Page 1

Chambre de Commerce et d’Industrie Seybouse - Annaba-Algerie

Trait d’union

Octobre - Novembre - Décembre 2014

Revue trimestrielle éditée par la Chambre de Commerce & d’Industrie Seybouse Annaba

La Nouvelle Assemblée Générale de la CCI Seybouse-Annaba 2014/2018

Cérémonie d’installation officielle

Présentation du projet Scheraton Annaba

S.E l’ambassadeur du Vietnam en visite à la Chambre de Commerce et d’Industrie de Annaba

Dispositions douanières de la loi de finances 2015

Trait d ’union

1

www.cci-seybouse.com

Activités de la CCI Seybouse Annaba - Economie - Formation - Projets & réalisations


2

Trait d ’union


SOMMAIRE

Economie

Comité de rédaction collaboration: Med Chadli BABES Fares SENHADJI Said LAMARI Conception Graphique HADIL DIFFUSION Publicité - Impression numérique 0661 71 97 40 Imprimerie Arts Graphiques

- Les grands axes du Pacte économique de croissance présentés à Genève ......................... P26 - Loi de finances 2015 : de nouvelles mesures pour soutenir l’investissement productif ..... P27 - Accession de l’Algérie à OMC : le 13ème round pour le 1er trimestre 2015 ......................... P28 - Processus d’accession de l’Algérie à l’Organisation Mondiale du Commerce (O M C ) . . . . . .P 2 9

Formation

Siège : Palais Consulaire Place Med Belouizded Annaba 23OOO Algérie Tél : + 213 (0) 38 86 27 23/24 Fax : + 213 (0) 38 86 84 40 Site web : www.cci-seybouse.com Président de la Chambre Mr Tayeb Sahtouri Président de Commission Technique Mr Salim KHAZENE Directeur de la Publication Directeur de la CCI-Seybouse Mr Khaled HADDAD Rédaction et Coordination Chef de Dpt Animation & cooperation Mr Mabrouk ZANE

- Formation continue pour le développement des exportations hors hydraucarbures ....... P31 - Commissionnaires en Douane ...................................................................................... P32 - DESS Assurances .............................................................................................................. P32 - Superviseur Hygiène Sécurité Environnement ................................................................. P34 - Cours d’anglais ................................................................................................................ P34

- Présentation du projet Scheraton Annaba ...................................................................... P38

LEGISLATIONS & REGLEMENTATIONS

Bulletin d’Information Périodique Edité par La Chambre de commerce et d’industrie Seybouse Annaba Algérie

- Lettre de Mr Tayeb SAHTOURI Président de la CCI Seybouse - Annaba ................................. P05 - Présentation des membres élus de l’Assemblée Générale de la CCI Seybouse-ANNABA et les Commissions techniques ........................................................................................... P06 - Bureau de la CCI Seybouse - Annaba................................................................................... P07 - Cérémonie d’installation officielle de la nouvelle assemblée générale de la CCI Seybouse .. P08 - La Nouvelle vision de la Chambre de commerce de Commerce et d’Industrie Seybouse ..... P10 - Animation du salon du batiment, du logement et de l’aménagement urbain .................... P12 - Annaba BUILD EXPO 2014 ................................................................................................... P13 - Le vieux bâti de la ville d’Annaba ........................................................................................ P16 - Eléments d’Evaluation du Salon Annaba Build Expo 2014 .................................................. P17 - Revue de presse BUILD ANNABA 2014................................................................................. P18 - Forum d’Affaires Algéro-Russe à Annaba ............................................................................ P21 - S.E l’ambassadeur du Vietnam en visite à la Chambre de Commerce de Annaba ................. P22 - La chambre de la CCI seybouse et la fédération du BTP de la Loire ...................................... P23 - Le consul général de Tunisie à la chambre de commerce de Annaba .................................. P24 - CCI-Seybouse Annaba et la chambre mixte Algero-Allemande en Algérie –AHK ...... P25

PROJETS & REALISATIONS

La CCI Seybouse

TRAIT D’UNION

- Produits alimentaires: la mise en place d’une norme halal algérienne ........................ P40 - La garantie des biens et services ................................................................................. P41 - Dispositions douanières de la loi de finances 2015 ...... .............................................. P42 - Mesures en faveur du soutien et promotion des exportations de produits nationaux... P45

- Programme officiel de la participation de l’Algérie aux foires et salons à l’étranger pour 2013 ..................................................................................................................... P46

Trait d ’union

3


4

Trait d ’union


Le ttre de Mr Tayeb SAHTOUR I

Président de la Chambre de Commerce et d’Industrie Seybouse - Annaba

Mon élection à la présidence de la Chambre de Commerce et d’Industrie Seybouse-Annaba me confère une légitimité issue de la confiance de mes pairs chefs d’entreprise élus membres de l’assemblée générale de notre honorable et importante institution qui représente en fait les intérêts généraux d’une communauté d’hommes et de femmes d’affaires d’environ quarante milles affiliés. Je remercie ces chefs d’entreprise de Annaba qui m’ont confié la responsabilité de mener et de réussir cette mission. Cette légitimité est renforcée par ma qualité d’entrepreneur, ma maîtrise de la réalité du terrain, de l’action et par mon engagement auprès des entreprises dans le cadre des fédérations corporatives. J’assurerai mes fonctions avec tout le dynamisme qui me caractérise et je vous assure que je ferai tous les efforts pour mériter cette confiance. Ce mandat est à la fois un privilège et un défi. Mes remerciements, sont renouvelés encore une fois, exprimés et adressés à Monsieur Le Wali de Annaba, aux partenaires institutionnels, aux personnalités et notables de notre wilaya de nous avoir honoré de leur présence lors de notre installation officielle le 08 juin 2014 pour une mandature de quatre années qui par leurs présences ont réaffirmé leurs volontés et engagements pour soutenir, apporter la contribution efficiente, collaborer et adhérer aux initiatives inscrites dans notre plan de développement qui se décline en plusieurs axes et objectifs stratégiques Accompagné des membres du bureau, des membres élus mais aussi de tous les permanents de la CCI Seybouse sans oublier les partenaires, je compte inscrire mon mandat dans la proximité avec les entreprises en tenant compte de l’ensemble du territoire de la wilaya pour développer et pérenniser, ensemble, l’activité économique locale Ensemble nous agiront avec conviction et détermination. Les nouveaux consulaires veilleront également à consolider les relations de proximité et d’être à l’écoute active des entreprises , à adopter une stratégie de communication, à impliquer la CCI dans toutes les actions visant la promotion et le développement de la Wilaya et à dynamiser son ouverture sur l’étranger. . L’internationalisation de l’entreprise devient de jour en jour une réalité absolue qui oblige les Organismes de Soutien aux Entreprises à améliorer leurs services rendus de proximité, d’accompagnement et d’appui. La cohésion et l’efficacité des membres de la Chambre sont des atouts qui permettront d’atteindre les objectifs ambitieux et clairement définis répondant ainsi aux attentes des entreprises et favorisant le développement économique de la wilaya. Les élus et l’administration s’engagent fermement à Capitaliser et à développer davantage les acquis, les points forts de la chambre, et surtout à œuvrer pour neutraliser les faiblesses. Ils veilleront à exploiter toutes les opportunités et surmonter les obstacles afin d’être réellement au service de l’entreprise. La Chambre se veut partenaire et facilitateur au bénéfice de l’entreprise de Annaba dans toutes ses démarches de développement et de progrès, en termes de compétitivité, d’innovation, de création de richesse et d’emplois durables. Elle agira auprès des acteurs locaux à effet d’accroitre la concertation et la collaboration pour faire connaître davantage les opportunités d’investissement, les atouts et le potentiel dont dispose la wilaya. Pour terminer cet éditorial, je tiens à encourager l’équipe de rédaction de la revue « Trait d’union » de la Chambre. Cet outil véhicule en effet de l’information utile aux entreprises notamment produites au niveau des structures de la Chambre, j’invite les entreprises à soutenir l’initiative au moyen d’annonces publicitaires. Sa diffusion en direction des cibles bien identifiées permet d’atteindre les objectifs des annonceurs. Le Président de la Chambre de Commerce et d’Industrie Tayeb SAHTOURI

Trait d ’union

5


Pré se n tation d es m em bres élus

de l’Assemblée Générale de la CCI Seybouse-ANNABA L’assemblée générale de la chambre de commerce et d’industrie Seybouse- Annaba est composée de 25 membres titulaires élus par et parmi les adhérents.

Membres titulaires élus pour un mandat de quatres ans ( mandature 2014-2018 ) Mr Tayeb SAHTOURI Le Président

Mr Azzedine DJOUADI 1er Vice Président

Mr Salim KHEZZANE BTPH

Mr Said KOUIDER Industrie

Mr A.Hamid LATRECHE BTPH

Mr Laiche TAIF Commerce

Mr Lakhdar MEBARKI Industrie

Mme Radia MAAOUDJ Industrie

Mr Riad DRIHEM Commerce

Mr A.Malek FENIDES BTPH

Mr Chiboub HASNAOUI Industrie

Mr Zoubir MIMART Services

Mr A.Malek AZZIAR Commerce

Mr Allal HIMED BTPH

Mr Mahmoud MERABTI BTPH

Mr Ahmed BEN ABBAS Industrie

Mr Zakaria KHEZAZNA Indusrtrie

Mr Youcef DAOUDI Industrie

Mr Tarek KHEZZANE Industrie

Mr Redouane RABIA Industrie

Mr A.Karim BOUSSADIA Services

Mr Bacem DJELLAL Service

Mr Ryad SLIMANI Services

Mr A.Azziz YAHIA BTPH

Mr Jamel DAOUDI

2eme Vice Président

Co m m ission s te c h n iq ues Elles se composent de membres titulaires de l’Assemblée Générale, de membres associés et experts reconnus Ce sont des organes permanents de réflexion et d’études. 1/ Commission technique : Information, Documentation et Animation • Mr KHEZANE Salim : Président • Mr FNIDES Abdelmalek : Vice-Président • Mr HIMED Allal : Membre • Mr LATRECHE Abdelhamid : Membre • Mr DAOUDI Youcef : Membre

4/ Appui aux Pme-Pmi • Mr BERABTI Mahmoud: Président • Mr LATRECHE Abdelhamid: Vice-Président • Mr KHEZAZENA Zakaria : Membre • Mr KOUIDER Said : Membre • Mr KHEZANE Tarek : Membre • Mr YAHIA Abdelaziz : Membre • Mr HIMED Allal : Membre • Mr TAIF Laich : Membre

2/ Formation et Emploi • Mr FNIDES Abdelmalel: Président • Mr SLIMANI Riad: Vice-Président • Mr DRIHEM Riad : Membre • Mr MIMART Zoubir : Membre • Mr AZIAR Abdelmalek : Membre • Mr BOUSSAIDIA Abdelkrim : Membre

5/ Développement et promotion de l’investissement • Mr MEBARKI Lakhdar : Président • Mr DAOUDI Jamel : Vice-Président • Mr BOUSSADIA Abdelkrim : Membre • Mr KHEZZAZNA Zakaria : Membre • Mr FNIDES Abdelmalek : Membre • Mr DJELLEL Bacem : Membre • Mr TAIF Laich : Membre • Mr AZIAR Abdelmalek : Membre • Mr HASNAOUI Chihoub : Membre

3/ Promotion des Exportations – Commerce et Distribution • Mr DRIHEM Riad : Président • Mr AZIAR Abdelmalek : Vice-Président • Mr SLIMANI Riad • Mr MIMART Zoubir • Mr BOUSSADIA Abdelkrim

6/ Tourisme et Service • Mr MIMART Zoubir : Président • Mr BOUSSADIA Abdelkrim : Vice-Président • Mr SLIMANI Ryad : Membre • Mr KHEZANE Salim : Membre • Mr MERABTI Mahmoud : Membre • Mr DJELLEL Bacem : Membre • Mr DRIHEM Riad : Membre

6

Trait d ’union


Bure a u de l a CCI S ey bo use - Annaba Le bureau de la chambre: est composé de sept membres élus parmi les membres titulaires de l’assemblée de la chambre pour un mandat de deux (02) années renouvelables. Le Directeur général de la chambre est membre de droit au sein de cet organe. Le bureau de la chambre est, sous la conduite du président de la chambre, chargé notamment de : - représenter les organes de la chambre auprès des pouvoirs publics locaux. - représenter l’assemblée générale de la chambre pendant l’intersession de l’assemblée.

Décret exécutif n° 96-93 du 3 mars 1996 instituant les Chambres de Commerce et d’Industrie.

Mr Tayeb SAHTOURI Président

Mr Khaled HADDAD Directeur CCI Mr Azzedine DJOUADI 1er Vice-Président

Mr Laîche TAÏF Membre

Mr Jamel DAOUDI 2éme Vice-Président

Mr A.Hamid LATRECHE Membre

Mr Salim KEZZANE Membre

Trait d ’union

7

Mr A.Karim BOUSSADIA Membre


Cé ré mon ie d ’installat io n of f icielle de la n ouve l l e a sse m blée générale de la CCI S eybou se -A n n aba

Le 08 Juin 2014 au Palais consulaire-Siège de la Chambre

Présidée par Monsieur Mohamed Mounib SANDID, la cérémonie officielle d’installation de la nouvelle assemblée générale de la CCI Seybouse pour une mandature de quatre années s’est déroulée le 8 Juin 2014 au Palais consulaire – siège de la CCI Seybouse en présence de nombreuses personnalités politiques et autorités locales (APN, SENAT, APW, APC … ) de représentants d’organisations professionnelles, d’administration locale et régionale, d’industriels, des chambres professionnelles locales, et d’agences publiques de développement et de la presse.

Après avoir félicité le nouveau Président de la Chambre de Monsieur Tayeb SAHTOURI, les deux vice-présidents, les membres du bureau et l’ensemble des membres élus de l’assemblée générale, et annoncé l’installation officielle Monsieur le wali a dans son discours fait part de son soutien aux initiatives, visant le développement économique local, la promotion de l’investissement créateur de richesse et d’emplois, la concertation et le dialogue

8

Trait d ’union


Nouvelle Assemblée

Générale de la CCI Installation officielle

Monsieur Tayeb SAHTOURI, nouveau Président de la Chambre a tenu d’abord à exprimer ses sincères et vifs remerciements à l’adresse de Monsieur le Wali et l’ensemble des invités et ce en son nom personnel et au nom de ses collègues. Il a poursuivi son allocution en présentant les grandes lignes et axes stratégiques du plan de développement pour la mandature 2014 – 2018, Témoignant de sa reconnaissance, la Chambre de Commerce et d’Industrie Seybouse a décerné solennellement, lors de cette cérémonie, sa plus haute distinction de l’ordre honorifique à Monsieur Mohamed Mounib Wali de la Wilaya de Annaba un trophée symbolique pour l’intérêt particulier qu’il porte à l’égard de l’institution.

Trait d ’union

9


La Nouvelle vision de la CCI Seybouse Election d’Une Nouvelle Equipe Dirigeante de la Chambre de Commerce et d’Industrie Seybouse-Annaba pour la Mandature 2014-2018

La Nouvelle vision de la Chambre de commerce et d’Industrie Seybouse Les Vingt cinq Membres élus ont défini et arrêté les sept grands axes de travail à travers un plan stratégique pluriannuel qui seront déclinés tout au long du mandat en actions opérationnelles. Animés d’une ferme volonté, les élus vont œuvrer pour edifier une CCI ouverte et plus proche de toutes les entreprises et qui soit toujours à leur côté, de leurs salariés, de tous les porteurs de projets notamment les jeunes investisseurs et de leurs attentes afin que chacun d’entre eux ait : « Le réflexe Chambre de Commerce » Entreprendre en apportant l’appui et l’accompagnement au développement durable en mobilisant les Animateurs de ses organes (Assemblée générale, bureau et commissions techniques) pour atteindre et concrétiser les ambitions des entreprises, soutenant leurs projets de progrès en termes de productivité et d’innovation Les fondamentaux d’orientation de la nouvelle équipe de direction de la Chambre : Représenter les intérêts des entreprises, comprendre leurs préoccupations, les écouter pour répondre à leurs besoins réels et les faire connaître, les informer et communiquer avec l’environnement. L’objectif essentiel est de satisfaire au mieux les entreprises avec professionnalisme et respect des valeurs de l’institution. La formation et développement des ressources humaines des entreprises au moyen de la formation continue, les ateliers/tables rondes techniques et technologiques, séminaires, journées d’information et de vulgarisation, rencontres B to B, missions et rencontres d’affaires, promotion des exportations , développement des relations de collaboration et de coopération internationale, dialogues et concertation, consolidation et amélioration des services rendus et tant d’autres préoccupations auxquelles les nouveaux consulaires s’accordent à mettre en œuvre à titre d’animation. L’Ambition de la nouvelle équipe composée d’élus, membres associés et l’administration est l’édification d’une Chambre pour des entreprises performantes, d’une wilaya entreprenante et d’un territoire attractif pour que Annaba puisse se placer au rang qu’elle mérite au bénéfice du développement économique local durable. Elle veille à consolider et cimenter ses relations avec les acteurs institutionnels et organisationnels, fédérer les compétences pour concrétiser et atteindre les objectifs attendus Repositionner les principaux enjeux à promouvoir afin de jouer son rôle de porte-parole de ses affiliés dont le nombre avoisine les quarante mille auxquels l’invitation à l’adhésion leur est adressée.

‫ترحم‬

‫يرتحم كل من رئيس غرفة التجارة والصناعة سيبوس عنابة و مجيع أعضائها على اثر‬ ‫وفاة املغفور له بأذن اهلل املرحوم حممد صنديد منيب والي والية عنابة الذي أوىل‬ ‫أهمية كربى للغرفة لتكون أداة فعالة لرتقية و تنمية االقتصاد احمللي من اجل خلق‬ ‫مناصب شغل و ثروة دائمة للوطن و هذا عن طريق انشاء مؤسسات صغرية و متوسطة‬ ‫و االستثمار املنتج و سنواصل املسرية من اجل بلوغ هذه األهداف‬

10

Trait d ’union


Le Directeur du commerce de Annaba félicite le nouveau Président et les élus de la CCI

Le Maire de Annaba félicite le nouveau Président et les élus de la CCI

Le renouvellement de l’assemblée générale de cette candidature a connu une participation très significative quant aux nombres d’opérateurs économiques des 04 catégories professionnelles concernées (BTPH , commerce, Industrie , service). A cet occasion, je présente mes meilleurs félicitations à la nouvelle équipe tout en lui souhaitant le plein succès. Directeur du commerce de Annaba Omar CHAABNA

L’inform@tion au bout du doigt Mon adhésion à la Chambre de Commerce et d’Industrie Seybouse-Annaba me PROCURE avant tout L’inform@tion utile au bon moment

Il suffit d’avoir un e-mail et le communiquer à la Chambre de Commerce et d’Industrie CCI -Seybouse Annaba pour recevoir : * Flash Info * Revue de presse * Info Juridiques

www.cci-seybouse.com contact@cci-seybouse.com Formulaire en ligne

La Ch

La Chambre de commerce et d’industrie Seybouse Annaba - Algérie

www.cci-seybouse.com

ww

ambr e Seyb de com ouse mer Ann ce et d aba - Alg ’indust rie érie

w.c ci-s

eyb o

Trait d ’union

11

use .co m


AC TIVITES DE L A CCI

B to B

Programme des conférences & rencontres d’affaires

Programme d’animation du salon Annaba Build 2014 Journée du 13/12/2014 Matinée : - Cérémonie officielle : inauguration du Salon - Rencontres d’affaires B to B entreprises Tunisiennes de la Chambre de Commerce Nord-Ouest Tunisien avec les entreprises Algériennes. Après-midi : - 13H00 -14H00 : l’enrobé à froid pour la réhabilitation des routes (KOPP Laurent Daniel) - 14H00 -14H30 : Le vieux Bâti (HAFIANE Abderrahim) - 14H30- 15H30 : Economie des territoires : quelles perspectives pour la région de Annaba (Mr KOUADRIA Nourredine) - 15H30-16H30 : Le dispositif législatif et règlementaire régissant la promotion immobilière (maitre Hamid SACI). - 16H30-17H30 : Enjeux d’aménagement du territoire, habitat et emploi. Cas la région nord Est du pays (Mr NOUADRIA Abdallah consultant) Journée du 14/12/2014 Matinée : 09H00-12H00 : Rencontre B to B opérateurs Economique de la région de Annaba avec leurs homologues de Saint-Etienne (France) Après-midi : 13H00-14H00 : méthodologie de réhabilitation du Bâtiment public occupé (JACQUEME Christian) 14H00-15H00 : La Numérisation (André FREIDENBERG) 15H00-16H00 : Présentation de la nouvelle ville de DRAA ERICH (BOUGUEDAH Rachid) 16H00-17H00 : Le Dispositif d’encouragement et d’accompagnement des porteurs des projets (Directeur ANDI Mr BRANKI Salim)

12

Journée du 15/12/2014 Matinée : - 09H00-12H00 : Rencontre B to B opérateurs économiques de la région de Annaba avec leurs homologues Italiens Après-midi : - 13H00-14H00 : Industrialisation des Bâtiments (Mr Jean Marie BARBEROUX) - 14H00-15H00 : Les techniques de conservation du patrimoine du Bâtiment gestion et pratiques cas de l’Algérie (Mme NAHAL Université Badji-Mokhtar) - 15H00-16H00 : Les enjeux du vieux Bâti (professeur ATTOUI Redha) - 16H00-17H00 : Le Parasismique dans le vieux Bâti (Carlo LUFFRANO) - 17H00-18H00 : La maitrise de l’ouvrage en Algérie vers un modèle de maitrise de l’ouvrage privé (Mr NAHAL université de Badji-Mokhtar) Journée du 16/12/2014 Matinée : - 09H00-12H00 : Rencontre Algéro-Tunisienne Après-midi : - 13H00-14H00 : Présentation de la CNL avec ses différents domaines d’intervention et la formule du logement type LPA (Mme Djemil OURIDA DR.CNL) - 14H00-15H00 : la démarche qualité dans la construction (Miloud BENALIOUCHE) - 15H00-16H00 : l’Adhésion au fonds de garanties et nouvelles dispositions (Mr MAZOUZI Fonds de Garanties de la Promotion Immobilière) - 16H00-17H00 : Dispositif du Financement de l’immobilier (représentant de la société générale) - 18H00 à 19H00 : Cérémonie de clôture

Trait d ’union


ANNABA BUILD EXPO 2014 Sous le haut patronage de Monsieur le Wli de la wilaya de Annaba du 13 au 16 Décembre 2014 à Annaba

entre les professionnels de ce secteur stratégique. Cet important évènement international n° 1 de l’Est Algérien auquel les acteurs principaux sont associés pour rendre le Salon un carrefour d’échange : l’ordre des architectes, promoteurs financiers, organisation professionnels, et d’autres intervenants potentiels sont associés à l’organisation de ce Salon Professionnel. Des conférences et Ateliers, seront animés, durant le salon par des experts et intervenants de niveau international traitant des thématiques pertinentes. Des rencontres d’affaires BtoB seront mises en place pour promouvoir le partenariat sous toutes ses formes. Sur ce plan, la Chambre capitalise une expérience avérée et reconnue dans ce domaines précis. Ses partenaires institutionnels et privés adhèrent totalement par leurs apports concrets, efficace, et significatifs en termes de collaboration, soutien et d’appui au projet placé sous le haut patronage de monsieur le wali de la wilaya de Annaba.

La Chambre de Commerce et d’Industrie Seybouse Annaba en collaboration avec RBS Consult organise la 3èm édition du salon professionnel international du bâtiment de l’habitat promotionnel et de l’aménagement urbain « Annaba Build 2014 » Du 13 au 16 décembre 2014 au complexe omnisport de Annaba Cet important évènement s’impose et se veut un carrefour des professionnels du secteur : Entreprises et/sociétés de BTP, promotion immobilière, rénovation du vieux bâti, production de matériaux de construction transport, manutention, banques commerciales et compagnies financières d’investissement, installateurs, artisans, ingénieurs, bureaux d’études d’architecture et urbanisme, designer, maitres d’ouvrages LE MEGA PROJET de la nouvelle ville de DRAA ERICHE, le plan de développement pluriannuel 2015-2019 rendent indispensable l’organisation de ce Salon professionnel pour favoriser les échanges

Trait d ’union

13


Le caractère international de l’évènement sera traduit par la participation active d’entreprises en provenance de France, Pologne, Royaume Uni, Portugal, Espagne, Tunisie…..La fédération du BTP de la Loire France prendra part et fera participer ses membres. Il en est de même pour la Chambre de Commerce Italo-Arabe dont la participation a été initiée par l’ordre des architectes de Annaba membre actif, sociétaire voire du comité de pilotage de cette importante manifestation

A travers la mise en œuvre de cette activité d’animation, de promotion de l’attractivité territoriale, de dynamisation ce secteur stratégique de premier ordre, la Chambre manifeste et justifie son ambition de vouloir agir en entrepreneur au bénéfice des entrepreneurs et du développement économique de Annaba pour le rehausser au niveau qu’elle mérite en égard à son potentiel et atouts majeurs apparents. M.ZANE

14

Trait d ’union


SUITE La 3èm Edition du Salon Annaba Build Expo 2014 à laquelle ont souscrit plus de quatre-vingt entreprises est focalisé sur les nouvelles technologies, les services de réhabilitation et la rénovation du vieux bâti ainsi que sur l’optimisation des coûts de construction et d’exploitation du bâtiment. La CCI Seybouse-Annaba Algerie et son homologue de SFAX Tunisie ont convenu lors ‘une réunion de travail au siège de la Chambre de Annaba en présence des chefs d’entreprises Tunisiennes d’établir une convention de collaboration institutionnelle dont les objectifs visent le développement des échanges et e promotion du partenariat industriel et commercial d’une part et la coopération inter-chambre d’autre part. Cette démarche sera formalisé lors u salon MEDIBAT qui se tiendra du 4 au 7 mars 2015 auquel une mission officielle d’entreprises de Annaba prendra part.

Trait d ’union

15


Le vieux bâti de la ville d’Annaba

Président de l’APC de Annaba Mr Farid MERABET

Aujourd’hui la problématique des tissus anciens est devenue un des axes porteurs du débat sur la ville. Les années 80, constituent la synthèse des expériences et l’approfondissement des pratiques liées au patrimoine, et là on note principalement le développement de l’argument économique du patrimoine, matérialisée par la convention de Grenade. La plitique de sauvegarde du vieux bâti portais conjointement par le ministère les viles, sous la conduite de l’APC, s’inscrit autant dans un contexte de développement de la ville que de la valorisation de son patrimoine et doit contribuer à l’objectif de reconstruction de la ville sur la ville dans des situations urbaines souvent complexes. Elle constitue un appui pour un meilleur fonctionnement urbain des villes concernées, prenant en compte localement, la diversité des données démographiques, sociales, économiques et culturelles. La volonté de l’APC dont la sauvegarde, la restauration et la réhabilitation du vieux bâti, c’est d’éviter de ne couper la ville ancienne ni de son temps ni de la dynamique urbaine générale.

La ville d’Annaba est couverte en grande partie par des POS (Plan d’Occupation des Sols) adoptés par l’assemblée populaire et communale par délibération dont une analyse de l’état de fait et l’analyse urbaine donne une image de la ville dans son évolution et dans sa situation actuelle, la conjonction de plusieurs causes a engendré les problèmes actuels relevés et qui sont ; 1. La marginalisation pendant une période très longue et l’absence d’un programme spécifique dans la stratégie de gestion urbaine. 2. La fonction d’espace réceptacle d’une population exogène, lui conférant un caractères de lieu de transit et d’instabilité. 3. Un statut d’occupation des logements représenté par la domination de locataires et la désaffection de propriétaires (multiplicité générée par le cumul successoral, l’indivision...). 4. Un surpeuplement et une vétusté prononcée des logements (voir taille des logements), ainsi qu’une promiscuité et une cohabitation critique (voir condition d’habitation). 5. Un état défectueux des réseaux VRD et un sous équipement critique. 6. Des actions sur le cadre bâti qui tendent à l›élimination des éléments architectonique et architecturaux originels dues à la faiblesse des moyens de contrôles et à la destruction volontaire visant à conférer au cadre bâti une précarité et la transformation du cadre bâti afin de l’adapter à la demande du marché immobilier ainsi qu’un renvoi d’une image dévalorisante dans la ville(insécurités, fléaux sociaux...). En ce qui concerne le vieux bâti de la ville d’Annaba qui

connaît une dégradation avancée ainsi qu’un patrimoine vieillissant d’une part et de certaines similitudes avec quelques quartiers en rénovation à Saint-Etienne avec des acteurs publics et privés d’autre part. L’APC dès les premières démarches jusqu’à la dernière réunion au niveau de la DUC en date du 12/11/2014 présidé par ma personne a tenu à mettre l’accent sur certains points pour l’étude et le suivi des chantiers de réhabilitation du vieux bâti de la ville de Annaba qui a été faite par le bureau d’étude Hafiane. Ces points se résument en: - La création d’une ambiance adéquate pour le projet de réhabilitation. - Faire la différence entre le tissu à sauvegarder ou à démolir ou à garder. - Ouverture d’un front de revalorisation de la ville. - O.C.R.A.V.A a fait une expertise pour identifier le mal et déterminer les stratégies pour l’amélioration de l’ancien tissu de la ville de Annaba. - Faire une réhabilitation totale y compris l’assainissement. - Travailler l’extérieur (façade) avec une touche artistique. - Créer une commission de suivi. - La nécessité d’associer l’université à cette opération. - Cibler les entreprises qui ont de l’expérience avec des rapports de bonne exécution. - La nécessité de profiter de l’expérience et l’appui technique de la direction «projet urbain» de Saint- Etienne qui peut apporter son concours pour poursuivre ce diagnostic dans un premier temps et ensuite aider à planifier les actions de restauration.

Ainsi votre longue expérience professionnelle au sein des collectivités raffermira d’avantage, la coordination entre l’Assemblée Populaire Communale et votre conseil, et je tiens à vous assurer mon entière disponibilité pour de nouveaux horizons vers une convergence de nos efforts, dans la problématique du vieux bâti, et cela s’enregistre dans le cadre de votre et notre futur partenariat avec la ville de Saint-Etienne à fin de préserver le tissu et le bâti de la ville.

16

Trait d ’union


E l é m e n t s d ’ E v al u a t i o n d u Salon Annaba Build Expo 2014

La matrice d’évaluation de cette activité permet de mettre en évidence les nombreuses satisfactions recueillies, et les points forts à capitaliser afin d’assurer la pérennité de cet important événement d’animation auquel la nouvelle assemblée générale consent une importance de premier ordre. En effet, depuis sa programmation, un comité d’organisation a été mis en place regroupant des membres du bureau, de la commission technique animation et de partenaires de l’institution Le comité d’organisation, sous la Conduite et le pilotage personnel du Président Tayeb SAHTOURI a œuvré sans relâche pour atteindre ces résultats satisfaisants, probants et ce malgré les délais extrêmement courts et autres difficultés logistiques entre autres. Le Salon a été animé par la participation de plusieurs délégations étrangères conduites par des institutions professionnelles disposants d’expériences avérées en matière d’accompagnement et de conduites de missions d’entreprises. En effet, la CCI SFAX, a mobilisé une forte délégation composée de 19 entreprises activant dans le secteur du bâtiment, travaux publics, constructions, matériaux et divers produits Celle-ci, dirigée par M. Taoufik HACHICHA secrétaire général de la Chambre, assisté de Mme Sana BOUHLILA administrateur a concrétisé le programme mis en point conjointement et spécifique à cette visite comprenant la visite du Salon, la participation aux différentes conférences et rencontres business to business, organisées au niveau du Salon. Par ailleurs, la CCI Nord-Ouest Tunisie a également brillé en faisant participer 16 entreprises de BEJA – JENDOUBA – LE KEF – SILINANA relevant de différents domaines liées au thème du Salon. La délégation a été sous la conduite de M. Cherif LECHNANI Président de la Chambre, très active et a en outre participé à la réu-

Trait d ’union

nion de travail inter-Chambres de Commerce organisée dans le but de réaffirmer le protocole de collaboration et asseoir une dynamique nouvelle en égard à l’accord commercial préférentiel mis en application au mois de Mars 2014. Cette réunion a pu être l’occasion de prévoir un événement pour le mois d’avril 2015 permettant l’organisation de rencontres inter-entreprises à TABARKA (Tunisie). Par ailleurs, la CCI SFAX a invité la CCI Seybouse Annaba au Salon MEDIBAT qui se tiendra au mois de mars 2015. Les responsables des deux CCI ont examiné les vois et moyens d’accroitre les échanges entre les deux pays frères. Un projet de convention sera élaboré pour être signé lors du Salon MEDIBAT. Deux missions distinctes d’entreprises italiennes ont été accueillies au Salon dont l’une est conduite par la Chambre de Commerce Italo – Arabe. Cette dernière a signé un protocole d’entente avec la CCI Seybouse Annaba. L’autre mission, conduite par Monsieur Djaber CHAOULI est composée de deux groupes de société italiennes. La Fédération de BTP de la Loire France a participé à cet important événement en organisant une mission composée de 19 entreprises et pour laquelle un programme spécifique a été mise en œuvre. D’autres entrepreneurs étrangers ont visité le Salon en provenance de l’Espagne, Pologne, Portugal etc. Par ailleurs, le riche programme de conférences thématiques représente le socle du Salon sur lequel s’appuie l’évènement pour apporter une valeur ajoutée, une connaissance nouvelle, une projection réelle. Cet apport considérable justifie pleinement les efforts déployés et la collaboration intelligente des différents partenaires de la Chambre qu’ils relèvent du secteur public ou privé.

17


R E VU E D E P R E S SE AN N A BA B U I L D 2 0 1 4

Salon international du bâtiment, de l’habitat promotionnel et de l’aménagement urbain «Build» Annaba SUPPORT INR Coup d’envoi de la troisième édition du Salon international du bâtiment, de l’habitat promotionnel et de l’aménagement urbain «Build». Organisée du 13 au 16 décembre 2014 au complexe omnisport du 19-Mai Annaba, la manifestation ambitionne proposer aux professionnels de ce secteur des solutions véritablement innovantes. C’est en tout cas l’objectif que s’assignent les initiateurs de cet événement devant accueillir des experts-exposants et drainer des milliers de visiteurs. En fait, Build se veut être un ensemble de propositions à destination des entreprises et autres acteurs à la recherche de solutions évolutives et adaptées aux besoins d’un marché en constante évolution, nécessitant de plus en plus une vision globale et transversale du bâtiment, de l’habitat urbain, de la construction et des travaux publics. Les organisateurs soulignent également qu’il s’agit d’un important rendez-vous avec les nouvelles technologies, aux services de réhabilitation et de rénovation du vieux bâti, ainsi que l’optimisation des coûts de construction et de l’exploitation du bâtiment. C’est du reste dans ce cadre qu’ils affirment avoir élaboré un programme complet de conférences et d’ateliers. Réunir simultanément des entreprises locales et des multinationales reconnues afin de mettre à disposition des décideurs toutes les dernières solutions pour développer leur compétitivité, est un des autres objectifs ciblés. Durant les quatre jours de la manifestation, il est prévu des animations assurées par des experts. Ces derniers aborderont des thématiques d’actualité afin de permettre aux décideurs d’entrer en relation avec les entreprises spécialisées. Pour la réussite de ce 3e rendez-vous, les mêmes organisateurs ont brassé large dans le milieu des entreprises BTP, entrepreneurs, promotion immobilières, entreprises de rénovation, fournisseurs de matériaux, fournisseurs de matériels, transporteurs, banques et compagnies financières d’investissement, installateurs spécialisés, artisans, architectes, ingénieurs, fabricants, distributeurs, négociants, spécialistes en nouvelles technologies, maîtres d’ouvrages, et gestionnaires. L’évènement regroupe des experts qui aborderont plusieurs problématiques liées à l’environnement des entreprises du bâtiment, de l’habitat promotionnel et de l’aménagement urbain. Né de l’idée de doter ce secteur d’un événement à la hauteur de ses ambitions de développement et organisé en partenariat avec la direction de la chambre de commerce et d’industrie «Seybouse» Annaba, le salon mobilise toutes les forces vives publiques et privées. Il s’agit de créer un environnement optimal et favorable à des collaborations fructueuses et durables. Les conférences, débats et ateliers devraient porter sur plusieurs thématiques. La participation internationale offrira aux visiteurs l’opportunité de présenter, entre autres, les différents outils d’information quant aux différentes conceptions techniques et de réalisation BTP et autres filières. Les entreprises et les bureaux d’études étrangers seront nombreux à prendre place sous les chapiteaux mis à leur disposition. Cette 3e édition de Build à l’est du pays, sera certainement intéressante à suivre au regard de la forte participation des entreprises et autres acteurs du bâtiment, génie civil, aménagement urbain et de l’environnement. Il y a la multitude de projets portant différentes réalisations à l’image de la nouvelle ville de 50 000 habitants avec un pôle et résidence universitaire, établissements scolaires de différents paliers, hôpital du côté de Dra Erich (Oued El-Aneb). Tout aussi motivant, la réalisation dans la commune ElBouni du centre régional des urgences médicales, un CHU et une multitude d’autres projets socioéconomiques. Ce 3e Salon international reflètera la riche tradition urbaine de Annaba avec sa vieille ville datant de plusieurs siècles. C’est aussi l’occasion pour relire l’histoire de l’urbanisme avec un regard objectif et pour les techniciens d’insister sur l’importance de l’adoption d’une politique d’urbanisme proactive. C’est d’une politique urbanistique qu’a besoin Annaba pour participer à la cohésion territoriale à travers sa capacité de réduire les inégalités spatiales entre citoyens. La manifestation constitue une composante essentielle dans la politique d’urbanisme avec ses défis socioéconomiques. Dans ce sens, Annaba a un grand retard à rattraper, surtout en matière d’équipements. La population urbaine risque de doubler dans les 20 prochaines années, d’où la nécessité d’un développement qui doit être anticipé pour éviter les erreurs du passé. Le défi environnemental est également présent, une approche nouvelle doit être adoptée pour mettre fin à l’anarchie qui règne à ce niveau. Avec la participation de plusieurs dizaines d’exposants et d’experts internationaux en matière d’urbanisme, il serait pertinent pour les participants d’aborder trois thématiques relatives à l’urbanisme durant les quatre jours du salon. Il s’agit de l’urbanisme et la cohésion territoriale, l’urbanisme et la résilience territoriale et enfin l’urbanisme et la gouvernance des territoires. A. Djabali

salon Build Expo-2014 à Annaba : La consécration de l’approche qualité, premier objectif Le coup d’envoi de la 3e édition du Salon international du bâtiment promotionnel et de l’aménagement urbain, Annaba Build-2014 , a été donné, hier, en présence de plus d’une centaine d’exposants nationaux et étrangers. Organisée par la Chambre de commerce et d’industrie (CCI) Seybouse, en collaboration avec RBS Consult, cette manifestation qui se tient au complexe omnisports du 19-Mai 1956 d’Annaba, se propose de répondre aux répondre aux besoins des acteurs du secteur de l’industrie du bâtiment. Lors de la cérémonie d’ouverture de ce Salon qui s’est déroulée en présence des consuls de France et de Tunisie, les intervenants ont souligné que ce rendez-vous représente un carrefour d’échanges pour la wilaya d’Annaba qui enregistre la réalisation d’un mégaprojet en l’occurrence la nouvelle ville de Draâ Erriche qui devra abriter quelque 55.000 logements, tous segments confondus, pour 250.000 habitants. Interrogés sur le bien-fondé de ce Salon, certains promoteurs immobiliers, élus et responsables de la CCI Seybouse ont estimé que cet événement permet de connaître les besoins d’un marché en constante évolution, nécessitant de plus en plus une vision globale et transversale du bâtiment, de l’habitat urbain, de la construction et des travaux publics. Il regroupe des exposants chargés de la réalisation de gros œuvres, des études et suivi, du bâtiment et travaux publics, l’aménagement extérieur et intérieur, etc. Dès son ouverture durant la matinée, ce Salon qui sera clôturé mardi prochain commence à drainer un public assez nombreux venu faire connaissance avec un secteur de l’habitat en pleine expansion. B. Guetmi

18

Trait d ’union


‫غرفة التجارة والصناعة سيبوس تخرج بتوقيع‬ ‫أربع اتفاقيات شراكة عربية‬

3ÈME SALON DU BÂTIMENT Une manifestation en béton La C.C.I Seybouse n’y est pas allée avec le dos de la cuillère pour organiser ce magnifique salon international qui reflète toutes les façades du domaine du bâtiment, de l’habitat promotionnel et de l’aménagement urbain. 110 entreprises participantes parmi lesquelles 75 délégations représentant six nations étrangères, la France, L’Italie, l’Espagne, le Portugal et la Turquie côtoient les producteurs algériens avec un matériel et des matériaux aux grandes performances. Nous avons au cours de notre visite remarqué la grande disponibilité du président de la Chambre de Commerce M. Tayeb Sahtouri qui se démenait d’un stand à un autre et adressant un mot gentil à chaque équipe qui s’y trouve. L’inauguration officielle qui a été présidée par M. Le secrétaire général de la wilaya, accompagné du président de l’APW et du chef de la dairas. Signalons également la présence de leurs excellences les consuls de France et de Tunisie qui avaient tenu à être présents à cette fête. Dès l’entrée on se trouve en face de matériel d’engins de travaux publics de l’UFMATP et de l’EURL VMATP de Annaba, avec ses bétonnières, ses pompes à béton si précieuses pour tous ceux qui ont à ériger une construction quelconque. Il y a même des monte-charges, des citernes industrielles, des busières et des parpaineuses. Le meilleur, c’est que ces engins sont fabriqués chez nous, en Algérie. En matière d’aménagement l’omniprésent porteur de lumière « Belux » qui a eu dernièrement à illuminer le viaduc de Constantine et qui organise un concours de mises en lumières pour Constantine, capitale de la culture arabe en 2015. En effet « Belux » crée la différence pour mieux vivre le violet, nous pensons au viaduc de Annaba qui attend toujours les candélabres pour son éclairage alors qu’il existe une société algérienne aux performances avérées et au matériel disponible ultra moderne et offrant une esthétique qui s’adapte avec tous les paysages. M. Benamor était entouré par la presse au vu de la qualité de ses produits qui ont traversé les frontières nationales et de son groupe en matière de promotion immobilière A.B. Les assurances dont AXA offrent aux visiteurs leurs services en particulier de l’habitation ainsi que son nouveau système qui permet de déclarer les sinistres automobiles à distance grâce à Axa Connect. Ferrovial avec ses cinquante ans d’activités qui produit de la simple binette, la pelle, la brouette jusqu’aux wagons et bétonnières, centrale à bétons ainsi que beaucoup de produits forgés, met son expérience et son savoir-faire à la disposition de ceux qui en feraient la demande. Le béton n’’est pas seulement concerné, la construction métallique, la menuiserie aluminium et les PVC permettent au groupe Daoudi d’intervenir sur tout le territoire national. Leurs performances ne sont plus à démontrer, et particulièrement dans leur domaine mais aussi ceux des espaces verts, du nettoyage et de la maintenance d’immeubles. le salon donnera également lieu, en plus d’ateliers de travail destines aux professionnels, a la présentation des dispositifs de financement de projets d’habitat promotionnel dans une wilaya qui abrite depuis peu, a Draa Errich, un important pole urbain integre ou pas moins de 50.000 logements de différents segments sont prévus. Le Build qui doit durer du 13 au 16 décembre va attirer beaucoup de monde, cela est quasiment sûr quand on comprend la portée de cette manifestation. Chabi .A / Ounissi.M

ANNABA build 2014 ‫أسدل نهار أمس الستار عن الصالون الوطني للبناء والتعمير‬ ‫ بالشراكة مع غرفة التجارة‬RBS consult ‫ الذي أشرفت على تنظيمه شركة‬expo ‫وحسب‬.‫والصناعة سيبوس بعد توقيع أربع اتفاقيات شراكة مع دول عربية وأوروبية‬ ‫ما كشفه أحد األعضاء البارزين بالغرفة عبد الكريم بوسعدية فإن األمر يتعلق باتفاقية‬ ‫ و إعادة‬، ‫(إطالو أراب) بين غرفة تجارة إيطالية وغرفة التجارة والصناعة سيبوس عنابة‬ ‫تفعيل اتفاقية شراكة مع غرفة سانتيتيان الفرنسية إلى جانب اتفاقيتين مع غرفتين للتجارة‬ ‫تونسيتين ويتعلق األمر باتفاقية شراكة بين غرفة التجارة عنابة وغرفة التجارة بباجة وكذا‬ ‫اتفاقية مع غرفة التجارة صفاقس يجرى حاليا التحضير لتنظيم معرض بصفاقس شهر‬ ‫علما أن المعرض وحسب المشاركين وكذا الزوار عرف نجاحا باهرا فوق‬.‫مارس القادم‬ ‫المتوقع خاصة من خالل نسبة المشاركين الذين فاقوا المئة من مختلف دول العالم سواء‬ ‫العربية أو األوروبية في مختلف مجاالت البناء والتعمير إلى جانب تواجد فروع للبنوك‬ ‫وكذا شركات إنتاج المعدات التي تدخل في مجال إضفاء لمسات جمالية على البنايات‬ ‫وحتى مكاتب الدراسات الذين عرضوا نماذج رائعة عن بنايات قد تساهم في تغيير وجه‬ ‫المدينة والنهوض بها إلى مصف الواليات الراقية والمتقدمة وهو الهدف الرئيسي من‬ ‫ الشركة المنظمة‬RBS counsult ‫المعرض حسب جمال الدين المدير العام لشركة‬ .‫للمعرض‬ ‫بوسعادة فتيحة‬

REVUE DE

Trait d ’union

PRESSE

19


20

Trait d ’union


Forum d’Affaires Algéro-Russe à Annaba Le Conseil d’Affaires Russo-Arabe et la CCI Seybouse-Annaba ont organisé le Forum d’Affaires Algéro-Russe à Annaba du 24 au 26 Mai 2014 à Annaba

Cette activité regroupe des entreprises russes et des entreprises de la région relevant principalement des secteurs de l’industrie de la métallurgie, sidérurgie, mécanique, des mines et carrières, travaux de réalisation des infrastructures portuaires, de la recherche et développement s’est déroulée ainsi : - Plénière : Présentation du potentiel russe dans les différents secteurs

Atelier I : Institut de recherche scientifique fédéral russe d’automatique LN.DUKHOV /04 laboratoires de recherches de l’université BADJI MOKHTAR Atelier 2 – Mécanique, métallurgie et sidérurgie Atelier 3 – Port et construction des infrastructures portuaires, Mines et Carrières Présentations des Grands Projets de Développement de Wilaya de Annaba et visites de grandes de Annaba : Arcelor-Mittal Algerie/Port de Annaba/ Ferrovial

Rencontre à la Wilaya . Le Président du Conseil d’affaires russo-arabe Monsieur Stanislav Yankovets accompagné du consul général de la fédération de russie ont été reçus par Monsieur Mohamed Mounib SENDID wali de la Wilaya de Annaba en présence du Président de la Chambre de Commerce et d’Industrie Seybouse et du Directeur de la CCI Seybouse

Le Président du conseil d’affaires russo-arabe a exprimé à l’issue de cette première visite à Annaba son entière satisfaction quant aux résultats atteints sur tous les plans. Les entreprises de Annaba qui ont participé à cette activité sont satisfaites pour ces premiers contacts et comptent poursuivre leurs démarches. Le conseil d’affaires russo-arabe et la Chambre de Commerce et d’Industrie Seybouse ont convenu d’établir un accord de collaboration permettant la consolidation des résultats atteints et d’atteindre des objectifs concrets intéressant plusieurs secteurs d’activités

Trait d ’union

21


S.E l’ambassadeur du Vietnam en visite à la Chambre de Commerce et d’Industrie de Annaba S.E l’ambassadeur du Vietnam en visite à la Chambre de Commerce de Annaba le 20 Octobre 2014

« Les relations entre le Vietnam et l’Algérie sont excellentes, un pays ami, un partenaire crédible ». C’est en ces termes que son excellence, l’ambassadeur du Vietnam en Algérie M. VU TH hiep ; s’est exprimé lundi au siège de la Chambre de Commerce et d’Industrie Seybouse (CCI Seybouse) à l’ouverture de la rencontre d’affaires inscrite dans le cadre des échanges économiques entre les deux pays. Mr Sahtouri Tayeb, dans son allocution inaugurale n’a pas manqué d’évoquer les liens historiques entre l’Algérie et le Vietnam et d’affirmer que tous les ingrédients semblent réunis pour développer les échanges économiques entre les deux pays. L’ambassadeur du Vietnam entouré des opérateurs économiques de la région et son conseiller, a affir-

mé que son pays espère développer des échanges économiques dans les domaines de l’agroalimentaire, l’aquaculture, la fabrication mécanique des moules. Le diplomate Vietnamien a expliqué à l’assistance, que son pays peut aussi contribuer dans différents domaines au savoir faire. Enfin, son excellence l’ambassadeur du Vietnam, estime que cette rencontre d’affaires, a été très fructueuse. Beaucoup de points de vue ont été échangés avec les opérateurs, sur les opportunités d’investissement, en réaffirmant que l’Algérie demeure un partenaire économique crédible . par Tayeb Zgaoula

22

Trait d ’union


La Chambre de Commerce et d’Industrie Seybouse et la fédération du BTP de la Loire - France

Les réunions de travail ont été été élargies aux membres du bureau de la Chambre Au terme des discussions il a été décidé d’établir une convention additionnelle ou avenant(s) à l’effet de préciser et d’apporter des modifications nécessaires dans le but de rendre les modalités de collaboration et de partenariat entre la fédération du BTP de la LOIRE et la CCI-Seybouse réalisables et opérationnelles dans les mois qui suivent. En résumé il s’agit des dispositions suivantes : - Certaines clauses de La convention initiale sont à réadapter pour atteindre les objectifs à poursuivre. A cet effet, les modifications et compléments retenus sont scindés en trois volets : - Elargir les secteurs d’intervention - Formation des jeunes (la priorité est donnée à la formation sur chantier ) Formation des dirigeants - forum d’affares - Organisation d’un forum du Btp à Annaba et ce l’occasion du Salon Annaba BUILD 2014

Dans le cadre de la dynamisation de la convention de collaboration et de coopération établie entre la chambre de commerce et d’industrie seybouse et la fédération du BTP de la Loire, deux missions de travail ont été effectuées ces derniers mois dont une Annaba et la seconde à Saint-Etienne. Celle de Annaba, a été l’occasion pour les premiers responsables de la Chambre nouvellement installés dans leurs fonctions de connaitre les représentants de la Fédération du BTP de la LOIREFrance- et d’examiner ensemble les termes de la convention établie entre les deux organisations au mois de septembre d’année 2013 à Annaba par laquelle les deux parties se sont engagées à collaborer en vue de réaliser des actions profitables à leurs membres adhérents. Cette rencontre d’évaluation se veut une étape indispensable pour impulser des actions plus efficaces en termes de facilitations des mises en relation d’affaires répondant aux attentes des entreprises.

Les deux vice-présidents de la chambre leur a été confiée une mission de travail pour poursuivre les démarches en vue de concrétiser les objectifs.

Trait d ’union

23


LE CONSUL GENERAL DE TUNISIE A LA CHAMBRE EE DE COMMERCE DE ANNABA

Mr Abderrezak METHLOUTHI Consul Général de Tunisie à Annaba a été reçu à la chambre de commerce et d’industrie Seybouse le 27 novembre 2014 de 10 h à 12h pour une visite de courtoisie au cours de laquelle messieurs Tayeb SAHTOURI Président, Djamel DAOUDI et Azzedine DJOUADI Vice-Présidents ainsi que certains membres du bureau et présidents de commissions techniques ont pris part pour examiner avec leurs hôte plusieurs sujets pertinents d’ordre économique essentiellement. Le salon professionnel Annaba Build Expo dédié au secteur du Bâtiment, habitat, de l’aménagement urbain a été au centre des discussions et d’une manière particulière la participation des entreprises tunisiennes à

24

cette importante manifestation d’animation, les démarches faites en relation avec les CCI tunisiennes notamment celles de BEJA, SFAX, et GABES, Les entretiens ont également porté sur l’organisation de rencontres et mises en relations d’affaires, les relations de collaboration et de coopérations institutionnelles (entre chambres de commerce) et les opportunités de développement et la promotion du partenariat sous toutes ses formes.

Trait d ’union


CCI-SEYBOUSE ANNABA ET CHAMBRE MIXTE ALGERO-ALLEMANDE EN ALGERIE –AHK

Atelier sur les technologies Organisation d’un atelier technologique « les avantages d’utilisation de la technologie Herrenknecht dans la construction souterraine dans les projets d’infrastructures » le 21 Octobre 2014 CCI-SEYBOUSE ANNABA ET CHAMBRE MIXTE ALGERO-ALLEMANDE EN ALGERIE –AHK Le but de cet atelier est de présenter les avantages des techniques de creusement de tunnels et pose de pipelines sans tranchées dans les projets d’infrastructure, les nouveaux développements technologiques ainsi que les solutions proposées par la société Herrenknecht AG. Cet atelier a donné surtout la possibilité aux professionnels du secteur et aux donneurs d’ordres de s’exprimer sur les défis de la région et de discuter d’éventuelles solutions afin de créer des partenariats gagnantgagnant pour les deux côtés. Pour cette occasion, Mr. Raphael SISTERMANS, Ingénieur Technico-Commercial de l’entreprise Herrenknecht AG, a animé la journée La Chambre Algéro-Allemande de Commerce et d’Industrie (AHK Algérie), s’est chargée d’encourager et de promouvoir les relations économiques entre l’Algérie et l’Allemagne, en outre de soutenir ses adhérents algériens et allemands dans leurs démarches d’acquisition de marchés.

Trait d ’union

25


ECONOMIE Les gr a n ds a xe s du Pac te éco nom ique d e c roissa n c e présentés à Genève le rétablissement de la paix sociale sous la conduite du président de la République, Abdelaziz, Bouteflika, conjugué aux vastes programmes économiques engagés, «ont davantage mobilisé les acteurs de la tripartite et renforcé le dialogue et la concertation dans tous les domaines de la vie sociale et économique». Résumant les objectifs de ce document, conclu en février dernier entre le gouvernement et ses partenaires socio-économiques, il a relevé qu’ils visent à accélérer les réformes économiques, à promouvoir la concertation professionnelle et le développement industriel et à améliorer le climat des affaires et le développement humain. Le Pacte «établit des engagements de chacune des parties pour réaliser solidairement les objectifs de croissance pour les 5 prochaines années, et ce, en intensifiant le processus de création d’emplois et de richesses», a-t-il noté. Dans ces engagements, a expliqué le ministre devant le BIT, le syndicat des travailleurs s’accorde à préserver un climat social stable, tandis que les organisations patronales s’engagent à favoriser la préservation et la création de l’emploi et à œuvrer au développement de l’investissement productif créateur de richesses. Les pouvoirs publics, pour leur part, a-t-il poursuivi, s’engagent, notamment, à assainir le climat des affaires pour favoriser l’expansion des entreprises.

Le ministre de l’Industrie et des mines, Abdesselam Bouchouareb, a présenté, à Genève, devant le Bureau international du travail (BIT) les grands axes du Pacte économique et social de croissance. S’adressant à cet organisme rattaché à l’ONU et chargé des questions liées au travail dans le monde, M. Bouchouareb a souligné qu’à travers ce pacte, l’Algérie marquait un témoignage fort de son engagement, au plan national et international, pour la promotion d’un véritable dialogue social en mesure de renforcer la confiance avec les partenaires économiques. Le ministre, qui a déposé mercredi au BIT (siège à Genève) le document portant ce pacte pour en faire un document de référence international, a soutenu que

26

Trait d ’union


Loi de finances 2015: de nouvelles mesures pour soutenir l’investissement productif

Sur un autre plan et dans une logique de promouvoir l’innovation au sein des entreprises relevant du secteur industriel, l’Etat octroie des avantages fiscaux (TVA et droits des douanes) et une prime de formation au profit des investissements réalisés par ces entreprises dans le domaine de la recherche et développement. Le Trésor public prendre en charge, à cet effet, les intérêts bancaires contractés par les entreprises industrielles destinés à l’acquisition et la maîtrise de procédés technologiques en vue d’améliorer le taux d’intégration industrielle et la compétitivité de leurs produits. La loi du budget de l’Etat pour 2015 prévoit en outre la prorogation jusqu’au 31 décembre 2019 de l’application du taux d’intérêt de droit de douane aux acquisitions d’équipements et d’ameublements non produits localement selon des standards hôteliers et entrant dans le cadre des opérations de modernisation et de mise à niveau. Par ailleurs, le texte indique que le Trésor public prendra en charge les intérêts pendant la période de différé et la bonification à 100% du taux d’intérêts des prêts accordés par les banques publiques, dans le cadre de la réalisation du programme de 80.000 logements en location-vente. En plus, les locaux commerciaux liés à ce programme bénéficieront d’une bonification de 2,4% du taux d’intérêt. Le Trésor prend en charge les intérêts pendant la période de différé.

ALGER- De nouvelles mesures incitatives à l’investissement, notamment dans le secteur industriel, sont introduites dans la loi de finances 2015 (LF 2015) en vue de poursuivre la politique de l’Etat de soutien à l’investissement productif et de la diversification de l’économie nationale. Cette loi octroie d’autres avantages fiscaux aux investissements qui portent sur les activités relevant des filières industrielles. A ce titre, ces investissements bénéficieront d’une exonération en matière d’Impôts sur les bénéfices des sociétés (IBS) ou d’Impôts sur le revenu global (IRG) et de la taxe sur l’activité professionnelle (TAP) pour une durée de cinq ans et d’une bonification à 3% des taux d’intérêts applicables aux prêts bancaires. Il est prévu également, dans le même texte, une exonération des droits d’enregistrement, de la taxe de publicité foncière et de la rémunération domaniale, des actes administratifs établis par les services des domaines et portant concession des biens immobiliers bâtis et non bâtis octroyés dans le cadre de l’ordonnance n°08-04 du 1 septembre 2008. La LF 2015 exclut les investissements productifs du champ d’application des dispositions de la dite ordonnance, fixant les conditions et modalités de concession des terrains relevant du domaine privé de l’Etat destinés à la réalisation de projets d’investissement, des parcelles de terrains destinés à la promotion immobilière commerciale qui obéissent au mode de concession convertible en cession à la réalisation effective du projet. Le texte révise le mode de calcul de la redevance locative annuelle à 1/33 au lieu 1/20 actuellement sur les concessions des terrains relevant du domaine privé de l’Etat destinés à la réalisation de projets d’investissements.

Trait d ’union

27


Ac ces si o n d e l ’Al gé r i e à O MC: l e 1 3 è me ro un d po ur l e 1 e r tr i m e stre 2 0 1 5

ALGER - Le 13ème round des négociations multilatérales pour l’accession de l’Algérie à l’Organisation mondiale du commerce (OMC) est prévu pour le premier trimestre 2015, a indiqué le ministre du Commerce, Amara Benyounes, dans un entretien accordé à l’APS. Cette réunion, selon lui, «sera décisive dans la mesure où elle permettra à l’Algérie de se fixer sur la date de son accession à l’OMC qui compte 160 pays membres». «Le prochain round va faire encore avancer notre dossier et nous saurons, très probablement, l’échéance de notre adhésion à l’OMC si ce sera pour la fin de l’année 2015 ou pas», poursuitil. Au passage, le ministre indique que l’année 2015 marquera le 20ème anniversaire de l’OMC et la tenue, au Kenya, de sa 10ème conférence ministérielle prévue du 15 au 18 décembre prochain, «deux faits qui seront une bonne occasion pour l’Algérie d’intégrer l’OMC». Après avoir reçu le président du groupe de travail chargé de l’accession de l’Algérie à cette organisation mondiale, Alberto Pedro D’Alotto, en octobre dernier, et le secrétaire général de la CNUCED, Mukhisa Kituyi, en décembre, M. Benyounes devrait rencontrer, en ce début d’année, de hauts responsables des Etats-Unis et de l’Union européenne afin de discuter de cette accession, fait savoir M. Benyounes. 2 «Les Etats-Unis et l’UE sont les plus grands partenaires dans ce dossier d’adhésion. Il faut que nous arriverions à des accords bilatéraux avec ces deux parties», relève-t-il. M. Benyounes affirme, cependant, que l’accession de l’Algérie à l’OMC «ne constitue pas une obsession» pour le gouvernement algérien: «La décision politique a été

prise et nous sommes en train de discuter et de négocier à notre rythme. Il faut dire que l’accession à l’OMC n’est pas une obsession mais plutôt un projet mûrement réfléchi». Dans ce sens, le ministre assure que l’adhésion de l’Algérie à cette organisation multilatérale «ne va pas brader les intérêts économiques du pays», rappelant que l’Algérie a consenti un grand nombre d’investissements, durant ces dernières années, notamment dans le secteur public industriel avec plus de 12 milliards de dollars. Ces investissements, ajoute le ministre, «doivent arriver à maturité et commencer à donner leur fruits». Questionné sur le sort des subventions, telle que celle relevant de l’énergie, suite à une accession à cette organisation, M. Benyounes répond que l’Algérie maintiendra sa politique de subventions. «Nous avons eu des discussions avec l’UE sur les subventions de l’énergie, nous leur avons dit qu’il était hors de question que l’Algérie y renonce», fait-il savoir. «La question des subventions est une politique sociale décidée par l’Etat en toute souveraineté», insiste-t-il. Interrogé également sur le bilan de l’accord d’association avec l’UE, M. Benyounes considère qu’il est impossible de «dénoncer» cet accord en dépit de ses résultats qui sont restés loin de l’effet escompté par l’Algérie en matière de promotion des exportations hors-hydrocarbures et des investissements étrangers. Pour le ministre, «c’est un accord important pour l’Algérie. Lors de la rencontre d’évaluation qui aura lieu en 2015, tel que prévu par l’accord, nous allons poser nos problèmes pour plus de facilitations».

28

Trait d ’union


Pro c es sus d ’a c ce ssi on de l ’Al gé r i e à l ’O rga n i s at i o n Mondi a l e du Co m m e rce (OMC ) En 1987 l’Algérie a manifesté son intention d’intégrer le système du commerce multilatéral qu’incarnait l’Accord Général sur les Tarifs et le Commerce (GATT) et, à partir de 1995, par l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC). Le Groupe de travail de l’accession de l’Algérie au GATT a été institué le 17 juin 1987. En 1995 ce Groupe de travail du GATT a été transformé en Groupe de travail de l’OMC chargé de l’accession de l’Algérie. Il a tenu sa première réunion en avril 1998. Le mandat du Groupe de travail est de présenter un rapport sur ses travaux, un protocole d’accession ainsi qu’un projet de décision d’accession à l’organe de décision qui est la Conférence Ministérielle. La présidence du Groupe de travail de l’OMC a été assurée, d’abord par Son excellence, Monsieur Sanchez ARNAU, Ambassadeur de l’Argentine (1994 –1998) et par la suite par les Ambassadeurs de l’Uruguay, son Excellence Carlos Perez DEL CASTILLO (1998-2004) et son Excellence Guillermo VALLES (2004-2010). Il est présidé depuis novembre 2011 par son Excellence, Monsieur François ROUX, Ambassadeur de Belgique, il est présidé actuellement par l’Ambassadeur d’Argentine Monsieur Alberto Dialoto. Plus de 40 pays Membres de l’OMC participent aux travaux de ce groupe. Depuis son institution en 1995, le Groupe de travail de l’OMC chargé de l’accession de l’Algérie a tenu 10 réunions formelles et deux réunions informelles dont la dernière s’est déroulée le 30 mars 2012. Il envisage de tenir sa 11ème réunion début Avril 2013. A ces occasions, il a procédé à l’examen du régime du commerce de l’Algérie. Son premier projet de Rapport a été élaboré en 2006 et a été révisé en 2008. La dernière révision du projet de Rapport sera distribuée à l’occasion de la 11ème réunion. La prochaine réunion du groupe de travail examinera, concomitamment avec le projet de Rapport révisée, les réponses de l’Algérie aux questions additionnelles des Membre ainsi que la progression des mises en conformité du régime du commerce algérien et des négociations bilatérales sur les consolidations tarifaires et les engagements spécifiques sur le commerce des services. L’examen du régime du commerce algérien se poursuit en ce qui concerne le régime des licences d’importation, les obstacles techniques au commerce, la mise en œuvre des mesures sanitaires et phytosanitaires, l’application des taxes intérieures, les entreprises publiques et les privatisations, les subventions et certains aspects de protection des droits de propriété intellectuelle qui touchent au commerce. Une vingtaine de projets de paragraphes d’engagements sur les questions systémiques sont en cours de discussion. Quant aux négociations bilatérales elles se poursuivent avec 13 pays. Avec plus de la moitié de ces pays des progressions notables sont enregistrées. Par ailleurs, six accords bilatéraux ont été finalisés (Cuba, Venezuela, Brésil, Uruguay, Suisse et Argentine).

Trait d ’union

29


F O R M AT I O N

30

Trait d ’union


F ORMAT I O N CO NTIN UE POUR LE DE VELO PPEMENT D ES EXPORTATION S HOR S H Y D RAUC A RBURES La Chambre de Commerce et d’Industrie Seybouse a lancé le 11 Ocobre 2014 la quatrième promotion de formation aux métiers de l’exportation et l’offre de formation est toujours proposée aux entreprises de Annaba qui veulent bénéficier de cette mesure bénéfique au renforcement des compétences. Le programme contient neuf modules d’une durée totale de douze jours de formation. 1-Environnement du commerce international et stratégie export 2-Approche d’entrée export 3-Offre de prix export 4-Négociation interculturelle 5-Sécurisation financière 6-Environnement logistique et chaîne documentaire export 7-Sécurisation contractuelle 8-Les douanes 9-Cas de synthèse

Le ministère du commerce a initié un programme de formation sur les métiers de l’exportation en direction des chefs d’entreprises PME/PMI, des entreprises exportatrices, des exportateurs et des cadres chargés de l’exportation dans le but de traduire la volonté du gouvernement de promouvoir, de développer les exportations hors hydrocarbures. La formation sera dispensée par un groupe de formateurs nationaux certifiés qui ont suivi une formation spécifique dispensée au niveau de l’Ecole Supérieure Algérienne des affaires –ESAA-par des experts français encadrés par l’organisme français FORMATEX et avec le soutien financier de l’agence française de développement –AFDPar souci d’efficacité les groupes en formation ne peuvent pas dépasser les quinzaines de participants, d’une part, et les cours d’une durée de six heures par jour se dérouleront les samedis et dimanches d’autre part

Trait d ’union

Ces actions de formation bénéficient de soutien de l’Etat à hauteur de 80% du coût réel, les restants soit 20% environ 25 000 da par personne, sont à la charge du participant. Les inscriptions pour les prochaines sessions sont ouvertes aux Pme interessées

31


Co m m i ssi o n n ai re s e n D oua ne • Une formation complète et alternée à la fois théorique et pratique ; • Une formation de synthèse : mettant à profit les origines pluridisciplinaires des étudiants (gestionnaires, ingénieurs, juristes, économistes….) ; • Un corps professoral de qualité composé de compétences locales, tant universitaires que professionnelles. • Une insertion effective de l’étudiant à la vie de l’entreprise par le biais de la prise en charge ou du parrainage. III/ Conditions d’accès: • BAC + 4 années d’enseignement universitaire (licence) pour les commissionnaires en douane. • Niveau terminal et BAC pour les Déclarants en Douane IV/ Organisation des Etudes : • La formation théorique & pratique s’étend sur douze (12) mois. Elle est dispensée en cours du soir (10heures / semaine : de Dimanche à Jeudi de 16h30 à 18h30 et avec une charge de travail importante. V/ Diplôme : En cas de succès (moyenne générale 10/20), la CCI Seybouse décerne un diplôme de Commissionnaires ou Déclarants en douane

- Documents de lecture. - Mise en situation active. Durée : 48 jours à raison de deux (02) jours par semaine I/ Missions & Objectifs : Le programme a pour mission spécifique la formation et le perfectionnement des futurs Commissionnaires & Déclarants en Douane, et qui se résume comme suit : • Permettre à chaque étudiant d’acquérir des connaissances dans le domaine du transit. • Lui permettre d’acquérir et de développer les connaissances générales et les disciplines fondamentales & fonctionnelles de la gestion des structures douanières . II/ Caractéristiques Le programme de la CCI Seybouse vise à former des stagiaires en cours du soir pendant une période de 12 mois (10 heures / semaine) De Dimanche à Jeudi : de 16h30 à 18h30 Pour atteindre cet objectif, la CCI s’appuie sur les caractéristiques suivantes : • Une sélection rigoureuse ; • Un nombre limité ; • Un taux d’encadrement élevé ;

D E S S A ssuran ce s I/ Missions & Objectifs : Le programme a pour mission spécifique la formation et le perfectionnement des futurs cadres supérieurs dans le domaine de la gestion des compagnies d’assurances ou la prise en charge du dossier assurances des entreprises industrielles et commerciales, et qui se résume comme suit : • Permettre à chaque étudiant d’acquérir des connaissances spécifiques et complètes des assurances ; • Lui permettre d’acquérir et de développer les connaissances générales et les disciplines fondamentales & fonctionnelles de la gestion des structures d’assurances • Développer un apprentissage pratique intensif de la profession et plus généralement de la gestion technique des dossiers (production & sinistres) ainsi que les aptitudes à la résolution des problèmes sur le terrain. II/ Caractéristiques : Le programme de la CCI Seybouse vise à former des cadres supérieurs à temps plein pendant une période de 12 mois (14 heures / semaine : en cours du soir y compris la matinée de jeudi) : • De Samedi à jeudi : de 16h30 à 18h30 • Samedi de 08h30 à 12h30 Pour atteindre cet objectif, la CCI s’appuie sur les caractéristiques suivantes :

• Une sélection rigoureuse ; • Un nombre limité ; • Un taux d’encadrement élevé ; • Une formation complète et alternée à la fois théorique et pratique ; • Une formation de synthèse : mettant à profit les origines pluridisciplinaires des étudiants (gestionnaires, ingénieurs, juristes, économistes….) ; • Un corps professoral de qualité composé de compétences locales, tant universitaires que professionnelles des assurances ; • Une insertion effective de l’étudiant à la vie de l’entreprise par le biais de la prise en charge ou du parrainage. Les étudiants DESS Assurances de la CCI Seybouse sont typiquement des jeunes cadres travaillant déjà dans les entreprises d’assurances ou à la limite présélectionnés pour un réel emploi après l’obtention de leur licence. III/ Conditions d’accès: • BAC + 3 années d’enseignement universitaire (licence) • Brevet professionnel (BP) assurances + 5 années d’expériences professionnelles en assurances. IV/ Diplôme : En cas de succès (moyenne générale 10/20), la CCI Seybouse décerne un diplôme d’Etudes Supérieures Spécialisées en Assurances (DESS Assurance).

32

Trait d ’union


La Chambre de commerce et d’industrie Seybouse Annaba - Algérie

Au service de

L’ENTREPRISE DÉVELOPPEMENT et son PROGRÈS

pour son

www.cci-seybouse.com Annuaire Electronique des entreprises de la CCI de Annaba La CCI Seybouse offre la possibilité aux entreprises notamment et aux opérateurs économiques de Annaba de s’inscrire sur l’annuaire électronique pour bénéficier d’une meilleure visibilité. Depuis l’exercice 2014 , plus de deux milles entreprises sont déjà répertoriées . Nous invitons et encourageons les entreprises à s’inscrire afin de : faciliter les mises en relations d’appui et contacts, rendre visible votre entreprise sur le net, être référencier par les différents moteurs de recherches (Google, Bing..), développer votre e-marketing (électronique marketing. L’équipe information de la CCI Seybouse vous propose à travers le lien : www.annuaire.cci-seybouse.com

www.annuaire.cci-seybouse.com Trait d ’union

33


Superviseur Hygiène Sécurité Environnement - Définition des concepts, - L’accidentologie (approche systémique), - Le management de la sécurité du travail, - Le management de l’environnement, - Le management de la sécurité technique - Le management de la sécurité industrielle - L’hygiène industrielle, - La médecine du travail et la prévention des maladies professionnelles, - La radioprotection - Les techniques de communication en HSE, - Les aspects législatifs et réglementaires appliqués au HSE, - Les gestes qui sauvent (notions sur le secourisme du travail) - Les normes HSE : OHSAS 18000 et ISO 14000

OBJECTIFS Les participants pourront à l’issue de la formation : - Faire la comparaison entre les différentes approches des systèmes HSE. - Dérouler les techniques d’identification des dangers et des aspects environnementaux proactives et réactives - Etre capable d’évaluer les risques liés aux dangers identifiés et les aspects environnementaux significatifs - Concevoir des programmes de prévention des accidents et de la pollution de l’environnement. - Connaître les exigences légales et réglementaires et en assurer le suivi de leur application. POPULATION CONCERNEE - Niveau universitaire options techniques et scientifiques. - Responsables de structures HSE - Inspecteurs et animateurs HSE expérimentés.

MÉTHODES PÉDAGOGIQUES - Exposés de cours théoriques. - Applications pratiques. - Supports audiovisuels

CONTENU (Principaux modules enseignés)

Cours d ’anglais La chambre de commerce et d›industrie seybouse Annaba lance une formation de cours d›anglais, les cours sont assurés par une équipe d’enseignants formés par le «British Council» Type d’anglais proposé Anglais Général (General English) Nos enseignants et nos programmes vous aideront à accéder à une utilisation optimale de l’Anglais pour une meilleure communication. Vous pourrez développer une plus grande aisance dans divers contextes (professionnel ou personnel) , lors de vos voyages , avec vos partenaires étrangers… Anglais des Aaires (Business English) Anglais général des affaires. Cours intensifs d’anglais des affaires spécifiques aux besoins du client Anglais Spécifique (E.S.P) Commercial, Médical, Marketing ... Formalités d’inscription : Les condidats sont soumis à un test de niveau Les inscriptions sont ouvertes à partir du 15/12/2013

34

Trait d ’union


P U B EXPERT AU SERVICE DE LA QUALITE Indépendance et impartialité Entreprise nationale d’agréage et de contrôle technique capitalise plus de 30 années d’expérience dans les domaines de la prestation du contrôle technique et agréage des produits. Agréage de marchandises faisant objet de transactions commerciales (produit agroalimentaire, pétrolier, chimique, minerais, matériaux de construction, équipements....etc.)

Expertise après sinistres maritimes et/ou industriel

Supervision de projet industriels et suivi de construction

Etudes environnementales

Contrôle non destructifs (le contrôle des installations et ouvrages industriels)

Contrôle réglementaire de sécurité (APVG, APL, APE, supervision H.S.E)

Contrôle de conformité

Adresse : 01, Ahmed chaouch Fath Eddine Annaba TEL : 038.86.75.99 / 86.23.05 FAX : 038.86.78.42 E.MAIL : enact.ur_anb@yahoo.fr

Trait d ’union

35


Trait d’union Revue trimestrielle éditée par la Chambre de Commerce & d’Industrie Seybouse Annaba

Appel aux entreprises

Adhésion à la chambre En adhérant à la chambre de commerce de Annaba: Je participe aux rencontres business to business, journées techniques, missions d’affaires et de prospection. Je reçois des informations utiles et pertinentes. Je forme mon personnel et bénéficie d’une multitudes d ’avantages. Tout cela se fait aussi en ligne :

www.cci-seybouse.com

36

Trait d ’union


PROJETS & REALISATIONS

Trait d ’union

37


Présentation du projet Scheraton Annaba

Nous tenons tout d’abord a remercier le Président de la chambre de commerce et d’industrie Seybouse Annaba pour cette prometteuse initiative qui nous permet de présenter d’une manière simple, objective et exhaustive, au niveau de la revue trimestrielle Trait d’union et autant que maitre d’ouvrage délégué de la SiH l’un des plus grand projet en cour de réalisation de la ville de Annaba, a savoir le futur grand complexe hôtelier 5***** Scheraton Annaba. Le projet proprement dit consiste en la réalisation d’un complexe Hôtelier de 5***** étoiles, standard international, la maitre d’ouvrage de ce projet est la société d’investissement hôtelière –SIH- le maitre d’ouvrage délégué est la société des études technique Ouargla, SETO Agence Annaba Le Maitre d’œuvre est le bureau d’études Italien cabinet Fabris & Partners. La gestion future de ce complexe hôtelier est à la charge du groupe international Starwood, et l’hôtel portera le label Scheraton Annaba. Nous commencerons notre présentation par l’indication de quelques chiffres, assez révélateurs de l’importance et la valeur réelle de ce projet, à ce propos nous ne citerons par ailleurs que la superficie du terrain d’assiette d’intervention est de l’ordre 42200,00m² située en plein centre ville de Annaba dans la zone dite ESSABAA ERGUOUD. S’agissant d’une parcelle urbaine par excellence l’assiette affectée à la réalisation de l’hôtel s’avère être d’une importance capitale d’ordre économique, culturel, touristique et environnemental, le projet de l’hôtel Scheraton se concrétise actuellement dans un contexte urbain assez complexe et assez particulier, dans la mesure où il prend forme et évolue au sein de la ville mère intramuros.

38

Trait d ’union


Scheraton

Annaba Par cet emplacement exceptionnel, le futur Hôtel 5***** Scheraton Annaba occupera une position charnière entre la vieille ville de Annaba et le tissu colonial de la ville contemporaine, surplombant et meublant, l’Avenue Victor Hugo, cet ouvrage de situe à peine à une trentaine de mètres du fameux et célèbre cour de la révolution, à une cinquantaine de mètre du port de Annaba, à 1.5 km de la gare ferroviaire et une quinzaine de kilomètres de l’Aéroport international Rabah Bittat de Annaba. Cet imposant complexe hôtelier de 33113.00m² de planchers (SHON) et d‘une surface d’emprise au sol de l’ordre de 8634.00m², se positionnera directement en face du vieux bâti de la vielle ville de Annaba et avoisinera par conséquence deux monuments phares du patrimoine urbain et architectural Annabi , l’un historique et très ancien, s’agissant de la Citadelle Hafside et dont l’existence remonte au début du XV siècle et le second moderne et contemporain datant des deux années 1970 a savoir l’hôtel Seybouse international Le projet se réalisera selon un style architectural contemporain de connotation moderne et High Tech,

Mr Bachir BELOUAHEM Directeur Agence BET SETO Annaba Maitre d’ouvrage délégué SIH

Les différents revêtements muraux et aux sols seront en Marbre, en granit, céramique, moquette, ou en bois S’agissant d’un Immeuble a grande hauteur IGH/Z le futur l’Hôtel 5***** Scheraton Annaba recevant du grand publics est conçu selon les normes internationale en matière de respect des conditions de sécurité et de protection anti incendie tout en consolidant les réseaux –SSI- par u système de sprinkler, désenfumage et RIA-colonnes sèches/humides.

En conclusion nous insistons sur le fait que le futur Hôtel 5***** étoiles Scheraton Annaba, contribuera à la renaissance proche de la qualité de la vie urbaine du centre ville de Annaba et sera par conséquent le catalyseur de la relance, économiques, culturelle et économiques de la ville de Annaba en particulier et de toute la région du littoral septentrional de l’Algérie en général.

Trait d ’union

39


LEGISLATIONS & REGLEMENTATIONS Produits alimentaires: la mise en place d’une norme halal algérienne était «indispensable» Produits alimentaires: la mise en place d’une norme halal algérienne était «indispensable» ALGER- La mise en place d’une norme alimentaire algérienne halal était «indispensable» pour assurer au consommateur les garanties nécessaires vu la confiance qu’elle confère et les bienfaits sanitaires qu’engendre l’alimentation halal, a estimé samedi le ministre du Commerce, Mustapha Benbada.

«L’Algérie devait se doter de son propre label halal comme cela est fait par plusieurs pays qui sont de plus en plus nombreux à développer leurs propres normes», a souligné M. Benbada dans une déclaration à l’APS. Le principe d’ancrage de ce règlement technique était introduit par le décret 12214 du 15 mai 2012 fixant les conditions et les modalités d’utilisation des additifs alimentaires dans les denrées alimentaires destinées à la consommation humaine. Publiée fin mars 2014 au Journal officiel, la nouvelle norme halal nationale a été élaborée par cinq départements ministériels (commerce, industrie, affaires religieuses, agriculture et santé) se référant aux normes du codex alimentarius, une référence mondiale en matière de sécurité sanitaire alimentaire, et à la religion musulmane. Selon les estimations des analystes, le marché halal représente un potentiel d’environ 500 milliards de dollars, en croissance de 10% par an. «C’est un secteur plus que prometteur pour les entreprises. Dans le monde, il concerne 1,6 milliard de consommateurs», notaient des experts. Ainsi l’introduction de ce label permettra de promouvoir les produits algériens à l’extérieur et pourrait appuyer les exportateurs nationaux qui veulent se positionner à l’international. «L’introduction du label halal national, va imposer un certain nombre de règles et de conditions pour s’assurer de l’origine des produits alimentaires importés, notamment la viande, principale produit du segment halal», a souligné le ministre du Commerce. «Cela rentre dans le cadre du renforcement de la protection du consommateur algérien. Il s’agit de la protection d’un droit morale du consommateur», a-t-il encore indiqué.

Tout en insistant sur le respect «strict» de ce nouveau règlement qui devrait entrer en vigueur dans une année, le ministre a estimé que ce label va permettre de s’assurer que les produits importés sont conformes aux rites musulmans. Cette norme, a-t-il poursuivi, pourra servir de référence pour les services de contrôle. Ledit dispositif désigne tout aliment, dont la consommation est autorisée par la religion musulmane et répondant à des conditions précises. Il ne doit ni constituer, ni contenir des produits ou des matières non halal . Il ne doit pas avoir été préparé, transformé, transporté ou entreposé à l’aide d’instruments ou d’installations non conformes aux dispositions de ce règlement technique, selon le texte. Il ne doit pas, également, avoir été en contact direct avec des aliments ne répondant pas aux normes fixées au cours de sa préparation, de sa transformation, de son transport ou de son entreposage, toujours selon l’arrêté. Le texte fixe les conditions de transformation des aliments, en passant par l’hygiène et les équipements à utiliser dans le processus de transformation. Il fixe, en outre, les exigences commerciales, comme la matière qui doit être utilisée pour l’emballage, l’obligation de mettre la mention halal sur l’étiquetage et les conditions de l’entreposage et transport du produit dit halal. L’arrêté interministériel énumère, enfin, les conditions d’abattage (Tadhiya). Le terme «Tadhiya» est l’abattage de l’animal terrestre halal, selon la religion musulmane, précise le document. Pour faciliter l’abattage, selon la religion musulmane, l’étourdissement peut être utilisé à condition qu’il ne cause pas la mort de l’animal, selon le texte, dont l’entrée en vigueur est fixée à une année à compter de la date de sa publication au Journal officiel.

40

Trait d ’union


L A GA RA NTI E D E S B IEN S ET SER VICES Entrée en vigueur à partir du 03 octobre 2014 du décret exécutif n°13-327 du 26 septembre 2013 fixant les conditions et les modalités de mise en œuvre de la garantie des biens et des services.

Le Ministère du Commerce a publié un avis par lequel il porte à la connaissance de l’ensemble des consommateurs et des opérateurs économiques, que de nouvelles dispositions réglementaires ont été publiées à travers le décret exécutif n°13-327 du 20 Dhou El Kaada 1434 correspondant au 26 septembre 2013 qui fixe les conditions et les modalités de mise en œuvre de la garantie des biens et des services.

• La possibilité d’utiliser les mentions obligatoires du certificat de garantie pour la prestation de service dans une clause contractuelle, dans un bon d’achat, dans une facture ou tout autre document de preuve; • La possibilité de présenter la facture ,le bon d’achat, le ticket de caisse ou tout autre document similaire ou tout autre moyen, en cas de non délivrance du certificat de garantie ou de non respect des mentions du certificat ou de perte de ce dernier; • La fixation de la durée minimale de la garantie pour les produits d’occasion; • Le droit du consommateur de faire appel à un professionnel qualifié aux frais de l’intervenant quand ce dernier ne procède pas à la réparation du défaut dans un délai conforme aux usages de la profession; • Les frais de livraison, de transport, de restitution et d’installation nécessaire pour la réparation du bien ou son remplacement sont à la charge de l’intervenant ; • La fixation des délais à respecter par le consommateur et par l’intervenant au cours de l’exécution de la garantie; • Le droit du consommateur de mettre en demeure l’intervenant en cas de non exécution de la garantie dans les délais prévus par le décret .

Ce nouveau décret exécutif a pour objet de fixer les conditions et les modalités de mise en œuvre de la garantie des biens et des services, à travers : • L’obligation de l’intervenant de livrer au consommateur un bien ou un service conforme au contrat de vente et d’être responsable des défauts existants lors de la délivrance du bien ou de la prestation de service ; • La prise d’effet de la garantie à partir de la délivrance d’un bien ou de la prestation d’un service ; • L’obligation de l’intervenant d’accompagner les produits soumis à une garantie d’un certificat de garantie ; • La possibilité au consommateur d’exiger l’essai du produit acquis sans exclure l’obligation de garantie de l’intervenant ; • L’exécution de l’obligation de la garantie sans aucun frais supplémentaire pour le consommateur, soit par : - la réparation du bien ou la mise en conformité du service ; - son remplacement ; - le remboursement de son prix. Ce décret exécutif prévoit de nouvelles dispositions, notamment : • La possibilité d’offrir au consommateur une garantie supplémentaire qui doit prendre la forme d’un engagement contractuel; • L’introduction de nouvelles mentions dans le certificat de garantie telles que: - Le nom ou la raison social, l’adresse et le numéro du registre du commerce du garant ainsi que l’adresse électronique, le cas échéant; - Le nom et le prénom de l’acquéreur; - Le numéro et la date de la facture ou du ticket de caisse ou du bon d’achat et /ou tout autre document similaire;

Trait d ’union

Ce décret est publié au Journal Officiel n° 49 du 2 octobre 2013 et entrera en vigueur une année après sa date de publication au Journal officiel. Pour toutes informations complémentaires relatives aux conditions de mise en œuvre de ces nouvelles dispositions, les opérateurs économiques et les consommateurs sont invitées à se rapprocher du Ministère du Commerce, des Directions Régionales du commerce , directions de wilaya du commerce

41


Dispositions douanières de la loi de finances 2015 I. Les dispositions douanières Les dispositions douanières introduites par la loi de finances pour l’année 2015, concernent :

Le relèvement de l’amende prévue pour les infractions citées aux alinéas a, b, c, d, e et f de 15.000 DA à 25.000 DA; - La révision à la hausse de l’amende prévue pour le défaut de dépôt, dans les délais, de la déclaration en détail repris à l’alinéa « g », de 25.000 DA à 50.000 DA pour chaque mois de retard.

1. Le réaménagement des dispositions relatives aux entrepôts des douanes 1.1 La modification des dispositions des articles 132 et 133 du code des douanes (Art 53 et Art 54 LF 2015) : - Les dispositions des articles 53 et 54 de la loi de finances pour l’année 2015 ont modifié, respectivement, celles des articles 132 et 133 du code des douanes. - La modification de l’article 132 consiste en l’insertion de l’alinéa 2 de l’article 133 qui traite de la prorogation du délai de séjour des marchandises en entrepôts, tout en précisant que ce délai ne saurait dépasser une année; - Quant à La modification de l’article 133 du code des douanes , elle consiste en l’insertion des dispositions de l’alinéa 2 de l’article 149 du code des douanes qui définissaient la procédure à suivre pour les marchandises ayant dépassé les délais de séjour en entrepôt public. - Cette modification vise la prise en charge de la situation des marchandises dépassant le délai de séjour autorisé en entrepôt privé, au même titre que celles en séjour en entrepôt public.

2. Le réaménagement des dispositions relatives au contentieux douanier 2.2 La création d’un nouvel article 336 bis au niveau du code des douanes (Art 58 LF 2015) : - La proposition de création de cet article vise à permettre à l’administration des douanes d’accorder aux personnes poursuivies pour infraction douanière, en matière de transaction, le bénéfice de la restitution des marchandises passibles de confiscation à l’exception du matériel roulant, contre le paiement de sa valeur, calculée à la date de commission de l’infraction 3. la modification de l’article 123 LF 1994 (Art 59 LF 2015) - Les dispositions de l’article 59 de la loi de finances pour 2015 ont modifié celles de l’article 123 du décret législatif n° 93-18 du 29/12/1993 portant LF 1994, modifiées et complétées.

1.2 L’abrogation de l’article 149 du code des douanes (Art 56 LF 2015) : - Les dispositions de l’article 149 du code des douanes définissant la procédure à suivre pour les marchandises ayant dépassé les délais de séjour en entrepôt public, sont abrogées. Cette abrogation est motivée par la prise en charge de ses dispositions par la modification apportée à l’article 133 du code des douanes.

- Jusqu’ au 31 décembre 2016, est autorisé l’importation et le dédouanement des équipements usagés de moins de deux (2) ans d’âge d’utilisation et dont la production ou la gamme n.est pas réalisée en Algérie. Ces équipements usagés seront importés par les entrepreneurs et les producteurs pour leurs besoins propres et doivent être conservés dans leur patrimoine pendant au moins cinq (5) ans.

2. Le réaménagement des dispositions relatives au contentieux douanier La modification apportée à cet article vise : - La réinsertion du membre de phrase « Constituent notamment des contraventions de première classe » du chapeau de l’article, omis lors de la modification de cet article par la loi de finances pour 2013 ; - Le rajout de l’alinéa « h», dans le but de couvrir les inexécutions des engagements souscrits excédant le délai de trois (03) mois et pour lesquels les droits et taxes sont totalement payés ou suspendus et l’application pour cette infraction d’une amende de (25.000 DA) par mois de retard en plus de l’amende initiale prévue lorsque l’inexécution ne dépasse pas 03 mois qui est fixée à (25.000 DA), à concurrence du montant des droits et taxes totalement acquittés ou totalement suspendus ;

42

Trait d ’union


II. LES DISPOSITIONS FISCALES INTRODUITES PAR LA LOI DE FINANCES 2015/2014 - l’application du taux réduit de 7% de TVA aux produits et matières destinés à la filière avicole (Art 32 LF 2015), - Les dispositions de l’article 32 ont modifié celles de l’article 23 du code des taxes sur le chiffre d’affaires (TCA). - Cette modification vise la soumission au taux réduit de TVA de 7%, les marchandises relevant des sous positions tarifaires désignées ci-après :

N° du tarif douanier

Désignation des produits

01 01

Chevaux, ânes, mulets… … (sans changement jusqu’à)…….

10 05

Maïs.

10 06

Riz…. … (sans changement jusqu’à)… …

Ex 23 02

Sons

23 03. 10 00

Résidus d’amidonneries et résidus similaires.

EX 23 03. 30. 00

-Drèches de maïs et déchets de brasserie ou distillerie.

23 04. 00. 00

Tourteaux et autres résidus solides mêmes broyés ou agglomérés sous formes de pellets de l’extraction de l’huile de soja.

23 09.90. 40

Concentré minéral vitaminé et/ou azoté

23 09. 90 90

Autres

28 27. 39 10

Chlorures de chaux

Taux proportionnel

Sous Position tarifaire

Désignation des produits

3605.00.00

ALLUMETTES, AUTRES QUE LES ARTICLES DE PYROTECHNIE DU 36.04

9613.10.00 9613.20.00 Ex 9613.80.00

- BRIQUETS DE POCHE, A GAZ NON RECHARGEABLES - BRIQUETS DE POCHE, A GAZ RECHARGEABLES - AUTRES BRIQUETS.

III. LES DISPOSITIONS DIVERSES INTÉRESSANT L’ACTIVITÉ DOUANIÈRE INTRODUITES PAR LA LOI DE FINANCES POUR 2015 1. l’exemption des droits de douane sur les produits et matières destinés à la filière avicole (Art 70 LF 2015) : - Les dispositions de cet article ont modifié celles de l’article 43 de la loi de finances pour 2014; - Cette modification vise la reconduction de l’exonération des droits de douane, pour la période allant jusqu’ au 31 Décembre 2015, sur les opérations de ventes de matières premières et des produits repris au tableau ci-après :

20%

20%

. Réaménagement de la Taxe Intérieure de Consommation (TIC) applicable aux tabacs et produits tabagiques manufacturés (Art 33 LF 201) : - Les dispositions de cet article viennent modifier celles de l’article 25 du code des TCA. - La TIC applicable aux produits suscités, composée d’une part fixe, était assise uniquement sur le poids net de tabac contenu dans le produit fini. La modification introduite par l’article 33 LF 2015 consiste en l’institution d’un taux proportionnel, en plus de la part fixe. - En matière douanière, cette taxe est applicable aux produits repris sur le tableau ci-après

N° du tarif douanier

Désignation des produits

23 03. 10 00

Résidus d’amidonneries et résidus similaires.

EX 23 03. 30. 00

Drèches de maïs et déchets de brasserie ou distillerie.

23 04. 00. 00

Tourteaux et autres résidus solides mêmes broyés ou agglomérés sous formes de pellets de l’extraction de l’huile de soja.

23 09 90 40

Concentré minéral vitaminé et /ou azoté.

Trait d ’union

43


Dispositions douanières de la loi de finances 2015

- 2. L’exemption des droits et taxes pour les équipements liés à la recherche-développement (Art 76 LF 2015) : - Les dispositions de cet article accordent l’exonération de tout droit de douane ou taxe d’effet équivalent et de la franchise de TVA, aux équipements acquis sur le marché local ou importés par les entreprises du secteur industriel activant dans le domaine de la recherchedéveloppement; - Les modalités d’application du présent article, sont définies par voie réglementaire. - la reconduction de l’application du taux réduit de droits de douane, pour les acquisitions d’équipements et d’ameublements non produits localement selon les standards hôteliers, rentrant dans le cadre d’opérations de modernisation et de mise à niveau en application du « Plan qualité tourisme Algérie » (Art 78 LF 2015).

4. Les frais de rapprochement et aux stationnements des conteneurs vides avant réexportation : Les dispositions de l’arrêté interministériel de 1987 ne traitent pas la responsabilité en termes de charges financières découlant de la restitution des conteneurs; une disposition (article 13) a été prise pour délimiter les responsabilités des parties (consignataire, importateur), mettant à la charge de l’armateur tous les frais générés après la restitution, et ce du parc à vides jusqu’à embarquement.

IV.LES NOUVEAUTÉS APPORTÉES PAR LE DÉCRET EXÉCUTIF FIXANT LES MODALITÉS D’OUVERTURE DES COMPTES D’ESCALE OU COMPTES COURANTS D’ESCALE, LEUR FONCTIONNEMENT ET LEUR CONTRÔLE, AINSI QUE LES CONDITIONS D’AFFRÈTEMENT DES NAVIRES ÉTRANGERS PAR RAPPORT À L’ANCIEN DISPOSITIF RÉGLEMENTAIRE À SAVOIR L’ARRÊTÉ INTERMINISTÉRIEL DE 1987

5. Contrôle des comptes d’escale et comptes courants d’escale : Pour mettre un système de contrôle efficace et cohérent une disposition (article 33) a été insérée au niveau du projet du décret donnant lieu à la création d’un comité technique au niveau de chaque port commercial regroupant tous les département concernés par la thématique à savoir les services de Douanes, de Commerce, des Transports, et des Impôts qui se chargera de la vérification de la régularité des opérations liées aux comptes d’escale et comptes courants d’escale donnant lieu au transfert ou au rapatriement de devises dans le but de préserver les réserves de change de l’Algérie;

1. L’affrètement partiel : l’ouverture des comptes d’escale été réservée uniquement pour les armateurs propriétaires de navires ou des affréteurs ayant acquis cette qualité ce qui ne permettait pas aux autres personnes ayant la qualité des transporteurs maritimes d’ouvrir les comptes d’escale. Cette préoccupation a été prise en charge dans le nouveau cadre réglementaire à travers l’instauration d’une disposition (article 16) permettant aux consignataires d’ouvrir un ou plusieurs comptes d’escale pour une seule escale de navire (le slot);

6. La définition des concepts : L’arrêté interministériel de 1987 n’a pas définit quelques notion de base nécessaires à son application, le décret exécutif a bien défini dans son article 2 les concepts de « compte d’escale, compte courant d’escale et compte d’escale complémentaire».

2. Encaissement tardifs des recettes : le dispositif ne permettait pas aux consignataires de navire d’inscrire les recettes réglées après la clôture du compte d’escale initial. C’est pour régler cette préoccupation qu’une disposition a été insérée dans le projet décret permettant d’ouvrir des comptes d’escale complémentaires pour le transfert des recettes encaissées tardivement (article 26);

7. Le régime applicable aux titres de transport maritime passagers et auto-passagers. - Le texte a prévu un cadre réglementaire régissant les comptes d’escale portant les titres de passages relatifs aux passagers et auto- passagers. - Ce volet a été défalqué du contenu du nouveau texte du moment qu’il existe déjà une instruction de la banque d’Algérie relative à ce point.

3. Les frais d’immobilisation des conteneurs : une disposition (article 14) a été prévue par le projet décret tendant à : - fixer la date à partir de laquelle commence le décompte de la période d’immobilisation des conteneurs (le début des opérations de déchargement) ; - faire obligation aux consignataires de tenir un état de mouvement des conteneurs pour faciliter aux services chargés du contrôle des comptes d’escale de vérifier a la date de restitution des conteneurs.

Présenté par : Monsieur kaddour Bentahar Directeur de la législation , de la réglementation et des échanges commerciaux

44

Trait d ’union


Mesures en faveur du soutien et promotion des exportations de produits nationaux Entrée en vigueur à partir du 03 octobre 2014 du décret exécutif n°13-327 du 26 septembre 2013 fixant les conditions et les modalités de mise en œuvre de la garantie des biens et des services.

En application des dispositions de la loi portant loi de Finances pour 2014, le décret exécutif n14-238 du 25 août 2014 modifiant et complétant le décret exécutif n96-205 du 5 juin 1996 paru au JORADP du 14 Septembre 2014 des mesures sont prises en faveur du soutien pour la promotion des exportations de produits nationaux :(Aides au financières)

- L’aide à l’édition et à la diffusion de supports promotionnels des produits et services destinés à l’exportation et à l’utilisation de techniques modernes d’information et de communication ( création de sites web ... ) ; - L’aide à la création de labels, à la prise en charge des frais de protection à l’étranger des produits destinés à l’exportation ( labels, marques et brevets d.inventions), ainsi que le financement de médailles et de décorations attribuées annuellement aux primo exportateurs et de récompenses de travaux universitaires sur les exportations hors hydrocarbures ; - L’aide à la mise en oeuvre de programmes de formation aux métiers de l’exportation ; une partie des frais de transport à l’exportation des produits périssables ou à destinations éloignées ; - Une partie des frais relatifs à l’organisation et à la participation aux manifestations spécifiques organisées au niveau national et consacrées à la promotion des produits algériens destinés à l’exportation

. Une partie des frais liés aux études des marchés extérieurs, à l’information des exportateurs à l’étude pour l’amélioration de la qualité des produits et services destinés à l’exportation ; - Une partie des frais de participation des exportateurs aux foires, expositions et salons spécialisés à l’étranger, ainsi qu’à la prise en charge des frais de participation des entreprises aux forums techniques internationaux ; Une prise en charge partielle destinée aux petites et moyennes entreprises, pour l’élaboration du diagnostic (export), la création de cellules (export) internes ; - La prise en charge d’une partie des coûts de prospection des marchés extérieurs supportés par les exportateurs ainsi que l’aide à l’implantation initiale d’entités commerciales sur les marchés étrangers ;

Trait d ’union

45


Programme officiel de la participation de l’Algérie aux foires et salons à l’étranger pour 2013 Il est porté à la connaissance des exportateurs algériens que le programme officiel de la participation de l’Algérie aux foires et salons à l’étranger au titre de l’année 2013 vient d’être arrêté par le Comité interministériel créé à cet effet Pour rappel, la participation à ces manifestations (foires internationales, salons spécialisés et expositions spécifiques de produits algériens) est subventionnée par le Fonds Spécial de la Promotion des Exportation (FSPE) à hauteur de 80% Les entreprises désireuses de bénéficier de ce dispositif et prendre part aux manifestations programmées sont invitées à prendre leurs dispositions suffisamment à l’avance notamment en matière de supports promotionnels et fiches techniques de leurs produits ainsi que l’adaptation linguistique de ces derniers. FOIRES INTERNATIONALES 1. Février : Foire Internationale de Khartoum (Soudan) 2. Mars : Foire Internationale du Caire (Egypte) 3. Avril : Foire Internationale de Tripoli (Lybie) 4. Septembre : Foire Internationale de Marseille (France) 5. Novembre : Foire Internationale de La Havane (Cuba) 6. Décembre : Foire Internationale de Dakar (Sénégal) 7. Foire Internationale de Damas (Syrie) Sous réserve de l’amélioration de la situation sécuritaire. 8. Foire Internationale de Bamako (Mali) Sous réserve de l’amélioration de la situation sécuritaire. EXPOSITIONS SPECIFIQUES 1. Exposition Spécifique à Niamey (Niger) 2. Exposition Spécifique à Cotonou (Bénin) 3. Exposition Spécifique à Casablanca (Maroc) 4. Exposition Spécifique à Douala (Cameroun) 5. Exposition Spécifique à Ghadamès (Libye) 6. Exposition Spécifique à Abidjan (Côte d’Ivoire) 7. Exposition Spécifique à Tunis (Tunisie) 8. Exposition Spécifique à Ouagadougou (Burkina Faso) Les dates seront identifiées en relation avec nos ambassades dans les pays concernés SALONS SPECIALISES 1. Février : Gulf Food à Dubaï (Emirat- Arabe Unies) 2. Mars : Salon HALAL de Paris (France) 3. Mai : Salon Food Arabia Djeddah (Arabie-Saoudite) 4. Septembre : Salon Agroalimentaire de Miami (Etats Unis) 5. Octobre : Salon Spécialisé SIAL - Paris (France) 6. Novembre : Salon du MIDEST (sous-traitance) – Paris (France)

46

Trait d ’union


La nouvelle équipe élue s’engage à animer comme il se doit la chambre et la rendre plus éfficace au service de l’entreprise et du développement de la wilaya de Annaba

Trait d ’union

47


projest j Eurl

Immo

48

Trait d ’union

Trait d'union CCI seybouse Annaba N°03  

Trait d'union CCI seybouse Annaba N°03 revue trimestrielle éditée par la chambre de commerce et d'industrie seybouse Annaba www.cci-seybouse...

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you