Page 1

CHLINFO N°15 OCTOBRE-NOVEMBRE 2011

CHLINFO N°15

OCTOBRE - NOVEMBRE 2011

Journée Portes Ouvertes à la Maternité G.-D. Charlotte - 25 septembre 2011

Chers patients, chers visiteurs, La politique du CHL s'inscrit dans une volonté et une dynamique d'ouverture de synergies et de collaborations. Année par année, le CHL intensifie ainsi son réseau des filières de soins, d'enseignement et de recherche avec des partenaires privilégiés. Dans ce contexte, le CHL est fier d'annoncer la conclusion récente de deux nouveaux partenariats. - Une convention signée entre le CHL et le réseau HELP permet en effet de formaliser une filière de soins pour les patients traités au CHL afin de coordonner au mieux les soins nécessités. - Le partenariat formalisé entre le CHL et CHNP permet la mise en place d'un service pédopsychiatrique à domicile, et donc une extension de ce qui existe déjà pour les adultes. Vous trouverez plus de détails concernant ces deux nouvelles

conventions à l'intérieur de ce magazine. Egalement à la une de cette édition du CHLInfo, un dossier spécial à l'occasion de la Journée Mondiale du Don d'organes le 17 octobre 2011. Il se veut d'attirer l'attention sur la nécessité du don d'organes étant donné que le nombre d’organes disponible ne suffit pas par rapport au nombre élevé de receveurs d’organes potentiels et renseigne, entre autres, où les personnes intéressées peuvent se procurer un passeport de vie. Portes Ouvertes de la Maternité Le CHL a récemment eu le plaisir d'organiser une journée portes ouvertes afin de faire découvrir au grand public la Maternité G.-D. Charlotte et ses activités concernant différents domaines médico-soignants.

de 250 personnes de se renseigner sur les différentes étapes de la prise en charge du patient grâce à des circuits d'information, des conférences thématiques, ainsi que l'organisation d'ateliers ouverts. Les photos de cet événement sont disponibles à l’intérieur de ce magazine, ainsi que sur Internet, rubrique "Actualités". Inscrivez-vous! Vous pouvez vous inscrire afin de recevoir un exemplaire gratuit du CHLInfo tous les deux mois. Envoyez-nous vos coordonnées à l'adresse e-mail par courriel à feedback@chl.lu ou contactez la cellule communication au 4411-3838. Bonne lecture! La Direction du CHL

Cette 1re journée Portes Ouvertes à la Maternité a connu un grand succès et a permis à plus

CENTRE HOSPITALIER DE LUXEMBOURG


CHLINFO N°15 OCTOBRE-NOVEMBRE 2011

La Journée Portes Ouvertes à la Maternité G.-D. Charlotte en images

Signature de convention de collaboration entre le CHL et le réseau HELP

Le CHL et le réseau d'Aides et de Soins HELP (Croix-Rouge luxembourgeoise, Syrdall Heem, Muselheem) viennent de signer une convention de collaboration, qui renforcera la coopération entre les deux institutions. La collaboration entre le CHL et HELP vise à formaliser une filière de soins pour les patients traités au CHL afin de coordonner au mieux les soins nécessités. Elle contribuera à l'amélioration continue de la qualité de la prise en charge des patients/clients communs et à garantir la continuité des soins. La convention donnera aussi lieu à une amélioration de l'interface entre les intervenants professionnels qui rassurera le patient sur la continuité et la sécurité de sa prise en charge. La mise à disposition d'informations, de matériel, de compé-

tences spécifiques et la coordination des prises en charge seront facilitées pour les deux partenaires.  Après le mot de bienvenue de Monsieur Paul Mousel, Président du Centre Hospitalier de Luxembourg, Monsieur Michel Simonis, membre du conseil d’administration du réseau HELP a remercié le CHL pour la confiance et la possibilité de collaborer plus étroitement avec le CHL. « Les attentes envers cette convention de collaboration sont multiples et s'inscrivent toutes dans un esprit d'optimisation de la prise en charge des clients/patients communs. », ont indiqué Madame Catherine Gapenne, Directrice des Aides et Soins de la Croix-Rouge luxembourgeoise, et Madame Monique Birkel, Directrice des Soins du Centre Hospitalier de Luxembourg.

«Nous nous attendons à ce que l'admission à l'hôpital, respectivement le retour à domicile se déroule de façon organisée, dans les délais optimaux et surtout dans la continuité des soins prodigués. Mais nous envisageons aussi l'échange de compétences, développées dans nos domaines respectifs afin d'augmenter notre potentiel de travail en synergie par rapport à nos missions un peu différentes». Les domaines d'action de la collaboration dans le cadre de la convention seront le suivi du patient ou encore le travail en commun autour de différentes thématiques (les patients gériatriques, les patients en fin de vie, les patients en rééducations gériatriques, le suivi des plaies, etc.).


Accord de collaboration entre le service de pédopsychiatrie du CHL et le CHNP relatif à la mise en place d'un service psychiatrique à domicile

Le CHL (pour son service de pédopsychiatrie) et le Centre Hospitalier Neuro-Psychiatrique (entité Rehaklinik) ont signé récemment une convention de collaboration qui diversifiera et étoffera l’offre de soins pour les enfants et les familles en souffrance face aux pathologies mentales. Le partenariat entre le CHL et le CHNP vise à pouvoir désormais offrir des prestations de soins psychiatriques à domicile (SPAD) de qualité dans la continuité de la prise en charge des enfants suivis par le Service pédopsychiatrique du CHL. «A la demande des parents ou représentants légaux de l’enfant et avec l’accord de l’enfant, les Services des Soins Psychiatriques à Domicile (SPAD) de l’entité « Rehaklinik » peuvent dès à présent prendre en charge les enfants adressés par prescription par des médecins et des thérapeutes du Service de pédopsychiatrie du CHL pour organiser leur suivi à domicile», ont expliqué Madame Brigitte Schmitz, responsable soignante du SPAD, et Madame Monique Birkel, Directrice des Soins du CHL.

«Cette complémentarité entre interventions spécialisées et de proximité offre de nombreux intérêts», a indiqué ensuite le Dr Jean-François Vervier, médecin chef du service de pédopsychiatrie: ‣ «l’accès des familles isolées et vivant des situations de précarité sociale, économique et culturelle aux structures de soins spécialisés, ‣ le maintien de l’enfant dans son environnement familier avec la poursuite d’une prise en charge hospitalière intensive, ‣ la mise en place de mesures d’aides complémentaires adaptées à la réalité quotidienne et à la diversité des problématiques et des modes de vie des familles, ‣ le soutien et le développement des compétences éducatives journalières et des dispositions affectives des parents et de leurs enfants dans le respect des valeurs de vie de la famille, des exigences et du fonctionnement de l’école et de la société, ‣ la prise en charge cohérente, continue et concertée des difficultés relationnelles actuelles dans une perspective de prévention des troubles ultérieurs».

La convention entre le CHNP et le CHL concernant le SPAD et le Service de pédopsychiatrie définit également les modalités pratiques de cette nouvelle collaboration: ‣ la prescription de l’intervention à domicile par le psychiatre référent avec la liberté des parents ou de leurs substituts d’adhérer à la proposition de prise en charge de l’enfant, ‣ l’établissement en commun de stratégies thérapeutiques dans le souci du bien-être et de la sécurité des enfants et de leurs parents ainsi que dans le respect des règles de déontologie professionnelle, ‣ l’information réciproque et l’évaluation régulière de la portée des interventions et de l’adéquation de la poursuite des mesures d’aide avec la famille et les professionnels impliqués. Cette collaboration s’inscrit dans les missions de santé publique du CHNP et du CHL; elle est conforme aux objectifs prônés par le Ministère de la Santé pour le développement de la psychiatrie.

Journées à thème au CHL 14 novembre 2011

Les Journées Thématiques sur l'Obésité: La prise en charge psychologique du patient obèse Mme Françoise MUNSTER de 17h00 à 18h30 dans la salle R1A du CHL (4, rue Barblé, L-1210 Luxembourg)

16 novembre 2011

Urgences ORL dans le sport Conférence présentée par le Dr Dr Keghian organisée dans le cadre des Colloques médicosportifs d'Eich 2011 de 17h00 à 18h00 à la salle de conférence du Centre Médical de la Fondation Norbert Metz (5ème étage) 76, rue d’Eich (N3), L-1460 Luxembourg


CHLINFO N°15 OCTOBRE-NOVEMBRE 2011

Journée mondiale du don d’organes le 17 octobre 2011 Par E. Tasch

Les transplantations d’organes : un don de vie. La transplantation d’organes représente pour un certain nombre de personnes la seule possibilité de survie lorsqu’un organe vital est devenu défaillant à la suite d’une maladie pour laquelle il n’existe pas encore de traitement. Le remplacement de l’organe malade par un organe sain prélevé sur un donneur décédé ou un donneur vivant est la seule solution envisageable si un tel organe compatible peut être trouvé en temps voulu. Lorsqu’une thérapie de substitution existe, la dialyse par exemple dans le cas de l’insuffisance rénale terminale, la transplantation rénale permet l’affranchissement d’une thérapie lourde et contraignante. Le cœur, les poumons, le foie, le pancréas, et les reins sont des organes qui sont couramment transplantés. Au Grand-Duché, une activité de transplantation rénale a existé de 1980 à 2009 au Centre Hospitalier de Luxembourg. Les greffes de tissus : un don de qualité de vie. D’autres maladies détruisent non pas des organes mais l’un ou l’autre tissu de ces personnes. Le pronostic vital n’est pas nécessairement péjoré, mais la qualité de vie de ces patients est parfois considérablement amoindrie. Aujourd’hui, on greffe couramment une multitude de tissus d’origine humaine comme par exemple des cornées, des valves cardiaques, des vaisseaux sanguins, des segments de peau chez les grands brûlés, des os, des tendons, des

fascias, des îlots pancréatiques, des osselets de l’oreille moyenne,… Et nous ne faisons pas mention ici de toutes les composants d’origine sanguine, ni des nombreuses avancées de la médecine de reproduction. La contribution du CHL : une réalité, mais aussi une nécessité. Qui dit transplantation d’organes et greffe de tissus d’origine humaine dit nécessairement aussi prélèvement d’organes et de tissus humains. L’un ne va pas sans l’autre. Le CHL a déjà un long savoir-faire dans ce domaine puisque les premiers prélèvements d’organes y ont été effectués en 1978. Nombreux sont les résidents luxembourgeois qui ont été, ou seront transplantés dans les centres universitaires avoisinants. Par le biais de Luxembourg-Transplant, une asbl affiliée à Eurotransplant, le CHL a très largement contribué à pourvoir des organes. L’allocation aux receveurs respectifs se fait par Eurotransplant, ceci en respectant des critères stricts acceptés par tous les centres qui collaborent avec Eurotransplant. Au fil des années près de 500 organes originaires du Luxembourg ont ainsi été transplantés. Quels sont les besoins ? Les besoins en organes sont assez bien quantifiables, ceux des tissus le sont nettement moins. Les bons résultats des transplantations d’organes sont dus, d’une part aux puissants médicaments immunosuppresseurs (anti rejet) et d’autre part et surtout aux critères d’allocation d’organes très rigoureux aux-

quels les centres de transplantation se plient volontiers dans le cadre du partenariat qu’ils ont avec la Fondation Eurotransplant. Eurotransplant regroupe tous les centres de transplantation des pays suivants : Belgique, PaysBas, Luxembourg, Allemagne, Autriche, Slovénie, Croatie. Les statisticiens y dénombrent 130 patients par millions d’habitants qui sont en attente de transplantation d’organe. Les 3/4 de ces patients sont en attente d’un nouveau rein. Plus de 16 000 personnes sont inscrites sur les listes d’attente d’Eurotransplant. Malheureusement, pas toutes ces personnes pourront bénéficier d’un nouvel organe : seuls 50% des inscrits seront transplantés, d’autres décèderont (4 personnes par jour !), d’autres attendront des années l’organe qui les affranchira de la dialyse. Des durées d’attente de cinq à sept ans ne sont pas une rareté ... Le principe de solidarité La médecine de transplantation, aussi remarquable qu’elle soit, repose sur un merveilleux geste de générosité du donneur d’organes et de sa famille. C’est un geste anonyme et gratuit entre des personnes qui ne se connaissent pas et ne se connaitront jamais. Le CHL prône ce principe de solidarité et vous invite à prendre position. Que vous soyez pour ou contre les prélèvements et transplantations d’organes, l’important c’est d’en parler et de communiquer votre position à votre famille, à vos proches.

Procurez-vous un « passeport de vie » pour y indiquer votre choix! Le passeport de vie » est disponible dans les pharmacies, les cabinets des médecins et dans les administrations communales. Vous pouvez également commander votre Passeport de vie en téléphonant à la Direction de la Santé (Tél. 247- 85569).

CENTRE HOSPITALIER DE LUXEMBOURG


CHLInfo n°15 octobre/novembre 2011  

CHLInfo n°15 octobre/novembre 2011

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you