Page 1

Décembre

2012

Le mot du Proviseur

2013, Année Chagall. Le musée Chagall de Nice a, pour 2013, un somptueux programme. Chagall et le livre jusqu’en février ; Chagall d’une guerre l’autre ; Chagall entre guerre et paix en collaboration avec les musées nationaux et le musée du Luxembourg à Paris ; rétrospective sur l’autoportrait à partir de juin. Dans un entretien avec André Verdet, à St Paul de Vence, en 1984, Chagall confiait : « Le vitrail représente la cloison transparente entre mon cœur et le cœur du monde ». Nous avons, nous aussi, en 2013, à inventer, dans nos ateliers du lycée, nos vitraux : notre projet de vie lycéenne, notre projet d’établissement et le contrat d’objectifs. Je souhaite que chacun, par sa participation, y apporte son expertise, son énergie et sa volonté pour le bénéfice de tous nos élèves. Je vous souhaite de bonnes fêtes de fin d’année et une excellente année Chagall 2013. Félicitations aux « arts appliqués » pour leur « vitrail », en bois léger et écologique, remarqué à la représentation du lycée au forum de l’étudiant.

Le lycée Chagall … au fil des jours

Michèle Sobaszek.

PROJET DE CREATION D’UNE MINI-ENTREPRISE

Les élèves délégués de classe de 2nde développent un projet de création d’une mini-entreprise, encadrés par Mme RIBAUT, Conseillère Principale d’Education. Avec le soutien du réseau Entreprendre pour Apprendre (EPA) qui vise à rapprocher l’école de l’entreprise et à donner aux jeunes le goût d’entreprendre, et le parrainage de M. Bertrand ARNAULT, président de l’entreprise ardennaise de cartonnerie SMURFIT-KAPPA, nos élèves ont pu réaliser la première phase du projet : ils ont élu comme président de la mini-entreprise Nathan DALIGAULT de 2de 8, et décidé que le produit réalisé par la mini-entreprise sera un support-livre. Bonne chance à eux ! Violaine AZEMA

La mastication des morts ou l’histoire du village de Moret-sur-Raguse racontée par son cimetière. La Compagnie « Ici et maintenant Théâtre », est venue les 22 et 23 octobre derniers présenter aux classes de Seconde la pièce de Patrick Kermann, La mastication des morts. Il s’agissait d’une lecture d’extraits de la pièce mise en scène et interprétée par Christine Berg accompagnée des comédiens Loïc Brabant et Vincent Marcoup. Voici quelques réactions d’élèves de la classe de seconde 2 à l’issue du spectacle : « Ce qui est intéressant dans cette pièce, c’est le fait de redonner la parole aux personnes qui ne font plus partie de ce monde, c’est comme un hommage. » « Dans cette pièce, la mort est représentée comme quelque chose de normal, voire d’amusant. La scène que j’ai préférée, c’est quand l’homme meurt et qu’il croit que c’est un mauvais rêve. C’est drôle quand il dit : « réveille-toi » et que les autres défunts essaient de le convaincre qu’il est des leurs et qu’il est bien mort. » « Cette pièce parle du passage de la vie à la mort à travers des textes lus par trois acteurs; monologues et dialogues révèlent la façon dont les personnages sont morts et le vide qu’ils ont laissé derrière eux, ils racontent des retrouvailles joyeuses ou tendues, des épisodes drôles (par exemple le soldat qui veut absolument une femme) ou des récits tragiques comme celui de l’enfant mort dans le ventre de sa mère. » « La mastication des morts est pour moi une tragi-comédie car nous écoutons les morts raconter ce qu’ils n’ont pu ou osé dire de leur vivant. Souvent dérisoires, leurs paroles sont drôles et touchantes. » « Cette pièce fait réfléchir sur la mort et ce qui se passe après. Le décor sobre éclairé par quelques bougies invite à cette réflexion. » « J’ai trouvé touchant que la metteur en scène ait choisi cette pièce en hommage à son ami disparu. » « La pièce m’a plu, quelques situations étaient difficiles à comprendre mais l’idée de raconter l’histoire d’un village grâce aux paroles des morts m’a semblé originale. » Yann Grémillet, Elena Ten, Chloé Rogier, Jihad ElBiach, Mohamed El Hamdioui, Eva Lamborelle, Gaël Ziewiec, Margaux Caron, Maxence Girard Florence Bonnand


Et vous que faites-vous pour le Téléthon 2012 ? A cette question, les élèves du lycée Marc Chagall de Reims ont tenu à répondre en montrant qu'ils étaient mobilisés. Depuis plusieurs années, sous l'égide de Marie Braconnier, infirmière du lycée, les Chagalliens répondent présents pour ce long week end où la solidarité est de mise. Sensibilisés au handicap, car au contact tout au long de l'année d'élèves se déplaçant en fauteuil roulant, les étudiants et lycéens ont mené diverses actions lors de cette journée. Une vente de beignets organisée par les étudiants en BTS Design d'espace a permis d'allier moment de convivialité, de gourmandise et de générosité. Le gymnase du lycée a été durant une bonne partie de la journée le lieu de rencontres entre élèves. La classe de Seconde Création et Culture Design n'a pas ménagé ses efforts pour mettre en place des ateliers sportifs. L'idée de donner l'occasion à tous les élèves d'appréhender le déplacement en fauteuil dans un cadre sportif est née du fait que, dans ce lycée, l'équipe enseignante d'éducation physique et sportive donne toute l'année l'occasion aux élèves handicapés désireux de suivre les cours de sport de pouvoir le faire, aux côtés des élèves valides. Cette journée peut donc se résumer en un mot : succès... tant du point de vue des fonds récoltés pour le Téléthon qu'en termes d'échanges, de partage, d'ouverture sur les autres et de générosité. Céline Tétard

TRANSITION FSE/MDL Bientôt, notre bon vieux Foyer socio-éducatif va devenir une jeune et dynamique Maison des Lycéens. Cette mutation aura lieu dans le courant de l’année scolaire. Déjà, des élèves motivés se préparent à assumer la transition et vont participer à des formations fournies par un animateur de l’AROEVEN(*) pour apprendre à gérer et acquérir du savoir-faire. Il faudra à la fois maintenir les acquis (cotisations, aide aux voyages, photos de classe, aide aux internes, soutien au Chagall’s Band), relancer certains projets en cours (cafétéria avec boissons chaudes et froides, aménagement de l’espace lycéen) et en faire naître de nouveaux. Parmi les objectifs de la MDL, il s’agit de permettre aux élèves d’accéder à plus d’autonomie, de responsabilité et de citoyenneté. Outil au service des lycéens, j’espère que la Maison des lycéens va entraîner une dynamique nouvelle, et je souhaite à ses membres beaucoup d’engagement, d’initiatives, de communication et de réalisations viables. Bon courage à tous ! (*) Associations Régionales des Œuvres Educatives et de Vacances de l’Education Nationale

Alain DULAC

LA CULTURE AU LYCEE Depuis septembre, nos élèves ont bénéficié de nombreuses sorties culturelles : les 1ère ont visité l’Opéra de Reims ; ils ont rencontré la chanteuse lyrique Hadoum TUNC et ont assisté à la représentation de Rigoletto de Verdi le 8 novembre dernier, grâce à leurs professeurs Mmes MIOT, TETARD et BONNAND. En partenariat avec l’association Nova Villa et son directeur Joël SIMON, les élèves de 1ère L1 ont eu la chance de rencontrer le dramaturge québécois Pascal BRULLEMANS pour une lecture et un échange autour de sa nouvelle pièce Vipérine; puis, dans le cadre du festival Reims Scènes d’Europe, les élèves ont assisté à la lecture de Jeanne TELLER « Guerre, et si ça nous arrivait ? » et ont pu rencontrer Velibor COLIC pour son livre Jésus et Tito et Sonia RISTIC, autour de son récit Orages. Les élèves de 1ère et Tle internationales ont assisté à la représentation de la pièce de William Shakespeare Twelfth Night au théâtre des Amandiers à Nanterre samedi 1er décembre, grâce à leur professeur M. SMITH. Les élèves de 2de ont assisté à une lecture jouée de la pièce La Mastication des Morts par la compagnie Ici et Maintenant de Christine BERG (voir article au recto). Par ailleurs, des sorties scolaires sont régulièrement organisées pour emmener les élèves à la Comédie de Reims et au cinéma par le biais de l’opération Lycéens au Cinéma. Des sorties ponctuelles, telle que celle organisée par Mme PONSINET dans le cadre du Cinéma Allemand (ses élèves de Tle ont assisté à la projection du film Shahada au cinéma Opéra vendredi 12 octobre) et un ciné -club en soirée, au lycée, de 19h30 à 22h viennent compléter ce dispositif : les élèves ont ainsi pu voir Impitoyable de Clint Eastwood le 23 octobre dernier et pourront assister, le 20 décembre, à la projection d’Elephant Man de David Lynch. Violaine AZEMA

Chagall au fil des jours - Décembre 2012  
Chagall au fil des jours - Décembre 2012  

Chagall au fil des jours du mois de Décembre 2012 est disponible.

Advertisement