Issuu on Google+

1


SOMMAIRE I. Auteur – Réalisateur

page 3-4

II. Résumé livre

Pages 5-6-7

III.Résumé film

Pages 8-9

IV.Etude critères fantastiques

Page 10-11

V.Comparaison deux œuvres

Page 12

VI.Conclusion – Bibliographie

Page 13

2


I. Auteur – Réalisateur

L’auteur : Clive Staples Lewis est né à Belfast en 1898 et mort à Oxford le 22 novembre 1963. Enfant, il était fasciné par les mythes, les contes de fées et les légendes que lui racontait sa nourrice irlandaise. L'image d'un faune transportant des paquets et un parapluie dans un bois enneigé lui vint à l'esprit quand il avait seize ans. Ce fut seulement de nombreuses années plus tard, alors que C. S. Lewis enseignait à l'université de Cambridge, que le faune fut rejoint par une reine malfaisante et un lion magnifique. Leur histoire, L'Armoire magique, devint un des livres les plus aimés de tous les temps. Six autres livres du Monde de Narnia suivirent. Les œuvres de C. S. Lewis ont été traduites en plus de 30 langues, et continuent de se vendre à près d'un million d'exemplaires par an ; le recueil des Chroniques de Narnia s'est vendu a plus de 100 millions d'exemplaires. Les Chroniques ont été adaptées à plusieurs reprises au théâtre et au cinéma.

3

Réalisateur:


Andrew Adamson est réalisateur, acteur, producteur, scénariste et producteur exécutif. Il est né le 1er Décembre 1966 à Auckland, en Nouvelle-Zélande. Il commence à travailler comme animateur infographiste dans une petite société studio « The Mouse That Roared » d’Ackland. Ensuite, il a été engagé comme chef-dessinateur-animateur chez Vidéo Images en 1986. Par la suite il est entré en 1991 chez PDI/Dreamworks, il y acquiert une réputation dans les effets visuels grâce à deux long-métrages, « Angels in the Outfields » et « Double Dragons ».

Sa Filmographie est:      

2001 : Shrek 2004 : Shrek 2 2005 : Le Monde de Narnia 1 : Le lion, la sorcière blanche et l'armoire magique 2008 : Le Monde de Narnia 2 : Le Prince Caspian 2010 : Shrek 4 2013 : Le Monde de Narnia 4 : Le Fauteuil d'argent.

4


II.Résumé et Schéma narratif du livre : L’histoire se passe durant la seconde guerre mondiale. Quatre enfants doivent quitter leur mère pour plus de sécurité et emménagent chez un vieux professeur. La gouvernante de celuici impose les règles du manoir. Lors d’une journée de pluie, les enfants partent explorer la maison. Dans une chambre d’ami, une imposante armoire les trouble. Les enfants quittent la pièce, sauf la petite Lucy, qui décide d’y jeter un œil… Une fois rentrée à l’intérieur, la petite fille pénètre dans un nouveau monde. Elle arrive dans un bois enneigé et rencontre un faune qui se prénomme Mr Tumnus qui l’invite à boire du thé. Au cours de la discussion, il parle d’une cruelle sorcière, connue sous le nom de Sorcière Blanche, qui s’est emparée de Narnia. Depuis, l’hiver y est permanent. Selon une légende, l’arrivée de quatre fils et filles d’Adam et Eve mettrait fin au règne de la sorcière qui reviendra aux mains des quatre enfants. De plus, si un habitant de Narnia rencontre un enfant d’Adam ou Eve, il se doit de prévenir la Sorcière et de le faire capturer. Or le faune préfère protéger la petite Lucy et la laisse s’échapper. La petite Lucy rejoint ses frères et sœurs, pressée d’aller leur raconter ce qu’elle vient de vivre. Mais là grosse surprise : lors de son absence, le temps s’est arrêté. Et lorsque les frères et sœurs arrivent dans l’armoire, ils ne voient que du bois au fond. Pendant une partie de cache-cache, Lucy retourne dans l’armoire. Son frère Edmund la suit discrètement. Et ils arrivent tous deux à Narnia. Lucy rend visite à son ami le faune, alors que sur son chemin, Edmund tombe sur la sorcière. Lorsqu’elle apprend que Edmund, « fils d’Adam », a deux sœurs et un frère, et qu’ils sont donc, d’après la légende, susceptible de mettre fin à son règne, elle se fait passer pour la reine de Narnia et amadoue le jeune avec ses pouvoirs, dans le but de se débarrasser de lui et de sa famille. De retour dans le manoir, Lucy est heureuse qu’Edmund soit rentré avec elle, mais celui-ci ment auprès de Peter et Susan et nie l’existence de ce monde. Les deux plus grands décident d’aller parler au Professeur de l’étrange comportement de Lucy. Celui-ci met en évidence le fait que Lucy n’a pas l’habitude de mentir et qu’elle a encore toute sa tête, et qu’il serait donc préférable d’essayer de la croire. Un autre jour, alors que les enfants ont pour interdiction de séjourner dans la maison, lors d’une visite, ils décident de se cacher dans la pièce la plus proche et arrivent dans la chambre d’ami, où ils entrent dans l’armoire. Aussitôt, ils se retrouvent dans la forêt, et Lucy peut enfin prouver qu’elle ne mentait pas. De plus, Edmund se trahit tout seul et ses frères et sœurs découvrent qu’il a menti. La maison de M. Tumnus, le faune, est vide et a été saccagée. Les enfants partent à sa recherche, en suivant un oiseau qui parle et qui les amène auprès d’un castor. Il donne à Lucy le mouchoir qu’elle avait offert à M.Tumnus et les rassure en leur apprenant qu’un prénommé Aslan est en route. Une fois chez le castor, il leur explique que M.Tumnus a été enlevé par la sorcière et qu’Aslan, le roi de Narnia, est de retour pour régler le problème. Selon lui, une prophétie raconte que lorsque les quatre fils d’Adam 5


et Eve s’assiéront sur les quatre trônes, la sorcière mourra. Le castor doit amener les enfants à la rencontre d’Aslan. Au cours de la discussion, Edmund s’est enfui pour rejoindre la sorcière. Il arrive au château et découvre plein de statues. La sorcière, énervée de voir qu’il

n’a pas amené son frère et ses sœurs, devient odieuse avec lui. Prit par la peur, Edmund dévoile où est caché le reste de sa famille, avant que la sorcière n’envoie ses troupes à leur poursuite. Les enfants décident alors de fuir avant qu’il ne soit trop tard. Ils passent la nuit dans une caverne avec le castor, et, à leur réveil, ils découvrent le traîneau du Père Noël. Sa présence est un signe, car, durant le règne de la sorcière, il n’y a pas Noël à Narnia. On peut donc penser que la sorcière perd ses pouvoirs. Le Père Noël offrit un bouclier et une épée à Peter, un arc remplie de flèches et une trompe en ivoire à Susan, et un antidote à Lucy. Le Père Noël donne également des cadeaux aux castors. Pour Mr castor, un nouveau barrage et pour Mme castor, une nouvelle machine à coudre. Pendant ce temps, la sorcière ordonne l’exécution des enfants. Elle part avec Edmund en direction de la Table de Pierre, où se trouve Aslan. Le printemps apparaît, tout reprend vie. A la Table de Pierre, les enfants et le castor rencontre Aslan. Aslan annonça à Peter qu’il deviendra le Roi de Cair Paravel avec son frère et ses deux sœurs. Peu de temps après, Peter doit sauver ses deux sœurs, attaquées par des loups. C’est comme ça qu’il eu son premier combat. Aslan le nomme «Seigneur Peter, terreur des Loups». Plus tard, Edmund est délivré par les créatures qui sont contre la Sorcière et il est ramené auprès de ses frère et sœurs. La sorcière veut s’entretenir avec Aslan pour une affaire, car elle veut tuer Edmund, sa vie est un gage pour elle. Mais Aslan arrive a convaincre sorcière, et elle renonce à réclamer le sang d’Edmund. Le soir, Susan et Lucy ne trouvent pas le sommeil car elles ont le pressentiment que quelque chose d’affreux va se produire. Elles voient Aslan se diriger vers la Table de Pierre et décident de le suivre. C’est alors qu’elles se retrouvent devant un spectacle horrible. Aslan qui donne son corps à la sorcière Blanche. Il se fait tondre, puis attacher à la Table de Pierre. Malgré son sacrifice, la sorcière s'exclama qu'elle tuerait quand même Edmund et supprime la vie d'Aslan. Cette scène attrista les deux petites. Quand la Sorcière fut partie, les deux sœurs pleurèrent au chevet du lion mort. Quand l’aube se leva, elles quittèrent Aslan, mais lorsqu'elles se retournèrent, il n'était plus là Il réapparut, vivant, avec sa belle crinière. Il leur expliqua que la sorcière ne connaissait pas tout de la magie, car il existe une magie plus puissante encore, qu’elle ne connaît pas. Et elle aurait dû savoir que si une victime consentante, qui n’avait pas commis de trahison, était tuée à la place d’un traître, la Table se briserait et la mort elle-même serait vaincue. Pendant ce temps, Peter et son armée se lancèrent dans une bataille affreuse contre les créatures de la sorcière et Aslan rendit la vie a toute les créatures changées en statues, à l'aide de son souffle. Après une guerre sans merci, il parvint à tuer la sorcière. Lucy donna son antidote à Edmund qui était gravement blessé. Un jour après ils se rendirent tous au château de Cair Pavarel où ils se firent couronner. Peter devint un homme grand et vigoureux, on l’appela «Roi Peter, le Magnifique». Susan se transforma en une jeune femme gracieuse, nommée «la reine Susan, la Douce». Edmund 6


était un homme plus grave et plus silencieux que Peter, il devint «roi Edmund, le juste». Quant à Lucy, elle était toujours gaie, et son peuple l’appela, «reine Lucy, la vaillante». Alors qu'ils chassaient le cerf blanc, ils tombèrent sur la petite lanterne qu'ils avaient vu à l'entrée de l'armoire de la chambre d'ami. Lucy, se rappelant où elle se trouvait, les conduisit jusqu'à l'armoire. Et ils retrouvèrent de l'autre côté la maison qu'ils avaient laissé, le où ils furent tous rentrés dans l’armoire pour se cacher. Mme Macready et les visiteurs étaient encore dans le couloir en train de parler…

7


III.Résumé et Schéma Narratif du film Quatre frères et soeurs; Peter l'ainé, Susan et Edmund, les cadets et Lucy, la benjamine; sont obligés de quitter Londres, pour fuir la Seconde Guerre mondiale, Ils sont hébergés dans un manoir appartenant à un vieux professeur.

Là-bas, lors d'un jeu, devant se cacher, Lucy découvre une armoire magique, à l'intérieur de laquelle, elle rencontre un faune nommé Mr. Tumnus. Ce dernier l'invite à boire le thé dans sa demeure. Pour distraire son hôte, le faune décide de jouer une berceuse à Lucy. A l'écoute de cette berceuse, Lucy s'endort instentanément, quelques minutes plus tard, elle se réveille et se rend compte que Mr. Tumnus est en train de pleurer car, comme il lui explique, il est en train de participer à son enlèvement. En effet, le Sorcière Blanche sème la terreur et l'hiver depuis plus d'un siècle dans le Monde de Narnia. Elle demande à tous les habitants de ce monde de lui dénoncer tous les êtres humains se trouvant dans Narnia. Mais de bon coeur, le faune Tumnus accepte de ne pas la dénoncer à la sorcière. Lucy ressort, donc, de l'armoire et se rend compte que le cours du temps reprends là où elle l'a quitté. Elle fait part de son aventure à ses ainés, mais aucun d'eux ne la croit. Vexée, elle se réfugie dans sa chambre. Pendant la nuit elle se réveille et décide de retourner dans cette fameuse armoire. Edmund, intrigué par un bruit, sort de sa chambre et voit passer Lucy, il la suit. Lucy entre dans l'armoire, suivi de peu par Edmund. Arrivé dans le monde, il se fait accoster par la sorcière et tombe dans son piège. Il se laisse attendrir par l'offrande de loukoums. La sorcière questionnant Edmund, celui-ci avoue qu'il a d'autres frères et soeurs et que la benjamine et déjà venue à Narnia. La sorcière dit à Edmund, que s'il ramène ses frères dans ce monde, elle le ferait roi. Rentré à la maison, Lucy avoue qu'elle est retournée dans l'armoire et qu'Edmund l'a suivi. Ce dernier nie.

Quelques jours plus tard, les enfants jouent au base-ball, à l'extérieur. Après un mauvais tir, Edmund casse un carreau. Tous les quatres courent pour aller récupérer la balle. Le professeur s'en étant aperçu, cherche les enfants. Ces derniers se cachent dans l'armoire magique, et arrivent dans le monde de Narnia. Lucy décide de présenter ses frères à Mr. Tumnus; mais arrivée à sa maison, celle-ci a été pillée et le faune est introuvable. Il a été emprisonné par la sorcière pour avoir parlé à une fille d'Eve. Les quatre enfants rencontrent alors, Castor qui propose de les protéger dans Narnia. Ils arrivent donc chez le couple Castor, qui leur explique qu'ils sont les quatre sauveurs du Monde et que le roi Aslan est en route, qu'ils doivent tuer la sorcière pendant la grande guerre qui se prépare. A l'écoute de ces mots, Edmund prend peur et s'enfuit pour le palais de la sorcière. Il lui raconte que ses frères sont à Narnia, chez le couple Castor. La sorcière envoie une troupe de loups pour les capturer. Chez les castors, en entendant le bruit des loups, tout le monde s'enfuit par un tunnel 8


menant chez un autre ami mort, changé en pierre par le sorcière. Plus tard ils rencontrent le Père Noël qui leur offre une arme à chacun et un antidote contre la mort à Lucy. Après quelques péripécies, ils arrivent enfin au camp en compagnie d'Edmund. Là-bas, ils rencontrent le roi lion Aslan qui leur explique en quoi consiste leur mission. Ils sont interrompus par l'arrivée de la sorcière blanche qui réclame Edmund, car à Narnia tous les traîtres reviennent à la Sorcière Blanche. Aslan négocie sa vie contre celle d'Edmund. A la tombée de la nuit, Aslan se rend sur la pierre de sacrifice et se fait tuer par la Sorcière Blanche. Lucy et Susan sont témoins de sa mort et restent à ses cotés. Quelques heures plus tard, Aslan retrouve la vie, car la résurrection est le sort destiné aux êtres sacrifiant leur vie à la place des traitres. Et là commence la guerre du bien contre le mal, pendant la guerre Aslan ressuscite toutes les statues de pierre et les amènent au combat au côté d'Edmund, Peter et du reste de l'armée. La sorcière se fait tuer par Aslan, le vainqueur est donc le bien. Les quatre frères et soeurs se font donc couronné reines et rois de Narnia.

Des années plus tard, lors d'une balade à cheval, les enfants retrouvent l'armoire, y pénètrent et reviennent dans la demeure du vieux professeur qui est sur le point de les réprimander.

9


IV.Etude des critères du fantastique Les thèmes présents sont : Inversion des domaines du rêve et de la réalité. Arrêt du temps (lorsqu'ils quittent le monde réel pour arriver dans le monde de Narnia, le temps s'arrête, et reprend là où ils l'on quitté). Ancrage dans la réalité avant que le fait étrange ne se produise, le doute et la peur se manifeste chez le personnage auquel le lecteur s'identifie et une attitude critique du lecteur d'où va naitre une double interprétation. Dans le film, comme dans le livre, on trouve un cadre spacio-temporel précis: Les bombardements aériens justifient que l'histoire débute durant la seconde guerre mondiale, en Grande Bretagne. Les personnages sont détaillés de telle sorte que le lecteur (enfant ou adulte) s'identifie à eux. On sait qu'ils sont quatre frères et soeurs, d'âge différent mais proche. Lucy est la plus jeune, suivit d'Edmund, de Suzan et de Peter. Le cadre est réaliste jusqu'à l'élément perturbateur qui est la découverte d'une armoire, placée dans une pièce vide. Lorsque la petite Lucy pénètre dans l'armoire, c'est pour se retrouver comme par enchantement dans un monde fantastique, le monde de Narnia. Cette armoire magique est donc la séparation entre deux mondes parallèles, notre monde et celui de Narnia, monde différent du notre où les espèce qui y vivent sont différentes et l'organisation du temps aussi. En effet, lorsque Lucy entre pour la première fois dans Narnia, elle y reste plusieurs heures, pourtant, lorsqu'elle retourne sur Terre, le temps ne s'est pas écoulé. La-bas, elle fait la connaissance de M. Tumnus, créature mi-humaine, mi-bouc. A partir du moment où l'amoire est franchie, le réalisme laisse place au fantastique. Lorque les quatre enfants se retrouvent ensemble dans Narnia, les rencontres qu'ils font sont innattendues: des animaux qui parlent, des créatures étranges, cela devrait être inquiétant. Pourtant, le fait que les animaux parlent semble ici tout à fait normal. Les enfants jouent le jeu du mystérieux monde de Narnia pour tenter de le sauver. Leurs aventures sont peu banales. La peur se manifeste chez les personnages: la peur de la sorcière, des responsabilités que nécessite la mission, la peur de la mort. Ils sont comme dans un rêve, comme dans un jeu, et accepte le surnaturel de leur expérience. Le doute est donc peu présent chez les personnages, et donc chez le lecteur. De plus, on retrouve des éléments merveilleux tels que les créatures présentes : un faune, des centaures, une licorne, des cyclaupes, un nain, la sorcière maléfique, le Père Noël..., des animaux qui parlent dont le Lion, Roi de Narnia, des armes magiques (antidote qui guerri les blessures, épée qui rend statue...), une nature vivante, de la magie (Aslan ressusite les statues, la résurection après un sacrifique...). On retrouve donc dans le monde de Narnia des caractéristiques qui sortent du fantastiques, qui représente le merveilleux. Dans Narnia, depuis le règne de la sorcière, l'hiver est éternel. Mais lors de l'élément de résolution, on peut constater que le pringtemps apparaît instentannément. Dans le film, durant les scènes qui se passent autour de la sorcière et de son armée, les couleurs sont sombres, l'environnement est obscure et froid. Mais, lorsque l'on revient vers le monde des «gentils» on retrouve des couleurs gaies, un climat chaleureux et joyeux. Durant la guerre, la musique est un peu plus entrainante et l'ambiance est effrayante. De plus, les animaux paraissent vraiment réalistes. La musique a un rôle peu important dans le film. La musique classique est omniprésente. 10


Elle souligne l'effet de magie dans les yeux des enfants, par exemple lors de la découverte de Narnia par Lucy. L'interprétation rationnelle de la chute serait que le monde de Narnia est le pur fruit de l'imagination des enfants, obligés de s'inventer un jeu tant la demeure du professeur est pauvre en activité. Ceci souligné par l'expression d'Edmund : «Les enfants ne savent pas s'arrêter». Ou l'interprétation irrationnelle serait que ce monde, parallèle au notre, monde de rêve et de jeu, existe bel et bien, et que le passage entre celui-ci et le notre se fait par l'intermédiaire une armoire magique.

11


V.Comparaison entre les deux œuvres : - Les scènes du livre sont plus détaillées que dans le film, par exemple, quand des animaux sont entrain de manger autour d’une table en bois, et que la sorcière les transforme en pierre. Ou bien leur marche pour aller d’un endroit à un autre. Leur repas avec les castors, (le castor va chercher de la nourriture) - Le livre nous fait découvrir plus de personnages, comme deux gardes de la sorcière, des créatures comme des oiseaux, des renards, qui mangent autour d’une table. - Dans le livre Lucy ne découvre pas l'armoire dans les mêmes circonstances que dans le film, car dans le film, elle découvre l’armoire lors d’une partie de cache-cache, et dans le livre, elle la découvre quand elle explore la maison. - On connait plus le ressenti des personnages à travers le livre, car le narrateur peu nous écrire ce que ressente les personnages, il sait ce qu’ils pensent. Alors que dans le film nous le voyons que sur leurs visages, c’est moins concret. - La sorcière parait plus cruelle et plus impressionnantes dans le livre que dans le film, car dans le livre, l’auteur la décrit comme une femme immense, horrible, froide et le teint très blanc et il nous laisse nous l’imaginer comme nous le voulons, alors que dans le film elle n’est pas si grande et elle fait moins peur. - Le Père Noël donne des cadeaux au Castor dans le livre, alors que dans le film non. - Un passage avec des loups a été rajouté dans le film, Peter et ses sœurs se font attaquer sur la cascade gelée par les loups. (Milieu du film) - A la fin du livre les héros poursuivent un cerf blanc, alors que dans le film ils font seulement une promenade à cheval. - Edmund passe plus pour un traitre dans le film que dans le livre, car dans le livre, l’auteur nous fait ressentir de la pitié pour lui, et non de la colère, il essai de nous faire comprendre que c’est un jeune garçon qui n’est pas méchant, mais un peu têtue et il se fait vite pardonner par son frère et ses sœurs. Dans le film en revanche, les téléspectateurs ressentent de la colère pour tout ce qu’il fait. - Le combat final est beaucoup plus long dans le f ilm que dans le livre, car dans le film il doit durée environ 20 minutes, avec beaucoup d’images sur le combat, alors que dans le livre, on ne lit que 6 pages et c’est terminé, le combat est très bref.

12


VI.Conclusion – Bibliographie

Conclusion : Nous avons choisi, « Le monde de Narnia » car cette oeuvre correspond à tous les critères que nous devions analyser pour ce dossier, mais car c'est aussi une oeuvre intéressante, sans trop de violence et qui est compréhensible par tous. On remarque que les créatures sont propres au merveilleux mais que le schéma narratif et les thèmes correspondent à ceux du fantastique Le livre et le film sont donc des oeuvres fantastiques, avec quelques passages de merveilleux. (Créatures magiques, monde parallèle, magie etc...) Nous avons choisit cette oeuvre car cette histoire touche des enfants, elle finie bien, qu'il y a de beaux gestes entre frères et sœurs, c’est-à-dire qu’ils sont solidaires entre eux. Cela nous fait réfléchir de la façon dont l'on doit se comporter avec nos propres frères et soeurs.

Bibliographie : - Film: Le Monde de Narnia,

Réalisateur: Andrew Adamson Producteur:Mark Johson Date: sortie en salles le 21 décembre 2005 et sortie en DVD le 21 juin 2006

- Livre: Le Monde de Narnia (Les Chroniques de Narnia), Auteur: CS Lewis Editeur: Editions Gallimard Parution:15 septembre 2005

Agathe PIBOULEU Mathilde GOUT Lou CALAMEL Marion CAYLET 13


Le monde de Narnia (Lou)