Page 1

Conseil Départemental des Associations Familiales Laïques 29, rue Léon-Nautin - 42000 Saint-Étienne - Tél. 04 77 33 98 08 - Fax 04 77 32 64 95 - mail : cdafal42@free.fr

EUTHANASIE AILLEURS En Belgique le nombre d’euthanasies est passé de 429 en 2006 à 495 en 2007. - Une députée écossaise déclare : « Il est plus important de se focaliser sur le droit de choisir que sur le droit de mourir. » - 2 novembre 2008 : la première journée mondiale pour le droit de mourir dans la dignité a été lancée dans 44 pays ayant des associations telles que l’ADMD. “ Liberté de choix” un tel droit se déduit de la Déclaration internationale des droits de l’Homme de 1948. Faites connaître votre personne de confiance à votre médecin : l’article L111-6 du code de la Santé publique et l’article 36 du code de Déontologie médicale font obligation au médecin de consulter la personne de confiance désignée. ADMD Association pour le Droit de Mourir dans la Dignité 50, rue de Chabrol, 75010 Paris Tél. 01 48 00 04 92 courriel : infos@admd.net site web : www.admd.net 41 rue Montesquieu, 42100 St Étienne 04 27 81 07 19

« La dignité est ce qui définit une vie humaine et lorsqu’à la fin d’une longue maladie contre laquelle il a lutté avec courage, le malade demande au médecin d’interrompre une existence qui a perdu pour lui toute dignité et que le médecin décide, en toute conscience, de lui porter secours et d’adoucir ses derniers moments en lui permettant de s’endormir paisiblement et définitivement, cette aide médicale et humaine est le respect de la vie. » Dr Léon SCHWARTZENBERG

Position de l’ADMD Le jour où la maladie se fera trop pesante et les souffrances insupportables, une loi, celle que réclame l’ADMD, devra offrir : - le choix pour ceux qui le veulent de vivre leurs souffrances jusqu’au bout, - le choix d’accéder aux unités de soins palliatifs, réservés aujourd’hui à seulement 15 % de ceux qui en ont besoin, - le choix d’obtenir une aide active à mourir.

Concernant Chantal L’AFL Santé a orgaSébire… « non seulenisé une soirée-débat sur on lui a refusé le « Il nous faut ment le thème épineux de l’eudroit de partir apaisée, thanasie, et plus particusans souffrance, entourée réinventer lièrement sur la question de ses enfants, mais on l’art de la loi Léonetti. Jeanlui a volé sa sépulture. Paul Greban, délégué de bien mourir » Comment, au stade de sa départemental de l’Assomaladie si invalidante, ciation Droit de Mourir elle était morte sans crier dans la Dignité (ADMD), a exposé les gare, sans autorisation ? Ce n’était pas réalités de cette loi mais surtout sa possible, ce n’était pas une mort natugrande hypocrisie. Alors que la Belgi- relle. Il fallait à tout prix trouver un que, la Suisse ou les Pays-Bas accor- coupable. Alors, autopsie, analyse. dent aux familles et aux malades une Jusqu’où ira-t-on ? » loi permettant le suicide assisté, notre J. L., militante ADMD pays des Droits de l’Homme reste malheureusement frileux et conservateur. En effet, la loi Léonetti n’antiEn conclusion… « Il nous faut récipe pas la mort mais assure sa prise inventer, à la manière de certains phien charge par des soins palliatifs. losophes, l’art de bien mourir. Pour Elle creuse évidemment les inégali- cela, il n’y a pas de règle commune ; tés et ne respecte ni la volonté du ma- chaque individu est unique avec son lade ni sa liberté et certainement pas histoire, son environnement, ses apsa conscience. La légalisation de l’eu- préhensions… » Dr J. Guilhot, thanasie est demandée depuis plus de L’Autodélivrance assistée 20 ans, les associations bousculent les et l’Euthanasie d’exception dogmes imposés grâce à leurs combats.


CAPACITÉ DES PLANTES À ABSORBER DIFFÉRENTS POLLUANTS Aglaonema (formaldéhyde, benzène) Anthurium (formaldéhyde, xylène, ammoniaque) Areca (formaldéhyde, xylène) Chamaedora elegans (formaldéhyde, xylène, ammoniaque, benzène, trichloroéthylène, toluène) Chlorophytum (formaldéhyde, xylène, monoxyde de carbone) Cissus rhombifolia (formaldéhyde) Dracaena marginata (formaldéhyde, xylène, ammoniaque, benzène, trichloroéthylène, monoxyde de carbone, toluène) Pothos (formaldéhyde, monoxyde de carbone) Philodendron (formaldéhyde) Ficus benjamina (formaldéhyde, xylène) Nephrolepis exaltata (formaldéhyde, xylène) Phoenix roebelenii (formaldéhyde, xylène) Rhapis excelsa (formaldéhyde, xylène, ammoniaque) Sansevieria (formaldéhyde, xylène, benzène, toluène) Spathiphyllum (formaldéhyde, xylène, benzène, toluène, trichloroéthylène, ammoniaque, toluène) Syngonium (formaldéhyde, xylène) N.B. – Attention, si le philodendron peut absorber le monoxyde de carbone, il ne peut pas pallier les défaillances d’un appareil de chauffage.

LES POLLUANTS CHIMIQUES DE L’AIR INTÉRIEUR

RÔLE BÉNÉFIQUE DES PLANTES Lycée agricole de Précieux

D’où viennent-ils ? Des revêtements des murs et des sols, des peintures, colles et vernis, des bois agglomérés, des encres des imprimantes et photocopieurs, des produits d’entretien et de bricolage, des mousses de rembourrage, etc. Formaldéhyde : colles, peintures, bois agglo, isolants, papiers peints, moquette, produits d'entretien, textiles, cigarettes, encre Xylène : cires, peintures, encres. Trichloréthylène : colles, peintures. Acétone : colles, peintures, cires, produits d’entretien. Toluène : colles, peintures, cires, encres

Que provoquent-ils ? Des maux de tête, conjonctivite, asthme jusqu’à des attaques des systèmes respiratoire et nerveux… Ils peuvent favoriser des cancers (Observatoire de la qualité de l’air). Des solutions On peut orienter ses nouveaux achats vers des matériaux non polluants, des peintures et vernis écologiques, des produits ménagers sans ingrédients dangereux. Mais (voir ci-contre) on peut installer des plantes capables d’absorber les polluants, de purifier, d’assainir et de régénérer l’air. Ainsi les feuilles absorbent les polluants, des microorganismes vivants dans les racines convertissent les polluants en produits organiques qui servent à nourrir les plantes. De plus les plantes émettent de la vapeur d’eau qui améliore le taux d’humidité de la pièce.

Il a organisé une formation pour les élèves du BTSA technicocommercial végétaux d’ornement, sur ce sujet. Il nous a indiqué le site : www.plantairpur.fr pour compléter notre information. Merci. Et les allergiques ? Ils peuvent prendre des plantes vertes qui ne fleurissent jamais en dehors de leur pays d’origine (pas de pollen, pas d’allergie). Et dans les chambres ? Le phénomène de rejet de CO2 la nuit est infime et ne justifie pas de se priver de plantes dans la chambre. Et les pesticides dans les plantes ? Des grandes surfaces botaniques et des horticulteurs privilégient une approche écologique de l’horticulture. Et les plantes toxiques ? La majorité des plantes ne sont pas toxiques. Quelques plantes le sont à l’ingestion : le dieffenbachia par exemple. C’est possible de protéger les enfants : éducation, accessibilité. Petits conseils Ne pas laisser les plantes baigner dans l’eau : risque de moisissures. Compter au moins une plante pour 10 mètres carrés. Les plantes dépolluantes au bureau Qualité de l’air, esthétique, baisse du stress : ce sont tous les avantages reconnus par des études scientifiques (dispositif PHYTAIR).


VENTES INTERNET L’EMPREINTE ÉCOLOGIQUE, QU’EST-CE QUE C’EST ? C’est un concept¹ qui utilise comme unité de compte non pas un équivalent monétaire, mais la surface du globe utilisée par l’homme pour satisfaire ses besoins et absorber ses déchets. Un calcul est fait à partir de données statistiques publiques, de publications scientifiques et de données satellite. Les ressources sont analysées pour manger, se déplacer, se vêtir, se loger. Les rejets : déchets, CO2, PCB sont pondérés par les chiffres de recyclage ainsi que la bio capacité de la planète à produire des ressources². On fait ensuite le rapport entre ces données et le nombre d’habitants par hectare global (terres émergées) et on obtient un indicateur qui est utilisé par les pays, les entreprises, l’ONU ou au plus près, par l’École des Mines de StÉtienne. AUJOURD’HUI Si, il y a 40 ans, presque tous les pays avaient la capacité de répondre à leurs besoins, aujourd’hui plus des trois quarts de la population mondiale vivent dans des pays où la consommation excède la capacité biologique. Avant 1985 une année de consommation sur la pla-

Les populations d’animaux terrestres et marins ont diminués de 30 % en 30 ans³, les espèces d’eau douce de 50 %.

22 millions de Français ont acheté pour 20 milliards d’euros de marchandises par le biais d’Internet, soit + 29 % en 1 an. INC Hebdo, févr. 09

PLANÈTE ATTITUDE ?

COMPTEURS “ COMMUNICANTS ”

Agissons à la maison, au bureau, en vacances, au jardin, en faisant les courses. Pour nos déchets, nos modes de transport, de chauffage, pour le papier que nous utilisons, il y a des progrès à faire. Nous comptons aussi sur nos élus et sur les États pour qu’ils protègent les écosystèmes, influent sur la technologie et changent la fiscalité. Il faut savoir que 41 % de l’empreinte écologique sont dus au transport, emballage et procédés de traitements alimentaires. Les fraises en hiver, c’est du fuel pour chauffer les serres, du gas-oil et des camions pour venir du sud de l’Espagne ou du Maroc. La région Rhône-Alpes a introduit des produits bio dans les repas de 20 lycées en 2007, puis de 20 autres en 2008-2009. Elle paie le surcoût et finance des actions éducatives et de développement de la filière régionale qui est donc économe en transport. On a également entendu parler de crèches bio dans la Loire.

Ils transmettront les données à distance, permettront de connaître l’historique de sa consommation électrique et de ne payer que la consommation réelle.

REMUNICIPALISATION DE L'EAU À PARIS Cette promesse de campagne sera effectuée en 2010. Rappel : en France, le mètre cube d'eau coûtait en moyenne 2,19 € en régie municipale, 2,93 € en gestion déléguée à un opérateur privé. INC Hebdo.28.12.08

C’EST TOUJOURS LA FAUTE DES FEMMES C’est l’Osservatore Romano(1) qui le dit : si les hommes deviennent infertiles c’est la faute des femmes qui prennent la pilule et relâchent des hormones qui cassent la puissance génétique des mâles. Étonnant que les pesticides, largement répandus par l’agriculture et reconnus pour leurs effets de perturbateurs endocriniens, ne soient pas cités dans l’article. Peut-être parce qu’ils ne sont pas, eux, responsables du péché originel ! (1) Journal du Vatican

CRÉMATION ÉCOLO

nète équivalait à une année de production ; depuis cette date, le déficit est de 20 %. Dans le même temps, on a fait disparaître les zones humides, rectifié les fleuves. Du fait de grands barrages, le Fleuve Jaune, le Rio Grande, le Colorado n’atteignent plus la mer 2 à 3 mois par an par excès de prélèvement. Deux milliards de tonnes de céréales sont produites par an sur la planète, mais les deux tiers nourrissent les animaux d’élevage consommés par les pays riches.

Le WWF4 et la Ligue de l’enseignement vont diffuser en 2009 un outil pédagogique sur l’empreinte écologique à destination du jeune public.

1. Inventé par le WWF et un réseau de scientifiques. 2. Prudence : impact sur les pollutions de l’eau non prises en compte, ni les dommages irréversibles (toxiques, nucléaire), érosion, usure des sols, perte de bio-diversité. 3. 10 % en zones tempérées, 65 % en zones tropicales. 4. WWW.France-wwf.fr

Récupération de la chaleur pour chauffer les locaux, système de filtration des rejets et des gaz toxiques, le “Père Lachaise” vient de s’équiper d’un système dernier cri. Le mercure des amalgames dentaires est la principale et la plus dangereuse des pollutions. Harmonisation des normes européennes en cours.

DÉLINQUANCE DANS LA LOIRE Bilan 2008 : + 8,04 % des faits enregistrés (sauf à Roanne – 7,82 %). Infractions économiques et financières : + 22 % dont 1/3 avec les escroqueries sur Internet. Les chèques émis après une interdiction bancaire sont en hausse, les cambriolages aussi. Avec 26 crimes et délits pour 1 000 habitants, c’est inférieur à la moyenne nationale (60 pour 1 000). Véhicules brûlés : 810 au lieu de 978.


En principe, pas de problème : il y a 4 000 logements vides. Mais il y a aussi tant de logements indignes, ou indécents, ou insalubres… Il est donc urgent de construire de nouveaux logements. Et pas n’importe quels logements ! Les prescriptions légales se multiplient suite au Grenelle de l’environnement : bâtiments basse consommation (BBC), découvertes technologiques et matériaux nouveaux apportent bien des changements possibles. Les problèmes économiques et écologiques nous incitent à bien réfléchir à ce qui peut être souhaitable, aussi bien en habitat collectif qu’en maisons privées. Évoquons brièvement les points importants auxquels il faut penser : 1. Mixité sociale : c’est peut-être un des premiers éléments à envisager pour refuser les ghettos (qu’ils soient de pauvres ou de riches) ; 2. Qualité de vie et « frais induits » : si on construit à la campagne, le terrain est moins cher, mais il faudra prendre en compte les déplacements et l’effet de CO2 qui en résulte ; 3. Économies d’énergie : on peut réduire beaucoup les dépenses en visant la Haute qualité environnementale (HQE), en veillant à l’isolation et d’abord à l’isolation du toit et des murs extérieurs. On peut passer de 230 kW/h/m2/an à 80 kW/h/m2/an, voire 60 ou moins encore avec

les bâtiments « passifs » (15 kW/h/m2 par an) ; 4. Santé : il faut se méfier des colles et vernis contenus dans certains matériaux : l’air intérieur est souvent plus pollué que l’air extérieur. 5. Accessibilité1 à toute personne porteuse d’un handicap de naissance, d’accident, de vieillesse, de maladie… 6. Facilité pour les femmes enceintes ou parents avec bébés. Des réalisations intéressantes voient le jour à Saint-Étienne : Petite Marandinière (rue Sisley), Monthieu (rue Racine), Crêt-deRoch (démarrage d’un éco-quartier à la ZAC Desjoyaux), Châteaucreux avec l’Établissement public d’aménagement de Saint-Étienne (EPASE)… N’oublions pas, enfin, que quelles que soient les réussites des entrepreneurs, des architectes, des urbanistes, si ces logements ne sont pas habités par des « écocitoyens », attentifs à économiser l’eau et l’énergie, ou à veiller à l’aération, on n’aura pas beaucoup avancé. 1. Par accessible, il faut comprendre hauteur des prises électriques, des interrupteurs, largeur des portes de salle de bains, WC, plan de travail modifiable… La prise en compte de ces éléments à la construction coûte moins cher qu’une modification ultérieure qui, parfois, peut même s’avérer impossible dans un habitat ancien.

JUGE D’INSTRUCTION Il est question de faire disparaître le juge d’instruction, dont les compétences seront transférées au parquet. Or le parquet est statutairement soumis au pouvoir exécutif. Aujourd’hui, les juges d’instruction ont leur indépendance statutairement garantie et ils ont en charge toutes les affaires criminelles, les affaires économiques et politico-financières les plus sensibles ; nous comprenons donc qu’en les supprimant le pouvoir exécutif veut se doter d’un instrument lui permettant de choisir les enquêtes qu’il souhaite voir mener ou pas. Par exemple, il y a quelques mois, le président de la République annonçait sa volonté de dépénaliser le droit des affaires et de protéger les chefs d’entreprise du risque pénal. Notons encore que la suppression du juge d’instruction interdira aux plaignants de se constituer partie civile pour contrer l’inertie des parquets, en matière de santé publique, d’accident du travail, de violences policières, etc. Une telle configuration de la justice constituerait une grave atteinte à la séparation des pouvoirs et remettrait en cause l’équilibre démocratique !

PAPAS, BÉBÉS Arrivée en France en avril 2005 avec sa fille, cette jeune femme congolaise, journaliste dans son pays d’origine, a dû le fuir pour un article contesté par les autorités. Accusée d’intelligence avec des opposants, elle demande l’asile en France. Après le refus de l’OFPRA1 en août 2005, un recours – reprenant les interrogatoires après son interpellation au Congo et mentionnant les maltraitances subies – est formulé en septembre 2005. En mars 2006, le dossier est rejeté par la Commission de recours. La circulaire de régularisation de juin 2006 pour les enfants scolarisés depuis septembre 2005 est utilisée, mais là encore sans succès, une invitation à quitter le territoire suit. Un recours gracieux est formulé auprès de la préfecture, sans résultat (nous ne sommes pas encore sous le régime de l’obligation à quitter le territoire, heureusement). Alors grande déception, découragement, dépression. Heureusement, l’entourage sou-

tient autant qu’il le peut : CDAFAL, RESF qui parraine, associations, psychologues pour aider la maman et sa fille. Reporters Sans Frontières est sollicité pour obtenir un réexamen du dossier auprès de la Commission de recours avec des éléments nouveaux : certificats médicaux, témoignages… C’est la Commission de recours de novembre 2007 qui va statuer favorablement. Le statut de réfugié est accordé, enfin ! Il aura fallu un peu plus de 2 ans et demi, beaucoup d’énergie dépensée pour aboutir et rechercher des éléments que l’OFPRA ou la Commission de recours auraient pu avoir. Eh oui ! c’est à nous d’apporter toutes les preuves !

69 % des pères de bébés de 0 à 24 mois ont pris leur congé paternité en 2007 contre 61 % en 2003 Tandem, 01-2009

SOMMAIRE Brèves pages 1, 2, 3 et 4 P. 1 Mourir dans la dignité P. 2 Changez d’air P. 3 Attention ! il nous faut 3 planètes P. 4 Se loger à St-Étienne Un long parcours difficile P. 5-6

1. OFPRA : Office français de protection des réfugiés et apatrides.

Supplément au n° 56

Toute utilisation ou reproduction de “L’Expresso”, même partielle, est vivement encouragée. N’oubliez pas de citer vos sources !

L’EXPRESSO est édité par le CDAFAL ACCUEIL DU PUBLIC Directeur de Publication : Henri CARLE Consommation du lundi au jeudi Familles, accès aux droits, couples mixtes, Rédactrice en Chef : Solange MENIGOT tous les matins et à heures variables parents étrangers d’enfants français. Prix de l'abonnement : 2 € les après-midis. Sur R.D.V. sauf mercredi, jeudi après-midi et vendredi Imprimé par nos soins. Commission Paritaire n° 0410 G 89395 Si l’EXPRESSO vous est devenu indispensable, pensez à réadhérer à votre AFL


LES DESSOUS DE PIERRE CARDIN Chiffre d’affaires de deux milliards de dollars. 200 000 personnes dans le monde travaillent sous cette griffe à travers 900 licences dans 140 pays et rapportent des millions d’euros de royalties. Mais dans une usine de sous-vêtements Pierre Cardin d’Indonésie, 447 ouvriers ont été licenciés en août 2008 pour avoir protesté contre le licenciement abusif du président de leur syndicat. On peut écrire la lettre ci-jointe au directeur de licence de Pierre Cardin.

Edouard Saint Bris, Directeur de licence Société Pierre Cardin 27, avenue Marigny – 75008 Paris (France) Cher M. Saint Bris, J’ai été informé/e par Peuples Solidaires du licenciement abusif de 447 ouvriers de l’usine PT Megariamas Sentosa en Indonésie, qui fabrique depuis plus de 10 ans des sous-vêtements Pierre Cardin. Je suis extrêmement préoccupé/e par le sort de ces centaines de travailleurs qui sont sans ressource depuis août 2008 et qui ont récemment été violemment réprimés alors qu’ils réclamaient le respect de leurs droits. Je vous exhorte donc à faire pression sur cette usine qui fabrique des produits portant votre griffe, afin que celle-ci : - réintègre immédiatement les 447 ouvriers injustement licenciés en août 2008, dont le président du syndicat SBGTS, ou leur verse des indemnités de licenciement ; - paie les salaires dus à ses ouvriers depuis août 2008 ; - respecte la liberté syndicale de ses travailleurs. Cordialement.

CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE TRÈS POLLUANT ? Lors des pics de consommation la France a dû importer de l’électricité d’Allemagne produite par les centrales à charbon très génératrices de CO2. Or les pics de consommation sont liés au chauffage électrique qui équipe encore 50 à 60 % des logements neufs.. INC Hebdo, 2-8 févr. 09

TOPTEN C’est un site (WWF et CLCV soutenus par l’Ademe et des collectivités locales). On y trouve une sélection de produits sobres en énergie dont l’impact sur l’environnement est le plus faible : réfrigérateurs, congélateurs, écrans, téléviseurs, ampoules, voitures Particuliers : www.guide-topten.com Professionnels : www.guide-toptenpro.com (collectivités, HLM, administrations)

PARTICULIER VEND COURANT ÉLECTRIQUE La vente d’électricité produite avec des panneaux photovoltaïques mesurant jusqu’à 30 m2 (capacité inférieure à 30 kW crête) est exonérée d’impôt sur les revenus de 2008. Loi de finances rectificative

UNE DENT CONTRE LA CHINE La confédération des chirurgiens-dentistes vient de bloquer in extremis une proposition d’amendement de la loi de Sécurité sociale 2009 visant à faire figurer le prix d’achat et l’origine des prothèses sur le devis ! Une couronne en céramique y revient 2 à 3 fois moins cher qu’en France, mais la baisse n’est pas forcément répercutée sur les tarifs ! Que Choisir, 02-2009

Peuples Solidaires en partenariat avec le “ collectif ÉTHIQUE sur l’ÉTIQUETTE ”

ANTENNES RELAIS Bouygues condamné à démonter une antenne relais à Tassin-la-Demi-Lune. La Tribune, 5-02-09


LE BILAN CARBONE DU JUS D’ORANGE CONFISCATION DE LA VOITURE DES PAUVRES Après un dommage sur un véhicule, un expert pourra inspecter 21 points de contrôle (même non liés au sinistre). Il pourra immobiliser la moto ou l’auto alors que seules les forces de l’ordre avaient ce pouvoir jusqu’à présent. 350 000 véhicules pourraient se retrouver dans ce cas. On peut craindre que cette mesure soit discriminante pour les ménages en difficultés ou les jeunes qui cherchent du travail.

POIDS LOURDS EN EUROPE Ils représentent 3 % des véhicules mais sont responsables de 20 % de la congestion routière et génèrent 2 fois plus de morts au kilomètre parcouru que les voitures particulières. Rapport : Les poids lourds payent-ils leurs coûts ? www.transportsenvironnement.org/publications

TRANSPORTS SCOLAIRES : C’EST POUR TOUT LE MONDE Pour 1,50 € vous pouvez monter dans tous les cars de transport scolaire du département et cela depuis 4 ans. Conseil : avoir l’appoint ou acheter une carte mensuelle pour 17,20 €. Conseil général : 04 77 48 41 58 loire-transports@cg42.fr

LA DÉMOTORISATION En France, la fréquentation des transports urbains et ferroviaires croît de 6 % par an. En dix ans, le kilométrage moyen de l’automobiliste a diminué de 1 000 km par an. Dans les grandes villes suisses le taux de motorisation des ménages ne dépasse pas 50 % ; en France une telle tendance ne se rencontre qu’à Paris mais elle pourrait se généraliser. L’industrie automobile est probablement un secteur qui doit revoir sa croissance et ses orientations. INC Hebdo, 1-02-09 interview de la Fédération des usagers des transports (Fnaut)

CASINO ET L’IMPACT ENVIRONNEMENTAL Casino affiche cet impact pour une centaine de produits commercialisés sous sa marque. Il s’agit d’un indice exprimé en grammes équivalant CO2 pour 700 grammes de produit fini. Une réglette allant du vert clair au vert foncé situe l’indice du produit. L’indice varie selon le nombre de kilomètres parcourus et le mode de transport (bateau, camion, etc.).

Une brique de jus d’orange Tropicana de 2 litres entraîne l’équivalent d’émission de 1,7 kg de CO2. Cette empreinte carbone est calculée à partir de toutes les étapes de fabrication, depuis l’extraction des matières premières jusqu’au recyclage sans oublier la culture (engrais, émission de gaz à effet de serre…).

POURTANT C’EST ÉCRIT LA POSTE ! Envoyer un livre en paquet cadeau non urgent c’est impossible : c’est obligatoirement en Colissimo avec la possibilité de suivre son colis sur internet ! Ça coûte 6,50 € pour 830 g en ayant fait en plus un paquet “maison”. Est-ce le rôle d’un service public d’avoir choisi d’imposer le service le plus luxueux (assurance comprise) à tout le monde ?

INVENTAIRE À LA PRÉVERT Savons, clés USB, pièces détachées autos, petit électroménager, baladeurs, médicaments, prothèses dentaires, alcool, cigarettes… les douanes françaises ont saisi 4,6 millions d’articles contrefaits en 2007 soit 15 % de plus qu’en 2006. Hausse de 30 % pour les faux médicaments. Près de la moitié des articles vérifiés (43 %) se sont révélés dangereux (43 %). INC Hebdo, 28-12-08

LES JOIES DE LA CONCURRENCE La représentation en porte-à-porte devient assez fréquente et se faire piéger est de plus en plus courant. La mise en concurrence de l’énergie voit fleurir les commerciaux dans les bâtiments, notamment HLM. « Bonjour Monsieur, je viens vous présenter “ l’électricité verte ” ; vous aurez des tarifs plus intéressants qu’actuellement… Ce n’est pas un problème pour annuler votre contrat avec EDF (si encore il lui est dit qu’il ne sera plus abonné à EDF). » Après quoi le locataire signe le contrat, sans l’avoir lu dans les moindres détails. Et puis surprise pour lui, son contrat avec EDF est rompu. Les démarches deviennent compliquées pour un retour en arrière. Il sera parfois nécessaire de faire appel à une association de consommateurs, le CDAFAL par exemple. C’est ainsi que des locataires découvrent l’annulation de leur contrat avec EDF sans avoir vraiment compris ce qu’il leur arrivait. Un autre concurrent voit d’un mauvais œil l’intervention des assistantes sociales. Elles conseillent aux personnes en précarité de ne pas quitter EDF pour le moment. Alors le nouveau fournisseur d’électricité ne se gêne pas pour leur téléphoner et les sermonner. De quel droit pourrait-on dire ? Tout est loin d’être clair dans cette mise en concurrence. La présentation de ces nouveaux contrats manque de visibilité : les consommateurs peuvent aisément être dupés.

Expresso mars 2009  

Expresso mars 2009 CDAFAL 42