Issuu on Google+

CHARBUY ) liens B U L L E T I N

M U N I C I P A L

N° 70 É T É

2 0 0 8


INFOS pratiques BON VOYAGE EN TGV !

PISCINE BUCOLIQUE A DEUX PAS D’ICI… Le foyer rural de Pourrain gère bénévolement la piscine de Nantou. Elle est ouverte pendant la saison estivale du lundi au dimanche, de 13h à 19h. Elle offre un coin de détente ombragé, un coin pique-nique et la possibilité de faire des barbecues dans les aménagements prévus à cet effet. Le bassin est sous la surveillance d’un maîtrenageur. Tarifs tout doux : 1,50 € l’entrée ou 11€ la carte pour un nombre d’entrées illimitées dans la saison. Renseignements au 03 86 41 05 72 ou à la mairie de Pourrain.

Pour vos déplacements professionnels, privés ou pour prendre la poudre d’escampette, vous pouvez emprunter le TGV Yonne-Med pour rejoindre, directement ou par correspondance, la plupart des grandes villes du Sud Est de la France. Les nouveaux horaires permettent un aller–retour dans la journée, tout en offrant le temps de faire beaucoup de choses (vous pouvez par exemple être à Lyon de 8h31 à 19h25 en semaine). Du 7 juillet au 22 août les horaires sont plus tardifs ! Petits prix selon le calendrier ! Nouveautés : un retour le vendredi soir et un arrêt à Valence. Consultez le site : www.yonne-tgv.com

L’ECHO DES GENDARMES Le besoin de sécurité compte parmi les attentes les plus pressantes de tout citoyen. L’action des professionnels dans ce domaine repose sur la mise en œuvre de moyens adaptés à la problématique locale. La période des vacances estivales qui se profile est l’occasion pour moi de rappeler que la gendarmerie patrouille de jour comme de nuit dans les communes de sa circonscription. Avant de rejoindre vos lieux de villégiature, faites nous connaître les dates d’inoccupation de vos résidences. Un document d'information édité par la préfecture sera disponible dans vos mairies. Pour ceux qui restent, n’hésitez pas à nous faire

part des mouvements inhabituels de véhicules (relevez les immatriculations) ou de démarcheurs à domicile. Tels les petits ruisseaux qui grossissent les fleuves, les petits renseignements contribuent à l’aboutissement de nos enquêtes. Lieutenant NIMSGERN commandant la brigade d’AUXERRE. Nos coordonnées : Brigade de gendarmerie d’AUXERRE 33 rue des Migraines - 89000 AUXERRE Tél. 03 86 49 53 00

2


SOMMAIRE

LE MOT du maire Le magazine de tous les Charbuysiens, tel a toujours été le leitmotiv de « Liens ». Un journal ouvert sur la commune et ses habitants, dont il se veut le reflet coloré sur papier glacé. Une fenêtre sur les hameaux, sur les gens qui y vivent, y travaillent et nourrissent pour Charbuy la même passion, la même fierté de vivre dans un environnement verdoyant. A travers ses articles, ses rubriques, « Liens » n’a eu de cesse, depuis sa création en 1977, de se faire l’écho de la vie professionnelle, associative ou artistique de ces hommes et de ces femmes ; de les informer sur l’activité culturelle et événementielle de la commune, sur les actions et projets de la municipalité. Année après année, les sujets se sont succédés au gré de l’actualité et des rencontres. Acteurs anonymes de la vie de notre cité comme sportifs, comédiens, chefs d’entreprises, commerçants ou artisans, présidents d’associations ou élus… tous ont enrichi les colonnes de notre journal de leur histoire, de leur action, de leur création, de leur dynamisme avec un seul et même dénominateur commun : Charbuy. C’est ce même dénominateur que je suis fier de partager avec ma nouvelle équipe municipale : Charbuy, notre commune, celle que nous nous sommes engagés à défendre, à faire prospérer, à embellir dans l’intérêt de tous. Comme ces hommes et ces femmes qui ont présenté leur parcours respectif aux lecteurs de « Liens », mes nouveaux collaborateurs élus sont issus de tous les horizons sociaux, professionnels et culturels. Outre leur attachement à Charbuy, ils partagent les mêmes valeurs de compétence, de loyauté, d’honnêteté et de dévouement. Pour les six années à venir, « Liens » restera fidèle à sa vocation, à sa volonté de refléter toutes les forces vives de la commune dans toute la richesse de leur diversité. Au conseil municipal, vous avez choisi, pour faire entendre votre voix, des hommes et des femmes qui vous ressemblent, qui connaissent vos attentes et travailleront, j’en suis sûr, très dur pour y répondre. Pour votre confiance renouvelée, je vous remercie encore une fois de tout cœur. Merci de nous permettre, à mon équipe et à moi-même, de continuer ce changement qui a métamorphosé notre commune et l’a rendue plus belle, plus propre, plus sûre et plus attractive. Oui, « Liens », renouvelé, demeure plus que jamais le magazine de tous les Charbuysiens. De même, je suis fier et honoré d’être, pour les six ans à venir, le maire de tous les Charbuysiens. Gérard Delille, Maire de Charbuy.

2

Infos pratiques • Bon voyage en TGV • L’écho des gendarmes • Piscine bucolique

3

Le mot du maire

4

La vie dans la commune • Le nouveau conseil municipal • Commissions municipales • Délégations • Visite à la gendarmerie • Du changement dans les écoles • Service public ou intérêts privés • État civil

8

La page des écoliers • Les CM2 à Morzine

9

Histoire locale • La Mairie-école a fait peau neuve

10

La vie associative • La Charbuisienne • L’Amitié Charbuysienne • Échange linguistique à Charbuy • Centre de loisirs • L’ESC football • L’AGAM en concert • Croq’Livres

13

Dossiers • A la queue leu leu ... • L’Abeille en danger • Ovnis : de la réalité au mythe • Je vous parle d’un temps

16

A l’affiche • Exposition de peinture • Les Coquinades

Site internet de la commune : www.charbuy.fr Photos de couverture : Concerts de Printemps 2008 des chorales de Charbuy et d’Appoigny

(

Charbuy Liens • Bulletin municipal • ÉTÉ 2008 Département de l’Yonne, canton d’Auxerre-Nord Revue d’information municipale • Reproduction et vente interdites Conception : mairie de Charbuy, 03 86 47 13 10 Directeur de la publication : Gérard Delille - Rédacteur en chef : Magali Soucheleau Maquette et impression : Arts Graphiques 89, 14, avenue Jean-Moulin, 89000 Auxerre Dépôt légal 3e trimestre 2008

3


LA VIE dans la commune LE NOUVEAU CONSEIL MUNICIPAL depuis le 14 mars 2008.

Les élus (De gauche à droite.) En haut : Stéphane Racot, Marie-Claude Pesant, Dominique Valaska, Magali Soucheleau ( 3e adjoint, communication), Ludovic Gatouillat, Gérard Delille (maire), Nadine Chamyk, Daniel Bock, Florence Monvaillier, Christophe Orler, Dominique Briet. En bas : Yves Bénard, Jean-Charles Colin (4e adjoint, vie scolaire et associative), Françoise Moreno, Dany Laveau, Marie-Pierre Nguyen, André Truffaut (5e adjoint, affaires sociales), Patricia Devillez (1ère adjointe, finances et personnel communal), Jean-Pierre Brion (2e adjoint, urbanisme et bâtiments communaux).

COMMISSIONS MUNICIPALES Rôle et Composition • CENTRE COMMUNAL D’ACTION SOCIALE (CCAS) Membres du conseil municipal : M-C. PESANT, N. CHAMYK, A. TRUFFAUT, D. VALASKA, D. BOCK. Membres extérieurs : C. Benoit, M. Damy, G. Butte, E. Lemire, J. Amar.

• COMMUNICATION Gestion des moyens de communication locale, information des habitants (LIENS, COMMUN’ACTIONS, Site : www.charbuy.fr) : M. SOUCHELEAU, L. GATOUILLAT, D. BRIET, C. Collet, D. Noel, Y. Torton.

• URBANISME Examen des demandes de permis de construire et autorisations de travaux, certificats d’urbanisme : F. MORENO, J-P. BRION, A. TRUFFAUT, Y. BENARD, S. RACOT.

• CULTURE Organisation de manifestations ou rencontres culturelles (expositions, bibliothèque) : F. MONVAILLIER, J-P. BRION, N. CHAMYK, M. SOUCHELEAU, D. BRIET.

• AFFAIRES SCOLAIRES, SPORTS, LOISIRS Relations avec les écoles et associations, organisation de manifestations et animations sportives (école multisports) : J-C. COLIN, M-C. PESANT, D. VALASKA, M. SOUCHELEAU, D. BRIET.

• BATIMENTS Suivi des travaux et entretien dans les bâtiments communaux : S. RACOT, Y. BENARD, J-P. BRION, S. Christophe.

4


LA VIE dans la commune • CADRE DE VIE Amélioration de l’environnement communal, fleurissement et embellissement du village (maisons fleuries et illuminées) : P. DEVILLEZ, N. CHAMYK, X. Fouquet, J. Truffaut.

• ATTRIBUTION DES LOGEMENTS COMMUNAUX Choix des locataires : G. DELILLE, P. DEVILLEZ, S. RACOT, A. TRUFFAUT, Y. BENARD, L. GATOUILLAT, J-C. COLIN. • COMMISSION COMMUNALE DES IMPOTS DIRECTS Révision et décision relatives à l’attribution des bases fiscales des impôts locaux : Titulaires / Suppléants Y. BENARD / P. Devillez D. BOCK / G. Ragon D. LAVEAU / P. Tuloup S. DUMONT / J-M. Martire J-P. HAUER / Y. Torton D. TULOUP / G. Butte D. VALASKA / S. Racot M-P. NGUYEN / M. Soucheleau R. DEPARDIEU / A. Truffaut C. AGOGUE / J-C. Colin M-C. PESANT / D. Noel D. BRIET / L. Gatouillat

• VOIRIE & RÉSEAUX Suivi des travaux et entretien des rues et chemins communaux, génie civil (réseau électrique, assainissement, eaux pluviales) : D. VALASKA, J-P. BRION. • SECURITE & ENVIRONNEMENT Sécurité routière, hygiène et sécurité dans les locaux à usage collectif (écoles, salles publiques, etc…) : L. GATOUILLAT, D. BOCK, J-M. Dominczak, G. Fontoin. • ASSOCIATION FONCIÈRE DE REMEMBREMENT (A.F.R.) Suivi des travaux connexes consécutifs au remembrement : G. DELILLE, D. LAVEAU, J-P. BRION, D. Tuloup, P. Trolle, G. Ragon, P. Tuloup, G. Martin, L. Rigollet.

• COMMISSION D’APPEL D’OFFRES Attribution des marchés publics suite à appels d’offres : Titulaires : Y. BENARD, D. BOCK, S. RACOT. Suppléants : P. Devillez, M. Soucheleau, D. Laveau.

• FINANCES Préparation, élaboration et suivi du budget communal. Tous les conseillers.

Membres extérieurs inscrits en italique.

DÉLÉGATIONS • Délégués auprès du Syndicat Intercommunal à Vocation Scolaire de Saint-Georges/Baulche (SIVOS) : Titulaires : L. GATOUILLAT, M. SOUCHELEAU, Suppléantes : F. Monvaillier, M-P. Nguyen.

• Délégués auprès de la Communauté de l’Auxerrois : Titulaire : G. DELILLE. Suppléant : J-P. Brion. • Délégués auprès du Syndicat Intercommunal d’Electrification Rurale (SIER) du Tholon :

• Délégués auprès du Conseil Intercommunal de Sécurité et de Prévention de la Délinquance (CISPD) : G. DELILLE, D. BOCK, J-C. COLIN, L. GATOUILLAT, D. VALASKA, C. Michelon.

Titulaires : G. DELILLE, J-P. BRION. Suppléants : Y. Benard, D. Valaska • Délégués auprès du Syndicat Intercommunal d’Alimentation en Eau Potable (SIAEP) de Charbuy-Fleury :

• Délégués auprès du Comité consultatif des Sapeurs Pompiers volontaires : Titulaires : G. DELILLE, L. GATOUILLAT, Suppléants : F. Moreno, F. Monvaillier.

Titulaires : G. DELILLE, D. BOCK, J-P. BRION, D. VALASKA. Suppléante : D. Briet.

5


LA VIE dans la commune VISITE A LA GENDARMERIE A l’invitation du lieutenant-colonel Jean-Marc DETRE, commandant le groupement de gendarmerie départementale de l’Yonne, 5 anciens et nouveaux conseillers municipaux de Charbuy se sont rendus le 28 mai dernier à la Gendarmerie départementale d’Auxerre, rue des Migraines. Sens - et envoyés au numéro à 10 chiffres des gendarmeries ou par l’intermédiaire du 17 ou du 112, aboutissent au centre opérationnel d’Auxerre. Dans cette salle, travaillent 4 personnes. Ce sont elles qui reçoivent nos appels, de quelque nature que ce soit : appel des voisins lors de bagarres familiales, de tapage nocturne, d’agressions, d’accident, de perte d’un animal... Nous avons eu la preuve que c’est toujours très animé et que les téléphones n’arrêtent pas de sonner. L’opérateur doit alors faire preuve de beaucoup de discernement et de sang-froid pour réagir de façon adaptée et pour envoyer les secours à bon escient ou pour indiquer la marche à suivre. Les opérateurs savent en effet quels sont les gendarmes qui sont déjà en patrouille et leur localisation afin, si nécessaire, de les envoyer sur place rapidement. La personne qui appelle doit toujours être très claire dans ses explications : localisation précise (en faisant attention aux noms de villages qui se prononcent parfois de façon voisine), nombre de personnes impliquées, état de ces personnes...Il faut également être concis, car la ligne ne doit pas être occupée alors qu’il y a peut-être une autre vraie urgence en attente. D’autre part, les plaisanteries ou les appels fantaisistes sont générateurs de perte de temps et d’argent, alors que d’autres personnes peuvent être réellement en danger. Rappelons que tous les appels téléphoniques sont enregistrés.

Dans la présentation générale du lieutenant-colonel Detré, nous avons appris que la gendarmerie s’occupe de 99% du territoire de l’Yonne, ce qui correspond à 78% de la population, et aussi à 56% de la délinquance. Le reste du territoire, qui représente les villes d’Auxerre et de Sens, est supervisé par la Police. Il y a 3 compagnies de gendarmerie dans l’Yonne : Auxerre, Avallon et Sens. 635 personnes dont 3 civils sont employées sur l’Yonne. Elles se répartissent en 13 communautés de brigades territoriales, 2 brigades autonomes, 4 pelotons autoroutiers, 4 brigades motorisées, 1 brigade de recherches spécialisée dans le renseignement et les crimes. Environ 24% de cet effectif (soit environ 150 militaires) travaille à la compagnie d’Auxerre. Les missions principales sont d’assurer la sécurité au quotidien : - 44 % de sécurité générale sous l’autorité du préfet ; - 35 % de police judiciaire sous l’autorité du procureur de la République ; - et 20 % d’autres missions sous l’autorité des chefs militaires hiérarchiques. Nous avons ensuite visité la salle de réception des appels téléphoniques à la gendarmerie : le centre opérationnel. Il faut savoir qu’entre 19h le soir et 8h le matin, les gendarmeries sont fermées et tous les appels téléphoniques, effectués à partir d’un téléphone fixe ou portable - hors d’Auxerre et de

Dominique BRIET

DU CHANGEMENT DANS LES ECOLES C’est une équipe enseignante à moitié renouvelée que nos têtes blondes découvriront en septembre ! Un grand merci à eux, et une bonne continuation… Ils seront remplacés à l’école élémentaire par Nathalie CHRISTOPHE et Bénédicte GUEROULT, et à l’école maternelle, par Myriam AYADI et Sylvie VOILLY déjà présente dans l’établissement, mais titularisée. Rendez-vous dans notre prochain « Liens » pour vous les présenter. Cette prochaine rentrée sera aussi marquée par de nouveaux horaires. Suite aux différentes directives ministérielles, il n’y aura plus classe le samedi matin. Après concertation avec les parents d’élèves, les horaires retenus sont les suivants : 8h30-11h30 et 13h30-16h30. Ainsi, il y aura 2 services au restaurant scolaire, ce qui permettra aux enfants de déjeuner dans une ambiance plus paisible. La garderie péri-scolaire sera dorénavant ouverte de 7h30 à 8h30, puis de 16h30 à 18h30. Pour surveiller les enfants ayant déjà déjeuné ou attendant de le faire, un nouvel agent a été embauché. En conséquence, de nouveaux tarifs seront appliqués : Garderie du matin : 1,60 €, Repas : 3,70 €, Garderie du soir : 2,00 €. L’équipe enseignante dispensera les cours de soutien, pendant 1/2 heure, durant la coupure de la mi-journée. Ludovic GATOUILLAT

Directrice de l’école élémentaire depuis 9 ans, Patricia MILLERET quitte Charbuy pour prendre la direction de l’école Martineau des Chesnez à Auxerre. Michèle PERREAULT, présente depuis 1981 et Alain Nibourel directeur de l’école maternelle depuis 1983, prennent une retraite bien méritée, après toutes ces années au service de nos enfants. Catherine BOYE quitte Charbuy pour une destination beaucoup plus lointaine, puisqu’elle repart vivre à l’autre bout du monde, en Nouvelle-Zélande.

6


LA VIE dans la commune ETAT CIVIL

Naissances • Antonin Désiré David CHERBUIN né le 15 janvier 2008 à AUXERRE • Samuel MOSCATELLI né le 10 avril 2008 à AUXERRE • Gauthier Julien Bernard BONAMY né le 18 avril 2008 à AUXERRE • Mathias LOIZEAU né le 20 avril 2008 à AUXERRE • Clément Jean Raoul GUENET né le 09 mai 2008 à AUXERRE • Aaron Henri Jean-Pierre BRION-SEZOR né le 29 mai 2008 à AUXERRE

• Chrystelle YON avec Benoît Arnaud TORCHEBOEUF le 10 mai 2008 • Delphine Chantal Simone PORTAL avec Gilles DESMOULINS le 10 mai 2008 • Tiffany Véronique Claude COLLET avec Julien Henri Robert ROYER le 31 mai 2008 • Claire-Marie Madeleine Simone GOUNOT avec Jacques Nicolas Raymond BERTHEAU le 31 mai 2008 • Edwige GAGNARD avec Bruno Pierre Marie Victor CHAMPIGNEULLE le 7 juin 2008 • Myriam Marie Madeleine NICOLETTI avec Stéphane Roger André JOLY le 7 juin 2008

Mariages

Décès

• Virginie Céline DEHARBE avec Mickaël HOUDRE le 22 septembre 2007 • Christelle Marie Véronique JOINNAULT avec David ANCEL le 22 mars 2008 • Pauline ROUGE avec Arnaud Benoît Julien BODY le 03 mai 2008

• Anne-Marie Marcelle TUNGNAUD épouse PIGEONNAT, le 15 janvier 2008 à CHARBUY • Simone Marie ROLLINAT veuve SORROSAL, le 12 février 2008 à JOIGNY • Robert Henri LORDONNOIS, le 16 mai 2008 à AUXERRE

SERVICE PUBLIC OU INTERETS PRIVES ? En mars dernier, notre bureau de Poste devenait une agence postale communale. Puis, suite à une enquête publique, les horaires d’ouverture viennent d’être modifiés pour répondre aux exigences du plus grand nombre. Nous vous proposons un petit éclaircissement de la situation économique actuelle de La Poste pour mieux comprendre ce qui se passe dans notre village. plus concurrentiel. En théorie, à Charbuy, nous sommes partis pour un partenariat Poste-Commune de 9 ans. Néanmoins, dès l’an prochain, l’ensemble des services du courrier sera ouvert à la concurrence. Si c’est un avantage pour les villes, cela risque de fragiliser davantage les agences postales les moins productives. Ainsi, chacun d’entre nous doit, autant que possible, aller à l’agence postale de Charbuy afin de la rentabiliser au maximum. Alors mobilisons-nous ! Et vivent les services de proximité ! Nouveaux horaires d’ouverture, depuis le 1er juillet : de 10h00 à 12h30, du lundi au samedi. Tél. 03 86 47 02 27. Agnès et Jean Michel vous proposent les services de petits courriers, colis et les opérations bancaires d’un montant de 300 € maximum. Un conseiller bancaire de l’agence de St-Georges peut, sur votre demande, se déplacer pour des rendez-vous sur place, à Charbuy.

Le temps où La Poste était une entreprise d’Etat, un service public, est bel et bien révolu ! La Poste, sous sa forme actuelle d’exploitant autonome de Droit Public, existe depuis 1991. Elle exerce ses activités (courrier, colis, services financiers) dans le cadre d’un contrat de Plan avec l’Etat. La Poste remplit des missions d’intérêt général et exerce des activités concurrentielles. Là est le paradoxe : ancien service public d’Etat, La Poste se trouve depuis 1991, dans une situation peu confortable ; elle doit à la fois fournir un service universel postal très coûteux (à tous les usagers, de manière permanente et sur l’ensemble du territoire), et rendre des comptes à des actionnaires attentifs à l’évolution des marges. C’est pour répondre à cette double exigence que La Poste s’adapte en proposant des partenariats avec d’autres services, des acteurs économiques ou, comme à Charbuy, avec les collectivités locales. Les zones rurales comme la nôtre sont victimes de cette course à la rentabilité, pourtant rendue nécessaire pour que l’entreprise puisse survivre dans un environnement de plus en

Magali SOUCHELEAU

7


LA PAGE des écoliers LES CM2 à MORZINE

Notre chalet : le grand Nant Nous avons été accueillis par Arlette, Xavier et Evelyne qui étaient très gentils. La nourriture était délicieuse, les chambres, plutôt bien. Nous dormions au 2ème étage. Le chalet était à côté d’un torrent nommé le Nant. (Frédéric-AlexisClément)

L’animateur Notre animateur s’appelait Cédric. Il nous concoctait des veillées rigolotes le soir. Il nous donnait des conseils. Il était gentil et amusant. (Robin-Léna)

Au ski

Les veillées

On a fait 12h de ski cette semaine. La neige n’était pas très bonne ; c’était soit de la glace soit de la neige molle et parfois de l’eau… Nous avions trois moniteurs : Jean-Claude, François et Aleski. Ils nous ont fait prendre des pistes bleues et quelques bosses. On a appris à faire du chasse-neige et à skier parallèle. On a tous eu une médaille. (Cédric-Thomas)

Lundi, notre animateur nous a résumé la semaine et on a appris les règles du chalet. Mardi, nous avons fait un jeu de mimes, c’était un peu dur mais amusant. Mercredi, nous avons fait plusieurs jeux musicaux et on a chanté ; c’était génial. Jeudi, on a fait la boum ; on a dansé la macarena, las Ketchup, de la tektonik et des slows. On s’est bien amusé. (Léa-Manon-Solène)

Les remontées mécaniques Tous les matins, nous avons pris les télécabines. Il y avait souvent du monde. Un jour nous sommes redescendus dans un téléphérique à 20 places. Avec les moniteurs, nous avons pris les télésièges. Nous étions 4 personnes et il fallait baisser le gardecorps pour ne pas tomber : nous avons eu peur la première fois. Le premier jour nous avons pris une maincourante : c’est un câble que l’on attrape et qui nous permet de remonter les pentes. (Emilie-Solenn)

Voyages A l’aller nous sommes partis à 6h du matin. Dans le car, il y avait déjà la classe de Bassou et Cédric, notre animateur. Le trajet nous a paru long, malgré deux arrêts et un film. Nous sommes passés sur l’autoroute des Titans près de Genève. On est enfin arrivé vers 12h30 à Morzine. Au retour, le voyage nous a semblé moins long. Dans le car, certains ont dormi, d’autres ont fait des jeux. Nous sommes arrivés vers 19h30, contents de retrouver nos familles. (Alexis)

Sur les traîneaux Mercredi matin, nous avons fait du chien de traîneaux : il y avait des Huskys, des Malamutes et un Berger des Pyrénées. Il neigeait beaucoup. Nous étions à 2 par traîneau et on avait peur. Les chiens faisaient leurs besoins partout. Après une longue descente, tirés par les chiens, nous sommes remontés : nous étions très fatigués mais ce fut une expérience inoubliable.

Quelques anecdotes • Chute à trois : Alexis skiait et Julia, une fille de Bassou, l’a percuté. Je suis arrivée derrière et j’ai foncé dans les deux car je n’ai pas pu les éviter. On avait les skis emmêlés. (Léa) • En arrière : Valentin de Bassou n’arrivait pas à tenir debout quand tout à coup il s’est mis à reculer en arrière à toute vitesse. (William) • Danse : j’ai bien ri lorsque Cédric dansait la tektonik au réfectoire. (Chloé) • Sur le télésiège : Thomas, Alexis et moi descendions du télésiège lorsqu’ils m’ont coupé la route ; tous par terre. (Alexis) • Dans la valise : Clément, dans sa chambre, n’avait pas vu une valise au sol. Il a shooté dedans et il est tombé à l’intérieur. (Emilie) • Chute en image : Devinez quel champion de CM2 sait faire le grand écart à skis ? Un grand merci à nos accompagnateurs : Florence, Jean-Michel et à Franck, notre chauffeur.

(Célia-Tristan)

8


HISTOIRE locale LA MAIRIE-ECOLE A FAIT PEAU NEUVE… Depuis quelques mois, la commune peut s’enorgueillir d’une mairie-école, dotée d’un nouveau secrétariat et rénovée par un ravalement réunifiant l’aspect du bâtiment principal et des annexes (salle informatique et autres), autour d’une cour d’école aplanie, s’ouvrant sur une entrée remodelée. Bonne occasion de faire un court historique du lieu.

La Mairie-école : Hier, en 1909 : on aperçoit le mur de séparation. Aujourd’hui, après les travaux de rénovation.

La première école de garçons ouvrit le 14 septembre

les jardins séparés des deux écoles, à l’arrière du bâti-

1855 ; celle des filles, le 4 octobre de la même année.

ment. Avec le temps, comme dans toutes les écoles de

Il y avait alors une seule classe par école.

France, la mixité apparut et le mur entre les deux cours fut abattu.

En 1880, l’effectif étant de 95 garçons et 99 filles, le préfet fit savoir au maire qu’il fallait dédoubler les clas-

Au premier étage, une salle de conseil spacieuse et

ses. Des transformations du bâtiment seront faites en

claire, fut créée. Elle existe toujours. De chaque côté

1883 : chaque salle de classe devait avoir une superfi-

de cette salle étaient situés les appartements des ins-

cie minimale de 35 m2 et être dotée d’une entrée propre.

tituteurs et des instituteurs adjoints. Au cours du temps, ces appartements furent transformés en secré-

Quelques années plus tard, le Conseil décida l’agran-

tariat de mairie, le premier sous la mandature de

dissement du bâtiment. Commencés en août 1908,

Georges Bonnerue. Devenu trop exigu et ne permet-

les travaux furent terminés le 15 juillet 1909 et donnèrent,

tant pas un bon accueil du public, le secrétariat vient

à peu de chose près, le bâtiment que nous connaissons actuellement. Il fut inauguré en très grande pompe, le

d’être transféré dans le second appartement, entière-

dimanche 22 août 1909, par le préfet, le sénateur

ment remodelé

Bienvenu Martin et le député Milliaux, accueillis par le

fonctionnels, accueillants et convenant mieux à une

maire de l’époque Gustave Rigollet : cortège en fanfare

commune comme la nôtre en plein développement.

dans les rues du village, visite des locaux, allocutions

Ces travaux d’aménagement du nouveau secrétariat

de circonstance et banquet pantagruélique de 173

ont été complétés par un ravalement complet du

couverts !

bâtiment principal et des annexes, dans le cadre de

pour donner les locaux actuels,

l’opération cœur de village. Les locaux scolaires comprenaient au rez-de-chausAu fronton de la mairie-école, on peut voir une horloge

sée, deux classes à droite pour les garçons et deux classes à gauche pour les filles. Filles et garçons dis-

publique, fournie en 1909, par la maison Odobey

posaient de cours séparées par un mur. Garçons et

Cadet de Morez, dans le Jura. Dommage qu’elle ne

filles recevaient un enseignement agricole (agriculture,

marque plus les heures…

horticulture), théorique et pratique, qui se donnait dans

Denise NOËL

9


LA VIE associative LA CHARBUISIENNE En plus de ses animations traditionnelles, la randonnée pédestre du 1er mai, deux bourses aux plantes (au printemps et à l'automne), la gymnastique hebdomadaire pour les adultes, La Charbuisienne propose, depuis 2007, une activité pour les enfants de 3 à 6 ans : la baby-gym. Les bambins se retrouvent avec Flavie, leur monitrice, à la salle des fêtes, chaque mardi de 17h15 à 18 heures pour des exercices moteurs variés et ludiques. L'association vient de se doter, pour eux, de matériel spécialisé. Le groupe est limité à 12 enfants pour des raisons évidentes de sécurité et d'efficacité. En septembre, des affiches indiqueront la date de reprise de la baby-gym. Les inscriptions se feront sur place, lors de la première séance.

Geneviève JUSSOT-CHATELAIN

L’AMITIE CHARBUYSIENNE Le concours départemental de pétanque des Aînés Ruraux s’est tenu à Charbuy le jeudi 15 mai 2008. 23 équipes se sont rencontrées sous la pluie. Pour la 3e fois consécutive, Charbuy a gagné. Le challenge du Président départemental est donc attribué définitivement à Charbuy. L’équipe gagnante est qualifiée pour le National. Les 5 équipes suivantes ont été qualifiées pour le Régional qui a eu lieu à Charbuy le 12 juin 2008. Pour la première fois, la société de chasse, présidée par M. Deshayes, s’est jointe à nous pour organiser un repas champêtre, en toute simplicité, à l’occasion de la St Médard. Pour garder la forme (après 50 ans), inscrivez-vous au cours de Gym Douce au foyer, tous les mardis de 18 à 19h, hors vacances scolaires. Prochaines manifestations : • Le 5 Juillet 2008 : concours de pétanque en doublette ouvert à tous. Lots à tous. • Voyage de 2 jours au Carrousel de Saumur les 19 et 20 juillet. • Repas champêtre le jeudi 31 juillet.

Georges FONTOIN et Jeannine MATHIOT

UNE PREMIERE.... ECHANGE LINGUISTIQUE A CHARBUY, GRACE AU JUMELAGE Au mois de février dernier, Léa Morales (10 ans, Charbuysienne) a été invitée au collège de Johanna Meyer (11 ans, jeune allemande de Serrig) où elle a pu se familiariser avec la langue et le style de vie scolaire. Le 24 mars, Johanna est venue à Charbuy participer aux cours de la classe de CM2 pendant une semaine. Elle apprend déjà le français depuis septembre. Les échanges entre les élèves ont été riches en amitié et une complicité s'est rapidement installée. Merci à la directrice, Mme Milleret et à Mme Cuisinier, enseignante au CM2, pour avoir accueilli Johanna qui est repartie ravie, avec des dessins, souvenirs des élèves de la classe. Cette expérience a été tellement bénéfique qu'il serait dommage de ne pas la renouveler avec d'autres enfants ! Françoise MORALES

10


LA VIE associative LES MOUSTIX L’association gère le C.L.S.H. (Centre de Loisirs Sans Hébergement) de Charbuy. Des animateurs motivés accompagnent les enfants tout au long de journées rythmées par l’accueil, les activités (sportives, créatives, ludiques, culturelles, culinaires… mais aussi des sorties, des fêtes..), les repas, les moments de repos… L’ambiance y est à la fois familiale et sécurisante. Le centre de loisirs accueille les enfants de 3 à 12 ans scolarisés, de 7h30 à 18h30, du lundi au vendredi pendant les vacances scolaires. Le nombre de places disponibles est limité, conformément à la réglementation en vigueur (soit proportionnellement au personnel d’encadrement). C’est pourquoi il est très vivement conseillé de réserver à l’avance.

Trois séances auront lieu le vendredi : de 16h45 à 17h45 pour le groupe des 6/8 ans, de 17h45 à 18h45 pour les 9/12 ans et une nouveauté cette année : de 18h45 à 19h45 pour les adolescents ! L’E.M.S. reprendra ses activités le vendredi 12 septembre 2008. Pensez à vous inscrire !

Le centre de loisirs c’est aussi : Une école multisports (E.M.S.), lieu d’initiation aux différentes activités sportives destinées aux enfants du cycle primaire. Les activités sont multiformes, sans spécialisation et sans priorité, permettant à chacun de découvrir différentes disciplines et de choisir celle qui lui convient. C’est à travers différents cycles, basés sur des thèmes tels que les sports de raquette, d’opposition, le roller ou encore les sports collectifs, que se déroule chaque nouvelle saison de découverte et d’initiation. Soutenue par la commune, et en partenariat avec le Conseil Général de l’Yonne, l’E.M.S. respecte la charte de qualité des écoles multisports de l’Yonne.

Mais aussi : Un groupe d’adolescents qui vont vous en dire plus … La sortie accro branche ; « j’étais la plus jeune du groupe et j’avais le vertige. Nous avons eu une petite formation pour les harnais, puis nous sommes partis grimper d’arbre en arbre avec des tyroliennes de plus en plus grandes. J’ai réussi à tout faire comme les autres. Je suis très fière de cette journée où j’ai réussi à vaincre mes peurs. Merci à Lucie qui m’a donné confiance en moi.» Laura Disneyland ; « nous avons fait une sortie, au cours d’une journée ensoleillée. Nous étions accompagnés d’animateurs sympathiques avec qui nous avons pu profiter de nos bons moments, en sécurité et librement. C’était inoubliable : ces batailles d’eau, ces manèges, le repas et surtout la bonne humeur ! » Amélie Tous nos documents d’inscription (C.L.S.H., E.M.S., et les adolescents), ainsi que les plannings d’activités sont disponibles sur le site : www.charbuy.fr L’équipe du bureau reste à votre entière disposition. Pour tous renseignements, vous pouvez contacter Carine Michelon au : 06 33 96 57 82. Carine MICHELON

Fêtes des écoles multisports : le gyrobulle

L’ETOILE SPORTIVE CHARBUYSIENNE DE FOOTBALL Une année foot s’achève, la saison ��coulée a été bien occupée pour tous les footballeurs et les footballeuses. Le club rassemble 6 équipes (débutants, poussins, benjamins,

Inscriptions pour la saison 2008/2009 dès le 3/09 au stade

moins de 13 ans, futsall et une équipe féminine, formées en

Raymond Ancel, de Charbuy. Les adultes qui souhaitent s’in-

fonction de l’âge (de 6 à 75 ans) et du sexe. Cette année, les

vestir dans le club, comme éducateur par exemple, sont les

poussins ont été finalistes du challenge du Conseil Général, dis-

bienvenus !

puté par 144 équipes !

Salutations sportives ! François MARTIN

Activités variées : concours de pétanque, loto, calendriers,

03 86 47 17 56

sorties, fête du foot en juin…

11


LA VIE associative L’AGAM EN CONCERT Ce 14 juin, pour son traditionnel concert de fin d’année, l’AGAM accueillait en l’Eglise de Charbuy les choristes d’Appoigny et notre chorale Mélodyon avec un intermède instrumental par de jeunes élèves de l’école de musique. Véronique et Vincent, les deux jeunes et talentueux chefs de chœur, ont pu nous montrer un large éventail de leurs travaux de l’année. Véronique nous a ainsi présenté un chœur de femmes interprétant un émouvant Ave Maris Stella. Bravo à Léa, Thaïs, Manon, Nina, Romain et Lucie, jeunes élèves de l’école de musique, pour un intermède instrumental particulièrement apprécié. Pour sa part, et après un programme gospel en 2007 très réussi, Vincent Maire, le chef de chœur a bâti son répertoire 2008 à partir des musiques de la Renaissance et du XIXe siècle. C’est un concert composé de chants de ces époques, ponctué de chansons contemporaines et de chants populaires que les choristes, accompagnés par Thierry aux percus-

sions, ont proposé à un public ravi et enthousiaste. Moment fort de cette soirée : Julien, jeune ténor, faisant résonner sa voix bien haut dans le chœur de l’Eglise avec son interprétation du «Panis angelicus» de César Franck. Les musiciens et chanteurs de l’AGAM souhaitent vous retrouver tout au long de l’année à l’occasion des concerts de Noël et de printemps, et lors des auditions trimestrielles de nos jeunes musiciens pour partager des moments de détente et de convivialité. Les cours de musique et chant reprendront le 15 septembre. A noter : reprise de la chorale enfants. Patrice BOURGEOIS

CROQ’LIVRES EN 2008 Une association qui fait beaucoup pour permettre au plus grand nombre de lire des livres, des revues, ou écouter des CD, pour tous les âges et tous les goûts et qui participe à la vie culturelle de la commune…

D’où viennent les livres et CD proposés ?

Après six années passées au poste de présidente, Monique Damy a cédé la place à Claudine Benoit et, Dominique Briet, nouvellement élue au Conseil Municipal, a transmis la trésorerie à Annick Delacroix. Mais, ces ex-responsables de l’association n’en restent pas moins très impliquées dans le fonctionnement de Croq’Livres et c’est tant mieux, car nous avons toujours besoin de leur expérience et de leurs compétences. Cette année, notre petit groupe, renforcé par la présence de trois nouvelles recrues arrive à quatorze. Que des femmes ! Eh oui, depuis la disparition du regretté Robert Carré, les messieurs boudent, même si la bibliothèque accueille beaucoup de fidèles lecteurs…

Chaque année, avec la dotation reçue de la mairie nous achetons de nouveaux livres. Et régulièrement de généreux donateurs nous transmettent des ouvrages de qualité. De plus, tous les quatre mois, la Bibliothèque Départementale de l’Yonne (BDY) nous prête livres et CD, nous permettant encore de renouveler, d’actualiser notre stock, sans compter les revues auxquelles Croq’Livres est abonnée.

Des animations culturelles sont régulièrement proposées.

Croq’Livres qu’est-ce que c’est ? Des bénévoles dynamiques, retraitées ou encore en activité, qui, avec Carine Michelon, employée par la mairie de Charbuy, et à temps partiel pour la bibliothèque municipale, assurent la gestion et l’animation de ce lieu.

En 2007, beaucoup de réalisations… Pour l’heure, même si nous devons engranger les nombreux dons récemment reçus, plusieurs expositions temporaires sont en préparation (les insectes pollinisateurs, la galalithe, « les poilus »…) et peut-être un spectacle ?

Croq’Livres pourquoi, pour qui ? Pour donner envie de lire aux jeunes Charbuysiens, un accueil des classes maternelles et primaires permet toutes les semaines à des enfants de CM2 de lire à voix haute des livres aux enfants de maternelle, qui peuvent égales après contrôle lon ub do s de 1• Élimination ment manipuler les jolis ilme oix du de données, ch albums. Tous les 15 jours, dans notre base les élèves de primaire vienyage. tto ne et ire pla leur exem nent aussi emprunter des re. tai en r d’inv ent dans le cahie livres à la bibliothèque. 2 • Enregistrem barres. à Pour les lecteurs de tous de Co : ge 3 • Étiqueta âges, nous assurons le , B AUT(eur), etc. ur) T(e AU R les mp 4 • Cotation : exe fonctionnement d’une l’ordinateur. registrement dans bibliothèque de prêts, en 5 • Catalogage, en proposant beaucoup de livre. 6 • Couverture du beaux livres et des CD . de musique ! 7 • Mise en rayon

Le chemin dounlivre reçu en d

Une bibliothèque de proximité, de qualité : Horaires : - Lundi de 16h30 à 17h30 - Mercredi de 10 à 12h et de 15 à 18h - Samedi de 15 à 18h Fermée du 1er au 24 août Tarif annuel : 6 € en individuel ou 10 € par famille, Plus d’informations, sur le site http://www.charbuy.fr, rubrique associations. Marie-Thérèse MAUNOURY

12


DOSSIERS A, A, A LA QUEUE-LEU-LEU..... LES CHENILLES PROCESSIONNAIRES DU PIN DESCENDENT PARMI NOUS ! Un mercredi après-midi de la mi-avril, mes deux petits-enfants rentrent à la maison au bout de trois quarts d'heure de silence. Manifestement, ils rentrent ravis et excités mais ne tiennent plus en place ! Les mains démangent, mais aussi le cou ! Ils se sont amusés à « construire une petite maison et à donner à manger à des petites chenilles qui semblaient faire la farandole ».... Les chenilles processionnaires du pin étaient descendues de leur arbre et quittaient définitivement leur cocon collectif pour aller s'enfouir toutes ensemble dans un sol meuble et bien ensoleillé où elles allaient se transformer en chrysalides individuelles.

Et puis, le printemps revient. Elles redescendent à la queueleu-leu....procession qui peut durer jusqu'à 5 jours, sans manger, et d'ailleurs c'en est fini pour elles car lorsqu'elles seront métamorphosées en papillons, elles seront préoccupées à s'accoupler et à chercher, pour les femelles, un support comestible pour leurs petits qu'elles ne connaîtront pas. Quant aux mâles, c'en est fini aussi pour eux, car leur vie s'est arrêtée après la procréation ! Cinq colonies sur un seul pin de 20 ans, et c'est un pin qui végéte, s'affaiblit et devient la cible des insectes recycleurs. Donc, pensez à veiller sur lui si vous tenez à sa santé et à la santé des résineux environnants mais aussi à la vôtre et à celle de votre famille ! Les poils des chenilles sont très urticants. Si elles se sentent agressées, les chenilles libèrent comme autant de petits harpons contenant une substance très irritante. Et si vous vous trouvez dehors, à proximité d'un cocon qui s'ouvre pour libérer ses habitantes, vous vous exposez aussi aux démangeaisons qui ont pour effet de casser les poils qui libèrent alors le venin sous la peau ! Les dommages peuvent s'aggraver en cas d'atteinte oculaire ou respiratoire, d'allergie ou d'atteintes répétées. Il faut alors absolument consulter un médecin.

Lorsqu'on sait que de chaque chrysalide émergera en juilletaoût un papillon, (autant de mâles que de femelles...Ah que la nature est bien faite !) qui après l'accouplement, pondra discrètement 200 œufs sur deux aiguilles de votre résineux en ayant soin de bien les recouvrir de ses écailles pour les camoufler et éviter que le vent ne les dissémine sur d'autres plantes non comestibles pour ses petits....

Il est conseillé de se débarrasser rapidement et au bon moment des cocons, mais à condition de s'accoutrer d'une

Et les rejetons resteront discrets, ne sortant de leur petit abri que la nuit pour aller manger du pin, sous forme d'aiguilles, plus accessibles aux petites mandibules.

tenue d'apiculteur avec gants et lunettes étanches, pour procéder à la section du cocon avec un échenilloir, puis de le brûler. Attention, le cocon est très résistant et protège bien les chenilles serrées en son cœur, même dans un feu d'enfer ! Monique STUMPF

L'hiver approchant, les deux cents petites chenilles devenues grandes, construisent leur gros cocon collectif sur un rameau bien exposé aux rayons du soleil. Elles savent exploiter l'énergie solaire car, avec sa double paroi de soie, la température du cocon atteindra 20 °C de plus qu'à l'extérieur !

Photos sources : chenilles : wikipedia ; papillons : biosani sensoconum ; cocon : lesraidsforumchezalice ;

13


DOSSIERS L’ABEILLE EN DANGER : QUE FAIRE ? L’abeille fait partie de la famille des insectes pollinisateurs, qui assurent la reproduction de nombreuses plantes. Sans eux, pas de fruits, pas de graines ! Beaucoup d’arbres fruitiers ont besoin des abeilles pour faire leurs fruits : pommiers, poiriers, cerisiers. Mais aussi les fraises, cassis, groseilles, courgettes, potirons, concombres…. Or, à l’heure actuelle, les abeilles vont mal car elles sont confrontées à de nombreux problèmes : varroas (genre d'acariens parasites des abeilles), pesticides, raréfaction de la flore sauvage… Face à cette situation préoccupante, qu’est-il possible de faire quand on possède un jardin, aussi petit soit-il ? • Vous pouvez semer un petit carré de fleurs sauvages, un coin de prairie fleurie : coquelicots, bleuets, bourraches, roses trémières, trèfle blanc, pissenlits, …les abeilles en raffolent ! Vous pourrez tondre cet espace une fois qu’il sera défleuri. • Vous pouvez également créer un massif de plantes vivaces aromatiques : lavande, thym, romarin, sauge, hysope… • Privilégiez certains arbustes pour créer une haie : épine-vinette, mahonia, cornouiller, cotonéaster, aubépine, symphorine, chèvrefeuille, viorne, noisetier, buisson ardent, érable champêtre, lierre… • Veillez à ne pas utiliser de produits chimiques : insecticides, fongicides, herbicides, qui sont la cause de nombreux dégâts sur les abeilles. Au printemps il peut arriver qu’un essaim se pose dans votre jardin, ou derrière vos volets (mois de mai et juin en particulier). Pas de panique ! Sachez que lorsque un essaim est à la recherche d’un lieu pour s’installer, les abeilles ne sont pas agressives. Un apiculteur du village peut venir les chercher pour les mettre en ruche. N’employez surtout pas de bombe insecticide pour détruire cet essaim : les abeilles sont des insectes à protéger ! Céline LOCQUEVILLE

DE LA REALITE AU MYTHE : “ 50 ANS DE MANIFESTATIONS OVNI DANS L’YONNE ” Peut-être avez-vous eu la chance d’être les témoins de phénomènes étranges et qui semblent irréalistes, comme tirés d’une fiction américaine. Pourtant vous êtes certains de ce que vous avez vu, senti, ou entendu … mais difficile d’en parler car aucune présence extraterrestre n’est à ce jour reconnue. Toutefois, certains soutiennent que les observations d’ovnis ont permis de modéliser de nouveaux appareils militaires, notamment des avions : secret-défense ! Ce livre est consacré aux observations dans l’Yonne. Le premier cas recensé remonte à Septembre 1952, le dernier en novembre 2003. Les différentes apparitions ont été recensées dans la presse quotidienne, dans la littérature ufologique (qui a trait à la science des objets volants non identifiés) et au travers de mes enquêtes personnelles. 72 cas OVNI sont donc décrits dans cet ouvrage. Cette brochure est illustrée de photomontages représentant quelques observations faites par les témoins. Quelques coupures de presse extraites de « l’Yonne Républicaine » sont également reproduites. Notre ignorance est encore grande face aux phénomènes inexpliqués et il faut garder un esprit ouvert face à ce que nous ne comprenons pas encore. Ce genre de littérature, aujourd’hui, se retrouve dans tous les pays car les manifestations d’ovni relèvent d’un phénomène mondial. Si vous souhaitez commander cette brochure de 28 pages, merci d’envoyer un chèque de 6,80 € (6 € la brochure et 0,80 € de frais de port) à cette adresse : LA GAZETTE 89 EDITIONS 31 rue de Serbois 89500 EGRISELLES LE BOCAGE

Rémy FAUCHEREAU

14


DOSSIERS JE VOUS PARLE D’UN TEMPS … Si je vous demandais à quoi vous fait penser le 1er mai aujourd’hui, vous me répondriez certainement à la fête du travail, au muguet, au repas en famille, aux blagues des jeunes qui ont déplacé les pots de fleurs ou les boîtes aux lettres pour les ramener sur la place du village, et depuis quelques temps vous penseriez aussi aux actes de vandalisme et d’incivilité… Mais je vais vous parler d’un temps où la jeunesse n’était pas un facteur de méfiance envers autrui, de repli sur soi. Elle était même alors un important facteur de rencontres et de convivialité !

devaient se hisser au sommet du « mai », ce qui n’était pas évident car les jeunes avaient frotté à la savonnette le bas du « mai » !!! Finalement, cela devenait un moment où l’on se retrouvait, discutait, rigolait : un vrai bon moment !

Il faut bien penser qu’il y a 50-60 ans tous les Charbuysiens se connaissaient entre eux. La nuit du 1er mai, les garçons apportaient aux filles du lilas (en général cueilli dans le jardin de la demoiselle) qu’ils accrochaient, sans se faire remarquer, aux volets, à la porte…

Il est important de rappeler que les jeunes ne laissaient personne dans la difficulté (ils ramenaient leurs affaires aux anciens) et n’abîmaient rien. Certains paysans profitaient de la coutume pour laisser exprès leur lourd attirail dans les champs, se disant qu’ils auraient moins long à aller le chercher sur la place ! Bien entendu, il y avait aussi les râleurs qui ne voulaient pas que l’on touche à leurs affaires : c’est ainsi qu’un monsieur, endormi dans sa charrette pour qu’on ne la lui enlève pas, s’est fait réveiller par les soubresauts du tombereau qui descendait La Montagne, et plus il ordonnait en hurlant d’arrêter, et plus les jeunes allaient vite !!! Le malheureux n’est plus de ce monde, mais on rit encore de sa mésaventure !!!

Pour les filles moins agréables, on apportait un bouquet d’orties que les parents avaient tôt fait de décrocher le lendemain, avant que les voisins ne l’aperçoivent (cela se savait quand même !). Comme vous pouvez l’imaginer, les filles passaient une partie de la nuit à guetter par la fenêtre, en espérant avoir du lilas ! Les jeunes hommes récupéraient chez les villageois et dans les champs toutes sortes d’objets, même très lourds (des volets, des jarres fleuries, des charrues, des rouleaux …) qu’ils regroupaient sur la place du village, voire au sommet du « mai », grand mât ou sapin fixé droit sur la place. Le lendemain, les Charbuysiens se rendaient place St Médard pour récupérer leurs biens. Certains, moins chanceux,

Incroyables ces histoires Charbuysiennes ! Je remercie vivement les membres de l’Amitié Charbuysienne pour leurs témoignages, et ce moment de bonheur à écouter l’histoire de notre village ! Magali SOUCHELEAU

15


A l’affiche EXPOSITION DE PEINTURE, CONCOURS DE PEINTRES Depuis 2 ans, une tradition très sympathique s’est instaurée à Charbuy, dans le domaine culturel manifestation, qui se veut, rappelons-le, très conviviale et décontractée. Gageons que l’édition 2008 réunira des participants encore plus nombreux, et bien sûr, plus de visiteurs. Cette troisième édition aura lieu le dimanche 5 octobre 2008, au foyer municipal. L’entrée reste gratuite pour les visiteurs. Yves TORTON

La municipalité et l’association « Croq’Livres » organisent une exposition de peintures d’amateurs, dont les œuvres exposées témoignent d’un certain talent artistique, et attirent de nombreux connaisseurs et de simples curieux. Pour celles ou ceux qui le désirent, à cette exposition, s’ajoute un concours : c’est la possibilité de s’essayer à l’exercice qui consiste à « croquer » une toile (aquarelle, huile, crayon …) dans la journée. Les deux expériences déjà vécues ont permis de constater qu’à Charbuy, et dans la région, sommeillent de nombreux talents… méconnus et qui ne demandent qu’à s’exprimer ! Lors de la seconde édition, un nombre plus important de peintres locaux se sont « lancés » et ont participé à cette

LES COQUINADES Légères, insolites, pleines de fantaisie et donc par nature coquines… Proposées par la Communauté en réponse au schéma de développement touristique 2007/2014, les Coquinades arrivent sur l’Auxerrois. Un projet artistique de qualité, simple mais profond, ludique et inter-générationnel… Un événement itinérant pour mettre en lumière les villages et révéler leur patrimoine. Un joyeux méli-mélo pour prolonger la saison estivale. De la musique, du théâtre, des lectures, de l’humour mais toujours beaucoup de doigté et de poésie, tout ça grâce à la scénographie… Gurgy, les 13 et 14 septembre, Charbuy les 20 et 21, en soirée.

16


CHARBUY Liens N°70