Page 1

Entre rêve et réalité Les comptes 2007 de l’Etat et la médiatisée projection 2008 avaient déclenché l’euphorie. L’actualité récente a fait redescendre sur terre les plus optimistes… Certes, la faillite de Lehman Brothers et le rachat de Merrill Lynch dans la constellation de Wall Street paraissent bien loin de Genève. Pourtant, l’onde de choc de ce séisme qui ébranle l’édifice financier mondial risque fort d’atteindre nos contrées. Dès lors, à la terne lueur des paillettes américaines, comment percevoir l’évolution des finances publiques de notre République? Tout d’abord, l’embellie est le fait exclusif de revenus fiscaux exceptionnellement élevés, toutes catégories d’impôts confondues. Ensuite, la transformation de la fourmi en cigale n’attend plus le cycle annuel du vote budgétaire. Ainsi, le taux de croissance des charges de l’Etat sera porté, en cours d’exercice, de 1% à 2% pour 2008, principalement au profit d’engagements qui perdureront dans les exercices futurs. Enfin, une épée de Damoclès : la dette en fin d’année dépassera toujours les 11 milliards, engendrant quelque 320 millions d’intérêts passifs. L’automne sera le théâtre des débats parlementaires conduisant à l’adoption du budget dont sera doté l’Etat de Genève en 2009. Il est à souhaiter que la qualité éphémère des heureuses surprises et, surtout, la réalité des chiffres et de la conjoncture contiennent les appétits dépensiers des doux rêveurs.

Deux atouts majeurs dans le règlement des différends MÉDIATION ET ARBITRAGE :

Si prévoyantes et responsables soient-elles, les entreprises ne sont jamais à l’abri d’un litige avec un client, un partenaire ou un fournisseur. Les entreprises avisées tiendront compte des différents risques qu’engendre un recours systématique aux tribunaux, notamment la longue durée de la procédure en raison des multiples degrés de juridiction, le coût élevé, l’atteinte à leur image et à leur réputation. Dans le souci d’opter pour la Genève, haut lieu de la médiation et de l’arbitrage solution la mieux adaptée au cas d’espèce, elles auront souvent avantage à choisir l’arbitrage international et la médiation commerciale, deux modes éprouvés de résolution des différends qui tendent à s’imposer de plus en plus. L’arbitrage international est un mode de règlement des litiges fondé sur la volonté des parties de recourir à des juges privés, les arbitres, qui auront à rendre une sentence ayant valeur de jugement en appliquant le droit aux faits. Il est souvent utilisé par les entreprises en raison de ses nombreux avantages. En effet, il s’agit d’une procédure souple, choisie par les parties, qui assure une discrétion absolue. Les arbitres sont spécialisés dans le domaine du litige et la procédure peut être accélérée (sentence rendue en 6 mois). Par ailleurs, la possibilité

Info Santé

Une personne sur deux meurt d’une maladie cardiaque. Le Dr Jacques Metzger, cardiologue à la Clinique des Grangettes, explique l’importance de la prévention des maladies cardio-vasculaires.

de recourir contre la sentence est limitée. Enfin, la reconnaissance et l’exécution de la sentence par des tribunaux étrangers sont facilitées grâce aux conventions internationales. La médiation, quant à elle, se définit comme un mode amiable et confidentiel de résolution des conflits par lequel les parties demandent à un tiers neutre, impartial et indépendant – le médiateur – de les aider à trouver un accord. La médiation commerciale présente aussi des avantages multiples. Elle est reconnue pour son efficacité, sa rapidité,

Qatar Airways

Charles Lassauce Membre de la Direction

Adresse postale Case postale 5039 - 1211 Genève 11 Tél. 022 819 91 11 - Fax 022 819 91 00

www.ccig.ch

Quand la croissance rejoint la qualité, le succès est au rendez-vous: le label 5 étoiles récompense à juste titre Qatar Airways pour son niveau de service et sa performance.

son coût peu élevé et permet aux parties de mettre un terme à la procédure en tout temps sans indication de motifs. Par ailleurs, elle garantit la confidentialité et contribue au rétablissement du dialogue. En effet, le rôle du médiateur est de favoriser l’échange des points de vue et d’amener les parties à explorer des solutions acceptables correspondant au mieux à leurs intérêts actuels et futurs. En faisant émerger un consensus, la médiation permet d’aboutir à une solution gagnant-gagnant, ce qui faci-

page 3 >

page 6 >

lite le maintien de la relation d’affaires et l’exécution de l’accord par les parties. Il n’est dès lors pas étonnant que le taux de médiations aboutissant à un résultat satisfaisant avoisine les 80%. Arbitrage et médiation offrent une alternative appréciable à la procédure judiciaire. Ils ne sont pas incompatibles et peuvent même être complémentaires, puisqu’il existe des procédures mixtes où ces deux modes sont employés consécutivement, parallèlement, voire conjointement.

Nouvelles d’entreprise Le projet de centrale chaleur-force des Services industriels de Genève (SIG) démontre qu’une réponse adaptée aux

Bienvenue dans un monde d’exception Siège de la Chambre 4, boulevard du Théâtre - 1204 Genève

Mensuel

No 8

Bulletin d’information de la Chambre de commerce, d’industrie et des services de Genève

Editorial

info Septembre 2008

LES CLÉS D’UN SERVICE SUR MESURE.

suite en page 2 >

défis d’aujourd’hui constitue un tremplin idéal vers les solutions énergétiques de demain. page 7 >

Sommaire Editorial: Entre rêve et réalité

p.

1

Médiation commerciale et arbitrage international

p. 1 - 2

Info santé

p.

3

Commerce international

p.

4

Vie de la Chambre

p.

5

Comment bien faire passer un entretien d’embauche?

p.

6

Nouvelles d’entreprise

p.

7

Informations diverses - Agenda

p.

8


info

No 8 / Septembre 2008

2

Médiation et arbitrage: Deux atouts majeurs dans le règlement des différends – suite de la page 1 >

faveur de la médiation peut être conclu lorsque les parties sont déjà impliquées dans un différend ou un litige et que le contrat initial ne contenait pas de clause.

La conférence du 4 septembre dernier a rencontré un vif succès.

Mieux vaut prévenir… Toute activité commerciale supposant un risque de litige, il serait recommandé de prévoir des clauses de médiation et/ou d’arbitrage à

insérer dans les contrats*. Ces clauses fixent notamment le siège et la langue de la procédure et définissent le nombre d’arbitres ou de médiateurs. En outre, un accord en

Dès lors que la relation d’affaires est mise en péril par un différend, il est judicieux de ne pas la laisser se détériorer encore plus. Il importe surtout d’agir après mûre réflexion et de se faire conseiller utilement par des professionnels connaissant bien ces deux modes de résolution, leur dynamique, leurs techniques et leurs effets ainsi que leurs avantages et leurs limites respectives. ■ Sonam Bernhard

* Des exemples de clauses d’arbitrage et de médiation sont disponibles sur notre site www.ccig.ch.

Conférence sur la médiation et l’arbitrage Délaissant l’espace d’un aprèsmidi leur Etude ou leur entreprise, les participants sont venus se plonger dans les méandres de la médiation commerciale et de l’arbitrage international lors de la conférence organisée par la CCIG le 4 septembre dernier au Swissôtel Métropole. Quels sont les critères de réussite d’une médiation commerciale et d’un arbitrage ? Comment mettre en œuvre et articuler ces deux modes de règlement des litiges, qui peuvent être complémentaires ? Quels sont les rôles de l’arbitre, du médiateur et de l’avocat au cours de ces procédures ? Voilà quelques-unes des questions auxquelles les intervenants, rompus à la tâche, ont tenté d’apporté un éclairage. Quatre entreprises, SGS Group, Nestlé, Merck Serono et Firmenich, ont également apporté leur témoignage, d’où il ressort qu’il est important selon les cas d’avoir

www.vacheron-constantin.com

P LUS

DE

250

accès à l’arbitrage et à la médiation commerciale. Elles se disent prêtes à y avoir recours encore plus souvent. Ainsi, selon Patrick Deane, Legal Counsel, la médiation commerciale est même institutionnalisée chez Nestlé S.A. Dominique Graz, Group Vice President de Firmenich S.A., confirme qu’elle devrait s’inscrire dans la culture d’entreprise et préconise d’encourager l’inclusion de clauses de médiation commerciale dans les contrats s’insérant dans une relation commerciale durable. Selon lui, il importe de former et d’informer les juristes d’entreprise et de convaincre les avocats du barreau de l’intérêt qu’ont leurs

clients à anticiper et à régler rapidement et simplement les litiges. Dans le même ordre d’idées, Caroline Ming, International Legal Counsel chez SGS Group, lance un appel clair: les entreprises ont un grand besoin d’avocats aptes à les conseiller de façon judicieuse dans les deux procédures. Emaillée de débats fructueux, la conférence aura permis aux participants d’approfondir leur connaissance de ces deux domaines, où évoluent déjà des entreprises de renom, et ouvre ainsi toujours davantage de perspectives à la résolution des différends. ■ SB

Des représentants de SGS Group, Nestlé, Firmenich et Merck Serono ont partagé leur expérience de la médiation et de l’arbitrage.

Le rôle des Chambres de commerce

Règlements suisses d’arbitrage international et de médiation commerciale

Arbitrage interne Lorsque le siège de l’arbitrage est en Suisse et que les parties avaient leur domicile en Suisse au moment de la conclusion de la convention d’arbitrage, l’arbitrage est soumis aux dispositions du droit interne. La CCIG met, à cet effet, à la disposition des parties un Règlement d’arbitrage, entré en vigueur le 1er janvier 1992 et modifié en dernier lieu le 1er mai 2000. La CCIG accepte toutefois d’administrer des arbitrages internes sur la base du Règlement suisse d’arbitrage international (cf. ci-dessous), lorsqu’il résulte de la clause d’arbitrage que les parties ont expressément prévu l’application de ce règlement (en lieu et place du règlement d’arbitrage visé ci-dessus) et que ce choix n’est pas infirmé par les parties lorsque l’arbitrage est initié. Toutefois, il convient de relever que le règlement d’arbitrage international a été conçu pour régir des arbitrages internationaux et non pas des arbitrages internes. Il en résulte que les dispositions impératives du Concordat sur l’arbitrage du 27 mars 1969 prévaudront sur l’application de certaines dispositions du Règlement suisse qui pourraient se révéler incompatibles (notamment les articles 21 al. 1, 26 al.1, 28 al. 1, 29 al. 1 du Concordat sur l’arbitrage) et ce en tous les cas d’ici l’entrée en vigueur du Code de procédure civile suisse.

ANS D ’ HISTOIRE ININTERROMPUE

PATRIMONY CONTEMPORAINE DATE ET JOUR BI-RÉTROGRADE Boîtier en or rose ⭋ 42.50mm. Calibre 2460R31R7 Poinçon de Genève. Mouvement mécanique à remontage automatique. Indication jour et date rétrogrades. Glace saphir anti-reflets. Cadran opalin argenté. Index en or rose. Minuterie extérieure perlée. Etanche à 30 mètres. 86020/000R-9239

B o u t i q u e V a c h e r o n C o n s t a n t i n 7, Q u a i d e l ’ Î l e 1 2 0 4 G e n è v e T é l . 0 2 2 31 6 1 7 4 0 F a x 0 2 2 31 6 1 7 41

Arbitrage international Lorsque le siège de l’arbitrage est en Suisse et que, au moment de la conclusion de la convention d’arbitrage, au moins l’une des parties n’avait ni son domicile ni sa résidence habituelle en Suisse, l’arbitrage est régi par les dispositions du droit international privé suisse. La CCIG met à la disposition des parties le Règlement suisse d’arbitrage international des Chambres de commerce suisses, en vigueur depuis le 1er janvier 2004. Ce règlement remplace le Règlement d’arbitrage de la CCIG pour l’arbitrage international. Médiation commerciale Après avoir lancé en 2004 le Règlement suisse d’arbitrage international, les Chambres de commerce ont uni leurs forces pour créer un Règlement suisse de médiation commerciale, lequel est entré en vigueur le 1er avril 2007. Ce dernier permet aux entreprises liées notamment par un contrat commercial de demander, en cas de différend, à l’une des Chambres de commerce de confirmer ou de nommer un médiateur en vue de les aider à trouver une solution à leur conflit. Les Chambres de commerce suisses regroupent une majorité d’entreprises dans les secteurs de l’industrie, des services, des arts et métiers. Dans la mesure où la médiation tend à s’imposer progressivement en Suisse, les Chambres de commerce considèrent que ce nouveau service permettra aux sociétés d’une part de préserver leurs relations commerciales même lorsqu’un différend surgit et, d’autre part, de limiter les frais de procédure et de PRG gagner du temps. ■


info

No 8 / Septembre 2008

3

Mieux prévenir les maladies cardiaques

Info santé

Vie politique

g[e]’avance

Spécialiste des troubles du rythme cardiaque, le Dr Jacques Metzger est cardiologue à la Clinique des Grangettes. Il met en avant la prévention des maladies cardio-vasculaires. Une personne sur deux meurt d’une maladie cardiaque. Les pathologies liées au cœur représentent donc un enjeu important des problèmes de santé actuels. Depuis 10 ans, le centre cardiologique de la Clinique des Grangettes offre des soins cardiologiques de haut niveau. La clinique possède l’une des trois salles de cathétérisme du canton et se place donc à la pointe des techniques et des soins cardiovasculaires. « Travailler dans une petite structure permet flexibilité et réactivité, indique le Dr Jacques Metzger. La salle de cathétérisme des Grangettes permet le diagnostic et le traitement des principales affections cardiologiques et la clinique compte aussi dans son équipe un spécialiste en cardiopédiatrie, le Prof. Beat Friedli. » Déboucher une artère le plus vite possible, c’est l’un des rôles du cardiologue. Le Dr Jacques Metzger explique que « ce qui a révolutionné la science cardiologique depuis quelques années, ce sont les technologies qui permettent de déboucher les artères et de les maintenir ouvertes avec ces petits ressorts métalliques, que l’on nomme stent.» Autre tâche de la cardiologie, surveiller le rythme cardiaque : « Si le cœur est trop lent, on a recours à un pacemaker. S’il est au contraire

trop rapide, nous pouvons implanter un appareil capable de ralentir le cœur : un défibrillateur. Il est aussi possible dans beaucoup de cas de modifier ces petits courtscircuits par des brûlures dans le cœur : il s’agit d’ablation par radiofréquence. Ces techniques de pointe sont aussi pratiquées aux Grangettes. » Privilégier la prévention Pour Jacques Metzger, l’accent devrait être mis sur la prévention, surtout que, pour lui, notre mode de vie trop sédentaire a beaucoup de conséquences: «On ne bouge pas assez, c’est un grave problème de société qui ne fait qu’empirer. Idéalement, il faudrait faire un effort qui amène à transpirer et être essoufflé au moins deux fois par semaine. Favoriser une activité minimale permettrait de réduire la morbidité et la mortalité; il reste un gros effort à faire dans ce domaine. Les entreprises pourraient jouer là un rôle de premier plan en stimulant les activités sportives de leurs employés. Les collectivités essayent d’offrir de plus en plus des structures sportives pour nous permettre de bouger.» Les causes de maladies cardiaques sur lesquelles chacun peut avoir un impact sont la sédentarité, le tabac et l’alimentation, précise le spécialiste. Puis viennent les caractéristiques génétiques ou

Une des annonces de la campagne d’affichage g[e]’avance.

g[e]’avance, la liste no 11, représentera les milieux économiques lors de l’élection, imminente, des candidats à la Constituante. Le 19 octobre prochain, les Genevois auront la lourde responsabilité de désigner les 80 citoyens qui auront la tâche ardue d’échafauder les contours institutionnels du canton pour le XXIe siècle. Depuis 10 ans, le centre cardiologique de la Clinique des Grangettes offre des soins cardiologiques de haut niveau.

d’autres facteurs de risque sur lesquels il est plus difficile d’avoir un impact personnel, comme l’hypertension. Un massage cardiaque peut sauver une vie Autre cause de mortalité liée au cœur et qui pourrait être parfois évitée: la mort subite conséquence tardive d’un infarctus. La mort subite touche probablement 8000 personnes par année en Suisse. «La plupart des arrêts cardiaques se produisent au domicile de la victime et en présence de témoin, annonce le cardiologue. Et si celui-ci a le bon réflexe, il peut sauver une vie, le temps est là aussi très important.»

La réanimation, et plus particulièrement le massage cardiaque, est un maillon essentiel de ce que le Dr Metzger appelle la chaîne de survie. « Un massage cardiaque peut faire la différence entre la vie et la mort, précise-t-il. Les trois premières minutes sont les plus importantes, si on laisse passer ce laps de temps, il y a alors plus de 70% de mortalité. Donc, en résumé, si vous assistez à une attaque cardiaque, il faut appeler le 144, demander du secours et pratiquer un massage cardiaque. Différentes structures, dont les Samaritains, offrent une brève formation dans ce domaine. » ■ Cécile Aubert

Aux côtés d’autres défenseurs des milieux économiques, la Chambre s’est engagée à soutenir la liste g[e]’avance à l’occasion de cette élection. Celle-ci est composée de personnalités expérimentées et engagées, aux profils variés – notamment membres de partis politiques ou non –, mais cultivant une même vision des substrats indispensables à la restauration de l’harmonie économique dont notre canton a besoin. Tournée vers l’avenir, elle s’est non seulement dotée d’un nom évocateur, mais aussi d’un slogan à la hauteur de ses ambitions: «Des idées et de l’action pour libérer les énergies». Compte tenu du travail titanesque qui attend les élus, il en faudra, de l’énergie! ■ PRG


info

No 8 / Septembre 2008

4

Commerce international

Conférence FAC-CCIG

3 Congrès suisse de l’aviation e

Le 3e Congrès suisse de l’aviation aura lieu le 28 octobre 2008 à 10h à Geneva Palexpo. Cet événement, organisé par economiesuisse en collaboration avec la CCIG, est une opportunité de contact pour toute entreprise ayant un lien direct ou indirect avec l’aviation. Le congrès

La Fédération des Artisans et Commerçants de Genève (FAC) organise le 4 novembre 2008 à 19h à la CCIG, avec sa collaboration, une conférence intitulée «Exportation de produits suisses en France: ce qu’il faut savoir ».

de l’année dernière, qui s’est tenu à Bâle, a réuni plus de 300 personnalités issues des milieux politiques, économiques et scientifiques. Des invitations sont à votre disposition à la CCIG, auprès de Philippe Meyer: tél. 022 819 91 11 e-mail: p.meyer@ccig.ch

Les accords bilatéraux donnent aux entreprises suisses l’accès au marché européen pratiquement dans les mêmes conditions que leurs concurrentes européennes et sont ainsi source d’un dynamisme éco-

nomique nouveau. Les 27 Etats de l’UE sont nos principaux partenaires économiques, plus de 60% des exportations suisses leur étant destinées. Par ailleurs, le SECO estime que sur les 2,9% de croissance économique moyenne enregistrés entre 2004 et 2007, un tiers sont attribuables à la libre circulation. « Les effets positifs d’un marché du travail élargi et d’un accès largement non discriminatoire au marché

communautaire et à ses 490 millions de consommateurs ont contribué de manière substantielle à la création de 190 000 emplois ces trois dernières années », souligne Gerold Bührer, président d’economiesuisse. En outre, le taux de chômage en Suisse est passé de 4% en 2003 à 2,3% en 2008 et l’immigration est restée sous contrôle. Il s’agit maintenant de reconduire l’ALCP et de l’étendre aux deux nouveaux membres de l’UE, la Roumanie et la Bulgarie. ■

Séminaire Suisse-Japon sur la pharmaceutique et la biotechnologie JETRO (Japan External Trade Organization) organise le 13 novembre 2008 à 16h à l’Hôtel Royal Manotel de Genève, en collaboration avec

la CCIG, un séminaire visant à renforcer les relations commerciales entre la Suisse et le Japon. Une délégation d’entreprises japonaises

de la région de Toyama sera présente pour l’occasion. ■ Renseignements: www.jetro.go.jp, tél. 022 732 13 04

Forum économique suisse à Kiev Les Joint Chambers of Commerce Switzerland-Russia-Ukraine-Belarus, en partenariat notamment avec les Services de promotion économique de Genève et de Vaud et la Fondation Genève Place Financière,

organisent une visite de travail en Ukraine et en Belarus du 2 au 5 novembre 2008, couronnée par un Forum économique sur l’arc lémanique le lundi 3 novembre à Kiev. ■

Prix : 20 fr. pour les membres et 50 fr. pour les non-membres

Conférence-débat

Croissance économique favorisée par les accords bilatéraux Les accords bilatéraux entre la Suisse et l’Union européenne sont en vigueur depuis 2002. Grâce notamment à l’accord sur la libre circulation des personnes (ALCP), l’économie suisse connaît une forte croissance.

Renseignements et inscription : FAC, Nathalie Girard tél. 022 347 65 13 e-mail : girard@fac.ch

Programme complet et inscription sur notre site

Le Swiss-India Business Forum organise le 11 novembre 2008 une conférence-débat intitulée «Forget IT - It’s the business! - The real challenges in global outsourcing», jeu de mots soulignant à quel point les services informatiques et les stratégies des entreprises sont aujourd’hui complètement imbriqués à l’échelle mondiale. Parmi les intervenants figureront des sociétés de services indiennes de tout premier rang, des entreprises informa-

tiques multinationales, des entreprises romandes utilisatrices de ces services et une école de gestion. ■ Lieu: Fédération des Entreprises Romandes Genève, rue de SaintJean 98 Horaire: de 14h à 18h30, suivi d’un apéritif dînatoire de 18h30 à 20h30 Renseignements et inscription: www.sibf.ch tél. 022 860 13 66 ou 022 321 27 17

Séminaire de la Swiss-Asian Chamber of Commerce (SACC) Le premier événement de la SACC en Suisse romande aura lieu, en collaboration avec la CCIG, le 24 octobre 2008 à l’Hôtel Beau-Rivage Palace à Lausanne et aura pour thème les différentes opportunités d’affaires en Indonésie. Intitulé «Exploring Business, Trade and Investment Opportunities in Indonesia», ce séminaire se déroulera en anglais.

La section romande de la SACC vient d’être créée sous l’impulsion de la CCIG. Son président est M. Thomas Schelling, ancien vice-président chez Nestlé S.A. et regional manager pour l’ASEAN et les grands marchés de la Chine. ■ Renseignements: www.sacc.ch, tél. 041 620 88 02

Un bon réflexe!

@ consultez notre site

www.ccig.ch

www.ccig.ch

rubrique «Autres séminaires»

régulièrement mis à jour!

Construisons Choisissez votre avenir votre formation Informatique & Bureautique Langues Commerce & Management Industrie & Bâtiment Arts appliqués Campus Virtuel

Pl. des Augustins 19 – Rue des Gares 10 – Fax 022 807 30 99 – e-mail: info@ifage.ch

www.ifage.ch

Dynamiseur de Talent Accélérateur de Réussite

022 807 3000


info

No 8 / Septembre 2008

5 Rappel:

Vie de la Chambre

6e Evénement économique

Bienvenue aux nouveaux membres admis à la séance du Conseil du 8 septembre 2008 ACTITALENT SA CP 482 - 1211 Genève 4 Cabinet de recrutement spécialisé www.actitalent.ch

ESP ENQUÊTE SATISFACTION PERFORMANCE Route de Champ-Colin 2 - 1260 Nyon Société d’enquêtes, de diagnostics, de coaching, de gestion des compétences www.centredecompetences.ch

ADCOM SA Restaurant Le Lyrique Bd du Théâtre 12 - 1204 Genève Restaurant

ESTRADE CONSULTING SA Rue de Romont 29-31- 1700 Fribourg Prestations de services en matière de conseils financiers, de gestion et d’administration d’entreprises avec la Russie et l’Europe de l’Est www.estrade.ch

AQAPI Sàrl Route de Thonon 69 - 1222 Vésenaz Décoration d’intérieur www.aqapi.ch AIESEC Genève Bd du Pont-d’Arve 40 - 1211 Genève 4 Programme d’échange de stagiaires, événements à l’Université www.ge.aiesec.ch

Etude de Me Michel CELI VEGAS Route de l’Aéroport 1 - Case Postale 215 1215 Genève 15 Conseils juridiques et économiques FEG Sàrl «A LA JONQUILLE» Boulevard d’Yvoy 5 - 1205 Genève Fleuriste - www.alajonquille.ch

AOURI MOUSE DRESSMAKING Rue Rothschild 58 - 1202 Genève Confection et commercialisation de vêtements de travail www.mousedress.ch

CONINCO WEALTH MANAGEMENT SA Case Postale 240 - 1800 Vevey 1 Gestion de patrimoine www.explorersinfinance.ch DAVEL DÉMÉNAGEMENTS SA Case Postale 239 - 1217 Meyrin Société de déménagement - www.davel.ch DEFI TCT SA Avenue Industrielle 12 - 1227 Carouge Société financière et immobilière ELLIPSE PUBLICITÉ Avenue d’Aïre 896 - 1203 Genève Décorateur publicitaire - www.ellipsepub.ch EMITALL SURVEILLANCE SA Rue du Théâtre 5 - 1820 Montreux Protection de la sphère privée et vidéosurveillance www.emitall.com

GOLDEN TULIP FRANCHISE Limited Hospitality Group World Trade Center - Avenue de Gratta-Paille 2 1000 Lausanne 30 Hôtellerie - www.goldentulip.com

ISABELLE AMIRI Avenue du Lignon 76 - 1219 Le Lignon Commerce international (en nom propre) INSTITUT SUISSE DE BRAINWORKING Rue Cavour 9 - 1203 Genève Edition d’entreprise (livres, numériques), formation continue, conseils, recherches www.brainworking.ch

Sponsors

LOGISTICA HOLDING LIMITED (Geneva Branch) Place Kléberg 25 - 1201 Genève Importation et exportation de produits agricoles - www.logisticaltd.com

J.-L. RICHARDET & H. SAINI SA Architectes Chemin des Pontets 3 - 1212 Grand-Lancy Bureau d’architectes

LUNAJETS SA Chemin des Coquelicots 16 - 1214 Vernier Agence de voyages, aviation privée www.lunajets.com MARIAROSARIA IORIO Chemin de l’Esplanade 14 - 1214 Vernier Consultante en commerce international

MON AGENCE WEB.COM Av. du Bois-de-la-Chapelle 99 - 1213 Onex Agence d’informatique, création de sites web www.monagenceweb.com

FOOT LINE Rue Antoine-Verchère 6 - 1217 Meyrin 2 Magasin spécialisé pour le football www.footline.ch

Monsieur Jean-Marc GUINCHARD Polygone Consultants SA Place Claparède 5 - 1205 Genève Inscription individuelle, associé consultant www.polyg.com

RHÔNE-ELECTRA SA Avenue Rosemont 12bis - 1208 Genève Société d’installations électriques www.rhone-electra.com

MCEVENTS Rue Michel-Simon 7 - 1205 Genève Evénementiel - www.mcevents.ch

FIDEL RHÔNE ALPES Rue Galilée 3 - F – 69800 Saint-Priest Société de distribution d’emballages www.fidel.fr

ATELIER ROGER PFUND COMMUNICATION VISUELLE SA Rue des Vieux-Grenadiers 10 1205 Genève Atelier de graphisme

LEMAN RISCO SA Avenue de Châtelaine 5 - 1203 Genève Société de conseil et courtage en assurances www.lemanrisco.com

OASYS CONSULTANTS SA Rue de Lausanne 72 - 1201 Genève Coaching, transition de carrière (outplacement), formation, bilan de compétences www.oasys.ch PARTAGE Partenariat Alimentaire Genève Rue du Cardinal Mermillod 13 1227 Carouge Banque alimentaire - www.partage.ch PROTEXIM Sàrl Route des Jeunes 5D - 1227 Les Acacias Entreprise de traitement et de protection de moquettes, tissus et cuirs de mobilier RATHBONE TRUST COMPANY SA Place Saint-Gervais 1 - 1201 Genève Fiduciaire - www.rathbonetrustinternational.com RESTAURANT L’OPÉRA BOUFFE Avenue de Frontenex 5 - 1207 Genève Café, restaurant - www.operabouffe.ch RESTAURATIO Sàrl Avenue de Frontenex 5 - 1207 Genève Solutions et conseils pour la restauration www.restauration.ch

Co-sponsors

RIGHT MANAGEMENT (Suisse) SA Rue Bonivard 6 - 1201 Genève Conseil en ressources humaines www.rightmanagement.ch RILSA SA Succursale de Genève Rue François-Bonivard 8 - 1201 Genève 1 Société de gérance, d’administration et de courtage - www.rilsa.ch SNFO Anstalt World Trade Center II - Route de Pré-Bois 29 1215 Genève 15 Swiss multi family office, investissements en ex-URSS - www.snfo.ch SOCOREC SA Route des Marais 20 - 1233 Bernex Agence de placement de personnel & conseil www.socorec.ch TEIC Sàrl Rue du Temple 14 - 1510 Mondon Consulting informatique - www.teic.ch VIRTUOSE Sàrl Route de la Capite 111 - 1223 Cologny Gestion d’un café-restaurant www.cafedesbanques.com WALTER MEIER (Climat Suisse) SA Chemin du Pont-du-Centenaire 109 1228 Plan-les-Ouates Entreprise de climatisation, chauffage, humidification - www.waltermeier.com WBLTech - c/o CDE Rue François-Dussaud 17 - 1227 Carouge Web TV Solution Software - www.wbltech.com WOMANATWORK SA Rue du Rivage 27 - 1400 Yverdon-les-Bains Agence d’événementiel, (en installation sur Genève) - www.womanatwork.ch

Partenaires

Jeudi 9 octobre 2008 au Centre International de Conférences de Genève 15h: Séminaire économique Co-organisé avec la Banque Cantonale de Genève et avec la participation de l’Office cantonal de la statistique, ce séminaire présentera une étude inédite décrivant et synthétisant les principales caractéristiques de l’économie genevoise. Trois chefs d’entreprise, Stéphanie Vonlanthen, directrice générale de SRO-Kundig, Edouard Jaquenoud, maraîcher à Lully et président l’Union Maraîchère de Genève de 1990 à 2008, ainsi qu’Ivan Pictet, associé senior de Pictet et Cie et président de la Fondation Genève Place Financière, esquisseront la Genève économique de 2020 telle qu’ils la souhaiteraient ainsi que les moyens pour y parvenir. 18h: Cérémonie officielle de remise des prix Le Prix CCIG 2008 sera remis à une entreprise ayant particulièrement contribué à l’essor de Genève. Associé à l’Evénement économique, l’Office de promotion des industries et des technologies (OPI) couronnera quant à lui deux de ses membres en leur attribuant le Prix de l’Industrie et de la Jeune Industrie. La partie officielle se poursuivra par un cocktail dînatoire permettant la mise en relation d’affaires.

La passion du commerce : 3 questions à Olivier Nimis – REMI(COM) IMMOBILIER SA M. Nimis, vous êtes le fondateur de REMI(COM) IMMOBILIER SA, vous rencontrez un énorme succès : quelles sont vos motivations ? « Je suis un ancien commerçant, j’ai 20 ans d’expérience dans le commerce de détail. Chaque fois que j’ai voulu passer par une agence pour trouver un nouveau magasin, j’ai été frappé du manque d’entregent de ces « professionnels »… dans la pratique, on ne me fournissait qu’une liste d’établissements à vendre et je devais me débrouiller tout seul avec ça ! J’ai pensé qu’on pouvait faire beaucoup mieux et surtout que les commerçants ou futurs commerçants méritaient beaucoup mieux : ne sont-ils pas les véritables entrepreneurs d’aujourd’hui, la base même de la richesse du tissus socio-économique ? » Quelle est votre méthode, votre « philosophie » ? « Je propose un service, une philosophie totalement différente : Je crois que notre devoir vis-à-vis de nos clients doit être de fonctionner comme un véritable coach, de les accompagner à chaque étape, avec rigueur et discrétion, du désir de s’installer à son compte jusqu’à la remise des clefs ! Avec mes clients, nous analysons ensemble leurs désirs, leurs envies mais aussi leurs compétences et leurs possibilités financières. De là nait un projet que nous portons tous les deux jusqu’à son terme. Je peux proposer des arcades à tous les prix, plus de 300 offres à Genève, depuis une petite boutique de quartier jusqu’à des surfaces de plusieurs centaines de mètres carrés au centre ville. Le choix définitif se porte sur un objet en parfaite harmonie avec le type d’activité et les possibilités de mon client. Une préparation rigoureuse et professionnelle est souvent un facteur déterminant pour qu’un commerce « marche » depuis le départ. Je m’occupe bien entendu aussi de toutes les démarches nécessaires, administrations, régies, autorisations. » Vous êtes également un spécialiste de la transmission d’entreprises et du franchising ? « Trouver une synergie puis la mettre en place avec mon client est le cœur de mon activité ! J’ai une véritable passion pour le commerce associé, le franchising comme disent les anglo-saxons. Les marques communiquent de plus en plus sur des modes de vie et les gens s’identifient de plus en plus à elles. Ce système, lorsqu’il est clairement régulé, permet des interactions « gagnant-gagnant » extrêmement fructueuses qui n’ont rien à voir avec une tutelle. En Suisse, nous n’en sommes encore qu’au début, il y a beaucoup à faire et les potentiels sont énormes, leur mise en place passionnante ! ». Propos recueillis par Gregor Hekimi

REMICOM IMMOBILIER SA © communication@a-s-s-s-a.com

RUE DU RHÔNE 43

CH-1204 GENÈVE

Tél : +41 22 700 22 22

Fax : +41 22 700 40 01

www.remicom.com


info

No 8 / Septembre 2008

6

Les fiches pratiques ressources humaines Chaque mois, en collaboration avec Geneva Business News, le média des ressources humaines et du marché de l’emploi, retrouvez les fiches pratiques et explorez un aspect de la vie quotidienne en entreprise.

Fiche n°1

Comment bien faire passer un entretien d’embauche? Savoir s’entourer est un art – et un art difficile. Point culminant du processus de recrutement, l’entretien d’embauche est une étape délicate tant pour le candidat que pour l’employeur, car un mauvais choix peut avoir de lourdes conséquences pour l’entreprise. Comment, dès lors, maximiser vos chances de trouver la perle rare? L’erreur la plus fréquente est de se focaliser sur le savoir-faire et l’expé-

Voici 10 règles à respecter 1. Préparez-vous: vous devez connaître parfaitement le poste à pourvoir, le dossier du candidat et avoir une liste de questions à poser. 2. Soyez disponible. Le contexte de l’entretien est important: choisissez un lieu calme et prévoyez environ une heure. 3. Définissez trois critères-clés que le candidat devra impérativement réunir. Cela vous aidera à rester objectif. Vous pouvez aussi définir trois critères optionnels, en cas d’ex æquo. 4. Utilisez des questions ouvertes au début afin de favoriser les échanges. Cela détendra l’atmosphère et permettra au candidat de s’exprimer. 5. Passez ensuite aux questions fermées afin de susciter une prise de position.

Qatar Airways Bienvenue dans un monde d’exception

Nouvelles d’entreprises

rience du candidat. A cette étape du recrutement, ce sont essentiellement son savoir-être et ses motivations qui doivent vous préoccuper. En effet, si ses valeurs et ses motivations sont contradictoires avec les vôtres, ce sera l’échec, quelles que soient ses compétences. Prenez donc le temps de découvrir votre interlocuteur – l’entretien d’embauche est avant tout un rapport humain! ■ 6. Reformulez les propos du candidat pour lever les doutes et vérifier que vous avez compris. 7. Incitez le candidat à s’exprimer. Laissez des silences pour qu’il prenne l’initiative de la parole. Vous êtes là pour le découvrir. 80% du temps de l’entretien doivent lui être dévolus. 8. Provoquez des réactions. Posez des questions du type: «Quelle est votre valeur ajoutée? Pourquoi devrais-je vous engager vous plutôt qu’un autre?» 9. Vérifiez les motivations du candidat et la connaissance qu’il a de lui-même. 10. Soyez deux à donner votre avis. Prévoyez un autre entretien avec un collègue ou recevez le candidat à deux. Même si le choix vous incombe, un autre regard vous aidera à décider. Retrouvez l’article complet sur: www.gbnews.ch.

Une enquête effectuée en 2008 par Skytrax a qualifié le personnel de Qatar Airways comme étant le meilleur du Moyen-Orient.

Qatar Airways, transporteur national du Qatar, n’est pas seulement l’une des compagnies aériennes à la plus forte croissance, mais s’enorgueillit également de mériter pleinement le label de compagnie aérienne 5 étoiles. Au départ de Genève, la compagnie propose à ses clients quatre fois par semaine des vols à destination de Doha, puis d’excellentes liaisons pour d’attrayantes destinations de vacances et d’affaires au Moyen-Orient et en Extrême-Orient ainsi qu’en Afrique. Au total, Qatar Airways dessert plus de 80 destinations. Les appareils utilisés pour les vols au départ de Genève à destination de Doha – de confortables Airbus A330 – disposent d’une Business Class ainsi que d’une Economy Class. Avec un âge moyen de moins de 5 ans, la flotte de Qatar Airways, qui comprend plus de 60 Airbus, est l’une des plus récentes de la branche.

Qatar Airways est l’une des six compagnies aériennes qui ont reçu, pour leur service et leur niveau de qualité, le prestigieux label 5 étoiles. Cette qualité élevée est attestée par l’enquête effectuée en 2008 par Skytrax, entreprise de consulting anglaise indépendante, qui réalise depuis 1990 des sondages dans le monde entier sur la qualité des compagnies aériennes internationales. L’enquête mentionnée met encore en exergue d’autres prestations de très haut niveau de Qatar Airways: meilleure compagnie aérienne du MoyenOrient (pour la troisième fois consécutive déjà) et meilleur personnel de cabine du Moyen-Orient (pour la sixième fois consécutive!).

shopping, avec ses nombreuses offres hors taxes, représente bien sûr une option intéressante. Mais Qatar Airways propose également aux passagers voyageant en Economy Class des avantages qui ne sont pas courants: la réservation des sièges est gratuite. En outre, ces voyageurs peuvent réserver, moyennant un modeste supplément, l’entrée à l’Oryx Lounge à l’Aéroport de Doha. Sous l’appellation de Privilege Club, Qatar Airways propose son propre programme de fidélisation. Mais la compagnie aérienne coopère également, comme partenaire, avec d’autres compagnies aériennes réputées. Pour les vols avec Qatar Airways dans toutes les classes de réservation, les membres du programme Miles & More se voient créditer des Miles – le double de Miles pour les vols en Business Class et même le triple en First Class. ■ Horaire d’hiver valable à partir du 26 octobre 2008 Doha – Genève – Doha

L’élégant spa du « Premium Terminal ».

En outre, Qatar Airways présente à Doha une exclusivité remarquable: le Doha International Airport est le seul aéroport au monde à proposer aux passagers de First et de Business Class un bâtiment leur étant exclusivement réservé, le «Premium Terminal». Ils peuvent s’y détendre entre deux vols – que ce soit dans l’élégant spa, le sauna et le jacuzzi ou encore dans de confortables chambres. La zone de

Départ du Doha International Airport Lundi, mercredi, vendredi, dimanche: QR065 7h20, arrivée à Genève 12h15 Départ de l’Aéroport international de Genève Lundi, mercredi, vendredi, dimanche: QR066 13h45, arrivée à Doha 21h35

Vous trouverez des informations sur Qatar Airways à l’adresse: www.qatarairways.com ou par téléphone au 022 817 79 79. Des informations sur le Privilege Club sont disponibles sur www.qmiles.com.


info

No 8 / Septembre 2008

7

Nouvelles d’entreprise

Une centrale chaleur-force sur le site du Lignon

Une solution raisonnable et adaptÊe Le projet de centrale chaleur-force dÊmontre qu’une rÊponse adaptÊe aux dÊfis d’aujourd’hui constitue un tremplin idÊal vers les solutions ÊnergÊtiques de demain. On ne choisit pas la situation dans laquelle on se trouve, ni l’environnement dont on hÊrite. On se doit par contre d’en tirer le meilleur en fonction d’objectifs clairs et d’engagements sincères. Pour SIG, l’objectif est de tendre vers la sociÊtÊ à 2000 watts, cela signifie diminuer la consommation d’Ênergie et les Êmissions de CO2 et miser sur les Ênergies renouvelables. Dans ce cadre, annoncer notre volontÊ de construire une centrale chaleur-force (qui produit à la fois de l’ÊlectricitÊ et de la chaleur) sur le site du Lignon peut sembler contradictoire. Un examen attentif de la situation genevoise et des buts que nous poursuivons dÊmontre qu’il n’en est rien. Un rÊseau de chaleur à distance renforcÊ La centrale produira du CO2. Certes! Mais ces Êmissions seront intÊgralement compensÊes par des projets innovants sur le sol genevois et par des achats de certificats d’Êmissions dont la traçabilitÊ et le sÊrieux seront scrupuleusement vÊrifiÊs. En outre, et c’est là l’essentiel, la centrale chaleur-force renforcera le

rÊseau de chaleur à distance sur le territoire genevois, ce qui permettra à court terme, à de nombreux immeubles qui s’approvisionnaient jusqu’alors au mazout, d’opter pour une Ênergie moins polluante. Il s’agit non seulement d’un bon projet, mais d’un projet nÊcessaire. En effet, à l’heure oÚ les prix du pÊtrole crèvent des plafonds historiques, alors que nous importons les trois quarts des Ênergies nÊcessaires aux Genevois, faire preuve de passivitÊ constituerait une grave erreur. Pour fournir l’Ênergie à des prix acceptables pour tous, ce qui est partie intÊgrante de notre mission, nous nous devons d’agir de façon rÊsolue et ÊquilibrÊe.

lise la combustion des dÊchets des Cheneviers, constituent des solutions nouvelles promises à un grand avenir. La centrale chaleur-force nous conduit à bâtir le rÊseau et les infrastructures qui, demain, seront nÊcessaires pour diffuser au mieux ces nouvelles technologies, notamment lorsque les normes Minergies pour la construction de nouveaux bâtiments seront gÊnÊralisÊes. Dès lors, nous pourrons Êtendre des rÊalisations comparables à Genève-LacNation, à la majeure partie du parc immobilier genevois, ce qui n’est

La solution la plus adaptÊe à notre situation Ce que nous initions aujourd’hui, c’est une passerelle adaptÊe à notre situation et pertinente pour envisager l’avenir. Notre responsabilitÊ de service public est de trouver la solution la plus adaptÊe aux enjeux d’aujourd’hui pour assurer un approvisionnement ÊnergÊtique de qualitÊ à un prix acceptable pour tous. La centrale chaleur-force y contribue sans Êquivoque. Notre mission de service public est aussi de combiner

efficacitÊ au quotidien et vision à long terme. La centrale chaleur-force nous ouvre des perspectives d’avenir plus qu’intÊressantes. Lorsqu’une solution dictÊe par la raison et les impÊratifs d’efficacitÊ est conciliable avec les dÊfis ÊnergÊtiques des prochaines dÊcennies, elle devrait faire l’objet d’un large consensus. C’est pourquoi, durant les prochains mois, je m’emploierai à expliquer les enjeux à nos clients et aux citoyens genevois, afin que ce projet ambitieux et ÊquilibrÊ puisse voir le jour! ■ AndrÊ Hurter, directeur gÊnÊral

Un pari sur les Ênergies d’avenir Notre dÊmarche s’explique aussi dans une perspective temporelle plus large. SIG initie des projets innovants en terme de production de chaleur et y participe. A titre de rappel, la fourniture de chaleur et de froid est un point essentiel, tant du point de vue de l’Ênergie consommÊe que du CO2 Êmis. C’est le levier le plus important que nous puissions actionner pour atteindre cette sociÊtÊ à 2000 watts que nous appelons de nos vœux. A Versoix par exemple, dans le cadre du projet Genève-LacNation, l’eau du lac permet de fournir de la chaleur à de nombreux bâtiments. Ces rÊalisations, à l’instar du rÊseau Cadiom qui uti-

Vitam’Parc, un concept innovateur signÊ Migros Dans la ligne de ses principes fondateurs, placer l’individu au centre des prÊoccupations, Migros offrira dès le printemps prochain à 15 minutes de Genève un lieu oÚ l’eau, la forme, le bien-être et le shopping ne font qu’un: le complexe Vitam’Parc de 40 000 m2 au pied du Salève sur la commune de Neydens, en Haute Savoie. Le gÊant orange crÊe ainsi un univers dans lequel chacun pourra puiser et com-

pas possible dans l’Êtat actuel des isolations d’immeubles.

#JFO DIPJTJS TPO �OFSHJF DFTU NJFVY QS�QBSFS MBWFOJS %BOT MF DBESF EF MPVWFSUVSF EV NBSDI� EF M�MFDUSJDJU� 4*(  WPUSF QBSUFOBJSF EF QSPYJNJU�  WPVT QSPQPTF EFT TPMVUJPOT JOOPWBOUFT QPVS NBÔUSJTFS WPT E�QFOTFT �OFSH�UJRVFT FU WPUSF JNQBDU TVS MFOWJSPOOFNFOU "WFD 4*( DIBOHF[ EJE�F TVS MFT �OFSHJFT

FBV �OFSHJFT S�TFBVY FOWJSPOOFNFOU biner à son grÊ les ÊlÊments qui contribueront à son bien-être. Un stand prÊsentera Vitam’Parc lors de l’EvÊnement Êconomique du 9 octobre prochain au CICG, rue de VarembÊ 17. ■ www.vitamparc.com PRG

XXXNJFVYWJWSFTJHDI

6OF Ă?OFSHJF QSPQSF Ă‹ DIBDVO


info

No 8 / Septembre 2008

8

Les Midis de la Chambre IMPRESSUM

Agenda

Conférence

Mercredi 22 octobre 2008 - de 12h30 à 14h - CCIG, bd du Théâtre 4

Entreprises et développement durable

Optimiser la gestion des ressources Comment optimiser la gestion des ressources (eau, énergie, matières, etc.) qui traversent une entreprise? Quelles sont les nouvelles solutions pour minimiser les impacts sur l’environnement? Est-il possible et souhaitable de développer des collaborations avec d’autres acteurs économiques? Une conférence sur l’écologie industrielle, organisée par la CCIG, la Fédération des entreprises romandes Genève (FER) et le Service cantonal du développement durable (SCDD), abordera ces questions, notamment par des cas concrets, le jeudi

6 novembre 2008 de 17h à 18h30 dans l’auditoire de la FER, rue de Saint-Jean 98, 1201 Genève. A l’issue de cette conférence, un apéritif sera organisé, permettant échanges et réseautage. Les participants pourront également effectuer un petit diagnostic développement durable de leur entreprise. Intervenants: • Suren Erkman, Professeur, Université de Lausanne • Guillaume Massard, Ing. dipl. EPFL, SOFIES Sàrl Renseignements et inscription: celine.gonseth@etat.ge.ch

ADMINISTRATIVE MANAGEMENT CONCEPT (AMC) Gestion et patrimoine d’entreprise www.amc-b.com EMMENEGGER-CONSEILS (ECC) Conseils et management www.emmenegger-conseils.ch CLINIQUE DES GRANGETTES Hôpital privé www.grangettes.ch

FNAC SUISSE SA Distribution de produits culturels www.fnac.ch TSA SOLUTIONS & SERVICES Electricité, maintenance, technologies de l’information - www.tsa.ch VERSUS SYSTEMS SA Solutions de recrutement, développement et formation du personnel www.myversus.com

Renseignements et inscription: Sylvie Burnier, CCIG, tél. 022 819 91 11, e-mail: s.burnier@ccig.ch

Séminaire

Initiation pratique à la médiation commerciale

CCIGinfo bulletin d’information de la CCIG. Paraît 10 fois par an 3200 exemplaires Responsable d’édition: Pascale Roch-Gigandet Rédaction: Pascale Roch-Gigandet, Sonam Bernhard et Fabienne Delachaux. Publicité: Promoguide alain.cohendet@quorum-com.ch Concept et Graphisme: ROSS graphic design - Rolle Impression: Atar Roto Presse – Genève Informations: publications@ccig.ch

Un mode de résolution rapide et confidentiel des différends Une session d’une matinée aura lieu le 11 novembre 2008 de 8h30 à 12h30 à la CCIG

Renseignements et inscription: Karine Busselier-Flichy, tél. 022 819 91 11 e-mail: k.busselier@ccig.ch

Ont participé à ce numéro: Cécile Aubert (Clinique des Grangettes), André Hurter (SIG), Charles Lassauce, Sandra Senent.

Petits déjeuners des PME et des start-up Le prochain petit déjeuner aura lieu le vendredi 31 octobre 2008 à la FER, rue de St-Jean 98, 1201 Genève sur le thème:

«La transmission d’entreprises» Il sera suivi d’un débat avec les participants.

Renseignements au Service de la promotion économique tél. 022 388 34 34 e-mail: juliette.zurmuhle@etat.ge.ch

P’tits déjeuners de la Médiation Le prochain P’tit déjeuner aura lieu à la CCIG le mercredi 5 novembre 2008 à partir de 8h15.

intras.ch

Entrée gratuite mais inscription indispensable sur www.petitsdejeuners.ch.

INTRAS:leader

Toutes T outes les solutions s de santé san nté nté de la PME à la multinationale. multinatio onale.

Renseignements et inscription: sur notre site www.ccig.ch, rubrique «Séminaires et conférences CCIG»

Bénéficiez mainten maintenant, ant, comme les plus grandes es banques du pays, les multinationales ationales et autres organisations ations in internationales, de solutions olutions d’assurance-maladie ie souples et performantes pour our vous et vos collaborateurs. urs.

Séminaire

Carnet ATA – ce qu’il faut savoir pour bien l’utiliser Mardi 14 octobre, de 8h45 à 11h30, à la CCIG

Animé par Gérald Logoz, responsable du Service des légalisations, visas et carnets ATA Programme: 8h45: Accueil des participants 9h00: Présentations du carnet ATA • Comment le compléter • Utilisation du carnet • Cas spéciaux, exigences particulières • Litiges carnets ATA

10h30: Pause 10h45: Carnet CPD China-Taïwan 11h00: Carnet ATA par internet “ATAonline” Prix: 50 fr. pour les membres, 100 fr. pour les non-membres

Naturellement à l’écoute écoute des besoins des entreprises, entreprises, les femmes et les hommes ho ommes d’INTRAS vous offrent offrent ent depuis p plus de 40 ans leur expérience en matière d’assurancessurancemaladie.

Agence de dir direction ecction Genève Gen nève Votre Votre agence INTRAS AS est à votre disposition. Ch. des Coquelico Coquelicots ots 16 Case postale e 667 1214 V Vernier e ernier Tél. T él. 0844 44 55 5 55 Fax 022 306 1 11 12 intras.gea@intr intras.gea@intras.ch ras.ch

Délai d’inscription: 8 octobre 2008 Le nombre de places étant limité à 20 personnes, les inscriptions seront traitées par ordre d’arrivée. Encaissement sur place. Renseignements: Gérald Logoz, tél. 022 819 91 11, fax 022 819 91 00 Inscription: www.ccig.ch

Gagner en confiance. Gagner en assurance. surance.

CCIGinfo no 8 - 2008  

Septembre 2008

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you