Page 1

Connexions 联 Le 

Dossier

特 刊

magazine de la

Chambre

de

Commerce

et d’Industrie

Fr a n ç a i s e

Numéro Spécial

en

Chine

no 57 mars

2011

中 国 法 国 工 商 会 双 月 刊

L’internationalisation des entreprises chinoises, • Reportage au

le nouveau Voyage vers l’Ouest

中国企业国际化—开拓西方市场

Gansu à l’école de Dalijia 甘肃大李家小学 特别报道

• La fin du

contrôle des changes ? 取消汇兑管理?

• Gros plan

sur le Shandong 山东概况

www.connexions.ccifc.org

Vu d’ici « Rêve bleu » par le photographe Shen Jiangping


卷首语 EDITORIAL L’internationalisation des entreprises chinoises, le nouveau Voyage vers l’Ouest

Annick de Kermadec-Bentzmann, Présidente de la CCIFC Manuel Deleers, Directeur Général de la CCIFC 中国法国工商会会长甘安懿, 中国法国工商会总经理德博文

Pour ce numéro spécial, nous avons choisi d’aborder un thème d’actualité, les investissements chinois à l’étranger et plus particulièrement en France. Phénomène récent encouragé par l’Etat, l’expansion d’entreprises chinoises en Occident surprend, fascine mais soulève aussi des interrogations. Qui sont ces nouveaux investisseurs ? Que recherchent-ils à travers ces implantations ? Quelles sont leurs stratégies d’internationalisation ?

中国企业国际化—开拓西方市场 在本期特刊中,我们选择了一个热点话题:中 国在海外尤其在法国的投资。在中国政府的鼓励 下, 中国企业近年来向西方市场的拓展令人惊叹、 着迷,同时也引发了一系列疑问。 这些新的投资者是谁?通过这些投资,他们希 望获得什么?他们的国际化战略是什么? 为了了解更多相关情况,我们询问了多位法国 专家,回顾了过去的投资经历,更重要的是,我们 把发言权交给了中国企业。 成功、困难、形象问题、文化和法律上的差异, 中国企业家没有回避在法国引发争论的问题,解释 了他们选择法国的原因。 整个欧洲都需要投资来促进经济复苏,经济危 机之后尤其如此。因此,必须能够吸引希望在国际 舞台上扮演全球角色的中国。 无论是在地理位置和物流基础设施,还是在 科学技术和创新能力方面,法国都不缺乏竞争优 势。 协助中国企业赴法投资的机构已经到位,比如 本期特刊的合作伙伴法国政府投资部,他们在中 国的职责就是长期致力于在中国企业中提升法国 的吸引力。 在海外投资项目中,中国企业还可以借助在法 律、金融、市场营销及管理等领域的法国咨询机构 所提供的专业服务。就这一点而言,中国法国工商 会为了支持这一行动扮演着积极的角色。 中国法国工商会也在发展。我很荣幸地向您 介绍新任总经理德博文先生,他的使命是加强商 会在为法国在华企业服务的法国团队中的作用,同 时与所有专职机构合作,共同促进中国对法投资

的发展。

Pour en savoir plus, nous avons interrogé plusieurs experts français de la question, mis en perspective les expériences passées mais surtout nous avons cherché à donner la parole aux entreprises chinoises elles-mêmes. Réussites et difficultés, problème d’image, gaps culturel et juridique, les dirigeants chinois abordent sans détour les questions qui font débat dans l’Hexagone et expliquent pourquoi ils ont choisi la France. Crise économique aidant, c’est l’Europe toute entière qui a besoin d’investissements pour relancer l’activité et il faut pouvoir séduire une Chine désireuse de devenir un acteur global à l’international. La France ne manque pas d’atouts que ce soit en terme de positionnement géographique, d’infrastructures logistiques, de savoir-faire ou encore de capacités d’innovation. Des structures d’accompagnements ont été mises en place comme l’AFII1, partenaire de Connexions pour ce numéro spécial, dont le travail en Chine valorise sur le long terme l’attractivité de notre pays auprès des entreprises chinoises. Les entreprises chinoises peuvent également compter sur des services spécialisés en Chine fournis par des cabinets français de conseils juridiques, financiers et en marketing ou management, liés à un projet d’implantation à l’international. A cet égard, la CCIFC a tout son rôle à jouer pour accompagner ce mouvement. La CCIFC évolue également et j’ai le plaisir de vous présenter le nouveau Directeur Général, Manuel Deleers, dont la mission sera de renforcer le rôle de la Chambre dans l’Equipe France au service des entreprises françaises en Chine mais également de contribuer, avec tous les acteurs dédiés, à l’accroissement des investissements chinois en France.

1. L’Agence française pour les investissements internationaux (Invest in France Agency)

mars 2011 / Connexions 


协助委员会

联 结

COMITÉ DE PATRONAGE

Connexions Le magazine de la Chambre de Commerce et d’Industrie Française en Chine 中国法国工商会双月刊 Numéro 57, mars 2011

Directeur de la publication Manuel Deleers Responsable de la publication Flore Coppin Rédacteur en chef Nicolas Sridi Edition des textes chinois / 中文编辑

Ruan Zheng 阮征 Graphiste / 美术编辑 Xie Bin 谢滨 Ont collaboré à ce numéro : Laurent Ballouhey, Pauline Bandelier, Antonia Cimini, Julie Desné, Hélène Duvigneau, He Feng, Pascal Gondrand, Virginie Mangin, Fanny Nguyen, Renaud de Spens, Harold Thibault, Pierre Tiessen, Emilie Torgemen. Photographie de couverture Shen Jiangping « Rêve Bleu » Publicité / 广告招商 Pékin : Ruan Zheng 阮征 Tél. : (010) 6461 0260 # 14 Shanghai : Séverine Clément Tél. : (021) 6132 7100 # 114 Chine du Sud : Hervé Lambelin Tél. : (020) 8186 8585 # 801 Connexions est édité par la Chambre de Commerce et d’Industrie Française en Chine (CCIFC) C/O UCCIFE 46 Av. de la Grande Armée CS50071 75858 PARIS Cedex 17 Tél. +(33)1 40 69 37 60

Imprimé par Beijing Century Star Printing Co.,Ltd. 北京潮星印刷有限公司 « Dépôt légal » : avril 2011 numéro ISSN : en cours Toute reproduction même partielle des textes et documents parus dans ce numéro est soumise à l’autorisation préalable de la rédaction. La CCIFC décline toute responsabilité quant aux documents qui lui auraient été fournis, ou aux erreurs qui auraient pu échapper à son attention. Les propos tenus dans les articles n’engagent que la responsabilité de leurs auteurs.

www.ccifc.org www.connexions.ccifc.org

 Connexions / mars 2011


40

Numéro Spécial n

o

57

mars

2011

Les investissements chinois à l’étranger ont atteint 50 milliards de dollars en 2010 et devraient augmenter de 2010年,中国对外投资额达到500亿美元,2011年,还将增加10%。 10% en 2011. 

focus : Hommage à Jean-Marie Charpentier rendez-vous A la une des médias L’état des lois l’actualité Actualité entreprises Prix PME 2010 Séisme 2008, la CCIFC solidaire : reportage au Gansu pour l’inauguration de l’école de Dalijia  l’entretien Rencontre avec Emmanuel Lenain, Consul général France à Shanghai

L'internationalisation des entreprises chinoises : Quand la Chine investira… L’internationalisation des entreprises chinoises Comment les entreprises chinoises s’internationalisent Repères Chronologie des principales acquisitions des entreprises chinoises depuis 2005 Des investissements qui font beaucoup de bruit Renforcer sa présence à l’international,

8 10 16 18 22 26 de 32

36 38 40 40 43 44 46

un défi pour les entreprises chinoises 50 Le potentiel d’attractivité de la Chine en Occident Quand la tradition devient commerce  52 Investir en France : opportunités et défis 56 « Les entreprises chinoises ne s’y trompent pas et misent sur la France… » 56 Un engagement positif au service des investissements chinois en France 60 « Créer un modèle « gagnant-gagnant » de coopération commerciale et économique… » 62 Face à l’arrivée d’investisseurs chinois, les régions françaises s’organisent 66 Quand la région Nord-Pas-de-Calais rêve de la Chine 68 DS Avocats : Le cadre juridique des investissements chinois en France 70 Invest Securities China : Fusions-Acquisitions : défis et opportunités 72 Les marchés boursiers français ouverts aux Chinois 74 China Bluestar, une entreprise d’État d’avant garde qui aime la France 76 Premiers pas en France 80 Huawei : Une culture d’entreprise « orientée-clients » et « travailleurs-centrée »  80 ZTE : « En tant qu’entreprise innovante en

© Imagine China

Connexions


2011年三月号 第57期

特刊 中文译文目录 8 缅怀夏邦杰先生 10 头条新闻 17 法制天地:取消汇兑管理? 19 公司简讯 © Flore Coppin

24 2010年中国法国中小企业奖

L’école primaire de Dalijia a été inaugurée le 3 mars dernier. 2011年3月3日,大 李家小学隆重举行新校落成典礼。

26

27 中法工商会简讯 27 2008年汶川大地震,中国法国工商会团结一致 33 专访法国驻上海总领事卢力捷先生 37 中国企业国际化:开拓西方市场 39 当中国对外投资 41 中国企业如何实现国际化 44 2005年以来中国企业海外并购大事记 51 中国企业国际管理模式初见端倪 53 中国在西方国家的吸引力

© Imagine China

57 “中国企业不会错过,看好投资法国……”

Le gymnaste Li Ning lors des JO de 2008 a réussi un formidable coup marketing pour sa marque.  李宁点燃2008年北京奥运会圣火,使李宁品牌成 为奥运营销的最大赢家。

92

technologies, nous misons sur des efforts constants »  Jahwa : 100 ans de cosmétiques « made in China »  Un nouveau « Voyage vers l’Ouest » Chalkis : Le Xinjiang rencontre la Provence  Spark : « Yes, I can ! »  Châteauroux regarde vers l’Est Les Chinois amateurs de pierres parisiennes Les marques chinoises et la difficile conquête de l’Ouest L’enquête de IFOP Asia

60 中国法国工商会,积极为中国企业赴法 投资服务 63 创造“双赢”的经贸合作格局 67 面对中国投资者的到来,法国各大区做好安排 69 当北加莱大区向往中国企业的投资

82

71 德尚律师事务所:中国企业在法投资的法律框架 73 Invest Securities :合并-收购:挑战和机遇

83 84 84 86 88 90

74 法国证券市场向中国企业开放

92 94

82 中兴:作为技术创新企业,我们看中积累

régions jumelles Le Shandong, 1ère zone économique océanique de Chine  96 Chine Villes d’avenir - étape à Dalian  100 Focus sur les implantations françaises au Shandong 102 culture Shen Jiangping, un Chinois qui regarde la France Pas de deux franco-chinois 3 questions à Jacqueline Gravier  lire 

59 法国,中国投资者进驻欧洲市场的门户

77 一家青睐法国的先锋国有企业 81 在法国投资的探索 81 华为:“以客户为中心,以奋斗者为本” 是企业文化的核心 83 家化:“中国制造”化妆品的百年历史 85 中国企业“西行记” 89 夏斗湖将眼光投向中国 91 中国人喜欢在巴黎投资买房 93 中国品牌和艰难的西征之路 95 IFOP Asia的调查研究 104 旅游:时尚之都—巴黎 110 文化:沈江平,一个中国人眼中的法国

110 112 114 116

115 中法双人芭蕾舞 115 杰奎琳·卡维耶访谈 116 读书

联 结


FOCUS

聚焦

© Arte Charpentier

Hommage à Jean-Marie Charpentier

L’opéra de Shanghai est l’une des plus belles réalisations de Jean-Marie Charpentier en Chine. 上海大剧院是夏邦杰先生在中国最美的作品之一。

A n n ick de K er m a decBe n tz m a n n , © Xie Bin

Présidente de la CCIFC

« Ce fut avec une immense tristesse que nous avons appris avec mon mari le décés de Jean-Marie Charpentier la veille de Noël. « Le Français le plus célèbre de Shanghai » comme j’aimais l’appeler, ce qui le faisait toujours rire aux éclats, s’est éteint et avec lui un « grand » architecte a disparu. Il a marqué de son empreinte Shanghai avec « Le grand Opéra », la partie piétonne de la Rue de Nankin, l’Avenue du Siècle à Pudong, le siège de General Motors, pour ne citer que quelques-unes de ses nombreuses réalisations notamment dans cette ville de Shanghai qu’il aimait tant. Il y venait souvent et il y avait finalement acheté un pied-à-terre.

 Connexions / mars 2011

Un architecte d’un immense talent, un amoureux des arts et un passionné de musique, il rappelait d’ailleurs volontiers et non sans fierté son lien de parenté avec l’illustre compositeur Gustave Charpentier, dont il était le petit-neveu ! Il avait accepté à plusieurs reprises de venir parler, avec beaucoup d’humour et de simplicité, de sa riche expérience en Chine aux membres de la Chambre. Ses interventions furent toujours hautement appréciées. De ces longues années de précieuse amitié, je garderai le souvenir d’un homme chaleureux, joyeux et bon vivant ! »

一位伟大的建筑师。

中国法国工商会会长甘安懿

历。他的讲话幽默、简洁,总是受到高度

我与丈夫怀着深切悲痛的心情获悉,

夏邦杰先生在上海留下的印记有上海 大剧院、南京路步行街、浦东世纪大道、 上海通用汽车总部,这些只是他众多设计 作品中尤其是在上海——他那么热爱的一 座城市里的几个代表作。他生前经常来上 海,最后还在这里买了一处落脚的地方。 他既是一位才华横溢的建筑师,也是一个 醉心艺术与酷爱音乐的人,他还非常愿意 并不无自豪地回忆起他们家族的名人—— 著名作曲家古斯塔夫·夏庞蒂埃。夏邦杰 先生是他的侄孙!他多次受邀来向中国法 国工商会的会员们讲述他在中国的丰富经 好评。

夏邦杰先生于圣诞前夕逝世。我最爱称之

我们之间的友谊弥足珍贵、源远流

为“上海最有名的法国人”,这总是让他哈

长,我将永远怀念这位热情、快乐、乐天

哈大笑。随着这颗明星的陨落,我们失去了

达观的人!


Hommage à Jean-Marie Charpentier 缅怀夏邦杰先生 tracé vers une architecture innovante et un urbanisme toujours attaché à la préservation de l’environnement naturel et de la culture », souligne Wenyi Zhou, directrice de l’agence à Shanghai. Président de l’Orchestre du violon d’Ingres, un temps directeur de l’école des Beaux-Arts américaine de Fontainebleau, il mêle alors architecture et urbanisme à sa deuxième passion, la musique, pour transmettre son expérience. Chevalier de la Légion d’honneur, ancien vice-président de l’Académie d’Architecture, Président d’honneur de l’Ordre des Architectes d’Ile-de-France, Honorary fellow de l’American Institute of Architects, Jean-Marie Charpentier a largement contribué, à travers ses travaux à la réflexion en constante évolution sur la place de l’architecture et de l’urbanisme dans nos sociétés.  H a rol d Thibau lt

© Arte-Charpentier

Jean-Marie Charpentier, l’auteur de l’Opéra de Shanghai, nous a quitté le 24 décembre dernier. Architecte et urbaniste, il crée en 1969 l’agence Arte-Charpentier Architectes, qui depuis a acquis une renommée internationale. La station Météor à Paris, la tour à énergie positive Elithis à Dijon ou le projet sur la baie d’Alger en sont des exemples récents. Passionné par l’Asie, Jean-Marie Charpentier est venu en Chine dès le milieu des années quatre-vingt. Aujourd’hui, les espaces urbains confiés aux bons soins de l’architecte et de son équipe ne se comptent plus en Chine. En remportant, en 1994, le concours d’architecture de l’opéra de Shanghai, il allait être le premier à dessiner un de ces bâtiments emblématiques dont se dotent tour à tour les villes chinoises. La capitale économique est depuis marquée de son empreinte. Arte-Charpentier se chargerait de donner un nouveau souffle à la plus commerçante rue de la rive occidentale du fleuve Huangpu, la rue de Nankin est. Sur la rive orientale, Elle créa – en dix-huit mois ! – l’axe central du nouveau cœur financier de l’Empire, l’Avenue du Siècle. C’est donc aussi à Shanghai que Jean-Marie Charpentier ouvre en 2001 un bureau, Charpentier Architecture Design, dirigé par une équipe franco-chinoise. A l’époque, le patron d’un hôtel de la rue de Nankin explique l’avoir déjà vu débarquer 130 fois. Ses allers et retours se multiplient encore avec le développement des projets remportés par l’agence : l’« Ile culturelle » du nouveau quartier de Changfeng, à Taiyuan et l’opéra de la ville, la péninsule du Pêcheur de Chongqing, ou le Centre d’administration de Wuhan sont aujourd’hui en construction. « C’était un homme amoureux de la vie, toujours en mouvement, avec un désir constant d’entreprendre », raconte Pierre Chambron, directeur de la conception à Shanghai chez Arte Charpentier. Ses collaborateurs soulignent son incroyable énergie qui le poussait encore à courir aux quatre coins de la Chine à 71 ans.  « L’enthousiasme de Jean-Marie Charpentier et sa vision du futur nous invitent à continuer sur le chemin qu’il a

Jean-Marie Charpentier, un architecte d’exception amoureux de la Chine.

缅怀夏邦杰先生

夏邦杰先生——一位热爱中国的杰出建筑师

法国著名建筑师,城市规划师,让-马

也取得了令人欣喜的成就,太原长风文化商

力 夏邦杰, 上海大剧院的设计者,于2010年

务区规划,山西大剧院,重庆钓鱼嘴片区设

12月24日在巴黎与世长辞了。他在1969年创

计,武汉市民之家等都是近年来在中国的重

办了法国夏邦杰建筑设计公司,至今事务所

要作品。

已经名誉国际。巴黎流星快线地铁站,第戎

“这是一个热爱生活的人,总是在奔

市的埃里提斯生态大楼,还有阿尔及尔海湾

波,总是拥有一种拓展的激情”上海分部设

的改造都是近年来事务所在世界的代表作。

计总监皮埃尔-向博荣这样描述夏邦杰。在

凭着他对亚洲的热爱,夏邦杰早在

上海的同事们都记得71岁的他有着不可思议

80年代就来到中国。如今,他和他的团队设

的精力和能量。

计的建筑和规划作品遍布中国和其他国家。

“夏邦杰的工作热情和他对未来的观

1994年,夏邦杰公司在上海大剧院的设计竞

点,激励着我们继续他开创的道路,设计出

赛中脱颖而出,使他成为第一批设计中国新

不断创新的建筑和高度注重保护环境和文化

一代标志性建筑的境外设计师。

的规划作品。”上海分部总经理周雯怡女士

中国经济和建设的飞速发展给他和他

表达了他们对未来的信心。

的事务所创造了施展的舞台。在浦西,他们

夏邦杰也是安吉尔乐团的主席,曾任

为上海南京西路带来了新的面貌。在浦东,

枫丹白露艺术学校校长,他将建筑和他的第

他们设计了的世纪大道,是贯穿金融中心的

二个爱好音乐联系在一起,成为完美的艺术

脊梁,只用了18个月的时间就设计施工完

创作源泉。

成。于是,夏邦杰于2002年在上海成立了分

法兰西骑士荣誉勋章的获得者,原法

支机构,并派出拥有中法双文化背景的建筑

国建筑学院副院长,大巴黎地区建筑行会名

师来负责。在那个时期,他经常往来与巴

誉会长,美国建筑师学院名誉会员,夏邦杰

黎和上海之间,一位南京路上的酒店经理记

通过广泛的社会活动将他的建筑和城市规划

得见到他来此下榻达130次。他的上海团队

理念贡献给世人。

• mars 2011/ Connexions 


头条新闻 A la une des médias

Par Renaud de Spens

Les media francophones spécialisés sur la Chine contemporaine Plusieurs dizaines de milliers de lecteurs français consultent régulièrement des sources d’information dédiées sur la Chine. Elles donnent une vision de la Chine beaucoup plus précise et complète que les media généralistes. Seules quelques-unes sont imprimées, mais la plupart sont facilement accessibles. Revues académiques et presse écrite Perspectives chinoises et le Monde Chinois

Deux revues universitaires tirant à plusieurs centaines d’exemplaires publient articles longs et travaux de recherche. La plus ancienne (1992) Perspectives Chinoises, du Centre d’Etudes Français sur la Chine contemporaine, propose tous les trois mois des analyses de chercheurs, de la politique à la littérature en passant par l’économie. Les numéros ayant plus de quatre ans sont disponibles en texte intégral sur internet (http://perspectiveschinoises.revues.org). Aussi académique et avec la même périodicité mais souvent avec une tonalité plus géopolitique, Le Monde Chinois accueille également des interviews et des photographies.

专门报道当代中国的法语媒体 数千万法国读者会定期查阅专门介绍中国的信 息来源,它们给出一个比综合性媒体更准确、 更全面的对中国的看法。只有几种是印刷版 的,不过大多数比较容易获取。 学术杂志和刊物 有两本发行量为数百份的大学刊物,刊登 长篇文章和研究著作。其中发行时间最长的是 法国当代中国研究中心出版的《神州展望》 ( Perspectives  Chinoises) ( 1 9 9 2 年 创 刊 ) , 每季度都会推荐一些学者的分析,内容涉及 政治、经济和文学方面。发行时间在4年以上

Chine Plus

的 过 刊 中 的 所 有 文 章 可 以 在 网 上 阅 读 ( http://

La seule véritable presse écrite spécialisée, outre le présent Connexions édité par la Chambre de Commerce Française en Chine, est le magazine trimestriel Chine Plus, créé fin 2006 et largement diffusé en kiosques (tirage jusqu’à 50 000 exemplaires). Selon Madeleine Barbier, sa rédactrice en chef, il s’agit d’essayer de voir le monde « avec les yeux des Chinois », c’est-à-dire en évitant les biais culturels dont ont du mal à se départir les observateurs trop extérieurs. Le magazine traite de l’économie à la culture, privilégiant souvent des informations inédites en langue française. D’abord destiné aux « décideurs », la diversité de son contenu a séduit un public plus large depuis. Il devrait bientôt aussi développer des ressources en ligne.

perspectiveschinoises.revues.org)。发行周期与之

•••

10 Connexions / mars 2011

相同、同属学术性期刊的Le Monde Chinois具有更 多地缘政治色彩,也出版一些采访文章和摄影作 品。 除了中国法国工商会出版的《联结》杂志 ( Connexions) , 唯 一 专 业 报 道 中 国 的 刊 物 当属2006年创刊的法文季刊《深度中国》 (Chine  Plus),这本杂志通过报亭大量发行(发 行量达5万份)。杂志主编Madeleine Barbier认为,要 尝试“用中国人的眼光”看世界,即避免出现过于 张扬的观察家们很难放弃的那种文化偏见。

•••


头条新闻 A la une des médias

••• Ressources Internet

•••《深度中国》探讨经济、文化问题,经常提

Diffusé uniquement sur Internet, le Vent de la Chine est une lettre hebdomadaire vendue sur abonnement (mais ses titres et le début des articles sont disponibles gratuitement, notamment via une application iphone). Fondée en 1996, elle fournit quatre pages serrées d’articles foisonnant d’informations et d’esprit. Les sujets traités sont d’abord économiques et politiques, mais abordent aussi le social et l’insolite (www. leventdelachine.com). La lettre compte plusieurs milliers de lecteurs, notamment dans les entreprises et institutions.

供一些独家信息。首先面向“决策者”,其内容

Le Vent de la Chine

Sites Internet et blogs

La toile héberge de nombreux sites francophones sur la Chine. L’un d’eux, aujourdhuilachine. com est l’œuvre de la société de production audiovisuelle Hikari, et constitue un des maillons d’un réseau d’information mondial ciblant principalement les expatriés, aujourdhuilemonde.com. Disposant d’une présentation claire et efficace, il relaye une partie des dépêches AFP sur la Chine et propose également un contenu original, souvent agrémenté de vidéos inédites. Il héberge un forum, tout comme chine-informations.com, site monté en 2001 par un amateur passionné, et dont le succès (35 000 visiteurs par jour) lui a permis de se professionnaliser. Dans le même registre, Tout sur la Chine (http:// fr.radio86.com) est une plateforme animée en collaboration avec des journalistes institutionnels, partenaire de l’émission Chine Hebdo (voir infra), et à ne pas confondre avec le blog Tout sur la Chine (http://toutsurlachine.blogspot.com), essentiellement une revue de la presse francophone. Plusieurs journalistes français en Chine tiennent également un blog. Celui du correspondant du Figaro, Arnaud de la Grange, est l’un des plus actifs, avec plusieurs mises à jour par semaine (http://blog.lefigaro.fr/chine). Pour des informations plus orientées sur les photographies, on peut aussi fréquemment consulter Un œil sur la Chine (http://chine. blog.lemonde.fr), ou Chinopsis (http://chinopsis.canalblog. com), de la correspondante de la revue Monde Chinois, Adeline Cassier. Je publie aussi un site d’analyse de la presse et de la toile chinoise, sinomedia.info.

12 Connexions / mars 2011

的多样性吸引了更广泛的读者群。该刊将很快开 发网络发行。

网络信息来源 Le Vent de la Chine只在网上发行,是一份通过 订阅销售的电子周报(但其文章标题和开头部分 可以免费阅读,尤其是借助iPhone的功能)。创 刊于1996年,每期提供四张满载文章的页面,信 息量丰富且富有思想性。讨论的主题首先是关于 经济和政治的,但也会涉及社会问题和奇闻异事 (www.leventdelachine.com)。该报拥有数千读 者,主要为法国在华企业和官方人士。 网上有很多关于中国的法语网站,其中 aujourdhuilachine.com是法国光速制片公司的作 品,构成主要面向国外派驻人员的世界信息网络 aujourdhuilemonde.com的链接之一。网站内容的 展示清楚高效,除了转发法新社关于中国的电讯 稿,还推出一些别出心裁的内容,常常配有独家 视频。像2001年由一位狂热爱好者创建的chineinformations.com网 站 一 样 , aujourdhuilachine. com也推出了论坛,每天有3.5万访问量,这一 成功让这家网站更加专业。同类网站还有Tout sur

la

Chine(http://fr.radio86.com),是一个与

机构记者合作运行的平台,是《中国周报》 (Chine  Hebdo)节目(见下文)的合作伙伴。 需要说明的是,不要将其与Tout sur la Chine博客 (http://toutsurlachine.blogspot.com)混淆,后者 主要是一份法语报刊评论摘要。 许多在华法国记者都拥有自己的博客。 《 费 加 罗 报 》 记 者 Arnaud  de  la  Grange是


Radiophonie et télévision

最活跃的博主之一,每周都会做好几次更新

Chine Hebdo et Sinosphère

(http://blog.lefigaro.fr/chine)。如果想得到更

L’économie est au centre des préoccupations de la radio BFM, et de son émission présentée par Mathieu Jolivet, « Chine Hebdo » (diffusée les samedis de 18 à 19h, et les dimanches de 7 à 8h, méridien français, et disponible sur internet, www.radiobfm.com/emission.php?id=15). Très complète, elle aborde aussi des thématiques culturelles. C’est d’ailleurs une ancienne animatrice de l’émission, Marion Zipfel, qui a lancé fin 2010 avec Chenva Tieu ce qui est aujourd’hui le seul programme de télévision française entièrement dédié à la Chine, Sinosphère, diffusé sur France’O chaque dimanche à 19h35, et également consultable en ligne (www.franceo.fr/programme/sinosphere).

多图片信息,可以经常浏览Un œil sur la Chine (http://chine.blog.lemonde.fr),或者Le  Monde Chinois杂志(见上文)记者Adeline Cassier的网络 日志Chinopsis(http://chinopsis.canalblog.com)。 我本人也开了一个分析中国报刊和网络媒体的博 客sinomedia.info。

广播与电视 经 济 是 法 国 B F M 广 播 电 台 及 其 Mathieu  Jolivet主 持 的 栏 目 《 中 国 周 报 》 (Chine  Hebdo)所关注的中心问题。该栏目的 播出时间为法国时间每周六18至19点,每周日7至

Les media chinois ciblant les communautés francophones Le pouvoir chinois a une longue tradition d’efforts de communication en langues étrangères. Dès 1950, Mao mettait lui-même la main à la pâte pour calligraphier le titrage de China Pictorial (alias La Chine, 《人民画报》), un luxueux illustré chargé de présenter à l’étranger les succès de la « nouvelle Chine » (assez rapidement doté d’une édition française, que l’on peut trouver sur www.chinapictorial.com.cn/fr). En 1952, la veuve de Sun Yat-sen, Song Qingling, lançait un autre mensuel, « La Chine en construction » (《中国建设》), renommé en 1990 « La Chine au présent » (《今日中国》). Il est aujourd’hui disponible en six langues dont le français, et distribué dans 150 pays (http:// www.chinatoday.com.cn). Un autre titre plus politique, la Beijing Review (alias Beijing Informations, 《北京周报》), fondé en 1958 par Zhou Enlai, bénéficie d’une édition internet en français (www.bjinformation.com). Dans la foulée du sommet Chine-Afrique, la même équipe a créé en 2007 le magazine Chinafrique, dont le contenu est consultable sur www.chinafrique.com.

•••

8点播出,也可在网上收听:www.radiobfm.com/ emission.php?id=15。栏目内容全面,还涉及一些 文化主题。 另 外 , 资 深 节 目 主 持 人 Marion  Zipfel, 2010年底与旅法华裔吴振华一起推出了 Sinosphère, 它 是 目 前 唯 一 一 档 完 全 报 道 中国的法语电视节目,每周日19:35在 France’O电 视 台 播 出 , 也 可 在 网 上 收 看 (www.franceo.fr/programme/sinosphere)。

面向法语团体的中国媒体 中国政府有着努力用外语进行宣传的悠久 传统。1950年,毛泽东亲笔为《人民画报》 题名,该刊是一份负责向国外介绍新中国成 就的豪华精装画报(不久有了法语版,可以 在 www.chinapictorial.com.cn/fr网 站 查 阅 ) 。 1952年,孙中山遗孀宋庆龄推出了另一份月刊 《中国建设》(1990年更名为《今日中国》。 该刊目前用包括法语在内的6种外语在

•••

mars 2011 / Connexions 13


头条新闻 A la une des médias

••• La Chine au présent

•••150个国家发行(http://www.chinatoday.com. cn)。还有一份更具政治性的期刊,《北京周 报》,1956年由周恩来创刊,拥有法语网络版 (www.bjinformation.com)。2007年在中非合作论 坛召开之际,《北京周报》团队创办了《中国与非 洲》杂志,可在www.chinafrique.com阅读其内容。 《人民日报》在2000年拥有了法语网络版,该

Le Quotidien du Peuple, s’est doté d’une version Internet en français en 2000, qui comprend une sélection d’articles traduits, et un contenu éditorial inédit mettant en valeur des opinions d’étrangers sur la Chine (http://french.peopledaily.com.cn). Le fameux China Daily, qui fut longtemps le seul quotidien en langue anglaise des kiosques chinois, a en outre créé un site francophone fin 2009 (www.chinadaily. com.cn/fr). L’agence de presse Chine Nouvelle dispose pour sa part d’une section français depuis 1958, (http://french. news.cn), et émet chaque jour une quarantaine de dépêches sur la Chine dans cette langue. Un programme radiophonique (http://french.cri.cn), et un programme télévisuel (http://fr.cctv.com) complètent l’arsenal de communication francophone de la Chine Populaire.

Zoom sur China.org

China.org (alias China.com), est une entité créée en 2000, et entièrement vouée à la communication Internet à destination de l’étranger. Elle est placée sous le double patronage du Bureau de la Propagande du Conseil des Affaires d’Etat et des Editions en Langues étrangères. La jeune équipe de la section français comprend aujourd’hui neuf

14 Connexions / mars 2011

版面包括译成法语的文摘和一些突出外国人对 华看法的独家社论(http://french.peopledaily.com. cn) 。 著 名 的 China  Daily( 《 中 国 日 报 》 英 文 版),

长期以来是唯一在国内报亭出售的英文日

报,该报又在2009年底创建了法文网站(www. chinadaily.com.cn/fr)。新华社则在1958年拥有了 法语部(http://french.news.cn),每天用法语发 布40多条报道中国的电讯稿。还有一档广播节目 (http://french.cri.cn)和一档电视节目(http://

fr.cctv.com)是对中国法语宣传手段的补充。

personnes, dont deux Français. Chaque rédacteur traduit de deux à trois articles par jour, en général librement choisis après une concertation d’équipe. Un contenu original est aussi produit, notamment par le biais d’entretiens avec des personnalités françaises. Cela intéresse à peu près 10 000 visiteurs par jour. Une partie importante du contenu produit par China.org est reprise par les autres media chinois en langues étrangères. 聚焦中国网 中国网(China.org  /China.com)是一家创建于2000年的 实体单位,完全致力于网络对外传播,归国务院新闻办和中 国外文局的领导和管理。年轻的法语部现在包括9个人,其中 有两位法国人。每位编辑每天翻译2-3篇文章,通常是在团 队共同商讨后自由选择。新颖的内容也层出不穷,尤其通过 对法国要人的访谈。这些内容每天吸引大约1万名访问者。中 国网制作的内容一大部分被其它中国外语媒体转载。 照片从这里可购: http://www.fotoe.com/image/50040220


法制天地 L’état des lois

Par Fanny NGUYEN*

La fin du contrôle des changes ?

L’internationalisation de la monnaie chinoise, du fait de sa convertibilité progressive dans les échanges internationaux, pourrait bientôt faire trembler le monde financier. Elle donne ainsi raison, dans ce domaine également, à la prophétie de Napoléon : « quand la Chine se réveillera, le monde tremblera ». Le 1er juillet 2009, la Banque Centrale chinoise a adopté les « Measures for the Administration of Pilot RMB Settlement in Cross-border Trade » - arrêté tenant lieu de dispositions à caractère expérimental - et a par ce biais autorisé les entreprises basées en Chine à conclure leurs transactions internationales en monnaie chinoise (Yuan/RMB/Renminbi) après agrément des autorités chinoises. En pratique, peu d’entreprises ont pour l’instant obtenu cet accord des autorités. Jusqu’alors, cet arrêté ne bénéficiait qu’aux entreprises implantées dans les villes de Shanghai, Guangzhou, Shenzhen, Zhuhai et Dongguan dans leurs échanges avec les régions de Hong Kong, Macao et les pays de l’ASEAN. Il avait ensuite été étendu un an plus tard aux entreprises implantées dans vingt provinces de Chine dans leurs échanges avec le monde entier. Le gouvernement chinois avait alors annoncé que ces mesures d’internationalisation du Yuan dans les échanges commerciaux seraient complétées par des mesures similaires en matière d’investissements directs à l’étranger (IE) dans les dix prochaines années. La Banque Centrale de Chine a finalement autorisé l’emploi du RMB dans les IE, sous réserve de certaines conditions, dès le mois de janvier 2011. En effet, les « Administrative Measures over Pilot Projects on Settlement of Overseas Direct Investment in Renminbi », un arrêté à caractère expérimental publié le 13 janvier 2011, amorcent trois avancées majeures dans le processus

16 Connexions / mars 2011

de convertibilité du Yuan en matière d’IE : • Il autorise les investisseurs établis en Chine à effectuer des IE en RMB au profit d’entreprises ou de projets à l’international dès lors que l’IE a pour but d’acquérir des participations dans une cible à l’étranger et qu’un enregistrement auprès de la State Administration of Foreign Exchange (SAFE) est effectué. Les dépenses liées à la réalisation d’un tel investissement doivent également être validées et ne pas dépasser 15% du montant total de l’investissement. • Les distributions de dividendes, opérations sur le capital social et paiements occasionnés par une liquidation ou une dissolution judiciaire peuvent donner lieu à des versements en RMB par les sociétés, objets des IE et situées à l’étranger, auprès des investisseurs en Chine. • Le nouvel arrêté autorise les banques commerciales chinoises établies en Chine à accorder des prêts en RMB pour financer des investissements à l’étranger dans lesquels un investisseur établi en Chine investit directement ou indirectement à condition que le prêt ait fait l’objet d’un enregistrement auprès de la Banque Centrale chinoise. Cette réforme va sans doute permettre d’augmenter les investissements réalisés depuis la Chine vers l’étranger. Elle bénéficiera notamment aux entrepreneurs français qui ont créé leurs entreprises en Chine et ce serait dès lors un moyen pour eux de rapatrier des capitaux en France. Economiquement parlant, le processus de convertibilité du Yuan engendrera mécaniquement une forte appréciation du Yuan qui deviendra à terme une monnaie de référence aux côtés du Dollar et de l’Euro.

* Partner of the Shanghai Office, LPA, Lefèvre Pelletier & associés


取消汇兑管理?

由于人民币兑换性在国际贸易中逐渐增大,在

在向国家外汇管理局提交登记后,境内机构可以以

不久的将来全球金融界会因为人民币的国际化而颤

人民币向境外的企业或项目直接投资。与该投资相

抖。这再次印证了拿破仑当年的预言“当中国苏醒

关的前期费用同样也应该获得批准,并且不得超过

的时候,世界将为之颤抖”。

其向境外直接投资主管部门申报的中方投资总额的

2009年7月1日,中国人民银行颁布了《跨境贸易

15%。

人民币结算试点管理办法》。按照这一具有试点意

境内机构可以将其所得的境外直接投资利润以人

义的办法,经过审核批准后的中国境内试点企业与

民币汇回境内。境内机构因境外投资企业增资、减

境外企业之间的进出口贸易可用人民币结算。在实

资、转股、清算等人民币收支,可以凭境外直接投

践操作中,只有少数企业已经获得审核批准。这一

资主管部门的核准文件到银行直接办理人民币资金

办法刚出台时,受益范围仅限于在上海、广州、深

汇出入手续。

圳、珠海和东莞设立的企业与香港、澳门及东盟国

该办法还批准,在中国境内成立的银行业金融机

家之间的贸易中。在办法颁布一年后,其受益范围

构可以按照有关规定向境内机构在境外投资的企业

扩大到了中国20个省的企业与全球的贸易中。

或项目发放人民币贷款。该贷款需要在中国人民银

中国政府还宣布,除了上述推进人民币国际化的

行登记。

措施,在未来10年内,还将出台关于境外直接投资

这一变革必将对中国境内机构对境外的直接投资

的类似措施。2011年1月,中国人民银行最终附条件

起到鼓励作用。那些已经在中国设立子公司的法国

地同意了使用人民币向境外直接投资。

企业也由此受益,它们可以通过这一途径把资本从

2011年1月13日颁布的《境外直接投资人民币结 算试点管理办法》,从三个方面强化了在境外直接 投资领域人民币的可兑换性: 依照该办法,为了取得境外企业或项目的股权,

中国再调回法国。 从经济学的角度看,随着人民币可兑换性的加 强,人民币的地位将大大提高,未来将成为同美

元、欧元相当的基准货币。

mars 2011 / Connexions 17


公司简讯 l’actualité / entreprises Communiquez sur votre actualité en Chine !

Membres de la CCIFC, envoyez-nous vos communiqués de presse à l'adresse : pressrelease@ccifc.com La CCIFC se réserve le droit de publier les communiqués et de les modifier selon sa ligne éditoriale.

Forum Travailler Ensemble 2011 A vos agendas les 19 et 20 mai 2011 à Pékin !

Les 19 et 20 mai prochains aura lieu l’unique édition de l’année 2011 du Forum Travailler Ensemble, sur le thème de l’innovation. Créé en 2009, le Forum est un évènement de networking et de rendezvous commerciaux personnalisés entre décideurs d’entreprises françaises. L’événement est coorganisé par la CCIFC, la JCE, Ubifrance et les Conseillers du Commerce Extérieur. Dépassant les limites des villes de Pékin et Shanghai, ce sont cette fois toutes les sociétés françaises de Chine qui sont invitées à se joindre à l’évènement. Programme prévisionnel : - Jeudi 19 mai Après-midi Accueil des participants Discours d’ouverture Rendez-vous inter-entreprises Cocktail - Vendredi 20 mai Matin Conférence « Innovons ensemble » Rendez-vous inter-entreprises Déjeuner Buffet Plus d’informations, inscription et sponsoring sur le site du Forum et le Groupe LinkedIn correspondant, ou contactez-nous en écrivant à info@forum-travailler-ensemble.fr. www.forum-travailler-ensemble.fr

18 Connexions / mars 2011

Mission Asie CCIFC - Taiwan - Corée du Sud En collaboration avec la CCIF Taiwan et la FKCCI (Corée du Sud) 17 - 21 octobre 2011 Afin d’accompagner les entreprises françaises dans leur développement et leur renforcement dans toute la zone Asie, la CCIFC organise avec les CCI partenaires une mission itinérante du 17 au 21 octobre 2011 en association avec les Chambres de Commerce et d’Industrie Françaises à Taiwan (CCIFT) et en Corée (FKCCI). Avec l’accord cadre de coopération économique (ECFA) signé en juin 2010 entre la Chine et Taïwan et les discussions entre la Chine et la Corée du Sud autour d’un accord de libre échange, la CCIFC se positionne pour permettre aux entreprises françaises présentes en

Alstom et ses coentreprises chinoises vont fournir les systèmes de traction et de signalisation pour le métro de Beijing

Beijing MTR Construction Administration Corp. confie à Alstom et à ses deux co-entreprises chinoises deux contrats d’un montant total de 140 millions d’euros pour fournir les systèmes de traction et de signalisation avancés de la ligne 6 du métro de Beijing. La ligne 6 du métro de Beijing est la plus longue ligne en construction de la capitale. Sa mise en service est prévue pour 2012. La première co-entreprise, Shanghai Alstom Transport Electrical Equipment Co., Ltd. (SATEE), fournira un système de traction équipé des technologies OPTONIX pour les 512 voitures du métro. Spécialement conçu et développé par Alstom pour le marché chinois, OPTONIX permet de réduire le temps de trajet et d’accroître la fréquence des trains.

Chine de trouver de nouveaux leviers de croissance sur la région asiatique au départ de la Chine. Taïwan et la Corée du Sud, deux des quatre dragons asiatiques, sont des partenaires commerciaux majeurs de la Chine et des leaders mondiaux présents ou à venir dans les secteurs des Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication (NTIC), la biotechnologie ou encore les énergies alternatives. L’intérêt des entreprises françaises est de profiter de ces flux multilatéraux pour renforcer leurs activités sur la région et gagner des parts de marchés dans ces territoires.

Il permet en outre de réduire de 30 % l’énergie consommée par rapport à un métro classique. La seconde co-entreprise, CASCO, fournira le système avancé de contrôle et de signalisation des trains. La ligne 6 sera ainsi équipée de la solution Urbalis d’Alstom, un système de contrôle du trafic basé sur la communication radio en réseau. Durant les 7 dernières années, Alstom a mis en service son système de signalisation Urbalis sur 7 lignes de métro en Chine et a aussi fourni plus de 1600 voitures de métro et des systèmes de traction en Chine dont plus de 1200 voitures Metropolis et systèmes de traction à Shanghai.

La banque chinoise ICBC a ouvert sa première agence à Paris

Industrial and Commercial Bank of China (ICBC) a ouvert sa première agence à Paris et en France au 61, boulevard Haussmann (VIIIe). Plus qu’une simple ouverture d’agence bancaire, l’implantation de ce géant chinois, qui est aussi la plus grande banque du monde

•••


中国法国工商会亚洲考察活动—台湾和韩国 携手法国工商会台湾分部、韩国法国工商会

© Imagine China

2011年4月18日至22日

Mission Asie CCIFC

“亚洲考察活动。

为了促进法国企业在整个亚洲的

国重要的贸易伙伴,也是信息与通信

发展和壮大,中国法国工商会与其合

新技术、生物科技、可替代性能源等

作商会——法国工商会台湾分部、

领域当前和未来的全球领导者。法国

韩国法国工商会于2011年4月18日至

企业所关心的是从这些多边交流中获

22日组织一次巡回考察。

益,以扩大在亚洲地区的业务,并获

根据2010年6月中国与台湾之间

Programme et inscriptions : www.ccifc.org Guillaume Bonadei Chargé de mission – Service appui aux entreprises tel : (+ 86 010) 6461 2990 bonadei.guillaume@ccifc.org

2011年度“携手共进”论坛 -

签署的两岸经济合作框架协议以及中

得更大的市场份额。 行程安排及报名:www.ccifc.org

韩两国之间围绕自由贸易协定展开的 讨论,中国法国工商会愿意协助驻华

联系人:博志杰先生

法国企业从中国找到亚洲地区新的经

企业商务支持部项目专员

济增长点。

电话:(+ 86 010) 6461 0260

亚洲四小龙中的台湾和韩国是中

自助午餐

电邮:bonadei.guillaume@ccifc.org

计开发,能够缩短行车时间,并提高

欲了解更多信息、报名或赞助情况,

列车运行的频率。与传统地铁车辆相

2011年度唯一一届“携手共进”论坛

请登录论坛网站和linkedIn网站联络组,或

比,OPTONIX还将列车的能耗降低了

将于 5月19日至20日举行,主题是创新。创

发送邮件至info@forum-travailler-ensemble.fr联系我

30%。与此同时,阿尔斯通另一合资

办于2009年,“携手共进”论坛是一场法国

们。

企业卡斯柯信号有限公司(CASCO)

5月19日至20日相聚北京!

将负责实施该项目的信号控制系统。

企业决策者之间商务交流和联谊活动。这项 活动由中国法国工商会、法国青年商会、法

阿尔斯通携手其在华合资企业为北京

北京地铁6号线将采用阿尔斯通研制的

国企业国际发展局和外贸顾问委员会共同主

地铁提供牵引和信号系统

Urbalis信号解决方案——一套基于无线

北京市轨道交通建设管理有限公

电集网络通信和列控数据传输的列车

邀所有法国在华企业参加此次活动。

司与阿尔斯通及其两大在华合资企业

控制系统。在过去的7年中,阿尔斯通

日程安排:

签署两份价值总额高达1.4亿欧元的合

已将Urbalis列车控制系统成功运用在中

~5月19日~

同,为北京地铁6号线提供最新的牵引

国7条地铁线上,并提供了1600多辆地

下午

系统和全球领先的信号系统。

铁车辆和牵引系统,其中包括为上海

办。本届论坛将超越北京和上海的地界,诚

参会者接待

北京地铁6号线是京城在建最长的

开幕致词

轨道交通干线,预计将于2012年进入

企业对口会谈

商业运营。

酒会

阿尔斯通第一家在华合资企业上海

提供的1200多辆Metropolis地铁车辆和 牵引系统。

中国工商银行在巴黎开设分行

~5月20日~

阿尔斯通交通电气有限公司(SATEE)

中国工商银行在法国第一家分行

上午

将为北京地铁6号线的512辆地铁车辆

在巴黎八区的奥斯曼大街61号开业。

“共同创新”报告会

提 供 OPTONIX牵 引 系 统 。 OPTONIX是

不仅是开设银行机构,中国工商银行

由阿尔斯通公司特别针对中国市场设

作为世界最大的金融资本银行,

企业对口会谈

•••

mars 2011 / Connexions 19


公司简讯 l’actualité / entreprises

©ASIALLIANS

ASIALLIANS

Alina Quach, fondatrice avec Franck Desevedavy du réseau d’avocats ASIALLIANS en 郭仪律师,她与戴达维律师共同创建了亚盟(ASIALLIANS)律师网络。 Chine.

Après plusieurs expériences au sein de cabinets d’avocats français en Asie, Franck Desevedavy et Alina Quach décident

•••

par la capitalisation financière, constitue une référence très importante pour beaucoup de sociétés chinoises, qui pourront ainsi se développer en France, voire être cotées à la Bourse de Paris, avec l’appui d’ICBC. La banque compte également sur la communauté de 2,5 millions de Chinois vivant en Europe et sur le million de visiteurs annuels pour appuyer son activité. L’inauguration officielle a eu lieu le 18 janvier 2011 en présence de Mme Christine LAGARDE, Ministère de l’Economie, des Finances et de l’Industrie, de M. JIANG Jianqing, président d’ICBC et de très nombreux représentants de la communauté financière en France. Contrairement à Bank of China, qui avait opté pour le quartier chinois lors de son arrivée en France, ICBC s’est implantée au cœur du quartier des affaires, boulevard Haussmann. La succursale parisienne compte déjà 25 salariés, dont une moitié 20 Connexions / mars 2011

de fonder en 2010 le réseau d’avocats ASIALLIANS, spécialisé dans les investissements étrangers en Chine, à Taiwan

de Français, et pourrait à terme employer une cinquantaine de collaborateurs à Paris.

Gide Loyrette Nouel conseille le groupe chinois COFCO sur l’acquisition d’un vignoble AOC dans le Bordelais

Gide Loyrette Nouel (GLN) a conseillé le géant de l’agroalimentaire chinois COFCO sur l’acquisition du Château de Viaud, vignoble de premier plan situé dans la prestigieuse appellation Lalandede-Pomerol. Coté à Hong Kong et majoritairement détenu par l’Etat chinois, COFCO est le plus grand conglomérat agroalimentaire chinois, et représente un chiffre d’affaires supérieur à 21 milliards de dollars.

et en Europe. Ils ont été depuis rejoints par Antoine Loubier,Avocat associé en charge du bureau de Canton et de l’activité Chine du Sud. Avec des bureaux situés à Pékin, Shanghai, Tianjin, Qingdao, Fuzhou, Xiamen, Guangzhou, Shenzhen, Haikou, Taipei et un partenariat à Hong Kong, ASIALLIANS accompagne ses clients au plus près de la localisation de leur projet. Les alliances avec des cabinets asiatiques, avec lesquels les avocats d’Asiallians coopèrent, pour certains depuis 15 ans, permettent à ASIALLIANS d’assister ses clients dans tous les domaines du droit et de les représenter devant les juridictions locales. Les associés d’ASIALLIANS sont présents dans la région depuis plus de 10 ans en moyenne et sont tous sinisants. En Chine, ils ont développé une offre de prestation inédite intégrant les ressources de leur partenaire chinois, Wang Jing& Co, doté d’une équipe de 230 professionnels dont 95 avocats, et dont l’activité est fortement orientée à l’international. ASIALLIANS a également développé

L’équipe GLN qui a conseillé COFCO était conduite par Guillaume RougierBrierre, associé, et Arnaud Lunel, du bureau de Paris, secondés par Chen Aihua à Pékin. Cette même équipe qui intervient régulièrement sur des opérations entre la Chine et l’Europe, avait précédemment conseillé, dans le domaine du vin, les Domaines Baron de Rothschild à l’occasion d’un partenariat viticole avec la banque chinoise CITIC à Penglai, dans la région du Shandong, pour le lancement d’un grand cru local. www.gide.com


des partenariats étroits avec un réseau de professionnels asiatiques. « Nous constatons depuis quelques années une forte sinisation des équipes des entreprises que nous conseillons. Notre intégration à nos cabinets partenaires, chinois et taïwanais, est apparue dès lors comme une évolution naturelle et évidente. Il nous fallait également répondre à de nouvelles demandes d’intervention, les cabinets d’avocats étrangers ayant une capacité d’exercice limitée, un certain nombre de domaines du droit leur étant interdits», indique Franck Desevedavy. Ces alliances permettent également d’accéder aux réseaux chinois à haut niveau des partenaires locaux, et complètent les participations des associés d’ASIALLIANS aux différents organes et réseaux consulaires et économiques, français et européens.

亚盟 在拥有多家法国在亚洲律师

10多年之久,他们了解中国并掌握汉

事务所的工作经历后,戴达维律

语。他们在中国展开全新的服务并

师和郭仪律师于2010年决定创建

融合其中国合作伙伴——敬海律师

ASIALLIANS律师网络,专门服务于在

事务所的资源,其拥有包括95名律

中国内地,台湾和欧洲的对外投资领

师在内的230名专业法律人士团队,

域。在卢安诚律师加入后,他作为合

业务主要定位于国际领域。同时,

伙人律师,负责广州事务所及华南的

ASIALLIANS也与亚洲专业人员网络发

业务。

展了密切的合作伙伴关系。

凭借分别设立于北京、上海、

正如戴达维律师所讲,“我们

天津、青岛、福州、厦门、广州、深

注意到近年来我们客户企业团队内部

圳、海口、台北的事务所以及与香港

的强烈的中国化。我们与我们在中国

的合作伙伴关系,ASIALLIANS可以对

内地及台湾的合作律师事务所的融合

其客户根据所处的项目位置提供近距

至此也被看成是一个自然的,显而易

离的服务。

见的进步。对于那些行为能力受到限

对 于 相 当 一 部 分ASIALLIANS的

制的外国律师事务所而言,一部分法

律师来讲,他们与亚洲的律师事务

律领域对他们是禁止的,因此我们必

所展开合作已经有15年之久,也正

须能够满足新的法律服务需求。”

是与亚洲律师事务所的联合使得

同 时 , 这 些 联 合 也 使 得

ASIALLIANS可以为其客户在所有的法

ASIALLIANS能 够 进 入 当 地 合 作 伙

律领域里提供帮助,并为其在当地管

伴高水平的中文网络,并且补充

辖区司法机关提供代理。

ASIALLIANS的合伙人参与到不同的机

ASIALLIANS的 合 伙 人 在 中 国 大陆和台湾地区开展业务至今已有

构,以及领事、经济、法国和欧洲的 网络中。

•••此 次 设 点 成 为 众 多 中 国 企 业 的

基德律师事务所协助中粮集团收购一

提供咨询服务,在葡萄酒业领域,

重要典范,中国企业因此将在法国发

家波尔多法定产区的葡萄酒庄

曾协助拉菲集团(Domaines Baron de

展,甚至在巴黎证券交易所上市。该

基德律师事务所为中国最大的农

银行也将依傍拥有250万在欧洲生活的

产品和食品加工企业中粮集团收购雷

华人团体以及每年上百万的游客开展

沃堡酒庄(Château de Viaud)提供了

业务。

法律咨询,雷沃堡酒庄是著名的拉郎

2011年1月18日,中国银行巴黎分 行正式开业,法国经济、财政与工业

Rothschild)与中信银行合作在山东省

蓬莱市推出一种国产优质红酒。

德-波美侯(Lalande-de-Pomerol)葡 萄酒产区内的一家顶级葡萄酒庄。

部长克里斯蒂娜.拉嘉德,中国工商

中粮集团在香港上市,大部分股

银行董事长姜建清以及众多法国金融

权为中国政府持有,是中国农产品和

界人士出席了开业仪式。相比当初中

食品加工业的龙头企业,年销售额超

国银行来法国选择中国城作为办公地

过210亿美元。

点,中国工商银行位于繁华的商业中

为中粮集团提供咨询的基德团队

心——奥斯曼大街。巴黎分行现已拥

由巴黎总部的合伙人Guillaume Rougier-

有25名员工,其中一半是法国员工,

Brierre领导,由巴黎办公室的Arnaud

预计将来在巴黎聘用五十余名员工。

Lunel律师和北京办公室的陈爱华律师 提供协助。 基德团队经常为欧中之间的交易

La Crêperie

La Bretagne à Shanghai

Venez déguster nos spécialités de crêpes bretonnes Tous les jours de 10h30 jusque tard ! Adresse : 1 Taojiang Lu, near Fenyang Lu Tel : 5465 9055

mars 2011 / Connexions 21


公司简讯 l’actualité / entreprises PRIX PME CHINE 2010

Cyril Drouin reçoit le prix PME Excellence lors du Gala de la CCIFC à Canton en janvier 2011. 2011年1月,中国法国工商会在广州举办年度晚会。会上,段思睿上台领取2010年度中国法国中小企业奖。

Bysoft China Le succès de l’ingénierie Internet à la française en Chine Il y a 7 ans, quand Cyril Drouin décide de « sauter dans la mer » des affaires en Chine, il fait preuve de perspicacité… Fort de son expérience de plusieurs années en Asie, où cet ingénieur de formation a acquis une bonne connaissance du marché de l’Internet et des révolutions en cours dans le secteur, il retourne en France et créé le groupe Bysoft. Ainsi, en 2003, le jeune entrepreneur, qui ne manque pas d’audace, démarre la société en simultané en France et en Chine. Il choisit comme port d’attache Canton, où selon lui, il est plus facile de se lancer. Le savoir-faire Bysoft ?  La création de plateforme e-commerce, la mise en place de portail Internet, le conseil sur les technologies web et l’accompagnement des marques internationales et françaises sur le web chinois. 22 Connexions / mars 2011

Les débuts sont parfois difficiles : petit bureau sous-loué à une entreprise chinoise, obstacles administratifs, opacité du marché, activités à faible valeur ajoutée… De contrats en contrats, Bysoft perce le marché et Cyril Drouin met en place une stratégie de développement efficace. Il investit depuis la France, s’entoure de conseillers, indispensables selon lui « pour qu’une PME ne perde pas son temps dans les processus administratifs », et crée la WOFE Bysoft China en 2005. L’entreprise se structure et déploie sa créativité au service de l’efficience. Ainsi, « l’accent est mis sur une approche marketing originale et différentiante » - le niveau d’expertise de Bysoft est unique sur le marché chinois (Magento, Ezpublish, Drupal,PHP,création et design Internet à la française…)– « il ne trouve pas

© CCIFC

Le 14 janvier 2011 à Canton, la CCIFC organisait son Gala annuel réunissant près de 450 invités de marque de la communauté d’affaires franco-chinoise. A l’occasion de ce Gala, le Prix PME Chine 2010, soutenu par les groupes Total et Air France, a été remis à deux sociétés françaises florissantes en Chine. Connexions vous propose de découvrir le portrait des deux lauréats.

d’égal car les concurrents chinois ne sont pas très forts en formation et développements des compétences ». Bysoft China a en effet fait des RH un élément essentiel de sa stratégie interne. Ce qui fait le succès de Bysoft China ? « Nous avons décidé de ne pas nous mesurer à la concurrence Chinoise en ne cassant pas nos prix, pour maintenir notre qualité et notre avance technique. Nous sommes des experts et nous tenons à le rester », ce qui selon l’entrepreneur est une des conditions essentielles pour pénétrer le marché. L’entreprise mise sur son approche interculturelle de « pont » entre les sociétés étrangères et la Chine et la Chine et le monde. Selon, Cyril Drouin, « les concurrents chinois manquent d’expérience internationale et répondent difficilement aux exigences des grands comptes qui s’internationalisent et demandent une approche globale dans la réponse à leur besoin. ».  Il faut dire que le secteur de l’Internet en Chine étant aujourd’hui « une véritable jungle », le marché n’est pas mûr et il est très fragmenté. Bien souvent, l’acheteur ne sait pas où chercher des services et de surcroît il connaît mal ses besoins. « Nous avons dû faire une véritable évangélisation auprès de nos clients chinois pour les aider à comprendre leurs besoins», constate-t-il. Mais avec la vulgarisation du e-commerce, le marché évolue très vite et Bysoft China compte bien en tirer profit. Après l’ouverture de bureaux à Shanghai en 2007 puis d’un centre de production à Wuhan, l’entreprise envisage de s’implanter à Pékin. La Chine, où Bysoft China a 100 employés, est pour le groupe le principal relais de croissance : 15% du CA du groupe en 2010 et objectif de 30% en 2012. Bysoft China a reçu le prix PME Excellence 2010 décerné par la CCIFC qui récompense une PME française ayant établi une structure locale en Chine depuis 2 à 5 ans. « Je suis fier de ce prix qui récompense un travail intense de toute mon équipe depuis 5 ans », confie Cyril Drouin qui espère grâce à cette reconnaissance de la communauté d’affaires française en Chine accroître sa visibilité.

Fl or e C oppi n


© Virtuos

L’équipe de Virtuos en Chine.

维塔士(Virtuos)中国团队

Virtuos Le pari gagnant de l’outsourcing de jeux vidéo en Chine Gilles Langourieux, le créateur de Virtuos, est fier d’être le premier occidental à avoir installé un studio de jeux vidéo en Chine où il a fondé Ubisoft Chine en 1997. Le jeune manager a alors l’intuition que Shanghai va devenir l’un des pôles majeurs du jeu vidéo en Asie. « La Chine, remarque-t-il, est l’un des pays au monde où les jeunes jouent le plus aux jeux vidéo, ils ont ça dans le sang ! ». Après cette première expérience chinoise, il retourne quelque temps en France, puis décide en 2005 de revenir s’installer avec son épouse à Shanghai, la tête pleine de projets. L’outsourcing Durant cette période, tout va très vite dans le domaine des divertissements numériques : avec l’arrivée des consoles de jeux nouvelles générations ou des films et dessins animés 3D, le secteur évolue et s’organise en véritable industrie. « Auparavant, on créait un personnage 3D en 5 jours, maintenant, comme les consoles affichent beaucoup plus de détails, jusqu’à 30 jours peuvent être nécessaires ! », remarque Gilles Langourieux. Cette augmentation du temps de création appelle à une réorganisation complète des méthodes de travail dans les studios. Se

pose alors la question de savoir comment rester compétitif et gérer des équipes de production plus importantes tout en répondant à une demande très pointue et pressée. La réponse de Gilles Langourieux : l’outsourcing. Ainsi naît Virtuos en 2005. En proposant aux sociétés de produire ou développer des jeux et des éléments 3D depuis la Chine tout en garantissant une qualité et un temps de réalisation court, Virtuos innove et réussit le pari de s’adapter parfaitement à la demande internationale. Depuis sa création, les clients de Virtuos comptent parmi les plus grands groupes internationaux de jeux vidéo et de médias (Disney, Ubisoft, Shenda, Lucasfilms…). Quand on demande à Gilles Langourieux la recette de ce succès, il répond sans hésitation : « l’organisation, c’est ici que réside toute notre force innovatrice. »… et c’est en visitant les célèbres plateformes d’outsourcing IT de Bengalore qu’il puise une partie de son inspiration. Ainsi, le modèle Virtuos s’articule autour de trois axes : une gestion des RH s’appuyant sur la formation des employés ; un process de travail très formalisé ; et des outils IT

uniques très fiables qui permettent de gérer toutes les livraisons à distance. Un terrain de jeu favorable Il faut dire que la Chine s’avère un « terrain de jeu » favorable à la création dans ce domaine car il est possible d’y recruter des ingénieurs, des artistes et des designers de très haut niveau. Virtuos fonctionne, selon son fondateur, comme « un gros cabinet de ressources humaines ». Avec ses 600 employés, la société est la plus grande plateforme d’outsourcing de production artistique 3D, et de développement pour le cinéma et le jeu vidéo en Chine et la 3ème au monde. Grâce à son expérience et son réseau, Gilles Langourieux n’a pas ressenti de difficultés particulières lors de son implantation, mais la course à la taille n’a pas été facile car il a fallu avant tout gagner la confiance des clients mais aussi celle des employés. La société a par ailleurs bénéficié d’une politique d’encouragement des investissements dans le secteur de l’outsourcing informatique de la part des autorités chinoises. Avec 20 millions de joueurs en ligne et 30 millions de joueurs via leurs téléphones portables1, la Chine est définitivement le marché où se développer. Ainsi, en 2011 l’optimisme est à l’ordre du jour chez Virtuos qui envisage embaucher 200 employés supplémentaires dans ses implantations de Shanghai et Chengdu 2. Et pourquoi pas une 3ème implantation en Chine d’ici la fin de l’année… ? Dans ce contexte favorable, l’obtention du prix PME 2010 catégorie Entrepreneur délivré par la CCIFC apparaît comme la reconnaissance d’une succes story pour Gilles Langourieux, qui souligne l’importance pour les jeunes entreprises françaises d’être encouragées dans leur développement en Chine.

F.C .

1. Selon l’Internet Securities et newsletter de l’Atelier BNP Paribas. 2. Chengdu est la 3ème ville de Chine dans l’industrie des loisirs numériques - la valeur de production équivalente à 10% de la valeur nationale

mars 2011 / Connexions 23


公司简讯 l’actualité / entreprises

2010年中国法国中小企业奖 广州思睿软件开发有限公司(Bysoft China) 法国网络工程在中国获得成功

7年前,当段思睿(Cyril Drouin)决 定在中国投身商海时,他显示出了敏锐

是什么让思睿软件开发有限公司获得成

维塔士(Virtuos) 中国游戏外包的大赢家

维 塔 士 创 始 人 兰 吉 利 ( Gilles Langourieux),因自己是第一个在中国

功?

的洞察力……凭借在亚洲多年的工作经

“我们决定不与中国竞争者较量,

成立视频游戏制作公司的西方人而倍感

验, 这位培训工程师取得了对互联网市

不压低价格,以便保持服务质量和技术

自豪,1997年他还创建了育碧软件(中

场及该领域发展走向的正确认识。他返

优势。我们要做专业公司,而且要一直

国)公司。当时这位年轻的经理人预感

回法国,成立Bysoft集团。2003年,这位

做下去。”这就是段思睿认定的打入市

到上海将会成为亚洲视频游戏行业的发

有胆识的年轻企业家同时在法国和中国

场的基本条件之一。这家企业在外国公

展中心之一。他指出:“中国是世界上

启动了公司。他选择广州作为注册地,

司与中国、中国与世界之间发挥着不同

年轻人玩视频游戏最多的国家之一,他

他认为从这里开始更加容易。

文化间桥梁的作用。段思睿认为 :“中

们天生就有这种爱好!”

思睿的专业服务领域是什么?

国竞争企业缺乏国际经验,很难满足国

有了这些最初的中国经验之后,他

际大客户要求,后者需要一系列整体

回到法国呆了一段时间,然后在2005年

电子商务平台的创建,门户网站的

服务。”应当说中国互联网市场如今

决定和妻子一起返回上海创办公司;他

建立,网络技术咨询,以及为国际或法

还是“一个竞争残酷的地方”,不成熟

的脑袋里装满了计划。

国品牌提供在中国网站上的技术支持。

而且很分散。买家经常不知道去哪儿寻

就在这一时期,数字娱乐领域迅速

起步往往是艰难的:从一家中国企

找服务,而且不清楚自己的需求。他指

发展:随着新一代游戏操作平台或3D动

业转租一间小办公室,行政手续不顺,

出:“我们不得不向中国客户做宣传,

画电影的到来,该领域演变整合成为一

市场不透明,低附加值业务……合同一

帮助他们了解自己的需求。”然而随着

个真正的产业。“以前我们花5天时间就

个接着一个,Bysoft打开了市场,段思

电子商务的普及,市场发展迅猛,思睿

能创作出一个3D人物,现在由于操作台

睿建立了一套高效发展战略。他从法国

软件开发有限公司肯定会从中获利。

上有了更多细节,甚至可能需要30天才 能完成!”兰吉利说。

创作时间的增

开始投资,身边有顾问团,他认为“这

2007年在上海设立办事处,继而

些人是必须的,因为一家中小企业不能

在武汉建立生产中心后,这家公司计划

加要求对游戏公司的工作方法做彻底调

在行政手续上浪费时间”,2005年他创

进驻北京。思睿软件开发有限公司共有

整。于是问题产生了:如何既保持竞争

立了外商独资企业广州思睿软件开发有

100名员工,是整个集团的主要增长点:

力并管理好更加庞大的制作团队,又满

限 公 司 ( Bysoft  China) 。 企 业 构 建 起

2010年占集团总营业额的15%,2012年

足苛刻而急迫的需求。

来了,围绕高效率发挥其创造性,“强

的目标是达到30%。2010年,获得了由

兰吉利的回答是:外包。于是,

调新颖独到的市场营销方法”Bysoft在

中国法国工商会颁发的“最佳法国中

2005年维塔士诞生了。向企业提供游戏

中国市场的专业水准是独一无二的

小企业奖”,该奖项用于奖励在中国

开发和3D美术制作的外包服务,同时

publish,Drupal,PHP,

建立分支机构已有二至五年时间的法国

保证质量和较短交货时间,维塔士进行

法语网站的创建和设计等),“没有可

中小企业。“我为得到该奖项而自豪,

创新并在完全适应国际需求的探索中取

以匹敌的对手,因为中国同行不擅长技

这是我们整个团队5年来辛勤工作的收

得成功。自成立以来,维塔士的客户都

术培训和能力开发”。广州思睿软件开

获。”段思睿坦言。他希望借法国在华

是大型国际视频游戏和传媒集团(迪斯

发有限公司把人力资源作为其内部战略

商业团体给予的这次肯定扩大公司在中

尼,育碧娱乐软件,盛大网络,卢卡斯

的基本要素:工程师培训,双语销售团

国的知名度。

(Magento,Ez

队等。

电影公司等)。 有人向兰吉利询问成功的秘笈时, 他毫不犹豫地回答:“组织,这是我们

24 Connexions / mars 2011


一切创新力量所在。”正是在参观印度 班加罗尔的IT外包平台时,他得到了一部 分灵感。因此,维塔士的发展模式围绕 着三个重心:以员工培训为依托的人力 资源管理,非常正式的工作流程,以及 独有的、非常可靠的、能够管理全部远 程发货的IT工具。 应当说中国已被证实是有利于该领 域创作的“游乐场”,因为这里可以招 聘到高水平的工程师、艺术工作者和设 计师。维塔士的创始人认为,他的公司 就像“一家大型人力资源公司”一样运 行着。维塔士拥有600名员工,是中国最

中国法国中小企业奖 2011年1月14日,中国法国工商会在广州举办年度 晚宴,中法商界约450位贵宾应邀出席。 在晚宴上,由道达尔集团和法国航空公司赞助支持的 2010年度中国法国中小企业奖颁发给了在中国蓬勃发展 的两家法国企业。《联结》杂志向您介绍 这两家企业的情况。

大的3D美术制作及电影和视频游戏开发 的外包服务平台,排在世界第三位。 凭借自己的经验和关系网,兰吉利

拥有2000万在线游戏玩家和3000万

在这种有利的背景下,获得由中国

在进驻中国的过程中没有感到特别的困

手机网游玩家,中国已然成为方兴未艾

法国工商会颁发的2010年度法国中小企

难,然而扩大公司规模的过程就没有那

的游戏市场,因此维塔士对2011年充满

业奖下设的“最佳企业家奖”是对兰吉

么容易了,因为他首先要赢得客户及员

乐观,打算在上海和成都分公司新招

利“成功故事”的一种肯定,他强调了

工的信任。另外,公司还享受到了中国

200名员工。那么年底之前为什么不考虑

让年轻法国企业在中国的发展过程中得

政府对信息外包行业投资的鼓励政策。

在中国建立第三家分公司呢?…

到鼓励的重要意义。

mars 2011 / Connexions 25


l’actualité / CCIFC

Séisme 2008, La CCIFC solidaire Reconstruction de l’école de Dalijia

Les enfants en classe à l’école primaire de Dalijia.

Dans la région de Longnan au Gansu, à la saison chaude lorsque les températures sont trop élevées, les élèves reprennent les cours un peu plus tard l’après-midi. Une habitude anodine mais qui s’est avérée primordiale lorsque la terre a tremblé en Chine le 12 mai 2008 à 14h28. Les élèves de l’école primaire du village de Dalijia étaient alors pour la plupart sur le chemin des classes. Certains enfants ont été blessés par l’écroulement de maisons sur la route, mais aucun ne l’a été dans l’enceinte du bâtiment scolaire. L’école de Dalijia ne s’est pas effondrée, contrairement à d’autres dans le Gansu ou le Sichuan, mais a été fortement endommagée par la secousse sismique et a dû être fermée pour des raisons de sécurité. 26 Connexions / mars 2011

En 2008, les entreprises françaises membres de la CCIFC s’étaient mobilisées et avaient réuni un don d’un montant de 3, 067, 488.14 RMB qui a été confié à la China Education Development Foundation (CEDF, voir encadré). La CEDF a sélectionné le projet de reconstruction de l’école primaire de Dalijia, un village appartenant au district de Wudu, dans la municipalité de Longnan au Gansu. Selon l’Unicef, 2 960 écoles, soit 80% des établissements, ont été sérieusement endommagées ou détruites dans cette zone du Gansu située à 200 km de l’épicentre. 3 ans après ce drame, la CCIFC reste impliquée et a fait le déplacement à Dalijia à l’occasion de l’inauguration officielle de l’école le 3 mars dernier

© Flore Coppin

Après le tremblement de terre du Sichuan en 2008, la CCIFC a lancé un fonds de solidarité auprès de ses membres qui a permis de réunir un don d’un montant de plus de 3 millions de RMB. Cette somme a été reversée dans sa intégrité pour la reconstruction d’une école primaire au sud de la province du Gansu. Nous avons eu l’honneur d’être invités à l’occasion de la cérémonie d’inauguration de l’école qui s’est déroulée le 3 mars dernier.

大李家小学上课的孩子们

alors que les travaux ont été terminés en mai 2010. Se rendre à Longnan s’avère un véritable périple depuis la capitale chinoise. Après 17 heures de train et 5 heures de voiture par une mauvaise route, on atteint enfin le district de Wudu. Chemin faisant, les stigmates du tremblement de terre sont encore visibles ici et là : maison en reconstruction, préfabriqués… Les dégâts consécutifs aux coulées de boues causées par les pluies torrentielles de l’été 2010 qui ont fait plus de 1 000 morts dans la région sont les preuves que cette zone de Chine joue de malchance avec la nature. Wudu est une petite ville typique de l’Ouest de la Chine où le visiteur est à la fois charmé par le calme, la non-


Séisme 2008, La CCIFC solidaire 中法工商会援助灾区

•••

2008年汶川大地震,中国法国工商会团结一致 资助大李家小学的重建 2008年四川汶川大地震后,中国法国工商会向其会员企业发起赈灾 基金,筹集了300多万人民币善款。该款项全部用于甘肃省南部一 所小学的重建。我们有幸应邀参加了2011年3月3日举行的学校落成 仪式。

© Xie Bin

chalance ambiante et la grande hospitalité des habitants, mais également marqué par l’écart de richesses avec l’Est de la Chine. Entourée de montagnes érodées, dont les forêts ont été détruites, la ville ne peut compter que sur les revenus d’une agriculture menacée par une sécheresse endémique pour faire survire ses 500 000 âmes. Très isolée, il n’est pas étonnant que Wudu ait dû attendre longtemps l’arrivée des secours en 2008. Situé à 15 km de Wudu, le bourg de Majie s’étire le long de la rivière du Dragon Blanc avec ses maisons accrochées aux montagnes (les habitants redoutent les débordements de la rivière). Vergers, petits commerces... il règne une atmosphère tranquille et insouciante dans ce bourg de 6 400 habitants… Les paysans de la région comptent parmi les plus pauvres du pays car ici, la géographie accidentée et le manque de terres arables n’autorisent que peu de cultures : oliviers, poivre du Sichuan, arbres fruitiers, potagers, élevage de moutons… juste de quoi subvenir aux besoins de la famille L’école primaire du village de Dalijia (dépendant du bourg de Majie) a été fondée en 1945 et le bâtiment original a été reconstruit dans les années 80. A l’origine, l’établissement pouvait accueillir environ 200 élèves. Aujourd’hui, le nouveau bâtiment, construit à l’aval du premier, est conçu pour 600 élèves, conformément aux prévisions démographiques, sachant que les écoliers viennent d’une dizaine de villages alentour. L’établissement comporte un bâtiment de cours, un dortoir pouvant loger une centaine d’élèves venus des hameaux montagneux les plus éloignés ainsi qu’une cantine et des toilettes extérieures. Aujourd’hui, 372 élèves y étudient répartis sur 8 classes élémentaires et une classe de maternelle où enseignent 12 instituteurs au total. Selon Monsieur Li, le directeur de l’établissement, 220 nouveaux écoliers viendront grossir les effectifs de l’école de Dalijia à la rentrée.

在甘肃陇南地区,当天热气温太

乘坐了17个小时的火车,并在颠簸的

高时,学生们下午上课的时间会稍晚

路上坐了5个小时的汽车之后,终于

些。这个微不足道的习惯却在2008年

抵达武都区。一路上,地震的创伤仍

5月12日下午2点28分地震来临的时候

然随处可见:正在重建的房屋、预制

显得至关重要。当时,大部分大李家

板……2010年夏,陇南暴雨引发的泥石

村小学的孩子们还在上学的路上。有

流灾害造成1000多人死亡,是这个地

些孩子被路上倒塌的房屋砸伤,但没

区频遭自然灾难的又一印证。

有一个孩子在学校内受伤。大李家小

武都是一个典型的中国西部小城,

学虽然没有像甘肃或四川的其他学校

到访者既被宁静、悠闲的氛围和当地

一样倒塌,但也在地震中严重受损,

居民的热情好客所感染,也为其与中

出于安全考虑而被关闭。

国东部地区生活水平的巨大差距而震

2008年,中国法国工商会的

惊。这座城市四周群山环抱,森林被

会员企业行动起来,募集善款达

砍伐,只能靠经常受到干旱威胁的农

3067488.14元。中国法国工商会把这笔

业养活50万人。这里交通闭塞,因此

善款转交给了中国教育发展基金会,

不难理解2008年汶川地震后武都要等

基金会决定将其用于大李家小学的重

待很久才能获得救援。

建。这所小学位于甘肃陇南市武都区

马街镇距离武都15公里,白龙江贯

马街镇。根据联合国教科文组织的统

城而过,由于居民们担心河水泛滥,

计,在这个距离震中200公里的甘肃地

民舍依山而建。果园、小商户……这座

区共有2960所学校严重受损,占学校

拥有6400名居民的小镇沉浸在宁静祥

总数的80%。

和、无忧无虑的气氛中。当地农民是

震后3年,中国法国工商会一直关

全国最贫困的农民之一,因为这里的

注该项目的实施,并派人亲赴大李家

地形地貌复杂多样,加之可耕种土地

小学参加学校的落成仪式。小学的重

贫乏,可生长的农作物寥寥无几:橄

建工程已于2010年5月完工。

榄、胡椒、果树、菜园等,仅够全家

奔赴陇南是一次艰苦的旅行。在

•••

人维持生计。

mars 2011/ Connexions 27


l’actualité / CCIFC La reconstruction du bâtiment a non seulement permis de garantir la sécurité des élèves, mais a aussi aidé à rationaliser l’organisation scolaire de la région en regroupant plusieurs établissements dans cette nouvelle école, souligne Mme Wang, directrice du bureau de l’éducation de Wudu. Ainsi, les enfants qui avaient des difficultés de transport pour se rendre à l’école pourront désormais loger à l’internat de l’école de Dalijia et rentrer chez eux les week-ends. La cérémonie d’inauguration a réuni les élèves autour des représentants locaux du parti communiste, du bureau de l’éducation de Wudu ainsi que du directeur et des instituteurs de l’école. La CCIFC a félicité les responsables locaux pour la reconstruction réussie du bâtiment scolaire et encouragé les élèves à bien étudier dans ce nouvel environnement. Lors de la visite, nous avons pu noter que l’école manquait encore largement de matériels. Le responsable de l’équipement du bureau de l’éducation de Wudu a souligné que les fonds manquaient encore pour acheter des équipements et a appelé à la générosité des entreprises françaises.  Fl or e C oppi n

Discours de la directrice du Bureau de l’Education de Wudu lors de l’inauguration de l’école. 

开学典礼

© Flore Coppin

•••

Retrouvez plus d’informations sur la construction de l’école de Dalijia sur le site : www.ccifc.org

© Flore Coppin

Photo de groupe avec les enfants. 

与孩子们合影

China Education Development Foundation (CEDF)

© Flore Coppin

La CEDF est une fondation publique nationale qui bénéficie du soutien des ministères chinois de l’Education et des Finances. Elle a pour mission principale de soutenir des projets éducatifs au profit d’étudiants pauvres, de former des professeurs, d’améliorer l’équipement des écoles, etc. Site Internet : http://www.cedf.org.cn/ Un écolier sur le chemin de l’école à l’entrée du village. 

28 Connexions / mars 2011

一个小学生在村口来学校的路上


Séisme 2008, La CCIFC solidaire 中法工商会援助灾区 • • •隶属马街镇的大李家村小学 1945年建成,原校在80年代重建,可

容纳约200名学生。如今,建在老楼后 面的新校设计容纳600名学生,与人口 发展预期相符,学生们来自周边十几 个村庄。学校有教学楼、宿舍楼 (可供100多名来自偏远山村的学生住 宿),还有食堂和厕所。现在,372名 学生被分成8个班和1个学前班,共有 12名老师教课。据李校长介绍,新学 期开学时将迎来220名新生,学生人数

Les élèves réunis pour l’inauguration de leur école.

© Flore Coppin

将大大增加。

学生们集合起来参加学校落成典礼

武都区教育局副局长王桂芳强 调,学校的重建不仅能保障学生的安 全,而且,通过将数个学校并入新 校,还能让当地教育机构配置更加合 理。原来上学交通不便的学生今后可 以住校,周末回家。 参加学校落成典礼的有地方党政 代表、武都区教育局代表以及学校校 长、教师和学生。中国法国工商会向 当地领导对学校的成功重建表示了祝 贺,并鼓励同学们在新的环境里好好 学习。在参观学校时,我们注意到学 校还缺乏大量教学设备。武都区教育

La campagne autour de Dalijia.

© Flore Coppin

局负责人强调,他们仍然缺乏资金购

大李家村周围的田野

买设备,并呼吁法国企业慷慨解囊。 欲了解更多有关大李家小学建设的信 息,请登录www.ccifc.org

中国教育发展基金会 http://chinacsrmap.com/E_OrgShow. asp?CCMOrg_ID=1283 中国教育发展基金会是一家由中华 人民共和国教育部、财政部支持发 起的全国性公募基金会。其主要

Vue sur le bâtiment de l’école. 

© Flore Coppin

宗旨是支持资助贫困学生的教育项 目,培养师资,改善学校设施等。 http://www.cedf.org.cn/

学校教学楼

mars 2011/ Connexions 29


l’actualité / CCIFC Donateurs du fonds CCIFC séisme Sichuan 2008 向中国法国工商会2008年四川汶川大地震赈灾基金捐款的企业及个人

SAINT-GOBAIN QUALIPAC CHINA CO.LTD PIERRE CARDIN GROUPE CASINO LTD NATIXIS A. RAYMOND ACCELONIX ACTIA AUTOMOTIVE ELECTRONICS AFPC AIR LIQUIDE AIRBUS ALCATEL ALSTOM ALTIOS AREVA Arnaud LEFEVRE-BARIL ASIA INSPECTION ASSOCIATION CHINE SERVICES ATELEC AUCHAN AXA BECKERS-BIC Benoit et Cécile STOS Benoit LEGATH BNP PARIBAS BOLENOR BOURBON BULL BUREAU VERITAS CABINET BEAU DE LOMENIE CALYON CARREFOUR CGG VERITAS AND SERCEL CHARABOT CITEL ELECTRONICS CMA CGM CNP ASSURANCE CREDIA CTC GROUP CYLANDE Cyril & Marjorie BERTSCHY DANONE DASSAULT SYSTEMES

DECATHLON DEFINOX STAINLESS STEEL EQUIPMENT DV8 LTD EADS EDF EQUANCY Esmeralda LLADSER EUROCOPTER FAURECIA FIVES BEIJING FIVES CRYOMEC AG FIVES ENGINEERING FIVES STEIN SHANGHAI FONDATION CHARLES DE GAULLE GIDE GROUPAMA Guy DUFRAISSE HAVAS SPORTS Helene LECARLE IPSEN JC DECAUX JF ROLET JULES SAS LAFARGE Layla SCHERRIER LIMAGRAIN LONGFIELD SH LOOKADOK L’OREAL LOUIS VUITTON Michael DOUKHAN MICHELIN MONDIAL ASSISTANCE Nathalie ANIEL Nathalie et Christophe BASTIANELLI NATIXIS Nicolas TOUCHARD NOUVEL SA

NOVACEL SA PARIS REGION Patrick NOUVEL PIERRE CARDIN POMA PROFILES CHINA PSA QWESTER LTD RADIALL SH RAIL EUROPE 4A RHODIA SAFRAN SAGA SH Samuel LéCRIVAIN Sandrine GIRIN SANOFI AVENTIS SATAB SATAB SCHNEIDER ELECTRIC SCOR Sebastien MINOTTI SHI BISSET&ASSOCIATES SINAFORCE SOCIETE GENERALE SODEXHO Sylvaine DJAFARIAN THALES TORRES TOTAL UCCIFE VALLOUREC VIAPLAST Victor CHEN VM MATERIAUX ZHONGSHAN EXTRUFLEX ZODIAC-EVAC 广州欧凯特陶瓷有限公司

Merci à tous les généreux donateurs !

30 Connexions / mars 2011


商会简讯

Assemblée générale 2011 de la CCIFC

Election du Bureau de Pékin.  中国法国工商会北京理事 会选举

© Xie Bin

© Xie Bin

L’Assemblée Générale de la CCIFC s’est déroulée le mardi 15 mars dernier au Capital Club de Pékin, soit le même jour que les élections primaires de la CCIFC Pékin. Les élections primaires de Shanghai et Canton ont eu lieu le mardi 8 mars 2011.

Discours de Mme Sylvie Bermann, nouvel Ambassadeur de France en Chine en présence de Mme Annick de Kerma法国新任驻华大使白林女士发言,中国法国工商会会长甘安懿女士在旁就坐 dec-Bentzmann. 

L’assemblée s’est clôturée par un cocktail en présence de S.E. Mme Sylvie Bermann, nouvel Ambassadeur de France en Chine, Mme Annick de Kermadec-Bentzmann et M. Manuel Deleers, Présidente et nouveau Directeur général de la CCIFC, et de nombreux membres élus. A l’issue de l’Assemblée Générale, les membres ont été invités à voter sur les deux points suivants : Validation de l’élection du nouveau bureau : 215 oui 1 non 0 blanc Approbation des comptes 2010 212 oui 1 non 3 blancs 216 bulletins de vote au total

Le Rapport Annuel 2010 est consultable sur le site

www.ccifc.org

Résultats des élections des membres des bureaux des antennes de la CCIFC Bureau de Shanghai - 12 membres Annick de KERMADEC-BENTZMANN (BNP Paribas), Pierre BERTHOLAT (Carrefour), Benjamin BILTERYST (Orfèvrerie Christofle), Yann CHEN (Cooper Industries), Gilles COLLIN (Open Group), Frédérik CORNU (Bureau Veritas), Olivier DUBUIS (UGGC & Associés), Bruno GAFFIER (Moria), Emmanuel GROS (PCM), Vincent LE LAY (Accor), Germain SINPRASEUTH (Salans), Eric TARCHOU-

NE (Dragonfly Group) Bureau de Canton - 6 membres Stéphane BARBAZAN (Grand Mercure Shenzhen), Nicolas (GUIBERT PSA CAPSA), Christophe LAURAS (Accor Sofitel GZ), Nicolas LIBAUDE (FFG Ltd), Joël PUJOL (Myrra), Orest Vaizoue HUYNH (Plus Events Consulting) Bureau de Pékin : 12 membres Nicolas BERBIGIER (Xanadu / Aijiatu / Travel-Stone), Julien CHOL (Lalaso Li-

mited), Hervé DENIS (DIRICKX CHINA), Bruno GENSBURGER (Sanofi Aventis), Raphaël GOUE (Euro Praxis), Olivier GUIBERT (Thales), Frédéric GUILLEMET (SDCEM TRBV), Victor HUANG (Orange Labs), François ISSARD (Total China Investment), Fabien JOLY de BRESILLON (Bureau Veritas), Dominique LAPORTE (EADS), Alina QUACH (ASIALLIANS)

mars 2011/ Connexions 31


© DR

专访 l’entretien

Emmanuel Lenain, Consul général de France à Shanghai. 法国驻上海总领事卢力捷先生

Rencontre avec Emmanuel Lenain, Consul général de France à Shanghai Connexions : Pourriez-vous nous rappeler brièvement votre parcours et les raisons qui vous ont amené à prendre le poste de Consul général de France à Shanghai ? Emmanuel Lenain : Diplomate de carrière, j’ai servi jusqu’à présent dans deux pays, les Etats-Unis et la Chine. Ce fut d’abord à New York, entre 2000 et 2003, une période marquée par l’affaire iraquienne, dans l’équipe française de négociation au Conseil de Sécurité, puis à Pékin, jusqu’en 2005, en tant que Conseiller politique à l’Ambassade. J’ai ensuite été rappelé à Paris, au Cabinet du Premier ministre, avant de repartir aux Etats-Unis, à Washington, en tant que porte-parole de l’Ambassade, où j’ai notamment eu la chance d’assister à l’extraordinaire élection de Barack Obama et aux premiers pas de son Administration. Depuis le mois de décembre, je suis de retour en Chine, avec toujours le même bonheur. La Chine et les Etats-Unis sont deux pays fascinants, très différents bien entendu, mais qui partagent aussi de nombreux points communs. Le dynamisme et l’optimisme qui anime la jeunesse 32 Connexions / mars 2011

chinoise font écho pour moi à la capacité saisissante des Américains à se rassembler face aux difficultés économiques, de façon pragmatique, sans complexe, sans défaitisme, quitte à aller à contre-courant des politiques menées jusqu’alors, ce qu’ils ont fait avec le « plan de stimulation de l’économie ». Fort heureusement, la Chine et la France ont également de nombreux points de convergence. C’est particulièrement vrai dans le domaine économique, avec par exemple un souci commun de tracer des perspectives de long terme et d’encourager des partenariats entre entités publiques et entreprises privées. En entendant les décideurs chinois évoquer leurs perspectives d’avenir, il est difficile de ne pas penser aux grands projets des débuts de la Vème République. C’est donc pour moi une vraie chance, et une vraie responsabilité, que d’être en poste ici, à Shanghai, à un tel moment. C. : Vous arrivez dans un Shanghai post Exposition Universelle, événement pour lequel la ville s’est  largement transformée. Comment voyez-vous la période qui s’ouvre désormais à la fois pour la mé-

gapole en général et plus spécifiquement pour la communauté française sur place ? E. L. : Pour Shanghai, l’Exposition Universelle a représenté un formidable succès. Comme pour Londres, avec l’exposition de 1851, et Paris, avec l’exposition de 1900, elle a consacré le statut de métropole planétaire de Shanghai, auprès des Chinois mais aussi à l’étranger. C’est le début d’une nouvelle page de l’histoire de la ville, pas la fin de l’histoire. Pour la France aussi, le succès a été au rendez-vous. Grâce notamment à l’implication de nos entreprises partenaires, qui ont fait preuve d’un dynamisme admirable, notre pavillon a été le plus visité, avec 10,5 millions de visiteurs, et il fait partie des cinq pavillons nationaux sélectionnés par la Chine pour subsister sur le site de l’Exposition. C’est un bel hommage ! Il faut désormais capitaliser sur cette réussite pour aller plus loin. Trente ans après le retour de la France à Shanghai, notre partenariat avec cette région doit être plus mûr. Dans le domaine économique, les grands contrats sont emblématiques et importants, mais il faut aller au-delà et favoriser un vrai maillage d’entreprises, apporter ici l’ensemble de notre tissu économique. Avec sans doute plus de 15 000 membres, la communauté française à Shanghai est la plus importante d’Asie. La croissance est saisissante. Elle se poursuit à un rythme annuel de plus de 20%. En 1985, seulement 43 de nos compatriotes étaient implantés ici. A l’évidence, la France aime Shanghai. 50% de nos entreprises présentes en Chine y ont implanté leur siège. La zone attire 50% du total des investissements directs français dans le pays. Nous avons beaucoup d’atouts. Aujourd’hui, les Shanghaïens voient d’un œil nouveau les liens historiques profonds qui existent entre leur ville et la France. Le quartier des concessions n’est plus pour eux le symbole d’une humiliation, c’est le symbole d’une relation particulière qu’il faut faire fructifier. C. : Justement, comment comptez-vous faire pour atteindre cet objectif ? Quels sont les grands axes des projets que vous voulez mener à Shanghai ? E. L. : Ma première priorité en tant que Consul général, avec la remarquable équipe que j’ai l’honneur de diriger, c’est de veiller sur la communauté française


de Shanghai et lui donner les moyens de réaliser ses projets professionnels et personnels, de mener à bien ses choix de vie. Nous comptons mettre en priorité l’accent sur deux secteurs cruciaux : la santé et l’éducation. Les soins en Chine peuvent être de très bon niveau, mais ils sont souvent coûteux et la langue constitue un obstacle pour beaucoup de nos compatriotes. C’est pourquoi nous souhaitons conclure d’ici la fin de l’année un accord de conventionnement entre la Caisse des Français de l’étranger (CFE) et un hôpital shanghaïen, l’hôpital Dong Fang avec lequel nous entretenons une excellente coopération. Ce serait une première en Chine. Récemment, j’ai rencontré son Président pour lui dire que nous devions redoubler d’efforts pour aboutir avant la fin de l’année. Nous avons également commencé à travailler à la mise en place d’un véritable hôpital Franco-chinois à Shanghai mais il s’agit d’un projet à mener sur plusieurs années. Ce sera une avancée supplémentaire : nous aurons alors notre mot à dire dans la gestion de l’établissement et dans la manière dont seront prodigués les soins. Au niveau éducatif, nous faisons face à une demande croissante dans notre communauté avec plus de 1 300 élèves désormais inscrits au Lycée français de Shanghai. Jusqu’à présent, grâce à l’excellente qualité de l’équipe de direction, grâce au dynamisme et à la créativité du Comité de gestion, grâce aussi au soutien du Consulat, la croissance des effectifs du Lycée français a été bien gérée, sans tensions. Le développement d’un réseau d’établissements alternatifs a aussi aidé. A l’avenir, la situation pourrait être différente car les capacités sont saturées. C’est pourquoi je souhaite que tous les acteurs se réunissent pour essayer de dégager ensemble une vision d’avenir, notamment sur la question de la localisation. Sinon les décisions d’investissement risquent d’être prises en ordre dispersé, ce qui sera contre-productif. Enfin, je n’oublie pas que notre communauté inclut également des personnes en difficulté. Le Consulat ne peut répondre seul à toutes les demandes. Il doit s’appuyer sur la dizaine d’associations françaises ou francophones de la

•••

专访法国驻上海总领事卢力捷先生 《联结》:您能简单介绍一下您的经历以及

鼓励形成真正的企业链,将我们经济构成的

担任法国驻上海总领事的原因吗?

方方面面都带到这里。驻沪法国侨民团体超

卢力捷:作为职业外交官,我目前为止在两

过1.5万人, 现已成为亚洲最大的法侨团体。

个国家有过驻外经历,美国和中国。首先是

这个增长速度是惊人的,它一直保持在每年

2000年至2003年外派纽约,这段时期伊拉克

20%的水平。而1985年,驻沪的法国侨民仅

事件是焦点,我在联合国安理会的法国谈判

43人而已。显而易见,法国喜爱上海。50%的

小组工作。接着我被派到北京担任法国驻华

法国在华企业选择上海设立总部。上海及其

大使馆政治参赞直至2005年。之后我被召回

周边地区吸引了一半的法国在华直接投资。

巴黎就职于总理办公室,然后又回到美国,

我们拥有众多优势。如今,上海人开始以新

在华盛顿的法国驻美大使馆担任新闻发言

的眼光看待他们的城市与法国之间存在的深

人。在此期间,我有幸见证了石破天惊的巴

厚历史渊源。昔日租界区已不再是耻辱的象

拉克.奥巴马的当选以及其执政初期的情况。

征,而是代表了应该借以创造新机会的特殊

去年12月,我很高兴再次回到中国。中国和

联系。

美国是两个迷人的国度,它们之间当然千差 万别,但也分享着众多共同点。中国年轻一

《联结》:您打算怎样达到这个目标呢?您

代的活力和乐观让我想起了美国人团结一心

希望在上海开展什么方向的项目呢?

面对经济危机的惊人能力,他们以务实,直

卢力捷:我作为总领事的首要任务,就是和

截,不悲观的态度,甘愿颠覆现行政策,实

我有幸带领的优秀团队一起,关注驻沪法国

行了“经济刺激计划”。幸运的是,中国和

侨民的利益,为他们提供实现职业和个人计

法国之间也有着许多共通点。在经济领域尤

划的条件,完成他们的人生选择。我们计划

其如此,两国都关注制定长期发展规划,以

将重点放在两个关键领域:卫生和教育。

及鼓励公私合营。在聆听中国决策者谈起未

中国的医疗可以达到很高的水准,但是

来发展前景时,很难不想到法国第五共和国

通常费用昂贵,而且对我们很多侨民来说还

初期的一些重要规划。所以对我来说,在这

有语言障碍的问题。因此,我们希望在今年

个时机来到上海赴任,实在是一份荣幸,同

年底前签署海外法侨社保署(CFE)和上海东

时也是一份责任。

方医院之间的合作协议,我们与这家医院一

 

直保持着极好的合作关系。这将是在中国达

《联结》:您在后世博时期抵达上海,这座

成的第一份此类协议。上周,我与该院院长

城市已经因此项盛事发生了巨大变化。您怎

会面时谈到,我们应该加倍努力,争取在年

样看待这个新时期对于城市发展,以及生活

底前达成目标。我们也开始筹划在上海建立

在其中的法国侨民的意义呢?

一家真正的中法医院,但这是个分数年时间

卢力捷:对于上海,世博会代表了一次圆满

逐步完成的项目。这将是个补充性机构:我

成功。就像1851年世博会对于伦敦,1900年世

们将会在机构的管理和运用的医疗方式中享

博会对于巴黎的意义,上海世博会赋予了上

有话语权。

海一个全球大都市的地位,在中国人和外国

在教育方面,我们要面对法侨团体日益

人眼中都是如此。它翻开了城市历史的新篇

增长的需求,如今在上海法国学校注册的学

章,而不是终结篇。

生人数已超过1300名。直到现在,在其高质量

法国也在这项盛事中获得了成功。由于

的管理团队和活力创新的管理委员会的带领

我们合作企业的参与(他们都表现出了令人

下,同时在法国驻沪总领事馆的支持下,法

赞叹的活力),法国馆接待了1050万参观者,

国学校的人员增长得到了很好的管理,没有

是最受欢迎的场馆之一,也是中方选择在世

造成紧张局面。同时,我们发展的备选教育

博原址永久保留的五个国家馆之一。这是一

机构网络也有助于缓解压力。在未来,情况

份绝好的献礼!

可能大为不同,因为接待能力已经饱和。因

现在我们应该利用这一胜利成果更上

此,我希望各方联合起来,共同看清未来局

一层楼。法国在上海重设领事机构的三十年

面,特别是在选址问题上。如若不然,投资

后,我们与这个地区的合作应该迈向更加成

决议将可能零乱分散,不能带来收益。

熟的阶段。在经济领域,我们签署了众多具 象征意义的重要合同,但还是要寻求超越,

最后,我没有忘记,我们的侨民团体也

•••

包括那些身处困境的人们。单凭总领馆

mars 2011 / Connexions 33


专访 l’entretien •••的一家之力不能解决所有问题。我们 还要依靠数十个领馆辖区内的法国或法语协 会的支援。大部分协会的主要宗旨是方便我 们侨民的定居,为他们推荐各种活动,特别 是在他们遇到物质、心理或社会问题时为他 们提供援助。这些充满活力,管理有方的协 会却因影响力不够,有时很难接触到他们的 援助对象。因此,我们共同考虑把所有协会 聚集起来,刚开始每周几小时,如有可能到 最后定期在一个地点集会,一个“协会之

© Imagine China

家”,在某种意义上它将起到面对法侨的唯

••• circonscription. La plupart d’entre

elles ont pour vocation principale de faciliter l’implantation de nos compatriotes, de leur proposer des activités et surtout de leur prêter assistance face aux difficultés matérielles, psychologiques ou sociales. Dynamiques et bien gérées, ces associations peinent encore parfois à atteindre leur public par manque de visibilité. C’est pourquoi nous réfléchissons avec elles à les regrouper, quelques heures par semaine au début, puis si possible de façon permanente, dans un même lieu, une Maison des associations qui servirait en quelque sorte de guichet unique pour nos compatriotes. C. : Et plus particulièrement sur le plan économique, comment voyez-vous les choses ? Quelles sont vos priorités pour Shanghai et sa zone ? E. L. : Au fil de mes contacts avec les entreprises françaises à Shanghai, je n’ai pu qu’être fortement impressionné par leurs excellents résultats qui se concrétisent sous la forme de profits exceptionnels en 2010. Au-delà, l’élément le plus frappant est l’incroyable richesse des problématiques auxquelles sont confrontées nos entreprises. Elles doivent sans cesse réinventer leurs modèles économiques. Dans ce contexte, le rôle du Consulat, notamment le Service économique régional et Ubifrance, est de dépasser le rôle traditionnel de relais auprès des autorités chinoises. Cela veut dire encourager nos entreprises de toutes tailles à travailler davantage ensemble, à « chasser en meute » pour reprendre les mots de notre Minis-

34 Connexions / mars 2011

tre de l’Economie, des Finances et de l’Industrie. Cela veut dire aussi aider nos entreprises à répondre à certaines difficultés spécifiques. Je pense notamment aux difficultés de recrutement dans des spécialités fines. Avec la Chambre de Commerce, nous allons prendre des initiatives pour développer la coopération entre les entreprises françaises et les universités chinoises et aussi pour dynamiser les réseaux d’anciens, chose qui n’est pas toujours exploité au mieux en France. Cela veut dire enfin que nous devons davantage « sortir de Shanghai » pour aller dans ces villes que l’on appelle de deuxième, de troisième, voire de quatrième rang. Ces villes, Hangzhou, Suzhou, Ningbo et bien d’autres débordent d’activité. Là-bas, c’est une impression de frénésie, d’énergie et de consommation incroyable, avec des boutiques, des cinémas qui n’ont rien à envier à une grande capitale européenne. Y être présent est pour nous un enjeu prioritaire. Il est en train de s’y passer quelque chose. Beaucoup de gens sont à la recherche d’un nouveau mode de vie. Ils sont avides d’expériences étrangères pour s’en inspirer. Nous vivons actuellement un moment particulier de l’histoire en Chine. En misant sur la communication en direction du grand public chinois, c’est une période idéale pour rappeler nos spécificités, mettre en avant nos atouts et vendre nos marques.

Propos r ecu eil l is pa r Nicol a s Sr idi

一窗口作用。 《联结》:那么在经济方面,您有什么想 法?您在上海及其周边地区的发展重点是什 么? 卢力捷:在与驻沪法国企业接触的过程中, 他们取得的出色成绩,特别是2010年无与伦 比的利润额,令我留下了极为深刻的印象。 此外,另一个令人震动的事实是,我们的企 业要面对形形色色的各种问题。为此他们要 不断创造新的经济类型。 在这种情况下,领事馆,特别是地区经 济处和法国企业发展局,就要超越其传统的 作为企业与中国政府机构之间桥梁的角色。 这就是说,我们要鼓励各种规模的法国企业 更加齐心协力,共同奋斗,像我们的经济财 政工业部长所说的那样“结群围猎”。这也 意味着,我们要协助企业解决一些特定困 难。我尤其想到了企业在一些特定细分专业 上的招聘困难。为此,我们将联合中国法国 工商会,共谋新策,加强法国企业和中国高 校之间的合作,同时活跃校友网络,这点在 法国也不是一直都能得到最好的运用。最后 这说明,我们应该更多地“走出上海”,走 进那些被人们称为二线,三线,甚至四线的 城市。这些城市,包括杭州,苏州,宁波和 其它的城市,都非常活跃。在那里让人感觉 到狂热,能量和无法想象的消费力,林立的 精品店和电影院与一个欧洲大都市相比也毫 不逊色。在那里占有一席之地对于我们来说 是一个重中之重。这些城市中正悄悄地发生 着一些变化。很多人在追寻一种新的生活方 式,他们渴望获得国外经验,并从中汲取灵 感。我们现在生活在中国历史的一个特殊阶 段。如果能与广大中国人民直接交流,这将 是一个理想的时期来宣传法国的特色,突出

我们的优势,推销我们的品牌。


dossier 专 栏 36 Connexions / mars 2011

L’internationalisation des le nouveau Voyage

investisseme

Sommaire Quand la Chine investira… p. 38 L’internationalisation des entreprises chinoises Comment les entreprises chinoises s’internationalisent p. 40 Repères : Les investissements chinois dans le monde p. 43

Chronologie des principales acquisitions des entreprises chinoises depuis 2005 p. 44 Des investissements qui font beaucoup de bruit p. 46 L’émergence d’un modèle de management chinois international p. 50 ...


entreprises chinoises, vers l’Ouest « Anything is possible » La Chine produit plus de 65% des vêtements et accessoires de sports dans le monde et plus en plus de marques chinoises percent les marchés internationaux telle la marque LiNing crée par Li Ning, le « prince de la gymnastique chinois » qui s’est largement inspirée du logo de Nike et du slogan d’Adidas (« Impossible is nothing »).

“一切皆有可能”

ents

中国运动服装产量占世界市场的65%以上, 越来越多的中国服装品牌进军国际市场, 比如中国体操王子李宁创立的“李宁” 品牌。 “李宁”的品牌标识受到耐克的极大启

© Imagine China

发,口号则受到阿迪达斯“没有不可能”

中国企业国际化: 开拓西方市场 目录 当中国对外投资…… p. 39 中国企业国际化 中国企业如何实现国际化 中国海外投资回顾

p. 41

p. 45

2005年以来中国企业海外 并购大事记

p. 44

产生巨大反响的投资

p. 47

中国企业国际管理模式初见端倪

p. 51 … 投资法国:机遇与挑战

的启发。 

“中国企业不会错过,看好投资法 国……”

p. 57

积极为中国企业赴法投资服务

p. 60 Investir en France : opportunités et défis « Les entreprises chinoises ne s’y trompent pas et misent sur la France… » p. 56 Un engagement positif au service des investissements chinois en France p. 60 « Créer un modèle « gagnant-gagnant » de

coopération commerciale et économique… » p. 62 Face à l’arrivée d’investisseurs chinois, les régions françaises s’organisent p. 66 Quand la région Nord-Pas-deCalais rêve de la Chine p. 68 ...

创造“双赢”的经贸合作格局

p.63

面对中国投资者的到来, 法国各大区做好安排

p. 67

当北加莱大区向往中国企业 的投资

p. 69

mars 2011 / Connexions 37


DOSSIER

© Imagine China

专栏

Conséquence des nouvelles restrictions sur le marché immobilier intérieur, de plus en plus de Chinois achètent à l’étranger. En 2010, ils auraient ainsi investi 62,6 millions de dollars dans l’immobilier aux Etats-Unis. 受国内房地产限购政策的影响,越来越多的中国人到国外买房。2010年, 他们在美国房地产领域投资了6260万美元。

Quand la Chine investira… 2 ème puissance économique mondiale, la Chine, ce colosse aux pieds d’argile, comme on se plaisait à la décrire en Occident, semble s’être désormais dotée de semelles renforcées pour passer à une nouvelle phase de développement. Aujourd’hui, les entreprises chinoises ont atteint une envergure et une santé financières qui leur permettent de s’ouvrir à l’international, d’investir hors des frontières en vue de toucher de nouveaux marchés. A l’Ouest, l’arrivée de ces capitaux est plus que bienvenue dans un contexte de crise économique mais suscite également craintes et doutes. L’Etat encourage l’expansion des entreprises locales à l’international mais les liens particuliers entre secteur privé et autorités à la base du modèle économique chinois interrogent : « Allons-nous devenir des 38 Connexions / mars 2011

employés du gouvernement chinois ? La filiale d’une entité semi militaire ? Quid de nos droits sociaux ? », se demandent les équipes des entreprises européennes qui accueillent les investissements venus de Chine. A l’inverse, les entreprises chinoises ne savent pas forcément comment faire face à un environnement social et juridique très différent du leur. Comment gérer ces nouvelles équipes ? Comment négocier avec des syndicats ? Comment améliorer son image face à certains préjugés et clichés récurrents en Occident ?

Autant de questions qui ramènent à des notions de gaps culturels, d’adaptations réciproques et d’ouverture qui sont à la base de la réussite d’une implantation pour les entreprises chinoises. Des questions que ces dernières apprennent à se poser « sur le tas » et auxquelles elles répondent avec le pragmatisme économique qu’on leur connaît. Une logique de coopération Dans le même temps, L’Europe et la France en particulier, ont de quoi séduire les investisseurs chinois. Loin des idées reçues, les entreprises chinoises n’ont que très rarement en tête de ne récupérer que les équi-


L’internationalisation des entreprises chinoises 中国企业国际化 pements et quelques brevets techniques en licenciant l’ensemble du personnel. Au contraire, elles recherchent une qualité de travail et de management, des capacités d’innovation, une image de marque reconnue ou un réseau de distribution bien établi. Des objectifs qu’une implantation en France peut permettre d’atteindre dans une logique de coopération mais certainement pas de prédation économique. L’attractivité de la France n’est d’ailleurs pas monolithique mais se décline, à l’image de nos régions, en de multiples pôles de compétences et de spécialisations. Une plateforme de rayonnement Que ce soit le Nord, le Centre ou la région Rhône-Alpes, chacune a ses atouts géographiques et sectoriels qu’elles n’hésitent pas à venir promouvoir pour intéresser des investisseurs chinois. Ces derniers voient d’ailleurs souvent en la France une plateforme de rayonnement adaptée vers le reste de l’Europe, mais aussi d’autres zones comme le Maghreb et l’Afrique voire les Etats-Unis. Marquant un véritable tournant de la globalisation, l’arrivée en Occident d’investissements et d’implantations chinois symbolise pleinement les bouleversements actuels de l’ordre économique mondial. Une mutation qui engendre parfois des craintes mais qui oblige aussi à mieux intégrer et donc mieux connaître l’autre. Pour les nouveaux venus, il faudra faire l’effort de s’ouvrir à la culture et les valeurs qui prévalent à l’Ouest pour s’adapter à l’environnement qui en découle. A charge pour les Occidentaux de dépasser leurs a priori sur une Chine encore trop souvent perçue comme un danger plutôt qu’un partenaire. Ces liens économiques qui se tissent aujourd’hui et qui dessinent le nouveau visage de la Chine nous obligent tous à changer nos points de vue pour permettre une coopération fructueuse. A long terme, c’est surement là que réside la clef d’un partenariat France-Chine et Europe-Chine véritablement « gagnant-gagnant » ! 

当中国对外投资



Nicolas Sridi

知识经济、技术转让、人才外流……

在这种背景下,对那些希望与众多英

如今,教育与培训显然成为现代社会发

语人才一挣高下的中国学生而言,法语更

展不可或缺的支柱。当我们更加关注中国

是一个优势。但这也是吸引中国精英的限

时,这一被各国政府强调的“准事实”有

制,因为法语尽管浪漫,却是一门难学的

着特殊的重要性。

语言。总之,中非关系日益紧密以及魁北

靠廉价劳动力成为世界工厂的中国打

克的吸引力对在中国的法语推广都是非常

算迈向一个新的发展阶段,被概括为官方

有利的因素。

言论中频繁出现的一句口号,即“从中国制

涉足教育培训的企业

造到中国创造”。为了实现这一目标,中国

对在华法国企业而言,本地教育与职

政府别无他选,必须建立一个为本地劳动

业培训的发展同样意义重大。像道达尔、

者和企业提供必要技能的教育和职业培

标致雪铁龙、施耐德等大型集团都与中国

训体系。

的教育机构展开合作,支持中国大学生的

仅看数量是不够的

教育,以便为自身发展获得相应的技能人

从政府公布的数据看,似乎开了个好

才。这些企业还在内部为中国员工提供培

头:2005-2010年,高校在校大学生的总

训,增强他们的竞争力,使他们更能适应

人数增加了6倍。然而,这个数量的背后存

外国企业环境和西方管理模式。

在着教育质量的问题。尽管中国几个世纪

中国企业也同样需要适应全球化趋

以来一直非常重视教育,比如在封建帝制

势,就像电脑业巨头联想一样,重新考虑

时代实施的量才录用的用人机制,但在近

自己的内部培训政策。这对专业从事成人

代还是经历了一段相对灰色的时期。文革

教育和训导的法国企业而言是一个机遇,

留下的后遗症依然存在,思想观念的转变

他们能够提供法国特色的培训服务。

没有国家预想得快。同时,儒家传统也影

随之而来的社会风险

响着教学,制约了创造力以及老师与学生 之间的互动。

然而,中国必须应对再就业和劳动力 适应生产结构变化的实际问题。全球经济

因此,当前中国政府有责任实施必要

危机致使数千万农民工滞留在城市的边

的改革,使教育和培训适应新兴超级大国

缘区,生活很不稳定,或者返回农村维持

今后的目标和挑战。

生计,然而农村青壮年劳动力的失业率依

法国教育依然领先,但是……

然居高不下。这已成为影响社会稳定的隐

中法高校合作有着悠久的传统,目前

患,并可能一触即发。因此政府正在通过

的形势对于促进该领域的合作是一次契

开展相应的职业技能培训努力解决这个问

机。

题。

法国应当适应日益国际化的培训服务

为了深入研究这些与教育和培训相关

要求,并与越来越多想在中国教育市场上

的热点话题,唯一的途径,就是翻页来阅

分一杯羹的国家竞争。

读我们的专栏。

• mars 2011 / Connexions 39


DOSSIER

专栏

L’internationalisation des entreprises chinoises « Les investissements chinois à l’étranger ont atteint 50 milliards de dollars en 2010 et devraient augmenter de 10% en 2011. » 2010年,中国对外投资额 达到500亿美元,

© Imagine China

2011年,还将增加10%。

Scène dans l’aéroport international de Pékin. 

北京首都国际机场

Comment les entreprises chinoises s’internationalisent Jean-Paul LARÇON est professeur de stratégie internationale à HEC Paris, ancien directeur de l’Ecole HEC et co-fondateur de la CEMS, Community of European Management Schools. Ses recherches sont centrées sur les stratégies d’entreprises et les multinationales des grands pays émergents. Son expérience de la stratégie des entreprises chinoises est née de nombreuses années de coopération avec les chefs d’entreprises chinois et leurs homologues étrangers, les universités et centres de recherche spécialisés en management international, et les organismes publics chinois en charge du développement économique international.

40 Connexions / mars 2011

Connexions : L’Etat chinois encourage les entreprises à investir à l’étranger tout en les encadrant. Comment analysez-vous cette politique très spécifique à la Chine ? Jean-Paul Larçon : Oui en effet, c’est un cas assez unique, le gouvernement chinois est celui qui encourage le plus ses entreprises à investir sur la scène internationale, car une implantation à l’étranger est un bon moyen de pérenniser et de renforcer le potentiel d’exportation dans le pays considéré. Disposer d’une filiale, d’une usine d’assemblage, d’un réseau de distribution, d’un staff local, tout en maintenant en Chine une grande part de la fabrication, est un atout pour l’avenir, de même que l’acquisition de marques ou de centres de recherche de pointe à l’étranger. L’extension du réseau de succursales de l’Industrial and

Commercial Bank of China (ICBC) en janvier en Europe va permettre en particulier de mieux informer les firmes chinoises sur les opportunités d’investissement ou d’acquisitions et de leur apporter les financements nécessaires. C. : Quels sont les types de sociétés publiques ou privées - intéressées par ces investissements hors-Chine ? J.P. L. : L’investissement chinois à l’étranger a connu une croissance exponentielle depuis 2001, mais il ne représente aujourd’hui encore que le quart de l’investissement étranger en Chine. L’Asie et les pays émergents sont les destinations prioritaires, tandis que l’Europe représente moins de 10%, la France venant après l’Angleterre et l’Allemagne. Les entreprises d’Etat sont majoritaires parmi les dix premières multinationales


L’internationalisation des entreprises chinoises 中国企业国际化 chinoises. Mais si les entreprises publiques ont été les plus actives dans le passé, la distinction public-privé n’est plus très significative aujourd’hui. Dans les télécommunications ZTE et Huawei Technologies sont toutes deux solidement installées en Europe, et en particulier à Paris. La présence de l’état actionnaire est plus forte chez ZTE, mais les deux firmes - qui ont des stratégies concurrentielles différentes - font de l’international une priorité. Geely est une entreprise privée, mais le rachat de Volvo Car en 2010 n’aurait pas pu se faire sans le feu vert et les encouragements du gouvernement chinois. Public ou privé, la « maison Chine » avance en profondeur et en bon ordre, et ce sont essentiellement les grandes entreprises qui investissent à l’étranger. C. : Quels sont les modèles d’investissement privilégiés par ces entreprises ? J.P. L. : Les entreprises chinoises sont prudentes en matière d’acquisitions, car la restructuration des entreprises rachetées et la mise en œuvre des synergies éventuelles est un art difficile, comme on l’a vu dans les années 2000 en Europe avec l’affaire TCLThomson Multimedia. Cependant, l’acquisition d’entreprises, en particulier d’entreprises en difficultés, reste la voie principale. La crise mondiale est sous cet angle une opportunité pour les firmes chinoises. Mais autant les jointventures avec des partenaires étrangers constituent une arme privilégiée des firmes chinoises pour la conquête de leur marché domestique et pour l’exportation, autant elles préfèrent être seules maîtresses à bord de leurs actifs à l’étranger. C. : Que motive généralement une entreprise chinoise à investir à l’étranger ? J.P. L. : Ces firmes chinoises ont en en général trois priorités. Premièrement, l’accès aux ressources naturelles (pétrole, gaz, minerais de fer, etc.) ce qui explique ainsi les investissements chinois en Asie, en Afrique, au Kazakhstan, les partenariats avec le Brésil, l’Australie ou la Russie… Les objectifs des entreprises et les intérêts nationaux vont évidemment de pair. Deuxièmement, ces entreprises veulent accéder à un marché en particulier et entendent alors contrôler une marque, un réseau de distribution, une gamme

•••

中国企业如何实现国际化 让-保罗.拉尔松(Jean-Paul LARCON)是巴

模式?

黎高等商学院国际战略专业教授,曾任巴

拉尔松:在收购方面,中国企业表现谨慎,

黎HEC商学院系主任,全球管理学联盟协会

因为被收购企业的重组与可能开展的配合

(CEMS)合伙创始人;该协会在顶尖商学院

行动是一件艰难的事,就像我们在本世纪

与跨国企业之间建立了全球战略合作关系。

00年代在欧洲看到的TCL-汤姆逊并购案。

拉尔松教授研究的核心是企业战略与新兴

然而收购企业,尤其是收购面临困境的企业

大国的跨国企业。

仍然是主要投资渠道。从这一角度看,全球

他在中国企业战略方面的经验来自与中国企

经济危机对中国企业是一次机遇。同样,与

业高管及其外国同仁、与专业研究国际管理

外国合作伙伴组建合资公司是中国企业征

的大学及研究中心,以及与主管国际经济发

服本地市场和扩大出口的特殊武器,中国企

展工作的中国政府机构的多年合作。

业更加希望自己是其海外资产的唯一控制

《联结》:中国政府鼓励国内企业到海外

人。

投资,并对它们加以扶持。您如何分析这

《联结》:通常,什么因素会推动中国企

一颇具中国特色的政策?

业去海外投资? 

拉尔松:是的,这的确是一种比较独特的情

拉尔松:中国企业一般有三大动机。第一,

况,中国政府是最鼓励他们的企业在国际上

获得自然资源(石油、天然气、铁矿石,等

投资的政府,因为设立国外机构是持久发展

等),这可以解释中国在亚洲、非洲、哈萨克

并在目标国家增强出口潜力的良好途径。在

斯坦的投资,以及与巴西、澳大利亚及俄罗

国外拥有一家子公司,一个装配工厂,一个销

斯的合作。很明显,企业目标与国家利益是

售网络,一个本地员工团队,同时在国内保

并行的。

持大部分生产,是将来的一张王牌,收购国

第二,中国企业很想进入某个市场,并希望

外高端品牌或研发中心也是同样道理。今年

控制一个品牌、一个销售网络、一个产品系

1月,中国工商银行的分行网点扩张到欧洲,

列和一支经验丰富的管理团队。2004年,联

尤其能使中国企业更多地获知关于投资和

想收购IBM全球PC业务就属于这种情况。夺

收购机会的信息,并给予他们必要的资金支

取市场经常是从新兴的邻国市场开始的:

持。

印度尼西亚,菲律宾,越南,马来西亚,泰国

《联结》:对 海 外 投资感兴 趣的是哪 种

等。中国自身就是一个真正的内部扩展市场,

类型的公司,国有还是私营?

在这里,中国文化以及与亚洲各国文化的相

拉尔松:2001年以来,中国海外投资迅猛增

似性是一大优势。中国企业投资还瞄准非洲

长,但今天也只占外国在华投资的1/4。 亚

和其他新兴大国,特别是印度和巴西。华为

洲及其新兴国家是中国企业投资的首选,而

最大的一笔海外投资在印度,这不但能使它

欧洲还不到10%,法国排在英国和德国的后

利用当地软件开发的专长,还能借此进入印

面,位居第三。

度的电话业务市场。

在中国十大跨国企业中,国有企业占多数。

最后,中国企业想通过海外投资努力获取一

如果说国企在过去是最活跃的,今天国有-

项技术,例如在美国、德国、日本及韩国。但

私营的区别已经没有太大意义。在通讯领

在这种情况下,中国企业经常会借助外国在

域,中兴和华为双 双在欧洲,尤其在巴黎

华投资得到这些技术,就像我们经常会在航

站稳脚跟。国有股权在中兴的影响比较大,

空电子或者核能领域看到的。

但是拥有不同竞争战略的两家企业却都把

《联结》:与欧洲、美国或者日本企业相

国际化放在首位。吉利是一家私营企业,但

比,中国跨国企业有哪些特征?

2010年收购沃尔沃若没有中国政府的同意

拉尔松:在时间上,中国企业的国际化过程

和鼓励是不会实现的。无论国有还是私营,

比日本、韩国及台湾企业当年所经历的过程

中国企业正有条不紊地向纵深发展,而且在

快。然而世界变了:中国企业必须在已经全

海外投资的企业主要是大型企业。

球化的经济中奋战。作为出口国家,内部市

《联结》:这些 企业优先采 取 哪 种投资

场的规模和工资一下子给了中国企业

•••

mars 2011 / Connexions 41


DOSSIER

专栏

•••在量和成本方面的竞争优势。中国国 ••• de produits, une équipe de mana内市场本身也对外国竞争者开放。因此对中

国来说这是学习的源泉。国际投资最终能让 中国企业获取或者开发他们所缺乏的优势 或能力,比如:品牌、专利和技术,这些是它 们在国内、国际市场两条战线上奋战所必需 的。例如青岛啤酒,如今忙于占领国内市场, 多于海外扩张。吉利收购沃尔沃后的首要目 标是为国内市场生产沃尔沃汽车。 《联结》:中国企业面临的困难有哪些? 拉尔松:当中国企业在国内足够强大时,通 常就具备了去海外做大笔投资的充足资源。 例如海尔,进入欧洲已有10年。该品牌享有 良好的声誉,产品质量过硬,已经出现在家 电领域的所有销售网中。然而它所占据的市 场份额依然很少(不到5%),因为与卫冕冠 军相比,一个成熟市场的新入企业必需在差 异化及创新方面做出有效努力,海尔正是在 缝隙市场中做得最成功的,例如微型冰箱和 红酒冷却器。 在收购中,困难主要在于专利问题、吸纳被 购企业的经验,以及对国际化人才的管理。 这些人才通常接受过极好教育、能力极高并 熟悉中外双重文化的人。在美国和欧洲受过 教育的人是一大优势,但总部企业与海外子 公司关系有时会非常复杂,因为成功的关键 因素和管理方式会根据操作市场是在中国、 还是在快速发展的新兴国家或是在富有的

经济发达国家而差别很大。

Les 10 premières multinationales chinoises 中国排名前十的跨国企业 CITIC China Ocean Shipping Group China State Construction Engineering

中信集团 中国远洋运输集团 中国建筑工程总 公司

CNPC

中国石油天然气 集团

Sinochem

中化集团

CNOOC

中国海洋石油总 公司

TCL

TCL

China Minmetals

中国五矿集团

Cofco International BOE Technology

中粮集团 京东方科技集团

42 Connexions / mars 2011

faire défaut - marques, savoir faire, technogement très expérimentée. C’était le cas de logie - qui leur est nécessaire pour se battre Lenovo qui a racheté la branche PC de IMB sur les deux fronts : le marché intérieur et en 2004. La conquête des marchés com- le marché international. Tsingtao Beer, par mence souvent par les pays émergents exemple, est plus préoccupée actuellevoisins : l’Indonésie, les Philippines, le Viet- ment de dominer le marché chinois que nam, la Malaisie, la Thaïlande, etc. La Chine de grandir à l’étranger. Le premier objectif se construit un véritable marché intérieur de Geely après l’acquisition de Volvo est élargi où la culture chinoise et la proximité de fabriquer des Volvo pour le marché culturelle constituent un atout. L’investisse- intérieur. ment vise également l’Afrique et les autres C. : A quelles difficultés font-elles grands pays émergents, en particulier l’In- face ? de et le Brésil. Le plus gros investissement J.P. L. : Quand l’entreprise est suffisamà l’étranger de Huawai Technologies est en ment forte en Chine, elle a généralement Inde, ce qui lui permet de bénéficier des les ressources suffisantes pour investir signisavoirs faire locaux en matière de dévelop- ficativement à l’étranger. Haier par exempement de software mais aussi d’accéder ple est présent en Europe depuis 10 ans. au marché indien de la La marque a une bonne téléphonie. réputation, les produits Enfin, ces entreprises « La maison sont de bonne qualité et cherchent, à travers ces Chine avance en présents dans tous les réinvestissements hors seaux de distribution qui profondeur et de Chine, à acquérir une comptent dans l’électrotechnologie, aux Etats- en bon ordre, ménager. Mais sa part de Unis, en Allemagne, ou marché reste très faible et ce sont Japon ou en Corée par (moins de 5%). En effet, exemple. Mais dans ce essentiellement le nouveau venu sur un cas, les firmes chinoises les grandes marché à maturité doit ont souvent un accès à faire un « sur effort s» par ces technologies grâce entreprises qui rapport aux champions aux investisseurs étran- investissent à historiques en termes de gers en Chine, comme différentiation ou d’innol’étranger. » on peut le voir en partivation, et c’est sur des niculier dans les domaines ches que la firme réussit de l’avionique ou du nucléaire. le mieux comme les mini-réfrigérateurs ou C. : Quelles sont les caractéristiques les wine coolers. de ces multinationales chinoises (vs Dans le cas d’acquisitions, la difficulté est européennes, américaines ou japo- plutôt relative au savoir faire et à l’expénaises) ? rience en matière d’intégration des sociéJ.P. L. : Le processus d’internationalisa- tés rachetées et à la gestion des hommes tion des firmes chinoises est plus rapide en charge de l’international. Ceux-ci sont que celui parcouru en son temps par les le plus souvent extrêmement bien formés firmes japonaises, coréennes ou encore et compétents, bénéficiant d’une doutaiwanaises. Mais le monde a changé : les ble culture chinoise et internationale. Les firmes chinoises doivent se battre dans chinois formés aux Etats-Unis en Europe une économie déjà mondialisée. La taille sont un atout majeur, mais le lien entre la du marché intérieur et les salaires leur don- maison mère et la filiale étrangère est parnent d’emblée un avantage concurrentiel fois compliqué par le fait que les facteurs de volume et de coût en tant qu’exporta- clés de succès et les méthodes de manateurs. Leur marché intérieur est lui-même gement peuvent être très différents selon ouvert aux concurrents étrangers. C’est qu’on opère sur le marché chinois, dans les donc pour elle une source d’apprentissage. mondes émergents à forte croissance ou L’investissement international leur permet dans les économies riches. Propos recueillis par Pierre Tiessen finalement d’acquérir ou de développer les atouts ou compétences qui peuvent leur


L’internationalisation des entreprises chinoises 中国企业国际化

Repères Les investissements chinois dans le monde

Les Multinationales Chinoises  中国的跨国企业 « Les Multinationales chinoises », Jean-Paul Larçon, préface de Liu Chuanzhi, Chairman de Lenovo, Editions Eska, 2009.

les technologies, du luxe, de l’industrie de pointe. En 2010, ces investissements, d’après les dernières estimations du ministère chinois du Commerce (Mofcom), pourraient avoir dépassé les 50 milliards de dollars. Asie, Europe, Etats-Unis… Les entreprises chinoises font désormais feu de tout bois. Tour d’horizon.

《中国跨国公司》, 让-保罗.拉尔松主编, 联想集团总裁柳传志 © DR

En seulement quelques années, de nombreuses sociétés étrangères ont été rachetées par des investisseurs privés ou publics chinois. Pour la seule année 2009, ceux-là ont procédé, hors du territoire, à près de 300 fusions-acquisitions pour un montant global de 43,3 milliards de dollars - soit 6 fois plus qu’en 2005 ! - dans les domaines aussi bien de l’énergie que des nouvel-

Bibliographie

题写前言,Esca出版 社2009年出版

« Les Multinationales Chinoises » est le fruit d’un projet de coopération scientifique entre HEC Paris et Tsinghua School of Economics and Management (Pékin) mené entre 2005 et 2008. Le livre étudie la montée en puissance des multinationales chinoises au cours des 25 dernières années de transformation et de croissance rapide de l’économie chinoise. 《中国跨国企业》是巴 黎 H E C高等 商学院与北京清华大学经济管理学院

© Imagine China

2005-2008年学术合作的硕果。本书研 究了中国跨国企业在近25年的经济转 型与快速发展过程中逐步崛起。

Les chiffres du défi chinois Montant des investissements

En 2010, 466 entreprises de

quotidien du Sud Nanfang Zhoumo de

Montant des investissements globaux à

investi plus de 3 milliards de dollars

ment écartée

l’étranger en 2010 (premières estimations

hors de Chine

dollars (50 milliards pour la Chine

OPA chinoises ratées

contre 43, 3 milliards hors secteur finan-

2005 : Refus par Washington du rachat

du Mofcom) : 1000 milliards de

cier en 2009)

Avec 50 milliards de dollars

la province du Zhejiang ont

par CNOOC (China National Offshore Oil Company) du pétrolier californien

l’hebdomadaire Newsweek est rapideEté 2010 : le CIC tente de s’emparer du club de foot de Liverpool, menacé de faillite et de relégation. Il est finalement repris, contre 340 millions d’euros, par les propriétaires américains de l’équipe de base-ball des Boston Red Sox

(estimations) en 2010, la Chine se place

Unocal

au 5ème rang des pays qui investissent

2009 : Refus par Canberra d’une offre de recapitalisation de 19,5 milliards

OPA chonoise récente non finalisée 

en deux ans

de dollars par Chinalco dans le

Le géant shanghaien de l’agroalimentaire

Montant des IDE en Chine en 2010 :

groupe minier australien Rio Tinto

Bright Food sur Yoplait : 50% des

le plus à l’étranger. Elle a gagné 7 places

100 milliards de dollars

Juin 2010 : l’offre de rachat par le

parts contre 1,7 milliards d’euros mars 2011 / Connexions 43


DOSSIER

专栏

Chronologie des principales acquisitions des entreprises chinoises depuis 2005 2005年以来中国企业海外并购大事记

2005

© Imagine China

Singapour Bank of China rachète SALE (Saingapore Aircraft Leasing Company). Montant de la transaction : 985 millions de dollars

France  AS Watson (propriété du tycoon Li KaShing - Hong Kong) rachète le parfumeur Marionnaud Montant de la transaction : 900 millions d’euros

新加坡 中国银行收购新加坡航空租赁公司 交易额:9.85亿美元

2008

© Imagine China

法国 李嘉诚旗下的屈臣氏集团收购法国香水 零售商Marionnaud 交易额:9亿欧元

Kazakhstan Rachat de Petrokazakhstan par CNPC Montant de la transaction : 4,2 milliards de dollars 哈萨克斯坦 中国石油收购哈萨克斯坦石油公司 交易额:42亿美元

希腊 中国远洋运输公司入股希腊比雷埃夫斯 港口,获得35年码头使用权 交易额:43.5亿欧元

2006

44 Connexions / mars 2011

© Imagine China

© Imagine China

美国 联想收购IBM全球个人电脑业务

Suisse OPA de Sinopec sur le Suisse Adax Petroleum Montant de la transaction : 7,3 milliards de dollars

澳大利亚 兖州煤业收购澳大利亚Felix公司 交易额:29亿美元 中国五矿集团公司收购OZ Minerals公司 交易额:13亿欧元

2010

Suède BAIC reprend le groupe Saab. Montant de la transaction : 200 millions de dollars Geely rachète Volvo. Montant de la transaction : 1,8 milliard de dollars

2009

Etats-Unis IBM est racheté par Lenovo

Australie Le géant minier Yanzhou rachète Felix Resources Montant de la transaction : 2,9 milliards de dollars Le groupe Minmetals s’offre OZ Minerals Montant de la transaction : 1,3 milliard d’euros

© Imagine China

Grèce La licence d’exploitation du Port de Pirée est vendue pour une durée de 35 ans au groupe Cosco Montant de la transaction : 4,35 milliards d’euros

瑞士 中国石化收购瑞士Addax石油公司 交易额:73亿美元

瑞典 北汽收购萨博汽车公司 交易额:2亿美元 吉利收购沃尔沃 交易额:18亿美元

France Le fonds d’investissement Fosun prend 10 % du Club Med La marque de vêtements Cerruti est reprise par le distributeur chinois Trinity Limited, filiale du groupe de distribution Li & Fung Group


L’internationalisation des entreprises chinoises 中国企业国际化 法国 复星收购地中海俱乐部10%的股权 服装品牌切瑞蒂被香港利丰集团旗下利 邦控股收购

Etats-Unis La Fed approuve le rachat de 10 % des droits de vote de la banque d’affaires Morgan Stanley par le fonds souverain chinois CIC (China Investment Corporation) 美国 美联储批准了中国主权投资基金(中国投 资公司)收购摩根士丹利10%具有表决权 股份的要约。

© Imagine China

2011

中国海外投资回顾 仅仅数年间,众多外国企业被中国国有或民

域。根据商务部的最新统计数据,2010年中

营企业收购。仅2009年,中国企业便在境外

国对外投资额将超过500亿美元。在亚洲、

进行了近300次并购,交易额高达433亿美

欧洲、美国……中国企业正四处出击。盘点中

元,是2005年的6倍!这些投资既涉及能源

国海外投资。

领域,也涉及新技术、奢侈品和尖端工业领

关键数据 投资额

的竞购遭到美国政府拒绝

中国商务部最初预计,2010年全球海外投资

2009年:中国铝业195亿美元注资力拓的交

额为1万亿美元(中国非金融类对外直接投

易案被澳大利亚政府否决

资为500亿美元,而2009年为433亿美元)

2010年6月:南方报业洽购美国新闻周刊被

2010年,中国预计实现对外投资50 0亿美

元,成为全球第五大对外投资国,两年内上

2010年夏:中国投资公司试图收购面临破产

升了7位。

和降级的利物浦足球俱乐部。该球队最终被

2010年,中国实际吸收外国直接投资1000亿

美国波士顿红袜棒球队持有人以3.4亿欧元

美元。

的价格收购。

2010年,浙江466家企业境外投资超过30亿

Norvège Le groupe Bluestar rachète Elkem. Montant de la transaction : 2 milliards de dollars

美元。

挪威 蓝星收购埃肯公司 交易额:20亿美元

中国企业海外并购的失败案例

尚未达成的中国最新海外并购案 上海乳业巨头光明集团欲以17亿欧元收购 全球第二大酸奶制造商优诺50%的股权。

2005年:中海油对美国加州优尼科石油公司 Pierre Tiessen

OFFRE SPECIALE

TPE, Entrepreneur, Boutique, Restaurant,…

Faites-vous connaitre grâce à Connexions ! Connexions 联 Chambre

de

CommerCe

e t d ’i n d u s t r i e

Fr a n ç a i s e

en

Chine

no 55 oCtobre

2010

L’eau, la Chine face aux défis de l’or bleu 水资源:中国面临“蓝金”挑战

Connexions 联

中 国 法 国 工 商 会 双 月 刊

Le

结 •

Focus : S’installer en Chine Les produits chinois se vendent de plus en plus en yuan Gros plan sur le Guangxi

特 刊

Dossier

magazine de La

dossier

Le

magazine de La

Chambre

de

CommerCe

et d’industrie

Fr a n ç a i s e

Numéro Spécial

en

Chine

n o 57 m a r s

2011

中 国 法 国 工 商 会 双 月 刊

L’internationalisation des entreprises chinoises, • Reportage au Gansu à l’école de Dalijia

le nouveau Voyage vers l’Ouest

中国企业国际化—西行记

甘肃大李家小学

特别报道

Les tensions inflationnistes 通胀压力

Gros plan sur le Shandong 山东概况

www.connexions.ccifc.org

www.connexions.ccifc.org

Vu d’ici « Lanzhou – Pont sur le Huang He » par le photographe David Gourhan

Vu d’ici « Rêve bleu » par le photographe Shen Jiangping

Contacts Pékin

Patricia RUAN Tel : (010) 6461 0260 ext. 14 publications@ccifc.org Shanghai

+

Sévrine CLEMENT Tel : (021) 6132 7100 ext. 114 clement.severine@ccifc.org

Tarif exclusif – 15 % de remise = 3 700 RMB TTC

Hervé LAMBELIN Tel : (020) 8186 3200 ext. 801 lambelin@ccifc.org

1/8 de page dans Connexions dans la rubrique « l’Actualité » 2 880 RMB Bannière latérale dans la Newsletter CCIFC en diffusion locale (Pékin, Shanghai ou Chine du Sud) d’une durée de 1 mois 1 500 RMB

Chine du Sud

mars 2011 / Connexions 45


DOSSIER

专栏

Rares sont les nouveaux investissements chinois dans les pays occidentaux à ne pas faire de bruit. Qu’il s’agisse du rachat de Volvo par le constucteur Geely ou de la reprise du port du Pirée par le leader chinois du transport maritime, Cosco, des voix réticentes se sont fait entendre, arguant d’un manque d’expérience à l’étranger des entreprises chinoises et, surtout, du risque de voir la Chine s’emparer d’entités stratégiques. Pourtant, juge Françoise Nicolas, chercheuse à l’Institut Français de Relations Internationales (IFRI), « la majeure partie des investissements chinois à l’étranger répond d’abord à des logiques industrielles ». Une spécificité toutefois tient aux ressources naturelles « dans ces cas, la main de l’Etat est beaucoup plus proche ». En réalité, les investissements chinois ne sont pas si différents de ceux réalisés par les entreprises d’autres pays, estime Mme Nicolas : « Ils répondent d’abord à une logique opportuniste. Volvo, par exemple, était en difficulté. Geely a vu des complémentarités à bon prix, un apport technologique et un progrès pour son image de marque et s’est donc montré intéressé. ». Les investisseurs chinois réalisent par ailleurs que leur présence peut être anxiogène et que certaines expériences passées se sont révélées plutôt difficiles, explique André Loesekrug-Pietri, président du fonds d’investissement A Capital. « Ils ont compris qu’il fallait adopter une approche modeste à l’extérieur, en conservant par exemple un management local. C’est une nouveauté, c’est également ce qu’ont fait les étrangers en Chine avec le temps. Certains groupes constatent aussi que prendre des participations minoritaires permet d’apprendre tout en suscitant moins d’inquiétude », dit-il. 46 Connexions / mars 2011

« Je vois Volvo comme un tigre : il appartient à la jungle et ne devrait pas être retenu au zoo », Li Shufu, PDG de Geely. 吉利董事长李书福比喻道:“我觉得沃尔沃像一只老虎:它属于丛林,不应该被 圈在动物园里。”

Geely s’aventure dans la cour des grands En s’offrant pour 1,5 milliards de dollars l’intégralité des parts de Volvo, Geely est devenu, le 2 août 2010, le premier constructeur automobile chinois à voir si grand et si loin. L’ambitieux patron de la marque de Hangzhou, Li Shufu, a en effet su profiter des soldes pendant la récession. En comparaison, Ford avait dû débourser 6,45 milliards de dollars en 1999 pour acquérir le constructeur suédois. Volvo était bénéficiaire à l’époque, mais n’a fait qu’engranger les pertes chaque année depuis. « Je vois Volvo comme un tigre : il appartient à la jungle et ne devrait pas être retenu au zoo », comparait pompeusement M. Li au lendemain de la finalisation de l’accord. Geely ambitionne de propulser les ventes de Volvo à 600 000 unités par an au cours des cinq prochaines années, contre 373 000 en 2010, en développant le potentiel de la marque en Chine. Le coup de publicité est réussi pour Geely, certes premier constructeur privé chinois mais loin derrière ses concurrents publics, alliés aux géants General Motors ou Volkswagen. La marque était jusqu’alors inconnue à l’étranger et à la traîne en Chine, ses modèles circulant plus fréquemment sur les routes de campagne que sur les avenues de Pékin et de Shanghai. « L’effet

marketing et relations publiques n’est pas négligeable pour Geely », constate Shen Jun, consultant du cabinet Roland Berger à Shanghai. Comment sinon entrer sur le marché de l’automobile du luxe, où les concurrents s’appellent Audi ou BMW, pour une marque qui n’a que 13 ans d’expérience dans l’automobile ? « En rachetant Volvo, ils décrochent le ticket d’entrée sur ce segment », estime M. Shen. Mais en reprenant une marque ayant 83 années d’expérience, dont la culture d’entreprise scandinave est éloignée du modèle chinois, Geely a vu gros. Conscient qu’il n’a pas pour l’heure l’étoffe et la maturité nécessaires à la gestion d’une telle entreprise internationale, Li Shufu s’est efforcé de conserver un management européen. S’il a ouvert, le 25 janvier 2011, un siège à Shanghai, d’où seront pilotées les opérations chinoises de Volvo, il a également attiré à la tête de la marque le directeur exécutif de Volkswagen en Amérique du Nord, Stefan Jacoby. Le défi pour Geely sera désormais d’arriver à réduire les coûts de Volvo, d’absorber son savoir-faire et de créer des synergies entre deux marques radicalement différentes sans dénaturer la plus réputée d’entre elles.

•••

© Imagine China

Des investissements qui font beaucoup de bruit 3 exemples emblématiques : Geely, Cosco, Rio Tinto


L’internationalisation des entreprises chinoises 中国企业国际化 产生巨大反响的投资

集团斥资43.5亿欧元,签订比雷埃夫斯港

典型案例:吉利集团、 中远集团和力拓集团

部的重要商业港口。这一投资的目的是让

35年专营权协议。比雷埃夫斯港是雅典南 希腊成为中国投资通往欧洲的大门,让比 雷埃夫斯港成为南欧的鹿特丹。

中国在西方国家的投资很少能不引起反

接下来的五年把沃尔沃汽车的销售量增

响。无论是中国民营汽车企业吉利收购沃

加到每年60万辆,而2010年该品牌汽车的

中远管理层和中国政府部门的负责人

尔沃,还是中国海运巨头中远集团收购比

销售量为37.3万辆,同时开发品牌在中国

是否料到投资行动会受到当地工会的阻

雷埃夫斯港(Pirée)集装箱码头,质疑的

市场的发展潜力。

挠?20 09年10月初,罢工持续了两个星

声音不绝于耳,认为中国企业缺乏海外投

吉利的广告宣传非常成功,它确实是中国

期,5000个集装箱滞留在比雷埃夫斯港,

资经验,尤其认为中国企业海外并购造

第一大民营汽车企业,然而与通用或大

还有1万个被分流运向欧洲替代港口。布

成了威胁。然而,法国国际关系研究所的

众等竞争对手相比差距仍然很大。截至目

鲁塞尔当代中国研究中心的海外投资专

研究员弗朗索瓦兹·尼古拉斯(Françoise

前,吉利品牌在国外无人知晓,在国内的

家邓肯·弗里曼(Duncan Freeman)解释

Nicolas)指出: “中国大部分海外投资首

品牌知名度也不高。吉利汽车在乡村道路

道: “对于中国企业来说,很难理解如此

先是工业发展的需要。然而在这些投资

上驾驶的频率比在北京和上海的大街上

大的反差:另一种管理文化,另一种经营

中,凡是涉及自然资源的,国家会更多干

高。罗兰·贝格国际管理咨询公司(Roland

环境,另一种法律框架。其他国家诸如日

预。”

Berger Strategy Consultants)的顾问沈军

本,在过去也面临着接受这种反差的挑

事实上,中国企业的海外投资与外国企业

证实: “市场营销和公关的效果对吉利

战。如果中国以前不了解这些,至少他们

没有太大区别,尼古拉斯女士认为: “他

来说是不可忽视的。”对于一个在汽车业

现在知道了。”

们首先是看机会。比如沃尔沃那时正面临

仅有13年经验的品牌,如何进入竞争对

困境,吉利看到用合适的价格就能换来

手是奥迪或宝马的豪华车市场?沈军认

力拓—在战略领域的推进受挫

优势互补,获得技术及品牌形象的提升,

为: “收购沃尔沃让吉利获得了进入高端

对于澳大利亚矿业巨头力拓集团(Rio

因此表现出兴趣。”

市场的门票。”

Tinto)来说,中铝的报价很有吸引力。

此外,中国投资者意识到他们的出现可

然而,收购一个拥有83年历史的品牌,而

2007年,收购加拿大铝业公司(Alcan)之

能引起 焦 虑,过去的一些海 外投资往

且它的斯堪的纳维亚企业文化与中国的企

后的力拓面临巨大的债务压力,无法偿还

往经历了重重困难。法国私募基金公司

业文化大相径庭,吉利的确胆量超群。由

在2010年年底之前到期的200亿美元贷

A Capital总裁龙博望(André Loesekrug-

于意识到目前尚不具备必要的能力和成熟

款。2009年2月,中国铝业公司适时出手,

Pietri)解释道: “他们明白对外应该采取

条件来管理这样一家国际公司,李书福尽

提出向力拓注资195亿美元,这将使中铝

温和的方式,比如保留当地的管理层。这

力保留沃尔沃原先的欧洲管理层。2011年

公司在力拓集团的股份比例由9%上升至

是一件新事物,在中国的外国投资者也是

1月25日,沃尔沃中国区总部在上海挂牌

18%。

这样做的。某些集团也注意到持少数股

成立,指导该品牌在中国的运作,同时

最初协议签订之后,反对声愈加强烈,在

份能够在学习的同时减少大家的担忧。”

大众北美区总裁斯蒂芬·雅克布(Stefan

中国企业海外收购中总有这种现象发生。

Jacoby)出任沃尔沃中国区总裁。吉利面

在中铝公司的背后,力拓担心看到中国

吉利大胆走向国际化

临的挑战将是降低沃尔沃的成本,消化

在澳大利亚的战略领域布棋。从资金角

2010年8月,吉利出资15亿美元收购了沃

和吸收先进技术,融合两个完全不同的品

度看,协议开始注水:因中国投资者的兴

尔沃全部股权,成为中国第一家目光远大

牌,保留两者最出色的部分。

趣,在伦敦和悉尼上市的力拓集团的股价 重新上扬,同样在国际市场上铁矿石价格

的汽车制造企业。吉利董事长李书福满怀 雄心壮志,懂得利用经济衰退时的减价

比雷埃夫斯港—中国进入欧洲

也开始回暖。因此,中铝的注资没有那么

时机。相比之下,福特集团1999年是出资

的门户?

必要了。力拓集团在战略资源生产领域具

64.5亿美元收购的这家瑞典汽车制造商。

2010年6月初,中远集团总裁魏家福在希

有决定性影响,澳大利亚的政客们担心看

沃尔沃当时成为受益者,然而自此之后每

腊电视台就中远接管比雷埃夫斯港码头这

到一个中国国有企业控制这家集团近五

年都在亏损。

样总结: “中国有句成语:筑巢引凤。”中

分之一的股份,并拥有其董事会的两个席

在 签 定 收 购 协 议 之 后 ,李 书 福 比 喻

远是第一个到希腊来“筑巢”的“凤凰”,

位。在一片反对声中,谈判破裂,力拓向中

道: “我觉得沃尔沃像一只老虎:它属于丛

中远的成功运作一定会吸引更多中国企业

铝赔偿1.95亿美元损失费。

林,不应该被圈在动物园里。”吉利希望

来希腊进行投资合作。中国海运巨头中远

mars 2011 / Connexions 47


DOSSIER

专栏

« Nous avons une expression en Chine : bâtis le nid de l’aigle, et l’aigle lui-même suivra ». C’est ainsi que le directeur général de China Ocean Shipping Company, Wei Jiafu, résumait début juin 2010 à la télévision grecque le projet chinois dont son entreprise est la tête de pont. Pour 4,35 milliards d’euros, le géant du transport maritime COSCO venait de négocier un accord de gestion sur 35 ans du Pirée, principal port commercial du pays, au sud d’Athènes. L’idée étant de faire de la Grèce une porte d’entrée des investissements chinois en Europe. Et de faire du Pirée le Rotterdam de l’Europe du Sud. Les dirigeants de Cosco et les responsables politiques chinois se doutaient-ils que l’opération serait difficile à gérer sur

le plan syndical ? En deux semaines de grève, au début du mois d’octobre 2009, 5 000 conteneurs étaient bloqués au Pirée, 10 000 autres aiguillés vers des ports européens alternatifs. « Pour les entreprises chinoises, il est difficile d’appréhender de si importants décalages : une autre culture du management, un autre environnement des affaires, un autre cadre juridique », explique Duncan Freeman, spécialiste des investissements à l’étranger à l’Institut d’études sur la Chine contemporaine de Bruxelles. D’autres, comme les Japonais, ont également été confrontés à cette difficulté par le passé. Et si les Chinois n’étaient pas au courant auparavant, au moins maintenant ils savent. ».

© Imagine China

••• Le Pirée, porte d’entrée de la Chine en Europe ?

Cosco ne se doutait pas que l’opération du Pirée serait aussi difficile à gérer du point de vue syndical. 中远没有料到收购比雷埃夫斯港 码头会受到当地工会的阻挠。

© Imagine China

Rio Tinto, percée ratée dans un secteur stratégique

La crainte de voir Pékin avancer ses pions dans un secteur stratégique a incité les Australiens à renoncer aux négociations avec Chinalco. 澳大利亚担心看到中国政府控制其 战略领域,因此中止了与中铝的谈判。

48 Connexions / mars 2011

Pour le géant minier australien, l’offre était alléchante. Rio Tinto, criblé de dettes après avoir racheté en 2007 Alcan, le leader canadien de l’aluminium, était incapable de payer les 20 milliards de dollars qu’il devait honorer avant la fin 2010. La proposition de Chinalco, en février 2009, est donc arrivée au moment opportun : investissant 19,5 milliards de dollars au capital de Rio Tinto, il se saisirait ainsi de 18% des parts du groupe, contre 9% auparavant. Après un accord initial, l’opposition s’est renforcée, motivée par un argument souvent avancé lors d’acquisitions chinoises. Derrière Chinalco, la crainte était de voir Pékin avancer ses pions dans un secteur stratégique pour l’Australie. Financièrement, l’accord commençait à prendre l’eau : porté

par l’intérêt chinois, le capital de Rio Tinto, côté à Londres et à Sydney, se redressait, de même que le cours des minerais sur les marchés mondiaux, donc la nécessité de cet apport de capital s’amenuisait. Surtout, la classe politique australienne s’inquiétait de voir une entreprise majoritairement publique s’emparer de près d’un cinquième des parts du capital de Rio Tinto et de deux sièges au conseil d’administration d’un groupe déterminant pour la production de ressources stratégiques. Face à cette opposition, les négociations ont été rompues, au prix d’une indemnisation de 195 millions de dollars, versée par Rio Tinto à Chinalco.

Harold Thibault


DOSSIER

专栏

L’émergence d’un modèle de management chinois international Charles-Edouard Bouée, Président du cabinet de conseil Roland Berger Asie. Connexions : Quels sont les défis de l’internationalisation pour les entreprises chinoises ? Charle-Edouard Bouée  : Le principal enjeu à prendre en considération est l’écart de management. Le modèle de management chinois repose sur trois piliers : 1- le gouvernement joue un rôle important de direction comme d’influence pour les entreprises chinoises ; 2- la Chine est une nation avec une histoire et une civilisation millénaires et les références culturelles restent très importantes ; 3- Les entreprises chinoises ont une approche très tactique, elles n’hésitent pas à changer très rapidement de direction. Ce qui peut rendre complexe le pilotage d’une filiale. Il faut une compréhension mutuelle de cette différence fondamentale. Les directions chinoises qui visent les marchés américains, européens, etc. doivent s’adapter et réciproquement les équipes sur place doivent comprendre les directives de leur siège chinois. Les entreprises chinoises qui s’internationalisent doivent également avoir une connaissance approfondie de l’environnement dans lequel elles opèrent (légal, taxe, personnel). Elles doivent aussi gérer leur déficit d’image de marque. Une des solutions peut être de racheter des marques existantes.

C. : Comment gérer ce fossé entre deux cultures managériales distinctes ? C.E. B. : Une solution peut être de laisser aux filiales une très grande indépendance. Comme lors du rachat par Bluestar de Rhodia silicones et de Adisseo. les filiales ont bénéficié des débouchés en Chine, etc. Les managers français sont restés et sur les usines on trouve encore le drapeau français avec le drapeau chinois. A l’opposé, certains choisisssent d’ouvrir une « filiale-comptoir » qui se contente de distribuer les produits chinois sur de nouveaux marchés. Ces deux modèles peuvent fonctionner 50 Connexions / mars 2011

mais pas sur le plan global. Notre conseil : la démarche internationale commence en Chine. C’est en effet en Chine que la direction doit avant tout formaliser son modèle managérial avant de partir à la conquête d’autres marchés. Réciproquement les Français, Américains, etc. qui travaillent avec des sièges chinois doivent s’imprégner du modèle chinois très différent du modèle américain développé à partir de 1840, propagé via les business schools et depuis devenu le modèle dominant à travers le monde.

pour cette entreprise qui pilote depuis son siège de Qingdao ses usines italiennes à destination du marché européen, il reste difficile de trouver des expatriés.

C. : Les talents chinois ne sont pas tentés par l’expatriation ? C.E. B. : Non, lorsque l’on est un Chinois de

30-40 ans qualifié, le marché le plus attractif est le marché chinois. Les entreprises font face à un déficit de candidats à l’expatriation. Pour pallier ce manque, Huawei par exemple a recruté beaucoup de hauts proC. : Les marques chinoises lestées d’un imaginaire fils français en France. Quand les entreprises de mauvaise qualité, peu connues peinent à s’ins- profitent des talents étrangers disponibles, taller sur d’autres marchés… elles risquent alors le « clash C.E. B. : La qualité a été le des cultures ». Sur le terrain, « La démarche problème du Japon dans c’est un peu la quadrature les années 80 puis de la internationale du cercle mais d’un point Corée avant d’être celui commence en de vue analytique, la situade la Chine. Aujourd’hui les tion est très claire : il faut buzz autour du scandale Chine. » à la fois des locaux pour du lait frelaté ou celui des comprendre les marchés et jouets toxiques renforcent cette mauvaise des Chinois qui seraient les ambassadeurs image. C’est un des gros chantiers auxquels du modèle managérial chinois. doivent s’atteler les entreprises chinoises C. : Ce modèle chinois peut-il à terme s’exporter ? qui souhaitent s’internationaliser. Il faut évi- C.E. B. : Je le crois. Le modèle chinois pourdemment commencer par s’assurer que la rait devenir le prochain modèle dominant. qualité de ses produits est maximale, puis il D’abord, le modèle de management chinois faut communiquer, se positionner, se créer qui repose sur l’Etat, une culture millénaire une image de marque. etc. est très dense, il peut être une alternaLes marques chinoises souffrent d’un gros tive intéressante face au modèle américain déficit de connaissance à l’international. qui manque justement de valeurs. Ensuite Prenons l’exemple de la marque d’élec- le monde d’aujourd’hui est très volatile or troménager Haier, ce leader incontesté en les entreprises chinoises ont depuis trente Chine n’a pas réussi à pénétrer le marché ans pris l’habitude d’évoluer dans un unifrançais comme le coréen LG a su le faire vers où tout change quotidiennement. et les ventes restent marginales. A contra- Les business schools chinoises qui se rio, la marque a bien réussi aux Etats-Unis. multiplient commencent à réfléchir à ce Le frigo pour célibataires Haier est une modèle de management à la chinoise. Ce véritable success story, au pays des réfri- sera lent. Nous sommes au commencegérateurs à deux portes l’entreprise a su se ment d’un processus qui durera au moins positionner sur des petits appareils moins trente ans. Propos recueillis par Emilie Torgemen encombrants et moins chers. En revanche 


L’internationalisation des entreprises chinoises 中国企业国际化

© Imagine China

中国企业国际管理 模式初见端倪

Des employés soudanais de Sinopec en réunion avec leur manager chinois au Soudan où la présence chinoise est très importante. 很多中国企业在苏丹投资,图为中石化苏丹籍员工与中方经理正在开会。

常博逸,罗兰贝格管理咨询公司亚洲区总裁 《联结》:中国企业在国际化进程中面临

这两个模式都行得通,但从全球范围来看,

不过,这家总部位于青岛的公司,在寻找合

哪些挑战?

情况有所不同。我们建议是:国际化应从中

适的外派人才管理意大利工厂(供应欧洲市

常博逸:主要问题在于管理模式。中国的管

国本土市场开始。在拓展海外市场之前,管

场)时,就遇到了困难。

理模式有三大支柱:1、政府扮演着重要的领

理层首先应在中国确立自己的管理模式。同

《联结》:中国人不喜欢外派工作?

导角色,影响着企业的重大决策;2、中国是

样,在法国、美国等地向中国总部汇报的子

常博逸:对30至40岁的中国人来说,中国市

历史悠久的文明古国,传统文化对后世的影

公司应当熟悉中国模式。这种中国模式,与

场才是最具吸引力的。因此企业面临着外派

响深远;3、中国企业注重战术,领导层更替

美国模式截然不同。美国模式自1840年确立

员工短缺的问题。为填补这一缺口,海尔在

较快,这给子公司监管带来难度。中外双方

以来在商学院广为传播,并在全球占据着主

法国招募了众多管理人员。不过,企业在聘

应认清这种差异:中国企业在拓展欧美市场

导地位。

用国外人才可能会遭遇 “文化冲突”。困难

时需适当调整策略,而当地团队则应理解中

《联结》:中国品牌试图立足海外市场,

在于,公司不仅需要熟悉海外市场的当地人

方管理层的要求。

但其知名度依然很低,口碑不佳……

才,同时也需要传播中国管理模式及其理念

在海外扩张的过程中,中国企业应当深入了

常博逸:质量问题在80年代一度困扰日本,

的中国人。

解当地环境(法律、税务、人事等),并通过

随后是韩国,现在则是中国。毒奶粉和毒玩

《联结》:中国模式能输出到海外吗?

品牌收购等途径来提升品牌影响力。

具事件令中国品牌的形象再受重创。中国

常博逸:我认为答案是肯定的。中国模式今

《联 结》:如 何应 对 管 理 文化 之间的差

公司若要走向国际,就必须解决这个问题。

后可能会占据主导地位。首先,中国的管理模

异?

首先是要保证产品的质量,其次,企业应当

式具有深厚的文化根基,它很有可能取代美

常博逸:一种途径是给予子公司更大的自主

及时沟通,合理定位,并树立良好的品牌形

国模式,而后者显然已渐渐褪去光环。另外,

权。例如在蓝星集团收购罗地亚的硅业务和

象。

当前的全球环境变化多端,而在过去30年

安迪苏集团后,被收购的子公司大大获益于

部分中国公司对国际市场的了解不够全面。

中,中国公司已经习惯于在不断变化中谋求

中国市场的巨大商机。法国的管理人员得以

例如,海尔集团领跑中国的家电业,却未能

发展。

留任,中法国旗共同飘扬在工厂上空。相反,

如韩国的LG那样成功拓展法国市场,其销售

中国的商学院变得更加开放,并开始认真

另一些企业在海外市场仅仅设立一个“销售

额至今仍在低位徘徊。另一方面,海尔在美

思索具有中国特色的管理模式。这个过程需

柜台”作为其子公司,目的是将中国的产品分

国市场表现出色。在双门冰箱领域,海尔推

要很长的时间,至少30年,而现在才刚刚起

销到新的市场。

出的单人用冰箱简约实惠,广受欢迎。

步。

• mars 2011 / Connexions 51


DOSSIER

© Imagine China

专栏

Les arts martiaux chinois et les arts énergétiques connaissent un véritable engouement en Occident.



中国的武术和气功在西方备受推崇

Le potentiel d’attractivité de la Chine en Occident : quand la tradition devient commerce Connexions n°53, mars 2010

A la fois source de crainte et de fascination, la Chine s’est peu à peu imposée à partir du XIIIe siècle dans l’imaginaire occidental. Sères, Cathay, céleste empire, terre des fleurs, terre des herbes, fleuve bleu, fleuve jaune, fleuve du dragon noir, grande muraille… Voilà quelques pièces du patchwork de la Chine éternelle encore tissé aujourd’hui par l’Occident. Au commencement, le pays fut d’abord le symbole du mystère de la fabrication de la soie, secret gardé pendant 3000 ans. La fascination des Occidentaux grandit plus tard, à la lecture des premiers récits de voyageurs, marchands et missionnaires du XIIIe siècle, et notamment de Marco Polo. Dans cette Chine dominée par les Mongols, les ponts en pierre le disputent aux épices, soieries et pierreries… « Il décrit une terre si envoûtante de par sa nouveauté qu’y pénétrer pouvait se comparer au fait de passer de l’autre côté d’un miroir. C’est ce passage 52 Connexions / mars 2011

— d’une Europe restée provinciale vers un empire d’une éclatante étrangeté — qui confère au récit encore aujourd’hui une qualité quasi onirique », écrit la New York Review of books. Si le thème de la Chine éternelle emprunte à Marco Polo, les voyageurs n’ont pourtant pas toujours donné une image positive de la Chine. Au XVIIIe siècle, la mode des chinoiseries associe de nouveau Chine et fantastique, et célèbre un univers hanté de dragons et de phœnix. Comme l’explique Cyrille Javary, sinologue et traducteur du Yi Jing, le kaléidoscope de l’éternel chinois prendra d’autres couleurs par la suite. « Au XIXe siècle, la Chine apparaît comme un pays colonisé, avec en toile de fond l’image, déformée par l’occupation mandchoue, de

Chinois fourbes, sales, cruels, et portant la natte. » Aujourd’hui, la Chine est aussi bien vue comme un pays à la civilisation cinq fois millénaire que comme l’atelier du monde. A l’élément de fantasme positif, par nature très vendeur, vient correspondre l’élément repoussoir du fantasme négatif. Tradition contre modernité Si des fragments de culture chinoise pénètrent de plus en plus dans le quotidien des Occidentaux — timbres postaux à l’effigie des signes du zodiaque chinois — la Chine qui séduit le plus l’Occident, celle du fantasme positif, reste très associée à l’histoire ancienne. Inversement, vendre des articles rappelant trop la Chine contemporaine n’est pas toujours bien vu, comme l’explique Virginie Fournier, patronne de Shan-


L’internationalisation des entreprises chinoises 中国企业国际化

•••

中国在西方国家的吸引力 当传统被商业化 中国既让人害怕又让人着迷,这种看法从十三世纪起在 西方人的脑海里逐渐形成。今天, 中国的传统元素更能 吸引西方人。 塞里斯(丝国)、Cathay(古中国)、天国、

面,消极幻想也令人厌恶。

花之都、草之国、长江、黄河、黑龙江、长

传统对现代

城……这是几个今天西方还在使用的对永

中国文化的点点滴滴越 来越融入西方

恒中国的称谓。起初,中国象征着神秘的

人的日常生活 — — 邮票上印的都是中

丝绸生产之地,这个秘密保守了三千年。

国生肖的图案,最吸引西方的是积极想

随后,通过阅读十三世纪旅行家、商人和

象的中国,与古老的历史紧密结合。相

传教士的第一批手记,尤其是马可波罗游

反,过多涉及现代中国的物品不太受欢

记,西方人对中国越来越着迷。在那个蒙

迎,就像“上海组合”(Shanghai  Trio)

古人统治的中国,石桥与香料、丝绸和宝

的店主Virginie

石相媲美……《纽约书评》写道: “他描述

是一家 经营中国制造时尚家居 饰品的

了一片如此迷人的土地,有无数新奇的事

小店。 “一开 始,在展会上 ,一些人批

物,进入这个国度就像穿过镜子来到另一

评我们和中国合 作。”从 那以后,这个

端。正是从乡土气息的欧洲穿越到奇幻美

小店重新改造了其直观形象,显得更加

妙的帝国令这些游记依旧充满着梦幻般

国际化 。在法国,可以在安端尼与莉莉

的感觉。”

服饰店(Antoine

如果说永恒中国的主题借用了马可波

Fournier所说的那样,这

et

Lili)及自然与发现

•••

(Nature & Découvertes)商店中发现

罗的说法,但旅行家们并不总是描述中国 的积极方面。在十八世纪,中国艺术品的 时尚再次将中国与幻想相结合,表现了一 个龙凤飞舞的世界。正如法国汉学家、 《易经》译者Cryille

Javary所描述的那

样,中国传统的“万花筒”随后将呈现出 其它的色彩。 “19世纪,中国表现出一个 殖民地国家的形象,背景中是被满族统治 所扭曲的中国人的形象:狡诈、肮脏、残 酷、拖着辫子。”今天,中国是公认的有着 五千年文明的国家,也是世界工场。一方 面,积极幻想自然而然非常叫卖,另一方

© Imagine China

ghai Trio, une boutique de mode et d’accessoires fabriqués en Chine. « Au début, dans les salons, certaines personnes nous ont reproché de travailler avec la Chine », explique-t-elle. Depuis la PME a révisé son identité visuelle pour apparaître plus internationale. En France, la Chine éternelle se retrouve dans l’univers baroque d’Antoine et Lili ainsi que chez Nature & Découvertes, dont les « théières à fleurs de cerisiers » sont présentées comme très en vogue sous les dynasties impériales. Revisités à l’aune de l’histoire chinoise, les objets les plus banals apparaissent donc sous un jour nouveau, tel un tabouret que les cordonniers chinois utilisent pour « s’asseoir à dix centimètres du sol ». La Compagnie française de l’Orient et de la Chine se positionne quant à elle depuis quarante-quatre ans sur l’artisanat de luxe, et ses boutiques ont des allures de musée. Cette Chine d’autrefois, voire hors du temps, fait aussi le bonheur des vendeurs de reproductions (vases Ming) et des antiquaires (vendeurs de pipes, pinceaux, cages à grillons des années 30…). « Alors que le fait marquant du XXIe siècle fut l’enrichissement de l’Asie en une génération, il semble que les Occidentaux ont arrêté le temps au chapitre où ils possédaient le monde », analyse Cyrille Javary. Outre les objets chinois, les soins du corps, la médecine traditionnelle et les arts énergétiques rencontrent aussi un gros succès. Ke Wen, 43 ans, est l’une des premières ambassadrices du qi gong et du tai-chi en France. Depuis la création de son association « Les Temps du Corps » en 1992, elle a formé plus de 500 professeurs et vient de publier un livre visant à « offrir les clés nécessaires à l’entretien de la santé par une méthode naturelle utilisée par les Chinois depuis des milliers d’années ». Ke Wen, on le voit, met l’accent sur la tradition, et s’en explique : « Ce que la culture chinoise peut le mieux apporter à l’Occident, c’est cette confiance instinctive en la vie, basée sur l’union de la matière et du souffle. En Chine, c’est à la fois un art de vivre et une philosophie de la vie quotidienne. Depuis son origine lointaine, la culture chinoise n’a jamais cessé de privilégier l’harmonie et l’équilibre au cœur du mouvement incessant de la vie ».

mars 2011 / Connexions 53


DOSSIER

© Imagine China

© Imagine China

专栏

Lenovo, BYD, Li-Ning, Tsingtao, China Mobile.... les marques chinoises affichent de grandes ambitions à l’international.  联想、比亚迪、李宁、青岛啤酒、中国移动等中国品牌展示了走向海外的雄 心壮志。

© Imagine China

© Imagine China

••• Cet engouement pour les arts mar-

Quand les créateurs contemporains révisent les classiques. 当代设计者重新诠释传统 54 Connexions / mars 2011

tiaux chinois, la jeune fédération française de qi gong le mesure par la statistique : entre 2002 et 2009, elle est passée de 4 585 à 13 000 membres, pour un total de 40 000 pratiquants réguliers. Le qi gong a même pénétré la sphère sociale, puisqu’on le trouve aussi bien dans les écoles et les maisons de retraite qu’en milieu carcéral. A la popularité du qi gong répond celle du taoïsme. Selon Frédérique Pons, des Editions Albin Michel, la traduction du Yi Jing a connu un véritable succès, avec 25 000 exemplaires vendus. Les experts en management l’ont compris, tel Hervé Sérieyx, auteur de Dix leçons chinoises pour managers occidentaux. « Même apposé à un produit de supermarché, aujourd’hui, le taoïsme fait vendre, remarque Cyrille Javary. Ça fait mystérieux, beau, brumeux. ». Une modernité stylisée Si le potentiel d’attraction de la Chine se situe plus dans le passé, cela n’a jamais empêché les créateurs de revisiter la culture traditionnelle. On l’a vu avec des objets du quotidien, qui, rattachés à l’histoire, prennent de l’épaisseur et transportent dans l’univers chinois. On le voit aussi à travers l’exemple de la marque de prêt à porter hongkongaise

Shanghai Tang. Créée en 1994 par David Tang, elle est considérée comme la première maison de luxe chinoise et possède 40 boutiques dans le monde. Le concept de Shanghai Tang consiste à mêler un design chic et contemporain avec des éléments inspirés de la Chine classique. « Shanghai Tang représente l’essentiel de cinq mille ans de culture chinoise propulsée dans le XXIe siècle », résume le fondateur. Or d’après le PDG Raphaël Le Masne de Chermont, « le potentiel d’inspiration du patrimoine chinois est infini et extrêmement varié. Les chinoiseries, le Shanghai des années 30, les meubles épurés, c’est bien, mais la Chine c’est bien plus que ça. Nous interprétons la tradition de manière contemporaine ». A la clé : la collection printemps 2010 « Love restraint » s’inspire de la façon dont les Chinois expriment leurs sentiments amoureux. Preuve que le détail a son importance : pour dessiner les motifs des robes en soie, les stylistes ont fait appel à des maîtres calligraphes. Revisité à l’aune de la modernité, l’éternel chinois semble avoir de beaux jours devant lui, y compris au cinéma, comme le montrent les films de Wong Kar-wai.

Hélène Duvigneau


L’internationalisation des entreprises chinoises 中国企业国际化 •••永恒中国的印记——那些带樱花的

青睐。Albin

Michel出版社的Frédérique

滩”由邓永锵创建于1994年,是中国的第

茶壶在封建王朝非常风行。参考中国历

Pons认为, 《易经》译著获得了名副其实

一个奢侈品品牌,在全世界拥有40家连锁

史,那些最不起眼的物品在某一天会以崭

的成功,一共售出250 0 0册。像《给西方

店。该品牌的理念是将优雅现代的设计与

新的面貌出现,就像中国修鞋匠用的搁脚

经理人的十个中国教训》的作者Hervé

传统的中国元素相结合。它的创始人总结

凳。

Sérieyx这样的管理专家很清楚这一点。

道: “上海滩”展现了进入二十一世纪的中

法 国 东 方 和 中 国 公 司(C o m p a g n i e

Cyrille Javary强调: “今天,即使把道教

国五千年文化的精髓。”然而,首席执行官

française de l’Orient et de la Chine)从事

的书籍放在超市里也能卖得出去。它能让

雷富逸(Raphaël Le Masne de Chermont)

奢侈工艺品业务已有44年,它的商店像博

事物变得神奇、美丽和朦胧。”值得一提

认为: “中国文化遗产的灵感无穷无尽,千

物馆一样。过去的中国,甚至无关时间的

的是,巴黎大皇宫2010年首次举办了道教

变万化。中国工艺品、三十年代的上海、精

中国也使仿制品销售商(明代瓷器)和古

展。

心雕琢的家具,这些都很好,然而中国远

玩商(烟斗、毛笔、三十年代的蟋蟀罐等)

沿袭的现代感

远不止这些。我们是在用现代手法来诠释

十分高兴。Cyrille  Javary分析: “二十一世

如果说中国的吸引力更多的是在过去,这

传统。”最后: “上海滩” 2010年春季系

纪的标志是亚洲一代人的致富,西方人似

也从未阻止设计者们对中国的传统文化

列主题“含蓄的爱”的灵感来自于中国人

乎让时间停止在他们拥有世界的那一篇

提出新的看法。我们可以通过与历史相关

表达感情的方式。细节也很重要:为了设

章。”

的日常物品中看出,这些物品具有深度,

计真丝裙子上的图案,设计师也请教了一

除了中国的物品之外,身体护理、中医和

并在中国人的世界里相传。

些书法家。与现代特色相比较,中国传统

气功等都获得了巨大的成功。43岁的柯文

我们也可以通过香港成衣品牌“上海滩”

似乎前途光明,在电影方面也是——如同

(音译)是把气功和太极拳传播到法国的

(Shanghai

王家卫电影里表现的那样。” 。

Tang)的例子中看出。 “上海

第一批使者。从1992年创办Les Temps du Corps协会以来,她一共培训了500多名老 师,还出版了一本书,介绍数千年来中国 人运用自然方法养生的要诀。柯文强调传 统,并且解释说: “中国文化为西方带来 最好的东西是对生命的本能信任,生命的 基础在于物与气的融合。在中国,这既是 生活的艺术也是日常生活的哲学。中国文 化自遥远的源头从来没有停止过追求生 命运动中的和谐与平衡。” 对中国功夫的爱好可以从法国青年气功 联合会的统计中衡量:2002年至2009年, 会员人数从4585人增加到1.3万人,总共有 4万人经常练习。 气功甚至走进了社会圈, 我们发现不仅在学校、养老院,而且在监 狱里都有人练习。 与气功大受欢迎相呼应的是道教也大受

mars 2011 / Connexions 55


DOSSIER

专栏

Investir en France : opportunités et défis Les nouveaux liens économiques qui se tissent nous obligent à changer nos points de vue pour permettre une coopération fructueuse. 正在形成的新型经济关系 迫使我们改变观点,以实

© Imagine China

现卓有成效的合作。

Exposition Louis Vuitton au Pavillon France, le plus visité lors de l’Expo Universelle de Shanghai en 2010.



路易威登在法国馆办展。法国馆是2010年上海世博会参观人数最多的展馆之一。

« Les entreprises chinoises ne s’y trompent pas et misent sur la France… » David Appia, Président de l’Agence Française pour les Investissements internationaux (AFII) Créée en 2001, l’AFII a pour mission la promotion, la prospection et l’accueil des investissements internationaux en France. Elle est l’organisme de référence sur l’attractivité et l’image de la France. L’AFII s’appuie sur un réseau international, national et territorial et compte 160 collaborateurs, répartis entre son siège à Paris et ses 27 bureaux à l’étranger. Le président de l’AFII est ambassadeur délégué aux investissements internationaux.

Connexions : Quelle est l’ampleur des investissements chinois en France ? Depuis quand assiste-ton à une accélération du phénomène ? David Appia : Les investissements chinois se 56 Connexions / mars 2011

sont succédés en France depuis le début des années 2000. Depuis dix ans, 107 projets créateurs d’emploi en France ont été recensés, pour 7 700 emplois. Pour replacer ces chiffres dans un contexte plus large, la France a accueilli en 2009 639 investissements étrangers, dont 22 en provenance de Chine, presque autant que du Japon. La Chine est en train de devenir un investisseur important pour la France, qui est l’un des trois principaux pays destinataires des investissements chinois en Europe, avec l’Allemagne et le Royaume-Uni. Les investissements chinois se sont renforcés depuis 2004. La crise a freiné cette dynamique, puisqu’on comptait 24 projets en provenance de Chine en 2007, et 17 seulement en 2008. Mais la reprise est venue l’année suivante. Pour 2010, nous anticipons un nombre plus élevé de projets d’investis-

sement en provenance de Chine, mais le travail de recensement n’est pas achevé. L’activité de nos équipes en Chine est restée soutenue malgré la crise.

C. : D’où proviennent principalement ces investissements, de Chine continentale ou de Hong Kong ? Sont-ils davantage le fait des grandes entreprises privées ou des entreprises d’Etat ? D. A. : La très grande majorité des entreprises chinoises qui investissent en France viennent de Chine continentale, elles représentent entre 60 et 95% des projets selon les années. Les projets venus de HongKong, 24 depuis dix ans, ont parfois une forte visibilité médiatique, notamment ceux concernant l’hôtellerie de luxe. Pensez au Shangri-la, ou au Mandarin Oriental, à Paris. Quant au capital des entreprises, nous ne disposons pas de statistiques fiables concernant la répartition entre entreprises


L’internationalisation des entreprises chinoises 中国企业国际化 privées ou d’Etat.

C. : Quels sont les secteurs d’activités les plus attractifs pour les investisseurs chinois ? D. A. : L’observation de la nature des investissements chinois montre que les projets d’investissements ont surtout concerné la chimie et la plasturgie (13%), les équipements électroniques et informatiques (12%), les transports et la logistique (10%), les télécommunications, avec l’arrivée de deux géants chinois, Huawei et ZTE, et, enfin, le domaine de l’énergie. Dans la période récente, en 2009 précisément, les investissements se sont concentrés principalement sur l’énergie et les services concédés (17%), ainsi que sur la verrerie et céramique (également 17%), puis, en troisième position, sur les activités financières et commerciales. La diversité sectorielle a tendance à s’étendre. Le secteur de l’énergie a pris de l’importance, en particulier celui des énergies renouvelables. L’investissement de la société Yingli, leader pour la fabrication de panneaux solaires, en est une illustration. C’est dans le secteur industriel que les entreprises chinoises ont le plus renforcé leur présence dans « Plus d’une l’Hexagone, en mêlant dizaine rachats d’end’entreprises treprises et chinoises ont extensions ou créations. choisi la France Quelles ont pour installer été les grandes étapes leur quartier de ces invesgénéral pour tissements industriels ? l’Europe de En 2004, le l’Ouest. » géant agroalimentaire chinois Chalkis rachetait la conserverie de tomates le Cabanon ; en 2006, c’était le spécialiste français de nutrition animale Adisseo qui était repris par le groupe Blue Star ; en 2007, NHI prenait une participation de 70% chez le tunnelier lyonnais NFM, préservant 240 emplois ; la même année, Blue Star rachetait la branche Silicones de Rhodia ; enfin, en 2009, Weichai Power reprenait le fabriquant de moteurs diesel Baudouin, un investissement

•••

“中国企业不会错过,看好投资法国……” 专访法国政府投资部主席戴维·阿皮亚 法国政府投资部成立于2001年,负责宣

比如巴黎的香格里拉大酒店或文华东方酒

传、推广和接受对于法国的国际投资。它

店。关于私营或国有企业资本分布方面,

还负责宣传法国的吸引力和形象。法国政

我们还没有确切的统计数据。

府投资部以国际、国内和区域关系网为依

《联结》:哪些行业更吸引中国方面的

托,共有160位工作人员,分布在巴黎总部

投资?

和海外27家办事处。法国政府投资部主席

戴维·阿皮亚:观察表明,中国方面的投

是法国国际投资特别大使。

资主要涉及化学品和塑胶业(13%)、电子

《 联 结》:中国 在 法国的 投 资规模 如

和信息设备(12%)、运输与物流(10%),

何?从什么时候出现了突飞猛 进的发

电子通讯,中国国内两大巨头华为和中兴

展?

业已登陆法国,最后,是能源行业。

戴维·阿皮亚:从本世纪初开始,来自中

最近一段时期以来,确切地说是2009年,

国的投资源源不断涌向法国。十年来,已

投 资主要集中在能源行业与特 许服务

在法国确定了107项投资项目,创造就业

(17 %)、玻璃与陶瓷制造 业(同样为

机会7700个。

17%),处于第三位的是金融和商业活动。

更具体来说,法国在2009年共接收外国

投资行业领域进一步扩大,能源行业变得

投资639项,其中22项来自中国,基本与日

更为重要,特别是再生能源行业。生产太

本持平。法国与德国、英国一起,作为中国

阳能板的领先企业英利集团在法国的投

在欧洲的三个主要投资国之一,正越来越

资就是一个很好的例子。

受到中国方面投资的重

中国企业通过收 购、

“十多家

视。 20 04年以来,中国在法 国的投资力度进一步加 强。经济危机使得这一 势头有所放缓,2007年 为 2 4 项投 资项目, 2008年仅为17项。但接

并 购 或设 立 企 业 ,进 一步加强了在法国工业

中国企业选择 在法国建立 其西欧总部。”

下来的一年中,来自中国

领域的渗透。这些工业 投 资 经 历了哪些主要 阶段?2004年,中国农 产品 行业巨头 新 疆中 基实业收 购普罗旺 斯 Cabanon番 茄罐头 食

的投资出现了复苏。2010年,我们预计会

品厂;2006年法国动物营养添加剂生产商

有更多来自中国的投资,但目前尚没有准

安迪苏(Adisseo)被蓝星收购;2007年,

确的统计数字。经济危机下,我们在中国

北方重工获得NFM隧道公司70%的股份,

的工作团队依然保持了良好的业绩。

保留了240个工作岗位;同年,蓝星集团

《联结》:中国方面的投资主要来自哪

接管了罗地亚(Rhodia)公司的有机硅业

里,中国大陆还是香港?主要是大型私

务;2009年,潍柴动力收购了法国博杜安

有企业还是国有企业?

(Baudouin)公司,这项工业投资进一步

戴维·阿皮亚 :

推动了企业发展。

在法国投资的绝大多数

中国企业来自中国大陆。每年的情况各不

《联结》:在您看来,中国方面投资的

相同,它们占到了投资项目的60% 至95%。

主要动机是什么?

十年来,香港投资的24个项目有时具有很

戴维·阿皮亚:

高的媒体曝光率,特别是豪华酒店项目,

的吸引力,还有一个重要因素,就是

首先看重的是欧洲市场

•••

mars 2011 / Connexions 57


DOSSIER

专栏 ••• 法国位于这一稳定市场的中心位 置,具有较强的购买力。联想、华为、中兴 等十多家中国企业选择在法国建立其西 欧总部。中兴通讯更是将其欧洲和北美总 部设立在法国。 在法国布局同样可以构筑向马格里布地区 及非洲法语国家市场发展的巨大平台。我 们注意到以法国为基地来开发非洲市场 的意愿,比如中基实业。

© Imagine China

然后考虑的是法国劳动力的素质。中国投

ZTE a choisi la France pour installer son siège Europe et Amérique du Nord.

 中兴将其欧洲

•••

C. : D’après vous, quelles sont les principales motivations des investisseurs chinois ? D. A . : En premier lieu, l’attrait du marché européen, et la localisation de la France au cœur de cette zone stable et au fort pouvoir d’achat. Plus d’une dizaine d’entreprises chinoises ont choisi la France pour installer leur quartier général pour l’Europe de l’Ouest. C’est le cas notamment de Lenovo, Huawei ou ZTE. Dans le cas de ZTE, la France a été choisie pour le siège Europe et Amérique du Nord. L’implantation en France permet également de rebondir vers les marchés régionaux du Maghreb et de l’Afrique francophone. On note une volonté d’explorer le marché africain depuis la France, comme le fait par exemple Chalkis/le Cabanon. Ensuite, compte la qualité de la maind’œuvre française. Les investisseurs chinois recherchent des compétences et des expertises. Ils connaissent le savoir-faire des ingénieurs, techniciens et chercheurs français. De fait, la France est considérée comme un pays dans lequel l’environnement est très porteur pour développer de la R&D. Le « crédit d’impôt recherche » permet d’en diminuer les coûts. Les pôles de compétitivité et la réforme des universités stimulent les coopérations entre acteurs publics et privés engagés dans des projets innovants. Les entreprises chinoises ne s’y trompent pas, et misent sur la France. Ainsi, Huawei a ouvert l’année dernière un centre de R&D appelé à accueillir 150 chercheurs 58 Connexions / mars 2011

他们非常了解法国工程师、技术人员、研 究人员的能力。实际上,法国被认为是非 常适合开展研发工作的国家。 “研发费抵

和北美总部设在法国。

industriel porteur de croissance pour l’entreprise.

资者追求的是专业技能和高素质人才。

près de Paris.

C. : Comment la France accueille-t-elle les investisseurs chinois ? D. A. : Aux mesures fiscales déjà évoquées pour la R&D s’ajoutent des dispositifs de soutien accordés en fonction du lieu d’investissement, certaines zones bénéficiant de primes d’aménagement du territoire. Des aides peuvent être également mobilisées, dans certains cas, en matière de formation. Mais le soutien passe par d’autres canaux, plus quotidiens : nous avons renforcé nos équipes en Chine, afin de transmettre une information sur la France utile aux sociétés chinoises, sur le système législatif et l’environnement des affaires, ainsi que sur les réformes. Nous organisons régulièrement des réunions de travail avec les entreprises chinoises. Dans le cadre du « Club Chine » qui rassemble les entreprises déjà implantées en France, nous traitons de l’immigration économique, de l’innovation, d’environnement. Les titres de séjours « salariés en mission » et, plus récemment, celui et « compétences et talents » font l’objet de présentations régulières. Ces dispositifs permettent d’accueillir, avec des formalités adaptées, les dirigeants d’entreprises étrangères et leurs salariés sur notre territoire. Au total, le dispositif d’accueil est en place, nos équipes sont actives en Chine, et nous pouvons être confiants sur le développement des entreprises chinoises en France.  Propos recueillis par Sophie Lavergne

税额度”可以进一步降低研发成本。科 技竞争园区与高校改革进一步促进了创 新项目中开展的公私合作。中国企业当然 不会错过,因此会在法国投资。华为公司 去年在巴黎大区建立研发中心,雇员超过 150人。 《联结》:在吸引中国投资者方面,法 国是如何操作的? 戴维·阿皮亚:除了已经提到的研发费抵 税措施,根据投资地点不同还有一些协议 支持条款,一些地区已经享受到国土整治 补贴。某些特定情况下可以以培训的形式 予以补贴。但是,我们通过其它渠道为投 资法国者提供支持,涉及到更加日常化的 一些事务:法国政府投资部加强了在中国 的办事机构建设,为中国企业提供法国法 律体系、商业环境以及各项改革等方面的 有用信息。 法国政府投资部与中国企业定期组织工 作会议。作为汇集在法中资企业的“中国 俱乐部”,法国政府投资部负责处理经济 移民、创新和环境问题。 “外派雇员”以 及最近出台的“优秀人才”居住证是定期 交流的话题。法国政府会以合适的形式欢 迎外国企业领导和员工。 总而言之,吸引投资的措施也已出台,法 国政府投资部在中国设立了办事机构,我

们对中国企业在法国的发展充满信心。


L’internationalisation des entreprises chinoises 中国企业国际化 AFII « La France, une fenêtre sur le marché européen pour © DR

les investisseurs chinois. »

Carte des maisons mères des entreprises chinoises ayant investi en France. 在法国投资的中国企业分布图 

来源:法国政府投资部

法国政府投资部

法国,中国投资者进驻欧洲市场的门户 虽然中国在欧洲以及在法国投资刚刚兴

多数比较小,主要以代表处和贸易公司的

业(湖南,重庆,甘肃,新疆)。

起,但是发展迅速。这种现象真正始于21

形式存在,但也有20多家集团已大规模在

这些投资实例让中国投资者看到法国市

世纪初,最近几年发展明显加速。20 04

法发展。此外,还有一个华裔商务团体,

场的潜力所在。在未来的几年内,越来越

年至2009年,中国在欧洲投资总量增长了

极大促进了中国与法国,以及与欧洲其他

多的中国企业将投资欧洲,尤其是法国。

13倍。这一增长趋势也必将增强,因为欧

国家的经贸发展,并成为中国投资者首选

值得注意的是海外投资不仅需要良好的

洲是世界第一大经济体,同时也是中国最

投资国家。

组织安排,还要进行有条不紊的准备工

大的出口市场,远远领先于美国和日本。

法国迎接中国标志性企业在法投资。数家

作。其关键在于获取信息,选择合适的投

对于许多中国企业来说,问题不在于是否

中国大型企业选择在法国建立他们的欧

资地点及合作伙伴,尤其是要招收合适的

要投资欧洲,而是要找到一个最佳的投资

洲总部:电器及通讯领域有联想与中兴,

员工,能够在两种不同文化的环境中工作

地点。

家电行业有海尔,化妆品行业有上海家

并保持母公司与子公司之间的密切联系。

法国是中国企业在欧洲投资的首选国家。

化。在化工行业,仅中国化工集团管理的

关于所有这些问题,投资者们可以向法国

事实上,大多数中国企业都倾向在西欧投

中国蓝星集团就在法国雇佣了2000名员

投资推广机构寻求帮助,设在大中华地区

资并选择一个中心位置作为他们欧洲、甚

工,这让其成为在欧洲投资规模最大的中

的是法国政府投资部。

至地中海地区的总部。而法国完全符合这

国企业之一;在机械设备行业,北方重工

www.investinfrance.org/china.

些条件:绝佳的地理位置、完备的基础设

和潍柴动力也占有一席之地,在法管理一

施—能迅速连接欧洲所有主要城市、与北

些工业基地。通讯巨头华为的移动电话研

非以及中东地区的经济与文化联系吸引了

发中心也在筹建之中。

大量海外投资者来此投资,其中不乏中国

在法投资的中国企业来自中国各地。他们

企业。此外,法国本身也是一个很大的市

的总部遍布整个中国,不仅限于大型经

场:是欧洲第二、世界第五大经济体。

济发展中心。超过1/3的母公司设立在中

677

越来越多中国企业在法国开设分公司,

国北部,主要在北京,另外30%分布在长

2004 2005 2006 2007 2008 2009

迄今为止已达150余家,另外还有50家香

江三角洲地区(上海以及周边地区),大

港企业。中国企业在法聘用员工约5000人

约25%分布在珠江三角洲地区(广州,深

(包括香港企业约8000人)。这些分公司

圳)。同时,还有不少位于中西部地区的企

8677

4459

5134

2270 1273

IDE chinois en France entre 2004-2009 (million USD) 中国在欧洲的直接投资2004年-2009年 (百万美元)

mars 2011 / Connexions 59


DOSSIER

专栏

Chambre de Commerce et d’Industrie Française en Chine

中国法国工商会, 积极为中国企业赴法 投资服务

Un engagement positif au service des investissements chinois en France

中国法国工商会前任总经理、现任商会驻法 代表杨磊先生回答了我们三个问题。 《联结》:中国法国工商会在帮助中国企业 赴法投资的过程中扮演什么角色? 杨磊 :中国法国工商会是法国在中国的火车 头 ,作为中介机构,在宣传法国形象中扮演着 举足轻重的角色。依照我们与法国海外工商联

3 questions à Jacques Leclerc du Sablon, ancien Directeur Général de la CCIFC et désormais représentant de la CCIFC en France.

Connexions : Quel est le rôle de la CCIFC dans l’accompagnement des entreprises chinoises en France ? Jacques Leclerc du Sablon : La CCIFC est une entité motrice de la France en Chine et elle y joue un rôle majeur dans la promotion de notre pays, en tant que porteur d’affaires. Dans le cadre de la convention de partenariat1 entre l’UCCIFE et l’AFII, nous travaillons de concert avec nos partenaires pour informer les entreprises chinoises sur les opportunités d’investissement en France. Nous avons déjà organisé avec l’AFII des séminaires d’information sur ce sujet pour les entreprises françaises et chinoises dans nos antennes de Pékin et Shanghai.

C. : Comment la CCIFC peut-elle aider ces entreprises ? J.L.D.S : La CCIFC est au service de ses membres qui sont des entreprises françaises travaillant en Chine. Parmi ces membres, de plus en plus nombreuses sont les entreprises qui ont des liens avec des sociétés chinoises dont certaines sont intéressées par l’aventure internationale et en particulier en Europe, qui est le premier client de la Chine en terme commercial. La France est une destination de ces investissements de par sa position géostratégique assez intéressante. C’est donc naturellement que la CCIFC est portée à aider ses membres dont les partenaires chinois s’intéresseraient à investir, s’implanter ou prendre une participation dans l’Hexagone. Grâce 60 Connexions / mars 2011

au programme « Cap Chine », la CCIFC est en relation constante avec ses partenaires des Chambres de Commerce et d’Industrie et agences locales de développement présentes dans chaque région, département ou ville, qui constituent un réseau d’interlocuteurs qualifiés pour accueillir informer et accompagner les entreprises chinoises en France. Par exemple, la CCI de Châteauroux a récemment su convaincre un partenaire chinois d’investir dans sa nouvelle zone de développement et la CCIFC est bien sûr dans la boucle. Répondre aux demandes des entreprises chinoises en les orientant vers les bons interlocuteurs constituera l’une de mes nouvelles missions en tant que représentant de la CCIFC en France. Pour être global, il faut être visible et les entreprises chinoises doivent apprendre à améliorer leur image et leur approche des nouveaux marchés. Les membres de la CCIFC sont, grâce à leur expérience internationale et chinoise de longue date, les accompagnateurs idéaux des entreprises chinoises dans leur internationalisation.

C. : En France, nous pouvons percevoir à travers la presse une peur des investissements chinois, quelle est votre interprétation de ce phénomène ? J.L.D.S : Il y en France une espèce de crainte

合会及法国政府投资部的合作协议,三方同 心协力为中国企业提供有关法国投资机会的信 息。在中国法国工商会北京和上海联络处,我 们已与法国政府投资部就该主题共同举办了数 个面向法国和中国企业的信息发布会。 《联结》:中国法国工商会如何帮助这些企 业? 杨磊:中国法国工商会为其会员提供服务,这 些会员都是在中国开展业务的法国企业。他 们当中,越来越多的企业与中国企业建立了联 系,其中一些中国企业有兴趣投资海外尤其 是欧洲,因为欧洲是中国最大的贸易伙伴。法 国因其优越的战略地理位置而成为中国企业 海外投资的目标国。中国法国工商会为其会员 提供服务,自然而然也包括帮助那些有兴趣在 法投资、设立机构或收购股权的中国企业。通 过“目标中国”项目,中国法国工商会长期与法 国各地工商会、各大区及省市的地方开发署等 合作伙伴保持联系,这些机构形成了有资格接 待、引导并协助中国企业赴法投资的联系网。 例如,夏斗湖工商会近期说服一家中国合作伙 伴到其新建的中法经贸合作区投资,中国法国 工商会当然也参与其中。通过引导中国企业找 到合适的联络人来满足他们的需求将是我作为 中国法国工商会驻法代表的新任务。 要实现国际化,就必须提高知名度。中国企业 必须学习提升自身企业形象,并改善开拓新市 场的方式。中国法国工商会会员凭借其丰富的

récurrente sur « quand la Chine s’éveillera le monde tremblera ». Quand on connaît la masse des investissements américains ou allemands en France..., on n’a pas pour autant peur d’eux ! Ce sentiment négatif se dissoudra dans la mesure où les Chinois connaîtront mieux la France et s’adapteront mieux au système français et quand les Français verront l’intérêt de ces nouveaux partenariats qui créeront de l’emploi et développeront de nouvelles activités.

国际和中国经验,是中国企业国际化的理想向



域,这种负面的情绪将逐渐消散。

La rédaction de Connexions

导。 《联结》:在法国,我们通过媒体报道感受 到一种对中国投资的恐 惧。您如何看待这 一现象? 杨磊:在法国普遍存在一种“当中国苏醒,世 界将颤抖”的担心。但看看在法国的美国或德 国投资总量,我们并没有那么害怕。随着中国 对法国更加深入的了解、更好地适应法国的 法律体系,当法国意识到这些新合作关系的 意义所在:创造就业机会,并开发新的业务领


联 Connexions 结 Le

magazine de la

Chambre

de

Commerce

et d’Industrie

Française

en

Chine



中 国 法 国 工 商 会 双 月 刊

Un autre regard sur la Chine d’aujourd’hui 另一种角度看当代中国

Communiquez dans Connexions Connexions est le seul magazine d’information à caractère économique en langues française et chinoise. Ses dossiers traitent, en détail, des grands enjeux de l’économie et de la société chinoises : la Responsabilité sociale des entreprises, l’Enfant unique, l’Internet, l’Exposition universelle… Au-delà des idées reçues, Connexions donne la parole aux experts et acteurs de terrain.

Diffusion et lectorat : Les décideurs économiques français de tous secteurs exerçant une activité en Chine. Les décideurs chinois francophones et francophiles (d’administrations et d’entreprises) et les officiels français en Chine. Circulation :16 000 personnes

Cible large : Les salariés chinois des sociétés françaises, les passagers des vols Air France (Pékin/Paris, Shanghai/Paris et Canton/Paris), la communauté française en Chine. Parution : Bimestrielle Tirage : 5 000 exemplaires

Contactez nos équipes pour connaître les tarifs de nos espaces publicitaires (publicité, publi-reportage, insert….) : Pékin Ruan Zheng 阮征 publications@ccifc.org Tél. : (010) 6461 0260 # 14

Shanghai Séverine Clément clement.severine@ccifc.org Tél. : (021) 6132 7100 # 114

Abonnement Un an, 5 numéros France : 70 euros* Chine : 300 Rmb*

Archives Retrouvez les anciens numéros de Connexions sur le site : www.connexions.ccifc.org

Frais de port inclus

*


DOSSIER

专栏

« Créer un modèle « gagnantgagnant » de coopération commerciale et économique… »

Le gouvernement chinois grâce à sa stratégie « Sortir du pays » encourage et soutient les entreprises ayant les capacités 中国政府鼓励和支持有海外投资能力的企业“走出去”。

M. Ma She, Ministre-conseiller des Affaires économiques et commerciales de l’Ambassade de Chine en France

Connexions : Depuis quand les entreprises chinoises investissent-elles en France, et en Europe, et quel est leur principal objectif ? Ma She : Trois décennies de politique de réforme et d’ouverture ont permis à la Chine d’accroître considérablement sa puissance économique et de s’intégrer à l’économie mondiale. Le degré d’internationalisation des entreprises chinoises a augmenté de manière accélérée. Les entreprises chinoises franchissent les portes du pays et vont vers les marchés internationaux, conformément aux lois du marché inhérentes au développement d’une économie modernisée. 62 Connexions / mars 2011

Au début de ce siècle, le gouvernement chinois a initié la stratégie « Sortir du pays » afin d’encourager et soutenir les entreprises ayant les capacités d’investir à l’étranger, et s’est ainsi conformé à cette nécessité historique. Après bientôt dix ans d’effort, les investissements chinois à l’étranger commencent à prendre forme, leurs domaines s’élargissent progressivement et leurs zones destinataires regroupent les grandes régions du monde entier. Ainsi, l’Europe, avec la France, s’avère être une zone importante pour les investissements chinois à l’étranger. En effet, l’Europe

et surtout la zone Europe de l’Ouest (bien sûr y compris la France) où l’économie est développée, possède une expérience en termes de technologie, de management et de concurrence internationale. Les entreprises chinoises pénétrant l’Europe grâce à leurs investissements, peuvent tirer bénéfice de leur étude de l’expérience des entreprises des pays développés dans les technologies avancées, les marques, les réseaux de vente, le management ainsi que les importantes ressources de marché. En même temps, l’Europe a besoin des investissements chinois et nous espérons, en encourageant les investissements mutuels chinois et européens (y compris français), créer un modèle « gagnant-gagnant » de coopération commerciale et économique.

C. : Comment le gouvernement chinois aide-t-il les investisseurs ? M. S. : Le gouvernement chinois incite et aide activement les entreprises chinoises à développer leurs investissements à l’étranger. La Chine manque encore d’expérience dans ce domaine. Par conséquent, après


L’internationalisation des entreprises chinoises 中国企业国际化 创造“双赢”的经贸合作格局

© Imagine China

专访中国驻法国大使馆经济商务参赞处公使衔参赞马社

d’investir à l’étranger.

une période exploratoire initiale, le gouvernement chinois est en train de passer à une étape supérieure en accumulant les expériences et en améliorant son système de soutien. Le soutien du gouvernement chinois aux entreprises qui développent des investissements à l’étranger se traduit de différentes manières. D’abord, le système légal correspondant a été continuement amélioré, en introduisant graduellement une série de lois et de réglements économiques en rapport à l’international qui a créé un environnement juridique stable et transparent. Ce sont notamment « le règlement des investissements à l’étranger », « la politique d’orientation d’investissements industriels à l’étranger », « le règlement sur les projets contractuels à l’étranger », « le règlement sur l’exportation de la main-d’œuvre ». Ensuite, le rôle de l’Etat lui-même a connu une transformation accrue, avec le renforcement de la coopération entre les départements, l’accélération de la réforme de la procédure d’approbation

•••

《联结》:中国企业从何时起对法国及

《境外投资产业指导政策》、 《对外承包

欧洲投资,他们的目的是什么?

工程管理条例》,以及《对外劳务合作管

马社:改革开放政策实行三十多年来,中

理条例》,等等,并据此建立了配套的管

国的经济实力大为增强,随着经济全球化

理办法和实施细则。

的发展,中国经济正在迅速融入世界整体

进一步转变政府职能,加强部门合作,加

经济当中,企业的国际化程度迅速提高。

快改革行政审批制度,推进对外投资合作

中国企业跨出国门,走向国际市场,符合

便利化。

现代化经济发展的市场规律。

抓紧制订财政、金融、保险、税收、外汇、

本世纪初,中国政府启动“走出去”战略,

外经贸、海关、检验检疫等各种新的促进

鼓励和支持有能力的企业对外投资,正是

政策措施,支持企业对外投资。充分发挥

顺应了这个历史的必然。

商业贷款、优惠贷款、无息贷款和对外援

经过近10年的努力,中国企业对外投资已

助的作用,鼓励企业带资承包,在境外承

经初具规模,投资的领域逐步扩大,投资

揽大项目,促进扩大出口。

的地区遍及世界各主要地区。

积极参与投资框架和区域经济合作的国

包括法国在内的欧洲是中国企业对外投资

际多边谈判,加快商签自由贸易协定,加

的重点地区。因为,欧洲,特别是西欧地区

强双边经贸磋商,减少和排除境外贸易投

(当然包括法国)经济发达,拥有一系列

资壁垒。

技术、管理和国际竞争优势,中国企业通

建立信息网络管理和服务系统,为企业提

过投资的方式进入欧洲,有利于中国企业

供境外经营环境、政策环境、项目合作机

学习发达国家企业的经验,包括先进的技

会、合作伙伴资质等信息。

术、品牌、销售网络和管理经验,以及重

《联结》:帮助中国企业对外投资的机

要的市场资源。

构和组织有哪些?

与此同时,欧洲也需要中国企业的投资,

马社:商务部是中国政府负责帮助企业对

我们希望通过鼓励中国和欧洲(包括法

外投资的主要部门,在相关的政策指导方

国)的企业双向投资,创造“双赢”的经贸

面,发挥着重要的作用,商务部同时还负

合作格局。

责对省级商务主管部门及中央企业总部的

《联结》:中国政府如何帮助投资者?

境外投资管理情况进行检查和指导。

马社:中国政府鼓励并积极帮助中国企业

此外,对中国企业提供各类专项服务的政

开展对外投资。由于中国在对外投资领域

府部门还包括:国家发展和改革委员会、

刚开始起步,尚缺乏足够的经验,因此,中

外交部、财政部、海关总署、国家税务总

国政府在帮助企业开展对外投资方面,正

局,以及国家外汇管理局等。

在从最初的摸索阶段,向逐渐积累经验,

另外,还有一系列民间机构可以为中国企

完善扶持体制的阶段过渡。

业对外投资提供帮助和服务,其中包括对

中国政府对企业开展对外投资的帮助,主

外贸易促进委员会,各级商会组织,乃至

要体现在以下几个方面:

各类中介机构,例如各省市的投资促进

不断完善相关的法制建设,陆续出台了一

局。

系列涉外经济法律法规,为企业开展对外

《联结》:您认为当前法国的情况是否

投资合作创造稳定透明的法制环境。这

有利于中国企业前来投资?为什么?

些法律法规包括《境外投资管理办法》、

马 社 :我对中国企业赴法投资持

•••

mars 2011 / Connexions 63


DOSSIER

© DR

专栏

Monsieur Ma She dans son bureau parisien. 

••• administrative, la promotion de la

facilitation de l’investissement et de la coopération à l’étranger. Le gouvernement porte également une attention particulière au budget, aux finances, aux assurances, aux recettes fiscales, au change, au commerce extérieur, aux douanes, aux inspections et quarantaines etc. et à toutes les nouvelles mesures de politique d’encouragement et de soutien aux investissements à l’étranger. L’utilisation des prêts commerciaux, des prêts préférentiels, des prêts sans intérêt et de l’assistance à l’investissement extérieur s’est systématisée. Les entreprises sont encouragées à passer des contrats pour des projets bénéficiant de financements et pour des grands projets. Le gouvernement participe aussi activement aux négociations multilatérales internationales des réseaux d’investisseurs et de coopération économique régionale. 64 Connexions / mars 2011

中国驻法大使馆公使衔参赞马社在其巴黎办公室

La signature des accords de libre-échange commercial est accélérée, les négociations commerciales bilatérales sont renforcées et les obstacles aux investissements extérieurs sont réduits. Un système de gestion des réseaux d’information et de services a été mis en place afin d’informer les entreprises sur l’environnement des affaires à l’étranger (la politique, les opportunités de programme de coopération) et sur la qualification des partenaires.

C. : Quels sont les administrations et organismes qui aident les entreprises chinoises à investir à l’étranger ? M. S. : En tant que principale administration responsable du soutien aux entreprises investissant à l’étranger, le ministère du Commerce joue un rôle important dans les orientations politiques dans ce domaine. Il est aussi responsable de l’inspection du management et de l’orientation des inves-

tissements internationaux au niveau des autorités provinciales, des bureaux du commerce provinciaux ainsi que des entreprises appartenant au gouvernement central. D’autres administrations fournissent également aux entreprises chinoises toutes sortes de services spéciaux : la NDRC, le ministère des Affaires étrangères, le ministère des Finances, l’Administration générale des douanes, le Bureau national des Taxes, le State Administration of Foreign Exchange etc. En outre, une série d’organisations nongouvernementales peuvent proposer des aides et services aux entreprises chinoises investissant à l’étranger parmi lesquelles : le Conseil chinois pour la promotion du commerce international (CCPIT), des associations commerciales à tous les niveaux, ainsi que différents types d’intermédiaires comme les Bureaux de Promotion de l’Investissement des villes ou provinces.


L’internationalisation des entreprises chinoises 中国企业国际化 C. : Pensez-vous qu’en France le contexte actuel soit favorable aux investisseurs chinois ? Pourquoi ? M. S. : Je suis optimiste et positif quant à la situation des investissements chinois en France et ce pour différentes raisons. Tout d’abord, les relations politiques entre la France et la Chine sont bonnes. Nos deux pays ont bâti une confiance mutuelle et des intérêts communs, notre relation est mature et stable. Dans le contexte du nouveau partenariat global stratégique mondial, les deux parties envisagent leur développement commun sous l’angle « gagnant-gagnant » du bénéfice réciproque et sont d’accord pour établir des relations commerciales et économiques plus étroites, durables et innovantes. Ensuite, la complémentarité économique entre nos deux pays est assez forte. La coopération économique et commerciale entre la France et la Chine ne doit pas être une simple relation client-fournisseur, mais un partenariat à long terme, complémentaire, servant les intérêts mutuels. La France, à tous les échelons du gouvernement, fait preuve d’une attitude proactive en encourageant et en attirant les investissements chinois. La Chine apprécie la position de la France et souhaite répondre à cette attitude positive en continuant d’encourager les entreprises chinoises à venir y investir. Ainsi, en promouvant la transformation et la modernisation des relations bilatérales économiques et commerciales, nous donnerons davantage de nouvelles opportunités de coopération. Ces dernières années, les entreprises chinoises ont manifesté un intérêt croissant pour les investissements en France. La France est l’une des principales destinations des investissements étrangers dans le monde et elle est devenue l’un des principaux pays cible des investisseurs chinois en Europe. L’investissement chinois en France est de plus en plus actif ; il touche des secteurs économiques plus vastes, ses formes se diversifient et les zones d’investissements s’élargissent. Bien que nous soyons très optimistes et positifs sur l’investissement chinois en France, il faut reconnaître néanmoins que tout ne se passe pas toujours très bien pour les investisseurs et qu’il existe encore des difficultés et des obstacles.

Tout d’abord, les entreprises chinoises n’ont pas encore les connaissances suffisantes sur le marché de l’investissement français. Elles ne connaissent pas assez l’environnement des investissements en France, et tout particulièrement les lois et les réglementations, mais aussi la culture d’entreprise ou l’environnement social ; ainsi, certaines sociétés ressentent beaucoup d’appréhensions. Les organismes gouvernementaux ou nongouvernementaux, et les intermédiaires des deux pays devraient faire plus d’efforts et jouer un rôle actif pour dissiper les doutes et rassurer. Par ailleurs, les entreprises chinoises rencontrent en France quelques problèmes qu’il faudrait urgemment résoudre. Citons par exemple le problème des visas des employés permanents, des employés ou de la famille et des proches : les formalités pour

obtenir le permis de résidences sont très lourdes et chronophages…, ou encore la non-reconnaissance du permis de conduire chinois en France… Ces problèmes nuisent gravement au développement des affaires. Par ailleurs, quand une entreprise chinoise détache des employés en France, elle est tenue de payer à la fois les cotisations de sécurité sociale et de retraite en Chine et en France. Les entreprises voient ainsi leurs charges augmenter. Par ailleurs, les employés chinois ne pouvant pas prendre leur retraite en France, la situation est de facto inéquitable. Nous espérons que les problèmes cités ci-dessus pourront être progressivement améliorés puis entièrement résolus, grâce aux efforts réciproques des gouvernements et des organisations concernés.

•••积极、乐观的态度,主要基于以下几

尽管我们对中国企业来法投资抱乐观和

点:

积极的态度,但是,必须同时看到,中国

首先,中法两国的政治关系良好,两国之

企业来法投资并非一帆风顺,还存在许

间建立了互信互利,成熟稳定、面向全球

多困难和障碍。

的新型全面战略伙伴关系,双方在互利

首先,中国企业对法国的投资市场还缺

共赢、共同发展原则指引下,也对建立更

乏足够的了解,对法国的投资环境,特别

加紧密、可持续和创新的经贸关系达成共

是各种法律法规,以及企业文化和人文

识。

环境,还很不熟悉,不少企业对此心存顾

其次,中法双方的经济互补性较强,中法

虑。在这方面,需要两国政府有关部门,

两国的经贸合作关系不应是单纯的购买和

以及民间机构和中介组织,做出更多的努

供货关系,而应是一种长期的合作伙伴关

力,积极发挥“释疑解惑”的作用。

系,优势互补,互利共赢。

另一方面,中资企业在法还面临一些迫切

法方各级政府对鼓励和吸引中国企业来

需要解决的问题,例如,中国投资企业常

法投资一向抱积极态度。

驻人员、家属及探亲家属、临时工作人员

对法方的上述立场,中方表示赞赏,并愿

签证、居留证办理手续繁琐、耗时费力;

意回应法方的积极态度,继续鼓励中国企

中国驾照在法不被承认等等问题。

业来法投资,进而推动两国经贸关系转型

这些问题严重影响企业开展业务。另外,

升级,为中法经贸合作提供更多新的机

中资企业在国内已经为派驻法国的员工

遇。

缴纳了社保及养老保险,但在法国还必需

近年来,中国企业对来法投资的兴趣不断

缴纳。这样,一方面给企业增加了负担,另

提升。法国是全球主要的外资流入国,已

一方面,中方外派员工也不可能在法国退

成为中国对欧投资的主要目的地国家。中

休,造成事实上的不对等。

资企业对法投资渐趋活跃,主要表现出以

我们希望,以上存在的这些问题,经过双

下特点:投资领域更加广泛,投资方式趋

方政府和有关机构的共同努力,将会逐步

向多样性,投资地域逐渐扩大。

得到改善和彻底解决。

Propos recueillis par Sophie Lavergne

mars 2011 / Connexions 65


DOSSIER

专栏

© Imagine China

éco-activités. La région se fait aider dans sa démarche par l’AFII1, chargée d’orienter les candidats cibles vers son bureau de représentation, à Shanghai.

Les régions françaises ont participé activement à l’Expo de Shanghai 2010 . 法国大区积极参加2010年上海世博会。

Face à l’arrivée d’investisseurs chinois, les régions françaises s’organisent 11 ème investisseur étranger en 2009, la Chine n’est pas la cible privilégiée des régions françaises, ce qui ne les empêche pas de se préparer face à l’intérêt croissant des Chinois. Alors que l’Ile-de-France représentait en 2009 la moitié des projets d’investissements chinois en France, et que c’est à Paris, boulevard Haussmann, que la banque ICBC a choisi d’implanter sa première succursale tricolore, d’autres régions commencent elles aussi à s’intéresser à la Chine. Ile-de-France Forte de son capital d’attractivité auprès des Chinois, l’Ile-de-France concentre toujours le gros des projets. « Sur les premières données consolidées pour 2010, observe Laurence Curti, de l’Agence régionale de Développement, la Chine se situe presque au même niveau que les Etats-Unis. C’est une première. ». En cause, selon elle, la

66 Connexions / mars 2011

baisse continue, depuis deux ans, des investissements en provenance des Etats-Unis, mais aussi la volonté d’internationalisation des entreprises chinoises. En quête de technologies, mais aussi d’un point d’ancrage pour conquérir les marchés européens, les industriels chinois n’hésitent pas à se rapprocher des grands noms de l’industrie française, situés en Ile-de-France. « Nous accueillons le centre de recherche européen de l’équipementier Huawei, ainsi que le siège de ZTE pour l’Europe », poursuit Laurence Curti. Pour la région, il s’agit d’attirer les entreprises les plus susceptibles de créer de la valeur ajoutée et de l’emploi, comme l’automobile (véhicules électriques), l’aéronautique, les télécoms ou encore les

Rhône-Alpes En Rhône-Alpes, jumelée de longue date avec Shanghai, l’investissement chinois est encore timide mais génère des investissements intéressants dans la chimie. « Les sociétés de la région sont très orientées vers l’étranger et elles ont une tradition industrielle qui intéresse beaucoup les Chinois », explique Aymeric de Mollerat, Directeur des Investissements Internationaux à Erai. Parmi les exemples, on trouve celui d’Adisseo, spécialisé dans les additifs pour l’alimentation animale qui avait été racheté par le Chinois BlueStar. En 2010, la PME a annoncé un investissement de 90 millions d’euros dans ses deux sites rhônalpins afin d’augmenter sa production de méthionine et d’anticiper ainsi la demande de viande de volaille. Le robinetier nucléaire Vanatome a quant à lui signé fin 2009 une JV avec Harbin Power Plant Valve Company afin de créer un site de production en Chine qui aura des retombées (ingénierie, sous-traitance) sur son site français. Normandie Si la région normande n’accueille pour l’instant que sept entreprises chinoises sur 450 étrangères, les visites d’investisseurs chinois sont passées l’an dernier « dans le top 3 » des visites d’investisseurs étrangers. L’agence de développement régionale mise depuis plusieurs années sur l’investissement dans la logistique, notamment à travers du complexe portuaire du Havre, qui réceptionne 60% du trafic national de conteneurs. « La Chine est le douzième investisseur étranger, souligne Jean-Jacques Foignet, directeur de prospection à Normandie Développement, mais on assiste depuis 4 ans à une vraie croissance des flux de projets chinois. ». La région, qui accueille déjà les sièges sociaux de gros armateurs chinois, tel Cosco, ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. « L’objectif est aussi d’aider nos entreprises à s’exporter vers la Chine », explique Gérard Mercher, directeur du Havre Développement. C’est pour cela


L’internationalisation des entreprises chinoises 中国企业国际化 que la mairie du Havre a préempté un terrain situé en zone portuaire pour le revendre à la société franco-chinoise Eurasia, qui souhaite aménager 78 000 m² d’anciens entrepôts en un centre de stockage dédié au commerce de gros (textile, ameublement, vin, produits de luxe). L’objectif, à terme, étant de favoriser l’import-export tant du côté chinois que français, grâce à des espaces d’expositions et de conditionnement de produits destinés à la Chine. A la clé, 400 à 500 emplois sont attendus. Outre la logistique, la région souhaite attirer des investisseurs dans les secteurs de la santé, des biotechnologies, de l’agro-alimentaire, de l’automobile et du ferroviaire. Sa méthode de prospection passe par les représentants du port du Havre en Chine, ainsi que par la co-organisation de la convention d’affaires thématique China-Europa. Nord-Pas-de-Calais Contrairement à d’autres régions, les investissements chinois en Nord-Pas-de-Calais sont quasi inexistants : on y trouve une seule société à capitaux chinois. Mais la région se prépare à un changement (voir encadré). « Pour mieux exporter en Europe, la Chine devra y être plus présente. Grâce à notre proximité avec Londres et Paris, nous représentons un bassin de 100 millions de consommateurs dans un rayon de 300 km», note Léonce-Michel Deprez, Président de Nord France Experts. « Nous considérons que la présence de gros opérateurs locaux en Chine, tels Lesaffre et Roquette, est un excellent atout, de même que nos pôles de compétitivité dans les transports terrestres durables et la logistique. ». PACA La région PACA accueille 7 entreprises à capitaux chinois. Elle joue essentiellement sur son image touristique et de lieu où il fait bon vivre. « L’implantation déjà bien établie de L’Occitane en Chine donne déjà aux Chinois une bonne image de la région, souligne Patrick Allemand, délégué aux relations internationales. Nous ciblons la cosmétologie, l’optique, les équipements sous-marins, la recherche sur le vivant ainsi que le prêt-à-porter féminin. ».

Hélène Duvigneau

面对中国投资者的到来,法国各大区做好安排 作为2009年法国第11大外国投资者,中国并没有成为法国各 大区的关注对象;面对中国人日益增长的兴趣,这并没有阻 止他们为此做准备。 2009年,即使巴黎大区占中国在法投资项 目的一半,中国工商银行选择巴黎奥斯曼 大街设立其第一家法国分行,法国其他大 区也开始对中国产生兴趣。 巴黎大区 凭借其作为首都对中国人的吸引力,巴黎 大区总是将大项目集中到自己这里。 “根 据2010年汇总的第一手数据,”来自巴黎 大区发展局的Laurence  Curti指出, “中国 几乎和美国处于同一水平,这是前所未有 的。”她认为原因在于最近两年美国投资 不断下降,以及中国企业的国际化愿望上 升。为了寻找技术,亦为了占据一块征服 欧洲市场的阵地,中国企业家毫不犹豫地 接近位于巴黎大区的法国企业巨头。 “我 们迎来了华为通讯设备欧洲研发中心,以 及中兴通讯欧洲总部”,Laurence  Curti继 续说道。对于巴黎大区,我们要吸引最可 能创造附加值和就业的企业,例如汽车 (电力车)、航空、通讯及生态领域。巴黎 大区在引资行动中借助法国政府投资部 (AFII)的帮助,后者负责将目标候选企业 引荐到其位于上海的代表处。 罗纳-阿尔卑斯大区 在与上海保持着长久友好城市关系的罗 纳-阿尔卑斯大区,中国投资者依然小心 翼翼,但在化工领域进行了引人注目的 投资。 “大区的公司积极面向海外,他们 的传统工业非常吸引中国人。”罗阿大区 企业国际发展协会项目专员Aymeric  de Mollerat解释道。在他们的案例中,有被中 国蓝星集团收购的专营动物饲料添加剂 的安迪苏公司(Adisseo)。2010年,这家 中小企业宣布对在罗阿大区的两个生产 基地投资9000万欧元,扩大蛋氨酸生产, 以备禽肉需求。核电阀门生产商万纳托 (Vanatome)则在2009年底与哈尔滨电 站阀门有限公司签署合资协议,在中国建 立生产厂,这将对其法国的生产基地产生 影响(工程,代加工)。 诺曼底大区 虽然诺曼底大区在目前接受的450家外国 企业中只有7家中国企业,但在去年,中国 投资者的考察上升到外国投资者考察的 前三甲。多年来诺曼底大区发展局一直看

重物流领域的投资,尤其是通过集装箱 货物运输占法国集装箱总运量60%的勒 阿弗尔港。 “中国是本地第12大外国投资 者,”诺曼底大区发展局考察部主任Jean“但4年来我们目睹 Jacques  Foignet指出, 中国项目的确在放量增长。”该大区已经 迎来了几家中国大型船舶公司的总部,例 如中远集团;他们决定继续走这条正确的 道路。 “我们的目标还在于帮助本地企业 向中国出口。”勒阿弗尔发展委员会主席 Gérard Mercher说。因此,勒阿弗尔市政 府凭借优先购买权取得了港口的一块土 地,然后转售给法国欧华集团(Eurasia), 该企业希望将7.8万平米的老货栈改造为 一个批发商专用存货中心(纺织,家居,葡 萄酒,以及奢侈品)。他们的最终目标是凭 借销往中国的产品的展示和包装区,促进 中法两国的进出口。最后,400-500个就 业机会在期待之中。除了物流,诺曼底大区 还希望在医疗、生物技术、农产品、汽车 和铁路领域引进投资。该大区考察投资的 方法是通过勒阿弗尔港驻中国的代表,以 及合办中欧投资贸易展览会实现。 北加莱大区 与其他大区相反,中国投资者在北加莱 大区几乎未见踪影:人们在此只能找到一 家中资公司。但该大区决定改变,北加莱 大区发展局(Nord France Experts)主席 Léonce-Michel Deprez指出: “为了扩大向 欧洲出口,中国应该有更多的企业到这里 投资。有着毗邻伦敦和巴黎的优势,我们 是一个坐拥1亿消费者、方圆300公里的盆 地。我们认为像乐斯福和罗盖特这样的本 地大企业进驻中国是一个极大优势,同样 我们在可持续陆上运输和物流领域的科 技竞争园区也有很大优势。” 普罗旺斯-阿尔卑斯-蓝色海岸大区 普罗旺斯-阿尔卑斯-蓝色海岸大区共 接纳了7家中资企业,大区主要展示其 旅游和享受生活之地的形象。 “欧舒丹 (L’Occitane)在中国市场已经向中国人展 示了大区的美好形象。”大区国际关系代 表Patrick Allemand强调, “我们的目标行 业是美容产品、眼镜,潜水设备,活体研 究和女士成衣。”

mars 2011 / Connexions 67


DOSSIER

专栏

Quand la région Nord-Pas-de-Calais rêve de la Chine Nord – Pas-de-Calais

北部-加来海峡大区

PARIS

Léonce-Michel Deprez, Président de Nord France Experts, antenne régionale de l’AFII

3ème région française à accueillir des investisseurs étrangers, le Nord-Pas deCalais mise sur son expérience industrielle pour attirer les Chinois avec comme objectif principal la création d’emplois. Connexions : Quelle part représentent les investissements chinois dans votre région ? Léonce-Michel Deprez : Aujourd’hui, nous n’avons quasiment aucune société à capitaux chinois dans la région, à une exception près dans le photovoltaïque, mais les investisseurs chinois constituent notre nouvelle cible. Nous avons désormais une représentation à Shanghai, où nous avons envoyé l’an dernier une mission de prospection.

C. : Pourquoi cibler les Chinois et comment comptez-vous les attirer dans votre région ? L.M. D. : Nous sommes la troisième région française à accueillir des investisseurs étrangers. Compte tenu de la progression économique de la Chine et du fait que les entreprises chinoises ont de grosses réserves de capitaux, notre région peut constituer un réceptacle intéressant des investissements chinois. Notre stratégie consiste à créer des liens industriels entre nos deux pays. En Nord-Pas-Calais, nous avons l’avantage d’avoir de gros opérateurs industriels installés en Chine, comme Roquette, Lesaffre, Auchan, Bonduelle ou Décathlon. Nous avons aussi 100 millions de consommateurs dans un rayon de 300 km et nous bénéficions d’une expertise propre dans le domaine de la santé, des biotechnologies, de l’agro-alimentaire, de l’automobile et du ferroviaire. Nous avons aussi un pôle de compétitivité spécialisé dans les transports terrestres durables et la logistique et un autre dans les

68 Connexions / mars 2011

éco-entreprises et la reconversion de sites industriels.

confiance avec les Chinois, d’autant qu’ils ne considèrent pas forcément la France C. : Quelle forme pourraient prendre ces investis- comme un pays industriel. Ceci dit, les ensements ? treprises chinoises veulent fabriquer leurs L.M. D. : En général, les investisseurs créent propres produits et dans le ferroviaire, elles d’abord un bureau de ont encore besoin d’inreprésentation puis frastructures. « Avant nous ouvrent une plateC. : Concrètement, quelle forme logistique et allions vers est votre méthode de prosfinissent par installer pection ? des partenaires un outil de production L.M. D. : Alors qu’avant industriel. Il n’y a pas chinois pour nous allions rencontrer de règle en ce qui nous connaître le des partenaires chinois concerne, même si nous pour connaître le prix cherchons évidemment prix de leurs de leurs marchandises, des investissements marchandises, aujourd’hui nous voucréateurs d’emploi lons aussi savoir comdans une région où le aujourd’hui nous ment ils investissent. chômage est à 2 ou 3 voulons aussi C’est une nouvelle tenpoints au-dessus de la dance. Pour nous inforsavoir comment moyenne nationale. La mer, nous participons à main d’œuvre est en- ils investissent. » des salons professioncore plutôt industrielle nels, et depuis un an, mais nous ne déclinons nous travaillons avec pas les investissements une société partenaire tertiaires. qui organise nos déplacements en Chine C. : Est-ce difficile pour vous d’intéresser les hom- et nous aide à contacter la presse chinoise mes d’affaires chinois ? spécialisée. Nous avons également recruté L.M. D. : Nous voyons avec l’exemple du un chargé d’affaires Asie. Si nous voulons Havre, que les projets d’investissements vérifier le sérieux de nos partenaires, nous chinois peuvent prendre plusieurs années nous adressons à l’AFII qui réalise des enavant de se concrétiser. Il faut donc appren- quêtes d’intelligence économique. Propos recueillis par Hélène Duvigneau dre à construire petit à petit une relation de


Grâce aux entreprises de la région implantées en Chine comme Decathlon, la région dispose de bons relais dans le pays.

© Imagine China

L’internationalisation des entreprises chinoises 中国企业国际化

凭借像迪卡侬这样的大区在华企业,北加莱大区在中国拥有很好的中间人。

当北加莱大区向往中国企业的投资

投资。 《 联 结》:您 觉 得 吸引中国商人困难

专访Léonce-Michel Deprez,法国政府投资部北加莱大区联络 处——北加莱经济发展局(Nord France Experts)主席。

吗?

作为法国吸引外国投资的第三大区,

略是在两国之间建立企业联系。在北加莱

认为中国投资项目在具体落实之前要花费

北加莱利用其工业发展的经验来吸

大区,我们拥有罗盖特,乐斯福,欧尚,迪

好几年的时间。因此我们要学会一点一点

引中国企业的投资,重要目标是创造

卡侬等大企业进驻中国的优势。我们在方

与中国人建立起信任关系,更何况中国人

就业。

圆300公里内坐拥1亿消费者,在医疗、生

并没有把法国看成一个工业国家。然而,

《联结》:在北加莱大区,中国投资占

物技术、农产品、汽车和铁路领域享有自

中国企业希望制造自己的产品,在铁路领

多大份额?

己的专业技能。我们还有在可持续陆上运

域,他们仍然需要基础设施。

Léonce-Michel Deprez :我们大区现在几

输、物流领域的科技竞争园区,另一个科

《联结》:具体来讲,你们考察投资的

乎没有任何中资公司,除了在光电领有一

技竞争园区在生态企业和工业生产基地转

方法是什么?

家,但中国投资者是我们的新目标。我们

产领域。

L.M.  D. :以前我们去会晤中国合作伙伴

将在上海设立代表处,去年我们派出了一

《联结》:这些投资可以采取哪些形式

是为了了解他们商品的价格,而现在我们

个考察团到上海。

呢?

也想知道他们如何投资。这是个新趋势。

《联结》:为什么把目标锁定在中国投

L.M. D. :通常投资者会先成立代表处,然

为了获取信息,我们参加了一些行业展会,

资者身上?你们打算如 何把他们 吸引

后开发一个物流平台,最后搭建一套工业

一年来我们与一家合作伙伴公司共事,他

过来?

生产设施。北加莱大区的失业率比全国平

们安排我们在中国的行程,并帮助我们联

L.M.  D. :我们是法国吸引外国投资的第

均水平高出2-3个百分点,即使我们显然

系专门的媒体。我们还招聘了一位亚洲事

三大地区。鉴于中国经济快速增长和中国

要寻找可以创造就业的投资,但对我们来

务专员。如果想检验合作伙伴的可靠性,

企业掌握大量资金储备的事实,我们大区

说,也没有什么既定标准。劳动力依然集

我们就向法国政府投资部求助,他们会做

可以成为中国投资的集中地带。我们的战

中在工业领域,但我们不排斥第三产业的

一些经济情报调查。

L.M. D. :通过研究勒阿弗尔的情况,我们

mars 2011 / Connexions 69


DOSSIER

© Imagine China

专栏

Ouvriers de l’usine de Weichai Power à Weifang au Shandong. La société chinoise a récemment racheté l’entreprise française Moteurs 潍柴动力潍坊工厂的工人。潍柴动力最近收购了法国博杜安公司。 Baudouin. 

DS Avocats Le cadre juridique des investissements chinois en France Olivier Monange, Avocat associé chez DS Avocats. Après avoir passé 8 ans en Chine pour le cabinet, Olivier Monange a rejoint le bureau parisien d’où il assure la coordination de l’ensemble des activités asiatiques de DS. M. Monange est également Conseiller du Commerce Extérieur de la France.

Connexions : Pourriez-vous nous expliquer comment DS Avocats accompagne les entreprises chinoises en France ? Olivier Monange : Il y a 25 ans, j’ai ouvert le premier bureau de DS Avocats en Chine. Forts de notre expérience d’accompagnement des sociétés européennes dans ce pays, nous avons décidé, il y a environ 8 ans, de proposer un accompagnement juridique aux entreprises chinoises qui s’internationalisent. Avec 3 000 milliards de dollars de réserve de change et un gouvernement qui soutient fortement l’internationalisation des entreprises nationales, la Chine est de70 Connexions / mars 2011

venue naturellement notre première clientèle étrangère et constitue aujourd’hui pour DS Avocats une priorité stratégique. Nous misons sur notre connaissance du pays, nos équipes biculturelles et notre réseau en Chine, où nous avons notamment su créer des liens avec les autorités en charge de superviser les investissements chinois à l’étranger. Nos clients sont des entreprises d’Etat ou privées qui viennent s’établir en France, ouvrir une filiale, reprendre en main le contrôle de la distribution de leurs produits, ou encore acquérir une société française en difficulté, comme par exemple Weichai, que nous avons accompagnée lors du rachat des Moteurs Baudouin.

C. : Quel est le cadre juridique qui définit les règles de l’investissement étranger en France ? Existe-t-il des accords bilatéraux entre la France et la Chine encourageant et protégeant les investissements ?

O. M. : En France, l’investissement étranger est en principe libre, sauf dans certains secteurs sensibles liés à la défense nationale où il reste soumis à autorisation préalable. Il n’y a par ailleurs aucune discrimination à l’égard des investisseurs étrangers, quelle que soit leur nationalité. S’agissant de la deuxième question, il existe effectivement un accord d’encouragement et de protection réciproques des investissements entre la Chine et la France datant du 30 mai 1984. Un nouvel accord a été conclu le 27 novembre 2007 mais doit encore être ratifié par le Parlement français pour entrer en vigueur.

C. : Selon votre expérience, quelles sont les principales difficultés juridiques rencontrées par les investisseurs chinois en France ? O. M. : En Chine, le système juridique actuel a commencé à se construire il y a 30 ans seulement, ce qui explique que le droit s’applique encore de manière flexible. Or, l’entreprise chinoise qui arrive en France se trouve confrontée à un cadre législatif et


L’internationalisation des entreprises chinoises 中国企业国际化 réglementaire beaucoup plus rigide, qu’il lui faut respecter. Les investisseurs chinois ont parfois du mal à prendre en compte cette contrainte. Le domaine le plus difficile est sans aucun doute le droit social où les employeurs chinois se sentent peu à l’aise face à la complexité et la rigidité des normes françaises. C’est pourquoi la plupart des entreprises chinoises n’hésitent pas à faire appel aux conseils d’avocats étrangers. Je trouve cependant que leur plus grand challenge se situe au niveau des ressources humaines et du management. Les entreprises chinoises n’ont pas toujours des cadres ayant une connaissance de l’étranger et préparés à l’expatriation. Par ailleurs, elles ne savent pas comment manager la main d’oeuvre française et sont souvent désemparées face aux différences culturelles. Pour l’anecdote, un patron chinois m’a un jour demandé, étonné, pourquoi il ne parvenait jamais à joindre ses cadres français le dimanche matin…

德尚律师事务所 中国企业在法投资的法律框架

C. : La multiplication des investissements chinois en Europe est parfois perçue comme une stratégie politique de Pékin. Pensez-vous que l’Europe puisse un jour créer une autorité en charge d’examiner les investissements étrangers à l’instar du CFIUS1 aux Etats-Unis ? O.M. : Ce sujet a été dernièrement évoqué à la Commission Européenne2. Aujourd’hui, celle-ci ne peut s’opposer à un investissement étranger que sur le seul fondement des règles anti-concentration. Si je ne suis pas personnellement partisan de la création d’un CIFIUS européen, il est vrai qu’il faut que les règles soient les mêmes partout et que les Etats jouent le jeu de la réciprocité. Or, celle-ci n’existe pas réellement en Chine aujourd’hui car tout projet d’investissement étranger demeure soumis à l’approbation du MOFCOM3. Il ne serait par conséquent pas choquant d’envisager la même chose en Europe, notamment s’agissant de certains secteurs stratégiques. Mais il faut rester réaliste et ne pas oublier que l’Europe, en ces temps de crise économique, a cruellement besoin des investisseurs étrangers et tout particulièrement des Chinois et de leurs réserves de cash…

Propos recueillis par Flore Coppin 1. Committee on Foreign Investment in the United States 2. Lire sur ce sujet l’article des Echos daté du 28/12/2010  : http://www.lesechos.fr/economie-politique/monde/ actu/0201031796572-bruxelles-veut-controler-les-investissements-chinois-en-europe.htm 3. Le ministère du Commerce chinois

石川律师是德尚律师事务所的合伙人,曾在中国的德尚律师 事务所工作了八年,后回到巴黎,主管德尚事务所亚洲部门 的业务。石川律师同时担任法国对外贸易顾问。 《联结》:能否请您向我们解释一下德

石川律师:中国法律系统的建立仅有30年

尚律师事务所是如何协助中国公司在

的时间,这意味着法律的实施较为宽松。

法国发展的?

然而,中国公司到法国开展业务必须要

石川律师:二十五年前,我在中国开办了第

遵守法国严格的法律规定和行政法规规

一家德尚驻中国代表处。我们协助欧洲公

定,而中国投资者经常意识不到这些法律

司在中国发展的经验日臻成熟,所以八年

法规的限制。问题最多的领域无疑是劳动

前我们决定对于打算进军国际市场的中

法,中国投资者很难适应法国劳动法的复

国公司提供法律咨询。中国政府不仅拥有

杂性和严格性。这也就是为什么大部分中

3万亿美元的外汇储备,而且积极支持中

国企业会选择求助于外国律师。我认为对

国公司走向世界,因此中国自然而然地成

于他们来说最大的挑战来自于人力资源和

为了我们律师事务所最大的国际客户来源

管理方面。一般来说中国企业内部很少有

国,并成为律所发展的优先战略方向。我

过在海外生活经验的管理人员,并且能够

们充分利用对中国的了解,工作团队的双

将其外派至法国公司里担当领导。而且,

重文化背景以及在中国的关系网络,尤其

中国企业不知道如何管理法国员工,面对

与监管境外投资的政府部门建立起了良

文化差异时变得不知所措。给大家讲个小

好的关系。我们的客户一般是中国的国有

故事,有一天一位中国老板困惑地问我,

企业或者民营企业。这些企业打算在法国

为什么他在星期天早上从来都联系不上法

拓展业务,为了拓展商品销售网络而建立

国管理人员……

一家子公司,或者收购一家严重亏损的法

《联结》:中国在欧洲投资的成倍增长

国企业,比如我们曾经协助潍柴动力股份

有时被视 为中国政 府的政治策略。您

有限公司收购国际博杜安动力公司。

认 为欧洲会效仿美国的“外国投资委

《联结》:规范外国公司在法国投资的

员会”(CFIUS)而设立一个专门审查外

基本法律框架是什么? 中法两国之间

国投资的机构吗?

是否签署了一些鼓励并保护两国投资

石川律师:上一届的欧盟委员会议上曾

的双边协议?

经提到过这个议题。目前来说,只有在适

石川律师:在法国,境外投资原则上是自

用反垄断(集中)审查的情况下,外国投

由的,除了在一些敏感领域例如国防领域

资才会受到限制。我个人不赞成设立欧洲

的投资,需要提交预先申请。除此之外,

的“外国投资委员会”,但是我认为所有

不论投资者持有哪国国籍,对于外国投资

国家的相应审查规则应保持一致,并且国

者皆没有歧视性政策。关于第二个问题,

家之间应当适用对等原则。然而目前在中

中法两国之间在1984年5月30日曾签署过

国,所有投资项目都需要通过中国商务部

一项互相鼓励和保护两国间投资的双边

的批准。因此如果在欧洲出现同样的审核

协议。2007年11月27日两国之间又签署了

机构,尤其是涉及某些战略领域,也无需

一项新的协议,但是该协议需要得到法国

惊诧。但是同时我们需要面对现实,而且

议会的批准才能生效。

不要忘记欧洲正处在经济危机期间,急需

《联结》:根据您的经验,中国公司在

吸引外国投资尤其是拥有巨大外汇储备的

法国投资最常遇到的法 律难题是哪

中国投资者来刺激经济发展。

些?

mars 2011 / Connexions 71


DOSSIER

© Imagine China

专栏

Affiche de promotion pour 2nde Foire internationale des investissements chinois à l’étranger qui s’est déroulée à Pékin en novembre dernier et qui a réuni des exposants provenant de 120 pays.第二届中国对外投资合作洽谈会宣传广告。这届洽谈会于去年11月在北京举行,汇集了来自120个国 家的参展单位。

Invest Securities China Fusions-Acquisitions : défis et opportunités Christine Lambert-Goué, Directrice de Invest Securities China. Connexions : Quels sont les principaux défis pour une entreprise chinoise lorsqu’elle investit dans une entreprise française ? Christine Lambert-Goué : L’entreprise chinoise fait face à plusieurs défis lorsqu’elle investit dans une société étrangère. Tout d’abord, les entreprises chinoises ont peu d’expériences en M&A. On n’est encore qu’au tout début de la courbe d’expérience en ce qui concerne les acquisitions à l’étranger. Pour l’instant les entreprises chinoises adoptent une approche intuitive. Contrairement à ce qui se passe en Europe où le processus est assez complexe et long : cahier des charges des principaux critères pour la 72 Connexions / mars 2011

cible, screening par une banque d’affaires, matching, etc, les entreprises chinoises décident souvent de leur cible autour d’un déjeuner. Elles ne sont pas prêtes à payer pour toute la démarche d’où un certain nombre d’échecs comme TCL/Thomson où TCL a sous-estimé le coût d’intégration de Thomson. Ceci expliquerait aussi pourquoi les sociétés chinoises se concentrent sur des acquisitions de mines et de ressources naturelles, actifs physiques « palpables ». Ensuite, elles ont encore des compétences limitées dans des domaines comme le marketing, le branding , le design et la R&D ce qui limite leurs capacités pour récupérer

une plus grande part de la valeur ajoutée.

C. : Quelles sont les causes des nombreux échecs qu’ont essuyés les entreprises chinoises selon vous ? C. L.-G. : Souvent la partie chinoise ne regarde que le prix sans se soucier des autres paramètres. L’on peut voir des échecs souvent au niveau social lorsque la société cible est en liquidation judiciaire, par exemple. C’est déjà difficile pour une entreprise française d’acheter une société en dépôt de bilan. Ça l’est d’autant plus si l’acquéreur n’a pas la même culture et ne parle pas la même langue. Personnellement, je préconise une approche plus douce avec l’achat d’une


L’internationalisation des entreprises chinoises 中国企业国际化 participation minoritaire pour se familiariser avec la culture d’entreprise avant une montée progressive dans le capital.

C. : Les entreprises chinoises souffrent-t-elles d’une mauvaise image ? Ceci limite-il les possibilités d’acquisitions ? C. L.-G. : Au-delà des ressentiments politiques, comme cela a été le cas entre Chinalco et Rio Tinto, ou des pressions protectionnistes pour des secteurs sensibles, qui continueront à persister, je constate que les entreprises chinoises n’ont pas la même image en fonction de la génération du chef d’entreprise : la génération des 30-45 ans dans des secteurs du hightech, par exemple, est plutôt favorable à un rachat chinois. C’est moins le cas pour la génération d’après, surtout quand il s’agit d’une entreprise familiale installée en province, qui associe souvent une acquisition chinoise à la perte d’un savoir faire ou de leur technologie.

Invest Securities 合并-收购:挑战和机遇 专访Invest  Securities中国代表处经理 Christine Lambert-Goué 《联结》:当一家中国企业对一家法国

困扰吗?这是否限制了他们的收 购机

企业投资时,会遇到哪些主要挑战?

会?

Christine Lambert-Goué :当中国企业对

C. L.-G. :除了政治上的不满,例如中铝与

一家外国企业投资时会面临诸多挑战。首

力拓的纠纷,或者在敏感行业还将继续存

先,中国企业几乎没有并购经验,在海外

在的保护主义压力,我还发现中国企业随

收购方面,仍处于经验曲线的起点。目前

着企业家年龄段的变化而表现出不同形

中国企业采取凭直觉行动的方式,与欧洲

象:例如在高新技术领域,30-45岁年龄

的情况相反,那里要经过相对复杂和漫长

段的人更支持中国企业收购。对于更高年

的过程:针对并购目标基本标准的细则

龄段的人,情况就变了,尤其是对于一家

C. : Quelles sont les opportunités pour les entreprises françaises d’un rachat chinois ? C. L.-G. : Elles devraient percevoir l’appétit

书,通过商业银行甄选,做匹配,等等;中

在外地的家族企业,他们通常把收购与丧

国企业一般吃一顿饭就能决定并购目标。

失专利或自有技术联系在一起。

chinois d’une manière plus positive. Pour moi c’est une véritable opportunité que les entreprises chinoises s’intéressent aux entreprises françaises. La Chine dispose d’énormes montants de réserves. C’est le premier pays exportateur au monde. Nous avons en France de vrais savoir-faires que les Chinois ne maîtrisent pas. Je pense notamment au travail du cuir ou à la viticulture. C’est dans ce sens qu’il faut envisager une coopération avec les entreprises chinoises. Il faut savoir néanmoins s’entourer d’une bonne équipe de professionnels pour évaluer exactement le savoir-faire qu’on veut transmettre.

他们没有准备好为全部行动买单,这就是

《联结》:对于法国企业,被中资企业

TCL-汤姆逊等某些项目失败的原因,TCL低

收购会带来哪些机遇呢?

估了吸纳汤姆逊的成本。这也解释了为何

C.  L.-G.:法国企业应该更积极地看待中

中国企业专注于收购矿山、自然资源这

国企业收购的兴趣。我认为中国企业对法

些“看得见摸得着”的实物资产。另外,中

国企业有兴趣是一种真正的机遇。中国拥

国企业在市场营销、品牌、设计和研发方

有巨额外汇储备,是世界第一大出口国。

面能力不足,这也限制了他们收回更大份

在法国,我们拥有一些中国人未能掌握的

额附加值的能力。

真才实学。我特别想到了皮革和葡萄种植

《联结》:您认为中国企业遭受并购失

业,我们应该沿着这个方向考虑与中国企

败的原因有哪些?

业的合作。然而,我们要在身边配备优秀

C. : Une équipe chinoise peut-elle aussi apporter un dynamisme et une jeunesse qui font souvent défaut en France ? C. L.-G. : On est devenu trop prudent en

C. L.-G. :中方经常只看价格而不关心其他

的专业团队,以便确切评估我们要转让的

参数。比如,在被收购企业进入清算程序

专利价值。

时,我们经常可以看到社会层面的失败。

《联结》:一个中国团队能带来法国所

即使是一家法国企业收购一家破产公司,

缺少的活力和朝气吗?

也是有难度的,而如果收购企业不具有相

C. L.-G.:法国已变得过于谨小慎微、束手

同文化背景,又不说同一种语言,情况会

缚脚。中国年轻企业家们志存高远,这是

更加困难。我个人主张采取温和行动,先

中国经济的真正动力所在。这也许略显天

购买少量股份,在进一步增资之前先熟悉

真,但他们都想成为业内老大。而这种抱

目标企业的文化。

负,我觉得法国已经丧失了……

France et souvent on se tire une balle dans le pied. La classe des jeunes entrepreneurs chinois est très ambitieuse. C’est un vrai moteur pour l’économie chinoise. Cela peut paraître naïf, mais ils veulent tous devenir numéro un dans leur secteur. Et cette ambition, j’ai l’impression que la France l’a perdue… 

Propos recueillis par Virginie Mangin

《 联 结》:中国 企业 受 到不良形 象 的 mars 2011 / Connexions 73


DOSSIER

专栏 法国证券市场向中国 企业开放

© Imagine china

中国企业家在欧交所创业板 上市谨小慎微 Du côté des PME chinoises, la frilosité reste de mise à l’égard d’Alternext. 

五年来,纽约泛欧交易所创业板为来 自各国的中小企业提供更为便利的融资

中国中小企业对欧交所创业板

可能性。在欧交所创业板成立五周年之

Alternext仍显得谨小慎微。

际,提交了第一份令人满意的报告:截至 2010年5月,共有133家公司在欧交所创业

Les marchés boursiers français ouverts aux Chinois Connexions n°55, octobre 2010

板上市,总市值近44亿欧元。 开辟道路 2008年春,第一家中国中小企业迈出 了重大步伐。位于山东省的中国玉米油股 份有限公司在欧交所创业板上市,成为 7家泛欧交易所市场范围之外的上市企业

Des entrepreneurs de l’Empire du Milieu s’initient – timidement - à Alternext

之一。

Depuis cinq ans NYSE Alternext offre aux PME de toutes origines la possibilité de lever plus facilement des fonds sur le marché boursier français. Pour son cinquième anniversaire Alternext dresse un 1er bilan positif puisque quelque 133 sociétés ont pris le chemin d’Alternext, affichant une capitalisation boursière totale de quelque 4,4 milliards d’euros en mai 2010. Ouvrir la voie Il aura néanmoins fallu attendre le printemps 2008 pour que la première PME chinoise franchisse le pas. Originaire de la province du Shandong, China Corn Oil, optait pour une introduction sur Alternext, rejoignant six autres entreprises originaires de pays extérieurs à la zone Euronext. En 2008, ce spécialiste de l’huile alimentaire tentait donc « l’aventure » Alternext, en levant directement 5 millions d’euros par placement privé, étant ainsi directement admis sur le marché. Fin 2009, après réflexion, l’entreprise a voulu se recentrer sur la seule Chine continentale, se retirant alors du marché des capitaux en France pour se rabattre sur celui de Hongkong. Une grande diversité d’activités Basée à Shanghai, la société de promotion immobilière Huacheng Real Estate SA

的500万欧元,被直接批准上市。

74 Connexions / mars 2011

compte plus de 260 salariés. Elle a intégré le top 100 des plus importantes sociétés chinoises de promotion immobilière. Son fondateur Hang Feilong cible le top 50, « boosté » par son introduction en bourse sur NYSE Alternext en 2008. Fondée en 2006 à Dongying au Shandong, CNPV Solar Power SA, développe des produits solaires photovoltaïques. Cotée sur Alternext depuis le 14 août 2008, elle a obtenu une homologation pour le marché solaire britannique et signé, en Europe et en Australie, divers contrats de ventes à long terme. A Shenzhou au Zhejiang, Toolux Sanding s’est spécialisé dans la conception, la fabrication et la commercialisation d’outillages en métal et en plastique. Fin 2008, l’entreprise entrait sur le marché boursier hexagonal et affichait fin 2009 une capitalisation boursière de 22 millions d’euros. Il est évident que les gros entrepreneurs chinois qui se sont frottés à l’international se montrent moins frileux que les responsables de petites sociétés. Reste que les patrons chinois avancent, observent et apprennent rapidement à profiter des différents marchés boursiers de la planète pour se développer.  

Christine Simon

2008年,这家食用油专业生产企业尝 试在欧交所创业板融资,通过私募募集 2009年底,经过考虑,该公司希望重 新专注于中国大陆市场,于是撤回法国市 场的资本,投向香港交易所。 多元化的业务 总部位于上海的华程房产拥有260余 名员工,是中国房地产百强企业之一。其 创始人杭飞龙力争跻身中国房地产开发 商50强,2008年登陆欧交所创业板进一 步加快了公司的发展。 中国光伏集团东营光伏太阳能有限 公司成立于2006年,主要从事太阳能光伏 产品的开发。2008年8月14日,该公司登陆 欧交所创业板,获得了在英国市场上销售 太阳能产品的许可,并在欧洲及澳大利亚 签署了多项长期销售合同。 位于浙江嵊州的三鼎股份有限公司 是一家专业设计、生产、销售金属和塑料 工具的公司。20 08年底,该公司登陆欧 交所创业板,2009年底,公司总市值达到 2200万欧元。 很明显,希望走国际化道路的中国大 企业家不像小企业家那么谨小慎微。中国 企业家现在需要做的是迈开步伐、观察 并学会利用全球各个证券交易市场来实

现自我发展。


Communiquez avec la CCIF Simplifiez-vous la Chine !

Plan média 2011

Simplifiez-vous la Chine…

Communiquez avec la CCIFC !

Plan média 2011

Annuaire des membres Magazine Connexions Newsletters Site Internet

Notre offre partenaire pour votre communication

Chambre de Commerce et d’Industrie Française en Chine www.ccifc.org

Evénements Galas annuels 14 juillet Beaujolais Nouveau

Cibler les 1 300 sociétés membres et 8 000 contacts de la communauté des affaires françaises en Chine Téléchargez le Plan Media CCIFC 2011 sur www.ccifc.org Contacter notre équipe Appui Communication PÉKIN Patricia RUAN Tel : (010) 6461 0260 ext. 14 publications@ccifc.org

SHANGHAI Sévrine CLEMENT Tel : (021) 6132 7100 ext. 114 clement.severine@ccifc.org

CHINE DU SUD Hervé LAMBELIN Tel : (020) 8186 3200 ext. 801 lambelin@ccifc.org


DOSSIER

© Imagine china

专栏

Bluestar s’est développé en Chine à travers des opérations de fusions pour devenir un acteur comparable à des grands groupes étrangers du monde de l’industrie chimique. 蓝星通过一系列并购在国内逐步发展壮大,企业规模已同化工行业里的大型国际集团相当。

China Bluestar, une entreprise d’État d’avant garde qui aime la France Parti de rien, China Bluestar s’est imposé comme un leader du secteur chimique en Chine. Le groupe a racheté deux entreprises en France en 2005 et 2007 dont une filiale de Rhodia et compte bien aujourd’hui continuer son expansion internationale. 1984, une poignée de jeunes cadres motivés, un prêt de 10 000 RMB et surtout une vision de long terme et des idées innovantes. Il ne s’agit pas des débuts rocambolesques d’un géant du IT dans la Silicone Valley californienne mais bien de la création de Bluestar à Lanzhou. Près de trois décennies plus tard, Bluestar est devenu un groupe international implanté en France et en Norvège et le numéro 1 en Chine du nettoyage industriel et des nouveaux matériaux chimiques, entre autres. Le Président actuel, Robert Lu, revient pour Connexions sur le développement de son entreprise et son implantation en 76 Connexions / mars 2011

France.

Connexions : Quelles sont les grandes lignes de l’essor de Bluestar en Chine et de votre implantation à l’international ? Robert Lu : A la base de la réussite de Bluestar, il y d’abord un homme, Ren Jianxin, qui à 26 ans et tout jeune membre d’un institut de recherche du ministère de l’Industrie chimique a fondé l’entreprise avec sept autres personnes. Au départ, les associés se sont spécialisés dans le nettoyage des chaudières de centrales thermiques pour devenir dix ans plus tard un leader national des technologies de nettoyage industriel couvrant des secteurs aussi importants que

l’énergie, le nucléaire ou l’aérospatial. Ce succès était le résultat combiné d’un sens accru de l’innovation des fondateurs mais aussi d’un mode de management et d’un plan de développement original élaboré par Ren Jianxin. Dans une Chine bien différente d’aujourd’hui, il avait déjà en tête une expansion multisectorielle dans l’industrie chimique et l’âme d’un véritable entrepreneur comme on l’entend en Occident. C’est pour cela qu’en 1996, en pleine crise chinoise de restructuration des entreprises d’État, les autorités ont fait appel à Bluestar pour reprendre en main quatre sociétés mal en point. Le choix a alors était

•••


L’internationalisation des entreprises chinoises 中国企业国际化 一家青睐法国的先锋国有企业 从零起步,中国蓝星集团已经成为中国化工领域当之无愧 的领军企业。2005年和2007年,蓝星先后收购了两家法国公 司,其中一家为罗地亚集团旗下的子公司,现在蓝星正打算 继续在国际市场上扩张。 时光回转到1984年,一群上进的年轻干

之前,他为蓝星制定了未来20年的发展计

部,借款一万元创办了一家清洗公司,他们

划,重点放在国际化,以及寻求与海外合

拥有长远的眼光和创新的想法。这描述

作伙伴的协同运作上。在这个计划的基础

的不是加州硅谷一家IT巨头的传奇创业

上,2006年我们收购了法国安迪苏公司,

故事,而是蓝星在兰州创立的过程。30年

20 07年收购了罗地亚有机硅业务,并于

后,蓝星发展成为在法国、挪威均设有子

2011年初收购了挪威埃肯的硅相关业务。

公司的国际集团,并成为国内工业清洗及

《联结》:您能详细介绍一下蓝星在法

新化工材料等领域的龙头企业。

国投资的情况吗?什么原因促使蓝星

现任总裁陆晓宝在接受《联结》采访时,

选择了法国?

回顾了企业发展和在法国投资的过程。

陆晓宝:蓝星选择法国作为合作伙伴的一

《联结》:蓝星集团在中国飞跃发展和

个重要原因是因为中国化工部和法国存在

走向国际化的过程中,有 哪些具有 重

着长期的技术合作和密切联系。

大意义的事件?

在80年代的时候,中国希望能够具备生产

陆晓宝:蓝星的成功离不开一个人,就是

蛋氨酸的能力。蛋氨酸是一种氨基酸,能

任建新。时任原化工部一家研究院团委书

够加快家禽的生长速度。

记的任建新,26岁时与另外7人一起创办了

屡次失败后,政府希望蓝星能够接手这

蓝星化学清洗公司。刚开始的时候,这家

一项目,找到合适的合作伙伴。而当时我

企业专业从事锅炉清洗,10年后,成为国

们已经和罗地亚在有机硅领域建立了合

内工业清洗技术的龙头企业,涉及的行业

作,是他们向我们推荐了添加剂和动物食

包括能源、核工业和航天工业。蓝星的成

品营养领域的专家安迪苏公司。最初,我

功不仅是因为创立者们具有强烈的创新

们是想与法方建立一家合资公司,但是这

意识,也是因为任建新建立了一套独特的

家法国企业的产权为伦敦一家私募基金

管理模式和发展计划。在一个与今天全然

公司所有,在2006年初,基金公司决定全

不同的中国,当时他的头脑里就已经形成

额出售安迪苏公司的产权,我们因此收购

了在化工领域跨行业发展的想法,他是真

了这家企业。对我们而言,这项操作开创

正意思上西方所说的创业者。

了一个先河,动用了非常庞大的资金:4亿

正因如此,在1996年的时候,当国有企业

欧元,这相当于我们当时总资本的十分之

改革面临困境时,政府希望蓝星能够接手

一。由于没有相关经验,无论在财务审计,

四家经营不善的企业。从那时起,蓝星决

人力资源还是法律框架上,我们严格遵照

定转而重点发展新化工材料,高科技产品

国际惯例进行操作,由此也与安迪苏的管

和有机硅行业,今天这些都已经成为集团

理层建立起相互信任的良好关系,并持续

的标志性业务。

至今。

通过一系列的并购,蓝星不断发展壮大,

关于收购罗地亚有机硅业务的情况,自

到2005年,企业规模已经可以和化工行业

20 06年起,我们就有了与他们合作的想

里的大型国际集团相媲美。

法。然而,罗地亚希望和我们建立一家全

也就在此时,任建新离开了蓝星,担任中

球性的合资企业,后来发现这个想法落实

国化工集团的一把手,而蓝星则成为中国

起来太复杂。看来只有收购才是最好的解

化工集团的一家子公司。在任建新离任

决方案,更何况罗地亚没有收购蓝星的意

图,于是2007年我们最终收购了他们的有 机硅业务。 《联结》:在法国,类似蓝星对法国企 业的收购引起了一些担忧,主要涉及技 术转让,以及 对当地 就业的负面影响 等方面。您如何看待这些问题? 陆晓宝:我们意识到了这些问题的存在, 但如今事实证明,在我们的经营领域这些 担忧是没有道理的。 在安迪苏的案例里,我们当然希望能够借 此实现技术转让,这正是我们并购的目 的!但当时我们根本没有打算裁员或是关 闭法国工厂。我们保留了法国原来的管理 层,因为我们认识到由于当地的环境与中 国迥异,凭我们自身的能力是没有办法把 企业管好。如何与工会谈判?如何遵守比 我们的劳动法更为完善的法国劳动法?再 加上语言不通造成的沟通障碍,显然,必 须要保留大部分已有的组织结构。 此外,我们收购的不仅仅是几项专利,或 是可转让的设备,而首先是法国擅长的创 新和管理能力,以及构建好的销售网络。 我们寻求的是与外国合作伙伴长期的协 作,而不是一朝一夕的买卖。兼并5年以 来,安迪苏发展良好,增长实现了翻番, 盈利翻了十倍,而且在法国的岗位没有大 幅缩减。安迪苏领导层不仅参与各自管理 领域的决策,还更加广泛地参与集团整 体业务的决策。今后,我们将维持这样的 合作伙伴关系,相互学习共同前进,而不 是简单的企业所有者与员工之间的上下级 关系。这正是我们所寻求的模式。 而对于罗地亚有机硅业务的收购,由于 20 08年金融危机给全球经济带来的冲 击,以及原材料市场的萎靡不振,目前这 项操作的结果不是太乐观。不过我们的协 作思路没有改变,我坚信形势会很快好转 起来,也许从明年开始。 作为一家中国大企业,与国际集团相比, 我们还有很长的路要走。但我深信,蓝星 在法国和其他国家的收购会加速我们加 入国际大集团的行列。如果这个目标得以 实现,将使我们的全体员工受益,无论他

们身在中国,还是在别处。

mars 2011 / Connexions 77


DOSSIER

专栏

•••

fait de se spécialiser sur les nouveaux matériaux chimiques, les produits high-tech et le secteur de la silicone qui sont aujourd’hui des activités phares. Bluestar s’est ainsi développé en Chine jusqu’en 2005 à travers des opérations de fusions pour devenir un acteur comparable à des grands groupes étrangers du monde de l’industrie chimique. C’est à cette même période que Ren Jianxin quitte la direction pour prendre la tête du groupe ChinaChem dont Bluestar devient une filiale. Il laisse un plan de développement sur 20 ans qui met l’accent sur l’internationalisation et la recherche de synergies avec des partenaires hors de Chine. C’est sur cette base que nous avons repris l’entreprise française Adisseo en 2006 puis la filiale silicone de Rhodia en 2007 et plus récemment les opérations silicone du groupe norvégien Elkem en ce début 2011.

C : Pourriez-vous nous donner plus de détails concernant vos implantations en France ? Qu’estce qui a motivé ce choix de l’Hexagone ? R. L. : Un des points fondamentaux dans le choix de partenaires français fut la relation forte et la collaboration technique qui existaient de longue date entre le ministère de l’Industrie chimique chinois et la France. Dans les années 80, la Chine a cherché à se doter de capacités de production en méthionine, un acide aminé permettant de d’activer la croissance des animaux dans les élevages de volailles. Après maintes difficultés, l’État a demandé à Bluestar de prendre en charge le projet et de trouver les partenaires adéquats. Nous étions à cette époque déjà en rapport avec Rhodia dans le secteur de la silicone et c’est eux qui nous ont présenté Adisseo, spécialiste des additifs et solutions nutritionnelles pour animaux. L’idée de départ était d’établir une JV avec le Français qui était alors détenu par un fonds d’investissement privé londonien. Or, ce fonds préférait revendre en totalité l’entreprise française que nous avons donc rachetée au début 2006. Pour nous, il s’agissait d’une grande première et d’une dépense très importante : 400 millions

78 Connexions / mars 2011

d’euros soit près du dizième de notre capi- de partie des structures existantes. De plus, tal. Sans expérience, nous avons suivi scru- nous ne rachetons pas uniquement quelpuleusement les pratiques internationales ques brevets ou un stock d’équipements en termes d’audit financier, de ressources transférables mais avant tout des capacités humaines et d’environnement légal. Cela d’innovation et de gestion, points fort de nous a permis de bâtir des relations de la France, et un réseau commercial bien confiance avec le management d’Adisseo établi. Nous recherchons des synergies de qui perdurent jusqu’aujourd’hui. long terme avec des partenaires étrangers Dans le cas du rachat de Rhodia Silicone, et non pas la bonne affaire financière d’un dès 2006 l’idée d’un jour. Cinq ans après le partenariat avec le « Je n’ai aucun rachat, Adisseo se porgroupe français était te très bien avec une doute que nos sur le tapis. Or Rhocroissance doublée et dia voulait mettre en acquisitions une profitabilité multiplace avec nous une pliée par 10 sans perte en France et JV globale, un projet d’emplois drastique en qui s’est avéré très ailleurs seront France. Les dirigeants compliqué à monter. d’Adisseo participent des accélérateurs L’acquisition est alors aux prises de décisions apparue comme la pour rejoindre la non seulement sur meilleure solution et, cour des grands. » leur secteur mais aussi sachant que Rhodia plus globalement sur n’avait pas l’intention l’ensemble des activide reprendre Bluestar, nous avons finale- tés du groupe. Nous avons désormais des ment racheté la filiale de groupe français relations de partenaires prêts à apprendre en 2007. les uns des autres pour avancer ensemble C : En France, l’arrivée d’entreprises chinoises et pas une simple hiérarchie pyramidale comme la vôtre inquiète parfois. On parle sou- entre propriétaires et employés. C’est très vent de transferts technologiques sans réciprocité exactement ce que nous recherchions ! et d’impacts négatifs sur l’emploi local. Quel est Dans un contexte international difficile lié à votre point de vue sur cette situation ? la crise financière de 2008 et sur un marché R. L. : Nous sommes conscients de ce genre des matières premières peu propices, le bide difficultés mais le constat aujourd’hui lan du rachat de Rhodia Silicone est plus c’est que, dans le cadre de nos activités, mitigé pour le moment. La même logique ces peurs ne sont pas justifiées. de synergie est cependant à l’œuvre et je Dans le cas d’Adisseo, notre volonté de n’ai aucun doute que la situation s’améliotransfert technologique est évidente, c’est rera très rapidement, sans doute dès l’anle but même de l’acquisition ! Mais en née prochaine. aucun cas l’idée a été de supprimer des En tant que groupe chinois, nous somemplois ou de fermer le site en France. mes encore loin d’avoir rattrapé notre Nous avons gardé le même management retard par rapport à des structures infrançais car nous ne sommes pas capables ternationales, mais je n’ai aucun doute de gérer au mieux une entreprise dans un que nos acquisitions en France et ailleurs environnement local très différent de la seront des accélérateurs pour rejoinChine. Comment discuter avec des syn- dre la cour des grands. C’est un objectif dicats très présents ? Comment être sûr commun qui, s’il est atteint, bénéficiera à de bien respecter un droit du travail net- tous nos employés, qu’ils soient en Chine tement plus développé que le nôtre ? Si ou ailleurs !  Propos recueillis par Nicolas Sridi à tout cela vous ajoutez les difficultés de  communication liées à la langue, il devient évident qu’il faut garder en place une gran-


Chambre de Commerce et d’Industrie Française en Chine 中国法国工商会


DOSSIER

专栏

Retrouvez les archives de Connexions sur :

À la différence de nombreuses entreprises chinoises, Huawei, ZTE et Jahwa sont parties de zéro sur le marché français en prenant pied étape par étape plutôt qu’au moyen d’acquisitions locales. Comment ces entreprises chinoises ont-elles géré ces  « parachutages » sur le marché français ? Enquête.

© DR

www.connexions.ccifc.org

Premiers pas en France

Huawei a implanté en France deux centres de recherche.

华为在法国建立了两个研发中心。

Huawei Une culture d’entreprise « client-oriented » et « worker-centered »

Au-delà des idées reçues, Connexions donne la parole aux experts et acteurs de terrain.

80 Connexions / mars 2011

En 1987, Huawei reçoit son autorisation d’exploitation en tant qu’entreprise technique privée et est enregistrée auprès du Bureau de Commerce de la ville de Shenzhen avec à l’époque un personnel de 14 employés. Aujourd’hui, ses produits et prestations sont destinés à une centaine de pays dans le monde et parmi les 50 premiers prestataires mondiaux de télécommunication, 45 figurent sur sa liste de clients. Le fait que Huawei soit devenue en 2008 l’entreprise ayant déposé le plus de brevets au monde démontre clairement ses fortes capacités techniques et d’innovations. En cherchant à préserver sa compétitivité

technique et à participer activement à la création des standards des technologies Télécoms, Huawei a bien conscience que le sésame de la réussite pour une entreprise IT reste avant tout son avance technologique. C’est dans cette optique qu’en 2003, l’entreprise chinoise a pris la décision de créer une filiale en France en vue d’y rayonner sur l’Europe de l’Ouest. En plus des aspects purement commerciaux, Huawei a également implanté dans l’Hexagone deux centres de recherche, l’un en banlieue de Paris et l’autre à Lannion, en Bretagne, qui dépendent directement du système mondial de R&D du groupe.


L’internationalisation des entreprises chinoises 中国企业国际化 在 法 国 投 资 的 探 索

« L’Europe est à la pointe en terme de création des standards mondiaux de télécommunication. Notre filiale française a un rôle très important au sein du groupe, non seulement en terme de volume d’activité mais aussi de R&D », confirme Sun Ao, le Directeur Général de la filiale française de Huawei. Le personnel de la filiale croît d’une centaine de personnes chaque année et 75% sont recrutées localement. Questionné sur la politique RH du groupe, Sun Ao explique : « Nous n’avons pas de règles spécifiques et d’une manière générale, nous mettons l’accent sur la compétence technique et les aptitudes professionnelles des candidats. Lorsqu’ils répondent à toutes nos exigences, nous privilégions néanmoins les candidats locaux en espérant qu’ils dynamiseront le développement de l’entreprise. ». Mais gérer des équipes étrangères n’est pas toujours de tout repos comme le reconnaît Sun Ao : « Quant on arrive dans un nouveau pays, on doit bien évidemment faire face à de nombreux challenges, en particulier à cause de la méconnaissance mutuelle. ». Bien que Huawei respecte strictement les lois françaises en terme de composition du management, du conseil d’administration et par rapport aux syndicats, les barrières culturelles persistent, rendant plus difficile la bonne gestion des équipes. « Huawei considère que la culture du pays, que ce soit la Chine ou la France, ne peut prendre le dessus sur la culture d’entreprise au sein du groupe », poursuit Sun Ao. Une posture pas toujours facile à tenir puisqu’à une certaine époque, Huawei était devenu en Chine synonyme d’une concurrence en interne impitoyable. « Il y a tout un débat sur ce que c’est la culture de Huawei et, en effet, elle est très variée, mais pour résumer, il y a deux éléments essentiels : rester client oriented et worker-centered », conclut le dirigeant chinois.  He Feng

和一般的中国公司不同,华为,中兴以及家化并没有通过兼 并的方式进入法国市场,而是从零开始,一步一步在法国和 西欧市场站稳脚跟。那么,来自中国的公司是如何在法国市 场上找到落脚点的呢?

华为:“以客户为中心,以奋斗者为本”是企 业文化的核心 1987年,华为以“民营技术企业”的

法国子公司员工数量以每年成百的

身份在深圳市工商局获得注册批准,当

速度递增,其中75%为本地员工。被问到

时员工只有14人。今天,华为的产品和服

用人政策时,孙翱解释道: “我们并没有

务销往100多个国家和地区,在全球排

特殊的规定,我们主要看的是候选人的

名前50位的电信运营商中,45家使用华

技术能力和职业素养。但在达到我们业

为的产品和服务。特别值得一提的是,

务要求的情况下,我们鼓励本土化,希

2008年,华为荣登年度世界专利申请数

望职业素养较高的本地员工能够给企业

量最多的公司的榜首,充分反映了华为

的发展注入新鲜的活力。”

雄厚的技术实力。

同时,孙翱也坦言: “进入一个国

保持现有技术优势,积极参与3G等

家,总要面临很多挑战,最重要的原因

移动通信前瞻领域的行业标 准的制

就是互不了解。”虽然华位无论在管理

定,华为清醒地认识到技术领先是企

层和董事会还是工会的组成上都严格按

业发展的生命线。20 03年,华为决定

照法国的法律规定行事,但是和本地员

在法国创立子公司,从法国辐射至西

工在文化层面上仍有隔膜,给管理造成

欧。在法国除了开展传统的销售业务以

一定困难。孙翱说道: “华为认为无论

外,还设立了两个研发中心,一个位于

是中国文化,还是法国文化,都不能凌

巴黎近郊,另一个位于布列塔尼的拉尼

驾于华为的企业文化之上。”曾几何时,

翁(Lannion),它们直属华为全球研发

华为与严酷的企业内部竞争划上了等号,

体系。 “欧洲在移动通信领域引领行业

而孙翱解释道: “关于华为的企业文化

标准,法国子公司不仅在业务规模,而

有过很多争论,但是其实华为的企业

且在技术开发上都处于非常重要的位

文化非常多样化,如果真的需要总结的

置。”华为法国子公司首席执行官孙翱

话,我想有两个核心,一个是以客户为中

总结道。

心,一个是以奋斗者为本。”

mars 2011 / Connexions 81


DOSSIER

专栏 中兴:作为技术创新 企业,我们看中积累 中兴创立于1985年,总部位于深 圳,与竞争对手华为有着类似的跨越式 发展轨迹,目前是中国电信市场最主要 的设备提供商之一,为全球120多个国

© Imagine China

家的500多家运营商提供产品与服务。

La filiale française de ZTE est un centre de rayonnement vers toute l’Europe de l’Ouest. 中兴法国子公司成为辐射整个西欧的中心点。

ZTE « En tant qu’entreprise innovante en technologies, nous misons sur des efforts constants. » Créé en 1985 également à Shenzhen, ZTE suit une trajectoire similaire à son concurrent Huawei et est aujourd’hui l’un des principaux fournisseurs d’équipements Télécoms sur le marché chinois. L’entreprise approvisionne aussi plus de 500 prestataires dans environ 120 pays. La filiale française de ZTE a été créée en septembre 2004 et représente une étape importante de la stratégie d’internationalisation mise en place par le groupe au milieu des années 90. A l’heure actuelle, on y compte plus de 200 personnes, avec un taux d’employés locaux de 65%. Les activités comprennent la R&D, la vente, la formation et le service après-vente et constituent un centre de rayonnement sur l’Europe de l’Ouest. Comment ZTE a-t-elle pu rattraper et dépasser ses concurrents occidentaux sur un secteur des hautes technologies ultracompétitif ? Lin Cheng, principal responsable de la filiale française explique : « C’est grâce à nos efforts continuels depuis de longues années. La Chine est riche en ressources humaines et les chercheurs de haut-niveau ne manquent pas. De plus ZTE a obtenu le titre d’« Entreprise pilote 82 Connexions / mars 2011

des hautes technologies de Chine » et doit donc à ce titre participer activement aux projets de recherches alloués par les autorités aux entreprises d’Etat dans le secteur des télécommunications. Nous investissons chaque année 10% de notre chiffre d’affaires dans la R&D et disposons des 15 centres de recherche dans le monde. ». En ce qui concerne les perceptions parfois négatives en Occident sur les implantations chinoises du type « la menace venue d’Orient », largement relayées par les médias locaux, la politique de ZTE diffère radicalement de celle de son concurrent Huawei. Là où ce dernier, groupe privé, mise sur des campagnes de communication pour redorer son blason, l’étatique ZTE n’a pas la même stratégie. « Comme l’essentiel des affaires du groupe est de type B2B, nous continuerons à respecter le cadre institutionnel et légal français tout en faisant profil bas vis-à-vis du grand public afin de prévenir des effets contre-productifs liés à une autopromotion inadéquate. », conclut Monsieur Lin. 

He Feng

中兴法国子公司创立于2 0 0 4 年 9月,是集团90年代中期启动的国际化 战略的重要一步,目前法国子公司员工 达200多人,本地化率达到65%,业务覆 盖研发和销售,并组织培训,开展售后 服务,成为辐射西欧地区的中心点。 当被问及中兴如何在强手林立的 技术竞争领域赶超西欧同行时,法国子 公司的主要负责人蔺成解释道: “这是 源于我们多年的技术积累。中国的科研 人才一直很丰富也很优秀。中兴通讯又 是中国重点高新技术企业,是中国通信 设备领域承担国家研究课题最多的企 业之一。公司每年投入的科研经费占销 售收入的10%左右,在海内外共设立了 15个研发中心。所有这些保证了我们在 技术领域的领先地位。” 对于海外媒体的“中国危险论”, 与民营企业华为立志积极沟通的想法 不同,作为国企的中兴,考虑到自身的 P2P经营模式,一方面希望进一步加深 对法国社会法律制度的了解,另一方面 希望能够继续保持低调,以免不当的沟

通导致“逆水行舟”的局面。


L’internationalisation des entreprises chinoises 中国企业国际化 家化:“中国制造” 化妆品的百年历史 1898年的中国内忧外患,以产业兴 国为理想的民族企业香港广生行--上海 家化前身--诞生了,并迅速成为民族化 妆品业的领头羊。建国后,广生行被收 归国有,重组成为上海家化。改革开放

© Imagine China

后,家化开始迅速发展,向现代化企业

Herborist : des produits se basant sur la médecine traditionnelle chinoise.

Jahwa 100 ans de cosmétiques « made in China » pour soutenir et dynamiser sa croissance sur les marchés d’Europe de l’Ouest. Un responsable de la maison-mère de Jahwa Shanghai préférant rester anonyme revient sur la stratégie du groupe : « Comme tout le monde le sait, la médecine chinoise met l’accent sur la prévention et la médecine occidentale sur la guérison. Ceci reflète une différence de valeur importante entre l’Orient et l’Occident. Les produits Herborist cherchent à établir un équilibre cutané préventif pour garder une peau saine. Ils s’appuient pour cela sur la médecine chinoise qui met en valeur la régulation. Ensuite, pour faire face à des problèmes de peau persistants, ils intègrent également des techniques de la médecine occidentale pour proposer des solutions les mieux adaptées. Ce concept original de « Herborist » nous évite d’entrer en concurrence avec d’autres marques distribuées par Séphora, bien au contraire, nous sommes devenus complémentaire ! En suivant cette idée de promouvoir la combinaison des deux médecines, nous cherchons à prendre modèle sur des laboratoires cosmétiques européens, et nous leur demandons de nous aider à effectuer le contrôle qualité de nos produits destinés au marché chinois afin d’engendrer des vrais bénéfices mutuels. ». 

成功推出了多个知名品牌,占据不同的 市场,成为化妆品行业唯一能与国际同

中草药护肤品佰草集。

En 1898, alors que l’Empire Chinois est au bord du gouffre, l’entreprise privée hongkongaise Guang Sheng Hang dont la vocation est de redresser le pays grâce au développement industriel, voit le jour et devient rapidement le leader chinois du cosmétique. Après la fondation de la République Populaire de Chine, l’entreprise Guang Sheng Hang est nationalisée et rebaptisée Jahwa Shanghai. Dès début des réformes économiques et l’ouverture du pays, Jahwa commence à prospérer et à se restructurer en une entreprise moderne. À la fin des années 90, le groupe Jahwa est créé et lance avec succès plusieurs marques de cosmétique, visant différents segments du marché local. C’est aujourd’hui la seule entreprise chinoise capable de concurrencer les multinationales du cosmétique sur tous les fronts à l’international. Herborist, la marque de cosmétiques haut de gamme lancée par Jawha en 1995, est la première marque à proposer des soins de beauté à base d’herbes médicinales chinoises. Depuis septembre 2008, les produits Herborist débarquent en Europe via le réseau de distribution de Séphora. L’originalité du concept a depuis totalement conquis les consommateurs locaux et les ventes ont plus que doublées chaque année. En 2010, Jahwa a créé sa filiale française

转型,90年代末,家化集团诞生。家化

H.F.

行展开全方位竞争的中国企业。 家化的高端品牌“佰草集”首推中 草药养颜,在2008年9月通过Sephora在 欧洲市场开始销售后,独特的品牌理念 获得了市场的青睐,每年以翻番的速度 快速增长。2010年,家化成立法国分公 司,期望能够由此进一步支持西欧市场 的开拓。 家化上海总部的一位负责人如是 说: “众所周知,中医侧重预防,西医 侧重治疗,这体现了中西方价值观的 一种差异。佰草集为达到肌肤的健康 平衡,借鉴中医养生理念,首先强调肌 肤调理,再进一步结合西医,针对仍然 出现的肌肤问题提出解决方案。我们 独特的品牌形象使得我们不但没有和 Sephora经销的其它品牌形成竞争,反 而形成互补。我们同时提倡中西医结 合,积极学习西欧化妆品实验室的先进 技术,为我们国内的产品质量把关,真

正形成了一个互惠互利的局面。”

mars 2011 / Connexions 83


DOSSIER

专栏

Un nouveau « Voyage vers l’Ouest »

© DR

Investir en Europe et en France, c’est aujourd’hui une évolution assez naturelle pour des entreprises chinoises désireuses d’agrandir leurs marchés. Mais c’est également faire le choix d’affronter un choc culturel conséquent. Retours d’expériences.

Pour Chalton, l’investissement en France permet l’accès aux marchés africains. 天津中辰番茄制品公司认为,在法国的投资对开拓非洲市场大有帮助。 

Chalkis Le Xinjiang rencontre la Provence Filiale de l’organisation semi-militaire du corps de production et de construction du Xinjiang (Bingtuan), Chalkis fait aujourd’hui partie des 3 premiers groupes industriels mondiaux spécialisés dans la transformation de la tomate. Ses activités en France depuis 2004 lui permettent d’obtenir un accès facilité au marché mondial et les concepts « respect mutuel et connaissances réciproques » sont devenus désormais les lignes directrices de son développement international. Emanation du Bingtuan, Chalkis s’est vue confrontée à la suppression des subventions d’État au début de la politique de Réforme économique et d’Ouverture dans les années 80. Il lui a donc fallu changer de modèle pour devenir totalement autonome et après maintes tentatives dans des secteurs 84 Connexions / mars 2011

variés, le groupe s’est finalement spécialisé dans l’industrie de transformation de la tomate. Chalkis procède au premier traitement des tomates fraîches pour conditionner de la sauce tomate. Le groupe dispose de bases de culture d’environ 500 000 hectares en Chine et son chiffre d’affaires actuel s’élève à 6 milliards de RMB. À noter que la totalité de la sauce tomate produite par Chalkis est destinée à l’étranger car la cuisine chinoise traditionnelle n’en utilise pas… En vue d’intégrer au mieux sa production, le groupe a investi dans la création de l’entreprise Chalton en 2004 dont il détient plus de 50% des parts. Ce spécialiste en conserves de tomates permet à Chalkis de prolonger sa chaîne de transformation industrielle et le choix d’im-

planter la ligne de conditionnement final à Tianjin facilite le processus d’exportation. La filiale française de Chalkis, Conserves de Provence SAS, était à l’origine propriété de l’ancienne coopérative agricole de Provence, « Le Cabanon ». Cette dernière a subi un ralentissement graduel de ses activités dans un contexte de globalisation et de concurrence accrue sur son secteur, en particulier avec la suppression des droits de douane sur les produits de première transformation en 1998. C’est ainsi qu’à partir de 2004, Chalton a commencé à injecter du capital dans les Conserves de Provence dont elle possède aujourd’hui la totalité des actions. Yan Guanping, Vice Président de Chalton et Président de la filiale française, estime que ses investissements en France permettent à son entreprise de se former aux procédés avancés de traitement de la tomate en Europe, de bénéficier de la bonne image de marque de Cabanon et d’ouvrir d’autres marché, en particulier en Afrique. Après avoir expérimenté en France le rachat, la liquidation, les négociations avec des créanciers, la grève, et bien d’autres choses encore, Yan Guanping a assurément son mot à dire lorsqu’on l’interroge sur les différences culturelles : « Je pense que la clé pour résoudre tous ces problèmes, c’est le respect mutuel et la connaissance réciproque. Au début des négociations, j’ai recruté un étudiant chinois inscrit dans une école de commerce locale comme interprète, en espérant qu’il retranscrirait clairement mes idées en langue française et que cela allait suffire. Mais j’ai fini par comprendre que cela ne permettait pas de faire passer mes messages, non parce que l’interprète n’avait pas un niveau suffisant, mais parce qu’aucun d’entre nous ne connaissait assez le cadre légal, sociétal et culturel en France. Par conséquent, j’ai eu recours à une société de consulting local, à qui j’ai communiqué les objectifs de production à atteindre et en fonction desquels elle m’a indiqué les procédures à suivre selon les pratiques locales. À travers ces expériences, j’ai été marqué par la complexité du système français et le respect général des valeurs humaines qu’il préconise, en particulier la grande considération pour les défavorisés lors d’un processus de licenciement. Je pense que


L’internationalisation des entreprises chinoises 中国企业国际化 la Chine devrait s’inspirer d’un tel système. Plus globalement, depuis mon retour en Chine, je ne me sens plus vraiment à l’aise avec la culture locale des dîners d’affaires et j’espère vivement qu’un environnement de marché plus sain pourra être mis en place au plus vite en Chine. ». Concernant l’attitude générale de la société française envers les investissements chinois, Yan Guanping ne se voile pas la face : « Au départ, que ce soit les médias français ou les employés locaux, tous semblaient contrariés par notre arrivée. Afin de dissoudre cette hostilité, j’ai pris l’initiative d’inviter plusieurs collègues français à voyager en Chine. Ce parcours de Paris à Pékin en passant par Hongkong, Canton et Shanghai leur a permis de modifier leur perception du pays et ainsi de bâtir une base solide pour notre collaboration. Ils ont pu constater l’ouverture de Hongkong, la prospérité de Canton à travers la célèbre foire internationale qui s’y tient chaque année, la modernité de Shanghai ou encore la richesse culturelle de Pékin. ».

• He Feng

中国企业“西行记” 去法国投资,不仅是中国企业在快速积累财富的过程中为资 金寻找更佳出口的必由之路,也是中国新富阶层向一个异域 文化主动发起撞击的尝试,向外界表达了愿意沟通和学习的 愿望。

新疆中基遇见法国普罗旺斯 从新疆生产建设兵团到番茄加工产业

国传统饮食里并不使用番茄加工制成品,

世界前三甲,中基在法国的投资和经营

中基的番茄酱全部销往国外。中基在国内

为其开拓全球市场打开了一条通途。

拥有种植基地50余万亩,现年产值高达到

互相尊重和了解则是这条路上的导航

60亿人民币。中辰番茄制品有限公司成立

仪。

于2004年,其中中基持股超过50%。中辰

前身为新疆建设兵团的中基集团,在改

的经营重点是加工小罐装番茄制品,是中

革开放后,面临失去国家拨款,需要自力

基国内产业链的进一步延伸,而选择落户

更生的处境,在尝试了多种产业后,成功在

港口城市天津也为产品出口提供了便利。

番茄制品行业立足。中基将新鲜番茄初级 加工,制成番茄酱。值得一提的是,由于中

中基的法国普罗旺斯分公司前身为当

•••

地的农协,在商品全球化的冲击下,

mars 2011 / Connexions 85


DOSSIER

专栏 •••特别是1998年法国取消初级加工制 品的关税后,普罗旺斯农协的经营状况每 况愈下,直至2004年中辰开始注资,目前 中辰已拥有该公司的全部股份。 中辰副董事长兼法国分公司董事长阎 观平认为在法国的投资有利于中辰学习欧 洲先进的番茄加工工艺,享受cabanon良 好的品牌形象,并对开拓其它海外市场, 特别是非洲市场大有帮助。

© DR

在法国经历了产权购买,企业破产清

La politique de gestion de Spark vis-à-vis des structures qu’elle rachète est simple et consiste à « n’y déléguer qu’une personne ».

星火对被兼并的企业采取“只派一个人”的策略。

Spark « Yes, I can ! » Spark est une ancienne entreprise d’État implantée à Tianshui dans la province du Gansu et spécialisée dans les machinesoutils. Dès le début des années 80, elle a commencé à se former technologiquement en collaboration avec l’AEMMO, l’Association Européenne des Marchands de Machines Outils, afin de vendre ses produits sur le Vieux Continent. Au début des années 90, Spark se transforme en une entreprise à capitaux mixtes où l’État possède 8% des parts, le reste étant détenu par les cadres et ouvriers de la compagnie . S’en suivent les acquisitions de l’Usine des machines-outils de Lanzhou et de l’Entreprise des machines tests de Hongshan, située également à Tianshui, qui permettent à Spark de se développer petit à petit. La politique de gestion de l’entreprise vis-àvis des structures qu’elle rachète est simple et consiste à « n’y déléguer qu’une personne ». De cette manière Spark garantit, d’une part, la cohérence de la politique de production entre toutes les filiales du groupe et, d’autre part, le respect maximum du personnel et du mode de fonctionnement pré-existant. L’entrée en contact avec l’entreprise française Somab en vue d’une prise de participation date du début des années 2000. Les deux parties étaient déjà parvenues à un accord-cadre d’acquisition avant la crise 86 Connexions / mars 2011

算,债券人谈判,工人罢工等一系列事件 后,提到文化差异这个话题时,阎观平深 有感触: “我认为关键在于互相尊重和了 解。在谈判之初,我找了当地商学院的一名 中国留学生做翻译,以为只要把我的想法

économique, crise qui a accéléré le processus de négociation. À l’heure actuelle, Spark possède plus de 80% des actions de Somab et suite à cet investissement l’entreprise, fidèle à sa stratégie, a envoyé un seul directeur chinois et a gardé le management et les ouvriers français sur place. Li Weiqian, Directeur Général de Spark, explique ainsi ce qui a motivé cette politique minimaliste : « nous avons tiré les leçons des expériences des entreprises nippones dans le passé lorsqu’elles entraient sur le marché européen. À l’époque, elles ont mis en place un management entièrement japonais et promu de force leur culture d’entreprise sans grand succès. Nous espérons au contraire pouvoir nous inspirer des méthodes de gestion innovantes en France et tirer profit de ses riches ressources techniques et humaines. ». Cependant Li Weiqian estime aussi que les entreprises françaises manquent d’un certain élan face à une compétition globale qui ne cesse de s’attiser, qu’il y règne une forme d’inertie vis-à-vis de ce qui vient de l’extérieur. En souriant, il raconte : « Depuis une dizaine d’années nous avons comme slogan pour dynamiser nos équipes « Yes, I can ! ». Mais il n’a été adopté en France qu’à partir du moment où le Président Obama l’a rendu célèbre lors de sa campagne ! ». 

He Feng

翻译成法语,表达清楚就够了。但我发现 翻译根本没有办法传达我的意思,不是他 的语言水平不足,而是他和我都不了解法 国的法律和社会文化。于是我找了一家当 地的咨询公司,告诉他们我想达到的生产 目标,由他们结合当地的实践,为我选择 合适的操作程序。在这个过程中,我深深 感受到法国社会制度的完善和人文价值 的普及,特别是在裁员过程中对弱者的保 护,这是值得中国学习的地方。而我回到 国内后,反而对中国的酒桌文化感到不适 应,希望中国能够尽快建立一个规范的市 场环境。” 被问到法国社会对中国投资的普遍态 度时,阎观平坦诚地说: “一开始,无论 是当地媒体还是法国员工都对我们有抵 触心理。为了消解敌意,我邀请了几位法 国同事来中国旅游,从巴黎到香港,从香 港到广州,再从广州到上海,最后来到北 京。香港的开放,广交会的繁华,上海金 贸大厦的现代和北京的文化底蕴丰富了 法国同事对中国的感知,为此后我们的合 作奠定了良好的基础。”


L’internationalisation des entreprises chinoises 中国企业国际化 对于 合并的 企业 ,星 火 的策 略 是“我 们只派一个人”。像奥巴马那样,我们

Les Chinois fortunés sous le charme des châteaux bordelais

星火:“是的,我能!” 用“是的,我能”激励法国员工。 星火是位于甘肃天水的一家老国企, 从80年代初,星火就已经开始通过合同 方式,从法国机床批发商协会引进技术, 然后把产品返销到欧洲市场。90年代初, © Imagine China

天水进行改制,从国有企业转为股份制企 业,其中国有股占8%,其它股份为管理层 和员工持有,先后兼并了兰州机床厂和天 水红山试验机有限公司。通过兼并,星火 不断壮大,对被兼并企业采取“只派一个 人”的策略,一方面保证集团生产策略的 一致性,另一方面最大程度地尊重和利用 被兼并企业已有的经营模式。 与Somab的接触始于本世纪初,金 融危机之前双方已就兼并的总体条件达 成一致,金融危机的到来加速了谈判的 进程,目前星火拥有Somab超过80%的股 份。兼并以后,星火仅派遣了一名中国副

Ils aiment le vin et les belles demeures. Les riches Chinois n’ont pas de mal à céder à la tentation d’acquérir un château doté d’une propriété viticole. En février, le géant chinois de l’agroalimentaire Cofco s’offrait ainsi le Château de Viaud, à Lalande-dePomerol. La propriété d’une vingtaine d’hectares appartenait au négociant Philippe Raoux. Premier importateur de denrées alimentaires en Chine et propriétaire de la marque de vin Greatwall, Cofco s’est aussi porté acquéreur de plusieurs milliers de bouteilles.

Assez rares, ces opérations n’en sont pas moins très médiatisées. C’est le quatrième château du bordelais à passer sous pavillon chinois. En 2008, c’était le château Latour-Laguens, acquis et rénové par le groupe de Qingdao, Longhai. L’année suivante le château Richelieu à Fronsac est racheté par une société du luxe, Hongkong A et A International. Et l’an dernier, un milliardaire chinois s’est offert le château Chenu Lafitte, qui compte 40 hectares de vignobles. 

Julie Desnée

经理,其它岗位保持现有的法国管理层和 员工。星火集团董事长兼总经理李维谦 认为: “我们要从以前日本企业进军欧洲 市场的经验中吸取教训,当年日本企业全 部使用日籍管理人员,强势推行日本企业 文化。而我们正相反,希望能够利用投资 法国的机会学习法国先进的管理经验, 利用其丰富的技术资源和人才优势。”但 同时李维谦认为法国企业在全球化竞争 中缺乏闯劲,他笑着说: “我们用奥巴马 “是的,我能”的口号激励法国员工。在 星火,这个口号其实已经喊了十几年了,只

不过奥巴马的名气比我们大而已!”

中国富人迷恋波尔多酒庄的魅力 中国富人喜欢红酒和美宅,他们毫不犹

道 。维 奥 酒 庄 是 被 中 方 收 购 的 第

豫地跟随着购买葡萄酒庄的潮流。今年

四 个 波 尔 多 酒 庄 。2 0 0 8 年 ,青 岛

2月,中国最大的农产品和食品加工企

龙 海 集 团 收 购了波 尔 多 拉 图 拉 甘

业中粮集团(Cofco)购得拉郎德-波美

(Latour  Laguens)酒庄,对其进行升

侯产区(Lalande-de-Pomerol)的维奥

级改造。20 09年,高级奢侈品公司香

(Viaud)酒庄。这个酒庄占地20公顷,

港A&A国际集团收购了弗龙萨克产区

归菲利普·哈乌(Pilippe Raoux)所有。

(Fronsac)的黎塞留(Richelieu)酒庄。

作为中国最大的食品进口商和长城葡萄

去年,一个中国亿万富翁购买了带40公

酒商标的拥有者,中粮集团也是成千上

顷葡萄园的圣羽拉菲(Chenu

万瓶葡萄酒的采购商。

城堡。

Lafitte)

这 些 收 购 很 少不 被 媒 体大肆 报

mars 2011 / Connexions 87


DOSSIER

© DR

专栏

Image de synthèse du projet de la SFDEC. Objectif : soutenir l’activité locale et l’ouverture à l’international. 中法夏斗湖经贸合作区人工合成图。开发合作区的目的是为了支持当地经济发展和对外开放。

Châteauroux regarde vers l’Est Les entreprises chinoises qui misent sur l’Europe ont désormais en France un site qui leur est spécialement dédié dans le Berry. La zone sino-française de coopération économique de Châteauroux (SFDEC) a vocation à accueillir des entreprises chinoises et hexagonales et sera un pôle d’activités source d’emploi et de croissance pour toute la région Centre. Selon ses promoteurs, elle deviendra à terme un véritable centre d’échanges commerciaux entre la Chine, la France et le reste de l’Europe. « L’idée de ce concept original est d’entremêler de façon cohérente l’industrie, l’enseignement, la R&D et le commerce afin de privilégier les échanges internationaux », explique Max Monot, chargé de mission au sein du projet. Châteauroux sera ainsi doté d’une université sino-française et de centres de recherche performants dont le fonctionnement en synergie devrait aboutir au développement de technologies de pointe pour les industries légères. Le projet va dans le sens de la nouvelle politique chinoise qui consiste à encourager les entreprises locales à investir à l’étranger. La zone de Châteauroux a été créée à l’initia88 Connexions / mars 2011

tive de la Fédération des Industries Légère de Chine, de la région Centre et de la Communauté d’Agglomération Castelroussine en 2009. Après avoir défini durant l’année 2010 le plan d’aménagement de la zone et le type d’industrie qui la constituera, le travail de commercialisation a concrètement démarré en ce début 2011. Les entreprises chinoises visées sont celles ayant déjà une expérience et des activités commerciales avec l’Europe dans les domaines des énergies renouvelables, des hautes technologies, de l’outsoucing informatique et de l’industrie légère haut de gamme. « Les entreprises chinoises investissant dans la zone le font dans une démarche d’amélioration de leurs services ainsi que dans le but de développer leur marché, leur compétitivité et en vue d’apporter une valeur ajoutée aux produits réalisés », explique Max Monot, « c’est aussi une reconnaissance de l’excellence du savoir-faire français dans ces domaines car les entrepri-

ses chinoises pourront, si elles le souhaitent, travailler en coopération avec des sociétés locales pour améliorer la qualité de leurs produits. ». De par son histoire, Châteauroux n’en n’est pas à sa première expérience d’accueil international. Suite à la Seconde Guerre mondiale et dans un contexte de Guerre Froide, les soldats américains de l’OTAN ont occupé une base militaire sur place et, de 1951 à 1967, ce sont près 8 000 américains qui ont vécu dans cette ville qui comptait à l’époque 40 000 habitants. En fermant la caserne de Châteauroux en 2008, le gouvernement français a impulsé une nécessaire reconversion de la ville que cette dernière mène avec dynamisme pour accélérer son développement économique. Grâce à sa position géographique au centre de la France, à ses atouts logistiques (aéroport international et réseaux ferroviaire) et un certains nombres d’avantages fiscaux1, les promoteurs de la zone de coopération sont confiants quant à la réussite du projet.


L’internationalisation des entreprises chinoises 中国企业国际化 Pour les entreprises françaises, l’intérêt est également de tisser des liens avec des entreprises chinoises et d’ainsi pouvoir développer leurs marchés. « L’objectif phare de la zone sino-française de coopération économique de Châteauroux est très clairement de rendre les entreprises la constituant plus compétitives à l’international », confirme Max Monot. Sans oublier le fait que la région Centre est riche d’une industrie puissante dans les domaines techniques (aéronautique, automobile...) ce qui favorisera les échanges aussi bien commerciaux que technologiques entre les deux pays. Pour aider les entreprises chinoises désireuses de tenter l’expérience à Châteauroux, la zone a mis en place des procédures et des services adaptés. « Tout d’abord l’entreprise adresse une lettre d’intention d’investissement au service de promotion de la SFDEC - explique le chargé de mission - ensuite une visite du terrain est organisée pour permettre aux clients chinois d’approfondir leurs connaissances sur la situation de la zone. Des conseils et suggestions sont donnés aux clients chinois notamment sur les avantages fiscaux et les bénéfices qu’ils peuvent recevoir. Les investisseurs chinois prennent leur décision finale sur leur volonté ou non d’investir dans la zone. Si la réponse est favorable, le plan d’investissement est élaboré. Puis la filiale française de la société chinoise est ouverte. Vient pour finir le développement des activités facilité par un contact permanent avec nos différents services regroupés au sein d’un guichet unique. ». Reste à voir si les Chinois seront sensibles aux atouts et attraits de Châteauroux et sa région et si les synergies économiques seront également au rendez-vous, en particulier pour l’emploi local. Avec une « Cosmetic Valley » comprenant des marques prestigieuses comme Dior et des usines Louis Vuitton implantées localement , la ville du Berry a déjà de quoi faire rêver bon nombre de citoyens de l’Empire du Milieu. Un bon début pour se faire remarquer par le nouveau numéro 2 de l’économie monAntonia Cimini diale ! 

1 La zone est classée au titre des « Zones d’Aides à Finalité Régionale » , pour la période 2007-2013, qui permet aux entreprises de toutes tailles de bénéficier d’aides financières dans la limite des taux maximum autorisés par la réglementation Européenne

夏斗湖将眼光投向中国 想去欧洲发展的中国企业今后可以在位于法国中部的贝里省 (法国旧制下行省,现为法国中央大区所辖的安德尔省)落 户,那里有一个专门为他们建立的工业园区。目的是为了支 持当地经济发展和对外开放。 中法夏斗湖经贸合作区面向中国和法

益于位于法国中心的优越地理位置,功能

国企业,以为中部地区创造就业和促进经

齐全的物流设施(国际机场和铁路网),

济增长为己任。合作区的推广部门希望夏

以及一定的税收优惠,合作区的推广部门

斗湖将来能发展成为中法乃至中欧之间经

对项目的成功信心十足。

贸往来的重要枢纽。

对 法 国 企 业而言,可以借 此 机 会

“最初的设想是把园区打造成集产、

与中国企业建立联系,开拓市场。Max

学、研、商于一体的经济合作平台,优先

Monot肯定道: “中法夏斗湖经济合作区

发展国际交流。”项目干事Max  Monot解

的主要目标十分明确,就是使园区里的企

释道。因此,夏斗湖将拥有一座中法合办

业在国际上更有竞争力。”另外值得一提

的大学和数个有实力的研发中心,他们的

的是法国中央大区的工业拥有雄厚的技

协作将推动轻工业尖端技术的发展。

术基础(航天,汽车等),这既有利于两

园区的建立与中国政府鼓励中国企 业“走出去”的政策不谋而合。中法夏斗湖

国之间的贸易往来,也有利于双方的技术 合作。

经贸合作区是在中国轻工业联合会、法国

为了帮助有意在夏斗湖投资的的中国

中央大区政府和夏斗湖市政府的共同倡

企业,园区建立了相应的的流程和服务。

导下于2009年创立的。2010年,在园区规

Max Monot介绍道: “首先,企业致法中夏

划和产业类型确定之后,招商引资工作于

斗湖经济发展公司推广部一封意向函。随

2011年初正式启动。在可再生能源,高科

后,我们会安排一次实地参观,帮助中国

技,信息产业外包和高档轻工业领域和欧

企业加深对园区的了解,向他们提供各种

洲已经开展过合作的中国企业是园区重点

咨询和建议,尤其在税收优惠及所能享受

吸纳的对象。

的各项服务方面。中国投资方最终决定是

“选择在园区投资的中国企业意欲改

否入驻园区。如果答复是肯定的,接下来

善服务,开拓市场,提升竞争力,并为产品

就要制定一份入驻计划。随后,成立中国

带来附加值,”Max Monot解释道, “这也

企业的法国子公司。我们安排专人为企业

是对法国企业在这些方面出色才能的肯

办理各项入园手续,实行一个窗口服务,

定,只要中国企业愿意,他们可以和当地

使得企业业务开展的过程更加便利。”

企业合作来提高自身产品的质量。”

接下来就要看中国企业对夏斗湖和及

从历史上看,这不是夏斗湖第一次

其所在地区的优势和吸引力是否动心了,

进行国际接待了。二战后的冷战时期,

经济协作的双赢局面能否实现,特别是在

北约的美国士兵在此驻军。从1951年到

当地就业问题上。随着迪奥,LV等知名品

1967年,当时人口为4万人的夏斗湖驻扎了

牌的入驻带来“化妆品硅谷”的效应,贝

近8000名美国士兵。2008年,军事基地关

里经具备了让中国人梦寐以求的资本。为

闭后,法国政府推动地方进行必要转型,

了吸引世界第二大经济体(中国),这是个

后者积极响应,以加快当地经济发展。得

好的开端。

• mars 2011 / Connexions 89


DOSSIER

© Imagine China

专栏

Fosun, le Chinois du Club Med

C’est une lune de miel franco-chinoise. En juin dernier, le conglomérat basé à Shanghai, Fosun, entrait à hauteur de 7,1% dans le capital de Club Méditerranée. Il en détient aujourd’hui 10% et accompagne étroitement le développement de l’enseigne française en Chine, qui a prévu d’ouvrir un « village » par an dans le pays d’ici à 2014. « Avec l’arrivée de Fosun, Club Med a fortement crédibilisé sa stratégie chinoise », analyse André LoesekrugPietri, Président du fonds d’investissement A Capital basé à Pékin, qui a suivi l’opération de près, en tant que conseil de Fosun et investisseur. « Nous avons été à l’origine de la rencontre entre les deux groupes », précise le dirigeant d’A Capital. Aujourd’hui, Fosun compte un siège au Conseil d’administration et devrait en avoir un deuxième à l’issue de la prochaine assemblée générale. Le bilan est plutôt positif pour Club Med. L’action a progressé de 50% depuis l’entrée de Fosun au capital. Et en fin d’année, l’opérateur français affichait des résultats en nette amélioration,

tirés par les pays émergents. « Quand on regarde la clientèle chinoise, il y a une évolution très rapide du voyage en groupe vers le voyage individuel, là où elle avait mis vingt ans à s’opérer au Japon », souligne André LoesekrugPietri. Du côté de Fosun, il s’agit d’un investissement industriel plutôt que financier, qui correspondait à une logique de développement. Pour son premier investissement hors de Chine, le groupe shanghaien a gagné une notoriété immédiate à l’international. « Il se sont rendus crédibles pour leurs investissements à venir hors de Chine », note le président d’A Capital. Pour la Chine, l’expansion du Club Med sera aussi une carte à jouer pour le groupe shanghaien. « Fosun, qui est aussi un promoteur immobilier, a acquis avec Club Med une marque qui valorise ses projets, face aux géants de l’immobilier chinois, concurrents directs », décrypte ainsi André Loesekrug-Pietri. Une synergie qui profitera aux deux parties. 

J. D.

复星——地中海俱乐部中国投资者 这是中法的蜜月期。去年6月,总部位于

受发展中国家业务的推动,地中海俱乐部业

上海的复星集团收购了法国地中海俱乐部

绩明显改善。龙博望强调: “通过观察中国客

7.1%的股权。复星集团目前持有地中海俱乐

人,我们发现他们旅游的模式正在迅速从跟

部10%的股份,全面支持这个法国品牌在中

团游向自由行转变,而这个变化在日本用了

国的发展。地中海俱乐部计划5年内在中国

20年时间。”

建设5个度假村。作为复星集团的顾问兼投资

对于复星来说,与其说这是一项金融投

者,法国私募基金公司A  Capital总裁龙博望

资,还不如说是一项工业投资,这更符合发

(André Loesekrug- Pietri)参与了这个项目

展的逻辑。上海复星集团的第一项境外投

的运作过程。龙博望分析: “随着复星的入

资立即为它赢得了国际知名度。A  Capital总

盟,地中海俱乐部在中国的发展战略更加可

裁指出: “他们为今后的境外投资获得了信

行。”他明确指出: “我们促成了两大集团的

誉。”在国内,支持地中海俱乐部业务的拓

合作。”目前,复星在地中海俱乐部拥有一个

展也是复星集团要出的一张牌。龙博望分

董事会席位,下次股东大会后将会有第二个

析: “面对中国地产巨头的直接竞争,复星

席位。

集团收购地中海俱乐部可以提升其项目的价

地中海俱乐部的资产负债表比较好看。 自复星入股以来,其股价上涨了50%。年底,

90 Connexions / mars 2011

值。”协同效应将使双方受益。

Le château Laffitte construit par le promoteur châteaux. 

Les Chinois amateurs

L’immobilier n’intéresse Les Chinois sont de plus en plus nombreux à regarder où investir hors de leurs frontières. « Ils le font en raison des restrictions de plus en plus importantes en Chine et par peur de la bulle dans leur pays », analyse Clément Duhamel, responsable du cabinet de conseil en immobilier Oscar France à Pékin. Et la France recèle quelques atouts de charme, à commencer par les immeubles de sa capitale qui séduisent un nombre croissant de Chinois. Ils sont déjà la 2ème population étrangère à investir dans la pierre à Paris (6,3%), derrière les Italiens (24,7%) mais devant les Britanniques (5,5%) et les Américains (5,1%). Les étangers ne représentent que 6,3% du total des transcations en 2010. Souvent intéressés par un logement temporaire, ils continuent d’investir dans les quartiers chinois de la capitale à Belleville et dans le 13ème arrondissement. « Ce sont


L’internationalisation des entreprises chinoises 中国企业国际化 中国人喜欢在巴黎投资 买房 中国人对房地产的兴趣不再仅 停留在国内 越 来 越多的中国人开 始研究在国 外哪个地方进行投资。法国奥斯卡房地 产投资顾问公司北京代表处负责人克 莱蒙.杜阿梅尔(Clément  Duhamel)分 析: “他们这么做的原因是因为房地产限 购政策越来越严厉,同时也因为担心中国 房地产出现泡沫。”而法国拥有几大诱人 优势,因此开始在法国首都巴黎购房的中 国人的数量不断增长。中国人成为巴黎房 地产第二大外国投资者,仅次于意大利, 排在英国和美国之前。

Zhang Yuchen en banlieue de Pékin est le symbole de la fascination des Chinois pour les 位于北京郊区的北京拉斐特城堡由房地产开发商张宇辰倾情打造,象征着中国人对法国城堡的痴迷。

© Imagine China

他们在巴黎美丽城(Belleville)和十 三区的中国城投资买房,经常只是临时 住一下。克莱蒙.杜阿梅尔指出,中国人 是十三区房地产最大的外国买家,其中 大部分人是经常来法国出差的商人,需 要在法国找一个临时落脚的地方,一年 中的其余时间他们可以把房子租出去。

de pierres parisiennes

一些富人区的房子也所剩无几。中国有 钱人毫不犹豫的购买高档公寓。一些人

pas les Chinois seulement à domicile.

甚至钟情于城堡。法国奥斯卡房地产公 司的负责人分析: “更加富有的客户为 了形象而购买一些享誉盛名的豪宅,他

les premiers acheteurs étrangers dans le 13ème », souligne Clément Duhamel, qui remarque qu’une large partie de la clientèle est constituée « d’hommes d’affaires amenés à travailler en France régulièrement, qui cherchent un pied-à-terre qu’ils peuvent louer le reste de l’année. ». Mais les quartiers chics ne sont pas non plus en reste. Les Chinois fortunés n’hésitent pas à s’acheter de luxueux appartements. Certains craquent même pour des châteaux . « La clientèle plus fortunée achète des biens de prestige pour l’image. Elle peut y recevoir des amis, des relations de travail », analyse, le responsable d’Oscar France. Si Paris cristallise la plupart des attentions, la province intéresse aussi les investisseurs chinois. Les particuliers regardent notamment les villes universitaires pour acheter un appartement à leurs enfants venus étu-

dier en France. Avec près de 500 000 millionnaires en dollars qui sont prêts à investir entre un tiers et la moitié de leur fortune dans l’immobilier, la Chine aiguise les appétits des promoteurs et des agences en Europe. Mais si ce marché paraît prometteur, il n’en reste pas moins très petit. Et surtout très inférieur à l’Australie ou au Japon, où les Chinois investissent depuis plusieurs années déjà. A Paris, ils ne représentent ainsi que 0,5% des acheteurs de biens de plus d’un million d’euros. Et ce, même si la tendance évolue vite : ils n’étaient que 0,33% l’année d’avant, selon les chiffres de Knight Franck Residential Research. Un agent immobilier parisien, qui ne souhaite pas être cité résume la situation : « on parle beaucoup de l’investissement chinois, mais on ne voit pas encore beaucoup de transactions se faire. ». 

Julie Desné

们能够在那里接待朋友和工作伙伴。” 巴黎是大部分人关注的焦点,法国 的外省也同样吸引着中国的投资者。一些 人尤其关注大学城,为他们来法国学习 的孩子买房。近50万的百万美元富翁准备 用他们三分之一或二分之一的财富投资 房地产,中国刺激着欧洲房地产开发商 和代理公司的胃口。如果说这个市场前景 很好,但它的规模却非常小,尤其比澳大 利亚和日本小得多,中国人几年前就已经 在这两个国家的房地产领域投资。在巴 黎,他们仅占百万欧元以上房产投资者 的0.5%。尽管这一趋势发展很快,莱坊 (Knight  Franck)房地产经纪公司的调 查数据显示,前一年他们所占的比例也仅 为0.33%。一家不愿透露名称的巴黎房地 产代理商总结道: “我们对中国投资谈论

得很多,但还没有看到很多的交易。”

mars 2011 / Connexions 91


DOSSIER

Le gymnaste Li Ning qui a allumé la flamme olympique lors des JO de 2008 a réussi un formidable coup marketing pour sa marque éponyme sans être un sponsor officiel de l’événement. 虽然没有成为2008年北京奥运会的官方赞助商,但是李宁点燃圣火使李宁品牌成为奥运营销的最大赢家。

La difficile percée des marques chinoises en Europe Le poids économique grandissant de la Chine apparaît souvent comme une menace pour les consommateurs occidentaux, qui imaginent la déferlante des marques chinoises dans leurs magasins, au détriment de noms plus locaux et plus familiers. Pourtant, l’atelier du monde peine toujours à mettre des noms sur le « made in China ». « Les entreprises chinoises se sont internationalisées pour les ventes, maintenant il faut le faire pour leur réputation », analyse Antoine Bourdeix, de Publicis Consultants à Shanghai. En Europe, rares sont les consommateurs capables de citer trois marques chinoises, mais même sur le plan régional, l’Empire du Milieu manque de notoriété. Sur les dix noms de marques les plus connus en Asie, neuf sont occidentaux, note ainsi Joseph Baladi dans son ouvrage à paraître en mars, The Brutal Truth About Asian Branding: And How to Break the Vicious Cycle. En France, comme dans d’autres pays occidentaux, TCL et Lenovo sont les deux premières entreprises chinoises à s’être risquées, en rachetant des sociétés existantes. La branche téléviseur de Thomson pour la première et l’activité PC d’IBM pour la seconde. Une démarche qui a profité en partie à Lenovo, qui a enlevé le nom d’IBM plus rapidement que prévu de ses ordina92 Connexions / mars 2011

teurs. Mais sur le plan des chiffres, le succès les en Europe. Mais souvent les campagnes n’a pas encore été validé, le fabricant ayant et le travail sur l’image s’arrêtent ensuite décidé de se recentrer sur le marché chinois rapidement. « La marque chinoise la plus après des performances décevantes à l’in- connue dans le monde c’est [la bière] Tsingternational. Plus récemment le constructeur tao et elle n’a rien fait pour ! », s’amuse Ande l’Anhui, Geely, s’offrait Volvo, comme un toine Bourdeix. Parfois le choix du nom est sésame vers les marchés développés. un premier frein. L’actuel Lenovo s’est apReste que la construction des marques pelé quelques années Legend en anglais, chinoises manque avant de s’aperceencore de stratégie voir que la marque « L es entreprises long terme. Les ciétait déjà déposée à bles des rachats sont chinoises ont besoin l’étranger. souvent en difficulté Toute une démard’améliorer la et grèvent les compche très nouvelle tes des maisons mè- qualité de leurs pour les hommes d’affaires chinois. res. « Les marques produits mais aussi manquent encore « Les sociétés d’Etat de stratégie à long de leurs services ont longtemps terme. Elle font des après-vente si elles été protégées de campagnes et des la compétition et stratégies liées à une veulent devenir des leur longue histoire implantation, mais marques reconnues leur a conféré une r e co n n a i s s a n c e cela reste poctuel », internationalement. » résum e Anto in e locale », décrypte Bourdeix. Cela a été Vladimir Djurovic, récemment le cas directeur du cabipour Industrial and Commercial Bank of net de conseil en marques Labbrand, basé China (ICBC) à l’occasion de l’ouverture à Shanghai. Certaines perdent leurs repères de son agence parisienne en janvier. – en en arrivant sur des marchés matures où la même temps que quatre autres succursa- compétition est acérée. « Quand elles vont

© Imagine China

专栏


L’internationalisation des entreprises chinoises 中国企业国际化 à l’étranger, elles font appel à des agences de publicité étrangères », explique Vladimir Djurovic, qui cite le cas de Bank of China conseillée par Publicis. D’autres nouent des partenariats, comme la marque de cosmétiques shanghaienne Herborist distribuée en France par Sphora. Malgré la volonté affichée dès le début des années 1990 de la part du gouvernement central de voir ses entreprises partir à l’étranger, les exemples apparaissent au compte-gouttes. « Dans les années 2000, on a pensé que les Jeux Olympiques marqueraient un tournant pour l’internationalisation des marques chinoises, mais cela n’a pas été le cas », constate Antoine Bourdeix, qui ne voit que la marque de vêtements de sport Lining sortir du lot. Elle est aujourd’hui vendue à Singapour et aux Etats-Unis, mais l’ancien athlète chinois éponyme, fondateur de la marque, n’a pas encore élaboré de stratégie pour l’Europe. Pour le représentant de Publicis Consultants, les scandales à répétition sur des produits fabriqués en Chine ont aussi lourdement pesé sur l’image générale du « made in China ». Des croquettes pour chiens empoisonnées au dentifrice à l’anti-gel en passant par les canapés brûleurs de peau, les usines chinoises n’ont pas la cote auprès des consommateurs français et européens en général. Aujourd’hui, nombre d’entreprises montent en gamme, ne serait-ce que pour survivre. « Les produits de marques chinoises ont longtemps été associés à l’entrée de gamme et à une qualité moyenne, mais aujourd’hui le prix ne suffit plus à faire le succès. Les consommateurs attendent de la qualité », note Vladimir Djurovic. Un leitmotiv de certaines marques chinoises, comme Haier, fabricant de réfrigérateurs, qui en a fait un de ses chevaux de bataille dès les années 1990. « Les entreprises de Chine continentale ont besoin d’améliorer la qualité de leurs produits mais aussi de leurs services après-vente si elles veulent devenir des marques reconnues internationalement », écrit ainsi Thomas Isaac, directeur de recherche pour l’institut TNS Sofres, qui estime que les cinq prochaines années vont être déterminantes pour les marques chinoises.  Julie Desné

中国品牌和艰难的西征之路 对西方消费者而言,中国日渐强大的

这一 切对中国商人都是全 新的 体

经济实力常常被视为一种威胁,他们想象

验。 “中国国有企业长期以来受益于缺乏

着汹涌而来的中国品牌充斥商店,损害了

竞争的市场;企业历史长久也为他们赢得

本土和熟悉的品牌。然而,这个世界工场

了本地知名度。”上海朗标品牌咨询公司

一直努力摘掉“中国制造”的头衔。 “中

总经理竹文峥(Vladimir DJUROVIC)分析

国企业国际化 是 为了拥有国际销售网

说。有些企业来到竞争激烈的成熟市场就

络,现在应该是为了提高品牌声望。”阳

失去了方向。 “当这些企业进军海外市场,

狮咨询中国区首席代表安韬略(Antoine

就会寻求国外公关公司的帮助。”竹文峥

Bourdeix)分析说。在欧洲,很少有消费者

解释道,比如中国银行请阳狮集团担任咨

能说出3个中国品牌。即便在本地区,中国

询顾问。其他企业则通过建立合作伙伴关

品牌仍然缺乏知名度。 Joseph Baladi在他3月出 版的新书《亚洲品牌的 残酷现实:如何打破恶 性循环》中写道,在亚洲 10个知名度最高的品牌 中,9个是西方品牌。 在法国,如同在其 他西方国家,TCL和联想 是最早尝试收购当地企 业的中国企业。TCL收购 了汤姆逊的电视业务, 而联想收购了IBM个人电

系,例如上海家化旗下

“要想成为国际

品牌佰草集通过全球化

知名品牌,中国

法国市场。

大陆的企业

9 0 年 代 初 就 鼓 励中

需要提高产品质

成 功的 例子 却寥 寥无

量以及售后

年,我们曾认为奥运会

服务水平。”

脑业务。收购使联想部

妆品零售商丝芙兰进入 尽 管 中 国 政 府自 国企业“走出去”,但 几。 “21世纪第一个十 将成为中国品牌国际化 的转折点,然而事实并 非如此。”安韬略注意 到,只有运动服装品牌

分受益,它比预期更早地将IBM商标从自己

李宁表现突出。李宁品牌产品如今被销往

的电脑上摘掉。但从营业额上看,联想并

新加坡、美国,但这位前中国体操世界冠

没有获得相应的成功。国际市场上的表现

军、李宁品牌的创始人还没有开拓欧洲市

令人失望,于是,这家电脑制造商决定主

场的计划。

攻中国市场。最近,安徽汽车制造商吉利

对阳狮咨询的中国首席代表而言,有

集团买下沃尔沃,将其视为迈向发达国家

关中国产品连续发生的质量问题事件严重

市场的敲门砖。

影响了对“中国制造”产品的整体印象。

总体而言,中国品牌的建设还缺乏长

从“毒狗粮”到“问题牙膏”,再到灼伤皮

期的战略。并购的对象往往深陷困境,加

肤的沙发,总体而言,中国企业在法国和

重母公司的财务负担。 “这些品牌还缺乏

欧洲消费者中的口碑不佳。现在,很多企

长期的战略。企业会围绕分支机构的设立

业为了生存而提高产品档次。 “中国品牌

进行宣传和制定策略,但这些都是临时性

的产品长久以来走的是低端路线,质量

的。”安韬略总结说。比如,中国工商银行

一般,但如今价格优势不再是成功的保

今年1月在巴黎开设了第一家分行,同时还

证。消费者对质量的要求提高。”竹文峥

在欧洲开了4家分行。然而,宣传活动和致

说道。对于自90年代成为行业龙头的冰

力于企业形象的工作在分支设立之后就很

箱生产企业海尔之类的一些中国品牌,质

快停止。 “世界上最知名的中国品牌是青

量成为一再强调的主题。 “要想成为国际

岛啤酒,但它却没有为此努力过!”安韬略

知名品牌,中国大陆的企业需要提高产品

开玩笑说。名称的选择有时成为第一道障

质量及售后服务水平。”法国民调机构TNS

碍。联想几年前的英文名是“Legend”,

Sofres的研究总监Thomas Isaac写道,他预

后来却发现这个品牌名称在国外已经被注

测今后5年对中国品牌至关重要。

册了。

mars 2011 / Connexions 93


DOSSIER

专栏

L’enquête de IFOP Asia

© Imagine China

© Imagine China

© Imagine China

L’image des entreprises et marques chinoises en France.

L’IFOP est un institut de sondages et d’études Marketing intervenant sur les marchés de la Grande consommation, du Luxe, de la Santé et des Services. Créé en France en 1938, l’Ifop est un des pionners et l’un des leaders dans son secteur, intervenant aujourd’hui dans le monde entier via sa présence en Europe, Asie, Amérique du Nord et du Sud. Depuis plus de 70 ans, l’Ifop est le témoin privilégié de son temps. L’institut est présent en Chine depuis 1996. Une faible connaissance de la Chine Les Français semblent manquer de référence sur la Chine et en ont globalement un faible niveau de connaissance. Certains aspects tels que le développement du pays, son économie, son héritage culturel sont davantage connus du grand public. Mais, au delà de certains grands traits fortement associés à la Chine - le dynamisme, l’adaptabilité, l’organisation - une vision concrète et tangible du pays tel qu’il est au quotidien semble manquer. ... et des marques chinoises Les entreprises et marques chinoises n’échappent pas à cette méconnaissance avec seulement 14% des personnes interrogées par IFOP Asia qui pensent en avoir un bon niveau de connaissance. Il reste en effet très difficile pour les Français de citer spontanément le nom d’une marque chinoise. Afin d’attirer l’attention du public sur une marque chinoise, 72% des Français souhaiteraient en premier lieu être informés sur la marque : son nom, son histoire, ses valeurs, son savoir faire, etc. 94 Connexions / mars 2011

L’émergence de services marketing dans les entreprises chinoises devrait permettre de répondre à ce besoin de développer de la visibilité dans un premier temps, et surtout une identité de marque / d’entreprise, ainsi que du contenu. La qualité, facteur d’ancrage et de crédibilité des marques chinoises ? Si la qualité des marques chinoises reste perçue comme inférieure à celle des marques occidentales pour 76% des personnes interrogées, 50% la considèrent néanmoins de qualité équivalente aux marques d’autres pays d’Asie comme le Japon ou la Corée du Sud. Avec une stratégie adaptée, il semble donc tout à fait possible d’ancrer durablement une marque chinoise dans le paysage français. A l’instar de ce qu’ont réalisé les marques japonaises, et plus récemment les marques coréennes, désormais solidement implantées en France. Il est à noter que certains secteurs d’activités tels que l’électronique ou l’automobile bénéficient déjà d’un certain capital en terme de crédibilité.

Pourcentage de personnes ayant une bonne opinion d’une marque d’origine chinoise selon le secteur d’activité 65%

Electronique

54%

Automobile

49%

Equipements de transport Vêtements Produits alimentaires

41% 37%

Afin d’attirer votre intérêt et votre confiance sur une marque d’origine chinoise, quels types d’actions seraient selon vous les plus appropriés ? Démontrer la qualité ou la faire certifier (Contrôle qualité, certifications, labels…)

85%

79% Insister sur le respect de l’environnement 74% Apporter une innovation technologique Enquête qualitative réalisée par téléphone auprès de 12 personnes, suivi d’une enquête quantitative réalisée sur internet auprès de 111 personnes. Enquête réalisée en France du 11 au 20 janvier 2011.


L’internationalisation des entreprises chinoises 中国企业国际化 IFOP Asia的调查研究

Ifop是一家民意和市场调研公司,专注于快速消费品,奢侈品,健康和医药方 面的市场调研。1938年成立于法国,Ifop一直是该行业的领路人,直到今天通 过其在欧洲,亚洲和南北美洲的分公司开展在全球的业务。 70多年来,Ifop一直是时代变迁的见证人。从1996年开始,Ifop开始了在中国的 业务。 对中国了解不多

名字,历史,价值和专长等。

法国人好像没有太多关于中国的资

对于中国企业的市场部来说,当务之

料,总体来说对中国了解不多。法国公

急是如何应对这种需求,在第一时间

众对有些方面的信息,例如中国的发

发展品牌的曝光度,尤其是品牌/公司

展,经济,文化遗产还是有一定了解

的身份特征。

的。但是,除了对与中国密切联系的显

质量 — — 中国品牌的关键 和 信誉

著特点的了解,例如她的活力,适应性

要素?

及组织,法国公众对与中国每天生活

75%的被访者认为中国品牌的质量不

息息相关的信息缺乏一个具体、明确

如西方品牌的质量,然而,50%的被访

的了解。

者认为与亚洲其他国家,例如日本或

关于中国品牌

韩国品牌的质量相当。

法国人对中国品牌的了解和对中国的

如果策略得当,一个中国品牌完全有

© Imagine China

© Imagine China

© Imagine China

法国对中国企业和中国品牌的印象

根据不同的行业,对中国品牌给予 好评的被访者的百分比 65%

电器

54%

汽车

49%

交通工具(飞机,高铁…)

服装 食品

41% 37%

为了吸引您对中国品牌的兴趣和信

了解一样,在接受Ifop调查的人当中

可能在法国落地开花。就像曾经的日

只有14%表示对中国品牌有所了解。而

本品牌和最近的韩国品牌一样,他们

且,让法国人主动说出一个中国品牌

现在都在法国生根结果了。

的名字非常困难。

需要指出的是,中国某些行业例如电

在对法国公众介绍一个中国品牌时,

器和汽车行业已经在法国享有一些信

72%的法国人希望首先了解该品牌的

誉度了。

任,您认为哪些措施是最有效的? 85% 证明质量过硬或通过认证 (质量控制,认证标志…)

79% 重视环境保护

74% 带来科技创新 以上数据是通过电话对12位被访者的定性调查,和通 过网络对111位被访者的定量调查得出的。这项调查于 2011年1月11日至20日在法国进行。

• mars 2011 / Connexions 95


姊妹省份 RÉGIONS JUMELLES

Le Shandong, 1ère zone économique océanique de Chine La province du Shandong avec une position géographique stratégique est le lieu de lancement de la 1ère zone économique océanique de Chine, renforçant son ouverture déjà importante sur l’extérieur. Par Frédérique BARTHALAIS, Chargée de projet & Marion LESPINE, Chef du pôle Intelligence Marchés – VIE – Communication Mission Economique – UBIFRANCE en Chine – Bureau de Pékin

La province du Shandong jouit d’une ouverture stratégique sur l’extérieur, d’une part avec sa presqu’île située au cœur du golfe de Bohai ; d’autre part elle constitue un point d’intersection des zones économiques du Huanghe et du Bohai ainsi que le point de jonction entre la Chine du nord et la Chine de l’est. Son climat favorable au développement de l’agriculture et ses ressources en pétrole en font une province particulièrement riche. Le produit intérieur brut (PIB) du Shandong atteignait 3 389,665 Mds CNY en 2009 (10% du PIB national), soit un PIB annuel per capita de 35 894 CNY. Il se composait de 9,5% pour le secteur primaire, 55,8% pour le secteur secondaire et 34,7% pour le tertiaire. 3ème province la plus peuplée de Chine avec une population de 94,7 millions d’habitants à la fin de l’année 2010, elle représente 9,3% du total national des ventes de biens de consommation. En termes d’infrastructures, la province possède 26 ports le long des côtes 96 Connexions / mars 2011

Pékin

Shandong

Shanghai

Canton Hong-Kong

Shandong en chiffres Superficie : 157 126 km2 Population : 94,70 millions d’habitants (2010) PIB : 3 389,665 Mds CNY

provinciales. Le port de Qingdao est le plus important puisqu’ il a dépassé les 300 millions de tonnes en 2008. D’autre part des investissements significatifs ont été faits (56% de son PIB en 2009) afin d’étendre notamment la couverture de son réseau ferroviaire (3 686km de chemins de fer) et routier (226 693km de routes dont 4 285km d’autoroutes). D’importantes ressources agricoles et minières Bien que l’accent du développement

économique du Shandong soit mis sur l’agriculture, considérée comme un secteur fondamental, ses ressources minières et énergétiques le classent parmi les premiers producteurs du pays. Le Shandong est l’un des principaux fournisseurs de produits agricoles du pays, encourageant une agriculture de qualité et à haut rendement. La production céréalière, la sylviculture, l’élevage et la pêche connaissent une croissance synchronisée. Les principales productions agricoles sont les céréales (2ème rang national), le coton, les oléagineux (1er rang national pour la production de cacahouètes), les fruits et légumes (1er rang national) ainsi que les produits halieutiques. En parallèle, la province du Shandong recèle 140 minerais, soit plus de 80% des minerais découverts en Chine. Parmi ses réserves, 57 se classent parmi les dix premières du pays. Les réserves de 8 minerais (l’or, le gypse, le soufre naturel, le grès à verre, le gabbro et le granite d’ornement, l’argile à poterie et la terre


© Imagine China

SHANDONG 山东

Le Shandong, une province ouverte sur l’extérieur. 

rouge à ciment) se classent au premier rang national. D’autre part, le champ pétrolifère de Shengli, situé dans le delta du Huanghe, est la deuxième grande base productrice de pétrole de Chine. La production en pétrole brut du Shandong représente 11% de la production totale du pays. La surface des couches houillères totalise 50 000 km², et la mine de charbon de Yanteng est l’une des dix plus grandes de Chine. Enfin la production d’électricité se classe aux premiers rangs du pays. Une province ouverte sur l’extérieur Les relations commerciales avec l’extérieur sont particulièrement importantes et jouent un rôle majeur pour le pays. Les échanges commerciaux représentaient à la fin 2009 139,5Mds USD, soit 79,9 Mds USD pour les exportations et 59,6Mds USD pour les importations. Le nombre d’entreprises à capitaux étrangers établies dans le Shandong s’élevait fin 2009 à 30 579, 48 % des IDE provenant de Hong Kong. La même année la province continuait d’accueillir toujours plus de

visiteurs, puisqu’elle comptabilisait 289 millions de touristes nationaux (+20% par rapport à 2008) et 3 millions de touristes étrangers (+22% par rapport à 2008). Le Shandong a développé des relations avec quelques 180 pays ou régions dans le monde, en particulier avec le Japon, la République de Corée, les Etats-Unis, Hong Kong, l’Allemagne, Singapour, les Pays-Bas, le Royaume-Uni, la Russie et l’Italie. Les principaux produits d’exportation sont les céréales, les denrées alimentaires, le tissu, les vêtements, les médicaments, les produits de l’industrie légère, la mécanique, l’électronique, les technologies et les objets d’art. Un g r a nd nombre de socié té s mondialement connues telles que Suzuki, Nestlé, Siemens, Samsung et Volvo ont déjà investi dans le Shandong. Environ 130 multinationales faisant partie des 500 plus grandes entreprises ont investi dans le Shandong et de nombreux organismes financiers s’y développent également. Les sociétés à capitaux étrangers jouent

一个对外开放的省份 ― 山东。

un rôle moteur dans le développement économique de la province. En même temps, les entreprises du Shandong investissent à l’étranger et 1 480 entreprises sont actuellement présentes dans 113 pays et régions (fin 2007). Lancement de la 1ère zone économique océanique de Chine En février 2011 a été inaugurée la 1ère zone économique océanique de Chine avec la signature de contrats pour une valeur de 38,6 Mds USD, indiquant la volonté de la Chine d’étendre son intérêt économique sur l’océan. Dénommée Zone Economique Bleue de la Péninsule du Shandong, elle est l’un des 3 projets qui a reçu l’autorisation du Conseil des Affaires d’Etat pour le développement de l’économie marine de la Chine. Elle couvre toutes les eaux situées au large des côtes du Shandong, avec une surface de 159 500 Km². Elle représente également une zone de terre de 64 000 K m², incluant six villes : Qingdao, Dongying, Yantai, Weifang, Weihai et Rizhao – ainsi que deux comtés côtiers dans

•••

mars 2011 / Connexions 97  


姊妹省份 RÉGIONS JUMELLES ••• le Shandong.

Ses 23 progra mmes eng lobent les technologies agricoles, l’utilisation des énergies nouvelles, la logistique internationale, le tourisme et la culture, mais également les industries marines émergentes. En effet, malgré d’abondantes ressources marines et des réserves avérées de pétrole et de gaz naturel, l’économie marine représente moins de 10% du PIB de la Chine, et est principalement tournée vers des industries traditionnelles. Des industries émergentes, comme la biomédecine liée à la mer, l’énergie, les produits chimiques et l’utilisation de l’eau de mer, ne représentent encore que 5% de la production marine totale. En termes de f inancement pour la construction de la zone, Le Gouvernement provincial du Shandong a signé des accords de coopération stratégique avec douze banques (dont la Banque Industrielle et Commerciale de Chine) et six compagnies d’assurances pour soutenir la construction de la zone économique, et 2Mds CNY seront alloués par le Gouvernement provincial. Relations avec la France Parmi la centaine d’entreprises françaises présentes dans la province, on trouve de grands groupes tels que : Accor, Air Liquide, Alstom, Beaufour Ipsen, Décathlon, EDF, GDF-Suez, Rhodia, Total, Carrefour, St Gobain, Schneider Electric, Sodexo, Lafarge, Veolia. Rhodia (13 sites de production et un centre de R&D en Chine, qui représente 28 % de son chiffre d’affaires mondial) a inauguré en octobre 2010 une nouvelle usine de silice haute performance à Qingdao. Dans le cadre de ses activités dans l’automobile, Rhodia produit en Chine des plastiques techniques ainsi que des silices pour pneumatiques. Le nouveau site de production de la fabrication de pneus à faible consommation d’énergie a une superficie de sept hectares et une capacité de production de 72 000 tonnes de silice par an. (http://qingdao.rhodia-silica.com/). Un partenariat économique et scientifique a été mis en place entre la Communauté Urbaine de Brest et Qingdao. Une antenne de l ’A lliance française est 98 Connexions / mars 2011

présente à Qingdao, ainsi qu’un bureau de représentation de la Région des Pays de la Loire et un bureau de représentation de la Région Bretagne. Enfin des jumelages existent entre les villes de Jinan et Rennes, Nantes et Qingdao, Angers et Yantai. En termes de secteurs porteurs pour les entreprises françaises, il faut citer l’électricité, la transformation agroalimentaire, l’agriculture intensive et l’environnement. L’accent pour les 5 ans à venir est en effet mis sur la mise à jour des technologies permetta nt d ’a méliorer l ’ef f icacité énergétique, la province du Shandong demeurant le 1er consommateur d’énergies fossiles en Chine, et malgré des efforts soutenus il subsiste un grand nombre d’installations coûteuses en énergie. Une étude est en cours pour la Municipalité de Jinan (financement FASEP), conduite par Rump Equipements et Schneider Electric. Elle porte sur l’amélioration de l’efficacité énergétique de deux usines agro-alimentaires de la ville. Elle aborde l’ensemble des énergies utilisées dans les usines (électricité, charbon, eau, etc.) et a pour objectif de proposera des solutions chiffrées de réduction de la consommation énergétique. L’installation d’un prototype est également prévue. Implication dans le développement de l’énergie solaire. Le développement des énergies nouvelles est devenu une industrie dynamique en Chine, et la province du Shandong n’est pas en reste : outre les objectifs nationaux, la problématique de la consommation d’énergie non fossiles représente pour le Shandong un enjeu de taille. La Shandong Linuo Paradigma Co. Ltd, ( JV sinoallemande) est une importante société d’énergie solaire en Asie, qui œuvre dans le domaine du chauffage solaire et de l’énergie photovoltaïque. Elle est présentée comme étant un leader du concept d’intégration de l’énergie solaire dans les bâtiments et un atout pour stimuler le développement rapide de ce secteur en Chine. À la fin de juillet 2010, elle a finalisé la construction du « Pavillon à faible consommation », à Jinan. Ce pavillon de 174 m2 comprend un café, de petites salles de conférence et d’autres salles fonctionnelles. Les murs

extérieurs sont isolés avec des panneaux de polystyrène de 5 cm d’épaisseur, les fenêtres sont dotées de double vitrage et l’éclairage au plafond est fourni par des DEL. Tous les systèmes (chauffage, refroidissement et électricité) fonctionnent à l’énergie solaire. En outre, l’énergie solaire peut fournir 6,08 kWh d’électricité pour répondre aux besoins courants. L a loc a lité de De z hou cherche également à se faire connaître comme un lieu d’utilisation de l’énergie solaire d’importance nationale. Celle-ci est en effet devenue un élément à part entière de l’économie de la ville, de l’éclairage des rues aux cars de touristes. Plus de 120 entreprises du secteur de l’énergie solaire (dont le Himin Solar Energy Group, important fabricant de chauffe-eau solaires) ont investi à Dezhou, en faisant un pôle de la fabrication d’équipements de technologies propres selon Li Xixin, Vice-maire de la ville. Grâce à l’utilisation de l’énergie solaire, 640 000 tonnes d’équivalent-charbon seraient économisées chaque année. Qingdao, le centre commercial et industriel de la province Le port de Qingdao est l’un des cinq plus grands ports de Chine. Il se situe à la 3ème place derrière Ningbo et Shanghai (7ème au niveau mondial) avec une capacité de manutention de plus de 10 millions d’EVP. Il dessert plus de 450 ports dans plus de 130 pays et régions du monde. Il représente une excellente plateforme pour le commerce vers la Corée et le Japon. La ville attire un tiers des investissements étrangers dans la région et connait une croissance continue (+10,3% de progression du PIB et un volume de distribution de détail par habitant équivalent à celui de Shanghai). Siège de marques chinoises à la renommée internationale (Haier, Tsingtao), elle dispose de nombreux secteurs clefs tels que les appareils électroménagers, le ferroviaire, l’agroalimentaire, le tourisme, les technologies de l’information, les produits pharmaceutiques, les produits biochimiques et les services financiers. Enfin Qingdao est un centre nautique majeur et a accueilli les épreuves de voile pendant les JO de 2008.…


明日之城 未来市场 Chine Villes d’Avenir Q i n g d a o Vi l l e d ’Ave n i r 明日之城 21-22 mars 2011

Compte-rendu d’étape « Chine Villes d’Avenir » Qingdao, une plateforme industrielle et commerciale

青岛“明日之城”商贸洽谈会

La ville de Qingdao.

青岛

retrouvez le compte-rendu complet sur www.ccifc.org

Lundi 21 mars Après-midi - Le Maire de Qingdao M. Xia Gang a reçu en entretien la délégation officielle conduite par SE. Sylvie Bermann, A mbassadeur de France en Chine. Soirée - dîner en présence de Mme Bermann et de sa délégation d’entreprises ainsi que de Mme Annick de KermadecBentzmann, Présidente de la CCIFC, M. Manuel Deleers, DG de la CCIFC, M. Vincent Perrin, Directeur Adjoint Ubifrance Chine, M. Fabrice Roussel, Conseiller Régional Région Pays de la Loire. Des représentants des entreprises

100 Connexions / mars 2011

© Imagine China

Conférence lors du programme « Chine, Villes d’Avenir »

Carnet de mission -

La mission collective a permis à la trentaine de sociétés françaises participantes au programme, dont 7 venues spécialement de France, d’aller à la rencontre des entreprises et des autorités locales.

© DR

La CCIFC et la Mission économiqueUbifrance organisaient les 21 et 22 mars à Qingdao la première étape de la tournée 2011 « Chine Villes d’Avenir » de l’Equipe France de l’appui aux entreprises en Chine.

françaises implantées à Qingdao ont également pris part à la soirée. Mardi 22 mars Matinée - conférences-débats. A l lo c ut ion s of f ic ie l le s p a r M me Bermann et Mme Zhang Hui, Vice Maire de Qingdao. Présentation par M. Sun Hengqin, Directeur du Bureau du Commerce de Qingdao, sur les opportunités d’investissements pour les entreprises étrangères et témoignages d’entreprises françaises et étrangères implantées à Qingdao : Atherm, Grease

Monkey et Defontaine. Atelier thématiques : « Développement urbain et infrastructures », « Commerce France-Chine : distribution et pouvoir d’achat à Qingdao ». Après-midi - après un déjeuner networking gracieusement offert par GDF Suez, les entreprises ont pu rencontrer leur rendez-vous d’affaires B to B organisés par la CCIFC et Ubifrance et également d i a lo g ue r ave c le s re pré s e nt a nt s d’entreprises chinoises locales. Rendez-vous à Changsha les 8 et 9 juin prochains !


avec l’Equipe France de l’appui

Ch ine Villes d’Avenir 明日之城 未来市场 Tournée 2011  

aux entreprises en Chine

Les villes chinoises qui montent, des marchés à conquérir dès aujourd’hui

La Chine compte 272 villes de plus de 1 million d’habitants. Ces pôles d’urbanisation attirent depuis quelques années les entreprises européennes les plus expérimentées sur le marché chinois : elles ne s’y trompent pas ! C’est bien vers ces destinations moins saturées, où le gouvernement central investit massivement les fonds du plan de relance chinois, où les taux de croissance de la consommation explosent, et où existe un important vivier de ressources humaines qualifiées, qu’elles vont trouver des relais de croissance. Après le succès de la tournée 2010, la Mission économique-Ubifrance et la CCIFC proposent aux enterprises françaises de découvrir 4 nouvelles villes en 2011 :

Tournée 2011 Heilongjiang

西安 Xian 22-23 septembre

Jilin

Xinjiang

Mongolie Intérieure Pékin

Ningxia Tibet

Shanxi

Qinghai Shaanxi Sichuan Chongqing

昆明 Kunming 24-25 novembre

Guizhou Yunnan

Liaoning

Hebei

Gansu

Shandong

Henan Hubei

Anhui

青岛 Qingdao 21-22 mars

Jiangsu Shanghai Zhejiang

Hunan Jiangxi

Fujian

Guangdong

Guangxi Canton

Taiwan

Hong Kong

Hainan

长沙 Changsha 8-9 juin

L’offre conjointe CCIFC/Ubifrance - 4 destinations, 4 dimensions : La dimension « officielle » - Un contact officiel avec les autorités locales, sous la conduite de l’Ambassadeur ou du Consul Général La dimension « réseautage » - Un dîner d’accueil en présence de témoins de la communauté d’affaires locale La dimension « présentations thématiques » - Une conférence et des ateliers thématiques sur les opportunités d’affaires locales La dimension « rencontres d’affaires » - Des programmes individuels sur mesure d’entretiens avec des interlocuteurs ciblés Tarifs et inscriptions www.ccifc.org Vos interlocuteurs du programme « Chine Villes d’Avenir » CCIFC

www.ccifc.org Guillaume BONADEI Chargé de mission - Service Appui Entreprises Tél : (+86 10) 6461 0260 ext. 12 bonadei.guillaume@ccifc.org

Mission économique-Ubifrance en Chine

www.ubifrance.fr Marion LESPINE Chef de pôle Intelligence Marchés, VIE, Communication Tél : (+86 10) 6539 1300 ext. 160 mars 2011 / Connexions 101 marion.lespine@ubifrance.fr


姊妹省份 RÉGIONS JUMELLES

© Imagine China

© Imagine China

FOCUS SUR LES IMPLANTATIONS FRANÇAISES AU SHANDONG

Le Shandong offre de nombreuses opportunités aux entreprises françaises. 

山东给予法国企业许多商机。

IMPACCT fait dans la dentelle à Qingdao Après deux années passées à Qingdao comme Directeur Général pour une entreprise française, Olivier Baleix décide de lancer sa propre affaire à l’automne 2009. IMPACCT Co Ltd, dont il est directeur et actionnaire, propose des services qui vont du développement commercial au sourcing textile local, en passant par le conseil et l’apportage d’affaires. La PME compte six employés dans le bureau de représentation de Qingdao, et deux à Hong Kong où est basé le siège social. Plusieurs facteurs expliquent le choix de rester dans le Shandong. D’abord le savoirfaire textile de la région et un « différentiel de coûts très intéressant », ensuite une facilité d’accès plus grande aux décideurs politiques que dans une mégalopole et

une solidarité au sein de la communauté d’affaires internationale dont la taille réduite « favorise des rapports plus étroits ». Enfin, une qualité de vie exceptionnelle « avec la mer et la montagne à proximité, un climat ensoleillé, Qingdao, c’est un peu les Alpes Maritimes de la Chine », résume Olivier Baleix. Dans le cadre de son activité commerciale, cet ingénieur textile accompagne notamment deux marques françaises, les broderies Deschamps et les dentelles Sophie Halette qui fournissent des accessoires pour les marques de lingerie de luxe. Signe des temps qui changent, « si les clients demeurent majoritairement internationaux, on voit apparaître ces dernières années des marques de lingerie chinoises comme « Aimer », compétitives

sur les marchés chinois et asiatique haut de gamme. ». En dix huit mois d’activité, les entreprises clientes d’ IMPACCT ont réalisé un chiffre d’affaires de près de 8 millions de Rmb. Membre actif des clubs d’affaires internationaux tels que le Qingdao Business Leaders et le Qingdao International Business Club, Olivier Baleix œuvre aussi au rayonnement de la francophonie. Actif au sein de l’association Français Langue Maternelle (FLAM), il est également créateur du cercle francophone de Qingdao, qu’il décrit comme « très franchouillard ».

La Chine : une implantation stratégique pour Monroc « Un groupe qui s’installe en Chine doit avoir un projet clair, une ambition et des moyens », souligne Olivier Croix, dirigeant de la société Monroc. Pour cette société fondée en France en 1972 et spécialisée dans la fabrication d’essieux industriels et agricoles, l’objectif était double : fiabiliser des approvisionnements asiatiques devenus difficiles à gérer depuis la France et développer les ventes en Asie et dans le Pacifique. Suite à la création de la filiale chinoise en 2006, Monroc commence son activité en novembre 2007. Le choix du Shandong s’explique pour plusieurs raisons. D’abord, la région cumule 102 Connexions / mars 2011

la concentration de nombreux fournisseurs, en particulier des fonderies, aptes à produire les composants des essieux. Ensuite la présence de nombreux clients possibles, notamment des fabricants de machines agricoles susceptibles d’utiliser les essieux Monroc. Enfin « l’attractivité de Qingdao pour nos équipes expatriées, ville agréable à vivre, ouverte sur la mer et moins “étouffante”, que la plupart des métropoles chinoises ». Olivier Croix regrette toutefois la mentalité conservatrice des habitants, et « la difficulté de recruter des managers ouverts et résolument inventifs ». Car ajoute-t-il, « il est primordial de

doter la filiale d’une équipe solide ». Après trois exercices complets, l’expérience est « difficile mais concluante », l’implantation en Chine permettant de toucher des zones inaccessibles auparavant pour des raisons géographiques et de prix de revient. La société devrait terminer l’année 2010 avec un chiffre d’affaires de 1,6 Millions de Dollars pour un effectif de 16 personnes. Si la rentabilité est encore fragile, « nous parions sur les promesses de l’avenir », conclut-il.


© Imagine China

SHANDONG 山东

La ville de Penglai au Shandong .

山东蓬莱风光

Yantai Baudet conquiert l’Asie depuis Yantai L’aventure chinoise de Yantai Baudet commence en 2007 suite à la signature d’un contrat avec le groupe Accor pour la chaîne d’hôtels Ibis. La société, qui installe des salles de bain préfabriquées en résine et fibre de verre, lance alors une unité de fabrication sur place et trouve progressivement des débouchés en Chine et en Asie. Yantai Baudet compte aujourd’hui 60 employés, dont 50 à la production, et réalise un chiffre d’affaires annuel de 20 millions de RMB, essentiellement auprès d’entreprises étrangères. Face à des concurrents

chinois nombreux, le directeur, Pascal Triaud, mise sur la qualité et la fiabilité, qui font encore parfois défaut à certaines entreprises chinoises. Le choix de Yantai s’impose car la société, qui travaille essentiellement à l’export, a besoin d’être dans une ville portuaire. Parmi les atouts de la ville, Pascal Triaud cite des coûts de location et de salaires très compétitifs, et une réelle écoute des responsables locaux : « si vous souhaitez implanter votre société à Shanghai, cela n’intéressera personne, alors qu’ici on est

accueilli à bras ouverts. Il est par contre difficile de trouver du personnel qualifié disposé à s’expatrier à Yantai, où l’on court le risque de se sentir un peu isolé : « l’offre culturelle et les possibilités de sortie sont limitées, mais le manque de distraction est en partie compensé par un cadre de vie agréable et l’absence de pollution », nuance Pascal Triaud. 

P au l i n e B a n de l i e r

mars 2011 / Connexions 103  


© DR

旅游 TOURISME

艺术桥

Le Pont des Arts

时尚之都—巴黎 提起巴黎,没有人会怀疑它在奢侈品和时尚领域的显赫声望。本次推荐的旅行路线将在短短的半天 里带您步入一个精美的时尚天地,揭开时尚之都里奢华富人区的神秘面纱。面对琳琅满目令人眼花缭 乱的各种时尚精品,我们的意志力无疑将面临一次极大的考验。

如果您有兴趣阅读更多的旅游资讯文章可登陆www.michelin.com.cn本版文章及图片由“米其林地图和旅游指南”提供,版权专有。未经 米其林事先书面许可,任何个人或企业不得以复制、转载(包括网上转载)或其他任何方式使用其中的任何内容(包括文字和图片)。 米其林保留对任何未经授权的使用追究法律责任的权利。如需转载或发现文章中有不妥之处或有任何意见和建议,请发电子邮件至: map.guide@michelin.com

104 Connexions / mars 2011

本专栏内容由米其林旅游出版公司提供


©DR

Paris 时尚之都—巴黎

圣拉茜尔站



Façade de la gare Saint-Lazare

时尚之旅起点

购物之余到这里歇脚。正对着餐厅位于

驻足观望。

第8区的香榭丽舍大街

François Ier大街一侧的是Nina  Ricci时装

Montaigne大街与François Ier大街交汇的

(Rond-Point des Champs-Élysées)

店,店里摆放的时装一如既往做工细致,

30和32号是Christian  Dior店,已经在此开

地 铁 :1号 线 或 9 号 线 的 Fr a n k l i n - D. -

优雅时尚,斑斓的色彩与位于31号的Max

业长达57年,成为巴黎引领国际时尚潮流

Roosevelt车站

Mara店里庄重素雅的格调迥然相异。

的代表性品牌。早在1947年,当时还是年

终点

位于 25号的Plaza Athénée酒店就簇拥在

轻设计师的Dior就是在自己店里举办了首

第8区的协和广场(Place de la Concorde)

各大时装品牌店面之间。它由建筑师Jules

场时装秀,推出了以展示女性完美曲线为

地铁:1号线Concorde车站

Lefèvre设计,1911年建成,长期以来专门

理念的“新风貌”系列( new look)。

接待外国元首、皇室成员和使节,以及来

蒙田大 街 的人行 道 上镶 嵌 着两 块由

蒙田大街(Avenue  Montaigne):

自世界各地的名流大腕:如Charles  Lindb

Georges  Lepage设计的方形地砖,一

法国高级时装的圣殿

ergh,  Joséphine  Baker, Maurice Chevalier,

块位于Dior店的橱窗前,上面是一位留

从上世纪20年代起,部分法国高级时装

Rudolph Valentino等人。

着男式短发,手上停着一只鹦鹉的黄衣

公司开始陆续在Montaigne大街开设旗

少妇的剪影,另一块在Caron店前,表现

舰店。各大品牌随之纷至沓来,规模越

穿过蒙田大街然后沿着双号一侧上行

的是一位手持帽子的绿衣少妇的背影。

来越大:有位于57号的Escada,53号的

Montaigne大街22号 – 蒙田大街上的这

还有一家时装店的名字不能漏掉,那就

Klein,还有2003年刚刚在51号开

座大楼过去曾经是法国国营电视2台的台

是早在1922年就已率先落户蒙田大街的

业的Gianfranco  Ferré新店以及位于49号

址,如今已经成为Dolce & Gabanna品牌

Madeleine Vionnet时装店,店址位于50号

的Thierry  Muggler专卖店。自从Coste兄

的店面。

的Lariboisière公馆内。

弟俩在Montaigne大街与Marignan大街交

稍远处是位于26号的Christian  Lacroix时

再 往远处是3 8号的Céline店和42号的

汇处开了一家时尚餐厅后,里面经常能见

装店,橱窗摆放的各种时尚精品将色彩与

Chanel店,两家店经过改装都已扩大了营

到一些坐着私人飞机前来采购的富豪在

面料完美和谐地结合起来,引来路人纷纷

业面积。Coco  Chanel的招牌从此

Calvin

•••

mars 2011 / Connexions 105


旅游 TOURISME 艺术品商店。 Faubourg-Saint-Honoré 大街单号一侧坐 落着许多政府大楼,人行道上行走的路人 寥寥无几。相比之下双号一侧则要热闹许 多,除了位于Duras大街转角的索斯比拍卖 行(Sotheby’s)还有许多奢华品牌的橱窗 店面,其中尤以女士时装最多见。 位于大街70号的Sonia  Rykie品牌设计典 雅,而位于62号的范思哲品牌(Versace) 却以明快的风格见长。正对着两家店面的 41号是飘扬着星条旗的美国大使官邸。 位于 39号的Charost公馆从1825年起就 成了英国大使馆的馆址。正对着它的两家 店面分别是54号Chloé店和46号的迪奥店 (Dior)。 爱马仕品牌店(Maison

Hermès)位于

24号 – 这家著名的皮具店从1837年就开

Eglise Saint-Sulpice

圣许毕斯教堂

© COLORISE

始在此经营马具生意。到了20世纪,随着 私家马厩的逐渐消失,公司也将业务转向 了时尚奢侈品领域,特别是1937年开始设 计推出的著名丝绸方巾。 Lanvin品牌店位于22号 – 该品牌由Jeanne

•••占据了整个Bayard大街的一角。

Walter  Thomson事务所大楼,建筑师

Lanvin创立于1889年,最初经营帽子生

位于52和54号的是绝对不能错过的Louis

Vittorio Mazzuconi选择将古典的建筑元

意,后于19 0 9年开始涉足高档时装行

Vuitton皮具店,巨大的玻璃幕墙与大街上

素与玻璃和金属为材料的外立面相结合,

业。

其它建筑的石墙形成了鲜明的对照。这里

制造出一种意想不到的惊人效果。

再往前走在到达Royale大街之前,还能 看到Piaget、Gianfranco  Ferré、Cartier和

原来是豪华车品牌Panhard的展示厅,但 从1989年起随着该品牌的没落与消失,

路 口 向 右 转 沿 着 Fa u b o u r g - S a i n t-

Prada等品牌店。关于这条街还有一个

Louis Vuitton的牌子从此落地生根。

Honoré大街前行

小插曲:当年拿破仑三世的妻子欧也妮

位于广场上的Torrente店也是一家展示高

福布圣奥诺雷(Faubourg-Saint-Honoré)

Eugenie皇后显然是出于迷信下令取消大

档时装的品牌专卖店。

大街上令人目不暇接的大牌子:卡丹、爱

街上的13号,但从此以后却再也没有恢

马仕、迪奥、朗万(Cardin, Hermès, Dior,

复。

穿过香榭丽舍大街后沿着对面的

Lanvin)…

Matignon大街前行

18世纪时,巴黎的贵族纷纷 选择落户

来到Royale大街后在Gucci店所在的街

Matignon大街:古董店与艺廊

Faubourg-Saint-Honoré大街,在这里建起

角向左转往Maleleine教堂方向走。

除了位 于 9 号 的 著 名 英 国 克 里 斯 蒂

了一座座私家公馆,如Évreux公馆等。此

王家小村(Village Royal):一个非常适

拍卖 行(C h r is t i e’s)外,放 眼 望去,

后,许多豪华商店和古董店也相继到这里

宜歇脚的地方

Matignon大街上到处是大大小小的现代

开张营业。如位于Matignon大街拐角左

位于 R o y a l e大 街 2 5 号 的 这 片 商 业

和当代画廊:6号的Maurice  Garnier店,

侧,专门从事古木家具的Steinitz店。

街 从 1 7 4 5 年 开 始 规 划 设 计,原 址 是

1 8 号 的 Ta m é n a g a店 ,以 及 2 6 号 的

Beauvau广场因内政部大楼而闻名,但实

Aguesseau市场。街道右侧的建筑外立面

Daniel

际上广场上也有不少时尚品牌和艺术品商

整齐划一,年代可以上溯到18世纪。左侧

Jeune店。

店,如位于Marigny大街拐角的皮尔卡丹

的房屋却是小巧雅致,宛如座座乡村小

大街另一头的 2 2 号是 建于1 9 7 6 年的

高级时装店,还有位于98号的Perrin古董

舍。Agatha、Anne Fontaine和Barbour等

Malingue店和27号的Bernheim-

106 Connexions / mars 2011


Paris 时尚之都—巴黎 众多品牌选择此地安家落户看中的正是身

奥斯曼大街上的百货商店

(Vendôme):珠宝首饰店

处闹市难得的僻静。几家咖啡馆的露天座

位于歌 剧院(Opéra)附近的春天百货

从19世纪初开始,珠宝首饰店和高级时

更是给游人提供了一个静享阳光的机会,

( P r i n t e m p s) 和 拉 法 耶 特 商 场

装店的出现使这一地区逐渐为人所关注。

非常适合逛街之余的闲暇歇脚。

(Lafayette)一向是不差钱的游客最青睐

1815年,珠宝商人Mellerio率先在9号开

的购物场所,顾客在这里可以尽享首都巴

张营业,经营珠宝生意,经过多年的打

往前走向右拐来到Boissy-d’Anglas大街

黎中心地段奢华购物的乐趣。

拼,这家商号早已在业内闯出了一片天

然后立即再向右转进入面前的长廊。

春天百货的店面从奥斯曼大街的56号一直

地,产品范围从普通的结婚戒指到金器首

马 德 莱 娜 拱 廊( G a l e r i e   d e   l a

延伸到62号,而在1865年刚刚建店时只有

饰,甚至还制作仪仗队使用的佩剑。位于

Madeleine):奇妙的建筑

Havre大街和Provence大街拐角的一点地

11号的是创立于1911年的卡地亚品牌。

宽4米,总长只有53米的这条小型商业长

方。想当初Jules  Jaluzot开设这家专卖各

la Paix大街也吸引了不少高级时装品牌店,

廊建于19世纪,里面汇聚了数家快餐厅

种新奇商品的百货店时,绝对想象不到会

如1857年就在7号开业的英国Worth店,还

和各种小商铺,非常适合一次小规模的血

有今日的辉煌业绩。

有创立于1875年的Jacques Doucet店,专

拼。走出拱廊正对着的就是马德莱娜教

由建筑师Paul  Sedille设计的带有花色贴

门为像Sarah Bernhardt 或Réjane这样的

堂,也是上流社会和各界名门举办婚礼的

砖和灯笼式天窗的角楼如今已经成了全世

名人定做服装。位于2号的是专做高档丝

首选之地。

界公认的巴黎春天百货标志性建筑。

绸时装的Maupiou品牌店。

建议从教堂的左边开始游览马德莱娜

1895年由Alphonse  Khan和Théophile

旺多姆广场建于18世 纪,是各大珠宝

广场。

Bader创办的拉法耶特商场也是巴黎奢侈

品牌最看重的理想经营场所。

马德莱娜广场(Place de la Madeleine):

品的购物天堂。它占据了奥斯曼大街的5个

Boucheron

Baccarat水晶店和琳琅满目的食品店

门牌号。从1912年盛大开业至今,商场的

•••

位于26号,正对着

位于马德莱娜广场11号的这

拜占庭式圆顶建筑早已为世界各地的游

家著名水晶制品商店已有长达两个多世

巴黎的奢侈品行业传统

客所熟悉,里面用新艺术风格的金属框架

纪的历史。当年法王路易十五钦定在位于

从何而来?

在33米的高空中围成十几束彩绘玻璃的图

洛林的小村庄Baccarat设立玻璃厂,直到

巴黎奢侈品行业的诞生与发展无疑

案。

应归功于法国的历代王室、达官和贵

Baccarat –

1816年才生产出头一批水晶制品。如今的 Baccarat品牌已是超纯水晶制品的象征,

到 达 地 铁 Chaussée-d’Antin车站后 沿

产品行销世界各地。

Halévy大街朝歌剧院方向走。

Hédiard – 位于21号的这家副食店门口悬

歌剧院广场

挂着红黑双色条纹门帘,非常容易辨认。

当年奥斯曼男爵设计这座广场时,曾经有

从1880年Ferdinand  Hédiard创办以来一

人指责他好高骛远,不切实际。可是今天

直秉持精益求精的品质标准。店内汇聚的

还有谁会这么想呢?尤其是当我们站在

各种异国产品,从茶叶到咖啡,再到各种

建于1854年至1878年的歌剧院大街上往

香料,应有尽有。不管是罐头、果酱还是

Colette广场远眺时,开阔深邃的远景更是

咖喱、辣椒、茴香,还有来自世界各地的

令人难以忘怀。

珍奇干鲜果品,处处充满着诱人的气息。

走在广场上还可以去逛逛Lancel时装店,

Fauchon – 从广场的24号到30号排列着上

还有Maty珠宝店的精美橱窗展示,黑色花

面标有字母“F”的粉色橱窗,吸引着各路

岗岩装饰的店面完整地保留了19世纪的建

老饕和游人的目光。从1886年开始在广场

筑风格。

上营业的Fauchon食品店专营各种精致美

如果您想在这片闹市中寻求片刻安宁,可

食,长期致力于满足各种口味的顾客。商

以到café de la Paix咖啡馆的露天茶座小憩

品从甜酥面包到熟食,还有各种葡萄酒和

片刻(参见地址簿)。

香料,几乎涵盖了所有食品。 接下来走教堂后面的Tronchet大街,一直

离开歌剧院广场后沿着la  Paix大街前行

走到Haussmann大街。

la  Paix大街和旺多姆广场

族。正是他们的无度挥霍才推动了时 尚的发展,同时也养活了大批的工匠 (金匠、布商和裁缝),成就了世界上 独一无二的工艺诀窍。 19世纪时la Paix大街的商业成功在很 大程度上是因为从波旁王朝和奥尔良 王朝一直到拿破仑三世期间的历代摄 政王室家族都选择将王宫设在杜伊 勒利花园(也就是现在的卢浮宫博物 馆)。他们的到来同时也引来了各大名 门望族的追随。渐渐地这些家族又 被后来居上经常出入洲际酒店、布里 斯托尔酒店和里兹酒店的新贵们所取 代。奢侈品名牌的生意就这样年复一 年地保持了繁荣,继续扎堆于旺多姆 广场一带,至少珠宝商们依然如此。 20世纪初期,高档时装的各大品牌则 选择前往蒙田大街开辟新区,直到今 天还是这样的格局。

mars 2011 / Connexions 107


旅游 TOURISME ••• Alexandre Reza店,创立于1858年,

Bernardaud –

位于11号,五彩斑斓的餐

的壁画和金箔内饰。

最早在广场上开设底层商铺。1893年迁往

盘,图案新颖的茶杯、茶壶...橱窗内摆放

到哪里享受精美的正餐 ?

原先的Castiglione伯爵夫人公馆经营。

的各种餐具都凝聚着手工艺人的智慧。该

Le « Cinq » – 地址:31 av. George-V – 第

Van Cleef & Arpels – 位于22号,1906年

品牌从1863年创立之日起就成为法国里

8区. – 地铁George-V车站 -  电话:01 49

开 始经营。2 0 世纪最有声望的一些名

摩日(Limoges)地区最优秀陶瓷的象征,

52 71 54 – 位于著名的乔治五世四季酒店

媛淑女,如 Marlene  Dietrich和Jack y

第二帝国时期更是达到了巅峰。

(Four Seasons George V)内,精美的内

Kennedy等人,都是这里的座上宾客。

Lalique – 位于11号,该品牌与新艺术潮流

饰让人不禁联想到凡尔赛城堡里辉煌的

Chanel – 位于18号,1997年开始在广场开

的关系密不可分。公司创立于1905年,由

大特里亚农宫,餐厅正对着一处惬意宜人

设分号,发扬了夏奈尔用珠宝首饰演绎时

于深受新艺术运动的影响,1911年以前设

的庭院。凭借优雅的环境,加上精致的正

装的品味风格。早在1932年她就开始推出

计的首饰多以动植物的图案为主题。

宗厨艺,可以称得上是巴黎最好的餐厅之

了自己设计的珠宝系列产品。

Christofle – 位于9号,创立于1830年,专门

一。

Dior – 位于8号,是继Bulgari(也是旺多姆

设计加工贵金属工艺品,产品包括餐盘、

Ledoyen –

广场不可错过的一家珠宝店)之后推出旗

刀叉、汤勺,处处体现着工匠高超的技

Élysées, 2楼 –第8区 – 地铁Charles-de-

下设计师Victoire de Castellane作品的珠

艺。与其它品牌一样,如今公司的产品设

Gaulle-Étoil车站 – 电话:01 53 05 10 01.

宝店。在旺多姆广场的国际声望号召下,

计也开始涉足小摆件和其他装饰品。

新古典风格的小楼始建于1848年,就在

迪奥店也于2002年选择在此开店经营。

马克西姆餐厅(Maxim’s)– 位于3号,创立

著名的香榭丽舍大街路边略微靠外的地

Guerlain – 位于2号,1828年创立,1936年

于1891年。它的新艺术风格外墙就不再另

方。咖啡馆改建成的餐厅内饰非常独特,

开始在广场开店,为出入高档酒店的尊贵

外介绍了。所在的位置是原先的黎世留

是拿破仑三世时期的奢华风格,窗外的风

客人提供了一处选购精品和享受奢华的场

(Richelieu)主教府邸。里面完美地保留了

景是由Hittorff设计的雅致庭院,配上“山

所,该品牌的香水更是享誉世界各地。

美好时代(Belle Epoque)的内饰和氛围,

珍海味”调制的精美佳肴,只等盛宴开场

走进建筑内顿时有一种时光倒流的感觉。

吧。

接着沿Castiglione大街前行,然后向右

通道的位置依然保留了传统的公共汽车式

拐走Saint-Honoré大街。

卡座,用餐时所有客人都相互可见。

圣奥诺雷大街(Rue Saint-Honoré)

地址:Carré des Champs-

到哪里喝上一杯 ? Bar de l’hôtel Costes – 地址:239 r. StHonoré – 第1区 – 地铁 Tuileries车站 – 电

沿着长长的圣奥诺雷大街随处可见橱窗内

地址簿

话:01 42 44 50 25 – 营业时间:12;00-

摆满古董首饰和精美宝石的珠宝店。位于

到哪里能吃上快捷的正餐?

凌晨1:00.非常时尚的酒吧里分成一个个

408号的Nain Bleu店在大街上已经存在了

Le Flores Village Royal – 地址:25 r. Royale

互相交错宛如迷宫般的沙龙式茶座,内

近一个世纪,一直保留着精益求精的品质

– 第8区 –地铁 Madeleine车站 – 电话:

饰混合了第二帝国时期和地中海地区的风

传统,店内只出售高档首饰。

01 40 17 02 19 – 周日停业。这家茶餐厅

格。每到晴朗的日子这里的意大利式庭院

位于王家小村(Village Royal)里远离闹市

就会对外开放,顾客在欣赏最时尚音乐的

走到圣奥诺雷大街的尽头,然后穿过

的时尚小街上。每当天气晴朗的时候,露

同时可以感受到浓厚的人文气息。

Royale大街,沿着单号一侧朝协和广场

天座位非常抢手,因为这里既能享受宁静

Café de la Paix – 地址:12 bd des

( la place de la Concorde)方向前行。

的氛围,又有明媚的阳光相伴,而且还可

Capucines – 第9区 – 地铁 Opéra车站 –电

Royale大街

以欣赏到石板小路的美丽街景,将巴黎的

话: 01 40 07 30 20 – 营业时间:9:00-

Royale大街几乎全部是与美食有关的店铺,

汽车喧闹声抛到九霄云外...

凌晨1:00。 1862年开始营业,地处奥斯

有些还是享誉国内外的知名品牌。

Ladurée-Royale – 地址:16 r. Royale – 第

曼城市改造计划中最成功的十字路口,也

位于13号,或黄、或蓝或

8区 – 地铁 Concorde或 Madeleine车站

是巴黎最繁华的地点之一。包括Maurice

绿 ...店里销售的餐具都称得上是精心设

– 电话:01 42 60 21 79 – 节假日和晚上

Chevalier、Joséphine Baker、Mistinguett、

计的艺术品,从葡萄酒杯到香槟酒杯无不

不营业 巴黎的女士们都对这家时尚的茶

Serge Lifar等人在内的许多艺术家都对这

令人赏心悦目。路易十五当年钦定设立的

餐厅趋之若鹜,来这里细细品味著名的

里情有独钟。

官铺如今已成为法国水晶行业的老字号,

杏仁小圆饼,还有各种精致的点心食品。

它发明的水晶制作工艺从1779年就已开

午餐时间也提供色拉和小菜。餐厅创立于

始使用铅作为添加辅料。

1862年,大堂周围还可以欣赏到丰富多彩

Saint-Louis –

108 Connexions / mars 2011


L’annuaire 2010-2011 de la CCIFC

L’Annuaire répertorie l’ensemble des 1 300 membres de la CCIFC Il est l’ouvrage de référence de la communauté d’affaires françaises en Chine Prix public : 1 000 RMB – gratuit pour les membres

Pékin

Shanghai

Canton

Shenzhen

Jane ZHANG Tel: 86 (10) 6461 0260 Ext 28 zhang.jane@ccifc.org

Celine Jiang Tel: 86 (21) 6132 7100 Ext 105 chen.adeline@ccifc.org

Charlene Wu Tel: 86 (20) 8186 9009 wu.charlene@ccifc.org

Claire XIE Tel: 86 (755) 8632 Ext 9602 claire.xie@ccifc.org


文化 CULTURE

Shen Jiangping, un Chinois qui regarde la France 沈江平, 一个中国人眼中的法国 Shen Jiangping est un jeune cinéaste indépendant chinois. Il a débuté sa carrière dans l’industrie des media avant de se rendre en France pour étudier le métier de réalisateur. Egalement passioné de photographie, il a réalisé un grand nombre d’œuvres photographiques sur la France et ses habitants. En 2007, à l’occasion de son exposition « Mon rêve, Paris », Hervé Ladsous, alors Ambassadeur de France en Chine, a dit que Shen Jiangping avait su porter un regard sur Paris à la manière de Cartier-Bresson ou Doisneau. En 2009, il a été reconnu jeune photographe prometteur par l’Association des photographes chinois.  L a r é dac t i o n

2008 : Photographe invité par l’Organisation Internationale de la Francophonie lors des Jeux Olympiques de Pékin. Avril 2010-mai 2011: Festival Croisements, exposition commune « Visions croisées », de Shen Jiangping et Christina Lionnet 2010 : début du tournage des documentaires « la vie d’hirondelle » et « le noble rouge »

沈江平,独立电影制作人,早年

2008年受邀拍摄世界法语组织成员

从事传媒行业,后赴法留学,就

国(Organisation Internationale de la

读电影导演专业,期间拍摄大量

Francophonie)参加奥运活动。

摄影作品,2007年个人主题摄影展

2010-4至2011-5月,中法文化

《巴黎,梦开始,结束》,被法国

之春,色彩的交汇,摄影师

驻华大使苏和称为能用一个怀旧的

CHRISTINA和沈江平的交流展览。

视角来诠释老巴黎情调的带有布列

2010-5月,开始拍摄纪录片《飞燕

松,杜瓦诺气质的青年摄影师,

人生》。

2009年又被中国摄影家协会副主席

2010-8月,开始拍摄人物专题片

朱宪民称为青年摄影家,并希望能

《红色男爵》。

Regard sur Montpellier. 

共同展览。

110 Connexions / mars 2011

Le cirque s’invite sur les quais de Seine. 


© Shen Jiangping

Le photographe à la une 封面摄影

Paris, festival de théâtre. 

巴黎戏剧节上的一对男女

© Shen Jiangping

Montpellier街头公交站

© Shen Jiangping

© Shen Jiangping

Paris, la Défense. 2006年5月,一名男子行走在LA DEFENSE广场上

巴黎市政府前的广场

巴黎塞纳河边,船上的小丑表演

© Shen Jiangping

© Shen Jiangping

Paris, place de l’Hôtel de Ville. 

La Cathédrale Saint-Denis. Cathédrale Saint-Denis教堂里的一位女士

mars 2011 / Connexions 111


© DR

文化 CULTURE

Création d’Anthony Egéa pour le Beijing Modern Dance Theatre.

Pas de deux franco-chinois Les années croisées franco-chinoises de 2004 et 2005 ont marqué les esprits par leur ambition et leur succès. Le coup d’accélérateur exceptionnel qu’elles ont donné aux échanges artistiques francochinois est depuis incarné par le festival Croisements. Avec 850 000 spectateurs et 90 événements différents présentés dans 23 villes de Chine en 2010, il s’est imposé comme un événement incontournable de la scène artistique chinoise. Ces années croisées sont également devenues un modèle pour la Chine qui en organise désormais régulièrement avec d’autres pays. Peu de gens savent en revanche que ce succès s’est bâti sur des initiatives plus anciennes, dont la danse fournit un exemple éclairant. Les premiers échanges datent d’il y a plus de trente ans. « En 1980, l’Opéra de Paris nous a envoyé Lycette Darsonva pour monter  Sylvia. Trois danseurs du Ballet Central ont ensuite reçu une bourse du gouvernement français et ont passé un an en France », se 112 Connexions / mars 2011

souvient Sonia Zhao, ancienne directrice du Ballet Central de Chine de 1993 à 2010 : « Bai Shu-Xiang, qui a dirigé le Ballet avant moi, et Feng Yin, qui le dirige aujourd’hui, faisaient partie des heureux élus. En 1985, l’immense Rudolf Nourev, accompagné de Serge Poliakov, est venu lui-même, et gratuitement (!), remonter Don Quichotte pour nous. ». A partir de 2001, les échanges se sont structurés et intensifiés, comme le rappelle Jacqueline Gravier (voir article suivant), pilote de cette coopération : « Quand la Chine s’est ouverte, les compagnies chinoises ont pu voir et comparer ce qui se faisait ailleurs dans ce domaine. Le ballet de l’Opéra de Paris leur a semblé d’une qualité inégalable, et les directeurs des compagnies ont commencé à vouloir approcher cette école. C’est pour répondre à cette demande qu’a été créé le  CIDC ou Conservatoire itinérant de la danse classique en Chine. ». Le CIDC Derrière cet acronyme, se dissimule

编舞安东尼.埃吉亚为北京当代芭蕾舞团编创新剧目

l’histoire d’une coopération exemplaire, initiée dès 2001 avec le Ballet de Shanghai pour la production de La Sylphide. Les choses se sont ensuite enchaînées assez naturellement, avec un double objectif, pédagogique et de soutien aux co-productions. Les professeurs français se sont succédés, aussi bien dans les compagnies que dans les académies. Jacqueline Gravier se souvient : « A l’Académie de danse de Pékin nous avons cofinancé une formation diplômante de professeurs sur deux ans, à laquelle ont participé des professeurs de l’Ecole de danse de l’Opéra de Paris. Nous avons également créé avec l’Ecole de danse du Ballet du Liaoning une formation diplômante d’élèves sur trois ans. Le Ballet du Liaoning a même engagé en 2009, et associé à la direction artistique du ballet, un maître de ballet français, James Amar, formé à l’Opéra de Paris. Des danseurs et professeurs chinois ont bénéficié de bourses de l’ambassade de France pour étudier en France ». Ce programme se poursuit. L’Académie de danse de Pékin et les ballets de Shanghai, Canton et Pékin reçoivent régulièrement


© DR

Théâtre 戏剧

Création d’Anthony Egéa pour le Beijing Modern Dance Theatre.

des professeurs français pour des classes de maître, destinées aussi bien aux danseurs et aux professeurs qu’aux élèves. Une vingtaine de coproductions et des centaines de rencontres « Depuis sa création, le CIDC est à l’origine de 19 coproductions. Que ce soit pour remonter “à la française” le grand répertoire classique (Giselle, Le lac des cygnes, Coppélia, Casse-Noisette, Sylvia, La Belle au Bois Dormant, Raymonda, Napoli, La Sylphide, Don Quichotte) ou pour créer de nouvelles pièces de chorégraphes français (Bertrand D’At, José Martinez, Patrick de Bana, Kader Belarbi) », indique le chorégraphe JeanPaul Gravier. « Sans oublier deux soirées exceptionnelles autour de l’œuvre de Roland Petit (Carmen, L’Arlésienne, Le Jeune Homme et la Mort), qui ont fait date dans l’histoire du Ballet national de Chine ! Des danseurs étoiles de l’Opéra de Paris ont participé à tous ces évènements en partageant la scène avec un ou une partenaire chinois ». A u- de l à de s s t at i st ique s , c’e st en partageant un verre avec les chorégraphes et les danseurs que l’on prend la mesure

du respect et des liens d’amitié, qui se sont tissés au cours de toutes ces années passées à transpirer ensemble. C’est cette complicité qui permet depuis dix ans de déplacer des montagnes ! D’autant que cette coopération ne se limite pas au strict cadre de la danse. Elle associe des créateurs lumières, décorateurs et costumiers. Tous ont apporté et partagé leur savoir-faire avec les équipes chinoises. Jacqueline Gravier tire un bilan très positif de ce programme : « Ils apprennent vite. Quand nous avons commencé cette collaboration, le “travail de pieds” et particulièrement le travail de “pointes” des danseuses, étaient totalement négligés. Ce point primordial de l’école française est aujourd’hui devenu le point central du travail des professeurs. Ils sont en bonne voie pour que ce problème soit résolu à la prochaine génération de danseurs. C’est aussi vrai dans le domaine de l’interprétation. Ils avaient tendance à en “faire trop”, à sur jouer les situations, ce qui donnait à leurs spectacles un petit côté “daté”. Dans ce domaine également, nous sommes dans la bonne direction. Reste la

编舞安东尼.埃吉亚为北京当代芭蕾舞团编创新剧目

musicalité... Il faut leur laisser le temps de s’approprier pleinement une musique et des rythmes qui ne sont pas les leurs. ». Le CIDC s’ouvre depuis peu à la danse contemporaine, accompagnant ainsi le développement de cette jeune discipline en Chine. Le chorégraphe bordelais Anthony Egea a ainsi été invité cette année par la danseuse Wang Yuanyuan à créer une pièce d’une heure pour sa compagnie, le Beijing Dance Theatre. Féru de hip-hop, comme de danse classique et contemporaine, il vient de monter « Tetris » pour le ballet de l’Opéra de Bordeaux. A découvrir le 24 juin à Pékin. Comme le dit avec humour Jean-Paul Gravier en guise de conclusion, « La success story sera complète le jour où nous aurons convaincu une entreprise de soutenir la danse », et d’ajouter avec malice : « Ce jour approche à grand pas ! ». 

S é b a s t i e n C ava l i e r A t tac h é a r t i s t i qu e S e rv ic e de c o o pé r at i o n e t d ’ac t i o n c u lt u r e l l e - I n s t i t u t f r a n ç a i s A m b a ss a de de F r a n c e e n C h i n e

mars 2011 / Connexions 113


© DR

文化 CULTURE

Don Quichotte du chorégraphe Dominique Boivin .

Festival Croisements Retrouvez la programmation 2011 du festival Croisements sur www. f aguowenhua.com /Croisement s . Trois événements « CIDC » à ne pas manquer. Le 20 et 21 mai, à Pékin, le Ballet National de Chine invite Manuel Legris et Patrick de Bana. Les 26 et 27 mai, à Shenyang, le Ballet du Liaoning présente « Casse-Noisette » remonté par Jean-Paul Gravier avec des costumes de Philippe Binot. Les 24 et 25 juin, création d’Anthony Egea pour le Beijing Dance Theatre.

中法文化之春 更多信息请登陆www.faguowenhua. com并参阅2011年“中法文化之春”的活 动安排。三场不容错过的CIDC的活动: 5月20日至21日,中国芭蕾舞团邀请了玛纽 尔·勒格里与帕特里科·德·巴纳献演北 京。5月26日至27日,辽宁芭蕾舞团将在沈 阳献演由让-保罗·卡维耶改编的《胡桃夹 子》。6月24日至25日,上演由安东尼·埃吉 亚为北京现代舞团创作的新作品。

114 Connexions / mars 2011

多米尼克·博万《堂吉诃德》

3 questions à Jacqueline Gravier Jacqueline Gravier a codirigé avec Jean-Paul Gravier, de 1985 à 1998, le Ballet de l’Opéra de Nantes puis le Ballet National du Rhin. Elle fonde en 2000 le Conservatoire itinérant de danse classique  (CIDC) pour le compte de l’Institut français (l ’agence de la diplomatie culturelle française à l’étranger). Objectif : répondre aux très nombreuses demandes de coopération formulées par les ballets étrangers. C : La création du CIDC fait suite à une longue histoire commune entre les ballets russes et chinois...  J.G. : « Oui, la danse classique a été introduite en Chine avec l’aide de la Russie il y a une soixantaine d’années. Les premières générations de danseurs et professeurs chinois ont donc d’abord été formés à “l’école russe”, l’autre grande école de danse classique. Pour simplifier, on peut dire que la différence avec l’école française tient surtout à l’attention que le style français porte à la qualité et au raffinement de la technique et du “bas de jambe”, à la “propreté” du travail, la sobriété de l’interprétation, la musicalité. Le style russe, et par extension chinois, privilégie le côté brillant, spectaculaire, la

performance. Le nombre de “pirouettes” a par exemple plus d’importance que la qualité de leur exécution. C. : Qu’est-ce que la Chine attend du développement de ce lien privilégié avec la France ?  J.G. : Comme dans tous les autres domaines de son développement, la Chine souhaite intégrer le meilleur (école russe puis école française) et surpasser le “maître”. Elle en aura sûrement les moyens, en sélectionnant parmi sa nombreuse population les enfants dont les qualités physiques (exigeantes) sont le plus appropriées. Mais la route sera encore longue. L’école française, créée par Louis XIV, a 300 ans d’existence !  C. : Quel est le meilleur souvenir que vous gardez de ces années passées à travailler en Chine ?  J.G. : L’invitation du Ballet National de Chine par l’Opéra de Paris, en janvier 2009, qui a donné Sylvia , trente ans après les premiers échanges, et « Le détachement fém i n i n rou ge ». Une sema i ne de représentations à guichets fermés ! A l’issue de tant d’années de collaboration, ce fut une formidable récompense des efforts S.C . consentis. ». 


Théâtre 戏剧 中法双人芭蕾舞 2004与2005的“中法文化交流年”用它

舞蹈老师为大师班授课,这个班不仅仅是针对 学生,也同样针舞蹈老师和专业演员。

杰奎琳·卡维耶访谈 自1985年至1998年,杰奎琳·卡维耶与

20部合作作品和百余次见面活动

的成功和抱负强调了文化精神。从“中法文化

CIDC在合 作创作剧目方面取得的成就

让-保罗·卡维耶共同指导了南特芭蕾舞团与

之春”活动开始,两国之间的文化艺术交流有

也同样让人惊叹。舞蹈编导让- 保罗·卡维

之后的法国莱茵河国立芭蕾舞团。2000年,

了飞跃的进展。2010年第五届“中法文化之

耶非常平静的指出: “自成立以来,CIDC共

在法兰西学院(法国在海外的文化外交机构)

春”在23个城市举办了90多场活动,吸引了近

有19部合作作品,其中既有“法国式”的伟

的支持与鼓励下,杰奎琳·卡维耶创建了法国

85万名观众,已成为中国文化艺术领域中不可

大经典剧目(《吉赛尔》、 《天鹅湖》、 《葛蓓

舞蹈巡演艺术学院(CIDC),旨在进一步促进

或缺的活动之一。 “中法文化交流年”也成为

莉亚》、 《胡桃夹子》、 《希尔薇娅》、 《睡美

法国与世界其他国家芭蕾舞团的多元合作。

中国与其他国家定期举办文化交流年的一个范

人》、 《雷蒙达》、 《拿波里》、 《仙女》、 《唐

例。

吉诃德》),也有法国舞蹈编导创作的新作品

CIDC自创立以来见证了中国与俄国芭蕾舞

然而,很 少人 知道其 实这个成功来 源

(《贝尔唐·纳德》、 《琼斯·马丁内斯》、 《帕

之间一段渊远流长的历史……

于更早的提议,其中包括舞蹈,它成为启发

特里克·德·巴纳》、 《卡德尔·贝拉尔比》)。

是这样的。60年以前,古典芭蕾舞在前

中法文化 交流的实例。中法 舞蹈交流 始 于

此外,还有罗朗·佩蒂作品的专场晚会(《卡

苏联的帮助下传入中国。中国第一批舞蹈演员

三十年前。原中央芭蕾舞团团长赵汝蘅回忆

门》、 《阿莱城姑娘》、 《青年人与死亡》),这

和老师是在著名的“俄国芭蕾舞学派”的熏陶

道: “1980年,巴黎歌剧院派莉桑·瓦尔来给

在中央芭蕾舞团的历史上是个具有特殊意义的

下成熟起来的。简而言之,与“法国芭蕾舞学

我们导演了《希尔薇娅》这出芭蕾舞剧。随后,

日子。巴黎歌剧院的明星舞蹈演员与中国搭档

派”不同之处在于:法国学派比较注重技术上

中央芭蕾舞团的三名芭蕾舞演员得到法国政

一起参加了所有的演出。”

的细腻处理与小腿部分的技巧,舞蹈呈现的精

府提供的助学金赴法学习一年。白淑湘是在我

除了这些统计之外,笔者与舞蹈编导和演

炼,表演上的含蓄和乐感。俄国学派,传呈到

之前的团长,而冯英则是现任团长,两人当时

员一起小酌呷饮时,感受到这些年来他们一起

中国后,强调表演技术上的精湛与气势磅礴。

均被幸运选中。1985年,芭蕾舞大师鲁道夫.纽

挥洒汗水编织起来的相互尊重与友情。正是这

比如,单足脚尖旋转的数量比旋转的质量更重

瑞耶夫,由赛尔吉·波利亚科夫陪同专程来访

种亲密的感情造就了十年来的非凡成就。

要。

并免费为我们编排了《堂吉诃德》这出芭蕾舞 剧。” 自20 01年始,舞蹈交流逐渐模式化、集 中化,就像该项目负责人杰奎琳·卡维耶所说

这样的合作不仅局限于舞蹈的严格范畴 中,它还同样把灯光师、舞美师和服装师联系

中国是否也期待与法国在该领域开展进一

在一起。他们都带来自己的专业技术并与中国

步合作?

团队分享。

如同其他发展的领域一样,中国希望能

的: “当中国改革开放以后,中国的舞蹈团便有

杰奎琳·卡维耶对这个项目给予了非常

引进专业领域中最权威的机构与项目(比如

机会了解与比较其他国家在该领域的发展。法

积极的评价: “他们学得很快。在我们开始这

继“俄国芭蕾”后的“法国芭蕾”),并且希望

国巴黎歌剧院的芭蕾对他们来说有着不可比拟

项合作的时候,脚部训练特别是足尖训练完

将来能够超越这些“大师”。目前的中国肯定

的水平,中国舞蹈团的团长们开始逐步向“法

全被忽略。这在“法国芭蕾学派”里是至关重

具备这些条件,可以通过挑选出一部分身体

国学派”靠拢。为了回应这一需求,CIDC(法国

要的,现在已经成为老师们工作的重心。他们

素质条件十分优秀的儿童来从小进行严格的

舞蹈巡演艺术学院)在中国成立。”

正在为在下一代舞者中解决这个问题而努力。

芭蕾舞训练。但是这个过程还很漫长。法国芭

在这所学院名字的背后,隐藏着这样合

在表演领域也是如此。中国的舞蹈演员有“过

蕾的起源可追溯到路易十四时代,至今已经有

作交流的历史,也正是这样的合作范本促成了

度表演”的趋势。这使得他们的表演有些“过

300多年的历史!

自2001年开始与上海芭蕾舞团创作的芭蕾舞剧

时”。在这个方面,我们也正朝着正确的方向发

《仙女》。

展。至于乐感方面,要给他们一些时间,将本不

您在中国工作的这些年以来留下了什么特

属于他们的音乐和节奏完全消化吸收。”

别美好的回忆?

为了教学和支持共同创作的双重目标,接 下来的事情就变得越加顺利。许多法国舞蹈老

伴随着现代舞这种在中国尚为年轻的艺

2009年1月,受巴黎歌剧院的邀请,中国

师相继来到中国的舞蹈团和舞蹈学院任教。杰

舞蹈分支的发展,CIDC最近开始向现代舞开

芭蕾舞团在巴黎演出了合作的剧目《希尔薇

奎琳·卡维耶回忆道: “在北京舞蹈学院,我们

放。来自波尔多的舞蹈编导安东尼·埃吉亚今

娅》与中国原创剧目《红色娘子军》。为期一个

共同出资推出了两年制舞蹈老师培训,巴黎歌

年也受邀为王媛媛的北京当代芭蕾舞团创作

星期的演出获得了空前的成功。使得三十年以

剧院舞蹈学校的老师也前来参加培训。与此同

新的作品。他像热衷古典舞和现代舞一样醉心

来的合作最终得到了业界的肯定与赞许。

时,我们还与辽宁芭蕾舞团共同推出了三年制

于嘻哈街舞。 《泰特尔斯》是他为波尔多芭蕾

学生培训。2009年,辽宁芭蕾舞团邀请了曾在

舞团新近创作的作品。让我们在6月24日的北京

巴黎歌剧院深造,担任该团艺术总监的法国芭

拭目以待吧。

蕾舞大师詹姆斯·阿玛尔。中国的舞蹈演员及

正如让-保罗·卡维耶总结中所言, “我们

舞蹈老师得到法国使馆提供的奖学金赴法学

说服企业支持舞蹈事业的那天就是这个成功

习。” 合作项目延续至今。北京舞蹈学院以及

的故事完满的时候”,他大笑着补充道: “这一

上海、广州和北京芭蕾舞团都会定期接待法国

天正大步走来!”

柯立业     艺术专员 法国驻华大使馆文化处 法兰西学院

mars 2011 / Connexions 115


读书

Lire

Par Laurent Ballouhey

《法国通史》

吴建民外交作品

张芝联 著

《吴建民的看法与思考1》和《吴

北京大学出版社,685页,定价75元

建民的看法与思考2》

《在法国的外交生涯》 自从 1870 年王韬(1828-1897) 编写第一部法国历史著作《法国志 略》以来,中国除了翻译法国历史学

家儒勒·米什莱(Jules Michelet)的《法国史》以外,还 没有出版过一本自编的纵贯古今、全面系统的法国通史。 这本书试图来填补这方面的空白。 法国曾是欧洲大陆举足轻重的大国,它的六边形国土 从公元5 世纪至15 世纪经过1000 年努力才基本上得到统 一,而真正的民族统一直到1789 年法国大革命时才最后完 成。17-18 世纪的法国一度成为欧洲最大的强国,法兰西 文化风靡全欧洲。法国大革命横扫封建专制,建立了欧洲 乃至世界上最先进的社会政治制度。 第二次世界大战后,法国有远见的政治家们力图振兴 经济,恢复其大国地位。欧洲共同体的形成,第五共和国新 政治体制的建立,与邻国友好合作和独立自主外交政策 的制定,与第三世界国家友好关系的确立,都是这种努力 的体现。不论法国执政者是右派还是左派,他们都要接 受这种努力成败与否的考验。 近来,历史学家和政治家提出了“政治文化”这个概 念,试图用比较的方法探讨各国政治生活的特点。例如, 政治斗争中右派、中派、左派的说法,蓝白红三色旗都是 法国的创造发明。从1789至1815 年短短的26年里,法国 就实行了绝对君主制、资产阶级共和制、民主专政制、执 政府制和帝国制。 《人权宣言》及“自由、平等、博爱”的口 号都是法国最先提出的。这一切都足以证明法国政治文化 影响的深度和广度。 作为中国人编写的法国历史著作,尤其不应忽视这段 历史。实际上,法国对中国的认识早于中国对法国的认识。 13 世纪中叶,法国国王路易九世派往蒙古的使节,特别是 17-18 世纪来华的法国传教士,向欧洲传播了大量关于中 国的信息。反过来,中国对法国的认识仅仅始于鸦片战争 前后。这段历史值得回顾和总结。

116 Connexions / mars 2011

吴建民 著 中国人民大学出版社,320 页,定价 29.80元 吴建民出生于1939年,1959年毕业于北京外国语学 院法语系。1959-1971年,他为老一辈国家领导人担任法 语翻译。1998-2003年,吴建民担任中国驻法国第八任大 使。在法国的时候,他应邀到各地进行参观、做报告,介 绍中国的改革开放成果及中法经贸关系面临的机遇,了解 法国经济、科技的发展、历史、文化等,接触法国各界人 士。 《在法国的外交生涯》记录了吴建民大使在法国的工 作和见闻,并记载了他的生活细节。 吴建民在他的第一本书中详尽地介绍了他在法国的外 交活动,并且回忆了对他来说弥足珍贵的中法关系。然而, 他并没有局限于这一双边层面,已经在另外两本著作中从 地政学角度勾勒出国际形势的未来演变。在回到北京担任 外交学院院长期间,他开始教授这方面的知识。 国际关系的重心从今以后由大西洋向太平洋转移,主 要是因为亚洲的崛起。日本虽然是战败国,却是二战后第 一个经济复苏的国家。吴建民还提到,正是日本指出并确 立了以出口为主导的经济发展模式。这一模式对促进日本、 新加坡、韩国,随后是中国、印度的经济飞跃非常有效。因 此,中国的崛起不是孤立的情况,对中国是“这一地区唯 一的亮点”,是一个引人瞩目的特例,其他崛起的亚洲国 家不可与之相比等看法持不同意见。 这就是世界对亚洲及其文化的兴趣日益增加的原因。 西方文化已经主导了几个世纪,而今天在亚洲特别是中国 文化中寻找新的智慧源泉十分重要,它将把世界引向另一 个未来。吴建民认为,西方文化建立在二元对立的理论以 及斗争、改变本质的哲学思想的基础上,而中国文化则强 调宽容,正如中国多种宗教和不同流派的思想几个世纪 可以并存所证明的那样。吴建民最后总结,中国文化希望 找到“和谐而不是统一”。


图书精选Coup de coeur Par Laurent Ballouhey

《走进法国》 安德列.德.菲儿斯 (André de Vries) 中国铁道出版社,273 页,35.80元 本书从一位法国作家的视角对 如何在法国创业进行了经验总结。 作者以20位已在法国成功创业的外籍人士的亲身经 历为例,详尽地介绍了在法国创业的形式、程序、公司结 构及投资等方面的内容及其注意事项,是一本不可多得的 在法创业指南。 “企业家”一词起源于法国,法国为那些有企业精神 的成功人士提供了非常有利的经商环境。法国在很多方面 有自己的规章制度,比如会计制度、就业法规、社会保障 制度及税务制度等。 这本书包含了法国商业结构、法律法规、市场需求等 方面的内容,并提出了如何进行经营的全面建议,因而非 常适用于那些梦想在法国从事商业活动却感到无从下手 的投资者。

Manager en Chine Par Chloé Ascencio Ed. L’Harmattan, 138 pages, 13,50 €

Les entreprises françaises implantées en Chine, au même titre que les autres entreprises étrangères, sont confrontées à des problèmes de communication interculturelle et de gestion des ressources humaines, qui trouvent souvent les managers français mal préparés et bien démunis pour les comprendre et les résoudre. Cet ouvrage tente d’y apporter sa pierre car il est le premier à étudier concrètement les relations entre les managers français et leurs collaborateurs ou employés chinois. La nouvelle génération de cadres chinois, mieux éduqués, mieux formés et revenant souvent d’études à l’étranger, diffère sensiblement de la précédente, est porteuse de nouvelles valeurs et de nouvelles attentes qu’il

•••

Zhou Enlai , l’ombre de Mao Par Gao Wenquian Traduit de l’anglais ( américain) par Michel Bessières Ed. Perrin, 380 pages, 24 € Cette biographie du grand dirigeant communiste chinois, qui incarna longtemps l’idéal d’un fin lettré traditionnel en même temps qu’un révolutionnaire modèle et qu’un diplomate français surnomma « le patricien en sandales », est sans conteste la meilleure qui ait été publiée en français. Elle se démarque en effet des naïvetés habituelles et de l’admiration souvent aveugle que le personnage, certes fascinant et séduisant, a su susciter tout au long de sa longue carrière. Cette biographie savante et en même temps passionnante propose une interprétation fine et précise de l’homme ( un enfant très aimé, entouré de femmes, et bien éduqué ), d’un itinéraire extrêmement aventureux et risqué à l’intérieur du PCC auquel rien ne l’avait en fait préparé d’adhérer sinon un romantisme de jeunesse et qui l’amena à découvrir la France et le monde extérieur. Il choisit même plus tard de travailler aux côtés de Mao alors qu’il avait lutté un temps contre lui et se mit au service de la personnalité cruelle voire sadique de son maître, qui le « remercia » et hâta sa mort en fin de compte en l’empêchant de soigner son cancer de peur qu’il ne lui survive. La grande qualité de cette biographie vient avant tout de l’identité de son auteur et de l’originalité de ses sources, puisqu’il collabora longtemps en Chine même aux recherches qui aboutirent à la publication des premières biographies officielles de Mao Zedong et de Zhou Enlai. Ce travail lui permit alors de consulter l’ensemble des archives du Parti, avant de partir pour les Etats-Unis où il enseigna à la Columbia University de New York. Il s’agit en fait d’un des premiers ouvrages historiques venant de l’intérieur de la Chine, dont les sources exceptionnelles ont conduit l’auteur à centrer son approche autour de la Cour du grand dirigeant et du groupe des compagnons qui l’entourent et qui renouvellent entièrement la vision que l’on avait de la vie politique au sein du sérail rouge, mieux connu sous le nom de « Zhongnanhai ».

mars 2011 / Connexions 117


读书

Lire

作品赏析Vu de l’esprit Par Laurent Ballouhey

Atlas de la Chine, les mutations accélérées, Par Thierry Sanjuan Editions Autrement , nouvelle édition, 80 pages , 15 € convient de prendre en compte. ••• Les entreprises françaises installées en Chine sont au nombre de 1500 environ, dont 650 enregistrées, employant plus de 160 000 personnes. Ce nombre déjà considérable va encore augmenter avec la croissance et l’importance du marché chinois qui veut accentuer la montée en gamme de ses produits, de façon bien légitime. Si les sociétés françaises continuent de recruter des dirigeants et des spécialistes français ou occidentaux (bien que cela représente aujourd’hui moins de 1% de leur personnel), la tendance la plus forte est de faire appel à des cadres chinois, pour des raisons de coût et plus encore de connaissance du marché et d’adaptation au terrain. Les observations et les enquêtes menées au sein de ces entreprises ont fait apparaitre une insatisfaction du personnel chinois en raison d’un décalage entre ses attentes, ses valeurs et la réalité du mode de gestion français. Il en est ressorti que le malaise, qui conduit beaucoup à changer de société par exemple, trouve une origine interculturelle, même si la rémunération reste la motivation principale chez les cadres chinois. Mais d’autres facteurs humains ou culturels, comme le manque de respect ou le manque de confiance, qui est justement le fondement de la relation professionnelle en Chine, sont le plus souvent la base de frustrations et de l’absence de motivation au sein du personnel chinois. C’est pourquoi cet ouvrage qui donne la parole aux salariés chinois, tente de décoder les malentendus interculturels, analyse les ressorts de l’efficacité des équipes sino-françaises, sera d’une grande utilité pour les managers français auxquels il propose des pistes de réflexion et d’action.

La Chine, hier paysanne et agricole, vient de franchir près de deux siècles en quelque trentaine ans pour devenir un pays majoritairement urbain. Elle est désormais la deuxième économie mondiale où prédominent l’industrie, l’innovation technologique, encore timide, et de plus en plus les services. Les villes sont aujourd’hui les centres du développement chinois, avec des villes-métropoles et des réseaux de villessatellites se déployant en d’immenses banlieues qui ont au moins l’avantage de retenir la population dans le pourtour urbain et d’éviter le phénomène des villes –bidonvilles si fréquent ailleurs. Une classe moyenne, aujourd’hui propriétaire de son appartement ( au moins un, parfois plus) est en train de découvrir les délices frivoles de la société de consommation et des dépenses du grand luxe, tandis que les réformes du temps de travail ont ouvert les vannes du tourisme de masse grâce auquel les Chinois par millions voyagent souvent pour la première fois dans leur propre pays et s’aventurent dans toutes les grandes villes du monde. La Chine, un pays développé, un pays émergent ou un pays encore en voie de développement ? La question est légitime mais la réponse n’est plus aussi facile car elle est sans doute les trois à la fois. Cette petite centaine de pages, d’un texte dense, précis et complet, accompagnées de graphiques, de cartes et de repères historiques efficaces ; contribuent à faire de cet atlas un document indispensable pour comprendre ce nouveau visage de la Chine qui bouleverse les équilibres de la planète.

118 Connexions / mars 2011


Connexions 57  

L’internationalisation des entreprises chinoises, le nouveau Voyage vers l’Ouest.

Advertisement
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you