Page 23

INDUSTRIE

14e JO pour Abéo Le groupe compte aujourd'hui 33 sites et 1.000 salariés dont 140 à Rioz.

succés Implanté à Rioz (Haute-Saône), et en cours d’introduction sur le marché boursier

d’Euronext Paris, le groupe spécialisé dans les équipements sportifs a été sélectionné comme fournisseur officiel de nombreux équipements aux Jeux Olympiques au Brésil. De Rioz à Rio, c’est aussi l’histoire d’Olivier Estèves, son dirigeant.

Q

uarante-six containers ont traversé l’Atlantique en avril, direction le Brésil et plus précisément Rio de Janeiro. Basé à Rioz, en Haute-Saône, le groupe Abéo a remporté cette fois encore le marché roi des Jeux Olympiques pour la fourniture exclusive de la totalité du matériel de gymnastique, avec ses marques Gymnova et Spieth, mais aussi des buts de basket-ball, avec Schelde, et des podiums de compétition, avec Acman. Une vingtaine de techniciens maison sont sur place jusqu’à la fin des épreuves de cette compétition reine où Abéo se fait un devoir d’être présent pour la… 14e fois ! « Janssen-Fritsen, que nous avons repris en 2014, participe aux JO avec la marque Spieth depuis 1956 à

Melbourne », confirme Olivier Estèves, le Président-directeur général de ce groupe qui monte, qui monte… et qui est aujourd’hui leader mondial des équipements gymniques. L’histoire d’Abéo remonte aux années 50, avec la naissance de France Equipement, dans le giron du groupe bisontin Mischler. Bernard Estèves, directeur de France Equipement, spécialisée dans les vestiaires, rachète la société avec d’autres salariés et passe le témoin à son fils Olivier en 1992. « Ce fut un peu un choc culturel pour moi  », se souvient ce diplômé d’HEC Paris qui avait choisi l’option « entrepreneurs ». « J’arrivais de chez Philips, où j’occupais des fonctions de marketing et d’organisation au siège, en Hollande. Une société de

200.000 personnes, très structurée, c’était un tout autre univers. » Ses débuts n’ont pas été faciles. Mais Olivier Estèves aime les challenges. Il reformate la société, décide de passer des vestiaires aux salles de sport et multiplie les opérations de croissance externe jusqu’à bâtir un groupe qui compte aujourd’hui 33 sites, 1.000 salariés – dont 400 en France et 140 à Rioz –, et qui a triplé son chiffre d’affaires depuis 2012 pour atteindre 150 millions d’euros. Prochaine étape : Tokyo 2020. À Rio, où il sera durant toute la compétition, le président d’Abéo compte bien avancer ses pions. « Ça fait partie du jeu », dit-il en souriant. www.groupe-abeo.fr

Micronora : 24ème édition

15.000

visiteurs sont attendus pour la 24 ème édition du Salon international Microtechniques et précision à Besançon Micropolis du 27 au 30 septembre prochain.



850 exposants et marques sont représentés, dont un tiers d’international. Pour la première fois en 2016 un nano d’or sera décerné pour récompenser des réalisations en nanotechnologie innovante. Le programme est d’ores et déjà consultable sur www.micronora.com 23

Expression Active 66  

Le magazine économique de la CCI du Doubs. Paroles de dirigeants : Ma CCI m'accompagne, je vote !

Expression Active 66  

Le magazine économique de la CCI du Doubs. Paroles de dirigeants : Ma CCI m'accompagne, je vote !

Advertisement