Page 57

LA FORME TRANSMODERNE

ci n’innove pas aujourd’hui et ne continue pas à imprégner les imaginaires et les mentalités de nos contemporains. La baisse des symboliques de l’épreuve dans la conquête de la nature est relayée par les symboliques compétitives qui s’infiltrent de plus en plus dans les sports de nature. Jamais autant qu’actuellement se propagent ces pratiques compétitives autour des trails, des raids, du ski-alpinisme, du VTT… Les innovations dans les raids sont nombreuses que ce soit dans la formulation des règles du jeu, dans la combinaison des pratiques ou l’exploration de nouveaux territoires d’expression. La référence chronométrique n’a d’ailleurs jamais été aussi présente via les bornes interactives que l’on met en place dans l’ascension de cols en montagne. Bien des pratiques modernes historiquement marquées par la symbolique de l’épreuve et du défi, à l’image du ski de randonnée et des pratiques free ride et style, ont été acculturées par la culture compétitive dans cette volonté de poursuivre la « colonisation » des pratiques corporelles de nature (Parlebas, 1986). Seul l’alpinisme résiste à ce mouvement sauf au niveau des nombreuses innovations qui n’arrêtent pas de se produire dans cette culture moderne des sports de nature pour diminuer le poids du matériel, augmenter la sécurité et la fiabilité du matériel ou encore affiner la qualité des matériaux en direction des technologies intelligentes (exemple au sujet des vestimentaires) et décliner de nouvelles gammes de produits. Enfin, les années 1980-2000 ont vu émerger une nouvelle culture produisant une rupture radicale avec la culture moderne dans cette volonté de repenser le rapport à la nature, à soi, à l’institution et aux autres. Jamais un mouvement culturel n’a connu en si peu de temps une telle expansion irradiant sur l’ensemble de la planète nature ses usages, technologies et imaginaires de pratique. Surfer sur la vague, voler dans les airs, jouer avec les éléments aériens… tout devient possible pour glisser, voler et se procurer de multiples vertiges. Les innovations ludiques, commerciales, technologiques ou imaginaires sont en perpétuel mouvement pour produire des micro-univers correspondant aux attentes de ces niches et segments culturels. Une ouverture sociale se produit en direction des jeunes, des femmes, des familles, des handicapés et de différents segments de clientèle en émergence (homosexuels, célibataire, incentive…). Là encore, on peut s’attendre à la production d’innovations remarquables dans les années à venir au niveau des pratiques vertigineuses (vélo, vol, glisse…), des cités ludiques, des cybersports, des évènementiels ou encore au niveau des médiations symboliques proposées. De nouveaux engins, aménagements, formes logistiques ou encore concepts de pratiques émergeront pour produire toujours plus d’interactivités, de sensations et d’expériences sensorielles et sociales en direction d’une utopie du « no limit fun» hyper et postmodernes. Cette forme repose sur quelques principes élémentaires: fragmentation et hybridation des pratiques autour de combinaisons de modalités de pratique, de technologies et d’espaces (Deyres, Mao, 2010); esthétisme et mise en spectacle des pratiques permettant d’entretenir une culture narcissique et sensationnelle. Ces trois formes, ancrées dans trois temps historiques d’émergence, peuvent elles-mêmes se découper en différentes micro-formes dans la manière de proposer

57

Explorando las Nuevas Fronteras del Turismo. Perspectivas de la investigación en Turismo  

Documento del Centro de Turismo Científico de la Patagonia, sobre este importante ámbito que combina el turismo y las ciencias en Aysén.

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you