Issuu on Google+

Bernay . Conlie . Cures . Degré .

Domfront . L a Chapel le . La Q uinte . Lavar din . M ézièr es . N euvill Tennie alais . N abine . S e t euvy . Ruillé . S . St-Symphorien

de la

Janvier 2013 :

Congrès cantonal des maires ..........................p 3

Nouvelles Consignes de Tri ... p 6

Collecte des ordures ménagères ............................p 7

Des films récents projetés chaque mois à Tennie .....p 9

: une nouvelle entreprise sur la zone d'activité .................. p 10

Photo : Eco-Emballages

SMC

de Projet cueil c a multi

... p 4

Les JSCC prennent leur envol

... p 5

Zoom La Q sur... uinte

... p 1 2

Reflets de la 4c : le journal de la Communauté de Communes de la Champagne Conlinoise (4C) www.4c-conlie.fr

N° 28 - Janvier 20 1 3


Editorial A la veille de cette nouvelle année, tous les élus de la Communauté de communes (4C) sont bien conscients des difficultés économiques auquel notre pays est confronté et, par conséquent, des inquiétudes légitimes de chacun d’entre vous. Je tiens donc à réaffirmer que le maintien et la création d’emplois sur le territoire demeurent, plus que jamais, nos priorités.

qui pourra ouvrir ses portes en 2015. Dans le même but, nous venons de lancer un diagnostic des équipements sportifs et culturels du territoire intercommunal afin de cerner et d’anticiper les attentes des familles. Dans le même temps, nous avons fait le choix de conforter notre soutien au groupement des Jeunesses Sportives de la Champagne Conlinoise (JSCC), en mettant à disposition un stade rénové, situé rue de l’Epinaube (route de Sainte-Sabine) à Conlie. Améliorer nos pratiques et maîtriser les coûts Soucieuse de garantir la meilleure qualité de vie possible à ses habitants, la Communauté de communes s’attache naturellement à protéger le patrimoine naturel de la Champagne Conlinoise, notamment en optimisant la collecte et le traitement des ordures ménagères. Dans cette logique, nous avons fait le choix d’utiliser le nouveau centre de tri du Mans qui nous offre l’opportunité de simplifier la collecte sélective. Nous allons aussi évoluer vers la mise en place d’une redevance incitative qui encouragera plus encore chaque foyer à respecter les consignes de tri. Toutes ces initiatives visent les mêmes objectifs  : améliorer nos pratiques et maîtriser les coûts. Nous pouvons faire mieux et pour moins cher en déposant chaque déchet à sa nouvelle place !

Deux nouvelles entreprises Notre collectivité s’est ainsi fixé pour mission, dès sa création, de favoriser l’installation et l’extension d’activités en proposant des outils qui permettent d’accueillir les entreprises dans les meilleures conditions possibles et qui renforcent l’attractivité de la Champagne Conlinoise. Ainsi, nous avons créé et aménagé, à Conlie, une zone d’activité intercommunale qui est actuellement occupée par douze employeurs. Sur ce site, nous avons pris l’initiative de construire un bâtiment "prêt à l’emploi" dans lequel vient de s’installer l’entreprise SMC (Serrurerie Métallerie Chaudronnerie) qui apporte sept emplois supplémentaires sur le territoire et pour laquelle de futures créations d’emplois sont d’ores et déjà prévues. En parallèle, nous allons viabiliser un terrain de 5 000 m2, situé à proximité de la gare de Conlie et de la rocade, afin d’accéder à la demande d’un entrepreneur qui veut développer un projet sur cette parcelle. Ces implantations démontrent que les investissements communautaires portent leurs fruits. Cependant, nous ne devons pas nous contenter de cette encourageante dynamique. Il nous faut poursuivre sans relâche nos efforts pour que chacun puisse avoir du travail et bénéficie d’un cadre de vie agréable qui réponde à ses besoins.

i

Mutualisation des moyens Dans un proche avenir nous pourrions débattre de l’opportunité de procéder, au sein de notre Communauté de communes, à la mise en place de compétences qu’il serait plus convenable d’exercer à l’échelle du canton étant entendu que les financements devraient aussi accompagner cette nouvelle évolution. De même, il sera judicieux de développer des collaborations avec les communautés de communes voisines dès lors qu’il y aura un intérêt fonctionnel et économique, car même si le fonctionnement de notre collectivité donne satisfaction, nous devons encore évoluer pour être organisés et efficaces au moindre coût.

Développer des équipements Proche du Mans tout en conservant un environnement rural, notre territoire séduit les nouvelles générations et est, désormais, l’un des les plus jeunes du département avec 170 naissances, en moyenne, comptabilisées chaque année. Ce renouvellement de la population est un signe de vitalité et un atout que nous avons le devoir de valoriser. C’est pourquoi nous travaillons à la réalisation de structures nouvelles,  comme le multi-accueil pour la petite enfance

Enfin, pour terminer et alors que 2012 s’achève, permettez-moi de souhaiter à chacun d’entre vous, une bonne et heureuse année 2013. Que celle-ci vous préserve en bonne santé et que la réussite soit au rendez-vous.

Le 19 janvier, une initiation à l’utilisation des défibrillateurs ouverte à tous

Coste, secouriste bénévole à l’association la Croix Blanche. C’est pourquoi le formateur de la Croix Blanche organise, avec le soutien de la Communauté de communes, une initiation aux défibrillateurs, gratuite et sans inscription préalable, le samedi 19 janvier 2013 de 10 h à 15 h à Conlie, salle des retraités. "En l’espace d’une heure, j’explique aux habitants le fonctionnement de deux défibrillateurs de marques différentes. Je montre aussi que cet appareil ne présente aucun danger pour son utilisateur", explique Jean-Luc Coste, qui a déjà piloté trois séances de formation sur le territoire de la 4C, dont deux s’adressant aux élus, au personnel des collectivités et aux responsables associatifs. Une séance tout public s'est déroulée le samedi 15 décembre 2012.

Raoul Marteau Président de la 4C Maire de Conlie

Depuis 2007, tout citoyen est autorisé à se servir d’un défibrillateur dès lors qu’il se trouve dans une situation où il peut sauver une personne en train de faire un malaise ou arrêt cardiaque. Dans cette logique, les communes et la communauté de communes mettent des défibrillateurs à disposition du public dans les lieux les plus fréquentés du territoire et encouragent les formations à ce type d’équipement. "Face à un accident cardiaque, il y a trois gestes salvateurs à accomplir : appeler le 15 pour faire venir les services médicaux d’urgence, procéder à un message cardiaque et provoquer un choc électrique grâce à un défibrillateur", explique Jean-Luc

2


Informations

Congrès cantonal des maires

Une première au Pôle intercommunal

Le congrès cantonal annuel s’est déroulé jeudi 4 octobre 2012 en présence d’une soixantaine de maires, maires-adjoints et secrétaires de mairie de la Champagne Conlinoise. Le Président du Conseil général, Jean-Marie Geveaux, la Députée, Françoise Dubois, le Sous-Préfet, Eric Cluzeau, le Président du Pays de la Haute Sarthe, François Robin, le Président de la Communauté de communes, Raoul Marteau, ainsi que l’attachée parlementaire du Sénateur Marcel-Pierre Cléach, Christine Marchand, ont participé à cette réunion qui, pour la première fois, était organisée au sein du Pôle intercommunal.

Plusieurs sujets ont tout particulièrement fait l’objet de débats durant cette soirée : l’instabilité des arrêts de trains à Domfront-en-Champagne, l’abandon du transport par voie ferrée des granulats de la carrière de Voutré, l’impact de la construction de la Ligne à Grande Vitesse sur l’environnement et la problématique des travaux connexes à la charge des communes traversées, l’organisation du temps scolaire pour la rentrée 2013, ainsi l’avenir du personnel ATSEM (assistant aux enseignants) des écoles. La demande de permission de recherches minières sur le territoire par une entreprise privée a également été évoquée.

"Ces rencontres représentent toujours un moment privilégié d’échanges entre les élus des quinze communes du canton, les représentants de l’État et les élus du Département. La participation des secrétaires de mairie est également importante car ce sont eux qui mettent en application les décisions des élus", explique Joël Méténier, Conseiller général, Vice-Président de la Communauté de communes et Maire de Saint-Symphorien. "Pour que ce congrès soit le plus efficace possible, j’avais au préalable envoyé un questionnaire à tous les élus pour lister précisément les thématiques qu’ils voulaient aborder. A partir des réponses obtenues, j’ai préparé la réunion avec l’appui des services du Conseil général et de l’État."

"Nous avons à la fois discuté de problématiques spécifiques à chaque commune et de thèmes concernant l’ensemble du territoire", précise Joël Méténier, soulignant la cordialité et la sincérité du dialogue qui s’est instauré entre l’assistance et les différents interlocuteurs, notamment avec Messieurs Geveaux et Cluzeau. A l’issue de la réunion, les élus se sont retrouvés dans le hall du Pôle intercommunal où ils ont pu admirer les peintures que Nadine Pothier, l’artiste qui occupe les anciens locaux du CyberCentre, avait gracieusement accepté d’exposer pour l’occasion.

Un nouveau centre d’incendie et de secours

à Conlie pour 2014

Il y a quelques années, les élus de la Communauté de communes ont choisi d’intégrer l’aménagement des Centres d’Incendie et de Secours du territoire dans les compétences communautaires, considérant que ces équipements(1) sont au service de l’ensemble des habitants de la Champagne Conlinoise. Dans ce cadre, la Communauté de communes (4C) s’est engagée à co-financer la construction du nouveau Centre d’Incendie et de Secours de Conlie. "Les locaux actuels, opérationnels depuis 1977, ne sont plus adaptés aux exigences de confort et surtout de sécurité inhérents aux activités de secours, notamment en ce qui concerne le stationnement des engins", indique Raoul Marteau, Président de la 4C. Le nouveau bâtiment sera bâti sur un terrain de 2 475 m2 à côté de la nouvelle gendarmerie. "La superficie des locaux sera de 466 m2, dont 218 m2 pour les bureaux, vestiaires et sanitaires et 248 m2 pour l’aire technique", précise le Colonel Pascal Ribot, Directeur Départemental du SDIS (Service Départemental

d’Incendie et de Secours), qui a récemment présenté le projet aux élus et aux pompiers. L’opération, d’un montant global de 1  003  344 € HT, sera financée à hauteur de 15 % par la 4C, qui met également à disposition le terrain viabilisé, tandis que le Conseil général participera pour 35% du montant total. Le SDIS prendra en charge le solde de l’investissement. Après consultation des entreprises, les travaux démarreront au deuxième trimestre 2013 pour une durée de 10 à 12 mois. Le nouveau CIS de Conlie devrait être opérationnel à l’horizon 2014. (1) Le territoire compte un Centre d’Incendie et de Secours à Conlie et deux Centres de Première Intervention (CPI) à Saint-Symphorien et Tennie. Le centre de Conlie réalise actuellement, avec ses 23 pompiers, environ 300 interventions par an sur un périmètre de huit communes (Conlie, Cures, La Chapelle-Saint-Fray, Domfront, Lavardin, Mézières-sous-Lavardin, Neuvillalais, Vernie).

3

Les pompiers du territoire de la 4C recherchent des volontaires pour les soutenir dans leurs tâches quotidiennes. Pour plus de renseignements vous pouvez contacter : le CIS de Conlie au 02 43 20 97 73, le CPI de St-Symphorien au 02 43 20 74 79, le CPI de Tennie au 02 43 20 90 07


Equipements Sportifs

Fête du sport

250 visiteurs pour la première édition

Pour une première, c’est un succès ! La fête du sport, organisée mi-septembre par l’association Graine d’Idée avec le soutien de la Communauté de communes, a accueilli, dans le gymnase intercommunal, à Conlie, 250 visiteurs curieux de découvrir les activités sportives du territoire. Onze associations ont participé à cette journée. Au menu : présentations des activités et démonstrations de judo, tir à l’arc, tennis de table... "L'objectif était de faire connaître aux habitants les activités qui existent localement, mais également de permettre aux associations de se rencontrer car il

n›existait pas, jusqu’à présent, de manifestation commune aux différents clubs", explique Erwan le Guillan, président de Graine d’Idée. "Nous sommes très satisfaits, c’était une bonne journée pour la promotion du sport sur le territoire."

développer les animations sur le territoire et vient ainsi d’organiser, le 2 décembre dernier à Vernie, le marché de l’Avent (marché de Noël couplé à une bourse aux jouets). Contact : Erwan le Guillan au 06 13 50 33 73.

Forts de cette réussite, les organisateurs prévoient déjà de rééditer l’évènement l’année prochaine en y invitant les clubs des cantons environnants qui proposent des activités que l’on ne trouve pas sur le secteur. En attendant cette seconde édition, Graine d’Idée continue à

L’aire sportive

du Gymnase Joël Le Theule entièrement repeinte

Dans le cadre de sa mission d’entretien des équipements sportifs, la Communauté de communes s’attache à effectuer régulièrement, des travaux au gymnase Joël Le Theule, à Conlie. La collectivité vient ainsi de faire rénover les murs encadrant l’aire sportive intérieure. Une toile de verre a été posée puis peinte de couleur claire.

Elle remplace la moquette marron qui recouvrait les murs latéraux et rend ainsi l’aire de jeu plus lumineuse. L’intercommunalité prévoit maintenant de rénover les murs extérieurs du gymnase. Initialement programmé cet été, ce dernier chantier a été repoussé au printemps prochain.

Projet de multi accueil : une chargée de mission pour accompagner les élus.

La construction d’une structure multi accueil pour la petite enfance, prévue pour 2015, vient de franchir une nouvelle étape avec le recrutement d’une chargée de mission, Marie-Bénédicte Gardiès, en vue d’accompagner les élus de la Communauté de communes dans l’élaboration du projet.

Depuis le 5 novembre, MarieBénédicte Gardiès met, ainsi, son expérience et sa connaissance du terrain au service de la Champagne Conlinoise. "J’ai déjà travaillé sur des projets similaires pour cinq collectivités de la périphérie mancelle dont les communautés de communes du Bocage Cénomans et de l’Antonnière", explique la jeune femme. "Mon travail consiste, tout d’abord, à réactualiser le diagnostic réalisé dans le cadre de la préparation du Contrat Enfance Jeunesse, en m’appuyant sur les données des communes (état-civil),

de la Caisse d’Allocations Familiales (CAF), de la Mutualité Sociale Agricole (MSA) et de l’Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques (INSEE).  Par la suite, je vais aller à la rencontre des personnes ressources du territoire : élus, assistantes maternelles, animatrices du Relais Assistantes Maternelles Parents Enfants (RAMPE) et de la halte-garderie, personnel du Centre social, services décentralisés du Département, responsables d’associations… Des réunions seront proposées en différents lieux", poursuit Marie-Bénédicte Gardies. "Enfin, il est prévu que je réalise une enquête auprès des familles pour connaître précisément les besoins". En parallèle, l’ingénieure doit s’atteler au montage administratif du dossier. "Chaque phase de mon travail sera validé par un Comité de pilotage composé d’élus et de représentants des services et organismes concernés par le projet."

4

"Au printemps prochain, à l’issue de cette mission qui est programmée sur 360 heures, Mme Gardiès nous présentera ses propositions. Elle nous indiquera, en particulier, comment devrait être conçu le bâtiment, à quel emplacement, pour combien d’enfants, avec quel personnel…", détaille JeanJacques Soreau, Vice-Président de la Communauté de communes en charge des Affaires Sociales. "Indéniablement, ce travail va nous faire gagner du temps et nous aider à définir le meilleur service possible tout en respectant les contraintes budgétaires."


et Scolaires

Des vacances... très sportives !

Football :

les JSCC prennent leur envol

La rentrée des Jeunesses Sportives de la Champagne Conlinoise (JSCC) a été marquée par un triplement des effectifs, qui sont passés de 55 à 170 joueurs  ! Ce groupement de 4 clubs de football (Conlie, Cures, Domfronten-Champagne et Tennie), qui assurait jusqu’alors l’entraînement des moins de 13 ans aux moins de 19 ans, s’est ouvert, depuis ce mois de septembre, aux plus jeunes de moins de 11 ans (répartis en trois catégories moins de 7 ans, moins de 9 ans et moins de 11 ans). De plus, l’équipe féminine (13-16 ans), créée l’année dernière, a officiellement intégré le groupement cette saison.

l’entraîneur diplômé d’Etat. Désormais, celui-ci est employé 35 heures, 10 heures étant prises en charge par les clubs du groupement", explique Arnaud Lamy, président des JSCC. "Pouvoir entraîner les jeunes depuis l’éveil au football jusqu’à 18 ans, avec un seul et même discours, renforce la cohérence de la formation", souligne Mathieu Guillardeau. "Le soutien réaffirmé de la 4C à notre travail s’est également traduit par la mise à disposition et la rénovation du stade annexe de Conlie, sur lequel sont désormais organisés la plupart de nos entraînements qui, jusqu’alors, étaient dispersés dans différentes communes", poursuit Arnaud Lamy. De surcroît, l’encadrement des jeunes footballeurs a été renforcé en octobre avec l’arrivée d’un jeune volontaire du Service civique, Geoffrey Paris, Conlinois et ancien joueurs des JSCC, mis a disposition du club par le District de football du département.

"Cette nouvelle organisation a été rendue possible grâce au soutien affirmé de la Communauté de communes, qui, dès la saison dernière, a renforcé sa participation acceptant de financer trois heures hebdomadaires supplémentaires (soit 25 heures) d’interventions de Mathieu Guillardeau,

Subventionné par la 4C, qui a garanti l’équilibre du budget, le premier stage multi-activités des Jeunesses Sportives de la Champagne Conlinoise (JSCC) a été une réussite. Organisé sur deux semaines au mois de juillet, il a accueilli chaque jour une trentaine d’enfants de 8 à 12 ans, qui ont pu pratiquer de nombreux sports  : football, tennis de table, handball, tir à l’arc, basket-ball, piscine, minigolf, football américain... Ces activités, qui se sont déroulées à Tennie et Conlie, étaient proposées au tarif attractif de 12€/jour, repas compris.

Très active, les JSCC (voir encadré) œuvrent depuis l’an passé à l’ouverture d’une section football au collège André Pioger de Conlie  : "Le projet avance bien !", assure le président.

Renseignements : 06 73 63 04 73

Sta d e a nn ex e Comm un

Le stade annexe Le stade annexe de Conlie réhabilité

de la

au té de Comm Champagne Con un es linoise

compétitions départementales de football. Le stade annexe est désormais à la disposition des clubs du territoire, et en particulier du Groupement des Jeunesses Sportives de la Champagne Conlinoise (GJSCC). Rappelons que la compétence de gestion et d’entretien du stade annexe, qui appartient à la commune de Conlie, a été transférée à la 4C en décembre 2011. "Dans un contexte de croissance démographique, alors que 25% de notre population a moins de 17 ans, les élus communautaires ont la volonté d’entretenir et de développer les infrastructures sportives et de loisirs, tout en favorisant l’activité des clubs et associations du territoire, pour satisfaire les jeunes et les familles", souligne Michel Bidon, vice-président de la 4C

Animée par la volonté de soutenir les associations sportives locales, la Communauté de communes a entièrement réhabilité le stade annexe, situé rue de l’Epinaube à Conlie, qui n’était plus utilisé depuis quelques années. La surface du terrain a été refaite et ré-engazonnée, des filets pare-ballons ont été installés derrière les buts, une main courante posée autour du terrain, des douches supplémentaires ajoutées dans les vestiaires et les toilettes publiques ont été rendues accessibles aux personnes à mobilité réduite. Les façades des vestiaires ont également été refaites. L’objectif de cette opération, d’un coût total de 25 000 €, entièrement financée par l’intercommunalité, était de rendre ce terrain praticable pour les entraînements et de le mettre aux normes afin qu’il puisse accueillir des

5


Janvier 2013 : Top départ pour les nouvelles consignes de tri ! Les consignes de tri évoluent

Bien trier... pour quoi faire ?

A partir du 1 janvier 2013, la collecte sélective évolue sur le territoire de la Communauté de communes. Désormais, les papiers-cartons et les emballages plastiques et métalliques sont à déposer dans un conteneur unique. Le tri, ainsi simplifié, devrait gagner en efficacité et permettre d’augmenter le tonnage de déchets recyclés dans le but de mieux protéger l’environnement et de favoriser la maîtrise des coûts de collecte et de traitement.

Etre performant dans le tri sélectif permet de donner une nouvelle vie aux matières premières collectées et, par conséquent, de mieux protéger l’environnement en limitant le tonnages de déchets enfouis.

er

Pourquoi cette collecte simplifiée ? Cette évolution de la collecte est la conséquence du choix opéré par les élus d’acheminer désormais les papierscartons et les emballages sur le nouveau centre de tri, Valorpôle 72, implanté dans la Zone Sud du Mans. "Cette infrastructure est équipée de technologies et de méthodes de tri les plus innovantes", explique Hubert Cherbonnier, VicePrésident de la Communauté de communes (4C) en charge de la protection et de la mise en valeur de l’environnement. "Les machines installées sur le site assurent, en particulier, la séparation des papiers-cartons d’un côté et des emballages de l’autre. C’est pourquoi nous n’avons plus besoin que de deux types de conteneurs (papiers/emballages et verre) au lieu de trois." Valorpôle a été construit et est géré par les sociétés Passenaud et SITA, dont le projet a été retenu dans le cadre d’une consultation groupée conduite par Le Mans Métropole et à laquelle ont participé neuf collectivités sarthoises(1), dont la 4C. Cette initiative a permis aux élus de favoriser la création d’un centre de tri proche de leurs territoires respectifs (afin de limiter les coûts de déplacement) et de maîtriser le choix d’un prestataire répondant précisément à leurs besoins. Valorpôle 72 comprend également une plateforme de stockage du bois, une déchèterie dédiée aux professionnels, des chaînes de recyclage des bio-déchets et des déchets industriels banals. La capacité de traitement du site est déjà de 16 000 tonnes par an et devrait atteindre les 35 000 tonnes annuelles de déchets recyclés d’ici quelques années.

Etre performant dans le tri a aussi un impact économique positif. Pour rappel,  le traitement d’une tonne d’ordures ménagères enfouies coûte 210 € tandis que le traitement d’une tonne de déchets triés et recyclés coûte 70 €. En résumé, plus vous triez et plus vous permettez à la collectivité de maîtriser ses coûts de traitement des déchets qui sont majoritairement financés par la redevance sur les ordures ménagères. (1) Communautés de communes de la Champagne Conlinoise, de l’Antonnière, de l’Orée de Bercé–Belinois, du Pays Malicornais, du Sud-est du Pays Manceau, des Portes du Maine, du Val de Sarthe, Le Mans Métropole et le Syndicat Mixte du Val de Loir

En pratique, que va t-il se passer en janvier 2013 ? Ce qui n'évolue pas Vous acheminerez toujours votre collecte sélective sur l’un des 28 Points d’Apport Volontaire (PAV) que compte le territoire de la 4C.

Les emballages en verre sont toujours triés à part.

Ce qui va changer Sur chaque Point d’Apport Volontaire (PAV), le tri sera plus facile car il n’y aura plus que deux types de conteneurs à disposition des usagers (contre trois aujourd’hui) : . un de couleur verte pour le verre . un de couleur jaune où seront regroupés les emballages et les papiers-cartons. Les conteneurs jaunes seront dotés de deux ouvertures : .1 ouverture carrée pour les emballages .1 ouverture longue pour les papiers cartons Que vous choisissiez l’une ou l’autre des ouvertures, cela ne change rien car les emballages et les papiers-cartons ne sont plus séparés.

6


Service Public d’Assainissement Non Collectif (SPANC) La 4C : votre interlocuteur privilégié pour l’instruction des dossiers SPANC

tout, de conseiller et d’accompagner les habitants".

Le Service Public d’Assainissement Non Collectif, mis en place par la 4C, a pour mission de contrôler la conception et la réalisation des nouvelles installations d’assainissement non collectif pour des logements neufs ou réhabilités, de diagnostiquer le bon fonctionnement des installations existantes, d’assurer le contrôle de bonne déconnexion et le diagnostic de l’installation lors de cessions immobilières.

Le rapport du diagnostic effectué par les techniciens de la SAUR sera exigé par le notaire lors d’une mise en vente de l’habitation concernée (il doit dater de moins de 3 ans). L’état des lieux était à effectuer pour le 31 décembre 2012. Chantal Vallée, secrétaire générale de la 4C rappelle que "Conformément au Code de la Salubrité Publique il y a obligation pour les immeubles non raccordés au réseau d’assainissement collectif d’être dotés d’un assainissement autonome et de maintenir l’installation en bon état de fonctionnement"  Elle précise par ailleurs que "la volonté politique est désormais de rénover progressivement le parc d’installations d’assainissement non collectif. La réglementation a évoluée dans ce sens au 1er juillet 2012. De nouveaux arrêtés visent à ce que les installations neuves mises en place soient de qualité et conformes à la règlementation, à prioritairement réhabiliter les installations existantes qui présentent un danger pour la santé des personnes ou un risque avéré de pollution pour l’environnement et à s’appuyer sur les ventes pour accélérer le rythme de réhabilitation des installations existantes."

Pour toute demande, contacter la Communauté de communes (Mesdames Poisson ou Vallée) au 02 43 52 11 67.

Contrôle de l’existant : l’état des lieux se poursuit Sur les 1800 installations non raccordées à l’assainissement collectif que compte le territoire de la Champagne Conlinoise, près de 90% ont, depuis 2007, été contrôlées par l’entreprise SAUR missionnée à cet effet par la 4C. "Nous tenons à remercier les personnes ayant satisfait à cette obligation légale", souligne Hubert Cherbonnier. "Dans le cadre de la loi sur l’eau, l’objectif du contrôle est de vérifier que le dispositif d’assainissement fonctionne correctement et qu’il n’occasionne pas de pollution. Le but est, avant

Collecte des ordures ménagères : soyons vigilants pour optimiser le tri sélectif !

VOTR E SAC ou BAC N’A PAS ÉTÉ COLLE CTÉ CAR IL CONTIENT DES DÉCHETS INTER DITS : Emballages recycl ables, à dépos er aux points d’appo

Déchets de jardin

rt volontaire.

, tontes de pelou

à composter ou dépos

se,

er en déchèterie.

Déchets dangereux,

Après la simplification du tri, une nouvelle étape devrait être franchie en 2014 avec la mise en place de la redevance incitative dont le montant sera personnalisé en fonction des efforts de tri réalisés par les ménages.

à déposer en déchèt

erie.

Plus d’infos sur www.

4c-conlie.fr

Communauté de Communes de la Champagne Conlino ise 4 rue de Gaucher – 72240 CONLIE

02.43.52.11.67 –

"Pour que les comportements continuent d’évoluer positivement vers davantage de tri, il faut que chacun d’entre nous fasse plus attention à ce qu’il dépose dans ses poubelles", souligne Hubert Cherbonnier. C’est pourquoi, à l’initiative de la 4C, un contrôle plus sévère va être mis en place lors des tournées de collecte d’ordures ménagères. "Si des erreurs de tri sont constatées, un autocollant rouge de refus de collecte sera apposé sur le sac d’ordures ménagères qui sera laissé sur place", précise Nicolas Kerckhof, chargé de mission environnement.

i

REFUS DE COLLECTE

Aucun élément recyclable (verre, plastique, papiers-cartons, déchets verts) ne doit être présent dans les ordures ménagères.

7

contact@4c-conlie.fr


Enquête sur le compostage individuel :

un bilan riche d’enseignements

De mai à juillet 2012, le Pays de la Haute Sarthe a mené, sur le périmètre des six communautés de communes qui le compose, une enquête sur le compostage individuel. 350 personnes ont été interrogées. Les résultats du questionnaire mettent en évidence la motivation intacte du public pour la pratique du compostage. Ainsi, parmi les personnes sondées qui n’ont pas encore de composteurs, un tiers se dit prêt à acquérir l’un de ces équipements.

En savoir plus : Sur le territoire de la 4C, 57 % des foyers sont équipés d’un composteur individuel.

Contacts : Pour des conseils ou des informations générales sur le compostage : Hélène Ménard au 02 43 33 70 96

L’enquête a aussi permis de faire émerger un réel besoin en terme de Pour des problèmes techniques liés communication. "Les personnes ne connaissent pas forcément à votre composteur : Communauté les gestes simples à réaliser pour fabriquer un bon compost", explique Hélène Ménard, maître-composteur au sein du Pays. "De de communes au 02 43 52 11 67 plus, le public ne sait pas toujours à qui s’adresser pour obtenir des informations générales ou techniques sur ce sujet." Après avoir pris connaissance des conclusions de l’enquête, les élus du Pays ont décidé de mettre en place plusieurs actions de communication liées au compostage (adhésifs à coller sur les bio-seaux, formation des agents de déchèterie etc.)

"Poubelle la Vie" : un spectacle pour sensibiliser les petits (et les grands) à la bonne gestion des déchets. De la Grande Section au CE1, les scolaires du Pays de la Haute Sarthe ont la possibilité, depuis 2010, de découvrir le spectacle "Poubelle La Vie". Pendant l’année scolaire 20122013, 800 élèves vont assister à une représentation, dont 93 scolaires issus du territoire de la 4C (écoles de SaintSymphorien, Tennie et Neuvy-en-Champagne).

dans les écoles concernées, en animant plusieurs ateliers thématiques sur le compostage, le tri des déchets… L’objectif est de sensibiliser les enfants, mais aussi leur entourage, aux bons gestes en matière de préservation de l’environnement. Nous souhaitons aussi que les scolaires fassent passer le message auprès de leur entourage à la maison."

"Cette comédie musicale, créée par la compagnie DO MI SOL, aborde la thématique de la bonne gestion des déchets adaptée aux spécificités de notre territoire", souligne Hélène Ménard, maître-composteur au sein du Pays de la Haute Sarthe. "Une fois que les élèves ont vu le spectacle, j’interviens

Reconduite pour la deuxième fois depuis sa création, l’opération, cofinancée(1) par l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie) et le Pays de la Haute Sarthe, permet d’associer, avec réussite, spectacle ludique et message citoyen. Sur un montant global de 3 780 € HT, l’ADEME participe à hauteur de 3 024 €.

(1)

8


Développement Touristique

Succès des animations touristiques de l’été

Randonnée en Champagne Conlinoise : la carte indispensable !

Partenaire de la Communauté de communes (4C), l’Office de Tourisme du Pays de Sillé a organisé cet été plusieurs animations très appréciées sur le territoire de la Champagne Conlinoise. Ces initiatives ont rassemblé, au total, près de 70 personnes avec, notamment, 11 participants à la découverte Pays de Sillé le Guillaume en du musée de la Forge et de la Maréchalerie de Mézières-sous-Lavardin, Champagne la Conlinoise juillet, et 20 participants à la promenade ayant pour destination ferme des Sarthe Trois poiriers de M. et Mme Dubois, à Neuvy-en-Champagne (qui propose des dégustations de produits du terroir). De plus, au mois d’août, la journée "Côté Ville Côté Campagne en Champagne Conlinoise" a été plébiscitée. Elle a été suivie par 23 personnes qui ont pu visiter le Château de Sourches, à Saint-Symphorien, guidés par le propriétaire des lieux M. de Foucault, puis ont fait une halte gastronomique à l’Auberge du Petit Pont à Tennie, avant de se rendre dans l’exploitation apicole de la ferme de l’Aunay, à Tennie, chez M. Bertrand.

Pour permettre à tous les randonneurs de partir à la découverte de la Champagne Conlinoise, la 4C a édité une carte sur fond topographique (IGN) reprenant une sélection d’itinéraires que l’on peut emprunter à pied ou en vélo. Outre l’itinéraire de randonnée communautaire "En Charnie et Champagne", cette carte indique les boucles intercommunales cyclo-touristiques du circuit "de la Champagne et du roussard", du circuit "des fours et des moulins", ainsi que les 38 boucles de randonnées communales réparties sur le territoire. Elle recense Des films récents projetés également les sites d’intérêt paysager chaque mois à Tennie ou historique, les activités de loisirs et bien d’autres informations Des séances mensuelles de cinéma sont proposées à Tennie tout au long de utiles. Elle est disponible pour l’année (sauf pendant les vacances d’été), salle du temps libre, route de Sainteseulement 3 € au Bureau Suzanne. d’information touristique du "Nous projetons des films récemment sortis en salle", Pôle intercommunal de la explique Annette Richard, Présidente de l’association 4C, 4 rue de Gaucher à locale de Familles rurales, qui organise les projections. Conlie. "Au cours des douze derniers mois, nous avons par exemple programmé Intouchables, qui a battu les records de fréquentation, mais aussi Tintin, l’Âge de Glace 4 ou Les Seigneurs. Au total, nous avons comptabilisé 543 entrées soit une moyenne de 60 spectateurs par séances." "Le maintien du cinéma est important dans notre milieu rural, car c’est un moyen pour les habitants de s’évader un peu... et surtout de maintenir un service de proximité." A noter que des séances peuvent être mises en place à la demande pour les groupes. Tarifs : 5,20 € et 4 € pour les adhérents de Familles rurales. Groupes : 3,30 €. Carte de fidélité gratuite. Pass-culture accepté. Renseignements : 02 43 20 54 75.

Un 4ème circuit VTT

ouvert cet été

Un 4ème circuit VTT aménagé par le Pays de la Haute Sarthe sur le territoire de la 4C a été ouvert cet été. Baptisé Circuit du roussard, cette itinéraire permet de sillonner La Chapelle SaintFray et ses environs. "Cette boucle de 13,4 km vient compléter les aménagements réalisés en 2011 par le Pays, avec les circuits VTT de la Petite Charnie (13,3km), des Buttes de Bray (12,3 km), et de Mézières (12,2 km)", souligne Michel Bidon, Vice-Président de la 4C. Des cartes détaillées de ces différents circuits sont disponibles gratuitement au Bureau d’information touristique du Pôle intercommunal de la 4C (4 rue de Gaucher, Conlie) et sont téléchargeables sur le site www.champagneconlinoise.fr iques ractérist Ca circuit

la Pays deSarthe Haute

du

Aire de

E LÉGEND

????? rt du ?????? lle au dépa et la fami Circuit débutants Pour les

pique-nique

Restauration Point de

Parking

Auberge

vue

in Sur le Chem

mation Point d’infor

Cyclis aise de t.

me -

Franç ro de circui ation E Fédér BALISAGsymboles de la pagnés du numé les - accom Il utilise fond blanc sur jaune HE A GAUC DROITE A

IT TOUT DROIT INTERD

ion en direct , . Partir , la Vègre e de Tennieser la rivière le terrain la piscin dre traver e. ing et de droite, puis pour rejoin er à gauch t du camp par la r la rivièrela route, tourn • Dépar g, le longer e. Longe .A de l’étan relle du barrag e vers la route . à droite à la passetourner à gauch in la route e. un chem prendre de foot, virage, lieu-dit La Grang er à droite dans dre la D38. avant le du Rejoin in fait • Juste en direct ion ère, tourn droite. in, le chem La Flachi m, tourner à Monter plus loin, autre chem lieu-dit un . . 150 m après le Au bout de 500 la route peu plus loin vers la droite • 150 m un haies. traver ser de dre coude ère, bordé baudi de rejoin après un autre t l’Enju , avant ue e • Au leu-di vers la droite in contin ière. Couët ousièr un coude gauche. Le chem dits La à La Robin à lieuxface er les in . r tourn it la route e. Passe re le chem du lieu-d Rejoindre tourner à gauchnuer et prend VTTISTE direct ion Conti route, DUITE DUortement aller en la D 101. • Sur la Jasnière. pour p CON 20. ser dre et NE comp et Le Cham D38, la traver in pour rejoin lles 14 droite DE BONcircuits dépend du écarter les parce er à chem dre LA CODE pas vous e entre ces • Rejoin Continuer ce re, tourn s à ne nité de ez à gauch à la barriè inviton s. Bray. tourn Le vous La péren n n. Arrivé VTTiste . nous les de forêt, étang m enviro de chacu ment de tous, m, aire sur le grand pendant 600 • En lisière priorit de 600 e devan t s sont Pour l’agrérs balisés . Au bout Passer uer tour droit votre arrivé piéton n à droitela D 28 des sentie ion, les averti ssez de sé de fer. et contin d chemi occas et sant chemin x traver er au secon e en traver En toute votre vitesse ligne de EILLÉ • Tourn les milieu à gauch CONS Maîtri sez la nature et l’ancienne t MENT bifurquer r devan FORTE droit sur kms. ctez UE EST e. Passe plus loin, Respe nuer tout n 1,5 m à gauch DU CASQ • Conti sur enviro tourner er à droite. 250 LE PORT eaux. La suivre suivan te, it Les Teiller eaux. puis tourn à la route e. • Arrivé it Les Évinières, e vers le lieu-d Les Teiller er à gauch et tourn le lieu-d le chemin à gauch in à gauche après la route prendre Rejoindre re. ème chem re le deuxi La Corbinière. nardiè e. • Prend l’Ange ir vers La Grang lieu-dit Pour reven Pays de Sarthe vers le ère, puis er La Flachi er à droite et repass la Haute • Tourn droit vers in qu’à l’aller. de foot e de Tennie. me tout 72130 terrain Touris 24 chem nuer r le piscin B.P. Sarthe • Conti même Office dede Sillé e. Longe camping et la 96 nter la Fresnay-sure, le Empru er à gauch 43 33 70 du Pays ance Tél. : 02 43 33 26 78 route, tourn relle du barrag la Résist ume sarthe.fr : 02 • Sur la passe place de -guilla Fax shaute la à il@pay e.fr la rivière 72140 Sillé-le 20.10.32 Email : accueayshautesarth Tél : 02.43. 20.01.23 : www.p oo.fr .fr Site Fax : 02.43. e.sille@wanad le-guillaume tourism re 2009 E-mail : ourisme.sille: décemb -Edition Web : www.t Sarthe

UITS ) au noir LES CIRC s du vert (facile

par encer comm illé de classé rouge. conse le Ils sont es, il est bleu et l relativ par le le calcu moyenne. rs étant durée n dans à une Ces valeu ératio t vert. pond consid le circui é corres prises en indiqu sont Le temps montées elles ». les Manc Seules elé. des Alpes « Tour du déniv sauf le saison s en toutes cable

Crédits

9

photos

: Pays de

la Haute

T N°4 CIRCUI Saint Fray elle La Chap

La

ne e Champag Conlinois Guide

VTT onnées des rand

ENT

recomm

hautEM

ande


Développement

Une nouvelle signalétique :

sur la zone d’activité intercommunale

Dans le but de renforcer la visibilité des entreprises présentes sur la zone d’activité intercommunale de la 4C, à Conlie, la Communauté de communes a fait poser, au mois d’octobre, une nouvelle signalétique à l’entrée de ce site économique. Désormais, grâce à des panneaux de plus grande taille, chaque visiteur ou automobiliste empruntant l’axe Le Mans / Sillé-le-Guillaume peut, d’un simple coup d’œil, repérer les activités implantées sur la zone.

SMC, une nouvelle entreprise

sur la zone d’activité intercommunale

Le bâtiment à vocation artisanale construit par la Communauté de communes sur la zone d’activité intercommunale de la 4C, à Conlie, est loué depuis le 9 novembre par l’entreprise SMC (Serrurerie-MétallerieChaudronnerie). Cette implantation représente sept emplois nouveaux sur le territoire.

Rester proches du Mans et de l’autoroute "Cette croissance remarquable nous a été profitable au point que les locaux que nous louions au Mans sont rapidement devenus trop petits.  C’est pourquoi, nous avons cherché un bâtiment plus spacieux et avons arrêté notre choix sur celui de la zone intercommunale de la 4C qui répondait à nos deux critères : rester à moins de 20 km du Mans pour continuer à être approvisionnés quotidiennement et demeurer proches de l’autoroute car nous nous déplaçons beaucoup vers l’Ile de France", précise Gérard Meunier. "Nous avons également été très sensibles à l’excellent accueil que nous ont réservé les élus et le personnel de la Communauté de communes. Leur investissement et l’attention qu’ils ont portée à notre projet ont pesé dans notre décision."

SMC a été créée il y a tout juste 8 mois par trois professionnels expérimentés de l’industrie et du bâtiment : Rémy Boscher, Gérard Meunier et Ludovic Payelle. "Nous avons mis en commun nos savoir-faire complémentaires pour proposer des prestations de fourniture et pose d’ouvrages métalliques : menuiseries, garde-corps, escaliers, rampes, passerelles…", explique Gérard Meunier. "Nous répondons à chaque demande, en provenance des grands groupes, des PME comme des particuliers, et assurons un service complet, de la conception à l’installation." Réactifs, disponibles, reconnus dans leur milieu professionnel, pouvant s’appuyer sur des fournisseurs fiables(1), les trois associés de SMC ont immédiatement conquis une clientèle majoritairement basée en région parisienne et leurs carnets de commande se remplissent sans difficulté.

Quatre créations d’emplois Désormais installés dans un espace de 600 m2 (contre 250 m2 jusqu’alors), dont 500 m2 d’atelier, les dirigeants de SMC peuvent gérer plus sereinement et avec toujours autant de dynamisme, le développement de leur entreprise. "Dès notre installation, nous avons embauché quatre salariés dont trois en Contrat à Durée Indéterminée. D’ici 2014, nous prévoyons trois recrutements supplémentaires", poursuit Gérard Meunier. "Nous avons, aujourd’hui, pour objectif de renforcer nos positions sur les secteurs de la métallerie et de la chaudronnerie, notamment auprès des industries. Nous ne nous interdisons aucun marché." "Alors que la conjoncture économique est particulièrement difficile, cette installation est synonyme de créations d’emplois. Nous sommes, par conséquent, très satisfaits de voir ce bâtiment intercommunal de nouveau occupé, de surcroît sans avoir eu besoin de faire de travaux", souligne Jean-Jacques Soreau, Vice-Président de la 4C en charge de l’économie, ajoutant que d’autres projets d’implantations sur la zone intercommunale de Conlie sont à l’étude. Languille (acier), Castolin (soudure), Orefi (quincaillerie), Quincaillerie sarthoise… (1)

10


Economique

Trois terrains

prochainement viabilisés

La Communauté de communes s’apprête à viabiliser les 5 000 m2 du terrain dont elle est propriétaire rue de l’Epinaube, à Conlie. "Il s’agit de l’espace qui entourait l’ancien bâtiment de la scierie Malherbe et dont la 4C est propriétaire depuis plusieurs années", précise Jean-Jacques Soreau. "Ces travaux, qui restent modestes, sont programmés dans la perspective de l’arrivée d’une entreprise qui souhaite occuper un tiers de ce site situé à proximité de la gare et de la rocade. Lorsque cette implantation sera réalisée, nous disposerons encore de deux parcelles qui nous permettront de répondre à la demande d’entrepreneurs et de favoriser, ainsi, la création d’emplois sur le territoire." Les terrains viabilisés (hors assainissement) sont en vente au prix de 4,50 €HT/m² Pour tout renseignement, contacter Chantal Vallée au 02 43 52 11 67

AS Cefiga :

de nouveaux locaux sur la zone d’activité des 4C

Spécialisée dans la gestion comptable à destination des agriculteurs, l’agence conlinoise de l’AS Cefiga a emménagé début 2012 dans le bâtiment qu’elle a fait construire sur la zone d’activité des 4C. "Auparavant, nous étions implantés place des Halles, face à la mairie, au premier étage d’un immeuble ancien où nous étions depuis plusieurs années à l’étroit", explique Valérie Derennes, directrice de l’agence. "Pour nous, il était important de rester à Conlie, qui se trouve au cœur de notre territoire d’action, dont le rayon s’étend des Alpes Mancelles à Aigné, de Beaumont-sur-Sarthe à Loué. C’est pourquoi nous avons choisi de nous implanter sur la zone intercommunale qui, de surcroît, nous offre une meilleure visibilité, en bordure de l’axe Le Mans / Sillé-leGuillaume." D’une surface totale de 455 m2, les nouveaux locaux permettent désormais aux 15 conseillers de disposer chacun de leur propre bureau, ainsi que d’une salle de réunion et d’un confortable espace d’accueil.

Essentiellement présent en Sarthe, le réseau AS Cefiga représente 9 agences, 3400 adhérents et réalise 2 400 clôtures fiscales sur le département. L’agence de Conlie compte environ 400 adhérents. Elle fournit aux exploitants un accompagnement fiscal et comptable, ainsi que de nombreux autres services  : conseil pour l’installation des jeunes agriculteurs, diagnostic et aide à la mise aux normes en matière environnementale, conseil fiscal, en protection sociale, en gestion de patrimoine ou encore accompagnement stratégique pour mieux piloter ses coûts de production. "Nous accompagnons et conseillons également de nombreux retraités du monde agricole", complète Valérie Derennes.

11


Zoom sur ... La Quinte

CONLIE

LA QUINTE

En demeurant proche de Conlie (8 km) et du Mans (15 km), la commune de La Quinte a su préserver son authenticité rurale grâce, en particulier, aux importants aménagements réalisés par la Municipalité. Elle séduit, ainsi, une population jeune qui bénéficie à la fois d’un cadre de vie agréable et convivial sans s’éloigner de la ville, de ses emplois et de ses services. Les premières traces de vie sur la commune remonte à l’époque où les Romains occupaient la Gaule. Pour preuve : La Quinte est traversée par une ancienne voie Gallo-Romaine (aujourd’hui RD 28) et la "cinquième pierre" ou borne militaire indique incontestablement la présence antique d’un établissement romain. Au cours des siècles, plusieurs monuments, que l’on découvre au détour des chemins pédestres, ont enrichi le territoire de la commune  : le château d’Eporcé qui propose de superbes chambres d’hôtes, l’église Notre-Dame de la Visitation, le calvaire reposoir (de 1763), ou encore le manoir de La Roselle. Une curiosité à souligner : les premières écoles de La Quinte, dont un établissement pour jeunes filles (exceptionnel à l’époque), ont été fondées dès 1773, par le curé Lejoyant.

Les vestiaires du stade Une vie scolaire dynamique "Aujourd’hui encore, nous conservons une école à laquelle nous sommes très attachés et qui appartient au cercle très restreint des écoles numériques sarthoises", souligne le Maire de La Quinte, Christian Devaux. Celle-ci est gérée en SIVOS avec la commune de

Lavardin et accueille les élèves des classes de CE1 au CM2. De plus, l’association A petits pas propose une aide aux devoirs dont profitent de nombreux enfants. Ceux-ci fréquentent aussi assidûment le CyberRelais et le Point Lecture, ouverts à toutes les générations. "Dans les années à venir, nous envisageons de construire un bâtiment spécifique pour la cantine."

Les vestiaires du stade Embellir et sécuriser le bourg La vitalité de cet établissement scolaire est, à l’évidence, le fruit d’une dynamique politique d’investissements menée par les élus quintois pour garantir l’attractivité du village qui compte près de 850 habitants (contre 500 il y a 40 ans), quelques artisans et neuf exploitations agricoles. "Après avoir implanté une nouvelle station d’épuration de type "roseaux filtrants" d’une capacité de 750 équivalents habitants et réhabilité la canalisation principale sur près de 900 mètres, nous avons poursuivi l’enfouissement des réseaux et remplacé la quasi totalité de l’éclairage public traditionnel par de nouveaux luminaires basse consommation. Nous allons lancer, avec le concours du Centre d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement une importante opération d’aménagement de voirie et des trottoirs pour embellir et sécuriser mieux encore le cœur du bourg. Nous en profitons pour renforcer l’accessibilité aux personnes en situation de handicap", détaille Christian Devaux. Il rappelle que, ces dernières années, la Municipalité quintoise a aussi refait l’isolation de l’école et entièrement rénové la mairie avec le soutien de la Communauté de Communes. "Je souhaite que ces embellissements favorisent la reprise de notre dernier commerce, inoccupé depuis septembre 2011."

Maîtriser l’habitat et privilégier l’écoute "Notre objectif est de préserver un cadre de vie agréable à tous  ; ce qui implique de maîtriser l’expansion de l’habitat. En ce sens, l’équipe municipale a préparé un Plan Local d’Urbanisme qui prévoit l’aménagement progressif d’un lotissement de 45 lots, à raison de 10 parcelles libérées au maximum chaque année. Nous garderons, ainsi, le contrôle du foncier et du calendrier des constructions", poursuit le Maire précisant qu’il reste peu de terrains privés à bâtir. Pour améliorer le quotidien des habitants, la Municipalité a mis en place une commission de "référents de quartiers" qui ont pour mission de consulter la population afin de cerner ses besoins et de l’informer des projets communaux. "Dans ce même esprit de démocratie locale, nous organisons trois réunions publiques par an. Celles-ci encouragent les Quintois à développer des contacts et à s’impliquer dans la vie locale", explique Christian Devaux.

Les vestiaires du stade Ces initiatives influent, indéniablement, sur le dynamisme des associations quintoises (Aînés ruraux, Comité des fêtes, Familles rurales, Maison des loisirs, UNC-AFN…) qui créent du lien et de la convivialité entre les habitants. Ces derniers sont tout particulièrement fiers des leur club de football, l’USR La Quinte, qui a fêté son 50ème anniversaire en 2011 et dont les remarquables résultats se sont traduits, cette saison, par une montée en deuxième division départementale. Mairie de La Quinte - Tel : 02 43 27 70 15 Ouverte : lundi-mardi-jeudi de 16 h à 18 h vendredi de 14 h à 16 h et samedi de 10 h à 12 h

Editeur : Communauté de Communes de la Champagne Conlinoise Directeur de la Publication : Raoul Marteau, Président de la 4C Contact : Chantal VALLée. Tél. 02 43 52 11 67 - Rédaction MC’Comm - Tél. 02 43 81 27 22 Crédit photos : MC’Comm et 4C, sauf mention contraire Création, Mise en Page, Infographie : CyberCentre - Stéphane LEFEUVRE - Tél. 02 43 52 06 11 Impression : Imprimerie Fresnoise - Tél. 02 43 97 20 26

12


Reflets de la 4c - n°28 - Janvier 2013