Page 1

info Développement Juillet /Août 2009

Mensuel

No 6

Bulletin d’information de la Chambre de commerce, d’industrie et des services de Genève

A la fin mai 2009, le Conseil d’Etat annonçait qu’il avait revu sa copie du projet Praille-Acacias-Vernets (PAV) et porté le nombre de logements de 6’000 à 14’000. La CCIG avait évidemment applaudi cette décision qui apporte une véritable bouffée d’oxygène à cet ambitieux projet et à Genève. Cette grande avancée allait – osait-on l’imaginer – convenir à tout le monde. C’était sans compter sur les syndicats et l’Asloca (sic!) qui ont lancé des référendums contre les préavis communaux positifs de Genève et Carouge en prétextant que le projet devrait prévoir au moins 70% de logements sociaux. Pour répondre à cette démarche, qui retarde la mise à disposition de logements, une pétition a été lancée et est soutenue par le comité «Urgence logements». Elle demande au Grand Conseil de considérer la construction de ces 14’000 logement dans le périmètre PAV comme une priorité majeure, d’accepter le projet de déclassement tel que présenté par le Conseil d’Etat et de mettre tout en œuvre pour offrir aux Genevois des logements. Pour lutter vous aussi contre la pénurie de logements à Genève, signez et faites signer la pétition du comité «Urgence logements», que vous trouverez sur le site www.urgence-logements.ch! Dans le cadre du projet PAV, restera alors à régler le problème de place pour l’industrie. Pour ce faire, la CCIG propose une zone industrielle à Colovrex. Jacques Jeannerat Directeur

durable et PME

Le développement durable est un thème vaste, parfois un mot fourre-tout employé de manière abusive. Pour clarifier le concept, expliquer en quoi le développement durable est important et surtout présenter ses avantages pour les entreprises, le Service de la promotion économique et ses partenaires – dont la CCIG fait partie – a organisé un petit-déjeuner des PME et des start-up. A cette occasion, quatre intervenants, issus de l’administration publique et du secteur privé, ont partagé leurs expériences avec les 50 chefs d’entreprise qui ont participé à la conférence. Cette forte participation témoigne de l’intérêt croissant des entrepreneurs pour l’intégration des principes du développement durable (DD) dans le fonctionnement de leur société. Au service des entreprises C’est Alexandre Epalle, responsable du Service cantonal du développement durable, qui ouvre la séance en rappelant le concept du développement durable, qui est bien plus qu’une prise de conscience écologique. En effet, il vise à instaurer un meilleur équilibre entre les dimensions économique, sociale et environnementale pour répondre

aux besoins actuels sans compromettre la capacité des générations futures de répondre aux leurs. Le but est une meilleure gestion des ressources, celles-ci étant limitées. Le DD, ancré dans la Constitution fédérale, est bien l’affaire de tous et les PME, épine dorsale de l’économie, ont un rôle-clé à jouer en la matière. Les motivations encourageant une entreprise à intégrer le développement durable dans son fonctionnement entrent dans quatre catégories : enjeux réglementaire, économique, stratégique ainsi que

Info santé Retrouvez la rubrique «Info santé». Ce mois-ci, découvrez l’univers apaisant des chambres des Grangettes aménagées avec goût grâce au talent de l’architecte d’intérieur genevois, Yves Bessard.

Séminaires d’entreprises page 3 >

Outre la trentaine de manifestations que la CCIG organise chaque année, la Chambre donne aussi l’occasion à ses membres de co-organiser avec elle des séminaires

thématiques. En juin, deux entreprises ont saisi cette opportunité: SIG et SGS. Compte rendu de ces deux manifestations qui ont rencontré un vif succès. page 6 / 7 >

© Simon

14’000 logements à PAV, maintenant!

© Simon

Editorial

social et éthique. Pour les aider dans une démarche de développement durable, le Service dirigé par Alexandre Epalle a publié il y a quelques années un guide spécialement conçu à leur égard, élaboré en partenariat avec la CCIG et la FER. Cet ouvrage, intitulé « PME et développement durable », constitue un outil pratique qui s’articule autour des dimensions sociale, économique et environnementale du fonctionnement d’une PME. Il détaille une véritable méthodologie pour implanter le DD dans l’entreprise et les principales étapes que constituent l’état des lieux, le choix des domaines d’action et la définition des objectifs ainsi que les principes à respecter pour réussir une démarche d’intégration du dévelop-

pement durable. Le principal avantage pour une PME de se lancer dans un tel programme est qu’il lui permet d’anticiper l’avenir tout en améliorant ses procédés de production et son image auprès de ses parties prenantes.

En marge des opérations de financement, la BCGe offre aux professionnels, spécialistes de l’immobilier ou d’autres domaines, des

conseils d’ingénierie financière, sous le label BCGE Club CFO (Choix Financiers Optimisés). Présentation de cette prestation.

Des entreprises témoignent Pour tester «PME et développement durable», le Service cantonal du DD a proposé à quelques PME genevoises de participer à une expérience-pilote. L’idée était de leur offrir le soutien d’un mandataire spécialisé afin de faire le point sur leurs mesures en matière de DD et d’élaborer en commun un programme en s’appuyant sur le guide

Nouvelles d’entreprise

suite en page 2 >

page 7 >

Sommaire Editorial: 14’000 logements à PAV, maintenant! Développement durable et PME Info santé – Fiche pratique RH Commerce international Vie de la Chambre

p. p. p. p. p.

1 1-2 3 4 5

Séminaires d’entreprises

p.

6-7

Nouvelles d’entreprise Agenda

p. p.

7 8


info

No 6 / Juillet -Août 2009

2

© Simon

de football à la jeunesse helvétique. Malgré les assurances convenues lors de la commande d’exclure entièrement un travail des enfants, la télévision alémanique a révélé que des mineurs avaient été employés pour réaliser cette action marketing. En raison d’une défaillance de l’intermédiaire qui n’a pas su garantir une prestation correspondant aux exigences arrêtées, la banque, soumise à une forte pression médiatique et consciente de sa responsabilité sociale, a versé un million de francs à l’UNICEF. Cet exemple illustre les dangers qu’une entreprise court lorsqu’elle n’a pas intégré les instruments qui permettent d’appréhender la complexité propre au développement durable. En revanche, développer de tels instruments au sein de l’entreprise permet de répondre aux attentes des consommateurs, de maîtriser les risques, d’économiser des coûts, de faire preuve d’une image responsable, de transmettre ses valeurs écologiques et, enfin, de se démarquer de la concurrence. Olivier

pratique susmentionné. La priorité a été accordée aux mesures simples et efficaces, reproductibles par d’autres PME. De la régie immobilière à la boulangerie en passant par Geneva Palexpo, une vingtaine d’entreprises font part de leur expérience dans un ouvrage «Les PME passent à l’action» à travers des actions concrètes démontrant que chacun peut s’engager avec profit dans une telle démarche. Comme le souligne Pierre-François Unger, ministre en charge du Service cantonal du DD, dans un communiqué de presse relatant ce petit déjeuner des PME et des start-up, «le développement durable n’est pas un facteur de coût, mais un investissement pour l’avenir. Il nous incite à repenser les processus et les fondements de l’activité économique afin de la rendre viable sur la durée. Ceci est particulièrement important en cette période de crise économique, où il faut savoir innover afin de dégager de nouvelles solutions pour l’avenir. Il en va de la compétitivité de nos entreprises.»

Brüggimann a également dressé un tableau complet de l’évolution des préoccupations des entreprises en matière de développement durable. L’Etat, rôle exemplaire Retour à l’administration publique avec le pas supplémentaire en direction du développement durable qu’a réalisé le Conseil d’Etat en adoptant en janvier dernier un système de management environnemental dont Bernard Gay, le troisième orateur, est responsable.

© Simon

Développement durable et PME – suite de la page 1 >

Cette approche consiste à passer au crible tous les impacts des activités de l’administration genevoise sur l’environnement afin d’en réduire les nuisances. Ce système succède à la démarche «Ecologie au travail» et élargit son champ d’action. Les domaines concernés sont la gestion des ressources et des déchets, l’utilisation de l’énergie et de l’eau, la

Nécessité et avantages pour les PME Le deuxième intervenant, Olivier Brüggimann, fondateur de l’entreprise ecoLive1, a commencé son exposé en citant l’exemple malheureux d’une grande banque qui, pendant l’Euro 2008, voulait favoriser la promotion de la relève sportive en distribuant quelque 200’000 ballons Bureau de conseil spécialisé en management environnemental et en écologie d’entreprise, ecoLive organise aussi des formations et réalise divers supports de sensibilisation et de communication sur l’écologie et le développement durable. 1

www.vacheron-constantin.com

P LUS

DE

250

mobilité et la santé et sécurité des collaborateurs. Le but de l’Etat est de donner un signal fort et de promouvoir, grâce à ses propres expériences, des pratiques quotidiennes respectueuses de l’environnement. Enfin, Thierry Pellet, secrétaire général d’APRÈS, Chambre de

l’économie sociale solidaire, a présenté son association dont les membres représentent environ 10% de l’emploi à Genève. Les quatre orateurs ont ensuite été assaillis de questions et le temps à disposition n’a malheureusement pas suffi pour les aborder toutes. ■ Pascale Roch-Gigandet

A propos des «Petits-déjeuners des PME et des start-up» Les petits-déjeuners des PME et des start-up sont organisés chaque mois depuis 2001 par le Service de la promotion économique de Genève, en étroite collaboration avec des partenaires institutionnels et privés (la CCIG, la FER, Venturelab, PME Magazine, l’Hebdo, Ernst & Young, KPMG, Deloitte et BDO Visura). Ces petits-déjeuners ont pour objectifs de former et d’informer les entrepreneurs, mais aussi de favoriser les échanges autour de

Informations et inscriptions: www.petitsdejeuners.ch.

Le guide «PME et développement durable» et la brochure «Les PME passent à l’action» peuvent être consultés sur le site internet www.ge.ch/agenda21 à la

rubrique «Espace entreprises et groupements». Pour obtenir une copie ou des informations complémentaires, contacter le Service cantonal du développement durable: tél. 022 388 19 40.

thématiques variées, permettant d’aborder les différentes facettes de la vie entrepreneuriale. Prochains petits-déjeuners: • 25/09/2009: Santé et sécurité au travail • 30/10/2009: Innovation • 27/11/2009: Gouvernement d’entreprise et évaluation du Conseil d’administration

Une nouvelle formation soutenue par la CCIG Le développement durable est un thème d’action important pour la CCIG. Désireuse de favoriser son intégration dans la gestion d’entreprise, la CCIG soutient une nouvelle formation mise sur pied par la HEG, HES-SO, et la HEC, Université de Genève : le diplôme de formation continue en Management durable. Cette formation est destinée aux cadres, professionnels et managers appelés à mettre en œuvre une stratégie de bonne gouvernance intégrant les principes du développement durable. Elle vise à donner au participant l’approche et les outils lui permettant d’introduire le développement durable dans la gestion d’entreprise, en

ANS D ’ HISTOIRE ININTERROMPUE

PATRIMONY CONTEMPORAINE DATE ET JOUR BI-RÉTROGRADE Boîtier en or rose ⭋ 42.50mm. Calibre 2460R31R7 Poinçon de Genève. Mouvement mécanique à remontage automatique. Indication jour et date rétrogrades. Glace saphir anti-reflets. Cadran opalin argenté. Index en or rose. Minuterie extérieure perlée. Etanche à 30 mètres. 86020/000R-9239

B o u t i q u e V a c h e r o n C o n s t a n t i n 7, Q u a i d e l ’ Î l e 1 2 0 4 G e n è v e T é l . 0 2 2 31 6 1 7 4 0 F a x 0 2 2 31 6 1 7 41

l’amenant à coordonner de manière réfléchie les domaines de la performance économique, de l’éthique et de l’environnement. Réalisé avec et pour des professionnels, le diplôme de formation continue en Management durable est agencé selon des horaires adaptés aux besoins de l’étude en cours d’emploi (vendredi de 14h15 à 21h et samedi de 8h15 à 13h, deux fois par mois). Il se déroule en 12 modules, indépendants mais fortement coordonnées, sur un peu plus d’une année à partir du mois d’octobre. Informations: www.sustainable-management.ch


info

No 6 / Juillet -Août 2009

3

La Clinique, tout en luminosité

Info santé

Toutefois, le mobilier ne satisfait pas que le plaisir des yeux et le bienêtre. Il répond également à des critères impératifs en milieu hospitalier: se nettoyer facilement, présenter des contours arrondis pour ne blesser personne ou encore ne pas être inflammable. Quant au matériel purement médical, traité de manière très neutre, il se fond discrètement dans le décor.

« Faire entrer le soleil aux Grangettes » … un pari réussi grâce à l’architecture d’intérieur.

Avec la complicité de l’architecte d’intérieur Yves Bessard, les Grangettes mettent de la lumière et de la chaleur dans la vie des patients.

le blanc immaculé, les meubles aseptisés sans vie, les mains courantes dans les couloirs…

«Faire entrer le soleil aux Grangettes», c’était l’objectif de l’architecte d’intérieur genevois, Yves Bessard. Pari réussi. Dès que l’on franchit le seuil de la Clinique, on est d’emblée saisi par la lumière, le jaune doux des parois et le mobilier contemporain du lieu. Mais rien de tape à l’œil. Tout a été conçu avec élégance, gommant la froideur de l’univers médical, tout en garantissant la sécurité des soins.

Les chambres, très lumineuses, sont accueillantes. Aménagées avec goût, dans une déclinaison de jaune et de blanc, elles font la part belle aux meubles de créateurs. D’ailleurs, un fauteuil a même été réalisé tout spécialement pour la Clinique, notamment la maternité, afin de permettre aux jeunes mamans d’être à l’aise quand elles allaitent leurs bébés. «C’est un fauteuil que nous avons voulu très confortable, ergonomique et aussi esthétique que possible», souligne l’architecte.

«On essaie d’aider les gens à oublier un peu qu’ils sont malades», confie Yves Bessard, directeur de B Plan SA, qui a dû tenir compte de nombreux paramètres pour aménager les Grangettes. «On a trouvé un grand compromis entre l’hôtellerie haut de gamme et les contraintes sécuritaires d’un hôpital.» Exit donc

L’univers apaisant des chambres de la clinique des Grangettes.

On retrouve dans l’ensemble de la Clinique les mêmes teintes lumineuses et le même esprit que dans les chambres. «Dans un établissement médical, on se retrouve assez vite entourés de mobilier hétéroclite. Là nous avons voulu qu’il y ait une cohérence du haut en bas, tant dans les couleurs que dans les matériaux utilisés». Avec toujours cette volonté de ne pas tomber dans le clinquant mais d’«être raffiné dans la simplicité». La société B Plan SA est actuellement en charge de réaliser l’aménagement intérieur du futur centre de consultations d’urgences pédiatriques des Grangettes. Mais là, dans un tout autre style, avec une explosion de teintes chatoyantes et d’espaces ludiques. «Dans un bâtiment réservé aux enfants, il faut que les sens remuent», estime Yves Bessard. Et c’est réussi. D’un site à l’autre, la décoration est en harmonie parfaite avec la fonctionnalité des espaces, tant médicaux que réservés à l’accueil, tout en jouant un rôle important sur l’humeur des patients et des visiteurs. ■ Marianne Girard

Les fiches pratiques ressources humaines Chaque mois, en collaboration avec Geneva Business News, le média des ressources humaines et du marché de l’emploi, retrouvez les fiches pratiques et explorez un aspect de la vie quotidienne en entreprise.

Fiche n°9 Les tests de recrutement

Même s’ils ne sont que relativement peu utilisés en Suisse par les entreprises (environ 18%), les tests de recrutement gagnent du terrain. Destinés à vous aider à mieux connaître le candidat (et surtout sa person-

Voici 10 règles à respecter 1. Le recours à des tests de recrutement est encadré par la loi, notamment la Loi fédérale sur la protection des données. Renseignez-vous sur vos droits et obligations. 2. Ces tests doivent être conduits par des professionnels, formés pour la méthode employée. Cela aussi est une exigence légale. Si vous ne disposez pas de la compétence en interne, faites appel à un consultant. 3. Etablissez un descriptif aussi complet que possible du poste à pourvoir, avec surtout les qualités humaines indispensables à son exercice; c’est essentiellement cela que le test évaluera. 4. N’hésitez pas à mener cette réflexion en équipe; affinez votre cahier des charges. 5. N’ayez recours qu’à des méthodes reconnues et scienti-

nalité), les tests de recrutement sont essentiellement groupés en tests d’intelligence, d’aptitude, de connaissances et, pour la plus grande part, de personnalité. Les « assessments », qui mettent le candidat en situation, sont en pleine expansion et feront quant à eux l’objet de la prochaine fiche pratique. L’objectif des tests de recrutement est de vous permettre de «mesurer» plus finement l’adéquation d’un candidat au poste, et d’anticiper ses chances de succès. fiquement établies, cela aussi est une exigence légale; la voyance n’en fait pas partie! 6. Vous devez informer le candidat sur la nature du test que vous lui ferez passer; il est libre de refuser. 7. De même, il est en droit de vous demander les résultats; n’hésitez pas à en discuter avec lui. 8. De façon générale, plus le poste est élevé, plus les tests porteront sur la personnalité, les «soft skills» et les compétences émotionnelles. 9. N’oubliez pas que si ces tests sont une aide précieuse, aucun d’entre eux ne garantit une fiabilité à 100%! Ils ne sont qu’un outil de plus pour vous aider dans votre décision. 10. Et testez-vous vous-même! Cela vous permettra de comprendre le test et de vous faire une opinion sur sa pertinence.

Prochaine fiche: L’assessment Retrouvez l’article complet sur: www.gbnews.ch


info

No 6 / Juillet -Août 2009

4 Transport aérien

Accords binationaux Suisse – Chine Un accord de libre-échange entre la Suisse et la Chine pourrait voir le jour d’ici à quelques années. Une étude de faisabilité relative à cet accord débutera cet automne. Elle est le fruit d’ateliers de réflexion menés conjointement par le gouvernement chinois, des représentants du Département de l’économie et d’industriels suisses. A l’issue de ces premiers ateliers, un accord bilatéral garantissant la protection des investissements a été signé. La Chine est devenue, ces dernières années, un partenaire commercial incontournable de la Suisse (5 milliards de francs suisses d’investissements). Cet accord facilitera les opportunités d’affaires entre les deux pays.

Suisse – Arabie Saoudite L’OSEC et la Saudi Arabian General Investment Authority (SAGIA) viennent de signer un accord pour renforcer la promotion des investissements et l’échange d’informations entre les deux pays. Cette mesure vient appuyer l’accord bilatéral en vigueur depuis le 9 août 2008. Des opérations de soutien à l’investissement et une sensibilisation aux opportunités d’affaires dans les deux pays sont prévues dès cet automne. La CCIG vous tiendra informés. L’Arabie saoudite est le premier partenaire commercial de la Suisse au Moyen-Orient après les Emirats Arabes Unis.

L’AIG remporte le «Eagle Award 2009» L’Aéroport International de Genève (AIG) s’est vu décerner le «Eagle Award» par l’Association internationale du transport aérien (IATA) le 2 juin dernier lors du Sommet mondial du transport aérien à Kuala Lumpur. Cette distinction annuelle, remise sur recommandation de jurés indépendants, récompense non seulement la politique tarifaire offensive de l’AIG mais aussi les investissements soutenus que l’aéroport a réalisés dans un souci d’efficacité sans cesse renouvelé. Preuve de son dynamisme, l’aéroport vient d’ailleurs d’accueillir plusieurs nouvelles lignes long-courrier au départ de Genève: • Air Canada vient d’inaugurer le 2 juin dernier un vol direct quoti-

dien Genève – Montréal avec poursuite sur Toronto. Ce vol est assuré en partage de code avec Swiss International Airlines. Air Canada, sacré meilleur transporteur aérien pour les vols internationaux en 2008, facilite ainsi les déplacements des 38’000 Suisses vivant au Canada et des 12’000 Canadiens installés en Suisse. Le commerce bilatéral entre les deux pays pèse près de 4 milliards de francs suisses. www.aircanada.com

poursuivre leur voyage vers 35 destinations proposées par la compagnie en Europe du Nord et de l’Est. www.airbaltic.com

• Depuis le 1er juillet 2009, Air Baltic relie Genève à Riga, la capitale lettone. Les vols s’effectuent 3 fois par semaine les lundis, mercredis et samedis. Les passagers en correspondance à Riga pourront ainsi

• Middle East Airlines (MEA) dessert Genève désormais quotidiennement de Beyrouth. A noter que l’AIG est le seul aéroport suisse desservi par la compagnie libanaise. www.mea.com.lb

© AIG

Commerce international

Libre circulation des marchandises

Accord sur le transport des marchandises avec l’UE Cet accord est appliqué depuis le 1er juillet 2009. Il prévoit une libre circulation des marchandises entre les Etats membres de l’Union et la Suisse. La reconnaissance mutuelle des normes de sécurité dans le droit douanier permet cette avancée importante et garantit ainsi à la Suisse un accès aux mar-

chés européens sans entrave. Pour les Etats non membres, par contre, les échanges depuis et vers la Suisse sont soumis à une déclaration préalable des données de sécurité et d’une analyse de risques. Cette disposition ne sera exigible qu’au 1er janvier 2011.

Le droit sur les denrées alimentaires s’adapte au droit communautaire Afin de garantir la libre circulation des marchandises au sein de l’Union Européenne, des modifications d’ordonnances sur les denrées alimentaires et objets usuels (ODAIOUs) ont été menées à bien par le Conseil fédéral. Elles permet-

tent d’harmoniser la législation actuelle avec le droit communautaire notamment en termes d’étiquetage, de publicité et de protection de la santé publique. www.bag.admin.ch

Pour plus d’informations, contacter Philippe Meyer : p.meyer@ccig.ch - Tel. : 022 819 91 26

@

Un bon réflexe! consultez notre site

www.ccig.ch régulièrement mis à jour!


info

No 6 / Juillet -Août 2009

5

Vie de la Chambre

Bienvenue aux 49 nouveaux membres admis à la séance du Conseil du 18 mai 2009 ATR Restauration Restaurant AL – DAR Rue de la Mairie 4 - 1207 Genève Restaurant ALITALIA COMPAGNIA AEREA ITALIANA S.P.A. Route de l’Aéroport 15 Case postale 84 - 1215 Genève 15 Transport aérien - www.alitalia.com AZ-DIRECT Chemin de Mongevon 8 - 1023 Crissier Marketing direct - www.az-direct.ch BULANE SA Chemin de la Verseuse 1 - 1219 Aïre Eau et désinfection - www.bulane.com CARLO SCEVOLA & PARTNERS Rue Verdaine 11 - 1204 Genève Fiduciaire - www.carloscevola.com CATHERINE B. DECORATION Avenue de Gennecy - 1257 Avully Articles de décoration www.catherine-decoration.com CERCLE DES AMIS DE JEAN PHILIPPE LAMBELET Ch. des Marais 5 - 1291 Commugny Site Internet privé ou d’association de référence - www.jplambelet.name CHARLES RUSSELL LLP Rue du Rhône 14 - 1204 Genève Avocats - www.charlesrussell.co.uk CIBEL SA Place des Augustins 11 - 1205 Genève Gestion et management d’établissement public

DOUBLE SIX SA Rue Etienne-Dumont 10 - 1204 Genève Relations publiques - www.doublesix.ch ENGEL & VOLKERS Quai des Bergues 29 - 1201 Genève Immobilier et Courtage www.engelvoelkers.ch FEROX SA Rue du Diorama 12 - 1205 Genève Restauration GENEVE-EXPAT Rue des Vieux Grenadiers 8 1205 Genève Relocation - www.geneve-expatriation.ch GROOMSERVICES Route de Chêne 64C - 1208 Genève Services aux particuliers www.groomservices.ch GROUPEMENT TRANSFRONTALIER EUROPEEN R. de Genève 50 - F-74100 Annemasse Association à but non lucratif www.frontalier.com ID & O Sàrl Avenue Vibert 22 - 1227 Carouge Consulting informatique - www.ido.ch INTEGRAAL SERVICES SA Rue du Léopard 5 - 1227 Carouge Facility Management - www.integraal.ch INVESTMENT GUARANTEE INSURANCE CORPORATION Rue de Rhône 14 - 1204 Genève Assurance - www.igi-corp.com ISP SA Chemin des Villars 39 - 1203 Genève Développement et vente de vélos électriques - www.wattworld.ch

CIGEST SA Place du Bourg-de-Four 9 1211 Genève 3 - Fiduciaire COULEURS MONTAGNE Rue François Pollet 130 F-73000 Chambéry Imprimerie - www.couleurs-montagne.com DLC Sàrl Grand-Rue 10 - 1204 Genève Service informatique - www.dlci.ch

JEAN PIERRE OBERHOLZER Carrefour de Rive 2 - 1207 Genève Médecin – Dentiste KBL (Switzerland) Ltd Bd Georges Favon 7 - 1211 Genève 11 Banque - www.kblswissprivatebanking.com LA PETITE VENDEE SA Chemin de la Vendée 20 1213 Petit Lancy - Restauration

Sponsors

Co-sponsors

LION’S EXECUTIVE SERVICES Route de Thonon 52 - 1222 Vésenaz Services dans les finances, l’immobilier et le sport www.lions-sa.com LOCATELLI MAX SA Rue de Genève 3 - Case postale 213 1225 Chêne-Bourg Electricité et communication www.locatellimax.ch LOGOS KNOWLEDGE NETWORK Corso Elvezia 16 - 6904 Lugano Formation – Coaching www.logosnet.org MERCURI URVAL SA Chemin du Joran 1 - 1260 Nyon Conseils en management des RH – Recrutement et sélections de cadre www.mercuriurval.com MIB SECURITE Sàrl Rue de Berne 32 - 1201 Genève Protection – Sécurité – Gardiennage MILAC SA Rue de Montchoisy 40 - 1207 Genève Conseil en organisation, logistique et achat - www.milac.ch Monsieur MEYER Erwin Avenue Léon-Gaud 7 - 1206 Genève Membre individuel MURATEL FACILITIES Avenue de Gallatin 18 - 1203 Genève Consulting NEMACO (Suisse) SA Chemin de Terre-Bonne 1 - 1262 Eysins Immobilier OFFSHORE TRANSLATION Ch. de la Mairie 10 - 1223 Cologny Traduction, localisation, mise en page www.offshore-translation.ch OFISA INFORMATIQUE Chemin de Trèfle-Blanc 18 1228 Plan-les-Ouates Logiciel informatique - www.o-i.ch PASCAL BOLLE - LA FONDERIE Clos de la Fonderie 7 - 1227 Carouge Graphisme – Scénographie www.lafonderie.ch

Partenaires

QUANTIS COMMUNICATION Route de Florissant 1 - 1206 Genève Communication - www.quantis-com.net RISOIL GRAIN SA Rue du Clos 9-11 - 1207 Genève Trading, négoce international de matières premières - www.risoil.ch SC FINANCES Rue de Rive 8 - 1204 Genève Conseils financiers - www.sc-finances.ch SINOCCID SA Chemin des Picottes 8d - 1217 Meyrin Services et conseils en matière financière et commerciale entre Occident et Chine www.sinoccid.ch Société d’Instruments de Précision SA (SIP) Rue du Pré-de-la Fontaine 19 1217 Meyrin - Conception, fabrication et distribution de machines-outils de grande précision - www.starragheckert.com SOGATO STRATEGIES SA Route de Ferney 150 1218 Grand Saconnex International Business Consulting www.sogato.com SWISSTOURING Route de l’Aéroport 1 - 1215 Genève Organisation de voyages avec location véhicules - www.swisstouring.com VANBREDA INTERNATIONAL Loechli Weg 54 - 3048 Worblaufen/Bern International Health Insurance www.vanbreda-international.com

Accueil

des nouveaux membres Le dernier Accueil des nouveaux membres de la CCIG a eu lieu le 28 mai 2009. Treize entreprises nouvellement adhérentes y ont participé TAPANIA COMMUNICATION Communication – Marketing – Conseil en formation www.tapania.com REUTELER & CIE SA Conseils en propriété intellectuelle (brevets, marques) www.reuteler.net IEM SA Industrie – Électronique – Monétique www.iemsa.ch EUROSCRIPT SWITZERLAND AG Gestion de documentation multilingue – Traduction www.euroscript.ch SUISSE-DETECTIVE SD SA Détective privé, investigations, protection VIP www.suisse-detective.ch IPAC Enseignement supérieur – Formation professionnelle - www.ipac-design.ch GUY A. BOTTEQUIN Médiateur de conflits

VISILAB SA R.de Veyrot 13 - CP 372 - 1217 Meyrin 1 Optique - www.visilab.ch

TRANS-TAX & CONSULTING SA Récupération de la TVA à l’étranger www.trans-tax.ch

VISUEL COMMUNICATION Chemin Neuf 5 - 1207 Genève Identité visuelle, Communication, Graphisme, Web - www.visuel.ch

LEANDRI MILES DENTAL OMNIPRATIQUE Soins dentaires et urgences 7 j./7 www.miles-smile.ch

WELCOME SERVICE Sàrl Rue Zurlinden 6 - 1207 Genève Relocation - www.welcome-service.ch

DELENVIE Créer pour communiquer www.delenvie.com (en construction)

WORLD HEART FEDERATION Rue des Battoirs 7 - CP 155 1211 Genève 4 Santé - www.worldheart.org

RADIO CITE Média - www.radiocite.ch MCEVENTS Évènements - www.mcevents.ch CABINET D’AVOCAT HELFENBERGER Avocat


info

No 6 / Juillet -Août 2009

6 Séminaires d’entreprises

Evénements

Rendre Genève plus autonome Midis du 14 mai 2009 en matière d’énergie OPTIMUM assure depuis 2004 des services financiers et de courtage en assurance aux particuliers et aux PME. Que ce soit pour la gestion de leurs portefeuilles d’assurance, de leur fortune, leurs assurances vie ou leurs hypothèques, les 7 collaborateurs d’Optimum, tous plurilingues, font bénéficier leurs clients d’une longue expérience et d’une discrétion à toute épreuve. www.optimum-mfs.ch

MATHYS SA, basée à Genève, est une entreprise active depuis plus de 25 ans dans la conception et la réalisation d’aménagements d’espaces de communication et de solutions visuelles. Créateur d’architecture publicitaire, mais aussi metteur en scène de l’image mobile, Mathys SA se distingue par une stratégie axée sur l’innovation et l’application des dernières technologies. La synergie de ses cinq pôles de compétences - Exposition, Locastand, Visuel, Display et Multimedia - permet à Mathys SA d’offrir à ses clients un service global de proximité, répondant à l’ensemble de leurs besoins en espaces de communication. www.mathys-sa.ch IMPLENIA REAL ESTATE est un prestataire global au sein du groupe Implenia SA. Cette division réunit une multitude de services avec des experts spécialisés, tels que l’ingénierie financière, le développement de projets, l’entreprise générale et l’ingénierie technique, qui prennent en charge l’ensemble des tâches durant le cycle de vie d’un bien immobilier, de l’obtention de capitaux à la gestion du bien en passant par la promotion. Les différents secteurs d’entreprise opèrent avec indépendance et autonomie. C’est

A chaque édition, les Midis rencontrent un vif succès.

la raison pour laquelle Implenia Real Estate propose à ses clients de bénéficier de chacune de ses prestations de service individuellement ou de compter sur ses prestations interdisciplinaires en cas de projets complexes. www.implenia.com KATZAROV SA est un cabinet de conseil en propriété industrielle établi à Genève depuis 1967 et à Bâle depuis 2004. Fort d’une équipe internationale de 25 personnes, dont 9 conseils - juristes et ingénieurs - spécialisés dans le droit de la propriété industrielle, Katzarov SA représente et assiste ses clients en Suisse et à l’étranger. L’obtention, le maintien, l’exploitation et la défense des droits de propriété industrielle (notamment les brevets d’invention, les marques et les dessins et modèles) sont des éléments clés qui permettent aux petites, moyennes et grandes entreprises de valoriser leur créativité et leur potentiel d’innovation. www.katzarov.com ADAEPRO CONSEILS SA est un cabinet de Ressources humaines qui accompagne les entreprises depuis 2006, en mettant à leur disposition un ensemble de savoir-faire et des outils inédits. La mission d’Adaepro Conseils SA, qui travaille avec des psychologues, est d’optimiser les Ressources humaines de ses clients en veillant à la parfaite adéquation des personnes avec leur poste en entreprise. www.adaepro.fr

L’organisation de séminaires d’entreprises remplit parfaitement une des missions de la CCIG: la mise en relations d’affaires. C’est ce que rappelle Pascale Roch-Gigandet, avant de donner la parole au Directeur général de SIG, André Hurter, venu à la CCIG le 9 juin dernier présenter les enjeux de l’approvisionnement en énergie du canton. M. Hurter explique tout d’abord les raisons qui rendent inévitable l’augmentation des besoins en électricité de la population genevoise: accroissement de la population (on estime que 100’000 citoyens de plus vivront à Genève d’ici 20 ans), évolution des mœurs et de la technologie, et abandon progressif des énergies fossiles (une pompe à chaleur demande de l’électricité!). A ce jour, SIG assure l’approvisionnement en énergie du canton ainsi: 28% de production propre, 33% via des contrats à long terme et 39%

d’achats sur le marché. Le coût de ces deux derniers postes est appelé à augmenter alors que celui de la production propre demeure stable. SIG a dès lors développé une stratégie pour accroître l’autonomie énergétique du canton qui se base principalement sur 3 axes: économiser l’énergie, développer les nouvelles énergies renouvelables et développer les nouvelles centrales (centrale hydraulique à Conflan, centrale chaleur-force au Lignon). Cédric Jeanneret, responsable d’éco21, présente ce programme, lancé par SIG il y a 2 ans, qui a pour but d’aider Genève à économiser 150 GWh d’ici à 2013 à l’aide d’acteurs et de leviers divers, notamment à travers l’assainissement de communs d’immeubles (voir le site www.eco21.ch). Quant au développement des énergies renouvelables, solaire photovoltaïque, mini hydraulique, éolien, biomasse et géothermie font tous l’objet de projets réalisés ou en

cours par SIG. Enfin, deux nouvelles centrales sont prévues: la centrale chaleur-force du Lignon et la centrale hydraulique de Conflan. La première consiste à étendre le réseau de chaleur à distance existant et la seconde à établir un nouveau barrage de retenue sur le Rhône.

Le séminaire SIG a également permis à la quarantaine de participants de développer leurs relations d’affaires.

Les nombreux échanges qui ont suivi cette présentation et se sont poursuivis autour du cocktail ont démontré le vif intérêt que la quarantaine de participants portaient à ce sujet dont les enjeux ne sont pas négligeables pour l’avenir de Genève. ■ Fabienne Delachaux

La contrefaçon, un phénomène mondial contre lequel on peut lutter Le 16 juin dernier, SGS a organisé un séminaire intitulé «La lutte contre la contrefaçon: comment protéger votre marque et sécuriser vos échanges?» dans les locaux de la CCIG. Frédéric Lamy, responsable de la lutte contre la contrefaçon auprès de SGS, introduit le séminaire en mentionnant que ce fléau, qui en 2007 touchait 10% du commerce mondial

selon l’OCDE, va en s’amplifiant. Ses conséquences peuvent être graves pour le consommateur (sur le plan de la santé et de la sécurité), les entreprises (perte de compétitivité et d’emplois), les Etats (manque à gagner) et la société dans sa globalité puisque la contrefaçon finance le crime et le terrorisme. Deux tiers des marques et tous les domaines, y compris la haute tech-

nologie, sont concernés et le marché légal est de plus en plus contaminé par celui des contrefaçons. M. Lamy explique les différents niveaux de traçabilité qu’une entreprise peut développer afin de protéger une marque mais relève qu’une intégration globale à tous les niveaux - administratif, technologique et logistique - est indispensable. suite page 7 >

All business is vocal. L’école de langues rigoureuse vous prépare à relever tous les défis. Grâce à son expérience acquise dans 300 écoles situées dans le monde entier, à son réseau couvrant toute la Suisse et à son solide ancrage genevois, inlingua vous garantit des résultats optimaux. inlingua Genève, centre de langues, rue du Léman 6, T 022 732 40 20, www.inlingua.ch


info

No 6 / Juillet -Août 2009

suite de la page 6 >

Frédéric Lamy, responsable de la lutte contre la contrefaçon à SGS, a captivé son auditoire.

Il présente ensuite les mesures de protection de marque qui peuvent être mises en place par les services de SGS, dont l’implantation mondiale, le réseau et la réputation d’intégrité offrent toutes les garanties d’efficacité. La deuxième partie est présentée par Alexandre Weith, du cabinet Bugnion SA, spécialisé dans le conseil en propriété intellectuelle. M. Weith précise ce qui peut être protégé (marque, brevet, design, copyright, nom de domaine) et les organismes auprès desquels les démarches peuvent être réalisées. Il explique les questions à se poser afin de définir la bonne stratégie de protection à mettre en œuvre et de limiter les coûts (faut-il déposer un brevet, dans quels pays, de quelle étendue etc.). Enfin, il présente les outils permettant d’être alertés en cas de violation de ses droits (veille technologique, alerte par les distributeurs ou les clients...) et les moyens d’action dont une entreprise dispose pour faire respecter ses droits. M. Weith conclut en rappelant que, en matière de contrefaçon, mieux vaut anticiper que subir! La manifestation se termine avec la présentation par M. Lamy de 4 programmes spécifiques développés par SGS afin de lutter contre la contrefaçon dans des domaines aussi variés que les cartouches d’imprimantes, les chaussures de sport, les médicaments et les cosmétiques. ■ Fabienne Delachaux

7

L’ingénierie financière au service des professionnels de l’immobilier

Nouvelles d’entreprise

Quatre-vingt-quatre pour cent du parc immobilier résidentiel genevois est en mains d’investisseurs. Une partie significative de ce patrimoine est financée par l’emprunt et la BCGE est redevenue le leader sur ce marché très concurrentiel. En marge des opérations de financement, la banque offre aux professionnels, spécialistes de l’immobilier ou d’autres domaines, des conseils d’ingénierie financière, sous le label BCGE Club CFO (Choix Financiers Optimisés). Afin de mieux comprendre cette démarche, suivons un cas, inspiré d’une situation réelle, qui a permis à un client d’économiser plusieurs centaines de milliers de francs en six mois. parmi plusieurs solutions – le client a décidé de faire la part belle aux échéances échelonnées. Pour la première période de six mois, l’emprunt a été structuré en trois tranches, puis en cinq.

Charles Kaeser, chef du département Immobilier et construction de la BCGE.

En janvier 2009, un investisseur immobilier a souhaité réaménager les échéances de sa dette en premier rang, gagée sur des immeubles locatifs, qui se montait à CHF 100 millions. 65% de ses engagements étaient sous forme de taux variables. Le solde était en taux fixe échéant en juillet. Ce propriétaire voulait profiter des taux historiquement bas pour diminuer le coût moyen de sa dette tout en tenant compte de contraintes de liquidité pour financer des travaux de degrés d’urgence différents.

Pour effectuer son analyse et ses recommandations, le BCGE Club CFO a classé le parc d’immeubles en deux groupes. D’un côté ceux ne nécessitant pas d’investissements à court terme, de l’autre, ceux qui en ont besoin. En outre, il a jugé prudent d’équilibrer la charge d’intérêt de chaque immeuble. Décomposer le portefeuille pour l’optimiser Parmi les différentes propositions – comme son nom l’indique, Choix Financiers Optimisés offre un choix

Aujourd’hui, les immeubles ne nécessitant pas de travaux sont chacun financés par trois crédits distincts. Les deux premiers le sont sous la forme de prêts à taux fixe d’une durée de quatre ou six ans. Les taux ont été conclus et fixés en janvier déjà, avec six mois d’avance. En effet, la BCGE offre des taux en départs décalés, des forwards, pour des périodes allant jusqu’à deux ans. Le troisième segment est une série de crédits, également un par immeuble, indexé sur le Libor six mois et assorti d’un taux plafonné pendant cinq ans. Les immeubles nécessitant des investissements sont, quant à eux, financés par deux prêts chacun. L’essentiel de l’encours est également sous la forme d’un taux plafonné indexé sur le Libor six mois, avec un taux maximum plus faible et une durée moindre. Le solde constitue un prêt à taux fixe sur sept ans. La nouvelle

structure du portefeuille de crédit a ainsi permis d’abaisser considérablement les taux effectif et moyen maximum supportés par le client. Plus de 300’000 francs d’économie sur un semestre La gestion de la dette a ainsi répondu à trois objectifs. Premièrement, le risque de refinancement a été sécurisé grâce à des taux fixes répartis sur des maturités variées et contractées en période de taux bas. Ensuite, le taux moyen des emprunts a été diminué. Finalement, grâce à des emprunts indexés sur le Libor à six mois, le montant de la charge financière a été réduit. Cela a permis de dégager de la trésorerie pour effectuer des travaux urgents. En conclusion, le client bénéficie de la forte baisse des taux à court terme, mais est parfaitement protégé en cas de remontée ultérieure des taux. Ce réaménagement a permis d’économiser, sur le seul premier semestre 2009, plus de CHF 300’000.-. ■ Charles Kaeser BCGE


info

No 6 / Juillet -Août 2009

8

Agenda

P’tits déjeuners de la Médiation Sous les auspices de la Chambre Suisse de Médiation Commerciale (CSMC), la CCIG organise chaque mois les P’tits déjeuners de la Médiation, qui visent à permettre un échange sur des questions pratiques touchant à la médiation.

Le prochain P’tit déjeuner aura lieu le Mercredi 2 septembre 2009 à la CCIG, à partir de 8h15 Frais de participation: 10.- fr. payables à l’entrée.

Organisée une fois par mois dans les locaux de la CCIG, cette rencontre a pour but la mise en relation d’affaires. Lors de chaque rencontre, cinq entreprises membres se présentent à une trentaine d’autres membres. Les Midis jouent un rôle de réseautage très apprécié.

Organisation dynamique et reconnue dans la communauté économique

genevoise, la CCIG vous offre, à travers ses nombreuses activités, son réseau unique et ses supports de communication, la possibilité de mieux vous faire connaître. Pour découvrir ses formules de partenariat, réunies sous l’enseigne «Ensemble pour mieux réussir», veuillez contacter Philippe Meyer, tél. 022 819 91 11, e-mail: p.meyer@ccig.ch.

Prochaines rencontres:

Responsable d’édition: Pascale Roch-Gigandet Rédaction: Pascale Roch-Gigandet et Fabienne Delachaux.

• 17 septembre 2009 • 22 octobre 2009 • 19 novembre 2009

Publicité: Promoguide SA Tél. 022 809 94 63

Renseignements: n.eggly@ccig.ch

Concept et Graphisme: ROSS graphic design Impression: Atar Roto Presse – Genève Informations: publications@ccig.ch

Partenaires

Ont participé à ce numéro: Marianne Girard (Clinique des Grangettes) et Morgane Le Lostec (Commerce international).

Initiation pratique à la Médiation commerciale Mardi 22 septembre 2009, de 8h30 à 12h30, à la CCIG, 4 bd du Théâtre Séminaire comprenant une mise en situation d’une médiation commerciale et suivi d’un déjeuner

Renseignements et inscriptions sur www.ccig.ch, rubrique «Séminaires et conférences CCIG».

Siège de la Chambre 4, boulevard du Théâtre - 1204 Genève Adresse postale Case postale 5039 - 1211 Genève 11 Tél. 022 819 91 11 - Fax 022 819 91 00

www.ccig.ch

tmp.ch

En 2010, soyez partenaire de la CCIG!

info

bulletin d’information de la CCIG. Paraît 10 fois par an, 3200 exemplaires

Sponsors

Co-sponsors

Votre entreprise s’est récemment établie à Genève? Vous développez un nouveau produit ou service? Vous désirez mettre en avant votre «marque»? Alors associez votre image à la Chambre de commerce, d’industrie et des services pendant un an!

IMPRESSUM

Les Midis de la Chambre

7e Evénement économique de la CCIG

Financement & Prévoyance & Stratégies trésorerie succession financières

“De génération en génération, nous accompagnons les entrepreneurs

depuis 1816

vers le succès.” Johan Bernard Alexander Kroon Directeur général Grand public et réseaux

Il n’est plus nécessaire de présenter l’Evénement économique de la CCIG. Tout le monde se souvient de cette grande manifestation, ouverte aux quelque 2000 membres de la CCIG et qui permet aux directeurs, cadres et responsables commerciaux de se rencontrer et de développer un partenariat d’affaires.

cérémonie et sur 8 écrans plasma placés de manière stratégique dans le Centre international de conférences de Genève (CICG), entre autres près des buffets, d’une durée maximum de 30 secondes au prix de CHF 600.- + TVA, ou d’une durée de trente secondes à une minute au prix de CHF 800.- + TVA (matériel à fournir par l’entreprise).

Le 7e Evénement économique aura lieu le jeudi 15 octobre prochain au Centre international de conférences de Genève. Une invitation sera envoyée aux membres ultérieurement avec tous les détails de cette soirée.

Promo diaporama L’affichage en boucle du logo accompagné du nom de l’entreprise, de ses coordonnées et d’une brève description de ses activités, sur 2 écrans géants avant et après la cérémonie et sur 8 écrans plasma placés de manière stratégique dans le CICG, entre autres près des buffets, au prix de CHF 250.- + TVA pour une durée de 7 secondes et de CHF 350.- + TVA pour une durée de 10 secondes (matériel à fournir par l’entreprise).

Comme les années précédentes, la CCIG offre à ses membres la possibilité de s’afficher lors de cet Evénement. Deux options sont proposées: Promo film L’affichage en boucle d’une animation visuelle, ou spot promotionnel, sur 2 écrans géants avant et après la

Christophe Chevassus Membre de la direction PME et indépendants

Les chefs d’entreprises et les indépendants construisent leur réussite sur l’amour de leur métier et le génie qui leur est propre. Ils consacrent le meilleur de leur temps et toute leur énergie à leur profession. Ils souhaitent un minimum de charges administratives. Le choix du partenaire bancaire est essentiel. La BCGE occupe ce rôle déterminant auprès de milliers de compagnies, d’études, de cabinets, de bureaux depuis des générations. La BCGE décharge les femmes et les hommes clefs des soucis et des travaux financiers. Elle y parvient grâce à son team de conseillers spécialisés PME et indépendants et par des solutions innovatrices et économiques. La Banque Cantonale de Genève au service de votre gestion du temps.

Genève Zurich Lausanne Lugano Lyon Annecy www.bcge.ch/entreprises

Pour en savoir plus: Promoguide SA, tél. 022 809 94 63.

+41 (0)58 211 21 00


CCIGinfo no 6 - 2009  

Juillet-août 2009

Advertisement
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you