Page 24

CRITICAGE DE FILM

CINEMA

Dossier Tron Cuarta y última parte The-new-beginning-of-the-electronic-battle-against-light-and-darkness-abovethe-cloud-computing-that-humans-have-absolutely-nothing-to-fuck-about-it-!

En exclusivité mondial, après les USA évidement, puis le Canada aussi (parce qu’ils sont à côté du producteur), le Japon également (fan de Disney x12), les russes (car faut pas les froisser) … Tron arrivent (enfin) chez nous ! Et le résultat fracassant est … euuh … ben lisez la suite. Tron l’héritage est une production Disney, ce qui sous entend donc qu’elle reste bien dans la ligne directrice de la boite. Là rien de surprenant. Vous le savez depuis quelques temps, c’est l’histoire de Sam qui cherche son père disparu depuis plus de 20 ans. Il fait les 400 coups et emmerde beaucoup

Encom en faisait des hacks par-ci par là. Et comme il est actionnaire majoritaire, on ne peut pas lui dire grandchose. Alan Bradley qui a été évincé de son poste de PDG par le conseil, s’est beaucoup occupé de Sam, comme un second père. Toujours estil que Sam ne l’écoute plus vraiment, et le déclencheur du scénario est le fameux numéro sur le pager d’Alan (ref l’ARG). Le binoclard aide donc le jeune con, et celui-ci parvient à entrer seul dans la matrice … euh pardon sur la grille. De là il combat et fait des courses de light cycles (pour l’action), retrouve son père (pour l’émotion) et sort du jeu (pour finir le film).

“discs of Tron” et par extension Pong. Et surtout la scène des light cycles est ébouriffante !!1 La “chorégraphie” si je puis dire, le montage, tout s’enchaine bien ! C’est magique. On y comprend quelque chose, mais ca va tellement vite que tout ne semble que danger ! Même

3D MegaBlast dans ta gueule CCe film est très beau visuellement ! La 3D effet spéciaux et tout le toutim en néon est incroyable ! Là sur ce coup, c’est une belle claque ! Même si je suis un peu nostalgique du premier, celui-ci est une superbe évolution ! La scène des combats au disque rappelle beaucoup

- 24

(42lemag.fr)

-

si tout cela n’est qu’une allégorie des jeux du cirque des romains, les décors, les plaques de verres aux reflets des néons font irrémédiablement penser au premier film … en mieux ! Pour se différencier du premier film et

Magazine 42 - Numero 22  

42, le magazine par, pour sur et dans les geeks

Magazine 42 - Numero 22  

42, le magazine par, pour sur et dans les geeks

Advertisement