Page 1


Portfolio

Cédric BLEMAND Architecte HMONP

Tél: 33 (6) 74 28 06 7 - Adresse: 4, Rue Lallier 75009 Paris - Email: cblemand.architecte@gmail.com


« Dans le respect de l'intérêt public qui s'attache à la qualité architecturale, je jure d'exercer ma profession avec conscience et probité et d'observer les règles contenues dans la loi sur l'architecture et dans le code des devoirs professionnels. » (Serment des architectes)


Sommaire Présentation Parcours professionnel et sensible. 7

Urbanisme

Projet urbain / Concours. • • • • • • •

La fougère urbaine: Projet de renouvellement urbain à Sainte-Anne (971). Entre vert et ville: village agricole expérimental (La Villette,Paris). La croix blanche: Rénovation urbaine à Vigneux sur seine (91). Réflexions sur la ville bionumérique: Atelier international du grand Paris . La ville hyperdense: Concours international d’urbanisme. Presquîle à Valenciennes: Concours fondation bénéteau. Entre terre, mer et vert: Concours EUROPAN 2013.

11 13 15 17 19 21 23

Architecture

Logements / Equipements / Concours / Rénovation / Ravalement de façades / Entretien d’immeubles. • • • • • • • • • • •

La patte d’oie: Concours de l’extension de stade de Roland GARROS (92). 27 Marronage ou fuite vers la créativité» Concours d’aménagement (971). 29 Entre nature et culture: Une réserve ornicole à Sainte-Anne (971). 31 Pierre blanche: Atelier d’artiste sculpteur 33 Mentibus ou la mixité des matériaux 35 Habiter en Guadeloupe: Le logement locatif social 37 Histoire de brique: Complexe sportif à la ZAC Pajol (75019) 39 Peau de verre modulaire: Concours «Be-Twin». (Architectures à vivre) 41 Resculpter l’enveloppe du bâti: la résidences des pommiers (92). 43 Soigner des pathologies: la résidences des «Roses rouges» (94). 45 Habiter au frais: Villa bioclimatique d’architecte (971). 47

Paysage

Entrée d’immeuble / Mobilier de jardin. • Rentrer chez soi par un jardin Zen: la résidence des Pommiers (Clamart). • Meubler son jardin: Conception d’un mobilier de jardin.

51 53

Design

Création optique. • Les formes de la vue : Création optique.

57


5

Plasticien - Designer 4. Rue Lallier 75009 Paris


Architecte

Plasticien

Designer

Cédric Blémand Architecte HMONP Né le 02/05/1981

Expérience professionnelle Architecte junior «Chargé d’études» à l’Atelier VERBIZH ( Paris 5e)

2012

Architecture, muséographie, scénographie et design.

2011-2012

Architecte junior «Chargé d’études» à l’Agence HUGUET ( Paris 20e) Etude de diagnostic: ravalement de façade et entretien des réseaux d’immeubles.

2011

Architecte junior «Chargé d’études» à l’Atelier Marc BRICET

( Bourg La Reine)

Equipement industriels à Ramatuelle, Illats et Logement collectif à Montigny le Bretonneux.(Permis de construire/DCE/Concours)

2008 _ 2011 Auto entrepreneur architecture et design ( Paris ) Particuliers (permis de construire, déclaration de travaux, conseil en projet d’architecture et d’aménagement). Formateur en architecture d’intérieur (Cours particulier à domicile)

Dessinateur projeteur indépendant à l’agence Architecte [A] (Paris)

2008

Projet de crèche, phase DCE (Ile De France) Projet privé de restructuration d’un appartement (Paris)

2006

Projet d’architecture pour copropriété Phase APS-APD-DCE (plans, coupes, élévation, détail ) sur calque et informatique.

2003 _ 2005

Projet urbain à Baoutou (Chine) Phase Esquisse, APS, APD, Plan et cartes d’analyse urbaine Projet de Parkings avec Vinci Park (Paris)

Dessinateur projeteur indépendant à l’agence Olivier BARANCY(Paris)

Dessinateur-Projeteur en contrat à l’agence Architecte [A] (Paris)

Formation Architecture 2013 2011 2004 _ 2005

Arts-plastiques

2002 _ 1999

Diplôme d’Habilitation à la Maitrise d’Œuvre en son Nom Propre (ENSAPLV) Diplôme d’état d’Architecte - Mention recherche / ENSA Paris La Villette (Paris) BTS Design d’espace / EFFICOM (Paris) Maîtrise d’arts plastiques_ Université de Paris 8 (Saint-Denis)

Concours 2012 Nominés au concours d’idées «Plein-Ligne» de la Fédération Française de Tennis (Paris) 2008 Lauréat du concours d’idées «Grand prix de la création artistique du Conseil Général» (Guadeloupe)

Workshop 2012

Chef de projet Atelier International du Grand Paris (Palais de Tokyo) «La ville Bionumérique». Logiciels (Environnement Macintosh) VectorWorks Architect 2D/3D *** Photoshop *** Pack Office *** indesign *** Sketchup ***

Atouts & Contacts

Langues Anglais *** Divers Permis B *** Contacts Tél: +33 6 74 28 06 72 Email: cedricblemand@gmail.com


7

Parcours sensible Ce texte est un bref topo sur l’expérience personnelle, professionnelle et la formation scolaire de l’architecture à travers la thématique du rapport de l’architecte vis à vis de l’environnement m’ayant sensibiliser à ma pratique professionnelle. Durant l’enfance, de nombreux choix s’effectuent et orientent notre vie. Notre culture, notre éducation, notre rapport aux autres et notre sensibilité aux évènements vont construire un parcours personnel déterminant nos actions. C’est ce que je tente d’expliquer tout au long de ce travail critique sur mon parcours. Partant d’une formation a priori artistique, rien ne permettait d’envisager qu’un jour je deviendrais architecte. Et pourtant, ce fut un souhait datant de mes six ans, en 1987. Lorsque mon entourage me demandait ce que je souhaitais faire plus tard, la réponse était : « je veux devenir dessinateur-architecte ». A l’intérieur de la réponse se trouvait déjà un parcours dont les escales peuvent aujourd’hui se comprendre en analysant la façon dont se emboités les évènements, les rencontres, les choix et les actions. Le passage et le choix de m’orienter vers l’architecture se sont produits durant ma dernière année à l’université de Paris 8, en 2003. C’est lorsque j’ai visionné le film « Naissance d’un hôpital » de Pierre RIBOULET Architecte, que tout a commencé. Je me suis rappelé de ce que je disais à six ans concernant ma future profession. Il fallait donc absolument que je découvre véritablement ce qu’était l’architecture. La curiosité, la passion et le désir m’ont amenés à travailler à l’agence Architecte [A] où j’ai pu voir et comprendre le fonctionnement d’un atelier d’architecture. J’étais alors en route vers mon rêve. Après un bref retour au pays natal en 2005, je décide de revenir à Paris pour devenir architecte. En effet, un an plus tard, je me suis inscris à l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Paris La Villette. Nous sommes en 2006 et je commence ma formation. En 2011, je sors diplômé de l’école d’architecture avec les félicitations du Jury et une mention recherche en poche. Mais cette curiosité qui m’animait grandissait encore et encore. Il fallait maintenant que j’apprenne à construire et pour ce faire, décrocher le droit de m’inscrire à l’ordre des architectes et obtenir mon Habilitation à exercer la Maitrise d’OEuvre en mon Nom Propre. J’ai donc maintenant la conviction que l’architecture anime mon existence et me passionne de plus en plus. Et aujourd’hui je n’ai qu’une envie: apprendre, comprendre et construire.


Portfolio

Urbanisme • Projet urbain • Concours


Urbanisme Architecture Paysage Design

La fougère urbaine: Projet de renouvellement urbain à Sainte-Anne (971)

Historique

Une ville de 80,29 kilomètres carrés pour une population de 23.073 habitants, Sainte-Anne se situe au sud de la Grande-Terre. C’est une ville côtière. Elle accueille de nombreux touristes toute l’année et l’une des communes la plus prisée pour sa plage communale et aussi celle du club méditerranée. Autrefois ancien vivier de la Guadeloupe, c’est à travers de l’artisanat et la pêche qu’elle se développe. Le centre de la ville s’articule autour du bourg sui se développe le long de la route nationale 4. Entourée d’une végétation luxuriante et de la

mer des caraïbes, c’est un territoire où la faune et la flore de la Grande-Terre s’y développe toujours dans des conditions naturelles. Cependant, l’essor de l’urbanisation amènera sans doute des modifications quant à l’aménagement du territoire et donc une modifications des écosystèmes.


11

URBANISME THEMATIQUE La fougère urbaine: Projet de renouvellement urbain Sainte-Anne (971) VIVRE AU BORD DE LA MER: Versà un équilibre entre urbanisme et végétation.

MER

RN4

Projet: 4.000 m2 SHOB. logement collectif: 6000 m2 SHON. logement individuel: 1400 m2 SHON. locaux d’activités: 1100 m2 SHON.

Requalifier le front de mer de la nationale 4.

RN4. H-MAX=13.5m.

Vers la campagne.

Vers le littoral. H-MIN=7.5.

H-MIN=4.5m.

H-MIN=4.5m. NGF=+-0.

Voir le paysage entre les bâtiments.

La route nationale 4 hierarchise les gabarits urbains.

Ventilation naturelle par les Alizés.

Rayonnement solaire du matin (Est).

Rayonnement solaire de l’après midi (ouest).

Des ilôts ventilés et verdoyants.

Les gabarits urbains protègent du soleil.

Logement collectif

ARCHITECTURE THEMATIQUE

Maisons individuelles

Locaux d’activités

ENTRE CLIMAT ET TRADITION: Générer une architecture bioclimatique.

Rayonnement solaire constant (sud).

Air marin.

Lier la mer et la ville par l’architecture.

Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Paris La Villette_ Cédric BLEMAND_ Projet de Fin d’Etudes 2011_ Pôle Prospective _ Requalification urbaine de la façade maritime du bourg de Sainte-Anne (GUADELOUPE).

Un nouveau quartier pour la plage du bourg.

#5

Le coeur de l’îlot: espace de vie et de fraîcheur.

RDC: socle commercial.

R+1:T2

R+2:T3 & T4

R+3:T4

Rayonnement solaire. Ventilation naturelle.

Les brise-soleil, Le comble ventilé et la dalle anticyclonique: confort thermique et sécurité.

Le nouvau logement collectif sainte-annais.

Façade filtre

Habiter, travailler et se divertir au bord de la plage.

Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Paris La Villette_ Cédric BLEMAND_ Projet de Fin d’Etudes 2011_ Pôle Prospective _ Requalification urbaine de la façade maritime du bourg de Sainte-Anne (GUADELOUPE).

#6


Urbanisme Architecture Paysage Design

Entre vert et ville: Un village agricole expérimental (La Villette,Paris).

Historique

Au cœur du parc de La Villette, ce village agro expérimental offre une nouvelle manière d’habiter, de travailler et se détendre.Le village fonctionne autour d’un système cyclique s’articulant autour de l’élevage d’animaux destinées à la consommation mais également dont les déjections permettront l’élaboration de composte. Ce composte alimentera à son tour les plantations de fruits et de légumes comme engrais naturel. La lombriculture issue du composte donne également lieu à la création de pisciculture.Ainsi l’homme fait partie de ce

cycle où l’animal et le végétal sont liés. L’un ne peut survivre sans l’autre car ils utilisent réciproquement leurs apports énergétiques. L’homme cultive pour nourrir l’animal. L’animal offre la viande alimentant l’homme. Les déchets organiques de l’animal nourrissent les végétaux. L’homme et l’animal se nourrissent des vegétaux. Dans cette continuité, les laboratoires et les centre de formations agro alimentaires permettent l’avancée technologique, la création d’emploi et le développement durable du village.


13

Entre vert et ville: Un village agricole expĂŠrimental (La Villette, Paris).


Urbanisme Architecture Paysage Design

Atelier international du Grand Paris: Réflexion sur la ville bionumérique.

Cellular architectural ambiancy

Vivre la ville bionumérique How to live in Bio numerical City Historique L’Atelier International du Grand Paris explore les nouvelles formes d’urbanisme à travers les outils bionumériques. Ces outils permettent d’utiliser la technologie au service de l’architecture, de l’urbanisme et du paysage afin d’améliorer nos modes de vie. La ville bionumérique se définit comme plurielle. Elle synthétise les commerces, services, habitats, équipements, transports, activités. L’agriculture, élément indispensable à notre existence humaine vient s’intégrer à la ville pour la structurer. La ville ne peut exister sans

ses ressources alimentaires car elle contribue au développement de notre société. Ainsi, le projet du «Grand Paris» est un terrain expérimental permettant l’exploration de tous ces paramètres afin que la décentralisation en cours et occasionnée par la connexion Paris - banlieue crée une expansion fluide et cohérente.


La ville bionumériq 15 Bio numerical city

? Human cycle

? Agriculture & City relations

Nature cycle

Les cycles biologiques Naturals cycles

Grand Paris International workshop Atelier International du Grand Paris

Atelier international du Grand Paris: Réflexion sur la ville bionumérique. Dématérialisation physique des actions Urban dematerialization

Aurélie JEAN-LOUIS Architecte ADE ENSAPLV - Cédric BLEMAND Architecte HMONP ENSAPLV –Ricky C Laurent MONNIER Etudiant en architecture ENSAPLV – Gaëtan JEANNETTE ingénieur en i Sous la direction de Claire BAILLY & Jean MAGERAND.

Exchanges with environment and urban layers Maquette conceptuelle Needs & Prestation   Model concept Basics needs  

Urban Scripting Informations

Thematic model

Energy

 

 

Urban network

Principe de génération urbaine Urban generation plan

Environment links: Water Earth Air Fire

 


Urbanisme Architecture Paysage Design

La croix blanche: restructuration urbaine à Vigneux sur seine.

Historique

Vigneux sur Seine, dans l’essone entre dans une aire de rénovation urbaine intense. Le quartier de la croix blanche est le point de départ de cette rénovation du fait de ses constructions datant des années soixante dix. Les quartiers de banlieue sont marqués par leur caractère de cité dortoir. La mixité urbaine s’y développe très peu et entrave au bon fonctionnement de la ville. A travers ce projet de restructuration, le logement tient une place aussi important que l’activité. Le développement de l’activité passe par l’hétérogénéité des quartiers, les faisant

évoluer de la cité dortoir à l’unité urbaine plurifonctionnelle. A la croix blanche, la coulée verte est un axe central sur lequel se greffent à la fois des immeubles d’habitations collectifs, des locaux d’activités, des unités individuelles d’habitations et des espaces paysagers. L’ensemble offre un nouveau cadre de vie cohérent et diversifié aux usagers.


10 40 -

4-

90 de la -1-

Concorde Avenue

de la

-3-

-5 -

Concorde -6 -

du

0-

44 8 5

2 du 96 ce 1 Pla ars M -219

-

or

s

à

-

ge

Ar

ge

nt

)

-1

70

-

343

342 344

617

340

341

-6

949

t-

-55bis-

136

137

7-

-10-

947

69

in

Ge

-1

Sa

Charon

8-

950

e-

65

140

141

138

-6

952

uv

546

339

139

523

e

951

-

-1

ne

63

-18-

le

-1

-

Vil

338

335 336 337

331

524

642

537

517

327

156

554

553

646

318

503

301

8-

-1

5-

516

647

157

561

319

2-

-1

7-

485

159

152

160

288

297

-2

-3

0-

80

77

73

486

173

-2

3-

72

2-

74

-3

186

eu 533

st

71

Pa

181

190

210

194

195

r

70

212

69

506

59

68

57

is-

62

62

53

63

58

49

47

42

41

224

225

55

234

599

37

51

43

5b

50

46

45

230 221

219

40

28

29

44

is-

220

492

30

33

493

54

-3

222

223

233 232 229

600

-3 0te r-

48

652

52

247

228

208

659

643

651

67

56

9b

644

-2

226

227

202 514 515

206

266

624

251

l

623

is-

265

249

250

252

211 213

268

267

209 205 204 203

189

198

184

175

180

174

176

188

191

192

660

507

254

253

cha -24b

Maré 255

264 263

-2 5b is -2 4te r-

199

an

Je

604

558

611

603

612

111

272 271

273

260

281 282

172

187

1-

0-

287

283

170

648

171

169

276

292

179

610

178 177

163

164

293

609

536

167 168

153 151 555

158

502

534 535

291

286

-2

510 274

277

511 280 490

500

465

278

633

279

296

284 285 289

570 569

-2

637

310

306

300

294

290

295

166

320

321

-1

317

322

128

327

541

329

326

324 597

638

316

315

302 303 307 309 544

598

527

325

508 334

330

-

Ru

1278

de

347

348

349

357

362

bis

528

390

9-

du

466

-18-

5-

-1

351

360

358

-5

e (486) 363

Ru

308

is-

-4

616

356 354 353 352

350

355

369

361

359

-

364

-4

376

373

375

374

365

-

385

389

1b

8-

1015

368

s

-4

-4

955

-33-

4-

3-

No

Commandant

-11-

ière s Carr sse de

-4

le

-

r

na

Henri

-4

4-

nd

1220

-5

-3 90-

-4

548

Impa

ris

-1-

Pa

367

626

-3

379

388

392

-4

to

xa

tio

-2

-27-

de

-

373

372

380 378

384

386

r-

Vic

Ale

Na

-

-1

2-

7-

7-

39

35

27

6-

-3

-3

-3

-

de

-4

lix

-2

8-

55

-1

-3 5te

e

-14-

-9

-21-

un

-

m

-8-

3-

6-

551

m

Avenue

-2

-3

te

Courcel 5-

e

-2

Co

-2

Ru

4-

rr

34

in

524

523

571

572

Co

636

2-

575

-4

1-

429

-4

17

482

576

24

r

16

ge

635

430

50

49

48

578

34

35

38

40 39

684 625

467 466 463 46

449

427

431

631

630

666

664

662

445 44744 8

2-

la

6-

383

ta

8-

-2

de

Charon -2

is-

549

-15bis-

is-

625

-1

7b

387

391

574 396

is-

372

et

-1

-

381

420

mb

bis

382

Ga

-9

661

e 665

573 394

-1

634

628

618

di 4b

393

r-

463

-1

419

412

398 397

399

470

499

-1 498 4te

459

S-7a-

413 414 415 416

543

401

402 404

471

460

Rue

458

-8-

402 403

406 407 663

405

489

is-

668

475

0-

423

426

Ru 542

0b

457

-1

474

476

-1

424

427

455 456

477

-4-

-

-

550

Henri 429

622 621

436

437

454

453

451

e

478

479

Ru

480

482

-

-

431

631

438

452

450

-1

-1

-

425

430

630

666

664

662

r-

bis

No 8)

-1-

481

-2 te

449

445 447448

446

482

(V.c.

158

119

-5

-8

Croizat

-

-

-6

r-

1b

e

PLace du Marche

144

-4

bis

t

-6 te

0-1

-

ne

-3-2

rno

-

-1

-1

-3-

145

ig

-12-

Avenue Ca

-7 r-

-2

Ru

ée -1

dite des Fermes de Noisy) -

ure

-8 te

185

im (V.C. No2 -1

Fa

-

184

ér -

41

ta

Avenue de la Concorde

183

9-

-2

Place du

rM

14 Juillet

pe -9 1-

-1

-2

os Charon -2

ou

t Pr

on

Henri

(R

er e

M

-2

-

159

ub 44

-2

-

Fla 9-

Ru

43

-2-

Henri

-5

-2

e -

-3-

Rue

Ru -2

Avenue

Ambroise

-1 0-

42

-2

e

-1

Ru

45

37

17

La croix blanche: restructuration urbaine à Vigneux sur seine.

5-

re

-57bis-

-1-


Urbanisme Architecture Paysage Design

La ville hyperdense: Concours international d’urbanisme.

The city offers a newborn hypercollective and high quality lifestyle, and a hyperdense urbanism. Digital technologies maximize space and uses. This optimization allows the extensive and versatile use of all spaces. Strong pooling of all functions is obtained by real time data-processing. The city is highly efficient (no waste). The city is fed by its agriculturalurban areas. Robots cultivate the land and manage urban functions.

General view of the Hypercollective city (250 000 inhabitants)

Historique

Toute l’agriculture est organisée en «permaculture ». La nourriture peut être produite soit par les gens eux-mêmes, par les associations, ou par des professionnels, proches des entités urbaines. Elle est basée sur les relations contractuelles entre les producteurs ( fruits, légumes et viande ) et des consommateurs organisés collectivement. Chaque unité exploite environ 250 hectares de terres cultivées en milieu urbain. Situés au cœur de la ville , des jardins de légumes sont accessibles à tous. Ils sont simultanément des espaces d’agrément et de

production agricole. Les habitants peuvent bénéficier d’un lopin de terre , près de leur maison , et récolter leurs produits sans avoir l’obligation d’ y aller. Tris et recyclages sont automatiques et sont effectuées en soussols. Les déchets sanitaires sont séparés et compostés par différents processus biologiques et traitement thermique ou encore vermicoles. Une unité urbaine recycle aussi toute l’eau des ménages. Toutes les opérations est faite par des actions mécaniques et informatiques , et par le génie de la biologie .

MU4ZDQ


_CITY

ENSATION

capacity are very environment-friendly. The clothes are marked with a bar code. They are automatically Storage and retrieval / presentation in real time transported to and from the washing. Several levels of underground are used for public or private storages. Objects have a bar code and can Most rooms are versatile. They can be adapted easily be called via the internet and transported into the to different uses. The flexible use of space can make apartment. them usable in a similar manner to that of a traditional apartment. robots_in_the_urban_units

in

d ata allo eat agricultural_and_urban_robot w Travels es Highly versatile spaces, are scattered in the unit and The main means of transport inside the unit are walcan be used as office, housing, shop, entertainment, king or power wheelchair for all. A lower floor is really equipment, storage, temporary accommodation.

19

robots_in_the_fields

g:

nused space waste of food aste of energy F R U I T S N E R G Y aste of water VEGETABLES

sily ke nal

AT AC/DC SOLAR

nd nt,

served for the movement of heavy electric vehicles (buses, cars, scooters, motorcycles). The urban unit has all the services of a town of 10.000 inhabitants. These services are all collective (common restaurants, bars, shops, theater, shows). The lifestyle M A N U FA C WASTES W isUsemi-collective. It allowsRMATERIALS anA optimization of expenses T R E D One level in the basement is dedicated to the trans(food and waste). Each resident can enjoy a healthy portation of goods. Large vehicles and elevators demenu at very low prices to ensure a balanced diet, liver intelligent objects into the apartments, shops, including during the most difficult financial periods. restaurants. Different canteens, self-service restaurants, are freely accessible to residents, with an annual fee. It is thus possible to get food by providing precisely in advance the household expenses. The advantage of this is to ensure residents a quality of food both in terms of freshness and regarding the beneficial effect on health.

Freight transportation

La ville hyperdense: Concours international d’urbanime.

robots_in_the_urban_units

MU4ZDQ

One urban unit (6 000 inhabitants)

Shops, services, public robots_in_the_city facilities The products to be sold are generally stored in base00 ed in «permaculture». can produced either by the people themselves, by asments. Products canFood be delivered to thebe apartments NG to be tried on. on ssional who Community are life close to in urban urban entities. It is based on contractual relationships is enhanced units. Spaces are reserved for associations to develop activities to its, vegetables and meat) and collectively organized consumers. Each unit requiyle benefit to the community. Common rooms are telework. They can es land. Allprovided foodfor is produced under «organic» label due to urban composts es of cultivated easily work next to their home. Fruits and vegetalbes deliverers leave with compost they can deliver back to organic farmers. hy Storage and retrieval / presentation in real time he town, vegetable gardens et,heart of theSeveral levelsare of underground are used for public or and are accessible to all people. They are simultaprivate storages. Objects have a bar code and can d garden production. The gardens can be grown by radio-controlled robots. People with high disads. be called via the internet and transported into the apartment. ece their home, and harvest their produce without having the obligation to go there. ely of land, from robots_in_the_fields are automatic and are carried out in the basements of buildings. us Travels aeces) are separated andof composted basements by different «boosted» biological processes The main means transport inside the in unitthe are walce king or power wheelchair for all. A lower floor is reor vermiculture.In addition to its household served for the movement of heavy electric vehicles waste, urban unit also recycles all its water. This is is cars, means. scooters, motorcycles). ent by various (buses, robotic This green operation is made by mechanical and computer actions, ms g. Freight transportation on

nd other short cycles

W A S H I N G

A W ATERIALS

sents

es to

an

me or an he

One level in the basement is dedicated to the transportation of goods. Large vehicles and elevators deliver intelligent objects into the apartments, shops, restaurants.

MU4ZDQ

robots_in_the_city

One urban unit (6 000 inhabitants)

Agriculture and other short cycles

All agriculture is organized in «permaculture». Food can be produced either by the people themselves, by associations, or by professional who are close to urban entities. It is based on contractual relationships between producers (fruits, vegetables and meat) and collectively organized consumers. Each unit requires about 250 urban acres of cultivated land. All food is produced under «organic» label due to urban composts provided by urban units. Fruits and vegetalbes deliverers leave with compost they can deliver back to organic farmers. The gardens, located in the heart of the town, are vegetable gardens and are accessible to all people. They are simultaneously amenity space and garden production. The gardens can be grown by radio-controlled robots. People with high disability can take care of a piece of land, from their home, and harvest their produce without having the obligation to go there. All sortings and recyclings are automatic and are carried out in the basements of buildings. Waste from toilets (urine, faeces) are separated and composted in the basements by different «boosted» biological processes and then treated with heat or vermiculture.In addition to its household waste, urban unit also recycles all its water. This is pre-cleaned in the basement by various robotic means. This green operation is made by mechanical and computer actions, and by biology engineering.

Facade of a urban unit robots_in_the_fields


Urbanisme Architecture Paysage Design

Presqu’île à Valenciennes: Concoours fondation Bénéteau. resqu'île à Valenciennes

oncep

Port de plaisance du XXIe siècle TERRE

XX sièc

Port

Développement Responsable

EAU

Activité Humaine

Environnement naturel Le port

TERRE

Développement responsable

L'activité Humaine

EAU

Le Port de plaisance

Commerces

Bateaux

Logements Gare SCNF de Valenciennes

Gare SCNF de Valenciennes

Transports

Gare SCNF de Valenciennes

Services

Echelle 1:10000e

02 - L'eau: le premier architecte

03 - Construire la rive

Echelle 1:10000e

Echelle 1:10000e

Vent

Bassin

Fleuve

Energies

Rives naturelles

Algues

Déchets

01 - Habiter les berges

L'environnemen naturel

Carburant

Sport Alimentation

Biodiversité Végétation

Stockage Maintenance Locaux techniques

1- Activité humaine :

Commerces : Boulangerie, boucherie, primeur, maraichers, qui tailleur, cordonnier, restaurateur, boutiques…

Logements : Collectifs, individuels, étudiants, personnes âgées

Transports : Bus, tramway, voitures libres, vélos libres, fret liv

Services : Médecin, pharmacie, électricien, maçon, serrurerier, avocat, architecte, plombier, avocat, comptable, géomètre, infor banquier…

Déchets : Ordures menagères, eaux usées, carburant usés, eau

Sport : Gymnase, parcours sportifs, terrains de jeux, jeux aqua Alimentation : Poissons, viandes, légumes… 2- Environnement naturel : Vent : Energie naturelle, ventilation naturelle… Fleuve : Navigation, ravitaillement, écosystème…

Biodiversité : Poissons, écrevisses, micro-organismes, oiseaux

Végétation : écosystème, aménagement, énergie, agriculture… 3- Le port de plaisance : Bateaux : Péniches, barques, kayaks, voiliers, cargos… Bassins : Digue, navigation ludique, quais, jetée… Energies : vent, eau, carburant biologiques… Algues : Carburant biologique… Eoliennes : Energie naturelle… Stockage : Matériel, logistique… Maintenance : Stockage, réparation… Locaux techniques : énergie, contrôle…

Gare SCNF de Valenciennes

Gare SCNF de Valenciennes

Echelle: 1/2000e

04 - Connecter la terre, le fleuve et la ville.

Historique

Echelle 1:5000e

La fondation Bénéteau lance son concours d’idées sur le thème du «port du XXIè siècle» dans la ville de Valenciennes. Il s’agit de tenter de répondre à cette question autant architecturale qu’urbaine et paysagère. A l’heure où l’économie d’énergie et les préoccupations environnementales se font omniprésentes, la réfléxion sur un nouveau type d’installation portuaire prends tout son sens. Element urbain structurant, le port de plaisance est à la fois un lieu de travail, de détente et de flux importants. A travers ce parti prit écologique, le projet

05 - Une rive cannelée.

Echelle 1:5000e

consiste à concevoir des bâtiments utilisant les algues générant de l’énergie. l’édifice offre la double fonction d’habitation et de générateur d’énergie. Des édicules disposés en peigne le long des rives créent une promenade paysagère à la fois pour les piétons, mais également pour les plaisanciers pouvant y accoster. Les constructions de grande hauteur abritent des fonctions mixtes d’habitation, de service et de loisirs. La mixité du projet est la clé de la nouvelle énergie qu’insuflera le nouveau port dans la ville.


oncept

Port de plaisance du XXIe siècle ? TERRE

Responsable

EAU

Port de plaisance du XXIe siècle ? Activité Humaine

TERRE XXIe siècle

Port

Développement Responsable

EAU

Activité Humaine

Environnement naturel Le port

Développement responsable

EAU

Environnement naturel Le port

TERRE

Développement responsable

EAU

L'activité Humaine

Le Port de plaisance

Commerces

Bateaux

Vent

Logements

Bassin

Fleuve

Energies

Rives naturelles

Transports Services Déchets

Stockage

Bateaux

Vent

Maintenance

Logements

Bassin

Fleuve

Locaux techniques

Energies

Rives naturelles

Algues

Sport

Carburant

Alimentation

Stockage

Biodiversité Végétation

Biodiversité

1- Activité humaine :

Végétation

Commerces : Boulangerie, boucherie, primeur, maraichers, quincailler, tailleur, cordonnier, restaurateur, boutiques…

Maintenance

Logements : Collectifs, individuels, étudiants, personnes âgées…

Locaux techniques

Transports : Bus, tramway, voitures libres, vélos libres, fret livraisons…

1- Activité humaine :

Services : Médecin, pharmacie, électricien, maçon, serrurerier, menuisier, avocat, architecte, plombier, avocat, comptable, géomètre, informaticien, banquier…

Commerces : Boulangerie, boucherie, primeur, maraichers, quincailler, tailleur, cordonnier, restaurateur, boutiques…

Déchets : Ordures menagères, eaux usées, carburant usés, eaux vannes…

Logements : Collectifs, individuels, étudiants, personnes âgées…

Sport : Gymnase, parcours sportifs, terrains de jeux, jeux aquatiques…

Transports : Bus, tramway, voitures libres, vélos libres, fret livraisons…

Alimentation : Poissons, viandes, légumes…

Services : Médecin, pharmacie, électricien, maçon, serrurerier, menuisier, avocat, architecte, plombier, avocat, comptable, géomètre, informaticien, banquier…

2- Environnement naturel :

Déchets : Ordures menagères, eaux usées, carburant usés, eaux vannes… Sport : Gymnase, parcours sportifs, terrains de jeux, jeux aquatiques… Alimentation : Poissons, viandes, légumes…

Vent : Energie naturelle, ventilation naturelle… Fleuve : Navigation, ravitaillement, écosystème… Biodiversité : Poissons, écrevisses, micro-organismes, oiseaux… Végétation : écosystème, aménagement, énergie, agriculture…

2- Environnement naturel :

3- Le port de plaisance :

Vent : Energie naturelle, ventilation naturelle…

Bateaux : Péniches, barques, kayaks, voiliers, cargos…

Fleuve : Navigation, ravitaillement, écosystème…

Bassins : Digue, navigation ludique, quais, jetée…

Biodiversité : Poissons, écrevisses, micro-organismes, oiseaux… Végétation : écosystème, aménagement, énergie, agriculture…

Energies : vent, eau, carburant biologiques… Algues : Carburant biologique…

3- Le port de plaisance :

Eoliennes : Energie naturelle…

Bateaux : Péniches, barques, kayaks, voiliers, cargos…

Stockage : Matériel, logistique…

Bassins : Digue, navigation ludique, quais, jetée…

Maintenance : Stockage, réparation…

Energies : vent, eau, carburant biologiques…

Locaux techniques : énergie, contrôle…

Algues : Carburant biologique… Eoliennes : Energie naturelle… Stockage : Matériel, logistique… Maintenance : Stockage, réparation… Locaux techniques : énergie, contrôle…

Echelle 1:5000e

Echelle 1:5000e

Sport Alimentation

Commerces

Déchets Echelle 1:10000e

L'environnement naturel Echelle 1:10000e

Carburant

Le Port de plaisance

Services

L'environnement naturel

Algues

L'activité Humaine

Transports

21

Presqu’île à Valenciennes: Concoours fondation Bénéteau. TERRE

Gare SCNF de Valenciennes

03 - Construire la rive

XXIe siècle

Port

Développement


At enduntur? Ehenis perem

Urbanisme Architecture Paysage Design At enduntur? Ehenis perem deles

At enduntur? Ehenis perem delest ill

1234

De la terre à la mer, par le vert marseille - plan d’aou 2/3

un nouveau centre pour un nouveau quartier satellite

Entre terre, mer et vert: Concours EUROPAN 2013.

AT ENDUNTUR EHENIS PEREM FSFSFVR

AT ENDUNTUR EHENIS PEREM FSFSFVR

AT ENDUNTUR EHENIS PEREM FSFSFVR

At enduntur Ehenis perem FSFSFVRRRV WEFAAF

At enduntur Ehenis perem FSFSFVRRRV WEFAAF

Historique

Texte de l’historique Texte de l’historique Texte de l’historique Texte de l’historique l’historique Texte de l’historique Texte de l’historique Texte de l’historique Texte de l’historique Texte de l’historique Texte de l’historique Texte de l’historique des édifices modulables Texte de l’historique Texte de l’historique Texte de l’historique Texte de l’historique Texte de l’historique Texte de l’historique Texte de l’historique Texte de l’historique Texte de l’historique Texte de l’historique architecte hmonp BENJAMIN MEYER cédric blémand architecte hmonp EUROPAN 2013 - MARSEILLE - LE PLAN D’AOU Texte de l’historique Texte de l’historique Texte de l’historique Texte de l’historique Texte de l’historique Texte de l’historique Texte de l’historique Texte de l’historique Texte de l’historique Texte de


IS PE

REM

FSFS

FVR

De la terre à la mer, par le vert marseille - plan d’aou 2/3

Vers une décentralisation

EHEN

un nouveau centre 1234 un nouveau centre pour un nouveau quartier satellite pour un nouveau quartier satellite

1234 Connexions transversales

NTUR

AT ENDUNTUR? E

AT ENDUNTUR? E

AT ENDUNTUR? E

DU

connexions longitudinales

AT EN

23

cédric blémand architecte hmonp

At enduntur? Ehenis perem delest ill

At enduntur? Ehenis perem delest ill

1234

schéma directeur un phasage jusqu’à la mer

De la terre à la mer, par le vert marseille - plan d’aou 3/3 At enduntur? Ehenis perem

De la rue au parc : des gabarits dégréssifs

3

At enduntur? Ehenis perem

AT ENDUNTUR EHENIS PEREM FSFSFVR

Des édifices modulables : une porte vers le développement urbain

At enduntur? Ehenis perem deles

AT ENDUNTUR EHENIS PEREM FSFSFVR

At enduntur? Ehenis perem deles

1234

2

At enduntur? Ehenis perem delest ill

AT ENDUNTUR EHENIS PEREM FSFSFVR

At enduntur? Ehenis perem delest ill

1

Entre: une terre, mer et vert: Concours EUROPAN 2013. marseille - plan d’aou Des édifices modulables porte 3/3 vers le développement urbain

EUROPAN 2013 - MARSEILLE - LE PLAN D’AOU

architecte hmonp BENJAMIN MEYER

AT ENDUNTUR EHENIS PEREM FSFSFVR

AT ENDUNTUR EHENIS PEREM FSFSFVR

AT ENDUNTUR EHENIS PEREM FSFSFVR

AT ENDUNTUR EHENIS PEREM FSFSFVR

AT ENDUNTUR EHENIS PEREM FSFSFVR

AT ENDUNTUR EHENIS PEREM FSFSFVR

De la terre à la mer, par le vert

At enduntur Ehenis perem FSFSFVRRRV WEFAAF

At enduntu

At enduntur Ehenis perem FSFSFVRRRV WEFAAF

At enduntu

AT ENDUNTUR EHENIS PEREM FSFSFVR

AT ENDUNTUR EHENIS PEREM FSFSFVR

AT ENDUNTUR EHENIS PEREM FSFSFVR

AT ENDUNTUR EHENIS PEREM FSFSFVR

AT ENDUNTUR EHENIS PEREM FSFSFVR

AT ENDUNTUR EHENIS PEREM FSFSFVR

des édifices modulables

At enduntur Ehenis perem FSFSFVRRRV WEFAAF cédric blémand architecte hmonp

EUROPAN 2013 - MARSEILLE - LE PLAN D’AOU cédric blémand architecte hmonp

EUROPAN 2013 - MARSEILLEarchitecte - LE PLANhmonp D’AOU BENJAMIN MEYER

At enduntur Ehenis perem FSFSFVRRRV WEFAAF

At enduntur Ehenis perem FSFSFVRRRV WEFAAF At enduntur Ehenis perem FSFSFVRRRV WEFAAF

At enduntur Ehenis perem FSFSFVRRRV WEFAAF At enduntur Ehenis perem FSFSFVRRRV WEFAAF


Portfolio

Architecture • Logements • Equipements • Rénovation • Ravalement de façades • Entretien d’immeubles • Concours


UrbanismeArchitecturePaysageDesign

1-Place de Roland GARROS La patte d’oie: Concours de l’extension du stade Roland GARROS.

Historique

3-Faille 3: Entrée du Restaurant

Entre Paris et Auteuil, le complexe sportif de Roland GARROS est connu mondialement pour son tournoi qui dure environ 15 jours. Qu’en est il du reste de l’année? En effet, ses cours regorgent de monde lors des matchs, mais dès la fin de l’évènement sportif, l’équipement se vide. l’origine de ces dysfonctionnements apparait par l’analyse in situ et contextuelle. Ainsi, plusieurs pathologies urbaines et architecturales nous sont apparues telles que cet étrange alignement en rupture avec la continuité urbaine, une signalétique n’invitant pas le promeneur à la

Concours

découverte du site, une façade sur rue morne et non représentative de Roland GARROS. La réponse réside dans la restructuration des restaurants et accueil du musée, la reconnexion du site à la ville par la recréation d’un alignement et un nouveau dessin de façade urbaine soulignant l’entrée du site de Roland GARROS. L’ensemble s’articule au sein d’un seul et unique édifice regroupant le programme existant mais enrichi par des dispositifs architecturants afin que ces parties du complexe fonctionnent toute l’année.

TiTre du projeT

PATTE D’OIE


Localisation des vues rapprochées

Plan de localisation des vues

Plan de localisation des vues

A

27

Plan de situation sans échelle

Plan de masse _ échelle 1:200

Coupe longitudinale AA’ échelle 1:200

1-Place de Roland GARROS

2-Faille n°2: Accès direct à la terrasse

1-Place de Roland GARROS

La patte d’oie: Concours de l’extension du stade Roland GARROS.

CTONIQUE

A’

3-Faille 3: Entrée du Restaurant

4-Faille 3: Intérieur du Restaurant

3-Faille 3: Entrée du Restaurant

Concours

Concours

TiTre du projeT

PATTE D’OIE

Noms des coNcurreNTs

école (s)

A

Planche

Noms des coNcurreNTs

2

Cédric BLEMAND & Lindçay O’CANNA

PATTE D’OIE

école (s)

Cédric BLEMAND & Lindç

ENSAPLV

A’

ENSAPLV

2-Faille n°2: Accès direct à la terrasse Plan du Rez de chaussée _ échelle 1:200

Concours

TiTre du projeT

TiTre du projeT

PATTE D’OIE

Noms des coNcurreNTs

école (s)

Schéma d’intentions Planche

1

Cédric BLEMAND & Lindçay O’CANNA

ENSAPLV

A

ation sans échelle

Plan de masse _ échelle 1:200

Coupe longitudinale AA’ échelle 1:200

A’

4-Faille 3: Intérieur du Restaurant


UrbanismeArchitecturePaysageDesign

«Marronage ou fuite vers la créativité»: Concours d’aménagement (971). SIX CLANS : SIX PAVILLONS

Investir le site : Le Lavoir Basse Terre

Fort Delgres

N1

Entrée du Fort

Lavoir

N1

Marronage ou fuite vers la créativité : PAVILLON D’EXPOSITION DES CULTURES ANTILLES - GUYANE

Historique

Six clans constituant le point d’origine du marronage seront représentées par six pavillons. Ce projet pourra être présenté sous la forme d’une exposition temporaire. Elle pourra se tenir dans le fort même ou dans autre lieu culturel du département (l’artchipel, Centre Rémy NESSOUTA, Centre des Arts et de la culture). L’exposition présentera six pavillons, qui seront eux mêmes, des lieux d’expositions dans lequels on mettra en scène les différentes forme de l’héritage culturel que nous ont légué les ancêtres «marrons»:

5

La musique, les chants, les intruments, la science des plantes médicinales, l’agriculture, l’artisanat, l’art culinaire légué et qui à tendance à disparaître avec l’évolution sociétale. Six pavillons seront conçus en partant sur la base de conception des cases d’escalves et en utilisant la technique du bois tressé fixé sur une structure bois, coiffé d’une toiture en tôle en zinc.Néanmoins, le temps de la fuite et des plantations est bien loin, ce qui permettra de créer un mélange hybride entre techniques traditionnelles et contemporaines.


29

«Marronage ou fuite vers la créativité»: Concours d’aménagement (971). SIX CLANS FONDATEURS : SIX PAVILLONS L’organisation spatiale 1 2 3 4 5 6

Alukus Saramacas Paramakas Djukas Kwintis Matawais

6

3

Siège de la communauté de communes de Marie Galante , Marc JALET architecte.

St Andrews Beach House Australian Institute of Architects, Sean Godsell Architects.

5

2 1 4

Lavoir

Pavillon d’exposition des cultures Antilles-Guyane, Concours Imaginez Maintenant, Cédric BLEMAND Designer.

UNE SPECIALITE : UN ESPACE Remettre la tradition au gout du jour : le pavillon d’exposition Marronage ou fuite vers la créativité : PAVILLON D’EXPOSITION DES CULTURES ANTILLES - GUYANE

6

1

1

C-C

2 2

A-A

Marronage ou fuite vers la créativité : PAVILLON D’EXPOSITION DES CULTURES ANTILLES - GUYANE

B-B 7


UrbanismeArchitecturePaysageDesign

Entre nature et culture: Une réserve ornicole à Sainte-Anne (971).

Historique

Sainte-Anne était le vivier de la Guadeloupe à une époque qui n’est pas si lointaine. Aujourd’hui, notre siècle impose de se pencher sur des questions environnementales ayant un impact non seulement sur l’urbanisme mais également sur la biodiversité. Le complexe paysager vise à redonner à la commune de Sainte-Anne sa place de vivier de la Guadeloupe. Pour commencer ce « Grand chantier » il s’agit d’abord de souligner la biodiversité par la création d’un équipement paysager et architectural :

Une réserve ornithologique accueillant les limicoles cheminant par la commune durant leur migrations. Ce n’est pas simplement un équipement participant à l’embellissement de la commune, c’est aussi un projet générateur de développement social et pédagogique participant à la mise en valeur des trames vertes et bleues du paysage sainte-annais. Par son programme mixte, la « réserve ornithologique » inspire un développement économique, social, culturel et écologique.


31

Entre nature et culture: Une rĂŠserve ornicole Ă Sainte-Anne (971).


UrbanismeArchitecturePaysageDesign

Pierre blanche: Atelier d’artiste sculpteur.

Historique

Au carrefour de la rue du département et de la rue d’aubervilliers dans le 19eme arrondissement, se dresse une pierre blanche. Cet atelier d’artiste sculpteur offre au rez-de-chaussée un jardin spacieux et l’atelier du sculpteur surplombés de de quatre grands volumes sculptés. Une grande colonne verticale abrite les circulations verticales, tandis que les trois autres s’y emboitent perpendiculairement et définissent les espaces de vie. Au premier étage se trouve un grand appartement où vit l’arstiste. Au deuxième étage, un second appartement et un lieu

d’exposition ouvert sur le parc Eole et les voies férées de la Gare de l’Est. Ce bâtiment d’angle marque d’un point d’exclamation l’îlot de la rue Caillée par sa matérialité minérale.


33

Pierre blanche: Atelier d’artiste sculpteur.


UrbanismeArchitecturePaysageDesign

Mentibus ou la mixité des matériaux.

Historique

Mentibus: Terme d’origine étymologique Latine qui signiifie mixité. Ce terme a été attribué à ce projet dans la mesure où ce dernier met en œuvre la symbiose poétique de dif- férents matérieux: Le verre, l’acier, le béton et le bois. Le bâtiment j’aillit d’une parcelle en dent creuse entre la rue Archereau et la rue Desgrais dans le 19° arrondissement à Paris. Son allure sobre marquée par des éléments agencés dans un prinipe de lignes horizontales qualifient les logements. Une trame verticale de voils béton habillée de panneaux de bois indiquent

le principe de la structure majeure. Une faille vitrée qui souligne l’emplacement des circulations horizontales et verticales dans l’édifice. L’ensemble de la construction repose sur une structure poteaux-poutres en béton armé qui nous donne cette sensation qu’elle lévite dans le paysage urbain. La batterie de brise soleil en bois viennent renforcer cette impression en donnant un aspect vaporeux au bâtiment qui apparaît comme une sorte de brouillard ponctuel dans la ville.


35

Mentibus ou la mixité des matériaux.

T4

T3

T2

T1

Varied rooms

Circulations

MENTIBUS I DÉTAILS DʼARCHITECTURE

+16.50

+13.50

+10.50

+7.50 Coupe de détail sur la structure de l'escalier.

0.5�

1�

1.50

C'

+4.50

Coupe de détail sur l'escalier.

Rue Archereau

Main courante acier Garde corps-Limon en verre trempé

1.5�� � � 3�� � � � � � � � � � � 6 Join silicone

0.00 Garde corps-Limon en verre trempé

CROSS SECTION AA'

Détail de la volée d'escalier. �

0.20�

0.30�

1.5 3 6 �

0.60


UrbanismeArchitecturePaysageDesign

Habiter en Guadeloupe: Le logement locatif social en bande.

Historique

La Guadeloupe est une île située en zone tropicale humide. Il convient de se pencher sur les modes de constructions convenant à un tel climat. Les contraintes climatiques l’imposent: cyclones, tremblements de terre. Le béton armé apporte une résistance aux vents violents tandis que le bois protège du soleil et facilite la ventilation naturelle des constructions. Il rappelle également le passé architectural des cases créoles de même que la tôle ondulée. A travers ce projet, les typologies développées tendent à trouver la

manière adequat d’habiter en milieu insulaire guadeloupéen en alliant contemporainéité et tradition. La citerne, le jardin créole, l’établie sont des éléments participant également à la manière de vivre le logement guadeloupéen. Habiter en n’oubliant pas ces éléments de la tradition et essentiel pour péréniser la culture traditionnelle à travers l’architecture.


37

Habiter en Guadeloupe: Le logement locatif social en bande.


UrbanismeArchitecturePaysageDesign

Histoire de brique: Complexe sportif à la ZAC Pajol.

Historique

Histoire de verre, de brique, de sport et d’habitat. Le complexe sportif présenté ici mixe danse, sports collectifs, sports de glisse à travers l’opacité de la brique et la transparence du verre. Le bâtiment se compose de deux volumes aux allures monolythique réunis par une faille vitrée abritant les circulations horizontales et verticales. Une brique fendue dont la fissure qui nait de la cission d’un élément laisse pénétrer la vie. Cette vie se manifeste à travers les différentes activités liées au bâtiment. Les deux volumes contiennent d’une part un gymnase et une salle de danse

et d’autre part des logements pour sportifs, un logement de fonction pour le gardien ainsi qu’une caféteria. A l’extérieur, un jardin entoure le terrain de glisse où peut se pratiquer le roller et le skate board.


39 COLLÈGE

Piste de sports de roule

Histoire de brique: Complexe sportif à la ZAC Pajol. Rue PAJOL

wc

Le Bar

Le café

Zone des officiels et des remplaçants

Halle PAJOL


UrbanismeArchitecturePaysageDesign

Peau de verre modulaire: Le concours «Maison Be-Twin».

e Historique

Habiter serre en une zone urbaine, partager des espaces communs avec ses voisins, tout en préservant les espaces d’intimié. Voila les ojectifs de cette peau de verre enveloppant une structure en bois sur laquelle repose les composants éclatés d’une maison. Chaque éléments de la maison est autoportant. Il s’appuie sur les solives du plancher. Des circulations indépendantes permettent le passage d’une unité à la’autre. Dans cette veine, nous avons opté de réduire la surfdace minimale des cellules destinées au repos (chambres) au

profit de celles ou se déroulent les acitivités dynamiques de chaque demeure (cuisines et (Perspective salle polyvalente). A chaque niveau entre Sud) les différents étages se jouent transparences et opacités. Les vides et les branchies créent également la ventilation naturelle de l’air pendant que le soleil est filtré par la double peau et atténué par ses brises soleil.

Façade isolante été

ARCHITECTURE

Façad


41

Opacité-Régulation thermique Brise soleil-Luminosité-Transparence Peau de verre modulaire: Le concours «Maison Be-Twin». (Façade Sud)

(Façade Nord)

CLIMATISATION NATURELLE AIR CHAUD

AIR FROID

IL D'HIVER

EIL D'ETE

yons réf léchis

VENTILATION NATURELLE

REGULATION THERMIQUE

CLIMATISATION NATURELLE

0

TURE

0 0 0

0,1

7

0,5

0,1

0,6

a parois des modules

tia CHARUEL & Maï EYOUM / Oblique Architectes - Avril 2009


UrbanismeArchitecturePaysageDesign

Resculpter l’enveloppe du bâti:La résidence des pommiers (92).

Historique

La «résidence des pommiers» située à Clamart dans les Hauts de Seine est un ensemble de bâtiments collectifs datant des années soixante dix. L’âge avancé des édifice imposait une mise à neuf des façade d’une part mais également une nouvelle identité par cette resuclpture du bâti. Le marquage de chaque corps de bâtiments est souligné par un bardage vertical mettant en évidence les entrées, donnant une impression de fragmentation des barres de logments. Cette fragmentation réduisant visuellement la sensation d’extrême longueur

des immeubles. La monochromie de la façade passe d’un ton beige unique à un tryptique allant du blanc au gris taupe diminuant le caractère monotone de la résidence.


43

Resculpter l’enveloppe du bâti:La résidence des pommiers (92).


UrbanismeArchitecturePaysageDesign

Soigner des pathologies: La résidences des «Roses Rouges» (94).

Historique

De même que toutes chose existantes, un édifice vieillit. De nombreux signes montrent ce vieillissement autant à l’interieur qu’à l’exterieur de la construction. Il faut donc savoir repérer à la fois ces pathologies mais également leurs sources et leurs traitements. La résidence des «Roses Rouges» à villejuif est sujete à ce vieillisement. Les façades infiltrantes, l’oxydation des garde-corps, la dégradation des revêtements extérieurs sont les signes majeures de cette dégradation. De plus, l’absence de ventilation dans les logements crée des phénomène d’humidité nocifs à la

fois au bâtiment lui même, mais également aux usagers. C’est à travers une étude de diagnostic pointue définie en trois points: - Etat des lieux, - Constatation des pathologies, - Préconisations du traitement, que l’on peut parvient à offrir la pérénité à un édifice souffrant de vieillissement.


45

Soigner des pathologies: La résidences des «Roses Rouges» (94).


UrbanismeArchitecturePaysageDesign

Habiter au frais: Villa bioclimatique d’architecte.

Historique

Dans le prolongement de la démarche d’Ali TUR architecte des colonies, l’étudier l’environnement dans lequel on construit est primordiale. En Guadeloupe, le territoire est soumit à des vents violents pendant la période cyclonique et à d’éventuels tremblements de terre. La pluie est aussi abondante que le soleil selon que l’on soit en hivernage (saison des pluies) ou en carême (saison sèche). L’architecture qui se déploie sur le territoire doit donc prendre en compte ces contraintes climatiques afin de pouvoir s’y adapter au mieux.

Ici, cette villa d’architecte tente de répondre aux contraintes environnementales locales, tout en recherchant une esthétique architecturée. Une monotoiture composite ventilée protège de la chaleur, contrairement au béton non isolé, dont l’inertie se fait ressentir au coucher. Deux pignons en parpaings rigidifie l’ensemble de la bâtisse tandis que les percements sont optimisés à la fois pour les vis à vis mais aussi pour l’ensoleillement. L’orientation profite de la climatisation par les «Alizés».


A

Zone de jour

Loggia

Cloture

47

P95

P80

P95

Wc

Placard Placard

Zone de jour

Dég

Mono toiture en zinc

A

A

Brique de verre

P80

Zone de nuit

Loggia

Patio

Loggia

Mono toiture en zinc

Cloture

Cloture

Brique de verre

P80

P95

Placard Placard P80

Mono toiture en zinc

Dég

Patio

Mono toiture en zinc

Brique de verre

P80

P80

Dég

Cloture

Etagères

Placard

Etagères

P80

P95

Wc

Brique de verre

Placard

de verre

Brique de verre

P95

P95

Habiter au frais: Villa bioclimatique d’architecte. Mono toiture en zinc

Mono toiture en zinc

Brique de verre

P75

Patio

Mono toiture en zinc

Mono toiture en zinc

Brique de verre

A

Brique de verre Brique de verre Etagères

Cloture

P80

Etagères

Cloture

Etagères

Brique de verre

P80

Mono toiture en zinc

Mono toiture en zinc

Mono toiture en zinc

Mono toiture en zinc

P75

A

A

P75

0,225

6,58

0,225

3,38

Zone de nuit

3,38

Loggia

Cloture

3,38

4,2

A

Zone de jour

Vide sanitaire

P80

P95

P95

Wc

Placard

Brique de verre

3,38

2,3

P80

Placard

Dég

Mono toiture en zinc

Mono toiture en zinc

3,38

B

B

14,1

Brique de verre

Brique de verre

P75

Vide sanitaire Cloture

7,6

Etagères P80

3,38

0,2

0,18

3,2

Mono toiture en zinc P75

Mono toiture en zinc

A

0,225

3,2

0,18 7,03

Surface Habitable 71m2

3,2

0,225

0,18

3,2

0,18

3,2

0,18

3,2

0,18

0,2


Portfolio

Paysage • Entrée d’immeuble • Mobilier de jardin


UrbanismeArchitecturePaysageDesign

Rentrer chez soi par un jardin Zen: la résidence des Pommiers (Clamart).

Historique

Dans le prolongement du ravalement des bâtiments de la résidence des «Pommiers» à Clamart, le maître d’ouvrage a sollicité la mise en œuvre d’un cheminement piéton, conduisant les copropriétaires de l’entrée de la résidence à leur domicile dans les meilleures conditions. Lors d’un projet de ce type, plusieurs solutions sont envisageable mais il ne s’agit pas d’aller à la réponse la plus simple ou la moins chère. Au contraire, trouver l’équilibre entre confort et utilité est la meilleure des réponse, qui, d’un travail en commun avec l’usager et le concepteur, permet

de parvenir à cet équilibre. La mise en place d’une pente praticable, agrémentée d’une végétation poétique rendent la promenade agréable. Voilà les enjeux de ce jardin zen .


51

Rentrer chez soi par un jardin Zen: la rĂŠsidence des Pommiers (Clamart).


UrbanismeArchitecturePaysageDesign

Meubler son jardin: conception d’un mobilier de jardin.

Historique

Le mobilier fait partie de l’architecture. Il structure l’espace de la même manière que les murs, les portes, les cloisons, les poteaux, les fenêtres... Dans une maison, comme un dans un jadin, le mobilier se pense en harmonie avec le lieux auquel il est lié. Ici, nous sommes dans un jardin de type créole. Ce jardin se compose essentiellement d’arbres fruitiers de haute et de petite taille, de fleurs tropicales et d’herbes aromatiques. De nombreuses pierres de type calcaire son présente sur le territoire de la Grande-Terre ainsi que des essences résistantes

à l’eau. Utiliser des matériaux issus du milieu du jardin est une manière de donner une identité au mobilier, tout en le fondant dans son environnement comme s’il y était depuis toujours. Bien sure, allier le contemporain et la tradition est une manière de s’encrer dans le temps. C’est la raison pour laquelle au delà des matériaux locaux, le béton apparait pour renouer avec le présent.


53

Meubler son jardin: conception d’un mobilier de jardin.

5

3

3

5

71,4 86,4

86 10 0

fers Ø 6mm.

Dossier et tablier (12cm) Dossier et tablier (12cm) en béton moulé en béton arméarmé moulé d'un tenant. seul tenant. d'un seul

,5

°

2

2

12

°

8,4 1,6

,5

12

10 0

8,4 1,6

86

71,4 86,4

Quénétier

Quénétier existant existant

Principe de ferraillage Principe de ferraillage fers Ø 6mm.

Tablier en béton armé

Tablier en béton armé 53 x 200cm. 200cm.en béton armé. 53 x Tablier Tablier en béton Granulats finsarmé. Ø 1 à 1.5cm Granulats Ø 1 à 1.5cm Acier fins Ø 6mm Acier Ø 6mm Tige d'encrage scellée

200

Empierrement de pierres naturelles

Dossier en béton armé moulé d'un seul tenant. Dossier béton armé Granulats fins Øen 1à 1.5cm

200

A

Empierrement scellé au mortier. naturelles de pierres H= 50cm scelléL= au60 mortier. H= 50cm L= 60

A

existant

85,8

moulé d'un seul tenant.

85,8

134,8

Tronc Tablier en béton armé. Granulats fins Ø 1 à 1.5cm du Quénétier existant à Tronc réutiliser comme socle. H=50cm du Quénétier (traitement imputrescible).

existant à

Empierrement réutiliser comme socle. H=50cm de roches naturelles. (traitement imputrescible). H=49cm

49

134,8

Citronnier Citronnier existant

TablierGranulats en béton armé. fins Ø 1 à 1.5cm Granulats fins Ø 1 à 1.5cm

49

49

49

49

49

dans le tablier en béton Tige d'encrage scellée dans l'empierrement. dans et le tablier en béton Ø 9mm et dans l'empierrement. Ø 9mm

Empierrement de roches naturelles. Echelle 1:50e H=49cm

Coupe longitudinale AA.

Coupe longitudinale AA.

Echelle 1:50e

36,48

61

36,48

36,48

Quénétier existant

61

36,48

Jardinière

Quénétier existant

Jardinière

Jardinière.

71,2

Tablier en béton armé 53 x 200cm. Tablier en béton armé. Granulats fins Ø 1 à 1.5cm Acier Ø 6mm

200

Tronc du Quénétier existant à réutiliser comme socle. H=50cm (traitement imputrescible).

62,1

61,1

261,1

199

200

Tronc du Quénétier existant à réutiliser comme socle. H=50cm (traitement imputrescible).

62,1

61,1

Jardinière.

71,2

200

200

Tablier en béton armé 53 x 200cm. Tablier en béton armé. Granulats fins Ø 1 à 1.5cm Acier Ø 6mm

200

5

53

Plan de masse.

53

ESQ

61,1

199

A

61,1

5

B

199

200

261,1

Citronnier existant

A 4, Rue Lallier 75009 Paris. Tel: 06.74.28.72 Mail: cblemand.architecte@gmail.com

Plan de masse.

Citronnier existant

A

B

Echelle 1:50e 199

A

Etude de conception d'un mobilier de jardin sur mesure Plans, coupe et détails.

Echelle:

Plans_1:50e soit 2cm/m

détails_1:10e soit 10cm/m Echelle 1:50e

Date: 22/01/2014

Indice: A

CB


Portfolio

Design • Création optique


Urbanisme Architecture Paysage Design

Les formes de la vue: Créations optique.

MENTHULA 22 Octobre 2008 Atelier Cédric BLEMAND

Historique

L’architecture ne traite pas que les grandes échelles. Elle s’attache aussi aux détails, car comme l’a si bien dit l’un de nos illustres confrères: «Dieu est dans le détail» Mies VAN DER ROHE. Le dessin de produit industriel est une façon de traiter ces détails, comme pourraient l’être des vêtements, du mobilier, des accessoires de table, un garde-corps, des luminaires. Ici, ce sont des accessoires optiques. La gamme «Menthula» joue sur l’anamorphose entre une libellule et une monture. La poésie s’allie à la forme et

s’en approprie certaines caractéristiques pour générer la fonction. «Sirena» procède de la même manière sauf qu’elle s’inspire d’un souffle plus aquatique. Le mouvement que créé par le dédoublement des branches rappelle l’ondulation de la nageoire.


57

Les formes de la vue: Créations optique.

SIRENA

22 Octobre 2008 Atelier Cédric BLEMAND

SIRENA

22 Octobre 2008 Atelier Cédric BLEMAND


«L’architecture c’est soumettre la poésie à la gravité». Cédric BLEMAND Architecte.

Portfolio 2014f web  
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you