Page 64

HISTOIRE DONT VOUS ÊTES LE HÉROS

PORTNAWAK lez-vous tellement fort que vous êtes obligé d’éloigner le téléphone de votre bouche pour éviter qu’il ne sature.  "Mais c’est inadmissible ! Vous n’avez pas le droit de me parler de la sorte"  "Ggnagnagna c’est inadmissible !! Inadmissible toi-même pauvre type ! Qu’est-ce que tu vas faire ? Me virer ! Pour quel motif ? Ohlalalala mondieu c’est terrible on m’empêche de passer des coups de fil à mon fils ! C’est de l’abus de pouvoir et ça peut aller très loin surtout si je décide de vous refaire le postérieur justice prud’hommale style !!"  "Je, je, euh !"  "Il n’y a pas de "je je euh" qui tienne ! A partir de maintenant vous allez m’appeler Monsieur, arrêter de me faire chier et, plus important, tarter la face de votre fils quand il rentrera ce soir pour oser avoir une sonnerie aussi chiatique !!1 Pigé"  "Oui Monsieur, pigé Monsieur !". Vous raccrochez et pour faire bonne figure vous balancez le téléphone à travers la fenêtre ! Cette fois, c’est sûr, vous avez profondément impressionné vos élèves ! Votre légende est en marche. Cela dit, ce n’est pas le moment pour la masturbation intellectuelle, vous avez un cours à assurer, rendez-vous au 21.

- 17 Maintenant que votre classe est à peu près calme, il est grand temps de commencer votre cours. Histoire d’assommer tout le monde, vous avez choisi du costaud, les logarithmes népériens.

Armé d’une craie blanche, vous écrivez le titre de la leçon au tableau : "L’univers incroyable et merveilleux des logarithmes népériens". Une voix s’élève derrière vous :  "Monsieur ! Eh Monsieur !". Un élève dans le fond de la classe agite sa main pour tenter d’attirer votre attention.  "Oui ? Vous avez une envie pressente d’aller vous toucher la nouille aux toilettes c’est ça ?"  "J’avais juste une question, c’est pour qui ce cours ?"  "Euh, pour vous bien sûr, quelle question !"  "Non, c’est pour attendre ! Parce que logarithme népérien pour attendre !! Mouahahahaha"

Toute la classe éclate de rire à l’énoncé

de ce jeu de mot pitoyable, indigne d’un rédacteur de 42. Comme s’il s’agissait d’une sorte de signal, tous les élèves se remettent à faire n’importe quoi. Certains parlent, d’autres se jettent des objets au visage et deux trois fayots font semblant de vous écouter. Décidément, la moindre erreur est fatale avec cette classe, vous devez vite la reprendre en main. Si vous voulez utiliser la technique de la craie, rendez-vous au 4. Si vous voulez surenchérir sur cette blague moisie, rendez-vous au 10. Si vous préférez casser l’élève perturbateur, rendez-vous au 7. Si vous laissez courir et poursuivez comme si de rien n’était, rendez-vous au 3.

- 18 Vous engueuler avec le recteur d’académie lors de votre premier jour de cours vous semble bien trop risqué. Vous tentez de bafouiller deux trois mots d’excuse pour justifier votre méprise mais le stress rend votre plaidoirie confuse. Pour couper court au supplice, vous vous empressez de rendre le téléphone à son propriétaire qui vous observe, l’air goguenard. L’arrachant presque de vos mains, l’élève dit à haute voix "Salut Papa ! Nan mais tu as vu ça ? Quel débile ce prof !". Vous ressentez un profond abattement. En une fraction de seconde, vous avez perdu toute autorité et la classe entière vous observe avec mépris. Votre foi dans l’éducation nationale vient d’être brisée en vol. Vous qui croyiez que cette institution était exempte du favoritisme des

- 64

(42lemag.fr)

-

Magazine 42 - Numero 22  

42, le magazine par, pour sur et dans les geeks

Magazine 42 - Numero 22  

42, le magazine par, pour sur et dans les geeks

Advertisement