Page 1

2011

Septembre

Enquête du Martroi Dirigeants du Loiret : quelle perception avez-vous de l’attractivité de votre territoire ?

Synthèse En partenariat avec : Les responsables d’entreprises interrogés sont issus des secteurs de l’industrie et des services aux entreprises


DOSSIER : DIRIGEANTS DU LOIRET : QUELLE PERCEPTION AVEZ-VOUS DE L’ATTRACTIVITE DE VOTRE TERRITOIRE ? A l’échelle de la région Centre et en dehors du solde naturel, le Loiret est le département qui connaît le plus fort accroissement de sa population et notamment sur les tranches d’âges d’actifs (20 - 59 ans). Cela s’explique en partie par trois phénomènes : le dynamisme et l’attractivité des bassins d’emplois du Loiret et plus particulièrement celui d’Orléans ; la proximité parisienne et la qualité de sa desserte ; et enfin le cadre de vie. Forts de ces constats, dans un contexte économique de nouveau favorable aux investissements des entreprises, nous avons cherché à mieux cerner l’ensemble des facteurs d’attractivité du Loiret pour les entreprises. Nous entendons par attractivité la capacité d’un territoire à attirer de nouvelles entreprises d’une part, et à pérenniser et développer l’activité des entreprises existantes d’autre part. 106 dirigeants d’entreprise ont été interrogés sur trois aspects : les motivations initiales de l’implantation de leur entreprise, l’évaluation des forces et faiblesses du Loiret et les facteurs de leur enracinement. Les reponsables d’entreprise interrogées sont issus des secteurs de l’industrie et des services aux entreprises. Par ailleurs, la cible d’entreprises interrogée permet de prendre en compte les entreprises récemment implantées dans le Loiret (moins de 5 ans) et celles qui y sont davantage enracinées.

Mesure quantitative de l’attractivité La notion d’attractivité est devenue un élément clé du dynamisme des villes. Chacune cherche ainsi à se vendre tel un produit. La diversité des indicateurs utilisés peut bouleverser le classement « des villes les plus attractives » de l’une à l’autre. Parmi les différents indicateurs possibles, la méthode Paris-Dauphine se base sur les flux de populations que nos villes attirent et conservent à elles : c’est le solde migratoire. Une ville est donc attractive lorsqu’elle « attire à elle durablement des populations. » En prenant l’exemple du classement Paris-Dauphine des 100 plus grandes agglomérations françaises, le résultat est surprenant : 1er : Toulouse, 2ème : Nice, 3ème : Marseille-Aix ... 99ème : Lille, 100ème : Paris Ainsi le faible poids démographique n’est pas un frein à l’attractivité. Les villes de petite et moyenne taille ressortent souvent gagnantes au jeu des entrées-sorties.

Les projections de population à 2030, réalisées par l’Insee à l’échelle de la région Centre, montrent qu’en raison d’un solde naturel qui devient négatif à partir de 2020 (plus de décès que de naissances), l’augmentation de la population sera, a ce terme, uniquement due aux apports migratoires. Il faut noter que ce contexte est favorable à l’accroissement de la compétitivité territoriale pour maintenir localement des emplois et des services de proximité.

2

w w w. l o i re t. c c i . f r


DOSSIER : DIRIGEANTS DU LOIRET : QUELLE PERCEPTION AVEZ-VOUS DE L’ATTRACTIVITE DE VOTRE TERRITOIRE ?

A l’origine du lieu d’implantation de l’entreprise... des raisons personnelles 48 % des dirigeants sollicités évoquent la proximité du cadre familial comme principal facteur de localisation de leur entreprise. Dans ce contexte, il n’est pas étonnant de constater que plus de 90 % des dirigeants interrogés résident dans le Loiret. Les 10 % de dirigeants restants ont majoritairement leur domicile dans les départements limitrophes pour des raisons souvent liées au précédent lieu de travail, au lieu de travail du conjoint ou à la présence de membres de la famille. Les motivations inhérentes au bon fonctionnement de l’entreprise apparaissent au second plan. Par ordre croissant d’intérêt, les dirigeants interrogés mentionnent les avantages liés à la situation géographique du Loiret ( 11 % des dirigeants), à la suffisance de débouchés commerciaux ( 7 % ) et à la qualité du tissu économique ( 7 %). Par ailleurs, certains interrogés nous font part de leur arrivée dans le Loiret liée au hasard, notamment du fait d’une opportunité de reprise. Enfin, nous notons que seules 7 % des entreprises ont une localisation choisie dans le cadre d’une stratégie de groupe. Dans ce cas de figure, la proximité de Paris, la qualité du réseau routier et du tissu économique local (fournisseurs et sous-traitants), sont à l’origine du choix du groupe.

Des conditions favorables au développement de l’entreprise Plus de 80 % des dirigeants installés dans le Loiret estiment être dans un département attractif pour le développement de leur entreprise.

Notation sur une échelle de 10 des 17 critères d’attractivité sélectionnés

w w w. l o i re t. c c i . f r

3


DOSSIER : DIRIGEANTS DU LOIRET : QUELLE PERCEPTION AVEZ-VOUS DE L’ATTRACTIVITE DE VOTRE TERRITOIRE ? Trois forces sont identifiées dans le département (notation supérieure à 7 /10) : la proximité de Paris, la qualité de vie et les infrastructures. Avec un temps d’accès d’en moyenne une heure, quel que soit le bassin d’emplois, la proximité de Paris est la première force du Loiret identifiée par les dirigeants interrogés. Cela est dû à la densité et à la qualité de la desserte routière ( 5 autoroutes, présence de la RN 20 et de la RN 7) et aux nombreuses rotations des trains à destination de la capitale. Ainsi, une implantation dans le Loiret permet à l’entreprise de bénéficier d’un cadre de vie agréable (Val de Loire, Sologne, richesses du patrimoine culturel et naturel...) tout en profitant des avantages liés à la région parisienne : accès rapide aux aéroports internationaux et gares parisiennes, proximité des centres de décisions (sièges sociaux) ou des laboratoires de recherche, facilité d’accès aux salons professionnels et débouchés commerciaux importants.

Par ailleurs, les dirigeants font état, à moindre échelle (notation 6 et 7/10), d’atouts complémentaires parmi lesquels on retrouve : - le tissu économique local : en termes de fournisseurs ou de sous-traitants, près de trois quarts des dirigeants indiquent que l’essentiel de leurs besoins est couvert dans le Loiret. Les domaines les mieux couverts sont : les transports et la logistique, la fourniture industrielle, les matériaux pour le BTP et la sous-traitance automobile ou mécanique (usinage...). Les carences identifiées sont : la fourniture de matières premières ou de matériaux métalliques (acier, zinc...) et de machines outil.

- le niveau de rémunération : plus faible qu’en région parisienne, il constitue un léger avantage pour la compétitivité de l’entreprise à l’échelle nationale. Néanmoins, certains industriels estiment qu’il reste pénalisant par rapport aux pratiques salariales relevées à l’étranger.

4

w w w. l o i re t. c c i . f r


DOSSIER : DIRIGEANTS DU LOIRET : QUELLE PERCEPTION AVEZ-VOUS DE L’ATTRACTIVITE DE VOTRE TERRITOIRE ? - la taille du bassin d’emploi et l’offre de formation : par rapport aux besoins des entreprises interrogées (cible d’industries et de prestataires de services), en moyenne, les bassins d’emplois du Loiret répondent à un peu plus de 50 % des postes à pourvoir. Ce pourcentage est très fluctuant en fonction des secteurs d’activité observés. Des carences sont mentionnées dans trois domaines : le BTP, la production et la logistique (en y intégrant les activités de transport). Les dirigeants de ces trois secteurs nous font part de leurs difficultés chroniques à embaucher des salariés du fait, soit de la pénibilité du travail proposé (métier physique, tâches répétitives, cadences, contraintes horaires,...), soit du niveau de qualification demandé. - l’offre foncière et immobilière : jugée satisfaisante, cette offre souffre néanmoins de quelques lacunes, notamment en matière d’immobilier pour les entreprises du secteur tertiaire. Pour l’achat de foncier, quelques dirigeants mentionnent le fossé existant entre les impératifs calendaires de leur entreprise pour l’acquisition et la construction d’un terrain et les délais inhérents aux validations et autorisations administratives. Ce constat semble particulièrement marqué dans le cadre de l’acquisition d’un terrain à une collectivité locale. - la taille du marché local permettant à l’entreprise de réaliser l’essentiel de son activité et, le cas échéant, de se développer. - l’offre de logements qui semble être globalement suffisante pour couvrir les besoins d’hébergement des salariés. Enfin, deux faiblesses sont identifiées (notation inférieure à 5 / 10) : l’absence d’un quartier d’affaires et l’insuffisance des aides au développement de l’entreprise. Sur ce dernier point, les entreprises soulignent le manque de lisibilité des aides existantes et la faible implication des organismes publics locaux dans leur promotion.

Impact des centres d’affaires La France se caractérise par l’absence de métropoles secondaires ayant développé un véritable effet de place pour attirer des sièges sociaux. Le développement de centres d’affaires est un facteur essentiel pour tenter de compenser cette lacune. En effet, même si les centres d’affaires apparaissent comme de véritables catalyseurs d’attractivité, la réussite de tels projets doit être conditionnée par certains fondamentaux : - la promotion est indispensable particulièrement au démarrage - la qualité de l’immobilier - la nécessité d’acquérir une taille critique pour créer un effet de place (200 000 m² environ) - les moyens de transports doivent être facilement accessibles Un centre d’affaires doit donc proposer un site agréable avec tous les moyens de communication, services et infrastructures nécessaires à l’implantation de centres de décisions ou d’activités tertiaires. Source : Rapport au premier ministre : l’attractivité du territoire pour les sièges sociaux des grands groupes, octobre 2003.

w w w. l o i re t. c c i . f r

5


DOSSIER : DIRIGEANTS DU LOIRET : QUELLE PERCEPTION AVEZ-VOUS DE L’ATTRACTIVITE DE VOTRE TERRITOIRE ?

Des circonstances bénéfiques à l’innovation Même si la capacité d’innovation n’est pas considérée comme un atout marquant du Loiret, les dirigeants estiment à 78 % que ce territoire offre les conditions nécessaires à la réalisation de leurs projets d’innovation. Pour expliquer cela, ils avancent l’existence dans le département de : - quatre pôles de compétitivité (Cosmétic Valley, Dream eau et milieux, Elastopole, S2E2) - de plusieurs centres de recherche (CNRS, INRA, BRGM, IRD...) - de réseaux d’entreprises (Ecobiz, Proforum...) Là encore, la proximité parisienne est évoquée car elle offre l’opportunité de travailler avec des centres de recherche ou des prestataires de services pointus et facilite la mise en oeuvre de partenariats techniques ou financiers permettant de mener à terme des projets d’innovation grâce à la tenue régulière de manifestations professionnelles. Notons que le soutien des acteurs publics pour la concrétisation des projets innovants est souligné par les dirigeants. Trois organismes sont mis en avant en termes d’accompagnement et de financement : la Région Centre, L’ADEL et Oséo.

Des entreprises bien enracinées A l’horizon 2010, près de 96 % des entreprises qui ont fait l’objet de notre enquête souhaitent rester dans le Loiret. Ce bon résultat, mis en parallèle à la motivation «personnelle» du dirigeant dans le choix de la localisation de son entreprise, montre que le Loiret a suffisamment d’atouts pour permettre à une entreprise de se positionner sur un marché et de s’y développer. Près de 20 % d’entre elles prévoient d’ailleurs une relocalisation dans le Loiret plus adaptée ou la création d’un nouvel établissement. Les 4,4 % de dirigeants qui souhaitent quitter le Loiret le feront soit dans le cadre d’une stratégie globale de regroupement de leurs établissements, soit dans le cadre d’une relocalisation rendue nécessaire du fait de la pression concurrentielle devenue trop forte ou bien encore si les opportunités de développement s’avèrent difficiles à mettre en oeuvre dans le Loiret (acquisition foncière fastidieuse, opportunités en immobilier d’entreprise réduites, problèmes de recrutement chroniques...).

Une perception des acteurs publics nuancée Avec une note moyenne de 5,9 / 10, la perception des dirigeants sur l’engagement des acteurs publics en faveur de l’attractivité du Loiret est mitigée. Sur ce chapitre, l’ action du Conseil Général et celle des députés du Loiret sont spontanément mises en avant. Néanmoins, plusieurs reproches sont formulés : - le centrage des actions publiques sur quelques secteurs d’activités (NDLR : Pôles de compétitivité) et sur un seul secteur géogrpahique (bassin d’emploi d’Orléans) - l’absence de valorisation et de proximité avec les petites structures (PME) - le manque d’information sur les actions des élus locaux - la lenteur administrative - le faible développement des zones d’activités

6

w w w. l o i re t. c c i . f r


DOSSIER : DIRIGEANTS DU LOIRET : QUELLE PERCEPTION AVEZ-VOUS DE L’ATTRACTIVITE DE VOTRE TERRITOIRE ?

Le Loiret, force d’attraction Découvrez les atouts qui font du Loiret un site exceptionnel pour le développement de votre activité! La Chambre de Commerce et d’Industrie Territoriale du Loiret, en partenariat avec l’Agence de Développement économique du Loiret, vient de réaliser un diaporama de présentation du Loiret. Ce diaporama, qui dresse un portrait identitaire du département, est une invitation pour les entreprises qui souhaitent s’implanter, créer ou développer leur activité à venir découvrir le Loiret et ses atouts. C’est aussi un argumentaire permettant aux promoteurs du Loiret, de mener des démarches de marketing territorial cohérentes et dynamiques. Les atouts du Loiret : Une position géographique privilégiée dans le centre de la France et de l’Europe, au coeur des réseaux routiers ou ferroviaires et à proximité des aéroports internationaux. Plus de 134 zones d’activités conçues pour accueillir des entreprises de toutes tailles. Une forte culture de l’innovation et la présence d’entreprises de référence, dans ses filières d’excellence, l’agro-alimentaire, la cosmétique etg la pharmacie, la logistique et les métiers de la mécanique, des arts graphiques et des techniques de l’information... Un rôle moteur dans la formation et la recherche-développement au niveau international. Un cadre de vie privilégié riche non seulement de son patrimoine et de la beauté de ses paysages, mais aussi d’azctivités culturelles et sportives, de services, d’équipements et commerces. A souligner également que nombre d’entreprises, qui affichent souvent un rang de leader dans leur domaine, se sont implantés au vu des formidables opportunités offertes aussi bien par ce territoire que par son capital humain.

En lig

ne dès www. septembre ou sur loiret.cci.f sur : r adeloi ret.co m

» w w w. l o i re t. c c i . f r

7


DOSSIER : DIRIGEANTS DU LOIRET : QUELLE PERCEPTION AVEZ-VOUS DE L’ATTRACTIVITE DE VOTRE TERRITOIRE ?

En conclusion nous pouvons dire que : dans près d’un cas sur deux, le dirigeant n’a pas réellement de stratégie d’implantation de son entreprise. Ce constat est partagé dans d’autres départements, notamment en Seine et Marne. les dirigeants tirent profit de la proximité de Paris et de la qualité des infrastructures de transport pour saisir les opportunités de marché sur les territoires frontaliers tout en préservant une certaine qualité de vie. une part importante des besoins des entreprises (en terme de sous-traitance, de fournisseurs, ou de main d’oeuvre) est couverte dans le Loiret. Là encore, l’Ile de France permet en partie de répondre aux demandes non satisfaites localement. Le constat est le même pour les problématiques d’innovation, certaines opportunités étant rendues possibles grâce à la proximité parisienne. quasi unanimement, l’ensemble de ces atouts permet aux entreprises de s’enraciner et de se développer localement.

Contact : 02 38 77 77 77 Equipe de production

Pôle Communication et Relations Extérieures

Chambre de Commerce et d’Industrie du Loiret Pôle Connaissances Etudes Marketing

Raphaëlle Ridarch raphaelle.ridarch @loiret.cci.fr

Christine Rouzioux-Goichaud christine.rouzioux@loiret.cci.fr Aude Voiement aude.voiement@loiret.cci.fr Mounir Essaadaoui mounir.essaadaoui @loiret.cci.fr Billy Jannequin billy.jannequin @loiret.cci.fr

Astrid Thomas astrid.thomas @loiret.cci.fr Partenaire : ADEL Agence de Développement Economique du Loiret 151 Eugène Vignat 45 000 Orléans tel : 02 38 25 44 28 info@adeloiret.com www.adeloiret.com

Dev d’une enez parten enquê te du aire Martr oi Chambre de Commerce et d’Industrie du Loiret Pôle Communication et Relations Extérieures Sylvia Fromenteaud sylvia.fromenteaud

8

w w w. l o i re t. c c i . f r

attractivite Loiret  

Perception des dirigeants du Loiret sur l'attractivite de leur territoire

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you