Page 163

GESTION TERRITORIALE DANS LA RÉGION DE AYSEN

Cependant, on observe que le flux des voyageurs se situe entre 28 000 et 35 000 visiteurs durant les mois de décembre, janvier, février et mars. L’été austral étant la haute saison touristique et le tourisme hivernal ne dépassant pas 4000 visiteurs (les visites familiales du mois de juillet). Le nombre de personnes en transit durant le reste de l’année, d’avril à septembre, varie de 14 000 à 24 000 voyageurs. Il apparaît ainsi que le nombre de touristes avoisine les 12 500 passagers par mois en été, soit 50 000 à 54 000 touristes par an. Cette valeur est bien en dessous des 150 000 touristes, estimés par le Service National du Tourisme. Cela montre le niveau d’incertitude présent dans l’évaluation du fait touristique. En termes d’équipements et d’infrastructures hôtelières, on observe par commune (tableau 2), une répartition des hébergements directement proportionnelle à la taille des villes et de la population résidente. Tableau 2: Infrastructure hôtelière région d’Aysen en 2002

Source: SERNATUR 2003

Le logement hôtelier n’est pas spécifiquement associé à la demande de services touristiques. Il est à remarquer que pour la commune de Tortel apparaissent trois hébergements seulement, alors que le nombre total des hébergements, non inscrits sur un registre de commerce, est proche de 20. SERNATUR ne prend ainsi en compte qu’une partie des informations, celles inscrites au registre légal du commerce, alors que nous nous trouvons dans l’une des zones les plus sousdéveloppées du pays. Par ailleurs, on observe que la capitale régionale Coyhaique englobe 37 % des hébergements de la région ce qui prouve que c’est une plaque tournante pour le tourisme régional. La difficulté d’évaluer à l’échelle régionale la véritable quantité d’hébergements que comptent les différents villages de la région est grande. Ce même constat s’applique aux autres services touristiques. Un large travail reste à faire en terme d’amélioration des outils d’observation du phénomène touristique. Un autre aspect critique du fait touristique régional est l’existence d’un grand nombre de structures et établissements établis de manière spontanée et informelles. Les municipalités voient dans le tourisme une possibilité économique pour

163

Explorando las Nuevas Fronteras del Turismo. Perspectivas de la investigación en Turismo  

Documento del Centro de Turismo Científico de la Patagonia, sobre este importante ámbito que combina el turismo y las ciencias en Aysén.

Explorando las Nuevas Fronteras del Turismo. Perspectivas de la investigación en Turismo  

Documento del Centro de Turismo Científico de la Patagonia, sobre este importante ámbito que combina el turismo y las ciencias en Aysén.

Advertisement