Issuu on Google+

info Juin 2009

Le canton doit s’engager Malgré la réadaptation imposée par le Conseil fédéral fin 2008, le prix de l’électricité demeure une préoccupation pour l’industrie genevoise. Même si le Conseil d’Etat ne dispose que d’un pouvoir limité dans ce secteur, il ne doit pas rester les bras croisés. Raison pour laquelle la CCIG l’a interpellé sur ses intentions. Sa réponse a suscité une réaction mifigue mi-raisin, comme l’a récemment rappelé le directeur de la CCIG. Satisfaction car l’exécutif se déclare «favorable à toutes les mesures qui améliorent la transparence» du prix de l’électricité. Il est aussi désireux de tenir compte des intérêts des entreprises genevoises en cas de nouvelle consultation fédérale. Déception car le Gouvernement semble peu déterminé à véritablement empoigner le problème. L’ouverture du marché de l’électricité, intervenue en période de hausse des prix, a connu des ratés au niveau fédéral. C’est un fait. Raison de plus pour que le Gouvernement genevois se montre proactif auprès de Berne, comme il a su le faire récemment sur le dossier des infrastructures. C’est précisément ce que la CCIG et le groupement de consommateurs UIGEM viennent de lui demander. Ils l’invitent à s’engager auprès de Berne pour dix mesures d’amélioration de l’efficacité du marché de l’électricité. Les entreprises genevoises ont le droit de savoir si elles peuvent compter sur un soutien politique cantonal essentiel. Nathalie Hardyn Directrice adjointe

No 5

Un nouveau lieu de réseautage à Genève

Bulletin d’information de la Chambre de commerce, d’industrie et des services de Genève

Editorial

Mensuel

Assemblée générale de la CCIG :

Axes prioritaires de l’action de la CCIG, bilan de ses activités en 2008, message relatif au plan de relance du ministre des finances ont été les points saillants de la 144e Assemblée générale de la CCIG qui s’est tenue le 30 avril dernier au Crowne Plaza. Avec quelque 600 participants, cette manifestation de la CCIG devient, comme l’a mentionné la Tribune de Genève, le nouveau lieu de réseautage pour l’économie genevoise. Faire face à la concurrence En ouverture, François Naef - qui a soufflé sa première bougie de présidence - a dessiné les contours de la stratégie définie en 2008 par le Conseil de la CCIG pour les cinq prochaines années. Pour ce faire, le Conseil a tenu compte du contexte économique auquel les entreprises devront faire face, un contexte qui les oblige à prendre des risques plus

importants et à optimiser les charges de fonctionnement pour affronter une concurrence toujours plus vive qui ne se limite plus aux grands pays européens et à l’Amérique du Nord. Pour faire face à cette compétition, les entreprises devront faire preuve d’innovation, créant ainsi de la valeur ajoutée. En outre, les entreprises devront opérer dans un contexte où les pays les

plus importants construisent un protectionnisme et se cachent derrière d’habiles constructions juridiques. Les écueils sont de taille pour les entreprises genevoises. Il est donc vital pour elles de pouvoir compter sur des conditions cadre leur permettant de lutter au mieux contre la concurrence extérieure. Dans le domaine de la fiscalité et des finances publiques, les entreprises ont besoin d’un Etat fort et efficient. Sur ce sujet, le président de la CCIG invite le Gouvernement genevois à poursuivre ses efforts de rationalisation et de réduction de la fiscalité qui pèse sur les familles et les entreprises. La réforme fiscale des entreprises et la nouvelle Loi sur l’imposition des personnes physiques sont un pas important dans cette direction. Il y a également lieu de s’atteler à une révision de la fiscalité indirecte comme la taxe

Pour le nouveau président de la CCIG, François Naef, l’avenir de Genève passe par l’innovation.

professionnelle ou les nombreuses taxes que l’exploitation d’un café entraîne. Une réflexion sur le financement des caisses de pensions du personnel des collectivités publiques s’impose également. La mixité en point de mire Concernant la mobilité et la circulation, la Chambre salue l’accord récemment passé entre Vaud et Genève pour avancer d’un seul front dans le développement de certaines infrastructures régionales, notamment la 3e voie ferroviaire.

La technique audiovisuelle réalisée par Dorier a enchanté les participants de l’Assemblée générale.

Info santé

Sponsor corner avec Dorier

Retrouvez la rubrique « Info santé » réalisée grâce à la collaboration de la Clinique des Grangettes. Ce mois-ci, découvrez l’univers de la naissance aux Grangettes, où près de mille bébés voient le jour chaque année.

Depuis plus de 30 ans, Dorier assure la création, la réalisation et la production technique de tout type d’événement, de congrès ou conférence en Suisse ou à l’étranger.

Les fiches pratiques RH

suite en page 2 >

page 7 >

page 6 >

Chaque mois, en collaboration avec Geneva Business News, le média des Ressources Humaines et du marché

de l’emploi, explorez un aspect de la vie quotidienne en entreprise, grâce aux fiches pratiques RH. Dans ce numéro: «Comment mener un entretien d’évaluation?» page 6 >

Sommaire Editorial: Le canton doit s’engager Assemblée générale de la CCIG Vie politique Commerce international Vie de la Chambre Info santé – Fiche pratique RH Sponsor Corner Agenda

p. p. p. p. p. p. p. p.

1 1- 2 3 4 5 6 7 8


info

No 5 / Juin 2009

2

Assemblée générale de la CCIG: Un nouveau lieu de réseautage à Genève – suite de la page 1 >

qualité est une condition cadre particulièrement importante pour l’économie. Enfin, la recherche et l’innovation restent la clé du succès de la Genève de demain.

Jacques Jeannerat, directeur de la CCIG, a dressé un tableau des activités menées en 2008.

Il est cependant dommage que le transport routier et en particulier la 3e voie autoroutière n’aient pas été inclus dans cet accord. Il ne s’agit pas ici de plaider le « tout voiture », mais bien le développement de tous les moyens de transports. La CCIG soutiendra le CEVA lors de la votation à venir. La mixité des transports, tout comme la mixité dans le domaine de l’aménagement du territoire, est une réalité incontournable pour le développement économique de notre canton et de notre région. François Naef relève que la CCIG s’est engagée très tôt à soutenir le projet de l’architecte Charles Pictet de créer une nouvelle zone au lieu dit Pralay, près de l’aéroport. Cette nouvelle zone, couplée au projet du PAV, offre une opportunité unique pour la création de nouveaux logements et la mise en œuvre d’un nouveau concept de zone d’activités économiques. Pour terminer, le président a relevé que le développement durable représentait une opportunité unique pour le futur. La gestion énergétique sera l’enjeu majeur du 21e siècle et, à ce titre, toutes les technologies susceptibles de l’optimiser possèdent un potentiel économique intéressant. Quant à la formation, sa

www.vacheron-constantin.com

P LUS

DE

250

Les principales actions 2008 Jacques Jeannerat a ensuite dressé un panorama des principales activités menées en 2008. En premier lieu, le directeur de la CCIG s’est plu à relever que la Chambre avait organisé une trentaine d’événements ayant permis à ses membres de s’informer et de se rencontrer pour développer leurs relations d’affaires. Le Service des visas et légalisation a délivré en 2008 près de 14’000 certificats d’origine, plus de 10’000 factures commerciales et attestations diverses, quelque 2’900 carnets ATA et environ 9’900 carnets CITES. Concernant l’arbitrage, 29 nouvelles affaires ont été déposées devant la Chambre et la CCIG a traité deux dossiers de médiation commerciale.

Un magnifique buffet préparé par la dynamique équipe du Crowne Plaza.

Autre point important: le sondage que la CCIG, désirant connaître l’opinion de ses différentes parties prenantes, a lancé l’automne dernier. Le but de cette démarche était de mesurer le degré de satisfaction et d’évaluer les besoins de ses membres, de dresser un bilan d’image et de définir les domaines d’action prioritaires dans lesquels la Chambre devrait être active. Les résultats de ce sondage sont tout à fait encourageants pour la CCIG et valident le bien-fondé de ses actions. Enfin, Jacques Jeannerat a relevé que la CCIG avait été très active en 2008 au niveau de la défense des conditions cadre. En début d’année, elle a collaboré avec economiesuisse à la campagne relative à la réforme de la fiscalité des entreprises et s’est associée à la Fédération des Entreprises Romandes Genève pour refuser l’initiative pour la gratuité des transports publics genevois. Aux côtés d’autres défenseurs des milieux économiques, la Chambre a soutenu la liste g[e]’avance à l’occasion de l’élection à la Constituante. En outre, elle a mené la campagne en faveur de la Loi sur l’Université. Quant au domaine de l’énergie, parmi les actions menées pour lutter contre les hausses tarifaires, la CCIG a interpellé par courrier le Conseil d’Etat lui demandant de faire toute la lumière sur la composition des coûts de l’électricité à Genève. Bien que peu satisfaite de la réponse du Conseil d’Etat, la CCIG se félicite néanmoins de la décision prise par SIG de redistribuer aux consommateurs genevois une partie des dividendes reçus de ses participations financières. Le directeur a conclu en remerciant les membres ainsi que toutes les parties prenantes de la Chambre.

Le choix d’une politique anticyclique Le Conseil d’Etat venant de présenter son plan de relance, le Grand Argentier du canton, David Hiler, a profité de l’occasion pour expliquer sur quelle analyse le gouvernement avait pris ces décisions et leurs conséquences dans les années à venir. Les branches exportatrices souffrent, et en particulier le secteur bancaire, ce qui n’est pas étonnant lorsqu’une crise commence par une débâcle financière. Quels que soient les talents des professionnels, il vient un moment où c’est le marché qui décide. L’horlogerie souffre également, mais celle-ci est

ne seront pas utilisées pour dépenser, mais pour épargner. Selon M. Hiler, ceci est faux, car les groupes visés, notamment les plus modestes, auront besoin de cet argent pour satisfaire leurs besoins. Second levier: les investissements pour les hôpitaux, les écoles et les transports publics. Ils seront nettement plus élevés que prévu et s’inscriront dans une perspective de développement durable. Enfin, le Conseiller d’Etat conclut en mentionnant que, pour surmonter ces crises, il faut être unis et ne pas détruire le capital envié dont dispose Genève. ■ Pascale Roch-Gigandet

Renouvellement François Naef a remercié pour leur engagement et leur disponibilité les membres du Conseil sortants: Messieurs Olivier Bernheim, Marcel Eskenazi, JeanMarc Girard, Josef Küttel, Gérard Schoch et Bertrand Tournier. Deux nouveaux membres ont été admis: Messieurs Olivier Dunant et Karl-Friedrich Scheufele.

Le ministre des finances cantonales, David Hiler, a présenté le plan de relance du Conseil d’Etat.

coutumière de ces phénomènes et structurée pour y faire face. Pour les exportateurs, c’est à la Confédération qu’il appartient d’agir pour atténuer les effets de la crise sur les entreprises. Le Conseil d’Etat devra quant à lui veiller à limiter les incidences que la diminution des exportations pourrait avoir sur l’économie locale. Soulager les familles et investir pour l’avenir Le Conseil d’Etat a décidé de puiser dans la réserve conjoncturelle de 750 millions de francs, tout d’abord pour diminuer la charge fiscale des familles. Certains objectent que ces économies d’impôts

ANS D ’ HISTOIRE ININTERROMPUE

PATRIMONY CONTEMPORAINE DATE ET JOUR BI-RÉTROGRADE Boîtier en or rose ⭋ 42.50mm. Calibre 2460R31R7 Poinçon de Genève. Mouvement mécanique à remontage automatique. Indication jour et date rétrogrades. Glace saphir anti-reflets. Cadran opalin argenté. Index en or rose. Minuterie extérieure perlée. Etanche à 30 mètres. 86020/000R-9239

B o u t i q u e V a c h e r o n C o n s t a n t i n 7, Q u a i d e l ’ Î l e 1 2 0 4 G e n è v e T é l . 0 2 2 31 6 1 7 4 0 F a x 0 2 2 31 6 1 7 41

Par ailleurs, François Naef a mentionné deux changements au sein des organismes observateurs au Conseil. La Jeune Chambre internationale de Genève sera représentée désormais par son nouveau président, Vincent Kimpel qui remplacera Christophe Hell. S'agissant du groupement des Jeunes dirigeants d'entreprises, Frédéric Wigger, nouveau président, succèdera à Olivier Broto.

Lors de l’Assemblée générale, VTX a organisé un concours remporté par Mme Cécile Bossert, de la société TOTEM. L’heureuse gagnante a reçu un an d’abonnement à Internet PRO ADSL2+ 20 Mbps/1Mbps, une VTXbox ainsi qu’un lapin Nabaztag.


info

No 5 / Juin 2009

3

PublirĂŠdactionnel

L’Ênergie solaire à portÊe de toit Dans le numÊro prÊcÊdent, AndrÊ Hurter, directeur gÊnÊral de SIG, s’expliquait sur le choix stratÊgique de soutenir les nouvelles Ênergies renouvelables, en particulier l’Ênergie solaire. Un effet de mode? Non, une nÊcessitÊ Êconomique! cette production indÊpendante, SIG vient de lancer pour les entreprises et les collectivitÊs, deux solutions commerciales diffÊrentes selon le cas de figure: 1. soit le client souhaite investir dans la construction de sa centrale pour consommer et /ou vendre à SIG l’Ênergie produite sur son toit. L’installation photovoltaïque SIG Solar V situÊe sur le toit de l’usine de la SociÊtÊ d’Energie Solaire (SES) à Plan-les-Ouates.

Pour assurer l’approvisionnement en Ênergie tout en prÊservant notre environnement, il est indispensable, parallèlement aux Êconomies d’Ênergies, de dÊvelopper les Ênergies propres. La demande en ÊlectricitÊ ne cesse de croÎtre. Il faut donc augmenter la production, notamment avec l’expansion des nouvelles Ênergies renouvelables. La production d’Ênergie solaire, en plein essor actuellement à Genève, est le rÊsultat concret de ce constat; elle rÊpond aussi aux objectifs ambitieux tant du Canton que de la ConfÊdÊration en la matière.

atteigne 8MWc en 2010 et 15MWc d’ici à 2015. Pour ce faire, SIG a choisi d’agir sur deux axes: la production et la vente d’Ênergie solaire.

En effet, au niveau national, le Conseil fÊdÊral souhaite augmenter, d’ici à 2030, la production annuelle d’Ênergies renouvelables de 5400 GWh, soit l’Êquivalent de 10% de la consommation actuelle en Suisse.

En terme de production propre, depuis la première centrale photovoltaïque mise en fonction en 2001, l’entreprise a multipliÊ par 7 le nombre de ses sites de production dans le canton. Citons pour exemple SIG Solar III, à Verbois, qui est une des plus grandes centrales de Suisse et produit en moyenne 1 million de kWh par an. En 2008, SIG Solar V, construite sur le toit de la SociÊtÊ d’Energie Solaire et Firsolar, situÊe dans la zone industrielle de Zimeysa, avec l’aide des producteurs indÊpendants, ont permis d’atteindre l’objectif de 5MWc de puissance.

Du côtÊ du canton de Genève, l’objectif initial de 5 MWc * de capacitÊ de production solaire installÊe, fixÊ en 2000, a ÊtÊ atteint en 2008. Aujourd’hui, le Canton souhaite que la production solaire à Genève

Aujourd’hui, SIG produit environ 30% de la production solaire totale du canton, les 70% restants Êtant assurÊs par les producteurs locaux indÊpendants, tant particuliers qu’entreprises. Afin de renforcer

2. soit le client souhaite construire une centrale sur son toit mais ne veut pas investir dans son installation. Dans le premier cas, SIG propose au client un tarif de reprise, sur 25 ans, qui tient compte de la dimension de l’installation (plus ou moins de 20kWc de puissance installÊe). Cette option permet au nouveau producteur de rentabiliser son investissement et de consommer de l’Ênergie solaire s’il le souhaite.

l’Ênergie solaire, le client contribue à faire augmenter la production locale et à dÊvelopper de nouvelles installations tant par SIG que par les

producteurs indÊpendants. Et l’Ênergie produite contribue à alimenter le rÊseau dans une proportion toujours plus renouvelable. ■

JournĂŠe DĂŠcouverte des Energies Renouvelables Ă  Verbois, le dimanche 7 juin 2009, portes ouvertes de 10h Ă  18h.

La CCIG organise avec SIG un sĂŠminaire sur

Le prix de l’Ênergie Comment est-il calculÊ ? A quelles Êvolutions faut-il s’attendre? Quelle est la stratÊgie d’approvisionnement de SIG? Mardi 9 juin 2009 de 17h à 19h - CCIG, bd du ThÊâtre 4 DÊlai d’inscription: 2 juin 2009 Membre CCIG et Career Women: CHF 30.- Non-membre CCIG: CHF 50.Renseignements et inscriptions sur www.ccig.ch, rubrique SÊminaires et confÊrences CCIG

4*( 7JUBMF 7FSU

-BJTTPOT FOUSFS MĂ?OFSHJF TPMBJSF

Pour le cas oÚ le client ne veut pas investir, SIG lui propose d’assurer l’installation et l’exploitation de la centrale. Le client achète alors l’Êquivalent de sa production à un tarif unique quelle que soit la dimension de l’installation, durant 25 ans. Il devient ainsi producteur en toute tranquillitÊ et bÊnÊficie, entre autres, d’une exemption des frais d’utilisation du rÊseau et de la prestation due aux collectivitÊs publiques. Aujourd’hui le soutien actif aux Ênergies renouvelables, et en particulier au solaire, est devenu l’affaire de tous. En achetant de

* Le Wc est une unitÊ reprÊsentant la puissance Êlectrique dÊlivrÊe par une installation Êlectrique solaire pour un ensoleillement standard de 1000 W/m2 et une tempÊrature des cellules de 25°C. A Genève, une puissance installÊe de 1kWc fournit environ 1000 kWh/an.

XXXNJFVYWJWSFTJHDI

6OF Ă?OFSHJF QSPQSF Ă‹ DIBDVO


info

No 5 / Juin 2009

4

Entrée en vigueur d’un accord de Le contrôle qualifié libre-échange AELE-Canada obligatoire : Commerce international

Info entreprises

triels et les produits agricoles transformés.

L’accord de libre-échange AELE-Canada entrera en vigueur le 1er juillet 2009. Il supprimera ou réduira les droits de douane perçus sur les produits indus-

En termes de flux commerciaux, le Canada est le 3e partenaire de libre-échange de la Suisse, après l’Union européenne et le Japon. Outre cet accord de libre-échange, les Etats de l’AELE ont chacun conclu des accords agricoles

incidences pour les petites sociétés

bilatéraux avec le Canada prévoyant des concessions douanières sur certains produits agricoles de base (notamment les fromages). L’accord de libre-échange prévoit en outre d’entamer des négociations sur le commerce des services, les investissements et les marchés publics, au plus tard trois ans après son entrée en vigueur. ■

La nouvelle version du Code des Obligations, entrée en vigueur le 1er janvier 2008, a prévu de nombreuses modifications pour les sociétés anonymes, sociétés à responsabilité limitée, coopératives, associations et fondations. Parmi celles-ci figure l’obligation pour toutes les sociétés – indépendamment de leur taille – de procéder à un contrôle qualifié obligatoire dès l’exercice 2008, lequel aura un coût et des incidences administratives importants pour les petites entreprises. Pour leur éviter ce contrôle fastidieux, une solution existe: demander un opting-out (exemption) d’ici au 30 juin 2009.

La Confédération renforce son soutien aux PME à l’export L’Osec et le Seco mettent en place les premières mesures de stabilisation concrètes prises par la Confédération pour améliorer le plus rapidement possible la situation des entreprises exportatrices. Il s’agit d’aider les entreprises suisses à créer de

la valeur ajoutée dans leurs activités avec l’étranger. En 2009 et 2010, l’Osec mettra en œuvre un certain nombre de mesures de promotion de l’export destinées à soutenir la situation des commandes et de l’emploi en

Un nouveau mode de contrôle des sociétés Le contrôle qualifié obligatoire, appelé ordinaire ou restreint, est un contrôle extrêmement lourd, exécuté par des réviseurs agréés uniquement, ce qui renchérit considérablement le coût de la révision. Pour les petites sociétés, celle-ci ne se limite plus à vérifier l’authenticité du bilan et la concordance des comptes, mais intervient également au niveau de l’organisation de la société.

Suisse. L’objectif premier est de continuer à faciliter l’accès aux marchés mondiaux des entreprises suisses et d’encourager leur expansion de façon ciblée. Ces différentes mesures peuvent être consultées sur le site de l’Osec : www.osec.ch. ■

Plate-forme de coordination des activités en Chine La Confédération a créé une plateforme d’information et de coordination qui permettra à ses services économiques extérieurs et à d’au-

tres organisations de coordonner leurs activités en Chine et d’y présenter leurs projets. Le nouveau site www.chinaplatform.ch propose des informations sur des manifestations, des ateliers,

Exemption possible pour les petites sociétés Sous certaines conditions, le législateur a prévu que les petites sociétés (moins de 10 collaborateurs) puissent être exemptées de l’obligation de contrôle restreint au sens de la nouvelle législation, exemption appelée opting-out (art. 727 CO). Elles évitent ainsi de devoir soumettre leur entreprise à la révision exécutée par un organe agréé par Berne, avec tout ce que cela comporte de contraintes administratives et de frais.

des foires, etc., et permet d’envoyer des idées ou des propositions de coopération par courriel aux autres partenaires. Il s’adresse notamment aux PME désireuses de s’informer sur les activités en Chine des membres de cette plate-forme. ■

Rappel: Deux voyages d’affaires prometteurs Du 28 au 31 août 2009, voyage au nord-est de la Chine (Shenyang) co-organisé par la CCIG et Genève Tourisme & Bureau des Congrès. - Renseignements et inscription: Philippe Meyer, p.meyer@ccig.ch, tél. 022 819 91 26. Du 26 au 30 octobre 2009, voyage en Inde co-organisé par l’Office de Promotion des Industries et des Technologies (OPI) et le Swiss India Business Forum (SIBF). Renseignements et inscription: Marilena Conza, mconza@opi.ch, tél. 022 304 40 42.

F o r m a t i o n

d e s

L’urgence du choix de l’opting-out L’opting-out pourra s’effectuer jusqu’au 30.06.09 dernier délai. En effet, à partir du 1er juillet 2009, six mois s’étant écoulés depuis la fin de l’exercice 2008, c’est le nouveau contrôle qualifié obligatoire qui devra être appliqué. Il est donc vivement conseillé aux dirigeants, administrateurs, avocats, conseillers et fiduciaires d’entreprendre immédiatement la démarche pour ne pas pénaliser les petites sociétés dont ils assurent ou conseillent l’administration. Pour plus d’informations, vous pouvez consulter le site www.sefisa.ch. Claude Jeanneret - Dipl. HEC Bureau fiduciaire email: sefisa@bluewin.ch Surcoûts : Contrôle qualifié plus cher et tâches administratives alourdies. Raison : Nouvelle loi fédérale pour toutes les sociétés de capitaux. Solution: Opting-out avant le 30 juin 2009 pour éviter le nouveau contrôle.

a d u l t e s

juin 2009 8 : L Q S y PH P / M

Informatique & Bureautique Langues Commerce & Management Industrie & Bâtiment

Dynamiseur de Talent Accélérateur de Réussite

Ar ts appliqués Campus Virtuel Pl. des Augustins 19 – Rue des Gares 10 – Fax 022 807 30 99 – e-mail: info@ifage.ch

www.ifage.ch

022 807 3000


info

No 5 / Juin 2009

5

Vie de la Chambre

Midi de la Chambre du 23 avril 2009 pour offrir un service global ou à la carte, au niveau local ou international. www.dorier.ch

Les Midis de la Chambre, un moment de réseautage toujours apprécié

Organisée chaque mois, cette manifestation qui permet aux membres de la CCIG de se présenter brièvement regroupe quelque 40 participants. Compte-rendu de ce moment de présentation et d’échanges très apprécié. SPG Société Privée de Gérance fut fondée en 1960. Initialement ciblée sur la gérance et le développement, elle offre maintenant un service complet immobilier avec notamment l’aspect expertise. En 1998, Rytz & Cie rejoint le groupe SPG, ce qui lui permet de couvrir le canton de Vaud. Il dispose également d’une antenne en France. Avec 144 collaborateurs, SPG gère plus de

25’000 immeubles à Genève. Son savoir-faire couvre, entre autres, les domaines de la gérance, de la location commerciale et résidentielle, de la vente résidentielle et d’immeubles, la finance et l’assurance. Le Groupe SPG édite en outre la revue L’INFORMATION IMMOBILIERE et le journal IMMORAMA. www.spg.ch. DORIER SA est le partenaire des entreprises pour la production technique de leurs séminaires, congrès, conférences et événements en tous genres, depuis plus de 30 ans maintenant. Basée à Carouge, la société regroupe sous un même toit des experts en design, projection, sonorisation, décoration, éclairage, audiovisuel et vidéo,

MICROPROG SA, éditeur des solutions de gestion des ressources humaines « MPayroll.net », est à la base une société de conseil en la matière. Elle propose un service externalisé (outsourcing) des salaires et de l’administration RH. Les logiciels ont été développés pour son propre usage puis pour les services d’externalisation. Un concept particulier a également été conçu spécialement pour permettre aux PME l’accès à un système centralisé des données du personnel et des fonctions RH avec une mise en place rapide, progressive et très évolutive. Les clients en outsourcing bénéficient gratuitement de l’accès à ce système centralisé, ce qui permet à chaque responsable d’équipe, personnel administratif ou attaché au département RH, d’accéder aux informations le concernant. www.microprog.ch Le GROUPE ANDRE CHEVALLEY est présent sur 4 sites avec le Garage de la Marbrerie, le Garage de l’Athénée, le Garage de Nyon et Auto Carouge SA, qui sont concessionnaires de

Sponsors

10 marques automobiles : Mercedes-Benz, SLR McLaren, Maybach, Smart, Bentley, Bugatti, Alfa Roméo, Fiat, Lancia, Volvo, ainsi que de la marque de prestige des yachts Riva. Le groupe comprend également Promoco Developpement, éditeur du magazine « Trajectoire ». Depuis toujours, le Groupe André Chevalley SA s’est donné pour devoir d’exceller en offrant des prestations de tout premier ordre à une clientèle exigeante. Attentif aux problèmes écologiques, le Groupe André Chevalley SA est titulaire des certifications ISO 9001 et 14001. www.andre-chevalley.com ILLICO-TRAVEL & BUSINESS SERVICES. Fondé en 2000, après une longue expérience dans le domaine de l’organisation de congrès et conférences, Illico Travel & Business Services est formé d’une petite équipe créative, dynamique et motivée. Référence dans le monde du tourisme d’affaires, de loisirs et de l’événementiel grâce à la qualité et l’originalité de ses prestations, Illico TBS est le partenaire privilégié de nombreux professionnels du tourisme et compte, parmi ses clients, des institutions, des entreprises, des associations professionnelles ainsi que des clients individuels recherchant l’insolite et l’authentique. www.illico-travel.ch

Accueil

des nouveaux membres Le dernier Accueil des nouveaux membres de la CCIG a eu lieu le 7 mai 2009. Douze entreprises nouvellement adhérentes y ont participé. ANDRE ROLAND SA Conseils en propriété intellectuelle www.andreroland.com APEX CONSULTING SERVICES Conseils en stratégie industrielle et informatique www.apexserv.com AURA RESSOURCES HUMAINES SA Expert en recrutement d’experts www.aurajob.ch AXA – WINTERTHUR Conseiller en assurance www.axa-winterthur.ch BANK OF CHINA (SUISSE) SA Private Banking www.bocsuisse.ch EXECUTIVE TRAVEL AIRPORT SA Agence de voyage www.e-travel.ch JOBUP Sàrl Recrutement en ligne www.jobup.ch MALCA-AMIT SA Transport de valeurs – Sécurité www.malca-amit.ch ORDEM SA Transport-Déménagements internationaux - www.ordem.ch PEOPLE EDGE COACHING & CONSULTING Sàrl Management et leadership coaching www.peopleedge.ch R. SAVOY SA Électricité - www.savoy-sa.ch

Co-sponsors

Partenaires

RAINBOW UNLIMITED GMBH Conseil en affaires avec la région sud-africaine www.rainbow-unlimited.com


info

No 5 / Juin 2009

6

Naissance : entre bonheur et sécurité

Info santé

vies durant toute leur grossesse», confie Dominique Aoun. Tout comme elles apprécient que le père puisse être à leurs côtés, à tout moment, pour les soutenir et partager pleinement cet événement.

Une chambre individuelle, claire et spacieuse, qui permet à la jeune maman de se rétablir paisiblement.

L’accouchement en clinique permet d’assurer au mieux la sécurité de la mère et de l’enfant, tout en préservant le côté intime et heureux de l’événement. La naissance d’un enfant est un événement majeur. Un moment rempli de magie et d’émotion que l’on connaît bien à la Clinique des Grangettes, où près de mille bébés voient le jour chaque année. A cette occasion, les parents ont de nombreuses attentes, tant pour le bon déroulement de l’accouchement que pour le lieu. Cela va de la sécurité médicale à l’aspect relationnel avec le personnel en passant par le cadre de la clinique et le confort des chambres. Compétence, disponibilité, efficacité sont, de fait, des mots clés aux Grangettes! Ainsi, à tout moment, la future maman doit pouvoir obtenir une réponse à ses questions, voir ses demandes prises en considération et ses besoins satisfaits. Cette écoute de la part des professionnels de la maternité, ainsi que leur investissement, contribuent largement au bien-être, tant physique que psychique, des femmes enceintes.

A la Clinique, tout est fait pour rendre le séjour agréable, y compris en salle d’accouchement où l’infrastructure médicale et sécuritaire n’effacent pas la chaleur humaine. Le mérite en revient, avant tout, aux sages-femmes qui prennent en charge les futures mamans, depuis le début du travail jusqu’à la délivrance, et qui les entourent de leurs compétences médicales, mais aussi de toute leur attention. «Il est notamment important d’expliquer à la parturiente tout ce que l’on fait, confie Dominique Aoun, sagefemme aux Grangettes; c’est une marque de respect, mais aussi la meilleure manière de la rassurer.» Autre présence très importante lors de l’accouchement, celle du gynécologue attitré de la future maman, prêt à intervenir en cas de besoin ainsi qu’à la moindre complication signalée par la sage-femme avec laquelle il collabore. Dans tous les cas, c’est lui qui fera naître le bébé. «C’est très important pour les parturientes. D’ailleurs, elles sont nombreuses à vouloir accoucher en clinique pour vivre la naissance de leur enfant avec le médecin qui les a sui-

Afin de rendre l’accouchement intime et agréable, les salles d’accouchements (quatre au total) ont été conçues de manière à ce que le côté médical soit aussi discret que possible. Elles ont un aspect chaleureux et très lumineux et offrent, en prime, une magnifique vue sur le parc et ses arbres. Après l’accouchement, et pour être sûr que tout va bien tant pour la mère que pour l’enfant, on compte, en moyenne, un séjour de quatre ou cinq jours à la Clinique, une semaine lors d’une césarienne. Le temps, pour la jeune maman, de se rétablir et de recevoir les soins nécessaires dans une chambre individuelle, claire et spacieuse, dotée d’une terrasse privée. Un luxe superflu en milieu médical? Non. «Il est important que la parturiente se sente à l’aise pour bien se remettre et faire paisiblement la connaissance de son bébé, assure Dominique Aoun. Pour cela, il faut que l’encadrement médical et l’infrastructure aillent de pair.» Les parents doivent pouvoir être en contact avec leur nouveau-né quand ils le souhaitent; ils peuvent donc se rendre 24 heures sur 24 à la nurserie - où le personnel de la maternité prodigue des conseils spontanément ou sur demande - pour donner des soins ou juste un câlin. ■ Marianne Girard

Les fiches pratiques ressources humaines Chaque mois, en collaboration avec Geneva Business News, le média des ressources humaines et du marché de l’emploi, retrouvez les fiches pratiques et explorez un aspect de la vie quotidienne en entreprise.

Fiche n°8 Comment mener un entretien d’évaluation?

L’entretien d’évaluation est une procédure de plus en plus courante en entreprise, y compris dans les plus petites, et c’est tant mieux. Bien mené, il permet une meilleure communication entre

Voici 10 règles à respecter 1. Préparez votre entretien! Reprenez le descriptif du poste, le cahier des charges, les objectifs à atteindre, et livrez-vous à une réflexion sur le travail du salarié. 2. Prévenez votre subordonné qui lui aussi doit se préparer et conduire le même type de réflexion; au besoin, expliquez-lui les enjeux de l’entretien. 3. L’entretien portera sur les performances dans l’exécution des tâches, le comportement au travail, etc. ainsi que sur les difficultés rencontrées et les outils d’aide; soyez à l’écoute! 4. Ne confondez pas évaluation du salarié et évaluation de la personne! Restez centré sur le professionnel et gardez-vous de toute subjectivité. 5. Dans un souci d’objectivité, vous devez être prêt à argumenter et justifier votre position; soyez factuel et relativisez par rapport à la situation et aux capacités individuelles; votre collabora-

les différents niveaux hiérarchiques. Cela doit être l’occasion de remotiver les subordonnés et de leur donner à la fois une vision et des points de repères dans leur travail. Loin de l’entretien-sanction, il s’agit bien de définir les priorités, les objectifs et les moyens d’y arriver, entre la synthèse de l’année écoulée et les perspectives de la suivante. En voici les principaux axes: teur doit ressortir motivé, pas abattu! 6. Démarrez l’entretien en demandant à votre interlocuteur de dresser son bilan; c’est sur vos deux visions que se basera l’entretien. 7. L’entretien d’évaluation n’est pas un fourre-tout dans lequel tous les types de problématiques peuvent être abordés; gardez vos priorités et recentrez sur les performances du «managé». 8. L’entretien d’évaluation est un échange; durant l’heure et demie qu’il devrait durer, vos temps de parole doivent être équilibrés (50/50). 9. A la fin de l’entretien, rédigez un plan d’action pour l’année, sur lequel vous êtes tous deux d’accord: corrections éventuelles, objectifs, nouvelles responsabilités, mesures d’aide. 10. Prévoyez de vous revoir dans trois mois, de façon plus brève, afin de voir si les problèmes sont résolus ou en voie de l’être; n’oubliez pas que la motivation est un facteur-clé!

Prochaine fiche: Les tests de recrutement Retrouvez l’article complet sur: www.gbnews.ch


info

No 5 / Juin 2009

7

Dorier, une entreprise qui fait son show en coulisses

Sponsor corner

Dorier SA a obtenu en 2008 et pour les 3 prochaines années la certification ISO 9001:2000. Le certificat IS0 9001 est une référence internationale en matière de management de la qualité et d’amélioration continue. Il est le garant du respect des exigences réglementaires et légales en vigueur, de la satisfaction du client et de la capacité de l’entreprise à répondre à ses demandes. L’obtention de ce certificat n’est pas un aboutissement pour Dorier SA, mais simplement la démonstration de son engagement constant à développer des solutions et services toujours plus performants pour ses clients.

Depuis plus de 30 ans, Dorier est le partenaire des entreprises de la région pour leurs événements en Suisse ou à l’étranger. Pour plus d’informations: www.dorier.ch ou 022 309 20 00.

Sur la base de l’analyse des besoins des clients, Dorier élabore sur mesure des concepts d’événement novateurs à forte dimension émotionnelle.

Sous un même toit, à Carouge, ce sont des experts en design, projection, sonorisation, décoration, éclairage, audiovisuel et vidéo qui œuvrent dans l’ombre pour faire de chaque événement un succès marquant. «La tâche est ardue en coulisses car il n’y a aucun droit à l’erreur: elle exige compétences, créativité et précision. Alors que les participants et les invités sont immergés dans l’atmosphère d’un événement, une équipe affûtée orchestre le spectacle derrière le rideau, en se faisant oublier». Jean-Pierre Pigeon, Directeur Marketing, Dorier SA Que ce soit dans le cadre d’un lancement de produit, d’une conférence, d’un congrès, d’une soirée de gala ou même d’un stand, Dorier propose des solutions créatives et techniques sur mesure, en fonction des besoins et des aspirations de ses clients. Dorier réalise aussi bien des décors uniques que des contenus vidéo ou multimédia à fort impact, en créant à chaque fois l’atmosphère et l’univers appropriés. Tout commence par une inspection des lieux et une discussion sur la taille de l’événement, le programme et le budget, pour ensuite pouvoir présenter le concept le plus pertinent. Le conseil reste ensuite permanent entre la validation d’un projet et son exécution, afin de tout pouvoir prévoir depuis les coulisses, même l’imprévisible.

L’audiovisuel, par sa dimension fortement émotionnelle, est l’un des ingrédients indispensables à la réussite d’un événement. Dorier, grâce à l’étendue de son nouvel espace, s’est doté d’un grand studio vidéo équipé des dernières technologies ainsi que d’un studio son. Faire perdurer un événement unique dans le temps ou l’animer pour amplifier son contenu, c’est l’une des spécialités de Dorier.

Dormez sur vos deux oreilles... ...les Dorier's Angels veillent sur votre événement.

Pour faciliter le déroulement de réunions de grande envergure, tels les congrès et les assemblées générales, Dorier a investi dans un système de vote électronique complet. Convivial et interactif, ce système de vote électronique est en mesure d’identifier chaque électeur, d’afficher les résultats en temps réel et d’imprimer des rapports personnalisés. Avec ses 3’000 m2 de surface de stockage, Dorier a sous la main un grand choix d’éléments de décors, de mobilier événementiel et de matériel technique, ce qui offre une grande flexibilité et rapidité d’exécution à des coûts très avantageux. Dorier travaille également en étroite collaboration avec des spécialistes de la scénographie pour l’intégration ou la création de spectacles ainsi qu’avec un service de traiteur pour la réjouissance de tous les palais. Vous cherchez Dorier? Regardez derrière la scène!

DORIER SA 40 route de St-Julien CH - 1227 Carouge - Genève Tel +41 22 309 20 00 Fax +41 22 309 20 01

www.dorier.ch


info

No 5 / Juin 2009

8

Agenda

Petits déjeuners des PME et des start-up Les petits déjeuners des PME et des start-up sont organisés par le Service de la promotion économique de Genève (Département de l’économie et de la santé) avec la collaboration de Deloitte, Ernst & Young, KPMG, BDO Visura, l’Hebdo, PME Magazine, Venturelab, la Fédération des Entreprises Romandes (FER Genève) et la CCIG.

Le prochain petit déjeuner aura lieu le vendredi 5 juin 2009 de 8h30 à 10h30 à la CCIG, 4 bd du Théâtre, et aura pour thème:

Développement durable dans les PME Il sera suivi d’un débat avec les participants.

Les Midis de la Chambre

IMPRESSUM

Jeudi 4 juin 2009 – de 12h15 à 14h00 – CCIG, bd du Théâtre 4

bulletin d’information de la CCIG. Paraît 10 fois par an, 3’200 exemplaires Responsable d’édition: Pascale Roch-Gigandet Rédaction: Pascale Roch-Gigandet et Fabienne Delachaux.

CROWNE PLAZA Hôtellerie www.crowneplazageneva.ch

MAZARS CORESA Audit, comptabilité, fiscalité et services aux entreprises

MMI Sàrl Formation à la pratique d’affaires en Chine - www.chine-mmi.com

TOTEM SA Conception et réalisation de films vidéo - www.totemsa.ch

ORGALOG Conseil en organisation, ressources humaines et logistique www.orgalog.com

Renseignements et inscription: S. Burnier, CCIG, tél. 022 819 91 11 e-mail: s.burnier@ccig.ch

Sponsors

Co-sponsors

Partenaires

info

Publicité: Promoguide e-mail: alain.cohendet@quorum-com.ch Concept et Graphisme: ROSS graphic design Impression: Atar Roto Presse – Genève Informations: publications@ccig.ch Ont participé à ce numéro: Marianne Girard (Clinique des Grangettes), Claude Jeanneret (Fiduciaire éponyme) et Philippe Meyer (Commerce international).

Entrée gratuite, mais inscription indispensable sur www.petitsdejeuners.ch. Renseignements au Service de la promotion économique tél. 022 388 34 34 - e-mail: juliette.zurmuhle@etat.ge.ch

Soirée du Prix des Rendez-vous de l’économie

Un bon réflexe!

@ consultez notre site

www.ccig.ch

Lundi 15 juin 2009 dès 17h à l’Hôtel Beau-Rivage, Lausanne

régulièrement mis à jour!

Programme complet sur notre site www.ccig.ch, rubrique «Autres séminaires».

Conférence sur la crise financière internationale: Les raisons techniques et culturelles Avec les interventions du Pr. Roberto Ruozi, économiste, ancien recteur de la Bocconi, conseiller d’entreprises, président de la Banque Mediolanum, du Piccolo teatro et du Touring club italiano; de Marilena Bernardo, responsable du Bureau de Genève de la Chambre de commerce italienne pour la Suisse et d’Enrica Ferri, entrepreneur culturel, auteur du programme «Art et culture de l’entreprise».

Adresse postale Case postale 5039 - 1211 Genève 11 Tél. 022 819 91 11 - Fax 022 819 91 00

www.ccig.ch

tmp.ch

Cette remise de Prix sera l’occasion d’entendre Mme l’Ambassadeur Rühl Burzi, du SECO, ainsi que Mme Corboud Fumagalli, de l’EPFL.

Siège de la Chambre 4, boulevard du Théâtre - 1204 Genève

Lundi 15 juin 2009 à 17h30 à la Société de Lecture, 11 Grand’Rue, Genève Finance d’inscription: CHF 30.(y.c. apéritif dînatoire) Réservations: Institut suisse de brainworking, tél. 022 344 03 43, email: inscriptions@brainworking.ch ou sur place le jour même (dans la mesure des places disponibles).

Séminaires CCIG La lutte contre la contrefaçon:

Financement & Prévoyance & Stratégies trésorerie succession financières

“De génération en génération, nous accompagnons les entrepreneurs

depuis 1816

vers le succès.” Johan Bernard Alexander Kroon Directeur général Grand public et réseaux

Christophe Chevassus Membre de la direction PME et indépendants

Les chefs d’entreprises et les indépendants construisent leur réussite sur l’amour de leur métier et le génie qui leur est propre. Ils consacrent le meilleur de leur temps et toute leur énergie à leur profession. Ils souhaitent un minimum de charges administratives. Le choix du partenaire bancaire est essentiel. La BCGE occupe ce rôle déterminant auprès de milliers de compagnies, d’études, de cabinets, de bureaux depuis des générations.

Comment protéger votre marque et sécuriser vos échanges?

La BCGE décharge les femmes et les hommes clefs des soucis et des travaux financiers. Elle y parvient grâce à son team de conseillers spécialisés PME et indépendants et par des solutions innovatrices et économiques.

Séminaire organisé conjointement par la CCIG et la SGS le mardi 16 juin 2009 de 8h à 10h - CCIG, 4 bd du Théâtre

La Banque Cantonale de Genève au service de votre gestion du temps.

Délai d’inscription: 9 juin 2009 Renseignements et inscription sur www.ccig.ch

Initiation pratique à la Médiation commerciale Mardi 22 septembre 2009 de 8h30 à 12h30 CCIG, 4 bd du Théâtre Séminaire comprenant une mise en situation d’une médiation commerciale et suivi d’un déjeuner. Renseignements et inscriptions sur www.ccig.ch, rubrique «Séminaires et conférences CCIG»

Genève Zurich Lausanne Lugano Lyon Annecy www.bcge.ch/entreprises

+41 (0)58 211 21 00


CCIGinfo no 5 - 2009