Page 1

www.ccig.ch

MENSUEL No 7

Septembre 2011

Bulletin d’information de la Chambre de commerce, d’industrie et des services de Genève

Elections fédérales

infoSPONSORS

Efficacité énergétique

La CCIG soutient les candidats représentant des entreprises membres. Découvrez l’intérêt que ceux-ci portent à la vie économique genevoise!

Le Starling Geneva Hotel & Conference Center offre de nouvelles chambres «affaires» qui comprennent zone privative et salle de réunion pour 12 personnes.

Avec son nouveau programme AMBITION NEGAWATT, SIG propose aux entreprises de réduire durablement leur consommation d’électricité et leurs émissions de CO2.

PAGE 3

SOMMAIRE 2

EDITORIAL Les Rencontres du management durable: un nouveau service pour nos membres infoCOMMERCE INTERNATIONAL - TVA intra-communautaire - Prix Gallatin 2011 - LatCam: Nouveau Monde Nouvelles opportunités

3

infoVIE POLITIQUE Elections au Conseil national

4

infoSPONSORS De Crowne Plaza à Starling… infoCHAMBRE - 9e Evénement économique de la CCIG - La CCIG forme des pros

5

infoCHAMBRE - Midi du 23 juin 2011 - La gestion des risques

6

infoRH - Certificat de la CCIG - Fiche pratique

7

infoENTREPRISE L’efficacité énergétique: un enjeu capital…

8

infoAGENDA - Prochain Midi de la Chambre - 2e Salon du vin de la CCIG - Séminaires - Conférence: Nouveautés en matière d’arbitrage et de médiation commerciale - Prochain Petit déjeuner des PME et des start-up - Salon Communica 2011

NEW OPENING! Le confort de voyager léger et d’acheter à prix détaxés à l’arrivée

ARRIVALS

PAGE 4

PAGE 7

Elections fédérales

Lüscher-Barthassat: le ticket gagnant pour l’économie genevoise Le 23 octobre prochain, les Genevois sont appelés à choisir leurs représentants aux Chambres fédérales. L’enjeu est de taille pour le canton, une pléthore de dossiers décidés à Berne ayant une influence sur l’économie genevoise. Les Genevois doivent pouvoir compter sur des candidats conscients des besoins de Genève pour assurer son développement. C’est pourquoi la CCIG appelle à soutenir le duo de l’Entente Christian Lüscher - Luc Barthassat. Ces deux candidats, au bénéfice d’un excellent bilan de législature au national, se sont engagés à de nombreuses reprises aux côtés de la CCIG dans les combats qu’elle a menés. Ils expliquent en quoi ils seront les représentants de l’économie genevoise. Que signifie pour vous «être la voix de l’économie» à Berne? Christian Lüscher (CL). De par mes activités professionnelles dans une étude de cinq associés et 45 collaborateurs, je me sens proche des préoccupations des PME. Faciliter la vie des entreprises, créatrices de richesses et d’emplois, est indispensable. Pour ce faire, il y a lieu de plaider en faveur d’une fiscalité mesurée – à cet effet, je défendrai la réforme III des entreprises – et d’une bureaucratie moins lourde, comme le prône l’initiative «Stop à la bureaucratie!» que le PLR va bientôt déposer. En outre, il y a lieu de porter une attention particulière à la place financière. A Genève, elle représente 20% du PIB. Les recettes générées par l’économie permettent de financer l’Etat social. Quels sont les dossiers que vous défendrez? CL. L’avenir de la traversée du lac est aujourd’hui entre les mains de Berne. La volonté de la réaliser devrait souffler sous la Coupole. Pourtant, ce projet n’est pas porté à la Chambre haute. Au sujet de son financement – qui pourrait se révéler être l’obstacle principal pour la Confédération –, le partenariat public-privé est une solution qui mérite d’être étudiée.

Enfin, je suis sensible à l’article 104 de la Constitution fédérale, qui stipule que la Confédération veille à ce que l’agriculture contribue à l’approvisionnement d’une part et à la conservation des ressources naturelles et à l’entretien du paysage d’autre part. La seule possibilité pour Genève de répondre à ces exigences constitutionnelles, eu égard à l’exiguïté de son territoire, est d’améliorer la densification du sol.

Que signifie pour vous «être la voix de l’économie» à Berne? Luc Barthassat (LB). En tant que viticulteur et paysagiste, je suis actif dans un pan non négligeable de l’économie genevoise. Je soutiens les acteurs de ce secteur dans leur travail constant pour être reconnus comme de vrais entrepreneurs et non plus comme de simples percepteurs de prestations. Pour illustrer mes propos, je citerais les efforts consentis pour la certification des produits du terroir. Limiter l’économie genevoise à l’agriculture serait réducteur. C’est pourquoi je suis également sensible à la Genève internationale et à la place financière. Ce sont de réels atouts pour Genève tant au niveau de l’image que des retombées économiques.

formatrices. Par exemple, ce devrait être un critère prépondérant dans les procédures de marchés publics. Berne devrait s’engager davantage dans les énergies renouvelables en encourageant et en soutenant des formations de pointe dans ce domaine. Les valeurs du centre comme le développement durable et ses trois piliers me tiennent à cœur car elles permettent de maintenir un équilibre et une cohésion sociale.

Comment voyez-vous l’avenir de Genève à Berne? CL. A Berne, Genève commence à exister. Le canton a été trop longtemps traité à part et défavorisé. Pour pallier cette situation, le Conseil d’Etat a fait beaucoup d’efforts, mais Genève doit s’engager encore plus dans la vie fédérale pour que les dossiers qui lui assureront une croissance qualitative avancent. Pour ma part, j’ai la volonté sincère de continuer à être un des avocats de Genève à Berne et si possible dans la Chambre où les élus ont le plus de poids. ■

Quels sont les dossiers que vous défendrez? LB. Mon cheval de bataille est la formation professionnelle de nos jeunes, avec ou sans papier. Ces derniers constituent la Suisse de demain pour l’avenir de notre AVS, mais aussi pour le succès de notre économie. Notre pays crée des richesses et pour ce faire doit pouvoir s’appuyer sur une main d’œuvre qualifiée. De l’apprentissage aux hautes études, il y a lieu d’investir davantage dans la formation. En outre, l’Etat devrait soutenir davantage les entreprises

Qu’avez-vous particulièrement apprécié pendant ces six années à Berne? LB. J’ai particulièrement apprécié l’accès à des réseaux multiples tels que les associations professionnelles, les autres parlementaires, les lobbyistes ou les syndicats. Cela m’a permis d’apprendre à travailler ensemble. Genève doit davantage utiliser les relais à Berne. C’est dans la capitale que tout se décide et il est donc très important d’y être bien représenté pour que le canton de Genève obtienne la place qu’il mérite dans la Suisse. ■

La sécurité représente également pour moi un sujet important. Bien que les dossiers soient décidés à Berne, ils sont vécus au quotidien à Genève. Je pense par exemple à l’aberration des joursamende, à la problématique des requérants d’asile frappés d’une non-entrée en matière ou à la révision de la Loi fédérale instituant des mesures visant au maintien de la sûreté intérieure.

Enfin, l’avenir de Genève passe indéniablement par le développement de ses infrastructures. De ce fait, je porte une attention particulière au dossier de la traversée du lac. Les grands travaux ne doivent pas être menés uniquement de l’autre côté de la Sarine. Il faut tout mettre en œuvre pour que Genève soit entendue sur le dossier des infrastructures.

Propos recueillis par Pascale Roch-Gigandet Consultez notre site régulièrement mis à jour

www.ccig.ch


2 Septembre 2011

No 7

infoCOMMERCE INTERNATIONAL

NATHALIEHARDYN Directrice adjointe

Approche pratique des règles de TVA intra-communautaire La CCIG, Taxand et l’Osec organisent, le 27 septembre prochain de 13h30 à 17h30, un séminaire sur le thème de la TVA intra-communautaire destiné aux entreprises basées en Suisse mais actives sur le marché de l’Union européenne.

EDITORIAL

Les Rencontres du management durable:

un nouveau service pour nos membres

Me Nathalie Habibou du Cabinet Arsene à Paris et Laurent Lattmann, associé chez Taxpartner à Zurich, présenteront huit cas pratiques

En cette rentrée 2011, la CCIG lance une nouvelle formule de rencontres destinées aux chefs d’entreprises: les Rencontres du management durable. À cet effet, elle s’est associée au Service cantonal du développement durable et à la Haute Ecole de Gestion de Genève. Ces rencontres poursuivent un objectif double: promouvoir le management durable et favoriser l’échange d’expériences concrètes.

rencontrés le plus souvent par les entreprises, principalement dans leurs relations en B2B, tels que le dédouanement européen, les opérations triangulaires, la vente avec installation ou montage, la vente en consignation, les achats et reventes à l’intérieur d’un même pays ou encore la vente à distance à des particuliers (B2C). Les solutions de ces cas seront principalement abordées sous l’angle du droit

suisse, français, allemand et autrichien. La partie pratique sera précédée d’un bref rappel théorique des principes régissant la TVA à l’intérieur des frontières de l’UE. Les participants auront la possibilité de soumettre des questions par avance ainsi que sur place. ■

■ PROGRAMME ET INSCRIPTIONS www.ccig.ch (Agenda des événements)

Prix Gallatin 2011 CCIG et l’Etat de Genève, elle célèbre et renforce les relations bilatérales entre la Suisse et les Etats-Unis.

Depuis que le canton s’est doté d’une loi sur l’agenda 21, qui gouverne l’action de l’Etat en matière de développement durable, la CCIG s’est attachée à défendre le point de vue selon lequel l’économie doit être reconnue comme un partenaire à part entière. Et il faut reconnaître que la Chambre a toujours trouvé une oreille très attentive auprès des autorités chargées de ce dossier. Pendant de nombreuses années, l’Etat a inscrit à son programme moult actions de sensibilisation des entreprises au développement durable. À l’époque, ce travail de formation de l’opinion était indispensable, la notion de développement durable demeurant bien souvent très abstraite. Un chemin considérable a été parcouru en dix ans. De plus en plus d’entreprises inscrivent le développement durable au rang de leurs priorités. Pour preuve, plusieurs volées de cadres ont appris à mettre en œuvre les principes du développement durable en entreprise grâce à la formation en management durable mise sur pied par HEC Genève et la Haute Ecole de Gestion de Genève, que la CCIG soutient financièrement depuis son origine.

La cérémonie de remise du Prix Gallatin 2011, à laquelle sont attendus plusieurs centaines d’entrepreneurs, aura lieu lundi 12 septembre de 15h30 à 22h au Swissôtel Métropole de Genève. Organisée par la Swiss-American Chamber of Commerce, en collaboration avec la

Adressée aux entreprises actives sur le marché américain, cette manifestation a pour but de consolider les échanges et d’offrir des opportunités de réseautage uniques entre les plus importantes sociétés suisses actives aux Etats-Unis et les américaines en Suisse. C’est également l’occasion de fêter le 250e anniversaire de la naissance d’Albert Gallatin. Né à Genève en 1761, il émigre aux USA en 1780, où il entame sa carrière politique en tant

que membre de la Chambre des Représentants. Sous la présidence de Thomas Jefferson, il devient secrétaire au Trésor américain et entreprend de modifier la politique financière du pays pour en réduire la dette. La vie et l’œuvre d’Albert Gallatin symbolisent notamment l’orientation vers le progrès et l’esprit international, deux valeurs communes qui lient la Suisse, et plus particulièrement Genève, aux Etats-Unis d’Amérique. ■ ■ PROGRAMME ET INSCRIPTIONS www.amcham.ch

Chambre de Commerce Latino-américaine à Genève:

Il est maintenant temps de franchir une nouvelle étape, car il manquait encore à Genève un lieu dans lequel les managers pourraient partager leurs expériences pratiques. Cet espace existe désormais: les Rencontres du management durable débuteront dans la seconde partie de l’automne, à la CCIG.

Nouveau Monde - Nouvelles opportunités

Nous sommes très heureux d’avoir pu répondre, grâce à la collaboration du Service du développement durable et de la Haute Ecole de Gestion, à un besoin que nos membres exprimaient de plus en plus souvent. Rendez-vous d’ici quelques semaines dans nos publications pour le programme et les détails pratiques.

La présentation officielle du Chapitre genevois de la Chambre de Commerce Latino-américaine en Suisse (LatCam) aura lieu jeudi 22 septembre de 11h30 à 14h,

à la CCIG, en présence de Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur Alejandro Jara, directeur général adjoint de l’OMC à Genève.

latine de resserrer leurs liens d’affaire et, pour celles qui sont désireuses de mieux connaître les «tigres latins», d’en développer de privilégiés. Une opportunité à ne pas manquer! ■

Cette manifestation représente une excellente occasion pour les entreprises déjà actives en Amérique

■ PROGRAMME ET INSCRIPTIONS www.ccig.ch (Agenda des événements)

17 SEPTEMBRE 1755,

fondation de Vacheron Constantin.

B o u t i q u e

t e m p o r a i r e

Va c h e r o n

C o n s t a n t i n

1 ,

P l a c e

d e

L o n g e m a l l e

www.vacheron-constantin.com

1 2 0 4

G e n è v e

T é l .

+ 4 1 ( 0 ) 2 2 3 1 6 1 7 4 0


3 No 7

Septembre 2011

infoVIE POLITIQUE

Elections au Conseil national

La CCIG s’engage pour les candidats appartenant à des entreprises membres Alder Murat Julian

Dans le cadre des élections fédérales, la CCIG appelle à soutenir les candidats qui sont des représentants d’entreprises membres. Cet appui découle de la mission que la CCIG assure afin de promouvoir ses membres. La Chambre a demandé aux candidats quels étaient les trois principaux thèmes politiques pour lesquels ils s’engageront en cas d’élection. Leurs réponses reflètent l’intérêt qu’ils portent à la vie économique genevoise. Votre soutien leur permettra d’en témoigner à Berne! Barthassat Luc

Cerutti Olivier

Chollet Claude-Alain

Barazzone Guillaume

Entreprise: GVA Gautier, Vuille & Associés

Entreprise: Schellenberg Wittmer

Fonction dans l’entreprise: Avocat indépendant

Fonction dans l’entreprise: Avocat

Parti: PLR

Parti: PDC

Les trois principaux thèmes politiques: ■ Réduction des impôts et tracasseries administratives ■ Assainissement durable des assurances sociales ■ Promotion des énergies renouvelables

Cuendet Edouard

Les trois principaux thèmes politiques: ■ Sécurité ■ Fiscalité et économie privée ■ Innovation et formation

Fontanet Nathalie

Entreprise: Uni-Vert Paysagistes + Domaine du Grangier

Entreprise: Cerutti Sanitaires SA

Entreprise: Domaine des Champs-Lingot

Entreprise: Groupement des Banquiers Privés Genevois

Entreprise: UBS SA

Fonction dans l’entreprise: Vigneron encaveur

Fonction dans l’entreprise: Administrateur

Fonction dans l’entreprise: Vigneron encaveur, énergiculteur

Fonction dans l’entreprise: Secrétaire général

Fonction dans l’entreprise: Conseillère juridique

Parti: PDC Les trois principaux thèmes politiques: ■ Formation professionnelle ■ Transports et aménagement du territoire ■ Energies renouvelables

Parti: PDC

Parti: Vert’libéraux

Les trois principaux thèmes politiques: ■ Economie qui encourage la créativité ■ Formation adaptée ■ Choix énergétiques réfléchis

Hiltpold Hugues

Les trois principaux thèmes politiques: ■ Energies renouvelables ■ Réduction des dettes ■ Promotion d’une agriculture vivante et locale

Jornot Olivier

Parti: PLR

Parti: PLR

Les trois principaux thèmes politiques: ■ Économie et emploi ■ Finances publiques et fiscalité ■ Recherche et formation

Leyvraz Eric

Loeffel Juerg

Les trois principaux thèmes politiques: ■ Sécurité ■ Place financière suisse et emploi ■ Education

Lüscher Christian

Entreprise: Hiltpold Architectes

Entreprise: Fontanet & Associés

Entreprise: Domaine des Bossons

Entreprise: ABB Sécheron SA

Entreprise: Ziegler Poncet Gumbach Carrard Lüscher

Fonction dans l’entreprise: Associé

Fonction dans l’entreprise: Associé

Fonction dans l’entreprise: Vigneron encaveur

Fonction dans l’entreprise: Directeur financier

Fonction dans l’entreprise: Avocat

Parti: PLR

Parti: PLR

Les trois principaux thèmes politiques: ■ Fiscalité pour les entreprises et les familles ■ Aménagement du territoire et énergie ■ Enseignement et formation professionnelle

Les trois principaux thèmes politiques: ■ Réforme de la fiscalité des entreprises ■ Sécurité publique ■ Infrastructures (aéroport, traversée du lac, 3e voie ferroviaire)

Magnin Danièle Entreprise: Etude D.-C. Magnin Fonction dans l’entreprise: Avocate Parti: Mouvement Citoyens Romands MCR-MCG Les trois principaux thèmes politiques: ■ La sécurité, ■ Le logement ■ Les énergies renouvelables

Rys Alexandra

Parti: UDC Les trois principaux thèmes politiques: ■ Agriculture, environnement ■ Energie ■ Souveraineté nationale

Mettan Guy

Poggia Mauro Entreprise: Etude Poggia

Entreprise: Club suisse de la presse

Fonction dans l’entreprise: Avocat

Fonction dans l’entreprise: Directeur exécutif

Parti: Mouvement Citoyens Romands MCR-MCG

Parti: PDC- Suisses sans frontières Les trois principaux thèmes politiques: ■ Coopération transfrontalière et Suisses de l’étranger ■ Croissance équilibrée ■ Droit, justice et nature pour tous

Les trois principaux thèmes politiques: ■ Contrôle du système de santé et de son coût ■ Protection de nos emplois ■ Protection de notre économie et de la place financière

Schneider Max

Seydoux Laurent

Parti: Parti Evangélique Les trois principaux thèmes politiques: ■ Développement et mobilité durable favorisés ■ Réduction de l’endettement public ■ Mesures en faveur des familles

Parti: PLR Les trois principaux thèmes politiques: ■ Fiscalité et économie privée ■ Sécurité ■ Infrastructures, notamment la traversée du lac

Reymond André

Riviera Kilian

Entreprise: Membre individuel

Entreprise: Lombard Odier Darier Hentsch & Cie

Fonction dans l’entreprise: Indépendant Courtier

Fonction dans l’entreprise: Analyste Junior

Parti: UDC Les trois principaux thèmes politiques: ■ Moins de charges (fiscales et administratives) ■ Indépendance, souveraineté et sécurité ■ Transports et logements

Parti: Jeunes UDC Genève Les trois principaux thèmes politiques: ■ Protection de la place financière suisse et défense de ses intérêts à l’étranger ■ Formation des jeunes et création d’emplois ■ Défense de notre agriculture et de l’environnement

Székely - Hedinger Jill

Weiss Pierre

Entreprise: Essentiel Communications Sàrl

Entreprise: Sunwatt Bio Energie SA

Entreprise: Lysoft SA

Entreprise: WiB-Swiss Women in Business

Entreprise: Fédération des entreprises romandes Genève

Fonction dans l’entreprise: Associée gérante

Fonction dans l’entreprise: Président et fondateur

Fonction dans l’entreprise: Fondateur et directeur

Fonction dans l’entreprise: Womanager

Fonction dans l’entreprise: Directeur

Parti: PDC Les trois principaux thèmes politiques: ■ Simplification des procédures administratives pour les entreprises ■ Aménagement du territoire ■ Mesures en faveur des jeunes (formation, encadrement, intégration)

Parti: Les Verts

Parti: Vert’Libéraux

Les trois principaux thèmes politiques: ■ Soutien au développement massif des énergies renouvelables et efficacité énergétique ■ Soutien à une politique économie durable respectant l’environnement et donnant une priorité aux emplois locaux

Les trois principaux thèmes politiques: ■ Soutien aux entreprises innovantes et durables ■ Réduction du gaspillage de ressources ■ Aménagement du territoire et développement économique

Parti: PLR Les trois principaux thèmes politiques: ■ Partage des responsabilités entre hommes et femmes ■ Représentation des femmes dans l’économie ■ Soutien aux hommes dans la famille

Parti: PLR Les trois principaux thèmes politiques: ■ Construction de nouvelles infrastructures de transport ■ Formation plus exigeante pour favoriser l’emploi et l’innovation ■ Fiscalité et charges bureaucratiques moins lourdes pour les entreprises

Seite 1

All business is vocal. L’école de langues rigoureuse vous prépare à relever tous les défis. Grâce à son expérience acquise dans 300 écoles situées dans le monde entier, à son réseau couvrant toute la Suisse et à son solide ancrage genevois, inlingua vous garantit des résultats optimaux. inlingua Genève, centre de langues, rue du Léman 6, T 022 732 40 20, www.inlingua.ch


4 Septembre 2011

No 7

infoSPONSORS

De Crowne Plaza à Starling Geneva Hotel & Conference Center:

Une transition dans l’innovation Le Starling Geneva Hotel & Conference Center (anciennement Crowne Plaza Geneva) a clôturé le premier semestre 2011 en ligne avec ses objectifs d’implantation découlant d’un changement d’identité bienvenu. En effet, au-delà d’un simple changement d’enseigne, il s’agit pour les actionnaires, l’équipe de direction, cadres et collaborateurs d’assumer pleinement une identité nouvelle, novatrice et dynamique. Cette démarche a permis une plus grande flexibilité dictée par une recherche des besoins spécifiques de la clientèle très diversifiée de l’hôtel idéalement situé à proximité des grands axes de communication, du centre de congrès Palexpo et des points d’intérêt touristiques qu’offre Genève.

Une des 26 nouvelles «business suite»

L’innovation technique se traduit par la mise en service de 26 nouvelles chambres « affaires » qui, correspondant à des standards habituellement nommés « junior suite », offrent une zone de séjour privative, une salle de réunion équipée d’installations techniques d’avantgarde pouvant accueillir jusqu’à 12 personnes. Cette étape vient compléter la réfection de 250 chambres réalisée entre 2009 et 2011 et précède le programme de la nouvelle décoration des zones d’accueil et de restauration qui sera entrepris cet automne.

Dans une démarche de communication personnalisée, le Starling Geneva Hotel & Conference Center vous invite à contacter Mme Blandine Moser, Attachée Commerciale Junior, au 022 747 02 24 – email b.moser@shgeneva.ch, pour une visite individuelle incluant un apéritif au C bar & lounge. ■

Starling Geneva Hotel & Conference Center 34, route François-Peyrot 1218 Le Grand-Saconnex/Genève www.shgeneva.com

infoCHAMBRE

9

e Evénement économique de la CCIG ©Dgbp David Gagnebin-de Bons & Benoît Pointet

FK

Le prochain Evénement économique aura lieu le jeudi 3 novembre 2011 au Centre de Congrès Palexpo. Cette manifestation unique en son genre, qui réunit un millier de chefs d’entreprise et de personnalités, comporte trois volets. La présentation d’une étude inédite ouvrira les feux, nourris par l’intervention

d’orateurs de renom lors du Séminaire économique, qui aura cette année pour thème Le «Grand Genève»: centre urbain et pôle métropolitain. Il s’agira de mieux appréhender la réalité et la dynamique de ce cœur culturel, touristique et économique pour se donner les moyens d’un développement futur harmonieux. L’évènement culminera avec la cérémonie officielle, au cours de laquelle la CCIG décernera son Prix 2011, tandis que le DARES et l’OPI remettront les Prix de la Jeune Industrie et de l’Industrie. Les festivités se poursuivront autour d’un cocktail dînatoire propice à de fructueux échanges d’affaires. Rendez-vous le 3 novembre prochain! ■

Garage

La CCIG forme des pros 

 





 



 











 

Fidèle à sa devise de faciliter l’entreprise, la CCIG dispose depuis une petite dizaine d’années d’une place d’apprentissage.

Garage











 



 





 







Après trois ans de formation, Rachel Locatelli vient d’obtenir son CFC d’employée de commerce, profil élargi, avec 5,1 de moyenne scolaire et 5,7 de moyenne entreprise! Elle quitte sans plus tarder le 4, boulevard du Théâtre – «une bonne entreprise où l’on apprend plein de choses», selon elle – pour rejoindre

la Haute école de travail social, qui l’a engagée en qualité de teneuse de compte 2. A la rentrée, la Chambre aura le plaisir d’accueillir un nouvel apprenti pour trois ans en la personne de Pajtim Lutfija. ■ Sonam Bernhard


5 No 7

Septembre 2011

infoCHAMBRE

Compte rendu de séminaire

Compte rendu

La gestion des risques dans votre développement à l’international

Midi de la Chambre du 23 juin 2011 © Didier Jordan

Organisée chaque mois, cette manifestation qui permet à six membres de la CCIG de se présenter brièvement regroupe quelque 40 participants.

Les Midis, une des plates-formes de réseautage qu’offre régulièrement la Chambre

Vitalis Events SA, agence événementielle basée à Genève, organise dans le monde entier séminaires, conférences, lancements de produits et toutes sortes de réunions nécessitant un appui logistique dans la recherche de destinations et lieux adéquats. Réservations et gestion de contingents hôteliers, coordination des transports aériens et terrestres, choix de partenaires en audiovisuel, organisation de soirées et de programmes sociaux, mise à disposition d’un outil d’inscriptions online personnalisé figurent parmi la palette de services dont peuvent bénéficier ses clients. Afin d’offrir des prestations «cousues main», Vitalis Events s’appuie sur une équipe passionnée et polyglotte. www.vitalis-events.com Bernardin Consultants. Depuis 15 ans, à partir de sa base à São Paulo, Bernardin Consultants aide les entreprises francophones à s’implanter sur les marchés latino-américains, avec plus de 400 sociétés accompagnées et de belles success stories. Bernardin Consultants interSponsors

Co-sponsors

vient à tous les niveaux de l’implantation: études initiales, analyse stratégique, sélections de partenaires, négociations contractuelles, procédures d’homologation, création et administration des filiales, management des ressources locales, etc. Ses missions sont conçues et réalisées en fonction des besoins spécifiques des clients, ce qui permet un développement sur mesure et sur le long terme. www.bernardin.com.br Patrick Leconte est nutritionniste, expert en chrononutrition. Il donne des consultations dans ses cabinets de Genève et du Beau-Rivage Palace de Lausanne. Il est également formateur en nutrition à l’Ecole d’esthétique Michelle Paschoud à Genève. Diplômé de l’Université de Dijon en «Nutraceutiques, Alicaments et Aliments Santé», de l’Université de Poitiers en «Micronutrition et santé publique», Patrick Leconte partage son temps entre l’enseignement, la recherche et les consultations. Il prendra ses clients en charge pour un bilan nutritionnel complet et un suivi personnalisé. Citroën (Suisse) SA – Succursale de Genève. Créée en 1924 à Genève, Citroën (Suisse) SA – Succursale de Genève compte aujourd’hui plus de 65 collaborateurs répartis entre les départements commerces, aprèsvente et pièces de rechange. Le service, la disponibilité et l’écoute du client défini dans une charte qualité font la force d’une équipe dédiée à

une marque de grande technologie, démontrant jour après jour son savoir-faire. Faisant partie des leaders du marché automobile à Genève, Citroën (Suisse) SA – Succursale de Genève reçoit avec plaisir ses visiteurs au 27, route des Acacias. www.citroen-geneve.ch Equinox Concept SA est spécialisée depuis 18 ans dans le domaine de la publicité par l’objet et des cadeaux d’affaires. Sa réactivité, son sourcing diversifié en Europe et en Asie et ses services personnalisés font d’Equinox le partenaire idéal de toute campagne marketing et de l’image des sociétés. Ses conseillères se font un plaisir de faire découvrir le showroom, rue Liotard 6 à Genève. www.equinoxconcept.ch The Origami Consulting est une activité de Conseil RH et de Développement du capital humain. Créée début 2010 par sa fondatrice, Martine Roset, sa mission est d’accompagner les individus et les équipes afin de développer et de maintenir leur plein potentiel au sein de leur environnement professionnel. Les principaux services proposés sont l’accompagnement de managers et de spécialistes dans leurs cadres professionnels, l’évaluation et la cohésion d’équipes, l’orientation et la gestion de carrière et tout type de transitions au sein de l’entreprise, notamment dans le cadre de restructurations. www.origami-consulting.ch Partenaires

2011

Avec la mondialisation, les entreprises internationales sont amenées à expatrier des collaborateurs partout dans le monde. Contrairement aux idées reçues, Internet n’a pas affaibli cet échange dans la mesure où l’homme reste un maillon nécessaire et un garant du bon déroulement des transactions et des contrôles dans des pays qui sont de plus en plus en proie à l’instabilité. Afin d’informer les entreprises sur la nécessité de prévoir au mieux les évènements, en s’entourant de toutes les protections nécessaires, dès qu’il s’agit de déplacer des hommes et du matériel, la SERV (Assurance suisse contre les risques à l’exportation) et International SOS, leader mondial de la gestion de risques santé et sécurité, ont organisé le 17 juin dernier un séminaire en collaboration avec la CCIG. Les risques politiques et commerciaux liés à l’exportation de biens et prestations de service Dominique Aubert, responsable Suisse romande, a présenté l’offre de la SERV pour la couverture du risque de défaut de paiement et pour un financement optimal des opérations d’exportation. La SERV propose aux exportateurs et aux institutions de financement une vaste offre d’assurances couvrant les risques politiques et économiques. Elle assure aussi les exportations et les financements de biens de consommation, de biens d’investissement et de services. Il a ajouté qu’en plus des produits traditionnels d’assurance à l’exportation, la SERV offre des produits tels que l’assurance de crédit de fabrication et la garantie de «bond» permettant à l’exportateur de préserver sa liquidité et ses limites de crédit bancaire.

Les entreprises ont l’obligation d’assurer la sécurité de leurs employés en déplacement

Sécurité du personnel à l’étranger et responsabilité sociale des employeurs Ghislain de Kerviler, directeur général d’International SOS Suisse, et le Dr. Gérard Blanc, directeur médical Régional & Projets spéciaux, ont ensuite mentionné la nécessité de prendre en compte bien en amont l’environnement qui sera celui des collaborateurs amenés à travailler à l’étranger. Les entreprises doivent anticiper et gérer les risques, tâche délicate si l’on déploie des collaborateurs de différentes provenances vers des contrées où l’environnement varie continuellement, parfois de manière imprévisible. L’employeur a en effet l’obligation légale de sécuriser les voyageurs et le personnel expatrié. ■ ■ INFORMATIONS www.serv-ch.com www.internationalsos.com


6 Septembre 2011

No 7

infoRH

Le certificat de la CCIG «Rédiger en français professionnel» vise à attester la maîtrise des compétences rédactionnelles dans le cadre professionnel. Proposé par la CCIG en collaboration avec l’Ifage, cet examen, qui existe depuis plus de 50 ans, vient de subir de profondes modifications, qui convergent toutes vers le même but: répondre aux nouveaux besoins des employeurs. Explications de Sophie Gibouin, responsable du secteur langues, et de Jérémy Annen, nouveau directeur de l’Ifage, centre officiel de l’organisation et de la passation des examens menant à cette certification.

Jérémy Annen, directeur de l’Ifage, et Sophie Gibouin, responsable du secteur langues

Quelles sont les raisons qui ont présidé à cette refonte importante? Sophie Gibouin (SG): Le déclencheur de cette refonte est le succès décroissant du certificat alors que les entreprises expriment toujours plus fort leur besoin en personnel qualifié. Une actualisation s’est donc avérée nécessaire pour répondre aux nouvelles attentes des employeurs. Pour ce faire, nous avons opté pour une stratégie de rapprochement avec les entreprises afin de créer du «sur mesure» au niveau pédagogique.

Pouvez-vous décrire les principales nouveautés de l’édition 2012 du certificat? SG: Le fait d’avoir réfléchi avec plusieurs secteurs de l’entreprise et d’avoir établi un profil complet a permis d’obtenir un examen mettant le candidat dans une situation professionnelle très concrète. Des exercices spécifiques, calqués sur un contexte professionnel, permettent d’évaluer l’orthographe, les connaissances grammaticales, la capacité à restituer des informations et à utiliser un vocabulaire adapté ainsi que les compétences rédactionnelles. En résumé: cet examen permet de tester la maîtrise de la langue au travail. Pour les employeurs, quels sont les avantages que représente le certificat de la CCIG?

Propos recueillis par Pascale Roch-Gigandet

Informations techniques Date de la prochaine session d’examen: vendredi 1er juin 2012 Prix de l’examen: CHF 240.Sessions du cours de préparation au certificat de la CCIG «Rédiger en français professionnel» Première session: du 3 octobre au 12 décembre 2011 Deuxième session: du 9 janvier au 19 mars 2012 Troisième session: du 28 mars au 25 juin 2012 Prix du cours: CHF 490.www.ifage.ch/offre/langues/francais/ examens/ccig

10 conseils à suivre pour se mettre à son compte Se mettre à son compte peut se révéler tentant et représenter une belle opportunité de carrière. La création d’entreprise nécessite cependant une analyse sérieuse des risques, des coûts et des possibilités dans le domaine choisi. Une bonne estime de soi, le sens des responsabilités et de l’organisation, une grande motivation et de la flexibilité seront des atouts importants, tout comme le soutien de vos proches.

Conseils À SUIVRE 1. Informez-vous sur les principes régissant la fiscalité des entreprises et ses obligations comptables. 2. Renseignez-vous sur le marché à atteindre et mesurez la pertinence de votre offre. 3. Soyez rigoureux dans votre étude de marché afin de développer au mieux votre stratégie. Celle-ci dépend beaucoup de la vision et de la personnalité du porteur de projet. 4. Essayez d’être le plus réaliste possible sur vos gains et vos charges en imaginant plusieurs scénarios et ne vous endettez pas dès le départ. Votre projet doit être pensé à long terme. 5. Sollicitez les avis extérieurs, notamment ceux d’autres entrepreneurs, pour débloquer des réflexions. 6. Ciblez une clientèle suffisante capable de payer pour vos services ou vos produits au cours d’une étude de marché qui fera partie d’un Business Plan. 7. Calculez les coûts des actions commerciales à mettre en place et intégrez-les dans vos comptes prévi-

sionnels. Observez les principes de gestion, limitez vos frais fixes, adaptez vos besoins en fonds de roulement et investissements et vérifiez vos prix de revient. 8. Faites régulièrement le point clients/fournisseurs et contrôlez la qualité de vos biens et services. Veillez à ne pas avoir trop de stock au départ et gardez en tête la saisonnalité réelle du produit ou du service proposé. 9. Constituez-vous «un tableau de bord» afin d’identifier les actions qui ont le meilleur ratio «coût/temps/ efficacité» dans le but d’atteindre vos objectifs commerciaux et générer de la croissance. 10. N’engagez pas une politique de communication sans être sûr d’avoir les moyens de suivre la demande. Sachez qu’il faut être vu, connu et reconnu pour pouvoir évoluer. Toutefois l’«agressivité» commerciale n’est pas recommandée si vous ne disposez pas d’une assise financière suffisante pour faire face aux réactions de la concurrence. Chérif Antar-Antar

Retrouvez les fiches précédentes sur www.gbnews.ch

E+S ASW

Jérémy Annen (JA): En effet, pour qu’un examen de ce type reste une référence, il doit être conforme aux exigences de travail des nouveaux managers. Avec le développement des outils de communication, les besoins ont évolué. Etablir un nouveau profil des compétences était nécessaire. Nous avons donc réuni autour de la table les différents

métiers en lien avec le travail d’un-e assistant-e: management, secrétariat, informatique et commerce.

JA: Pour répondre, je prendrai ma casquette d’ancien DRH. Premièrement, lors de la recherche de candidats, la possession d’un tel certificat évite d’organiser un test de compétences de la maîtrise du français. Ce certificat est également intéressant sous l’angle de la formation continue. Faire valider des compétences par un certificat est bénéfique autant pour l’employé que pour l’employeur. Dans le cas où le collaborateur connaîtrait quelques lacunes, je tiens à préciser qu’une formation ad hoc prépare à cet examen. A cet effet, je me permets – et je reprends ma casquette de directeur de l’Ifage – de rappeler une des missions de notre institut: améliorer l’employabilité des collaborateurs et permettre aux entreprises d’exercer leur responsabilité sociale. ■

26

© Patrick Préperier - GBN

S’adapter aux besoins évolutifs des entreprises

Fiche

Certificat de la CCIG

Chaque mois, en collaboration avec Geneva Business News, le média des ressources humaines et du marché de l’emploi, retrouvez les fiches pratiques et explorez un aspect de la vie quotidienne en entreprise.

version internet

ABACUS version internet – leader des logiciels de gestion > ERP intégré nouvellement développé autour d’une architecture Web > Adaptabilité et multilinguisme > Gestion des utilisateurs avec attribution de rôles > Concept Software-as-a-Service (SaaS) > Utilisation avec plate formes, bases de données et systèmes d’exploitation à choix. www.abacus.ch


7 No 7

Septembre 2011

infoENTREPRISES Publi-rédactionnel

L’efficacité énergétique: un enjeu capital pour votre entreprise La gestion optimisée de l’énergie est une stratégie incontournable pour une entreprise performante et innovante, tournée vers l’avenir. Pour les plus grands consommateurs d’énergie du Canton (0.5 GWh électrique ou 5 GWh thermique par an minimum), SIG lance un programme qui les accompagne dans la définition et la mise en œuvre d’une gestion efficiente de l’énergie: AMBITION NEGAWATT. • un catalogue des bonnes pratiques en entreprise • des modules de formations pour les collaborateurs qui permettent à la fois de communiquer en interne l’engagement de l’entreprise et de sensibiliser les collaborateurs aux enjeux de l’efficacité énergétique afin qu’ils prennent une part active aux changements. NEGAWATT? Un négawatt est un watt non consommé grâce un usage plus sobre et plus efficace de l’énergie. Le programme AMBITION NEGAWATT s’inscrit dans la politique globale de SIG qui vise à accroître l’indépendance énergétique cantonale, renforçant à terme la compétitivité de la place économique genevoise. AMBITION NEGAWATT a pour objectif de faciliter la mise en œuvre d’une politique de l’énergie auprès des grands consommateurs d’énergie pour réduire durablement leur consommation d’électricité et leurs émissions de CO2. Projet novateur, AMBITION NEGAWATT rapproche, pour la première fois, un service public distributeur d’énergie de ses clients pour les inciter, en consommant moins et … mieux, à tirer tous les bénéfices d’une gestion efficiente de l’énergie: gains en performance,

optimisation de la sécurité, amélioration de la croissance, diminution des coûts, gains en productivité, rationalisation des dépenses, impact positif en terme d’image, mise en place de mesures de développement durable. AMBITION NEGAWATT permet aussi aux clients d’augmenter leur indépendance face à la volatilité des coûts de l’énergie et d’intégrer les exigences de la nouvelle loi cantonale sur l’énergie.

le client en collaboration avec les experts d’AMBITION NEGAWATT (ceuxci sont consignés dans la charte d’engagement qui formalise l’entrée dans le programme). La désignation d’un Gestionnaire Energie (collaborateur de l’entreprise ou prestataire externe) clôt cette deuxième étape. Acteur central du programme, il joue le rôle de moteur auprès de la Direction et des collaborateurs de l’entreprise cliente.

Ce programme inédit opère en 5 étapes-clé garantes de son succès.

AMBITION NEGAWATT soutient financièrement le Gestionnaire Energie à hauteur de CHF 15’000.-/an.

Première étape: analyse et bilan Pour commencer, un état des lieux est dressé, aboutissant à un bilan qui permet d’identifier le potentiel d’économies d’énergies et de déterminer les premières pistes d’amélioration. Deuxième étape: fixation d’objectifs et intégration d’un Gestionnaire Energie La politique de gestion énergétique et les objectifs en matière d’économie d’électricité et de CO2 sont définis par

Troisième étape: définition et mise en œuvre du plan d’action AMBITION NEGAWATT a conçu de nombreux outils pour accompagner le Gestionnaire Energie dans sa mission: • une formation offerte certifiée en gestion de l’énergie • un Coach Energie qui soutient le Gestionnaire Energie dans la mise en place du processus de management énergétique

AMBITION NEGAWATT prend en charge 50% des coûts de formation des collaborateurs. Quatrième étape: Mesure des économies d’énergie Pour déterminer les économies d’énergie, il convient de comparer la consommation mesurée avant et après la réalisation d’un projet, tout en faisant des ajustements appropriés pour prendre en compte les changements de conditions (variation de l’activité, de l’effectif, des conditions météorologiques, etc.). Cette mesure s’opère sur la base du protocole international de mesures et vérification le plus reconnu et uti-

lisé au monde actuellement, l’IPMVP. L’application de celui-ci permet de confirmer les économies d’énergie et de CO2 effectives et de déterminer le montant de la rétribution financière. AMBITION NEGAWATT verse à l’entreprise 7 ct pour chaque kWh électrique économisé et CHF 40.à 50.- par tonne d’équivalent CO2 économisée. Cinquième étape: revue annuelle Une fois l’an, AMBITION NEGAWATT rencontre la Direction d’entreprise et le Gestionnaire Energie afin d’examiner l’ensemble du processus, d’en tirer un bilan et de reconduire l’engagement en y apportant les améliorations souhaitées. AMBITION NEGAWATT, c’est construire ensemble une stratégie énergétique durable. Pour plus d’informations, votre Chargé de clients SIG est à votre disposition. ■ www.eco21.ch

Sous réserve des Conditions générales AMBITION NEGAWATT

&YDMVTJGFUUFOEBODF WPUSFÏWÒOFNFOUOBWJHVFBWFDTUZMF t0GGSFTQPVSUPVTMFTCVEHFUT t%FËDPOWJWFT tMJFVYEFNCBSRVFNFOU t/PVWFBVDPODFQUiMPVOHFw

Service croisières privées +41(0)21 614 62 19 / 20 locations@cgn.ch – www.cgn.ch


8 Septembre 2011

No 7

infoAGENDA

Manifestation

Prochain Midi de la Chambre

2e Salon du vin de la CCIG

Jeudi 13 octobre 2011 à 12h30 à la CCIG, venez assister à la présentation des entreprises membres suivantes: FIDUCIAIRE DE LA CORRATERIE

SOFTWEB SÀRL

BALESTRAFIC

PG SA GLOBALCOM

COLLÈGE DU LÉMAN

VEBEGO SERVICES SA

Co-sponsors

Sponsors

Partenaires

2011

Sav et he da te

Comment utiliser la prévoyance pour améliorer les prestations des cadres?

Vitrine romande du monde de la Communication et du Marketing tournée vers l’entreprise, le Salon Communica 2011 permettra de rencontrer des spécialistes en matière d’édition, d’audiovisuel, d’affichage et de multimedia, les agences Médias et Création, les domaines de la formation en Communication ainsi que des pres-

Qu’entend-on par prestations sociales? Qu’est-ce qu’un plan cadre? Pourquoi améliorer les prestations? Organisé par la CCIG et Unirisc Group, ce séminaire entend répondre à ces questions ainsi qu’à toutes celles qui se posent sur la prévoyance professionnelle. ■

OUTPLACEMENT transition de carrière Jeudi 22 septembre 2011 de 17h à 19h CCIG, bd du Théâtre 4, Genève Vous devez licencier une personne pour des raisons économiques ou d’organisation alors que son intégrité n’est pas mise en doute? C’est une démarche difficile – faites-vous accompagner! Active en Suisse depuis bientôt 15 ans dans le

domaine des RH, Performance Development Partners SA abordera les thèmes délicats de la séparation «entreprise/collaborateur» et de la transition de carrière et expliquera aussi comment aider efficacement la personne licenciée à rebondir. ■

Rappel/Conférence

Nouveautés en matière d’arbitrage et de médiation commerciale: perspectives et opportunités pour les entreprises et les avocats Jeudi 20 octobre 2011 de 8h15 à 16h FER Genève, rue de Saint Jean 98, 1201 Genève Cette conférence est destinée aux responsables d’entreprises et aux avocats qui souhaitent connaître les perspectives de développement de l’arbitrage et de la médiation com-

merciale dans divers secteurs économiques et envisager différentes stratégies à mettre en place pour en tirer un maximum de profit. ■

Responsable d’édition: Pascale Roch-Gigandet Rédaction: Sonam Bernhard, Fabienne Delachaux et Pascale Roch-Gigandet Publicité: Promoguide SA - Tél. 022 809 94 62 Concept et Graphisme: ROSS graphic design - Rolle Impression: SRO-KUNDIG SA - Genève

Salon Communica 2011 12 et 13 octobre 2011 - Ramada Encore Genève, La Praille, Genève

Les dispositions obligatoires en matière de prévoyance professionnelle ne permettent pas aux cadres d’assurer leur niveau de vie antérieur après la retraite ou en cas d’invalidité. Dans ces conditions, les entreprises ont une carte à jouer en utilisant la prévoyance pour offrir des prestations complémentaires adaptées et compétitives.

bulletin d’information de la CCIG. Paraît 10 fois par an, 3200 exemplaires

Forte du succès rencontré l’an dernier, la CCIG organise son 2e Salon du vin le 20 octobre 2011. Membres et invités pourront à nouveau déguster les crus des viticulteurs membres de la Chambre et choisir leurs cadeaux d’entreprise de fin d’année, tout en élargissant leur réseau d’affaires. Une invitation parviendra courant septembre aux intéressés.

Séminaires

Mardi 20 septembre 2011 de 8h à 9h45 CCIG, bd du Théâtre 4, Genève

IMPRESSUM

Informations: publications@ccig.ch A participé à ce numéro: Géraldine Siegenthaler (Commerce international)

tataires techniques (sérigraphie, agencement de stands, associations professionnelles, etc.). Des conférences ainsi que l’introduction de la nouvelle formule de « Speed Coaching » deux fois par jour sont également au menu. ■

4, boulevard du Théâtre - 1204 Genève Adresse postale Case postale 5039 - 1211 Genève 11 Tél. 022 819 91 11 - Fax 022 819 91 00

■ PROGRAMME ET INSCRIPTIONS www.publicium.ch

Financement & Prévoyance & Stratégies trésorerie succession financières

“De génération en génération, nous accompagnons les entrepreneurs

depuis 1816

vers le succès.” Jérôme Monnier Directeur général Clientèle Privée et PME Genevoises

François Kirchhoff Directeur PME et indépendants

Les chefs d’entreprises et les indépendants construisent leur réussite sur l’amour de leur métier et le génie qui leur est propre. Ils consacrent le meilleur de leur temps et toute leur énergie à leur profession. Ils souhaitent un minimum de charges administratives. Le choix du partenaire bancaire est essentiel. La BCGE occupe ce rôle déterminant auprès de milliers de compagnies, d’études, de cabinets, de bureaux depuis des générations. La BCGE décharge les femmes et les hommes clefs des soucis et des travaux financiers. Elle y parvient grâce à son team de conseillers spécialisés PME et indépendants et par des solutions innovatrices et économiques. La Banque Cantonale de Genève au service de votre gestion du temps.

■ PROGRAMMES ET INSCRIPTIONS www.ccig.ch (Agenda des événements)

Prochain Petit déjeuner des PME et des start-up Procédures de poursuites et faillite Vendredi 30 septembre 2011 de 8h15 à 10h FER Genève, rue de Saint Jean 98, 1201 Genève

Genève Zürich Lausanne Lugano Lyon Annecy Paris www.bcge.ch/entreprises

■ PROGRAMME ET INSCRIPTIONS www.petitsdejeuners.ch

+41 (0)58 211 21 00

CCIGinfo no 7 - 2011  

Septembre 2011

Advertisement