Page 1


UN TERRITOIRE, 22 COMMUNES

DANS L’ACTU

Tout savoir sur les nouvelles actualités du territoire.

GRAND ANGLE

Territoire connecté : les communes reliées au haut et très haut débit d’ici 2026.

BUDGET 2018

Présentation du Budget 2018 de la communauté de communes.

MON TERRITOIRE EN ACTION

Travaux de voirie, Maison de santé, Habitat regroupé, Réseau de lecture publique.

AIRE SUR L’ADOUR • ARBLADE LE BAS • AURENSAN • BAHUS SOUBIRAN • BARCELONNE DU GERS • BERNÈDE • BUANES • CLASSUN • CORNEILLAN • DUHORT BACHEN • EUGÉNIE LES BAINS • GÉE RIVIÈRE • LANNUX • LATRILLE • PROJAN • RENUNG • SAINT AGNET • SAINT LOUBOUER • SARRON • SEGOS • VERGOIGNAN • VIELLE TURSAN

NOUS CONTACTER Communauté de communes d’Aire sur l’Adour 19 rue du Souvenir Français 40800 Aire sur l’Adour 05 58 45 19 05 cdc@cdcaire.org Directeur de la publication : Robert Cabé • Conception, rédaction, mise en page : service communication de la communauté de communes • Crédits photos : service communication de la communauté de communes • Périodicité : 2 numéros par an • Impression : Imprimerie Castay, Aire sur l’Adour • Distribution : Médiaposte et communes • Tirage : 7000 exemplaires, juillet 2018 • Dépôt légal à parution.

COMMUNES À LA UNE

Barcelonne du Gers, Bahus Soubiran et Lannux.

EXPOSITION « LA VIE ET L’ŒUVRE DE JOSEPH PEYRÉ » La médiathèque communautaire d’Aire sur l’Adour a accueilli du 22 mars au 7 avril, à l’occasion du 50ème anniversaire de sa mort, une exposition inédite dédiée à Joseph Peyré.

BALADE THERMOGRAPHIQUE La communauté de communes, en partenariat avec le cabinet SOLIHA, a organisé le jeudi 22 février au soir une balade thermographique dans les rues du quartier de Mestade à Aire sur l’Adour.


MA COMMUNAUTÉ DE COMMUNES - JUILLET 2018 #1

3

N

otre communauté de communes, qui fédère 22 municipalités, est devenue au fil du temps (c’est à dire en 25 ans) un acteur public incontournable pour notre territoire. Toutes les principales actions et politiques publiques locales sont désormais de la responsabilité intercommunale. Les transferts de compétences des communes vers l’intercommunalité ont été opérés progressivement afin d’en maîtriser les contours réglementaires mais aussi la dimension financière et budgétaire. Aujourd’hui, le développement économique (zones d’activités, commerce, tourisme), l’action sociale, la petite enfance, l’EHPAD, l’eau, l’assainissement, les déchets, l’urbanisme, les écoles, l’enseignement musical et les médiathèques sont gérés par l’EPCI et le CIAS. La compilation des différents budgets avoisine les 20 millions d’euros et ce sont près de 300 agents qui portent le service public local. La Communauté de communes d’Aire sur l’Adour a subi, comme toutes les collectivités locales, une ponction très importante du soutien financier de l’Etat. Plus de deux millions de baisse des dotations ont fragilisé la situation financière nous conduisant à augmenter exceptionnellement les taux d’imposition. Nous poursuivons néanmoins les investissements qui préparent l’avenir et renforcent la cohésion sociale. Toutes les écoles du territoire seront réhabilitées et restaurées d’ici l’été 2019. Le projet de santé territorial sera également opérationnel l’an prochain et l’aménagement numérique poursuit son déploiement. Plus que jamais, ces orientations sont réaffirmées et constituent le fil conducteur dans l’action quotidienne de notre intercommunalité. Robert Cabé Président de la Communauté de communes d’Aire sur l’Adour

EXPOSITION « MESTADE AU FIL DU TEMPS » Du 2 au 19 mai, la médiathèque communautaire d’Aire sur l’Adour a accueilli l’exposition « Mestade au fil du temps » réalisée par l’amicale du quartier de Mestade, en partenariat avec la commune libre de Mestade et la ville d’Aire sur l’Adour.

PERMANENCE DU LAEP À BAHUS-SOUBIRAN Depuis le début d’année, le Lieu d’Accueil Enfant Parent (LAEP) tient aussi des permanences à Bahus Soubiran, dans les locaux de la Halte-Garderie Itinérante. Ce service est gratuit et ouvert à toutes les familles.


4 MA COMMUNAUTÉ DE COMMUNES - JUILLET 2018 #1

LE TOUR DE FRANCE 2018 sur nos routes le 26 juillet

Pour la deuxième année consécutive, le Tour de France va passer sur notre territoire le 26 juillet prochain. Pour cette 18ème étape, les coureurs vont parcourir 171 km de Trie-SurBaïse à Pau. À partir de 13h40, les cyclistes arriveront par le Gers et passeront par Aurensan, Lannux et Bernède, puis se dirigeront vers les Landes pour traverser Aire sur l’Adour à partir de 14h00. Ils poursuivront leur route vers Duhort Bachen et Eugénie les Bains. Pour le passage du Tour, toutes les routes sont privatisées par les organisateurs, et donc coupées à la circulation une bonne partie de l’après-midi.

DÉCHETS

TOUT SAVOIR SUR... La gestion des déchets

Service aux habitants

TRANSPORT À LA DEMANDE

Vous ne conduisez pas ? Vous ne disposez pas de moyen de locomotion ? Votre habitat est éloigné des différents commerces ? Le CIAS d’Aire sur l’Adour propose un service de transport collectif à la demande. Comment ça fonctionne ? • Une fois par semaine (jour fixé selon votre secteur d’habitation), possibilité de se faire déposer en zone commerciale ou autre (rdv chez le médecin, chez le coiffeur…). Deux heures plus tard, le minibus vous reprend à l’endroit où il vous a déposé ; • Un mardi par mois, destination unique vers le marché d’Aire sur l’Adour. Quel est son coût ? 2 € par personne pour un trajet aller-retour (facturation mensuelle établie pour chaque usager en fin de mois). Comment réserver ? Contactez la personne en charge de ce service : • M. Barrouillet au 06 82 95 93 71, • ou le CIAS au 05 58 71 41 00. Ce service fonctionne sur inscription pour 8 personnes maximum, du lundi au vendredi.

Depuis 2009, la communauté de communes a délégué la compétence « gestion des déchets » au Sictom Ouest du Gers. Ce choix s’est effectué dans un souci de cohérence, de maitrise des coûts et de professionnalisme. Le syndicat intercommunal se charge de la collecte des déchets et de la gestion des déchetteries. Le traitement, la valorisation et l’enfouissement des déchets sont assurés par le syndicat mixte départemental Trigone, dont le siège social se situe à Auch. Le Sictom Ouest du Gers collecte : • les ordures ménagères (en porte à porte deux fois par semaine en milieu urbain et via des conteneurs collectifs une fois par semaine en milieu rural), • le verre (300 colonnes de verre sont disponibles sur le territoire couvert par le Sictom Ouest), • les vêtements (plus de 30 colonnes à vêtements sont disponibles), • le tri sélectif (une fois par semaine en milieu urbain et une fois tous les 15 jours en milieu rural), • les déchets DASRI (déchets d’activités de soins à risques infectieux) émanant de patients en auto-traitement. Le Sictom Ouest du Gers gère aussi : • 7 déchetteries gersoises, • 2 déchetteries landaises (Aire sur l’Adour et Eugénie). Les particuliers des communes adhérentes peuvent utiliser gratuitement l’ensemble du réseau des 9 déchetteries. Les petits professionnels doivent s’acquitter d’une redevance pour accéder au service. PLUS D’INFOS Planning de ramassage des déchets : http://sictomouest.blogspot.fr/


MA COMMUNAUTÉ DE COMMUNES - JUILLET 2018 #1

5

NOUVELLE COMPÉTENCE INTERCOMMUNALE

GEMAPI, VOUS CONNAISSEZ ?

Au 1er janvier 2018, la gestion des milieux aquatiques et prévention des inondations (Gemapi) est devenue une compétence obligatoire des EPCI. Désormais, l’entretien et la restauration des cours d’eau et des ouvrages de protection contre les crues sont de responsabilité intercommunale. Pour répondre au mieux à cette obligation, la Communauté

Pour le bassin-versant de l’Adour, la totalité de la compétence Gemapi est confiée à l’Institution Adour.

Pour le sous-bassinversant en amont de l’Adour (partie gersoise), la totalité de la compétence Gemapi est confiée au SMGAA Hautes-Pyrénées et Gers (Syndicat Mixte de Gestion Adour et Affluents).

de communes d’Aire sur l’Adour a choisi de déléguer cette compétence à 3 syndicats de rivières (existants ou en cours de fusion) et un Etablissement Public Territorial de Bassin (l’Institution Adour) qui couvrent ainsi l’ensemble de notre territoire. La répartition des différents intervenants a été définie comme suit :

Pour le sous-bassinversant de l’Adour (partie landaise), une partie de la compétence est confiée au SIMAL, et la gestion des risques fluviaux à l’Institution Adour (convention de délégation d’une durée de 2 ans).

Pour les sous-bassinsversants de Bahus et Gabas, une partie de la compétence est confiée au SYRBAL, et la gestion des risques fluviaux à l’Institution Adour (convention de délégation d’une durée de 2 ans).

L’Institution Adour a également été chargée de réaliser d’ici la fin de l’année une étude d’opportunité de

classement des systèmes d’endiguement du bassin de l’Adour.

RYTHMES SCOLAIRES

Service aux parents

Maintien de la semaine à 4,5 jours

Après avoir pris le temps nécessaire pour consulter l’ensemble des partenaires éducatifs, la question des rythmes scolaires pour la rentrée 2018 a été tranchée par les élus lors du conseil communautaire du 26 février 2018. À 32 voix contre 13 (et 2 abstentions), ils ont voté pour le maintien de la semaine d’école à 4,5 jours pour l’ensemble des écoles publiques du territoire.

LE NOUVEAU «PORTAIL FAMILLE»

Dès la rentrée des classes 2018, un nouveau service en ligne sera mis en place. Fini les formulaires papiers à remplir ! Les parents des élèves inscrits dans les écoles primaires publiques du territoire devront désormais passer par le site https://cdcaire.lesparents-services.com pour inscrire et payer la cantine de leurs enfants.

PLUS D’INFOS www.cdcaire.org 05 58 45 19 13


6 MA COMMUNAUTÉ DE COMMUNES - JUILLET 2018 #1

AMÉNAGEMENT NUMÉRIQUE DU TERRITOIRE Bahus Soubiran fait partie des communes qui seront reliées à la fibre optique d'ici 2026.

100

Mbps

MEGABITS PAR SECONDE

Avec la fibre, le débit sera au minimum de 100 Mégabits par seconde, soit 10 fois plus que ce qui existe aujourd'hui dans les communes ciblées.

746 172 €

Territoire connecté : Les communes reliées au haut et très haut débit

C'est le montant total de la participation financière de la Communauté de communes d'Aire sur l'Adour pour la première phase des travaux (2014-2021) d'aménagement numérique sur le territoire.

d’ici 2026

De nos jours, les usages numériques se développent à forte vitesse dans tous les domaines. Et pour bon nombre de personnes, la connexion à Internet est devenue une véritable nécessité. C’est pourquoi le développement du numérique est devenu en quelques années un puissant facteur d’attractivité et de compétitivité des territoires, ainsi qu’un enjeu fort pour les collectivités territoriales. Le Haut et Très Haut Débit (THD) est en train de bouleverser les habitudes, menant les territoires à se transformer pour garantir à tous une équité d’accès.

L’ACCÈS AU NUMÉRIQUE : UN ENGAGEMENT DES ÉLUS DU TERRITOIRE En 2013, le Département des Landes s’engageait officiellement dans le déploiement de réseaux très haut débit (THD) avec la mise en place d’un Schéma Directeur Territorial d’Aménagement Numérique (SDTAN) fixant des objectifs précis pour l’horizon 2025 : réaliser la transition vers la fibre optique pour 70% des Landais et permettre à plus de 80% des foyers, entreprises et établissements publics d’accéder à un débit au-delà de 8 Mb/s. Très rapidement, les élus de la Communauté de communes d’Aire sur l’Adour se sont à leur

tour engagés à faire du numérique un facteur de développement et de croissance pour tout notre territoire. En novembre 2014, la communauté de communes a donc pris la compétence « aménagement numérique » et en a confié la mise en œuvre au Sydec, intégrant ainsi le SDTAN. L’avantage de ce dispositif est de disposer d’aides publiques importantes. L’Etat a confirmé en 2016 sa participation à hauteur de 31,8 millions d’euros dans le cadre du Plan national France Très Haut Débit.

Le programme départemental représente à lui seul un investissement de l’ordre de 176 millions d’euros. Le besoin en financement restant est réparti entre la Région, le Département et les Communautés de communes. Ces dernières participent selon un coût identique par logement raccordé en fibre optique ou bénéficiant de la montée en débit. En accord avec le Conseil général du Gers, les communes gersoises de la Communauté de communes d’Aire sur l’Adour ont été intégrées à ce schéma départemental landais.


MA COMMUNAUTÉ DE COMMUNES - JUILLET 2018 #1

DU HAUT ET DU TRÈS HAUT DÉBIT

POUR UN GRAND NOMBRE DE COMMUNES

Alors que plusieurs communes du territoire ont bénéficié d'une montée en débit (MED) ces deux dernières années, passant ainsi à un débit supérieur à 8 Mb/s, les travaux de déploiement du réseau de fibre optique à l'abonné (FTTH) sont en cours de mise en oeuvre par le Sydec. L'occasion de faire le point sur le programme annoncé. 1/ Une montée en débit (MED) effective pour quelques communes : Parmi les 22 communes que compte notre territoire, 7 communes ont bénéficié d’une montée en débit sur la période 2016-2018 : • 2016 : Renung, Saint Loubouer, Ségos. • 2017 : Aurensan, Bernède, Vielle Tursan. • 2018 : Vergoignan. Pour la commune de Duhort Bachen, la montée en débit a été directement effectuée en 2016 par Orange. Cet opérateur privé étudie cette même possibilité sur Latrille et Saint Agnet mais sans garantie de réalisation. 2/ Déploiement du réseau Très Haut Débit (THD) La construction d’un réseau de fibre optique à l’abonné (FTTH) est en cours de mise en œuvre par le Sydec. Le 26 février 2018, la communauté de communes a validé une convention présentant un planning précis des travaux d’installation. Deux phases ont été repérées : • Première phase : de 2014 à 2021. • Deuxième phase : de 2022 à 2026. La première phase prévoit d'équiper les communes d’Aire sur l’Adour (dès 2018) et Barcelonne du Gers (prévu en 2021). En deuxième phase, ce sont les communes de Bahus Soubiran et Eugénie les Bains qui bénéficieront de ces travaux.

Bientôt la fibre à Aire sur l'Adour... À Aire sur l'Adour, les travaux d'installation vont débuter en septembre 2018 et durer jusqu'en janvier 2019. Les particuliers pourront ainsi recevoir les premières offres commerciales des opérateurs au cours du 1er trimestre 2019. Une réunion d'information publique se tiendra en octobre 2018 pour répondre aux questions pratiques des habitants.

LE TRÈS HAUT DÉBIT EN CHIFFRES 1,5 million €

Participation financière de la Communauté de communes d’Aire sur l’Adour sur l’ensemble du programme.

5184 prises raccordées

Objectif du déploiement du réseau de fibre optique d’ici 2026 par le Sydec.

110 km

Nombre de kilomètres de fibre déployée sur le territoire à la fin des travaux.

6 armoires de rue

Installées sur les 6 zones de déploiement à Aire sur l'Adour ; et 1 local principal de communications électroniques.

À SAVOIR :

Pour les foyers qui ne disposeraient pas d’un accès à Internet supérieur à 4 Mbits/ seconde par l’ADSL actuel, et non desservi par la fibre à terme, l’aide du Sydec de 400 € a été reconduite pour l’installation de paraboles.

7


8 MA COMMUNAUTÉ DE COMMUNES - JUILLET 2018 #1

AMÉNAGEMENT NUMÉRIQUE DU TERRITOIRE

INTERVIEW M. OLIVIER MARTINEZ,

Conseiller départemental et 3ème Vice-président en charge du Numérique au Sydec. 1/ La fibre optique, c’est quoi ? La fibre optique (fil de verre plus fin qu'un cheveu) est un support qui, contrairement au réseau téléphonique, transporte et transmet des informations et des données à vitesse très élevée, sur de longues distances, et sans risque de perturbations. Avec la fibre optique, le débit est supérieur à 30 Mb/s, d’où le terme utilisé de Très Haut Débit (THD). Les avantages de la fibre optique sont nombreux : téléchargements (vidéos, musique…) plus rapides et de meilleure qualité, usage simultané de la connexion internet, et enfin le développement de nouveaux services comme les offres de domotiques, les applications ou l’utilisation du Cloud. 2/ Pouvez-vous nous indiquer comment va s’effectuer le déploiement de la fibre optique sur notre territoire ? Au sein de la Communauté de communes d’Aire sur l’Adour, sur les 5 200 prises de fibre optique à l’abonné prévues, 2 340 vont être installées à partir du mois de septembre 2018. Les travaux sur chaque commune sont programmés afin de répondre à l’urgence d’équiper les zones les moins bien desservies, tout en tenant compte des contraintes techniques et financières. Le nord de la commune d’Aire sur l’Adour est le premier concerné. La mise en commercialisation du réseau est programmée pour 2019. Les

études se poursuivront ensuite en 2021 sur Barcelone du Gers. Et enfin les communes de Bahus Soubiran, d’Eugénie les Bains et le sud d’Aire sur l’Adour seront traités lors de la seconde phase du programme. Ces chantiers se dérouleront en trois étapes : • La pose, sur le domaine public, du local de télécommunication point de départ du déploiement de la fibre optique sur la commune, puis de 6 armoires de rues qui desserviront les quartiers. • La réalisation du génie civil en complément des infrastructures existantes (poteaux, chambres, fourreaux) pour des raisons de coût. • La pose des câbles de fibres optiques à proximité immédiate des habitations et locaux professionnels. Les travaux ont été confiés à trois groupements d’entreprises de travaux publics (AXIANS, CASSAGNE-EIFFAGE et AXIONE). Lorsque les travaux seront finalisés, le Sydec remettra le réseau fibre très haut débit à la Société Publique Locale (SPL) NouvelleAquitaine THD mandatée par le Sydec pour exploiter, entretenir et commercialiser auprès des fournisseurs d’accès à Internet (FAI) un réseau public de qualité et sécurisé. 3/ Comment les habitants ou les entreprises pourront concrètement bénéficier de la

fibre optique chez eux ? Lorsque les Fournisseurs d’Accès à Internet auront déployé leurs équipements au sein du réseau (cette phase de commercialisation peut s’étendre sur 4 mois à compter de l’achèvement des travaux), les particuliers et professionnels éligibles à la fibre pourront bénéficier du très haut débit (THD) s’ils le souhaitent. Ils pourront alors souscrire à un abonnement auprès du fournisseur d’accès de leur choix présent sur le réseau (Free, Bouygues, SFR, Adista, Orange, Completel…). Le raccordement à la fibre depuis le boîtier extérieur et jusqu’à l’intérieur du logement (ou local) sera effectué soit par le FAI, soit par la SPL Nouvelle-Aquitaine THD dès lors que sera souscrit un abonnement. Une réunion publique d’information sera organisée quelques semaines avant l’ouverture commerciale du réseau de fibres optiques. Les Aturins pourront ainsi poser toutes leurs questions et procéder, s’ils le souhaitent, à leur préinscription auprès des opérateurs. PLUS D’INFOS http://nathd.fr/ 0 806 806 006 (service gratuit + prix de l’appel)


MA COMMUNAUTÉ DE COMMUNES - JUILLET 2018 #1

9

DE LA COMMUNAUTÉ DE COMMUNES D'AIRE SUR L'ADOUR Véritable temps fort de l’année, le budget prévisionnel 2018 a été voté en conseil communautaire le jeudi 12 avril 2018 par les élus de la communauté de communes (avec 45 voix pour et 4 voix contre).

La section Fonctionnement s’élève à 9 502 014 €. Les charges se répartissent ainsi : - Charges générales : 933 862 € • dont entretien voirie : 556 900 €. - Charges de personnel : 1 084 263 €. - Charges financières : 53 966 €. - Provisions et autres : 50 000 €. - Reversement de dotations : 935 030 €. - Amortissement : 147 268 €. - Autofinancement pour l’investissement : 983 074 €. - Charges de gestion courante : 5 250 554 € • dont cotisations au Sictom pour gestion des ordures ménagères : 1 596 856 €, • dont subvention d’équilibre au budget annexe des « affaires scolaires » : 2 225 000 €, • dont subvention d’équilibre au budget annexe « école de musique » : 176 000 €, • dont subvention d’équilibre au budget annexe « cuisines centrales » : 188 000 €, • dont subvention d’équilibre au budget annexe « zones d’activités économiques » : 122 476 €, • dont subvention d’équilibre au CIAS : 484 520 €, • dont subvention d’équilibre à l’Office de Tourisme Communautaire : 133 500 €. Les recettes se répartissent ainsi : - Report de l’excédent 2017 : 345 452 €. - Remboursement frais de personnel : 145 160 €. - Prélèvement de la taxe des ordures ménagères : 1 596 856 €. - Montant des impôts des entreprises et des ménages : 5 760 541 €. - Subventions de l’Etat : 1 536 028 €. - Autres : 117 977 €. L’équilibre du budget de fonctionnement a nécessité une augmentation des taux d’imposition : • CFE (entreprises) de 24,52% à 25,83% • Taxe d’habitation de 9,41% à 10% • Taxe foncière sur le bâti de 1,50% à 2,50% • Taxe foncière sur le non bâti de 2,8% à 2,98%

‘‘

Il est rappelé qu’en 4 ans les aides de l’Etat (DGF) ont baissé de 2 176 560 €.

Par contre, les repas des cantines scolaires (2,85€) n’ont pas bougé depuis 4 ans ainsi que les tarifs de l’école de musique. Les garderies et les temps d’activité périscolaires restent des services gratuits.

SECTION INVESTISSEMENT

Le budget d’investissement s’élève à 3 142 776 €.

‘‘

SECTION FONCTIONNEMENT

Parmi les dépenses, - le budget voirie représente 1 100 000 €, - l’aménagement du numérique 144 000 €, - les travaux d’aménagement du changement de siège social transféré à l’ancienne gare 380 920 €, - l’étude pour définir un pôle de santé sur le territoire communautaire 40 638 €. Le recours à l’emprunt se limite à 142 000 €, soit 4,5% du total d’investissement.

ZOOM SUR ...

Comment la communauté de communes finance son budget ?


10 MA COMMUNAUTÉ DE COMMUNES - JUILLET 2018 #1

Le Quai des Graverots à Aire sur l'Adour

VOIRIE

UN GROS CHANTIER PRÉVU POUR 2018.

‘‘

Près d’1,3 million d’euros seront investis cette année afin d’améliorer la qualité et la sécurité des routes du territoire. a préservation du domaine public routier est un enjeu important pour garantir la sécurité routière des usagers et favoriser le développement économique et agricole du territoire. C’est aussi l’opportunité d’offrir aux habitants un cadre de vie confortable. En 2018, ce sont 19 km de voiries qui vont bénéficier d’une remise à neuf. Un gros chantier va se poursuivre à Aire sur l’Adour : les travaux sur le Quai des Graverots (191 000€) pour les parties revêtement et pluvial.

2018 EN CHIFFRES 725 000 €

investis dans le revêtement des routes et les travaux de renforcement de chaussée et de pluvial.

547 929 €

dépensés pour l’entretien des routes (curage des fossés, élagage, fauchage, point à temps, enrobé projeté, etc).

TRAVAUX DE RÊVETEMENT 2018 Avenue des Arènes : 7 200€ Route d’Eugénie : 7 500€ Chemin de Trocadero : 6 300€ Chemin de Coustens : 21 600€ Chemin de Labat : 9 100€ Chemin de la Vallée du Bas : 20 200 €

‘‘

L

Quai des Graverots : 191 000€ Rue Jaunet : 18 400 € Rue du Pont rouge : 12 200€ Impasse Saint Blancard : 9 400 € Impasse Madiran : 10 900€ Rue du Midi : 5 100 € Chemin de la Chalosse : 3 400 € Rue du Jardinet : 13 300 €

Chemin du Turet : 28 500€ Chemin de Jean Petit : 13 100€ Chemin de soulan : 2 500€ Chemin de Ponsin : 2 700€ Rue Etienne Nestor : 7 000€ Route d’Arblade : 54 900€ Chemin du Bourg : 6 000€ Chemin de Dazéma : 11 000€

Chemin de Lataste : 41 400€ Chemin de Pémau : 8 600€ Chemin du Cap de l’Allée : 8 000€ Chemin de Jeanton: 13 600€ Chemin de Manaout : 5 200€ Chemin de Bruchet : 13 700€

Chemin de Pessarot : 9 000€ Chemin de Peyret : 15 000€ Chemin de Serrot : 8 400€ Route de Ségos : 16 600€


MA COMMUNAUTÉ DE COMMUNES - JUILLET 2018 #1

11

SANTÉ

MAISON DE SANTÉ PLURIDISCIPLINAIRE : UN PROJET QUI AVANCE BIEN ... Jour de remise de l’étude du « diagnostic territorial » aux membres du comité de pilotage du projet.

Vieillissement de la population, démographie médicale en baisse, offre de soins de moins en moins accessible, le territoire subit des transformations majeures qui risquent d’impacter dans les années à venir l’offre de santé pour tous les habitants. Fortement sensibilisés par ce phénomène, élus, professionnels et partenaires réfléchissent ensemble sur un projet de création d’une maison de santé pluridisciplinaire.

L

e territoire de la Communauté de communes d’Aire sur l’Adour se trouve confronté, comme nombre de territoires ruraux, à un enjeu fort en matière de démographie médicale, problématique qui risque d’impacter considérablement l’avenir de son offre en termes de soins de premiers secours. En effet, plusieurs médecins ont déjà cessé leur activité libérale et d’autres partiront à la retraite dans les prochaines années. Le report de leur patientèle ne pourra être absorbé par les professionnels en activité. RÉFLEXION AUTOUR D’UN PÔLE DE SANTÉ Dans ce contexte, plusieurs professionnels de santé ont initié depuis plusieurs mois une réflexion autour d’un pôle de santé à l’échelle du bassin sanitaire d’Aire sur l’Adour (bassin couvrant le périmètre de la Communauté de communes d’Aire sur l’Adour) afin d’améliorer leurs conditions d’exercice et favoriser l’installation de jeunes médecins. Par ailleurs, une structure associative a vu

le jour, toujours à leur initiative, fédérant les professionnels de santé désireux de coopérer dans le cadre de ce futur pôle. LA COMMUNAUTÉ DE COMMUNES EN APPUI AU PROJET Pour répondre à leur demande d’accompagnement dans la définition de leur projet de santé ainsi qu’à leur souhait d’associer désormais Etat et collectivités territoriales à leur réflexion, les élus de la communauté de communes ont fait le choix de mener une étude d’opportunité et de faisabilité. Pour ce faire, ils ont validé lors du conseil communautaire du 26 septembre 2017 la prise d’une nouvelle compétence facultative relative à « l’élaboration d’études pour la mise en œuvre d’un pôle de santé sur le territoire communautaire ». Pour mener à bien ce projet, la communauté de communes a délégué cette mission au cabinet Eliane Conseil (Bordeaux), spécialisé dans le conseil et l’accompagnement des projets et

actions des acteurs évoluant dans les champs de la santé, du social et du médico-social. Le mardi 22 mai, les membres du comité de pilotage du projet (COPIL) se sont réunis à Aire sur l’Adour pour assister à la remise de l’étude du « diagnostic territorial ». Ce diagnostic, réalisé notamment à partir d’entretiens individuels avec les professionnels de santé exerçant sur les pôles d’Aire sur l’Adour, Eugénie-lesBains et Barcelonne du Gers, a fait ressortir des points forts mais également des points faibles à prendre en compte dans la réalisation du projet. VALIDATION DU DOSSIER PRÉVUE À L’AUTOMNE La prochaine étape du cabinet sera centrée sur l’accompagnement des professionnels de santé. Les volets « projet de santé », « budgétaire » et « immobilier » devront être approfondis avant que le dossier final soit présenté en commission départementale et régionale à l’automne 2018 pour validation et déblocage des fonds.


12 MA COMMUNAUTÉ DE COMMUNES - JUILLET 2018 #1

Vue de synthèse du Cabinet d'architecte retenu

LOGEMENT

HABITAT REGROUPÉ : UNE ALTERNATIVE INNOVANTE À LA MAISON DE RETRAITE POUR LES PERSONNES ÂGÉES. Vivre de façon autonome à domicile, tout en bénéficiant d’un environnement adapté et sécurisé comprenant des services qui facilitent le quotidien, est le souhait de bon nombre de personnes âgées. Mais c’est surtout le concept porté par les habitats regroupés.

P

assé un certain âge, la vie peut devenir parfois trop solitaire et compliquée pour de nombreuses personnes. Mais il n’est pas encore question pour elles de partir en maison de retraite. Moins onéreux et plus souple, l’habitat regroupé peut constituer une solution parfaitement adaptée pour ceux qui n’ont pas besoin de soins médicaux quotidiens. Ce nouveau modèle d’habitat apparaît ainsi comme une sorte de « troisième voie » entre le maintien à domicile et l’accueil en maison de retraite médicalisée (Ehpad). UNE SOLUTION INNOVANTE Face à une population vieillissante, les élus du territoire ont bien saisi l’enjeu et réfléchissent depuis quelque temps sur ce type de solution alternative et innovante qui pourrait être une réponse parfaitement adaptée à notre milieu rural. Trois communes ont déjà planché sur le sujet. À Vergoignan, pour redynamiser le bourg et répondre aux différentes

problématiques que ses habitants rencontrent (isolement des personnes, difficulté d’entretenir des maisons trop grandes, petites retraites), l’idée de créer un habitat regroupé a semblé une solution très intéressante. Michel Marque, maire de la commune, nous explique : «La commune est propriétaire d’une maison très ancienne dans le cœur du village. Nous souhaitions la restaurer pour revitaliser un peu ce secteur. L’opportunité de créer un habitat regroupé s’est présentée d’ellemême au vu de la demande. Ce projet nous permet d’apporter un nouveau service aux habitants de la commune qui peuvent éprouver quelques difficultés à vivre seul l’âge passant ». QUATRE LOGEMENTS ADAPTÉS Validé par la Préfecture, son projet d’habitat regroupé intergénérationnel prendra donc place dans une maison ancienne du village, entièrement rénovée et adaptée à ce type de logements. Composée de 3 habitations individuelles de

plein pied (de 55 à 60 m2) et d’1 habitation individuelle à l’étage (70 m2), la maison est conçue de manière à répondre aux besoins du vieillissement : situation centrale en centre-bourg, logements climatisés et conçus pour des personnes avec des difficultés de mobilité, loyers très modérés, et services complémentaires facilités (livraison de repas à domicile, services de soins à domicile, et autres services à la personne en lien avec le CIAS). Le projet prévoit également la création d’une salle polyvalente de 60 m2 attenante à la maison. L’idée est d’y proposer des animations régulières pour les anciens. Les travaux devraient débuter en septembre et durer une bonne année. L’aménagement des nouveaux locataires est prévu pour le quatrième trimestre 2019. Rendez-vous donné dans un an pour l’inauguration de la maison. RENSEIGNEMENTS Mairie de Vergoignan 05 62 09 40 25


MA COMMUNAUTÉ DE COMMUNES - JUILLET 2018 #1

13

Médiathèque d'Eugénie les Bains

CULTURE

LE RÉSEAU DE LECTURE PUBLIQUE, UN LEVIER D’OUVERTURE SOCIALE POUR TOUS LES HABITANTS DU TERRITOIRE. Ouvertes à tous les publics et entièrement gratuites, les médiathèques communautaires sont aussi des lieux de convivialité et d’échanges. Cependant, encore trop de personnes sont ou se sentent exclues des services qui y sont proposés et souffrent d'isolement. Quelles actions sont mises en place ?

A

vec l'aide de l'Etat et des conseils départementaux des Landes et du Gers, les médiathèques développent des stratégies pour lutter contre les inégalités et favoriser la mixité sociale. • Actions en faveur du plus jeune âge : Lire des comptines et des histoires aux tout-petits améliore la connaissance du langage du bébé et joue un rôle important dans l'apprentissage de la lecture. De ce constat est né le projet A petits pas. Pour chaque nouvelle naissance sur le territoire communautaire, les médiathèques offrent à la famille un sac cadeau contenant un livre pour enfant et des brochures informatives. • Actions en faveur des familles les plus en difficultés : Bénéficiaires du RSA ou en situation de monoparentalité, elles peuvent bénéficier d'accueils adaptés comme partager un moment de convivialité en famille ou participer à des ateliers information-formation animés par le CIDFF. • Actions en faveur des chercheurs d’emploi : Les médiathèques mettent en

place, avec la MSAP, des ateliers informatiques : création de CV et e-réputation. • Action en faveur des personnes en situation de handicap : Au-delà du respect des normes d'accessibilité de ses trois bâtiments, les médiathèques proposent aux personnes mal- ou non-voyantes, des livres en gros caractères et des livres audio mais aussi du matériel adapté : loupe électronique, lecteur de livres audio, télé-agrandisseur...

avec les résidents de l'hôpital de jour, l'Adapei ou encore avec les adolescents en difficulté dans le cadre d'un Contrat Local d'Accompagnement à la Scolarité.

• Actions en faveur des séniors isolés : Un service gratuit de portage à domicile est disponible. Une visite mensuelle, sur rendez-vous, permet de recevoir des documents de son choix et de partager un moment d'échange. Pour ceux dont la santé le permet, une navette du CIAS est à leur disposition, pour profiter des spectacles organisés en après-midi par le réseau des médiathèques. Tous ces services sont enrichis d'actions « hors les murs » et de propositions à destination de publics spécifiques comme

PLUS D’INFOS www.mediatheque.cdcaire.org 05 58 51 34 04


14 MA COMMUNAUTÉ DE COMMUNES - JUILLET 2018 #1

BAHUS SOUBIRAN

‘‘

3 QUESTIONS à Ludovic Moreau, nouveau gérant de l'Atelier Café :

Inauguration du multiple rural Le dimanche 3 juin 2018, M. le maire a inauguré "L'Atelier Café" en présence du président de la communauté de communes et de nombreux élus du territoire. Les Bahusâtes étaient venus nombreux pour l’occasion. Après une année de fermeture, les habitants de la commune ont vite retrouvé leurs chères habitudes depuis la réouverture le 1er mai 2018. Les nouveaux gérants, Ludovic et Béatrice Moreau (déjà propriétaires d’une épicerie fine sur Eugénie les Bains), ont réaménagé avec soin et bon goût le lieu. Désormais, l’agencement des locaux comprend 3 espaces bien distincts : le bar, l’épicerie et le coin pizza/rôtisserie. La cuisson du pain sur place vient renforcer les services proposés. L’aménagement d’une terrasse avec tables, parasols et vente de glaces pour les longues journées d’été est prévu rapidement.

Etes-vous originaire des Landes ? Je suis arrivé dans le Sud-Ouest à l'âge de 10 ans pour suivre mon père qui travaillait dans la restauration. J'ai tout d'abord habité à Lourdes pendant 20 ans, puis St Sever où j'ai exercé le métier de transporteur routier. Il y a 4 ans, j'ai eu l'opportunité de reprendre l'épicerie d'Eugénie les Bains avec ma femme. En passant régulièrement par Bahus-Soubiran, j'ai remarqué cet endroit qui me paraissait fort sympathique mais laissé à l'abandon. J'y ai vu rapidement l'opportunité de créer de nouvelles choses et surtout une façon de me rapprocher des locaux en leur proposant de nouveaux services.

À SAVOIR

Comment ce projet s'est-il mis en place ? J'ai pris contact avec Michel Lamaignère, maire du village, pour voir ce qu'il était possible de faire. Le projet ne s'est pas monté du jour au lendemain. Pour moi, l'endroit avait déjà une situation idéale. Il est placé à un croisement de route en coeur de bourg, avec un parking pour que les voitures puissent facilement s'arrêter. Les locaux étaient existants, même si beaucoup de travaux restaient à faire pour tout remettre à neuf. Nous avons beaucoup investi dans ce projet, et la mairie nous a également aidé. L'année dernière, j'ai remporté le Trophée des Commerçants et Artisans Landais, organisé par la CCI des Landes, pour ce projet de création d'épicerie à Bahus.

PLUS D'INFOS L'Atelier Café Ouvert du mardi au samedi de 7h30 à 13h00 et de 17h00 à 21h30, et le dimanche de 9h30 à 13h00. 05 58 79 67 53

Quels services propose l'Atelier Café ? En dehors de sa vocation première de proposer un bar et une épicerie fine, j'ai mis en place un point chaud (avec vente de pain et de viennoiseries), un point pizza (qui fonctionne essentiellement le soir) et très bientôt ouvrira un point de vente de poulet rôti. Nous assurons aussi la distribution des bouteilles de gaz. Dans le but de créer aussi du lien social, nous souhaitons aussi développer différentes animations (expositions, soirées, etc.)

‘‘

La commune a subventionné ce projet à hauteur de 4 000€ (dont une participation de la communauté de communes à hauteur de 40% dans le cadre de sa compétence commerce).


MA COMMUNAUTÉ DE COMMUNES - JUILLET 2018 #1

BARCELONNE DU GERS

La place de la Garlande entièrement rénovée Lieu symbolique et véritable cœur de ville, la grande place centrale est désormais prête pour accueillir de nouvelles foires et autres manifestations communales. Les travaux de rénovation, débutés en mars 2017 dans le cadre du projet d’aménagement urbain « Opération Centre Bourg* », sont en passe d'être terminés et vont prendre fin cet été. Les habitants vont pouvoir redécouvrir leur place où de nouvelles installations sont en cours : un nouveau kiosque, une aire de jeux pour les enfants, une fontaine à eau (avec un robinet d’eau potable pour le passage des pèlerins ou touristes), et enfin un nouveau mobilier urbain (bancs, poubelles, porte-vélos, abribus). * Ce projet comprend également la rénovation des places du Souvenir et de la Mairie.

À SAVOIR

La commune a investi dans ce projet plus d’un million d’euros, subventionné pour moitié par l’Etat et le département. D’autres financeurs ont également apporté leur soutien : la région, la communauté de communes, le SYDEC, l’ONAC et le Souvenir Français.

PLUS D’INFOS Mairie de Barcelonne du Gers http://www.barcelonne-du-gers.fr/

15

LANNUX

Vue de synthèse du Cabinet d'architecte retenu

Construction de deux maisons locatives à énergie positive Innovante et détonante par le projet qu’elle porte, la commune vient de lancer la construction de deux logements locatifs à énergie positive, plus précisément deux maisons jumelées de 100 m2 habitables chacune. Situées derrière l’école, le long de la route départementale, elles accueilleront d’ici un an deux jeunes familles avec enfant(s). Ce projet novateur, confié à l’architecte M. Labérou (Plaisance du Gers), s’appuiera également sur le travail qualitatif d’entreprises locales. In fine, ces habitations seront à même de produire toute l’énergie nécessaire pour subvenir aux besoins de leurs habitants (chauffage et eau chaude). Outre l’avantage des performances énergétiques de ces maisons, M. le maire espère qu’en accueillant de nouvelles familles dans le village, elles choisiront de rester en devenant par la suite propriétaires. Par ce projet, la commune souhaite voir se réaliser son voeux le plus cher : favoriser la mixité sociale et intergénérationnelle.

À SAVOIR

La commune a investi dans ce projet 500 000€ et a bénéficié de diverses aides et subventions dont : • Dotation d’équipement des territoires ruraux (DETR) : 100 000€ ; • Fonds régional de l’innovation (FRI) : 11 000€ ; • Réserve parlementaire : 3 500 €. PLUS D’INFOS Mairie de Lannux 05 62 09 42 79


Ma Communauté de Communes | Le magazine d'information des habitants du territoire d'Aire sur l'Adour  

La Communauté de communes d'Aire sur l'Adour publie son premier journal d'information communautaire dédié aux habitants de son territoire....

Ma Communauté de Communes | Le magazine d'information des habitants du territoire d'Aire sur l'Adour  

La Communauté de communes d'Aire sur l'Adour publie son premier journal d'information communautaire dédié aux habitants de son territoire....

Advertisement