Page 83

FUUUUUU

De Bebealien

On a une règle absolue chez 42 : on ne parle pas de politique. C'est donc pour ça que je vais vous parler de politique. Ouais je fais mon rebelz de bas étage, mais vous allez voir, on va toucher à un sujet qui fait abstraction de toute idéologie et tape sur tous les camps sans discernement. C'est beau l'égalité

D

epuis quelques temps, quand j'allume ma télé et que je tombe sur une quelconque émission où intervient un homme politique, on est totalement noyé sous l'information ou la contre-information indiquant si oui ou non tel ou tel candidat se présentera bien en 2012. Voire même en 2017. Le petit journal avait même fait un sujet amusant dessus, en montrant que pour les vœux pour 2011, la plupart de nos amis politiciens parlaient avant tout de l'année prochaine. A croire qu'ils ont tous sauté dans la DeLorean... Ce qui est surtout énervant, c'est qu'on a l'impression de revenir à la bonne vieille époque de la cour d'école où tout le monde veut être chef, ou bien à l'armée mexicaine qui compte plus de caporaux que de troufions. C'est vrai que c'est cool d'être président, tu bouffes bien et à l'œil, tu fais des voyages tous frais payés dans plein de pays étrangers et c'est toi qui dictes les lois (lecture de 42 obligatoire à l'école, obligation pour toutes les nanas ayant plus de 8/10 en bogossitude de passer dans votre lit…). Mais tout le monde semble oublier que c’est aussi des prérogatives. Comme gérer son pays. Et là, parti au pouvoir comme partis d’opposition, tous sont tellement concentrés sur leurs ambitions et leur petit nombril qu’ils oublient qu’il y a vaguement un

pays à gérer quand même. Du coup on a le droit a un parti au pouvoir occupé à faire réélire son président et qui fait couille molle sur toute tentative de réforme ou de progrès, ce qui va aller en s’accentuant d’ici l’année prochaine. Et de l’autre on a des partis d’opposition qui, plutôt que d’incarner le vrai contrepouvoir qu’ils sont censés être en faisant des propositions différentes, sont trop occupés à se bouffer le nez pour savoir qui va être chef. En plus de ça, je vous passe toute la partie relation entre partis, consistant à dire que “ouin-ouin, le grand là-bas il nous a volé nos idées”, “ouin-ouin, eux c’est des méchants parce qu’ils ne sont pas d’accord avec nous. Du coup on va dire qu’ils tuent des bébés phoques et qu’ils mangent la maman de Bambi”, ou autres “on est contre, on n’a rien à proposer mais par principe, comme c’est un type que je n’aime pas qui propose cette idée, et même si elle permet de soigner le can-

- 83

(42lemag.fr)

-

cer, la faim dans le monde et de traduire instantanément 42 en 92 langues, je suis contre parce que voilà”. Tiens, finalement on n’est pas très éloignés de notre thématique scolaire. Alors oui, on me dira que la vision que j’ai de la politique est simpliste et caricaturale et que les politiciens sont des adultes responsables. Haha. J’ai surtout l’impression de voir une bande de gamins en train de faire le concours de celui qui a la plus longue ou de celui qui a les plus belles billes. Maintenant, si vous cherchez des idées concrètes pour faire avancer le pays, dans un sens ou dans l’autre, passez, y a rien à voir jusqu’à l’année prochaine et ces foutues élections. Et de toute manière, votez pour moi. FUUUUUUUUUUUUUUU 

Bebealien

FUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUU

La minute FUUUUUUUUUU

Magazine 42 - Numero 22  

42, le magazine par, pour sur et dans les geeks

Magazine 42 - Numero 22  

42, le magazine par, pour sur et dans les geeks

Advertisement