Issuu on Google+

Communauté de Communes de l’Andelle - Le Magazine L’Andelle et ses plateaux

Février 2012 - N°2


SANITAIRE Salle de bain "clé en main" Spa - Sauna - Balnéo Piscine hors sol Ventilation mécanique "VMC" Aspiration centralisée Adoucisseur Pompe à eau / Filtration Forage Agencement de cuisine Arrosage automatique

Février 2012 - N°2

<2>


Edito

Philippe Gérics, Président de la Communauté de Communes de l’Andelle

Toute année écoulée appelle un bilan, celui de l’année 2011 est pour la Communauté de Communes de l’Andelle très positif. Les nombreux projets initiés et réfléchis par les différentes commissions sont devenus aujourd’hui des réalités : tant dans le domaine sportif avec des manifestations fédératrices telles que « Le sport, ma santé », la cérémonie des lauréats sportifs… que dans le domaine culturel avec une programmation audacieuse qui a remporté un vif succès auprès du public.

Dans le domaine de la sécurité des personnes, toutes les communes membres seront équipées de défibrillateurs au cours du 1er trimestre 2012. Dans le domaine de l’urbanisme, le PLU pluri communal concerne 12 communes, il permet une vraie réflexion d’aménagement de notre territoire. En partenariat avec le CAUE 27, des séances de formation à destination des élus seront organisées dans le but de leur apporter les connaissances pratiques et théoriques qui les aideront à faire leurs choix en matière d’aménagement et à construire leur territoire. J’espère que toutes ces actions engagées contribueront à développer notre territoire, à améliorer le quotidien de chacun, à répondre aux attentes et aux besoins de nos habitants et enfin à permettre à toutes et tous un mieux être et un mieux vivre dans notre vallée. Le président de la Communauté de Communes de l’Andelle. Philippe Gérics.

Les autres domaines ne sont pas en reste, deux nouvelles compétences ont été prises dans le cadre du SPANC : l’entretien et la réhabilitation des installations existantes permettant ainsi la mobilisation d’aides publiques (70%) destinées aux propriétaires engageant des travaux. Un travail conséquent a également été fourni dans le secteur de la jeunesse et les orientations autour du temps libre, de la formation, de l’accompagnement social… ont d’ores et déjà été mises en application. Un nouveau Contrat Enfance Jeunesse a été signé avec la CAF de l’Eure pour les années 2011/2014. Toutes ces actions entreprises témoignent de la vitalité de la CdC de l’Andelle. Elles résultent d’une politique volontariste des délégués des 13 communes (14 aujourd’hui avec l’adhésion de la commune de Ménesqueville au 1er janvier) résolument tournée vers le progrès social, l’accueil des enfants, l’accompagnement des familles, l’aide aux personnes, le développement économique. L’année 2012 sera elle aussi riche en évènements et de nombreux projets sont déjà lancés. Dans le domaine économique, l’accent a été mis sur le développement de nos zones d’activités avec, dans le cadre du contrat de pays 2011/2014, l’extension de la ZAE de Charleval, la création d’une zone d’activités de 5 hectares, baptisée ZAE du château d’eau, à Romilly et, dès 2014, la création d’un village d’artisans sur cette même zone en fonction des résultats de l’expression des besoins et de l’obtention des subventions escomptées, le lancement d’une opération collective de modernisation du commerce et de l’artisanat. Dans le domaine de la communication, 3 panneaux lumineux seront implantés sur le territoire, des panneaux d’information bois réalisés par l’IME d’Ecouis seront installés dans la majeure partie des communes ; le nouveau site internet de la CdCA, plus convivial et fonctionnel, sera mis en ligne. Vu le bilan positif de la web radio Fréquence Andelle, le projet est reconduit pour un an. Dans le domaine de la culture, la nouvelle saison axée sur le thème de la famille n’a rien à envier aux grandes structures. Elle offre une programmation riche et innovante.

<3>

édito du Président

p. 3

Aménagement du territoire Amélioration de l’habitat Le dossier du PLU de la CdCA avance

p. 4 p. 5

Economie et Emploi Opération collective de modernisation sur le territoire p. 8 Emploi et services p. 9 Petite enfance Baby Gym : une activité qui cartonne chez les tout petits Les crèches fêtent Noël

p. 10 p. 11

Jeunesse et Sport Le sport: des actions à l’échelle du territoire p. 12 Fréquence Andelle, la web radio p. 15 Le Contrat Enfance Jeunesse : la Communauté

de Communes de l’Andelle et les 5 communes concernées signent pour 4 ans p. 16

Culture Histoires de famille

p. 18

Les actus de la CdCA

p. 21

Focus sur ... Bourg Beaudouin

p. 23

Le dossier du CG27

p. 26

L’Agenda des communes

p. 28

Infos utiles

p. 30

Coordonnées mairies

p. 31


Aménagement du territoire

© Allan Skovdal Haugaard

Amélioration de l’habitat Le SIOPAH (Syndicat intercommunal pour l’étude, le suivi et l’animation de l’opération programmée d’amélioration de l’habitat) est composé des 14 communes de la Communauté de Communes de l’Andelle, ainsi que des communes non adhérentes du canton de Fleury-sur-Andelle (Amfreville-les-Champs, Fleury-sur-Andelle, Gaillardbois-Cressenville, Radepont, Renneville). Elles se sont associées dans le cadre d’un syndicat intercommunal, avec pour objectif la mise en place d’une opération en faveur de l’amélioration de l’habitat sur le canton.

C

e nouveau programme permet, entre autres, d’instaurer un dispositif d’aides financières à destination des propriétaires qui souhaitent réaliser des travaux d’amélioration ou de mise aux normes de leur habitation. Février 2012 - N°2

Un engagement sur trois ans Le programme bénéficie de l’aide du Conseil Général et de l’ANAH à hauteur de plus de 700 000 € répartis sur trois ans ainsi que de l’aide des collectivités (21 000 € pour la CdCA). Plusieurs autres partenaires : la CAF,

le groupement interprofessionnel de l’Eure, LOGILIANCE Ouest, la SACICAP (Société anonyme coopérative d’intérêt collectif pour l’accession à la propriété) participent au dispositif d’aides financières accordées aux propriétaires qui

<4>


souhaitent effectuer des travaux d’amélioration de leur logement. Les désengagements successifs de l’état (50% en 2011 et 10% en 2012) sur les crédits de l’ANAH, limitent l’accès aux aides.

Le PIG fixe des objectifs qualitatifs Pour ce qui est de la CdCA, les objectifs suivants ont été retenus : > résorber l’habitat indigne ; > développer une offre d’habitat social aux loyers maîtrisés ; > améliorer les conditions de maintien à domicile des personnes âgées et à mobilité réduite (amélioration des équipements dans les maisons) ; > accroître les performances

énergétiques dans le cadre du développement durable. Ces objectifs doivent prendre en compte les situations sociales les plus préoccupantes et permettre de créer un dynamisme économique de proximité en mobilisant les forces vives locales (artisans…).

les 3èmes mardis de chaque mois de 10 h à 12 h à l’espace Paul Vatine de Fleury-sur-Andelle. Les permanences sont assurées par Habitat & Développement qui pourra répondre à vos questions, vous aider à constituer votre dossier et vous apporter leur expertise.

Comment faire ?

> Contact : 02 32 39 84 00

Si vous souhaitez réaliser des travaux dans votre logement, améliorer votre résidence principale ou créer/ rénover un logement locatif, des subventions allant de 20  % à 50  % peuvent vous être allouées sous certaines conditions. Vous pouvez vous rendre aux permanences organisées

Bon à savoir

Le syndicat intercommunal pilote le projet alors que Habitat et Développement assure le suivi et l’animation de l’opération.

Le dossier du PLU de la CdCA avance Les 6 ateliers thématiques organisés conjointement par le bureau d’étude Environnement Conseil et la Communauté de Communes de l’Andelle ont eu lieu courant novembre.

E

n présence de décisionnaires politiques, d’acteurs institutionnels et locaux ces ateliers ont ouvert la voie à un partage d’idées, de situations particulières (contraintes, ouvertures…) et ont donné lieu à des débats et échanges constructifs. En fonction du thème abordé, un diagnostic complet à l’échelle du territoire a été présenté, en lien avec son intégration dans le PLU. Celui-ci a pu être complété et affiné grâce à l’intervention des élus locaux et aux précisions et conseils apportés par des professionnels présents autour de la table.

Développement économique En fonction de l’état des lieux qui a été dressé lors de l’étude préalable, certaines préconisations ont été dégagées et trois axes majeurs de développement économique ont été avancés :

<5>

> Le tourisme  : développer et ac- voir s’adapter aux évolutions éconocompagner l’activité touristique miques actuelles. pour tirer parti des potentialités of- > Les commerces  : pour lutter contre la baisse des activités comfertes par le territoire. En effet, ce dernier présente de merciales, il faut entre autre encounombreux atouts avec une situation rager le développement de commergéographique et un patrimoine his- ces de proximité. torique, architectural et touristique de qualité. Pour autant, il manque d’équipements adaptés et nécessaires à son développement. > L’industrie et l’artisanat  : Les activités industrielles et artisanales existantes doivent être maintenues pour favoriser l’équilibre du dynamisme local. > Les ateliers thématiques ont permis aux élus Elles doivent poude partager leurs problématiques.


Activité agricole L’activité agricole représente 2/3 de l’occupation du territoire. L’analyse de la situation fait apparaître un nombre d’exploitations en diminution. L’activité agricole

est divisée en deux grands ensembles avec d’un côté de grandes exploitations (élevage et culture) et d’un autre côté, des domaines qui intègrent une dimension patrimo-

niale à prendre en compte comme les typiques prairies bocagères, les corps de fermes et des cultures plus traditionnelles de type vergers qu’il faudrait préserver.

Environnement, risques et biodiversité Les zones naturelles représentent un quart de l’occupation territoriale. Dès lors que l’on considère que la richesse d’un territoire passe aussi par

la qualité de son eau, la diversité de sa faune et de sa flore, iI convient de mettre en œuvre un certain nombre de mesures pour protéger, restau-

rer, aménager les espaces naturels et mettre en place une gestion des déchets en accord avec les objectifs fixés.

Cadre de vie et paysage Le territoire est composé de plusieurs grandes unités paysagères (pays de Caux, plateau du Vexin, vallée de l’Andelle) au sein desquelles se côtoient différentes entités telles que des coteaux, des vallons, des plaines qui en font tout son caractère et sa richesse. Les villages et bourgs, éléments constitutifs et structurants du

paysage, sont eux aussi partie prenante de l’identité du territoire. À ce titre, ils doivent faire l’objet d’une réflexion pour maintenir et valoriser leur patrimoine architectural local tout en intégrant au mieux une urbanisation nécessaire.

Projection démographique et habitat L’élaboration du PLU doit prendre en compte la pression démographique. Les enjeux évoluent et les besoins en terme d’urbanisme aussi.

Entre construction de logements et intégration de la population arrivante, le développement doit être réfléchi et cohérent.

Réseaux, mobilité et équipements > Le développement des réseaux contribue à la vitalité des territoires. Que ce soient l’eau, l’électricité, la fibre optique... une politique tournée vers un urbanisme raisonné ne peut se concrétiser en se désintéressant de cet aspect. > Concernant la mobilité, plusieurs axes à grande circulation permettent les déplacements domicile/travail et les déplacements liés aux activités économiques. En revanche, il y a peu d’aménagements pour les déplacements doux en zone urbaine et une offre de transport collectif quasi inexistante. Février 2012 - N°2

> Les équipements publics sont un vecteur d’animation et d’attractivité pour le territoire. Les équipements structurants sont surtout présents dans les gros bourgs. Un rééquilibrage est à envisager  : le territoire doit être accessible et le réseau interne amélioré afin que les équipements et services puissent profiter à tous les habitants.

Les ateliers sont une première étape, une prise en compte de l’ensemble des paramètres à intégrer par les communes pour l’élaboration du PLU intercommunal. Cette démarche globale doit prendre en considération les échelles communales et intercommunale. Deux échelles qui doivent s’harmoniser pour réaliser un projet commun partagé.

<6>


Rappel : un PLU, c’est quoi ? Depuis la loi de solidarité et renouvellement urbain (dite loi SRU du 13 décembre 2000, le Plan local d’urbanisme (PLU) remplace le Plan d’occupation des sols (POS). Le PLU exprime un véritable projet communautaire. > C’est un document de planification urbaine à l’échelle d’une commune ou d’un groupement de communes. À travers le projet d’aménagement et de développement durable (PADD) – voir le précédent numéro du Magazine - il fixe les règles d’urbanisme et

<7>

d’aménagement du territoire, il indique par exemple quels secteurs sont constructibles, quelles zones doivent rester naturelles, quelles parcelles sont réservées pour les constructions futures, quelle place sera réservée pour les voies à venir, etc. > C’est un document réglementaire d’urbanisme communautaire qui définit et réglemente l’usage des sols sur l’ensemble du territoire communautaire. > C’est un document juridique qui s’impose à tous, particuliers et administrations, et sert de référence à l’instruction de diverses demandes (certificats d’urbanisme, permis de construire, déclarations de travaux…). Le PLU permet de mettre en œuvre une politique ancrée dans le territoire.


Economie

Emploi

Opération collective de modernisation sur le territoire La Communauté de Communes a lancé un projet d’opération collective de modernisation (OCM) à l’échelle des 14 communes de son territoire. L’étude préalable à la réalisation de cette OCM a débuté courant janvier.

L

’opération est destinée à venir en aide aux commerçants et aux artisans de moins de 10 salariés. Elle leur permet, sous conditions, de bénéficier d’une aide financière à la modernisation de leur outil de production. Avant cette étape, une étude préalable doit être réalisée afin de définir les besoins réels des artisans et des commerçants. C’est le bureau d’étude AID Observatoire qui a été retenu. La première réunion de cadrage se déroulera fin janvier, elle permettra de présenter les différents intervenants et de mettre en place le calendrier général du projet.

va ensuite être mis sur pied, avec notamment l’organisation de plusieurs enquêtes  : > une enquête téléphonique consommateurs auprès de 200 ménages durant le premier trimestre ; > une enquête sous forme d’entretiens pour les commerçants et ceux qui combinent les activités de commerçants et d’artisans ; > une enquête sous forme de questionnaire papier qui sera envoyée par courrier aux artisans seuls.

Plusieurs étapes jalonnent l’étude

Enfin, des rencontres vont être programmées avec les communes. Elles auront pour but de réfléchir à d’éventuels aménagements urbains (stationnement, signalétique…) facilitant l’accès aux commerces et entreprises.

Des entretiens vont être organisés, réunissant élus du territoire et partenaires, pour engager une réflexion en matière de développement économique et en définir les principaux axes. Un diagnostic commercial et artisanal Février 2012 - N°2

Un programme d’actions à définir Une synthèse des éléments recueillis permettra de dégager les enjeux à court et moyen terme, les points forts et les points faibles, les potentialités et les opportunités. L’inventaire des besoins, mis de ce fait en évidence, permettra l’élaboration d’un programme d’actions sous forme de fiches. Le dossier ainsi constitué sera ensuite déposé au FISAC (Fonds d’intervention pour les services, l’artisanat et le commerce) et au Département pour l’octroi des subventions et la concrétisation des projets de modernisation.

<8>


Emploi et services La Maison de l’Andelle accueille plusieurs structures qui organisent des permanences, des ateliers, des sessions de formation.

ZO O M S U R ... Le CIDFF

Emploi Adéquation Organise deux fois par mois des ateliers de stratégie de recherche d’emploi. AIDSA Association intermédiaire des salariés agricoles. Reçoit sur rendez-vous. Tél. : 02 35 59 74 22. Courriel : aidsa@aidsa.fr Ensemble Association d’insertion professionnelle. La Mission Locale Tél. : 02 32 49 90 09. Pôle Emploi sur rendez-vous uniquement.

Solidarité Assistante sociale Tous les mardis matins sans rendez-vous. France Alzheimer Chaque 1er mercredi du mois de 15h à 17h30. Tél. : 02 32 49 61 27.

Fondé en 1972 à l’initiative de l’état, le Centre national d’information sur les droits des femmes et des familles (CNIDFF), est une association nationale signataire d’un contrat d’objectif avec l’État. Elle est un relais essentiel de l’action des pouvoirs publics en matière d’accès aux droits pour les femmes, de lutte contre les discriminations sexistes et de promotion de l’égalité entre les femmes et les hommes. Le CNIDFF coordonne les 114 CIDFF répartis sur le territoire. Le CIDFF de l’Eure, au même titre que les autres CIDFF, informe, oriente et accompagne le public. L’équipe est composée d’une directrice, de 2 secrétaires, de 2 conseillères emplois et de 3 juristes. Chaque année, dans le cadre de la journée internationale de la lutte contre les violences faites aux femmes, le CIDFF organise deux journées d’information-réflexion sur un thème précis. Ces journées permettent bien souvent aux femmes confrontées à des violences d’oser franchir le pas et de contacter l’association pour y rencontrer écoute et aide. Elle anime à Charleval deux permanences, l’une au centre social Espace libre, rue de la Gare et l’autre à la Maison de l’Andelle où elle propose un accompagnement des personnes victimes de violences et un point d’informations juridiques qui recouvre de nombreux domaines tels que le droit civil, le droit de la famille, le droit pénal et l’aide aux victimes, le droit du logement et de la consommation…

Maison de l’Andelle : permanences le 3ème mardi du mois (l’après-midi uniquement).

Espace libre : permanences le 1er mardi du mois

CIDFF de l’Eure - 12, rue de l’Espéranto - 27000 Évreux Tél. : 02 32 33 44 56 - Courriel : standard@cidf27.fr

OPAH Renseignements et conseils gratuits lors des permanences en mairie de Fleury-sur-Andelle . le 3ème mardi du mois de 10h à 12h. Tél. : 02 32 49 00 59.

<9>

© Renato Cardoso


Petite enfance Baby Gym : une activité qui cartonne chez les tout petits Chaque jeudi matin (en dehors des vacances scolaires), au gymnase du collège de Romilly, enfants, assistantes maternelles et parents se retrouvent pour partager un moment ludique.

L

e matériel est spécialement adapté et l’encadrement est assuré par Marie Schében, animatrice du Relais assistantes maternelles et par Thibaud Dufour, éducateur sportif à la Communauté de Communes. L’avis est unanime chez les assistantes maternelles et les parents, la salle est parfaite pour les petits, elle est sécurisante et permet un aménagement pour chaque activité. L’activité n’est pas récente, mais elle bénéficie d’un nouveau souffle grâce à l’arrivée il y a peu de Marie Scheben à la CdCA et de Thibaud Dufour sur ce secteur. Ce dernier a su vaincre sa légère appréhension due au public des 0-3 ans auquel il n’était pas habitué. Avant de laisser libre cours à sa créativité et à sa spontanéité, il a

> Grimper, ramper,

sauter, rouler ... en toute sécurité

Février 2012 - N°2

mis en pratique ses connaissances théoriques : «  J’ai tout d’abord été très bien accueilli par Isabelle Polleux et Marie Scheben, les animatrices du Relais assistante maternelle et par les assistantes maternelles ainsi que les parents qui m’ont témoigné leur confiance. Le reste s’est fait tout naturellement. Ce que j’apprécie vraiment et ce qui m’étonne à chaque fois ce sont les capacités motrices des enfants ! » L’objectif de ces séances est de

contribuer au développement harmonieux de la motricité des tout jeunes enfants âgés de quelques mois à 3 ans. Ils peuvent développer leur coordination et leur sens de l’équilibre tout en s’amusant et en se dépensant pour bien et mieux grandir. La baby gym favorise simplement l’épanouissement de l’enfant en lui permettant de s’intégrer à un groupe tout en respectant des consignes simples.

Comment se déroule une séance ? Les enfants sont tout d’abord accueillis par les deux animateurs. Une petite séance d’échauffement leur est ensuite proposée suivie par différents ateliers qui se font en musique selon un programme défini à l’avance. Renseignements : Pont-Saint-Pierre - 02 32 49 59 08 Perriers-sur-Andelle - 02 32 49 50 97 marelle@cdc-andelle.com

< 10 >


> Pendant les ateliers, un parent, intervient régulièrement et propose des chants en s’accompagnant de sa guitare.

Les crèches fêtent Noël Comme chaque année, les crèches intercommunales à Romilly et à Vandrimare ont offert aux familles un rendez-vous traditionnel que personne n’aurait voulu manquer : leurs spectacles de Noël. À Récré Andelle, la crèche à Romilly-sur-Andelle, toutes les familles se sont déplacées, soit près d’une centaine de personnes enfants et adultes confondus. La représentation proposée par la compagnie Chabada : « Papy, Mamie et leurs petits » a été très appréciée par les enfants, mais aussi par les adultes. Ce spectacle musical avec plusieurs instruments (accordéon, guitare, percussions…) alternait entre chansons, comptines, petites histoires, jeux d’acteur sur le thème de la famille, thème qui est d’ailleurs le fil d’Ariane de la saison culturelle 2011-2012 de la Communauté de Communes de l’Andelle.

< 11 >

Après l’arrivée du père Noël, qui a distribué des chocolats, un goûter a été partagé dans une ambiance chaleureuse. L’Oisillon, crèche à Vandrimare a, elle aussi, proposé un spectacle de qualité aux enfants et aux familles avec la compagnie « L’Arsenal d’apparitions ». Pifalo, la petite clown qui voudrait tant grandir, a captivé son auditoire et l’a emmené dans un voyage, entre rêves sonores et comptines, jeux de doigts, chansons du répertoire traditionnel enfantin et créations. Le Père Noël n’a, bien sûr, pas oublié de faire son apparition et a distribué des chocolats, distribution suivie d’un goûter.


Jeunesse et Sport Le sport : des actions à l’échelle du territoire

La Communauté de Communes de l’Andelle souhaite promouvoir le sport sur son territoire et en faciliter l’accès à l’ensemble de ses habitants. Elle travaille en lien avec les élus des communes qui la composent et avec les acteurs qui œuvrent au quotidien pour que le sport soit accessible à tous. Les forces vives sont régulièrement consultées, elles travaillent ardemment à renforcer l’identité de la Communauté de Communes par l’organisation d’événements sportifs fédérateurs.

Plusieurs manifestations importantes ponctuent l’année. Les Lauréats sportifs - Vendredi 23 mars 2012 à 18h à la Maison de l’Andelle Depuis quatre ans maintenant, la remise des prix des lauréats sportifs ne déroge pas à son principe de base : mettre en avant des sportifs, qui, par leurs résultats, ont marqué l’année 2011 et contribué au rayonnement de la Communauté de Communes. Quatre années qui ont vu passer des concurrents prestigieux puisque, entre autres champions départementaux, régionaux et nationaux, un champion du monde de motonautisme a été récompensé. Pour autant, il ne suffit pas d’être un champion hors pair pour être primé, bien que les résultats soient pris en compte. La ténacité, la régularité, l’esprit sportif… sont autant Février 2012 - N°2

d’éléments qui participent au choix de l’attribution d’un prix. Cette manifestation qui est l’un des temps forts de l’action sportive de la CdCA, a été créée à l’initiative de M. Jean-Luc Romet, Vice président en charge des sports à la CdCA et maire de Romilly-sur-Andelle. Le principe en est simple, un courrier est envoyé à l’ensemble des présidents des associations sportives qui, à elles seules, ne représentent pas moins de 46 activités différentes, et aux maires pour ceux qui concourent à

titre individuel. Des candidats sont proposés et la liste, basée uniquement sur suggestions des associations et maires est transmise à un jury. Les lauréats 2011 seront récompensés à l’occasion d’une cérémonie vendredi 23 mars à 18h30, à la Maison de l’Andelle.

< 12 >


RAID’ Andelle - Du 23 au 27 avril 2012 Le Raid’ Andelle fait maintenant partie des incontournables de l’actualité sportive de la CdCA. Fort de son succès auprès des jeunes de 11 à 16 ans et devant leur enthousiasme, le Raid’ Andelle est passé de 3 jours à 5 jours. Des associations locales participent à l’organisation  : les Mille Pattes de Romilly, le Tir à l’arc de Pont-SaintPierre, le club Cyclo de Perriers-surAndelle sans oublier l’IME d’Ecouis, qui organise, en parallèle, un chantier de nettoyage de l’Andelle.

Chantier auquel participeront, le temps d’une demi-journée, les concurrents du RAID qui à leur tour accueilleront les jeunes de l’IME. Outre le fait que la durée du Raid soit allongée, notamment pour des raisons logistiques, le camp de base ne sera plus itinérant, mais fixe et sera installé à Charleval. Il offrira aux participants de meilleures conditions de campement avec, entre autres, des sanitaires à disposition. C’est donc de ce camp que les départs et arrivées se feront chaque jour.

Au programme cette année Course d’orientation, tir à l’arc, circuit VTT en forêt de Lyons, athlétisme sur le stade de Charleval, canoë,

randonnée

et

escalade,

sortie en mer à étretat. > Inscriptions auprès des structures d’animation (Centre social Espace libre de Charleval au 02 32 49 96 19 / MJC ALER à Romilly-sur-Andelle au 02 32 48 04 09.

Le Sport, ma Santé – Forum des associations sportives - Du 21 au 27 mai 2012 En partenariat avec le centre social Espace libre de Charleval, la MJC ALER et le RAS de Romilly-sur-Andelle, la Communauté de Communes de l’Andelle organise la nouvelle édition de l’opération « Le Sport, Ma Santé ». Cette opération, initiée par la Direction départementale de la jeunesse, des sports et de la vie associative de l’Eure et le Comité départemental olympique et sportif de l’Eure, est soutenue, notamment, par le Département et l’Inspection académique. Son objectif est de contribuer au développement d’une bonne hygiène de vie de l’enfant. Elle est à destination des centres de loisirs, des associations, des écoles et des

< 13 >

familles et repose sur un travail de janvier à mai mené avec les enfants et les différents acteurs présents sur le terrain. Cette année, deux thèmes seront déclinés : l’échauffement et la nutrition avant, pendant et après l’effort. En plus des rencontres scolaires, intégrées au programme, deux temps forts vont venir ponctuer la fête : > Mercredi 23 mai, à Romilly-surAndelle. Un village sportif va proposer aux enfants différents ateliers : parcours d’athlétisme, trampoline, karting à pédale et de la baby-gym pour les 3 à 6 ans… tous les goûts seront satisfaits.

Plusieurs animateurs seront présents pour guider les enfants dans leur pratique et pour sécuriser les ateliers qui nécessitent des compétences particulières (trampoline, escalade…). > Samedi 26 mai, à Perriers-surAndelle. De nombreuses animations sportives se dérouleront tout au long de l’après-midi. Parallèlement à celles-ci, un forum des associations réunira une partie des associations sportives du territoire en leur offrant un espace de promotion de leurs actions et d’échange avec les usagers qui pourront ainsi se renseigner sur les différentes activités possibles.


des actions se concrétisent Certains dossiers plus ou moins délicats à mettre en oeuvre, rassemblent élus et acteurs qui travaillent à trouver une issue satisfaisante pour le plus grand nombre et surtout pour le confort et le plaisir des usagers.

Un nouveau club de football pour la vallée de l’Andelle Le Football Club de la Vallée de l’Andelle (FCVA), créé l’année dernière, au mois de septembre, est né de la fusion de trois clubs, le RPFC (Romilly et Pont-Saint-Pierre Football-Club), le CFC (Charleval Football-Club) et

l’ASVA (Association sportive de la vallée de l’Andelle). Ce nouveau grand club réunit les jeunes de 6 à 19 ans des communes de la CdCA et au-delà, près de 250 jeunes en font déjà partie. Il a bénéficié de l’aide

de la Communauté de Communes, qui, en plus d’un apport financier ponctuel au démarrage de l’activité, a offert une partie de l’équipement des jeunes footballeurs.

d’infrastructure adaptée faisant défaut. Une solution a néanmoins été trouvée et une base provisoire sera mise en place au mois d’avril près du stade de Charleval. Cette base, uniquement destinée aux scolaires, offrira de meilleures conditions d’accueil avec notamment des vestiaires et une sécurisation du lieu. Pour être

opérationnelle à la date prévue, un ponton devra être construit. L’objectif à terme est de pouvoir bénéficier d’un équipement définitif et qui puisse permettre l’accueil du public dans de bonnes conditions. Deux sites, l’un à Perriers-sur-Andelle et l’autre à Pont-Saint-Pierre sont envisagés. Ils vont prochainement faire l’objet d’une étude qui devra prendre en compte la navigabilité de l’Andelle et la configuration des sites.

L e canoë – kayak

L’activité existe depuis maintenant près de 20 ans. Si elle bénéficie d’un succès constant grâce à la qualité du site de la vallée de l’Andelle, elle doit faire face à un problème

Les échanges, riches et productifs ont permis de proposer plusieurs pistes d’amélioration pour favoriser l’accès de tous aux espaces et équipements sportifs et faire du sport un levier d’éducation et de préservation de la santé. Le pari est réussi, le succès croissant des manifestations organisées par la Communauté de Communes de l’Andelle est là pour en attester.

Les centres de loisirs de Charleval, Pont-Saint-Pierre, Romilly-surAndelle et Vandrimare/Bourg Beaudouin accueillent vos enfants de 4 à 11 ans pour les vacances d’hiver (du vendredi 24 février après l’école et la reprise se fera lundi 12 mars sauf Vandrimare : uniquement la première semaine). Les incriptions débutent trois semaines avant les vacances. Pour les adolescents de la 6ème à 17 ans révolus le PAIJ et l’AJI proposent également un programme d’activités.

Renseignements : > Centre Social ‘Espace Libre’ Charleval - Tél. : 02 32 49 96 19 > MJC ALER - Romilly-sur-Andelle Tél. : 02 32 48 04 09

Au programme pour les ados : jeux, sorties, sports, tournoi de foot intercommunal ...

> CLEP (Centre de Loisirs éducatifs) - Pont-SaintPierre Tél. : 02 32 48 00 02 / 06 84 22 15 47 > FLEP - Vandrimare Tél. : 02 32 49 03 63

© MJC ALER

Février 2012 - N°2

< 14 >


Fréquence Andelle, la web radio Fréquence Andelle, la web radio des écoles du territoire de la Communauté de Communes de l’Andelle, entame sa deuxième année de fonctionnement. Elle confirme ainsi le succès qu’elle a rencontré l’année passée. Un nombre d’écoles impliquées en augmentation Cette action originale et novatrice rassemble cette année 13 écoles du territoire dont 4 écoles maternelles. Par le travail de préparation quelle implique, elle nécessite une mise en réseau des écoles qui s’inscrivent dans le projet. Les émissions sont préparées en amont puis diffusées en direct un vendredi sur deux via internet. Le contenu de chaque émission est découpé à la minute près. On retrouve ce découpage dans la grille de l’émission. Outil indispensable au bon déroulement du direct, elle détaille les horaires, la durée d’intervention, le nom de chaque participant, les intitulés des différentes séquences (dédicace, journal, chants…).

Calendrier des émissions Les vendredis : 27 janvier à Charleval 10 février à Bourg Beaudouin 24 février à Perriers-sur-Andelle 23 mars à Flipou et Romilly-sur-Andelle 6 avril à Bacqueville 20 Avril à Douville et Pont-Saint-Pierre 25 mai à Charleval 8 juin à Vandrimare et Bourg Beaudouin 25 juin à Perriers-sur-Andelle

< 15 >

Un travail tout au long de l’année Chaque classe participante doit préparer en amont la séquence qu’elle devra présenter en direct. Français, mathématiques, sciences, poésie, anglais, toutes les matières sont utilisées pour faire une émission… mais pas seulement, en effet, les enfants doivent aussi apprendre à prendre la parole en public, exposer un point de vue et le justifier. Ce défit est relevé à chaque émission avec succès grâce notamment aux équipes enseignantes très motivées par un projet dans lequel elles s’investissent avec le soutien de l’éducation Nationale.

La radio en chiffres 38 classes élémentaires ont réalisé au moins une émission en direct ; 8 classes maternelles se sont associées au projet ; Plus de 1 000 élèves ont participé aux émissions ; 4 100 auditeurs ; 8 maires et des dizaines d’invités ; Des centaines de parents ont assisté aux émissions.

>> Vous aussi vous pouvez écouter les émissions en direct ou en différé en vous connectant sur le site internet de la Communauté de Communes de l’Andelle : www.cdc-andelle.com


Le Contrat Enfance Jeunesse :

la Communauté de Communes de l’Andelle et les 5 communes concernées signent pour 4 ans Le 21 Décembre dernier, Philippe Gérics, Président de la CdCA et maire de Perrierssur-Andelle, Jean-Luc Romet, maire de Romilly-sur-Andelle, René Duriez, maire de Pont-Saint-Pierre, Charles Changey représentant Jacques Poletti, maire de Vandrimare et Ginette Coeffier représentant Daniel Bellavoine, maire de Charleval ont signé le renouvellement du Contrat Enfance Jeunesse pour une durée de 4 ans, en présence de Corinne Roulé représentant la Caf et de Roger Collette, Vice président de la CdCA en charge de la jeunesse. Les Caractéristiques du Contrat Enfance Jeunesse (le CEJ) Il vise les enfants jusqu’à 17 ans révolus et donne la priorité à la fonction d’accueil des enfants et des jeunes. Signé pour 4 ans, son taux de cofinancement par la CAF est de 55 %. Il se construit sur une analyse du Territoire afin de faire émerger un projet adapté aux besoins des enfants et des jeunes.

Il répond à deux objectifs 1er objectif : il favorise le développement et optimise l’offre d’accueil par un soutien ciblé sur les Territoires les moins bien servis au regard des besoins repérés, en offrant : > une réponse adaptée aux besoins des familles et de leurs enfants ; > un encadrement de qualité ; > une implication des enfants, des jeunes et de leurs parents dans la définition des besoins ; > la mise en œuvre des actions ; > une politique tarifaire accessible aux enfants des familles les plus modestes. 2ème objectif : il contribue à l’épanouissement des enfants et des jeunes et à leur intégration dans la Février 2012 - N°2

société par des actions favorisant l’apprentissage de la vie sociale et la responsabilisation pour les plus grands. Le renouvellement de ce contrat fait suite à un travail de réflexion qui a été mené par l’ensemble des élus dans leur commune respective et au sein de la CdCA. Chaque collectivité a signé pour les actions qui la concernent. Sur le territoire, l’organisation choisie par les élus permet d’offrir à chaque famille, enfant et jeune un accueil répondant à leurs besoins, tout en favorisant la proximité. Certaines actions sont financées et gérées directement par la CdCA d’autres le sont par les communes.

Tous les accueils de 0 à 3 ans sont de la compétence de la Communauté de Communes. Il s’agit des crèches à Romilly-sur-Andelle et Vandrimare, de la halte-garderie à Perriers-surAndelle, du RAM à Pont-Saint-Pierre/ Perriers-sur-Andelle. Pour les enfants de 4 à 10 ans (de la maternelle à la primaire), les accueils sont de la compétence des communes. Il s’agit des accueils périscolaires le matin, le midi et le soir pendant les périodes scolaires et les accueils de centre de loisirs pendant les vacances et pour certains le mercredi. Toutes les communes ne proposent pas un centre de loisirs, mais elles ont

< 16 >


généralement des accords avec les communes voisines afin de garantir un accès aux activités pour tous les enfants.

Pour les adolescents à partir de l’entrée en 6ème plusieurs types d’actions sont proposés par la CdCA ou les communes. La CdC de l’Andelle prend en charge les actions gérées par le PAIJ et l’AJI permettant ainsi un accès égal pour tous les jeunes du territoire. « Pour l’ensemble des actions qu’elle met en œuvre en direction de l’enfance et de la jeunesse dans le cadre de ce dispositif du CEJ la CdCA consacre un budget d’environ 950 00€. Ces dépenses sont en partie financées par la CAF, les familles, et la MSA  », souligne Roger Collette le Vice-Président en charge

de la jeunesse à la CdCA. «  À cela s’ajoutent les dépenses consacrées à l’accès à la culture et à la pratique sportive : spectacles, convention locale d’éducation artistique, intervention d’éducateurs sportifs dans les écoles, etc. C’est dire si, pour les élus de la CdCA, la prise en compte des besoins des familles et des jeunes est une question primordiale ».

Et les adolescents ? Afin de consolider leur action particulièrement en direction des adolescents et des jeunes, les élus ont réalisé un diagnostic des politiques qu’ils ont mises en place. Différentes étapes ont jalonné ce travail. Dans un premier temps, la réflexion s’est menée dans chaque commune, puis au sein d’un comité de pilotage créé à cet effet par la CdCA. Ils ont complété leur analyse avec le témoignage des différents acteurs du territoire : animateurs, enseignants, médecin, mais aussi parents et ceux qui sont directement concernés les jeunes eux-mêmes. «  La synthèse de ce travail fait apparaitre que les offres d’accueil

< 17 >

pour les enfants et pré adolescents proposés par les communes ou la CdCA sont © MJC ALER nombreuses, variées, de qualité et très appréciées par les familles qui en bénéficient », initiatives, de mettre en place des expériences. Ainsi nous pouvons par souligne Roger Collette. « On constate en revanche un désin- exemple favoriser l’accès aux restérêt des adolescents les plus grands sources locales en travaillant avec les qui boudent les activités proposées, associations sportives et culturelles, même si elles sont conçues à partir et en soutenant la mise en réseau des services existants. de leur demande. Les différents témoignages que nous La jeunesse de notre territoire fait avons recueillis montrent en effet sa richesse et c’est notre devoir d’élu que les adolescents souhaitent des de nous mobiliser auprès d’elle  », services supplémentaires et diffé- poursuit Roger Collette. rents de ceux que nous proposons «  Le travail que nous avons réalisé montre la volonté de tous, élus et déjà. Cette offre ne doit pas être centrée acteurs publics et associatifs de uniquement autour des loisirs. Ils s’investir auprès d’elle. Comme nous ont besoin de lieux leur nous y sommes engagés, la CdCA metpermettant de se retrouver, tra en place dès le début de l’année d’échanger de s’informer de 2012 un nouveau projet autour des et demandent qu’on favo- priorités qui ont été définies. rise leur autonomie, dans Ce projet se construira bien sûr avec le domaine de la formation l’ensemble des acteurs de la jeunesse ou tout simplement de la et les jeunes eux-mêmes. Sa mise en œuvre va être confiée à un nouveau mobilité. Il est donc primordial pour coordinateur qui sera recruté en nous de prendre dans ce début d’année ». domaine de nouvelles


Culture Histoires de famille La Communauté de Communes de l’Andelle s’est engagée dans une démarche de projet qui associe artistes et acteurs du territoire. Des actions culturelles déjà bien engagées pour cette saison Le CLEAC Le 8 novembre la Communauté de Communes a renouvelé le Contrat d’éducation Artistique et Culturelle (CLEAC) avec la DRAC (Direction Régionale des Affaires Culturelles) et l’éducation Nationale. Associer les acteurs du territoire et la venue d’un artiste dans une approche culturelle commune c’est l’objectif de ce contrat. Cette saison, une marionnettiste, Aurélie de Cazanove, est accueillie en résidence pendant trois mois. En relation avec son spectacle «  Où  ?  », programmé en séances scolaires pour toutes les écoles primaires, elle animera à partir du mois de janvier des ateliers dans les classes autour de la construction et de la manipulation de marionnettes chimériques. Pas si simple de donner corps à un petit être, le faire vivre, le voir s’épanouir et construire une relation avec lui... Il s’agit par ces Février 2012 - N°2

ateliers d’accompagner les enfants dans un parcours de création. En amont de la résidence, et pour préparer ce « laboratoire de marionnettes  chimériques », le 7 et 8 novembre deux journées de formation menées par Aurélie De Cazanove ont réuni 25 personnes (enseignants, personnels des bibliothèques, des structures jeunesse et petite enfance) à la Maison de l’Andelle.

Et puis Mélodie théâtre, compagnie en résidence sur le territoire, vous propose plusieurs ateliers avec une participation aux spectacles créés spécialement pour la saison. L’atelier Polyphonique Les répétitions de la chorale «  Mon p’tit Chœur  » dirigé par Pierre Gaudin ont repris depuis octobre. Evidemment les chansons de famille sont à l’honneur cette année puisque c’est le thème de la saison culturelle.

> Il est encore temps de s’inscrire pour rejoindre les choristes tous les jeudis à 20h à la Maison de l’Andelle. (Atelier gratuit) Atelier de lecture à Voix haute Parce que lire une histoire ce n’est pas si simple....Cet atelier animé par Catherine Raffaeli (comédienne) s’adresse aux personnels de la petite enfance (crèches, assistantes maternelles, RAM) et aux bibliothécaires. Le mardi 6 janvier, dans une ambiance très conviviale, une douzaine de personnes se sont retrouvées à la crèche de Vandrimare pour entamer cette aventure. Trois autres séances sont programmées. Une formation « Bébés à la bibliothèque  » est prévue en parallèle avec la Bibliothèque Départementale de Prêt de l’Eure en mars. Alors à vos livres les chérubins ! Atelier théâtre Une photo de famille… qui sont ces gens, quelle est leur histoire ? Animé par Catherine Raffaeli les

< 18 >


Le film du dimanche soir

Le film du dimanche soir : grand succès pour l’ouverture de saison avec la compagnie Annibal et ses éléphants quant au théâtre d’appartement (photo de droite), cette formule innovante suscite la curiosité et l’intérêt.

Saison 2011-2012 les dates à retenir : « P.A.R.D.I » - compagnie Volubilis Samedi 4 février - 20h30 Salle des fêtes de Bacqueville. En abordant le thème de la reconversion du danseur, ce spectacle pose un regard amusé sur la danse et ceux qui l’interprètent. Une conférence spectacle drôlatique et ébouriffante. « L’ouvrière inconnue » - compagnie Art Scène - texte d’Olivier Gosse Samedi 18 février - 18h00 Usine Linandelle à Charleval. Une ouvrière en blouse vient annoncer que la dernière usine textile de la localité va fermer ses portes. Entre rage, humour et émotion, évoquant le souvenir de plusieurs générations d’employés du textile à forte majorité féminine, elle nous invite à leur rendre hommage.

Le vendredi 17 février la bibliothèque de Charleval propose la projection d’un film documentaire avec la présence d’Olivier Gosse, d’anciens ouvriers et des agriculteurs, à la salle Charles IX à 19h30.

« Où » Dimanche 18 mars - 16h00 Salle des fêtes à PontSaint-Pierre. Où entraîne le jeune public dans un songe peuplé d’êtres chimériques, amas de fer, d’os, de tissus, de plastique, d’ombres, surgis des mains de deux feux follets en jupon.

< 19 >

« Photo de famille  » - compagnie Mélodie Théâtre Vendredi 13 avril - 20h30 église de Grainville. Une photo où sont réunis plusieurs membres d’une même famille. Qui sont ces gens, qu’elle est leur histoire ? Une soirée « puzzle » concoctée par Mélodie Théâtre où un peu à la manière de « la vie mode d’emploi » de Perec plusieurs histoires de famille cohabiteront et se contrediront. Ces souvenirs croisés seront émaillés de chansons. Avec la participation des ateliers animés par la compagnie. « Collier de nouilles » compagnie OPUS Samedi 12 mai - 20h30 et dimanche 13 mai - 16h. Maison de l’Andelle à Charleval. « Le cadeau de la fête des mères peut il encore

débrider les imaginaires ? » Une conférence magistrale où Mlle Morot du Conservatoire des Curiosités vous invitera à constater les limites de la créativité en milieu scolaire ! Retrouvez l’e nsemble de la programmation su r le site de la CdCA  : www.cdc-ande lle.com Pour tout re nseignement (ateliers, spectacles…) : Tél. : 02 32 49 61 27


personnes de l’atelier vont raconter « leur histoire » à partir cette photo commune. Puis assemblées, malaxées, ces tranches de vie seront proposées lors de la soirée «  Photo de famille  » le 13 avril à Grainville. > Si le théâtre vous tente, rendez vous les mercredis de 17h00 à 18h30, au centre social « Espace Libre » à Charleval.

Et encore Atelier danse avec la Compagnie Beau Geste Une danseuse de la compagnie Beau Geste est intervenue avec deux classes de 6ème au collège de Romilly. Pendant plusieurs séances les collégiens ont appris une chorégraphie qu’ils ont présenté lors de la fameuse soirée spectacle «  Ze Bal  » le mardi 17 janvier à la salle Aragon à Romilly. L’association « Pas à pas ya ka danser » était également de la partie avec l’interprétation d’une chorégraphie de danse orientale et de danse africaine.

Ne manquez pas la soirée de clôture à l’abbaye de Fontaine Guérard « Fil(s) d’Andelle » - Samedi 9 juin à partir de 19h Pour fil(s) d’Andelle on réunira toutes les familles, parents, grands-parents, oncles, tantes, cousins, mon père, ma mère, mes frères et mes soeurs... Et pour l’occasion on fera venir des musiciens, surtout des accordéonistes. Les invités iront entendre ces artistes et en fin de soirée on pousse les tables et on guinche ! Conception et mise en scène par Mélodie Théâtre et de nombreux artistes invités.

Février 2012 - N°2

< 20 >


>> Les actus de la CdCA La Communauté de Communes s’équipe en panneaux lumineux Désireuse de communiquer aux habitants du territoire tant sur ses compétences que sur ses actions, la Communauté de Communes de l’Andelle a souhaité mettre en service plusieurs panneaux lumineux sur certaines communes de son territoire : Pont-Saint-Pierre, Perriers-sur-Andelle et Charleval. Informer et se faire connaître Les panneaux lumineux sont destinés à l’information communautaire, municipale et associative tout en respectant une mission d’intérêt général. Ce type de communication répond à plusieurs objectifs : une plus grande diffusion des événements communautaires et municipaux, un accès immédiat à l’information, un développement identitaire du territoire,

Les messages et les annonceurs : Les associations à but non lucratif de la Communauté de Communes de l’Andelle, pourront donc soumettre des propositions de messages. Pour autant, toute information ne pourra être diffusée. Elles doivent être relatives à la CdCA, ou aux communes en s’adressant à un nombre suffisamment large de personnes. Afin d’instaurer une réelle synergie sur l’ensemble du territoire de la CdCA, les panneaux devront permettre la diffusion des informations relatives aux communes voisines des lieux d’implantation.

< 21 >

© Jean-Paul Picard

>> Les panneaux lumineux viennent aujourd’hui compléter les dispositifs déjà mis en place. Outils dynamiques et réactifs, ils s’inscrivent parfaitement dans une logique de développement et valorisation du territoire.


Portrait

Un nouveau visage à la CdCA

Charlène Leroux, nouvelle responsable du secteur de Charleval à Dom’Andelle, service d’aide à domicile de la CdCA, tout juste 24 ans, est arrivée à la Communauté de Communes le 3 octobre 2011. Originaire d’Évry, elle a fait ses études à Rouen. Après un Bac Sciences médico-sociales, puis une licence de psychologie, Charlène alors plus intéressée par les aspects collectifs du domaine social, se lance dans une formation TISF (Technicienne de l’intervention sociale et familiale). Parallèlement à ses études, elle effectue quelques jobs d’été toujours dans le social : aide à domicile, aide éducative dans un centre pour adolescents en difficulté. Malgré un public difficile, l’expérience s’est révélée formatrice et l’a confortée dans son attrait pour le domaine de l’intervention sociale de proximité. Dès son entrée en fonction, Charlène est entrée de plain-pied dans le quotidien d’une responsable de secteur. «  La passation des dossiers s’est faite rapidement, il a fallu très vite que je me familiarise avec l’historique des prises en charge de chaque bénéficiaire dont certaines sont installées depuis longtemps. Pour prendre en compte les particularités de chaque dossier, il m’a fallu compter sur l’appui des collègues et

des aides à domicile qui m’ont beaucoup apporté ! » Ses missions sont diverses, en plus du suivi des dossiers en cours, du montage des nouveaux dossiers, elle doit gérer des urgences comme les démarches liées au retour de bénéficiaires suite à une hospitalisation, les problèmes de plannings d’intervention des aides à domiciles… « Dès que possible, je m’efforce de visiter les bénéficiaires à leur domicile, je trouve qu’il est important de les rencontrer pour faire le point avec eux sur les différents aspects de leur prise en charge, cela permet de mettre un visage sur un nom et rend le contact plus chaleureux et plus humain. »

Vous recherchez un moyen de locomotion pour un emploi, une formation, une démarche... La Mission Locale et la Communauté de Communes de l’Andelle, en partenariat avec l’association Alfa, mettent à votre disposition deux scooters et une mobylette pour effectuer vos déplacements. > Renseignements au 02 32 49 90 09

De nouvelles compétences pour la CdCA Au 1 janvier, la Communauté de Communes a pris les compétences réhabilitation et entretien de l’ANC (Assainissement non collectif). Elles seront mises en oeuvre dans le courant de l’année 2012. Les usagers concernés seront contactés directement par la CdCA. er

Février 2012 - N°2

Du nouveau dans les assiettes à Récré’Andelle Suite à un appel d’offre, c’est l’entreprise de restauration collective Isidore qui fournit désormais les repas pour les enfants de 6 mois à trois ans de la crèche intercommunale Récré’Andelle, à Romilly-sur-Andelle. Tout en assurant un service qui allie qualité et sécurité alimentaire, elle répond à un cahier des charges strict : préparation des repas avec des produits frais et locaux (fruits, légumes et viandes), adaptation des menus en fonction de l’âge des enfants, conseil dans l’élaboration des menus… pour le plus grand bonheur des papilles des petits gastronomes.

< 22 >


FOCUS sur... Bourg Beaudouin

© Mairie de Bourg Beaudouin

Carte d’identité 521 ha de terrains agricoles (près de 98 % de la surface de la commune) Densité: 141 habitants au km² Altitude: 145 m Longitude: 1.307778 E

S

(FFR). De 5.5 km, elle doit son nom Mare Durand. Le fait que le circuit ne à son tracé qui a la forme d’ailes de traverse aucune route en fait un lieu privilégié pour les promenades, même papillon. Ce sentier, fait l’objet d’un aména- avec de jeunes enfants. gement et d’une fiche tenue à la disposition des randonneurs en mairie, > Le Pays du Vexin Normand a édité qui permet, tout en se promenant, une fiche d’en savoir plus sur le patrimoine de de randonnée la commune. permettant Deux panneaux d’information agréla découverte mentent le parcours, l’un implanté de la boucle. au départ et l’autre au niveau de la

on relief varié constitué de plateaux et de vallons offre plusieurs paysages entre champs, pâturages bocagers et forêt. Cinq kilomètres de chemins les traversent, ce qui constitue un atout indéniable pour la randonnée, un des vecteurs principaux du tourisme en vallée d’Andelle. La Boucle du Papillon est un sentier de randonnée aménagé et enregistré à la Fédération française de randonnée

< 23 >

© Pays du Vexin Normand

Latitude: 49.386944 N Voies communales : 9 km Habitants : les Beaudinois Bourg-Beaudouin est situé sur la D6014

Maire : Philippe Halot Code postal: 27380 Population totale : 751 habitants Foyers : 290 Superficie: 533 ha


Histoire Bourg-Beaudouin, situé « Entre Caux et Vexin », est un vieux village d’origine celtique, bâti sur un site galloromain, proche de la voie romaine qui conduisait de Lutèce à Rouen. De longue date de faible superficie –  jusqu’au 19e siècle le Coquetot dépendait même de Radepont  -, c’est certainement cette implantation sur un axe routier d’importance nationale qui a déterminé jusqu’ici sa destinée. Groupé à l’origine autour de son église, à la Croisette, c’est bien au long de la route Paris-Rouen, devenue royale puis impériale que s’est développé son habitat. Disposant déjà d’un marché sous Charles IV le Bel, en 1324, il devenait Relais des Postes Royales, sous François Ier, avec les activités commerciales et artisanales qui en découlaient.

Un lieu-dit « La Maladrerie » à l’entrée est du village, laisse penser à l’existence d’un lieu de confinement des malades de la lèpre, évitant ainsi leur arrivée sur Rouen. Un exode rural débuté dès la moitié du 19e siècle a progressivement tari sa population, ramenée de 668 habitants en 1867 à 312 en 1962. Depuis 1982 la tendance s’est inversée ; Bourg-Beaudouin, aujourd’hui avec 751 habitants, a retrouvé son niveau démographique d’antan. Bourg-Beaudouin a longtemps porté un nom celtique : Opinees, devenu au fil du temps Houpenies (1263), puis Aupenoye (1514). Apparu pour la première fois sur une charte de 1216, le nom de Bourg-Beaudouin ne se fixe réellement dans les archives que dans le milieu du 16e siècle.

Cette dénomination finale doit être rattachée au seigneur Beaudouin de Meules, auquel le domaine d’Opinees fut donné en fief par son cousin le duc de Normandie, Guillaume le Conquérant, en 1058. Il est par ailleurs intéressant de noter que la baronnie de Bourg-Beaudouin fut un moment domaine royal, puisque donnée à la reine Claude de France par François 1er le 12 septembre 1521. Parmi les personnages nés à Bourg Beaudouin, on retiendra la servante de Gustave Flaubert, « Mademoiselle Julie », née Béatrice-Caroline Hébert le 30 septembre 1804, décédée en 1883. Entrée au service des Flaubert en 1825 comme nourrice, elle est y restée comme domestique jusqu’à la mort de Gustave en 1881. C’est elle qui a inspiré le personnage de Félicité dans « Un cœur simple ».

Patrimoine La statue de Notre-Dame de Folgoët est située dans un petit enclos bordé de haies et d’hortensias à proximité du carrefour du cimetière à BourgBeaudouin. Elle a été offerte par l’abbé Quénéa, originaire de Folgoët dans le Finistère, et curé de BourgBeaudouin de 1927 à 1949. Il a ainsi voulu remercier Dieu d’avoir protégé ses paroissiens durant la deuxième guerre mondiale et plus particulièrement du bombardement de Rouen dont le bruit et la lumière des explosions avaient profondément marqué les Beaudinois.

Le Château de Coquetot Demeure privée du début du 18e siècle, a été le théâtre d’un drame de l’époque révolutionnaire. C’est en effet en bordure de son parc que Jean-Marie Roland de la Platière, Février 2012 - N°2

ministre de l’Intérieur sous Louis XVI, s’est suicidé le 10 novembre 1793 en apprenant la condamnation à mort de son épouse, « Madame Roland », fameuse égérie des Girondins.

L’église Sainte-Geneviève-de-la-Trinité Simple église de village, l’église de Bourg-Beaudouin, par son évolution, est le témoin de l’histoire des fidèles qui la fréquentent. Dédiée à sainte Geneviève, elle doit son appellation « de la SainteTrinité  » à son appartenance, dès 1090, au patrimoine de l’abbaye bénédictine du même nom, alors située à Bonsecours.

© Mairie de Bourg Beaudouin

Notre-Dame de Folgoët

> Son plan rectangulaire n’a conservé du Moyen-âge que la façade occidentale, alors que de profonds remaniements réalisés au 18e et 19e siècles l’ont dotée de deux courtes chapelles latérales, d’une sacristie et d’un porche à pans de bois. De beaux vitraux de l’atelier Duhamel-Marette d’Evreux ornent la nef et les chapelles.

< 24 >


La commune au quotidien La municipalité poursuit la gestion de ses équipements et l’entretien de son patrimoine. Dans le courant de l’année 2011, un certain nombre de travaux nécessaires ont été entrepris : > Remise en état extérieure de l’église : le jointement complet des pierres a été refait. Les travaux débutés en juin se termineront fin janvier 2012. Ils sont réalisés par une association d’insertion, « Cursus », dont le siège se trouve à Elbeuf. Réparation et mise en sécurité des vitraux.

© Mairie de Bourg Beaudouin

> Une équipe municipale au service des beaudinois > Remise aux normes du restaurant scolaire et de la salle des fêtes, ainsi agrandis et embellis.

> Rénovation du vestiaire du stade avec l’aide de l’IME d’Ecouis.

de primaire du CE2 au CM2 à Bourg Beaudouin. Un accueil périscolaire pour tous est lui aussi effectué à Bourg-Beaudouin les matins et soirs ainsi que les mercredis. Pour ce qui est de l’accueil de loisirs, au bénéfice des enfants

des deux communes, il est régi par une convention avec le FLEP de Vandrimare et se déroule pendant les vacances d’hiver, de Pâques et tout le mois de juillet.

retraités, propose des réunions mensuelles avec jeux (cartes, dominos, triomino …) et goûter, et organise des sorties annuelles. > L’association de parents d’élèves

l’ACAPE, est en lien avec le regroupement scolaire. Pour contacter ces associations, téléphoner à la mairie : 02 32 49 27 76

écoles Un regroupement pédagogique intercommunal existe entre les communes de Bourg-Beaudouin et Vandrimare. Les élèves sont répartis entre les écoles des deux communes concernées : les maternelles et les primaires du CP au CE1 à Vandrimare et les classes

Vie associative Il existe actuellement trois associations à Bourg Beaudouin : > L’Essor Beaudinois s’occupe des manifestations communales > Le B.B. Club, association active de

économie Concrétisation de la politique de valorisation économique mise en œuvre par la Communauté de Communes de l’Andelle, la zone d’activité économique de La Maladrerie met à la disposition des entreprises souhaitant s’implanter sur son territoire 7,3 hectares. Deux entreprises sont d’ores et déjà installées, deux autres sont en cours d’installation. Au total, au 8 entreprises se partageront les 14 lots.

© Mairie de Bourg Beaudouin

> Inauguration de la Zone d’Activités économiques «La Maladrerie » en présence de nombreux élus dont Alain le Vern, président de Région , Jean-Louis Destans, président du Département, Philippe Gérics, président de la CdCA et Philippe Halot, maire de Bourg Beaudoin Vous trouverez les coordonnées et horaires d’ouverture de la mairie page 31.

< 25 >


Le dossier

du CG27

Début des travaux au collège Guy de Maupassant de Fleury-sur-Andelle Après le concours d’architecte et la sélection, par le jury de concours, du cabinet Chabanne et associés de Lyon et du cabinet d’architecture de l’Andelle, l’appel d’offres a permis de sélectionner 18 entreprises.

L

es terrains acquis par le Département vont permettre la construction du nouveau collège et l’aménagement d’un carrefour giratoire à l’entrée de Fleury-sur-Andelle à proximité de l’actuel gymnase. Il aura une capacité de

814 élèves, comprendra 9 000 m2 de bâtiments sur un terrain de 42 5OO m2. Le projet est estimé à 2O millions d’euros dont 13,3 pour la construction proprement dite. La livraison est prévue en septembre 2013.

L’originalité du projet : un équipement pilote dans le domaine de la pédagogie environnementale qui concerne les élèves Cet enjeu unique dans le département est d’autant plus important : 1. Qu’il répond au projet d’établissement actuel du collège. 2. Que les futurs utilisateurs du bâtiment sont des acteurs de la société de demain. 3. Qu’il va permettre de définir un profil HQE de référence et d’élaborer un « référentiel programme » type pour les futurs collèges construits ultérieurement dans notre département. Le principe : 1. Un bâtiment performant basé sur les principes de la HQE et du bioclimatique. Février 2012 - N°2

< 30 26 >


2. Des moyens et des coûts répondant au projet d’établissement, d’éducation à l’environnement comme entre autres un afficheur interactif des consommations du bâtiment pour responsabiliser les élèves, un jardin

pédagogique et thématique de découverte de la biodiversité ainsi qu’un suivi de ces coûts et performances assuré par l’ingénieur HQE pour les enseignants et les élèves.

Les abords du collège répondent à 3 critères 1. La sécurité des élèves La dépose minute des parents et des bus est assurée de telle sorte qu’à aucun moment un élève ne traverse une voie automobile. 2. La qualité d’accueil Un grand mail piéton conduit à un parvis couvert et une entrée transparente qui donne sur la cour. Par temps de pluie, les élèves peuvent attendre sous un grand porche d’entrée couvert, l’arrivée ou le départ des véhicules.

3. Une cour de récréation facile à surveiller, sur laquelle donnent : > le pôle vie scolaire et le restaurant, au rez-dechaussée ; > le centre de documentation et d’information à l’étage ; > un jardin pédagogique qui prolonge cette cour avec un véritable arboretum - fruticetum mis à la disposition des élèves qui souhaiteront l’entretenir.

Un fonctionnement en pôles et en quartiers, qui ont chacun leur caractéristique et leur personnalité. Une surveillance facile des élèves pour assurer leur sécurité et leur tranquillité Le gardien et le pôle des assistants et conseillers d’éducation ont une vue complète sur : > l’extérieur du collège et du parking ; > l’intérieur de l’établissement et sa rue de desserte ; > la cour de récréation et la salle d’étude. Les circulations sont larges et éclairées naturellement pour éviter les bousculades. Cette « grande artère » intérieure relie et dessert tous les quartiers du collège avec d’un côté, l’administration, l’espace santé, la SEGPA, le restaurant et la maintenance et de l’autre côté, les locaux d’enseignement. Un pôle d’enseignement propice à la concentration et au travail, à l’écart des bruits et de l’animation du parvis et des cours. Un pôle CDI, enseignant, au cœur de l’établissement, qui domine cours et parvis et prend la lumière en façade et sur un patio jardin.

Un pôle demi-pension, à proximité de la vie scolaire, du foyer des élèves et de la cour de récréation. Un pôle SEGPA très intégré, qui bénéficie d’accès facile avec le cœur de l’établissement. La 1ère réunion de chantier a eu lieu le mercredi 4 janvier. Le collège de Romilly-sur-Andelle va lui aussi connaître d’importants travaux de rénovation et d’extension pour un montant de plus de 4 millions d’euros. Le projet a été présenté au Conseil d’administration le 5 janvier 2012 et le préau extérieur sera construit pour la prochaine rentrée scolaire. Ainsi les collégiens de notre canton, les professeurs et le personnel bénéficieront d’excellentes conditions de travail. Jacques Poletti Vice Président du Conseil général

Permanences de votre conseiller général, Jacques Poletti

< 27 >

1er mardi de chaque mois

2ème mardi de chaque mois

écouis (mairie) de 11h à 12h Romilly-sur-Andelle (mairie) de 15h à 16h Fleury-sur-Andelle (mairie) de 17h à 18h

Perriers-sur-Andelle (mairie) de 9h à 10h Charleval (mairie) de 11h à 12h Pont-saint-Pierre (mairie) de 17h à 18h


L’Agenda Février

des communes

Grainville > Samedi 4 – 19h - Loto Organisé par Grainville détente loisirs Foyer rural de Grainville

Charleval > Mardi 21 – de 13h à 18h Crêpes - Organisé par le Foyer de l’Automne Salle Charles IX

mars

Romilly-sur-Andelle > Samedi 4 – Spectacle Organisé par Détente et Découvertes Salle Louis Aragon

Romilly-sur-Andelle > Samedi 3 – Loto Organisé par Les roses d’automne Salle Louis Aragon

Charleval > Samedi 4 – Soirée tartiflette Organisé par les Diablotins Salle Charles IX

Charleval > Samedi 3/dimanche 4 – Fête de la bière de mars - Organisé par le comité des fêtes Salle Charles IX

Vandrimare > Dimanche 5 – 15h - Contes Organisé par le FLEP Centre socio culturel Houville-en-Vexin > Samedi 11 – 19h Repas à thème Organisé par Houville animation Salle des fêtes Romilly-sur-Andelle > Samedi 11 – Saint-Valentin Organisé par le comité des fêtes Salle Louis Aragon Charleval > Samedi 11/dimanche 12 – Assemblée générale et repas Organisé par les Normandy Rider’s Salle Charles IX > Vendredi 17 - Film et débat Bibliothèque Houville-en-Vexin > Dimanche 19 – 14h Jeux de société Organisé par Houville animation Salle des fêtes Perriers-sur-Andelle > Dimanche 19 – 13h Challenge de l’Andelle Organisé par l’Association Les Spartiates Complexe sportif

OCTOBRE 2011 -- N°2 N°1 Février 2012

Pont-Saint-Pierre > Dimanche 4 Philatélie « 28ème salon toutes collections » Organisé par le Cercle philatélique Salle culturelle Calvo Charleval > Vendredi 9/samedi 10 – Journée nationale de la lutte des femmes Organisé par les Andelle Massilli Salle Charles IX Bacqueville > Samedi 10 – 19h - Loto Organisé par Bacqueville en fêtes Salle des fêtes Grainville > Samedi 10 – 19h - Loto Organisé par Grainville détente loisirs Foyer rural de Grainville Romilly-sur-Andelle > Samedi 10 – Loto Organisé par le comité des fêtes Salle Louis Aragon Bacqueville > Dimanche 11 – 13h - Loto Organisé par Bacqueville en fêtes Salle des fêtes Charleval

> Dimanche 11 – Loto Organisé par le Challenge de l’Andelle Salle Charles IX

Pont-Saint-Pierre > Dimanche 18 - Eur’ô Fête Organisé par Andelle natation Piscine

Romilly-sur-Andelle > Vendredi 16 – Palmes Romilloises Organisé par la mairie Salle Louis Aragon

Romilly-sur-Andelle > Samedi 24 – Soirée dansante Organisé par le RAS Salle Louis Aragon

> Samedi 17 – Soirée Country Organisé par Normandy Country Salle Louis Aragon Charleval > Samedi 17 – Printemps de solidarité Organisé par le Secours populaire Salle Charles IX Letteguives > Samedi 17 Repas - Salle des fêtes Houville-en-Vexin > Samedi 17 – 20h Soirée loto Organisé par Houville animation Salle des fêtes Grainville > Samedi 17 et dimanche 18 Bourse aux vêtements Organisé par l’association Tout en couleurs Foyer rural de Grainville Bacqueville > Dimanche 18 – 12h Repas Couscous Organisé par Les anciens travailleurs de Bacqueville Salle des fêtes Charleval > DImanche 18 – Crêpes Organisé par le FLEP Salle Charles IX Perriers-sur-Andelle > Dimanche 18 – de 14h à 18h Crêpes partie Organisé par l’Association Andel’Handicap Complexe sportif

> Lundi 26 – Concert Organisé par l’école de musique Salle Louis Aragon > Jeudi 29 et vendredi 30 Forum des métiers Organisé par le GIPAVE Salle Louis Aragon Charleval > Vendredi 30 – Concert solidaire des profs Organisé par le Conservatoire de musique Salle Charles IX > Samedi 31 – Théâtre Organisé par la commission culture Salle Charles IX Pont-Saint-Pierre > Vendredi 30 Soirée Bol de riz de la paroisse Organisé par N-D Seine Andelle Salle culturelle Calvo > Samedi 31 - Loto Organisé par l’ACPG Salle culturelle Calvo > Samedi 31 - Soirée bowling ou patinoire Organisé par l’Amicale laïque Perriers-sur-Andelle > Samedi 31 – 19h30 Soirée école primaire Organisé par l’école J.-B. Poquelin Complexe sportif Bourg Beaudouin > Samedi 31 - Soirée Antillaise Organisé par l’Essor Beaudinois Romilly-sur-Andelle > Samedi 31 mars et dimanche 1er avril Printemps littéraire

32 > < 28


Organisé parla mairie Salle Louis Aragon

AVRIL Romilly-sur-Andelle > Mardi 3 – Audition Organisé par l’école de musique Salle Louis Aragon Romilly-sur-Andelle > Mardi 7 – Bourse aux vêtements Organisé par la Passerelle Salle du CARRE Romilly-sur-Andelle > Samedi 7 et dimanche 8 –Loto Organisé par le RPFC Salle Louis Aragon Houville-en-Vexin > Lundi 9 - 11h Chasse aux oeufs Organisé par Houville animation Salle des fêtes Charleval > Du mercredi 11 au vend 13 Spectacle : « Jaune, Rouge, Bleu » - Organisé par la CdCA > Samedi 14 – Bourse aux vêtements Organisé par les Diablotins Salle Charles IX Romilly-sur-Andelle > Samedi 14 et dimanche 15 Loto Organisé par le comité des fêtes et les Mille-Pattes Salle du CARRE Charleval > Samedi 21 – Journée du jeu Organisé par la commission culture et la bibliothèque Salle Charles IX Perriers-sur-Andelle > Samedi 21 – de 10h à 18h Bourse aux jouets et aux vêtements Organisé par le CAPA Complexe sportif

< 29 >

Romilly-sur-Andelle > Dimanche 22 – Concert de gala Organisé par l’orchestre d’harmonie Salle Louis Aragon Bacqueville > Samedi 28 – 15h30 Concours de pétanque Organisé par Bacqueville en fêtes Devant la salle des fêtes Romilly-sur-Andelle > Samedi 28 et dimanche 29 –Festival Organisé par Art des sens Salle Louis Aragon Charleval > Lundi 30 – CCAS Salle Charles IX Pont-Saint-Pierre > Vendredi 30 - Loto Organisé par le RPFC Salle culturelle Calvo Houville-en-Vexin > Dimanche 15 - de 6h à 18h Foire à tout Organisé par Houville animation Dans les rues de la commune

MAI Bacqueville > Mardi 1er – 12h Repas des anciens Organisé par la mairie Salle des fêtes Bourg Beaudouin > Mardi 1er Bouquet des aînés Organisé par la mairie Charleval > Mardi 1er – Repas des anciens Organisé par le CCAS Salle Charles IX > Mardi 1er – Secours populaire Stade

Romilly-sur-Andelle > Mardi 1er– Repas des anciens Organisé par la mairie Salle Louis Aragon Charleval > Samedi 5 - La mouche Charlevalaise - Salle Charles IX Romilly-sur-Andelle > Samedi 5 – 10ème anniversaire Organisé par Normandy Country Salle Louis Aragon Houville-en-Vexin > Mardi 8 - 11h Cérémonie du 8 mai Organisé par la mairie Monument aux morts - église Pont-Saint-Pierre > Mardi 8 - Banquet des personnes âgées Organisé par la mairie Salle culturelle Calvo Romilly-sur-Andelle >Vendredi 11 mai – Concert Organisé par le groupe Vagabondages Salle Louis Aragon Charleval > Samedi 12 – Fête francoportugaise - à la paroisse > Dimanche 13 – Rassemblement de moto Organisé par le Normandy Rider’s Au stade Houville-en-Vexin > Jeudi 17 - 14h Concours de pétanque Organisé par Houville animation Salle des fêtes Romilly-sur-Andelle > Mardi 8 – Cérémonie du 8 mai Organisé par la mairie Monument aux morts Charleval > Jeudi 17 – Challenge de l’Andelle « Balade gourmande » Organisé par l’Amicale des coureurs de l’Andelle

Perriers-sur-Andelle > Dimanche 18 – 19h30 Soirée Miss Mamie 2012 Organisé par la mairie Complexe sportif Houville-en-Vexin > Samedi 19 - 19h Fête des voisins Organisé par Houville animation Salle des fêtes Romilly-sur-Andelle > Samedi 19 – Spectacle Organisé par Pas za pas yaka danser Salle Louis Aragon Romilly-sur-Andelle > Mardi 22 et mercredi 23 – Examen Organisé par l’école de musique Salle Louis Aragon Charleval > Samedi 25 – Soirée chansons Organisé par le Conservatoire de musique Salle Charles IX Perriers-sur-Andelle > Samedi 26 – de 10h à 18h Sport ma Santé Organisé par la CdCA Complexe sportif Vandrimare > les 26, 27, 28 mai et les 2 et 3 juin – de 14h30 à 19h 26ème salon de la peinture Organisé par la mairie et le FLEP Centre socio culturel

>> Pour plus d’information sur ces manifestations, renseignez-vous auprès des mairies concernées.


Infos

Utiles

Les services de la Communauté de Communes de l’Andelle Accueil : 02 32 49 61 27 Fax : 02 32 49 59 49 www.cdc-andelle.com

Service Aide à domicile Responsable - Céline Legagneux Tél. : 02 32 68 32 81

Service sport Responsable - Mohamed Cherdoud Tél. : 02 32 68 34 41

Direction Anne Malvasio Tél. : 02 32 49 61 27

Service du personnel Responsable - Emmanuelle Wallecan Tél. : 02 32 68 34 44

Service culturel Responsable - Véronique Youinou Tél. : 02 32 68 34 42

Service Technique Responsable - Camille Boulleveau Tél. : 02 32 68 32 85

Service comptabilité Responsable - Yvette Mauvieux Tél. : 02 32 68 32 86

Service communication Responsable - Anne-Caroline Basse Tél. : 02 32 68 34 43

Douville-sur-Andelle Tél./Fax : 02 32 49 99 67 mairie.douville.sur.andelle@ wanadoo.fr Horaires : Mardi de 18h à 19h Vendredi de 17h à 19h

Letteguives Tél. : 02 32 49 77 46 Fax : 02 32 49 05 37 mairie-letteguives@orange.fr Horaires : Mardi de 16h à 18h Vendredi de 16h à 19h

Flipou Tél./Fax : 02 32 49 72 48 mairie.flipou@orange.fr Horaires : Lundi de 16h30 à 19h30 Jeudi de 18h30 à 19h30 Grainville Tél. : 02 32 49 09 41 Fax : 02 32 49 87 45 mairie-de-grainville @wanadoo.fr Horaires : Lundi et jeudi de 16h30 à 18h30 Samedi de 9h30 à 12h

Perriers-sur-Andelle Tél. : 02 32 49 07 31 Fax : 02 32 49 28 66 mairie-de-perriers.sur.andelle@ wanadoo.fr Horaires : Lundi de 8h45 à 11h45 Mardi et Jeudi de 8h45 à 11h45 et de 14h à 18h Mercredi et Samedi de 9h à 11h30 Vendredi de 8h45 à 16h

Coordonnées mairies Bacqueville Tél./Fax : 02 32 49 14 40 mairie.bacqueville@wanadoo.fr Horaires : Mardi de 10h à 12h et de 16h à 18h30 Mercredi de 10h à 12h Jeudi de 16h à 18h Vendredi de 15h à 17h Bourg Beaudouin Tél. : 02 32 49 24 76 Fax : 02 32 49 82 12 mairie-bourgbeaudouin@orange.fr Horaires : Lundi de 9h à 12h Mardi de 9h à 12h et de 13h30 à 18h Jeudi de 9h à 12h et de 13h30 à 18h Vend. de 14h à 18h30 Charleval Tél. : 02 32 49 01 32 Fax : 02 32 48 01 89 roselyne.fabulet@charleval.net Horaires : Lundi de 14h à 18h Du mardi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 18h Samedi de 9h à 12h

Février 2012 - N°2

Houville-en-Vexin Tél./Fax: 02 32 21 92 29 mairie.houville27@orange.fr Horaires : Jeudi de 14h à 17h

Perruel Tél . : 02 32 49 10 64 Fax : 02 32 49 96 11 mairie.perruel@wanadoo.fr Horaires : Mardi de 15h à 19h Samedi de 9h à 12h

< 30 >


Pont-saint-Pierre Tél. : 02 32 49 70 14 Fax : 02 32 49 53 59 mairie.pont-saint-pierre@wanadoo.fr Horaires : Lundi, mercredi, jeudi, vend. de 8h30 à 12h Lundi, mardi, jeudi, vend. de 16h à 18h

Romilly-sur-Andelle Tél. : 02 32 48 73 00 Fax : 02 32 49 28 00 mairie.de.romilly.sur.andelle@ wanadoo.fr Horaires : Lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi de 8h30 à 12h00 et de 13h30 à 17h30 Samedi de 9h à 12h

Vandrimare Tél. : 02 32 49 03 63 Fax : 02 32 49 58 20 info@vandrimare.fr Horaires : Lundi et jeudi de 9h à 12h et de 13h30 à 17h Mardi de 9h à 12h et de 13h30 à 19h30 Vend. de 9h à 12h et de 13h30 à 17h Mercredi et samedi de 9h à 12h

Déchèteries Déchèterie de Romilly-sur-Andelle RD 19 - Route d’Amfreville s/s les Monts 27610 Romilly Tél. : 06 63 15 40 16 Horaires d’hiver : Du 1er octobre au 31 mars inclus Lundi, mardi, jeudi de 13h30 à 16h45. Merc., vend., sam. de 9h à 11h45 et de 13h30 à 16h45. Horaires d’été : Du 1er avril au 30 septembre inclus Lundi, mardi, jeudi : 8h00 - 12h15. Merc., vend., sam.de 9h à 11h45 et de 13h30 à 17h45. Déchèterie de Charleval

Déchetterie de Charleval

Horaires d’hiver : Du 1er octobre au 31 mars inclus Lundi, mardi, jeudi de 13h30 à 16h45. Merc., vend., sam. de 9h à 11h45 et de 13h30 à 16h45. Horaires d’été : Du 1er avril au 30 septembre inclus Lundi, mardi, jeudi : 8h00 - 12h15. Merc., vend., sam. de 8h à 11h45 et de 13h30 à 17h45.

Route des Gournets - 27380 Charleval Tél. : 06 08 89 12 16

Numéro 2 - Février 2012 L’Andelle et ses plateaux Le Magazine des habitants de la Communauté de communes de l’Andelle La Vente Cartier - BP 20 - 27380 Charleval Tél. : 02 32 49 61 27 Directeur de la publication : Philippe Gérics Directrice générale des services : Anne Malvasio Rédactrice en chef : Anne-Caroline Basse Ont participé à la rédaction : Jacques Poletti, Philippe Gérics, les membres de la 1ère commission, les agents de la CdCA, Didier et Lucile Flèche. Crédits photo : CdC de l’Andelle sauf mentionnné. Conception graphique, mise en page et infographie : Anne-Caroline Basse Publicité : Editions du bois - 02 32 49 55 89 Impression : La Fertoise ISSN 2256-7070 Dépôt légal : à parution Tous droits de reproduction réservés.

< 31 >


S I D E A L


Le Magazine de la Communauté de Communes de l'Andelle