Issuu on Google+

N° 21 - Mars 2012

Daniel

Durant près de trente ans, Daniel Bellavoine, maire de notre commune, laissera des traces indélébiles de son passage dans la vie politique et publique locale.

BELLAVOINE, 30 ans d’histoire

Charlevalaise

Il a été porteur et initiateur de grands projets et de très nombreuses réalisations auprès des enfants, des jeunes, des adolescents. Il a créé le conservatoire de musique, la bibliothèque, aménagé le centre bourg, sauvegardé voire développé l’emploi... Son engagement, son charisme, son obsession de justice sociale l’avaient fait apprécier et aimer des Charlevalaises et des Charlevalais. Notre Maire est parti trop vite. Tout ce qu’il a commencé n’est pas terminé et nous nous devons, en sa mémoire, de continuer le chemin et la route tracée. être Maire, c’est répondre aux besoins de nos concitoyens. C’est au-delà de présider un Conseil Municipal, être chargé de l’exécution de ses décisions. C’est aussi mener une politique, avoir une vision et agir pour qu’elle se réalise. En effet quand la politique est un art et un service, c’est une action pour un idéal à travers des réalités sociales, culturelles et économiques. Le 29 janvier, lors des élections municipales complémentaires, indispensables pour désigner le successeur de Daniel Bellavoine, vous avez massivement apporté votre confiance à Christiane Héquet et Michèle Cauchois. Je les félicite pour l’adhésion franche qu’elles ont suscitée auprès de vous. Le 3 Février dernier, les membres du nouveau Conseil Municipal ainsi complété, m’ont élu Maire de notre commune de Charleval... Suite de l'edito page 5

Non ! T’aurais pas dû. T’aurais pas dû t’en aller comme ça ! Sans crier gare ! En nous laissant sur le bord de la route ! Avec tout ce qui reste à faire ! Nous étions tant habitués à voir tout se réaliser depuis des années... Hommage de Guy Pesier, intégralité du texte page 2

Daniel Bellavoine aux portes de Sealynx


© photo : Impartial

DANIEL

Non ! T’aurais

BELLAVOINE,

pas dû.

T’aurais pas dû t’en aller comme ça ! Sans crier gare !

Avec tout ce qui reste à faire !

Nous étions tant habitués à voir tout se réaliser depuis des années... Le distributeur de billets à la poste, la bibliothèque, les écoles, le Burkina Faso.

© photo : Impartial

© photo : Impartial

En nous laissant sur le bord de la route !

30 ans d’histoire

Charlevalaise

ça semblait facile ! La sirène, les cloches pour l’anniversaire de la libération. Il n’y avait qu’à proposer. On discutait et ça marchait. Oh, bien sûr, nous avons eu des passages difficiles !

J'

© photo : Impartial

Mais, qu’est-ce qu’on pouvait bien rigoler par moments ! Quand on chantait "les cloches sonnent, sonnent !" Tu te rappelles !

ai grandi ici, à Charleval. Je l'ai toujours connu en tant que Maire. J'ai même participé à plusieurs conseils municipaux, à 13 ans. J'avais toute ma place.

En mimant la scène des moines tirant sur la corde ! Bon, c’est entendu ! Tu es parti pavillon haut, comme on dit dans la marine, en créant trois emplois et en fondant des espoirs pour le Front de Gauche... Pour dans deux ans !

Parce que tu étais communiste...

Et que tu te rappelais que quelqu’un avait affirmé "les communistes ont un avantage : c’est qu’ils ont dix ans d’avance !" Tiens, prenons un exemple, la collection Fahler ! Tu en as fait une collection municipale. Tu as créé un comité de pilotage devenant petit à petit écomusée de la Vallée de l’Andelle.

Tu avais raison.

Qu’est-ce qu’on aurait pas fait avec Natura 2000, comme l’a soulignée Madame la Préfète, le jour où tu nous as quitté !

Tu vas nous manquer, mon Frère, mon Camarade.

Là où tu es, repose-toi, tu l’as bien mérité.

Mais nous allons te rejoindre, tôt ou tard.

Et ce serait bien étonnant, s’il n’y avait quelques galaxies à fédérer, quelques étoiles à recycler ; Et question journal lumineux, pas de problèmes, la voie lactée est libre !

C’était bon, la vie avec toi

A bientôt, mon Frère, mon Camarade.

Guy Pesier, Conseiller municipal, Conservateur des collections municipales

J

e suis entrée aux usines Lefébure en 1972, au magasin. Ça va faire 40 ans en avril prochain !

Les usines Lefébure n'étaient plus aux normes. Si on est resté au boulot, c'est grâce à lui. Sinon, l'usine serait repartie sur Louviers, le siège social étant à Provins.

Il fallait absolument garder les emplois dans la vallée, car c'était du travail pour toute la commune. Moi, je n'avais pas encore le permis, je n'aurais pas pu travailler à Louviers. Alors, M. Bellavoine a réuni le conseil. Daniel Bellavoine et le directeur de l'usine, M.Marotte, ont convaincu le siège social de l'usine de ne pas délocaliser le site de production. Nous aussi, on lutte dans la tête. Alors, bien sûr, ça fait partie des engagements d'un maire de lutter pour les emplois de sa commune. Mais lui, il a fait ça pour nous. Et on a un sentiment de fierté de voir cette réussite. Quelques mois plus tard, je faisais mes cartons avec ma collègue, pour emménager dans le nouvel établissement. Je me rappelle quand il a fallu couper le ruban avec M. Bellavoine. Les mains du directeur de l'usine tremblaient. J'étais impressionnée de voir une usine si propre, si neuve. C'était moderne et spacieux. C'est comme ça, qu'est née la zone industrielle de la vente Cartier. D'ailleurs, on devrait la rebaptiser "Daniel Bellavoine". Après tout, c’était son bébé. Marilou Collemare, Ancienne salariée des usines Lefébure

2

D

aniel Bellavoine, c’était le "Patron" des pompiers de Charleval, quand c’était communal.

C’était un intellectuel et un visionnaire. En faisant le centre de secours, il voulait rapprocher les hommes de Charleval et ceux de Fleury : faire un centre pour la Vallée de l’Andelle. Sur les feux, qui peuvent durer 12 heures, il nous apportait un repas. Il était très proche de ses pompiers, toujours présent, avec un grand amour pour nous. Il était là, à chaque intervention, sur les grands sinistres, comme aux cérémonies ou au repas de la Sainte Barbe... Et la chanson ? Tout le monde rythmait, tapant sur la table, avec un doigt, deux doigts, trois doigts... C’était ça, l’esprit d’équipe ! Il n’y a pas d’anecdote, car son souvenir est un ensemble, dans une vie commune. Daniel Aubé, Président de l'Amicale des sapeurs pompiers et le Major Dupuis, Chef du Centre d'incendie et de Secours de Fleury/Charleval

M.

Daniel Bellavoine était heureux de participer aux manifestations du club du foyer de l’automne.

Quand on rentrait d’une sortie et s’il était à son bureau, il le quittait pour nous demander si on avait passé une bonne journée. C’était un homme très diplomate, toujours prêt à rendre service. A l’écoute des citoyens, il faisait son possible pour les aider dans leurs difficultés, avec des paroles d’encouragement.

L’

harmonie de Charleval a plus de 100 ans d’existence. J’ai commencé à jouer dans l’harmonie quand j’avais sept ans, avec un saxo. Avant, c’était mon père qui s’en occupait. Le changement, avec l’approche par thématique, l’a agréablement surpris. Pour le 8 mai, on était costumé en militaire. Quand on demandait des instruments, il n’y avait jamais de refus, y compris pour réparer des instruments. Il disait : "quand on a besoin de vous, vous êtes toujours là". Il aimait vraiment bien s’amuser, surtout à la fête du pays, où il était déguisé en Elvis Presley.

Surtout, il était impartial, avec un traitement égal pour tous, quelles que soient leurs orientations politiques.

Aujourd’hui, l’harmonie réunit aussi les communes des Andelys et de Muids pour grossir les effectifs. Ces derniers diminuent et c’est dommage, car une harmonie municipale c’est la joie. Daniel Bellavoine l’avait compris !

Nicole Gilles, Retraitée, ex-agricultrice, Présidente du Foyer de l’Automne

Yohann Legros, Chef de l'Harmonie municipale de Charleval

Légende des photos (de gauche à droite) :

• Daniel Aubé et le Major Dupuis (Pompiers)

• Centenaire d’Odette Damiens le 3 juillet 2010

• Une jeunesse proche de Daniel Bellavoine

• Guy Pesier au coeur des collections du musée

• Daniel Bellavoine au combat pour Sealynx

• "Daniel Bellavoine était toujours le premier à se déguiser, à participer aux fêtes" (témoignage d'un habitant)

• Les 20 ans de l’OMJ (Office Municipal de la Jeunesse) avec Valérie Payen

• Daniel Bellavoine avec les anciens combattants

• Yohann Legros, chef de l'Harmonie municipale

• Robert Taupin, enseignant et historien local

• Céline Dupressoir

• Mme Grébeauval du Café de la poste

• Daniel Bellavoine, lors de la fête des Mères le 29 mai 2010 (photo centrale)

• Rémi et Marilou Collemare

• Les diplômés du travail

Ce qui était impressionnant chez lui, c'est qu'il connaissait les gens par leur nom et leur prénom. La dernière fois que je l'ai rencontré, il m'a fait signe de venir m'asseoir à côté de lui. Il m'a posé des questions sur ma vie d'aujourd'hui. Quinze jours avant d’être recrutée par Charleval, il a vu mes parents et leur a annoncé la bonne nouvelle. J'ai ce regret : de ne pas avoir travaillé avec lui. Au sujet de l’école, mes parents n'avaient pas forcément les moyens de payer les voyages organisés pour mon frère et mes deux soeurs. Alors, Daniel Bellavoine et le conseil municipal aidaient les familles à partir. C'est comme ça, que je suis partie trois semaines faire du ski, avec l’école. D'ailleurs tout le monde est parti. Il n'y a pas eu d'exclus. En tant que professeur, il avait un cours très animé, détendu, très agréable, où la notion de plaisir était importante, comme un cours d'arts plastiques ou de sport. Il y a quelques mois, la radio de l’Andelle a passé un extrait d'une interview faite en 2011. Un des enfants lui posait la question : "Quel est votre métier ?". Il a répondu : "écolier ! car je n'ai jamais quitté l'école. J'ai été professeur, puis directeur d'école". C'était un homme modeste et humble. Céline Dupressoir, Enfant du village, élève de Daniel Bellavoine, déléguée des jeunes à l’Office Municipal de la Jeunesse (OMJ, aujourd’hui Espace Libre). Actuellement salariée pour l’apprentissage multimédia des enfants des écoles et l’accompagnement touristique de Charleval.

3


© photo : Impartial

1983

(suite de l'edito) Au-delà de cette élection, ce sont toutes les Charlevalaises et tous les Charlevalais qui m’ont fait confiance pour mener à bien le Projet municipal que nous avions élaboré, en 2008. Un grand merci à toutes et à tous pour la confiance ainsi accordée à votre nouvelle équipe municipale et à moi-même.

2008

C

’est au lendemain de Noël, que l’appel de Ginette Cœffier m’annonce l’affreuse nouvelle : Daniel Bellavoine nous a quitté. La joie et la chaleur des fêtes familiales s’éteignent face à la douleur immense causée par la perte de cet ami très cher. Tragédie terrible pour son épouse Martine d’abord, pour ses enfants et sa famille, pour ses amis, ses collègues élus, la population Charlevalaise et ses nombreux camarades. Daniel si chaleureux, si dynamique avec lequel j’ai partagé tant de valeurs, d’idéaux et de combats. Daniel, toujours à la conquête du meilleur pour sa ville, ses concitoyens, ses amis ne serait plus ! Son sourire charmeur serait éteint pour toujours, sa gentillesse, son humour, son amour de la vie, sa vivacité d’esprit n’auraient plus l’occasion de s’exprimer. Daniel, dernier né d’une famille de trois enfants, vécut son enfance à Elbeuf où sa mère tenait un café. Jeune étudiant à Rouen, il vit avec enthousiasme l’espérance post soixante huitarde et envisage d’être journaliste. C’est alors qu’il rencontre Martine, sa future épouse, amie de sa sœur, et qu’il commence à militer au parti communiste. Il lui faut songer à s’établir et il postule à un poste d’instituteur. Sa première affectation le conduit à Fleury sur Andelle en classe CPPN où il exercera comme instituteur spécialisé pour les enfants en difficulté. Sa carrière se poursuivra pour l’essentiel au collège de Fleury où il sera professeur de technologie, puis principal adjoint. Poste qu’il occupera aussi au collège des Andelys, avant de terminer son parcours professionnel en qualité de principal du collège de Val de Reuil.

En 1977, alors que sa maison est en cours de construction, il se présente aux élections municipales à Charleval sur une liste d’union de la gauche conduite par Marcel Védie qui sera élu maire et Daniel sera son adjoint. En 1983, Daniel est élu maire à son tour et sera facilement réélu jusqu’aux dernières élections municipales de 2008. Il a marqué ses différents mandats par sa volonté de faire de Charleval une ville toujours plus belle et agréable à vivre pour ses concitoyens. En créant de nouveaux services publics comme l’office municipal de la jeunesse ou le conservatoire de musique. En s’attachant à permettre aux enfants d’étudier dans les conditions les plus favorables. En aménageant sa ville pour en faire un pôle commercial et industriel attractif et équilibré, dans un environnement agréable. Daniel s’est engagé résolument pour la défense de l’emploi. Avec Li r, Mesnel devenu Metzeler, puis Sealynx, il a toujours été aux côtés des salariés et de leurs syndicats. Daniel a été un ardent défenseur du modèle social français conquis de haute lutte au long des décennies de combat de notre peuple. Opposé à l’exclusion des pauvres, des familles modestes, des immigrés, des jeunes, il portait avec conviction ses idéaux d’égalité, de solidarité et de fraternité pour partager les richesses et combattre l’insécurité sociale. "Être homme c’est être responsable" disait Saint-Exupéry. Responsable, Daniel le fut dans la pleine acceptation du terme. Marcel Larmanou, Maire de Gisors, Conseiller Général

Dès son installation à Rosay sur Lieure, il fut aussi un militant communiste actif de la section de l’Andelle, multipliant les porte à porte, organisant des manifestations.

En 1983, le Maire Daniel Bellavoine et l’équipe de son 1er mandat, puis 25 ans plus tard, avec sa dernière équipe

A

ujourd’hui j’ai perdu mon père et mon père, je l’ai presque toujours connu Maire.

Quand tu as été élu, j’avais 5 ans, Sonia en avait 3, ce n’est pas rien. Aujourd’hui j’en ai presque 40. Nous, ta famille, t’avons toujours connu comme un homme engagé politiquement. Tu étais déjà au parti communiste bien avant notre naissance ; nous avons vécu les rencontres animées avec tes camarades à la maison dans notre enfance. En 1977, tu as été élu adjoint à Charleval, et en 1983, avec ton 1er mandat de Maire, Sonia et moi sommes devenues les "filles du Maire" et maman, "la femme du Maire". Charleval et les Charlevalais sont devenus ta deuxième famille... Souvent, j’entendais dire "c’est la fille du Maire". Je n’ai jamais quitté Charleval et j’ai toujours cherché à me faire reconnaître comme moimême, comme animatrice à Espace Libre puis à la bibliothèque. Maman, Sonia et moi, mais aussi les autres membres de la famille, nous avons toujours respecté ton engagement, même si nous avons pu parfois souffrir d’être mises de côté, d’avoir l’impression de passer après la mairie. Pour tous les membres de la famille, tu étais Daniel Monsieur le Maire ; mais avec l’image de quelqu’un de chaleureux, humain, convivial, rassembleur. Tout le monde a vite compris que ta fonction de Maire, c’était ta vie, ta passion. Papa, tu as toujours aimé rassembler les gens, être avec eux ; et bien aujourd’hui, tu serais heureux de nous voir, de les voir tous ces gens autour de toi, pour te rendre hommage. Votre présence aujourd’hui est le plus beau cadeau de Noël que vous pouviez lui faire.

Un ouvrage devrait prochainement être réalisé sur l'homme Daniel Bellavoine. Aussi, La Navette recherche des témoignages et tous documents pouvant illustrer le livre (photos, films,...). Contactez tourisme@charleval.net

4

Marion Lefebvre, fille de Daniel Bellavoine, Bibliothécaire de Charleval

Aux obsèques civiles de Daniel Bellavoine, le lundi 2 janvier, au cimetière paysager. L’assistance était nombreuse, en présence de Mme Christiane Ayache, Sous-Préfète des Andelys et de M. Jean Louis Destans, Président du Conseil Général de l’Eure

I

l était professeur de technologie et j’étais professeur d’histoire et de géographie, au Collège de Fleury sur Andelle. Ce qui était marquant, c’était sa tolérance. Il était très à l’écoute et très respectueux des opinions des autres, éclectique dans ses goûts et ses approches. Un des beaux projets que nous avons mené ensemble était le parcours industriel. Il nous avait réuni dans son bureau, avec le directeur de Linandelle et M. Poletti. L’objectif était de présenter les usines établies le long de l’Andelle et cela se serait appelé "Au fil de l’Andelle". Je me souviens aussi en 1989, avoir organisé avec lui et M. Viger, une exposition dans la salle Charles IX, pour l’anniversaire de la révolution. Cette exposition portait sur les cahiers de doléances des différentes communes de l’ancien bailliage de Charleval avec des photographies.

Un Conseil Municipal qui poursuit le sillon initial Le 3 février 2012, le Conseil Municipal, au complet, avec ses deux nouveaux membres, choisis par les Charlevalais, désignait Denis Lebaillif, comme Maire.

Dominique CHEMIN 1ère Adjointe

Conscient de la lourde tâche qui m’incombe de succéder à un Maire tel que Daniel Bellavoine, je puis vous assurer que je ferai le maximum pour me montrer digne des responsabilités que vous m’avez confiées en apportant mes modestes compétences, ma chaleur humaine et mon ouverture d’esprit.

Affaires scolaires, culture

Ginette CoEffier 2e Adjointe Affaires sociales

Je continuerai à être attentif aux besoins de tous, enfants, jeunes, adolescents, familles, personnes âgées. Attentif, je le serai également à toutes et à tous, quelles que soient vos origines et opinions.

Jean du mesnil-AdeléE 3e Adjoint

Enfin, je mettrai tout en œuvre et toutes mes forces pour valoriser notre commune, aidé en celà par une équipe soudée et efficace qui n’aura de cesse de travailler pour le bien de "Charleval" et de ses habitants.

Jean-Paul PICARD 4e Adjoint

Urbanisme et aménagement du territoire

Enfance-Jeunesse et communication

Votre dévoué, Denis Lebaillif Maire de Charleval

Yves Bourel 5e Adjoint Espaces publics et gestion de proximité

Stéphane Delivet Conseiller délégué

Diana Devinoy Conseillère déléguée

Christiane Héquet Conseillère déléguée

Sécurité et circulation

Développement durable

Sports

C’était un passionné d’histoire locale et de patrimoine Charlevalais. Plus tard, je le suis devenu aussi, sur ce chemin que nous avons fait ensemble. Robert Taupin, Historien, ancien professeur d’histoire et de géographie

Michèle CAUCHOIS Conseillère Municipale

Antonio DA ROCHA Hervé Denninger Conseiller Municipal

Conseiller Municipal

Janine Godard Conseillère Municipale

D

ans mon souvenir, Daniel Bellavoine est le seul maire de Charleval qui soit venu au café de la poste. Il venait toujours avec les anciens combattants, au moment des gerbes, et payait sa tournée. Un jour, notre vitrine a été cassée par un chauffeur. Daniel Bellavoine est venu le soir même. Il était plus de neuf heures du soir. Le conducteur n’était pas assuré. Alors Daniel Bellavoine nous a accompagnés pour que nous soyons remboursés. Jacqueline Grebeauval, Propriétaire du Café de la Poste

Eric Lequilerier Conseiller Municipal

Guy PESIER Conseiller Municipal

Yolande Mafaut Conseillère Municipale

Marie-Christine POUSSE Conseillère Municipale

Nelly MASSON Conseillère Municipale

Marc VAUQUELIN Conseiller Municipal 5


Prise Le Projet Social de parole concrètement De parents d'élèves. Carole Lefevre, représentant de parent d’élèves, charlevalaise depuis 20 ans, maman de Théo (primaire), Florian (lycée), Gaëtan (lycée).

Touche pas à mon école ! De nombreux parents d’élèves et habitants de Charleval faisaient bloc, pour contrer la décision incompréhensible de l’Inspection d’Académie, de fermer une classe de l’école. Depuis le 11 janvier, M. Denis Lebaillif, Maire de Charleval et l’équipe municipale se sont mobilisés pour le maintien à la rentrée prochaine d’une classe maternelle. En effet, l’Inspection Académique souhaitait sa fermeture, dans le cadre du plan gouvernemental de la réduction de la dette.

Les raisons de la colère Par courrier et lors d’entrevues avec l’inspecteur de l’académie, en présence de représentants de parents d’élèves, les élus ont contesté cette décision. Il était intolérable et injuste de vouloir prendre en compte un effectif de 57 élèves, datant d’une prévision de novembre 2011, alors que la preuve était apportée que ce chiffre n’était plus d’actualité.

Il était inadmissible de laisser fermer une classe dans une zone rurale.

L’école une chance pour tous

Car l’école est une condition importante pour donner à chacun toutes ses chances. Cela d’autant que ces écoles sont inscrites dans un projet social communal, avec la réalisation d’un futur CREAP (Conseil de Réussite Educative et d’accompagnement à la parentalité) et la requalification des locaux de l’école maternelle.

6

C’est pourquoi, l’équipe municipale, consciente de la nécessité et de l’importance d’une mobilisation pour obtenir satisfaction, a mis sur pied des réunions, élaboré avec les parents, des actions (rédaction et diffusion de tracts, confection de banderoles, invitation de journalistes). Ces actions dénonçaient cette fermeture et appelaient à la mobilisation de tous, sur plusieurs jours. L’Inspection de l’Académie maintenant sa décision de fermeture de classe, il a été décidé, après un vote, de mener une riposte graduée pour contrer cette décision inique.

L

Par ailleurs, il fallait aussi considérer les attributions de logements sociaux, à des familles nombreuses, la création d’un accueil périscolaire et des projets de lotissement, comme impactant le nombre d’enfants sur la commune.

J /

Une mobilisation 24h/24 pour une riposte graduée

Dans l’après-midi de cette même journée, Monsieur le Maire a été averti du maintien de la classe maternelle à la rentrée prochaine.

Soulagés, mais vigilants

Très vite, l’information a circulé et la joie a éclairé le cœur et le visage de chacun d’entre nous  : parents, grands-parents, habitants, et commerçants du village, élus, enseignants, ATSEM, personnels, animateurs d’Espace Libre. Alors, les retrouvailles du 16 février ont été un grand moment de "dégustation"…

Que croire ?

Peut-être que l’Inspection Académique souhaiterait faire croire que la classe aurait été ré-ouverte en septembre, à la lecture de l’effectif,... qu’alors, nous n’aurions pas gagné grand-chose  et surtout pas grâce à notre mobilisation... Qui peut le croire ?...OUI, nous avons gagné TOUS ENSEMBLE une rentrée sereine, avec une équipe pédagogique stable, notamment une maîtresse et une ATSEM de maternelle, bien inscrites dans l’histoire et l’avenir des petits charlevalais. D.C.

Le Projet social a été validé en décembre 2011 par la Caisse d'Allocation Familiale et le Conseil Municipal de Charleval.

C'est dans ces situations de crise, que notre activité est visible et compréhensible. Les parents s'intéressent aux représentants quand ils ont des soucis. Ils pensent que les parents d'élèves n'ont pas forcément besoin d’eux pour agir efficacement, alors que c’est tout le contraire et notre mobilisation l’a prouvée. À Charleval, les parents ont la chance d'avoir la municipalité toujours à leurs côtés. C'est un vrai soutien moral. Dans tous les cas, quand c'est justifié il ne faut pas lâcher. Sandrine Denis, représentant de parent d’élèves, charlevalaise depuis 11 ans, maman de Fabienne (IME Pro Ecouis), Jennifer (primaire), Yohanne (primaire), Steven (maternelle), Deborah (en maternelle, en septembre 2012). On a bloqué l'école durant sept jours : du lundi soir au mardi soir. On a presque failli y dormir. Pour les repas, Valérie d'Espace Libre, a pris en charge les sandwichs. Le plus dur est de rester là, à attendre, à ne rien faire, les bras croisés, tout en pensant au repassage et au ménage qui ne sont pas faits pendant ce temps-là. Mais, il faut être là, rester mobilisés et affirmer son territoire. Sylvia Zanon, représentant de parent d’élèves, charlevalaise depuis 10 ans. Maman de Maxime (Brevet de paysagiste), Antoine, Thomas et Pierre (collège, Flavie et Mélanie (primaire). Mobiliser, bloquer une école : il y a des règles à suivre pour la sécurité des enfants. Il ne doit pas y avoir de blessés. On fait ça pour les enfants ; c'est dans l'intérêt des enfants. Que les parents nous disent merci ou pas, c'est le résultat de voir maintenue la classe de maternelle qui compte. La maternelle est une classe très importante dans le développement de l'enfant, nouvel écolier. Si les effectifs sont en surnombre, les enfants sont énervés, agressifs et, cette mauvaise expérience jouera sur le comportement et la vision qu'ils auront de l'école. Un enfant a le droit d'être accompagné dans des conditions plus que convenable dans sa scolarité. En France c'est un droit.

Une équipe très impliquée, au service et à l'écoute des Charlevalais

Afin de vous permettre de suivre la mise en place des actions, des classeurs présentant l’avancée du travail par les membres du cercle local sont à votre disposition : • à la mairie • Au Centre social • à l’antenne touristique • à la bibliothèque • Sur internet : http://www.charleval.fr Dans le projet social, l’avis des charlevalais est important. C’est pourquoi, avant de mettre en place les actions suivantes nous souhaitons avoir votre avis et nous assurer ainsi que ce qui est envisagé (principes, horaires, etc) correspond à ce que vous souhaitez !

Dates des prochaines rencontres avec les charlevalais Deux dates par thème pour vous offrir le maximum de chance de participer, choisissez celle qui vous convient ! • Jeudi 5 avril à 15h ou samedi 14 avril à

10h30 au Centre d’animations (Thèmes du Passeport été indien "Culture et Loisirs" et "Bien être") • Jeudi 19 avril à 15h ou samedi 5 mai à

10h à la Salle Charles IX (Rencontre sur le thème du bénévolat) Le Cercle Local du Projet Social

Tous ensemble Assemblées générales des associations

Carole Letombe, parent de Alexandre, Emma et Clélia (Primaire).

Andelle Massili

être prévenu la veille pour une action le lendemain, cela veut dire être capable de se mobiliser très rapidement. C'est beaucoup de travail : il faut aller à la "pêche aux enfants" - tous les parents ne font pas connaître leur intention d'inscrire leurs jeunes enfants à la maternelle - et convaincre les parents de venir manifester à l'école. Je crois qu'après cette action de lutte contre la fermeture de la classe, des parents ont compris le sens et le rôle d'être délégué de parents d'élèves, et se sont proposés. Alors, la relève est assurée. Nous, on a creusé les sillons, d'autres vont prendre la suite.

Normandy Rider’s

Andelle Randonnées 7


Le coup de coeur de nos bibliothécaires

état Civil naissances • HORN Adrien • ALEXANDRE Maëlan • FERET Ilyana • DILLARD Shayna • SAVALLE Louise

06/10/11 13/11/11 17/12/11 29/12/11 12/01/12

Décès

Enfants • Le plus malin de Mario Ramos

• LESUEUR Bernard • GIRARD Armande • ANQUETIN Thérèse

Un livre avec des illustrations très colorées.

Transcription de décès

Album dès 3 ans, 2011, éditions Pastel

• TAILLEUR Alice • DORMESNIL Monique • DANILO Guy • TROUSSE Fabien • HELIERE Louis • BELLAVOINE Daniel • THOMAS Moïse

Il nous promène dans différents contes tels que le chaperon rouge, les 3 petits cochons. De quoi passer un fort bon moment de lecture et qui fera rire petits et grands ! Une proposition de Valérie. Copyright éditions Pastel

Ados

07/10/11 19/02/12 02/03/12

29/07/11 21/09/11 18/10/11 10/11/11 20/12/11 25/12/11 14/01/12

mariages • BRIERE Laurent et LECOUTRE Nadège 29/02/12 • RHINS Pascal et SMAGGHE Agnès 10/03/12

• Mandela et Nelson de Hermann Schulz

Roman junior et pour ados, dès 9 ans, 2011, éditions école des loisirs

Dans trois jours, l’équipe de foot de Bagayomo, Tanzanie, va rencontrer une équipe européenne. Nelson doit tout mettre en œuvre pour avoir des maillots, remettre le terrain en état, trouver des filets pour les buts… Mandela, sa sœur jumelle est imbattable en défense. Leur père les a baptisés ainsi car ils sont nés le 9 mai 1994, le jour où Nelson Mandela est devenu le premier président noir d’Afrique du Sud. Une belle leçon d'amitié pleine d'humour autour du sport. Une proposition de Marion. Copyright éditions école des Loisirs

Adultes

Une autre action de la très active bibliothèque municipale. Le Café littéraire : une expérience appréciée et à renouveler par la bibliothèque

• Les vacances d’un serial killer de Nadine Monfils Roman policier adulte, 2011, éditions Belfond

Des vacances toutes particulières, celles de Joseph et Josette Destrooper, leurs ados Lourdes et Steven, et derrière dans la caravane, mémé Cornemuse. Steven rêve de cinéma et filme les vacances, sa caméra capte des scènes particulièrement croustillantes mais pas que du sang sur un cadavre ! Vacances mouvementées par l’apparition de personnages haut en couleur. Un livre merveilleusement kitsch. Nadine Monfils mijote un roman à sauce épicée : quelques termes belgo-belges, de l’humour, des comportements bon enfant mais défiant toute bonne morale. Et le tout est savoureux. à ne pas mettre entre toutes les mains !

Votre Navette vous rappelle que pour emprunter des albums, des romans, des poèmes, des bandes dessinées, des CDs, travailler sur un ordinateur ou consulter internet, c’est gratuit que vous soyez habitant de Charleval ou de la vallée. Il vous suffit juste de prendre une adhésion à la bibliothèque.

8

Infos complémentaires : • Mairie 02 32 49 01 32

juin

• Antenne touristique 02 32 48 19 59

• Samedi 2 Fête des Mères, par le CCAS Au restaurant scolaire • Dimanche 3 - Foire à tout, par l'Espace Libre - Fête de la peinture

Mars • Vendredi 23 au dimanche 1er Avril Conférence sur les chauves souris et sortie nocturne (vendredi 23 - école) Exposition à l’école "la nature, la nuit" : mammifères, insectes et roches luminescents (collection partielle de Guy Pesier), par le Groupe Nature Charlevalais et le Groupe Mammalogique Normand • Vendredi 30 Concert solidaire des profs, par le Conservatoire de musique Salle Charles IX

Copyright éditions Belfond

La Pêche à la mouche, dans la vallée de l'Andelle

• Période haute : du 28/04 au 15/07 • Période basse : du 10/03 au 27/04 et du 16/07 au 16/09/12 Cartes de pêche et plus d'infos : http://www.parcours-mouche-andelle.com/

Thèâtre

"Jaune, Rouge, Bleu" Par la Cie Sac de noeuds, en partenariat avec la Communauté de Communes de la Vallée de l'Andelle Du mercredi 11 au vendredi 13 - Salle Charles IX

• Samedi 9 et dimanche 10 Groupe Nature Charlevalais Salle Charles IX

Concert

• Jeudi 21 Fête de la musique - Salle Charles IX • Samedi 23 Concours de pétanque, par le FLEP Au Chapiteau, Stade • Vendredi 29 Spectacle de fin d'année, découverte des activités sportives et culturelles école élémentaire

J.S.BACH en partenariat avec le Département de l'Eure et la Scène Nationale Evreux-Louviers. Charleval, structure relais pour le concert "La Passion selon Saint-Jean" de Jean Sébastien Bach, interprété par le célèbre "Café Zimmerman". Le Cadran à Évreux, mardi 22 mai à 20h30. De 7€ à 15€, déplacement en car compris depuis Charleval. Réservez dès aujourd'hui vos places qui sont limitées, auprès de tourisme@charleval.net

Fête de la Peinture

Avril

juillet

En partenariat avec le département de l'Eure. Dimanche 3 juin : comme pour la fête de la musique, chacun, amateur ou professionnel montre son travail. Cette année, la ville de Charleval y participe, le thème est le secret et l'invité d'honneur est l'art numérique. Faites vous connaître le plus tôt possible : tourisme@charleval.net

• Du mercredi 11 au vendredi 13 "Jaune, Rouge, Bleu", par la Cie Sac de noeuds - Spectacle CDC - Salle Charles IX • Samedi 14 Bourse aux vêtements, par les Diablotins Salle Charles IX • Samedi 21 Journée du jeu, par la Commission culture et la Bibliothèque - Salle Charles IX • Lundi 30 : CCAS - Salle Charles IX

• Tous les vendredis Animation de la Base - Au stade

Une 2e foire à tout à Charleval

mai Dans le cadre de la saison culturelle 2011-2012 de la CDCA,"L'Ouvrière inconnue" suivi d'un débat... Avec la participation de la Bibliothèque et du magasin Linandelle.

s e u q i t a r p

• Samedi 9 Commission Culture & Théâtre (sous réserve, à confirmer) - Salle Charles IX

• Samedi 30 Kermesse, par les Diablotins Salle Charles IX

• Tous les dimanches Sortie des familles • Jeudi 5 : passage du Tour de France • Du samedi 7 au dimanche 15 Fête foraine • Du vendredi 13 au dimanche 15 Fête des fleurs, par le Comité des fêtes • Samedi 14 : Course cycliste, par le FLEP • Vendredi 20 : Fête du Centre de Loisirs

Une proposition de Sylvie.

Un accès à la culture pour tous

Calendrier des manifestations

• Mardi 1er : - Repas des anciens, par le CCAS Salle Charles IX - Secours populaire - Au stade • Samedi 5 mai Exposition pêche à la mouche, par La Mouche Charlevalaise Salle Charles IX • Samedi 12 Fête franco-portugaise - à la paroisse • Dimanche 13 - Rassemblement de motos, par le Normandy rider's - Au stade • Jeudi 17 Challenge de l'Andelle "Balade gourmande", par l'Amicale des coureurs de l'Andelle • Vendredi 25 Soirée Chansons, par le Conservatoire de Musique - Salle Charles IX

août • Du samedi 4 au dimanche 5 Week-end Loisirs, par le Secours Populaire Au stade, Chapiteau • Jeudi 23 Journée des oubliés des vacances, par le Secours populaire - Salle Charles IX

Dimanche 3 juin : petite soeur de celle de novembre, organisée par l’UCAI, une 2e Foire à tout vous sera proposée par votre Centre Social Espace-Libre. Renseignements et inscriptions : Tél : 02 32 49 96 19 Erratum Navette n°20 : Il fallait bien sûr lire premier week-end de novembre et non d'octobre comme mal indiqué avec toutes nos excuses à l'UCAI.

Tour de France

Le tour de France traversera notre commune le jeudi 5 juillet 2012. La caravane passera à 11h30, les cyclistes la suivront de très près. à cette occasion, de nombreuses festivités auront lieu. Si vous souhaitez venir nous aider ou si vous avez des photos et autres souvenirs sur la petite reine en vallée d'Andelle, écrivez-nous à : tourisme@charleval.net.

Dynamic'Emploi, le réflexe à adopter

• Vendredi 31 Loto, par le Charlevais Football Club Salle Charles IX

Besoin d’aide ? Bricolage, ménage, repassage, garde d’enfant, jardinage, assistance informatique,... Dynamic’Emploi, association intermédiaire présente depuis 20 ans dans l’Eure, vous propose du personnel compétent près de chez vous. Informations : Tél : 02 32 49 42 23 ou 02 32 54 39 21 www.dynamic-emploi.org

septembre

Forum des métiers

• Du lundi 15 au dimanche 21 : "Semaine Bleue" • Samedi 29 - Course cycliste, par le FLEP - Pièce de Théâtre, par la Commission Culture - Salle Charles IX

Vendredi 30 mars, 10h à Romilly sur Andelle

Alcool Assistance

•P  ermanence : le 2e mardi du mois à 17h45 au Foyez de l’Automne, Grande Rue. • Contact : Jacky Hauchard au 02 32 59 57 57 ou au 06 61 59 59 59

9


Viens voir, il neige dehors ! Chaleur et amitié dans nos coeurs Rétrospective

élections municipales complémentaires : ouverture de l’urne

Remise de la médaille de la ville à Mme Jaillon, par Yves Bourel, Adjoint au Maire

de l’hiver Charlevalais

La radio entre dans les écoles maternelle et primaire, avec Fréquence Andelle, le 27 janvier 2012. Valérie lui ouvre aussi les livres de la bibliothèque.

La Sainte Barbe : discours du Major Dupuis

La Sainte Barbe : sapeurs pompiers, sous-officiers, officiers et élus.

Cérémonie en l'honneur de Mme Jaillon notre nouvelle centenaire

Après-midi crêpes et danses au Foyer de l'Automne Scintillantes : Opération Noël chez vos commerçants C’était super la soirée Joe Dassin avec l’Harmonie Municipale !

Réfection de la toiture de l’église St Denis par l'entreprise STB (Charleval) Au coeur de l'Harmonie municipale lors des Scintillantes Le Président Denninger lors de la Quinzaine Commerciale de l'UCAI

Projet Social : St Valentin avec le Foyer de l'Automne et le Centre social Projet social : tous au Stade de France pour le match de rugby

La galette des Rois du FLEP Projet social : Le Réveillon de la Saint Sylvestre organisé par le Comité des fêtes, le Centre social et le Secours Populaire

Coupe de Noël : section billard du FLEP 10

11


Infos Mairie Mairie : 02 32 49 01 32 • Lundi : 13h30 à 17h30 • Mardi au vendredi : 9h à 12h et 13h30 à 17h30 • Samedi : 9h à 12h Prochain Conseil Municipal :   Vendredi 30 mars, à 20h30, en Mairie.

Bibliothèque : 02 32 68 31 93 • Lundi :16h30 à 18h30 • Mardi : 16h30 à 18h30 • Mercredi 14h à 18h • Jeudi : 16h30 à 18h30 • Vendredi : 16h30 à 18h30 • Samedi : 14h à 17h

Antenne touristique : 02 32 48 19 59 • Mardi au jeudi, de 9h à 12h et de 14h à 18h • Vendredi matin de 9h à 12h • Ouvert une fois sur deux :   lundi, vendredi après-midi et samedi matin.

élections présidentielles • 1er tour le 22 avril 2012 • 2e tour le 6 mai 2012

Infos

Communauté de Communes de la Vallée de l'Andelle

Bouchons 276 Un geste éco-citoyen : récupérons les bouchons !

Opération collective de modernisation Commerçants et artisans

La bibliothèque municipale de Charleval s’est mise au service des "Bouchons 276" en devenant un point de collecte ; vous pouvez y déposer vos bouchons. L’association "Bouchons 276" valorise ces bouchons et offre aux personnes à mobilité réduite des équipements

Vous avez des projets de dynamisation de votre activité ? Pour cela, la Communauté de Commune de l’Andelle et ses communes lancent une opération OMC (opération collective de modernisation) au travers d’un financement FISAC dès le premier trimestre 2012. Le FISAC est le fond d’intervention pour les services, l’artisanat et le commerce. Dans ce cadre, vous recevrez courant avril, la visite d’un enquêteur missionné par le cabinet AID Observatoire déjà implanté sur notre territoire du Vexin, au cours de laquelle, vous pourrez présenter vos projets éventuels.

spécifiques souvent très onéreux (des fauteuils, des équipements de salle de bain, des voitures). Comme quoi, un geste simple : le recyclage des bouchons, est accessible à tous et concrétise une démarche de développement durable.

Sapeurs pompiers "Si vous avez l'esprit d'équipe, êtes sportif et aimez l'imprévu, rejoignez les sapeurs pompiers." Centre d’incendie et de secours de Fleury/Charleval

Tél. : 02 32 22 12 38 Ce journal est avant tout le vôtre. Vous pouvez nous adresser vos suggestions par mail à tourisme@charleval.net ou jp.picard@charleval.net Merci de nous laisser également vos coordonnées si vous souhaitez recevoir des infos par mail ou SMS : www.charleval.fr La Navette - Journal municipal trimestriel (4 numéros/an) - Réalisation : Commission et service communication de Charleval 1 Place du Général De Gaulle - 27380 - Tél : 02 32 49 01 32 - Courriel : communication@charleval.net Dépôt légal Mars 2012. Directeur de la publication : Denis Lebaillif - Responsable de la publication et rédaction : Jean-Paul Picard et Sanda Men Makoth - Photographies : JPP, SMM, remerciements à l’Impartial (photos de couverture, retravaillée par SMM) et aux sociétés d'édition citées en page 8 - Maquette : Sanda Men Makoth et éditions du Bois Tirage : 1100 exemplaires - Impression : éditions du Bois - imprim’ vert certifé PEFC - Diffusion : élus et habitants de Charleval

Communauté de Communes : la famille s’agrandit ! La commune de Ménesqueville a intégré depuis le 1er janvier notre communauté, portant ainsi à quatorze le nombre de communes la constituant. Conséquence de la réforme des collectivités, le nouveau schéma intercommunal est d’ores et déjà accepté par les élus de la CDCA bien qu’il suscite beaucoup de réserves du fait notamment de la non intégration de la commune de Gaillarbois Cressenville. Ce schéma entraîne l’intégration du syndicat de voirie et l’opération programmée de l’habitat donnant ainsi deux nouvelles compétences à notre communauté. Quatre autres communes seront prochainement également intégrées : Fleury sur Andelle, Radepont, Renneville et Amfreville les Champs.

Conseil Communautaire Jeudi 29 mars à 18h30, Communauté de Communes de la Vallée de l'Andelle.

Magazine de la CDCA La nouvelle maquette de l'Andelle et ses Plateaux consacre désormais à chaque parution un focus sur un village de la communauté. Ne pas rater le prochain numéro consacré à Charleval.

éditions du Bois • Mars 2012 • APE 744B • Imprimé sur papier PEFC

s e u q i t a r p


La Navette - N°21