Page 26

LAS NUEVAS FRONTERAS DEL TURISMO

ment aux populations vivant dans ces territoires. Ce modèle de gestion suppose, entre autres éléments importants, une gouvernance et un renforcement des réseaux socioculturels des communautés elles-mêmes. Le dernier chapitre, « Tourisme et société locale, une gestion intégrée estelle possible? », questionne les changements et les dynamiques induits par la transformation pour le tourisme d'une région et la capacité des communautés locales à prendre part de ces processus. Nous présentons ici des résultats de recherches universitaires et de travaux dits « d’actions participatives », en montrant comment se développent les sciences du tourisme dans la région d'Aysén. Cinq documents structurent ce dernier chapitre. Dans le premier, Mena engage une réflexion sur les implications et les problèmes que pose la relation complexe entre tourisme et patrimoine culturel, soulignant la nécessité fondamentale du renforcement des processus éducatifs et sociaux dans l'appropriation du patrimoine, ceci afin de le protéger et de l’intégrer à la filière touristique. Dans cette ligne de recherche et à partir d'un travail empirique, Boldt, Osorio et Montti, présentent leur action au Cerro Galera, zone rurale proche de la ville de Coyhaique. A partir d’une recherche « action participative » est ainsi appréhendée la gestion de l'accès des communautés locales au tourisme local et régional, basée sur une approche éco-touristique. De son coté, Gale présente les résultats de ses recherches sur les modes de vie locaux et les conditions en place pour affronter les défis du développement du tourisme alternatif. L'auteur aborde les compétences, les aptitudes et les vulnérabilités de ces modes de vie, apportant des perspectives intéressantes pour l'intervention et le soutient actif des communautés locales. Les deux derniers articles de cette section examinent la relation entre l’application de principes éthiques et les échanges culturels liés au tourisme. Szmulewicz et Veloso partagent l’approche éthique qui régit leur travail universitaire et leurs interventions sociales pour son développement. Muñoz, quant à elle, questionne le dialogue interculturel que génère le tourisme, quand il se fonde sur des principes de tolérance ou moraux, tant par les gestionnaires de l'expérience touristique que par les acteurs impliqués dans la mise en œuvre de cette expérience: le visiteur et l'hôte. Le titre choisi, Les Nouvelles Frontières du Tourisme, exprime, d'une part, l'ouverture qu’a signifié le phénomène du tourisme pour des territoires et cultures qui semblaient en dehors de sa sphère d’influence et, d'autre part, les nouvelles relations et mutations sociales, culturelles et économiques, induites par son expansion. Il invite à porter un regard nouveau, multiculturel et interdisciplinaire sur ce phénomène complexe et clé du XXIe siècle qu’est le tourisme. Les nouvelles frontières qui s’annoncent doivent être étudiées si nous souhaitons véritablement faire du développement du tourisme la "grande opportunité" et le moteur de l'innovation ou de la créativité territoriale, tout en comptabilisant l’économie durable, la participation locale active, l'identité et le renforcement de l'environnement naturel et patrimonial.

26

Explorando las Nuevas Fronteras del Turismo. Perspectivas de la investigación en Turismo  

Documento del Centro de Turismo Científico de la Patagonia, sobre este importante ámbito que combina el turismo y las ciencias en Aysén.

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you