la prestation du CETIAT qui nous a transmis son savoir et savoir-faire en matière d’aéraulique. Et ceci dans une ambiance de travail très agréable. » Céline Ivanez, responsable technique SME.

PROGRAMME DES ACTIONS COLLECTIVES 2017 DU GT VENTILATION INDUSTRIELLE ET ASSAINISSEMENT DES ATMOSPHÈRES DE TRAVAIL : • développement d’une méthode d’essais des épurateurs de brouillard d’huile ; • réception et diagnostic des installations de ventilation industrielle ; • mesure de débit des ventilateurs par capteurs intégrés ; • impact de la qualité de l’air extérieur sur la qualité de l’air intérieur ; • caractérisation de nouveaux capteurs de QAI.

Centrifuge à réaction avec inclineur (Source : Ventilateur M18B 7N 1600 de FEVI International)

5


INFORMATIONS

Les dates à retenir Pour plus d’informat ions, consult ez les rubriques Actualités et Agenda sur notre site www.cetiat.fr

6e Congrès Français des Pompes à Chaleur Organisé par l’INPAC (Institut National des Pompes à Chaleur) dont le CETIAT est membre, c e t é vé n e m e nt q ui s e d é ro u l e ra à Pa r is, abordera dif férents sujets : l’amélioration de la performance des pompes à chaleur, l e ur c o up l a g e a ve c d’a ut re s syst è m e s o u d’aut re s s ourc e s d’é n e rgie, l’o ptimis a tio n de leur utilisation dans le bâtiment et l’industrie. Le congrès constitue une occasion incontournable d’informations et d’échanges sur les travaux de recherches menés en France. Programme et inscription sur http://www.cetiat.fr/fr/actualite/agenda.cfm • 19 septembre 2017

18e Congrès International de Métrologie Conjointement organisé avec ENOVA, le CIM rassemble tous les acteurs du monde de la mesure : utilisateurs, experts, laboratoires, fabricants et prestataires. Le congrès présentera également les évolutions des techniques de mesure, les avancées R&D et les applications indust rie lle s. L e CE TIAT y s e ra t rè s a c tif. Programme et inscription sur http://w w w. cim2017.com • D u 19 au 21 septembre 2017

6

Colloque Énergie Industrie Ce collo que national de la per f ormance énergétique dans l’industrie, dont le CETIAT est partenaire, est organisé par l’ADEME. Il a pour objectif de créer un lieu de rencontres entre professionnels et de permettre des échanges et témoignages autour des enjeux de l’énergie dans l’industrie. Lieu : Beffroi Montrouge (92) • Du 25 au 27 septembre 2017

Journée technique «Séchage industriel et efficacité énergétique». Procédé énergivore, le séchage peut faire l’objet d’économies potentiellement importantes lorsqu’il est maîtrisé. Mais il faut une bonne connaissance du produit et du matériel pour l’optimiser. L’objectif de cette journée du CETIAT est de partager les bonnes pratiques et les méthodes, concrètes, pour un séchage plus efficace et plus sobre. Programme et modalités d’inscriptions à télécharger ci-après. Document : SECHAGE_12oct_CETIAT.pdf • 12 octobre 2017

17e Congrès annuel du CETIAT. Se déroulant au Centre de Congrès de la Cité Internationale à Lyon, le congrès annuel du CETIAT est un moment d’échanges et de partages d’expériences ainsi que la présentation des résultats des actions collectives menées en 2017. • 21 – 23 novembre 2017


INFORMATIONS

Actualités •V  isite d’une délégation indienne au CETIAT Dans le cadre d’un projet d’assistance technique en efficacité énergétique réalisé par le CETIAT auprès de l’association d’ingénieurs SEEM (Society of Engineers and Energy Managers) en Inde, le centre technique a accueilli, du 19 au 23 juin, une délégation de 9 partenaires indiens. Composée d’ingénieurs de la SEEM, d’industriels indiens travaillant dans des entreprises agroalimentaires auditées par le CETIAT en 2016, et d’EMC (Energy Management Center), organisme de financement pour des actions en efficacité énergétique, la délégation a rencontré des industriels français, fabricants d’équipements en froid industriel, et a visité des sites industriels agroalimentaires ayant récemment investi dans des installations frigorifiques performantes. Le CETIAT, dans son rôle de Centre Technique, assure l’interface entre industriels français et partenaires indiens, et a donné également une formation de base en froid industriel, en préambule aux visites sur site. Ce study tour a été financé par l’ADEME Paris, service International.

•G  AZPROM au CETIAT GAZPROM, acteur majeur sur le marché mondial du pétrole, de l’extraction, du traitement et du transport du gaz naturel en Russie, a visité le 20 juin dernier – sur l’invitation de ENGIE – quelques plateformes du CETIAT (hygrométrie, anémométrie, débitmétrie gaz). Cette visite a été l’occasion de présenter le CETIAT à des industriels qui verront peut-être une opportunité de partenariat en Europe. • L e rendez-vous de la filière PAC Le 29 juin dernier, une trentaine d’acteurs de la filière des pompes à chaleur s’est réunie au CETIAT à Villeurbanne. Pilotée par le CETIAT en partenariat avec l’ADEME, cette journée a fait état des travaux menés dans le cadre du programme «Pompes à chaleur» (Heat Pumping Technologies) de l’Agence Internationale de l’Énergie (AIE). Ce programme, qui réunit 15 pays, a pour objectif de lancer des projets internationaux de recherche, de développement, de démonstration et de promotion des PAC. Elle a également eu pour objectif de recueillir les besoins en R&D des participants.

7


POUR VOUS FORMER

La formation fait partie intégrante des missions du CETIAT. Aussi, nous avons élaboré plus d’une centaine de stages pour répondre à toutes les attentes des professionnels du génie climatique ainsi que des industriels de tous secteurs. Conçus en tant que modules autonomes, mais complémentaires, nos formations s’adressent à un large public concerné par les domaines de l’aéraulique, de la thermique, de l’acoustique et de la métrologie. Découvrez les stages de 2017.

ÉNERGIES RENOUVELABLES ET MAITRISE DE L’ÉNERGIE • AUDIT DE LA PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE DES SYSTEMES DE POMPAGE : • O BJECTIFS :

- réaliser une mission d’audit et formuler des préconisations afin d’optimiser la performance énergétique d’un système de pompage en environnement industriel complexe ; - expliquer le fonctionnement d’une installation de pompage ; - décrire la méthode d’évaluation de la performance énergétique ; - citer les normes à respecter ; - rédiger un rapport d’audit et les préconisations associées.

• Du 18 au 22 septembre 2017

• ISO 50001 : pilotez et améliorez l’efficacité énergétique de votre organisation : • O BJECTIFS :

-

maîtriser les exigences de la norme ISO 50001 ; optimiser la performance énergétique ; mettre en place un Système de Management de l’Énergie ; identifier les axes d’économie d’énergie.

• Du 14 au 15 septembre 2017

• É NERGIE – connaître le marché de l’électricité et du gaz. • Du 19 au 21 septembre 2017

• C HAUFFE-EAU SOLAIRE INDIVIDUEL- QUALISOL CESI • O BJECTIFS :

- conseiller son client sur les plans techniques, financiers et divers ; - concevoir et dimensionner une installation CESI ; - organiser les points clés de la mise en œuvre et de la mise en service, être capable de les expliquer à son interlocuteur ; - planifier la maintenance de l’exploitation.

• Du 26 au 28 septembre 2017

CLIMATISATION, POMPES A CHALEUR ET THERMODYNAMIQUE • INITIATION AU FROID - NOUVEAU • O BJECTIFS :

- intégrer les mécanismes fondamentaux qui s’opèrent dans les circuits frigorifiques.

• Du 5 au 7 septembre 2017

8


• INITIATION AU CONDITIONNEMENT D’AIR (CDA) - NOUVEAU.. • O BJECTIFS :

- intégrer les mécanismes fondamentaux qui s’opèrent dans les installations de conditionnement d’air (CDA).

• Du 7 au 8 septembre 2017

AERAULIQUE, VENTILATION, FILTRATION • DEPOUSSIERAGE - NOUVEAU • O BJECTIFS :

-p  articiper à la conception d’installations ; - prendre des responsabilités d’exploitation, contrôle, maintenance ; - compléter un acquis de connaissances théoriques par une formation pratique ; - ajouter une base théorique cohérente à une expérience acquise par la pratique. • Du 18 au 22 septembre 2017

ACOUSTIQUE • ACOUSTIQUE – Les bases • O BJECTIFS :

-a  cquérir les notions fondamentales de l’acoustique et le vocabulaire associé ; - identifier les éléments constitutifs d’une chaîne de mesure acoustique ; - mettre en œuvre des mesures de pression acoustique pour déterminer le niveau de puissance acoustique d’une machine. • Du 25 au 26 septembre 2017

• MESURES ACOUSTIQUES • O BJECTIFS :

-a  cquérir les connaissances fondamentales de l’acoustique - identifier les différentes méthodes de détermination de la puissance acoustique de machines et les normes d’essai associées ; - choisir une technique de mesure adaptée à l’environnement d’essai ; - réaliser des mesures pour déterminer le niveau de puissance acoustique de machines ou d’équipements • Du 25 au 28 septembre 2017

CHAUFFAGE, COMBUSTION ET EAU CHAUDE SANITAIRE (ECS) • CHAUDIERES MURALES GAZ – mise en service - NOUVEAU • O BJECTIFS :

- identifier les différents types de chaudières murales ; - installer ces produits dans le respect des préconisations du fabricant ; - assurer la mise en service et les contrôles à effectuer. • Du 12 au 13 septembre 2017

9


POUR VOUS FORMER

• CHAUDIERES MURALES GAZ – entretien et dépannage NOUVEAU • O BJECTIFS :

- r éaliser les opérations réglementaires liées à l’entretien et au contrôle des chaudières alimentées par des combustibles gazeux dont la puissance nominale est comprise entre 4 et 400 kW ; - rédiger une attestation d’entretien ; - dépanner les chaudières murales gaz atmosphériques et à condensation.

BESOIN DE VOUS FORMER ?

• Du 14 au 15 septembre 2017

• T ous les parcours de formation sont accessibles sur notre site www.formation.cetiat.fr

MÉTROLOGIE ET MESURES

• I l donne des informations détaillées sur le contenu des formations et permet de construire votre parcours personnalisé.

• METROLOGIE : outil de la qualité en fabrication • O BJECTIFS :

- fournir des méthodes et outils pratiques et opérationnels en matière de maîtrise du parc d’équipements de l’atelier de fabrication.

•C onsultez la liste des stages

• Du 18 au 22 septembre 2017

inscrivez-vous rapidement

• METROLOGIE – définir et raccorder sa chaîne d’étalonnage interne et vérifier son parc d’instruments • O BJECTIFS :

-m  ettre en place le raccordement et la chaîne d’étalonnage interne de votre entreprise selon le référentiel normatif ; - rédiger vos procédures d’étalonnage, de vérification d’appareils de mesure en tenant compte des normes en vigueur ou sous-traiter vos étalonnages ; - répondre aux exigences normatives de type ISO 9000 ; - faire vivre votre fonction métrologie. • Du 11 au 15 septembre 2017

• D irecteur de la publication : Bernard Brandon • C omité de rédaction : Pierre Claudel – Christophe Debard François Durier – Alain Gévaudan • Rédactrice en chef : Fabienne Tracou • C rédits photos : CETIAT • communication@cetiat.fr • +33 (0)4 72 44 49 00 • Villeurbanne

A L’

F F IC HE

L A L E T T RE D’ INF ORMA T ION DU C E T IA T

10

CETIAT - A l'@ffiche N°72 - juillet 2017  

Newsletter du Centre Technique des Industries Aérauliques et Thermiques - Lettre d'information du CETIAT consacrée à la ventilation industri...

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you