Page 1

Depuis 2005, le Conseil général de l'Eure met en œuvre « Place à la Poésie », manifestation de valorisation et de sensibilisation à l'art poétique, qui s’inscrit dans le cadre de la manifestation nationale le "Printemps des Poètes". L’édition 2012 s’est déroulée du samedi 10 au dimanche 18 mars inclus. Elle avait pour thème « Enfances».

La commune de Romilly sur Andelle a accueilli une Clique poétique le samedi 17 mars de 10h à 12h Constituée de trois comédiens ici des pêcheurs, elle est intervenue à la Potière, dans les rues, interpellant les passants, au lavoir, dans les magasins interpellant les commerçants et les clients et à la bibliothèque pour nous surprendre et nous déclamer, chanter ou encore murmurer un poème. Une vingtaine de personnes, petites et grandes, les a accompagnés durant cette matinée, écoutant des poèmes choisis sur le thème de « enfances » de Prévert, de Victor Hugo (pour ne citer que ceux là), reprenant en cœur pour tous ceux qui voulaient l’entendre, le Cancre de Prévert et partageant pour finir et comme promis le vin chaud de l’amitié. Le Cancre Il dit non avec la tête Mais il dit oui avec le cœur Il dit oui à ce qu'il aime Il dit non au professeur Il est debout On le questionne Et tous les problèmes sont posés Soudain le fou rire le prend Et il efface tout Les chiffres et les mots Les dates et les noms Les phrases et les pièges Et malgré les menaces du maître

Sous les huées des enfants prodiges Avec des craies de toutes les couleurs Sur le tableau noir du malheur Il dessine le visage du bonheur.

Jacques Prévert


L'art d'être grand-père : Je prendrai par la main les deux petits enfants. Je prendrai par la main les deux petits enfants ; J'aime les bois où sont les chevreuils et les faons, Où les cerfs tachetés suivent les biches blanches Et se dressent dans l'ombre effrayés par les branches ; Car les fauves sont pleins d'une telle vapeur Que le frais tremblement des feuilles leur fait peur. Les arbres ont cela de profond qu'ils vous montrent Que l'éden seul est vrai, que les cœurs s'y rencontrent, Et que, hors les amours et les nids, tout est vain ; Théocrite souvent dans le hallier divin Crut entendre marcher doucement la ménade. C'est là que je ferai ma lente promenade Avec les deux marmots. J'entendrai tour à tour Ce que Georges conseille à Jeanne, doux amour, Et ce que Jeanne enseigne à George. En patriarche Que mènent les enfants, je réglerai ma marche Sur le temps que prendront leurs jeux et leurs repas, Et sur la petitesse aimable de leurs pas. Ils cueilleront des fleurs, ils mangeront des mûres. Ô vaste apaisement des forêts ! ô murmures ! Avril vient calmer tout, venant tout embaumer. Je n'ai point d'autre affaire ici-bas que d'aimer. Victor Hugo.

Semaine de la poésie  

Semaine de la poésie

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you