Page 1

CARLOSDASILVA LA LETTRE DE VOTRE DÉPUTÉ CONSEILLER GÉNÉRAL DE CORBEIL-ESSONNES # 3

J A N V I E R

2 0 1 3

Au sommaire Plus que jamais à vos cotés Enfant de Corbeil-Essonnes, je suis à vos cotés quotidiennement dans notre ville pour défendre notre qualité de vie.

PAGE

L’édito

2

Cette droite qui ABÎME NOTRE VILLE Face à J.P Bechter et ses amis qui ont tant entaché l’image de notre ville, j’agis jour après jour pour faire entendre votre voix.

PAGE

3

A l’Assemblée, nous mettons en œuvre le changement Emploi, éducation, sécurité, autant de priorités que la majorité de gauche met en œuvre pour un nouveau modèle français.

PAGE

2013 :

LA BATAILLE POUR L’EMPLOI Madame, Monsieur, Pour cette nouvelle année, c’est avec beaucoup de sincérité que je vous adresse, à vous-même et à vos proches, tous mes vœux de bonheur et de réussite pour 2013. En cette période où il est de coutume de se retourner sur l’année écoulée et de se projeter sur celle qui débute, je souhaite, en tant que Député de l’Essonne, appeler tou-te-s mes concitoyen-ne-s au pragmatisme et à la mobilisation aux côtés du gouvernement, dont les efforts sont entièrement tournés vers l’amélioration du quotidien de chacun-e.

En décidant de créer la banque publique d’investissement, de mettre en place le pacte de compétitivité, de revaloriser le SMIC et le RSA et de mettre plus de moyens au profit de la formation professionnelle, le gouvernement respecte le cap fixé et réaffirmé par François Hollande lors de ses vœux à la Nation : tout pour l’emploi, sans jamais perdre de vue nos valeurs de solidarité, de justice et d’égalité.

« J’ai fait de l’année 2013 une grande bataille pour l’emploi », a déclaré François Hollande lors de sa visite du marché de Rungis, le 27 décembre dernier. Ce jour-là, il adressait un message fort à la France au travail, riche d’une industrie dynamique et prête à se mobiliser pour inverser, d’ici la fin de l’année, la courbe du chômage, et renouer ainsi avec la croissance.

‘‘ Remettre

la France en marche

Grâce à eux, grâce à vous qui avez fait ici, nombreux, le choix de la gauche, l’équipe gouvernementale s’est mise au travail dès le mois de mai 2012, autour d’une priorité majeure : l’emploi. L’action de l’exécutif et des parlementaires ces huit derniers mois a ainsi permis l’adoption de mesures concrètes et efficaces, promises par notre Président lors de sa

A Corbeil-Essonnes, je m’efforce au quotidien de relayer cette politique, ambitieuse et juste. Auprès des entreprises dynamiques et innovantes de l’Essonne, je défends chaque jour les droits des salarié-e-s, pour relancer l’industrie et l’économie essonnienne et soutenir, à l’échelon local et départemental, la politique nationale.

‘‘

2012 restera comme l’année où les Français-es ont mis fin à une décennie de règne d’une droite qui a alimenté les divisions et profondément abîmé notre économie. Notre pays a depuis un Président de la République et un gouvernement pleinement engagés pour réparer ce qui a été détruit et remettre la France en marche.

campagne. Avec la création, au cours du quinquennat, de 150 000 emplois d’avenir et de 500 000 contrats de génération, le gouvernement met tout en œuvre pour que les salarié-e-s et les entreprises retrouvent confiance dans l’avenir. Il renoue, également, le dialogue avec les partenaires sociaux, tant décriés sous N. Sarkozy.

Le samedi 24 novembre 2012, notre Ministre de l’Intérieur, Manuel Valls, était présent à Evry pour participer à la signature des premiers emplois d’avenir en Essonne. Avec cette mesure novatrice, le gouvernement de Jean-Marc Ayrault prend à bras-le-corps le problème du chômage des jeunes, qui a atteint le triste record de 24,2% au troisième trimestre 2012.

Tout au long de l’année 2013, vous pourrez compter sur ma fidélité indéfectible et sur mon action résolue au sein de la majorité, avec un seul objectif : redresser la France dans la justice.

Invitation Cérémonie des voeux du Conseil général de l’Essonne, avec :

Jérôme GUEDJ

Président du Conseil général de I’Essonne

Carlos DA SILVA

Conseiller général du canton de Corbeil-Essonnes Est Vice-président chargé des finances et du service public départemental

Bruno PIRIOU

Conseiller général du canton de Corbeil-Essonnes Ouest Vice-président chargé de la jeunesse et de la citoyenneté

Jeudi 24 janvier à 20h au collège Chantemerle 9 boulevard Georges Michel 91100 Corbeil-Essonnes

En choisissant, dans le cadre du budget 2013, d’augmenter les moyens alloués au Ministère de l’Éducation nationale, le gouvernement et les parlementaires valident une des promesses de campagne de François Hollande : faire de l’école une de ses priorités absolues. Des efforts sont ainsi consentis en matière de formation et d’emploi, puisqu’il est mis fin au non remplacement d’un-e fonctionnaire sur deux, et que 60 000 nouveaux postes seront créés dans le secteur d’ici à 2017.

CARLOSDASILVA.fr

4


CARLOSDASILVA

Un élu utile pour Corbeil-Essonnes >

pour notre cadre de vie

>

Pendant des semaines, les habitant-e-s des Tarterêts ont été privé-e-s d’ascenseur. Face à l’inertie de la municipalité, je suis intervenu pour que le bailleur remette en fonction les ascenseurs et règle définitivement ces pannes. Ma tâche serait plus facile si J.-P. Bechter voulait bien faire son travail.

À Chantemerle, le mobilier urbain était devenu inutilisable suite à des dégradations. J’ai interpellé la municipalité et le bailleur pour qu’ils procèdent au remplacement des bancs de la résidence.

>

Pour AIDER CEUX QUI SOUFFRENT Structure indispensable pour les familles qui accompagnent, au quotidien, un-e malade d’Alzheimer, l’utilité de la Halte Répit est enfin unanimement reconnue. Il aura fallu des années pour persuader J.-P. Bechter de la nécessité de soutenir ce projet. Aujourd’hui, avec la mobilisation des fonds du département et des partenaires de santé, c’est chose faite.

>

Fête de la forêt de Sénart Chaque année, j’ai plaisir à participer à la fête de la Forêt de Sénart, subventionnée par le Conseil général de l’Essonne. Les jeux antiques de 2012 furent une belle réussite. J’ai eu le plaisir d’y croiser de nombreux-ses Corbeil-Essonnois-e-s venu-e-s passer une journée agréable en famille.

>

Préserver la culture Pour moi, il est impensable de manquer un Parcours d’artistes, événement culturel phare à Corbeil-Essonnes. J’ai été très heureux, en 2012, de pouvoir aller à la rencontre des artistes dans les différents ateliers ouverts sur la ville. L’occasion d’échanger, en toute simplicité, avec des Corbeil-Essonnois-es investi-e-s, comme moi, dans leur passion, qu’elle soit une profession ou un passe-temps.

>

Pour défendre l’emploi

Le 9 novembre 2012 sur le site d’Helio, je participais au lancement du mois de l’économie sociale et solidaire en Essonne. Seul bastion du passé dynamique de Corbeil-Essonnes, Helio Corbeil a réussi sa mutation en SCOP (société coopérative et participative). L’économie sociale et solidaire est l’une des clés de sortie de la crise. Elle est porteuse d’emplois et sa finalité sociale permet de mieux protéger les salarié-e-s. Département précurseur, l’Essonne apporte son soutien au démarrage de coopératives grâce à sa politique volontariste.

>

Pour favoriser l’accès à la culture

Les portes ouvertes de la Maison des Jeunes et de la Culture Fernand Léger sont l’occasion de faire le point sur les activités proposées aux usagers. Les ateliers, les animations sont aussi nombreuses que diversifiées. La MJC permet au plus grand nombre d’accéder à la culture et de promouvoir nos talents, et ils sont nombreux à Corbeil-Essonnes. C’est pour cette raison que chaque année, j’accompagne les projets de l’équipe en apportant les subventions du Conseil général.

Pour la Mémoire, le respect et la transmission

Notre République et les libertés qui en découlent, nous les devons à celles et ceux qui, au cours du siècle dernier, ont défendu l’idéal de la France, ses valeurs, souvent au prix de leur vie. Chaque commémoration est pour moi un moment important de recueillement et d’hommage. En 2012, l’Union Européenne s’est vu décerner le prix Nobel de la paix pour avoir su surmonter, grâce à un projet commun à tous les peuples, des décennies de divisions, de haine et de guerres fratricides. La responsabilité de ma génération est de poursuivre la construction de cet espace de paix, en faisant vivre la mémoire des heurts dramatiques qui ont touché ces femmes et ces hommes, qui ont combattu pour la liberté et la fraternité.

>

Pour l’Education

Le 12 novembre, je présentais le projet de réhabilitation du Collège Chantemerle aux parents d’élèves. Grâce au travail de consultation des parents et de la communauté éducative, le projet prend forme. 9 millions d’euros y seront consacrés. Avec cet investissement massif le collège sera doté de nouvelles salles de classe, le pôle vie scolaire sera totalement réaménagé pour mieux accueillir élèves et enseignants. Nous avons aussi abordé la saturation des effectifs, conséquence directe de la suppression de la carte scolaire par le gouvernement Fillon en 2007.

In de ter la ven po tio lic n à e la na t tio rib na un le e d 06 et e -1 de l’A Re 1s nc la se 20 on ge m 12 tre nd blé ar e s av m u ec er r la le ie f or Pr m em at In i 0 io er 7 ré ter n -1 M us ve i 1 nis sit nt 2 e ion t 0 re éd à 12 uc la at tr ive ib un e 08 de -1 l’A Dé 1ss pl em 20 ac 1 em bl ée 2 en su tà rl l’im a pr im 09 er In ie au HE -11 gu LIO -20 ra tio Co 12 n du rb eil lo ca l àb Co 10 m at m -1 ea ém 1u AS 20 or at CE 12 io A ns vir de on P l’A Ch rése rm 11 ist an nt ice -11 te ati m on du -20 er d 12 le u 11 au pr no x p oje ve ar t d m en e 12 br ts ré e -1 19 Gr d’ no 1 -2 élè va 18 sé ou 0 cu pe ve tio 1 rit d 2 s nd é e u pr tr co io av llè rit ai l ge air à es l’A ss 1 em 4R 11 bl ée Co enc -2 su 01 rb on rl eil tre 2 es -E a ss ve Zo on c ne ne le sd s Co e m m 15 iss Re 11 air nc e -2 de on 01 tre Po 2 lic de e sl de oc at air es Co du 16 ns 2r -1 eil ue 1m 20 Al un ex 12 ici an pa dr l eS ol Gr jen 19 ou its pe -1 yn 1de e 20 tra 1 va 2 il à l’A ss Re em 21 nc bl on -1 ée 1tre su 20 r le av 1 ec ca len 2 l’In dr sp ier ec tri éle Re 2 c 2nc ct e or 11 on d’ al Ac tr -2

Mon agenda


Derrière le bétonnage de la ville,

une droite municipalE Une droite qui abandonne les ENFANTS

à la dérive

Le 21 décembre dernier, à 10h28, le Directeur général des services s’aperçoit qu’il manque des personnels pour prendre en charge les enfants sur le temps du déjeuner. Il envoie un mail pour demander aux agents de faire preuve de « solidarité ». Comment peut-on être désorganisé au point de ne pas prévoir qu’il faut des adultes formé-e-s pour s’occuper des enfants que nous confions à la ville ?

Une droite adepte de l’urbanisme sauvage

Une droite qui véhicule la haine, l’intolérance et la bêtise

Une droite qui ne donne pas aux écoles les moyens de fonctionner

Le 22 octobre, les ATSEM de la ville n’ont eu d’autre solution, pour faire entendre leurs revendications légitimes de pouvoir s’occuper convenablement des enfants, que d’aller occuper la salle du Conseil municipal… Cela en dit long sur la place que donne la droite corbeil-essonnoise à l’éducation.

Le 7 novembre dernier, S. Dassault attribuait les difficultés économiques de la Grèce à l’homosexualité supposée de ses citoyen-ne-s. J’ai demandé son exclusion de l’UMP et l’ai prié de cesser de tenir des propos homophobes et racistes.

Une droite qui ne tient pas ses promesses

Mais que font concrètement J.-P. Bechter et S. Dassault pour Corbeil-Essonnes ? A quand un grand équipement attractif ?

Les conséquences concrètes pour les CorbeilEssonnois-es ? Des écoles dans des préfabriqués, des problèmes d’électricité, de pression d’eau... voire même de mauvais raccords des canalisations d’eaux usées. C’est ce qui est arrivé aux locataires de la rue Soljenitsyne à Corbeil-Essonnes, entraînant une surcharge des tuyaux et donc une remontée des eaux usées dans le parking de leur immeuble. Face à l’inertie de M. Bechter, j’ai dû intervenir auprès du bailleur.

Une droite qui n’aime pas la démocratie

Une droite incapable de développer notre territoire La commune de Ris-Orangis et la Communauté d’agglomération d’Evry Centre Essonne ont obtenu l’installation du futur Grand stade de Rugby. Ce chantier est une fierté pour tou-te-s les Essonnien-ne-s ; il va générer des centaines d’emplois et rendre attractif le territoire.

La politique d’urbanisation menée par la droite corbeil-essonnoise met en péril notre cadre de vie ! Depuis quinze ans, les nombreuses opérations immobilières qui fleurissent à Corbeil-Essonnes ne font l’objet d’aucune anticipation.

Après trois réunions de conseils de quartiers, la municipalité n’est pas parvenue à avancer sur leurs modalités d’organisation. Souvenons-nous, sur l’ancien terrain de la Papeterie, la droite locale promettait un éco-quartier vivable, des équipements publics… Qu’en est-il concrètement, à cette étape ? Un bétonnage en règle, la répétition des mêmes erreurs urbanistiques que celles commises dans les années soixante-dix, une école dans des préfabriqués…

Des invitations distribuées tardivement -voire jamaisaux habitant-e-s concerné-es, des membres élu-e-s non associé-e-s à la préparation de ces réunions, des informations approximatives et, plus inquiétant pour la sécurité immédiate du public, le dépassement, pour la seconde fois consécutive, de la capacité d’accueil de la salle choisie pour la tenue du conseil de quartier Essonnes-Robinson… M. Bechter, la démocratie mérite mieux que cela !

re 20 ca av dé 12 ec m ie les de ha l’E bi ta In ss 23 nt on lo ter sd i L ve -1 ne el ut nt 1 aM te io 2 co n à on 012 nt la ta re tr gn le ibu ed te ne es rro d 27 Gl ris e l -1 ais Re m ’A 1e ss es La nc 2 em 01 Po on b 2 ste tre lée , r av su en ec r co le le nt s r pr re es oj et de po 30 de s s ns Vis ala ab 11 ite l r e -2 iés s de 01 l’A de du 2 sse la ser vic m B a blé nq e c en ue ou ati de rri V on 01 Fr er d ale so ote an e cia à a 1 ce ve 2le l’A cl 2 ss es 01 em C 2 or bl be ée il-E su sso rl e nn 03 fin Re ois -1 an de nc -e 2 c s -2 em la ont 01 en dé re 2 td ce av nt ec e la ra la lis M Sé at i cu io nis rit n tr é 04 et e Gr de de -1 ou 2 l l a aF r -2 pe 01 on éfo de r 2 c m t tra io e n d va pu e il à bl l’E l’A iq ta ue t, ss e Co m 0 5 bl m -1 ée m 2iss su 20 io r le n 12 ca m ixt len e dr pa ier R rit éle air Sé enc 0 ct e 6cu on or 12 rit tre al é 20 Pu ave 12 bl c iq le ue D ire ct eu 07 In rD -1 sta 2é p lla a tio rte 201 n m 2 du en ta no l uv de ea la u In c 10 en La aug t -1 re Na ur PM 2-2 ce atio 01 lle n Ia de ux 2 Ta la rte ré sid rê ts en 12 ce Sig 1 s po na 2oc 20 ial lit tu iq re e ue d Ad 12 de e l’ om Lo acc a ge or m dE en ta 14 t t-C Dé -1 on Dé fe 2s eil 20 ba nse gé td à 12 né ’o la rie tri ra ls nt bu ur at ne io d la n u bu C 1 dg on 7ét se 12 V air il g Ba ote e, én -20 nq à l 12 em ér ue ’A pl al d oi u Pu sse sd bl mb iq lé ’av ue e en d’ sur ir In la ve c 19 sti ré -1 ss at 2em ion 20 en d t e la 12

FACE À UNE DROITE IRRESPONSABLE, INCAPABLE DE GÉRER CORRECTEMENT NOTRE VILLE, MOBILISONS-NOUS, POUR METTRE FIN À UN SYSTÈME QUI N’A QUE TROP DURÉ.


Votre député vous représente

La gauche renforce les moyens de lutte contre le terrorisme Le terrorisme a profondément évolué ces dernières années. Depuis les attentats qui ont frappé New-York en 2001, nous sommes confronté-e-s à des radicalisations d’individus isolé-e-s ou organisé-e-s en petits groupes. Face à l’évolution de cette menace, nous devons être capables, tout en restant fidèles à nos principes, d’adapter notre législation et nos moyens pour y faire face. J’ai pris la parole à la tribune de l’Assemblée Nationale pour dire ma détermination et celle de

la majorité parlementaire dans le combat contre le terrorisme. Nous avons voté une loi qui permet d’engager des poursuites envers un individu dès lors que celui-ci ou celle-ci s’est engagé-e dans un processus de radicalisation à des fins terroristes, y compris par la fréquentation de camps d’entraînement à l’étranger. La République française ne doit faire aucune concession sur ces questions. Je me réjouis que cette nouvelle loi ait été adoptée à l’unanimité des parlementaires.

Des policier-e-s et des gendarmes plus nombreu-x-ses et mieux formé-e-s Les moyens affectés à la police et à la gendarmerie sont, conformément aux engagements du Président de la République, en augmentation. Le budget est particulièrement ambitieux en matière de formation et de recrutement de personnel. L’idée force de l’action du Ministre de l’Intérieur, c’est davantage de policier-e-s et de gendarmes, mieux réparti-e-s sur le territoire et mieux formé-e-s. C’est par une action résolue, ferme et juste que l’on fera concrètement reculer l’insécurité.

École : chaque enfant de la République a droit à la réussite À l’occasion du débat général sur le budget de l’Education nationale, je suis intervenu pour défendre la réussite éducative. Pour la première fois dans l’histoire de la Vème République, un ministère lui est pleinement dédié, sous la responsabilité de George PauLangevin, qui œuvre aux côtés de Vincent Peillon. Il s’agit de tout mettre en œuvre pour donner à chaque enfant les moyens de réussir, quelle que soit sa situation.

J’ai dit mon soutien aux ministres dans leur action déterminante pour les enfants et les familles, mais aussi pour notre pays.

En apportant son suffrage lors du vote de cette résolution, elle a permis que la Palestine obtienne le statut d’Etat observateur. Ce « oui » est d’une valeur inestimable pour le peuple Palestinien, dont la terre a été reconnue. Il participe au projet de stabilisation des relations israélo-palestiniennes dans une atmosphère de respect mutuel, et représente une chance pour la communauté internationale dans son ensemble, qui croit en la construction d’une paix durable au Moyen-Orient.

C 22 fra au éré -0 nc x C mo 1o -a 2 or nie l lem 01 be d 3 il- es an Es v de so oe nn ux oi d s-e u 24 s Co -0 Cé ns 1ré eil m gé 201 on n 3 ie ér de al vœ ux du M 26 Sé air -0 à l an e 1a t ce de rib pu Co 201 un bl 3 rb e iqu eil du e E Co - P ss on ns rés ne eil en 28 s gé tat né ion 01 ra d -2 l u bu 013 dg et 20 13

su rl ’e nt en te

21 -0 120 13 ro nd e Ta bl e

Co ns eil

Vo te

àl ’A ss em bl ée

su rl aL 20 oi de -12 m -2 Fin un 01 an ici 2 pa ce s2 l 01 3

R 21 les end -1 2aid ez20 es vou 12 fin s a an ve ciè c re le M sd a u ire 10 Dé d To pa e C -01 ur -2 rte or no 01 id m be en il3 e Ka t Es so ya nn kpo es lo su ,r r em Ré 13 pr un ise 0 of io 1de es n 20 se de co ur tr up 13 -e av es -s a du il a v Ly ec cé le 14 e s Ro ly Ré -0 be cée 1co un 20 rt nllè io n D ge n d 13 eo isn s e se e ea t l t l tra yc va u es ée il a s ve cl es 16 re Co -0 sp 1ns o 20 eil ns ab 13 m un les ici de pa l

Pour cela, un travail considérable, sur le long terme, est engagé.

Téléphone : 01 60 88 01 23 Courriel : contactcarlosdasilva@gmail.com

Le jeudi 29 novembre restera comme le jour où le monde a reconnu à la nation palestinienne l’existence de son territoire. La France, par la voix du Président de la République, s’était explicitement positionnée dès le 21 septembre pour qu’une résolution soit préparée afin de revaloriser le statut de la Palestine au sein de l’ONU.

La casse de l’éducation entreprise par N. Sarkozy a été violente. Les dégâts sont profonds. Pour y remédier, il faut à la fois recruter massivement, mieux former les enseignant-e-s et repenser en profondeur le fonctionnement de l’école.

RENCONTREZ CARLOS DA SILVA

La Palestine obtient le statut d’Etat observateur à l’ONU : un pas de plus vers la paix

PERMANENCE

35 bis, rue Feray - 91100 Corbeil-Essonnes SUIVEZ-MOI SUR INTERNET www.carlosdasilva.fr NE PAS JETER SUR LA VOIE PUBLIQUE


Lettre du député - janvier 2013  

Lettre du député - janvier 2013

Advertisement
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you