Page 1

Les

Juillet 2016

reflets_

#35

Magazine des habitants de la Communauté de Communes de la Champagne Conlinoise

Environnement_

Une nouvelle benne pour la collecte des ordures ménagères

page 8

Dossier spécial_

Équipements_

Zoom sur_

Fusion des communautés de communes.

Nouveau tracé du terrain de basket-ball

Sainte Sabine-sur-Longève

page 4

page 13

Bernay-en-Champagne · Conlie · Cures · Degré · Domfront-en-Champagne · La Chapelle-Saint-Fray · La Quinte · Lavardin Mézières-sous-Lavardin · Neuvillalais · Neuvy-en-Champagne · Ruillé-en-Champagne · Ste-Sabine-sur-Longève · St-Symphorien · Tennie

page 16

www.4c-conlie.fr


Les

Sommaire

reflets_ Budget

03

Dossier spécial

04

Économie

06

Un budget volontaire !

Fusion des communautés de communes.

ZA : Deux cellules commerciales à disposition des entreprises, Extension en vue pourla zone d’activité de la 4C.

Fonctionnement 06

Réorganisations des espaces pour les services techniques.

Aménagement 07

PLUi Soutien aux projets des communes

Environnement

08

Actions sociales

10

Une nouvelle benne pour la collecte des ordures ménagères, Le système d’accès en déchèterie, L’aire dédiée aux déchets verts, SPANC, De nouvelles colonnes de tri sélectif, Offrez une seconde vie à vos textiles ! Politique Jeunesse / Ados,

L'accueil des enfants en situation de handicap, Pôle Petite enfance : Le projet présenté aux habitants, Des “Rendez-vous de la petite enfance“ pour accompagner la parentalité.

Technologies

12

Fibre optique : le CyberCentre peut tourner à plein régime ! La fibre optique à l’horizon 2017 !

Équipements 13

Une inauguration sous le signe de l’excellence sportive, La 4C aux côtés du collège André-Pioger, Salle multisports de Domfront-enChampagne : le projet va de l’avant.

Tourisme

14

Les expositions se succèdent au Pôle intercommunal, Les topo-guides toujours à votre disposition ! Tous au Festiday's ! Cinéma en plein air, Une collaboration prometteuse entre l’Office de tourisme de Sillé et la 4C.

Zoom sur

Sainte-Sabine-sur-Longève.

16

Directeur de publication : Joël Méténier Contact : Chantal Vallée Rédaction : MC’Comm Crédit photos : MC’Comm et 4C, sauf mention contraire Création et réalisation : 4C - Stéphane Lefeuvre Cartographie : Service SIG de la 4C - Hervé Vinsonneau Impression : Imprimerie Fresnoise Distribution : mediapost Imprimé à 5 000 exemplaires

2

édito

Joël MÉTÉNIER Président de la 4C Le regroupement des communautés de communes de la Champagne Conlinoise (4C) et du Pays de Sillé au 1er janvier 2017 a été confirmé au cours de ce premier semestre par la Commission Départementale de Coopération Intercommunale (CDCI) que préside Madame la Préfète. C’est pourquoi, sans attendre, nous avons lancé le processus de fusion, en commençant à travailler avec nos collègues du Pays de Sillé, afin que cette évolution, qui nous est imposée, soit bénéfique à nos communes et à leurs habitants.

Unir nos diversités Pour réussir cette fusion nous devons, en premier lieu, intégrer les intérêts différenciés de chaque commune membre pour alimenter l’intérêt communautaire. En ce sens, notre nouvelle intercommunalité devra respecter et tirer profit de la richesse de chaque territoire pour construire une nouvelle identité qui soit l’addition de nos atouts, de nos histoires, de nos ambitions. L’union de nos diversités fera notre force. Ensemble, en faisant abstraction de nos préférences partisanes, nous devons avoir le souci de situer le futur territoire communautaire face aux territoires voisins, de promouvoir ses ressources, de mettre en valeur son identité pour réussir la structuration et offrir une dynamique au nouvel EPCI (Etablissement Public de Coopération Intercommunale). Dans cette perspective, nous continuons à travailler sans relâche pour recenser nos points communs et nos différences, pour étudier nos projets et nos modes de fonctionnement respectifs, pour harmoniser nos fiscalités, pour garantir à chaque agent salarié un poste à la hauteur de ses compétences… La tâche qui nous attend est très importante. Elle est cependant exaltante, car elle nous ouvre de nouveaux horizons. Cependant et je le regrette, la loi ne nous laisse que trop peu de temps pour définir un projet qui est déterminant pour notre avenir et mérite une réflexion plus approfondie. Les délais extrêmement courts qui nous sont imposés, la méthode employée par le législateur, qui ne laisse quasiment pas de marge de liberté aux élus locaux, sont très discutables. Comme mes collègues, je suis convaincu de la nécessité de mutualiser pour rationaliser nos services et nos finances, mais il me semble que cette ambition mérite plus de concertation, de réflexion et de respect des réalités locales. Tout comme je m’étonne que les nouveaux périmètres intercommunaux ne correspondent pas à ceux des cantons redessinés par l’Etat l’an passé.

Plusieurs projets structurants en cours Si nous consacrons beaucoup de temps à cette prochaine fusion, nous restons aussi très attachés à concrétiser les projets structurants que nous avons lancés ces dernières années et qui seront, bien évidemment, menés à leur terme. La plate-forme de déchets verts de Degré permettra aux habitants de Degré et des communes alentour de ne plus avoir à se déplacer jusqu’à Conlie pour déposer leurs tontes, branchages… La construction du Pôle Petite Enfance à Conlie, très attendue par les familles, sera lancée cet automne. Déjà, la présentation de la maquette a rassemblé de nombreux habitants qui ont fait part de leur satisfaction d’être associés à ce projet. Le permis de construire de la salle multisports de Domfront-en-Champagne doit être déposé avant la fin de l’année. Le déploiement de la fibre optique, qui offrira un accès Internet à très haut débit à la grande majorité des foyers, démarrera en 2017. Nous venons, dans cette perspective, de déterminer les zones qui seront raccordées en priorité, selon les critères du Conseil Départemental, maître d’ouvrage de l’opération. De plus, nous sommes toujours en phase d’acquisition pour agrandir la zone d’activité intercommunale à Conlie, afin d’être en capacité d’accueillir de nouvelles entreprises. Enfin, nous avançons à grands pas dans l’élaboration de Plan Local d’Urbanisme Intercommunal, pour lequel nous avons recruté un urbaniste qui nous apporte une expertise indispensable. Dans tous ces projets, nous faisons preuve de volontarisme et d’innovation dans le seul but d’offrir aux habitants la meilleure qualité de vie possible, tout en maîtrisant nos finances.


Budget_

Budget 2016

Un budget volontaire ! COMME L’AFFIRME LE PRÉSIDENT DE LA COMMUNAUTÉ DE COMMUNES (4C), JOËL MÉTÉNIER, DANS SON ÉDITORIAL, LA FUTURE FUSION DE LA 4C AVEC LA COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DU PAYS DE SILLÉ NE DOIT PAS REMETTRE EN CAUSE LES PROJETS STRUCTURANTS LANCÉS PAR LES ÉLUS DE LA CHAMPAGNE CONLINOISE. LE BUDGET VOTÉ EN 2016 PAR LE CONSEIL COMMUNAUTAIRE CONFIRME CETTE VOLONTÉ D’ALLER DE L’AVANT POUR CONFORTER L’ATTRACTIVITÉ DU TERRITOIRE ET LES SERVICES À LA POPULATION, TOUT EN MAÎTRISANT LES DÉPENSES ET EN MAINTENANT AU MÊME NIVEAU LES TAUX DE FISCALITÉ LOCALE.

SPORT

FONDS DE ENVIRONNEMENT AUTOFINANCEMENT ROULEMENT

2 117 140 €

1 195 590 €

1 152 333 €

OPÉRATIONS INTERNES

SERVICE INCENDIE

TOURISME

412 304 €

152 212 €

7 000 €

866 201 €

Dépenses prévisionnelles des principaux secteurs pour 2016 Budget total : (budget général + budgets annexes)

11 830 181 €

1 998 776 €

1 194 556 €

ACTIONS SOCIALES

ÉCONOMIE

1 008 466 €

536 661 €

ADMINISTRATION AMÉNAGEMENT GÉNÉRALE DE L’ESPACE

Les principaux investissements programmés pour 2016 sont les suivants : • la construction du Pôle Petite Enfance à Conlie, dont le lancement est prévu pour l’automne (1,7 million d’euros); • la construction de la salle multisports à Domfront-en-Champagne (2 millions d’euros provisionnés pour l’acquisition du terrain, le financement de la maîtrise d’oeuvre et la première partie des travaux qui pourraient être lancés en 2017); • le déploiement de la fibre optique (200 000 € par an pendant 5 ans); • l’achat d’un camion-benne pour la collecte des ordures ménagères (près de 200 000 €) • l’aménagement de la plate-forme de déchets verts à Degré (150 000 €); • le raccordement du CyberCentre de la 4C au réseau de fibre optique (19 000 €); • divers travaux (dont le réaménagement du parking du Pôle intercommunal) et acquisitions de matériel. De plus, la Communauté de communes poursuit sa politique de soutien aux communes en dédiant 380 000 €, via des

224 657 €

43 829 €

Dépenses réelles prévisionnelles : 9 757 392€

Opérations non budgétaires (op ordres, etc...) 2 072 789 €

TIC REMBOURSEMENT FIBRE OPTIQUE EMPRUNTS

fonds de concours, au co-financement de projets d’aménagement de bourgs ou de bâtiments communaux, ainsi qu’au développement de services. Les dépenses de fonctionnement restent, pour leur part, relativement stables. Le seul changement notable est l’intégration du salaire du chargé de mission pour le Plan Local d’Urbanisme intercommunal (25 000 € par an) qui reste indéniablement moins élevé que la somme qu’aurait pu dépenser la collectivité en faisant appel à un prestataire privé. Notons, en outre, que la Communauté de communes a choisi de renforcer ses subventions aux associations et organismes (+ 38 000 €) qui, comme le centre social, apportent d’indispensables services aux habitants.

À compter du 1er septembre 2016 les horaires d'ouverture au public du Pôle Intercommunal seront les suivants : Lundi :............... 9h-12h........... 13h30-17h Mardi :................................................ 13h30-17h Mercredi :.... 9h-12h ........................................... Jeudi :................ 9h-12h........... 13h30-17h Vendredi :.... 9h-12h.............................................

Enfin, au chapitre des recettes, on constate que la baisse de la Dotation Globale de Fonctionnement attribuée par l’Etat (moins 55 254 € en 2016) est en partie compensée par une augmentation de la sommes versée via le Fonds National de Péréquation des Ressources Intercommunales (FPIC).

3 3


Dossier spécial_

La fusion des communautés de communes de la Champagne Conlinoise et du Pays de Sillé est en marche

VOTÉE EN AOÛT 2015, LA LOI PORTANT SUR LA NOUVELLE ORGANISATION TERRITORIALE DE LA RÉPUBLIQUE (DITE LOI NOTRE) IMPOSE QUE, À PARTIR DU 1ER JANVIER 2017, TOUTE INTERCOMMUNALITÉ DOIT S’ÉTENDRE SUR UN PÉRIMÈTRE COMPTANT UN MINIMUM DE 15 000 HABITANTS. SI ELLE N’ATTEINT PAS CE SEUIL, ELLE A L’OBLIGATION DE SE REGROUPER AVEC UNE OU PLUSIEURS AUTRES INTERCOMMUNALITÉS, SELON LES MODALITÉS PRÉVUES PAR LE TEXTE LÉGISLATIF. LA COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DE LA CHAMPAGNE CONLINOISE (4C), REGROUPANT 11 000 HABITANTS, EST CONCERNÉE PAR CETTE MESURE ET AVAIT, PAR CONSÉQUENT, L’OBLIGATION DE FUSIONNER AVEC UNE OU PLUSIEURS AUTRES INTERCOMMUNALITÉS VOISINES. De septembre à octobre 2015 : les élus des communes et des communautés de communes ont pu exprimer leurs souhaits auprès de la Commission Départementale de Coopération Intercommunale composée d’élus et présidée par Madame la Préfète. 19 Octobre 2015 : A l’issue de l’audition des élus et des réunions de la CDCI, Madame la Préfète de la Sarthe a publié un premier projet de Schéma Départemental de Coopération Intercommunale (SDCI). Celui-ci prévoit, notamment la fusion des communautés de communes de la 4C et du Pays de Sillé pour former une nouvelle intercommunalité rassemblant près de 20 000 habitants. De novembre à décembre 2015 : les conseils municipaux et les conseils communautaires ont eu à donner leur avis sur ce projet de SDCI. 25 mars 2016 : A l’issue d’une nouvelle réunion de la CDCI, après avoir examiné les avis rendus par les élus locaux et après avoir étudié les amendements présentés par les membres de la CDCI, un schéma a été arrêté. Celui-ci a confirmé la fusion de la 4C et du Pays de Sillé. D’avril à Juillet 2016 : les conseils municipaux et les conseils communautaires ont donné leur avis sur le futur périmètre de l’intercommunalité à laquelle ils appartiendront. Octobre 2016 Madame la Préfète publiera l’arrêté du nouveau SDCI. Sa décision est souveraine et elle n’a pas l’obligation de tenir compte des avis municipaux et intercommunaux. Cet arrêté indiquera le périmètre, le nom et le siège des nouvelles intercommunalités. 1er janvier 2017 le nouveau SDCI entrera en application.

4 4


Dossier spécial_

L’organisation du processus DÈS QUE LE PROJET DE SDCI A ÉTÉ PUBLIÉ, LES ÉLUS DES COMMUNAUTÉS DE COMMUNES DE LA 4C ET DU PAYS DE SILLÉ SE SONT RENCONTRÉS POUR TRAVAILLER ET DÉFINIR DES STRATÉGIES. DEUX PREMIÈRES DÉCISIONS ONT ÉTÉ PRISES EN CE DÉBUT D’ANNÉE 2016 POUR ORGANISER LE PROCESSUS DEVANT MENER À LA FUSION.

Un comité de pilotage a été formé. Celui-ci est composé de six élus du Pays de Sillé et de six élus de la 4C. Michel BIDON, Maire de Tennie Gérard GALPIN, Maire de Sillé-le-Guillaume Joël GARENNE, Maire de Conlie Patrice GUYOMARD, Maire de Domfront-en-Champagne Alain HORPIN, Maire de Saint Rémy de Sillé

Première étape : diagnostic Dans un premier temps, afin de collecter toutes les informations nécessaires et de réaliser un état des lieux, le cabinet d’études s’est entretenu avec les présidents des communautés de communes de la 4C et du Pays de Sillé, puis avec tous les maires des intercommunalités. Les secrétaires généraux des communautés de communes lui ont également fourni tous les éléments nécessaires à une analyse approfondie : ressources financières, tableau des ressources humaines, présentation des équipements, etc. En parallèle, les secrétaires généraux ont commencé à travailler ensemble. Les 29 et 30 juin, le cabinet d’études a restitué son diagnostic et présenté les prochaines étapes d’élaboration du projet de territoire à l’occasion de deux séminaires auxquels étaient conviés les élus des communes des deux territoires. Un second séminaire est programmé pour le 20 septembre, avec pour objectif d’affiner le projet de territoire et de travailler sur la mise en place des compétences.

Quelles compétences ? Au 1er janvier 2017 , la nouvelle communauté de communes devra intégrer quatre compétences obligatoires inscrites dans la loi : •

l’aménagement de l’espace;

les actions de développement économique (dont la promotion du tourisme) sur l’ensemble du territoire;

la collecte et le traitement des déchets;

l’aménagement, l’entretien et la gestion des aires d’accueil des gens du voyage.

Les compétences optionnelles devront être déterminées d’ici le 1er janvier 2018 et les compétences facultatives d’ici le 1er janvier 2019.

Françoise LEBRUN, Maire de Ruillé-en-Champagne Emmanuelle LEFEUVRE, Maire de Neuvillalais Paul MELOT, Maire de Rouez-en-Champagne Joël METENIER, Maire de Saint-Symphorien Eric POISSON, Conseiller municipal à Sillé-leGuillaume Ginette SYBILLE, Maire de Crissé Jean-Luc VIAU, Adjoint à Mont Saint-Jean Eric BADIN Secrétaire, Général à la CCPS Chantal VALLEE, Secrétaire Générale à la 4C Dans le cadre d’une procédure d’appel d’offres, un cabinet d’études a été choisi pour accompagner les élus dans ce travail qui va conduire à la fusion. Le cabinet doit travailler sur la définition des nouveaux statuts, l’harmonisation des fiscalités, la mise en place des compétences obligatoires, le choix des compétences optionnelles et facultatives, le nouvel organigramme du personnel, la gouvernance…

5 5


Économie_

Zone intercommunale d’activité

Deux cellules commerciales à disposition des entreprises

ENTIÈREMENT RESTRUCTURÉ EN 2015, L’EX-BÂTIMENT "MUTANT", DÉSORMAIS PROPRIÉTÉ DE LA COMMUNAUTÉ DE COMMUNES (4C), A ÉTÉ REDIVISÉ EN QUATRE ESPACES D’ACTIVITÉ, DONT DEUX SURFACES MODULABLES DE 300 M2 DÉDIÉES À L’ACCUEIL D’ENTREPRISES.

Ces deux cellules, parfaitement aux normes, sont proposées à la location au prix de 3€ HT par mois le m2. Elles sont immédiatement accessibles aux porteurs de projets et offrent une bonne visibilité à ses occupants, étant situées sur la Zone intercommunale d’Activité de Conlie. En plus de ces deux espaces, l’édifice comprend également deux surfaces aménagées, l’une pour le service de portage de repas à domicile, qui s’y est installé cet hiver, et l’autre pour le stockage du matériel des services techniques de la 4C. "Pour notre territoire, ce site est un outil précieux en matière d’attractivité économique", souligne Michel Bidon, vice-Président de la 4C en charge du Développement économique et touristique."Nous sommes soutenus dans notre démarche par Sarthe Développement qui va relayer l’information", précise Michel Bidon.

Extension en vue pour

Fonctionnement_ Des espaces réorganisés et plus fonctionnels pour les services techniques LE TRAVAIL MENÉ SUR LE DOCUMENT UNIQUE D’ÉVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS A MIS EN ÉVIDENCE LA NÉCESSITÉ DE RESTRUCTURER LES ESPACES DE TRAVAIL DES SERVICES TECHNIQUES DE LA 4C. "Dans cette logique, nous avons décidé de réorganiser l’atelier technique de la 4C situé rue de l’Epinaube, près de la déchèterie", explique Patrice Guyomard, vice-Président de la Communauté de communes (4C) en charge de l’Administration générale. Désormais, les services techniques de la Communauté de communes occupent la totalité de ce bâtiment qu’ils partageaient jusqu’alors avec l’équipe du portage de repas à domicile (cette dernière ayant déménagé cet hiver dans des locaux mieux adaptés à ses besoins au sein de l’ancien “Mutant“). Cette restructuration a permis aux services techniques de disposer d’espaces supplémentaires pour ranger leurs véhicules, en particulier les deux camions bennes, pour aménager un local de réparation du matériel (avec un établi et des rayonnages), ainsi que de nouvelles pièces de rangements, notamment pour les équipements les plus encombrants."De plus, nous disposons maintenant d’une cellule au sein de l’ancien “Mutant“, dans laquelle nous entreposons principalement le matériel mis à disposition des communes", ajoute Thierry Gautier, responsable des services techniques de la 4C. "Nous bénéficions, désormais, de conditions de travail plus confortables et plus sécurisantes." "Dans le même esprit, nous nous sommes attachés à redéfinir les missions de chaque agent, qui demeure très polyvalent, pour valoriser le travail de chacun, renforcer l’esprit d’équipe et proposer une organisation plus rationnelle", ajoute Patrice Guyomard.

la zone d’activité de la 4C ACCUEILLANT AUJOURD’HUI UNE QUINZAINE D’ENTREPRISES (ARTISANS ET PROFESSIONS LIBÉRALES), LA ZONE D’ACTIVITÉ DE LA 4C, SITUÉE À CONLIE À PROXIMITÉ DE L’AXE LE MANS - SILLÉ-LEGUILLAUME, FAIT LE PLEIN ET DEVRAIT S’AGRANDIR. "Pour le dynamisme de l’intercommunalité, il est primordial que nous attirions encore davantage d’acteurs économiques", explique Michel Bidon, vice-Président de la 4C en charge du Développement économique et touristique."C’est pourquoi, en lien avec la Société d’Aménagement Foncier et d’Etablissement Rural (SAFER), nous étudions l’extension, par l’acquisition de terrains, de notre zone intercommunale d’activité sur une surface de plus de 2 hectares". Le projet, qui pourrait être finalisé d’ici un an, devra répondre à deux objectifs prioritaires : accroître l’offre foncière du territoire destinée aux professionnels et préserver les intérêts de l’agriculture locale.

6

Les services techniques de la Communauté de communes (4C) sont composés de quatre agents qui ont pour missions de gérer la collecte des ordures ménagères, l’entretien des bâtiments intercommunaux et des espaces verts qui en dépendent (Pôle intercommunal, déchèterie à Conlie et plateforme de déchets verts à Degré, atelier technique, ancien bâtiment"Mutant", zone intercommunale d’activité de la 4C à Conlie et, d’ici quelques mois, le Pôle Petite Enfance).


Aménagement_

Plan Local

d’Urbanisme intercommunal

Gilles Fortier

Un expert recruté pour accompagner les élus

APRÈS AVOIR CHOISI, EN 2015, DE LANCER L’ÉLABORATION D’UN PLAN LOCAL D’URBANISME INTERCOMMUNAL (PLUi), LA COMMUNAUTÉ DE COMMUNES (4C) A RECRUTÉ UN URBANISTE EXPÉRIMENTÉ, GILLES FORTIER, POUR ACCOMPAGNER LES ÉLUS DANS LEUR DÉMARCHE. "Cette décision nous permet de bénéficier d’un accompagnement quotidien et personnalisé ; ce que nous n’aurions pas pu obtenir si nous avions choisi de faire appel à un prestataire extérieur. De plus, ce mode de fonctionnement est plus économique", souligne Nathalie Thiebaud, vice-Présidente de la Communauté de communes en charge de l’Aménagement du territoire."Nous nous appuierons sur un cabinet privé uniquement pour la réalisation des études environnementales qui nécessitent une expertise très spécifique." Chargé de mission à la 4C depuis le 7 mars, Gilles Fortier a la volonté de traiter toutes les communes sur un pied d’égalité."Dans cet esprit, nous avons divisé le territoire en quatre secteurs afin de mettre en place des petits groupes de réflexions où chacun pourra s’exprimer aisément", explique l’urbaniste qui veut développer une démarche novatrice de projets s’appuyant sur des “Orientations d’Aménagement de Programmation“ (OAP) définies par les élus. "Nous sommes en phase d’organisation et de collecte d’informations", ajoute Gilles Fortier, qui doit, en parallèle, finaliser le PLU de Bernay-en-Champagne et la modification du PLU de Degré. Plus d’informations sur : www.4c-conlie.fr

Soutien aux projets des communes

De nouveaux projets

Les élus ont eu l’opportunité de pouvoir embaucher, en la personne de Gilles Fortier, un urbaniste possédant plus de 15 ans d’expérience professionnelle au sein de bureaux d’études sarthois. Dans ce cadre, celui-ci a déjà piloté la mise en place de nombreux documents d’urbanisme pour des collectivités, dont plusieurs communes de la Champagne Conlinoise."En 2015, j’ai souhaité quitter la structure où j’exerçais pour rejoindre le secteur public et porter un autre regard sur l’urbanisme. Je voulais travailler sur un seul territoire, de préférence rural, pour approfondir vraiment les dossiers", explique Gilles Fortier.

Commerces et accessibilité : un rappel

LA COMMUNAUTÉ DE COMMUNES (4C) CONTINUE D’APPORTER SON SOUTIEN FINANCIER, POUR CETTE ANNÉE, AUX PROJETS DES COMMUNES : EMBELLISSEMENT ET SÉCURISATION DES BOURGS, AMÉNAGEMENT DE BÂTIMENTS PUBLICS, RENFORCEMENT DE SERVICES. CETTE AIDE PEUT COUVRIR JUSQU’À 50 % DU COÛT DES OPÉRATIONS. En 2016, la Communauté de communes participe aux projets suivants : • aménagement d’une salle pour l’école et l’organisation des Temps d’Activités Périscolaires à Sainte-Sabine-sur-Longève; création d’une salle de classe supplémentaire et de deux salles pour les Temps • d’Activités Périscolaires à Domfront-en-Champagne; mise en accessibilité et sécurisation du coeur de village à Bernay-en-Champagne; • D’autres dossiers portés par les communes de Conlie, Tennie, Neuvy-en-Champagne, Neuvillalais et Saint-Symphorien vont s’ajouter à cette liste dans les mois à venir.

La Communauté de communes alerte les commerçants sur l’obligation de déposer en mairie leur attestation d’accessibilité ou, s’ils n’ont pas pu se mettre pleinement aux normes, de leur Agenda d’accessibilité Programmée. Rappelons que ce document doit indiquer le calendrier des travaux envisagés. Il permet aux professionnels de ne pas être pénalisés même s’ils ne peuvent pas encore se mettre aux normes. Plus d'informations : www.accessibilite.gouv.fr

7


Environnement_

Une nouvelle benne pour la collecte des ordures ménagères

Le système d’accès est en place

à la déchèterie

DEPUIS QUELQUES MOIS, L’ACCÈS À LA DÉCHÈTERIE DE CONLIE EST CONDITIONNÉ À LA PRÉSENTATION D’UNE CARTE MAGNÉTIQUE QUI ACTIONNE UNE BARRIÈRE. Ce système permet, d’une part de réserver l’usage du service aux seuls habitants de la Communauté de communes (qui s’acquittent d’une

redevance

finançant

notamment

l’entretien de l’équipement), d’autre part de réguler (et donc de sécuriser) les flux de circulation au sein du site. "Grâce à ce dispositif, nous pouvons aussi obtenir des

AU MOIS D’AVRIL, LA COMMUNAUTÉ DE COMMUNES A REMPLACÉ L’UN DE SES DEUX CAMIONS-BENNES QU’ELLE UTILISAIT DEPUIS 19 ANS ET DONT LES COÛTS D’ENTRETIEN ET DE RÉPARATION DEVENAIENT DE PLUS EN PLUS ÉLEVÉS.

données précises sur la fréquentation de la déchèterie pour répondre le mieux possible aux besoins", poursuit Dominique Genest.

La nouvelle benne, d’une capacité de 16 m 3 , possède une cabine surbaissée, une plus grande surface vitrée pour améliorer la visibilité, un siège ergonomique pour le conducteur, un avertisseur de franchissement de ligne, un système de freinage automatique avec radar frontal, un dispositif d’éclairage et de signalisation Led, ainsi que de rétroviseurs et antéviseurs conçus pour éviter les angles morts… De plus, afin de protéger au mieux les agents collecteurs, le véhicule est doté d’un système de détection de présence qui permet de limiter à 30 km/h la vitesse du camion lorsque les agents sont à l’arrière du véhicule, sur les marchepieds. Dans ce même souci de protection, il comprend des poignées antidérapantes et chauffantes, un témoin de surcharge, ainsi qu’un dispositif d’aide à la prise des sacs."Notre choix a été guidé par la volonté première de renforcer la sécurité et le confort de travail de nos agents, en particulier des ripeurs", explique Dominique Genest, vice-Président de la Communauté de communes en charge de l’Environnement, précisant que le montant de l’investissement s’est élevé à 191 232 € TTC.

L’aire dédiée aux déchets verts en cours d’ouverture à Degré AMÉNAGÉE PAR LA COMMUNAUTÉ DE COMMUNES, L’AIRE DE COLLECTE DES DÉCHETS VERTS DE DEGRÉ EST SITUÉE ROUTE DE LAVARDIN, À L’EMPLACEMENT DE L’ANCIENNE LAGUNE. Cet équipement est composé d’une plate-forme de 1 000 m 2 sur laquelle les usagers peuvent déposer leurs déchets verts. Ceux-ci sont collectés par une société spécialisée qui les broient dans ses locaux. Le compost issu de ce broyage est, ensuite, en partie mis à disposition des habitants sur la plate-forme. "Ce site a été créé pour que les habitants de Degré et des communes alentour, notamment La Quinte et Lavardin, n’aient plus à se rendre jusqu’à la déchèterie de Conlie pour déposer les végétaux issus de leurs tontes", explique Dominique Genest, vice-Président de la Communauté de communes en charge de l’Environnement."Cet investissement va permettre de lutter contre la dépose sauvage ou le brûlage intempestif de déchets verts sur le territoire."

8

Horaires d'ouverture de la déchèterie intercommunale : Lundi :.............................................................. 14h-18h Mardi :.............................................................. 14h-18h Mercredi :................................................... 14h-18h Vendredi :................................................... 14h-18h Samedi :.............. 9h-12h...................... 14h-18h pour les particuliers uniquement

23 rue de l'Épinaube (Rte de Mézières) - 72240 Conlie 02 43 20 28 23 / 06 24 34 49 25


Environnement_

Service Public d’Assainissement Non Collectif C’est parti pour les contrôles de bon fonctionnement DEPUIS FIN 2015, LA COMMUNAUTÉ DE COMMUNES (4C) ET LA COMMUNAUTÉ DE COMMUNES LOUÉ BRÛLON NOYEN (CCLBN) ONT ÉTABLI UNE CONVENTION CONFIANT AU SERVICE PUBLIC D’ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF (SPANC) DE LA CCLBN, LE SOIN DE RÉALISER LES CONTRÔLES DES INSTALLATIONS D’ASSAINISSEMENT AUTONOME SUR LE TERRITOIRE DE LA CHAMPAGNE CONLINOISE. CES INTERVENTIONS DE TERRAIN SONT AINSI CONFIÉES AUX TECHNICIENS DE LA CCLBN, HÉLÈNE PAMPHILE ET MICKAËL LAUNAY.

Des aides à disposition des particuliers

Dans ce cadre, depuis début 2016, ont démarré les contrôles de bon fonctionnement des installations non reliées à l’assainissement collectif."Pour cette année, l’objectif est de réaliser 460 contrôles sur un total de 1 300 étalés sur 4 ans. Aujourd’hui, nous avons finalisé nos interventions sur la commune de Bernay-en-Champagne et nous sommes en train de travailler sur le territoire de Neuvy-en-Champagne", précise Mickael Launay, Responsable du Service Environnement à la CCLBN."Les contrôles sont des obligations légales à réaliser au moins une fois tous les 10 ans (les fréquences peuvent être inférieures selon l’état des installations), mais il s’agit aussi et surtout, pour nous, d’apporter des conseils aux particuliers pour le bon entretien de leur dispositif."

Dans le cadre des travaux liés à la mise aux normes des installations d’assainissement non collectif, les particuliers peuvent bénéficier de certains dispositifs : l’éco-prêt à taux Zéro que tout le monde peut solliciter; les subventions de l’Agence Nationale pour l’Amélioration de Habitat (ANAH) pour la mise aux normes sous conditions de ressources.www.anah.fr tel : 02 72 16 40 19 Enfin la 4C envisage de signer prochainement une convention avec l’Agence de l’eau pouvoir faire bénéficier aux particuliers d’aides dans le cadre de la réhabilitation des installations. Ces aides feront l’objet d’un article dans un prochain journal communautaire.

Les contrôles de bonne déconnexion Dans certains secteurs de la Champagne Conlinoise, les bourgs ne bénéficient pas d’un réseau d’assainissement collectif des eaux usées. La commune de Neuvy-en-Champagne a, ainsi, achevé la création de son réseau collectif fin 2015. En conséquence, les usagers concernés sur la commune ont maintenant deux ans pour se raccorder au réseau collectif. Ce raccordement fait l’objet d’un contrôle de bonne connexion au réseau collectif. A la suite de ce premier contrôle, un second contrôle doit vérifier la bonne déconnexion à l’ancien système d’assainissement autonome. Une campagne de vérification de bonne déconnexion va être prochainement mise en place par la 4C en lien avec les techniciens de la CCLBN.

De nouvelles colonnes de tri sélectif La Communauté de communes de la Champagne Conlinoise a acquis 23 de colonnes de tri sélectif de grande capacité (6 m3) afin d'optimiser la collecte des emballages recyclables, tant d'un point de vue économique qu’environnemental, et d'offrir un service renforcé à ses administrés. De plus, ces colonnes sont accessibles aux personnes en situation de handicap. Ces équipements seront progressivement mis en place sur les différents points d’apport volontaire du territoire. Cette opération a reçu un soutien financier du Conseil départemental à hauteur de 17 000 €.

Offrez une seconde vie à vos textiles ! Vos vieux vêtements ou votre linge de maison usagé peuvent être recyclés. Déposez-les en déchèterie : S'ils sont encore en bon état, ils pourront être revendus en friperie. Sinon, leurs fibres peuvent encore servir pour la création de panneaux isolants. De plus, cette filière de recyclage est créatrice d'emploi. Deux conteneurs sont à votre disposition à la déchèterie de Conlie. plus d’informations sur www.ecotlc.fr

9


Actions sociales_

Politique Jeunesse / Ados

De nouvelles activités pour satisfaire les attentes A L’AUTOMNE DERNIER, LES JEUNES DE LA CHAMPAGNE CONLINOISE ONT PU RÉPONDRE À UN QUESTIONNAIRE, ÉLABORÉ ET DISTRIBUÉ PAR LA COMMUNAUTÉ DE COMMUNES (4C), EN PARTENARIAT AVEC LE CENTRE SOCIAL, POUR CERNER LEURS ATTENTES. "Grâce à la mobilisation du centre social, des associations, des mairies ou encore des collèges André-Pioger de Conlie et Saint Coeur de Marie de Sillé-le-Guillaume, qui ont accepté de diffuser le questionnaire, nous avons obtenu 185 réponses. C’est un chiffre significatif qui démontre que les jeunes avaient envie de s’exprimer. Ces résultats sont, par conséquent, représentatifs et vont nous guider dans nos choix", affirment Jean-Jacques Soreau, vice-Président de la 4C en charge des Affaires sociales et Solène Radenac, coordinatrice Petite Enfance, Enfance, Jeunesse de la 4C. L’analyse des réponses met en évidence plusieurs données intéressantes. Tout d’abord, contrairement à des idées reçues, les jeunes aspirent à se retrouver entre amis pour jouer ou pratiquer différents sports. "Il y a un désir de sociabilité", résume Jean-Jacques Soreau. De même, les activités proposées sur le territoire sont connues par 78% des participants à l’enquête. A l’inverse, la moitié des jeunes évoque des difficultés à pouvoir se déplacer pour bénéficier des activités locales. Enfin, sans surprise, le questionnaire confirme la place essentielle prise par les outils informatiques dans le quotidien de la jeunesse. "Les conclusions que nous avons tirées de cette étude nous ont incité à prendre des premières initiatives, à l’image du "Coding goûter" organisé en janvier au CyberCentre de la 4C pour échanger sur les codes informatiques", explique Solène Radenac. Le centre social, qui travaille en totale cohésion avec la 4C, a également fait le choix de développer des animations nouvelles et, notamment, dès cet été, des camps pour les 11 - 14 ans (break-dance, multisports…) et les 14 -17 ans (séjour de surf en baie de Quiberon, raid aventure dans les Alpes Mancelles).

La 4C s’engage pour l’accueil des enfants

en situation de handicap dans ses structures AU MOIS D’AVRIL, À L’INITIATIVE DE L’ÉQUIPE DU CENTRE SOCIAL ASSURANT LA HALTE-GARDERIE, LA COMMUNAUTÉ DE COMMUNES A SIGNÉ LA CHARTE DU “RÉSEAU PETITE ENFANCE ET HANDICAP“ PILOTÉ PAR LA CAISSE D’ALLOCATIONS FAMILIALES À L’ÉCHELLE DU DÉPARTEMENT DE LA SARTHE. Par cette signature, les élus de la 4C se sont engagés à faciliter l’accueil des enfants en situation de handicap au sein des structures de garde collective ou individuelle. "L’appartenance à ce réseau nous permet de partager nos expériences avec nos homologues des autres territoires afin d’imaginer ensemble de nouveaux outils. Cette adhésion nous offre aussi la possibilité de bénéficier d’un soutien financier de la CAF dans le cadre de l’embauche de personnel supplémentaire, de formations spécifiques ou d’achat de matériel pour accueillir l’enfant dans de bonnes conditions", explique JeanJacques Soreau."Ce geste nous donne aussi l’occasion de faire savoir aux familles que les enfants en situation de handicap sont les bienvenus dans nos structures."

10


Actions sociales_

Pôle Petite enfance :

Le projet présenté aux habitants Des “Rendez-vous de la petite enfance“ pour accompagner la parentalité

SAMEDI 5 MARS, LES ÉLUS DE LA COMMUNAUTÉ DE COMMUNES (4C) AVAIENT CONVIÉ LES HABITANTS À DÉCOUVRIR, AU SEIN DU PÔLE INTERCOMMUNAL, LE PROJET DE PÔLE PETITE ENFANCE DONT LES TRAVAUX DEVRAIENT ÊTRE LANCÉS AU COURS DE CET AUTOMNE. Dans une ambiance conviviale, une cinquantaine de parents, riverains, professionnels de la petite enfance et élus ont pu échanger entre eux et interroger l’architecte et le paysagiste choisis pour mener à bien la construction du bâtiment et l’aménagement des espaces verts. "En organisant cette matinée, nous avons voulu permettre aux futurs usagers d’exprimer leurs attentes pour que nous puissions affiner le projet en répondant le mieux possible à leurs besoins", explique Jean-Jacques Soreau, vice-Président de la 4C en charge des Affaires sociales."Je suis satisfait de constater que les participants à cette présentation ont obtenu les réponses à leurs questions. Cette initiative a été très positive."

Un bâtiment intégré à l’environnement Les visiteurs ont notamment été convaincus par les explications de l’architecte, Julien Boidot, qui, en présentant la maquette du futur Pôle Petite Enfance, a démontré comment le bâtiment s’intégrerait parfaitement dans son environnement, respectant l’authenticité du quartier et préservant les perspectives dont bénéficie le voisinage."Nous travaillons sur des matériaux bruts et naturels comme le bois qui habillera une grande partie de la façade ou les végétaux qui recouvriront le toit", a précisé l’architecte. Celui-ci a également insisté sur le caractère fonctionnel des locaux qui seront aménagés sur un niveau unique et tiendront compte des spécificités de chaque service qui occupera les lieux : le multi-accueil (halte-garderie et crèche), le Relais Assistantes Maternelles et la Protection Maternelle Infantile. De son côté, le paysagiste, Sylvain Delboy, a mis en évidence la dimension humaine du jardin, qui sera divisé en trois terrasses et permettra à l’enfant d’éveiller ses sens.

EN PARTENARIAT AVEC LA COORDINATRICE PETITE ENFANCE, ENFANCE, JEUNESSE DE LA 4C, SOLÈNE RADENAC, ET LA MUTUALITÉ SOCIALE AGRICOLE, LE CENTRE SOCIAL DE LA CHAMPAGNE CONLINOISE PROPOSE, DEPUIS UN AN, LES “RENDEZ-VOUS DE LA PETITE ENFANCE“. Cette initiative se traduit par l’organisation de trois rendez-vous annuels articulés autour d’une rencontre, d’une conférence animée par une psychologue et d’ateliers ludiques pour parents et enfants. Pour cette première année, la thématique abordée est : "Comment communiquer avec le jeune enfant ?" Ces animations sont ouvertes aux parents et aux professionnels de la petite enfance. Elles entrent notamment dans le cadre des actions de professionnalisation pour les assistantes maternelles. Ces Rendez-vous de la petite enfance répondent à la demande des parents et permettent, en parallèle, de renforcer les liens et la cohésion entre acteurs de la petite enfance sur le territoire.

Un projet partagé "Tous deux pères de jeunes enfants, ces deux professionnels, qui ont déjà une bonne expérience de ce type d’opération, sont tout à fait en phase avec les besoins des parents", souligne JeanJacques Soreau, insistant sur le caractère"partagé" du projet."Les professionnels de la petite enfance du territoire sont pleinement associés à notre travail." Des propos confirmés par l’actuelle responsable de la haltegarderie, Katia Guy, qui s’est réjoui des échanges enrichissants qu’elle a pu avoir avec les parents tout au long de la matinée du 5 mars. "Cette présentation nous permet, à tous, de nous projeter vraiment dans ce futur Pôle Petite Enfance qui est très attendu". "Ce service va vraiment répondre à nos besoins et c’est bien que nous puissions être interrogés sur nos attentes", ajoutait une maman dont les jumeaux, nés en 2015, profiteront sans doute du futur bâtiment."Nous avons totalement confiance car nous savons que l’équipe qui s’occupe de nos enfants est de grande qualité."

11


Technologies_

Avec la fibre optique, le CyberCentre de la 4C

peut tourner à plein régime !

LE CYBERCENTRE EST DÉSORMAIS RACCORDÉ AU RÉSEAU DE FIBRE OPTIQUE QUI DESSERT DÉJÀ LE COLLÈGE DE CONLIE. LES TRAVAUX DE GÉNIE CIVIL GÉNÉRÉS PAR CETTE OPÉRATION SONT FINANCÉS PAR LE CONSEIL DÉPARTEMENTAL, TANDIS QUE LA COMMUNAUTÉ DE COMMUNES (4C) PREND À SA CHARGE L’ACQUISITION DU MATÉRIEL INDISPENSABLE AU BON FONCTIONNEMENT DES OUTILS INFORMATIQUES. "La fibre optique nous garantit un accès à Internet dix fois plus rapide qu’avec la technologie ADSL que nous utilisions jusqu’à présent", explique Stéphane Lefeuvre, animateur du CyberCentre de la 4C."Ce très haut débit - de 100 Mégabits - nous offre l’opportunité de développer et de promouvoir d’autres usages informatiques, par exemple pour les mises à jour que nous devons effectuer de plus en plus fréquemment. Cette évolution peut intéresser tous les habitants et, en particulier, les professionnels et les responsables associatifs. Nous sommes prêts à les accueillir pour répondre à leurs questions et leur faire découvrir les perspectives qu’offre la fibre optique." "Cet investissement s’inscrit dans la lignée du travail que nous menons depuis plusieurs années pour encourager l’usage des nouvelles technologies en milieu rural, notamment en partenariat avec la Ruche numérique. Dans ce cadre, le CyberCentre conforte son rôle de vitrine des TIC, mettant en valeur et expérimentant tous les avantages de la fibre optique, qui demeure, à ce jour, la technologie la plus performante et la plus fiable", ajoute Françoise Lebrun, vice-Présidente de la 4C en charge des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC).

La fibre optique

à l’horizon 2017 !

Découpage PM (Point de Mutualisation) Communauté de communes de la Champagne Conlinoise PM déployés (2017-2022)

SOUS L’IMPULSION DE LA COMMUNAUTÉ DE COMMUNES ET DU CONSEIL DÉPARTEMENTAL, LA FIBRE OPTIQUE DEVRAIT COMMENCER À ÊTRE DÉPLOYÉE DANS LES FOYERS À PARTIR DU PRINTEMPS 2017. "Nous commençons à étudier précisément la manière dont l’ensemble du territoire réceptionne Internet ; notre objectif étant, comme sur l’ensemble du département, de raccorder en priorité les zones qui sont à la fois mal desservies ou qui accueillent des entreprises", explique Françoise Lebrun, vice-Présidente de la 4C en charge des TIC. Egalement représentante de la Communauté de communes au sein du Syndicat Mixte sarthois d’Aménagement Numérique qui gère le déploiement de la fibre optique à l’échelle du département(1), Mme Lebrun poursuit :"à partir du diagnostic, le Syndicat mixte fera des propositions sur lesquelles les élus de la 4C s’appuieront pour arrêter le calendrier du déploiement." Dès à présent, la Communauté de communes a fait le choix de consacrer chaque année 200 000 €, pendant 5 ans, à la mise en place de ce réseau qui devra apporter la fibre optique à proximité de la plupart des foyers de la Champagne Conlinoise. "Tous les élus de la 4C sont pleinement conscients que l’arrivée de la fibre optique va renforcer l’attractivité du territoire, tant auprès des entrepreneurs que des habitants, à l’heure où se développe notamment le télétravail. Il ne faut donc pas manquer ce virage", affirme Françoise Lebrun, constatant avec satisfaction que les élus du Pays de Sillé, qui siègeront avec les élus de la 4C au sein du même Conseil communautaire dès 2017, partagent le même intérêt pour le déploiement du Très Haut Débit. (1)

Sources : CD72, IGN@GEOFLA; CSRaster

Ce syndicat a été créé par le Conseil départemental de la Sarthe et Le Mans Métropole

12


Équipements sportifs & scolaires_

Une inauguration sous le signe

de l’excellence sportive

MERCREDI 6 AVRIL, A EU LIEU L’INAUGURATION DU NOUVEAU TRACÉ DU TERRAIN DE BASKET-BALL AU SEIN DU GYMNASE INTERCOMMUNAL DE CONLIE. UN ÉVÉNEMENT MARQUANT POUR LES JEUNES DE L’US CONLIE BASKET QUI, POUR L’OCCASION, ONT PU S’ENTRAINER AVEC TROIS JOUEURS PROFESSIONNELS DU MANS SARTHE BASKET (MSB). CES DERNIERS SE SONT AIMABLEMENT PRÊTÉS AU JEU. "D’habitude, nous les voyons à Antares ou à la télé,… et là ils sont venus jouer avec nous. C’est super !" Mathéo, Maël, Thibaud, Léa…. Tous ces jeunes des équipes U13 ou U 15 de l’US Conlie ont, comme leurs camarades, eu le privilège d’échanger quelques ballons avec leurs idoles durant près d’une heure.

Pratiquer son sport dans les meilleures conditions A la suite de ces ateliers, élus et membres de l’US Conlie Basket se sont retrouvés pour une cérémonie marquant l’achèvement des travaux de mises aux normes du terrain de basket. Nouveau tracé homologué par la Fédération Française de Basket, table de marque flambant neuve, installation de nouveaux projecteurs, mise en place de mini-paniers …"Ce chantier, finalisé à la rentrée 2015, était nécessaire pour que nous puissions continuer à accueillir des compétitions de tous les niveaux", précise Frédéric Mélocco, Président de l’US Conlie Basket qui compte 144 licenciés répartis dans 11 équipes. "Financé intégralement par la 4C, pour un montant de 30 193,80 €, cet investissement nous permet d’offrir des conditions optimales de pratiques sportives à l’ensemble des usagers du gymnase (clubs, écoles…)" a rappelé, à cette occasion, Michel Bidon, vice-Président en charge des équipements sportifs et scolaires.

La 4C aux côtés du collège André-Pioger PENDANT L’ANNÉE SCOLAIRE 2015 2016, LA COMMUNAUTÉ (4C) DE COMMUNES A PARTICIPÉ, À HAUTEUR DE 9 920 €, AU FINANCEMENT DE DIFFÉRENTS SÉJOURS ORGANISÉS PAR LE COLLÈGE ANDRÉ-PIOGER DE CONLIE. "Le soutien de la 4C permet de limiter la participation financière demandée aux familles", insiste Irène Montarou, principale du Collège André Pioger. "Ainsi, les séjours deviennent accessibles à un plus grand nombre d’élèves. Sans ces aides, il ne nous serait pas possible de reconduire chaque année l’ensemble des projets." Parallèlement à cette participation, la 4C prend aussi en charge l’entretien des équipements sportifs, dont le terrain stabilisé situé à proximité du collège .

Les séjours soutenus par la 4C Séjour au ski pour les 5èmes (environ 80 participants) Sortie pédagogique à Verdun pour les 3èmes (environ 60 participants) Voyage en Angleterre pour les 4èmes (environ 80 participants) Séjour en Provence pour les classes latinistes (environ 50 élèves) Voyage à Saint-Mandrier pour la classe SEGPA (environ 20 élèves) Soutien à l’association sportive pour les déplacements lointains.

Salle multisports de Domfront-en-Champagne :

le projet va de l’avant

D’ICI LA RENTRÉE 2018, UNE SALLE MULTISPORTS INTERCOMMUNALE SERA IMPLANTÉE À DOMFRONT-ENCHAMPAGNE À L’INITIATIVE DE LA COMMUNAUTÉ DE COMMUNES. "Nous échafaudons le projet en tenant compte de deux enjeux majeurs : la concertation avec les associations du territoire et la rationalisation de l’espace", indique Michel Bidon, vice-Président en charge des équipements sportifs et scolaires. Fidèle à cette philosophie, la commission d’élus communautaires chargée du projet, après avoir visité plusieurs gymnases, a mis au point un cahier des charges destiné à la consultation de plusieurs cabinets d’architectes. Fin mai, quatre architectes ont ainsi été entendus par les élus afin de sélectionner le projet répondant le plus précisément possible aux besoins du territoire et de ses habitants. Le cabinet d’architectes Bourgueil et Rouleau, maître d’œuvre de l’opération, travaille déjà sur l’esquisse du projet. Il est prévu un dépôt du permis de construire avant la fin de l’année 2016.

13


Tourisme_

Les expositions se succèdent

Au Pôle intercommunal

AU COURS DE CE SEMESTRE, LE HALL DU PÔLE INTERCOMMUNAL A ACCUEILLI TROIS NOUVELLES EXPOSITIONS D’ATELIERS LOCAUX DE PHOTOGRAPHIES ET DE PEINTURES, OFFRANT L’OCCASION, À CES ARTISTES EN HERBE, DE PRÉSENTER LEURS PLUS BELLES CRÉATIONS. Au mois de mars, les élèves du photographe Jean-Luc Lefèvre, installé à Neuvillalais, ont ainsi exposé un remarquable travail autour du patrimoine local et, plus particulièrement de la chapelle de l’Habit à Domfront-en-Champagne."Nous formons un véritable collectif qui travaille, pour le plaisir, autour des différentes techniques de photographies", a résumé Jean-Luc Lefèvre. Cette équipe a été suivie, du 9 au 27 mai, par les élèves de l’atelier d’arts plastiques du centre social de Conlie, dirigé par Edith Langlais. La vingtaine d’élèves adultes de l’atelier était fière de pouvoir présenter ses toiles aux thèmes divers et variés."Je cherche, avant tout, à accompagner chacun vers la production d’œuvres personnelles et originales", a précisé Edith Langlais, ancienne élève des Beaux-Arts d’Aix-en-Provence et des Arts décoratifs de Paris.

Tous au

Festiday's ! LE PREMIER FESTIVAL DE ROCK DE CONLIE, FESTIDAY’S, A LIEU SAMEDI 9 JUILLET

Enfin, cette saison artistique s’est achevée par l’exposition des travaux de l’atelier de Nadine Pothier, qui enseigne également à Conlie. Là encore, le talent et la passion étaient au rendezvous. Au fil des années, le hall du Pôle intercommunal, qui présente l’avantage d’être spacieux et clair, s’est véritablement imposé comme un lieu de rencontre entre les artistes et le public.

Les topo-guides

toujours à votre disposition ! EDITÉS EN 2015, LES 38 TOPOGUIDES CONÇUS PAR LA COMMISSION TOURISME DE LA 4C, PERMETTENT DE METTRE EN LUMIÈRE 300 KM DE SENTIERS DE RANDONNÉE À TRAVERS LE TERRITOIRE DE LA COMMUNAUTÉ DE COMMUNES. VOUS POUVEZ VOUS LES PROCURER EN MAIRIE OU AU SIÈGE DE LA 4C.

Au programme, à partir de 19 heures : cinq concerts donnés par des musiciens régionaux de talent qui explorent toutes les facettes de la musique rock : RandomRock, Turtle Vox, Ton Zinc, William BeatBox et Karlson. La soirée sera précédée, tout au long de l’après-midi, de jeux inter-villages gratuits où les habitants de toutes les communes de la Champagne Conlinoise sont conviés. Soutenue par la Communauté de communes, cette initiative mobilise plus d’une centaine de bénévoles de toutes générations. Tarif de la soirée : 8 € en prévente et 10 € le soir du festival

www.champagneconlinoise.fr

14

Préventes aux Super U de Conlie, Sillé-leGuillaume, Loué et Le Mans (place de la République), au bar Le Saint Fray (La ChapelleSaint-Fray), bar Le Milligan’s (Le Mans).


Tourisme_

IRES

une de Sillé le Guillaume

une de Ruillé en Champagne

une de Maresché

Jour de fête à Ruillé-en-Champagne

de tourisme de Beaumont sur Sarthe

une de Chérisay une de Saint-Ouen de Mimbré une de Monhoudou

vendredi 8 juillet !

Les producteurss ci néducteurs au pro s’invitent Le s’invitent au ciné

Pays de la Haute Sarthe

Mixte de la Haute Sarthe 4 - 72130 Fresnay-sur-Sarthe 3 33 70 96 43 33 26 78 cueil@payshautesarthe.fr www.payshautesarthe.fr

Pays de la Haute Sarthe

COMME CHAQUE ÉTÉ, LE PAYS DE LA HAUTE SARTHE PROPOSE DES SÉANCES NOCTURNESDes ET seances GRATUITES DE CINÉMA EN PLEIN AIR SUR LES hautement recommandees TERRITOIRES DE SES SIX COMMUNAUTÉS DE COMMUNES ADHÉRENTES.

Pour cet été, c’est la Champagne Conlinoise qui ouvre le bal avec, dès ce vendredi 8 juillet, la projection de la célèbre comédie burlesque de Jacques Tati "Jour de fête". Sorti il y a 67 ans, ce chef d’oeuvre n’a pas pris une ride et fera de nouveau rire toutes les générations en racontant la journée pas ordinaire d’un facteur fantaisiste, à l’heure où son village accueille une fête foraine. La séance est programmée pour 22h derrière la salle communale (en cas d’intempéries, la projection aura lieu dans la salle communale). Elle sera précédée d’une randonnée gourmande dans le bourg (gratuite et sur inscription au 02 43 33 70 96) à 18h, puis d’un verre de l’amitié à 21h30. Cette soirée sera suivie de cinq autres à Maresché, Cherisay, Sillé-le-Guillaume, SaintOuen-de-Mimbré et Monhoudou, selon le même principe : découvrir un village et son patrimoine, avant de se retrouver pour une séance de cinéma ouverte à tous les publics, dans un environnement champêtre. Pour en savoir plus :

www.paysdelahautesarthe.fr

Animations estivales 2016 sur la 4C : Vendredi 8 juillet : Cinéma en plein-air à Ruillé-en-Champagne, Samedi 9 juillet : Festiday’s festival de musique & jeux intervillage à Conlie, Vendredi 15 juillet : Visite de l’huilerie Saint Julien à Neuvyen-Champagne, Mardi 19 juillet : Visite de la ferme de l’Aunaie à Tennie, Vendredi 22 juillet : Visite du parc du château de la Renardière à Neuvy-en-Champagne, Samedi 7 août : Festival de la force à Tennie, Vendredi 12 août : Visite du château de Sourches à Saint-Symphorien, Mercredi 17 aout : Visite de l’huilerie Saint Julien à Neuvy-en-Champagne. Pour plus de précisions : Office de Tourisme : 02 43 20 10 32 tourisme.sille-le-guillaume.fr

Une collaboration prometteuse

entre l’Office de tourisme de Sillé et la 4C DEPUIS 2008, SE DÉVELOPPE UN PARTENARIAT PRIVILÉGIÉ ENTRE LES ACTIONS DE L’OFFICE DE TOURISME DE SILLÉ ET LE TERRITOIRE DE LA 4C. LE BILAN EST AUJOURD’HUI ENCOURAGEANT ET CONFIRME LA NAISSANCE D’UNE DYNAMIQUE TOURISTIQUE À L’ÉCHELLE DU TERRITOIRE. "Nos échanges avec l’Office de Tourisme sont excellents", se félicite Michel Bidon, Vice-président de la 4C en charge du Développement économique et touristique."Nous travaillons en complémentarité et en bonne intelligence avec comme objectif commun la promotion du territoire."

Sur la 4C, des visites qui ont fait le plein en 2015 En 2015, l’Office de Tourisme de Sillé a mis en place une vingtaine d’actions qui ont attiré au total 561 participants."Les deux visites proposées sur le territoire de la Champagne Conlinoise ont été parmi les plus prisées", souligne Angélique Grolleau, Directrice de l’Office de Tourisme de Sillé. "La visite du Château de Sourches, le 6 août à Saint-Symphorien et celle du Château de la Renaudière à Neuvy-en-Champagne ont respectivement attiré 30 et 38 participants." Parallèlement à ces temps forts, qui seront reconduits et amplifiés pour l’été 2016, le partenariat avec la 4C porte aussi sur la mise à jour du fichier des prestataires touristiques sur le territoire."Ce travail, plus confidentiel, est néanmoins essentiel pour que nous puissions optimiser nos prestations en ayant une connaissance fine de l’offre locale", explique Angélique Grolleau.

15


Zoom sur Sainte-Sabine-sur-Longève SAINTE-SABINE-SUR-LONGÈVE EST UNE COMMUNE OÙ IL FAIT BON VIVRE. GRÂCE AUX INVESTISSEMENTS SUCCESSIFS DE LA MUNICIPALITÉ (LOTISSEMENTS, ACCESSIBILITÉ, AMÉLIORATION DE L’ÉCOLE…), TOUTES LES GÉNÉRATIONS Y COHABITENT EN HARMONIE, PARTICIPANT À LA DYNAMIQUE DE LA VIE ASSOCIATIVE. Un lieu occupé depuis longtemps, une démographie stable

Gérard DUPONT Maire de Sainte Sabine-sur-Longève

"La proximité du Mans, de son hôpital et du Centre de l'Arche, du centre commercial de la zone Nord, nous permettent, aujourd’hui, de stabiliser la population autour de 750 habitants", note le Maire. Ainsi, afin d’attirer les jeunes ménages à la recherche de la tranquillité de la campagne associée au confort et la proximité de la ville, la commune a investi dans l’aménagement de lotissements.

Autre investissement programmé prochainement : le presbytère, propriété communale qui héberge 4 logements locatifs, sera équipé de fenêtres à double vitrage : le premier étage cette année, le deuxième en 2017.

Dès le 10ème siècle, le territoire De SainteSabine-sur-Longève, qui

Un village précurseur dans la mise en accessibilité

couvre une superficie de près de 1 180 ha, comptait une église, un moulin et un four à pain et une école recensée à partir du 15ème siècle. Apres des recherches les armoiries ont été retrouvées sur un ancien bulletin municipal (celui-ci représente deux clés croisés avec une fleur de lys).

Mairie de Sainte-Sabine/Longève

3 rue du Pont des Loges 72380 Ste-Sabine/Longève Tél. 02 43 25 25 30 mairie-sainte-sabine-sur-longeve@wanadoo.fr

Horaires : Lundi...............de 16h30 à 17h30 Mardi & jeudi �� de 16h30 à 18h Mercredi ���������������������de 9h à 12h

110 inscriptions et en 2015, nous avons ouvert une cinquième classe", se réjouit le Maire. La bonne fréquentation de l'école justifie des investissements dans le matériel. "L’an passé, nous avons installé la VMC et baissé les plafonds pour une meilleure acoustique." En 2012/13, l'ancien logement a été transformé en classe, nous avons revu l'isolation et changé les fenêtres. Pour l'année en cours, la municipalité souhaite créer une classe mobile dans la cour de l'école : "Le but est d'apporter plus de confort et d'alléger les classes." La Municipalité est dans l’attente du permis de construire.

Celui des Trois Quartiers comporte 12 parcelles et a été terminé en 2001. Depuis 2009, le Clos du petit Buisson propose 32 lots."Il nous en reste encore deux" précise le Maire, qui ajoute "Les terrains privés sur la commune se vendent très bien également."

Une commune où on aime la fête et une école vivante L’arrivée de nouvelles familles favorise la dynamique du tissu associatif. "Parmi les diverses associations, citons l'association Parents-élèves, la Boule sabinoise, Générations Mouvement, ASL, élan démocratique, Anciens combattants, Fêtes et cérémonies qui s'occupe entre autres de l'organisation de la Fête du four à pain et de celle de Sainte-Sabine. De plus, des bénévoles s’occupent du point lecture. Des cours d'informatique dans notre CyberRelais ouvert pour tous au sein de la mairie sont animés par notre informaticien intercommunautaire." Le renouvellement de la population permet aussi à l'école municipale de travailler sereinement."Nous accueillons les enfants de la petite section jusqu’au CM2. Pour la rentrée prochaine, nous avons environ

Gérard Dupont se veut un maire fédérateur et social, à l'écoute de tous, mais plus particulièrement des personnes en difficulté. "Cela n'arrive pas qu'aux autres !" Ainsi, la commune qui compte au moins deux personnes circulant en fauteuil roulant tous les jours, a très tôt mis l'accent sur l'accessibilité. "On n'a pas attendu la mise aux normes, tous nos bâtiments publics sont accessibles en fauteuil roulant." Prochainement, l'accès à l'école rue de la Sirouanne sera aménagé avec un zébrage au sol et une rampe d'accès. "Nos espaces verts sont entretenus en partenariat avec l'Apajh (association des jeunes handicapés)." Divers travaux et entretien sont effectues par le chantier d’insertion du centre social de notre canton. Le Maire et l’équipe municipale attache beaucoup d’importance à la solidarité et aux personnes en difficultés. A l’évidence, pour le bien-être de tous, l'équipe municipale ne ménage pas son temps. "La boulangerie menaçait de fermer. Nous avons tenu le dépôt de pain jusqu'à l'arrivée de notre nouveau boulanger qui d'ailleurs fait du très bon pain", sourit Gérard Dupont, ajoutant que nombre de projets municipaux ont été soutenus par la Communauté de communes.

Reflets de la 4c - n35 - juillet 2016  

Le magazine des habitants de la Communauté de Communes de la Champagne Conlinoise (Sarthe)

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you