Issuu on Google+

Baromètre

N° 3 Edition Octobre 2010

Industrie Indicateurs nationaux

Prévision pour les prochains mois

Tendance actuelle Indicateur synthétique du climat des affaires dans le secteur de l’industrie (base 100 en 1988)

juin : 95

60 %

63 %

Confiance en l’avenir des industriels : 6,5 / 10 Carnet de commandes ème ème 3 trim. 2010 / 3 trim. 2009 Chiffre d’affaires ème ème 3 trim. 2010 / 3 trim. 2009 Taux d’utilisation des capacités de production ème ème 3 trim. 2010 / 3 trim. 2009

Indice de la production industrielle juillet : 92,2  0,9 % *

Indice du coût de la construction (base 100 au 4ème trimestre 1953) 2ème trimestre 2010 : 1517  + 1,27 %*

SMIC horaire brut actuel : 8,86 €

Indicateurs Loiret Taux de chômage localisé 2ème trimestre 2010 : 8,6 % Nombre total de créations d’entreprises industrielles septembre : 9 Nombre total de radiations d’entreprises industrielles septembre: 2

*Evolution par rapport au mois précédent **Evolution par rapport à la même période en 2009

1

Depuis le début de l’année, l’optimisme des industriels face à la conjoncture n’a cessé de croître. En effet, rappelons-nous qu’ils n’étaient que 20% au premier trimestre et 40% au deuxième trimestre à considérer la conjoncture favorable. Aujourd’hui, ils jugent majoritairement (60% des dirigeants) la situation propice à leur activité. Cette perception des dirigeants s’explique par un chiffre d’affaires constaté stable ou en hausse par 78% du panel (contre 66% au deuxième trimestre). Parallèlement, la hausse des carnets de commandes, qui concerne 40% des interrogés, vient conforter ce sentiment. A l’échelle nationale, l’INSEE observe, pour le troisième trimestre, ce même phénomène de progression mais note la relative fragilité de celle-ci. En effet, même si l’activité progresse depuis le mois de juillet, elle a connu, au mois de septembre, un ralentisIndicateur de retournement -sement. De la même Lecture : proche de 1 (respectivement de -1), manière, les carnets l’indicateur signale un climat conjoncturel favorable de commandes, même (respectivement défavorable). s’ils se regarnissent, notamment grâce aux débouchés internationaux, sont toujours considérés comme peu fournis. Dernier enseignement de l’INSEE, l’indicateur de retournement se redresse et passe aujourd’hui dans une zone indiquant une conjoncture favorable. Dans ce contexte, on observe en toute logique une progression de l’utilisation des capacités de production.


barometre echorizon industrie octobre 2010