Issuu on Google+

L’Info Coop vol . 10 no . 2 , septembre 2011

Éditorial Un sondage pour le renouvellement de l’Entente de partenariat Par Jacques Collins, président

Depuis le début de septembre, le Ministère du Développement économique, de l’Innovation et de l’Exportation (MDEIE) procède à un sondage auprès de toutes les coopératives ayant bénéficié de l’aide technique auprès des CDR et des fédérations sectorielles. Si vous occupez la direction générale ou la présidence d’une coopérative qui a fait appel à la CDR de la Montérégie pour le démarrage de votre entreprise ou pour le service d’accompagnement et de suivi spécialisé, et ce, au cours de l’exercice 2009-2010, ce message s’adresse à vous. D’une quinzaine de minutes, ce sondage téléphonique, réalisé par la firme SOM, servira à évaluer la pertinence, l’efficacité et les impacts de l’Entente de partenariat relativement au développement des coopératives. Il aura cours jusqu’à la fin du mois. L’Entente de partenariat, qui lie le MDEIE au Conseil québécois de la coopération et de la mutualité (CQCM), encadre les subventions accordées pour la réalisation de

mandats techniques et ainsi que pour la concertation et la promotion de la formule coopérative. Rappelons que la présente Entente de partenariat viendra à terme en mars 2012. C’est pourquoi il est primordial de travailler dès à présent à l’élaboration d’un nouvel accord, et ainsi assurer la création et le développement des coopératives dans notre région. Nous encourageons donc fortement votre participation à l’amélioration du processus du développement de la formule coopérative. Si vous avez des questions relatives à ce sondage, mais aussi quant à l’Entente de partenariat, je vous invite à communiquer avec l’équipe de la CDR.

Actualité Le conseil d’administration de la CDR accueille des nouveaux membres Madame Nathalie Arès, dirigeante au conseil des représentants à la Fédération des caisses Desjardins, région Richelieu-Yamaska Présidente du regroupement Femmes Desjardins Richelieu-Yamaska depuis 2008, Mme Arès possède une solide expérience de gestionnaire, que ce soit par ses treize années au conseil d’administration de la COMAX ou par son implication dans le Mouvement Desjardins depuis 2004. Diplômée en zootechnologie, elle est copropriétaire d’une entreprise agricole depuis 1992. Elle a entre outre collaborer avec le Ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec, la Coop Fédérée et le Syndicat des producteurs de porcs.

Monsieur Martin Paquette, administrateur de Promutuel Prairie-Valmont Président du comité de vérification et administrateur de Promutuel Prairie-Valmont, cet agronome de profession est propriétaire d’une ferme en grandes cultures et associé d’une ferme laitière depuis 2007. En plus d’occuper la présidence à l’UPA Provençal, il a siégé, depuis 2005, aux conseils d’administration de la Fédération régionale de l’UPA de St-Hyacinthe, de l’UPA Haute-Yamaska et Syndicat des Producteurs Cultures Commerciales de St-Hyacinthe. Depuis toujours fortement impliqué, il a été pendant 10 ans conseiller en gestion au Syndicat de gestion agricole Iberville-Missisquoi et a donné plusieurs conférences


Actualité Une expérience d’intercoopération canadienne Par Claire L’Heureux, directrice générale

Le 1er septembre dernier, l’équipe de la CDR a eu l’honneur de recevoir une délégation du développement coopératif de la région des Prairies. Cette mission exploratoire, appuyée par le Secrétariat aux affaires intergouvernementales canadiennes (SAIC), avait pour objectif de collecter de l’information afin de développer des projets provinciaux similaires. Composée de Danny Gendron du Conseil de développement économique des municipalités bilingues du Manitoba ainsi que de Patrice Gauthier, agent de développement économique au Conseil de développement économique de l’Alberta, la délégation a pu échanger avec l’équipe de conseillers de la CDR. Entre autres sujets, la question de la réalité des CDR, par le biais d’expériences-terrains, fut abordée. La rencontre aura permis d’aiguiller la délégation sur les orientations à suivre pour bien reproduire le modèle CDR dans leur province respective.

En somme, ce fut un exercice enrichissant qui démontre bien la pertinence des coopératives de développement régional dans le développement économique du pays. La CDR tient à remercier le SAIC, qui aura permis la tenue de cette rencontre, et espère collaborer davantage dans le futur pour la mise en commun d’expériences et d’outils favorisant le déploiement de la formule coopérative.

Promotion et concertation Le succès de la Semaine de la coopération: l’affaire de tous! Par Marie Pier Trudeau, agente aux communications

Du 16 au 22 octobre, le Québec célèbrera le modèle coopératif dans le cadre de la Semaine de la coopération. Depuis maintenant 57 ans, cette semaine sert à illustrer le réussite du modèle coopératif en sollicitant la participation et la mobilisation de tous les coopératrices et coopérateurs. En encourageant ses membres à s’afficher en tant que coopérateur, le Conseil québécois de la coopération et de la mutualité (CQCM) espère faire connaître davantage auprès de la population la force de ce mouvement économique, certes, mais aussi social. La CDR abonde en ce sens et invite les coopératives à se manifester davantage, que ce soit par le biais des réseaux sociaux ou grâce aux médias locaux. Le thème de la Semaine étant « Les coopératives, des entreprises pour un monde meilleur », vous pourrez démontrer en quoi votre coopérative répond à des valeurs telles que la démocratie, l’engagement, la participation économique des membres ou encore l’éducation à la coopération. Le CQCM propose plusieurs initiatives simples et porteuses à tenir lors de la Semaine, comme l’organisation d’un 5 à 7 portes ouvertes, une lettre de remerciement aux membres ou des activités d’intercoopération entre coopératives de même région ou de secteurs similaires. En visitant le site du CQCM, vous y trouverez une foule d’informations, notamment du visuel à télécharger (je vous suggère d’ajouter le bandeau de la Semaine à la signature de votre courriel). Septembre 2011 L’Info-Coop • Page 2

Afin de maximiser l’exposition médiatique en Montérégie, la CDR s’engage à diffuser vos communiqués de presse, bons coups, photographies ou articles. Prenez note que la date de tombée pour publier dans la prochaine édition de L’Info-Coop est le 12 octobre. De plus, si vous êtes membres de la CDR, elle pourra vous conseiller en tout temps dans l’élaboration de vos activités. N’oubliez pas aussi que vous pouvez utiliser les capsules vidéos Coop, on tourne!, disponibles sur notre site ou en DVD. Pour toute question ou demande de soutien, n’hésitez pas à nous contacter!

>>>


>>>

Le conseil du mois Les déductions à la source: une diligence s’impose Par Alain Saint-Jacques, responsable des services-conseils Comme conseiller, il nous arrive parfois de devoir intervenir auprès de coopératives qui ont été négligentes quant à la conformité à certaines obligations envers le gouvernement. Ces négligences peuvent coûter cher à la coopérative et parfois même entraîner la faillite de l’entreprise et engager la responsabilité personnelle des dirigeants et des administrateurs.

Prenons l’exemple de la CSST.

montant est versé dans les 7 jours suivant l’échéance;

Toute entreprise ayant un établissement au Québec et comptant au moins un travailleur, à temps plein ou non, y compris un travailleur autonome considéré comme un travailleur, est obligée de s'inscrire à la CSST à titre d'employeur. Cette inscription doit se faire dans les 60 jours qui suivent la date de début de ses activités — qui correspond généralement à la journée où le premier travailleur occupe son emploi — et fournir les renseignements relatifs à la nature des activités dans chacun de ses établissements.

11 % du montant non versé dans le délai prescrit, si ce montant est versé à compter du 8e jour jusqu’au 14e jour inclusivement, suivant l’échéance; 15 % du montant non versé dans le délai prescrit dans tous les autres cas.

L'employeur qui tarde à s'inscrire est tout de même tenu de payer sa prime d'assurance rétroactivement au début de ses activités en effectuant des versements périodiques à Revenu Québec.

L'employeur qui n'est pas inscrit ou qui n'a pas fourni les renseignements nécessaires au calcul de sa prime peut aussi être tenu, lorsqu'un de ses travailleurs est victime d'une lésion professionnelle, de payer à la CSST une somme égale au coût des prestations pour une lésion professionnelle dont est victime un de ses travailleurs pendant qu'il est ainsi en défaut.

Une pénalité pour versement en retard lui est imposée pour chaque jour de retard et elle sera calculée comme suit :

Comme vous pouvez le constater, négliger de verser les sommes dues à la CSST peut couter très cher. Voyez-y!

7 % du montant non versé dans le délai prescrit, si ce

Démarrage Un nouveau mode d’organisation pour le Marché de la Station gourmande de Farnham Par Hélène Turcotte, conseillère en développement coopératif Géré jusqu’ici par la Chambre de Commerce locale, le marché public de Farnham s’est transformé au début du printemps en une coopérative de solidarité formée principalement des producteurs. Le marché public de Farnham a entrepris ses activités en 2008 sous un chapiteau. La municipalité a par la suite construit un bâtiment permanent pour abriter le marché, dont l’architecture rappelle le passé et le présent ferroviaire de Farnham. Réunissant des membres utilisateurs, des membres auxiliaires et des membres de soutien, le Marché de la station gourmande – coop de solidarité permet la prise en charge des opérations du marché par les producteurs, ce qui en stimule davantage les activités thématiques. Situé stratégiquement en bordure de la piste cyclable la Montérégiade, le marché attire son lot de visiteurs pendant tout l’été. Fraîcheur, découvertes, diversité, achat local, ambiance unique, plaisir et éveil des sens sont à l’honneur. Le Marché de la Station gourmande – coop de solidarité est ouvert tous les samedis de 8 h à 13 h de la fin mai jusqu’au

1er octobre. Pour les deux derniers samedis de la saison, il y aura décoration d’aubergines par les écoliers, le samedi 24 septembre, puis journée des artisans le 1er octobre. On peut tout apprendre sur le Marché en se rendant sur son site web complètement renouvelé à l’adresse www.stationgourmande.org.

L’Info-Coop Septembre • Mai 2011 Juin 2011 L’Info-Coop Page•4Page 3


>>>

Volet jeunesse Une rentrée scolaire coopérative! Par Virginie Lafleur-Morin, agente de promotion de l’entrepreneuriat collectif jeunesse

Pour la rentrée scolaire 2011, les agentes de promotion à l’entrepreneuriat collectif jeunesse ont pour objectif de sensibiliser des centaines d’élèves de la Montérégie à la formule coopérative. Le guide Jeune Coop, la trousse pédagogique et les nombreux ateliers coopératifs sont tous des outils permettant de rejoindre les jeunes du primaire, du secondaire et du cégep. Développant un projet de recyclage et de compostage, certains élèves de l’école Mgr-A.-M.-Parent de Saint-Hubert seront initiés aux valeurs et au fonctionnement d’une coopérative. De plus, la Coop les Mains de Champlain — de l’école Hélène-de-Champlain — a fait appel aux agentes de la CDR pour en connaître davantage sur l’administration d’une entreprise coopérative afin de les aider à la gestion de cette dernière. Aussi, un groupe d’étudiants de l’école PierreBrosseau désire mettre sur pied un salon où les jeunes pourraient y passer du temps et y faire des activités diversifiées. Voilà quelques exemples des projets à venir! Par ailleurs, des ateliers d’entrepreneuriat collectif seront donnés dans différentes classes des écoles primaires et se-

condaires de la région et des jeunes cégepiens seront approchés afin de participer à des séances d’information et de discussion sur les coopératives. Afin de sensibiliser les étudiants du département de l’éducation de l’Université du Québec à Montréal, une formation Ensemble vers la réussite sera offerte dans le cadre d’un cours au baccalauréat en enseignement préscolaire et primaire. Ces futurs enseignants sauront transmettre les valeurs coops à des centaines d’enfants de la Montérégie! Si vous êtes intéressés à recevoir les agentes jeunesse dans votre école pour un projet coop éducatif et entrepreneurial, n’hésitez pas à communiquez avec nous!

Un fonds pour des innovations jeunesse ! Le Forum jeunesse Montérégie Est (FJME) est heureux d’annoncer le lancement de son deuxième appel de projets dans l’ensemble des MRC de la Montérégie Est. En effet, une somme de 545 000 $ issue du Fonds régional d’investissement jeunesse (FRIJ) est disponible pour le financement de projets locaux s’adressant aux jeunes de 35 ans et moins. Les organismes intéressés ont jusqu’au 31 janvier 2012 pour déposer un projet au FJME. Pour plus de dé-

tails, visitez le site du Forum!

De l’idée à l’entreprise: Un 4e colloque pour sensibiliser les jeunes à l’entrepreneuriat Pour souligner la Journée nationale de la culture entrepreneuriale le 16 novembre prochain, le Carrefour jeunesse-emploi maskoutain en collaboration avec l’École professionnelle de SaintHyacinthe convient les jeunes de niveau secondaire à participer à ce colloque de sensibilisation. Organisé sous forme d’ateliers express, les jeunes pourront recevoir de l’information ainsi qu’échanger avec des spécialistes. Réunissant des partenaires du milieu, l’équipe jeunesse de la CDR aura cette année encore son propre kiosque. Pour plus d’informations, contacter Éric Devost, agent de sensibilisation à l’entrepreneuriat jeunesse du CJE: (450) 771-4500.

La CDR s’élargit! La coopérative de développement régional de la Montérégie annonce l’entrée en poste de Catherine St-Laurent à titre d’agente de promotion à l’entrepreneuriat collectif jeunesse en remplacement d’Andrée-Anne Blouin, en congé de maternité. Diplômée d’un baccalauréat en animation et recherche culturelles à l’UQÀM, la nouvelle recrue a été coordonnatrice de projets pour le Centre In’Afu à l’École secondaire Georges-Vanier et a été animatrice d’une CJS deux étés de suite. Très heureuse de pouvoir contribuer au développement des coopératives jeunesses en Montérégie, Catherine aborde son nouvel emploi comme une occasion de relever de nouveaux défis!

Au nom de toute l’équipe, bienvenue!

L’Info-Coop Septembre • Mai 2011 Juin 2011 L’Info-Coop Page•3Page 4


Babillard

Affichez-vous ! L’Info-Coop de la CDR de la Montérégie est un outil idéal pour promouvoir votre coopérative, diffuser un événement, saluer une réussite… Publié mensuellement, il offre une visibilité ciblée et influente. Nous vous invitons à nous faire parvenir vos articles avant le dernier jour de chaque mois afin qu’ils puissent être insérés dans notre édition suivante.

Pour plus d’informations, contactez notre agente aux communications!  450.346.4426  info@cdrm.fcdrq.coop

151, rue Richelieu Saint-Jean-sur-Richelieu (Québec) J3B 6X7 (450) 346-4426 / 1-866-433-COOP info@cdrm.fcdrq.coop www.cdrm.fcdrq.coop

Coordination et mise en page: Marie Pier Trudeau Sous la direction de Claire L’Heureux Correction et révision: Hélène Turcotte

>>> La CDR, une équipe d’experts de la solution coopérative!


L'Info-Coop septembre 2011