Issuu on Google+

Pré-requis serveur WordPress Comment tester un environnement pour WordPress ? Une fois le serveur configuré et en place, vous pouvez facilement tester l’environnement avec le script PHP suivant : https://github.com/herewithme/phpwpinfo Il vous permettra de valider tous les points décrits ci­dessous.

Généralités Type d’hébergement Selon l’utilisation de WordPress : ● Classique   : mutualisé (à valider), virtualisé ou dédié ● Multisite      : virtualisé ou dédié

Système d’exploitation Distribution Linux Debian/Ubuntu souhaitée. Architecture 64 bits et langue “anglaise” Dépôt http://www.dotdeb.org/ pour les dernières versions de PHP/MySQL

Serveur HTTP Recommandé : ●     Apache2 ●     Nginx Si Apache2, prévoir les modules : ●     Rewrite ●     Expires ●     Deflate ●     Headers Et autoriser les fichiers .htaccess pour y ajouter les règles de réécriture de l'applicatif. Prévoir une session téléphonique avec l'administrateur système pour la configuration du serveur web pour l'applicatif. Prévoir quelque soit le logiciel utilisé, les optimisations de base pour les performances HTML.


(Compression, expiration, etc.) Nous recommandons très fortement l’installation d’Apache2 en mode WORKER ! PHP doit fonctionner via FastCGI ou FPM. Il est également fortement recommandé d’utiliser suPHP pour ne pas avoir de problèmes de permissions entre les fichiers écris par le serveur HTTP et ceux du FTP.

Serveur PHP Requis : 5.2.x Recommandé : 5.3.x

Module requis : ● ● ● ● ●

GD Curl APC MySQL Mcrypt

Configuration requise ● ● ● ● ● ● ●

safe_mod à off (recommandé, mais non impératif) memory_limit                                      à 128M post_max_size à 32M upload_max_filesize à 32M short_open_tag à off register_globals à off register_long_arrays à off

Configuration de l’extension PHP5­APC ● ●

Modèle de configuration à appliquer : ○ http://plugins.svn.wordpress.org/w3­total­cache/trunk/ini/apc.ini Puis ajuster : apc.shm_size = 32 pour 128M

 Le serveur PHP doit pouvoir envoyer des emails et écrire dans le répertoire d’uploads de WordPress. ●

/var/www/wordpress/wp­content/blogs.dir

/var/www/wordpress/wp­content/uploads

et

Serveur base de données MySQL Requis : 5.0.x


Recommandé : 5.5.x Penser à activer le query_cache de MySQL

Architecture multiserveurs Il est possible d’installer WordPress sur des architectures multiserveurs.

Gestion des fichiers La seule contrainte imposée par WordPress est d’avoir le répertoire d’uploads de WordPress partagé sur l’ensemble des serveurs frontaux. (grâce à un partage NFS ou une copie Rsync...) Par ailleurs, il est fortement conseillé sur une architecture multiserveurs de centraliser le code applicatif sur un serveur SVN et d’utiliser un outil de déploiement (tel que Capistrano) pour effectuer le déploiement sur les serveurs frontaux.

Gestion des bases de données Il est possible de gérer un nombre indéfini de serveurs MySQL, via la technologie de duplication mais également en répartissant les données sur différents serveurs. (Utile pour le multi­site). Il est ainsi possible de définir un serveur de lecture, et un serveur d’écriture.


prerequis-serveur-wordpress