Page 80

LAS NUEVAS FRONTERAS DEL TURISMO

Avant la présente ère touristique globale on pouvait distinguer des types et des mythes qui sont à l’origine du monde du voyage actuel. Le tourisme social a précédé le tourisme consumériste qui, lui-même, a devancé le tourisme élitiste. Ces trois phases de tourisme se déroulent sur un demi siècle et renvoient également à des habitus culturels bien spécifiques. D’un autre côté, l’importance du changement social vient peu à peu bousculer la vision plus classique des « recettes » touristiques. Divers angles de travail et d’approche émergent ainsi au fur et à mesure que les études se produisent et plus encore que la civilisation des loisirs (et du tourisme dit un peu abusivement « pour tous »?) s’étend au-delà des frontières habituelles des séjours de vacances. Quelques exemples des champs de réflexions actuelles: ▪ Dominants/dominés, approche marxiste ou de tendance altermondialiste ▪ Nord/Sud ou Centre/Périphérie ▪ Importance du tourisme comme facteur de changement social et culturel ▪ Travaux sur le patrimoine, naturel et culturel, matériel et immatériel ▪ Liens entre tourisme, et politique: Etat, culture, développement, etc. ▪ Etudes sur le voyageur, le touriste, le migrant… Le problème depuis une dizaine d’années c’est qu’il existe beaucoup d’études qui concernent la gestion de la manne touristique et le fonctionnement de l’industrie touristique..., mais très peu de travaux conséquents qui visent à mieux comprendre les fondements de cette prolifique industrie, ainsi que les effets et les conséquences économiques, sociales, culturelles et politiques. On tend aujourd’hui à distinguer la recherche sur le tourisme (développement, rapport Nord-Sud, etc.) et les études sur le touriste proprement dit. Pourtant, ce dernier – plus divers que jamais - change terriblement ces dernières années, pour le meilleur (touriste solidaire?) comme pour le pire (touriste sexuel?)… Cette situation, où « tourismes» désormais s’écrit au pluriel (du moins est-ce notre opinion), ouvre de nouvelles et belles perspectives de recherches futures, notamment autour de thèmes et de niches à défricher: tourismes alternatifs, extrêmes, de luxe, ou encore le narcotourisme, le tourisme funéraire, le « voyageurisme », l’e-tourisme, etc. L’ère des mobilités qui se nourrit de la mondialisation libérale offre dorénavant un vaste panel d’études pour une nouvelle génération d’étudiants et de chercheurs, mais la marchandisation en cours et la guerre économique qui sévit au cœur même de l’industrie touristique font courir le risque de voir demain (aujourd’hui?) de plus en plus de recherches délaisser le domaine des sciences humaines pour tomber dans les affres du seul discours dominant « efficace », celui qui ne parle que d’économie, de développement et de management… Même si chaque cas, lieu, habitant ou région est évidemment spécifique, il n’est pas sûr que les populations les plus directement concernées par le « développement touristique » sur leurs territoires soient celles qui bénéficient alors de la présence plus ou moins massive de touristes, qu’ils soient d’ailleurs locaux ou internationaux…

80

Explorando las Nuevas Fronteras del Turismo. Perspectivas de la investigación en Turismo  

Documento del Centro de Turismo Científico de la Patagonia, sobre este importante ámbito que combina el turismo y las ciencias en Aysén.

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you